«Pas chassés sur la courbe du Monde» Najoua Darwiche

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "«Pas chassés sur la courbe du Monde» Najoua Darwiche"

Transcription

1 «Pas chassés sur la courbe du Monde» Najoua Darwiche Sidonie Deschamps «Plus rapides que la marche, moins que la course, plus gracieux que des sauts, plus rythmés que des enjambés Oui, des pas chassés, comme quand on était enfant et qu on faisait ça juste pour s échauffer...» (extrait d article p.4)

2 «Pas Chassés sur la Courbe du Monde» Génèse du spectacle : Elaboré en 2013, «Pas chassés sur la courbe du monde» est un spectacle de contes traditionnels puisés autour du monde : Italie, Moyen-orient, Inde, Chine,... Seule la dernière histoire, qui clôt le spectacle, est une histoire écrite par la conteuse. Il a été présenté pour la première fois le 15 Janvier 2014 au théâtre l Isle 80 à Avignon. Les thèmes du spectacle : De la création du monde à l écriture de notre propre chemin, le spectacle nous entraîne dans des histoires d amour et de ruse ayant pour leitmotiv la question du choix. Comment être acteur de sa vie? Peut-on être sûr de faire le bon choix? Quel chemin choisir? Traversé par la cupidité, la générosité, le doute ou la passion,... chaque personnage va se confronter à son destin guidé par le désir de découvrir le monde, l autre et soi-même. Résumé du spectacle : Contes merveilleux et philosophiques, histoires drôles et cyniques : un voyage autour du monde à travers des personnages qui aiment, qui cherchent, qui trouvent... mais pas toujours! Contacts :

3 Najoua Darwiche, conteuse Née dans une famille de conteurs, Najoua Darwiche a exploré de nombreux domaines avant de prendre le chemin des histoires : elle a étudié le cinéma, pratiqué le théâtre, organisé des concerts de musique,... Un jour, le conte est venu frapper à sa porte. Il était grand temps de renouer avec ses racines, alors, sans hésiter, elle s est lancée sur ce nouveau chemin. Elle s est formée au conte traditionnel auprès de Jihad Darwiche et a enrichi sa formation avec des conteurs comme Mike Burns et Colette Migné. Passionnée par l imaginaire et convaincue du pouvoir du corps dans l espace vide, elle a suivi la formation d initiation que propose l école internationale de théâtre Jacques Lecoq. Des contes traditionnels à l adaptation de textes contemporains en passant par sa propre écriture, elle se laisse guider par l envie de raconter et le plaisir de partager ses voyages imaginaires. Autres spectacles Le pavillon des 7 princesses, solo, 1h10, tout public et scolaires à partir de 9 ans Vive la vie!, solo, 1h00, tout public et scolaires à partir de 12 ans Les Darwiche conteurs, trio, 1h30, tout public et scolaires à partir de 7 ans Ateliers Possibilité d ateliers de découverte du conte pour les enfants ou les adultes. A étudier en fonction des projets. Contacts Photos prises à l Olympia le 07 novembre

4 Détails & Fiche technique LE SPECTACLE Public concerné : Tout public et scolaires (à partir de 7 ans). Durée du spectacle : 1h00 sans entracte. Distribution : Najoua Darwiche, seule en scène Lieux de diffusion : Ce spectacle a déjà été joué en école primaire, bibliothèque, café, théâtre et festival. Il s adapte à de nombreuses formes de représentations. Il peut se jouer en extérieur comme en intérieur, en spectacle fixe ou en balade contée. Extrait du spectacle : INSTALLATION TECHNIQUE La scène L espace scènique : minimum 2x3m Fond de scène : uni de couleur foncé, idéalement en velours noir opaque à la lumière. Lumière En salle : à étudier en fonction des ressources du lieu. De nuit en extérieur, prévoir au minimum 2 projecteurs. Sonorisation En fonction de la jauge et de l acoustique de la salle prévoir une sonorisation avec Micro HF + 2 retours sur scène. Personnel Prévoir un technicien d accueil polyvalent. Public Ne pas prévoir un espace enfant et un espace parent distinct. Les parents et leurs enfants sont invités à s installer ensemble. ACCUEIL et LOGISTIQUE Transport Train à partir de Paris. Hébergement Chambre d hôtel**, chambre d hôtes et en fonction des possibilités logement chez l habitant. Repas Aucune allergie. Privilégiez le poisson et les légumes à la viande. La loge Une pièce exclusivement à la jouissance de la conteuse. Chauffée en hiver. Equipée au minimum d une chaise, d une table et d un miroir. Sanitaires à proximité. Prévoir un léger catering : Thé, bouteille d eau, fruits, fruits secs, barres céréalières,... Contacts :

5 «J ai testé pour vous : Najoua Darwiche raconte «Pas chassés sur la courbe du monde» Parole de spectatrice... Voici un article publié par Marinette Tupp, blogueuse, qui a assisté au spectacle en février 2014 : «C est joli non? Rien que le nom de mon test est joli dites le à haute voix.doucement susurrez le maintenant.najoua Darwiche raconte «Pas chassés sur la courbe du monde» ça sonne comme un murmure, une parole rassurante, un secret chuchoté, un secret que Najoua Darwiche va partager avec moi oui avec moi! Et attention! Elle ne va pas me raconter n importe quoi! Non! des «pas chassés» plus rapides que la marche, moins que la course, plus gracieux que des sauts, plus rythmés que des enjambés Oui, des pas chassés, comme quand on était enfant et qu on faisait ça juste pour s échauffer, quand on voyait le monde de plus haut.et il faudra s échauffer pour la suivre «sur la courbe du monde»! Nous sommes arrivés dans un petit café, elle était là, Najoua D., une version moderne de shéhérazade. Elle était là, souriante et un peu stressée, juste là dans sa robe rouge ce rouge pourtant si vif qui s effacerait au fil de ses récits laissant ainsi toute la place à sa voix et son énergie pour nous embarquer dans ses histoires! «Dans 5 min! Plus que 5 min!» Le compte à rebours commence. Elle allait, venait, regardant la salle se remplir, les gens commander à boire et puis les gens ont pris place silence de mort rien quelques chuchotements La voilà, debout sur scène. Tout le monde se tait. 1 heure, une heure pendant laquelle j ai voyagé dans le temps et parcouru le monde simplement en l écoutant poser des mots, des mots qui les uns après les autres dessinaient des personnages et construisaient des histoires Des histoires drôles, des histoires cyniques, des histoires pleines d espoirs, des histoires justes, A ses côtés, je les ai observé moi ces trois vieilles femmes italiennes aspergeant ce mouchoir et jouant un mauvais tour au prince J ai suivi cet homme quitter sa maison sans bruit au petit matin pour suivre une route dictée dans ses songes Je l ai entendu la voix de ce vieil homme avec ses cheveux et sa barbe emmêlés aux toiles d araignées J ai vu ce faisceau lumineux plongeant dans la mer bleue nuit J ai ri de cette indienne embarrassée par sa précipitation J ai ressenti leurs doutes et leurs joies, 1 heure pendant laquelle je l ai suivi sur la courbe de son monde! Le bonheur ne tient qu à un fil? Et bien ce soir, mon bonheur ne tenait qu à une voix, celle d une jeune conteuse qui a déjà tout d une grande :) Merci à toi Najoua Darwiche pour cette parenthèse enchantée!» Marinette Tupp Contacts :