Rapport du comité d'experts

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Rapport du comité d'experts"

Transcription

1 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche INRIA Nancy - Grand Est de l'institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) Avril 2008

2 Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche INRIA Nancy Grand Est de l'institut National de Recherche en Informatique et en Automatique(INRIA) avril 2008

3 Rapport du comité d'experts L'Unité de recherche : Nom de l'unité : Centre de Recherche INRIA Grand Est Label demandé : CRI INRIA N si renouvellement : Nom du directeur : M. Karl TOMBRE Université ou école principale : Institut National de Recherche en Informatique et en Automatique (INRIA) Autres établissements et organismes de rattachement : Date(s) de la visite : février

4 Membres du comité d'évaluation Président : M. Richard CASTANET, ENSEIRB, Bordeaux Experts : M. Michel HABIB, LAFIA, Paris M. Jérôme EUZENAT, INRIA Rhône-Alpes M. Yves LEDRU, LIG, Grenoble M. François TERRIER, CEA LIST, Saclay Mme Catherine GARBAY, CLIPS, Grenoble M. GOUBAULT-LARRECQ, LSV, Cachan M. François DENIS, LIF, Marseille M. Andreas PODELSKI, Université de Freiburg M. Mark STEEDMAN, Université d Edimburgh Mme Nicole BIDOIT, LRI, Orsay Mme Mireille DUCASSE, IRISA Rennes Ingénieur Expert : Mme Martine de CALMES, IRIT, Toulouse Expert(s) représentant des comités d évaluation des personnels (CNU, CoNRS, CSS INSERM, représentant INRA, INRIA, IRD ) : M. Jean Daniel BOISSONNAT, CE INRIA 3

5 Observateurs Délégué scientifique de l'aeres : M. Jean Marc GEIB Représentant(s) des organismes tutelles de l'unité : Monsieur Jean Pierre VERJUS, INRIA Observateurs présents au titre de la visite commune Centre de Recherche INRIA et UMR LORIA : Mme Janine SOUQUIERES, VP CS de Nancy 2 a suivi toute la présentation comme représentante des trois universités M. Pierre MUTZENHARDT, VP CS de l UHP à participé à une partie de la visite M. Jean-Pierre FINANCE, Président de l UHP et Jacques JARAY VP CA de l INPL ont participé à la rencontre avec les tutelles Mme Véronique DONZEAU-GOUGE, DSA ST2I, CNRS M. Jean Michel MULLER, DSA ST2I, CNRS M. Philippe ROBERT, comité de visite IECN/LMAM 4

6 Rapport du comité d'experts 1 Présentation succincte de l'unité Le centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est a été créé en Ce centre comprend 20 équipes-projets (16 communes avec le LORIA, 1 bi-localisée Nancy-Besançon, 1 avec les laboratoires IECN et LMAM à Metz, 1 commune avec Sophia Antipolis et 1 à Strasbourg avec le LSIIT) et 5 équipes locales en cours d instruction comme candidates à devenir des équipes projets. Il faut noter que la taille des équipes est quelquefois assez petite, la plupart du temps bien inférieure à la taille «standard» d une équipe-projet INRIA. Une réflexion devrait être menée sur ce point. Le centre contribue aux sept objectifs stratégiques de l INRIA au niveau national. Les activités du centre sont pour 83% d entre elles lièes aux objectifs stratégiques de l INRIA. Les effectifs globaux chercheurs et enseignants-chercheurs sont de 193,5 personnes. Les enseignants chercheurs sont en nombre de 114, les 79,5 chercheurs proviennent de l INRIA pour 64,5 d entre eux et du CNRS pour 15 d entre eux. Si le nombre de chercheurs INRIA a augmenté (+20% en 4 ans), le nombre de chercheurs CNRS du LORIA participant à des équipes projets du CRI a quant à lui diminué. Le nombre d enseignants chercheurs reste stable. Le Centre compte 176 publiants sur 193 chercheurs et enseignants-chercheurs. Ce ratio de 10% de non publiants est bon. Les 88 personnels ITA et IATOS proviennent très majoritairement de l INRIA (68) et du CNRS (13). Les établissements d enseignement supérieur ont peu doté le laboratoire, avec malgré tout un net avantage pour l UHP (6). Le personnel ITA de l INRIA a augmenté d environ 20 % depuis 4 ans, les autres établissements n ont mis aucun moyen humain supplémentaire. Le nombre d HDR soutenues est en progression : 4 en 2005, 3 en 2006, 5 en chercheurs ou enseignants chercheurs ont une HdR ; ils encadrent presque tous des thèses, à l exception de moins d une dizaine. Le Centre de recherche a vu son nombre de doctorants nettement augmenter ces dernières années. Actuellement 150 thésards sont identifiés. Le nombre de thèses soutenues est en progression : 24 en 2005, 40 en 2006, 29 en La durée moyenne des thèses est de 3 ans et 6 mois. Le financement des thèses se répartit de la manière suivante : Allocations de recherche : 8 Allocations de recherche et monitorat : 24, AMN 5, AMX 2, CORDI 19 Ressources propres (dont des cofinancements Région à 50%) : 45, CIFRE 11, Enseignement secondaire 3, Financement étranger 23, Salariés sur emplois publics 3. Les abandons sont de l ordre de 4 à 5 par an. On constate une assez grande difficulté pour toutes les équipes d attirer de nouveaux thésards. 2 Déroulement de l'évaluation L évaluation s est déroulée sur 3 jours, du 13 au 15 février Un planning précis a été établi dans une concertation entre la direction du centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est, de l AERES, du CNRS, de l INRIA et des universités, ainsi qu avec le président du comité de visite. La première journée a permis d avoir une présentation générale du centre de recherche par son directeur et ensuite des présentations des six grands thèmes de ce centre : MIS-PAC, TALC, SSS-FSSI, I&G, STIC & vivant/informatique&vivant, AOC. Une heure était prévue pour chaque thème, questions comprises. Le comité a trouvé cette partie un peu longue, avec trop de généralités et avec des redondances fortes avec les présentations des équipes faites le lendemain. Une présentation de ces thèmes plus courte, plus centrée vers une démarche de politique scientifique aurait été préférable. 5

7 La journée du 14 février a été consacrée aux présentations scientifiques des équipes-projets. Les équipes ont été reparties en trois groupes d une dizaine d équipes avec des exposés en parallèle. Les membres du jury de visite se sont répartis (par 4 ou 5) sur les 3 groupes de présentation. Quarante-cinq minutes étaient accordées à chaque équipe-projet. Cette journée a été particuliérement riche. Le comité de visite a apprécié la qualité des présentations. En paralléle, le membre du comité de visite ITA a consacré sa journée à l examen des structures du centre de recherche, aux équipes ITA ou IATOS et au fonctionnement de la «vie» des services communs du centre. Il faut noter que les équipes-projets extérieures au LORIA n ont pas été examinées (Calvi, Tosca, Corida, Costeam, Masaie), car elles avaient été examinées dans le cadre de l évaluation des autres laboratoires partenaires (IECN, LMAM, LGIPM). La journée du 15 février a permis d examiner le fonctionnement de plusieurs services communs, ainsi que les perspectives aussi bien pour le LORIA que pour le Centre de Recherche INRIA Nancy - Grand Est. Les documents fournis au comité de visite n étaient pas très satisfaisants : un document issu de la contractualisation avec un certain nombre d informations globales sur le centre de recherche et une présentation succinte de chaque équipe, sans le nom des responsables, ni les publications des équipes. Le document contenait, en annexe, l ensemble des publications du centre de recherche, difficilement exploitable et sans les publications de Un CD avait aussi été fourni avec les rapports annuels des équipes, sans globalisation de l activité sur les quatre ans. La copie des supports de présentation des trois jours a été mise à la disposition des membres du comité de visite. Les trois déjeuners ont été utilisés pour des échanges avec l équipe de direction, avec les élus du conseil et les représentants syndicaux et les responsables de services. Les repas de midi ne sont pas forcément un moment idéal pour des échanges avec les élus et responsables de services, une plage spécifique aurait été préférable et aurait permis une meilleure écoute de part et d autre. Mais le comité de visite est conscient de la difficulté d une organisation sur un nombre de jours réduit. On peut regretter a posteriori de ne pas avoir eu une rencontre à huis clos du comité de visite avec des représentants des thésards. Le soir du 14 février a été consacré à une réunion avec les organismes ou établissements liès au centre de recherche, ainsi qu avec les directeurs de laboratoire du site liés avec le centre de recherche (CRAN, IECN, LMAM). 3 Analyse globale de l unité, de son évolution et de son positionnement local, régional et européen Le Centre de recherche INRIA Nancy - Grand Est a été créé en Il est clairement un des centres de recherche en informatique les plus importants en France. Le directeur du Centre de Recherche INRIA Nancy - Grand Est est aussi directeur de l UMR LORIA. Cette situation présente des avantages en termes de regroupements, de capacités d évolution, de masse critique, de mutualisations. Par contre, des inconvénients existent en terme de lisibilité, de contradiction éventuelle de politique entre une UMR et un CR INRIA. Ce point sera examiné dans la suite du rapport dans la mesure où des évolutions de structuration sont prévues. Karl Tombre assure la double direction depuis plus d un an. Il a succédé à Hélène Kirchner. Locaux Le Centre de Recherche a vu ses locaux presque doubler en Il dispose actuellement d une surface de m2, permettant de loger environ 400 personnes. Cette extension de locaux était absolument indispensable. Structure équipe Le Centre dispose de 20 équipes-projets dont 16 d entre elles sont des équipes LORIA et 5 locales en cours d instruction pour de venir équipes-projets. Lors des dernières quatre années, un certain nombre d équipes ont évolué : recomposition, éclatement d une «grosse» équipe en plusieurs nouvelles. Ces évolutions sont favorisées par 6

8 la volonté de l INRIA de ne pas permettre à une équipe de se maintenir en l état plus de 12 ans. Environ un quart des équipes du LORIA n ont pas le le statut d EPI et ne semblent pas envisager de l obtenir dans les 4 prochaines années. Quelques enseignants chercheurs se trouvent dans des situations intermédiaires de recherche d intégration d équipes ou de recomposition d équipes. Les données concernant ce personnel ne sont pas très claires. Effectifs Les effectifs du Centre ont nettement augmenté au cours des dernières années : 155 chercheurs ou enseignants chercheurs en 2001, 192,5 en 2007, 107 doctorants en 2000, 166 en Il faut souligner l augmentation récente du nombre de doctorants, qui était un peu faible précédemment. On retrouve le bon ratio de 1 chercheur-enseignantchercheur/doctorant. Le nombre d ITA et d IATOS, passant de 74 en 2002 à 88 en 2007, a aussi fortement évolué. Gouvernance/structure scientifique/théme Le Centre se présente sous forme d un ensemble de thèmes (dont un transversal) auquels se raccrochent les équipes-projets. Le comité de visite tient à saluer l effort de structuration fait. Deux de ces thématiques constituent une continuité scientifique dans des domaines d excellence du centre (traitement des langues et qualité et sûreté des logiciels) et seront renforcées avec les plates-formes du CPER. On notera le renforcement des activités «l homme dans la boucle» avec les questions d interaction, de perception et de cognition. Dans ce cadre, une nouvelle thématique est identifiée «Image et Géométrie». Elle correspond à une montée en puissance d équipes de recherche de très bonne qualité dans ce domaine, avec un «ERC Starting Grant» qui constitue une reconnaissance internationale de très haut niveau. Le thème transversal est principalement liè aux sciences du vivant et aux recherches pluridisciplinaires sur les systèmes complexes. Il est à encourager. Il aurait été intéressant de savoir comment se concrétise l animation des thèmes : est ce uniquement une forme de présentation ou y-a-t il une «roadmap» de travail par thème pour favoriser les échanges, les collaborations, l utilisation de plates-formes et l émergence de nouvelles équipes? La restructuration des équipes s effectue avec une dynamique postive. La gouvernance du Centre est bien organisée et vise à l efficacité et à l excellence. La structure a de réelles ambitions et prend en compte les évolutions possibles du paysage de la recherche à Nancy. Publications Les publications sur les 4 dernières années sont en nombre de 1716 dont 329 dans des revues internationales et 888 dans des congrès internationaux. Les ratios sont ainsi de l ordre de 2 publications en revue internationale par chercheur sur les 4 ans et de 5 articles par chercheur dans une conférence internationale tous les 4 ans. Sans être exceptionnels, ces ratios sont de bon niveau. Il faut noter que l année 2006 a vu une forte augmentation (plus de 20%) du nombre de publications. L effort doit être maintenu. Thèses Le nombre de soutenances de thèse est en augmentation : 25 en 2004 (ce qui était faible), 24 en 2005, 40 en 2006 et 29 en On doit malgré tout s interroger entre la différence entre le nombre de doctorants et celui des soutenances. Le nombre d HdR soutenues par an est d un peu plus de 4 en moyenne par an. Ceci reste faible. L augmentation de ce nombre en 2007 (5) laisse à penser qu il y a peut-être une incitation de la direction et des responsables d équipes, même si cela n a pas été mentionné lors de la visite. Il faut souligner la présence d une école doctorale assez large IAEM (Informatique, Automatique, Electronique, Mathématiques). Cette école doctorale favorise un certain nombre de collaborations en particulier avec les mathématiciens et a permis de faire émerger un PPF et de proposer la fédération de recherche Charles Hermite. 7

9 Budget/contrats Le budget recherche en 2007 du CRI est de plus de 6 millions, dont près de 2,5 milions de ressources propres. Ces dernières proviennent pour un tiers de projets européens (ce qui dénote une bonne reconnaissance scientifique), pour un quart de projets ANR, pour 10 % de contrats industriels (la proportion de contrats industriels directs pourrait être augmentée). On note une certaine augmentation des crédits provenant des projets ANR. Ce phénomène se retrouve dans plusieurs autres laboratoires en France, du fait de l impulsion donnée par les appels d offres ANR, souvent au détriment des contrats bilatéraux. Les taux de succès aux appels d offres ANR sont de l ordre de 30 % (avec une diminution en 2007 à laquelle il faut être vigilant), ce qui se situe dans la moyenne nationale, mais sans plus. La gestion des contrats se décide via des comités de contrats avec tous les établissements. La gestion des contrats est répartie entre les établissements en choisissant comme établissement gestionnaire celui auquel appartient le porteur du projet lié au contrat. Ceci représente une régle simple et efficace. Relations internationales Les relations européennes et internationales sont actives. Chaque équipe a des relations internationales suivies et organisées dans le cadre de programmes de collaboration ou d échanges internationaux, avec une moyenne de 1 à 2 programmes par équipe. Cette politique doit être maintenue et amplifiée. Les équipes participent au 6ème PCRD et au 7ème PCRD avec 28 projets. Le document fournit une liste de 28 projets actifs en 2004 dont 9 REX, 5 STREP, 3 IP, 7 IST, 1 CRAFT, 1 FET, 1 e-content et un remarquable ERC. L objectif du CRI est d augmenter le nombre de projets européens du laboratoire avec l objectif que les ¾ des équipes-projets participent au moins à un projet européen. On ne peut que souscrire à cette volonté du CRI. Il faut noter que l équipe projet Madynes est coordonatrice d un projet réseau d excellence. Région et Grande Région La situation géographique du CRI favorise la possibilité de relations internationales (Belgique, Luxembourg et surtout l Allemagne). Des ateliers thématiques fonctionnent avec les universités de Sarrebruck et Kaiserlautern ainsi qu avec les instituts Max Planck de Sarrebruck. On doit encourager le CRI Nancy Grand Est à continuer et intensifier ces relations et à profiter de sa situation privilégiée. Ces relations devraient aussi permettre d attirer des doctorants, des postdoctorants ou des chercheurs confirmés des pays limitrophes, en particulier de l Allemagne. Des équipes projets sont prévues en Allemagne. Cette extension est très importante et doit permettre à l INRIA d accroitre sa position internationale. Le CRI Nancy - Grand Est a une volonté de s inscrire dans une perspective de recherche régionale. Des laboratoires de Metz étaient présents depuis longtemps dans l activité du centre. Le périmétre s élargit vers Besançon, Belfort et sutout vers Strasbourg. Cete volonté d élargissement est à encourager fortement. La participation du CRI Nancy - Grand Est à des pôles de compétitivité est très faible. La situation en Lorraine lui est défavorable. En effet, les pôles régionaux existants ont des thématiques éloignées de celles du CRI. Il est possible de participer au pôle sur les matériaux, mais probablement de façon secondaire. Il est regrettable qu un pôle de compétitivité n ait pas été présenté et retenu par la Région dans les domaines de compétences du CRI. Le tissu industriel local semble faible et peu propice. CPER Les contrats CPER précédents (pôle PRST Intelligence Logicielle) et l actuel (pôle PRST Modélisation, Information et Systèmes Numériques) ont un effet structurant très important. Ils permettent de financer de grandes plates-formes sur lesquelles plusieurs équipes sont susceptibles de collaborer. Ce point est très positif pour la recomposition des équipes, l émergence de thématiques et les collaborations pluridisciplinaires. On ne peut qu encourager une telle politique. L INRIA a choisi de fortement accompagner le CPER, représentant ainsi plus de 500K par an d investissement en matériel, auquel il faut ajouter 300K de crédits d accompagnement (financement de thèses et de post-doctorants). Sept plates-formes sont prévues pour créer des centres de compétences au niveau au moins national dans plusieurs domaines. On doit encourager la volonté de confirmer un centre national dans le domaine des langues, le projet de création d un laboratoire de haute sécurité en informatique (qui serait le 1er labo civil de ce type), la création d un centre de compétences et de transfert en Génomique et Bio modélisation. Ces plates-formes sont aussi susceptibles de créer des liens avec des entreprises utilisatrices. 8

10 Ecole doctorale Il faut noter que le CRI Nancy - Grand Est souhaite être plus impliqué au niveau doctoral et ainsi a demandé à être établissement associé à l école doctorale IAEM. On ne peut qu inciter des chercheurs INRIA à participer à des cours en Master 2 recherche ou à la préparation à la recherche d étudiants. Colloques-rayonnement Le CRI Nancy - Grand Est a intensifié son action dans l organisation de colloques nationaux et internationaux. Ceci est une preuve de notoriété pour un laboratoire. De 3 congrès par an, le CRI est passé à 8 congrès en 2006 et 11 congrès en Cette progression est excellente et constitue un élément évident de reconnaissance nationale et internationale du CRI Nancy - Grand Est et cette volonté d organisation de manifestations scientifiques doit être maintenue. Valorisation Dans le domaine de la valorisation, des relations avec des entreprises ont permis de participer à 3 brevets (mais dans une seule équipe). 4 créations d entreprises sont intervenues récemment et plusieurs projets ont été lauréats dans des concours d innovation et de création. Cette situation est nouvelle, après quelques années de «calme» dans ce domaine. La création d entreprise permettra aussi d intensifier les collaborations avec les entreprises. Tutelle INRIA La configuration du Centre de Recherche Nancy - Grand Est et son environnement sont en cours de changement. En effet, l INRIA ne souhaite plus être une tutelle d une UMR. De ce fait deux entités vont se distinguer, un laboratoire LORIA UMR et un CR INRIA avec deux directions disjointes. On peut reproduire dans ce rapport l argumentaire présenté par Jean Pierre Verjus : «Le Centre de Recherche INRIA Nancy - Grand Est a une vocation plurirégionale couvrant en particulier l Alsace et la Franche-Comté, par conséquent le pèrimétre est différent de celui de l UMR LORIA à vocation plus restreinte géographiquement. En conséquence, les deux entitès ne peuvent être confondues». De plus l INRIA souhaite s ouvrir à d autres thématiques disjointes de celles du LORIA ; ce qui justifie aussi cette séparation. L ensemble du personnel et les cadres dirigeants du LORIA souhaitent un maintien de l unité géographique des activités de recherche mais on note une certaine inquiétude vis à vis de changements. Il semble que l INRIA ne souhaite pas bouleverser les structures. Il n est pas question actuellement de partition au niveau du personnel. La clarification des rôles respectifs des deux entités UMR et CRI est une bonne chose, mais le maintien de l ensemble des équipes et du personnel dans un environnement commun est très souhaitable. Ceci permet d avoir une masse critique importante, et favorise l évolution et la recomposition des équipes, les collaborations inter-équipes, etc. Fédération Par ailleurs une demande de Fédération de Recherche Charles Hermite fait suite à un PPF. Elle est destinée à favoriser les recherches interdisciplinaires en particulier avec l automatique et les mathématiques. Ce rapprochement scientifique est bénéfique pour le site Grand Est. Un laboratoire commun regroupant toutes ces thématiques pourrait être envisagé à long terme. 9

11 4 Analyse équipe par équipe et par projet ALGORILLE Les thèmes principaux de l équipe concernent les aspects algorithmiques liés aux calculs sur la «grille». Ainsi dans le cadre du projet national Grid5000, l équipe a choisi de situer ses recherches sur les niveaux Applications et Services en évitant le Middleware, ce qui permet de se concentrer sur les problèmes algorithmiques. Rappelons que ces questions algorithmiques telles que l ordonnancement des tâches constituent l un des principaux verrous technologiques pour les applications sur la grille. Points forts : Une petite équipe-projet jeune (plusieurs recrutements récents). Bonne perception des problèmes fondamentaux algorithmiques à résoudre dans le cadre des applications sur la grille de calcul. Très bonne production scientifique ainsi que des développements logiciels significatifs. Points faibles : Peu de contrats industriels et d applications véritables. Recommandation : Continuer cette approche algorithmique, en se plaçant dans un contexte totalement distribué, peut-être en utilisant des idées algorithmiques probabilistes (qui dans certains cas permettent d éviter de choisir de mauvaises solutions de type optimum local dans les problèmes d ordonnancement ou d allocation). ALICE ALICE est une très jeune équipe créée en janvier L'équipe comprend quatre CR INRIA dont un en détachement pour créer une entreprise, cinq doctorants, deux postdoctorants et un collaborateur extérieur enseignant chercheur à l'inpl. ALICE est issu du projet ISA et sa problématique prolonge celle d'isa sur les points suivants : le traitement informatique des modèles géométriques ("geometry processing"), le calcul haute-performance en synthèse d'images et la visualisation 3D. Même si le sous-titre de l'équipe est "Géométrie et Lumière", l'accent est davantage sur la Géométrie que sur la Lumière. ALICE est une équipe reconnue au plan international et certains de ses résultats (en particulier sur la paramétrisation de surfaces triangulées et l'optimisation numérique) font autorité. L'équipe a un bon score de publications et obtenu plusieurs "Best paper awards". Elle a par ailleurs développé des logiciels distribués en open source et été à l'origine de la création d'une startup (Scalable Graphics) fondée par un chercheur de l'équipe. Les membres de l'équipe sont très présents dans la communauté internationale et ont su nouer des collaborations fructueuses académiques et industrielles. Recommandations : ALICE est une jeune équipe très dynamique reconnue au plan international pour ses contributions scientifiques. En se développant, ALICE peut devenir une équipe phare dans son domaine. Le succès récent et remarquable d un des membres de l équipe à l'erc devrait permettre à ALICE d'atteindre cet objectif. Le renforcement de l'équipe devrait permettre également de renforcer l'activité de développement logiciel : meilleure documentation et diffusion, benchmarking et comparaison avec les logiciels stars du domaine etc. L'orientation récente d'alice vers la simulation doit être encouragée ainsi que les collaborations avec des spécialistes de la résolution d'edp. Le contexte lorrain est pour cela excellent et le savoir faire d'alice peut trouver ainsi de nouvelles applications intéressantes. 10

12 CACAO Cette équipe a été créée en 2006 et fait suite à l équipe SPACE commune avec l université Paris 6. Ses effectifs sont: 2 CR, 2 DR et 3 doctorants. Les chiffres dans le rapport sont légèrement différents (3 chercheurs, 1 MdC et 2 doctorants). Cette équipe a vu ses effectifs bouger plusieurs fois lors des quatre dernières années avec des mobilités entrantes et sortantes. Ses thèmes de recherche principaux sont : l arithmétique et les méthodes mathématiques pour la cryptologie asymétrique, en particulier les courbes de genre 2, les réseaux et applications, la factorisation. Cette équipe a le souci d une part d obtenir des résultats théoriques significatifs et d autre part de produire des logiciels utilisables et diffusables. Il faut particulièrement retenir le logiciel du domaine arithmétique flottant MPFR (en constante évolution depuis 1999), intégré dans Maple, Magma et gcc. Plusieurs résultats marquants ont été obtenus sur la FFT et des gains de calcul importants en arithmétique. Il faut aussi souligner le souci de cette équipe de s inscrire dans un contexte de collaboration internationale avec les meilleurs laboratoires ou équipes du domaine (ENS, LIX, TANC, IECN, Canberra) et la participation avec succès à des compétitions internationales. La production scientifique a une pente ascendante marquée et atteint un excellent niveau (sur 4 ans : 12 revues et 23 conférences dont certaines majeures comme ARITH, Crypto ou ANTS). L équipe a su s inscrire dans le mouvement des appels d offres ANR, avec la sélection d une ANR blanche CADO en commun avec l équipe TANC de Saclay et l IECN. Le devenir de ses thésards est excellent : 2 MdC et 1 CR dans les meilleurs laboratoires de France du domaine. L équipe connaît très bien le contexte international du domaine et se situe à un très bon niveau dans ce contexte. Les perspectives sont très bien identifiées. On ne peut que souligner l excellente qualité de cette équipe de recherche. Elle doit continuer dans ses thématiques avec les élargissements signalés comme perspectives. Il faudrait favoriser son souhait de recrutement soit avec une mutation ou un recrutement d un chercheur susceptible d intervenir au niveau du matériel ou d un professeur. Dans ce dernier cas, cela permettrait d avoir une meilleure participation aux enseignements, ce qui favoriserait le recrutement de doctorants, dont le nombre est un peu faible. L équipe n a pour le moment aucun contact industriel. Un effort est à faire dans ce sens. La création du laboratoire haute sécurité (mais que l équipe de mentionne pas) devrait constituer un environnement favorable pour cela. CALLIGRAMME CALLIGRAMME est une équipe du LORIA et du Centre de Recherche INRIA Nancy Grand Est créée en Elle vise à développer des recherches fondamentales sur les formalismes grammaticaux fondés sur la théorie des types, et à leurs applications au traitement informatisé de la langue française. La présentation des publications de l'équipe CALLIGRAMME n a pas été jugée satisfaisante sur la forme, avec des items hors de la période de référence (par exemple 2001) et des oublis de publications pourtant significatives (JoLLI 2004). En conséquence le niveau de publications de l équipe est difficile à évaluer finement. On notera que l'équipe a obtenu plusieurs résultats substantiels dans les représentations des réseaux de démonstrations, les grammaires catégorielles abstraites (CAG), les grammaires d'interaction (IG), et par le développement du compilateur de méta-grammaires XMG. Ce compilateur a été utilisé pour la génération d'une grammaire IG du français à large couverture. Des comparaisons favorables (mais assez informelles) ont été faites avec la grammaire française TAG développée «à la main» par Abeille. Avec TALARIS une méthode de conversion des tables de lexiques-grammaires de Gross a été développée. L'équipe CALLIGRAMME fait presque exclusivement des recherches sur la théorie des grammaire fondée sur la logique de types, tout en visant le large domaine des applications de traitement automatique des langues. Il y a un risque que cette focalisation du travail de l équipe à cette catégorie de grammaires apparaisse comme trop spécialisée, et l isole dans la communauté du TAL. On note ainsi que la plupart des citations des publications de l équipe, surtout à IG et même à XMG, sont internes au groupe (il est vrai que Wintner fait récemment référence à XMG, mais ses conclusions sont plutôt négatives). 11

13 Dans ce contexte, on est surpris que la section "évolution souhaitée de l'équipe" soit si brève. Il aurait été intéressant de faire le point sur la place (et les perspectives globales) de ce travail important sur ces grammaires utilisant la théorie des types dans le champ large du traitement automatisé des langues. L élargissement aux approches statistiques nous paraît nécessaire, même si cela peut être rendu plus difficile dans le contexte du français et du manque historique de corpus français. Néanmoins, même si cela demande de faire des expériences avec des corpus en anglais, le rapprochement avec les statisticiens serait essentiel pour ouvrir les recherches sur les CAG et les IG dans la prochaine période. CARTE L'équipe CARTE est une jeune équipe, issue des équipes PROTHEO et CALLIGRAMME. Elle est composée de 5 permanents, 5 doctorants et 4 post-doctorants. L'équipe CARTE s'intéresse au calcul en présence d'adversité au sens large. Ceci inclut des thèmes aussi divers que la théorie algorithmique des jeux, les modèles de parallélisme massif, les modèles de calcul et déduction par règles, les modèles de calculs sur les réels (à la Blum-Shub-Smale), les systèmes dynamiques, voire les systèmes hybrides, la complexité implicite, les polygraphes, ou bien encore la virologie informatique. Ces thèmes sont structurés en trois axes, le premier regroupant modèles continus et hybrides, parallélisme massif et logique et déduction par règles, le second étant fondé sur la théorie algorithmique des jeux, et le troisième sur la virologie. Ces thèmes couvrent une étendue impressionnante de domaines, et l'équipe a des publications d'un niveau globalement correct. L'équipe développe de plus le logiciel CARIBOO de vérification de terminaison de systèmes de réécriture sous stratégie. L'activité logicielle pourrait être améliorée. En termes de systèmes hybrides, par exemple, l'activité de l'équipe a jusqu'ici surtout consisté à établir des résultats d'expressivité ou d'indécidabilité. Si cette activité doit être poursuivie, il serait bon d'explorer ce qu'on peut quand même y décider ou y calculer, et produire des logiciels le démontrant. Cette variété des thèmes abordés dans l'équipe CARTE confine à l'éclatement thématique. Il est certainement encore temps, l'équipe étant encore jeune, de refocaliser les thématiques de l'équipe, et de concentrer ses forces sur quelques thèmes d'importance, pour bénéficier d'un impact plus fort sur la communauté internationale. Il est difficile de suggérer un thème plutôt qu'un autre, et c'est certainement la responsabilité du chef d'équipe de décider. Toutefois, un thème qui suscite certainement de l'intérêt est celui de la virologie informatique. Il y a encore peu d'équipes de recherche qui s'intéresse à la problématique des virus et en particulier de leur détection en France. L'équipe CARTE a ici l'avantage unique d'avoir su proposer une approche originale dite de virologie abstraite. Il faut soutenir cette thématique avec force. A ce titre, la participation forte de l'équipe CARTE au jeune laboratoire de sécurité du LORIA est un indicateur encourageant. L'avenir devra dire si ce laboratoire, au delà d'un effet d'annonce, aura des effets positifs sur l'essor de la virologie informatique à Nancy et en France. Son succès sera entre autres conditionné par la capacité des initiateurs du projet à rassembler une masse critique de chercheurs issus de diverses équipes du LORIA, et éventuellement d'autres laboratoires. CASSIS L'équipe CASSIS a pour objectif la vérification automatique de propriétés de sûreté et de sécurité de systèmes informatiques à nombre infini d'états. Elle décline cet objectif dans trois domaines: 1. La démonstration automatique de théorèmes, en particulier par l'approche SMT (solving modulo theories), dont elle est l'un des initiateurs au plan mondial. 2. La vérification automatique de protocoles cryptographiques, dont elle est un des acteurs majeurs au plan international. 3. La vérification symbolique et à base de contraintes, ainsi que la génération automatique de tests. 12

14 L'équipe CASSIS est parmi les plus grosses du centre, avec 14 permanents et 9 non-permanents, et a une activité soutenue de publications (8 revues, 36 conférences et workshops tout confondu en 2007), ainsi qu'une production régulière de thèses (environ 2,5 par an sur 4 ans). Elle a aussi une forte activité de production de logiciels: on retiendra Harvey dans le domaine 1, lequel est internationalement reconnu, et est désormais maintenu au sein de l'équipe MOSEL; AVISPA dans le domaine 2; et les BZ-Testing Tools dans le domaine 3. Elle participe à de nombreux projets tant européens (AVISPA, AVANTSSAR) que nationaux (ARA Arrows, Avote, Formacrypt, Cops, RNTL Pose). Enfin, CASSIS est un exemple en matière de transfert technologique, la société Leirios Technologies étant une jeune spinoff de la partie bisontine (domaine 3) de l'équipe. Une particularité de CASSIS est d'être bi localisée entre Nancy (domaines 1 et 2) et Besançon (domaine 3). La logique de ce regroupement est justifiée par l'utilisation commune de techniques logiques et symboliques pour la vérification de systèmes informatiques, par la complémentarité des approches à base de test et de preuve et par l'existence d'un projet en commun (RNTL Pose) et de nouveaux domaines d'applications communs (web services). Le projet RNTL Pose est une bonne illustration de cette complémentarité et du réel travail en commun des deux équipes. La qualité des parties nancéennes et bisontines est cependant légèrement inégale. La partie nancéenne, sur les domaines 1 et 2, est reconnue internationalement. La partie bisontine, sur le domaine 3, a une légitimité nationale, une forte activité de transfert industriel, et bénéficie d'une dynamique ascendante. Ceci en soi peut justifier l'intérêt d'un regroupement entre les deux parties de l'équipe. Les perspectives de CASSIS sont nombreuses, et en grande partie excitantes. On note en particulier, dans le domaine 1, l'intégration de LTL avec des structures de données, ou l'analyse de structures à pointeurs dans l'ara Arrows. Le départ de Silvio Ranise, membre clé de ce projet, pose cependant un problème qu'il faudra contenir. On note aussi dans le domaine 2 l'intérêt marqué pour les protocoles de groupe, la vérification d'api crypto, le vote électronique, ainsi que la notion de vérification compositionnelle de protocoles et l'analyse dans les modèles computationnels. Dans le domaine 3, l'extension des techniques au cas paramétrique, l'extension de la génération de tests aux propriétés de sécurité et plus seulement de la sûreté, la fertilisation croisée des approches génération de test et démonstration automatique. Finalement, l'équipe s'intéressera à l'avenir à la vérification de services Web, en intégrant notamment les vulnérabilités nouvelles des protocoles XML, ainsi que la problématique de la composition de services Web. Il est clair que CASSIS doit maintenir son dynamisme et son niveau d'excellence dans ces domaines, soutenu par la production de logiciels de qualité. CORTEX L'équipe CORTEX est à la fois équipe du LORIA et équipe-projet de l'inria. Elle est composée de 10 membres permanents (2 DR INRIA, 3 CR INRIA, 1 CR CNRS et 4 MC) et 6 doctorants. Le thème général de l'équipe est l'intelligence neuro-mimétique, déclinée en 4 directions de recherche : le niveau comportemental, le niveau neuronal, les architectures dédiées et l'extraction des connaissances. L'équipe souhaite se recentrer sur les trois premières directions, l'extraction des connaissances sortant des thèmes de l'équipe (avec l'un de ses membres). Points forts : Le positionnement scientifique de l'équipe est bien défini : de l'observation biologique à sa modélisation informatique, avec production d'architectures et dispositifs matériels originaux et retour vers la biologie. Le souhait de recentrage est cohérent avec son projet scientifique. Les collaborations nationales et internationales de l'équipe, notamment avec des équipes de neurosciences, sa participation à de nombreux projets nationaux et européens, une importante activité de développement logiciel et son bon niveau de publications, font de CORTEX une équipe solide. Points faibles : Le retour vers la biologie est peut être le point qui reste le plus à développer. Recommandations : L'équipe doit veiller, comme elle le fait actuellement, à développer conjointement tout le champ qu'elle se propose de couvrir, sa richesse provenant de son positionnement pluridisciplinaire. 13

15 Ecoo L équipe ECOO organise ses recherches autour de deux axes : Ingénierie des procédés et Edition collaborative. En 2007, elle comprenait 12 permanents (essentiellement des enseignants-chercheurs), 7 doctorants, 2 postdoctorants et 2 ingénieurs. Dans les deux axes, l équipe couvre un large spectre du processus de développement, de la construction de modèles et leur vérification par la preuve, à l implantation dans des logiciels de qualité industrielle. Cela se traduit d une part par une grande diversité dans les publications de haut niveau de l équipe, et d autre part par la distribution de solutions open-source (notamment Bonita et Libresource), qui ont été adoptées par de nombreux utilisateurs et qui trouvent un réel soutien dans une communauté extérieure à l équipe (notamment chez Bull et Red Hat pour Bonita, et dans la PME Artenum pour Libresource). L équipe est bien positionnée dans les communautés internationale (projets européens, comités de programme de nombreuses conférences) et nationale (projets ANR, GDR) et active dans les coopérations avec d autres équipes INRIA à Nancy et en France. Les perspectives de l équipe concernent d une part le support à des organisations inter-entreprises en garantissant des propriétés notamment liées à la sécurité et à la confidentialité et d autre part, le support à des collaborations ouvertes entre un grand nombre d utilisateurs (systèmes pair à pair, édition collaborative de type Wiki). Il faut également noter que le prochain quadriennal sera une période de transition pour ce projet qui vient à échéance en 2010 et verra prochainement le départ de son responsable. Dans cette période de transition, le comité encourage l équipe à conserver cette démarche ambitieuse de développements de logiciels pertinents pour le monde socio-économique, en s appuyant sur la formalisation des problèmes et mécanismes sous-jacents. MADYNES La date de création de l équipe n est pas précisée, mais semble être antérieure à Ses effectifs sont: 2 professeurs, 2 CR INRIA, 4 maîtres de conférence, 2 post-doc, 6 doctorants, 2 ingénieurs. Ses thèmes de recherche principaux portent sur la gestion de réseaux principalement sur deux plans : la supervision et la sécurité des communications, l exploitation de systèmes de très grande échelle et complexes (autonomes, dynamiques ). Des résultats théoriques significatifs ont été obtenus dans ces deux domaines et projetés sur les problématiques industrielles au travers de nombreux projets collaboratifs nationaux, européens et internationaux mais également de contrats directs avec des industriels majeurs comme ALU/Bell-Labs. L équipe est responsable du réseau d excellence européen EMANICS et est clairement reconnue internationalement comme une équipe clé dans le domaine. Au vu du rapport d activité 2006, le volume des publications est bon et elles sont de bonne qualité. Il faut toutefois souligner que les rapports Loria et INRIA fournis pour l évaluation ne donnent aucune information exploitable sur ce sujet. L équipe dissémine à la fois sous forme de logiciels open source et sous licence, avec dépôt de brevet le cas échéant. Clairement, la capacité de valorisation et de dissémination de l équipe est un de ses points forts. Le niveau de collaboration local interne au LORIA, mais aussi à l INRIA est faible, mais des collaborations avec le LIP6 et l Université du Luxembourg semblent bien actives. Les perspectives scientifiques sont bien identifiées à travers trois axes de recherche actifs en ligne avec le noyau de compétences de l équipe. On notera tout particulièrement la volonté de mettre en place une structure de haute sécurité pour permettre l analyse d attaques dans les infrastructures. Le projet possède un potentiel intéressant et peut permettre à l équipe d aborder des sujets inabordables sinon. Une coordination avec les centres d évaluation sécuritaire de systèmes électroniques et informatiques est sans aucun doute à mettre en place. Sa mise en pratique demandera sans doute des procédures spécifiques et un coût significatif, mais ce sujet mérite une grande attention. 14

16 Dans ce contexte, la demande d évolution de l équipe en recrutement d un chercheur senior est cohérente avec son potentiel et la croissance d intérêt sur le sujet. MAGRIT L équipe a été créée en avril 2006 et est issue d ISA. Elle comprend 2 CR INRIA, 3 MdC, 1 collaborateur Professeur au CHU, 3 thésards. Le thème général de recherche est l augmentation visuelle d environnements complexes. Le thème de la réalité augmentée est étudié dans plusieurs domaines, en particulier dans le domaine médical. Il s intéresse à l ajout d objets 3 D dans une scène avec des difficultés scientifiques et techniques liées à l approche boucle ouverte et temps réel avec un passage à l échelle (grands environnements, contrainte temps, calcul à tout instant du point de vue de l observateur). L équipe cherche à obtenir des solutions robustes pour les principaux problèmes de la réalité augmentée (calcul de point de vue, reconstruction d éléments) avec prise en compte de la multi modalité et des environnements multi planaires. Les publications de l équipe sont en nombre et de qualité : 5 revues, 25 conférences (dont ISMAR et MICCAI conférences de référence) et 2 thèses soutenues. Des distinctions ont aussi été décernées à cette équipe : meilleur article ISMAR, prix de thèse de Lorraine. Il y a un certain déséquilibre entre le nombre de publications en revues et celles en congrès. Un léger rééquilibrage serait souhaitable. Il faut souligner que ces chiffres ne mesurent que l activité sur 2 ans, depuis la création de l équipe. Pour avoir un nombre comparable à d autres équipes actives pendant 4 ans, il faudrait multiplier les publications par 2. Cette équipe a plusieurs collaborations avec d autres équipes, par exemple Parole-Nancy (sur le sujet de la tête parlante), Alcove-Lille (sur l apprentissage chirurgical). Les projets internationaux sont bien présents avec la participation aux projets européens ARIS et ASPI, et des co-tutelles de thèses. L activité de valorisation est de très bonne qualité, en particulier avec GE, avec laquelle 4 brevets ont été déposés. Des thèses CIFRE sont actives. Les perspectives : passage à l échelle avec amélioration de la répétabilité du calcul de pose, reconstruction automatique semi interactive boucle ouverte et fusion multimodale, sont intéressantes. L équipe a des potentiels en recherche qui justifieraient un recrutement. On peut remarquer que cette équipe ne contient aucun cadre (DR ou professeur). Le nombre de thésards reste limité avec aucun nouveau recrutement depuis 2 ans. Un véritable effort doit être fait pour attirer des thésards. Le positionnement par rapport à d autres équipes n est pas très clairement exprimé. On peut même s étonner que soit déclaré qu il n existe aucune autre équipe capable de traiter les sujets de façon transversale en boucle ouverte et en temps réel. Les thèmes applicatifs concernent de façon très majoritaire le domaine médical. L équipe devrait élargir son champ et recentrer une partie de ses recherches au niveau fondamental. MAIA Le but principal de l'équipe est l'étude de systèmes multi-agents interagissant avec leur environnement (situés). Ces travaux sont développés selon deux axes principaux: la théorie de la décision (distribuée) en environnement incertain et l'étude de sociétés d'agents. L'équipe a entre autres travaillé sur l'apprentissage de comportements d'agents en vue d'optimiser leur fonctionnement individuel ou collectif. Elle a ainsi contribué à faire émerger la théorie de la décision markovienne distribuée (DEC-POMDP) où plusieurs agents optimisent leur comportement. MAIA dispose en outre d'acquis scientifiques qui lui permettent d'aborder avec succès des niches applicatives hétérogènes (de la télémédecine à la robotique en passant par l'analyse d'activité sur le Web). MAIA est aussi impliquée dans des projets de robotique comme la certification du contrôle de trains de véhicules. L'équipe MAIA est composée de 12 permanents (dont 5 chercheurs) et de 14 doctorants. 15

17 Evaluation : MAIA jouit d'une très bonne réputation internationale, en particulier en ce qui concerne les processus de décision markoviens partiellement observables. Elle entretient des collaborations avec des centres reconnus (dont une équipe associée avec l'université du Massachusetts) et participe à de nombreux projets européens. L'activité de l'équipe est abondante sur tous les plans : développement, publications, contrats. MAIA développe une activité de valorisation très importante au travers de liens directs avec des entreprises (Crédit Agricole, Technoscope, CardiaBase, Diatelic) ou la création de start-ups (Sailendra ou Intuitive machines en préparation). Recommandations : On fera trois observations sur les travaux de l'équipe MAIA: L'activité de publication est abondante mais n'est pas assez orientée vers des journaux de profil élevé : il faudrait accentuer l'effort de publication là où l'équipe pourrait avoir le maximum d'impact. Les évaluateurs ont remarqué un recrutement quelque peu endogène ces dernières années (trois doctorants de l'équipe ont été recrutés comme chercheurs ou enseignants-chercheurs). Il serait utile d'ouvrir plus les recrutements. Enfin, comme noté par l'équipe, les applications ne sont pas toujours, au final, en lien direct avec les résultats de l'équipe : il faudrait veiller à leur pertinence. L'équipe a connu sur la dernière période un fort recrutement, source potentielle de dispersion supplémentaire. Afin de préserver sa cohésion et surtout d'augmenter sa lisibilité et sa visibilité, l'équipe doit mener une réflexion et mieux distinguer entre ses points forts scientifiques et ses succès applicatifs. MERLIN MErLIn est une équipe du LORIA et du CRI N-GE. L'équipe a été créée en 1998 avec pour mission l'étude de nouvelles modalités d'assistance à l'utilisateur et d'interaction homme-machine. Ses activités ont évolué pour tenir compte des contextes d'utilisation nouveaux : agents conversationnels animés, visualisation 3D de masses de données visuelles, interaction multimodale parole+regard. L'équipe était initialement bi-localisée entre Nancy et Rocquencourt. Elle comporte actuellement un seul membre permanent. Le comité d'évaluation de l'inria a demandé l'arrêt du projet en Une année supplémentaire de soutien par l'inria a finalement été accordée. Points forts : L'équipe est portée par une belle dynamique scientifique, malgré ses moyens restreints, grâce au charisme et à l'engagement de sa directrice. Les publications sont de très bon niveau, l'activité d'animation est excellente et les travaux sont reconnus au plan international (la responsable est depuis 2006 Officer du Special Interest Group SIGACCESS de l'acm ). L'activité de valorisation est bonne, compte tenu des moyens limités de l'équipe (projets du CPER, ACI, contrats directs avec FT R&D). Points faibles : L'équipe paraît isolée scientifiquement au sein du centre et son activité de valorisation un peu en retrait au regard de son dynamisme et de sa notoriété. Le point critique est celui de son avenir, le maintien en activité de sa responsable tenant du tour de force. Recommandations : Seule équipe IHM du laboratoire, l'équipe MErLIn est une équipe en sursis et le risque est grand de perdre ses acquis scientifiques, faute de recrutement. Alors que des équipements lourds autour d'un environnement immersif de type "CAVE" sont mis en place, il nous paraît particulièrement regrettable de ne pas maintenir une compétence en Interaction homme machine au sein du centre. 16

18 MOSEL Le thème du projet Mosel est le développement systématique de systèmes du point de vue méthodologique. Ce point de vue est original, et propre au projet. Il se distingue du développement de nouvelles techniques de vérification ou de construction de systèmes. Le point de vue est important, mais rend la définition de questions scientifiques ciblées un peu difficile. Le projet Mosel est constitué de chercheurs d une excellente qualité, elle est reconnue internationalement, comme en témoignent les collaborations avec de grands chercheurs du domaine. Le projet est dans une phase de validation de résultats. La méthodologie développée les années précédentes est mise en pratique dans de nombreuses études de cas (notamment le développement systématique d un algorithme distribué connu de la littérature). On peut dire que ces études de cas sont utiles et satisfaisantes dans le sens où elles mettent en valeur la méthodologie (pour l ingénieur ainsi que pour l étudiant), mais on peut se demander en quoi consiste la composante scientifique de cette activité (dans le sens où cette activité conduit à des résultats qui expriment un progrès tangible et exprimable dans un langage scientifique). Nous encourageons donc les membres du projet à rendre plus explicites les leçons tirées de ces expériences, et les nouveaux problèmes scientifiques qu'elles permettent d'identifier. Le projet a une autre composante, le développement de prouveurs SMT et leur intégration dans Isabelle. Le potentiel des prouveurs SMT est loin d être exploité, que ce soit en puissance ou en champ d application. La direction prise par le projet (extension avec des quantificateurs alternants) est particulièrement prometteuse pour étendre le potentiel (dans les deux axes) et elle s'accorde particulièrement bien aux compétences en déduction à l INRIA Nancy - Grand Est. Le choix de la collaboration avec le groupe autour de SPASS au MPI à Sarrebruck semble judicieux pour accélérer ce développement de solveurs SMT. ORPAILLEUR Orpailleur est à la fois une équipe du LORIA et une équipe-projet de l'inria. Elle comprend 9 chercheurs et enseignants-chercheurs permanents (2 DR CNRS, 1 CR CNRS, 1 CR INRIA, 2 PR, 3 MC) et 14 doctorants. Le thème principal de l'équipe est l'extraction de connaissances dans les bases de données, en suivant tout le processus, des données brutes aux systèmes de connaissances, et en mettant en œuvre des techniques de fouilles variées, aussi bien symboliques que numériques. Points forts : L'équipe participe à plusieurs projets au plan national et international (dont un réseau d'excellence). De nombreux systèmes logiciels sont développés par des membres de l'équipe, généralement en lien avec une application bien particulière. Le niveau de publications est bon, avec quelques publications excellentes et plusieurs distinctions locales et nationales ces dernières années. Points faibles : Très intéressée par les applications, et soucieuse de produire des logiciels répondant aux problèmes posés, l'équipe ne dégage peut-être pas suffisamment ce qui est au cœur de ses compétences et de son expertise, ce qui fait son originalité par rapport aux très nombreuses recherches menées en France et au niveau international en KDD. Recommandations : L'équipe pourrait tenter de mieux synthétiser son domaine d'expertise, qui semble être la fouille de données complexes guidées par les connaissances du domaine, et les aspects fondamentaux qui le constituent. Orpailleur est utilisatrice de techniques d'apprentissage automatique, comme plusieurs autres équipes du centre. La mise en commun des compétences présentes au centre dans ce domaine profiterait très certainement à ces équipes. 17

19 PAROLE Parole est une équipe du LORIA et une équipe-projet de l'inria Nancy - Grand Est. L'équipe a été créée en 1999, elle comporte 4 CR CNRS et 11 enseignants-chercheurs. Ses objectifs concernent l'analyse et la reconnaissance automatique de la parole, en vue de la conception d'interfaces vocales efficaces. Des applications à l'apprentissage des langues et au handicap sont également envisagées. Points forts : L'équipe apparaît très soudée, avec une excellente dynamique interne. Fortement ancrée dans l'histoire du laboratoire, elle bénéficie d'un héritage scientifique fort. Elle associe des compétences variées (de la perception à la reconnaissance), et vise à la fois une contribution fondamentale (nouveaux modèles de perception, nouveaux algorithmes) et une contribution appliquée, attestée par des démonstrations nombreuses et convaincantes. L'équipe a su évoluer vers des sujets d'actualité (traduction parole-parole, technologies vocales pour le handicap, têtes parlantes...). Elle bénéficie d'une forte notoriété internationale (collaborations avec plusieurs laboratoires phares du domaine en Europe et hors Europe), sa production scientifique est excellente et son implication au niveau européen est excellente (animation de plusieurs projets). Points faibles : L'activité de valorisation semble un peu en retrait, au vu du dynamisme et du potentiel de l'équipe. On attendrait plus de débouchés vers le monde industriel, mais aussi des contacts plus soutenus vers les communautés de l'éducation et du handicap. Les modèles utilisés pour l'apprentissage et la reconnaissance présentent des parentés certaines avec les modèles exploités au sein d'autres équipes, et il serait souhaitable d'augmenter la synergie avec ces équipes. Recommandations : Une meilleure lisibilité de l'activité de valorisation est souhaitable, qui devrait être accompagnée d'une plus grande attention à son développement. L'équipe gagnerait également à rendre plus lisible son insertion au plan national et à renforcer ses collaborations à ce niveau. PROTHEO- PAREO Les thèmes scientifiques du projet Protheo sont le calcul de réécriture, la déduction modulo et le développement d outils de preuve, et l application aux preuves de propriétés de logiciels et aux extensions de langage de programmation (comme Java ou C) avec le calcul de réécriture. Le projet Protheo s est fait remarquer par son grand nombre de résultats théoriques, publiés dans les conférences et journaux les plus prestigieux, ainsi par ses développements pratiques qui aboutissent à la réalisation de nombreux outils comme TOM (intégration du calcul de réécriture et extension de langages de programmation, comme Java ou C), Color et Moca pour la certification de programmes fonctionnels, ou Lemuridae pour la déduction modulo. Nous mentionnons en particulier l outil TOM qui est un bel exemple de réussite de projet de recherche en ce qu il démontre les bénéfices d une structure comme le CRI Nancy Grand Est, qui soutient toutes les étapes, de la conception de fondements théoriques jusqu'à la réalisation d'applications d un degré de maturité industrielle. Le dernier point est soutenu par le fait que TOM est utilisé par BusinessObjects/SAP. Le projet successeur PAREO va dans le même sens que Protheo et profite donc d un grand effet d'entraînement. Parmi les perspectives figurent la consolidation des résultats obtenus ainsi que de nouvelles questions scientifiques intéressantes. Les domaines d applications sont la sûreté des programmes et la sécurité, et des environnements de développements intégrés et certifiés. Le projet va continuer les développements d outils mentionnés ci-dessus. Néanmoins nous recommandons de veiller à maintenir un équilibre entre consolidation (avec une grande partie d ingénierie) et recherche scientifique au sens propre. Nous encourageons le projet à se définir au travers l identification de thèmes originaux, ainsi que d importants problèmes à résoudre. 18

20 QGAR QGAR est une équipe du LORIA et une équipe-projet de l'inria Nancy - Grand Est. L'équipe est composée de 6 permanents (principalement enseignants-chercheurs) et de 4 doctorants. Elle est consacrée à l'analyse de documents. Pour cela elle développe des techniques issues du domaine de la vision à la reconnaissance de structure dans les documents. En particulier, elle a développé des techniques de segmentation de documents graphiques en zones ou en couches qui sont utiles pour en extraire la structure. QGAR s'est aussi fait une spécialité de la reconnaissance de symboles graphiques en concevant des signatures de ces symboles. Cela s'applique naturellement à la reconnaissance de plans. Elle développe une plate-forme au sein de laquelle les développements logiciels sont intégrés. Evaluation : C'est une équipe avec un bon niveau de publications (on note 2 IEEE PAMI et une présence constante à ICPR). Du point de vue de la valorisation elle a des collaborations industrielles principalement au travers de financements CIFRE (France Télécom, Netlor Concept). Le logiciel développé est très bien "packagé", ce qui constitue une source de valorisation des résultats. Le fait que l'ensemble des résultats soient intégrés dans cette plate-forme est une très bonne stratégie. QGAR a des collaborations internationales avec l université de Barcelone (UAB), avec laquelle ils développent des plates-formes d'évaluation, et Hong-Kong (City University). Un projet Eureka sur la reprise de plan est en cours de montage. Recommandations : Le projet s'arrête à la fin de l'année 2008 et prépare sa redéfinition. Il nous semble important à cette occasion: Que l'équipe s'appuie sur ses points forts (fusion de classifieurs, détection de symboles, segmentation thématique) et tente d'établir des synergies avec d'autres équipes lorsqu'elles ont des compétences et des ambitions complémentaires (indexation de bases documentaires, reconnaissance d'images). De s'assurer que les travaux sur l'évaluation et la constitution de benchmarks soient bien reconnus au niveau international ; au niveau européen une "mesure d'accompagnement" serait peut-être un outil adapté. De penser plus à la valorisation, eu égard aux thèmes de l'équipe qui devraient trouver des débouchés. TALARIS TALARIS est une équipe du LORIA et du Centre de Recherche INRIA Nancy - Grand Est qui a été créée en 2007, provenant d'une équipe précédente LED. Elle vise au développement des outils d'inférence dans la logique modale, lau traitement informatisé du français, et aux questions qui unissent ces deux facettes, notamment l'implication textuelle. L'équipe TALARIS a un bon niveau de publications. On note un livre en 2005, déjà très cité sur Google Scholar, et un autre livre de la période précédente, devenu un des livres les plus cités sur la logique modale. On note aussi une publication dans la conférence de l'acl, publication équivalente à un article de journal, et une participation à LPAR qui est une très bonne conférence. Les autres publications sont d un moindre niveau et la liste semble incomplète. L'équipe a aussi obtenu plusieurs résultats pratiques et substantiels, incluant le prouveur de théorèmes HoLoRes, une grammaire TAG du français et un logiciel réalisateur. Le formalisme XMG est aussi à mettre à l actif de l'équipe CALLIGRAMME. Les publications et résultats montrent que l'équipe TALARIS a une bonne visibilité internationale : une bonne proportion des citations viennent de groupes de recherche étrangers. On peut s'inquiéter du faible nombre d articles dans les journaux du domaine pour la période considérée, mais globalement la production scientifique doit être considérée comme bonne. Le plan d'évolution de l équipe inclut un approfondissement des compétences dans les approches statistiques. Ce point paraît être essentiel pour les travaux futurs de TALARIS. Le traitement automatisé du français a pris sérieusement du retard par manque de corpus du français. Cette équipe est l une des premières en Europe, il est très important qu'elle prenne en compte ces approches. 19

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (LORIA) UMR 7503 de l'université Henri Poincaré février

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Fédération de Recherche Charles Hermite : Automatique, Informatique et Mathématiques de Lorraine de l'epcs Nancy Université

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre d Etudes et de Recherche en Thermique Environnement et Systèmes (CERTES) EA 3481 de l'université Paris 12 février

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516

Rapport d'évaluation. de l'université Paris Descartes. Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Centre de droit des affaires et de gestion (CEDAG) - EA 1516 de l'université Paris Descartes Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut des sciences sociales du politique (ISP), UMR 8166 de l'université Paris 10 mars 2008 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut d histoire du temps présent (IHTP) du CNRS Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre du droit de l entreprise, EA 3397 de l'université Strasbourg 3 avril 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire d Informatique Avancé de Saint-Denis (LIASD) EA de l'université Paris 8 février 2008 2 Section des Unités de

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083

Rapport d'évaluation. de l'université Paris 4. Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Civilisations et Littératures d Espagne et d Amérique (CLEA) EA 4083 de l'université Paris 4 Mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Maison interuniversitaire des Sciences de l Homme-Alsace (MISHA) - UMS 2552 de l' Université Marc Bloch Strasbourg 2 janvier

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Histoire de l Art Centre François-Georges Pariset EA 538 sous tutelle des établissements et organismes : Université Michel de Montaigne

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Biotechnologie des protéines recombinantes à visée santé sous tutelle des établissements et organismes : Université de Bordeaux 2 Victor

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations et des

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Institut Elie Cartan UMR 7502 de l'epcs Nancy Université février 2008 Section des Unités de recherche Rapport du comité

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre de Recherche sur l Espagne Contemporaine (CREC) EA 2292 de l'université Paris 3 Sorbonne Nouvelle février 2008 2

Plus en détail

Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée :

Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur Le réseau thématique de Recherche avancée : Ecole des Neurosciences de Paris Île de France Établissements fondateurs du réseau : Commissariat à l'énergie

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d Analyse Théorique et Traitement des données économiques - CATT sous tutelle des établissements et organismes : Université de Pau

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Génie électrique et informatique industrielle de l Université d Artois Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Laboratoire d économie et de management Nantes atlantique (Lemna) - EA 4272 sous tutelle des établissements et organismes : Université de

Plus en détail

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE)

de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Groupe Sociétés, Religions, Laïcités (GSRL) de l'ecole pratique des Hautes Etudes (EPHE) Avril 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Rapport d'évaluation. de l'université Lille 3. Unité de recherche : Maison européenne des Sciences de l Homme et de la Société (MESHS) - USR 3185

Rapport d'évaluation. de l'université Lille 3. Unité de recherche : Maison européenne des Sciences de l Homme et de la Société (MESHS) - USR 3185 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche : Maison européenne des Sciences de l Homme et de la Société (MESHS) - USR 3185 de l'université Lille 3 Juin 2009 Section des Unités

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100

Rapport d évaluation. de l'université Paris 1. Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Histoire culturelle et sociale de l art (HiCSA) EA 4100 de l'université Paris 1 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Institut Droit et Santé (IDS) de l'université de Paris 5 Mars 2009 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de

Plus en détail

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique

Les sections 6 et 7. du ComitéNational de la RechercheScientifique Les sections 6 et 7 du ComitéNational de la RechercheScientifique (CoNRS) Frédérique Bassino et Michèle Basseville Plan Le comité national Les missions des sections Les sections 6 et 7 Le comiténational

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1

Section des Formations et des diplômes. Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université Montpellier 1 Juillet 2010 Section des Formations et des diplômes Evaluation des écoles doctorales de l Université

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire d Analyse et de Recherche en Économie et Finance Internationales LAREFI sous tutelle des établissements et organismes : Université de

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Recherches clinique et psychologique sur l addiction à l alcool de l'université Montpellier 1 mars 2008 Section des Unités

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité. sous tutelle des établissements et organismes :

Évaluation du HCERES sur l unité. sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité Institut de Recherche en Gestion et Économie IREGE sous tutelle des établissements et organismes : Université Savoie Mont Blanc Campagne d évaluation

Plus en détail

de l'ecole Supérieure d Electricité

de l'ecole Supérieure d Electricité Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : Sécurité des Systèmes d Information et des Réseaux (SSIR) de l'ecole Supérieure d Electricité mars 2009 Section des Unités de recherche

Plus en détail

INVESTISSEMENTS D AVENIR

INVESTISSEMENTS D AVENIR INVESTISSEMENTS D AVENIR LABORATOIRES D EXCELLENCE (LABEX) SYNTHESE DU SUIVI 2012 Compte-rendu scientifique Relevé de dépenses Indicateurs Mai 2013 SYNTHESE DU SUIVI D ACTION LABEX (Années 2011 et 2012)

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : CENTRE DE DROIT DES AFFAIRES sous tutelle des établissements et organismes : Université de Toulouse 1 Juillet 2010 Section des Unités de

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire de Gestion des Risques et Environnement (LGRE) EA 2334 de l'université de Haute Alsace Février 2008 Section

Plus en détail

Entités de recherche. Université Toulouse Jean Jaurès UT2J Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS

Entités de recherche. Université Toulouse Jean Jaurès UT2J Centre National de la Recherche Scientifique - CNRS Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Cognition, Langues, Langage, Ergonomie CLLE sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse Jean Jaurès UT2J Centre National

Plus en détail

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé

Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Dispositif : Recherche et Innovation dans le secteur privé Axe 1 Objectif Thématique 1 : Renforcer la recherche, le développement technologique et l innovation Investissement prioritaire B : Promotion

Plus en détail

Rapport de l AERES sur la structure fédérative :

Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur la structure fédérative : Institut Pluridisciplinaire de Recherche Appliquée dans le domaine du génie pétrolier (IPRA) sous tutelle des établissements

Plus en détail

Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats

Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats Première édition des Prix INRIA : l institut révèle le nom des lauréats Paris le 4 juillet 2011. Les Prix INRIA ont pour vocation de reconnaître et de distinguer des chercheurs en sciences informatiques

Plus en détail

Master Sciences cognitives

Master Sciences cognitives Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin, président

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : GRM sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nice Université de Sud Toulon Var Décembre 2010 Section des Unités de

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre d Études et de Recherches Appliquées à la Gestion CERAG sous tutelle des établissements et organismes : Université Pierre Mendés France -

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Informatique de l Université Lille 1 Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire Interactions Microorganismes- Minéraux-Matière Organique dans les Sols (LIMOS) UMR 7137 de l'université Henri

Plus en détail

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 77

Rapport d évaluation de l'école doctorale n 77 Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de l'école doctorale n 77 Informatique Automatique Electronique Electrotechnique Mathématiques Lorraine de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire d Informatique de Grenoble LIG sous tutelle des établissements et organismes : Université Joseph Fournier - Grenoble UJF Institut Polytechnique

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité : sous tutelle de l établissement : Centre de Génie Industriel (CGI) Ecole des Mines d'albi-carmaux

Rapport de l AERES sur l unité : sous tutelle de l établissement : Centre de Génie Industriel (CGI) Ecole des Mines d'albi-carmaux Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre de Génie Industriel (CGI) sous tutelle de l établissement : Ecole des Mines d'albi-carmaux Mai 2010 Section des Unités de recherche

Plus en détail

Licence professionnelle Logistique globale

Licence professionnelle Logistique globale Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Logistique globale Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique

Section des Formations et des diplômes. Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique Section des Formations et des diplômes Evaluation de l école doctorale de l Ecole Polytechnique juillet 2009 2 Section des Formations et des diplômes Évaluation de l école doctorale de l'ecole Polytechnique

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre d'analyse Théorique et de Traitement des données économiques CATT sous tutelle des établissements et organismes : Université de Pau et des

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : UMR 977 «NanoMédecine Régénérative Ostéoarticulaire et Dentaire» «NanoRegMed» sous tutelle des établissements et organismes : Université

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Institut de Recherche en Informatique de Toulouse IRIT sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 3 Paul Sabatier UPS Centre

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Métiers de l'international de l Institut National des Langues et Civilisations Orientales Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales (MIASHS) de l Université Lille 3 Sciences humaines et sociales

Plus en détail

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5

Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 Critères des commissions interdisciplinaires du du Comité national mandat 2012-2016 Table des matières CID 50... 3 CID 51... 3 CID 52... 4 CID 53... 4 CID 54... 5 2 CID 50 Gestion de la recherche La CID

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Ingénierie mathématique de l Université d Evry-Val-d Essonne - UEVE Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2

Section des Unités de recherche. Rapport d évaluation. Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche : GERME - EA 4112 (LSMRC) de l'université de Lille 2 Octobre 2008 Section des Unités de recherche Rapport d'évaluation Unité de recherche

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères et échanges internationaux de l Université de Cergy-Pontoise - UCP Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : CEL (Centre d études linguistiques) sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon 3 Mai 2010 Section des Unités

Plus en détail

Entités de recherche. Décision & Information pour les Systèmes de Production DISP

Entités de recherche. Décision & Information pour les Systèmes de Production DISP Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Décision & Information pour les Systèmes de Production DISP sous tutelle des établissements et organismes : Institut National des Sciences Appliquées

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre de Recherche en Management CRM sous tutelle des établissements et organismes : Université Toulouse 1 Capitole - UT1 Centre National de la

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Laboratoire d'informatique en Image et Systèmes d'information LIRIS sous tutelle des établissements et organismes : Institut National des Sciences

Plus en détail

Rapport d évaluation. de l Université Paris Est Marne la Vallée. Unité de recherche Organisation et Efficacité de la Production (OEP) - IRG

Rapport d évaluation. de l Université Paris Est Marne la Vallée. Unité de recherche Organisation et Efficacité de la Production (OEP) - IRG Section des Unités de recherche Rapport d évaluation Unité de recherche Organisation et Efficacité de la Production (OEP) - IRG de l Université Paris Est Marne la Vallée Mars 2009 Section des Unités de

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit privé de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

Évaluation de l AERES sur l unité :

Évaluation de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Évaluation de l AERES sur l unité : Communication, Ressources Humaines & Intervention Sociale. Acteurs, Dispositifs, Institutions, Réseaux/Transformations Sociales CORHIS

Plus en détail

Licence professionnelle Métiers de l administration et de la sécurité des systèmes d information

Licence professionnelle Métiers de l administration et de la sécurité des systèmes d information Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Métiers de l administration et de la sécurité des systèmes d information Université Pierre Mendes France - Grenoble - UPMF Campagne d

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Administration et gestion des entreprises de l Université de Versailles Saint- Quentin-en-Yvelines - UVSQ Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Mathématiques-Informatique de l Université de Perpignan Via Domitia Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Economie et mathématiques de l Université Paris Ouest Nanterre La Défense Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Audit, contrôle, finance de l Université Montpellier 1 UM1 Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Unité de Biométrie et Intelligence Artificielle UR 875 sous tutelle des établissements et organismes : INRA

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire d Informatique de l Université de Pau et des Pays de l Adour LIUPPA sous tutelle des établissements et organismes : Université de Pau

Plus en détail

École doctorale n 478 Sciences de Gestion

École doctorale n 478 Sciences de Gestion Formations et diplômes Rapport d'évaluation École doctorale n 478 Sciences de Gestion Université Toulouse 1 Capitole Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Centre Energétique et Procédés - FRE 2861 de l'ecole des Mines de Paris février 2008 Section des Unités de recherche Rapport

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche Institut de Linguistique Française FR 2393 de l'université Paris 10 février 2008 Section des Unités de recherche Rapport du

Plus en détail

Master Sciences cognitives et ergonomie

Master Sciences cognitives et ergonomie Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Sciences cognitives et ergonomie Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier Houssin,

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Modélisation et décision dans le risque de l Université Paris 13 Paris-Nord Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section

Plus en détail

Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels

Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Chef de projet en automatismes industriels Université Claude Bernard Lyon 1 - UCBL Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Institut de Recherches Philosophiques de Lyon sous tutelle des établissements et organismes : Université Lyon 3 Mai 2010 Section des Unités

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Comptabilite - Contrôle - Audit de l Université de Strasbourg Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

FÉDÉRATION DE RECHERCHE CHARLES HERMITE AUTOMATIQUE, INFORMATIQUE, MATHÉMATIQUES DE LORRAINE

FÉDÉRATION DE RECHERCHE CHARLES HERMITE AUTOMATIQUE, INFORMATIQUE, MATHÉMATIQUES DE LORRAINE FÉDÉRATION DE RECHERCHE CHARLES HERMITE AUTOMATIQUE, INFORMATIQUE, MATHÉMATIQUES DE LORRAINE EVALUATION AERES 13 JANVIER 2012 Le contexte régional La Fédération Charles Hermite recouvre à 85% le Pôle Scientifique

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études et de recherches en droit administratif, constitutionnel, financier et fiscal (CERDACFF) sous tutelle des établissements

Plus en détail

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1

Ecoles doctorales. Histoire et situation actuelle. Ecoles doctorales 1 Ecoles doctorales Histoire et situation actuelle Ecoles doctorales 1 Historique de la formation doctorale en France 1997 : Ecoles doctorales généralisées, en charge des DEA, ~320 Ecoles Doctorales. 2002

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité :

Évaluation du HCERES sur l unité : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Laboratoire de Chimie Moléculaire et Environnement LCME sous tutelle des établissements et organismes : Université Savoie Mont Blanc Campagne d évaluation

Plus en détail

sous tutelle des établissements et organismes :

sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Médiations, Information, Communication, Arts MICA sous tutelle des établissements et organismes : Université Bordeaux Montaigne Campagne d évaluation

Plus en détail

Bilan social 2013. direction des ressources humaines

Bilan social 2013. direction des ressources humaines Bilan social 203 direction des ressources humaines Table des matières - Les ressources humaines d Inria...3. - Agents rémunérés par Inria et ses partenaires... 4.2 - Effectifs par domaine d activité...

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications LORIA sous tutelle des établissements et organismes : Université de

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Biostatistique, recherche clinique et mesures subjectives en santé sous tutelle des établissements et organismes : Université de Nantes

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des petites organisations durables de l Université de Perpignan Via Domitia - UPVD Vague E 2015-2019 Campagne

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit international général de l Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des

Plus en détail

EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine

EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine EXPLOR: Un Ensemble de Calcul Scientifique Pour la LORraine Réunion Groupe de Travail 05 Février 2013 GROUPE DE TRAVAIL, RÉUNION DU 05-02-2013 Ordre du jour état des lieux du projet (historique) EXPLOR

Plus en détail

Évaluation du HCERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes :

Évaluation du HCERES sur l unité : sous tutelle des établissements et organismes : Entités de recherche Évaluation du HCERES sur l unité : Centre Lyonnais d Histoire du Droit et de la Pensée Politique CLHDPP sous tutelle des établissements et organismes : Université Jean Moulin Lyon

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Chimie de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations et des diplômes Evaluation

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mathématiques fondamentales et appliquées de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Mécanique énergie procédes produits de l Université de Lorraine Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Langues étrangères appliquées de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne d évaluation 2011-2012 Section des Formations

Plus en détail

Rapport du comité d'experts

Rapport du comité d'experts Section des Unités de recherche Rapport du comité d'experts Unité de recherche : Laboratoire de Fiabilité Mécanique (LFM) - EA 1097 de l'ecole Nationale d Ingénieur de Metz mai 2008 Section des Unités

Plus en détail

Rapport de l AERES sur l unité :

Rapport de l AERES sur l unité : Section des Unités de recherche Rapport de l AERES sur l unité : Centre d études fiscales et financières sous tutelle des établissements et organismes : Université Paul Cézanne Aix-Marseille 3 Janvier

Plus en détail

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072

UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 UNIVERSITE D'EVRY VAL D'ESSONNE Référence GALAXIE : 4072 Numéro dans le SI local : Référence GESUP : Corps : Professeur des universités Article : 46-1 Chaire : Non Section 1 : 27-Informatique Section 2

Plus en détail

Compte rendu. Réunion du CREA du mercredi 6 juin 2012. Salle : V210

Compte rendu. Réunion du CREA du mercredi 6 juin 2012. Salle : V210 Compte rendu Réunion du CREA du mercredi 6 juin 2012 Salle : V210 Présents : Christine Berthin, Martine Sekali, Anne-Marie Paquet-Deyris, Anny Crunelle, Julie Loison- Charles, Ross Charnock, Caroline Rolland-Diamond,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences du management de l Université Lille 1 - Sciences et technologies - USTL Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail