Aspects comptables de la S.A : LA CONSTITUTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Aspects comptables de la S.A : LA CONSTITUTION"

Transcription

1 Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar Aspects comptables de la S.A : LA CONSTITUTION

2 Objectifs : Présenter la liste des comptes prévu par le PCM; Procéder à l enregistrement comptable de la constitution de la SA; Exposer les problèmes comptables liés à la création de la SA; Exercices série n 1.

3 Présentation de la Liste des comptes à utiliser A la constitution de la SA, le plan comptable marocain à prévu une liste des comptes Classe 1: Classe 2: Classe 3: 1111 capital social 1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé 2111 Frais de constitution 3461 Associés- comptes d apport en sociétés Associés- comptes d apport en sociétés numéraire Associés- comptes d apport en sociétés nature 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé 3468 Autres comptes d associés-débiteurs Actionnaires défaillants (crée pour les besoins de la société)

4 Présentation de la Liste des comptes à utiliser Classe 4: 4468 Autres comptes d associés-créditeurs Actionnaires-versements anticipés (crée pour les besoins de la société) Classe 5: 5141 Banque Classe 6 ( non exhaustive ): 6145 Frais postaux et frais de télécommunication Classe 7 ( non exhaustive ): 7381 Intérêts et produits assimilés..

5 L enregistrement comptable commence après la constitution définitive de la société; c est-à-dire après la tenue de l assemblée générale constitutive. Les écriture relative à la création doivent constater, en trois temps : Premièrement: - La souscription du capital ou la promesse d apport; Deuxièmement: - La réalisation des apports; Troisièmement: - Règlement des frais de constitution.

6 Premièrement: La souscription du capital ou la promesse d apport Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Associés comptes d apports en sociétés- nature 1111 Capital social Promesse d apport xx xx xxxx Cette écriture permet de constater la créance de la société sur les actionnaires ou l engagement des actionnaires vis-à-vis de la société à régler une dette sous forme de parts en capital.

7 Deuxièmement: La réalisation des apports 5141 Banque XX Associés comptes d apports en sociétés- Num XX Libération des apports en numéraire 2 Classe 2 ( comptes d immobilisations) X Classe 3( comptes de l Actif ) Associés comptes d apports en sociétés- nature X XX 4 Classe 4( comptes de passif ) x Libération des apports en nature En fonction de la nature des apports, la société procède à la réalisation des apports, c est-à-dire, le transfert de propriété pour les apports en nature et le blocage de fonds dans un compte bancaire pour les apports en numéraire.

8 Troisièmement: Règlement des frais de constitution 2111 Frais de constitution XX 5141 Banque XX Paiement des frais de constitution au notaire Les frais de constitution comprennent : les droits d enregistrement sur apports en nature ou sur les statuts, Note du notaire, frais de publicité dans B.O ou journal d annonce légale, rémunération des commissaires aux apports et frais d immatriculation au registre du commerce etc Les frais de constitution constitue une immobilisation en non valeur à amortir sur 5 ans.

9 Cas n 1: Apports intégralement libérés lors de la constitution La société anonyme CTM est constitué le 5 janvier N avec un capital de divisé en actions de 100. M.SALHI apporte: un terrain évalué à un immeuble évalué à un matériel industriel évalué à du mobilier évalué à Les autres apporteurs versent la somme de le 6 janvier N au compte bancaire de la société. Les frais de constitution s élèvent à Travail à faire: Procéder à l enregistrement comptable des opérations de constitution

10 Cas n 1: Apports intégralement libérés lors de la constitution Le capital social de divisé en actions de 100 est composé de : Apports en numéraire : Apports en nature : Libération est intégrale pour les apports en nature ( loi 17-95), aussi bien pour le cas des apports en numéraire. Les frais de constitution s élèvent à janvier N Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Associés comptes d apports en sociétés- nature Capital social Promesse d apport

11 ; Cas n 1: Apports intégralement libérés lors de la constitution 5141 Banque 6 janvier N Terrain Bâtiments Matériel et outillage Mobilier de bureau Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Associés comptes d apports en sociétés- nature Réalisation des apports intégralement à la constitution janvier N 2111 Frais de constitution Banque Paiement des frais de constitution au notaire

12 Bilan au 31 janvier N ACTIF Montant PASSIF Montant Actif immobilisé Immobilisations en non valeur Capitaux propres Capital social Frais de constitution Immobilisations corporelles Terrains Bâtiments Matériel et outillage Mobilier de bureau Trésorerie- Actif Banque * Total Total *Le solde du compte banque est reporté au bilan =

13 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions Ce deuxième cas se rencontre lorsque la société ne souhaite pas, au début de son fonctionnement, utiliser la totalité du capital. Seule le minimum légal souscrit en numéraire est alors appelée. Les souscripteurs versent, cette fraction de la valeur nominale; En fonction des besoins de l entreprise, lors des appels ultérieurs, les souscripteurs devront verser une fraction, ou le solde de la valeur nominale restante. En cas d apports partiellement libérés, la subdivision suivante du compte de bilan 1119 doit être utilisé pour le suivi du capital Actionnaires, capital souscrit non appelé Parallèlement, le suivi des apports s effectue par l intermédiaire du compte: 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé

14 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions La partie non libéré se traduit Comptablement par l écriture suivante : 1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé xxx 3461 Associés comptes d apports en sociétés xxx Fraction du capital non appelé L appel à libération se traduit Comptablement par l écriture suivante : 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé xxx 1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel de la seconde fraction. xxx

15 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions La société anonyme SALAM est constituée le 15 mars N au capital de actions de numéraires de 100. la moitié de la valeur nominal de chaque action est appelée et versée à la banque le 17 mars N. Le 15 juin N, la société appelle la moitié du solde. Les versements sont effectués le 20 juin N. Le 15 novembre N, la société appelle le solde. Tous les associés se libèrent le 22 novembre N par des versements à la banque. Le capital social de divisé en actions de 100 est composé uniquement Apports en numéraire : À la constitution( 15 mars N) les actionnaires ont versé la moitié du capital soit : / 2 = ou bien 8000 actions x( 100/2)= Solde du capital à appeler = = le 15 juin N, la société appelle la moitié du solde soit : / 2 = ou bien 8000 actions x ( 100/4) = Solde du capital à appeler = = le 15 novembre, la société appelle le solde soit

16 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions 15 mars N Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Capital social Promesse d apport 17 mars N Banque Actionnaires, capital souscrit non appelé Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Souscription de actions de 100, libérées de moitié

17 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions 15 juin N 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du troisième quart ( 8000 x 25) ou la moitié du solde du capital restant 20 juin N 5141 Banque Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Versement du troisième quart (8000 x25)

18 Cas n 2: Apports en numéraire libérés par fractions 15 novembre N 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du quatrième ( dernier) quart ( 8000 x 25) ou le solde du capital restant 22 novembre N 5141 Banque Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Versement du dernier quart (8000 x25)

19 Cas n 3: Actionnaires procédant à des versements anticipés les statuts de la société peuvent prévoir la possibilité, pour les actionnaires, de libérer leurs titres par anticipation en cas de versement fractionnés. ces versements sont productifs d intérêts dès lors qu ils sont prévus par les statuts. les versements anticipés qui peuvent être effectués soit lors de la constitution, soit lors des appels ultérieurs doivent être enregistré au crédit du compte: 4468 Autres comptes d associés-créditeurs Actionnaires-versements anticipés ce compte doit être débité au fur et à mesure des appels ultérieurs. Il sera soldé au moment de la réalisation du solde du capital social.

20 Cas n 3: Actionnaires procédant à des versements anticipés Une société anonyme au capital de ( actions de 100) reçoit, le 20 octobre N, un versement anticipé de correspondant au dernier quart, non encore appelé, sur actions. Le dernier quart est appelé le 15 janvier N+1 et libéré le 15 février N+1 par versement au compte bancaire de la société. Travail à Faire: Enregistrer les opérations ci-dessus 1- Enregistrement du versement anticipé 20 octobre N 5141 Banque Actionnaires-versements anticipés Versement anticipé de M. associé( 25 X 2300)

21 Cas n 3: Actionnaires procédant à des versements anticipés 2- appel du dernier quart 15 janvier N Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du quatrième ( dernier) quart ( x 25) 3- versement du dernier avec régularisation des versements anticipés 15 février N Banque Actionnaires-versements anticipés Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé solde du versement anticipé de M. associé( 25 X 2300) solde du capital restant ( )

22 Cas n 4: Actionnaires retardataires Lors de l appel d une fraction du capital, il arrive que certains actionnaires ne versent pas les fonds dans les délais réclamés. Les statuts prévoient que tout retard porte intérêt au profit de la société. Celle-ci adresse une mise en demeure à l actionnaire retardataire qui dispose de 30 jours pour verser les fonds réclamés. Le PCM n a pas prévu de compte d actionnaire retardataires. MAIS le compte 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé demeure débiteur des fonds non versés. les intérêts constituent des produits financiers qui s enregistrent au crédit du compte 7381 Intérêts et produits assimilés.

23 Cas n 4: Actionnaires retardataires La société anonyme DOHA a été constitué le 01 janvier N avec un capital de divisé en actions de 100. Les apports en nature sont les suivants : constructions matériel industriel matériel de transport mobilier Pour rémunérer ces apports, actions d apports ont été émise. Les autres actions pour un total de rémunèrent les versements en numéraires dont la moitié a été libérée lors de la souscription au comptes bancaire de la société le 5 janvier N. Les statuts prévoient que les actionnaires ont la possibilité de se libérer par anticipation. Les frais de constitutions sont de payé le 20 janvier N Le 15 mai N, la société appelle le 3 ime quart., les versements doivent être effectués pour le 27 mai N. A cette date, l apport est normalement réalisé pour actions. Mr Rabhi détenteur de1 000 actions a versé l intégralité de l appel ainsi que le solde. Mr, Nabil, détenteur de 500 actions n a pas réalisé son apport. Mis en demeure de s exécuter dans un délai de 30 jrs, il règl le 20 juin la somme réclamée majorée de 250 d intérêts. Le 15 septembre N, la société appelle le solde du capital. Les versements sont normalement effectués le 30 septembre N.

24 Le capital social de divisé en actions de 100 est composé de : Apports en numéraire : actions soit un montant de Apports en nature : actions soit un montant de Libération est intégrale pour les apports en nature ( loi 17-95) libération de la moitié du capital(100/2)x = pour les apports en numéraire Les frais de constitution s élèvent à janvier N Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Associés comptes d apports en sociétés- nature Capital social Promesse d apport

25 Banque Bâtiments 5 janvier N Matériel de transport Matériel et outillage Mobilier de bureau Associés comptes d apports en sociétés- numéraire Associés comptes d apports en sociétés- nature Réalisation des apports en nature à la constitution Libération de la moitié du capital en numéraire ( 50X8000) janvier N 1119 Actionnaires, capital souscrit non appelé Associés comptes d apports en sociétés numéraire Fraction du capital non appelé ( 50 X 8000 )

26 20 janvier N 2111 Frais de constitution Banque Paiement des frais de constitution au notaire 15 mai N 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du troisième quart (8 000 x 25) 27 mai N 5141 Banque Actionnaires-versements anticipés Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé versement anticipé de M. Rabhi ( 25 X 1 000) Libération normal de (25 x 7500) Nabil n a pas répondu au délai ( 25 x 500)

27 20 juin N 5141 Banque Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Intérêts et produits assimilés Versement de Mr Rabhi ( 25 x 500) d intérêts septembre N 3462 Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du dernier quart (8 000 x 25) 5141 Banque 30 septembre N Actionnaires-versements anticipés Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé versement du dernier quart (7000 x 25) Solde du versement anticipé de Rabhi ( 1000 x 25)

28 Bilan au 30 juin N ACTIF Montant PASSIF Montant Actif immobilisé Immobilisations en non valeur Frais de constitution Immobilisations corporelles Bâtiments Matériel et outillage Matériel de transport Mobilier de bureau Capitaux propres Capital social Actionnaire CSNA Résultat Passif circulant H.T Autres comptes d associés- créditeurs Trésorerie- Actif Banque Total Total Le résultat est le produit d intérêts sur versement en retard : 250 Le solde du compte banque est de La fraction du capital non appelé viendra en déduction des capitaux propres Le versement anticipé constitue une ressource supplémentaire au passif du bilan

29 Cas n 5: Actionnaires défaillants A compter de la mise en demeure( en cas de retard de versement de l appel) et à défaut du versement de la somme appelée, l actionnaire retard aire est qualifié d actionnaire défaillant. La société peut vendre les actions des défaillants à la bourse ( s ils sont cotées) ou aux enchères publiques ( lorsque les titres ne sont pas cotés) Les produits nets de la vente reviennent à la société à concurrence de ce qui lui est dû par l actionnaire défaillant La comptabilité doit ouvrir un compte au non de l actionnaire défaillant pour y enregistrer le produit de la vente et les frais entraînés par l opération.

30 Cas n 5: Actionnaires défaillants Le plan comptable a prévu l ouverture du compte: 3468 Autres comptes d associés-débiteurs Actionnaires défaillants Pour constater la non réalisation de l apport Étapes de la comptabilisation 1- Constatation de la défaillance Actionnaires défaillants XXX 3462 Actionnaires, capital souscrit et appelé non versé XXX Pour le moment l actionnaire défaillant doit à la société le montant de la fraction appelée

31 Cas n 5: Actionnaires défaillants Étapes de la comptabilisation 2- Exécution en bourse 5141 Banque XXX Actionnaires défaillants XXX Le prix de vente est fonction de la partie déjà libérée et de la fraction appelée 3- Imputation des intérêts de retard et des frais

32 - Les intérêts de retard se calculent sur la durée allant du dernier délai fixé pour le paiement jusqu à la date d exécution en bourse. - les frais d envois, de relance et de correspondance et téléphone Actionnaires défaillants XXXX Intérêts et produits assimilés Frais postaux et frais de télécomm XX XX 4- Règlement du reliquat dû éventuellement à l actionnaire défaillant Actionnaires défaillants XXXX 5141 Banque xxxx

33 Cas n 5: Actionnaires défaillants La société anonyme SAADA a été constituée le 1 juin N, le capital de est divisé en actions de 200. Les opérations de constitution ainsi que l appel de la moitié du solde effectué le 1 octobre Net le versement en date du 10 octobre N se sont normalement déroulés Le 10 janvier N+1, le solde est appelé. La date limite de versement des fonds est fixée au 20 janvier N+1. A cette date tous les actionnaires ont réalisé leurs apports à l exception de Mr SAADI possesseur de 900 actions Mise ne demeure de s exécuter en bourse avant le 20 février N+1 par la société. Mr SAADI n a pas versé le montant appelé. Ses actions sont cédées aux enchères pour , le 8 mars N+1. les frais à la charge de SAADI comprennent : -des intérêts de retard pour des frais divers pour 70 Travail à Faire 1. Enregistrer au journal l ensemble des opérations relatives à l appel du solde et à la défaillance de Mr SAADI 2. Présenter le compte de l actionnaire défaillant à la date du 9 mars N+1 3. Calculer le résultat dégagé par SAADI par deux méthodes

34 10 janvier N Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Actionnaires, capital souscrit non appelé Appel du solde du capital (6 000 x 100) 20 janvier N Banque Actionnaires-capital souscrit et appelé non versé Versement des actionnaires(5100 x100) SAADI n a pas répondu à l appel (900 x 100) 20 février N Actionnaires défaillants Actionnaires, capital souscrit et appelé non versé Mr SADDI défaillant ( 900 x 100 )

35 8 mars N Banque Actionnaires défaillants Cession en bourse de 900 actions à mars N Actionnaires défaillants Intérêts et produits assimilés Frais postaux et frais de télécomm Imputation des charges mars N Actionnaires défaillants Banque Pour solde de l actionnaire défaillant

36 D Actionnaires défaillant SAADI C (20/02) (08/03) 720 SC (09/03) (08/03) Analyse du résultat réalisé par SAADI METHODE N 1 Produit de vente des 2 premiers quart : Valeur nominale des 900 actions 900 x 200 = : Résultat = ( ) = : Frais divers : Intérêts de retard : Résultat net ( ) : ( perte)

37 Analyse du résultat réalisé par SAADI METHODE N 2 Somme reçue pour solde : Somme versée à la constitution : Résultat ( ) : ( perte)

TD 1 : La constitution de la société anonyme

TD 1 : La constitution de la société anonyme TD 1 : La constitution de la société anonyme Cas n 1 La société anonyme «SORAYA» s est constituée le 1 er janvier N, au capital de 900 000 DH composé de 4 500 actions de 200 DH. Parmi les actionnaires,

Plus en détail

S.A. actions minimum S.A.

S.A. actions minimum S.A. Pr. SAMIRA BOUNID La société anonyme : La S.A. est commerciale à raison de sa forme, quelque soit son objet. Son capital est divisé en actions négociables représentatives d apports en numéraire (argent)

Plus en détail

01/06. Associés, compte d apports en numéraire Associés, compte d apport en nature Capital social Souscription du capital 01/06

01/06. Associés, compte d apports en numéraire Associés, compte d apport en nature Capital social Souscription du capital 01/06 EXERCICE 1 : Constitution de la société La S.A des établissements DARIF est définitivement constituée le 1 er juin. Les apports sont les suivants : A) Apports en nature par DARIF - Fonds commercial DH

Plus en détail

Constitution des sociétés

Constitution des sociétés Chapitre Constitution des sociétés O b j e ctifs du chapitre : Etre capable de procéder aux écritures comptables de constitution de différentes sociétés en fonction des situations qui se présentent. D

Plus en détail

Chapitre 1: Constitution des sociétés

Chapitre 1: Constitution des sociétés 1 Chapitre 1: Constitution des sociétés 1. Généralités : La comptabilité doit constater : les promesses d apports en capital faites par les associés, la réalisation de ces promesses, ainsi que les frais

Plus en détail

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL

Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Matière : Comptabilité des sociétés Pr. EJBARI Abdelbar LES AUGMENTATIONS DE CAPITAL Introduction Au cours de son existence, une société peut être amenée à effectuer différentes opérations sur son capital

Plus en détail

Comptabilité des sociétés

Comptabilité des sociétés Comptabilité des sociétés Plan de travail pour l élément de module de la «Comptabilité Approfondie des Sociétés» Chapitre I : Constitution des sociétés (surtout les SA) Chapitre II : Répartition du Résultat

Plus en détail

LA CREATION D UNE SOCIETE.

LA CREATION D UNE SOCIETE. LA CREATION D UNE SOCIETE. Sommaire Introduction... 1 La constitution de la société... 2 Le cas pratique... 2 La constitution de la société... 3 Rappel Juridique... 3 L enregistrement comptable.... 5 Les

Plus en détail

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr.

Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Semestre II Matière : Comptabilité Générale II Pr. EJBARI Abdelbar LES AMORTISSEMENTS Définitions et Notions L entreprise doit, dans le

Plus en détail

L AUGMENTATION DE CAPITAL

L AUGMENTATION DE CAPITAL L AUGMENTATION DE CAPITAL INTRODUCTION Une augmentation de capital peut être effectuée par voie d apports, incorporation de réserves, par incorporation de dettes ou de compte courant ; l impact économique

Plus en détail

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats,

Comptabilité Générale - Résumé blocus 08. 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Comptabilité Générale - Résumé blocus 08 1. Chapitres 1,2,3 : Bilan, Compte de résultats, Fonds de tiers = Provisions + Dettes. Fonds de tiers à long terme = Provisions + Dettes à plus d un an. Capitaux

Plus en détail

CONSTITUTION DES SOCIETES

CONSTITUTION DES SOCIETES Objectif(s) : CONSTITUTION DES SOCIETES o Constitution du capital selon la forme juridique de l'entreprise. Pré-requis : o Maitrise des techniques comptables, o Connaissances juridiques en droit commercial

Plus en détail

P6C08 La cre ation d une entreprise

P6C08 La cre ation d une entreprise P6C08 La cre ation d une entreprise I. Les différentes formes de sociétés La création d une entreprise implique le choix de la structure juridique la mieux adaptée à la taille et à l activité de la future

Plus en détail

Comptes d immobilisations (Classe 2)

Comptes d immobilisations (Classe 2) Comptes d immobilisations (Classe 2) Les comptes d immobilisations sont débités, à la date d entrée des biens dans le patrimoine de l entité : de la valeur d apport ; du coût d acquisition ; du coût de

Plus en détail

Chapitre I : La constitution de société

Chapitre I : La constitution de société Chapitre I : La constitution de société 1. Aspects généraux Il convient de rappeler que la société est un contrat par lequel deux ou plusieurs personnes conviennent de mettre quelque chose en commun en

Plus en détail

CHAPITRE I : LES PRINCIPES GENERAUX DE LA LIQUIDATION SECTION 1 : DÉFINITION DE LA LIQUIDATION :

CHAPITRE I : LES PRINCIPES GENERAUX DE LA LIQUIDATION SECTION 1 : DÉFINITION DE LA LIQUIDATION : INTRODUCTION : Dans la vie économique nous avons marqué des nombreuses annonces de dissolution d entreprises, que notre choix s est porté, pour l élaboration de mon sixième rapport qui est son titre «la

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 409 ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Chap. 9 : L affectation du résultat

Chap. 9 : L affectation du résultat 1 / 9 Chap. 9 : L affectation du résultat L affectation du résultat de l exercice N est une opération de l exercice suivant N+1. Les bénéfices peuvent être maintenus dans l entreprise (mis en réserves)

Plus en détail

CHAPITRE 20. La Société Anonyme

CHAPITRE 20. La Société Anonyme CHAPITRE 20 La Société Anonyme THEORIE : Formée par trois ou plusieurs personnes physiques ou morales. Le capital-actions de peut être inférieur à 100'000., celui-ci doit être libéré au minimum de 20 %

Plus en détail

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE

COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE Fiche technique réglementaire Version du 18 juillet 2008 COMPTABILITE : NOTIONS DE BASE 1. DEFINITION La comptabilité peut être définie comme une technique normalisée d enregistrement des flux (achats

Plus en détail

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3

SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE : 3 UNIVERSITE IBN ZOHR FACULTE DES SCIENCES JURIDIQUES ECONOMIQUES ET SOCIALES AGADIR ANNEE UNIVERSITAIRE : 08/2009. ENSEIGNANT: A. EL OUIDANI SCIENCES ECONOMIQUES ET GESTION COMPTABILITE GÉNÉRALE 1 SERIE

Plus en détail

Documents de synthèse Regroupements

Documents de synthèse Regroupements Documents de synthèse Regroupements Pré-requis : o Connaitre les documents de synthèse (bilan et tableau de résultat) selon les trois systèmes : Système de base, Système abrégé, Système développé. Objectif

Plus en détail

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS

CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS CLASSE 1. COMPTES DES FONDS DE LA SECURITE SOCIALE ET DE PROVISIONS La classe 1 comprend les comptes du capital propre, des réserves et provisions, et ceux des avances et emprunts à plus d un an, dont

Plus en détail

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE

CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE CHAPITRE III : SYSTEME COMPTABLE Un système comptable est une organisation du travail de la comptabilité caractérisée par : - un enregistrement exhaustif au jour le jour sans retard des informations comptables.

Plus en détail

Compte d exploitation

Compte d exploitation Compte d exploitation Classe 6 : Comptes de charges 60 Achats 606120 Energie ; électricité. 606130 Chauffage. 606220 Produits d entretien 606281 Petit Equipement 606400 Fournitures de bureau 61 Services

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr

COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013. OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr COMPTES ET CLASSES IUT GRENOBLE FEVRIER 2013 OLIVIER PARENT 06.16.71.46.72 oparent@seedsolutions.fr Vocabulaire : Débiter un compte signifie inscrire une somme au débit de ce compte Créditer un compte

Plus en détail

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise.

Lexique financier. Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Lexique financier Actif Partie du bilan qui représente les biens et les créances que possède une entreprise. Actif circulant Partie de l actif du bilan qui comprend des actifs temporaires induits par l

Plus en détail

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale

COURS 470 Série 09. Comptabilité Générale COURS 470 Série 09 Comptabilité Générale Administration générale de l'enseignement et de la Recherche scientifique Direction de l'enseignement à distance REPRODUCTION INTERDITE Communauté française de

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT

CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT CHAPITRE II : LE PATRIMOINE DE L ENTREPRISE : BILAN ET RESULTAT I LE PATRIMOINE 1.1 - DEFINITION C est l ensemble des biens qui sont sous son contrôle : dettes contractées en vue de réaliser son exploitation.

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques et aux établissements financiers Règlement de la Banque d n 92-08 du 17 novembre 1992 Le Gouverneur de la Banque d, Vu la Loi n 88-01

Plus en détail

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie

Fondamentaux de la Finance L3 Econométrie Fondamentaux de la Finance Travaux dirigés par Rim AYADI 2013-2014 Université Lumière Lyon2 2013/2014-1- Feuille de TD n 1 Exercice1 Sur la base de la balance après inventaire fournie en Annexe 1 pour

Plus en détail

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA.

Les banques font payer certains de leurs services. Il s agit généralement de commissions soumises à TVA. CHAPITRE 4 LES BANQUES I. LES COMMISSIONS ET LES AGIOS SUR DECOUVERT Les entreprises doivent surveiller l évolution de leur solde bancaire. Ce suivi permet de prévenir d éventuelles défaillances qui conduiraient

Plus en détail

Chapitre VII : Les écritures de régularisation

Chapitre VII : Les écritures de régularisation Chapitre VII : Les écritures de régularisation L ajustement des comptes de gestion Dans la pratique, il peut y avoir un décalage dans le temps entre le moment où l entreprise a effectué une opération génératrice

Plus en détail

Comptabilité des sociétés

Comptabilité des sociétés Comptabilité des sociétés Chapitre I Constitution d une société Chapitre II Rémunération des organes de la société Chapitre III Les comptes courants d associés Chapitre IV L imposition des bénéfices Chapitre

Plus en détail

P6C10 Le financement externe de l entreprise

P6C10 Le financement externe de l entreprise P6C10 Le financement externe de l entreprise I. Les emprunts indivis Emprunts indivis : souscrit par une seule personne juridique. Emprunt obligataire : souscrit par plusieurs personnes juridiques (hors

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

Comptabilité Générale II

Comptabilité Générale II Université IBN ZOHR Faculté des Sciences Juridiques, Economiques et Sociales Agadir Economie et Gestion Semestre 2 Sections G H I Comptabilité Générale II Mohamed LAABOUBI Année universitaire 2014-2015

Plus en détail

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38)

Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) 2 Provisions déductibles pour les établissements financiers de factoring (art 37 et 38) A. REGIME EN VIGUEUR AU 31 DECEMBRE 2006 L article 30 de la loi n 2005-106 du 19 décembre 2005 portant loi de finances

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises

Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Introduction à la Comptabilité Générale des Entreprises Structure du cours Introduction à la comptabilité Comptabilité générale et comptabilité analytique: Objectifs, définition et champ d action Du patrimoine

Plus en détail

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes

Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Se préparer aux épreuves Thème 2 Comptabilisation et contrôle des opérations courantes Partie 1 Énregistrements comptables divers 1.1 01/06/N 238 Avances et acomptes versés sur commandes 2 000,00 d immobilisations

Plus en détail

Master Entrepreneuriat et Ingénierie Managériale

Master Entrepreneuriat et Ingénierie Managériale Master Entrepreneuriat et Ingénierie Managériale Matière : La comptabilité de société La Modification du capital Réalisé par : o o Bahha Meryeme Oujjani Meryem Année universitaire : 2011-2012 1 Introduction

Plus en détail

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

ELECTRICITE DE STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION ELECTRICITE DE STRASBOURG Société Anonyme au capital de 71 090 040 Siège social : 26, Boulevard du Président Wilson 67000 STRASBOURG 558 501 912 R.C.S STRASBOURG ASSEMBLEE GENERALE MIXTE AVIS DE REUNION

Plus en détail

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012

TXCOM. 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON. SITUATION au 30 juin 2012 10, avenue Descartes 92350 LE PLESSIS ROBINSON SITUATION au 30 juin 2012 1 TXCOM BILAN ACTIF Brut Amort./Provis. 30/06/2012 31/12/2011 Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations incorporelles

Plus en détail

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004

BILAN (ACTIF ) AU: 31 /12/ 2004 ACTIF AU: 31 /12/ 2004 au 31/12/2003 Amortissements Brut et provisions Net Net IMMOBLISATIONS EN NON VALEUR (A) 0,00 0,00 0,00 0,00. Frais préliminaires. Charges à répartir sur plusieurs éxercices 0,00

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT

LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT LES AMORTISSEMENTS I- NOTION D AMORTISSEMENT La plupart des immobilisations corporelles qui figurent à l actif de l entreprise se déprécient soit à cause de l usure qu elles subissent (c est le cas des

Plus en détail

Compte de résultat simplifié de l'entreprise "Image et son" au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels

Compte de résultat simplifié de l'entreprise Image et son au 31/12/2013. Produits. Produits exceptionnels Première STMG Sciences de gestion Thème 3 : Gestion et création de Valeur Chapitre 2 : Les différentes formes de valeur Séquence 1 : La valeur financière COMMENT LA GESTION D UNE ORGANISATION CONTRIBUE-T-ELLE

Plus en détail

10 Le capital d apport des

10 Le capital d apport des 10 Le capital d apport des sociétés par actions Sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Les composantes des capitaux propres 1, 3 des sociétés

Plus en détail

La Ijara désigne tout contrat selon lequel un établissement de crédit met, à titre locatif, un bien meuble ou immeuble à la disposition d un client.

La Ijara désigne tout contrat selon lequel un établissement de crédit met, à titre locatif, un bien meuble ou immeuble à la disposition d un client. Direction de la Supervision Bancaire Modalités de comptabilisation des produits IMM La présente notice a pour objet d expliciter les modalités de comptabilisation des produits prévus par la recommandation

Plus en détail

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques

Algérie. Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Plan de comptes bancaires et règles comptables applicables aux banques Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-04 du 23 juillet

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10 T 36 A 01 Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE

Plus en détail

Introduction FACG 1/43

Introduction FACG 1/43 Introduction Le capital est défini comme étant l'ensemble des biens monétaires ou physiques que l'on possède et qui peuvent produire un revenu. Dans le langage de la comptabilité commerciale, le capital

Plus en détail

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France

ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France ABCD KPMG Entreprises Pays de l'ain et du Lyonnais 51 rue de Saint-Cyr CS 60409 69338 Lyon Cedex 09 France Téléphone : +33 (0)4 37 64 78 00 Télécopie : +33 (0)4 37 64 78 78 Site internet : www.kpmg.fr

Plus en détail

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4

Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Collège de Genève OS EC 2M Introduction à l analyse comptable Exercice 4 Question Une : Frik & Flooze SA est une entreprise dont l activité est d acheter et vendre des smartphones. L entreprise a été fondée

Plus en détail

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels

Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Chapitre 15 La détermination du résultat et l établissement des comptes annuels Introduction La mise en situation comprend 2 parties : I La détermination et l imposition du résultat II Les comptes de synthèse

Plus en détail

4. La méthode comptable

4. La méthode comptable 4. La méthode comptable ACC3001 Comptabilité d entreprise Jennifer Malet Définitions Flux : grandeur économique correspondant à la circulation de produits, de services, de revenus, de monnaie, entre agents

Plus en détail

Comptes de tiers (Classe 4)

Comptes de tiers (Classe 4) Comptes de tiers (Classe 4) Les comptes de tiers, notamment le compte 40 «Fournisseurs et comptes rattachés» et le compte 41 «Clients et comptes rattachés», peuvent être subdivisés pour identifier : les

Plus en détail

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT

Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT Chapitre II: VARIATIONS DU BILAN NOTION DE RESULTAT I. MOUVEMENTS COMPTABLES Nous avons vu que le Bilan représente la photographie de la situation de l entreprise à une date donnée : chaque opération nouvelle

Plus en détail

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ...

Les Provisions. Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe: ... Les Provisions I/Généralités : A/ Principe de prudence : Tout événement qui risque de diminuer la valeur du patrimoine de l'entreprise doit être pris en compte. Selon ce principe:... La constatation de

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel)

Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014. (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Situation liminaire du secteur des assurances au Maroc en 2014 (Les données de cette brochure seront développées dans le rapport annuel) Avril 2015 Le montant des émissions a atteint, en 2014 un total

Plus en détail

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES

CHAPITRE 5 : CADRE COMPTABLE, LISTE DES COMPTES ET FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES SECTION 4 : FICHES INDIVIDUELLES 230 CLASSE 1 : COMPTES DE TRESORERIE ET D OPERATIONS AVEC LES ETABLISSEMENTS DE CREDIT ET ASSIMILES 1 - CONTENU DE LA CLASSE 1 La classe 1 enregistre, outre les espèces,

Plus en détail

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18

Mise à jour 2006-2008 1 Comptabilité intermédiaire - Analyse théorique et pratique, Recueil de solutions commentées. Chapitre 18 Mise à jour 2006-2008 1 Chapitre 18 RSC/MAJ 2008 MGLBD Page 570 Les principales caractéristiques des travaux mis à jour Question N o 17 Exercices 1. Choix multiples 8. Une opération de refinancement 10

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE

Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Introduction à la gestion comptable Entreprise LEJEUNE Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation

Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Acte de Délégation sur un contrat de capitalisation Entre les soussignés: Ageas France, Société Anonyme au capital de 118 950 045,33 Euros, Entreprise régie par le Code des assurances dont le siège social

Plus en détail

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles

B I L A N EXERCICE 2004. Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10 Immobilisations corporelles B I L A N A C T I F EXERCICE 2004 EXERCICE 2003 BRUT Amortissements NET NET et provisions (à déduire) ACTIF IMMOBILISE Autres immobilisations incorporelles 1 575 236,43 1 344 391,50 230 844,93 317 205,10

Plus en détail

Le tableau de financement

Le tableau de financement 1 ORGANISATION COMPTABLE Le tableau de financement Par Abderraouf YAICH Très souvent, le chef d entreprise s étonne des évolutions disconcordantes de ses résultats qui enregistrent une augmentation de

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 1 Michel Calderara LIVRE DU MAÎTRE Mise en pages : Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Mise à jour des solutions : Frédéric Baechler Edition 2014 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 2014

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE

ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE ENREGISTREMENTS COMPTABLES DES FLUX RELATIFS AUX OPERATIONS REALISEES PAR L'ENTREPRISE Rappels des cours précédents : Tout flux réel ou financier doit être enregistré en comptabilité. Les enregistrements

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés

Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application. Robert OBERT. avec corrigés Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application avec corrigés Robert OBERT Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Pratique des normes IAS/IFRS : 40 cas d application Robert OBERT Dunod,

Plus en détail

AMORTISSEMENT DU CAPITAL

AMORTISSEMENT DU CAPITAL AMORTISSEMENT DU CAPITAL Objectifs : o Présentation des objectifs, des modalités et des conséquences comptables et financières des opérations relatives à l amortissement du capital dans les sociétés. Pré

Plus en détail

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE

3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3. RAPPORT DU DIRECTOIRE SUR LES RÉSOLUTIONS PRÉSENTÉES À L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE MIXTE 3.1. RELEVANT DE L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Approbation des comptes 2014 et affectation du résultat Par le vote

Plus en détail

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris

LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT. Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Jeudi 13 mars 2008 Chambre Régionale des Huissiers de Justice de Paris LA COMPTABILITÉ D ENGAGEMENT Intervenants Janin AUDAS, vice-président de l Ordre des experts-comptables

Plus en détail

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31

Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 Norme comptable relative aux placements dans les entreprises d assurances et/ou de réassurance NC31 OBJECTIF DE LA NORME 01 L entreprise d assurance et/ou de réassurance doit disposer à son actif, en couverture

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

I. Comptabilité générale

I. Comptabilité générale I. Comptabilité générale I.A. Documents de la comptabilité générale : Le bilan Le bilan est un document de synthèse qui récapitule à un moment donné le total des emplois et le total des ressources. Selon

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

LA REPARTITION DES BENEFICES D UNE SOCIETE

LA REPARTITION DES BENEFICES D UNE SOCIETE LA REPARTITION DES BENEFICES D UNE SOCIETE SCHEMA D AFFECTATION DU BENEFICE REPORT A NOUVEAU ANTERIEUR (part des bénéfices non répartis les années précédentes) RESULTAT NET DE L EXERCICE + + PRELEVEMENT

Plus en détail

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS

SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS SEE DOG KAYAK INC. EXEMPLE D ÉTATS FINANCIERS POUR UNE PETITE ET MOYENNE ENTREPRISE (PME) préparé par François BROUARD, DBA, CA Eric Sprott School of Business Carleton University 1125 Colonel By Drive,

Plus en détail

DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES

DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES DCG session 2012 UE10 Comptabilité approfondie Corrigé indicatif DOSSIER 1 RÉPARTITION DE BÉNÉFICES 1. Expliquer la raison pour laquelle la constitution d une réserve légale est obligatoire et rappeler

Plus en détail

LES EFFETS DE COMMERCE

LES EFFETS DE COMMERCE Université Abdelmalek Essaâdi Faculté Polydisciplinaire de Larache Matière : Comptabilité Générale I Pr. EJBARI Abdelbar LES EFFETS DE COMMERCE Les effets de commerce sont des titres négociables qui confèrent

Plus en détail

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND

Partie III Le PCG (FR GAAP) Comptabilité Financière B. GRAND Partie III Le PCG (FR GAAP) 1 Plan comptable et Système d enregistrement des transactions. 2 LE PLAN COMPTABLE 3 PCG Téléchargeable sur : www.lacompta.org/doc/plancomptable-francais.pdf PCG sur Iphone

Plus en détail

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2

THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 Unité 2 Thème 2 Unité 2 COURS Thème 2 THÈME 2... 2 Comprendre et gérer la vente de biens ou de services - Approfondissement 2 SÉQUENCE 1... 3 Les opérations de vente complexes et leur comptabilisation...

Plus en détail

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle

LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE. Les aspects fiscaux propres à la création de l entreprise individuelle CHAPITRE 1 LA CRÉATION DE L ENTREPRISE COMMERCIALE 022- Lorsqu il décide de créer une entreprise, un entrepreneur a le choix d adopter la forme juridique la mieux adaptée à sa situation. Soit il crée une

Plus en détail

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine

Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine NEU NOUVEAU NUOVO NOVO 12.03.2009 Règlement financier et comptable du Secrétariat permanent de la Convention alpine Entré en vigueur le 1er avril 2009 Titre I er Dispositions générales Article 1er - Objet

Plus en détail

UE10 Comptabilité approfondie

UE10 Comptabilité approfondie 1210010 SESSION 2012 UE10 Comptabilité approfondie Durée de l épreuve : 3 heures - coefficient : 1 Document autorisé : Liste des comptes du plan comptable général, à l exclusion de toute autre information.

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME

MUSIQUE ENSEMBLE 20EME 32 Rue du Capitaine Marchal 75020 PARIS Association COMPTES ANNUELS au 31 août 2010 SOMMAIRE PRESENTATION Présentation de l'association I COMPTES ANNUELS Attestation Bilan Compte de résultat Annexe 1 3

Plus en détail

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010

COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010 F D C N FDC COMPTES ANNUELS CONSOLIDATION DU 01/07/2009 au 30 Juin 2010. ACTIF. PASSIF. RESULTAT 2 BILAN ACTIF CONSOLIDATION durée de l'exercice 12 mois Brut Am.& Prov. ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

Chapitre 12. Les modes de financement. 1 Exercice 12.07

Chapitre 12. Les modes de financement. 1 Exercice 12.07 Chapitre 12 Les modes de financement 1 Exercice 12.07 Augmentation de capital Début janvier N, les dirigeants de la SA VIDEOCOM décident deux opérations : - la création d'une filiale, la société anonyme

Plus en détail

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic

Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic AVIS DE CONFORMITÉ N 95-01 RELATIF AU PLAN COMPTABLE PARTICULIER DE L'UNEDIC Annexe : Comptes ouverts ou créés dans le projet de plan comptable particulier de l'unedic Remarques: Dans la première colonne

Plus en détail

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT

BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT BANQUE INTERNATIONALE ARABE DE TUNISIE BIAT Siège social : 70-72, Avenue Habib BOURGUIBA - 1000 Tunis Registre de commerce : B 187 881 996 I Résolutions adoptées par l Assemblée Générale Ordinaire du 1

Plus en détail

Les variations du capital. Variations du capital. Augmentation de capital en numéraire: définition et dilution

Les variations du capital. Variations du capital. Augmentation de capital en numéraire: définition et dilution Les variations du capital Variations du capital Compta II Thomas Jeanjean Augmentation(s) du capital En numéraire Définition et dilution Aspects financiers (DS) Aspects comptables Par incorporation de

Plus en détail