Modélisation : Entité-Association Pattes de corbeau Relationnel. Plan BD4 : A.D., S.B Des systèmes d'information. Pourquoi?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation : Entité-Association Pattes de corbeau Relationnel. Plan BD4 : A.D., S.B. 2013-2014. . 1 Des systèmes d'information. Pourquoi?"

Transcription

1 Modélisation : Entité-Association Pattes de corbeau Relationnel BD4 : AD, SB Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 1/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Plan 1 Des systèmes d'information Pourquoi? 2 Modèles entité-association 3 Les pattes de corbeau 4 Démarche de construction BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 2/ / 71

2 Des systèmes d'information Pourquoi? Systèmes d'information Définition (Wikipedia) Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources (matériels, logiciels, personnels, données et procédures) qui permet de collecter, regrouper, classifier, traiter et diffuser de l'information sur un environnement donné Example ẠPOGEE : Propriété L'utilisation combinée de moyens informatiques et de procédés de télécommunication permet d'accompagner, d'automatiser et de dématérialiser les opérations incluses dans les activités ou procédures d'entreprise Ces capacités de traitement de volumes importants de données, d'inter-connexion de sites ou d'opérateurs éloignés, expliquent qu'elles sont aujourd'hui utilisées pour traiter et répartir l'information en temps réel, en lieu et place des moyens classiques Propriété Ces capacités de traitement renforcent le caractère ``systémique'' des données et traitements : La cohérence et la consolidation des activités permet d'accroitre la qualité du contrôle interne de la gestion des organisations BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 3/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? SI et Bases de données Un SGBD ne constitue pas la totalité d'un système d'information Exemple : un CMS (Content Management Software, outil de construction et de gestion de sites WWW dynamiques) s'appuie sur un SGBD mais aussi sur un serveur HTTP, sur un serveur PHP, L'information stockée dans un SGBD peut être utilisée par des individus/organisations distinct(e)s Exemple : APOGEE, utilisé par étudiants, enseignants, administrateurs, décideurs, BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 4/ / 71

3 Des systèmes d'information Pourquoi? Usages Les SI manipulent l'ensemble de données utilisées par des applications de certaines entreprises Ex : Une banque, un hôpital, une université (APOGEE), une entreprise de fabrication Programmes de manipulation (SGBD) : ajouter des données, accéder à des données, mettre à jour des données, supprimer des données Visualiser, interpréter, restituer, agréger (Progiciels : Business Object) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 5/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Pourquoi? Une entreprise utilise un ou des Systèmes d'information (SI) Les données représentent un matériau pour le fonctionnement de l'entreprise (gestion des stocks, de la comptabilité, de la clientèle, ) Les données représentent un actif : une mine à exploiter pour développer la stratégie Souvent : des SI hétérogènes Constitution d'entrepots de données (Datawarehouse) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 6/ / 71

4 Pourquoi des SGBD? Des systèmes d'information Pourquoi? Compacité : nécessité de stocker des informations sur mémoire secondaire (plus besoin de fichiers papiers volumineux) Une BD = quelques mega, giga, terra, d'octets Rapidité : accès rapides aux informations demandées par les utilisateurs Problème : accès disque très long (entre 10 et 20 ms : fois plus long qu'un accès mémoire centrale) Minimiser le nombre d'accès disque nécessaires - ne lire que l'information utile Maintenance facilitée Exactitude : des informations précises et réactualisées sont disponibles à tout moment sur demande BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 7/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Un peu d'histoire Systèmes de gestion de fichiers (SGF) Fichiers indépendants les uns des autres Contenu non pris en compte par le SGF Description du fichier dans chaque programme qui l'utilise Manipulation : lire ou écrire un article Systèmes de gestion de bases de données (SGBD) Ensemble intégré de données Contenu connu du SGBD Description unique gérée par le SGBD (schéma) indépendance programmes/données Fonctionnalités évoluées : langage de manipulation, intégrité, sécurité, accès multi-utilisateurs, résistance aux pannes BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 8/ / 71

5 Des systèmes d'information Pourquoi? Vision simplifiée d'un SGBD : Niveaux d'abstraction (ANSI/X3/SPARC) Niveau conceptuel structure des données qui existent dans une entreprise sans souci d'implantation en machine une vue intégrée de tous les utilisateurs Niveau interne structure de stockage supportant les données fichiers (localisation), organisation du fichier, chemins d'accès (index) Niveau externe vision spécifique du schéma conceptuel par un groupe d'utilisateurs BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 9/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Description du contenu Faite à l'aide d'un modèle de données Modèle : concepts de structuration + règles d'utilisation Différents modèles : Hiérarchique, Réseaux, Relationnel, Objets, Un SGBD est caractérisé par le modèle de données qu'il utilise création du schéma d'une base de données (description de la structure des données) exprimé à l'aide d'un langage de description de données (LDD) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 10/ / 71

6 Objectifs d'un SGBD Des systèmes d'information Pourquoi? Indépendance physique applications/données Indépendance logique des applications/données Manipulation des données par des langages de haut niveau Administration facilitée des données Efficacité des accès (gestion de la multi-utilisation) Partage des données (gestion des transactions) Cohérence des données (règles d'intégrité) Sécurité des données (reprise sur panne) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 11/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Historique (40 ans d'histoire) 1960, fichiers reliés par des pointeurs 1965, IMS-1 et IDS-1, navigation à travers des chaînes d'enregistrement de fichiers différents 1ère génération SGBD (1969) basé sur le modèle de données hiérarchique puis le modèle réseau 2ème génération SGBD (commercialisé en 1980) basé sur le modèle relationnel 3ème génération SGBD (commercialisé en 1997) basé sur des extensions objets des systèmes relationnels 4ème génération SGBD (aujourd'hui) supportant le Web et le multimédia NoSQL, no future BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 12/ / 71

7 Des systèmes d'information Pourquoi? Des types de systèmes d'informations Opérationnels Décisionnels Communication Ọn peut utiliser les mêmes donnés dans plusieurs systèmes d'information BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 13/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Des progiciels Ạu dessus des SGBD, on trouve des progiciels spécialisés : CRM (Customer Relationship Management) ERP (Enterprise Resource Planning) SI stratégique, Concerne Marketing, Vente Paye Ressources Humaines CMS (Typo3, Joomla, Drupal, ) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 14/ / 71

8 Des systèmes d'information Pourquoi? Des acteurs SGBD : Oracle, DB2, MySQL, PostGres, Terradata Progiciels : BO, SAP, Google, Amazon développent leurs propres SGBD (NoSQL) Interaction SGBD outils du WEB : PHP, SGBD et progiciels de Statistiques (SAS, RODBC) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 15/ / 71 Des systèmes d'information Pourquoi? Des ressources Sur le site de référence devmysqlcom 3 tutoriels à l'adresse /wb-tutorialshtml Conception de base de données Documentation de base de données BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 16/ / 71

9 Modèles entité-association Plan 1 Des systèmes d'information Pourquoi? 2 Modèles entité-association 3 Les pattes de corbeau 4 Démarche de construction BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 17/ / 71 Modèles entité-association Introduction Il s'agit d'exprimer l'ensemble des informations que l'on veut prendre en compte dans le système d'information La solution est basée sur un formalisme de représentation guider le raisonnement du concepteur obliger à respecter des normes utiliser un langage commun Le résultat est un schéma conceptuel de données clair, cohérent, complet, fidèle et normalisé Ce résultat est indépendant de considérations techniques ou organisationnelles BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 18/ / 71

10 Catalogues DVD Modèles entité-association Introduction Les films ạvec leur référence, leur titre et leur réalisateur Les DVD ạvec leur numéro d'inventaire, leur référence Les Abonnés ạvec leur nom, leur date de naissance et leur adresse Les emprunts ḍe DVD par les abonnés BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 19/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Concept d'entité-type Principaux concepts Ẹntité type, Association type, Propriété type, Contraintes d'intégrité Utilisation d'un formalisme graphique adresse reference nom Abonné Emprunte DVD date de naissance num BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 20/ / 71

11 Concept d'entité-type Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Définition Une représentation d'un ensemble d'objets de même nature concrets ou abstraits et présentant un intérêt Les éléments d'une entité type sont appelés des occurrences ou des instances Remarques Niveau générique : le type représente l'information Niveau individuel : occurrence ou instance représente la valeur de l'information BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 21/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Entités et propriétés Les entités (types) sont décrites par des propriétés-(types) Les abonnés ont un nom, une adresse et une date de naissance BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 22/ / 71

12 Un cas Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Entité Customer ============== first_name last_name address birthdate Instances last_name birthdate SMITH 14/07/1789 JOHNSON 10/08/1792 WILLIAMS 21/06/1791 JONES 27/07/1794 BROWN 04/08/ BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 23/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Propriétés et Identifiants Pour une occurrence donnée, chaque propriété type d'une entité type ne peut avoir qu'une seule valeur Toute entité type doit être dotée d'un identifiant Un identifiant est une propriété type qui à une valeur associe une seule occurrence/instance de l'entité type Ex : Numéro Insee pour l'entité type PERSONNE L'identifiant doit être : - univalué - discriminant - stable - minimal Une entité type peut avoir plusieurs identifiants BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 24/ / 71

13 Modèles entité-association Une entité et ses attributs Concepts et règles d'utilisation Street Name Phone Address City ID Person Age BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 25/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Entités Origine du mot Entity : noun ( pl -ties) a thing with distinct and independent existence : church and empire were fused in a single entity existence ; being : entity and nonentity ORIGIN late 15th cent (denoting a thing's existence) : from French entité or medieval Latin entitas, from late Latin ens, ent- being' (from esse be' ) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 26/ / 71

14 Attributs Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Nom : un attribut porte un nom, qui permet de le distinguer parmi les attributs de l'entité Domaine : l'ensemble des valeurs que peut prendre un attribut Un attribut est une fonction de l'ensemble-entité vers un domaine Valeur par défaut : Pour chaque instance d'une entité, un attribut possède au plus une valeur Si un attribut est une fonction «injective» par définition, il permet d'identifier les instances de l'entité BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 27/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Mise en évidence des associations Les informations qui ne peuvent être groupées en une entité type sont placées des associations Personne Utilise Outil BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 28/ / 71

15 Les cardinalités Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Ụne personne utilise 0 ou plusieurs outils Ụn outil est utilisé par au moins une personne Personne 0n Utilise 1n Outil Les cardinalités indiquent combien de fois une occurrence d'une entité-type peut participer à une association BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 29/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Comparaison de vocabulaires MODÉLISATION ENSEMBLES Entité Ensemble Instance Elément Attribut Fonction Domaine Domaine Identifiant Injection Association Relation Pourquoi un nouveau jargon? Ṭous les ensembles ne sont pas des entités BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 30/ / 71

16 Rôles Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Une association peut concerner des instances d'un même type Les instances jouent des rôles différents Gendarme Arrête Personne Voleur BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 31/ / 71 Modèles entité-association Concepts et règles d'utilisation Entité faible Partie de Les instance d'une entité peuvent n'exister qu'en tant que partie d'une instance d'une autre entité Numéro Chien Possède Licence BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 32/ / 71

17 Généralisation Modèles entité-association Généralisation/Héritage Sous-Ensembles Une entité peut représenter un sous-ensemble d'un ensemble représenté par une autre entité L'entité sous-ensemble est une spécialisation de l'entité sur-ensemble Généralisation La généralisation permet de rassembler dans une même entité type toutes les propriétés communes, et de garder les propriétés spécifiques dans les entités type spécialisées Héritage consiste à transmettre les propriétés de l'entité super-type vers les entités sous-types BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 33/ / 71 Modèles entité-association Généralisation/Héritage Exemple de hiérarchie de classification Les êtres humains, les chats, les dindons sont des animaux ils partagent des propriétés biologiques Les femmes, les hommes sont des êtres humains ils partagent des caractéristiques plus précises, langues, groupes sanguins, Noter Un être humain est soit une femme soit un homme La liste des espèces animales n'est pas close BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 34/ / 71

18 Modèles entité-association Spécialisation/Généralisation Généralisation/Héritage Animal disjoint Humain Est Un Est Un Chien Homme Femme BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 35/ / 71 Modèles entité-association Généralisation/Héritage Spécialisation/Généralisation Nom Numero Employé disjoint Est Un Salaire Permanent Vacataire Durée Embauché Embauché BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 36/ / 71

19 Modèles entité-association Spécialisation et identification Généralisation/Héritage Ḷes entités sous-type peuvent avoir leur propre identifiant L'entité type Permanent peut avoir Numéro employé comme identifiant et L'entité type Vacataire peut avoir comme identifiant Numero SS BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 37/ / 71 Modèles entité-association Généralisation/Héritage Combien de sous-types? Une spécialisation d'entités types peut comporter un nombre quelconque de sous-types Le découpage d'une population en sous-populations peut s'effectuer sur plusieurs critères ; chaque critère produisant une spécialisation en différents sous-types Exemple Une personne peut être un employé permanent ou un vacataire Une personne peut être étudiant, administratif ou enseignant BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 38/ / 71

20 Modèles entité-association Règles de bonne conduite Bonnes pratiques Chaque entité type doit être décrite par des propriétés qui lui sont propres Distinguer entre l'élément type et l'élément individuel représenté par l'occurrence Déterminer la ou les propriétés jouant le rôle de l'identifiant cette propriété doit permettre de distinguer entre les occurrences de l'entité type Définir les cardinalités pour les entités types impliquées dans une association Mettre en évidence les associations non porteuses d'informations Une association type avec une cardinalité 1, 1 ne peut pas être porteuse de propriété type Les propriétés doivent être placées sur l'entité type ayant la cardinalité 1,1 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 39/ / 71 Modèles entité-association Les contraintes Définition Une contrainte d'intégrité est définie comme une assertion qui doit être vérifiée par des données à des instants déterminés Une contrainte d'intégrité porte sur toute réalisation présente ou à venir du modèle conceptuel Le maintien de ces contraintes au cours du temps est un problème qui se pose pour tout SGBD BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 40/ / 71

21 Modèles entité-association Contrainte de propriété-attribut Les contraintes Sur une propriété forme, liste de valeurs, fourchette de valeurs possibles RéférenceLivre :entier, CatégorieClient :10, 20, 30, 14<âge<30 Stabilité : une date de naissance, Numéro Sécurité Sociale Sur plusieurs propriétés d'une même entité ou d'une même association heuredepart < heurearrivée ; date emprunt<date retour BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 41/ / 71 Modèles entité-association Les contraintes Contrainte intra-association Contrainte d'intégrité Fonctionnelle Une (CIF) sur des entités participant à une association exprime que l'une des entités est totalement déterminée par la connaissance d'une ou plusieurs entités Dans le monde relationnel cela donnera les dépendances fonctionnelles Personne 0n Passe 11 Commande La commande émet la contrainte reçue par la personne Une commande n'est passée que par une personne BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 42/ / 71

22 CIF (suite) Modèles entité-association Les contraintes Dans le cas des relations binaires Ḷa CIF se décrit simplement avec les cardinalités Dans le cas général Il faut annoter le schéma pour expliquer que certaines combinaisons d'entités ne peut apparaître qu'une seule fois comme instance d'une association Enseignant 0n Fait cours 0n Salle 0n Heure BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 43/ / 71 Modèles entité-association Contraintes inter-association Contraintes inter-association Situation En cas de participation d'une entité-type à plusieurs associations-type, il se peut que la participation d'une instance à une des associations interfère avec son éventuelle participation à d'autres associations Exemples Exclusivité Simultanéité Totalité Exclusivité et totalité Inclusion BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 44/ / 71

23 Exclusivité Modèles entité-association Contraintes inter-association Une même instance d'une entité-type ne peut pas participer à deux associations-type (elles s'excluent l'une de l'autre) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 45/ / 71 Modèles entité-association Contraintes inter-association Simultanéité Définition Toute instance d'une entité-type qui participe à une association-type doit aussi participer à une autre association-type Exemple Toute instance de l'entité Commande doit participer à une association facturée à et à une association est composée de BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 46/ / 71

24 Totalité Modèles entité-association Contraintes inter-association Définition Toute instance d'une entité-type doit participer à au moins une association-type d'une collection d'associations donnée Exemple Un être humain est soit un homme, soit une femme (tout individu, instance de l'entité être humain) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 47/ / 71 Modèles entité-association Contraintes inter-association Exclusivité et totalité Définition Toute instance d'une entité-type doit participer à exactement une association-type d'une collection d'associations donnée BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 48/ / 71

25 Inclusion Modèles entité-association Contraintes inter-association Définition Une instance d'une entité-type E qui participe à une association-type A doit aussi participer à une association-type B Exemple Pour emprunter un DVD, il faut être abonné BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 49/ / 71 Modèles entité-association Modélisation du temps Le temps Synchronie Le temps n'intervient pas comme élément discriminant, il correspond à une vision instantanée de la réalité modélisée Diachronie il faut prendre en compte des éléments temporels comme propriétés ou entités discriminantes, ils correspondent à une vision historique de la réalité modélisée BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 50/ / 71

26 Diachronie Modèles entité-association Modélisation du temps Payment payment_id customer_id staff_id inventory_id amount payment_date Un paiement est une association ternaire entre un client, un employé, une numéro d'inventaire, il possède un identifiant et est estampillé par une date BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 51/ / 71 Les pattes de corbeau Plan 1 Des systèmes d'information Pourquoi? 2 Modèles entité-association 3 Les pattes de corbeau 4 Démarche de construction BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 52/ / 71

27 Exemple Les pattes de corbeau Objectif général Idée générale Transformer (presque) toute association en associations binaires avec des cardinalités 0 : n et 0 : 1 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 53/ / 71 Les pattes de corbeau Objectif général Pattes de corbeaux : un formalisme simplifié où les associations sont représentées par des entités Des attributs particuliers, les clés étrangères ou références permettent de décrire les associations BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 54/ / 71

28 Un cas simple (i) Les pattes de corbeau Objectif général Association binaire 1 : 1 et 1 : n Personne 0n Passe 11 Commande BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 55/ / 71 Les pattes de corbeau Objectif général Un cas simple (ii) Association binaire 1 : 1 et 1 : n Ụne relation non-identifiante entre Commande et Personne BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 56/ / 71

29 Un cas moins simple Les pattes de corbeau Objectif général Association binaire 0 : n et 0 : n Dans la base sakila, une instance de l'entité acteur peut être associée à plusieurs instances de l'entité film Et réciproquement Actor 0n Plays 0n in Film actorid filmid BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 57/ / 71 Les pattes de corbeau Objectif général Un cas moins simple (II) Association binaire 0 : n et 0 : n Créer une entité faible et de deux associations 0 : n et 1 : 1 Chaque instance de l'entité faible représente une instance de l'association, elle est liée à deux instances des entités fortes de départ L'instance de l'entité faible est identifiée à l'aide des deux identifiants de instances des identités fortes Actor actorid 0n Plays in FilmActor Shows 0n filmid Film BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 58/ / 71

30 Un cas moins simple (III) Les pattes de corbeau Objectif général La table film_actor est liée par deux connexions identifiantes aux tables film et actor Elle représente l'entité faible qui symbolise l'association de départ Les liens représentent les deux associations binaires de cardinalités 1 : 1 et 0 : n BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 59/ / 71 Les pattes de corbeau Objectif général Cas général : association n-aire Staff 0n Customer 0n Rents 0n DVD 11 Payment BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 60/ / 71

31 Les pattes de corbeau Objectif général Cas général : association n-aire (ii) BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 61/ / 71 Les pattes de corbeau Objectif général Cas général : association n-aire (iii) La table rental représente l'association, mais elle n'est pas dérivée d'une entité faible (c'est un choix) : chaque location est identifiée par sa propre référence rental_id Les références non-identifiantes inventory_id, customer_id, staff_id permettent de retrouver les instances des trois entités représentées par les tables éponymes qui participent à l'association Le paiement n'est pas représenté comme un attribut de rental mais par une table propre payment Une location peut être payée en plusieurs fois Elle peut être payée par une personne distincte de la personne qui a loué le DVD L'employé qui encaisse un paiement n'est pas forcément celui qui a loué le DVD BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 62/ / 71

32 Un peu d'histoire Les pattes de corbeau Objectif général Crow's Foot utilisée dans les années 1980s par les consultants de CACI Disséminé par Oracle UK (Oracle's CASE) Environnements ARIS, System Architect, Visio, PowerDesigner, Toad Data Modeler, DeZign for Databases, Devgems Data Modeler, OmniGraffle, MySQL Workbench and SQL Developer Data Modeler CA's ICASE BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 63/ / 71 Démarche de construction Plan 1 Des systèmes d'information Pourquoi? 2 Modèles entité-association 3 Les pattes de corbeau 4 Démarche de construction BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 64/ / 71

33 Démarche de construction La démarche Idéalement Recueil Structuration Normalisation Description Mais ḍe la normalisation, on peut revenir à la structuration, voire à la phase recueil BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 65/ / 71 Démarche de construction Recueil et Structuration Consiste à recueillir, auprès des utilisateurs, les informations utiles Consiste à identifier les entités en regroupant les informations par affinité BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 66/ / 71

34 Démarche de construction Normalisation Une fois structurées, on obtient un schéma conceptuel de données formé d'un ensemble d'entités, décrites à l'aide de propriétés, et reliées entre elles par des associations Les informations retenues sont celles qui vont être mémorisées par le système La normalisation consiste à vérifier que certaines règles de bonne qualité' sont respectées Trois séries de contrôle : les propriétés, la structuration et les cardinalités BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 67/ / 71 Démarche de construction Normalisation des propriétés Chaque propriété est unique Chaque propriété est bien localisée Chaque propriété a un nom significatif Evitez les redondances évidentes ou cachées BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 68/ / 71

35 Démarche de construction Normalisation des associations Vérifiez l'unicité des noms d'association L'absence d'associations fantôme La non redondance des chemins La non décomposabilité BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 69/ / 71 Démarche de construction Description Ḷe MCD doit être composé d'une ou plusieurs représentations graphiques d'une description textuelle comprenant pour chaque entité type une description : de l'identifiant, des propriétés affectées, de l'éventuelle historisation pour chaque association type une description : de la collection des entités types, des cardinalités, des propriétés affectées, des DF, des contraintes, de l'éventuelle historisation BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) Modélisation avec Workbench 70/ / 71

Conception d une base de données - Modèle E/A -

Conception d une base de données - Modèle E/A - Conception d une base de données - Modèle E/A - Démarche 3 niveaux d'analyse: Niveau conceptuel : (On utilise le modèle E/A) Quelles sont les entités et les associations dans l'entreprise? Quelles informations

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données

Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Chapitre 1 : Introduction aux bases de données Les Bases de Données occupent aujourd'hui une place de plus en plus importante dans les systèmes informatiques. Les Systèmes de Gestion de Bases de Données

Plus en détail

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

BASE DE DONNEES. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] BASE DE DONNEES 1 Contact Olivier Curé ocure@univ-mlv.fr http://www.univ-mlv.fr/~ocure Copernic 4B060 2 Objectifs du cours Présentation des concepts liés aux bases de données, aux modèles des bases de

Plus en détail

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer

Objectifs. Maîtriser. Pratiquer 1 Bases de Données Objectifs Maîtriser les concepts d un SGBD relationnel Les modèles de représentations de données Les modèles de représentations de données La conception d une base de données Pratiquer

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base)

Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) Chapitre 1 : Introduction aux Systèmes de Gestion de Bases de Données (Eléments de base) 1. Généralités sur l'information et sur sa Représentation 1.1 Informations et données : a. Au sen de la vie : C

Plus en détail

SGBDR et conception d'un système d'information avec MERISE

SGBDR et conception d'un système d'information avec MERISE 1 SGBDR et conception d'un système d'information avec MERISE Séminaires Codes & Travaux @ IRISA 26 Avril 2007 Anthony ASSI Ingénieur Expert R&D Plateforme Bio Informatique / Equipe Symbiose 2 SGBDR : Système

Plus en détail

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle

Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Chapitre 2 : Conception de base de données relationnelle Le modèle entité-association 1. Les concepts de base 1.1 Introduction Avant que la base de données ne prenne une forme utilisable par le SGBD il

Plus en détail

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES

CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES CONCEPTION Support de cours n 3 DE BASES DE DONNEES Auteur: Raymonde RICHARD PRCE UBO PARTIE III. - LA DESCRIPTION LOGIQUE ET PHYSIQUE DES DONNEES... 2 A. Les concepts du modèle relationnel de données...

Plus en détail

Introduction aux S.G.B.D.

Introduction aux S.G.B.D. NFE113 Administration et configuration des bases de données - 2010 Introduction aux S.G.B.D. Eric Boniface Sommaire L origine La gestion de fichiers Les S.G.B.D. : définition, principes et architecture

Plus en détail

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association

Conception des bases de données : Modèle Entité-Association Conception des bases de données : Modèle Entité-Association La modélisation d un problème, c est-à-dire le passage du monde réel à sa représentation informatique, se définit en plusieurs étapes pour parvenir

Plus en détail

Système d Information

Système d Information 1 sur 9 Brandicourt sylvain formateur Unix,apache,Algorithme,C,Html,Css,Php,Gestion de projet,méthode Agile... sylvainbrandicourt@gmail.com Système d Information Architecture Technique Architecture Logiciel

Plus en détail

Introduction générale

Introduction générale Chapitre 1 Introduction générale Le monde de l informatique a connu une évolution effervescente depuis l apparition du premier ordinateur l EDVAC en 1945 jusqu à aujourd hui. Au début de l ère informatique,

Plus en détail

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise

Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise 58 Modèle e-a étendu: MCD (Modèle conceptuel des données) de Merise Héritage Contrainte d intégrité Fonctionnelle (CIF) 59 Héritage S impose dans 2 cas : Spécialisation : permet de modéliser dans l'ensemble

Plus en détail

Bases de Données. Plan

Bases de Données. Plan Université Mohammed V- Agdal Ecole Mohammadia d'ingénieurs Rabat Bases de Données Mr N.EL FADDOULI 2014-2015 Plan Généralités: Définition de Bases de Données Le modèle relationnel Algèbre relationnelle

Plus en détail

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI

Cours Base de données relationnelles. M. Boughanem, IUP STRI Cours Base de données relationnelles 1 Plan 1. Notions de base 2. Modèle relationnel 3. SQL 2 Notions de base (1) Définition intuitive : une base de données est un ensemble d informations, (fichiers),

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données?

Introduction aux Bases de Données Relationnelles. Introduction aux Bases de Données Relationnelles Introduction- 1. Qu est-ce qu une base de données? Qu est-ce qu une base de données? Utilisez-vous des bases de données? Introduction aux Bases de Données Relationnelles explicitement? implicitement? Qui n utilise jamais de base de données? Département

Plus en détail

Les principaux domaines de l informatique

Les principaux domaines de l informatique Les principaux domaines de l informatique... abordés dans le cadre de ce cours: La Programmation Les Systèmes d Exploitation Les Systèmes d Information La Conception d Interfaces Le Calcul Scientifique

Plus en détail

Modélisation des données

Modélisation des données Modélisation des données Le modèle Entité/Association Le MCD ou modèle Entité/Association est un modèle chargé de représenter sous forme graphique les informations manipulées par le système (l entreprise)

Plus en détail

BNF101 STRUCTURE D UNE BASE DE DONNEES LE MODELE RELATIONNEL

BNF101 STRUCTURE D UNE BASE DE DONNEES LE MODELE RELATIONNEL BNF101 STRUCTURE D UNE BASE DE DONNEES LE MODELE RELATIONNEL INTRODUCTION Une base de données (BD) est un ensemble structuré d'information qui peut être utilisé simultanément par plusieurs utilisateurs

Plus en détail

Généralités sur les bases de données

Généralités sur les bases de données Généralités sur les bases de données Qu est-ce donc qu une base de données? Que peut-on attendre d un système de gestion de bases de données? Que peut-on faire avec une base de données? 1 Des données?

Plus en détail

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES

BASES DE DONNÉES. CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98. J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES BASES DE DONNÉES CNAM Centre associé de Clermont-Ferrand Cycle A Année 1997-98 J. Darmont I. INTRODUCTION II. LES SYSTÈMES HIÉRARCHIQUES III. LES SYSTÈMES RÉSEAU IV. LES SYSTÈMES RELATIONNELS V. LE LANGAGE

Plus en détail

Présentation du module Base de données spatio-temporelles

Présentation du module Base de données spatio-temporelles Présentation du module Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Partie 1 : Notion de bases de données (12,5h ) Enjeux et principes

Plus en détail

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données

1. Objectifs de la Modélisation. Dériver le schéma de la BD. Élaborer un modèle conceptuel. Modélisation E/R des Données . Objectifs et principes Modélisation E/R des Données 2. Le modèle Entité-Association (E/R) 3. Passage au relationnel 4. Conclusion. Objectifs de la Modélisation Permettre une meilleure compréhension Le

Plus en détail

CHAPITRE II CONCEPTION D'UN SCHEMA RELATIONNEL. [GARD01] Chapitre XVII

CHAPITRE II CONCEPTION D'UN SCHEMA RELATIONNEL. [GARD01] Chapitre XVII CHAPITRE II CONCEPTION D'UN SCHEMA RELATIONNEL [GARD01] Chapitre XVII 27 CONCEPTION D'UN SCHEMA RELATIONNEL - Introduction 1. INTRODUCTION 1.1. Lien entre la base de données et le système d'information

Plus en détail

Les bases de données Page 1 / 8

Les bases de données Page 1 / 8 Les bases de données Page 1 / 8 Sommaire 1 Définitions... 1 2 Historique... 2 2.1 L'organisation en fichier... 2 2.2 L'apparition des SGBD... 2 2.3 Les SGBD relationnels... 3 2.4 Les bases de données objet...

Plus en détail

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/

Information utiles. cinzia.digiusto@gmail.com. webpage : Google+ : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Systèmes de gestion de bases de données Introduction Université d Evry Val d Essonne, IBISC utiles email : cinzia.digiusto@gmail.com webpage : http://www.ibisc.univ-evry.fr/ digiusto/ Google+ : https://plus.google.com/u/0/b/103572780965897723237/

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données 1/73 Introduction aux bases de données Formation continue Idir AIT SADOUNE idir.aitsadoune@supelec.fr École Supérieure d Électricité Département Informatique Gif sur Yvette 2012/2013 2/73 Plan 1 Introduction

Plus en détail

Le modèle conceptuel des données

Le modèle conceptuel des données Le modèle conceptuel des données 1 Objectif du MCD Décrire les données du SI, indépendamment de tout choix d'implantation physique. 1. Le dictionnaire des données Inventaire exhaustif des données du domaine

Plus en détail

Du monde réel à SQL la modélisation des données

Du monde réel à SQL la modélisation des données ANF «Comment concevoir une base de données en archéométrie» Réseau CAI-RN & rbdd - 05/06/2014 au 06/06/2014 Du monde réel à SQL la modélisation des données Marie-Claude Quidoz (CEFE/CNRS) Ce document est

Plus en détail

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN

Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Initiation aux bases de données (SGBD) Walter RUDAMETKIN Bureau F011 Walter.Rudametkin@polytech-lille.fr Moi Je suis étranger J'ai un accent Je me trompe beaucoup en français (et en info, et en math, et...)

Plus en détail

Qu est ce qu un Système d Information

Qu est ce qu un Système d Information Introduction Qu est ce qu un Système d Information Système = ensemble auto-réglable et interagissant avec l environnement qui fonctionne en vue d un objectif précis environnement entrées sorties régulation

Plus en détail

Conception de Bases de Données Avec UML

Conception de Bases de Données Avec UML 1 1 Bases de Données Avancées Module B IUT Lumière, License CE-STAT 2006-2007 Pierre Parrend Plan du Cours Table of Contents Conception de Bases de Données Avec UML UML et la conception de Bases de Données...2

Plus en détail

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données

Bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données Cours 1 : Généralités sur les bases de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 1 Qu est ce qu une

Plus en détail

Bases de données. Chapitre 1. Introduction

Bases de données. Chapitre 1. Introduction Références : Bases de données Pierre Wolper Email : pw@montefiore.ulg.ac.be URL : http : //www.montefiore.ulg.ac.be/~pw/ http : //www.montefiore.ulg.ac.be/ ~pw/cours/bd.html Henry F. Korth, Abraham Silberschatz,

Plus en détail

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation

4. Utilisation d un SGBD : le langage SQL. 5. Normalisation Base de données S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Notion de bases de données Fondements / Conception Utilisation :

Plus en détail

Chapitre 2 Modélisation de bases de données

Chapitre 2 Modélisation de bases de données Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 2 Modélisation de bases de données 1. Première étape : le modèle conceptuel Eemple : le modèle Entités-Associations (E/A) 2. Deuième étape : le modèle Traduction

Plus en détail

A. Définition et formalisme

A. Définition et formalisme Les cardinalités et les différents types d'associations I. Les cardinalités A. Définition et formalisme Les cardinalités sont des couples de valeur que l'on trouve entre chaque entité et ses associations

Plus en détail

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association

Bases de Données et SGBD. Le Modèle Entité/Association Bases de Données et SGBD Le Modèle Entité/Association 1 Modèle Entité/Association Représentation explicite de 3 concepts principaux: entité, association, attribut. 1. Entité = classe générique d'individus

Plus en détail

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions

Chapitre 1. Introduction aux Bases de Données. Cours de Bases de Données. Polytech Paris-Sud. Chapitre 1 : Quelques questions Cours de Bases de Données Chapitre 1 Polytech Paris-Sud Sarah Cohen-Boulakia LRI, Bât 490, Université Paris-Sud 11, Orsay cohen @ lri. fr 01 69 15 32 16 Introduction aux Bases de Données 1 2 Chapitre 1

Plus en détail

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD

Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Pourquoi une modélisation préalable? Chapitre 4 Modélisation et Conception de BD Il est difficile de modéliser un domaine sous une forme directement utilisable par un SGBD. Stockage physique Cohérence/intégrité

Plus en détail

L approche Bases de données

L approche Bases de données L approche Bases de données Cours: BD. Avancées Année: 2005/2006 Par: Dr B. Belattar (Univ. Batna Algérie) I- : Mise à niveau 1 Cours: BDD. Année: 2013/2014 Ens. S. MEDILEH (Univ. El-Oued) L approche Base

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Editions ENI Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Collection Solutions Informatiques Table des matières Les éléments à télécharger sont disponibles

Plus en détail

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description

I. Bases de données. Exemples classiques d'applications BD. Besoins de description I. Bases de données Exemples classiques d'applications BD Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Gestion des personnels, étudiants, cours, inscriptions,...

Plus en détail

Système de base de données

Système de base de données Système de base de données 1. INTRODUCTION Un système de base de données est un système informatique dont le but est de maintenir les informations et de les rendre disponibles à la demande. Les informations

Plus en détail

Systèmes d information et bases de données (niveau 1)

Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Systèmes d information et bases de données (niveau 1) Cours N 1 Violaine Prince Plan du cours 1. Bibliographie 2. Introduction aux bases de données 3. Les modèles 1. Hiérarchique 2. Réseau 3. Relationnel

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan

Présentation du module. Base de données spatio-temporelles. Exemple. Introduction Exemple. Plan. Plan Base de données spatio-temporelles S. Lèbre slebre@unistra.fr Université de Strasbourg, département d informatique. Présentation du module Contenu général Partie 1 : Notion de bases de données (Conception

Plus en détail

Entrepôt de données 1. Introduction

Entrepôt de données 1. Introduction Entrepôt de données 1 (data warehouse) Introduction 1 Présentation Le concept d entrepôt de données a été formalisé pour la première fois en 1990 par Bill Inmon. Il s agissait de constituer une base de

Plus en détail

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS

Bases de Données. Stella MARC-ZWECKER. stella@unistra.u-strasbg.fr. Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS Bases de Données Stella MARC-ZWECKER Maître de conférences Dpt. Informatique - UdS stella@unistra.u-strasbg.fr 1 Plan du cours 1. Introduction aux BD et aux SGBD Objectifs, fonctionnalités et évolutions

Plus en détail

COURS CONCEPTION DE BASE DE DONNÉES

COURS CONCEPTION DE BASE DE DONNÉES COURS CONCEPTION DE BASE DE DONNÉES Sana SELLAMI sana.sellami@univ-amu.fr Licence info 2014-2015 Aix-Marseille université Présentation Etroitement lié au cours Base de Données Relationnelles La conception

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données POLYTECH Université d Aix-Marseille odile.papini@univ-amu.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bd.html Plan du cours 1 Modélisation d une base

Plus en détail

OMGL UE Modélisation de données 2 / 41

OMGL UE Modélisation de données 2 / 41 Module OMGL UE Modélisation de données Analyse et Conception des Systèmes d Information Modélisation des données J. Christian Attiogbé Septembre 2008, maj 11/2009, 08/2010 OMGL UE Modélisation de données

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Introduction aux Bases de Données I. Bases de données I. Bases de données Les besoins Qu est ce qu un SGBD, une BD Architecture d un SGBD Cycle de vie Plan du cours Exemples classiques d'applications BD

Plus en détail

Modélisation des données (2)

Modélisation des données (2) Modélisation des données (2) Types et sous-types : spécialisation/généralisation Spécialisation simple Permet de modéliser, dans l ensemble des occurrences d une entité, des sous-ensembles d occurrences

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 7 Conception de bases de données. Plan du cours

IFT3030 Base de données. Chapitre 7 Conception de bases de données. Plan du cours IFT3030 Base de données Chapitre 7 Conception de bases de données Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées avancés

Plus en détail

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES

1. LA GESTION DES BASES DE DONNEES RELATIONNELLES Dossier G11 - Interroger une base de données La base de données Facturation contient tout un ensemble d'informations concernant la facturation de la SAFPB (société anonyme de fabrication de produits de

Plus en détail

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données

Introduction aux bases de données Cours 2 : Modélisation d une base de données Cours 2 : Modélisation d une base de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univmed.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr/sources/bdmat.html Plan du cours 1 Modélisation d

Plus en détail

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL

Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL Chapitre 3 LE MODELE RELATIONNEL Le modèle relationnel a été inventé en 1960 et a fait l'objet de très nombreuses recherches qui ont débouché sur la réalisation et commercialisation de SGBDs relationnels.

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel

Business Intelligence avec SQL Server 2012 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 9 2. Les pré-requis 10 3. Les objectifs du livre 10 Introduction 1. Présentation du décisionnel 15 1.1 La notion de décideur 15 1.2 Les facteurs d'amélioration

Plus en détail

Le modèle relationnel Page 1 / 8

Le modèle relationnel Page 1 / 8 Le modèle relationnel Page 1 / 8 Sommaire 1 Introduction... 1 2 Les Règles de passage... 2 2.1 Le traitement des entités... 2 2.2 Les associations binaires... 3 2.2.1 Association binaire 1,1-1,n... 3 2.2.2

Plus en détail

LA CONDUITE DE PROJET Plan détaillé du cours

LA CONDUITE DE PROJET Plan détaillé du cours LA CONDUITE DE PROJET Plan détaillé du cours Chapitre 1 Notions de projet informatique et de schéma directeur Objectifs : - Définir des notions de projet informatique et de schéma directeur - Décrire à

Plus en détail

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données

UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données PeiP 1 ère année UE Informatique Conception et Exploitation de Bases de Données Session 1 : Généralités BD & MCD (Conception) 2/39 Objectif du cours Appréhender les bases conceptuelles et techniques supportant

Plus en détail

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr

Bases de Données Cours de SRC 1. Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Bases de Données Cours de SRC 1 Mathieu MANGEOT mathieu.mangeot@univ-savoie.fr Objectifs du cours Analyser les besoins et modéliser les données d un système d information Mettre en œuvre des bases de données

Plus en détail

Bases de données et langage SQL

Bases de données et langage SQL Bases de données et langage SQL Introduction, modèle entité / association Philippe.Dosch@loria.fr IUT SRC DE VERDUN 10/09/2003 Exemples introductifs Gestion de CD Artiste Album Les têtes raides Les oiseaux

Plus en détail

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions

Exemple accessible via une interface Web. Bases de données et systèmes de gestion de bases de données. Généralités. Définitions Exemple accessible via une interface Web Une base de données consultable en ligne : Bases de données et systèmes de gestion de bases de données The Trans-atlantic slave trade database: http://www.slavevoyages.org/tast/index.faces

Plus en détail

Comprendre Merise et la modélisation des données

Comprendre Merise et la modélisation des données Comprendre Merise et la modélisation des données Tables des matières Avant-propos 1- Introduction 1-1 Principes fondateurs 1-2 Bases conceptuelles 1-3 Place de Merise dans le cycle de développement informatique

Plus en détail

et les Systèmes Multidimensionnels

et les Systèmes Multidimensionnels Le Data Warehouse et les Systèmes Multidimensionnels 1 1. Définition d un Datawarehouse (DW) Le Datawarehouse est une collection de données orientées sujet, intégrées, non volatiles et historisées, organisées

Plus en détail

Bases de données avancées Introduction

Bases de données avancées Introduction Bases de données avancées Introduction Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Master Informatique M1 Cours BDA Plan Objectifs et contenu du cours Rappels BD relationnelles Bibliographie Cours BDA (UCP/M1)

Plus en détail

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7

Table des matières. Remerciements... Avant-propos... 1. Introduction... 7 Remerciements..................................................... VI Avant-propos...................................................... 1 À qui s adresse cet ouvrage?..........................................

Plus en détail

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information

Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Revue du monde Merise NFE 108 : Méthodologie des systèmes d information Plan Présentation générale Les niveaux de description Le processus de conception Les modèles de Merise 2 Références Cours du CNAM

Plus en détail

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plan du cours. Introduction aux Bases de Données. Plan du cours. I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel Plan du cours Introduction aux Bases de Données Maîtrise de Sciences Cognitives Année 2003-2004 Jérôme Darmont http://eric.univ-lyon2.fr/~jdarmont/ I. Introduction II. Le modèle UML III. Le modèle relationnel

Plus en détail

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R.

SQL Description des données : création, insertion, mise à jour. Définition des données. BD4 A.D., S.B., F.C., N. G. de R. SQL Description des données : création, insertion, mise à jour BD4 AD, SB, FC, N G de R Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Mars 2015 BD4 (Licence MIASHS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/21

Plus en détail

Business Intelligence avec SQL Server 2014 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel

Business Intelligence avec SQL Server 2014 Maîtrisez les concepts et réalisez un système décisionnel Avant-propos 1. À qui s'adresse ce livre? 9 2. Les pré-requis 10 3. Les objectifs du livre 11 Introduction 1. Présentation du décisionnel 13 1.1 La notion de décideur 14 1.2 Les facteurs d'amélioration

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Introduction aux Bases de Données

Introduction aux Bases de Données Licence 3 Géographie Aménagement NHUC5548 Introduction aux Bases de Données Le cas des BD relationnelles Concepts, méthodes et applications JP ANTONI / Y FLETY 1 Logistique et autres fonctionnements Cours

Plus en détail

Université de Bangui. Modélisons en UML

Université de Bangui. Modélisons en UML Université de Bangui CRM Modélisons en UML Ce cours a été possible grâce à l initiative d Apollinaire MOLAYE qui m a contacté pour vous faire bénéficier de mes connaissances en nouvelles technologies et

Plus en détail

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick

Cours Master 1 / 2013-2014. Dr YAO Kouassi Patrick Cours Master 1 / 2013-2014 Dr YAO Kouassi Patrick Une base de données est le terme informatique désignant un ensemble de données connexes stockées informatiquement. Ce terme ne doit pas être confondu avec

Plus en détail

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr

Bases de données. c Olivier Caron. Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr Bases de données Bureau F-016 Olivier.Caron@polytech-lille.fr 1 Système d information et bases de données Une formation sur 3 ans! Système d information Analyse, conception Bases de données structuration,

Plus en détail

Bases de données. Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr. Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr.

Bases de données. Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr. Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr. Bases de données Yamine Aït-Ameur ENSEEIHT yamine@enseeiht.fr Christophe Garion ISAE-SUPAERO christophe.garion@isae-supaero.fr 2 novembre 2015 Table des matières 1. Introduction 3 2. Modèle de Chen 5 2.1.

Plus en détail

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti

Module IUP3 Bases de Données Avancées. Esther Pacitti Module IUP3 Bases de Données Avancées Esther Pacitti Objectifs générales du Module Réviser les principales concepts de BD relationnelle et la langage algébrique et SQL (interrogation et màj) Comprendre

Plus en détail

BUSINESS INTELLIGENCE

BUSINESS INTELLIGENCE GUIDE COMPARATIF BUSINESS INTELLIGENCE www.viseo.com Table des matières Business Intelligence :... 2 Contexte et objectifs... 2 Une architecture spécifique... 2 Les outils de Business intelligence... 3

Plus en détail

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES

Base de données. Objectifs du cours 2014-05-20 COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES 1 Base de données COURS 01 INTRODUCTION AUX BASES DE DONNÉES Objectifs du cours 2 Introduction aux bases de données relationnelles (BDR). Trois volets seront couverts : la modélisation; le langage d exploitation;

Plus en détail

Rappel sur les bases de données

Rappel sur les bases de données Rappel sur les bases de données 1) Généralités 1.1 Base de données et système de gestion de base de donnés: définitions Une base de données est un ensemble de données stockées de manière structurée permettant

Plus en détail

Analyse et Conception des Systèmes d Information. Fatma BAKLOUTI

Analyse et Conception des Systèmes d Information. Fatma BAKLOUTI Analyse et Conception des Systèmes d Information Fatma BAKLOUTI 1 Objectifs Analyse et Conception des Systèmes d Information (ACSI) Analyse Processus d examen de l existant Conception Processus de définition

Plus en détail

Modèle conceptuel : diagramme entité-association

Modèle conceptuel : diagramme entité-association Modèle conceptuel : diagramme entité-association Raison d'être de ce cours «La conception et l'utilisation de bases de données relationnelles sur micro-ordinateurs n'est pas un domaine réservé aux informaticiens.»

Plus en détail

Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites

Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites page 1 MCD Concevoir un modèle de données Gestion des clients et des visites La gestion des informations d une organisation est un élément essentiel de son efficacité. L obligation de les trouver et de

Plus en détail

Les Entrepôts de Données

Les Entrepôts de Données Les Entrepôts de Données Grégory Bonnet Abdel-Illah Mouaddib GREYC Dépt Dépt informatique :: GREYC Dépt Dépt informatique :: Cours Cours SIR SIR Systèmes d information décisionnels Nouvelles générations

Plus en détail

Introduction aux bases de données

Introduction aux bases de données Introduction aux bases de données Références bibliographiques Jeff Ullman,Jennifer Widom, «A First Course in Database systems», Prentice-Hall, 3rd Edition, 2008 Hector Garcia-Molina, Jeff Ullman, Jennifer

Plus en détail

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données

Bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données Cours 2 : Architecture pour les bases de données ESIL Université de la méditerranée Odile.Papini@esil.univ-mrs.fr http://odile.papini.perso.esil.univmed.fr Plan du cours Architecture SPARC-ANSI 1 Architecture

Plus en détail

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations

SQL Requêtes simples. Outline ... A.D., S.B. Février 2013. .1 Introduction. .2 Requêtes mono-relation. .3 Requêtes multi-relations SQL Requêtes simples BD4 AD, SB Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot Février 2013 BD4 (Licence MASS, Master ISIFAR, Paris-Diderot) SQL 1/19 Février 2013 1 / 19 Outline 1 2 Requêtes mono-relation

Plus en détail

Typologie du logiciel. Typologie du logiciel. Ordinateur? ORDINATEUR. Computer = Hardware + Software. Ordinateur = Matériel + Logiciel

Typologie du logiciel. Typologie du logiciel. Ordinateur? ORDINATEUR. Computer = Hardware + Software. Ordinateur = Matériel + Logiciel Architecture Logicielle des Systèmes d Information (ALSI) Ordinateur? ORDINATEUR MATERIEL Computer = Hardware + Software Septembre 2010 Sources: GJL, Wikipédia,, Internet Ordinateur = Matériel + Logiciel

Plus en détail

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction

IFT3030 Base de données. Chapitre 1 Introduction IFT3030 Chapitre 1 Introduction Plan du cours Introduction Architecture Modèles de données Modèle relationnel Algèbre relationnelle SQL Conception Fonctions avancées Concepts avancés Modèle des objets

Plus en détail

LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015

LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015 LA BASE DE DONNÉE ISTA TIZNIT-ATV 2014/2015 BASE DE DONNÉE Définition Une base de données est une collection de données structurées relatives à un ou plusieurs domaines du monde réel. Exemples 1 Une Base

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

Bases de Données Avancées

Bases de Données Avancées 1/55 Bases de Données Avancées Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations

Modélisation Conceptuelle. Partie 3: Validation et transformations Modélisation Conceptuelle Partie 3: Validation et transformations Méthode de modélisation 1. Etude des besoins de l'entreprise interviews analyse des documents existants 2. Construction du diagramme EA

Plus en détail

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr

Modèle Entité/Association. Marc Plantevit. marc.plantevit@liris.cnrs.fr Modèle Entité/Association Marc Plantevit marc.plantevit@liris.cnrs.fr Objectifs Savoir lire un schéma E/R. Savoir traduire un schéma E/R en Modèle Relationnel.... 2 Le modèle Entité-Association (E/A) E/R

Plus en détail

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine

Mongi TRIKI Docteur en Informatique Université Paris Dauphine Université Méditerranéenne Libre de Tunis Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et de Gestion de Tunis Département d Informatique LICENCE INFORMATIQUE Guide du Stagiaire

Plus en détail

Identifier les entités présentes

Identifier les entités présentes Merise Analyser un Système d Information déroute parfois le non-initié, car traduire un environnement de travail en symboles cabalistiques n est pas très habituel pour qui ne connaît pas. Pourtant, avec

Plus en détail