Poids lourds en 2007

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poids lourds en 2007"

Transcription

1 Poids lourds en 2007 Avertissements : Toutes les données contenues dans ce document concernent uniquement la métropole. A compter du 1 er janvier 2005, le «tué» est la personne décédée dans les trente jours (au lieu de six jusqu en 2004) après l accident et le «blessé hospitalisé» est la victime hospitalisée plus de 24 heures (au lieu du blessé grave hospitalisé plus de six jours). Pour effectuer des comparaisons, l'observatoire utilise un coefficient de majoration du nombre de tués qui s'élevait à 9 % jusqu en 1992, 5,7 % de 1993 à 2003 et 6,9 % en Toutefois, afin de simplifier les calculs, pour les comparaisons avec chacune des années remontant jusqu à l année 2000, l Observatoire préconise une majoration unique de 6,9 %. Sont concernés par ce chapitre : les camions seuls (véhicules routiers rigides automobiles conçus exclusivement ou principalement pour le transport de marchandises, et dont le poids total autorisé en charge excède 3,5 tonnes), les camions avec remorque, les tracteurs routiers (véhicules routiers à moteur conçus exclusivement ou principalement pour le remorquage d autres véhicules routiers non automobiles, essentiellement des semi-remorques). Pour plus de détails, on se reportera à l étude sectorielle La sécurité des poids lourds en 2005 sur le site dans sa version électronique et la Documentation française dans sa version papier. Synthèse Près de de ces véhicules sont en circulation, dont plus de tracteurs routiers. Le parcours annuel moyen d un poids lourd est d un peu plus de kilomètres. L impact des poids lourds sur la sécurité routière est faible puisqu ils représentent 3,2 % des véhicules dans les accidents corporels (dont 0,5 % pour les poids lourds étrangers) et 11,0 % des véhicules dans les accidents mortels (dont 1,7 % pour les poids lourds étrangers) alors qu ils représentent 6,5 % des kilomètres parcourus en France (dont 1,5 % pour les poids lourds étrangers). Peu de tués sont à déplorer dans ces véhicules (68 dont 19 étrangers) mais le bilan des tués dans les accidents où ils sont est lourd (662 tués dont 97 avec des véhicules étrangers). Ce sont les collisions avec des voitures de tourisme qui sont les plus fréquentes et qui provoquent le plus de tués. Sur l ensemble des conducteurs responsables, les conducteurs de poids lourds représentent 3,0 % et leur part de responsabilité est moins élevée que la moyenne. Globalement, en 2007, par rapport à 2006, les vitesses moyennes pratiquées par les conducteurs de poids lourds sont restées à peu près stables à l exception des traversées d agglomérations par les routes nationales où elles se sont dans l ensemble légèrement dégradées.

2 L indice synthétique montre par ailleurs qu en 2007, 46,6 % des conducteurs de poids lourds dépassent les vitesses limites et que hors autoroutes, ils sont 12,6 % à dépasser les vitesses limites + 10 km/h. I. Données générales Immatriculations de véhicules neufs (1) dont tracteurs Parc au 1 er janvier Nombre de permis de conduire délivrés (3) (2) dont tracteurs C EC routiers routiers 1970 ND ND ND (C-C1) (CL + C) (C + EC) (CL + C) (C + EC) ND : non disponible. Sources : (1) SESP/DAEI ; (2) CCFA ; (3) DSCR. Le parc de poids lourds est calculé principalement à partir des immatriculations de véhicules neufs - véhicules «entrants» parfaitement connus - et d un coefficient de survie des véhicules - véhicules «sortants» assez mal connus. Définition des permis CL : jusqu au 30 juin 1990, véhicules de plus de 3,5 tonnes et inférieurs ou égaux à 19 tonnes pour les véhicules isolés ou inférieurs ou égaux à 12,5 tonnes pour les véhicules articulés. Devient C au 1 er juillet C : jusqu au 30 juin 1990, véhicules utilitaires de plus de 19 tonnes isolés et de plus de 12,5 tonnes articulés. Devient EC au 1 er janvier Depuis le 1 er juillet 1990, véhicules automobiles isolés, autres que ceux de la catégorie D (transports en commun), dont le PTAC excède 3,5 tonnes. EC : ensemble des véhicules couplés dont le véhicule tracteur entre dans la catégorie C, attelé d une remorque dont le PTAC excède 750 kg (C1 jusqu au 1 er janvier 1985). Le parc total de poids lourds, après être resté pendant quinze ans aux environs de véhicules est passé depuis les années 90 aux environs de Il dépasse les depuis 2001 mais n a pas encore franchi la barre des à ce jour. En revanche, le parc de tracteurs routiers de près de en 1970 a été multiplié par 4,5 pour atteindre unités en Il évolue depuis aux environs de par an. Le nombre d immatriculations de véhicules neufs, après avoir connu une nette augmentation entre 1985 et 1990 (+ 42,5 %) avait nettement chuté en 1995 ( 16,6% par rapport à 1990). En 2000, nouvelle embellie (+ 38 % par rapport à 1995) mais qui s amenuise les trois années suivantes puisqu en 2003, elles ont déjà baissé de 21,5 % par rapport à La reprise amorcée en 2004, poursuivie en 2005, après une pose en 2006 a continué en Le nombre de permis de conduire délivrés, élevé en 1990 (près de ) chute à en Il augmente à nouveau fortement à partir de 2000 et se situe à en 2004, après

3 une stagnation en 2005 et 2006, nous voyons en 2007 une forte reprise du nombre de permis pour atteindre permis délivrés. II. Circulation En 2007, alors qu une voiture de tourisme parcourt en moyenne kilomètres par an, le parcours annuel moyen d un poids lourd se situe en moyenne à kilomètres. Circulation des poids lourds de plus de 5 tonnes* Poids lourds immatriculés en France Kilomètres parcourus (milliards) 24,2 24,5 24,3 24,8 25,4 26,4 26,5 26,8 27,0 26,4 27,4 27,2 27,4 28,0 Part dans la circulation totale 5,20 % 5,14 % 5,04 % 5,04 % 5,01 % 5,05 % 5,04 % 4,91 % 4,89 % 4,74 % 4,89 % 4,89 % 4,93 % 5,00 % Poids lourds immatriculés à l étranger Kilomètres parcourus (milliards) 4,4 4,8 5,1 5,4 5,8 6,0 6,4 6,6 6,9 7,0 7,6 7,9 8,1 8,4 Part dans la circulation totale 0,95 % 1,01 % 1,06 % 1,10 % 1,14 % 1,15 % 1,22 % 1,21 % 1,25 % 1,26 % 1,36 % 1,42 % 1,46 % 1,50 % poids lourds Kilomètres parcourus (milliards) 28,6 29,3 29,4 30,2 31,2 32,4 32,9 33,4 33,9 33,4 35,0 35,1 35,5 36,4 Part dans la circulation totale 6,15 % 6,15 % 6,09 % 6,14 % 6,15 % 6,19 % 6,26 % 6,12 % 6,13 % 6,00 % 6,25 % 6,31 % 6,39 % 6,50 % * : en milliards de véhicules x kilomètres parcourus. Source : SESP/DAEI, 45 ème rapport de la Commission des comptes des transports de la Nation. Circulatio n tous véhicules 465,3 476,4 482,4 491,7 507,0 523,1 525,8 545,4 552,7 556,9 559,9 556,0 555,5 560,2 Entre 1997 et 2007, la circulation totale des poids lourds français et étrangers est passée de 30,2 milliards de véhicules x kilomètres parcourus à 36,4 milliards, soit une progression de 20,5 % alors que dans le même temps la circulation totale s accroissait de 13,9 %. Il convient de noter que, bien que les chiffres soient relativement faibles pour les poids lourds étrangers, la circulation de ces véhicules a progressé beaucoup plus vite dans le même temps (+ 52,5 %) que celle des poids lourds français (+13,0 %). III. Tonnage transporté par la route En 2007, 395,2 milliards de tonnes x kilomètres de marchandises ont été transportées en France, 42,6 milliards de tonnes x kilomètres l ont été par voie ferroviaire, 323,3 par la route, 7,5 par voies navigables et 21,7 par oléoducs. Plus de 81,8 % des marchandises transportées le sont par la route (source : DAEI/SESP d après l enquête TRM 45 ème rapport de la Commission des comptes des transports de la Nation).

4 IV. corporels et victimes Évolution depuis 1970 Poids lourds véhicules Tués à 6 jours 1 Victimes dans les poids lourds dont blessés graves 1 (tués pour 100 victimes*) impliquant au moins un poids lourd ,85 ND ,06 ND , , , , , , , , , Poids lourds véhicules Tués à 30 jours 1 Victimes dans les poids lourds dont blessés hospitalisés 1 (tués pour 100 victimes*) impliquant au moins un poids lourd 2004 corrigée , , , , ND : non disponible. * : tués + blessés. Le nombre de poids lourds dans les accidents de la route a été divisé par 4,8 entre 1970 et 2007 alors que le nombre total de véhicules n a été divisé que par 2,8, ce qui signifie que l impact des poids-lourds sur la sécurité routière a baissé. Le nombre de tués stabilisé depuis 2004 aux environs de 90 par an a fortement diminué en Le nombre de blessés a retrouvé un niveau normal par rapport à 2006, la forte hausse constatée en 2006 provient d un problème de saisie des bulletins d analyse d accident corporel par les forces de l ordre, ce qui entraîne une forte baisse de la gravité. 1 Voir avertissements en début de document.

5 Analyse des poids lourds dans les accidents de la circulation en 2007 Ancienneté du véhicule 34,4 % d entre eux circulaient depuis moins de trois ans, 50,9 % depuis moins de cinq ans. 11,8 % roulaient depuis dix ans et plus Manœuvre principale 56,8 % circulaient sans changer de direction, 6,9 % changeaient de file à avant l accident gauche ou à droite (dont 5,7% changeaient de file à droite) et 5,3 % tournaient à gauche Point de choc dans 62,2 % des cas le point de choc se situait à l avant dont 25 % en choc frontal, dans 21,3 % des cas à l arrière et dans 16,0 % des cas sur le côté Conditions dans 77,4% des cas, les conditions atmosphériques étaient normales et atmosphériques dans 13,4 % des cas, il pleuvait Luminosité dans 75,6 % des cas il faisait jour et dans 24,4 % des cas c était la nuit Lieu dans 84,2 % des cas la collision a eu lieu hors intersection et dans 15,8 % des cas en intersection Mois de l année c est septembre que le nombre d accidents a été le plus élevé (435), puis en août (420). C est en octobre qu il a été le plus faible (323) Réseaux les accidents se sont répartis en 24,6 % sur les autoroutes, 15,8 % sur les routes nationales, et 31,6 % sur les routes départementales et 28,0 % sur les voies communales Nombre de véhicules les poids lourds ont été dans 65,0 % des cas dans des accidents dans les à deux véhicules, 19,5 % des cas dans des accidents à trois véhicules et accidents plus et dans 15,5 % des cas ils étaient seuls (9,5 % des cas dans des accidents sans piéton et dans 6,0 % des cas dans des accidents avec un ou plusieurs piétons) Analyse de la mortalité en 2007 Tués dans les poids lourds Milieu Rase urbain campagne Usagers Conducteurs Passagers Sexe Femmes 1 1 Hommes Classes d âge Moins de 18 ans ans ans ans et plus 5 5 Indéterminé 1 1 Localisation En intersection Hors intersection Eclairement Jour Nuit Ensemble En 2007, 1,5 % des tués sur la route le sont en tant qu usagers de poids lourds. 89,7 % le sont en rase campagne et 10,3 % en milieu urbain ; 89,7 % sont des conducteurs et 98,5 % sont des hommes ; 88,2 % des tués le sont hors intersection ; 55,9 % le sont de jour.

6 Tous usagers de poids lourds dont usagers de poids lourds étrangers Tués à 30 jours * tués + blessés. Victimes dans les poids lourds dont blessés hospitalisés (tués pour 100 victimes*) , ,86 En 2007, les usagers de poids lourds étrangers représentent 27,9 % de l ensemble des tués en poids lourds et 18,6 % des blessés hospitalisés. Leur gravité, exprimée en tués pour 100 victimes, est 1,7 fois plus élevé que celle de l ensemble des accidentés en poids lourds. Accidentalité propre aux poids lourds en 2007 Bilan des victimes dans les accidents avec au moins un poids lourd corporels Tués hospitalisés légers blessés (tués/100 victimes*) avec au moins un poids lourd ,46 dont accidents avec au moins un poids lourd étranger ,36 Tous accidents ,28 * : tués + blessés. Les poids lourds représentent 3,2 % des véhicules dans les accidents corporels (dont 0,5 % pour les poids lourds étrangers) et 11,0 % des véhicules dans les accidents mortels (dont 1,7 % pour les poids lourds étrangers) alors qu ils représentent 6,5 % des kilomètres parcourus en France (dont 1,5 % pour les poids lourds étrangers). Ils sont dans 5,2 % des accidents corporels (0,9 % pour les poids lourds étrangers). Ils font 14,3 % des tués (2,09 % pour les poids lourds étrangers) et 5,5 % des blessés hospitalisés (0,98 % pour les poids lourds étrangers). D autre part, la gravité des accidents avec au moins un poids lourd français ou étranger, en tués pour 100 victimes, est 2,7 fois plus forte que celle de l ensemble des accidents de la route.

7 Typologie des accidents avec poids lourd : nature du principal antagoniste à un seul véhicule poids lourd seul poids lourd contre piéton(s) à deux véhicules (avec ou sans piéton) poids lourd contre poids lourd poids lourd contre voiture de tourisme poids lourd contre cyclomoteur poids lourd contre motocyclette poids lourd contre bicyclette poids lourd contre autre(s) véhicules(s) corporels mortels Tués à 30 jours (tués pour 100 accidents corporels) ,4 à trois véhicules et plus ,3 4, ,7 Ce sont les accidents de poids lourd contre voiture de tourisme qui sont les plus fréquents (41,5 %) et qui occasionnent le plus de tués (42,3 %). Viennent ensuite les accidents à 3 véhicules et plus (14,2% des accidents et 14,7 % des tués) et les accidents à un seul poids lourd, avec ou sans piéton (16,6 % des accidents et 16,4 % des tués). A noter aussi la forte proportion de tués dans les accidents contre piéton(s) : 6,4 %. 9,5 23,4 10,2 17,1 9,9 16,5 21,6 VI. Vitesses pratiquées de jour par les poids lourds selon le nombre d essieux Vitesse moyenne en km/h Deux essieux Trois essieux Quatre essieux et plus Matières dangereuses Autoroutes de liaison (130 km/h) Autoroutes de dégagement (110 km/h) Routes nationales à 2 x 2 voies avec chaussées séparées (110 km/h) Routes nationales et départementales à grande circulation 2 (90 km/h) Traversées d agglomérations (< habitants) par RN (50 km/h) Source : DSCR ISL ( observations en 2007). 2 En 2006, le transfert de la gestion de certaines routes nationales de l État vers les départements ne permet pas de comparer les vitesses pratiquées sur chacun de ces deux réseaux à celles de l année Il a donc été procédé au cumul pour l ensemble des routes nationales et départementales pour chacune des deux années.

8 Globalement, en 2007 par rapport à 2006, les vitesses moyennes pratiquées par les poids lourds sont restées à peu près stables, à l exception notable des traversées d agglomérations par les routes nationales où elles se sont dans l ensemble légèrement dégradées. L indice synthétique calculé par l Observatoire national interministériel de sécurité routière, en pondérant les observations de vitesses pratiquées par le poids respectif de chacun des réseaux (voir la fiche spécifique sur les vitesses) montre que le taux de dépassement des vitesses limites par les poids lourds est de 46,6 % en 2007 (47,9 % en 2006) et le taux de dépassement de la vitesse limite + 10 km/h hors autoroutes de 12,6 % en 2007 (13,1 % en 2006). VII. La responsabilité 3 des conducteurs de poids lourds en 2007 Il s agit ici d une présomption de responsabilité qui n a aucun lien avec les condamnations qui peuvent être prononcées ensuite. Par ailleurs, dans 25 % des cas, il n a pas été possible d attribuer à un usager l entière responsabilité de l accident car de multiples facteurs ont pu intervenir comme un incident mécanique ou l état de la voirie. Impliqués (victimes et indemnes) dans les accidents corporels Conducteurs non responsables Conducteurs responsables Part des conducteurs responsables Poids lourds ,5% Ensemble ,9% Sur l ensemble des conducteurs responsables, les conducteurs de poids lourds représentent 3,0 % et leur part de responsabilité est moins élevée que la moyenne. Dans le cas des accidents à un véhicule et un piéton, la responsabilité du conducteur de poids lourd est engagée dans 48,1% des cas contre 14,4 % des cas pour le piéton. Les conducteurs de poids lourds sont donc responsables dans près d un cas sur quatre alors que pour le piéton, il s agit d un des taux de responsabilité les plus faibles observés dans l analyse, phénomène probablement dû à la crainte face à la masse impressionnante que présentent les poids lourds. 3 Voir dans la brochure La sécurité routière en France Bilan de l année 2006 le chapitre sur la responsabilité des usagers dans un accident corporel en 2006 page 107.

9 VIII. Alcool et accidents de poids lourds en 2007 Conducteurs de poids lourds dans des conducteurs dont au taux d alcoolémie connu % de conducteurs au taux d alcoolémie connu Conducteurs au taux d alcoolémie positif * % de conducteurs au taux d d alcoolémie positif ** les accidents corporels ,7% 61 1,5% les accidents mortels ,7% 9 1,5% * : supérieur au taux maximum autorisé. ** : calculé par rapport aux taux d alcoolémie connus. En 2007, les conducteurs de poids lourds dans les accidents corporels circulaient dans 1,5 % des cas avec un taux d alcoolémie positif (contre 6,3 % pour les conducteurs de voitures de tourisme et 5,9 % pour l ensemble des conducteurs). Pour les accidents mortels, ces taux passent respectivement à 1,5 %, 18,3 % et 17,0 %.

Autocars et autobus. Synthèse

Autocars et autobus. Synthèse Autocars et autobus Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont le fichier national

Plus en détail

Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire national interministériel de la sécurité routière Observatoire des vitesses : résultats de l année 2011 Extrait de «la sécurité routière en France Bilan de l année 2011» La vitesse pratiquée

Plus en détail

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER

AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER AUTOMOBILISTE MOTOCYCLISTE PASSAGER PIÉTON TÉLÉPHONE VITESSE ALCOOL ACCIDENT DÉCÈS ROUTE RAPPORT ANNUEL #2013 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN LOIR-ET-CHER -1 Édition #2014 < ALLO > UN COUP DE FIL AU VOLANT, UN

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 25 juillet 2014 Le nombre d accidents et de victimes de la route au plus bas en 2013 La Direction générale Statistique publie aujourd hui les derniers chiffres relatifs

Plus en détail

DOSSIER PRESSE. Bilan routier

DOSSIER PRESSE. Bilan routier DOSSIER DE PRESSE Bilan routier 2006 SOMMAIRE En 2006, les données sur les accidents et les victimes depuis 1989 ont été révisées. Avec 46 012 victimes en 2006 contre 47 462 en 2005, le nombre de blessés

Plus en détail

DDTM 50 - Coordination sécurité routière

DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière DDTM 50 - Coordination sécurité routière En France en 2012 : Accidentalité des motocyclistes ------------------- Les victimes Sur 843 personnes qui ont perdu la

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007

La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 La sécurité routière en France Bilan de l année 2007 Hôtel de Roquelaure 18 juin 2008 Jean CHAPELON Secrétaire général de l Observatoire national interministériel de sécurité routière (ONISR) La sécurité

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

SECURITE ROUTIERE. Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne SECURITE ROUTIERE Les données sont issues de l exploitation des Bulletins d Analyse d Accidents Corporels (BAAC) 24.Source : SETRA-DREIF 2 Quelques données générales sur l insécurité routière francilienne

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 3 décembre 2015 Statistiques des accidents de la circulation 2014 La Direction générale Statistique Statistics Belgium publie aujourd'hui les chiffres les plus récents

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 5 août 2013 Le nombre de victimes d accidents de la route en Belgique a diminué en 2012 La Direction générale Statistique et Information économique publie aujourd hui

Plus en détail

L accidentalité 2014 du transport routier

L accidentalité 2014 du transport routier VU : véhicule utilitaire (PTAC < 3,5t) PL : poids lourd Manuelle Salathé Secrétaire générale L accidentalité 2014 du transport routier 1 3 384 personnes tuées sur les routes en 2014 2014 Progression 2013-2014

Plus en détail

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15

Avant-propos... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE... 15 Avant-propos.................................... 5 SYNTHÈSE GÉNÉRALE......................................... 7 CONTEXTE RÉGLEMENTAIRE......................... 15 QUELQUES DONNÉES SUR LES POIDS LOURDS

Plus en détail

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel

La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel La Sécurité Routière dans l'aisne Tableau de bord mensuel AOÛT 2015 Données de l'observatoire départemental 2015 2014 Variation 2014/2015 Aisne National 19 15 +4 +26,7% +3,4% Tués 5 5 0 0,0% +9,5% Blessés

Plus en détail

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006

LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006 LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE EN FRANCE BILAN DE L'ANNÉE 2006 La documentation Française SÉCURITÉ ROUTIÈRE Observatoire national interministériel de sécurité routière La Grande Arche 92055 PARIS La Défense Cedex

Plus en détail

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière

Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier. Observatoire Régional de Sécurité Routière Chiffres sécurité routière Bilan de 2008 à 2012 Bilan 2013 Chiffres 2014 au 31 janvier Observatoire Régional de Sécurité Routière Ministère de l Egalité des Territoires et du Logement - Ministère de l'ecologie,

Plus en détail

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires)

L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) janvier 2013 L accidentalité routière en 2012 Bilan sommaire (en estimations provisoires) Sommaire 1. Les résultats provisoires de 2012 2. Perspectives longues 3. L image globale de l année 2012 4. L année

Plus en détail

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013

Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Rapport annuel sur la sécurité routière en Ontario - Statistiques choisies pour 2013 Les tableaux ci-dessous ont été créés au moyen des données préliminaires sur les décès et les lésions tirées de la base

Plus en détail

observatoire pour la securite routiere

observatoire pour la securite routiere observatoire pour la securite routiere Chiffres-clés de la sécurité routière 2010 Editeur responsable: M. Van Houtte IBSR, Observatoire pour la Sécurité routière, Bruxelles, 2011 table des matieres introduction...4

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Observatoire de la sécurité routière

Observatoire de la sécurité routière Observatoire de la sécurité routière AURAN SOMMAIRE En vingt ans baisse du nombre d accidents baisse de la gravité des accidents... p.3 En 2001 forte baisse du nombre d accidents baisse du nombre de tués

Plus en détail

Chapitre 6 : Le secteur des transports

Chapitre 6 : Le secteur des transports Vue d ensemble La consommation d énergie et les émissions de GES du secteur des transports Figure 6.2 Émissions de GES par secteur, 2005 (en pourcentage) Le secteur des transports s est classé au deuxième

Plus en détail

JEUNES ADULTES 18 24 ans

JEUNES ADULTES 18 24 ans L'ACCIDENTOLOGIE ROUTIERE DU GERS DE 7 À JEUNES ADULTES 8 ans Chiffres-clés : Les 8 ans représentent dans le Gers : % de la population du département 8,8 % des tués et 8, % des blessés sur la route Les

Plus en détail

PROCES VERBAUX D ACCIDENTS MORTELS

PROCES VERBAUX D ACCIDENTS MORTELS PROCES VERBAUX D ACCIDENTS MORTELS Comparaison des Procès Verbaux Mortels des années 1990 (mars 1990 février 1991) et des années 2000 (octobre 2001 septembre 2003) Rapport final 31 mars 2007 OBJECTIFS

Plus en détail

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation

État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation État des lieux et perspectives sur les risques de la circulation Jean-Yves Salaün - Délégué général de l Association Prévention Routière - JOURNÉES D ÉTUDES IARD 20&21 MARS 2014 SMACL, Rue Euclide, NIORT

Plus en détail

RÈGLEMENT SUR LES CONTRIBUTIONS D ASSURANCE. Table des matières. Articles CHAPITRE I DISPOSITION GÉNÉRALE

RÈGLEMENT SUR LES CONTRIBUTIONS D ASSURANCE. Table des matières. Articles CHAPITRE I DISPOSITION GÉNÉRALE RÈGLEMENT SUR LES CONTRIBUTIONS D ASSURANCE Table des matières Articles CHAPITRE I DISPOSITION GÉNÉRALE 1 CHAPITRE II CONTRIBUTION D ASSURANCE POUR L OBTENTION DE L IMMATRICULATION D UN VÉHICULE ROUTIER,

Plus en détail

Mobilité et transports 1263-1200. Neuchâtel, 2013

Mobilité et transports 1263-1200. Neuchâtel, 2013 11 Mobilité et transports 1263-1200 Accidents des transports en Suisse 2012 Neuchâtel, 2013 Accidents des transports en Suisse 2012 Vue d ensemble 2 Circulation routière 4 Transports publics routiers 9

Plus en détail

Les vitesses pratiquées

Les vitesses pratiquées 3-1 Les vitesses pratiquées La vitesse est en rapport direct avec la fréquence et la gravité des accidents. C est pourquoi il est important de suivre l évolution des vitesses pratiquées pour comprendre

Plus en détail

Les immatriculations de voitures particulières et commerciales en 2012 en Poitou-Charentes

Les immatriculations de voitures particulières et commerciales en 2012 en Poitou-Charentes DREAL Poitou-Charentes Chiffres et statistiques n 2013-01 janvier 2013 Les immatriculations de voitures particulières et commerciales en 2012 en Poitou-Charentes CHIFFRES ET STATISTIQUES Les immatriculations

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Décret n 2007-429 du 25 mars 2007 - art. 1 JORF 27 mars 2007

Décret n 2007-429 du 25 mars 2007 - art. 1 JORF 27 mars 2007 MATHEMATIQUES L éducation à la sécurité routière est présente de la maternelle au lycée. Son inscription obligatoire dans les horaires et programmes de différentes disciplines vise à une meilleure appréhension

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "le risque routier professionnel" Période d'étude : 2008-2012. Janvier 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu le risque routier professionnel Période d'étude : 2008-2012. Janvier 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Janvier 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "le risque routier professionnel" Période d'étude : 2008-2012 Direction

Plus en détail

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005

Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les Cahiers de l'observatoire n 212, Janvier 2005 Les coûts du transport routier international en Pologne en 2005 Après une première phase de travaux centrée sur nos principaux compétiteurs au sein de

Plus en détail

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL

POLICE CANTONALE FRIBOURG ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG. Statistiques annuelles 2014 Circulation routière. Police cantonale POL Kantonspolizei POL ETAT DE FRIBOURG STAAT FREIBURG Police cantonale POL Kantonspolizei POL POLICE CANTONALE FRIBOURG Statistiques annuelles 4 Circulation routière Accidents Saisies provisoires des permis de conduire Contrôles

Plus en détail

Les grandes dates de la sécurité routière

Les grandes dates de la sécurité routière Les grandes dates de la sécurité routière 1893 Circulaire ministérielle du 14 août définissant le certificat de capacité valable pour la conduite des véhicules. 1899 Décret du 10 mars réglementant la circulation

Plus en détail

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE

LIVRET. La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE LIVRET La prévention des risques routiers professionnels pour les dirigeants des PME-TPE Club Entreprises Sécurité routière du Rhône Mail : contact@clubesr69.fr www.clubesr69.com FICHE 1 ASPECTS HUMAINS

Plus en détail

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004

La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 Observatoire national interministériel de sécurité routière La sécurité routière en France Bilan de l année 2004 10 mai 2005 Jean CHAPELON, secrétaire général de l ONISR 0 La sécurité routière en France

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER

MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER CONCOURS SUR EPREUVES PROFESSIONNELLES EN VUE DE LA PROMOTION DES INSPECTEURS DU PERMIS DE CONDUIRE ET DE LA SECURITE ROUTIERE DE 3 EME

Plus en détail

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063

RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 RÉÉVALUATION DES RÉPONSES DE TRANSPORTS CANADA À LA RECOMMANDATION EN MATIÈRE DE SÉCURITÉ FERROVIAIRE R04-02 R02W0063 Introduction MATÉRIEL DIDACTIQUE DESTINÉ AUX CONDUCTEURS Le 2 mai 2002 à 16 h 12, heure

Plus en détail

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS

TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS TRANSPORTS ET ENVIRONNEMENT DANS LES PAYS EUROPÉENS François JEGER La comparaison des composantes de la demande de transport par mode entre les quinze pays de l Union européenne fait apparaître certains

Plus en détail

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025

Transports. Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 19 Transports Présentation Au 31 décembre 2005, le secteur du transport compte 4 920 établissements dont 2 025 dans le transport routier de marchandises (TRM) et 1 560 dans le transport routier de voyageurs.

Plus en détail

La Préfecture de la région Guadeloupe communique

La Préfecture de la région Guadeloupe communique PRÉFET DE LA REGION GUADELOUPE Cabinet du préfet Basse-Terre le 21 janvier 2013 Bureau de la presse et de la communication interministérielle La Préfecture de la région Guadeloupe communique L Union européenne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault

DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault PREFET DE L HERAULT DOSSIER DE PRESSE le 7 mars 2013 à 11 h 00 Préfecture de l Hérault SOMMAIRE 2012 : rappel de quelques chiffres clés 3 L accidentalité dans l Hérault depuis le 1 er janvier 2013 5 Plan

Plus en détail

Synthèse générale de l année 2004

Synthèse générale de l année 2004 Synthèse générale de l année 2004 Pour la première fois cette année, le bilan France entière inclut les résultats enregistrés dans les quatre départements d outre-mer (Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion).

Plus en détail

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003

L enfant et l accident de la route en Franche-Comté étude de la période 1999-2003 direction régionale de l Équipement Franche-Comté observatoire régional de la sécurité routière Illustrations : «La rue de tous les dangers» S. Girardet et P. Rosado - Collection «Citoyens en herbe» -

Plus en détail

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention

Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Baromètre des comportements sur la route AXA Prévention Présentation des résultats 2005 Contact AXA France : Valérie LESELBAUM 01 47 74 32 21 Présentation de l étude La sécurité routière progresse rapidement

Plus en détail

TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES ET VOYAGEURS

TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES ET VOYAGEURS TRANSPORT ROUTIER DE MARCHANDISES ET VOYAGEURS Le décret n 2007-1340 du 11 septembre 2007 modifie le dispositif des formations obligatoires du transport routier de marchandises ou de voyageurs. Ainsi,

Plus en détail

Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits. curité

Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits. curité Dossier de presse: Un partage responsable de la route C'est plus de sécurits curité Les chiffres clés s de l'année e 2009 Les enjeux particuliers de l Îl Île-de-France En 2009: Les usagers de 2-Roues

Plus en détail

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre

Dossier de presse. Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise. Mardi 20 octobre Dossier de presse Signature du plan départemental de sécurité routière de l Oise Mardi 20 octobre Sommaire Bilan et analyse des accidents au 18 octobre 2015 3 Statistiques de l accidentologie dans l Oise

Plus en détail

Communication sur le nouveau permis de conduire. Prêts à publier

Communication sur le nouveau permis de conduire. Prêts à publier Communication sur le nouveau permis de conduire Prêts à publier Fiche n 1 Un nouveau permis européen le 19 janvier 2013 L Union européenne impose (3 e directive du 20 décembre 2006) aux États-membres une

Plus en détail

Du nouveau dans la conduite 6 nouvelles catégories de permis sont créées AM A2 C1 C1E D1 D1E Pour les cyclomoteurs de moins de 50 cm 3 et les voiturettes. Équivalente à l actuel Brevet de Sécurité Routière

Plus en détail

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012

Coutances Étude d'accidentologie 2008-2012 SERVICE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 23 Coutances Étude d'accidentologie 28-22 Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche . DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

3. Analyse exploratoire

3. Analyse exploratoire Bilan de l étude de faisabilité «prévention des traumatismes d origine accidentelle» Mouloud Haddak, INRETS-UMRESTTE 1 / Handicap International 1. Préambule Il faut d abord souligner que cette étude de

Plus en détail

Chiffres et Statistiques

Chiffres et Statistiques DL MN PD Pôle onnaissances oût 214 hiffres et tatistiques Les immatriculations de véhicules neufs nnée 213 Direction de l'nvironnement, de l'ménagement et du Logement MN 1 Les immatriculations de véhicules

Plus en détail

Lundi 14 janvier 2013 A 11h30

Lundi 14 janvier 2013 A 11h30 Lundi 14 janvier 2013 A 11h30 A la préfecture dans le bureau de Mme la secrétaire générale Un nouveau permis européen le 19 janvier 2013 L Union européenne impose (3 e directive du 20 décembre 2006) aux

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Un nouveau permis européen le 19 janvier 2013

Un nouveau permis européen le 19 janvier 2013 Un nouveau permis européen le 19 janvier 2013 L Union européenne impose (3 e directive du 20 décembre 2006) aux États-membres une harmonisation des 130 modèles de permis de conduire existants à partir

Plus en détail

LE PERMIS À POINTS. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART

LE PERMIS À POINTS. Comment fonctionne le permis à points? R. Comment restituer votre capital de points? R BIZART 10 LE PERMIS À POINTS Comment fonctionne le permis à points? R Comment restituer votre capital de points? R Août 015 BIZART Le permis à points Comment fonctionne le permis à points? Le permis à points

Plus en détail

La sécurité routière en Midi-Pyrénées 2014

La sécurité routière en Midi-Pyrénées 2014 Septembre 2015 La sécurité routière en Midi-Pyrénées 2014 Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement Midi-Pyrénées www.midi-pyrenees.developpement-durable.gouv.fr LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Conditions d accès à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers avant et après le 19 janvier 2013

Conditions d accès à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers avant et après le 19 janvier 2013 Conditions d accès à la conduite des cyclomoteurs et des quadricycles légers avant et après le 19 janvier 2013 Type de véhicule Cyclomoteur : 2 roues, vitesse maxi 45 km/h, cylindrée 50 cm3 (moteur essence)

Plus en détail

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011

a) COMPARAISON des accidents, tués et blessés entre le mois de novembre 2010 et le mois de novembre 2011 PREFET DES DEUX-SEVRES LA SECURITE ROUTIERE EN DEUX-SEVRES SYNTHESE GENERALE : Jeudi 14 décembre 2011 à 11 h - augmentation du nombre d accidents, de tués, de blessés et de blessés hospitalisés depuis

Plus en détail

Groupe Eurotunnel : Chiffre d'affaires en hausse sur 2015. Chiffre d affaires des Navettes en progression de 5% à 579,7 millions d euros

Groupe Eurotunnel : Chiffre d'affaires en hausse sur 2015. Chiffre d affaires des Navettes en progression de 5% à 579,7 millions d euros COMMUNIQUE Le 21 janvier 2016 Groupe Eurotunnel : Chiffre d'affaires en hausse sur 2015 Chiffre d affaires de l exercice 2015, hors MyFerryLink 1, en croissance, + 5% 2 à 1,222 milliard d euros Liaison

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec

Fiche technique. Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Fiche technique Titre de l étude : Les formations à la conduite et leurs enjeux pour la sécurité routière. Étude comparative Sud-Ouest/Québec Durée : 20 mois Période : Février 2000 à octobre 2001 Organisme

Plus en détail

Moins d accidents et moins de victimes en 2009

Moins d accidents et moins de victimes en 2009 DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUE DE PRESSE 12 avril 2011 Moins d accidents et moins de victimes en 2009 Les chiffres des accidents de la route portant sur 2009 viennent

Plus en détail

CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA

CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA CODE DE LA ROUTE ET SECURITE ROUTIERE : Epreuve Théorique Générale (ETG) Réf de l action : ECF T010 indice 03 Version 1 de l IFPECF/SPS PACA Permettre aux candidats des différentes catégories de permis

Plus en détail

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

ECE/TRANS/WP.6/2015/2. Conseil économique et social. Nations Unies. Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.6/2015/2 Distr. générale 8 avril 2015 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs Groupe de travail

Plus en détail

LES ACCIDENTS MORTELS

LES ACCIDENTS MORTELS LES ACCIDENTS MORTELS Nombre de personnes tuées sur 12 mois glissants Nombre de personnes tuées par catégories en 2015 VICTIMES 0-13 ans 14-17 ans 18-24 ans 25-44 ans 45-64 ans 65 ans Total 2015 Total

Plus en détail

bilan routier 2012 Département de police de laval

bilan routier 2012 Département de police de laval bilan routier 2012 Département de police de laval 1 2 2012 : UN BILAN ROUTIER STABLE Le volume de la circulation routière est en constante croissance à Laval. Le Département de police de Laval est soucieux

Plus en détail

Catégories du permis de conduire et conditions d accès avant et après le 19 janvier 2013 BSR. 14 ans pour le cyclomoteur

Catégories du permis de conduire et conditions d accès avant et après le 19 janvier 2013 BSR. 14 ans pour le cyclomoteur Catégories du permis de conduire et conditions d accès avant et après le 19 janvier 2013 Type de véhicule Cyclomoteur : 2 roues, vitesse maxi 45 km/h, cylindrée 50 cm3 (moteur essence) ou puissance 4 kw

Plus en détail

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne

Partie 1 : 26 MESURES pour une nouvelle mobilisation MESURE N 1 MESURE N 2 MESURE N 3 MESURE N 4. Bilan de la sécurité routière 2014 dans la Vienne A l'issue de la pièce de théâtre interactive "Cocktail à gogo", Christiane BARRET, Préfète de la région Poitou-Charentes, Préfète de la Vienne, présentera à la presse les chiffres de la sécurité routière

Plus en détail

Présentation de l étude. «Comportements des poids lourds»

Présentation de l étude. «Comportements des poids lourds» Présentation de l étude «Comportements des poids lourds» 1 Présentation de l étude Objectifs de l étude Cadres et données retenus Généralités Accidentologie des Poids Lourds en Auvergne Flux des Poids

Plus en détail

Politique de prévention et sécurité routière

Politique de prévention et sécurité routière FICHE INFORMATION Politique de prévention et sécurité routière du Département du Morbihan Juillet 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES INFRASTRUCTURES ET DE L AMÉNAGEMENT Direction des routes Service exploitation

Plus en détail

Évolution du marché du travail québécois :

Évolution du marché du travail québécois : ISSN 178-918 Volume 1, numéro 7 7 février Évolution du marché du travail québécois : De forts gains qui profitent aux jeunes et aux femmes Sommaire 1. Depuis 198, le marché du travail au a fait des progrès

Plus en détail

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur

Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Recommandation de synthèse du CNSR au ministre de l Intérieur Le ministre a saisi le CNSR afin de recueillir son avis sur les mesures visant à réduire la mortalité routière de moitié entre 2010 et 2020.

Plus en détail

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées)

Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) La Défense, le 16 novembre 2010 Concertation 2RM GT Connaissance Statistiques accidentalité 2009 : compléments 2RM (France métropolitaine, données définitives BAAC et autres sources précisées) Louis Fernique

Plus en détail

Texte n 8. ARRETE Arrêté du 29 juin 2009 relatif au transport de bois ronds NOR: DEVT0913333A

Texte n 8. ARRETE Arrêté du 29 juin 2009 relatif au transport de bois ronds NOR: DEVT0913333A Le 16 février 2014 JORF n 0155 du 7 juillet 2009 Texte n 8 ARRETE Arrêté du 29 juin 2009 relatif au transport de bois ronds NOR: DEVT0913333A Le ministre d Etat, ministre de l écologie, de l énergie, du

Plus en détail

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012

Département des Ardennes. Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Département des Ardennes Alcool et sécurité routière Période 2008-2012 Observatoire Départemental de la Sécurité Routière DDT des

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.29/2005/97 26 août 2005 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Forum mondial

Plus en détail

1. Description. 2. Base légale

1. Description. 2. Base légale Fiche d information Les permis de conduire 1. Description Cette fiche a pour objet de synthétiser les différents types de permis de conduire à posséder en fonction du type de véhicule et du type de travail

Plus en détail

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001

N 5 Février 2008. La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 N 5 Février 2008 La profession d infirmiers à la Réunion Enquête sur le parcours d une cohorte d infirmiers diplômés en 1999, 2000, 2001 Le nombre d infirmiers exerçant à la Réunion ne cesse d augmenter,

Plus en détail

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous?

J aime aller vite dans les virages! Le saviez-vous? La vitesse et ses limites Pour certains, rouler vite est source de plaisir ou synonyme de liberté. Pour d autres, cela permet de ne2pas gaspiller du temps. Cependant, la vitesse peut être un piège mortel.

Plus en détail

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 -

SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - SECURITE ROUTIERE CONFERENCE DE PRESSE CONJOINTE ETAT /GOUVERNEMENT - JEUDI 23 DECEMBRE 2010 - DOSSIER DE PRESSE Les actions de la Nouvelle-Calédonie pour lutter contre l insécurité routière La lutte contre

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER Arrêté du 4 mai 2006 relatif à la circulation des véhicules et matériels agricoles ou forestiers

Plus en détail

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1

Les accidents de la route en lien avec le travail. Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Les accidents de la route en lien avec le travail Barbara Charbotel, MCU-PH UMRESTTE, Université Claude Bernard Lyon 1 Sources de données pour l étude des accidents de la route liés au travail Régimes

Plus en détail

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière

Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière 1 Insécurité routière et délinquance routière en 2012 Observatoire national interministériel de la sécurité routière Introduction L Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR)

Plus en détail

BILAN DE L ACCIDENTALITÉ SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES

BILAN DE L ACCIDENTALITÉ SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES BILAN DE L ACCIDENTALITÉ SUR LES ROUTES DÉPARTEMENTALES 1 SOMMAIRE LA SÉCURITÉ ROUTIÈRE ET LE DÉPARTEMENT Page 1 LE RÉSEAU ROUTIER DE SEINE ET MARNE Page LA SEINE ET MARNE EN BREF Page 3 DONNÉES GÉNÉRALES

Plus en détail

Observatoire Régional de Sécurité Routière

Observatoire Régional de Sécurité Routière Mardi 24 mars 2015 à 15H00 Préfecture Salle Félix Eboué Réunion des référents scolaires sécurité routière Bilan Sécurité Routière Martinique (2013 et 2014) Comparatif DOM 2014 et métropole Chiffres 2015

Plus en détail

Accidentalité provisoire Année 2012

Accidentalité provisoire Année 2012 Accidentalité provisoire Année 01 I ANALYSE GLOBALE Accidents Tués Blessés hospitalisés Blessés non hospitalisés Total blessés 01 11 18 54 18 011 18 18 89 Évolution 4 4 55 5 90 Évolution en %,4 % + 18,

Plus en détail

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal

DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal Veille stratégique métropolitaine DÉPLACEMENTS DOMICILE-TRAVAIL (2001-2011) Évolution de l utilisation des modes de transport dans la région métropolitaine de Montréal par Jean-François Marchand, urbaniste

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule

SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3. Préambule SÉCURITÉ ROUTIÈRE LES GRANDES DONNÉES DE L ACCIDENTOLOGIE 2007 3 Préambule C e document d information conçu par l Observatoire national interministériel de la sécurité routière (ONISR) présente la synthèse

Plus en détail

DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY

DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY DECHETTERIE DU SITE DE VARENNES-JARCY Règlement intérieur des dépôts de déchets Toute personne entrant sur le site de la déchetterie est soumise au règlement intérieur ci-dessous, adopté en Bureau Syndical

Plus en détail

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2

Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013. Données énergies-climat 1/2 Atelier mobilités Chiffres clefs Séminaire Plénier The Shift Project 27 mai 2013 Données énergies-climat 1/2 Données énergies-climat 2/2 Données économiques Données physiques sur les infrastructures et

Plus en détail

Accidents à un seul véhicule sans piéton

Accidents à un seul véhicule sans piéton Accidents à un seul véhicule sans piéton Synthèse Les données utilisées pour cette fiche sont plus particulièrement issues de l Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière (ONISR) dont

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du radar mobile nouvelle génération

DOSSIER DE PRESSE. Présentation du radar mobile nouvelle génération Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 16 juin 01 DOSSIER DE PRESSE Présentation du radar mobile nouvelle génération Le jeudi 1 juin 01 à 15h0 à la gare d Aubazine

Plus en détail

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE

NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE NOTE DE SYNTHESE AUTOMOBILE Novembre 2013 I. INTRODUCTION : L obligation d assurance automobile, apparue en 1958 -durant l ère coloniale-, a été reconduite après l indépendance. C est en 1974 que le législateur

Plus en détail

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3

RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 UNE NÉCESSITÉ D AGIR : UN CADRE POUR GUIDER L ACTION RESPECTER L ENVIRONNEMENT- 1/3 Le respect de l environnement est devenu une valeur fondamentale de notre société. Dans tous les secteurs d activité,

Plus en détail

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Loiret ADJOINTS TECHNIQUES TERRITORIAUX : CONDUITE DE VEHICULES

Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Loiret ADJOINTS TECHNIQUES TERRITORIAUX : CONDUITE DE VEHICULES ADJOINTS TECHNIQUES TERRITORIAUX : CONDUITE DE VEHICULES Références : - Décret n 2006-1691 du 22 décembre 2006 modifié en dernier lieu par le décret n 2008-513 du 29 mai 2008 et portant statut particulier

Plus en détail

Ordonnance réglant l admission des personnes et des véhicules à la circulation routière

Ordonnance réglant l admission des personnes et des véhicules à la circulation routière Ordonnance réglant l admission des personnes et des véhicules à la circulation routière (OAC) Modification du 15 juin 2001 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 27 octobre 1976 réglant l

Plus en détail

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014

Conduite défensive : le bon comportement. Thème de février 2014 Conduite défensive : le bon comportement Thème de février 2014 Qu est-ce une conduite défensive? Une conduite défensive veut dire que : Vous évitez de faire des fautes L homme fait 2 à 10 fautes Vous essayez

Plus en détail