Les Iroquoiens vers 1745

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Iroquoiens vers 1745"

Transcription

1 Les Iroquoiens vers 1745

2 Population Territoire Nous sommes environ Iroquoiens vers 1745 Ils étaient près de Iroquoiens en Ils ne sont plus que en Ce nombre comprend les Cinq Nations iroquoises qui occupent toujours leur territoire ancestral (au sud du lac Ontario, dans ce qui fait aujourd hui partie de l État de New York aux États-Unis), les Hurons-Pétuns qui ont été dispersés et qui se trouvent dans la région des lacs Huron et Michigan, ainsi que les Iroquois et les Hurons catholiques des villages amérindiens de la vallée du Saint- Laurent. Ces derniers sont au nombre d environ Comment explique-t-on une si grande diminution de la population iroquoienne entre 1500 et 1745? Des maladies qui tuent Toutes les nations amérindiennes ont été durement touchées par les maladies introduites en Amérique du Nord par les Européens, comme la variole, le typhus, la rougeole et la grippe. Les Amérindiens n avaient pas les anticorps nécessaires pour se protéger, ils étaient donc plus vulnérables. Partout où vont les Français, des épidémies se déclarent. Les Français ne les provoquent pas volontairement mais le résultat est vraiment catastrophique pour les Amérindiens. Des guerres pour la fourrure et les prisonniers Les nations amérindiennes se battent pour devenir les principaux fournisseurs de fourrures et détenir ainsi le rôle le plus important auprès des Européens dans le commerce. Donc, les guerres sont plus nombreuses et font plus de morts depuis l arrivée des Européens. Elles servent aussi à faire des prisonniers. Chez les Iroquois, ces prisonniers sont adoptés et remplacent les nombreuses morts provoquées par les épidémies. Un territoire transformé En 1745, le territoire des Iroquoiens n est plus ce qu il était en Il est beaucoup plus petit et il se trouve morcelé en trois parties inégales. Les Cinq Nations iroquoises sont les seules à occuper sensiblement le même territoire qu en C est cette partie qu on appelle toujours l Iroquoisie en Il y a des Hurons-Pétuns dans la région des Grands-Lacs, mais ils sont alors peu nombreux et n habitent plus le même territoire qu en Enfin, il y a des Iroquoiens dans des villages de la vallée du Saint- Laurent, près des villes de Québec et de Montréal. Entre 1500 et 1745, il y a donc eu beaucoup de changements qui ont eu un impact sur le territoire des Iroquoiens : 1. L établissement des Européens en Amérique du Nord La vie des nations amérindiennes a été bouleversée par l arrivée et l établissement des Européens en Amérique du Nord. En 1745, les Français sont bien implantés dans la vallée du Saint-Laurent. Ils se sont installés sur des terres où vivaient autrefois des Amérindiens ou sur des terres qui faisaient partie de leurs territoires de chasse. 2. Des nations disparues ou dispersées La seule nation iroquoienne qui vivait dans la vallée du Saint- Laurent en 1500, a disparu : ce sont les Iroquoiens du Saint- Laurent. En 1745, cette nation n existe plus. D autres nations iroquoiennes ont connu des difficultés à la suite de guerres et ont changé de territoire. Les Hurons et les Pétuns ont été les premiers à être chassés de leur territoire par les Iroquois. Peu après, les Neutres, les Ériés puis les Andastes l ont aussi été. 3. Les villages amérindiens dans la vallée du Saint-Laurent Des Hurons et des Iroquois, membres des Cinq Nations iroquoises, sont venus s établir dans des villages (des missions ou des réductions) près des colons français. On retrouve sept villages amérindiens au total dans la vallée du Saint-Laurent. On appelle les Amérindiens de ces villages les «domiciliés».

3 Je me souviens de Kondiaronk Personnages marquants Kondiaronk est mort à Montréal deux jours avant la signature de la Grand Paix de Mais on retrouve quand même sa signature, un rat musqué, sur le traité de paix. C est probablement un autre chef huron qui l a mise en son nom. Kondiaronk était un chef huron très respecté de la région des Grands Lacs. Il a été un des artisans les plus importants de la paix. Il était connu des Français depuis déjà longtemps car on retrouve son nom dans un document français dès Il a participé à plusieurs rencontres diplomatiques. Kondiaronk croyait que le temps était venu pour les nations amérindiennes alliées aux Français de faire la paix avec les Cinq Nations iroquoises. Mais tous n étaient pas d accord avec lui. Grâce à ses talents de chef, il a réussi à convaincre d autres nations de la région des Grands Lacs de participer à la Grande Paix. Kondiaronk a eu droit à de grandes funérailles. Il a été enterré dans l église Notre-Dame, l église la plus importante de la ville, en signe de respect. Groupes sociaux Le rôle des femmes et des hommes Le rôle des femmes et des hommes n a pas beaucoup changé entre 1500 et Les tâches continuent d être réparties selon le sexe, comme c était le cas avant l arrivée des Européens. Dans les villages de la vallée du Saint-Laurent, les missionnaires aimeraient bien que les hommes iroquoiens participent davantage aux travaux agricoles, comme chez les colons français, mais l agriculture demeure une tâche majoritairement féminine. Il y a tout de même certains changements dans la vie quotidienne des femmes et des hommes à cause du commerce de fourrures, des guerres ou de l introduction des produits européens dans les communautés amérindiennes. Par exemple, le commerce de fourrures et les guerres plus nombreuses amènent les hommes à quitter leur village de plus en plus souvent et pour plus longtemps. Ils s occupent donc moins de leurs autres activités traditionnelles. Comme ils sont davantage absents, les femmes doivent parfois prendre plus de décisions dans les villages. Elles consacrent aussi plus de temps qu auparavant à la préparation des peaux pour le commerce. Produits européens Vie quotidienne La participation des Amérindiens au commerce des fourrures les amènent à pratiquer le troc avec les Français, c est-à-dire à échanger leurs fourrures contre des produits européens. Les Amérindiens peuvent ainsi se procurer des marchandises qui n existaient pas chez eux. Ils vont rapidement préférer plusieurs produits européens à ceux qu ils fabriquaient eux-mêmes car ils sont généralement faits de matériaux plus solides, plus résistants. De l habillement à l alimentation Les produits échangés contre les fourrures sont variés. Les tissus européens représentent plus de la moitié des biens échangés. Ils sont particulièrement recherchés car ils sont plus pratiques que le cuir. Par exemple, la laine permet de conserver la chaleur même lorsqu elle est mouillée, contrairement au cuir. Par contre, les Amérindiens n adoptent pas nécessairement la mode des colons français : même s ils utilisent un nouveau matériau, ils conservent le même style de vêtements. Les objets de métal sont aussi très populaires. Les Amérindiens se procurent par exemple des haches, des couteaux et des chaudrons de cuivre. Ceux-ci simplifient la préparation des repas. Leur alimentation s enrichit aussi de nouveautés, comme les biscuits, les

4 galettes, les raisins, les pruneaux, le sucre, la farine et les épices. Ces produits facilitent la vie quotidienne des Amérindiens. Ils permettent d économiser du temps, car les vêtements de cuir et les objets d écorce et de bois prenaient beaucoup de temps à fabriquer. Mais ils ne changent pas complètement leur vie : les nouveaux produits sont utilisés de la même manière que les anciens. Langue, culture et religion Des catholiques dans la vallée du Saint-Laurent Les Iroquois des Cinq Nations et les Hurons-Pétuns des Grands Lacs pratiquent toujours en majorité la religion qu ils pratiquaient en C est une religion faite de croyances en des forces surnaturelles dans tout ce qui les entoure. Par contre, les Amérindiens domiciliés qui habitent les villages de la vallée du Saint-Laurent sont tous convertis à la religion catholique. Ils prient régulièrement, assistent à la messe et pratiquent les rites catholiques. Dans leurs nations, ceux qui pratiquaient la religion catholique n étaient pas toujours bien traités par ceux qui continuaient à croire à leur religion ancestrale. C est pourquoi certains ont quitté leur territoire pour venir s installer près des villes françaises. La religion catholique pratiquée par les Amérindiens convertis diffère un peu de celle pratiquée par les Français, car elle est imprégnée par leurs anciennes croyances. Ils adaptent parfois certaines pratiques de leur ancienne religion à leur nouvelle religion. Les chapelets deviennent des objets très convoités, comme l étaient auparavant les amulettes, un genre de portebonheur censés posséder de grands pouvoirs. Mais plusieurs autres rites amérindiens ont perdu de l importance et ont fini par disparaître, comme l enterrement d un mort avec ses objets personnels. Agriculture, commerce et industrie Un rôle intermédiaire En 1745, les Amérindiens impliqués dans le commerce des fourrures sont nombreux, aussi bien les Iroquoiens domiciliés que les Hurons-Pétuns des Grands Lacs et les Iroquois des Cinq Nations. Ces derniers font surtout le commerce avec les colonies anglaises alors que les autres échangent plus avec les marchands français. Certains Amérindiens sont trappeurs, d autres commerçants ou voyageurs pour le compte de marchands européens. L agriculture demeure importante pour les Iroquoiens. Les Hurons font toutefois face à un problème de taille lorsqu ils s installent à Jeune-Lorette (Wendake). Eux, qui étaient des agriculteurs renommés lorsqu ils habitaient la région des Grands Lacs, se retrouvent devant des terres beaucoup moins fertiles. Comme la terre est moins propice à l agriculture, la chasse prend plus d importance pour eux. Pour les Iroquois aussi, la chasse est une activité essentielle. Ils quittent leur village parfois pendant de longues périodes pour aller à la chasse, pour subvenir à leurs propres besoins ou pour le commerce de fourrures. Il y a aussi des Amérindiens qui travaillent pour des colons français sur leur terre. D autres vont vendre les objets qu ils fabriquent : des canots, des produits de leur agriculture ou de la chasse. Ils se rendent alors dans les villes comme Québec et Montréal. Gouvernement Une même organisation, de nouvelles relations En 1745, les Iroquoiens ont une organisation politique semblable à celle de Il en va de même pour les Hurons et les Iroquois domiciliés qui habitent près de Québec et Montréal. Ils sont établis dans leur village avec leur conseil, comme c est la coutume dans leurs nations. Ils conservent leur organisation politique et leurs

5 lois. Ils nomment leurs chefs et le clan continue d être la base de leur société. Les Cinq Nations sont toujours regroupés en confédération. Ce qui change, c est qu avec l arrivée des Européens en Amérique du Nord, de nouvelles relations vont se nouer. Cependant, les Amérindiens et les Européens ne voient pas toujours les choses de la même façon. Regardons de plus près le cas des Amérindiens domiciliés. Sont-ils des alliés des Français ou sont-ils des sujets du roi français comme les colons? La vision des Iroquoiens domiciliés Les Hurons et les Iroquois domiciliés se voient comme des alliés des Français. Ils ne se considèrent pas comme étant sont soumis au roi de France. Ils sont autonomes. Le gouverneur de la Nouvelle-France est comme un chef qui s occupe des affaires courantes dans leur société. Il amène les gens à s entendre mais il ne peut pas forcer quelqu un à lui obéir ou à être d accord avec lui. La vision des Français Des influences Transport et communication Les principaux moyens de transport n ont pas changé entre 1500 et 1745 : les Iroquoiens se déplacent toujours principalement à pied, en canot ou en raquettes, selon les saisons. Les lacs, les rivières et le fleuve continuent d être les voies de communications les plus importantes. Les Français qui s établissant dans la colonie reconnaissent rapidement les qualités des canots et des raquettes et vont les adopter. Comme ils ne savent pas les fabriquer, les Amérindiens deviennent les fournisseurs de canots et de raquettes des colons français et canadiens. La nouveauté pour les Iroquoiens, c est l introduction du cheval dans la colonie. Certains Amérindiens en possèdent, en 1745, et les utilisent attelés à un chariot ou à une carriole, pour se rendre à Montréal ou à Québec vendre les produits de leur artisanat, par exemple. Les Français, eux, voient les choses différemment. Ils pensent que les Amérindiens doivent leur être soumis, qu ils doivent obéir à leurs lois. Ils se voient comme les maîtres du territoire. Mais comme ils ont besoin des Amérindiens, que ce soit pour le commerce des fourrures ou pour la protection de la colonie, ils doivent souvent faire des compromis. Les relations entre les Amérindiens domiciliés et les Français ne sont donc pas toujours faciles.

Nous sommes environ 12 000 Iroquoiens vers 1745

Nous sommes environ 12 000 Iroquoiens vers 1745 Nous sommes environ 12 000 Iroquoiens vers 1745 Ils étaient près de 100 000 Iroquoiens en 1500. Ils ne sont plus que 12 000 en 1745. Ce nombre comprend les Cinq Nations iroquoises qui occupent toujours

Plus en détail

/20. SOCIÉTÉ : Les Iroquois de 1500 /15

/20. SOCIÉTÉ : Les Iroquois de 1500 /15 Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté Compétence 1 : Lire l organisation d une société sur son territoire /20 Nom : SOCIÉTÉ : Les Iroquois de 1500 1. Ligne du temps 2. Colorie sur la carte

Plus en détail

Le territoire. L Iroquoisie

Le territoire. L Iroquoisie Le territoire [La répartition du territoire chez les Amérindiens vers 1500] Service national du RÉCIT de l'univers social, L Iroquoisie Le territoire des Iroquoiens s appelle l Iroquoisie. La majorité

Plus en détail

La Nouvelle-France vers 1645 et 1745

La Nouvelle-France vers 1645 et 1745 Niveau et discipline La Nouvelle-France vers 1645 et 1745 Guide de l enseignant Deuxième année du deuxième cycle du primaire (4 e année) Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté. Intention éducative

Plus en détail

La société canadienne entre 1745 et 1820

La société canadienne entre 1745 et 1820 La société canadienne entre 1745 et 1820 Dossier documentaire Les évènements COMMISSION SCOLAIRE DES DECOUVREURS Images et textes tirés de Recitus Contenu LA CONQUÊTE... 2 LES GOUVERNEURS... 3 LA RÉVOLUTION

Plus en détail

ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE

ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE ORGANISATION POLITIQUE: LE RÉGIME PARLEMENTAIRE La création du Bas- Canada et du Haut- Canada, suite à l Acte constitutionnel de 1791, entraîne la mise en place d une nouvelle structure politique. les

Plus en détail

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA

HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA HISTOIRE DU QUÉBEC ET DU CANADA DES PREMIÈRES NATIONS À L UNION DU HAUT ET DU BAS CANADA HIS-4016-2 PRÉTEST FORME A QUESTIONNAIRE ET CAHIER DE RÉPONSES NOM: CENTRE: COMMISSION SCOLAIRE: DATE DE PASSATION:

Plus en détail

*Population et peuplement au Québec

*Population et peuplement au Québec *Population et au Québec Le d un territoire est un processus par lequel l humain s approprie un espace qu il occupe, transforme et donne une organisation particulière au fil des siècles. Pour le Québec,

Plus en détail

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari

Académie Ibn Sina. Au fil du temps. Date : 12/12/2013. Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Académie Ibn Sina Au fil du temps Date : 12/12/2013 Fait par : Hiba Chaoub Et Adam Amari Table des matières De 1905 à 1960... 1 Le changement... 1 Les causes de ce changement... 1 Les conséquences de ce

Plus en détail

Histoire Le Moyen-âge La société féodale

Histoire Le Moyen-âge La société féodale Histoire Le Moyen-âge Objectif(s) : - Connaître les 3 ordres de la société médiévale - Découvrir le cadre et le mode de vie des seigneurs au Moyen Age : Seigneurs / vassaux / chevaliers Histoire racontée

Plus en détail

Les Iroquois Anna Gossen, Patrick Graff, Justin Schroeder

Les Iroquois Anna Gossen, Patrick Graff, Justin Schroeder Les Iroquois Anna Gossen, Patrick Graff, Justin Schroeder XIIIe Siècle -> Vivaient dans les alentours des lacs Érié, Ontario et Huron. Localisation Mode de vie Sédentaire (agriculture) Longues maisons

Plus en détail

Les Abénakis* Population. Aujourd hui, environ 400 Abénakis habitent dans les réserves d Odanak et de Wôlinak, situées sur la rive sud du

Les Abénakis* Population. Aujourd hui, environ 400 Abénakis habitent dans les réserves d Odanak et de Wôlinak, situées sur la rive sud du Les Abénakis* *Abénakis vient des mots wabun (la lumière) et a'ki (la terre), qui signifient terre du matin, peuple de l'est, terre de l'aurore ou peuple du soleil levant. Histoire Dans les années 1500

Plus en détail

La Nouvelle-France vers 1645 et 1745 Annexe 1 : Activité 1 Gouvernement La Nouvelle-France vers 1645 La Nouvelle-France vers 1745

La Nouvelle-France vers 1645 et 1745 Annexe 1 : Activité 1 Gouvernement La Nouvelle-France vers 1645 La Nouvelle-France vers 1745 La Nouvelle-France vers 1645 et 1745 Annexe 1 : Activité 1 Gouvernement La Nouvelle-France vers 1645 La Nouvelle-France vers 1745 1627- La compagnie des Cent-Associés 1755- Le premier gouverneur canadien

Plus en détail

La Nouvelle-France vers

La Nouvelle-France vers La Nouvelle-France vers Cahier de l élève Nom de l élève 1645 1745 L habitation de Québec en 1608 Source : Léonce Cuvelier / BANQ Les fortifications de Montréal vers 1745 Source : Création Bernard Duchesnes

Plus en détail

Se Renseigner sur la Loi

Se Renseigner sur la Loi Se Renseigner sur la Loi Le droit canadien Dans ce chapitre, vous trouverez des informations concernant les droits du Canada. Vous trouverez des informations concernant: vos droits et vos libertés vos

Plus en détail

Lotissements agricoles de la rivière Rouge

Lotissements agricoles de la rivière Rouge Lotissements agricoles de la rivière Rouge Aperçu de la leçon Les élèves étudient le rôle que la rivière Rouge a joué dans le type d établissement et le système de propriété foncière adoptés par les Métis

Plus en détail

Concept de commerce au primaire (1645-1745-1820)

Concept de commerce au primaire (1645-1745-1820) Concept de commerce au primaire (1645-1745-1820) Concept (s) Objectifs Pour qui? Attributs Question de départ Commerce Comprendre les implications du commerce et permettre la description de différents

Plus en détail

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame

1- Hôpital des Sœurs grises. 2- Église Notre-Dame 1- Hôpital des Sœurs grises Plusieurs classes de personnes viennent en mes murs. Qu elles soient riches ou pauvres elles ont, pour la majorité, un point en commun. Elles viennent se faire soigner par des

Plus en détail

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel

Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Le projet de loi sur l équité salariale : Inévitable et essentiel Document préparé par Janelle LeBlanc, Étudiante en 5 ième année en travail social à l Université de Moncton Stagiaire à la Coalition pour

Plus en détail

La Nouvelle-France vers 1645

La Nouvelle-France vers 1645 Ton enseignant (e) te propose de fermer tes yeux et de t imaginer à l époque de la Nouvelle-France vers 1645. Tu décides d embarquer dans le jeu et de voyager à cette époque. La Nouvelle-France vers 1645

Plus en détail

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes

Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes Quel solidaire êtes vous? Une typologie des comportements de solidarités des Internautes CINQ PROFILS Les «Compagnons» Qui sont ils? Les hommes, les adultes et les seniors (au delà de 45 ans), sont particulièrement

Plus en détail

Bienvenue en 1500! Vous êtes ici pour découvrir deux grandes sociétés: les Iroquoiens et les Algonquiens.

Bienvenue en 1500! Vous êtes ici pour découvrir deux grandes sociétés: les Iroquoiens et les Algonquiens. Bienvenue en 1500! Vous êtes ici pour découvrir deux grandes sociétés: les Iroquoiens et les Algonquiens. Commencez par explorer ces deux sociétés et venez ensuite tester vos connaissances avec le quiz.

Plus en détail

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats

Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Etude d image et de satisfaction 2011 Synthèse des résultats Description de l étude Depuis 10 ans, la CCI de Troyes et de l Aube s est résolument engagée dans une démarche de progrès, concrétisée par une

Plus en détail

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota

Joubaud Adrien. Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Rapport de mission environnement et prévention eau, Juillet 2013 à Togbota Introduction : J ai effectué cette mission dans le cadre d un stage de fin d année pour mon école d Ingénieur. J ai choisi de

Plus en détail

Domaine de l univers social Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté 2 e cycle du primaire DOSSIER DOCUMENTAIRE DE L ÉLÈVE

Domaine de l univers social Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté 2 e cycle du primaire DOSSIER DOCUMENTAIRE DE L ÉLÈVE Domaine de l univers social Géographie, histoire et éducation à la citoyenneté 2 e cycle du primaire DOSSIER DOCUMENTAIRE DE L ÉLÈVE Les sociétés anglo-américaines des Treize colonies vers 1745 Exemple

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi

Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015. Rapport de mission. Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Annabelle Pineau Juin-Juillet 2015 Rapport de mission Mission enseignement et parascolaire à Hanyigba-Todzi Je m appelle Annabelle, j ai 21 ans et je viens de terminer une licence LEA. J ai choisi d effectuer

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes

DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes DOCUMENT D INFORMATION Le Canada dans le monde Sondage national auprès des Canadiens et des Canadiennes Commandé par la Fondation Pierre Elliott Trudeau en collaboration avec l Université de Montréal Contexte

Plus en détail

Activité de pré-visite pour le programme Bijoux de traite

Activité de pré-visite pour le programme Bijoux de traite Activité de pré-visite pour le programme Bijoux de traite Objectif général La présente activité a pour objectif premier de préparer vos élèves à la visite Bijoux de traite au usée ccord. Objectifs pédagogiques

Plus en détail

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada

Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Le rôle de leadership du chef Tecumseh dans la défense du Haut-Canada Aperçu de la leçon Le leadership est une qualité importante en temps de guerre. Qu est-ce qui fait un leader? Le chef Tecumseh a joué

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois

Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois 2009 Faits saillants du Sondage sur l importance de l épargne-retraite individuelle et collective pour les travailleurs québécois Service des statistiques et des sondages Rédaction Mise en page Francis

Plus en détail

2. Elle porte les vêtements du coureur des bois. 3. Simon la surprend dans l arbre.

2. Elle porte les vêtements du coureur des bois. 3. Simon la surprend dans l arbre. Chapitre 30: 1. Le trappeur Charron arrive avec des mauvaises nouvelles. 2. Frontenac a issue une loi que tous les trappeurs reçoivent un permis afin de faire la chasse et échanger les fourrures. Simon

Plus en détail

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi?

Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? Où les Canadiens envisagent-ils de vivre à leur retraite et pourquoi? L Institut Info-Patrimoine offre de l information et propose des stratégies relatives à la planification du patrimoine et aux décisions

Plus en détail

Planifier des activités en univers social. Philippe Vanchesteing, CS des Laurentides Émilie Labonté-Hubert, U. Laval

Planifier des activités en univers social. Philippe Vanchesteing, CS des Laurentides Émilie Labonté-Hubert, U. Laval Planifier des activités en univers social Philippe Vanchesteing, CS des Laurentides Émilie Labonté-Hubert, U. Laval Planifier des activités en univers social Cette activité s adresse aux enseignants qui

Plus en détail

LIGNE DE TEMPS. Indices A B C D E F G H I J. Répulsion. Attraction. Expérience

LIGNE DE TEMPS. Indices A B C D E F G H I J. Répulsion. Attraction. Expérience EuGENEus Bienvenue au jeu Plier bagage! Associe chaque facteur répulsif (raison pour quitter un endroit) et chaque facteur attractif (raison pour choisir un endroit) à la période qui lui convient. Tu pourras

Plus en détail

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général.

Napoléon. Grâce à ces différentes victoires, il devient général. Napoléon Lorsque la Révolution éclate en 1789, le lieutenant Napoléon Bonaparte a 19 ans. Il est déjà soldat dans l armée et participe aux batailles entre les français qui sont pour la révolution et ceux

Plus en détail

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010

Baromètre Direct Énergie - OpinionWay. Vague 1 Septembre 2010 Baromètre Direct Énergie - OpinionWay Vague 1 Septembre 2010 Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1038 personnes, représentatif de la population française âgée de

Plus en détail

Pour voir l'évolution du territoire, consulter la carte interactive :

Pour voir l'évolution du territoire, consulter la carte interactive : Les Canadas [Le Canada en 1820] Service national du récit de l'univers social, Des suites de la Conquête de la Nouvelle-France par les Britanniques en 1760, le territoire de la colonie change de nom pour

Plus en détail

Mes grands-parents à La Havane en 1957

Mes grands-parents à La Havane en 1957 11 juin 2015 Mes grands-parents à La Havane en 1957 Mon histoire à Cuba commence avant ma naissance. Mon grand-père d origine québécoise et ingénieur à l époque pour la Ville de Montréal, a fait un séjour

Plus en détail

Vision des jeunes de l entrepreneuriat

Vision des jeunes de l entrepreneuriat Vision des jeunes de l entrepreneuriat Enquête réalisée auprès de 300 jeunes de 14 à 18 ans présents du 21 au 24 novembre 2013 sur le salon européen de l éducation. L étude porte sur deux points : l entrepreneuriat

Plus en détail

Les femmes au temps de la guerre. Marche à suivre

Les femmes au temps de la guerre. Marche à suivre Activité pédagogique Les femmes au temps de la guerre Marche à suivre Le cinéma au Québec au temps du parlant, 1930-1952 www.cinemaparlantquebec.ca LES FEMMES AU TEMPS DE LA GUERRE OBJECTIF VISÉ - Prendre

Plus en détail

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation

La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation La transparence pour les GAEC : reconnaître l activité des femmes et des hommes derrière chaque exploitation Résumé Les textes européens pour la PAC reconnaissent désormais clairement le principe de transparence

Plus en détail

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi

Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs plombe l emploi Direction départementale des Territoires de la Analyse sociodémographique de la N 2 Juillet 2015 (version actualisée) C É A S Création de près de 9 600 emplois entre 1999 et 2012 La diminution des agriculteurs

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques,

EN TEMPS DE CRISE. Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, LES EUROPEENS ET LA CULTURE EN TEMPS DE CRISE Quelle place pour la culture en temps de crise? Lorsqu ils sont confrontés à des difficultés économiques, les Européens ont-ils le temps, l argent, voire tout

Plus en détail

WT54 La gestion des sols et politiques foncières

WT54 La gestion des sols et politiques foncières Session 1 La vision chinoise Différence fondamentale entre foncier urbain (propriété de l Etat, pouvant être soumis aux lois du marché) et foncier rural (de propriété collective, sur lequel les paysans

Plus en détail

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit

Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit Carte de crédit : 37% des Suisses détiennent deux cartes de crédit En Suisse, la majorité des détenteurs de cartes de crédit utilise au moins une fois par semaine ce moyen de paiement. Comment les consommateurs

Plus en détail

Les foyers de la civilisation grecque

Les foyers de la civilisation grecque Les foyers de la civilisation grecque template : www.iliadeodyssee.com Voici une carte de l Europe politique aujourd hui Clique sur la Grèce La Grèce actuelle est un petit Etat européen Sous l Antiquité,

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

dans le peloton européen

dans le peloton européen 1 résultats européens La Belgique : dans le peloton européen L enquête Mediappro, menée parallèlement dans neuf pays européens (Belgique, Danemark, Estonie, France, Grèce, Italie, Pologne, Portugal et

Plus en détail

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN

ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN ILLUSTRATIONS : FLORENCE GOSSUIN Beaucoup d animaux déménagent pendant leur vie En mer, dans les airs, sur terre, ils parcourent de grandes distances pour trouver à manger, pour pondre leurs œufs, pour

Plus en détail

L émigration irlandaise au XIXème siècle

L émigration irlandaise au XIXème siècle 1 L émigration irlandaise au XIXème siècle Au XIXème siècle, l Irlande fait partie (depuis 1800) du Royaume-Uni de Grande Bretagne. C est un des pays les plus peuplé d Europe, compte tenu de sa superficie.

Plus en détail

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI

ENTREPRISES MULTINATIONALES MATIÈRE D EMPLOI LES PRATIQUES des ENTREPRISES MULTINATIONALES en MATIÈRE D EMPLOI au CANADA : développer les capacités organisationnelles et les institutions pour favoriser l innovation Jacques Bélanger, Pierre-Antoine

Plus en détail

Pour ou contre les Soldes flottants?

Pour ou contre les Soldes flottants? Pour ou contre les Soldes flottants? Le 04/01/2013, Bons-de-Reduction.com, le site de référence en matière de code promo, publie son analyse suite au sondage réalisé en collaboration avec l institut Ifop

Plus en détail

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011

L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 L ouverture des marchés de l électricité et du gaz naturel pour les clients professionnels Baromètre annuel vague 7 Septembre 2011 Baromètre annuel vague 7-1 - PRESENTATION DE L ETUDE Baromètre annuel

Plus en détail

Premiers occupants. Économie et développement

Premiers occupants. Économie et développement Premiers occupants Économie et développement 1. Les activités économiques des premiers occupants Activités de subsistance Les activités de subsistance que pratiquent les groupes amérindiens dépendent beaucoup

Plus en détail

INVENTAIRE DES BÂTIMENTS AGRICOLES DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST. Le positionnement des bâtiments

INVENTAIRE DES BÂTIMENTS AGRICOLES DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST. Le positionnement des bâtiments 23B Grange étable située au 18 21, rang des Lacs, Notre Dame des Monts. Patri Arch, 2011 INVENTAIRE DES BÂTIMENTS AGRICOLES DE LA MRC DE CHARLEVOIX-EST Le positionnement des bâtiments Décembre 2011 Le

Plus en détail

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS

JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS JEANNE D ARC ET LA GUERRE DE CENT ANS Cycle et niveau Cycle 3, classe de CM1 Chapitre Le Moyen Age Objectifs Découvrir les conséquences de la rivalité opposant le Roi de France au plus puissant de ces

Plus en détail

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte

*L'écriture en Mésopotamie et en Égypte *L'écriture en Mésopotamie et en Égypte -4000 à -3000 Le calculi L agriculture est une activité économique très importante en Mésopotamie. Cependant, le territoire n est pas riche en ressources naturelles

Plus en détail

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne

Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne 2011 Faits saillants du Sondage sur les travailleurs québécois de 25 à 44 ans et l épargne Rédaction Marc-Olivier Robert Lambert Collaboration Francis Picotte Mise en page Nathalie Cloutier Révision linguistique

Plus en détail

Le peuplement de la Gaule

Le peuplement de la Gaule 1 Qui peuple la Gaule? [1] Le peuplement de la Gaule 1 Au début de l Antiquité, des descendants des peuples de la préhistoire vivaient en petits groupes sur le territoire de la France, mais on sait peu

Plus en détail

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1

Les trois brigands partie1. Les trois brigands partie1 Les trois brigands partie1 Il était une fois trois vilains brigands, avec de grands manteaux noirs et de hauts chapeaux noirs. Le premier avait un tromblon, le deuxième un soufflet qui lançait du poivre,

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes

UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes UN PROJET MULTIMÉDIA avec les classes 702A et 712B et le logiciel MISTRALMOVIE, au Cycle d Orientation des Grandes-Communes Buts Mise en place d une période de révision d allemand en fin de 7e année sous

Plus en détail

La réduction du temps de travail

La réduction du temps de travail Activité pour la classe : CFTH La réduction du temps de travail Cette fiche contient : un texte informatif sur la «RTT» des questions ouvertes sur ce texte une activité de compréhension et d expression

Plus en détail

Recensement de la population

Recensement de la population Recensement de la population Ménages et familles 1. Définition des concepts Un ménage Un ménage regroupe l ensemble des occupants d une résidence principale, qu ils aient ou non des liens de parenté. Un

Plus en détail

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs

Les Ptits Historiens. Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs Les Ptits Historiens Viens vite aider Mémory à faire connaissance avec de grands explorateurs Histoire Tu es mon ptit historien Voici ta mission : Objectif : Mieux connaître le temps des découvertes en

Plus en détail

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones

Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Information supplémentaire pour les titulaires de permis : Consultation des Autochtones Avril 2011 Introduction Étape préalable à la demande Phases de l'évaluation environnementale et de l'examen des permis

Plus en détail

Quelles ont été les conséquences des Grandes découvertes sur les peuples amérindiens?

Quelles ont été les conséquences des Grandes découvertes sur les peuples amérindiens? Quelles ont été les conséquences des Grandes découvertes sur les peuples amérindiens? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*Expansion européenne dans le monde» disponible dans les ressources

Plus en détail

Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité

Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité Gestion des unités de transformation : réalisation de l activité Guide des apprenants 1 Ce module a été conçu avec l appui financier de la Commission de l Union Européenne Guide des aprenants sur la gestion

Plus en détail

Sondage sur l endettement chez les jeunes

Sondage sur l endettement chez les jeunes chez les jeunes Rapport préliminaire Présenté à Madame Caroline Toupin Agente de développement et des communications 13 octobre 2009 Réf. : 1666_200910/MO/jc (514) 282-0333 1-800-474-9493 www.observateur.qc.ca

Plus en détail

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges

La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges La communication interne gagne en importance dans les entreprises belges Corporate Creative Strategies (www.ccstrategies.be), une agence belge de communication spécialisée en communication corporate, a

Plus en détail

Cours Méthodes de sondage

Cours Méthodes de sondage Cours Méthodes de sondage La gestion des opérations de collecte des données - par téléphone Claire Durand, 2015 Département de sociologie, Université de Montréal 1 La gestion des opérations, pourquoi?

Plus en détail

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt)

Le portrait du villégiateur. ! Âgé de 52 ans! Revenu familial après impôt : 55 000 $ (environ 100 000$ avant impôt) Août-septembre 2002 RÉSIDENCE SECONDAIRE 1ERE PARTIE C est à 52 ans que l on est le plus susceptible d acheter une résidence secondaire, d une valeur moyenne de 88 000 $. Source : Statistique Canada, Enquête

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Le palais des papes. Avignon

Le palais des papes. Avignon Le palais des papes Avignon Le mardi 21 janvier, nous sommes allés visiter le Palais des papes. Nous avons pris le bus. Nous avions nos manteaux car il faisait très froid. Chez nous c est l hiver. Il y

Plus en détail

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg

Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg TNS ILRES Sondage pour le Ministère de la Famille et de l Intégration Opinion publique par rapport à l accueil des réfugiés au Luxembourg conférence de presse du 27 octobre 2015 octobre 2015 Fiche technique

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S. concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) ***

Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S. concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) *** Doc. : Th-Franchise A 4 Bruxelles, le 16.3.2001 MH/RHdG/JP A V I S concernant LES CONTRATS DE COLLABORATION COMMERCIALE (LA FRANCHISE) *** 2 Après avoir consulté la commission permanente «Politique générale

Plus en détail

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION

LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION LA SÉDUCTION CHEZ LES ADOLESCENTS : POUVOIR, AGIR SEXUEL ET PROVOCATION Lorsque nous pensons à la séduction et aux premières rencontres amoureuses des adolescents, nous souhaitons pour eux qu ils apprennent

Plus en détail

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire

Présenté par le Réseau FADOQ devant la Commission de l aménagement du territoire Projet de loi 22 concernant la pénalité en cas de résiliation de bail: Une avancée législative, mais un timide impact dans le quotidien des aînés et de leur famille Présenté par le Réseau FADOQ devant

Plus en détail

«Menuiserie Charpente»

«Menuiserie Charpente» «Menuiserie Charpente» Présentation sommaire Identification : Entreprise de charpente, menuiserie, escalier et spécialisée dans la restauration du bâti ancien. Egalement ouverts à la création contemporaine.

Plus en détail

: 1701; 1701. FR CAOM COL C11A

: 1701; 1701. FR CAOM COL C11A p.1 [Transcription : Ratification du traité de 1701; récit des discours de chaque partie concernée, totems et paroles, août-septembre 1701. FR CAOM COL C11A 19 fol. 41-44] Août et septembre 1701 Joint

Plus en détail

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr

les 6 sens souvenirs Portraits de doyens Hélicoop 13, rue de la Parrière - Quieux 88210 Le Saulcy helicoop@helicoop.fr les 6 sens www.lesportraits.org www.helicoop.fr en partenariat avec Scène2: www.scene2.org helicoop@helicoop.fr Les de ces doyens de l ancienne principauté de Salm, les meilleurs, nous racontent des histoires

Plus en détail

Ritterhude 1. Photo : Léa

Ritterhude 1. Photo : Léa Ritterhude 1 Durant le voyage en Allemagne qui s est passé du 04 au 11 décembre 2014, nous avons entre autre, visité 4 villes, Ritterhude, ville, où nous avons été hébergés chez nos correspondants, Brême,

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans toutes les situations que tu traverses

Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans toutes les situations que tu traverses Lignes Directrices relatives à la Protection de Remplacement pour les Enfants. Version adaptée pour les enfants et les adolescents. Ton droit de vivre au sein d une famille et d être pris en charge dans

Plus en détail

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes

Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Les Français et l organisation des obsèques : souhaits et attentes Un baromètre Ipsos pour les Services Funéraires de la Ville de Paris Amandine Lama et Etienne Mercier 2015 Ipsos. Les Français et l organisation

Plus en détail

BVA / Cashstore.fr / Le Parisien

BVA / Cashstore.fr / Le Parisien Juin 2010 BVA / Cashstore.fr / Le Parisien L observatoire des soldes Ce sondage est réalisé par pour et publié dans le 29 juin 2010 LEVEE D EMBARGO LE 29 JUIN A 1H DU MATIN Contacts BVA : 01 71 16 88 72

Plus en détail

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES 2015 ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2015 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2013 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION Principales constatations de l Enquête 2013 auprès des emprunteurs hypothécaires Lorsqu ils

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1

QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 QUELQUES IMPRESSIONS A CHAUD DE LA PART DES ETUDIANTS DE AGTL1 J ai fait mon stage dans une résidence de tourisme à la Rosière, en tant que réceptionniste. Mon rôle était d accueillir les clients et de

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008?

ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009. Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? ETUDE DES DEMANDEURS DE LA CARTE DE JOURNALISTE PROFESSIONNEL EN 2009 Quelles évolutions par rapport à 2000-2008? Observatoire des métiers CCIJP 2 Rappel des populations étudiées - Présentation des principales

Plus en détail

Les Iroquoiens vers 1500

Les Iroquoiens vers 1500 Les Iroquoiens vers 1500 Population Il y a environ 100 000 Iroquoiens vers 1500 en Iroquoisie, avant l arrivée des Européens en Amérique du Nord. Nous ne pouvons pas savoir exactement combien il y a d

Plus en détail

D après un conte de / A story by Mike Burns GUIDE ÉDUCATIF. Le Canadien The French Canadian

D après un conte de / A story by Mike Burns GUIDE ÉDUCATIF. Le Canadien The French Canadian D après un conte de / A story by Mike Burns GUIDE ÉDUCATIF Le Canadien The French Canadian Le Canadien The French Canadian Objectifs Dans Le Canadien, notre narrateur, Jean-Pierre, raconte les expériences

Plus en détail

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2)

Ville de Sherbrooke. Population en 2006 (2) Les informations présentées dans ce document ont été regroupées par Paul Martel, coordonnateur régional dans le cadre du Plan d action gouvernemental pour contrer la maltraitance envers les personnes aînées

Plus en détail

LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT

LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT SOMMAIRE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT... 1 SÉCURITÉ, FIABILITÉ ET EFFICACITÉ... 2 PRINCIPALES MARCHANDISES TRANSPORTÉES SUR LES GRANDS LACS ET LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT... 3 LE COEUR DE L

Plus en détail

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan

Le premier visage fait le dernier voyage. Amir Hassan Le premier visage fait le dernier voyage Amir Hassan 3 e prix Je me souviens de mon père quand j étais petite. Il me parlait toujours de la Palestine, il disait : «C est un pays volé par des occupants

Plus en détail