Agor V1, Château Bécours. Les Règles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agor V1, Château Bécours. Les Règles"

Transcription

1 Agor V1, Château Bécours - Les Règles

2 Sommaire Versions...3 Introduction...4 De l utilité des règles en GN...4 Note aux anciens joueurs d Agor...4 Les Compétences...5 Utilisation spéciale de certaines compétences...5 Présentation...5 Opposition entre des catégories...6 Compétences guerrières...6 Arme...6 Armure...6 Artillerie...7 Style d escrime...7 Maître d arme...7 Botte secrète...8 Compétences spéciales...9 Aristocratie...10 Eglise...10 Honneur...12 Compétences de malandrin...12 Déguisement...12 Coupe Bourse...13 Poison...13 Falsification...13 Triche au jeu...13 Bluff...14 Piège/Désamorçage...14 Serrurerie...14 Compétences sociales...15 Yeux de biche...15 Interrogatoire...15 Confidence...15 Jeu

3 Commandement Militaire...16 Compétences artisanales...16 Apothicaire...16 Maréchal-ferrant...17 Rebouteux...18 Médecine...18 Possession...19 Compétences d érudition...19 Lire / écrire...19 Langues anciennes...19 Droit / loi...19 Mot d esprit...20 Les charges...20 Collecteur d impôts...20 Prévôt...20 Milicien...20 Bourreau...21 Fossoyeur...21 Garde Chasse...21 Commis de cuisine...21 Vie et Mort d un Personnage Généralités...22 Les différents états physiques...22 Le Coup de Grâce...23 Autres Règles Prestige/mauvaise réputation...24 Le duel...24 La menace...25 Enterrer un corps...26 Annexes Règles Principales de Sécurité...27 La simulation...28 Aides au Jeu

4 Versions Version 1.0 : première mouture des règles d Agor VI, Château Bécours. 3

5 Introduction De l utilité des règles en GN Nos règles n ont pas pour but d être réalistes mais d apporter un plaisir de jeu plus important. Certaines associations de compétences pourraient apporter des avantages à l avatar créé mais seraient complètement insensées par rapport au monde. Pensez que les règles sont là pour vous aider à créer votre personnage mais vous ne devez pas créer votre personnage à partir des règles. Partant de ce constat, nous vous souhaitons bonne lecture. Les orgas Agor Note aux anciens joueurs d Agor ont évolué de manière significative entre cette année et l année dernière. Merci donc de lire consciencieusement ce document. 4

6 Les Compétences Utilisation spéciale de certaines compétences Il est possible durant le jeu que vous rencontriez des personnages (joueurs ou non joueurs) utilisant des compétences non décrites dans ce qui va suivre, ou bien employant différemment ces compétences. Dans ces situations, si vous ne comprenez pas ce qui est en train de se produire, n hésitez pas à demander à l utilisateur des précisions sur les effets en jeu de l emploi de ces compétences. Présentation Un personnage est créé sur une base de 100 points de création. Il faut donc répartir ces points parmi les compétences existantes. Certaines compétences nécessitent, pour pouvoir acheter un niveau, d avoir acquis les précédents. Ces compétences sont reconnaissables car les niveaux ont des coûts qui s additionnent. HONNEUR 0 Promesse +10 Crédit +10 Défit +10 Adoubement / Ralliement +10 Déshonneur Exemple : pour le niveau Défit, par exemple, il est nécessaire d acheter Promesse et Crédit. Cela coûtera donc = 20 pts pour avoir accès à ce niveau de compétence. Bien évidemment quelqu un qui aurait ce niveau peut utiliser les compétences Promesse et Crédit. Pour d autres compétences, on peut acheter un niveau donné sans avoir besoin d acheter les niveaux précédents. La catégorie Armure fait partie de ce type de compétences. Elles sont reconnaissables grâce aux coûts fixes des niveaux. ARMURE 10 Vêtement matelassé 20 Cuir 30 Cuirasse Par exemple, on peut prendre Cuirasse sans être obligé de prendre ni Vêtement matelassé, ni Cuir. Cela coûte 30 points. 5

7 Cas particulier de Maître d arme : Cette compétence se présente sur la feuille de personnage sous la forme : N x 10 : Maître d arme. Le chiffre rempli devant le ( x 10 permettra de définir le niveau de maîtrise de maître d arme). Cela coûte bien entendu 10 points par niveau. S il vous reste des points, vous pouvez les investir dans la compétence Possession qui vous permettra d avoir une fortune personnelle plus importante que la normale. Opposition entre des catégories Dans nos règles, Eglise et Aristocratie sont en opposition (on ne peut donc pas être un homme d Eglise et un noble en même temps). Compétences guerrières Arme Tout le monde peut porter une arme avec plus ou moins de dextérité. En revanche, seuls ceux qui ont reçu une formation guerrière blessent à chaque coup. Aussi il serait sot de sous-estimer un paysan qui aurait ramassé une épée au sol. En terme technique : sans niveau en arme, on peut utiliser n importe quelle arme et on inflige un point de dégât par combat et un seul! Dans le même ordre d idée on peut utiliser une arme à feu déjà chargée et armée (mais le joueur qui tire devra annoncer «2 dégâts!» seulement, contrairement aux dégâts habituels de 5 points, voir plus bas). Un homme ne maitrisant pas les armes à feu sera bien moins dangereux qu'un autre rompu à cette pratique. - Le 1er niveau (5 points) : le personnage sait être extrêmement dangereux avec une arme de moins de 40 cm et pas que pour lui même. - Le 2ème niveau (+10) : permet l usage d armes de longueur inférieure à 110cm. Afin d assurer la sécurité de chacun, toutes les armes seront testées en début de GN. Il est donc demandé de se présenter au brief avec ses armes. Armure La compétence armure correspond à la capacité du personnage à se mouvoir et se battre habillé d une armure. - Au 1er niveau (10 points) certaines parties du vêtement sont matelassées, ou/et sont doublées de cuir. Cela octroi 1point de protection. - Au 2ème niveau (20 points) elle donne droit au personnage de porter une armure de cuir. Ce type d armure donne 2 points de protection. - Au 3ème niveau (30 points), le personnage peut porter une cuirasse. Ce type d armure donne 4 points de protection. La course est autorisée aux porteurs d armures. 6

8 Artillerie Cette compétence donne au personnage la capacité d utiliser des armes à distance. - La première de celles-ci (15 points) est l arc ou l arbalète. A noter que l arc est considéré comme une arme d une autre époque, elle n est plus utilisée que pour la chasse. L arbalète quant à elle est une arme à vocation militaire encore utilisée par les soldats. - La deuxième à distance proposée (35 points) est l arme à poudre, du type escopette ou mousquet. Ces armes fonctionnent à l aide d amorces. Les amorces seront disponibles en début et en cours de GN. Elles seront fournies par les orgas. A noter que les joueurs commenceront cette année avec 4 amorces et une arme à poudre. L arme à poudre cause 5 dégâts d un coup. Cependant, si l amorce ne claque pas, cela est considéré comme une explosion incontrôlée. L utilisateur de l arme subit alors 5 dégâts sans armure et l arme doit être réparée. Lorsqu un personnage est touché par une balle, il est obligé de tomber suite à l impact. Toute personne tirée en pleine course se verra donc instantanément stoppée par une chute. Pour des raisons de sécurité, il convient de laisser le joueur touché jouer sa chute avant de venir l achever sauvagement à grands coups de rapière. Note : La gestion des armes à feu est quelque peu différente dans le cas d un duel. En effet, d une part les armes ne peuvent faire long feu et donc, par la même, ne peuvent s enrayer. Style d escrime Cette compétence représente le savoir-faire du personnage en mêlée. - 1er style (10 points) : le personnage peut se battre avec une arme extracourte et son arme habituelle - 2ème style (15 points) : le personnage peut utiliser un des moyens suivants de protection avec sa main non directrice : une targe (comprise dans un disque de 20 cm de diamètre), un chapeau, un gant de parade (gant visiblement renforcé) dont il se servira pour dévier une lame. - 3ème style (25 points) : le personnage peut utiliser sa cape comme moyen de protection avec sa main non directrice. (remarque : elle doit être à demi enroulée autour du bras). - 4ème style (30 points) : le personnage peut utiliser deux armes de même longueur pour se battre. Maître d arme Maître d arme est une compétence qui définit la très bonne aptitude d un personnage à manier les armes. Cette aptitude se traduit par un certain nombre de capacités spéciales. Le joueur achète un nombre d utilisation par jour de la compétence au coût de 10 points par utilisation, donc 20 points pour pouvoir utiliser Maître d arme 2 fois par jour, etc. Il pourra donc choisir au moment qui lui semble le plus opportun d utiliser ses maître d arme. Une utilisation de Maître d arme peut avoir les effets suivants : - Esquive permet d esquiver un coup qui a porté. Il suffit de dire esquive quand celui-ci touche. - Défaut d armure permet de faire des dommages sans compter la protection de l armure. Il suffit de dire défaut d armure, et à partir de ce moment, jusqu à la fin 7

9 du combat, la cible ne comptera pas la protection de son armure face à ce Maître d arme. - Marque permet de faire une marque (balafre au visage par exemple) sur la cible. Il suffit de dire marque + la localisation quand celui-ci touche (le point de dommage de la touche n est cependant pas annulé). Note : il est recommandé au PJ utilisant cette compétence, d avoir un crayon de maquillage rouge ou bordeaux. De plus, chaque pouvoir est utilisable : - Selon sa description, - Pour annuler une utilisation de Maître d arme (Il faut annoncer Contre lorsque l on utilise cette possibilité). - Pour utiliser des bottes secrètes (si disponible). Exemple : Le Chevalier de Fronsac utilise Esquive lors d un combat contre le Baron de la Hallerie. Ce dernier peut dépenser une de ses utilisations de Maître d arme en prononçant Contre auquel cas le coup portera. Sachant qu il peut choisir dans le panel d effets (au moment de l utilisation et non de la création) décrits ci-dessus, le joueur ayant investi 20 points dans la compétence pourra par exemple combiner de manière arbitraire 2 effets / jour : - une esquive + une marque - une marque + un contre - deux contres - une botte niv 1 et une esquive - Le lendemain, il aura à nouveau la possibilité de combiner 2 effets (identiques ou non à ceux utilisés la veille). Botte secrète Il y a 3 niveaux de botte secrète et le niveau atteint en botte secrète doit être inférieur ou égal au niveau en Maître d arme du personnage. Mais laissons Giacomo Ronsetto nous en dire un peu plus : «Nombreux sont ceux qui pensent que ces passes d armes redoutables, tiennent davantage du mythe que de la réalité. Pourtant pas un homme sensé ne défierait à la légère un bretteur connu pour posséder une telle arme. Posséder une Botte c est en fait maîtriser l art du combat au plus haut degré, et le bretteur avisé n en usera que très rarement, d autant que ses qualités exceptionnelles d homme d épée lui permettent de remporter presque toute rixe sans dévoiler qu il détient une telle connaissance. Révéler une Botte ne se fait pas à la légère, toutefois pour vous chers amis je vais ici vous faire une liste de celles dont j ai eu écho : - La ballade (niv1) : Le bretteur enroule la lame de son opposant et la lui arrache des mains. L arme se retrouve à près de 3 mètres laissant l adversaire fort marri et surtout désarmé. Cette botte se réalise avec une arme d au moins 70 cm. - L étau anglais (niv1) : On prête bien peu d innovations aux épéistes du pays de Shakespeare, pourtant le baisemain (voir plus bas) comme l étau anglais sont deux des bottes les plus répandues (variantes comprises). Lors d un assaut de l adversaire le bretteur pare avec sa main gauche et bat vivement avec son épée le plat de l arme de son vis-à-vis. Bien peu d armes résistent à un tel traitement, l assaillant se retrouvant déconfit et surtout bien mal armé s il veut continuer la lutte. Cette botte se réalise avec deux armes sur une arme d au moins 70cm. - Le baisemain (niv2) : Le bretteur tranche les tendons de la main d arme de son 8

10 ennemi. Celui-ci ne saurait se servir à nouveau de sa main meurtrie avant d avoir été soigné (même en ce cas il doit attendre au moins deux heures.). - La caresse de Montoya (niv2) : L adversaire du bretteur se verra gratifié d une balafre sur chacune de ses joues après avoir subit cette botte. Cette botte occasionne 2 points de dégâts et laisse des cicatrices indélébiles sur un adversaire humilié mais surtout à jamais plein de rancune. - La botte des Jésuites (niv. 2) - La pénitence du cardinal (niv. 2) - Le casse-noisette (niv. 2) - La botte de Nevers (niv. 3) - La botte du Guet (niv. 3)» Lorsqu un joueur voudra se servir d une botte secrète en jeu il devra d abord infliger deux touches à son adversaire pour comprendre où sont ses failles (d où l importance des esquives ou des parades du maître d arme). Puis il devra annoncer botte à son adversaire. Celui-ci sera alors docile pendant que le joueur exécutant la botte essaiera de faire une belle passe d arme en correspondance avec la description de la botte. Les effets de la botte seront alors énoncés à la victime. Un PJ possédant une botte ne peut la subir. (annoncé par annulée lors du combat). Il paraît logique qu un combattant ne fasse pas d ouverture pour une botte qu il maîtrise. Coût : - Botte niveau 1 : 15 points. - Botte niveau 2 : 25 points. - Botte niveau 3 : 35 points. Nombre d utilisation des bottes : comme indiqué précédemment, les bottes secrètes sont jumelées avec la compétence maître d armes. C est cette dernière compétence qui définit le nombre d utilisations. Utiliser une botte niveau N «grillera» N utilisations de maitre d arme pour la journée. Exemple : Eudes de Saint-Eustache est un maître d arme redoutable (cinq niveaux de maîtrise et une botte de niveau 2), il peut donc, par période, esquiver cinq fois une attaque ou seulement une fois et délivrer deux bottes de niveau 2... Compétences spéciales Les catégories Eglise et Aristocratie sont toutes deux liées à des professions. Il n est pas possible d acheter des niveaux dans ces catégories sans être de la profession correspondante. Rappel des professions dans chacune des 2 catégories : Eglise : Moine / «Moine protestant» 15 Curé +25 Prêtre / Pasteur +15 Evêque +15 Cardinal +20 Aristocratie : Chevalier 15 Baron +25 Comte +10 Duc +15 9

11 Pair +15 Tout personnage de niveau Evêque/Cardinal ou Duc/Pair doit être obligatoirement validé par les orgas au moins une semaine avant le GN. Les compétences suivantes devront, pour être utilisées, avoir l aval des Orgas via une lettre * et un affichage public du résultat de cette utilisation ** ; de plus, la signature de partisans pourrait aider à faire accepter la requête *** : - Excommunication * / ** / *** - Décret / Loi * / ** / *** - Honte / Déshonneur * / *** - Adoubement * / *** Il est évident que l utilisation de ces compétences devra être fortement motivée par des actes accomplis par le PJ cible. Par exemple, on ne pourra pas adouber quelqu un juste pour le plaisir. Il faudra que cette personne ait fait preuve d une bravoure et d une grandeur d âme remarquables lors d un combat par exemple. Aristocratie Ces compétences sont liées au statut et au pouvoir des nobles. C est pourquoi elles leur sont réservées. De plus, elles représentent également la hiérarchie dans la caste ; elles seront donc choisie en correspondance avec la position occupée dans l aristocratie. - Chevalier Prise de parole (15) Cette compétence permet de prendre la parole et d être écouté sans être interrompu durant 1 sablier (sauf par quelqu un de niveau supérieur de la même caste. L aire d effet de cette compétence est le groupe en discussion avec le PJ ou les personnages pouvant l entendre lors d une Prise de Parole en public. o Ex. : Par mon X ème rang de prestige, je prends la parole... o Ex. : Par mon X ème rang de prestige, écoutez-moi... - Baron Crédit (+25) Permet la réquisition d argent (aucune justification n est nécessaire). A noter qu on ne peut pas utiliser cette compétence contre un homme d Eglise ou un noble de rang supérieur ou égal au sien. On peut taxer au maximum 2 pièces d argent par jour avec cette compétence. - Comte Entretien (+10) L entretien est demandé soit personnellement, soit par un intermédiaire (valet le plus souvent) de manière écrite. La personne convoquée doit tout faire pour se rendre au rendez-vous à l heure dite. Par exemple : Le Baron Louis de Viget vous convie céans dans son salon. Cette compétence est utilisable deux fois/jour et ne peut être appliquée qu aux personnes qui ont des rangs de Noblesse ou d Eglise inférieurs au sien (un Comte ne pourra utiliser Entretien afin de convoquer un évêque par exemple). - Duc Ordre (+15) Ordre donné par le duc. On peut donner un ordre à un noble de rang au mieux inférieur au sien et on ne peut pas donner un ordre à un homme d Eglise. L ordre donné doit rester dans le cadre légal et ne peut aller à l encontre de l Honneur de la cible. Si l ordre prend plus de 3 sabliers pour être exécuté, demander une validation aux Orgas. - Pair Décret * / ** / *** (+15) Permet de créer un(e) décret/loi avec application immédiate. Eglise Ces compétences sont liées au statut et au pouvoir des hommes d Eglise. C est pourquoi 10

12 elles leur sont réservées. De plus, elles représentent également la hiérarchie dans la caste ; elles seront donc choisies en correspondance avec la position occupée dans l Eglise. - Moine Prise de parole (voir descriptif : autres règles/prestige) (15 points) Cette compétence permet de prendre la parole et d être écouté sans être interrompu durant 1 sablier (sauf par quelqu un de niveau supérieur en prestige). L aire d effet de cette compétence est le groupe en discussion avec le PJ ou les personnages pouvant l entendre lors d une Prise de Parole en public : o Ex. : Par mon X ème rang de prestige, je prends la parole o Ex. : Par mon X ème rang de prestige, écoutez-moi - Curé Confession (+25) Un curé peut demander (ordonner) à quelqu un de se confesser. Après un sablier de confession, le confessé doit confier au moins un de ses pêchés récents. Le prêtre peut essayer d orienter la conversation pour obtenir un renseignement sur un sujet qui l intéresse. A noter que l on ne peut se soustraire à une demande de confession que si l on a déjà un confesseur sur Bécours. Un membre du clergé dont la position est plus élevée peut demander à un de ses subalternes de lui révéler la teneur d une confession. Ex. : le comte Tardi convoque l abbé Thise et lui demande la teneur de l entretien avec un de ses valets. Alors que l abbé Thise se retranche derrière le secret de la confession, le cardinal Dundee intervient et force le père Thise à révéler le contenu de la confession. L abbé Thise doit se plier à la requête sans rien cacher ou être excommunié 1 devenant ainsi l ex-père Thise. De plus, le fait d être prêtre donne gratuitement la compétence Lire et écrire et la compétence Langues Anciennes. - Prêtre Pénitence (+15) La pénitence vient souvent à la suite d une confession. En effet, les pénitences sont faites pour se racheter envers Dieu. En général, elles sont proportionnelles aux fautes que l on a à se reprocher. Les pénitences infligées pourront être : o Récitation de Pater noster / Ave Maria, o Petits Travaux d Intérêts Cléricaux (TIC) : porter une missive, escorter quelqu un, aider au rangement/nettoyage de l église. Une autre facette de cette compétence, est de pouvoir rendre de l Honneur à quelqu un qui en aurait perdu. Cette opportunité, vu son pouvoir, sera soumise à une validation Orgas. La récupération d Honneur n étant pas une mince affaire, la pénitence n en sera que plus hardue. - Evêque Requête cléricale (+15) Ordre donné par l évêque. On peut requérir un homme d Eglise de rang inférieur au sien, la requête donnée doit rester dans le cadre légal. Si la requête prend plus de 3 sabliers pour être exécutée, une validation des Orgas est nécessaire. - Cardinal Excommunication * / ** / *** (+20) L excommunication est quelque chose de très grave au XVIIIème siècle, la vie d un excommunié pourrait être menacée car il est complètement exclu de la société : o plus le droit d exercer son métier, o plus d Honneur, o plus le droit d utiliser les compétences d Honneur, o perte de ses titres de noblesse, o plus le droit d utiliser ses compétences d Aristocratie, o perte de son grade dans l église, o plus le droit d utiliser ses compétences d église. A noter, qu un excommunié aura un signe distinctif signifiant à tous qu il est peu fréquentable. 1 Perte de tous les avantages de la compétence Eglise 11

13 Honneur Un PJ ayant des compétences d Honneur se devra de respecter un code de l Honneur dans l esprit de ce qui est décrit dans le monde. Par exemple, se joindre à un PJ pour défendre une cause honorable, est quelque chose de normal. Plus un individu aura un sens de l honneur élevé, plus il aura accès aux compétences proposées. De plus, tout PJ possédant au moins une compétence dans cette catégorie permettra de résister à un questionnement sous la torture et de ne pas répondre (1fois/jour par niveau d Honneur). Si vous avez des hésitations quant à l interprétation du code de l Honneur, n hésitez pas à contacter les Orgas. - Promesse (offert) Lorsqu un individu utilise cette compétence, elle permet d assurer la véracité des propos tenus. (Ex. : Par mon Honneur, je vous promets que je n ai point traité votre femme de phacochère bouffi). Si on ment délibérément alors que l on utilise promesse, on perd l usage de ses compétences d Honneur. - Crédit (+10) Permet d emprunter pour une cause honorable de l argent à des personnages. Comme on est assuré d être remboursé, on prête sans discuter. Le personnage pourra emprunter jusqu à deux pièces d argent pendant le GN. - Défit/provocation (+10) Permet, dans le cadre d un différent impliquant l Honneur, de défier l offenseur qui n aura pas de possibilité de refuser. - Adoubement * / *** (+10) Cette compétence, selon le cas, va permettre d adouber ou de se faire adouber : o Si le PJ est au moins baron, il peut adouber, o Si le PJ n est pas noble, cela lui permet de se faire adouber (passage au rang de chevalier). - Ralliement (offert avec adoubement) Le joueur qui l emploie peut inviter des hommes d Honneur à se joindre à lui pour défendre une cause d Honneur (laver un affront, secourir une damoiselle,...). Le nombre de personnes réquisitionnées est au maximum 3. Si personne dans l assemblée ne répond spontanément à l invitation (pas d hommes d Honneur en vue!), le PJ demandant le ralliement, pourra désigner ses alliés (qui ne pourront se désister). - Honte/déshonneur * / *** (+10) La honte ou le déshonneur qui sera donné via cette compétence, va rendre la vie de la cible très difficile : o saisie en public de tous ses biens (sauf son arme préférée), o paria pour les hommes d Honneur, homme peu recommandable pour les autres, o perte de l usage de toutes les compétences d Honneur. Compétences de malandrin Déguisement Coût : 40 points Cette compétence autorise le personnage à changer de costume en jeu (Remarque : le joueur se doit d apporter au moins un autre costume complet s il veut prétendre à l utilisation de cette compétence). Dès lors le personnage est considéré comme méconnaissable, et doit être perçu par les autres personnages comme quelqu un d autre (considéré comme un autre joueur, quoi...). 12

14 Note : un joueur qui aurait déguisement, doit avoir ses déguisements en jeu. Un autre personnage qui les découvrirait pourrait faire le lien. Coupe Bourse Coût : 5 points Ce métier permet d essayer de couper les cordons des bourses des autres joueurs à l aide d une paire de ciseaux à bouts ronds. Il est formellement interdit d utiliser tout autre objet à cet effet. Il est indispensable que tous les joueurs aient leur bourse au côté et que leurs cordons soient coupables. Poison Coût : 20 points Les poisons connus sont : - anthésite : 2 pt de dom / sablier pendant 4 sabliers - fleur d oranger : sommeil pendant 1 sablier, la substance devra être ingérée par la victime. Normalement, tous les PJ ayant lu les règles, et les goûts que nous avons choisis étant facilement reconnaissables, il est fort probable que l empoisonneur n ait même pas à décrire l effet du poison à la victime : celle-ci va d elle-même jouer la scène comme il se doit (situation optimale car dans ce cas, la victime ne sait pas qui l a empoisonnée). Toutefois en cas d oubli, il pourra avertir les orgas qui feront le nécessaire. Le poison n est pas décelable en jeu : c est-à-dire que si un joueur perçoit une odeur de fleur d oranger avant de boire son verre, il doit faire comme s il n avait rien senti et boire son verre. Nous avons choisi volontairement des substances reconnaissables pour que les joueurs les sentent facilement (et jouent l empoisonnement) mais les personnages en jeu n ont aucune perception de celles-ci. Note : les poisons (fleur d oranger et anthésite) seront fournis par les orgas, mais les contenants étanches doivent être fournis par les joueurs. Falsification Coût : 15 points Possibilité d écrire et de détecter un faux document. La création d un faux document prendra 3 sabliers au falsificateur. Le personnage ayant cette compétence devra être brieffé par les Orgas concernant les détails de cette compétence. Triche au jeu Coût : 10 points Représente la capacité d un joueur à tricher aux jeux. Si plusieurs tricheurs sont à la même table de jeu, chacun d entre eux pourra choisir d utiliser son avantage pour contrer celui de l autre (ex : un des tricheurs est en train de changer sa carte, un autre lui dit tout simplement : tss tss tss!.). - Jeu de carte : changement d une carte par mène (le joueur tire la première carte du talon et repose une carte de son choix). - Jeu de dés : relance un dé. 13

15 Bluff Coût : 20 points La compétence sera utilisée pour donner une explication vaseuse afin de sortir d un mauvais pas. Cette explication sera crue pendant 3 sabliers excepté si la victime est obligée de s apercevoir de la supercherie. C est une compétence typique de roublardise, qui ne peut pas être un ordre, ni être utilisée en combat. En jeu, la phrase se terminera par bluff, le joueur pourra utiliser cette compétence 2 fois / jour (elle affecte au maximum 6 personnes par utilisation). Exemples : - Un roublard est surpris en train de fouiller dans une tente qui n est manifestement pas la sienne : o Le PJ découvrant le roublard : Que fais tu là? o Le Roublard : Ah?? Désolé, je me suis trompé de tente, je croyais vraiment être dans la mienne! Bluff! Le PJ va croire cette version durant trois sabliers. - Un roublard se fait surprendre seul dans les bois par un groupe de brigands : o Les brigands : La bourse ou la vie?!?? o Le roublard : Derrière vous, des mousquetaires!! Bluff! Les brigands vont tourner la tête et s apercevoir de la supercherie immédiatement. Dans ce cas, le bluff ne fonctionne pas les 3 sabliers mais a permis de gagner quelques instants (une utilisation de la compétence a bien eu lieu). Piège/Désamorçage Coût : 15 points Cette compétence permet de fabriquer et d essayer de désamorcer alarmes et pièges protégeant un objet (coffre, statue, etc.) ou un lieu. Ces pièges et ces alarmes doivent être sans danger pour les joueurs et doivent toujours mettre en œuvre un système mécanique 2 (fils, tapette à souris, engrenages, contrepoids, etc.). Les alarmes peuvent être combinées avec des pièges. On distingue 2 sortes de pièges : - A aire d effet : la boule puante. Toute personne dans l aire d effet reçoit 3 blessures. Dans le cas d une pièce fermée, un piège à boule puante inflige 3 points de dégât sans armure, plus 3 autres points de dégât à chaque sablier de présence dans le lieu clos (soit 6 points sans armure au total pour 1 sablier). - Personnel : On distingue 2 types d effets : - Détonation (pet du diable, pétard ficelle ou amorce) : la personne qui déclenche le mécanisme reçoit 5 blessures sans armure ainsi que toute personne assez proche pour voir ce qu elle fait lorsqu elle tente de le désamorcer. De plus, les victimes sont sonnées pour 1 sablier (ils ne peuvent entreprendre aucune action physique). - Venin (araignée, serpent en plastique) : seul piège sans mécanisme ; le fait de toucher l animal inflige 3 blessures sans armure. Serrurerie Coût : 15 points Ce métier consiste à fabriquer et à manipuler les serrures des coffres et des portes. Serrures de coffres : toute serrure mise en jeu doit pouvoir être crochetable (et avoir 2 Un pétard à ficelle tendu, seul, ne constitue pas un mécanisme 14

16 déjà été crochetée) avec des outils simples (pas de serrures FICHET...). Un coffre ne peut être forcé. Serrures de portes : pour simuler une porte, un volet ou tout autre moyen de fermeture, on utilise une tenture qui doit prendre tout l encadrement de l issue. Pour simuler que l issue est fermée à clef, on y accroche un cadenas. Chaque serrure doit avoir sa propre clef. Seuls les serruriers et les possesseurs de la bonne clef peuvent ouvrir une porte fermée à clef en ouvrant le cadenas. Un serrurier peut mettre en jeu un cadenas crochetable après approbation des Orgas. On ne doit jamais forcer une serrure. On ne doit jamais fermer réellement une porte, pour des raisons de sécurité. La fermeture d une porte est toujours simulée. Compétences sociales Yeux de biche Coût : 20 points Si aucune action offensive ou préjudiciable envers ses éventuels agresseurs (comme appeler la garde ou s enfuir en courant) n est effectuée par le personnage utilisant cette compétence et qu aucune arme n est visible sur lui, il ne pourra pas être attaqué. L utilisation de cette compétence est interdite en duel. Pour l utiliser, le PJ devra faire les yeux doux ou demander pitié à ses assaillants et devra terminer son discours par yeux de biche. Interrogatoire Coût : 15 points Un interrogatoire va prendre 2 sabliers et va permettre à l interrogateur d obtenir une réponse (vraie) à une question. L interrogatoire étant un peu musclé, la victime devra crier. Elle subira 1 point de dommage par sablier. A la fin de l interrogatoire, la victime tombe inconsciente durant 1 sablier. Note : si l interrogateur se complaît dans son rôle, il pourra faire durer le plaisir jusqu à 4 sabliers (toujours pour une seule question). Confidence Coût : 15 points Un PJ ayant cette compétence peut demander (ordonner) à quelqu un de se confier. Après un sablier de confidence, la victime doit répondre à une question du confident. Le confident peut essayer d orienter la conversation pour obtenir un renseignement sur un sujet qui l intéresse. Jeu Coût : 5 points La compétence jeu va matérialiser la connaissance des jeux et de leurs stratégies. Un PJ ayant ces connaissances, disposera d un avantage considérable : Jeu de carte : changement d une carte par mène (le joueur la remplace par la première du talon) Jeu de dés : relance un dé. Note : cette compétence est cumulable avec Triche aux 15

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale Ceci est un résumé. Pour le détail des règles, reportez vous au document complet. NOTA : Nous avons souhaité une simplification radicale des règles

Plus en détail

Introduction...2. Personnage incarné...3. Les armées...4

Introduction...2. Personnage incarné...3. Les armées...4 Les Regles Sommaire Introduction...2 Personnage incarné...3 Les armées...4 Couleur de l armée... 4 Choix de son grade... 4 Sergent / lieutenant...4 Commandant...5 Général en chef des Armées...5 Caractéristiques...5

Plus en détail

q Aigle p Bison Z Cerf wcorbeau I Loup o Ours 1/ Choisir un Totem qui correspond à son Personnage : Totem Totems Caractéristiques Compétences

q Aigle p Bison Z Cerf wcorbeau I Loup o Ours 1/ Choisir un Totem qui correspond à son Personnage : Totem Totems Caractéristiques Compétences B.I.A Création de personnage 1/ Choisir un Totem qui correspond à son Personnage : Sélectionnez un Totem pour votre Personnage parmi les suivants : Aigle, Bison, Cerf, Corbeau, Loup ou Ours. Totem Totems

Plus en détail

But du jeu et Durée de la partie

But du jeu et Durée de la partie 1.58 Sous l Empire Romain, les combats de gladiateurs était la forme de divertissement la plus populaire. Des combattants de toutes les régions de l Empire s affrontaient devant la foule, y compris des

Plus en détail

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer

Rezolution Apprendre à jouer rapidement. Comment Jouer Rezolution Apprendre à jouer rapidement Bienvenue en 2175 : les derniers évènements ont conduit la race humaine au seuil de son premier conflit majeur depuis les 100 dernières années. Bienvenue à l aube

Plus en détail

Loi 12 Fautes et Incorrections (Partie 1 Fautes)

Loi 12 Fautes et Incorrections (Partie 1 Fautes) Loi 12 Fautes et Incorrections (Partie 1 Fautes) Sujets 2 Fautes Conditions de base pour une faute Direct Indirect Inadvertance, imprudence, excès de combativité Charger un adversaire Tenir un adversaire

Plus en détail

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno

Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Magie et Chevaliers un système de règles libre par Retro-Bruno Un nouveau héros va naître Les livres de la collection «Magie et Chevaliers» font partie d'un genre très particulier nommé les «livres dont

Plus en détail

Règles bientôt officielles du PILOU

Règles bientôt officielles du PILOU Règles bientôt officielles du PILOU Ces règles sont actuellement (été-automne 2013) en cours de discussion, débat, afin d'être élaborée d'une manière très précise par l'ensemble des joueurs de Pilou désirant

Plus en détail

GROUPE D INTERVENTION AIRSOFT LOIRET. REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION Document associé au recrutement

GROUPE D INTERVENTION AIRSOFT LOIRET. REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION Document associé au recrutement GROUPE D INTERVENTION AIRSOFT LOIRET REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION Document associé au recrutement Ce règlement a pour objet de fixer les règles de jeu, de sécurité, et de morale, à observer durant

Plus en détail

Livret de d Ma M gi g e

Livret de d Ma M gi g e Livret de Magie La magie La magie est une arme tout aussi efficace qu'une épée ou qu'une hache voire plus dévastatrice si elle est correctement utilisée! Il est recommandé au magicien de tous niveaux de

Plus en détail

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ).

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ). À l'aide de cette compétence, un personnage pourra tenter de réparer ou de fabriquer des objets rudimentaires, pour peu qu'il réussisse une épreuve d'adresse, et sans avoir besoin de connaître le sujet

Plus en détail

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES CONTROLES DES CONNAISSANCES Spécial «Assistant» La Direction Technique Nationale de l Arbitrage - par l intermédiaire de ses commissions «Lois du Jeu» et «Formation & Stages» - propose une série de questions

Plus en détail

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page2 Estimez les produits, tournez la roue et tentez de remporter la vitrine!

Plus en détail

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus.

Seuls des jeux faciles à organiser sans animateur ont été retenus. Suite à une demande de collègues, j ai essayé de regrouper dans ce document des jeux simples ne nécessitant aucun ou très peu de matériel et autrefois pratiqués pendant les récréations ou dans la rue,

Plus en détail

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames

Variante pour Anima. Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Variante pour Anima Pierre Borgnat & Jean-Yves Moyen BAMgames Août 2009 1 Introduction Ceci est une variante pour le jeu de cartes Anima (http://www.edgeent.com/v2_fr/edge_tienda_ lista.asp?etid=6430)

Plus en détail

# $% & . % '' ( +, % -.% '' 0 1. La compétence Marchandage a été traduite par Négociation, et la compétence Sens du Danger par Sixième Sens.

# $% & . % '' ( +, % -.% '' 0 1. La compétence Marchandage a été traduite par Négociation, et la compétence Sens du Danger par Sixième Sens. # $% Elle permet de savoir ce qui pousse un personnage à agir. Les motivations encouragent le joueur à abandonner sa pensée rationnelle dans une partie. Elles insufflent au personnage ces impulsions irrésistibles

Plus en détail

PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU

PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU RÈGLE 13 : COUP D ENVOI ET COUPS DE PIED DE RENVOI RÈGLE 14 : BALLON AU SOL, PAS DE PLAQUAGE RÈGLE 15 : PLAQUAGE, PORTEUR DU BALLON MIS AU SOL RÈGLE 16 : MÊLÉE SPONTANÉE

Plus en détail

Dimensions : longueur de 90 m à 120 m, largeur de 45 à 90 m.

Dimensions : longueur de 90 m à 120 m, largeur de 45 à 90 m. Lois du jeu SOCCER À 11 ET À 7 LE TERRAIN DE JEU DIMENSIONS SOCCER À 11 Dimensions : longueur de 90 m à 120 m, largeur de 45 à 90 m. sera marqué, suivant le plan, par des lignes visibles n excédant pas

Plus en détail

Echauffement traditionnel :

Echauffement traditionnel : Echauffement traditionnel : Parcourir le tapis : Debout : Tout le monde se déplace en courant sur le tapis ; au signal : Rester en «statue» Se mettre par 2, par 3, par 4 Tout le monde sur «Paul»! Si le

Plus en détail

Road Book Animateur Grand Jeu 2015

Road Book Animateur Grand Jeu 2015 Road Book Animateur Grand Jeu 2015 Déroulement du Grand Jeu: Temps 1 : Mise en équipe et introduction sur la place de village Temps 2 : Dialogue en équipe Temps 3 : Déroulement des jeux Temps 4 : Conclusion

Plus en détail

Quête : le chevalier Raz Futur

Quête : le chevalier Raz Futur Quête : le chevalier Raz Futur D abord une petite remarque : les capacités et le nombre des ennemis varient bien entendu en fonction du nombre de héros et leur niveau. Ceci a été conçu pour 5 pj niveau

Plus en détail

REGLEMENT FUTSAL UNSS (mis à jour le 1 er janvier 2012)

REGLEMENT FUTSAL UNSS (mis à jour le 1 er janvier 2012) REGLEMENT FUTSAL UNSS (mis à jour le 1 er janvier 2012) * Toutes les informations en italique sont des adaptations UNSS par rapport au règlement Futsal de la FFF. Les phrases en GRAS indiquent les nouveautés

Plus en détail

15 séances d initiation au Rugby

15 séances d initiation au Rugby 15 séances d initiation au Rugby Circonscription d Aire sur la Lys Conception : Jean-Marie Danel, Olivier Bultel, Patrick Pierron. - Février 2006 - Notre intention : «Nous avons cherché à mettre à la disposition

Plus en détail

Règles de jeu du Grandeur Nature Western Version 2014-finale

Règles de jeu du Grandeur Nature Western Version 2014-finale Règles de jeu du Grandeur Nature Western Version 2014-finale SOMMAIRE 1. LE JEU DE ROLE 2. LE FAIR PLAY 3. LA SIMULATION 4. ANNEXES 1-12 LES REGLES DE JEU WESTERN DE DON QUICHOTTE Ces règles reposent avant

Plus en détail

MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER

MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER Fédération Départementale des Chasseurs de la Meuse 27 Rue Dom Ceillier 55014 Bar le Duc Cedex Tél. 03.29.79.03.31 Fax 03.29.45.45.18 fdc55@orange.fr MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER Centre de

Plus en détail

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S

Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Situations de retour au calme pour les séances d E.P.S Thibaut Le Bolloch (Personne Ressource en EPS DDEC/UGSEL 22) Février 2013 Introduction : Déroulement d une séance : Mise en train (prise en main +

Plus en détail

MODULE. Journées Sécurité. Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES. Saison 2013-2014 F.F.R D.T.N.

MODULE. Journées Sécurité. Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES. Saison 2013-2014 F.F.R D.T.N. MODULE SECURITE ET EVOLUTION DES REGLES Journées Sécurité Aptitude Licencié Capacitaire en Arbitrage Saison 2013-2014 1 LA SECURITE LA SECURITE : le plaquage - Définition Il y a plaquage lorsqu'un joueur

Plus en détail

École nationale de police du Québec

École nationale de police du Québec École nationale de police du Québec Présentation du TAP-ENPQ Condition d admission au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie 28 août 2007 PRÉSENTATION DU TAP-ENPQ Le TAP-ENPQ a été créé

Plus en détail

De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans. OU Éliminer le plus grand nombre de joueurs, OU les deux à la fois (c est encore mieux!).

De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans. OU Éliminer le plus grand nombre de joueurs, OU les deux à la fois (c est encore mieux!). UN JEU D EMMANUEL VIAU & CÉLINE DEVILLERS De 8 à 50 joueurs à partir de 14 ans MATÉRIEL : 53 cartes «Mission», 4 cartes «Règle». BUT DU JEU : Être le dernier en jeu, OU Éliminer le plus grand nombre de

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3

SOMMAIRE. I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2. II - Composantes de l activité Page 3 SOMMAIRE I - Définition de l activité «Jeux de Lutte» Page 2 II - Composantes de l activité Page 3 III - incontournables de l activité Page 4 IV - Construire une unité d apprentissage au cycle 1 Page 5

Plus en détail

FUTSAL. Les Lois du jeu. Loi 1. TERRAIN DE JEU. Le terrain et ses particularités sont établis conformément au plan ci-après :

FUTSAL. Les Lois du jeu. Loi 1. TERRAIN DE JEU. Le terrain et ses particularités sont établis conformément au plan ci-après : FUTSAL Les Lois du jeu Loi 1. TERRAIN DE JEU Le terrain et ses particularités sont établis conformément au plan ci-après : Dimensions : Le terrain de jeu doit être rectangulaire. La longueur des lignes

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013 SÉCURITÉ 1. Il est interdit de laisser entrer qui que ce soit dans l école. Si vous laissez entrer quelqu un, vous devez l accompagner au secrétariat ou au service de garde. Vous êtes responsable de toutes

Plus en détail

Pouvoirs de famille 2015

Pouvoirs de famille 2015 Pouvoirs de famille 2015 POINTS DE PUISSANCE À DÉPENSER POUR LES ÉTATS GÉNÉRAUX Voici les PPs accumulées par les familles l an dernier : Famille Rang PPs Kingsbury 1 273 De Laval 2 269 De Bourgogne 3 228

Plus en détail

-ARBITRAGE-FUTSAL-UNSS-

-ARBITRAGE-FUTSAL-UNSS- -ARBITRAGE-FUTSAL-UNSS- -ARBITRAGE-FUTSAL-UNSS- INTRODUCTION Spécificité de l arbitrage en futsal Nombre de jeunes officiels : 5 jeunes officiels gèrent la rencontre deux JO arbitrent: chaque JO gère sa

Plus en détail

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE

DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE DOCUMENTATION PEDAGOGIQUE C3 LA CROSSE QUEBECOISE PRÉSENTATION DE L ACTIVITÉ HISTOIRE : La crosse, d origine amérindienne, est pratiquée principalement aux Etats-Unis et au Canada. Au début, c était un

Plus en détail

2012 Martin Lachambre martinlachambre.com RÈGLEMENT FUTSAL FIFA

2012 Martin Lachambre martinlachambre.com RÈGLEMENT FUTSAL FIFA 2012 Martin Lachambre martinlachambre.com RÈGLEMENT FUTSAL FIFA RÈGLEMENT SIMPLIFIÉ FUTSAL FIFA Loi 1 Terrain de jeu La longueur (Ligne de touche) du terrain doit être comprise entre 25 m et 42 m. La largeur

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS Année 2014-2015 UNSS - Direction Nationale 13 rue Saint Lazare 75009 Paris Mise à Jour : Septembre 2014 Sommaire 1. LE TERRAIN DE JEU 2. LE NOMBRE DE JOUEURS 3. L EQUIPEMENT

Plus en détail

Les poisons et autres toxines

Les poisons et autres toxines Les poisons et autres toxines Pour ces produits toxiques, il existe plusieurs catégories : : Ce produit doit être fabriqué à l aide d un jet de Chimie avec des produits naturels. : Ce produit est synthétisé

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL

LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE FLAG FOOTBALL LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en flag-football. Ces séances s adressent

Plus en détail

Règles du Jeu et Code du Fair-Play

Règles du Jeu et Code du Fair-Play 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau»

Séminaire «Répondre au téléphone et tenue du bureau» LE TELEPHONE Répondre au téléphone réunit plusieurs paramètres: Un contexte Un message Une relation 1 Le contexte Pouvoir entendre son interlocuteur endroit calme, silencieux. Le téléphone sonne alors

Plus en détail

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension

Arbitrer. LE FUTSAL.quelques éléments de compréhension Arbitrer Un exercice complexe que ce livret du jeune arbitre essaie de rendre abordable et simple. Il contient : - des éléments de compréhension du futsal (esprit du jeu, sens général du règlement) - 10

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION

CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION CONSTRUIRE UN PROJET PEDAGOGIQUE POUR LES JEUX D OPPOSITION Eléments à prendre en compte : 1. Le projet pédagogique doit être construit à partir des programmes de l école primaire et des compétences à

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 «Tu as vu Pierre, depuis son accident? Oui, son casque lui a sauvé la vie, mais il risque d être bloqué sur un fauteuil roulant. Mais comment est-ce arrivé? Eh bien, en fait,

Plus en détail

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite

CHARIOT ELEVATEUR FICHE D INSTRUCTION. Prise de poste. Poste de conduite CHARIOT ELEVATEUR Prise de poste - Munissez-vous des équipements de protection individuelle nécessaires pour le travail à effectuer : - chaussures de sécurité obligatoires - gants de protection - protections

Plus en détail

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES

SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES SYSTÈME D ENCADREMENT DES ÉLÈVES OBJECTIFS : Développer des comportements de non-violence et de respect. Amener l élève à développer des habiletés dans la résolution de ses conflits interpersonnels. Assurer

Plus en détail

Game Concept Flash Ma cité va t taper

Game Concept Flash Ma cité va t taper Game Concept Flash Ma cité va t taper Synopsis Le joueur a pour objectif de défendre la cité grâce à sa bande de Lascars. Scénario / Histoire Lassés de subir les incessantes bastons de regards et autres

Plus en détail

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé UNION NATIONALE POUR L UTILISATION DES CHIENS DE ROUGE Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé Par François CARÉ, Avocat à Chartres, Vice président de l UNUCR, chargé des actions

Plus en détail

-Détails du programme- 3 ème DAN

-Détails du programme- 3 ème DAN -Détails du programme- 3 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Le candidat devra apporter ses armes et protections Tronc commun 3 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

-Détails du programme- 5 ème DAN

-Détails du programme- 5 ème DAN -Détails du programme- 5 ème DAN (Utilisation obligatoire d arme en bois, en caoutchouc ou en mousse) * Les armes et protections seront fournies par le candidat Tronc commun 5 ème DAN 1. UV1 Kihon, techniques

Plus en détail

L'arbitre doit veiller à l'application des Lois du Jeu.

L'arbitre doit veiller à l'application des Lois du Jeu. Loi 5 Arbitre Sujets 2 Pouvoirs et devoirs Avantage Joueurs blessés Coopération avec les arbitres assistants Coopération avec le quatrième officiel Officiels de l'équipe Fautes mineures Fautes multiples

Plus en détail

ACTIVITE SUPPORT : les jeux d opposition

ACTIVITE SUPPORT : les jeux d opposition Compétence spécifique à l activité : être capable de : - s opposer individuellement à un adversaire dans un jeu de lutte : tirer, pousser, saisir, tomber avec, immobiliser - coopérer avec des partenaires

Plus en détail

Règlement Poker Club le Soler. Tournoi multi-tables (MTT)

Règlement Poker Club le Soler. Tournoi multi-tables (MTT) Règlement Poker Club le Soler Tournoi multi-tables (MTT) Dates, horaires des tournois Les tournois débuteront tous les mercredis et vendredis à 20H45 et se termineront lorsque tous les joueurs auront été

Plus en détail

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation

Caylus : Magna Carta - Règles d initiation. Il était une fois... But du Jeu. Préparation Caylus : Magna Carta - Règles d initiation Un jeu de William Attia Illustrations d Arnaud Demaegd Design de Cyril Demaegd FAQ et forum : http://www.ystari.com Bienvenue dans la version d initiation des

Plus en détail

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation.

Nombreuses sont les occasions où l on réunit. Connaître les techniques de présentation collective. Méthodes pédagogiques. Animation. Connaître les techniques de présentation collective Grâce à une journée de formation interne, les ingénieurs de ont fait le point sur l animation de séquences de présentation. Moments opportuns pour utiliser

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur

Modèle de règlement intérieur Modèle de règlement intérieur Article 1 er : Objet Le présent règlement est destiné à organiser la vie et les conditions d exécution du travail dans la collectivité. Il est complété, le cas échéant, par

Plus en détail

«Laissez-moi jouer en sécurité»

«Laissez-moi jouer en sécurité» 12 MISE EN PLACE DU CODE DU FAIR-PLAY Publicité pour le Code Tous les parents, les joueurs, les éducateurs et les arbitres doivent se familiariser avec les Règles du jeu et le Code du Fair-play avant le

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

PROJET EHPTMMMORPGSVR

PROJET EHPTMMMORPGSVR PROJET EHPTMMMORPGSVR Déroulement du projet Tableau d avancement : https://docs.google.com/spreadsheets/d/1aq1odbyaavk_rcxdcvowvz9kvmzy8nc5f1p26at2ufq/e dit?usp=sharing Tous d abord, nous avons installé

Plus en détail

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007

Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 Petit lexique de calcul à l usage des élèves de sixième et de cinquième par M. PARCABE, professeur au collège Alain FOURNIER de BORDEAUX, mars 2007 page 1 / 10 abscisse addition additionner ajouter appliquer

Plus en détail

Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3.

Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3. Circonscription de Lamballe. Athlétisme au stade du Penthièvre. Contenus pour les cycles 2 et 3. 1 Quelques recommandations prélables Pour cette journée ne pas oublier De l eau à disposition des enfants.

Plus en détail

Inspection Académique de Vaucluse. Académie d Aix-marseille. Éducation nationale Enseignement supérieur Recherche UN RÉPERTOIRE DE JEUX

Inspection Académique de Vaucluse. Académie d Aix-marseille. Éducation nationale Enseignement supérieur Recherche UN RÉPERTOIRE DE JEUX Inspection Académique de Vaucluse Académie d Aix-marseille Éducation nationale Enseignement supérieur Recherche UN RÉPERTOIRE DE JEUX Ce répertoire de jeux peut compléter les séances rugby à XIII en permettant

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)»

«École sans arachides. et sans fruits de mer (crustacés et mollusques)» École Carrefour Beausoleil 300, chemin Beaverbrook Miramichi (N.B.) E1V 1A1 Madame Denise Daigle Lavigne, directrice Courriel : Denise.Daigle@nbed.nb.ca Madame Gina Matheson, directrice adjointe Courriel

Plus en détail

Jeu de tirs et passes L artilleur

Jeu de tirs et passes L artilleur Livret de jeux L'artilleur La queue du scorpion Le ballon couloir La balle aux chasseurs Qui attrape? Les contrebandiers Les petits paquets La queue du diable Le tunnel ballon Le relais abattre les quilles

Plus en détail

Les jeux de l école de basket

Les jeux de l école de basket Soirée départementale d information technique du 25.11.2002 : (par Delphine MONGIN, chargée auprès du comité départemental, de la promotion et du développement des écoles de basket) Les jeux de l école

Plus en détail

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-73

Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-73 Paris, le 21 mai 2013 Décision du Défenseur des droits n MDS-2013-73 RESUME ANONYMISE DE LA DECISION Décision relative à des allégations de violences mettant en cause un agent de sécurité privée et les

Plus en détail

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et

Plus en détail

50 QUESTIONS QCM 100 QUESTIONS CLASSIQUES

50 QUESTIONS QCM 100 QUESTIONS CLASSIQUES CONTROLES DES CONNAISSANCES La Direction Technique Nationale de l Arbitrage - par l intermédiaire de ses commissions «Lois du Jeu» et «Formation & Stages» - propose une série de questions permettant à

Plus en détail

Déroulement de l activité

Déroulement de l activité Enseignement des habiletés sociales au primaire Groupe 4 : Solutions de rechange à l agression Habileté 42 : Accepter des conséquences Chantal Thivierge Fiche de planification Habileté sociale : ACCEPTER

Plus en détail

LES OGRINES. Alors oui : on sait! Les Ogrines, c est simple mais il faut expliquer pendant longtemps

LES OGRINES. Alors oui : on sait! Les Ogrines, c est simple mais il faut expliquer pendant longtemps LES OGRINES Le système de points échangeables en services ANKAMA Alors oui : on sait! Les Ogrines, c est simple mais il faut expliquer pendant longtemps On dit que c est un nouveau système qui va révolutionner

Plus en détail

Synthèse Mon projet d emploi

Synthèse Mon projet d emploi Synthèse Mon projet d emploi Nom : Date : Complété par : TÉVA Estrie 2012 La synthèse permet de recueillir les informations notées dans les questionnaires et de constater les ressemblances et les différences

Plus en détail

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami

Master Poly Trader. Manuel d utilisateur. Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami Master Poly Trader Manuel d utilisateur Group IV Benoît Perroud Marius Erni Lionel Matthey David Wenger Lotfi Hussami MasterPoly Trader est un logiciel réalisé dans le cadre d un projet de génie logiciel.

Plus en détail

Personnages du MJ. Revenant. Ogre glouton. Ecus : 45 Trésor : 0 Déploiement : 1 Règles : Immunisé contre la peur Ne peut pas courir

Personnages du MJ. Revenant. Ogre glouton. Ecus : 45 Trésor : 0 Déploiement : 1 Règles : Immunisé contre la peur Ne peut pas courir Personnages du MJ Revenant Ogre glouton 5 2D+ 2 2 D+7 2 1 11 () 1 2 2 8 7 2 7 2 (9) 2 Ecus : 7 Trésor : Déploiement : 2+1D Règles : Peur niveau 2 Ne peut pas courir Régénération niveau 1 Ecus : 5 Trésor

Plus en détail

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU

ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU ECONOMIE MANAGÉRIALE NESSRINE OMRANI ECOLE POLYTECHNIQUE NESSRINE.OMRANI@POLYTECHNIQUE.EDU 1 CHAPITRE 3: L ASYMÉTRIE D INFORMATION NOTIONS IMPORTANTES: Asymétrie d information Antisélection (ou sélection

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Leçon 19.1 : David épargne la vie de Saül (1 Samuel 26) Épisode 19 Des invités peu disposés [Chronométrage de l épisode 19 : 0:00 à 09:40]

Leçon 19.1 : David épargne la vie de Saül (1 Samuel 26) Épisode 19 Des invités peu disposés [Chronométrage de l épisode 19 : 0:00 à 09:40] Leçon 19.1 : David épargne la vie de Saül (1 Samuel 26) Épisode 19 Des invités peu disposés [Chronométrage de l épisode 19 : 0:00 à 09:40] Objectif Explorer le thème de la miséricorde Sommaire du matériel

Plus en détail

Mieux vaut seul que mal accompagné

Mieux vaut seul que mal accompagné Mieux vaut seul que mal accompagné C est là le plus souvent une formule que l on prononce en étant désolé et qui console assez mal les gens esseulés. L humanité a la plupart de temps considéré la solitude

Plus en détail

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2

PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE JEUX COLLECTIFS CYCLE 2 PROPOSITION POUR UNE RENCONTRE "JEUX COLLECTIFS" CYCLE 2 COMPETENCE SPECIFIQUE Coopérer et s'opposer individuellement et collectivement. MISE EN ŒUVRE : Jeux traditionnels et jeux collectifs avec ou sans

Plus en détail

CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER

CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER CHARTE DU BON COMPORTEMENT A UNE TABLE DE POKER Provence Poker applique les règles du TDA (Tournament Director Association) un exemplaire de celles-ci est disponible à la table de marque. La présente charte

Plus en détail

5 n o. Le flag-rugby. Fiche plurisport

5 n o. Le flag-rugby. Fiche plurisport 5 n o Fiche plurisport Le flag-rugby Le Flag-Rugbby est un sport collectif opposant deux équipes, le but du jeu étant de marquer des «essais» en pénétrant avec le ballon dans la zone d en-but adverse.

Plus en détail

Lois du Jeu Soccer à 9. Ligues AA

Lois du Jeu Soccer à 9. Ligues AA Lois du Jeu Soccer à 9 Ligues AA 2013 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES... - 2 - LOI 1 : TERRAIN DE JEU... - 3 - LOI 2 : BALLON... - 4 - LOI 3 NOMBRE DE JOUEURS... - 5 - LOI 4 : ÉQUIPEMENT DES JOUEURS...

Plus en détail

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi

RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES. Respect de soi RESPECT DE SOI, DES AUTRES ET DES RÈGLES Respect de soi 1. Je m assure d être propre pour venir à l école et de posséder une bonne hygiène corporelle 1.1. J évite les teintures de couleurs inappropriées

Plus en détail

Guide à l intention des bénévoles

Guide à l intention des bénévoles Guide à l intention des bénévoles SOMMAIRE Rôles et Responsabilités 2 3 Ce qu il faut savoir pendant le bénévolat Commentaires et évaluation 6 BIENVENUE AU SEIN DE NOTRE ÉQUIPE Merci de vous être joint

Plus en détail

Ne vas pas en enfer!

Ne vas pas en enfer! Ne vas pas en enfer! Une artiste de Corée du Sud emmenée en enfer www.divinerevelations.info/pit En 2009, une jeune artiste de Corée du Sud qui participait à une nuit de prière a été visitée par JésusChrist.

Plus en détail

Apprenez à communiquer avec votre corps

Apprenez à communiquer avec votre corps Cheikhouna Mbacke Apprenez à communiquer avec votre corps Pour devenir votre propre voyant Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié

Plus en détail

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu.

Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8. Réaction. Directives Lancer le dé pour trouver la personne qui débute le jeu. Je dis NON à la violence physique Page 1 de 8 Jeu Réaction Matériel 4 pages pour fabriquer le jeu cartes réactions cartes réaction A B C D dés 1 jeton différent par joueur Fabrication du jeu 1. Coller

Plus en détail

DEFINITION. Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LE KARATE A L ECOLE

DEFINITION. Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LE KARATE A L ECOLE Ligue de Paris DEFINITION Art Martial d opposition. Notion d affrontement et d esquive LES RÈGLES D OR Ne pas se faire mal Ne pas faire mal à l autre Ne pas se laisser faire mal LE KARATE A L ECOLE PRINCIPE

Plus en détail

1. TERRAIN DE JEU AIRE DE JEU Ligne latérale

1. TERRAIN DE JEU AIRE DE JEU Ligne latérale ASFT - RÈGLEMENTS DE JEU - SIMPLE Dans la suite, ce qui est noté en italique entre parenthèses et après un astérisque (*...) correspond aux règlements internationaux préconisés par la FIFTA et qui sont

Plus en détail

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations

- CYCLE 3 - Démarche d apprentissage et situations UNITÉ D'APPRENTISSAGE COURSE DE VITESSE ET D OBSTACLES - CYCLE 3 - OBJECTIFS Compétences des programmes : Réaliser une performance mesurée (en distance et en temps) dans des activités athlétiques : courir

Plus en détail

Services Aux Victimes

Services Aux Victimes Services Aux Victimes I n i t i a t i v e s Avez-vous besoin d un plan de sécurité? Guide à l intention des personnes qui se trouvent dans des relations abusives Qu est-ce qu un plan de sécurité? Il s

Plus en détail

TROPHEE INTERNATIONAL DE CHAUMONT

TROPHEE INTERNATIONAL DE CHAUMONT TROPHEE INTERNATIONAL DE CHAUMONT DEUXIEME MANCHE DU CHAMPIONNAT GRAND EST EPREUVE INSCRITE AU CALENDRIER UFOLEP les 9EME «24 HEURES SOLEX» DE CHAUMONT LES 14 ET 15 MAI 2005 ORGANISE PAR: SQUADRA 52 14

Plus en détail

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous :

LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : LA FORMATION DES JOUEURS ET JOUEUSES DE HAUT NIVEAU A LA F.F.T. Notre but à tous : «Former des champions capables de vaincre toutes les difficultés, montrant un bon état d esprit, de vraies valeurs et

Plus en détail

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle

L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle L Eglise dans ses dimensions religieuse, économique, sociale et intellectuelle Iconographie du template Le jugement dernier, cathédrale de Bourges Ange au sourire, cathédrale de Reims Identifie l enfer

Plus en détail

Far Far West. L une représentant les 5 ressources qu il pourra récupérer du centre de la table

Far Far West. L une représentant les 5 ressources qu il pourra récupérer du centre de la table Far Far West Il existe un endroit où tout est encore possible, un endroit où les plus audacieux ont le droit de rêver, où les plus courageux peuvent encore s enrichir au mépris des lois, un endroit où

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail