TP Hyperfréquences - Manipulations pratiques. - Applications de l analyseur de réseau

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TP Hyperfréquences - Manipulations pratiques. - Applications de l analyseur de réseau"

Transcription

1 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO TP Hyperfréquences - anipulations pratiques - pplications de l analyseur de réseau objectif de ce TP est la présentation et l utilisation d un nalyseur de Réseau e part ses fonctionnalités, l nalyseur de Réseau (calaire ou Vectoriel) est un appareil performant que les étudiants n auront certainement pas vu durant tout leur cursus scolaire avant l NIHT es enseignements théoriques ont été dispensés aux étudiants de la filière lectronique sur les paramètres [], les antennes, la synthèse de filtres passifs Ce TP est donc là pour montrer l aspect pratique de ces enseignements afin de caractériser et afin d obtenir la matrice [] des divers dipôles ou quadripôles à étudier / mise à jour le : 3 novembre 00

2 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO I escription de la manipulation Pour ce TP, les étudiants mettront en pratique des mesures de paramètres [] pour un dipôle et pour plusieurs quadripôles en utilisant un analyseur de réseau Vectoriel (RV, VN : Vector Network nalyzer) I escription du banc expérimental RF ource B Oscillateur ocal B Port n Port n UT [ Q UT ] B B e banc de mesure schématisé ci-dessus comporte : Un analyseur de réseau vectoriel (gilent N993 Une antenne patch gravée sur substrat Un kit de calibrage (d impédance caractéristique Zc=50Ω) en connectique coaxiale 35mm, comprenant un court-circuit (HO), circuit ouvert (OPN), une charge adaptée (O), une transition (THROUGH- THRU) Une cavité résonante / mise à jour le : 3 novembre 00

3 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO eux filtres passebas gravés sur substrat eux filtres passebande gravés sur substrat I Principe des mesures analyseur de réseau est un appareil qui inclut simultanément les diverses composantes représentées sur le schéma précédent et qui sont : des générateurs / oscillateur ; des coupleurs, mélangeurs ; un dispositif d acquisition et de traitement des signaux qui proviennent coupleurs ; le système de visualisation des résultats de mesure (sur écran) a source RF est alternativement commutée vers les ports puis orsque celle-ci est commutée vers le port, un coupleur sur le port permet de récupérer la puissance réfléchie au niveau du port (mesure du paramètre ) et un autre coupleur sur le port permet de récupérer la puissance transmise B au niveau du port (mesure du paramètre ) e façon analogue, lorsque la source RF est commutée vers le port, on peut faire l acquisition des paramètres et insi, pour un balayage des deux ports sur une bande de fréquence donnée, on obtient les valeurs des paramètres de la matrice [ ] = en chaque point de fréquence Un analyseur de réseau scalaire permet une mesure du module uniquement des paramètres alors qu un analyseur de réseau vectoriel permet une mesure du module et de la phase I3 Pourquoi calibrer? Par défaut, l nalyseur de Réseau est seulement calibré au niveau de ses connecteurs pour sa puissance de sortie Pourquoi faut-il calibrer dans ce cas-là? Pour effectuer des mesures de dipôles ou de quadripôles il faut rajouter des câbles et si nécessaire des transitions entre les standards de connecteurs coaxiaux Il faut donc amener le plan de calibrage à l extrémité des câbles pour s affranchir des pertes dues aux câbles (pertes en transmission, phase) et des désadaptation dues aux divers transitions e calibrage sert donc à déterminer la matrice des erreurs systématiques du système de mesure (analyseur câbles transitions) I4 Calibrage et mesures avec l analyseur N99 ans ce qui suit sont exposées les méthodes pour réaliser les calibrages en réflexion et transmission I4a Termes utilisés dans la procédure de calibrage et dans le choix des graphiques de visualisation : Preset correspond à une touche sur l analyseur Preset correspond à une fonction affichée à l écran et pouvant être sélectionnée au moyen de la touche correspondante sous l écran ode CT : Cable and ntenna Test ode N : Network nalyzer ou ode VN : Vector Network nalyzer Calibration O,, : Open (Circuit Ouvert) - hort (Court-Circuit) - oad (Charge adaptée) 3 / mise à jour le : 3 novembre 00

4 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO I4b Calibrage ( et seulement) Un analyseur de réseau n étant pas utilisé par une unique personne, on ne connaît pas a priori les réglages et calibrages effectués par les personnes précédentes Il est préférable dans ce cas de rappeler d abord les paramètres d usine en appuyant sur la touche Preset puis en sélectionnant la fonction Preset ; électionner la bande de fréquences de mesure en appuyant sur Freq/ist, puis : a ppuyer sur tart et entrer la fréquence basse en utilisant le clavier numérique et choisir l unité de fréquence ; b ppuyer sur top et entrer la fréquence haute en utilisant le clavier numérique et choisir l unité de fréquence ; c ppuyer sur eas/etup 4, sélectionner ettings vec le bouton rotatif, se déplacer sur «Résolution», appuyer sur dit, puis Resolution et choisir la résolution souhaitée (pour les TPs ce sera 00) ; d ppuyer enfin sur one dit puis one 3 Par défaut, l appareil se met en mode de mesure CT (Cable and ntenna Test) e mettre en mode VN (Vector Network nalyzer) en appuyant sur la touche ode Puis en sélectionnant la fonction N ; 4 Pour démarrer un nouveau calibrage, appuyer d abord sur la touche Cal 5 ; a Choisir le type de calibrage : choisir la fonction Cal Type puis O,, ; b Choisir le type de connecteur avec la fonction Connector Type puis sélectionner 35 mm -F- (ce qui correspond aux connecteurs femelle sur le kit de calibrage et les circuits à caractériser) et appuyer sur nter ; c ppuyer sur tart Cal ; d Connecter la charge «OPN» sur «RF IN», appuyer sur Open -F- puis sur easure ; e Connecter la charge «HO» sur «RF IN», appuyer sur hort -F- puis sur easure ; f Connecter la charge «O» sur «RF IN», appuyer sur oad -F- puis sur easure ; g ppuyer enfin sur Finish, le calibrage en réflexion est fait 5 ppuyer sur, puis sur la touche Cal 5 ; a ppuyer sur tart Cal ; b Connecter la Transition «THRU» entre les deux accès, appuyer sur Thru puis sur easure ; c ppuyer enfin sur Finish, le calibrage en transmission est fait I4c Formats de visualisation (mesure de et seulement) Il est possible de choisir le nombre de traces affichées sur l écran et leur disposition ppuyer sur Trace 6, et choisir la disposition voulue Pour chaque trace affichée, il est alors possible de définir l échelle, le type de courbe visualisée et la position des marqueurs tout moment, pour revenir sur une autre trace, appuyer sur Trace 6 Pour modifier le format de la courbe appuyer sur easure, puis Format es formats utiles pour ce TP sont : ogag pour le module de ou en db ; inear pour le module de ou en naturel ; VWR pour le TO de ou ; Phase pour la phase de ou ; mith pour afficher l impédance sur un abaque de mith 3 Pour modifier l échelle du graphique, appuyer sur cale/mptd Une solution simple étant bien sûr d appuyer sur utoscale, sinon : cale permet de changer l échelle des ordonnées ; Ref evel permet de modifier la valeur de la ligne de Référence ; Ref Pos permet de modifier la position de cette ligne, entre 0 (en haut) et 0 (en bas) 4 Pour ajouter un marqueur sur une courbe, appuyer sur arker et s assurer que OFF apparaît en bleu et Normal en jaune Il est possible d ajouter jusqu à 6 marqueurs Pour tous les effacer, sélectionner arkers ll Off Pour placer automatiquement un marqueur sur un minimum ou un 4 / mise à jour le : 3 novembre 00

5 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO maximum, appuyer sur kr /Tools et choisir le type de marqueur souhaité a valeur du marqueur s affiche en haut du graphique ou tous les marqueurs peuvent être présentés dans un tableau en appuyant sur arker puis arker Table ON I4d Impressions Pour imprimer les courbes présentes à l écran, il faut soit les enregistrer sur Clé UB (au format png) Pour cela : ppuyer sur ave/recall 9 ; Choisir le format image en sélectionnant File Type puis Picture (pour les projets hyperfréquences de semestre, il faudra choisir ata (P) ) 3 Choisir d enregistrer sur la clé UB en sélectionnant evice puis UB ; 4 électionner ave ; 5 ntrer un nom pour l image au moyen du bouton rotatif et des fonctions elect (pour choisir le caractère), Back pace (pour effacer les caractères un à un) ou Clear (pour tout effacer) ; 6 appuyer sur nter ou one pour enregistrer I5 Calibrage et mesures avec l analyseur N993 Contrairement au modèle N99 qui ne peut mesurer que les paramètres et, le modèle N993 permet de mesurer toute la matrice [] Il faut donc calibrer en réflexion sur les deux accès a gestion des formats d affichage et des marqueurs est identique à celle du N99 ffectuer un Preset de l appareil comme indiqué pour le N99 ; électionner la bande de fréquences de mesure comme indiqué pour le N99 ; 3 e mettre en mode VN comme indiqué pour le N99 ; 4 Pour un calibrage des 4 paramètres, il faut s assurer que les 4 paramètres soient affichés Pour cela, appuyer sur Trace 6 et faire en sorte que,, et soient affichés 5 Pour démarrer un nouveau calibrage, appuyer d abord sur la touche Cal 5 ; a Choisir le type de calibrage : choisir la fonction echanical Cal puis O,, ; b Choisir le type de connecteur avec la fonction Connector Type puis sélectionner 35 mm -F- (ce qui correspond aux connecteurs femelle sur le kit de calibrage et les circuits à caractériser) pour chacun des deux ports et appuyer sur nter ; c ppuyer sur tart Cal ; d Connecter les charges «OPN», «HO», «O» sur chacun des deux accès comme indiqué sur l écran ou la Transition «THRU» entre les deux accès puis sur easure pour chaque mesure ; e ppuyer enfin sur Finish, le calibrage est fini I6 Correspondance Français nglais pour les N99 et N993 ébut fréq tart Paramètres ettings rrêt fréq top diter dit Résolution Resolution Terminé one Fin dition one dit Terminer Finish Type d étalonnage Cal Type ag og ogag ém tal tart Cal inéaire inear chelle automatique utoscale Niveau réf Ref evel chelle cale Pos réf Ref Pos ésactiver marqueurs arkers ll Off NON OFF Tableau marqueur ON arker Table ON Type fich File Type Image Picture onn (P) ata (P) Périphérique evice nregistrer ave Retour arrière Back pace électionner elect Pour choisir la langue française sur l analyseur, appuyer sur ystem 7, Preferences puis anguage et enfin Français 5 / mise à jour le : 3 novembre 00

6 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO II esures à effectuer écran n étant pas tactile, il faut utiliser les 6 boutons en dessous de l écran pour sélectionner la fonction souhaitée ffectuer un calibrage en transmission sur la totalité de la bande de fréquence de l analyseur de réseau, à savoir Hz-6GHz II esure en réflexion d une antenne patch Il s agit ici de trouver les caractéristiques d une antenne plaquée, gravée sur un substrat en verre époxy (FR4) d épaisseur,54mm et de permittivité εr = 4,4 Rappel théorique : ntenne plaquée sur substrat époxy Pour réaliser une antenne patch à une fréquence f R donnée, il faut d abord déterminer sa permittivité effective ε reff pour déterminer la longueur «électrique» eff du patch - - ε reff eff εr εr = h W ( ε = = 0,4 h ( ε reff reff 0,3)( W 0,64 h) 0,58)( W 0,8 h) d où : f R = eff c ε reff esures : - esurer la largeur du patch et en déduire les valeurs théoriques pourε reff, f R, eff et 6 / mise à jour le : 3 novembre 00

7 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO - n visualisant le module de entre 800Hz et 5GHz, déterminer quelles sont les différentes résonances de l antenne ainsi que pour chacune d elles les valeurs du paramètre et du RO Pour quelle résonance l antenne est-elle la mieux adaptée? quoi correspond cette fréquence particulière? Justifier? quoi correspondent les autres résonances? - n resserrant la plage de fréquence entre 0,9 et GHz, déterminer pour la seule résonance visible la valeur de l impédance de l antenne ainsi que son RO? éterminer la bande passante à 0dB de cette résonance à partir du paramètre sur cette plage de fréquence - Cette antenne est-elle sensible aux perturbations extérieures? Pourquoi? II esures en transmission IIa Cavité résonante a cavité à étudier a été réalisée sur une base de guide d ondes de section rectangulaire (section dans le plan Y et de direction Oz) fermé à ses deux extrémités (z=0 et z=d) par des plaques métalliques a géométrie de cette cavité avec ses dimensions est présentée ci-dessous Y m= m= m= m=3 Y m= m=3 o b=43,8m o a=86,36m Z Z d=50mm excitation de cette cavité a été réalisée de façon à générer les champs électriques selon l axe «y» (en a x = ), on considère donc qu il y a invariance en translation suivant ce même axe es conditions aux limites pour cette cavité sont des murs électriques en x=0, x=a, y=0 et y=b a cavité ayant été réalisée sur une base de guide d ondes avec propagation selon l axe «z», on a = 0 en z=0 et z=d es modes x = y T mn (on ne considèrera pas les modes T dans cette manipulation) dans un T mnp par la relation : guides d ondes, on en déduit la fréquence de résonance des modes sachant que β d = π p, fr _ mnp c = π m π n k C = a m π n π p π ( )² ( )² ( )² a b d π b et 7 / mise à jour le : 3 novembre 00 k πf c 0 = es indices m, n et p se réfèrent au nombre d ondes stationnaires selon les directions x, y et z respectivement ans la mesure où il n y a que de l air dans cette cavité, le calcul des fréquences de résonance et donc :

8 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO c = m n ( )² ( )² a b fr _ mnp p ( )² d Ci-après, sont représentées les lignes de champ des deux premiers modes de résonance d une cavité parallélépipédique esures : mode mode - éterminer quels modes T mnp peuvent être excités dans cette cavité en justifiant les valeurs des entiers m, n et p et en calculer les fréquences théoriques de résonance (inférieures à 3GHz) - Quel format permet la visualisation du coefficient de transmission? Visualiser ce coefficient sur la plage de fréquence de,8 à 3GHz - onner les valeurs des fréquences de résonance et pour chacune d elles donner l erreur par rapport à la fréquence théorique ainsi que la valeur du paramètre IIb Filtres en microruban Filtre Passe-Bas n et Filtre Passe-Bas n Filtre Passe-bande n et Filtre Passe-bande n esures : - Pour une plage de fréquence de Hz à 6GHz, donner les courbes du coefficient de transmission ainsi que le coefficient de réflexion pour chacun des filtres 8 / mise à jour le : 3 novembre 00

9 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO - Pour les filtres passe-bas : déterminer la fréquence de coupuref 0 à -3dB par rapport au niveau minimum de pertes Observer le paramètre de réflexion Quel est le niveau minimum d adaptation du filtre? - Pour les filtres passe-bande : déterminer les fréquences de coupure haute et basse à -3dB ( f CHF, f CBF ) par rapport à l atténuation minimale dans la bande Quelle est la fréquence centrale f 0 et la bande passante relative? Quelle est la différence entre les deux filtres (dans la bande passante et dans la bande atténuée)? Pour les filtres à stubs, quelle est la longueur électrique des stubs? xpliquer alors l allure de la réponse en transmission On donne l expression de la r r permittivité effective en fonction de la largeur w du ruban : ε reff ε ε = h W - Constituer des filtres en mettant en série un passe-bas et un passe-bande xpliquer pour ces ensembles l intérêt de l adjonction d un passe-bas supplémentaire et indiquer aussi quel filtre passe-bas est le plus approprié pour chacun des deux filtres passe-bande 9 / mise à jour le : 3 novembre 00

10 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO nnexe : e calibrage pour corriger les erreurs systématiques iagramme de fluence d une mesure en réflexion seule (calibrage «One-Port») : RF in daptation de l erreur : paramètre de la charge : paramètre : : : e paramètre mesuré erreur liée à la directivité erreur liée à la désadaptation de la source erreur liée à la réponse fréquentielle du système correspond à = Pour un calibrage en réflexion seulement («One-Port»), il faut faire 3 mesures sur trois charges connues qui sont,dans le cas d un calibrage O, un court-circuit (hort), un circuit ouvert (Open) et une charge (oad) iagramme de fluence d une mesure en transmission (calibrage «Full-Port»): rreurs systématiques de l analyseur de réseau en transmission directe (transmission de vers ) a b Port a b rreurs systématiques de l analyseur de réseau en transmission inverse (transmission de vers ) b a b a 0 / mise à jour le : 3 novembre 00

11 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO / mise à jour le : 3 novembre 00,, et : paramètres,, et de la charge,, et : paramètres,, et mesurés et : erreurs liées à la directivité respectivement directe et inverse et : erreurs liées à la désadaptation de la source respectivement et et : erreur liée à la réponse fréquentielle du système respectivement directe et inverse et : erreurs liées à l isolation respectivement directe et inverse et : erreurs liées à la transmission respectivement directe et inverse et : erreurs liées à la désadaptation de la charge respectivement et Pour un calibrage complet des 4 paramètres ij («Full-Port»), il faut faire mesures le cas d un calibrage OT, un court-circuit (hort), un circuit ouvert (Open), une charge (oad) et enfin une jonction (Thru) les paramètres,,,, et sont obtenus par la mesure de et sur les charges hort, Open et oad ; les paramètres et sont obtenus en incluant l isolation lors du calibrage ; les paramètres,, et sont obtenus avec la jonction (Thru) es relations entre les paramètres mesurés (,, et ) et les paramètres de la charge (,, et ) sont données ci-dessous : = ( ) = ( ) = =

12 épartement lectronique - ème année Olivier PIGGIO / mise à jour le : 3 novembre 00

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage

1 Utilisation d un pont réflectomètre et d un analyseur de spectre à balayage Caractérisation haute fréquences de composants passifs JULIEN FLAMANT julien.flamant@ens-cachan.fr SIMON SELLEM simon.sellem@ens-cachan.fr Motivation Le domaine des «hautes fréquences» est le domaine privilégié

Plus en détail

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS

TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS TP HF Manipulation 3 ANALYSEUR DE RESEAUX VECTORIELS I. Introduction En hyperfréquence, la caractérisation des dispositifs passifs ou actifs est assez différentes des techniques utilisées en basse fréquence.

Plus en détail

TP N 4 MESURES D ANTENNES

TP N 4 MESURES D ANTENNES Polytech'Nice, Dép. Elec 4 ème Année TP Electronique TP N 4 MESURES D ANTENNES 1. Présentation 1.1. Analyseur de réseau L'analyseur de réseau est un appareil qui permet la mesure de la réponse harmonique

Plus en détail

Orientation Infotronic s. Diplôme 2009. ffiæs"s ffiffiffi'êe. Rte du Rav;yl 47-19SO Sion 2. antennafur GPS and Bluetooth applications.

Orientation Infotronic s. Diplôme 2009. ffiæss ffiffiffi'êe. Rte du Rav;yl 47-19SO Sion 2. antennafur GPS and Bluetooth applications. aaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa - /l/l \r^l ^lc aaaaaaaaaaaaaaaaaaataaaaaaaa!ataaaaaaaaaaaoaaaaaaaaaaaa...o..oo...o... A G,.

Plus en détail

TP 1 : sources électriques

TP 1 : sources électriques Objectif : étudier différents dipôles actifs linéaires ou non linéaires. Les mots générateur et source seront considérés comme des synonymes 1 Source dipolaire linéaire 1.1 Méthode de mesure de la demie-tension

Plus en détail

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission

Propagation d ondes. Chapitre 1. 1.1 Ligne de transmission. 1.1.1 Types de lignes de transmission Chapitre 1 Propagation d ondes Ce premier chapitre permet de réviser les concepts de base de la propagation d ondes. On verra en détails les concepts de ligne de transmission, un concept fondamental pour

Plus en détail

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes

Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Manipulation N 6 : La Transposition de fréquence : Mélangeur micro-ondes Avant Propos : Le sujet comporte deux parties : une partie théorique, jalonnée de questions (dans les cadres), qui doit être préparée

Plus en détail

Sonde détectrice HF.

Sonde détectrice HF. Sonde détectrice HF. Une sonde détectrice HF permet de convertir un multimètre classique en voltmètre HF. On l utilise essentiellement pour effectuer des mesures relatives de signaux haute fréquence mais

Plus en détail

A. N(p) B + C p. + D p2

A. N(p) B + C p. + D p2 Polytech Nice ELEC3 T.P. d'electronique TP N 7 S ACTIFS DU SECOND ORDRE 1 - INTRODUCTION Un quadripôle est dit avoir une fonction de transfert en tension, du second ordre, lorsque le rapport tension de

Plus en détail

Fiches Générateur Basses Fréquences

Fiches Générateur Basses Fréquences Fiches Générateur Basses Fréquences Note : Cet ensemble de fiches a été réalisé autour du Générateur de fonctions Centrad GF467AF. Il dispose d un grand nombre de fonctionnalités que l on peut retrouver

Plus en détail

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE

RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE RADAR DOPPLER HYPERFREQUENCES POUR DETECTION DE VITESSE Fabien Ferrero (1), Cyril Luxey (2), Gregory Sauder (1), Philippe Lorenzini (1), Gilles Jacquemod (1) (1) Ecole Polytechnique Universitaire l Université

Plus en détail

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles

DOSSIER CORRIGÉ. Systèmes Électroniques Numériques. ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» Brevet d Études Professionnelles Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Numériques ÉPREUVE EP1 ÉTUDE D UN SYSTÈME «Analyseur de fréquentation» DOSSIER CORRIGÉ Brevet d Études Professionnelles Systèmes Électroniques Code

Plus en détail

Coupleur directionnel ou ROS-mètre (direct et réfléchi) -30dB@1267MHz (Utilisable également en UHF et SHF)

Coupleur directionnel ou ROS-mètre (direct et réfléchi) -30dB@1267MHz (Utilisable également en UHF et SHF) description.docx F5XG 20/12/2012 Page1/10 1. Description Le circuit décrit ci-après utilise un circuit imprimé prévu pour réaliser soit un coupleur directionnel ou un ROS-mètre en 1,2GHz. Dans la bande

Plus en détail

TP 2. Circuits réactifs

TP 2. Circuits réactifs TP 2. ircuits réactifs Par Dimitri galayko Unité d enseignement Élec-info pour master ASI à l UPM Octobre-décembre 2005 Lors de ce TP nous étudierons en pratique les phénomènes transitoires dans les circuits

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques. Analyse spectrale Etude de bruit 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruit : travaux pratiques 1 Introduction Analyse spectrale Etude de bruit L objectif de ce TP est d apprendre à se servir d un analyseur de spectre et de

Plus en détail

OSCILLOSCOPES Numériques

OSCILLOSCOPES Numériques OSCILLOSCOPES Numériques La partie pratique de ce TP, effectuée en salle de TP, sera divisée en trois parties. Les deux premières parties sont consacrées respectivement au couplage et à la synchronisation

Plus en détail

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin

Diaphonie. Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban. Cyrille Gautier Patricia Grassin Diaphonie Etude de cas : Etude du couplage entre 2 lignes micro ruban Cyrille Gautier Patricia Grassin Objectifs : Plan de l étude 1. Mettre en évidence les phénomènes de couplage entre pistes 2. Description

Plus en détail

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban

GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban GELE5222 Chapitre 9 : Antennes microruban Gabriel Cormier, Ph.D., ing. Université de Moncton Hiver 2012 Gabriel Cormier (UdeM) GELE5222 Chapitre 9 Hiver 2012 1 / 51 Introduction Gabriel Cormier (UdeM)

Plus en détail

TP Modulation Démodulation BPSK

TP Modulation Démodulation BPSK I- INTRODUCTION : TP Modulation Démodulation BPSK La modulation BPSK est une modulation de phase (Phase Shift Keying = saut discret de phase) par signal numérique binaire (Binary). La phase d une porteuse

Plus en détail

Introduction à l analyse vectorielle (chapitre 1) Au commencement était

Introduction à l analyse vectorielle (chapitre 1) Au commencement était Introduction à l analyse vectorielle (chapitre 1) Au commencement était Ça y est. Vous venez de recevoir votre analyseur vectoriel (Vector NetWork Analyzer, VNWA ou VNA), vous avez suivi les instructions

Plus en détail

f m 280 Hz 0,30x1,0.10

f m 280 Hz 0,30x1,0.10 CORRECTION DU TP PHYSIQUE N 12 SPECIALITE TS 1/5 LA RECEPTION RADIO Correction du TP de physique N 12 La réception radio Activité préparatoire Les stations radios : nécessité d un dispositif récepteur

Plus en détail

Actualités de Rohde & Schwarz. No 192 (2007/I)

Actualités de Rohde & Schwarz. No 192 (2007/I) INSTRUMENTATION GENERALE 44 448 Les analyseurs de réseau haut de gamme de Rohde & Schwarz, en plus d avoir été dotés d une option pour des mesures de profils d impulsion, couvrent maintenant avec le nouveau

Plus en détail

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols.

II. Attaque harmonique : diagrammes de Bode, Nyquist et Black- Nichols. SYSAM SP5 et OSCILLO5 Fiches de montages Etude d un filtre actif passe-bande I. Généralités Ce document a pour but de montrer comment utiliser Oscillo5 pour étudier un filtre en régime harmonique (attaque

Plus en détail

L instrumentation RF expliquée aux nuls

L instrumentation RF expliquée aux nuls INSTRUMENTATION ÉLECTRONIQUE L instrumentation RF expliquée aux nuls Les techniciens et ingénieurs spécialisés dans le test des équipements électroniques doivent s adapter en permanence aux évolutions

Plus en détail

Ce manuel peut contenir des références à <> ou <> Veuillez noter que les produits de test et mesure, de semi-conducteur et

Ce manuel peut contenir des références à <<HP>> ou <<Hewlett-Packard.>> Veuillez noter que les produits de test et mesure, de semi-conducteur et Ce manuel peut contenir des références à ou Veuillez noter que les produits de test et mesure, de semi-conducteur et d'analyse chimique qui avaient fait partie de la société

Plus en détail

Echantillonnage MP* 14/15

Echantillonnage MP* 14/15 Echantillonnage MP* 14/15 1. Principe de l oscilloscope numérique L oscilloscope numérique est principalement constitué d un amplificateur analogique (sur chaque voie), d un convertisseur analogique-numérique

Plus en détail

Systèmes de transmission

Systèmes de transmission Systèmes de transmission Conception d une transmission série FABRE Maxime 2012 Introduction La transmission de données désigne le transport de quelque sorte d'information que ce soit, d'un endroit à un

Plus en détail

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE

TECHNOLOGIE DE L OPTIQUE GUIDEE REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix - Travail Patrie --------------------- UNIVERSITE DE YAOUNDE I ---------------------- ECOLE NATIONALE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE ---------------------- REPUBLIC OF CAMEROUN Peace

Plus en détail

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp)

Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) LSM 2 - Mesures physiques - Instrumentation Séance de TP n 3 : L amplificateur opérationnel (AOp) Les circuits étudiés jusqu'ici sont des circuits passifs constitués de résistances, condensateurs inductances

Plus en détail

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron.

Electron S.R.L. Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065 9200 Fax 9065 9180 Web www.electron.it, e-mail electron@electron. Electron S.R.L. Design Production & Trading of Educational Equipment B4510 UNIITE DIIDACTIIQUE LIIGNE DE TRANSMIISSIION MANUEL D IINSTRUCTIIONS Electron S.R.L. - MERLINO - MILAN ITALIE Tel (++ 39 02) 9065

Plus en détail

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K =

= K 1+ jω ω 1 1+ jω ω 2 ω 2 = R 1 + R 2 = 6880 rad /s. avec : K = Exercice : réponse harmonique de circuits passifs d'ordre Déterminer la fonction de transfert H(j) U 2 /U et tracer les asymptotes des diagrammes de Bode des circuits ci-dessous.! 60 nf 0 kω 50 nf U U

Plus en détail

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image?

Quelles sont les caractéristiques de l image d un journal? Pourquoi l œil ne distingue-t-il pas la trame de l image? TP spécialité élec. N 1Conversion d une image en signal électrique. Principe de la TV. 1 / 7 I- Perception des images. 1)- La perception. - Une image est destinée à être vue par l œil. La prise de vue,

Plus en détail

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites "réparties".

B31+B32 - Lignes. Ces grandeurs dépendent de la longueur l de la ligne : ce sont des grandeurs dites réparties. G. Pinson - Physique Appliquée Lignes B31+B32-TP / 1 B31+B32 - Lignes But : on veut transmettre des données numériques sous forme d'impulsions binaires dans une ligne, en veillant à minimiser les perturbations

Plus en détail

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16 Edition du 03/12/2003 Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR16 dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri Poincaré 59910 BONDUES FRANCE Tel : 03.20.69.02.85 Fax : 03.20.69.02.86 Email :

Plus en détail

SNA 3500. Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire. Page 1

SNA 3500. Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire. Page 1 SNA 3500 Analyseur mobile de réseau 2 en 1 Guide Sommaire Page 1 Sommaire Description des commandes et connexions 3 Informations générales 4 Livraison 4 Installation du logiciel 4 Exemples d utilisation

Plus en détail

TP filtres électriques

TP filtres électriques P filtres électriques Objectif : Étudier les caractéristiques de gain et de phase de quelques filtres classiques 1 Introduction oute cette partie est informative : la non compréhension de certains paragraphes

Plus en détail

TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale

TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale TP d électrocinétique n 3 Multiplication de Signaux Analyse spectrale La multiplication de deux signaux est une opération non-linéaire fréquemment rencontrée en électronique d instrumentation ou de traitement

Plus en détail

Instrumentation électronique

Instrumentation électronique Instrumentation électronique Le cours d électrocinétique donne lieu à de nombreuses études expérimentales : tracé de caractéristiques statique et dynamique de dipôles, étude des régimes transitoire et

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

BANC HYPERFREQUENCES

BANC HYPERFREQUENCES TP BANC HYPERFREQUENCES Objectifs : - Mettre en œuvre un détecteur dans le domaine des ondes centimétriques, - Mesurer une longueur d onde par création d ondes stationnaires, - Tracer une courbe de dispersion

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64

Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64 Edition du 02/09/2011 Mode d emploi des boîtiers BFOP2 pour APR64 dfv Technologie Z.A. Ravennes-les-Francs 2 avenue Henri Poincaré BP 80009 59588 BONDUES CEDEX FRANCE Tel : 33 (0)3.20.69.02.85 Fax : 33

Plus en détail

Module : propagation sur les lignes

Module : propagation sur les lignes BS2EL - Physique appliquée Module : propagation sur les lignes Diaporama : la propagation sur les lignes Résumé de cours 1- Les supports de la propagation guidée : la ligne 2- Modèle électrique d une ligne

Plus en détail

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014

Travaux pratiques d électronique, première séance. Circuits passifs. S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 Travaux pratiques d électronique, première séance Circuits passifs S. Orsi, A. Miucci 22 septembre 2014 1 Révision 1. Explorez le protoboard avec le voltmètre. Faites un schéma des connexions. 2. Calibrez

Plus en détail

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE

TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE Polytech'Nice, Dép. Elec 4ème année T.P. d'electronique TP N 1 MODULATION D AMPLITUDE DEMODULATION D AMPLITUDE GENERALITES SUR LA MODULATION Les ondes électromagnétiques de fréquence élevée ont la propriété

Plus en détail

INTEGRATION D UN LABORATOIRE VIRTUEL RF SOUS LABVIEW DANS UNE PLATEFORME E-LEARNING

INTEGRATION D UN LABORATOIRE VIRTUEL RF SOUS LABVIEW DANS UNE PLATEFORME E-LEARNING INTERATION D UN LABORATOIRE VIRTUEL RF SOUS LABVIEW DANS UNE PLATEFORME E-LEARNIN Daniel Courivaud, roupe ESIEE, BP 99, 93162 Noisy Le rand Cedex France, www.esiee.fr, d.courivaud@esiee.fr Juan Carlos

Plus en détail

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi

GYROSCANFIELD. Courbe radar de l objet sous test. Comparaison mesure et simulation d une antenne WiFi Produits 2015-2016 GYROSCANFIELD Le Gyroscanfield permet de mesurer et de visualiser en 3D et en temps réel le rayonnement électromagnétique d un objet sous test de manière simple et rapide. Il est fabriqué

Plus en détail

Capteur de Tension 2 voies 1MHz

Capteur de Tension 2 voies 1MHz Capteur de Tension 2 voies 1MHz Référence PS-2190 Page 1 sur 8 Equipement inclus Capteur tension 1 MHz 2 voies Matériel nécessaire Interface GLX PS-2002 Cordons de raccordement DEMARRAGE RAPIDE 1) Connectez

Plus en détail

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL

Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux OL Mesures de temps de propagation de groupe sur convertisseurs de fréquence sans accès aux Comment mesurer le temps de propagation de groupe sur des convertisseurs de fréquence dans lesquels le ou les oscillateurs

Plus en détail

L oscilloscope Cathodique

L oscilloscope Cathodique Modèle de compte-rendu de TP L oscilloscope Cathodique Ce document a été publié pour l unique but d aider les étudiants, il est donc strictement interdit de l utiliser intégralement en temps que compte-rendu

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage

Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage PCSI - Stanislas - Electrocinétique - TP N 3 - Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Filtrage - Intégration - Redressement - Lissage Prenez en note tout élément pouvant figurer dans un compte-rendu

Plus en détail

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE

XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE XIII. ANALYSE DES FONCTIONS DE TRANSFERT EN REGIME HARMONIQUE LE DIAGRAMMME DE BODE A. ANALYSE D'UNE FONCTION DE TRANSFERT Forme canonique ; Exemple ; Limites ; Fréquence de Coupure ; Bande Passante ;

Plus en détail

Chapitre 2 : communications numériques.

Chapitre 2 : communications numériques. Chapitre 2 : communications numériques. 1) généralités sur les communications numériques. A) production d'un signal numérique : transformation d'un signal analogique en une suite d'éléments binaires notés

Plus en détail

Automatisation d une scie à ruban

Automatisation d une scie à ruban Automatisation d une scie à ruban La machine étudiée est une scie à ruban destinée à couper des matériaux isolants pour leur conditionnement (voir annexe 1) La scie à lame verticale (axe z ), et à tête

Plus en détail

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique.

Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012. Oscilloscope Élec.1. La fiche sur l appareillage électrique. Oscilloscope - MPSI 1 Lycée Chaptal - 2012 Oscilloscope Élec.1 TP de Physique Objectifs du TP Document utile Découvrir l oscilloscope ; Comprendre les modes d affichage et les principes de synchronisation

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

Transmission d informations sur le réseau électrique

Transmission d informations sur le réseau électrique Transmission d informations sur le réseau électrique Introduction Remarques Toutes les questions en italique devront être préparées par écrit avant la séance du TP. Les préparations seront ramassées en

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.9

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET EII.9 TP II.9 Page 1/5 CCLURÉT PRFINNL ÉPRUV D TRVUX PRTIQU D CINC PHYIQU UJT II.9 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une fiche descriptive du matériel

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

Propagation guidée sur les lignes. Physique appliquée

Propagation guidée sur les lignes. Physique appliquée Physique appliquée Propagation guidée sur les lignes Sommaire 1- Propagation libre et guidée - Les structures de guidage 3- La ligne bifilaire 4- Le câble coaxial 5- La ligne imprimée 6- Le guide d onde

Plus en détail

Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr

Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr Quelques techniques de conception en hyperfréquence Matthieu CABELLIC F4BUC f4buc@orange.fr Voici quelques règles et techniques qui s appliquent à la conception de circuits hyperfréquences, en particulier

Plus en détail

Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz

Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz Equipe Systèmes de Communication Ligne de Goubau planaire faibles pertes sur Silicium haute résistivité à 60GHz Julien Emond, Marjorie Grzeskowiak, Stéphane Protat, Gaëlle Lissorgues, Frédérique Deshours,

Plus en détail

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français

Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE. www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français Mode d emploi ALTO MONITOR PROCESSEUR D ÉCOUTE www.altoproaudio.com Version 1.0 Juillet 2003 Français SOMMAIRE 1. INTRODUCTION................................................................... 4 2. FONCTIONNALITÉS................................................................

Plus en détail

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser

TP vélocimétrie. Laser, Matériaux, Milieux Biologiques. Sécurité laser TP vélocimétrie Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité ATTENTION : le faisceau du Hélium-Néon utilisé dans cette salle est puissant (supérieur à 15 mw). Il est dangereux et peuvent provoquer des

Plus en détail

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN

Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés 1A ISMIN Automatique Linéaire 1 Travaux Dirigés Travaux dirigés, Automatique linéaire 1 J.M. Dutertre 2014 TD 1 Introduction, modélisation, outils. Exercice 1.1 : Calcul de la réponse d un 2 nd ordre à une rampe

Plus en détail

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique

TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique TP 6 initiation à l utilisation d un oscilloscope numérique Objectifs : - Le but de cette manipulation est de connaître les fonctionnalités d un oscilloscope numérique Tektronix TDS (210 ou 1001B) bicourbe,

Plus en détail

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK

MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK MOdulateur-DEModulateur (MODEM) FSK La FSK (Frequency Shift Keying pour Saut discret de Fréquences) correspond tout simplement à une modulation de fréquence dont le modulant (information) est un signal

Plus en détail

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation

Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation - - 1 - - - - 1 - -24/12/2010J - - 1 - - Suite géométrique et résolution graphique d une inéquation ENONCE : Une entreprise achète un véhicule neuf au prix de V 0 = 20 000. Elle considère que le véhicule

Plus en détail

TP 1: Circuits passifs

TP 1: Circuits passifs Travaux Pratiques Avancés (TPA) d Electronique Année 2015-16 TP 1: ircuits passifs Sergio Gonzalez Sevilla *, Antonio Miucci Département de Physique Nucléaire et orpusculaire (DPN), Université de Genève

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

TP mesures électriques

TP mesures électriques TP0 : FAMILIARISATION AVEC L OSCILLOSCOPE On utilise l oscilloscope HAMEG HM 303-4 dont la face avant est donnée par la figure suivante : L explication de la fonction de chaque touche est donnée sur la

Plus en détail

Règles de Conception

Règles de Conception Telecom Bretagne Règles de Conception Technologie LTCC Khodor RIDA avec l aide de Guy CHUITON, Pascal COANT, Jean-Philippe COUPEZ, Camilla KÄRNFELT Alain PÉDEN, et Cristina ARENAS BUENDIA Version 1 : 03/02/2013

Plus en détail

QUICK START RF Monitor 4.3-1

QUICK START RF Monitor 4.3-1 QUICK START RF Monitor 4.3-1 Propos: Guide d installation et d utilisation du logiciel RF-Monitor Gold de NEWSTEO, pour LOGGERS (LOG, LGS, LGR) en mode Surveillance (Monitoring) ou Live/Enregistrement

Plus en détail

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE

TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE TP N 3 CARACTERISATION DE DIODE LASER ET DETECTION SYNCHRONE PRE-REQUIS SAVOIR : AOP en régime linéaire et non linéaire OBJECTIFS SAVOIR : Valider par le calcul et la mesure, les performances des fonctions

Plus en détail

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance

TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance TP : La voix, de sa création à sa reconnaissance Mots-clés : Voix, Acoustique physiologique, Reconnaissance vocale I. Comment la voix se crée-t-elle? I.1. Etude documentaire Doc 1 Le corps humain, un instrument

Plus en détail

Module volet roulant. Guide opérationnel

Module volet roulant. Guide opérationnel Module volet roulant Guide opérationnel Sommaire 1. Caractéristiques techniques 4 2. Informations techniques 6 3. Charges supportées 7 4. Informations générales concernant Fibaro system 8 5. Installation

Plus en détail

Choix d un réflectomètre optique (OTDR) adapté à vos besoins Seymour Goldstein, Fluke Networks

Choix d un réflectomètre optique (OTDR) adapté à vos besoins Seymour Goldstein, Fluke Networks Livre blanc Choix d un réflectomètre optique (OTDR) adapté à vos besoins Seymour Goldstein, Fluke Networks Résumé Quelle est la fonction d un réflectomètre optique? Comment choisir un réflectomètre optique?

Plus en détail

TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique

TP - Cours d Électrocinétique n 1 Instrumentation en électronique TP - Cours d Électrocinétique n 1 en électronique PCSI 01 013 I Connectique, composants passifs et appareils de mesure. 1. Câbles de connexion utilisés 1.a. Câble banane - banane Il s agit du classique

Plus en détail

1 Introduction générale

1 Introduction générale Expérience n 10 Éléments d optique Domaine: Optique, ondes électromagnétiques Lien avec le cours de Physique Générale: Cette expérience est liée aux chapitres suivants du cours de Physique Générale: -

Plus en détail

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32

LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 LOGICIEL : SUPERVISEUR GEN32 Version 2 Manuel d utilisation Manuel d utilisation 1 Table des Matières I. Installation Gen32 3 II. III. IV. Premier démarrage du logiciel.3 1) Code d accès.3 2) Identification

Plus en détail

T 1000 PLUS. Appareil monophasé de test de relais de protection DOMAINE D APPLICATION. Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs

T 1000 PLUS. Appareil monophasé de test de relais de protection DOMAINE D APPLICATION. Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs Appareil monophasé de test de relais de protection Conçu pour les tests des relais et des convertisseurs Contrôlé par microprocesseur Muni de déphaseur et générateur de fréquence Résultats et réglages

Plus en détail

TP N 1-2-3-4-5 : Le HOME CINEMA

TP N 1-2-3-4-5 : Le HOME CINEMA Savoirs : - S1.1 : Electricité - Electronique. - S1.3 : Acoustique - S2.1 : L'architecture des systèmes. - S2.3 : Solutions constructives - S2.6 : Restitution de l information - S5.1 : Installation - S5.2

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION

MANUEL D UTILISATION MANUEL D UTILISATION Document mis à jour le 9 juillet 2015 B.B.S. Développement : 04.73.34.96.69 Fax : 04.73.34.10.03 info@bbs-developpement.com 1 SOMMAIRE 1. Installation 4 2. Configuration minimale 7

Plus en détail

TP 7 : oscillateur de torsion

TP 7 : oscillateur de torsion TP 7 : oscillateur de torsion Objectif : étude des oscillations libres et forcées d un pendule de torsion 1 Principe général 1.1 Définition Un pendule de torsion est constitué par un fil large (métallique)

Plus en détail

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION

LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION LES CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION ) Caractéristiques techniques des supports. L infrastructure d un réseau, la qualité de service offerte,

Plus en détail

TP fibre optique dopée erbium

TP fibre optique dopée erbium TP fibre optique dopée erbium Laser, Matériaux, Milieux Biologiques Sécurité laser ATTENTION : le faisceau du laser de pompe est puissant. Pour des raisons de sécurité et de sauvegarde de la santé des

Plus en détail

DIDACTICIEL SYMPLIFIE DE l UTILISATION DE PSIM

DIDACTICIEL SYMPLIFIE DE l UTILISATION DE PSIM DIDACTICIEL SYMPLIFIE DE l UTILISATION DE PSIM I/ La fenêtre de saisie des schémas : les fonctionnalités essentielles pour faire les TP préparés. La souris L outil le plus utilisé est l outil sélection.

Plus en détail

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 )

Faisceau gaussien. A = a 0 e ikr e i k. 2R (x2 +y 2 ) Faisceau gaussien 1 Introduction La forme du faisceau lumineux émis par un laser est particulière, et correspond à un faisceau gaussien, ainsi nommé car l intensité décroît suivant une loi gaussienne lorsqu

Plus en détail

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain

Table des matières. Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4. Réseaux de terrain Table des matières Câblage paire torsadée...2 Test de câble coaxial...3 Liaison fibre optique...4 Exercices II: couche physique 1/5 2008 tv Câblage paire torsadée Le câblage d une installation est réalisée

Plus en détail

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale

WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale WWW.ELCON.SE Multichronomètre SA10 Présentation générale Le SA10 est un appareil portable destiné au test des disjoncteurs moyenne tension et haute tension. Quoiqu il soit conçu pour fonctionner couplé

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002. E p r e u v e : P H Y S I Q U E A P P L I Q U É E

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002. E p r e u v e : P H Y S I Q U E A P P L I Q U É E BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTRONIQUE SESSION 2002 Calculatrice à fonctionnement autonome autorisée (circulaire 99-186 du 16.11.99) E p r e u v e : P H Y S I Q U E P P L I Q U É E Durée : 4 heures

Plus en détail

Techniques et systèmes de transmission - Antennes

Techniques et systèmes de transmission - Antennes INSTITUT NATIONAL DES SCIENCES APPLIQUEES DE TOULOUSE 4 ème Année IR Techniques et systèmes de transmission - Antennes Guide de prise en main du logiciel FEKO Alexandre Boyer alexandre.boyer@insa-toulouse.fr

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES

TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES TRAVAUX PRATIQUES DE VIBRATIONS ET ONDES PREPARATION Le polycopié est à lire attentivement avant les séances. Certains sujets comportent une étude préparatoire (partie A) qui doit être rédigée avant la

Plus en détail

Série 7 : circuits en R.S.F.

Série 7 : circuits en R.S.F. Série 7 : circuits en R.S.F. 1 Documents du chapitre Action d un circuit du 1er ordre sur un échelon de tension et sur une entrée sinusoïdale : Déphasage de grandeurs sinusoïdales et représentation de

Plus en détail

Test & Diagnostic des câbles intégré

Test & Diagnostic des câbles intégré Test & Diagnostic des câbles intégré DAC 0,1 Hz Sinus 0,1 Hz CR TDS NT Deux formes de tension éprouvées dans un seul appareil Contrôle VLF des câbles selon les normes avec diagnostic DP Diagnostic DP non

Plus en détail

Mise en pratique : Etude de spectres

Mise en pratique : Etude de spectres Mise en pratique : Etude de spectres Introduction La nouvelle génération de spectromètre à détecteur CCD permet de réaliser n importe quel spectre en temps réel sur toute la gamme de longueur d onde. La

Plus en détail

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES

III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES instrumentation III.2 SPECTROPHOTOMÈTRES Spectrophotomètres UV/visibles 2 à 4 Spectrophotomètres visibles 5 à 7 0100100100100100011100110100100100100100 110100100100100100 011100110100100100100100 00100100100100011100110100100100100100

Plus en détail