RAPPORT 2012 SUR LA RESPONSABILITE D'ENTREPRISE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RAPPORT 2012 SUR LA RESPONSABILITE D'ENTREPRISE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE"

Transcription

1 RAPPORT 2012 SUR LA RESPONSABILITE D'ENTREPRISE ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE

2 Le présent document constitue le quatrième rapport annuel sur la responsabilité d entreprise et le développement durable de MBDA. Ce rapport porte sur l'année civile Le rapport précédent portait sur l'année civile Ce document a été élaboré suivant la méthode globale GRI (Global Reporting Initiative), le but étant d'adopter progressivement ce standard et d'améliorer la qualité et l'étendue des données fournies dans le rapport. Le périmètre et le contenu du rapport ont été choisis en vue de recueillir et de présenter des informations utiles pour la Direction de MBDA et les parties prenantes, afin d évaluer les risques et les opportunités, d établir les priorités et de prendre des décisions adequates. Copyright Le présent document et les informations qu il contient sont la propriété de MBDA et ne peuvent être divulgués ni reproduits sans l autorisation de MBDA. MBDA Report établi et publié par Malcolm Wickens. Les éventuels commentaires et questions sont à transmettre par à l adresse suivante :

3 SOMMAIRE 2-31 Que représente la RSE pour MBDA? 2 Qui est MBDA? 2 Le message du CEO 3 Les objectifs stratégiques 4 L engagement de l entraprise 5 Développement et réalisation de notre responsabilité sociale et environnementale 6 Les sites de MBDA 7 Gouvernance 8 La gamme de produits MBDA Durabilité 11 Notre vision 12 Volet économique Volet social Volet environnemental Faits marquants de Notre progression : Les détails Feuille de route et objectifs 33 Volet économique Volet social Volet environnemental Annexes Annexe 1 - Indicateurs et recueil de données 66 Annexe 2 - Calculs factorisés et sources de données 67 Annexe 3 - Abréviations 68 Annexe 4 - Cartographie des indices GRI 69-74

4 QUE REPRÉSENTE LA RSE POUR MBDA? 2 La Responsabilité Sociétale des Entreprises (RSE) est définie comme le principe selon lequel l'entreprise assume la responsabilité de ses activités et de ses valeurs en tenant compte, dans ses politiques et ses actions, des intérêts de l'ensemble de ses actionnaires, de ses clients et de ses employés, de la collectivité et de l'environnement. La RSE repose sur les trois piliers (Economique, Social et Environnemental) qui garantissent la durabilité de l entreprise. C est autour de ces trois piliers, et de leurs éléments constitutifs, que s articule l ensemble des informations fournies dans le présent rapport. La Responsabilité Sociétale des Entreprises correspond à l engagement continu de notre entreprise à respecter les règles d éthique, y compris dans le cadre de ses actions, ses activités, ses produits et ses services. Dans cet esprit, nous travaillons très activement sur les trois piliers de la durabilité, tels que le développement économique, tout en intégrant des préoccupations d ordre social et environnemental sur nos stratégies fondamentales et à nos activités opérationnelles et commerciales. La société MBDA est aussi intégrée au tissu industriel et social des collectivités où elle possède des bureaux et des usines. Nous devons donc veiller à ce que nos actions soient bénéfiques d'une manière ou d'une autre à ces collectivités. Nous sommes chaque jour confrontés à la nécessité d assumer pleinement la responsabilité de nos actions, tant vis-à-vis de nos actionnaires que des parties prenantes, telles que les clients, les législateurs, les banques, les organismes de réglementation, les fournisseurs, les pouvoirs publics et la société en général. C est précisément parce que nous reconnaissons cette responsabilité globale, chez MBDA, que nous intégrons systématiquement les exigences de ces trois piliers de la durabilité à nos structures et à la façon dont nous menons nos affaires. QUI EST MBDA? MBDA est le leader européen et un leader mondial en matière de conception, développement, fabrication et soutien de systèmes de missiles. Les activités et les programmes que nous conduisons sont encadrés et financés par nos gouvernements respectifs, dans le cadre de contrats clairement établis et autorisations données pour fournir des capacités militaires permettant d assurer la défense des intérêts de nos nations. Nous nous engageons, vis-à-vis de ces clients, à répondre à leurs besoins (produits, services, installations et équipements techniques) d une manière qui leur garantira toute la rentabilité voulue, tout au long du cycle de vie de ce que nous leur livrons, tout en nous efforçant de minimiser les effets néfastes que nos produits ou services pourraient avoir sur l environnement et sur la société en général. Lorsque nos équipements arrivent en fin de vie, nous engageons des programmes de démilitarisation qui consistent à démanteler les équipements et à récupérer les matières premières, pour remettre systématiquement tous les éléments dans la boucle de production. Les matières premières qui ne peuvent pas être valorisées sont éliminées suivant des solutions acceptables, à la fois dans le respect des exigences du client et de manière à minimiser, là encore, tout effet néfaste sur l environnement et sur la société en général. Avec plus de 90 forces armées clientes dans le monde, MBDA est un des leaders mondiaux des missiles et systèmes de missiles. MBDA est la seule société européenne capable de concevoir et de produire des missiles et systèmes de missiles pour répondre à toute la gamme des besoins opérationnels présents et futurs des trois armes (terre, marine et air). Au total, le groupe propose une gamme de 45 systèmes de missiles et de contremesures en service opérationnel et plus de 15 autres en développement.

5 LE MESSAGE DU CEO En publiant son quatrième rapport annuel sur la responsabilité sociétale d entreprise, MBDA réaffirme son engagement à poursuivre les objectifs qui sous-tendent cette responsabilité, tout en continuant à intégrer les facteurs et leviers qui agissent comme garants de cette responsabilité. La manière dont nous menons nos affaires est tout aussi importante que les affaires elles-mêmes. Chez MBDA, la responsabilité sociétale d entreprise matérialise en effet notre engagement à créer une valeur à long terme pour nos actionnaires, pour l'environnement dans lequel nous évoluons et pour la société en général, tout en proposant des solutions toujours plus innovantes. A mesure que nous réalisons les nombreux objectifs de réductions que nous nous sommes fixés pour 2020 et au-delà, nous veillerons systématiquement à ce que nos pratiques opérationnelles obéissent toujours aux réglementations les plus strictes, de même qu'aux codes les plus exigeants en matière d'éthique des affaires et de comportement. Nous allons aussi continuer à réduire nos consommations d'énergie et d'eau, nos émissions de carbone et autres émissions, de même que nos volumes de déchets, sur l'ensemble de nos sites. La durabilité passe par un progrès à la fois technologique, économique et social qui doit être respectueux des écosystèmes qui nous entourent et qui doit répondre aux besoins et aux aspirations de chacun, pour améliorer la qualité de vie du plus grand nombre, aujourd hui, mais aussi pour les générations futures. Chez MBDA, nous voyons dans la durabilité un cheminement, et non un aboutissement. Le rapport de cette année s articule précisément autour de ces trois piliers - technologique, économique et social - de la durabilité. Tout en poursuivant nos efforts, nous continuons à comparer notre performance à celle d autres sociétés. Les résultats de ces analyses nous permettent d ajuster et d optimiser nos projets d amélioration actuels et futures.. En continuant à développer notre image de responsabilité d entreprise, il nous sera utile de rester compétitifs sur les marchés de nos activités et de demeurer une entreprise de référence en matière de bonnes pratiques commerciales. 3 Antoine Bouvier Chief Executive Officer

6 LES OBJECTIFS STRATEGIQUES Un champion européen Proposer des technologies et des capacités souveraines. Inscrire notre relation client dans une approche partenariale. Poursuivre l intégration de la société MBDA. Conduire la consolidation industrielle européenne. 4 Un acteur de référence mondiale Continuer à développer notre leadership technologique et à nourrir notre culture de l innovation. Dérouler des feuilles de route, pour les systèmes de missiles, dans tous les secteurs des systèmes de missiles tactiques. Développer notre part du marché mondial (Etats-Unis, ventes à l exportation et pays stratégiques). En matière d éthique des affaires et de responsabilité sociale et environnementale de l entreprise, le Groupe MBDA s applique à respecter les normes les plus exigeantes partout où il mène des activités. Ce profond engagement est décliné en détail tout au long du présent rapport. Notre présence dans le monde entier a pour nous valeur d engagement à long terme : celui de respecter totalement les législations applicables, tout en satisfaisant systématiquement aux exigences locales. Dans la conduite de ses activités commerciales, de fabrication et autres, le Groupe se conformera toujours à la législation et aux procédures propres à chacun des pays où il interviendra. A cet égard, nos ventes à l exportation exigent l obtention de licences spécifiques, délivrées par les autorités compétentes de nos différents pays, en réponse aux demandes formulées par MBDA. MBDA a pour vision globale de pérenniser sa croissance tout en accédant durablement au rang de champion européen et d acteur de référence mondiale. La société MBDA est soutenue dans ses activités et codétenue par trois actionnaires majeurs : BAE Systems, EADS et Finmeccanica.

7 L ENGAGEMENT DE L ENTREPRISE NOS ACTIONNAIRES 5 La société MBDA n est inscrite à la cote d aucune bourse internationale. Nous continuons à mobiliser nos actionnaires autour des thématiques de la responsabilité sociale et environnementale de l entreprise par l intermédiaire de son conseil d administration, mais aussi au moyen du présent rapport et de programmes conjoints portant notamment sur le développement durable, la gestion des matériaux et substances, l évaluation du cycle de vie et l empreinte carbone. Nous renforçons cette mobilisation en confrontant nos pratiques de RSE avec celles de nos actionnaires (EADS, BAE Systems et Finmeccanica). Le Directeur RSE de MBDA passe régulièrement en revue les différents programmes de RSE actuels et futurs évoqués ou décrits dans le présent rapport, de manière à apporter de la valeur ajoutée à nos activités métier, à garantir toute la conformité voulue avec les législations actuelles et futures et à faire de MBDA un acteur exemplaire dans tous les domaines de la RSE.

8 DEVELOPPEMENT ET REALISATION DE NOTRE RESPONSABILITE SOCIALE ET ENVIRONNEMENTALE DIRECTION DE MBDA Le comité exécutif 6 Le comité exécutif a reçu délégation du conseil d administration de MBDA pour gérer la société. Il est présidé par le Chief Executive Officer de MBDA. Tous ses membres ont égalité de rang et dépendent directement du CEO. Le comité exécutif est l organe décisionnaire de l entreprise pour toutes les décisions importantes concernant la gestion de MBDA. Sa mission première consiste à garantir une coordination productive entre ses membres, en particulier autour des problématiques les plus complexes et les plus sensibles devant être traitées par la société. Les membres du comité exécutif sont nommés par le CEO avec l approbation du conseil d administration de MBDA. Le comité exécutif se réunit environ 11 fois par an. Le comité de direction Le comité de direction est l organe de coordination et de gestion de l information de MBDA. Il a notamment pour rôle d aider le comité exécutif à remplir sa mission et d assurer toute la coordination et l échange d informations nécessaire entre ses membres, en particulier pour tout ce qui concerne les processus et l organisation. Les membres du comité de direction sont nommés par le CEO, avec information au conseil d administration de MBDA. Le comité de direction se réunit environ 11 fois par an.

9 LES SITES DE MBDA 10,000 personnes dans le monde, Dont 60% dans les fonctions technique et ingénierie FRANCE : 4,500 Le Plessis-Robinson Management / R&D Région Centre Production / Intégration / R&D Compiègne Electronique ITALIE : 1,300 Rome Management / R&D Fusaro Production / Intégration / R&D La Spezia Intégration / R&D ROYAUME-UNI : 2,700 Londres Management Stevenage Management / Intégration / R&D Lostock Production Bristol Logiciels et systèmes ALLEMAGNE : 1,200 Schrobenhausen Management / R&D Production / Intégration MBDA est la première société dans le secteur de la défense à être réellement intégrée en Europe et la seule société européenne à proposer des systèmes d'armes guidées pour chacune des trois forces armées : air, terre et mer. Créée en 2001, la société MBDA est un leader de l'industrie et un acteur de référence mondiale dans le secteur des missiles et des systèmes de missiles, avec un portefeuille de produits exceptionnel couvrant l'ensemble des besoins capacitaires des forces armées. MBDA fournit des systèmes d'armes qui comptent parmi les plus performants au monde et intervient en tant que maître d'œuvre dans le cadre de certains programmes de systèmes de missiles futurs les plus avancés au monde. MBDA démontre toute l'étendue de ces capacités à travers un grand nombre de programmes de systèmes de missiles et de contremesures actuellement en service opérationnel. En tant que premier missilier européen, et leader admis au rang des plus grands acteurs mondiaux de son secteur, MBDA a déjà largement démontré sa très grande expérience de la conduite des programmes internationaux, en particulier à travers des programmes comme Storm Shadow/SCALP, Taurus, Aster, Meteor et MEADS. MBDA est le premier groupe européen totalement intégré, dans le domaine de la défense, à fonctionner avec une seule et même structure opérationnelle et de direction. Ses activités visent notamment à doter durablement ses clients de capacités souveraines, à permettre la transformation de son secteur et à assurer le maintien en condition opérationnelle de ses équipements. 7 1 BELGIQUE Bruxelles Bureau de représentation 2 3 Ulm R&D / Production Aschau R&D / Production 1 ESPAGNE Madrid Management Etats-Unis : 140

10 GOUVERNANCE 8 Les comités Conformément au pacte d actionnaires de MBDA, la société s est dotée d un comité exécutif et d un comité de direction. Elle dispose aussi d un comité Finance, d un comité de conseil stratégique, d un comité Trésorerie et de son propre comité des audits. MBDA a par ailleurs mis en place d autres comités qui ont pour mission d optimiser sa coordination interne tout au long de ses processus d études préalables et de préparation en vue des décisions stratégiques. Les activités RSE font l objet d une présentation formelle au comité exécutif deux fois par an, et au conseil d administration une fois par an. Au sein de MBDA, la stratégie RSE et l impulsion et les orientations à donner en la matière relèvent de la responsabilité du CEO, qui est assisté dans cette mission par le comité exécutif. Gouvernance de la RSE Tout au long de l année 2012, le comité exécutif a suivi l évolution de nos principaux indicateurs de performance RSE, parallèlement au suivi de notre performance financière et opérationnelle. Le Directeur RSE a la responsabilité d apporter un regard indépendant, de formuler des recommandations et de donner des orientations stratégiques sur tous les thèmes entourant la RSE. Il a également pour mission, avec l aide des points de contact des secteurs concernés, de suivre attentivement l avancement de nos activités de RSE par rapport aux objectifs fixés. Le conseil de la présidence gère le fonctionnement. Deux comités mandatés dans le pacte d actionnaires Comité de la Comité et intégrant des représentants des actionnaires. trésorerie d audit Le comité exécutif coordonne la vision et la stratégie, et les actions des Directeur Exécutifs Groupe de MBDA. Comité des offres Conseil de la Comité des et propositions présidence Rémunérations Comité exécutif Le comité de direction assure la coordination entre les directeurs en se concentrant sur l examen des affaires et sur les problèmes relatifs aux Comité de direction processus ou à l organisation Deux comités internes mandatés, dans le pacte Comité Comité de d actionnaires, se consacrent à des domaines spécifiques. Finance conseil stratégique D autres comités se concentrent sur des domaines spécifiques pour la coordination interne/la gouvernance inter-directions. Comité de revue Revue des postes Comité d éthique financière de dirigeant des affaires Commission de Comité recrutement Commission revue des audits /gestion des effectifs Improvement Comité de la Commission des Comité Comité Supply Chain systèmes d information central de la monde (GSCC) de la société Qualité sécurité D'autres comités assurent la coordination interne nécessaire à chaque Direction. Conseil d'administration de MBDA MBDA MBDA MBDA France Italie UK Spain Conseils des Directions (Commerce, Programmes, Technique, Opérations, etc.) Conseil de surveillance de MBDA Allemagne Conseil de MBDA Inc.

11 GAMME DE PRODUITS MBDA DÉFENSE ANTIAÉRIENNE TERRESTRE Le missile Aster de MBDA a été le premier missile européen à atteindre une cible simulant une menace de missile balistique. Grâce à sa grande maîtrise des architectures de défense antiaérienne, MBDA est non seulement en mesure d apporter une contribution européenne à la défense anti missiles balistiques de l OTAN, mais aussi de proposer une gamme de produits couvrant l ensemble du spectre des menaces aéroportées. MOYENNE PORTÉE ASTER 30 (SAMP/T) MEADS COURTE PORTÉE SPADA / ASPIDE 2000 VL MICA PCP CAMM TRÈS COURTE PORTÉE MISTRAL 2 MISTRAL ATLAS MISTRAL ALBI IMCP MPCV FRAPPE DANS LA PROFONDEUR AIR-AIR 9 MAÎTRISE DE L ESPACE AÉRIEN Les armes air-air et air-sol dont MBDA équipe d ores et déjà, ou va équiper, un grand nombre d aéronefs actuels et futurs ne sont que quelques uns des systèmes d armes qui, partout dans le monde, font la réputation de MBDA en tant qu acteur majeur du marché mondial de la défense. Les systèmes de contremesures embarqués de la société sont eux aussi des éléments essentiels du portefeuille de produits de la société. SCALP / Storm Shadow Taurus ASMPA AIR-SOL Bang (Bomb Body) Brimstone Saber ZUNI Viper Strike SPEAR 3 ASRAAM MICA Meteor CONTRE-MESURES Spectra Spirale / Éclair M DDM NG Saphir M / ELIPS-NH Saphir 400 SYSTÈME D ENTRAÎNEMENT RAIDS / SEMAC ANTI-RADIATION AARGM Des références de classe mondiale 4 secteurs, pour toutes missions, pour toutes les forces

12 SUPRÉMATIE MARITIME L Exocet est probablement le missile antinavire le plus réputé au monde. Il constitue l une des pièces maîtresses des systèmes capacitaires que MBDA propose dans le domaine de la lutte antinavire. MBDA participe aujourd hui très activement à des programmes visant à équiper la toute dernière génération de frégates, de destroyers, de sous-marins et d hélicoptères navals. Dans le cadre du programme FASGW-ANL, le Royaume-Uni et la France travaillent ensemble au développement d un nouveau missile antinavire à lancer depuis des hélicoptères. DEFENSE ANTIAERIENNE NAVALE Aster 15 & 30 PAAMS Aster 15 SAAM Albatros VL MICA VL Seawolf B2 MISTRAL Tetral MISTRAL SIMBAD-RC FLAADS/CAMM FRAPPE DANS LA PROFONDEUR ANTINAVIRE Exocet MM 40 Block 3 Exocet AM 39 Exocet SM 39 Teseo Mk2 A / OTOMAT Mk2 Block IV MILAS Marte MK2/N Marte MK2/A FASGW/ANL 10 MdCN COMBAT TERRESTRE Les armes modernes doivent garantir les plus hauts niveaux de précision et de flexibilité. Des armes d appui au combat rapproché jusqu aux armes embarquées antiblindages, MBDA propose une large gamme de solutions à capacité réseau pour le champ de bataille d aujourd hui, devenu très complexe. ANTI-BLINDAGE Eryx MILAN MILAN ADT-ER MMP-MLP ANTI-BLINDAGE EMBARQUE Brimstone PARS 3 LR DEMINAGE SOUVIM 2 MISSILE RODEUR Fire Shadow AIR-AIR POUR HELICOPTERES Mistral ATAM Des références de classe mondiale 4 secteurs, pour toutes missions, pour toutes les forces

13 DURABILITÉ LES MESURES DE LA DURABILITÉ La mesure de la durabilité est l activité qui consiste à établir des mesures qui constitueront la base de référence quantitative nécessaire à la bonne gestion de la durabilité de l entreprise et de ses activités. Les indicateurs utilisés pour mesurer la durabilité sont développés à partir de données issues d analyses comparatives, d audits, d indices et d autres sources, et sont repris dans le présent rapport. Pour pouvoir rester parfaitement actif sur tous les sujets et toutes les problématiques liés à la responsabilité sociale, sociétale et environnementale de l'entreprise, MBDA est représenté auprès d'un certain nombre d'organismes et d'associations professionnelles disséminés dans toute l'europe, tels que: GIFAS, BDLI, AIAD, TEDAE, ADS et ASD. 11 LES TROIS PILIERS DE LA DURABILITÉ

14 NOTRE VISION Nous atteindrons nos objectifs de RSE et de durabilité en nous concentrant systématiquement sur les différents impératifs qui entourent nos activités : Volet économique Fournir à nos clients des produits rentables, en maximisant notre apport capacitaire et en minimisant notre impact social, environnemental et financier pendant toute la durée de vie de nos produits et services. Garantir une solide performance financière aux actionnaires, tout en maintenant une gouvernance robuste, pour minimiser notre exposition au risque. Respecter les exigences réglementaires dans toutes les juridictions qui nous concernent. Volet social Agir en client et partenaire responsable, en collaborant étroitement avec l ensemble de la supply chain pour améliorer notre performance sociale et environnementale, sur les trois piliers de la durabilité. Agir en voisin responsable et engagé, en participant spontanément à la vie des collectivités où nous sommes présents. 12 Volet environnemental Nous impliquer dans un certain nombre de modèles de contractualisation innovants nous permettant de respecter le principe d éco-efficacité qui consiste à réduire le volume énergétique et matériel de nos services. Accroître la durabilité de nos produits à travers des analyses du cycle de vie et un management de la vision capacitaire permettant de réduire l impact matériel et énergétique du cycle de vie des produits et d améliorer notre performance environnementale en réduisant le volume de matières et d énergie que nous utilisons. Réduire nos dispersions toxiques, nos risques d interruption des activités et nos coûts induits par l utilisation de matières devenues rares et précieuses, par une gestion et un accompagnement rigoureux des matériaux et en augmentant notre proportion de déchets recyclés, pour viser le zéro enfouissement/décharge. Notre mission RSE reste valable partout où nous sommes présents.

15 ÉCONOMIQUE La durabilité économique est définie d une façon générale comme l aptitude d une économie à assurer un niveau de génération d affaires défini. Certains investisseurs privilégient à cet égard les entreprises qui ont compris en quoi les enjeux et problématiques de la durabilité impactent leurs activités et qui mettent en œuvre des stratégies suffisamment solides et bien adaptées pour leur permettre d évoluer et de bien fonctionner dans une économie mondiale durable. La durabilité est importante, on le sait, pour la société au sens large et pour l environnement. Mais elle représente aussi pour notre entreprise une potentialité de nouvelle croissance et implique notamment la nécessité d innover constamment dans tout ce que nous faisons. Lancer des chantiers qui iront dans le sens de la durabilité peut nous aider à réduire nos coûts - à l heure où le monde combat les émissions de carbone, mais aussi à trouver de nouvelles ressources et à réduire notre dépendance vis-à-vis de matières aujourd hui devenues rares et dont les prix atteignent des niveaux prohibitifs. Le climat économique commence à imposer aux entreprises comme la nôtre de dérouler des stratégies d investissement qui soient de nature à réduire leurs coûts, à optimiser leur efficience générale et à atténuer leurs risques. Ces stratégies s inscrivent de plus en plus dans une recherche de la durabilité de l entreprise à long terme. 13 VOLET ÉCONOMIQUE

16 VOLET ÉCONOMIQUE Performance financière Sur ces deux dernières années, grâce aux livraisons effectuées et à l avancement des contrats clients existants, MBDA a réalisé un chiffres d affaires de 3 Md. Grâce notamment à l obtention de nouveaux contrats clients, MBDA a pu maintenir sur les trois dernières années un carnet de commandes très stable, représentant en moyenne un volume de 2,4 Md. En Md Ventes 2,8 3,0 3,0 14 Commandes 2,2 2,6 2,3 Durabilité de l Entreprise La garantie que l entreprise fonctionne dans le respect des principes d un développement durable est apportée chez MBDA par les fonctions Audits internes, Gestion des risques, Conformité Groupe et Audits Qualité. Ces différentes fonctions ont pour but d'apporter à la gouvernance de l'entreprise la garantie dont elle a besoin pour assumer ses responsabilités, en suivant une approche systématique et rigoureuse dans l'évaluation de l'efficacité de la conception et du fonctionnement des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques dont l'entreprise s'est dotée. Leur travail consiste à apporter une vision indépendante, sur les processus de gouvernance, de gestion des risques et de contrôle interne, dans le but d'aider l'entreprise à atteindre ses objectifs stratégiques, opérationnels, financiers et de conformité, en formulant des recommandations fondées sur l'analyse et l'évaluation des données disponibles et des processus internes.

17 Qualité du risque associé aux sites MBDA 100% 80% 60% 40% 20% 0% Supérieur à la norme ou Bon Standard Inférieur à la norme Evaluation et maîtrise des risques liés aux installations Les assureurs de MBDA réalisent régulièrement des études sur tous les principaux sites du Groupe en vue d'évaluer la vulnérabilité de ces sites aux risques d'inondation, de tempête et autres phénomènes naturels, mais aussi d'incendie, d'accidents et autres périls, et d'en déterminer les impacts potentiels. Nos assureurs évaluent ensuite, au regard des risques ainsi identifiés, l'efficacité des moyens de protection physique (qui se mesure notamment à la présence de murs coupe-feu, de systèmes de détection d'incendie et d'effraction, d'extincteurs d'incendie automatiques à eau ou à gaz, de moyens de lutte contre l'incendie, et à leur efficacité) et la qualité des procédures et pratiques mises en place en vue de gérer et maîtriser ces risques. Un rapport est établi pour chaque site, qui décrit l exposition du site en question aux risques naturels, ainsi que le type de construction du ou des bâtiments et les mesures de gestion des risques mises en place. Le rapport évalue également l étendue et l ampleur des risques physiques et des risques d interruption des activités auxquels l entreprise pourrait être exposée. Enfin, le rapport présente un certain nombre de constatations, formule des recommandations d amélioration et chiffre les différents degrés d exposition sur une échelle à cinq niveaux (Inacceptable, Inférieur à la norme, Standard, Supérieur à la norme et Bon). En 2007, l assureur Dommages et Biens principal de MBDA (Allianz) a évalué la qualité du risque global associé aux biens de MBDA, par valeur de bien assuré, dans les proportions suivantes : 1 % Inférieur à la norme, 93 % Standard et 6 % Supérieur à la norme ou Bon. Le Directeur financier du Groupe a dès lors fixé l objectif, en interne, de parvenir en cinq ans à ce qu au moins 80 % des biens présentent un niveau de risque noté Supérieur à la norme ou Bon, et aucun un niveau Inférieur à la norme. Pour relever ce défi, MBDA implique directement son assureur dès les premiers stades de ses nouveaux projets d infrastructure et veille à ce que les recommandations de cet assureur soient rapidement mises en œuvre. Cette approche conduit MBDA à réaliser des investissements substantiels dans la réduction des risques et à améliorer d une façon générale les procédures de gestion des risques applicables à ses différents sites. En novembre 2012, l objectif d amélioration avait été dépassé, notre assureur ayant déterminé que 88 % de nos biens présentaient un niveau de qualité de risque supérieur à la norme ou bon et qu aucun de nos sites se situait au-dessous de la norme. Les investissements déjà planifiés et approuvés, pour réduire notre exposition aux risques, devraient porter d ici la fin 2013 à 90 % la proportion des biens de MBDA assurés qui seront considérés comme supérieurs à la norme ou encore meilleurs, de point de vue de la qualité du risque. 15 VOLET ÉCONOMIQUE

18 VOLET ÉCONOMIQUE 16 Supply Chain En tant que société leader dans le secteur de la défense, et considérant l étendue de sa gamme de produits nouveaux ou existants, MBDA s attache à optimiser l efficacité de ses relations avec ses principaux fournisseurs. Nous sélectionnons nos fournisseurs très soigneusement et travaillons avec eux pour développer et fabriquer les produits complexes associés à nos programmes de systèmes de missiles. En raison de la longévité de nos programmes, depuis la phase de conceptualisation jusqu à l élimination du matériel, la relation établie au départ avec nos fournisseurs perdure généralement jusqu à la fin du programme. La qualité de nos produits et service passe par la performance de nos principaux fournisseurs ; c est pourquoi il est indispensable pour nous de mettre en place et de développer la chaîne d approvisionnement (ou supply chain") qui nous permettra de maintenir la très haute performance que nos clients ont appris à connaître et dont ils ont pris l habitude de bénéficier. Ainsi, avant de choisir ses fournisseurs, MBDA met en place un solide dispositif d évaluation qui lui permet d identifier tous les risques attendus. L évaluation porte notamment sur la capacité des fournisseurs à gérer leur propre supply chain. Après avoir sélectionné nos fournisseurs clés, nous les suivons régulièrement, de manière à pouvoir anticiper et comprendre les risques pouvant être signalés, de même que les problèmes de performance, et pour parvenir à ce que les risques identifiés soient finalement atténués. Nous disposons également de toute une série de méthodes et d outils conçus pour assurer l amélioration continue de notre supply chain. Concernant la durabilité, la nature collaborative de nos activités implique nécessairement que nous entretenions avec nos principaux fournisseurs des relations particulièrement étroites. Travaillant avec eux au développement d un produit, nous avons le même intérêt qu eux à optimiser ce produit et son exploitation ultérieure. Nous avons aussi conscience des restrictions croissantes qu imposent la législation et les réglementations (telles que la réglementation REACH) à l ensemble de nos sociétés nationales. C est pourquoi nous déclinons les principes de la responsabilité sociale et environnementale de l entreprise dans l ensemble de la supply chain étendue, en communiquant sur la question avec les différents acteurs et en les formant, de manière, au final, à ce que la supply chain soit à la fois hautement performante et en conformité avec la législation.

19 Innovation L innovation et l excellence technique sont au cœur de tout ce que nous faisons. Ce sont aussi les principaux facteurs qui permettent à MBDA d améliorer ses produits et de maximiser sa compétitivité à l échelle mondiale. Pour optimiser son portefeuille futur, qui répondra aux nouveaux besoins du marché, MBDA se doit aussi d identifier de nouvelles opportunités d affaires pour ses solutions capacitaires et ses produits. L innovation constitue à cet égard un levier essentiel. C est pourquoi nous l encourageons et la soutenons à tous les niveaux de l entreprise, à travers un certain nombre de techniques et d outils tels que nos Innovation Labs et notre dispositif IDEA. Dans un environnement caractérisé par une si haute technicité et un si haut degré de spécialisation que celui de MBDA, il est impératif pour l entreprise de nourrir en son sein une libre dynamique d innovation et de favoriser et rechercher aussi l innovation auprès de tiers (actionnaires, principaux fournisseurs, PME, universités, etc.), comme nous le faisons à travers le réseau technologique de MBDA, pour accéder aux nouvelles technologies émergentes et en bénéficier en interne. 17 VOLET ÉCONOMIQUE La cérémonie des Innovation Awards 2012 aura lieu en avril 2013 Partenariats avec les universités MBDA se situe à la pointe de la technologie de défense. Pour pouvoir tenir se rang, nous avons fort logiquement développé des relations et établi des liens formels avec des universités et des centres de recherche, dans l intérêt mutuel de tous, ce qui nous permet de bénéficier des résultats des recherches les plus avancées au monde. Nos investissements en la matière sont répartis sur l ensemble de nos sociétés nationales, afin de nous assurer une couverture qui nous garantisse le meilleur. Notre approche s articule autour des quatre grands axes suivants : Les acteurs L innovation Les technologies Les financements Suivant lesquels nous établissons des programmes de travail gérables et structurés avec nos partenaires.

20 VOLET ÉCONOMIQUE 18 Propriété intellectuelle La notion de propriété intellectuelle implique un ensemble de moyens qui permettent de protéger les informations et les données de l entreprise. Ces moyens sont notamment les brevets, pour protéger nos inventions techniques, les marques, pour protéger nos signes distinctifs (mots et autres signes) et le copyright, pour protéger nos œuvres originales telles que nos écrits, logiciels, bases de données, photographies, dessins et autres productions médias, ainsi que nos informations présentées comme confidentielles, qui garantissent la préservation du caractère secret des informations échangées. La confidentialité revêt d ailleurs une très grande importance du point de vue de la gestion de cette propriété intellectuelle. MBDA assure cette confidentialité en appliquant des conditions d embauche qui en prévoient systématiquement le respect et en se conformant bien sûr aux législations nationales. Nous préservons le caractère confidentiel des informations et ne diffusons aucune de nos informations techniques réservées avant d avoir déposé une demande de brevet. Nous gérons la propriété intellectuelle des tiers à la fois suivant nos processus de gouvernance et à travers un programme de formation et de sensibilisation conçu pour tous ceux de nos employés qui auront à en connaître.

RAPPORT 2014 SUR LA RESPONSABILITE SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE DE L ENTREPRISE

RAPPORT 2014 SUR LA RESPONSABILITE SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE DE L ENTREPRISE RAPPORT 2014 SUR LA RESPONSABILITE SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE DE L ENTREPRISE Le présent document constitue le sixième rapport annuel de responsabilité sociétale et environnementale de MBDA. Ce rapport

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable

ACTIONS GLOBALES. Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES. Mise en place d ambassadeurs développement durable FICHE ACTIONS Logica ACTIONS GLOBALES Réduction des émissions de CO 2 ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Mise en place d ambassadeurs développement durable ACTIONS ENVIRONNEMENTALES Favorise l utilisation

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E. Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France affirme son engagement RSE et publie la 4 ème édition de son rapport de développement durable Berner France Z.I. Les Manteaux 14, rue Albert Berner F-89331 Saint-Julien-du-Sault Cedex www.berner.fr

Plus en détail

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À RIMOUSKI POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES Titre : POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES CODE : APPROUVÉ PAR : CONSEIL D'ADMINISTRATION RÉS. : CA-617-7747 10-12-2013 EN VIGUEUR : 10-12-2013 MODIFICATIONS : Note : Le texte que vous consultez est une

Plus en détail

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001.

La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. La hausse des coûts de l énergie a-t-il un impact sur votre organisation? Contrôlez-les à l aide de l ISO 50001. Décollez avec l ISO 50001 et BSI. Notre expertise peut transformer votre organisation. Depuis

Plus en détail

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise)

Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Charte RSE* et Développement Durable (* Responsabilité Sociétale de l Entreprise) Nos engagements et nos actions pour les générations futures Les questions liées au Développement Durable et à la RSE sont

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE

Les orientations stratégiques en matière de prévention des risques professionnels 2012-2013 s inscrivent dans le cadre : PREAMBULE Les présentes orientations stratégiques ministérielles ont reçu l avis favorable du CHSCT ministériel de l éducation nationale, en sa séance du 10 octobre 2012 Direction générale des ressources humaines

Plus en détail

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis.

Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. Publication EMSE00-BR371A-FR-E Avril 2006 Copyright 2006 Rockwell Automation, Inc. Tous droits réservés. Imprimé aux Etats-Unis. EXPERTISE EN GESTION DE PROJET VOUS POUVEZ COMPTER SUR DES SERVICES DE GESTION

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE

STRATÉGIE DE SURVEILLANCE STRATÉGIE DE SURVEILLANCE Décembre 2013 SOMMAIRE OBJET page 3 OBJECTIFS DE LA SURVEILLANCE page 3 PRINCIPES D ÉLABORATION DU PROGRAMME page 4 PROGRAMME 2014 page 5 RESSOURCES page 6 PERSPECTIVES 2015/2016

Plus en détail

www.sac-consulting.com.tn

www.sac-consulting.com.tn www.sac-consulting.com.tn SOMMAIRE I. Présentation II. Les services 1. Mise à niveau 2. Recrutement 3. Formation 4. Certification ISO 5. Assistance technique 6. Création des logiciels 7. Audit social III.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013)

POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) POLITIQUE DE GESTION DES RISQUES ADOPTÉE 329-CA-3476 (23-04-2013) (NOTE : Dans le présent document, le genre masculin est utilisé à titre épicène dans le but d alléger le texte.) TABLE DES MATIÈRES 1.

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement

méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement méthode Green Forward éco-conception et achats responsables accélérez le changement au-delà de l analyse du cycle de vie... L offre responsable, un levier de compétitivité Vous en êtes convaincus : une

Plus en détail

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group

RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group RSE Charte Responsabilité Sociétale Vignal Lighting Group «Comment Vignal Lighting Group intègre les problématiques de développement durable dans son activité» Page 1 Mot du Président Le Développement

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT

L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT L ÉLECTRONIQUE IDÉALE POUR L ENVIRONNEMENT Des processus de bureau respectueux de l environnement grâce au recours à un système moderne de gestion des documents Utilisation de matériaux respectueux de

Plus en détail

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE

LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES MÉTAUX, RECYCLABLES ET RECYCLÉS, AU CŒUR DE L ÉCONOMIE CIRCULAIRE LES DÉCHETS MÉTALLIQUES, UNE SOURCE STRATÉGIQUE D APPROVISIONNEMENT Pour l industrie métallurgique, le recyclage a toujours fait partie

Plus en détail

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER...

EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... EXPORTER, INVESTIR, S INTERNATIONALISER... SIMPLIFIER ET ACCÉLÉRER LA RÉALISATION DE VOS PROJETS WWW.BUSINESSFRANCE.FR CHIFFRES-CLÉS 1 500 collaborateurs expérimentés à votre écoute et prêts à se mobiliser

Plus en détail

Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises

Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises Introduction à la responsabilité sociale des entreprises pour les petites et moyennes entreprises Ce guide fait partie de la campagne paneuropéenne de sensibilisation sur la RSE menée à l initiative de

Plus en détail

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés

Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés É V A L U A T I O N C E R T I F I C A T I O N Qualité, Sécurité, Environnement Systèmes de Management Intégrés Systèmes de Management de la Qualité selon la norme ISO 9001 Obtenir la reconnaissance de

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification

efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification efficacité énergétique des grandes entreprises : audit et certification ISO 50001 Le cadre réglementaire évolue incitant aujourd hui les Grandes Entreprises à s engager vers une meilleure efficience énergétique.

Plus en détail

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un

Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un Sommaire Introduction 1- Etude de la méthode a- Qu est-ce que la méthode Bilan Carbone? b- La composition d un diagnostic c- Comment établir un diagnostic? d- Comment appliquer la méthode Bilan Carbone?

Plus en détail

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le :

POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Le conseil d administration Le : Destinataires : POLITIQUE DE GOUVERNANCE N o : Administrateurs, directeurs, gestionnaires, médecins, employés, bénévoles, stagiaires et fournisseurs Élaborée par : Le conseil d administration Le : Adoptée

Plus en détail

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé

Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Responsabilité sociétale de l entreprise : principes et applications en santé Dr Hervé LECLET Médecin radiologue Consultant et formateur en management, gestion des risques et évaluation des pratiques en

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014

CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES. Le 07/03/2014 CONTRAT DE GENERATION POUR LE SECTEUR AGRICOLE APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 07/03/2014 APPEL A

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable

PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC. L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC L engagement du secteur canadien de l électricité en faveur du développement durable À PROPOS DU PROGRAMME ÉLECTRICITÉ DURABLE MC Le programme Électricité durable MC est

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1

ALLEMAGNE. AM021f-Y 1 ALLEMAGNE AM021f-Y 1 M. Levin Holle, Directeur de section, Chef de la délégation allemande Discours de la délégation allemande à l occasion de l Assemblée annuelle 2013 de la BERD Nous sommes heureux que

Plus en détail

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL

GROUPE TMX LIMITÉE. (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL 1. Généralités GROUPE TMX LIMITÉE (anciennement la Corporation d Acquisition Groupe Maple) (la «société») MANDAT DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION DIAGNOCURE INC. (la «Société») MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION (le «Conseil») Le rôle du Conseil consiste à superviser la gestion des affaires et les activités commerciales de la Société afin d en assurer

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration

Tous droits réservés. Règles Du Conseil D administration Règles Du Conseil D administration Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS DU CONSEIL... 3 A. Stratégie et budget... 3 B. Gouvernance... 3 C. Membres du Conseil et des comités...

Plus en détail

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales

MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE. Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales MANAGEMENT ENVIRONNEMENT ISO 14001 PAR ETAPES BILAN CARBONE Accompagnement groupé laboratoires d analyses médicales La démarche d analyse et d accompagnement, constituée de 3 étapes telles qu elles sont

Plus en détail

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière

Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015. 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière Plaquette de présentation Comité Innovation Routes et Rues(CIRR) 2014-2015 1. L actualisation du principal outil de soutien à l innovation routière 1.1 Le Comité d Innovation Routes et Rues (CIRR) est

Plus en détail

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013

CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 1 CHARTE RESPONSABILITE SOCIALE DE L ENTREPRISE MAJ : 2013 2 Groupama Asset Management s engage par le biais de cette présente Charte à appliquer et promouvoir une politique de Responsabilité Sociale de

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET ENGAGEMENTS DÉVELOPPEMENT DURABLE Janvier 2015 ACCÉDER AU SOMMAIRE SOMMAIRE Nos engagements Qualité 3 L ambition du Groupe Numericable-SFR 4 Notre gouvernance Qualité

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Les droits syndicaux en matière d environnement

Les droits syndicaux en matière d environnement Les droits syndicaux en matière d environnement 1. Introduction Le CPPT dispose de compétences par rapport à l environnement. Le CE n a, quant à lui, pas de compétence propre par rapport à l environnement

Plus en détail

CHARTE D AUDIT INTERNE

CHARTE D AUDIT INTERNE CHARTE D AUDIT INTERNE adoptée par le Conseil des gouverneurs le 26 mars 2013 Centre de recherches pour le développement international Ottawa, Canada Assurances et conseils afin de soutenir le développement

Plus en détail

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques

Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Distribution : Générale C/08-00/BACK/03 ORIGINAL : ANGLAIS Un nouveau programme nord-américain de gestion des produits chimiques Le Conseil de la Commission de coopération environnementale renouvelle aujourd

Plus en détail

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité

BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000. Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01. Manuel Qualité BATIMENT TRAVAUX PUBLIC S.A.S au Capital de 500 000 Tél : 04 90 60 00 94 - Fax : 04 90 63 05 01 Manuel Qualité Préambule La note ci jointe décrit les engagements de la société vis-à-vis des procédures

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP)

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) OMPI CDIP/5/5 Corr. ORIGINAL : anglais DATE : 21 juillet 2010 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ DU DÉVELOPPEMENT ET DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE (CDIP) Cinquième session

Plus en détail

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles

Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Communication sur le Progrès 2014 du Groupe EDF Energies Nouvelles Lancée en 2000 par l Organisation des Nations Unies, le Pacte Mondial est une initiative destinée à rassembler les entreprises, les organismes

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE

POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE Rockwell Automation s engage à faire preuve de la gestion la plus stricte en matière d environnement mondial. Notre politique consiste à dépasser la stricte conformité réglementaire

Plus en détail

ISO 9001:2015 mode d emploi

ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 ISO 9001:2015 mode d emploi ISO 9001 est une norme qui établit les exigences relatives à un système de management de la qualité. Elle aide les entreprises et organismes à gagner en efficacité

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 OFFICE D INVESTISSEMENT DES RÉGIMES DE PENSION («INVESTISSEMENTS PSP») Approuvé par le conseil d administration le 13 novembre 2014 13 novembre 2014 PSP-Legal 1633578-1 Page 2 INTRODUCTION Le conseil d

Plus en détail

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S.

DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. DOSSIER LA RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE P. C. S. 1 La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est la déclinaison des principes du développement durable à l échelle de l entreprise. Les

Plus en détail

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION

SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION SOMMAIRE DE LA RÉPONSE DE LA DIRECTION Rapport d évaluation final de l Initiative de la nouvelle économie (INÉ) Date : le 17 mars 2010 Programme de l INÉ : contexte Dans le cadre du plan du gouvernement

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») CHARTE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS (la «société») 1. Généralités CHARTE DU CONSEIL Le conseil d administration de la société (le «conseil») a pour principale responsabilité la gouvernance

Plus en détail

Solution PLM pour la vente au détail de PTC

Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM pour la vente au détail de PTC Solution PLM de PTC pour la vente au détail Dans les délais. À la mode. Dans le budget. La solution PLM de PTC pour la vente au détail transforme la manière

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES. Paris, le 09/05/2014 COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS (COPS) DANS L INTÉGRATION DES PRINCIPES DU PACTE MONDIAL DES NATIONS UNIES Paris, le 09/05/2014 1 1 Global Compact o Lancé en 2000, le Pacte Mondial des Nations Unies est un

Plus en détail

Charte Mutuelle Existence

Charte Mutuelle Existence Charte Mutuelle Existence Développement Durable Développement Durable Environnement - Social - Économique Sommaire Définition du Développement Durable p. 2 Nos valeurs et nos engagements p. 3 Charte Sociale

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT

GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT GDF SUEZ CHARTE DE L ENVIRONNEMENT SOMMAIRE INTRODUCTION > Chapitre 1 L environnement et le Développement durable 9 S engager > Chapitre 2 Principes de mise en œuvre 19 Comprendre Savoir-faire Partager

Plus en détail

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE

SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE SYSTÈME DE MANAGEMENT DE LA QUALITÉ ET POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE Mars 2014 SOMMAIRE Faire équipe avec vous 3 SFR Business Team, 1 er opérateur alternatif 4 Notre gouvernance Qualité et Développement

Plus en détail

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession

Le but : développer la performance de l entreprise officinale en adéquation constante avec les obligations qualité inhérentes à la profession La qualité n'est pas une notion nouvelle dans le monde de la santé. Depuis un certain temps, des actions ont été engagées pour améliorer la qualité des prestations proposées dans ce domaine. Dans l'environnement

Plus en détail

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents.

Proservia se mobilise aux côtés de ses collaborateurs pour leur permettre de révéler leurs talents. PROSERVIA DOSSIER DE PRESSE MARS 2013 PRÉAMBULE Depuis sa création, Proservia démontre par ses actions que la mise en œuvre d une véritable gestion des Ressources Humaines au sein d une SSII est compatible

Plus en détail

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco

La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La démarche de responsabilité sociétale de l AFD et de Proparco La responsabilité sociétale pour le groupe AFD, c est Une obligation générée par le droit international des conventions fondamentales et

Plus en détail

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération

Tous droits réservés. Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Règles Du Comité De Gouvernance, Des Ressources Humaines Et De La Rémunération Table des Matières I. OBJECTIFS... 3 II. FONCTIONS ET RESPONSABILITÉS... 3 A. Membres du Conseil, principes de gouvernance

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

Programme de développement durable 2013-2017

Programme de développement durable 2013-2017 Programme de développement durable 2013-2017 SOMMAIRE 1. Engagement de la direction de Helvetia Environnement en faveur du développement durable 2. Introduction et cadre de la démarche 3. Code de conduite

Plus en détail

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT

CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT Décembre 2014 CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT 1. CRÉATION Le Conseil d administration de la Banque du Canada (le «Conseil») est constitué en vertu de l article 5 de la Loi sur la Banque du Canada (la «Loi»).

Plus en détail

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN

PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN LES FONDAMENTAUX PERFORMANCE ET RESPONSABILITÉ MICHELIN UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER SOMMAIRE UNE MEILLEURE FAÇON D AVANCER 03 UNE FAÇON DE FAIRE 04 UNE CULTURE UNIQUE 06

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES

INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES INGENIEUR SPECIALITE GESTION ET PREVENTION DES RISQUES DIPLOMÉ DE ARTS ET METIERS PARISTECH EN PARTENARIAT AVEC ITII 2 SAVOIES RÉFÉRENTIEL D ACTIVITÉS ET RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES

Plus en détail

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients

Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Greensolver votre partenaire indépendant dédié aux parcs éoliens et solaires ayant pour seul objectif la création de valeur pour ses clients Créé en 2008 par des financiers pour les investisseurs, Greensolver

Plus en détail

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international

Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Proposition d orientations nouvelles pour le Dialogue international Document 04 RÉUNION DU GROUPE DE PILOTAGE DU DIALOGUE INTERNATIONAL 4 Novembre 2015, Paris, France Nouvelle orientation du Dialogue international

Plus en détail

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE

PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE PROCEDURES DE CONTROLE INTERNE.1 RAPPORT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR LES PROCÉDURES DE CONTRÔLE INTERNE ET SUR LE GOUVERNEMENT D ENTREPRISE (ARTICLE L. 225-37 DU CODE DE COMMERCE) 156.1.1

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents

ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents ROWING CANADA AVIRON Directeur* Programme de dépistage et de développement de talents 1.0 DESCRIPTION 1.1 ORGANISATION : Association canadienne d aviron amateur (Rowing Canada Aviron ou RCA) 1.2 TITRE

Plus en détail

L approvisionnement responsable chez Bell Canada

L approvisionnement responsable chez Bell Canada L approvisionnement responsable chez Bell Canada francois.dalpe@bell.ca Chef divisionnaire adjoint - Responsabilité d entreprise et environnement, Bell Canada Réseau environnement, Sherbrooke le 21 octobre

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Charte de développement durable. Version. groupe

Charte de développement durable. Version. groupe Charte de développement durable 2014 Version groupe Dès sa création en 2008, le Groupe CAPECOM a mis en place une charte qui permettait de définir les valeurs fondatrices du Groupe. Cette charte était

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr

Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Déchets : outils et exemples pour agir www.optigede.ademe.fr Fiche E8 Démarche d'exemplarité des agents, services et communes COMMUNAUTE URBAINE DE STRASBOURG Monographie complète Communauté Urbaine de

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel commun européen Contenu de la formation Présentation générale Au Centre de Formation des Monts du Lyonnais, le BTS Assistant de Gestion PME-PMI à référentiel

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste

coaching pour les cadres dirigeants développement du leadership PDG alignement de l'organisation coaching de prise de poste coaching pour les cadres dirigeants intégration communautés de talents marque employeur croissance succession développement du leadership diversité PDG comité de direction stratégie de gestion des talents

Plus en détail

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith

20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 20 Questions que les administrateurs devraient poser sur la stratégie Sommaire de la présentation Le 19 juillet 2012 Ken Smith 1. Quel est le rôle du conseil en matière de stratégie par rapport à celui

Plus en détail

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST)

Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Document élaboré par la Commission Enseignement Supérieur du CNESST. Référentiel Bases Essentielles en Santé et Sécurité au Travail (BES&ST) Ce référentiel rassemble des compétences de base en santé et

Plus en détail

Intégrer un salarié dans l entreprise

Intégrer un salarié dans l entreprise L objectif de ce guide est d aider les managers à optimiser l accueil et l intégration des nouveaux salariés dans l entreprise. Un autre guide Fafsea «Assurer la fonction de tuteur» est à la disposition

Plus en détail

Programme de formations

Programme de formations Programme de formations Member of Group LES DEFIS DE LA QUALITE Pourquoi mettre en place un Système de Management de la Qualité? Faire évoluer les comportements, les méthodes de travail et les moyens pour

Plus en détail

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques

SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE. Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques SOLUTIONS DE GOUVERNANCE OPERATIONNELLE Servir l excellence opérationnelle des organisations en optimisant les coûts et les risques La qualité d exécution des opérations d une organisation détermine son

Plus en détail

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies.

Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Préoccupé par la sécurité routière? ISO 39001 vous aidera à sauver des vies. Vous êtes entre de bonnes mains avec BSI. Notre gamme de solutions efficaces de gestion des risques permettra à votre organisation

Plus en détail

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection

Venture Philantropy FAQ. Critères de sélection Venture Philantropy FAQ 1. Candidats Critères de sélection Est-ce qu une association de fait peut participer à l appel à candidature? Est-ce qu une coopérative avec les valeurs d économie sociale mais

Plus en détail

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée

La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée La démarche environnementale de Dalkia Centre Méditerranée Dalkia, le leader européen des services énergétiques Dalkia filiale de EDF et de Veolia Environnement, place les enjeux environnementaux au cœur

Plus en détail

Les évolutions des marchés de l énergie en France

Les évolutions des marchés de l énergie en France Les évolutions des marchés de l énergie en France MTAIR en bref Entreprise de services énergétiques Fondée en 1991 4 M de CA (2013) 32 collaborateurs Entreprise indépendante Siège social Domont (95) 2

Plus en détail

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable

L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable L ingénieur-conseil, votre partenaire pour le développement durable Le concept de développement durable est aujourd hui incontournable

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail