WORLD LIBRARY AND INFORMATION CONGRESS: 75TH IFLA GENERAL CONFERENCE AND COUNCIL

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "WORLD LIBRARY AND INFORMATION CONGRESS: 75TH IFLA GENERAL CONFERENCE AND COUNCIL"

Transcription

1 Date submitted: 06/08/2009 Une évaluation des fonctions multi-langue/multi-script dans Koha Naicheng Chang Centre d Education Générale, Université de Tatung, Taiwan Taipei, China Yuchin Tsai Centre National de Haute Technologie en Informatique, Laboratoires Nationaux en Recherche Appliquée, Taiwan Taipei, China Traduction : Philippe Bourdenet Responsable informatique au SCD (Service Commun de la Documentation) de l'université du Maine; membre du Comité français UNIMARC et de la FULBI (Fédération des utilisateurs de logiciels pour bibliothèques) Meeting: 135. UNIMARC WORLD LIBRARY AND INFORMATION CONGRESS: 75TH IFLA GENERAL CONFERENCE AND COUNCIL August 2009, Milan, Italy Résumé : Les systèmes de gestion de bibliothèques ont été marqués par une récente tendance au logiciel libre. Les programmes informatiques utilisés en bibliothèque sollicitent un ensemble de standards universellement répandus à travers le monde, parmi ceux-ci, UNIMARC, qui a de nombreux dialectes. Cet article se penche sur la mise en œuvre d UNIMARC et de CMARC (Chinese MARC) dans Koha, l un des logiciels libres les plus largement établis. Il fera état des spécificités d UNIMARC et de CMARC absentes de MARC21, comme par exemple les zones de liens, montrera jusqu à quel point elles peuvent être gérées par Koha, et ce qui est nécessaire pour les mettre en œuvre si elles ne sont pas prises en compte. 1. Contexte L environnement des Systèmes Intégrés de Gestion de Bibliothèque (SIGB) a considérablement évolué ces dernières années. Une récente tendance a vu le développement des SIGB open source. Les bibliothèques se tournent vers des solutions open source principalement parce que plusieurs 1

2 systèmes libres de gestion de bibliothèque, tels Koha, sont considérés comme des systèmes assez modernes et matures pour pourvoir aux besoins des bibliothèques : les logiciels open source sont plus enclins à une adaptation pour aller au-devant des attentes spécifiques des bibliothèques ; ces fonctionnalités spécifiques proviennent de la communauté des utilisateurs qui ont géré des contrats ou des développements et ont contribué, si bien que d autres bibliothèques peuvent les utiliser et en bénéficier. De plus, les bibliothèques utilisant des logiciels open source ont des capacités de support plus étendues que celles qui utilisent des logiciels propriétaires (Breeding, 2007). Aujourd hui, un système de bibliothèque demande un plus haut niveau de traitement du texte que la plupart des autres systèmes d information car il a besoin de prendre en compte les signes diacritiques. L informatique a débuté aux Etats-Unis où le jeu de caractères basique sans signes diacritiques est utilisé de façon prédominante. Pourtant, on peut avoir besoin de savoir si eleve doit recouvrer sa forme élève ou pas. On doit être capable de distinguer eleve d élève. La situation devient encore plus complexe avec les alphabets non-latins. Unicode a été développé dans ce but. Un logiciel de gestion de bibliothèques utilise un certain nombre de normes qui sont presque universellement appliquées dans le monde des bibliothèques, si bien que les systèmes de chaque bibliothèque devraient les incorporer. L'un de ces standards, on peut dire le plus important puisqu'il permet la récupération de notices créées dans n'importe quelle bibliothèque dans le monde, est le format MARC ("Machine-Readable Cataloguing"). Malheureusement, il comporte divers dialectes, et l'un des plus intensivement utilisés dans le monde est le format UNIMARC (UNIversal MARC). A Taiwan, l'un des sous-dialectes de celui-ci, CMARC (Chineese MARC), est de loin le format MARC le plus employé au sein des bibliothèques. Le plus commun de tous ces dialectes est celui qui a été développé à l'origine par la Bibliothèque du Congrès aux Etats-Unis, aujourd'hui connu sous l'appellation MARC21. Toutes les distributions de logiciels libre sont susceptibles de mettre en application ce format, mais d autres dialectes ont de meilleures dispositions, puisqu ils ont été développés plus récemment que LC MARC/MARC21 Par exemple, UNIMARC introduit plus de souschamps, propose donc un plus haut niveau de granularité que MARC21 et offre différentes méthodes pour créer des relations, qui nécessiteraient une exécution séparée dans la plupart des logiciels. UNIMARC, avec sa troisième édition (2008), a été mis à jour récemment pour accueillir les dernières modifications survenues dans la structure des notices, communément acceptée au niveau international, afin de prendre en compte Unicode. En 2004, la Bibliothèque Centrale Nationale (Taiwan) a hébergé un groupe de travail non officiel sur Unicode dont l objectif était de trouver une solution aux problèmes provenant de l'utilisation interne de multiples codages notamment le Codage des Caractères Chinois pour l'echange d'informations (CCCII) et Big5, codages internes chinois plus largement répandus parmi les bibliothèques de Taiwan (Mao et Hsu, 2006). A l origine, Koha a été développé pour utiliser MARC21, qui est employé dans le monde anglophone. Dans le chapitre suivant, nous verrons l application d UNIMARC et CMARC dans Koha pour évaluer jusqu à quel point les diverses caractéristiques d UNIMARC et CMARC non présentes dans MARC 21, comme les blocs des liens avec d autres notices (par exemple la méthode pour lier une notice de périodique avec ses parutions suivantes ou antérieures) peuvent être supportées par Koha, et ce qui est nécessaire pour les développer si elles ne sont pas gérées. 2

3 A l origine, Koha a été mis en œuvre pour la Horowhenua Library Trust par Katipo Communications en Koha a été mis en production à la Nelson Library (Athens County, Ohio) à l automne D après Breeding (2008) Koha s est élevé au rang de premier SIGB open source, en nombre, à servir dans les bibliothèques, surtout dans des bibliothèques publiques, aux Etats-Unis. Koha en est seulement à son stade le plus précoce au Royaume Uni comme à Taiwan, mais les premiers développements dans ces deux pays sont prometteurs. 2. Une plate-forme Koha en UNIMARC/CMARC/MARC21 au banc d essai. La procédure de tests qui nous occupe consiste à prendre Koha comme s il s agissait de notre propre système de bibliothèque pour examiner les diverse caractéristiques des formats MARC, c'est-à-dire UNIMARC, CMARC et MARC21. Dans le banc d essai 24 notices bibliographiques en UNIMARC conformes à iso2709 et 100 notices en CMARC et en MARC21 ont été testées La définition de l ossature de Koha Avant de mettre Koha au travail, nous avons défini le schéma de champs et de sous-champs MARC avec les outils proposés par Koha. Actuellement, Koha propose officiellement par défaut les modèles MARC21 et UNIMARC. Il est possible de redéfinir l ossature du module de catalogage en fonction des pratiques de la bibliothèque. L équipe Koha de Taiwan a développé un modèle CMARC libre d emploi qui est en ce moment déployé dans la plupart des bibliothèques de Taiwan utilisant Koha (Mao, 2006). Un exemple d adaptation de CMARC est montré dans la figure 1 ci-dessous où dans la partie gauche nous voyons le format par défaut CMARC de Koha, et dans la partie droite un sous-champ $s qui a été ajouté dans le champ 700, et qui est ainsi affiché dans la notice du catalogue. La donnée contenue dans le sous-champ $s reste dans Koha même sans qu il ait été nécessaire de le redéfinir. Figure 1 : La redéfinition de l ossature de Koha en CMARC Dans la plate-forme d essai, nous nous sommes basés sur la troisième édition d UNIMARC (2008), la 4 e édition de CMARC révisée en 2001 et l édition 1999 de MARC21 mise à jour en

4 L import de notices MARC Nous n avons pas rencontré de difficultés en important des notices bibliographiques dans les trois formats MARC si ce n est que l encodage par défaut de Koha est UNICODE (ici, de l UTF-8), et qu à Taiwan, les codages les plus répandus sont CCCII et Big5. Un programme spécifique a été nécessaire pour importer dans Koha les notices bibliographiques en chinois et pour afficher proprement les données (Tsai, 2007). On peut voir un exemple des données importées dans la figure 2. Si l on clique sur le chiffre dans la colonne intitulée Bib, située le plus à droite, le système montre la notice au format MARC. Figure 2: Notices UNIMARC 4

5 Vue MARC et Vue Simple Les données bibliographiques peuvent être affichées au format MARC, dans une vue simplifiée ou au format ISBD, dans l interface du bibliothécaire comme dans l OPAC. Avant de charger les vues, nous avons défini des formats d affichage pour les champs et les sous-champs. Dans la figure 3 une notice UNIMARC propose 3 options d affichage : une Vue Normale, une Vue MARC et une Vue ISBD. Figure 3 : Vue ISBD d une notice UNIMARC Encodage de la langue et échange de données Il est essentiel d avoir connaissance des systèmes d encodage avant de travailler sur une plate-forme Koha. ISO 2709 définit la longueur des champs et cette longueur varie en fonction des caractères. Par exemple, les caractères chinois prennent 2 octets, à la différence des caractères occidentaux, ce qui occasionne un travail supplémentaire et ce qui demande un développement spécifique lorsque l on travaille avec Koha. Cette situation est partagée par les pays asiatiques, aussi bien par la Chine que par le Japon et la Corée. Dans la plate-forme d essai, nous avons testé trois formats MARC et montré que les bibliothèques ont besoin de définir l ossature MARC avant d importer leurs données, et le résultat obtenu prouve qu aucun des formats MARC ne présente de difficulté pour faire travailler Koha proprement. 3. Comparaison et évaluation Il y a un grand nombre de différences, assez subtiles, entre les formats mais ils sont tous très étroitement liés entre eux parce qu ils véhiculent tous les Règles de Catalogage Anglo-Américaines. Le développement d UNIMARC visait à s éloigner de la fiche de catalogue, ce qui est propre à MARC dès l origine : les étiquettes MARC sont généralement ordonnées comme dans une fiche de catalogue, avec une entrée principale, une description, des accès sujet, et d autres entrées additionnelles, dans cet ordre. UNIMARC dispose en plus d une hiérarchie logique où les étiquettes sont ordonnées par fonction. Après les identifiants et les zones de données codées, ( MARC21 commence avec les données codées, viennent ensuite les identifiants), nous trouvons la zone de description (ISBD), la zone de notes (comme dans l ISBD), la zone de liens (qui suit la zone de notes probablement parce que l on peut considérer la production d un lien comme une note), la zone de 5

6 sujet, et enfin le point d accès par nom en 700. Les étiquettes individuelles à l intérieur des blocs sont différentes. Cependant ces distinctions paraissent, en un sens, insignifiantes. Les questions concernant la granularité au niveau des sous-champs et les méthodes de gestion des liens sont plus importantes. Pour ce qui est de la mise en œuvre, les deux spécificités qui doivent impérativement être testées sont les techniques de liens et les champs de données codées. Les liens constituent un problème complexe. Les champs qui contiennent des données codées sont difficiles à démêler. Ils exigent un décompte soigneux des codes d entrée, et afin d éviter cette étape onéreuse, nous avons besoin d établir une méthodologie sur-mesure. Ces données sont très importantes pour les fonctions multi-script et multi-langage et sont mieux stockées en tant que données codées. Nous avons effectué un travail aussi important sur la définition de la langue au niveau des pages web, en vue de faciliter la récupération des informations par des moteurs de recherche, autant qu il est pertinent de définir la langue d un texte au niveau du catalogue. En outre, les utilisateurs finaux sont en général intéressés par l information sur la langue dans les références bibliographiques aussi bien que dans l œuvre originale. Ces données sont stockées sous leur forme codée. Si un système ne peut pas traiter un script, une transcription appropriée de l information est nécessaire pour assurer sa conversion dans un système capable de l interpréter, afin que l on puisse la retrouver. Comparaison A. Champs de données codées Nous avons testé les champs qui contiennent des données codées, c'est-à-dire ceux de longueur fixe, dans UNIMARC et CMARC, dans les zones 100, 101, 105, 110, 115, 116, 117, 120, 121, 125, 126, 128, 129, 130, 135, 140, 141 et dans MARC21 dans les zones 007 et 008. Nous avons découvert que dans la version de base de Koha, seuls se trouvent par défaut les champs 100, 101 et 105 avec un sous-champ $a pour UNIMARC et CMARC, comme indiqué dans le tableau 1, tandis que MARC 21 propose les champs complets 007 et 008 comme le montre la figure 4, par un clic sur l icône à l extrême fin de la ligne. Cela implique que les administrateurs système doivent rendre accessibles ces sous-champs en redéfinissant l ossature de Koha lorsque l on travaille avec UNIMARC ou CMARC, alors que tous les sous-champs de données codées sont déjà disponibles avec MARC21. Du point de vue de la mise en œuvre technique, c est un avantage de MARC21 lors du déploiement de Koha dans une bibliothèque car cela exige peu de travail supplémentaire. Etiquette Code de sous-champ Bibliothécaire 100 A Données générales de traitement 101 A Langue de la ressource 105 A Données codées sur les monographies textuelles Table 1: Les sous-champs par défaut d UNIMARC 6

7 Figure 4 : L écran de saisie des champs 007 et 008 en MARC21 B. Les champs liés Lorsque nous avons testé les champs liés dans les trois formats MARC, nous avons découvert que Koha ne fait défaut à aucun des formats. Par exemple il n existe pas de 4xx dans le jeu de champs par défaut d UNIMARC. Les utilisateurs doivent activer ces champs en redéfinissant l ossature. Cela peut provenir du fait que les champs de liens ne sont pas considérés comme des éléments principaux, comme les champs codés, lorsque le but poursuivi est l affichage des notices du catalogue de bibliothèque. Une autre hypothèse serait que les bibliothèques ne possédant pas beaucoup de publications en série n éprouvent pas le besoin d afficher les champs liés. Nous comprenons bien que certains pays qui utilisent UNIMARC n utilisent pas les champs liés. De plus, il existe d autres techniques, et pour que cela devienne opérationnel, il faudrait plus de programmation et de développements dans la mise en œuvre de Koha avec UNIMARC. La création de lien en temps réel est réalisée principalement par l administrateur. Si l on prend l exemple d UNIMARC, le sous-champ 410$d (Date de publication) est lié au sous-champ 210$d et le sous-champ 410$t (Titre) est lié à l un de ces trois sous-champs : 200$a, 225$a ou 500$a. Koha permet aux usagers de redéfinir les liens dans sa structure, en fonction des pratiques usitées dans l institution. Par ailleurs, le champ 481 (Est aussi relié dans ce volume) et ses sous-champs jouent un rôle réel dans la construction de liens en temps réel dans Koha. L exemple ci-dessous est tiré de nos notices bibliographiques. 7

8 <datafield tag="481" ind1=" " ind2="1"> <subfield code="1"> </subfield> <subfield code="a">loura, Lu?s Armando de</subfield> <subfield code="c">lisboa. -[s.n.,</subfield> <subfield code="d">d.l. 1956]</subfield> <subfield code="t">regula??o de avaria grossa pela arribada a Durban do N. M. "Benguela", em 12 de Agosto de 1952</subfield> <subfield code="5">ptbn: S.A. 5516//3 A.</subfield> </datafield> Evaluation Comme nous l avons vu au chapitre 3, UNIMARC dispose de plus d étiquettes pour l organisation hiérarchique que MARC21, du point de vue des systèmes de bibliothèque. MARC21 jouit d un avantage pour être mis en application dans Koha par rapport à UNIMARC ou CMARC. Cela est dû au fait que dans MARC21, les données codées les plus importantes sont prises en compte par les champs 007 et 008 et leurs sous-champs sont tous définis, tandis que dans UNMARC et CMARC, les données codées sont distribuées dans plus de 10 champs, et plus de 90% de leurs sous-champs ne sont pas définis. Peut-être que cela explique la raison pour laquelle Koha prend de l ampleur sur le marché américain, plus que dans d autres régions du monde. Du point de vue des institutions, les organisations qui disposent d une équipe technique suffisante pour assurer le support peuvent décider de ne pas adopter un système intégré de gestion de bibliothèque libre, mais pour les autres qui n ont pas les ressources en personnel technique nécessaire et qui veulent utiliser un système libre, MARC21 pourrait être leur premier choix si l on s en tient à l aspect système de Koha. Dans le chapitre Comparaison, nous avons expliqué que, bien que tous les champs liés ne soient pas présents dans les sous-champs par défaut de Koha, les institutions peuvent toujours les redéfinir en fonction de leurs besoins. Conclusion Koha est un système intégré de bibliothèque mature qui a de grands mérites. Ainsi, l'on peut affirmer que Koha propose bien par défaut les modèles MARC21 et UNIMARC. Cela implique que Koha est tout désigné pour utiliser aussi bien MARC21 qu UNIMARC, mais pas pour des formats multi-scripts comme CMARC, Japanese MARC ou Korean MARC qui vont nécessiter un développement spécifique. Pour les pays à plus faible niveau de développement des technologies de l information, un travail technique en matière de système intégré de bibliothèque est une chose complexe et demande, pour les institutions désireuses d une telle mise en œuvre, un certain degré d expertise en informatique, ce qui ne se trouve pas dans tous les pays en développement. Koha a déjà atteint un niveau substantiel de développement sur le marché des Etats-Unis, où MARC 21 est le format majoritairement en usage. Au Royaume Uni, même si certaines bibliothèques utilisent à présent MARC21, il en reste qui suivent encore le modèle UKMARC qui est plus intimement lié à UNIMARC dans la granularité de ses champs, ce qui est probablement la raison principale pour laquelle Koha est y est à peine en train de prendre son essor. A Taiwan, CMARC colle de près à UNIMARC, et, bien que la communauté d utilisateurs Koha de Taiwan fasse de gros efforts 8

9 basés sur le volontariat pour maintenir le logiciel et fournir aide et assistance aux institutions intéressées, celle-ci reste modeste et peu organisée. Nous conclurons que pour la mise en œuvre des formats UNIMARC et MARC21, ou même tout autre type de format MARC dans Koha, nous recommanderions un niveau de support commercial fondé sur le modèle de vente tel qu il existe sur le marché aux Etats-Unis. Bibliographie Breeding, Marshall, An Update on Open Source ILS, Computers in Libraries, 27(3): 27-29, Breeding, Marshall, The Viability of Open Source ILS, ASIS&T Bulletin, 35(2): 20-25, Mao, Ching-chen, Koha Taiwan, Google Groups, 2006, accessed at 20 March Mao, Ching-chen and Hsu, Ching-fen, Chinese MARC (Taiwan) and Its Bibliographic Database, World Library and Information Congress: 72nd IFLA General Conference and Council August 2006, Seoul, Korea. Tsai, Yu-Chin, 2007, /trunk/cmarc/marc_to_utf8.pl - Koha Taiwan - Trac. /trunk/cmarc/new_split.pl - Koha Taiwan - Trac. accessed at 20 March

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social Distr. générale 30 mars 2010 Français Original: anglais ECE/CES/2010/15 Commission économique pour l Europe Conférence des statisticiens européens Cinquante-huitième

Plus en détail

Qu est-ce qu un catalogue?

Qu est-ce qu un catalogue? Qu est-ce qu un catalogue? Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Qu est-ce qu un catalogue? Plan du cours Les catalogues Définition Bref historique des catalogues de bibliothèque Le rôle du catalogue Le catalogue

Plus en détail

Recherche d un bénéficiaire et d un fournisseur

Recherche d un bénéficiaire et d un fournisseur Recherche d un bénéficiaire et d un fournisseur SERVICE DES FINANCES Équipe de formation PeopleSoft - version 8.9 Septembre 2013 TABLE DES MATIÈRES QUELQUES DÉFINITIONS... 3 BÉNÉFICIAIRE...3 FOURNISSEUR...3

Plus en détail

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4

E-LECLERC LEVALUATION DU SITE WEB. A. Evaluation «subjective» du site web. 1. Choix du site web. 2. Présentation le site A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 LEVALUATION DU SITE WEB E-LECLERC A P I 0 8 1 1 / 0 3 / 2 0 1 4 A. Evaluation «subjective» du site web 1. Choix du site web J ai choisi de réaliser l évaluation «subjective» sur le site web : www.e-leclerc.com,

Plus en détail

Construction et gestion des corpus : Résumé et essai d uniformisation du processus pour la terminologie

Construction et gestion des corpus : Résumé et essai d uniformisation du processus pour la terminologie Construction et gestion des corpus : Résumé et essai d uniformisation du processus pour la terminologie Texte préparé par Elizabeth Marshman, janvier 2003 1. Procédures pour l équipe ÉCLECTIK Cette section

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X

Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X Groupe Eyrolles, 2003, ISBN : 2-212-11317-X 3 Création de pages dynamiques courantes Dans le chapitre précédent, nous avons installé et configuré tous les éléments indispensables à la mise en œuvre d une

Plus en détail

Mise à jour Apsynet DataCenter

Mise à jour Apsynet DataCenter Mise à jour Apsynet DataCenter Dans le cadre de sa stratégie d évolution produit, Apsynet propose à ses clients sous contrat de maintenance une mise à jour majeure annuelle. Celle-ci peut être complétée

Plus en détail

Nouvelles fonctionnalités pour le Catalogage

Nouvelles fonctionnalités pour le Catalogage Migration Virtua Version 2012.2.3 Nouvelles fonctionnalités pour le Catalogage 1. Menu général... 2 2. Options de catalogage... 2 2.1. Nouveaux intitulés des onglets... 2 2.2. Nouvel onglet «Label printing»...

Plus en détail

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM

UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM UNIVERSITE DE LORRAINE CALCIUM Outil pour la gestion des dossiers médicaux des étudiants dans les services universitaires de médecine préventive Table des matières CALCIUM... 0 I. L INFORMATION GÉRÉE PAR

Plus en détail

Manuel de prise en main Evolution Documentation & Bibliothèque

Manuel de prise en main Evolution Documentation & Bibliothèque Manuel de prise en main Evolution Documentation & Bibliothèque 1 Introduction Qu est ce que Evolution Documentation & Bibliothèque? Evolution Documentation & Bibliothèque est notre application métier destinée

Plus en détail

Installer Joomla. 2013 Pearson France Joomla! Le guide officiel Jennifer Marriott, Elin Waring

Installer Joomla. 2013 Pearson France Joomla! Le guide officiel Jennifer Marriott, Elin Waring 3 Installer Joomla Dans ce chapitre, nous procéderons au téléchargement et à l installation manuelle de Joomla, et nous expliquerons la configuration de base. Les captures d écran et les instructions font

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes

LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes LE CATALOGAGE Description des documents : formats et normes Nathalie Piérache Novembre 2008 1 Le catalogage Plan du cours Le catalogage des documents imprimés Les objectifs du catalogage Qu est ce qu un

Plus en détail

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager

Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet Informatique Mise en place d une gestion d un fond d images pour le service d un community manager Projet réalisé avec Filemaker Pro 12 Projet informatique présenté en vue d obtenir la LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Administration : rapport de situation

Administration : rapport de situation COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-huitième réunion Point 4.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC18/2 8 mai 2013 Administration : rapport de situation Rapport

Plus en détail

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP

ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP ENRICHIR LES DONNEES DE DETAILS ACCEDEES A TRAVERS UN RAPPORT OLAP SAS Web Report Studio offre depuis de nombreuses versions la possibilité de visualiser les observations spécifiques à partir des données

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Ce document décrit la démarche à suivre pour installer les outils de développement et compiler le projet TANAGRA.

Ce document décrit la démarche à suivre pour installer les outils de développement et compiler le projet TANAGRA. Guide de compilation de TANAGRA Ce document décrit la démarche à suivre pour installer les outils de développement et compiler le projet TANAGRA. Remarque : La version de TANAGRA distribuée sur le site

Plus en détail

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé :

Contexte PPE GSB CR. Analyse. Projet réalisé : Contexte PPE GSB CR Le laboratoire est issu de la fusion entre le géant américain Galaxy et le conglomérat Swiss Bourdin. Cette fusion a eu pour but de moderniser l activité de visite médicale et de réaliser

Plus en détail

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik?

Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Bonjour, Matthieu, pouvez-vous nous expliquer le concept de Nuukik? Nuukik est un moteur de recommandation de produit aidant les e-commerçants à dynamiser et personnaliser leur offre commerciale afin de

Plus en détail

Cartable En Ligne 1.15

Cartable En Ligne 1.15 Cartable En Ligne 1.15 (Envole 1.15) Préparation de Gibii pour lesso (Edition de mai 2009) DI2 Rectorat de Créteil page 1 / 10 Sommaire Introduction page 3 Mise en conformité des login page 4 Activation

Plus en détail

ORGANISME DE FORMATION

ORGANISME DE FORMATION ORGANISME DE FORMATION Jean-François Ferraille Email : jeanfrancois.ferraille@idetic.fr http://www.idetic.fr Tél : 01 75 50 56 04 / 06 86 56 10 44 Catalogue 2014 Logiciels libres en bibliothèque, centre

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI SCT/S2/4 ORIGINAL : anglais DATE : 29 mars 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DU DROIT DES MARQUES, DES DESSINS ET MODELES INDUSTRIELS ET DES INDICATIONS

Plus en détail

Sommaire. Les bibliothèques fournisseuses 1. Périmètre 1 Les services proposés 1

Sommaire. Les bibliothèques fournisseuses 1. Périmètre 1 Les services proposés 1 ANNEXE 4. SUPEB/REFDOC. Typologies fournisseurs et services Sommaire Les bibliothèques fournisseuses 1 Périmètre 1 Les services proposés 1 Articulation avec le logiciel Supeb 1 Description de l algorithme

Plus en détail

Création d un catalogue en ligne

Création d un catalogue en ligne 5 Création d un catalogue en ligne Au sommaire de ce chapitre Fonctionnement théorique Définition de jeux d enregistrements Insertion de contenu dynamique Aperçu des données Finalisation de la page de

Plus en détail

Documentation utilisateur FReg.NET

Documentation utilisateur FReg.NET Epitech Documentation utilisateur FReg.NET Document réservé aux utilisateurs souhaitant comprendre rapidement le fonctionnement du logiciel FReg.NET Lago_a, schehl_c, narcis_m, clique_x, tran-p_n 5/14/2010

Plus en détail

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015

Utiliser le PEB via PEBWEB PRO Version : 02-12-2015 Table des matières... iii 1. Introduction...4 2. Connexion au système PEBWEB PRO...5 2.1. Principes de navigation...5 2.2. Login et mot de passe...6 2.2.1. Changement du mot de passe...6 2.2.2. Identification

Plus en détail

Gestion multi-stocks

Gestion multi-stocks Gestion multi-stocks Dans l architecture initiale du logiciel IDH-STOCK, 11 champs obligatoires sont constitués. Ces champs ne peuvent être supprimés. Ils constituent l ossature de base de la base de données

Plus en détail

Convention sur la lutte contre la désertification

Convention sur la lutte contre la désertification NATIONS UNIES Convention sur la lutte contre la désertification Distr. GÉNÉRALE 29 juillet 2008 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMITÉ CHARGÉ DE L EXAMEN DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA CONVENTION Septième session

Plus en détail

Utiliser un tableau de données

Utiliser un tableau de données Utiliser un tableau de données OBJECTIFS : - Définir une Base de Données. - Présentation : tableau de données. - Création d un tableau de données - Gestion d un tableau de données. - Trier et Filtrer des

Plus en détail

Toutes formations CIEL PAYE. Découverte et mise en œuvre. Pascal Parisot. Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8

Toutes formations CIEL PAYE. Découverte et mise en œuvre. Pascal Parisot. Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8 Toutes formations CIEL PAYE Découverte et mise en œuvre Pascal Parisot Eyrolles Éducation / Gep Éditions, 2014 ISBN : 978-2-84425-931-8 ergonomie générale du logiciel Vous pouvez prendre contact avec l

Plus en détail

Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip.

Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip. Analyse financière sur mesure Installation Avant tout, téléchargez le logiciel HannaHLisa via ce lien http://www.id-soft.be/img/zip/hannahlisa.zip. 1. Pour l installer, il vous suffit de dézipper le dossier

Plus en détail

Mode d emploi swiss-archives.ch

Mode d emploi swiss-archives.ch Département fédéral de l intérieur DFI Archives fédérales suisses AFS Mode d emploi swiss-archives.ch Base de données des fonds des Archives fédérales suisses Table des matières 1 Introduction 3 1.1 Fonctions...

Plus en détail

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle

Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Chapitre 1 Bienvenue dans le monde de la construction logicielle Sommaire : 1.1 La construction logicielle, qu est-ce que c est? : page 3 1.2 Pourquoi la construction logicielle est-elle importante? :

Plus en détail

Transfert de notices bibliographiques et d autorité en ligne depuis BnF catalogue général Mode d emploi complet

Transfert de notices bibliographiques et d autorité en ligne depuis BnF catalogue général Mode d emploi complet Bibliothèque nationale de France Direction des services et des réseaux Département de l information bibliographique et numérique Coordination des produits et services bibliographiques Transfert de notices

Plus en détail

Notice d installation

Notice d installation Notice d installation Page 1 sur 27 Sommaire I. Avant-Propos... 3 II. Lancement de l installation... 3 III. Installation Monoposte... 5 IV. Installation Réseau Serveur... 7 1. Le serveur Contient l application

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Installer, configurer et personnaliser DotNetNuke

Installer, configurer et personnaliser DotNetNuke Installer, configurer et personnaliser DotNetNuke Web Platform Installer 2.0 15/02/2010 Access IT Julien CHOMARAT jchomarat@access-it.fr http://www.sharepointofview.fr/julien Retrouvez cet atelier à l

Plus en détail

C2 ATOM Guide de démarrage

C2 ATOM Guide de démarrage C2 ATOM Guide de démarrage Créé par : C2 Innovations Version : 1.0 Dernière modification : 30/03/2015 FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION DE SERVICES FOURNISSEUR DE SOLUTIONS COMPLÈTES DE GESTION

Plus en détail

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson

Travaux pratiques. avec. WordPress. Karine Warbesson Travaux pratiques avec WordPress Karine Warbesson Toutes les marques citées dans cet ouvrage sont des marques déposées par leurs propriétaires respectifs. Mise en pages réalisée par ARCLEMAX Illustration

Plus en détail

L évolution du catalogage :

L évolution du catalogage : Réseau Documentation Archives des ministères sociaux Journée d étude 2 et 3 février 2012 Le document dans l environnement numérique Ruptures et continuités L évolution du catalogage : modèle FRBR (Functional

Plus en détail

Etude des outils du Cloud Computing

Etude des outils du Cloud Computing Etude des outils du Cloud Computing Sommaire : Présentation générale.. 2 Définitions. 2 Avantage.. 2 Inconvénients. 3 Types d offres de service Cloud.. 3 Comparaison des services Cloud 4 Conclusion 5 Présentation

Plus en détail

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants

Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Retour sur une enquête du PRES Université Paris-Est : Pratiques informationnelles des chercheurs et des doctorants Auteur : Université Paris-Est Rédacteurs : Isabelle Gautheron, Ecole des Ponts ParisTech,

Plus en détail

L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement

L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement L accès en ligne aux manuscrits Possibilités de XML, systèmes de navigation, référencement Raphaële Mouren, Enssib (raphaele.mouren@enssib.fr) Isabelle Westeel, Bibliothèque municipale de Lille (iwesteel@mairie-lille.fr)

Plus en détail

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION :

2012-2013 INTRODUCTION PRESENTATION : TP1 : Microsoft Access INITITIATION A ACCESS ET CREATION DE TABLES INTRODUCTION Une base de données est un conteneur servant à stocker des données: des renseignements bruts tels que des chiffres, des dates

Plus en détail

Jeux de caractères. Jean-Marc Bourguet

Jeux de caractères. Jean-Marc Bourguet Jeux de caractères Jean-Marc Bourguet 1 Introduction Ce document, pour le moment encore incomplet, a pour vocation de rassembler mes connaissances en ce qui concerne les jeux de caractères codés. 2 Définitions

Plus en détail

PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB

PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB PRINCIPES DIRECTEURS PERMETTANT DE DÉTERMINER L ENDROIT OÙ DOIVENT ÊTRE CLASSÉS LES DOCUMENTS DE BREVET DANS LA CIB adoptés par le Comité d experts de l Union de l IPC à sa quarante-deuxième session et

Plus en détail

TICE CONTRAT D ACTIVITE N 7 NIVEAU 4 ème Réalisation assistée par ordinateur Analyser le besoin Rédiger le Cahier des Charges Fonctionnel Concevoir le produit Définir le produit Préparer la fabrication

Plus en détail

Utiliser un logiciel libre de gestion bibliographique : Zotero 2.0

Utiliser un logiciel libre de gestion bibliographique : Zotero 2.0 Utiliser un logiciel libre de gestion bibliographique : Zotero 2.0 David Vivarès URFIST Strasbourg 1.Définition Les logiciels de gestion bibliographiques sont des outils spécialisés permettant de gérer

Plus en détail

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple!

Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! HelpDesk 3.4. www.artologik.com. De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours aussi simple! Une gestion effective et puissante des tickets en interne comme en externe! HelpDesk 3.4 www.artologik.com Découvrez la nouvelle version de HelpDesk! De nouvelles fonctions, plus de contrôle, mais toujours

Plus en détail

1-9 August 2003, Berlin

1-9 August 2003, Berlin World Library and Information Congress: 69th IFLA General Conference and Council 1-9 August 2003, Berlin Code Number: 014-F Meeting: 91. Education and Training Simultaneous Interpretation: Yes Rapport

Plus en détail

Guide sur la gestion du compte Administrateur pays sur la

Guide sur la gestion du compte Administrateur pays sur la Guide sur la gestion du compte Administrateur pays sur la Plateforme erails Version 0.1.11.2009 1 Introduction Ce guide est destiné aux Administrateurs des Comptes pays sur la plateforme erails. Il fournit

Plus en détail

BONUS QUALITE FORMATION 2010

BONUS QUALITE FORMATION 2010 Département Formation et Vie Etudiante Service inter-universitaire de Pédagogie BONUS QUALITE FORMATION 2010 Site internet à l attention des étudiants de Licence avec ressources en statistique des enseignants

Plus en détail

1-9 August 2003, Berlin

1-9 August 2003, Berlin World Library and Information Congress: 69th IFLA General Conference and Council 1-9 August 2003, Berlin Code Number: 176-F Meeting: 93. Libraries for Children and Young Adults Simultaneous Interpretation:

Plus en détail

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour

MENU FEDERATEUR. Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour MENU FEDERATEUR Version Cabinet - Notice d installation et de mise à jour! installation A consulter impérativement avant et durant toute ou mise à jour des logiciels EIC. 12/06/2015 EIC Tous droits réservés

Plus en détail

B-web V4 MANUEL D UTILISATION. Espace de travail. Clear2Pay Belgium SA B-web V4 Manuel d Utilisation: Espace de travail

B-web V4 MANUEL D UTILISATION. Espace de travail. Clear2Pay Belgium SA B-web V4 Manuel d Utilisation: Espace de travail B-web V4 MANUEL D UTILISATION Espace de travail Document: BWeb V4 Workspace v1.0 - VF.doc Version: 1.0 Date de révision: 08/11/2007 Clear2Pay Belgium SA Avenue Eugène Plasky, 157 B 1030 Brussels Belgium

Plus en détail

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes :

CONCLUSIONS. Par rapport aux résultats obtenus, on peut conclure les idées suivantes : CONCLUSIONS L application de la PNL à l entreprise est confrontée aux besoins des leaders d équipe, tels que: la gestion de son propre développement, du stress, la résolution des problèmes tels que les

Plus en détail

Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC

Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC Nouveaux standards informatiques instaurés au passage au domaine VD de la CSVDC Comptes réseau Pour les enseignants Par exemple, pour Jean Tremblay Nom d usager (identifiant) : tremblayj Mot de passe:

Plus en détail

Sites web propriétaires

Sites web propriétaires Ce document est disponible à : C:\Users\pc_samba\Documents\Doc sites prop.docx Sommaire 1 Introduction... 3 2 Création du mini-site... 4 2.1 Autorisation de création... 4 2.2 Création de votre site Web...

Plus en détail

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE

INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE INFORMATISER UNE BIBLIOTHÈQUE Pourquoi informatiser sa bibliothèque? L informatisation permet : - de proposer un service plus performant aux usagers (suivi des prêts, recherche documentaire plus efficace,

Plus en détail

MUTUELLES ET ASSURANCES

MUTUELLES ET ASSURANCES LIVRE BLANC E-MARKETING MUTUELLES ET ASSURANCES MARKETING VISIBILITE PERFORMANCE 13/02/13 - Page 2/9 01. Edito Comment être visible sur le net? Sur quoi être visible? Comment adopter une stratégie digitale

Plus en détail

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant :

Entourez une évaluation entre 0 (cote minimale) et 5 (cote maximale) ou encore SO = Sans Objet. L étudiant : Grille d évaluation du stage d immersion en entreprise de 3 ème bachelier 2014-2015 Etudiant : Entreprise :. Date : Superviseur :. Maitre de stage : Signature :. 1. Evaluation continue [60 pts] Entourez

Plus en détail

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales

La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France teste Wallstreet Suite version 7.2 pour la communauté des banques centrales La Banque de France est un des principaux membres du Système européen de banques centrales (SEBC). En tant

Plus en détail

SCENARIO n 2 : USAGES AU QUOTIDIEN (MINI-SCENARIOS)

SCENARIO n 2 : USAGES AU QUOTIDIEN (MINI-SCENARIOS) SCENARIO n 2 : USAGES AU QUOTIDIEN (MINI-SCENARIOS) Plusieurs mini-scénarios d usages sont proposés de façon à envisager quelques-unes des situations les plus courantes. Présentation du mini-scénario 1

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES

MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES MANUEL DE FORMATION DE CONVERSION EN BASES DE DONNÉES VERSION 6.03 1, rue de la Martinerie 78610 LE PERRAY EN YVELINES SUPPORT TECHNIQUE Tél. : +33-(02).99.73.52.06 Adresse e-mail : support@euroid.fr Site

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

KWISATZ MODULE PRESTASHOP

KWISATZ MODULE PRESTASHOP Table des matières -1) KWISATZ - :...2-1.1) Introduction :...2-1.2) Description :...3-1.2.1) Schéma :...3-1.3) Mise en place :...4-1.3.1) PRESTASHOP :...4-1.3.1.1) Les Web Services :...4-1.3.2) KWISATZ

Plus en détail

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations.

C'est : C'est : un fichier, analogue à une feuille de calcul Excel, contenant les informations. C'est : un ensemble de fichiers contenant toutes les informations nécessaires à une application + un logiciel de Gestion de ces informations appelé SGBD (Système de Gestion de Base de Données). C'est :

Plus en détail

Rapport du colloque de l IFLA 15-16 Août 2007 Dakar, Sénégal (par Dramane DARAVE)

Rapport du colloque de l IFLA 15-16 Août 2007 Dakar, Sénégal (par Dramane DARAVE) Rapport du colloque de l IFLA 15-16 Août 2007 Dakar, Sénégal (par Dramane DARAVE) Il s est tenu les 15 et 16 Août 2007 à Dakar, au Sénégal, un colloque organisé par l IFLA (Fédération Internationale des

Plus en détail

A. Structurer le catalogue. v Dans le menu Catalogue, sélectionnez Catégories. 1. Les catégories. Chapitre 6 : Construire le catalogue ...

A. Structurer le catalogue. v Dans le menu Catalogue, sélectionnez Catégories. 1. Les catégories. Chapitre 6 : Construire le catalogue ... Chapitre 6 :. Construire. le catalogue 177 Chapitre 6 : Construire le catalogue PrestaShop 1.5 - Créer un site de e-commerce A. Structurer le catalogue Ne vous précipitez pas pour créer vos produits immédiatement

Plus en détail

Défi Cloud Computing

Défi Cloud Computing EQUIPE RICM 2010 Défi Cloud Computing Dossier de remarques Ricom c est l @base 04/12/2009 Sommaire Introduction... 3 Les applications et la plateforme Cloud Computing... 4 Cloud Computing - RICM-2010 Page

Plus en détail

Contrôle. De nombreuses entreprises contrôlent toujours l exactitude des factures selon les documents papier. Contrôle des visas

Contrôle. De nombreuses entreprises contrôlent toujours l exactitude des factures selon les documents papier. Contrôle des visas Contrôle Contrôle des visas Pages 3/2006 Pages romandes Contrôler et viser des factures électroniquement De nombreuses entreprises contrôlent toujours l exactitude des factures selon les documents papier

Plus en détail

SUGARCRM MODULE RAPPORTS

SUGARCRM MODULE RAPPORTS SUGARCRM MODULE RAPPORTS Référence document : SYNOLIA_Support_SugarCRM_Module_Rapports_v1.0.docx Version document : 1.0 Date version : 2 octobre 2012 Etat du document : En cours de rédaction Emetteur/Rédacteur

Plus en détail

Maîtrisez votre Navigateur

Maîtrisez votre Navigateur Qu est-ce que Surfer ou Naviguer sur Internet? C est l action, à l aide d un navigateur internet, de suivre les liens hypertexte qui relient les pages Web les unes aux autres. La navigation Web C est une

Plus en détail

Le voyageur de commerce

Le voyageur de commerce Université de Strasbourg UFR Maths-Informatique Licence 3 - Semestre 6 Le voyageur de commerce Jonathan HAEHNEL & Marc PAPILLON Strasbourg, le 3 mai 2012 Table des matières 1 Etat des lieux 4 1.1 Fonctionnalités..............................

Plus en détail

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement

Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement Juin 2013 Aider les exploitants à comprendre les résultats analytiques rapidement et facilement (page 1) De nouveaux outils pour offrir davantage d options afin de visualiser les résultats analytiques

Plus en détail

INITIATION A POWERPOINT

INITIATION A POWERPOINT INITIATION A POWERPOINT P. BESSON OCTOBRE 2000 SOMMAIRE Chap. 1 Découverte de POWERPOINT I. Démarrer Powerpoint 1. Lancement de l application 2. Boite de dialogue de démarrage de Powerpoint II. Structure

Plus en détail

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes

Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Mettre en place sa plateforme de veille avec Netvibes Karine Pasquier 6 mai 2011 HEG, Genève 1 Sommaire 1. Introduction... 3 1.1 Qu est-ce que c est... 3 1.2 A quoi ça sert pour la veille?... 3 1.3 Netvibes

Plus en détail

StockMalin l application pour les brocanteurs!

StockMalin l application pour les brocanteurs! StockMalin l application pour les brocanteurs! Conçue en intégralité par Quentin Comte-Gaz StockMalin Gestion de stock/clients/fournisseurs en ligne (2014) 1/15 Sommaire Introduction...3 PARTIE 1 : DESCRIPTION

Plus en détail

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB

Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB Développement d une application java de bureau pour la gestion des rapports de visite GSB CAHIER DES CHARGES Définition du besoin Définition de l'objet Les rapports de visite sont actuellement gérés à

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA

GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA Source : zeus.fltr.ucl.ac.be GUIDE D UTILISATION DE LA BASE DE DONNÉES EUREKA BIBLIOTHÈQUE UNIVERSITÉ DE MONCTON, CAMPUS DE SHIPPAGAN AVRIL 2008 La base de données Biblio Branchée a récemment subi des

Plus en détail

Gérer ma boutique en ligne

Gérer ma boutique en ligne Gérer ma boutique en ligne Ma boutique en ligne Objectif : L onglet Ma boutique en ligne vous permet de gérer votre boutique en ligne. Vous pouvez modifier le contenu de la boutique, ajouter des catégories,

Plus en détail

Visual Paradigm Contraintes inter-associations

Visual Paradigm Contraintes inter-associations Visual Paradigm Contraintes inter-associations Travail de Bachelor d'informaticien de gestion Partie C Présentation de Visual Paradigm 1 Présentation de Visual Paradigm For UML L objet du travail de Bachelor

Plus en détail

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com

Mode d emploi site marchand RG Online. www.groupe-rg-online.com Mode d emploi site marchand RG Online www.groupe-rg-online.com Le site RG online vous permet de passer vos commandes directement en ligne, à travers un site Internet. Le site présente un catalogue d articles,

Plus en détail

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur

Wordpress Manuel utilisateur. Manuel utilisateur Wordpress Manuel utilisateur Projet : WORDPRESS Auteur : Référence : Version : ALEOS2i Date de dernière modification : 13 septembre 2013 2.0 Objet : Manuel utilisateur Table des matières Connexion au BackOffice...3

Plus en détail

Solutions web : instructions aux développeurs

Solutions web : instructions aux développeurs Solutions web : instructions aux développeurs INFORMATIONS GÉNÉRALES L inscription aux services en ligne permet d utiliser le système de transmission des informations de paiement par Internet (TIP-I) de

Plus en détail

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :...

AURELIE Gestion Commerciale Mode d emploi pour Gestion des cartes de fidélité 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 1/ But :... 2 2/ Pré-Requis :... 2 3/ Fiches à créer au préalable :... 2 3.1/ Bons d achats :... 2 3.1.1/ Comment y aller?... 2 3.1.2/ Les différents types :... 3 3.2/ Articles de type remise :... 7 3.2.1/

Plus en détail

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18.

L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. L UTILISATION DE L INTERFACE DE MAINTENANCE ÉCLAIRAGE PUBLIC SOUS LATITUDE18. Service Système d Information Géographique. Direction des Services Techniques. Introduction : Afin d améliorer le service apporté

Plus en détail

GESTION DU REPORT DE LA TVA ACTIVATION DU REPORT DE LA TVA... 2 COMPTABILITE / ENCODAGE D UN ACHAT AVEC REPORT DE LA TVA... 3 COMPTABILITE / ENCODAGE

GESTION DU REPORT DE LA TVA ACTIVATION DU REPORT DE LA TVA... 2 COMPTABILITE / ENCODAGE D UN ACHAT AVEC REPORT DE LA TVA... 3 COMPTABILITE / ENCODAGE GESTION DU REPORT DE LA TVA ACTIVATION DU REPORT DE LA TVA... 2 COMPTABILITE / ENCODAGE D UN ACHAT AVEC REPORT DE LA TVA... 3 COMPTABILITE / ENCODAGE D UN ACHAT SANS REPORT DE LA TVA... 6 COMPTABILITE

Plus en détail

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats

Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Sondage sur les bulletins scolaires de la province Résumé des résultats Présenté à la ministre de l Éducation et du Développement de la petite enfance par le Comité d examen des bulletins scolaires de

Plus en détail

Securitoo Mobile guide d installation

Securitoo Mobile guide d installation Securitoo Mobile guide d installation v12.11 Toutes les marques commerciales citées dans ce document sont la propriété exclusive de leurs détenteurs respectifs. Copyright 2012 NordNet S.A. objectif Le

Plus en détail

Rapport de stage conventionné

Rapport de stage conventionné 6B Rue de Partanaïs 31650 Saint Orens 2 Rue Charles Camichel 31000 Toulouse Ivan Brunel Tchomgue Mieguem N o 20111541 Informatique & Mathématiques - 1ère année Rapport de stage conventionné 22 juin 2012-31

Plus en détail

A. Introduction. Chapitre 7

A. Introduction. Chapitre 7 Chapitre 7 A. Introduction Le concept des listes SharePoint est parfois le plus difficile à appréhender tellement ses applications sont sans limites. Une liste SharePoint est l équivalent d un tableau

Plus en détail

Ou comment gérer librement, gratuitement et facilement ses références bibliographiques!

Ou comment gérer librement, gratuitement et facilement ses références bibliographiques! Zotero 4.0 Ou comment gérer librement, gratuitement et facilement ses références bibliographiques! documentation 1 Plan 1. Qu est-ce que Zotero? 2. Comment installer Zotero? 3. Comment collecter de l information?

Plus en détail

Gérer ses photos numériques

Gérer ses photos numériques 1) Les images dans Windows XP Visionnez ses images dans Windows XP Tout d abord il faut savoir qu il existe un dossier spécifique aux images dans Windows XP, il s agit d un sousdossier de Mes Documents

Plus en détail

Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM

Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM LIVRE BLANC Prendre en compte les considérations autour des API lors du choix de votre vendeur de CRM Analyse comparative sur la plupart des intégrations de solutions CRM ergonomiques INTRODUCTION Une

Plus en détail

LE COURTAGE PRÊT AVEC OCLC 08 octobre 2013. Schéma de fonctionnement du prêt sans courtage. 4

LE COURTAGE PRÊT AVEC OCLC 08 octobre 2013. Schéma de fonctionnement du prêt sans courtage. 4 TABLE DES MATIÈRES Contexte. 2 Fonctionnement du prêt avec OCLC pour les établissements ayant plusieurs services de PEB. 2 Avec ou sans courtage.. 2 Fonctionnement du courtage.. 2 Le rôle du courtier.

Plus en détail