III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "III PRODUCTION DE FROID, POMPE A CHALEUR. Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse"

Transcription

1 III PRODUCION DE FROID, POMPE A CHALEUR Un cycle frigorifique est un système thermodynamique qui permet de transférer de la chaleur d un milieu vers un autre à température plus élevée. D après le second principe de la thermodynamique, il faut nécessairement fournir de l énergie à un tel système qui effectue un transfert contre nature. L énergie peut être fournie sous forme mécanique (machine à compression avec ou sans changement de phase) ou sous forme thermique (machine à absorption). Ces différents systèmes seront étudiés en insistant particulièrement sur les machines à compression avec changements de phase (qui sont les plus utilisés). Machine à gaz permanent (sans changement de phase) Fonctionne suivant un cycle de Joule inverse P C B B détente adiabatique réversible compression adiabatique réversible C C P Q C D A F P A D Q F Froid provient de la détente du gaz avec récupération du travail de détente (difficultés technologiques) Quelques valeurs numériques : V - sous des conditions d ambiance (Pa atm, a0 C) - avec un compresseur de taux de compression 6, B 7 C - en refroidissant le gaz de manière isobare jusqu à 30 C, après la détente isentropique, il vient D -6 C - Mais pour de l air (gaz le plus souvent utilisé), C p 0.7 kcal/kg.k, donc Q F C p ( D - A )3 kcal/kg d air, valeur qui reste faible. Ces machines présentent un intérêt pour quelques applications particulières, elles sont surtout utilisées en Amérique du Nord. S

2 Machine à compression de vapeur (avec changement de phase) Principe de fonctionnement

3 Efficacité (cycle théorique cycle de Carnot) c C B f D A S Réfrigérateur Pompe à Chaleur ε th Q W f COP th f Qc W c f c c f f ε ηc COP ηc c f c c f Où η c est le rendement du cycle thermodynamique (de l ordre de 0.5) Fluide frigorigène En général, l ammoniac et les fréons sont utilisés, mais certaines machines peuvent fonctionner avec de l anhydre carbonique (CO ), du chlorure de méthyle voire de l eau glycolée. Le choix se fait en général en fonction des critères suivants: - faible taux de compression (puissance à fournir au compresseur) - capacité thermique volumique (proportionnelle à l énergie apportée ou enlevée pour m 3 de gaz aspiré) - bon comportement vis à vis des métaux, lubrifiants et matériels metalliques - sécurité (toxicité, inflammabilité, explosion, recherche de fuites) - coût le plus faible

4

5 En réalité, le cycle de Carnot ne peut être mis en oeuvre pour les raisons suivantes: Irréversibilités des différentes transformations ravail de détente isentropique récupérable est petit comparé par rapport à celui de compression, la détente isentrope est donc remplacée par détente isenthalpe (orifice calibrée de section réglable). Compression mal contrôlée car elle s effectue sur un mélange non homogène de vapeur Risque de ne pas finir la compression en vapeur séche condensation dans le cylindre du compresseur fuite de froid givrage à l extérieur Risque du coup du liquide: si le volume du liquide condensé en fin de compression est supérieur au volume de l espace mort du compresseur à piston, des surpressions inadmissibles s exerceront sur la culasse et les organes moteurs. Cycle réversible réel: En plus des quatres élements principaux (compresseur, condenseur, détendeur, évaporateur), les éléments suivants sont généralement utilisés: Un sous-refroidisseur, échangeur placé à la sortie du condenseur, et qui cède de la chaleur sensible à une source de valeur intermédiaire entre celle de la source chaude et de la source froide. Cet élément permet d augmenter l énergie calorifique récupérée, sans affecter le travail de compression. Un surchauffeur, échangeur placé à la sortie de l évaporateur, et qui accroît la surchauffe du gaz avant aspiration par le compresseur (sécurité du compresseur). La surchauffe peut être assurée par le sous-refroidissement du liquide après condensation, par le milieu froid, ou par une source intermédiaire. Une bouteille réservoir de frigorigène, qui sert de réserve de fluide et assure la séparation entre phase gazeuse et phase liquide.

6 -: Compression (supposée isentropique) -3: Désurchauffe (supposée isobare) réalisée dans le condenseur 3-4: Condensation (isotherme) 4-5: Sous-refroidissement (isobare) 5-6: Détente isentropique 6-7: Evaporation (isotherme) 7-: Surchauffe

7 Cycle irréversible réel Diagramme de Mollier

8 Etude des irréversibilités Les irréversibilités apparaissant lors du cycle frigorifique sont principalement les suivantes: dégradation de chaleur au niveau du compresseur, pertes par effet Joule dans le moteur entraînant le compresseur, pertes de charges dans l ensemble du circuit, absence de récupération de l énergie de détente du fluide, pertes thermiques, pincement des échangeurs, consommation des auxiliaires (pompes, ventilateurs, ). outes tendent à abaisser l efficacité des machines - cond > c et evap < f pincements aux échangeurs et 6-7 obliques pertes de charges - surchauffe 7- inférieure à l isobare passant par 7 à cause des pertes de charges - - (compression isentropique) demande un travail plus important (frottements dégradation en chaleur)

9 Composants d une pompe à chaleur Compresseurs Volumétriques (réduction du volume) urbo-compresseurs (transformation énergie cinétiquepression) Performances des compresseurs volumétriques pour l industrie frigorifique Compresseu r Débit (m 3 /h) aux de compressio n optimal Rendement isentropiqu e Vitesse de rotation (tr/min) Lubrificatio n A pistons sans - huile Double vis huile - liquide monovis huile - liquide A palettes huile Performances des turbo-compresseurs compresseurs Débit (m 3 /h) aux de compression Rendement isentropique Vitesse de rotation (tr/min) Centrifuge Axial Condenseurs (à eau ou à air) transfert à la source chaude l énergie de la vapeur issue du compresseur

10 Evaporateur (à eau ou à air) sert à puiser la chaleur à la source froide par évaporation complète du frigorigène et éventuellement, surchauffe la vapeur sèche. Les différents types d évaporateurs sont : - les évaporateurs à double faisceau (peu répandus) - les évaporateurs à immersion (tubes enroulés en spirale) - les évaporateurs multitubulaires (fréquemment utilisés, exemples donnés ci-dessous) Quelques exemples d évaporateurs multitubulaires

11 Détendeurs C est un organe de laminage placé entre les parties haute et basse pressions, il reçoit du frigorigène condensé et la détente se fait sans récupération de travail. Les différents types de détendeurs sont : - les tubes capillaires (installations de faible puissance) - les détendeurs pressostatiques à pression constante fixée par la poussée d un ressort de réglage (exemple donné cidessous) - les détendeurs thermostatiques (permettent de rendre solidaires le débit du frigorigène et la surchauffe de la vapeur afin d optimiser le fonctionnement de l évaporateur)

12 Calcul d une PAC Calcul des températures d évaporation et de condensation évap fluide refroidi sortie évap. - δ évap cond fluide chauffé sortie cond. - δ cond (δ évap et δ cond sont les pincements des deux échangeurs 5 pour de l eau, supérieur pour un frigorigène) Choix du frigorigène On choisit le fluide qui, dans les limites des pressions imposées, fournit la production calorifique volumique la plus importante. Cycle de frigorigène sur le diagramme de Mollier Après avoir tracé ce cycle, le bilan calorifique à la source chaude permet de déterminer le débit massique de frigorigène (q fluide ) : Q cond q fluide (H -H 4 ) Calcul de la compression On trace tout d abord la courbe de compression isentropique - jusqu à P cond + P, puis la courbe de compression réelle - ( P est la perte de charge entre la sortie du compresseur et le condenseur). H H H est donnée par : (η is est le rendement isentropique du compresseur, 0.7) L entraînement du compresseur fait parfois intervenir le rendement mécanique η m d un multiplicateur de vitesse ou d une transmission poulie/courroie et le rendement η el du moteur (entre 0.9 et 0.96), la puissance consommée est alors donnée par : P el Puissance des différents échangeurs - Condenseur Q cond q fluide (H -H 4 ) - Sous-refroidisseur Q SR q fluide (H 4 -H 5 ) - Surchauffeur-sousrefroidisseur Q surchauf q fluide (H -H 7 ) - Evaporateur Q evap q fluide (H 7 -H 6 ) (Procédure menée de manière itérative) H q η is ' fluide H η is ( H H ) η ' m η el

13 Machine à absorption Utilisation d une troisième source de chaleur à la température 3 > > Q Q W Machine à compression Machine à absorption Q 3 3 Q Q Premier principe : Q +Q +Q 3 0 Second principe : Q / +Q / +Q 3 / 3 0 Coefficient d effet frigorifique : ε th absorption Q Q 3 3 ( 3 ) ( ) 3 < ε th compression Coefficient de performance : Q COP th absorption < Q 3 3 COP th compression

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération

Par ners. We will be under the same roof. Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération Ingénierie des Procédés- Etudes Générales Audits Energétiques- Cogénération GUIDE DU FROID Date : 01/2008 Rév. : 0 Par : PARTNERS 18, rue Nelson Mandela2045 L Aouina-Tunis Tél. : (00 216) 71 724 032/760

Plus en détail

10 Cycles frigorifiques

10 Cycles frigorifiques 14 mars 2003 Introduction 277 10 10.1 Introduction Dans la section 9.1, on a considéré des machines thermiques constituées de quatre processus distincts, mettant en œuvre soit des dispositifs à circulation

Plus en détail

Chapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PAC)

Chapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PAC) Objectifs Lahrouni, A. hap 4 Thermo 2 FSSM hapitre 4 : Les machines dynamothermiques (MF et PA) La connaissance du principe de fonctionnement des machines frigorifiques à compression et l application des

Plus en détail

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE

LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE LE DIAGRAMME ENTHALPIQUE L expression cycle vient de la thermodynamique. En effet lorsqu une masse de fluide se retrouve après diverses transformations dans le même état (pression, volume, température)

Plus en détail

RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE. Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier

RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE. Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier RESUME DIAGRAMME ENTHALPIQUE ET FORMULAIRE Construction du diagramme enthalpique ou de diagramme Mollier Un système frigorifique se définit toujours par rapport à ces températures de fonctionnement. La

Plus en détail

Département Aérospatiale et mécanique.

Département Aérospatiale et mécanique. Département Aérospatiale et mécanique. Laboratoire de Thermodynamique Université de Liège Campus du Sart-Tilman - Bâtiment B49 Parking P33 B-4000 LIEGE (Belgium) tel : +32 (0)4 366 48 00 fax : +32 (0)4

Plus en détail

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur

Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Etude d un cycle frigorifique avec compresseur Cycle frigorifique Le principe de la pompe à chaleur est ancien (Thomson 1852), mais il a fallu attendre 1927 pour voir da première pompe à chaleur fonctionner

Plus en détail

Les machines thermiques

Les machines thermiques Les machines thermiques II. Les machines thermiques Une machine thermique permet une conversion d'énergie. Pour fonctionner en régime permanent, elles effectuent des cycles. Très souvent, un fluide est

Plus en détail

Étude d une pompe à chaleur

Étude d une pompe à chaleur TP N 15 Étude d une pompe à chaleur - page 89 - - T.P. N 14 - ÉTUDE D'UNE POMPE A CHALEUR 1. FONCTIONNEMENT THÉORIQUE Une pompe à chaleur est une machine thermique dans laquelle le fluide qui subit une

Plus en détail

C4. La pompe à chaleur

C4. La pompe à chaleur C4. La pompe à chaleur I. BUT DE LA MANIPULATION Se familiariser avec le fonctionnement d'une pompe à chaleur et en déterminer le coefficient de performance sous différentes conditions d'utilisation. II.

Plus en détail

11 mars 2003 228. 9 Cycles moteurs

11 mars 2003 228. 9 Cycles moteurs 11 mars 2003 228 9 Certains générateurs de puissance comme la centrale thermique à vapeur opèrent effectivement selon un cycle, c.-à-d. que le fluide actif retourne à son état initial après avoir subi

Plus en détail

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8

T.P. COMPRESSEUR. T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : 1/8 T.P. COMPRESSEUR T.P. Machines Thermiques : Compresseur / Page : /8 But du T.P. : Tester les performances d un compresseur à piston bi-étagé à refroidissement intermédiaire. Introduction : Les compresseurs

Plus en détail

Chapitre V. MACHINES TRITHERMES... 113 1. Couplage moteur-générateur thermiques... 113 1.1. Machines quadrithermes 113 1.2. Machines trithermes 114

Chapitre V. MACHINES TRITHERMES... 113 1. Couplage moteur-générateur thermiques... 113 1.1. Machines quadrithermes 113 1.2. Machines trithermes 114 SOMMAIRE... V NOMENCLATURE... X Chapitre I. CONVERSION DE L'ÉNERGIE MACHINES THERMIQUES... 1 1. Rappels de thermodynamique... 1 1.1. Définitions et conventions 1 1.2. Conservation de l'énergie en systèmes

Plus en détail

Thermodynamique des gaz parfaits

Thermodynamique des gaz parfaits Chapitre 24 Sciences Physiques - BTS Thermodynamique des gaz parfaits 1 Le modèle du gaz parfait 1.1 Définition On appelle gaz parfait un ensemble de molécules sans interaction entre elles en dehors des

Plus en détail

Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements 2

Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements 2 1 Énergétique du bâtiment : Ventilation et quelques équipements 2 M. Pons CNRS-LIMSI, Rue J. von Neumann, BP133, 91403 Orsay Cedex http://perso.limsi.fr/mpons 1 Organisation Deuxième partie Notions de

Plus en détail

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur

1 Principales. composantes d une pompe à chaleur Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 1 Principales composantes d une pompe à chaleur Le principe est

Plus en détail

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération

Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Les compresseurs Scroll dédiés aux applications de réfrigération Le compresseur est le cœur de toute installation de froid à compression. Il aspire les vapeurs du fluide frigorigène à partir d un niveau

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS E.3 ÉTUDE DES INSTALLATIONS - OPTION C Session : 2014 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices

Plus en détail

Variantes du cycle à compression de vapeur

Variantes du cycle à compression de vapeur Variantes du cycle à compression de vapeur Froid indirect : circuit à frigoporteur Cycle mono étagé et alimentation par regorgement Cycle bi-étagé en cascade Froid direct et froid indirect Froid direct

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PHYSIQUE 1. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont autorisées. * * * SESSION 004 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP PYSIQUE Durée : 4 heures Les calculatrices sont autorisées. N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de

Plus en détail

1. LE MOTEUR THERMIQUE

1. LE MOTEUR THERMIQUE 1. LE MOTEUR THERMIQUE 1.1 Définition Les moteurs thermiques transforment de la chaleur en travail mécanique destiné à équilibrer le travail résistant d un véhicule qui se déplace. Les machines thermiques

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com

LA POMPE A CHALEUR. SAT MARCHAND. Tous droits réservés SIRET : 796020105 00014. www.satmarchand.com LA POMPE A CHALEUR Les pompes à chaleur ou PAC sont capables d'assurer seules, c'est-à-dire sans autre générateur d'appoint, la totalité du chauffage et de la production d'eau chaude d'un bâtiment. Elles

Plus en détail

COMPRESSEUR ALTERNATIF

COMPRESSEUR ALTERNATIF COMPRESSEUR ALTERNATIF 1. DIAGRAMME D'UN COMPRESSEUR A PISTON 1.1. Compresseur à un étage L'évolution théorique d'un fluide dans le cylindre d'un compresseur à piston est présentée sur la figure 1 en coordonnées

Plus en détail

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3

Sommaire. Remerciements... 1. Avant-propos... 3 Bruno Béranger Les pompes à chaleur ON 3e ÉDITI ÊG roupeêe yrolles,ê 2006,Ê 2013Ê pourê laê présenteê édition,ê ISBNÊ :Ê 978-2-212-13656-2 Sommaire Remerciements... 1 Avant-propos... 3 Un peu d histoire...

Plus en détail

1 Chambre froide : CORRECTION G.I.M. 2. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 2015

1 Chambre froide : CORRECTION G.I.M. 2. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 2015 IUT de Saint Denis Module THERM3 CORRECTION G.I.M. Contrôle de thermodynamique du vendredi 30 janvier 015 1 Chambre froide : 1. Les pressions d'évaporation et de condensation sont données par la table

Plus en détail

Production d énergie électrique par centrales thermiques

Production d énergie électrique par centrales thermiques Production d énergie électrique par centrales thermiques par André LALLEMAND Ingénieur, docteur-ès-sciences Professeur des universités à l Institut national des sciences appliquées de Lyon. hermodynamique

Plus en détail

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1

Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Chez Mr Y Chez Mr Z Chez Mr T Schémas vus chez les installateurs : Doc 1 Schémas vus chez les installateurs : Doc 2 Schémas vus chez les installateurs : Doc 3 1. Présentation générale 2. Présentation de

Plus en détail

Technique du froid & composants frigorifiques

Technique du froid & composants frigorifiques 3ème Cours, 2006 Technique du froid & composants frigorifiques Mohammed YOUBI-IDRISSI Chargé de Recherche, Cemagref LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DE LA CHAÎNE DU FROID - TRANSPORT ET LOGISTIQUE Technologie

Plus en détail

Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie

Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie Tâche 2 Soutien au développement de la filière PAC en Wallonie Rapport trimestriel I Veille technologique de la filière pompes à chaleur Prestataire de service EF4 asbl Auteur Ralph DAWIR Date 15/06/2014

Plus en détail

FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE

FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE UNIVERSITÉ DE LIÈGE FACULTÉ DES SCIENCES APPLIQUÉES DÉPARTEMENT D AÉROSPATIALE ET MÉCANIQUE MACHINES ET SYSTÈMES THERMIQUES Notes de Cours Jean LEBRUN et Vincent LEMORT Liège, octobre 2007 CHAPITRE I MACHINES

Plus en détail

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques

1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques 1. Gaz parfait et transformations thermodynamiques Pour l'air : r = R / M = 0,871 kj / (kg.k), avec M masse molaire c p =1,005 kj/kg K, c v = 0,718 kj/kg K = 1.93 kg / m 3 à 0 C et à 1013 mbars Pour un

Plus en détail

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet :

Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : Lyon : 685 rue Juliette Récamier Paris : 35 rue Claude Tillier 69 970 Chaponnay 75 012 Paris 12 04 37 23 03 40 01 43 48 06 01 Site internet : www.becsa.fr La consommation électrique Le cycle frigorifique

Plus en détail

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Etude des machines thermiques. Olivier GRANIER

Lycée Clemenceau. PCSI 1 - Physique. PCSI 1 (O.Granier) Lycée. Clemenceau. Etude des machines thermiques. Olivier GRANIER PCSI - Physique Lycée Clemenceau PCSI (O.Granier) Etude des machines thermiques PCSI - Physique I Le moteur à explosion à 4 temps (Cycle de eau de Rochas, 86) Simulation java PCSI - Physique PCSI - Physique

Plus en détail

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22

Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 Climatisation / Critéres du fonctionnement normal R22 1. Schéma de l installation 2. Critéres du bon fontionnement CONDENSEUR Valeurs de référence Valeurs mesurées Evaporateur à air/condenseur à air θ

Plus en détail

Technical Information

Technical Information Date of last update: Oct 12 Ref: Application Engineering Europe REMPLACEMENT DE FLUIDE HFC R404A OU R507 PAR DU HFC R407F AVERTISSEMENT Utiliser uniquement les fluides frigorigènes et lubrifiants approuvés

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques

Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques S3 PMCP 2015/2016 D de thermodynamique n 5 Conséquences des deux principes Machines thermiques Potentiels thermodynamiques 1 Cycle avec une seule source de chaleur. Soit un système pouvant, pendant un

Plus en détail

Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées

Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées Chapitre 7-Changement d état des corps purs. Cas particulier de l équilibre liquide-vapeur Application aux machines diphasées On s intéressera tout particulièrement aux équilibres biphasés en ne mentionnant

Plus en détail

Utilisation Rationnelle de l Energie Processus industriels Tél : 0800/97 333 facilitateur.ure.process@3j-consult.com facilitateur.ure.process@ccilb.

Utilisation Rationnelle de l Energie Processus industriels Tél : 0800/97 333 facilitateur.ure.process@3j-consult.com facilitateur.ure.process@ccilb. SUCCESS STORY Optimisation énergétique d une nouvelle installation de production de froid chez Pastificio Della Mamma Intro Pastificio Della Mamma à Herstal, PME d une trentaine de personne, est une entreprise

Plus en détail

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs.

Présentation. Il s adresse aux étudiants : de B.T.S. Fluides Énergies Environnement, d I.U.T. Génie Thermique des écoles d ingénieurs. Présentation Professeur agrégé de mécanique, j enseigne la conception des installations frigorifiques depuis 1989 en B.T.S. Fluides Énergies Environnement option Génie Frigorifique. Lors de sa dernière

Plus en détail

UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011

UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011 UE 303 - Thermodynamique - 2010/2011 Contrôle Continu du 03/11/2010. Durée: 2h00mn Exercice 1 : On suppose que l atmosphère est un gaz réel en équilibre dans le champ de pesanteur. L équation d état de

Plus en détail

ETUDE DU RÉFRIGÉRATEUR

ETUDE DU RÉFRIGÉRATEUR TP - L3 Physique-Plate-forme TTE - C.E.S.I.R.E. - Université Joseph Fourier - Grenoble ETUDE DU RÉFRIGÉRATEUR BUT DU T.P. L objet de ce TP, qui comprend deux parties, est de : comprendre le principe de

Plus en détail

LA THERMODYNAMIQUE. La thermodynamique est l étude de l énergie thermique, son transfert, sa transformation, sa dégradation et sa dispersion.

LA THERMODYNAMIQUE. La thermodynamique est l étude de l énergie thermique, son transfert, sa transformation, sa dégradation et sa dispersion. LA THERMODYNAMIQUE La thermodynamique est l étude de l énergie thermique, son transfert, sa transformation, sa dégradation et sa dispersion. La thermodynamique étudie le comportement thermique de la matière.

Plus en détail

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1

I. BUT DE LA MANIPULATION II. INTRODUCTION ET PHENOMENOLOGIE T 2 T 1 C. Cycle de Stirling. BUT DE LA MANPULATON Etude du cycle thermodynamique de Stirling, relevés des cycles. Mesure du rendement d'un moteur à air chaud pour différents régimes de rotation. Etude des rendements

Plus en détail

Thermodynamique. Chapitre 6. Machines thermiques

Thermodynamique. Chapitre 6. Machines thermiques Thermodynamique Chapitre 6 Machines thermiques I Tout ce que nous pouvons dire sans rien savoir (ou presque) Machines thermiques Nous arrivons à ce qui a véritablement motivé la fondation de la thermodynamique

Plus en détail

+ Engineering Equation Solver

+ Engineering Equation Solver + Engineering Equation Solver EES V. 15/10/12 Partie 2 Master 2 GSI Maitrise de l Energie Julien Réveillon, Prof. Université de Rouen Julien.Reveillon@coria.fr http://www.cfdandco.com + 2/ Exercice Cycle

Plus en détail

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois

GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois LE GUIDE DU CHAUFFAGE GÉOTHERMIQUE Jean-Marc Percebois Deuxième édition 2011 2009, 2011 pour la présente édition, Groupe Eyrolles, ISBN : 978-2-212-13242-7 SOMMAIRE Z SOMMAIRE AVANT-PROPOS 5 ÉLÉMENTS DE

Plus en détail

COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants:

COMPRESSEURS FRIGORIFIQUES. Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants: I. CLASSIFICATION DES COMPRESSEURS Suivant la technologie mise en œuvre et les puissances on trouve les types suivants: * les compresseurs volumétriques : compresseurs à spirales (appelés spiro-orbitaux

Plus en détail

PRESENTATION PEDAGOGIQUE ALLEGEE DES POMPES A CHALEUR

PRESENTATION PEDAGOGIQUE ALLEGEE DES POMPES A CHALEUR PRESENTATION PEDAGOGIQUE ALLEGEE DES POMPES A CHALEUR L objectif de cette note est d introduire les notions essentielles qu il importe de bien présenter aux élèves pour qu ils puissent comprendre et étudier

Plus en détail

Pompe à chaleur au CO2

Pompe à chaleur au CO2 Document SANYO date mai 9 tous droits réservés Pompe à chaleur au CO La problématique Le COP de 3 qui diminue fortement quand les besoins de chauffage augmentent, n est pas une fatalité. L utilisation

Plus en détail

Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides

Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides 1 Chapitre 5-Thermodynamique des systèmes ouverts. Application à l écoulement des fluides I Premier principe de la thermodynamique pour un système ouvert Certains systèmes échangent avec l extérieur, outre

Plus en détail

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin).

Circuit fluidique d un climatiseur : (source Daikin). TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT D AIR Tâche T3.3 : câblage et raccordement électrique des appareils. Compétence C1.2 : s informer, décider, traiter. Thème :S2 : communication technique. Séquence

Plus en détail

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier

Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Les pompes à chaleur Fabrice Ondet Carrier Serres horticoles et énergie, quel avenir? 30 et 31 janvier 2008 1 Sommaire 1) Coût des énergies 2) Les différents systèmes 3) Choix du système Serres horticoles

Plus en détail

HKSE ENGINEERING GmbH

HKSE ENGINEERING GmbH Pratique de l'atelier Titre et thèmes de l'unité 1 42.1.1.09.1 Capillarité lors du brasage fort Définition du brasage fort, températures de comparaison, formation et diffusion de l'alliage, processus de

Plus en détail

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation

Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation DELIGANT/PODEVIN Mardi 23 mars 2010 Performances des turbocompresseurs aux basses vitesses de rotation Michaël DELIGANT : Doctorant Pierre PODEVIN : Ingénieur de recherche CNAM Chaire de Turbomachines

Plus en détail

Domaines d application des techniques du froid. Dimension socio-économique S.C. Φ C Φ F S.F.

Domaines d application des techniques du froid. Dimension socio-économique S.C. Φ C Φ F S.F. Réfrigération solaire rof. Marc Frère Domaines d application des techniques du froid Industrie agro-alimentaire Distribution et transport des denrées alimentaires Applications médicales Conditionnement

Plus en détail

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR

DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR 1) Introduction : DESCRIPTION DU FONCTIONNEMENT D UNE POMPE A CHALEUR Respect de l environnement : Les réserves de combustibles fossiles comme le gaz naturel et le pétrole sont limitées. La conscience

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques

Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Lycée François Arago Perpignan M.P.S.I. 2012-2013 Thermodynamique Chapitre 6 : Les machines thermiques Nous arrivons à ce qui a véritablement motivé la fondation de la thermodynamique : l étude des machines

Plus en détail

Thermodynamique BTS 1984-2004 Gaz parfaits

Thermodynamique BTS 1984-2004 Gaz parfaits Thermodynamique BTS 1984-2004 Gaz parfaits Gaz parfaits...3 BTS Fluides énergie environnement épreuve de physique 2001...3 BTS Travaux publics 1990...3 BTS Bâtiment 1994...3 BTS Esthétique et Cosmétique

Plus en détail

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet

VERSION STANDARD. Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet VERSION STANDARD Opération unitaire Description sommaire Modules sur le flowsheet Mélangeur de courants Utilisé pour mélanger plusieurs courants en un courant sortant unique. Mélangeur statique Mélangeur

Plus en détail

4.1 COMPOSANTS DE BASE

4.1 COMPOSANTS DE BASE sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh jgbjgbbs bbsghhhf ;y dpi CHAPITRE 4 LES COMPOSANTS D UN CIRCUIT FRIGORIFIQUE Introduction Dans ce chapitre, la théorie portera sur les composants de base d un circuit frigorifique.

Plus en détail

Groupes d eau glacée Arcoa

Groupes d eau glacée Arcoa Groupes d eau glacée Arcoa groupes de production d eau glacée de 45 à 160 kw - Échangeurs côté eau : à plaques en inox avec isolation en mousse polyuréthane expansée à cellules fermées, équipés de pressostat

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques

FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE04 FICHE EXPLICATIVE Pompes à chaleur électriques Fiches d opérations standardisées concernées : Bâtiments résidentiels : BAR-TH-104 : Pompe à chaleur

Plus en détail

Fascicule de Travaux Pratiques

Fascicule de Travaux Pratiques Ministère de l'enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie Université de Sousse Institut Supérieur des Sciences Appliquées et de Technologie de Sousse Fascicule de Travaux

Plus en détail

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013

Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation. Tableau des fréquences. Version du juillet 2013 Programme minimal d entretien des systèmes de climatisation Tableau des fréquences Version du juillet 03 Plus d infos : www.bruxellesenvironnement.be Professionnels Performance Energétique des Bâtiments

Plus en détail

Epreuve de Physique B - Thermodynamique. Durée 2 h. L usage de calculatrices est interdit.

Epreuve de Physique B - Thermodynamique. Durée 2 h. L usage de calculatrices est interdit. 135 Epreuve de Physique B - Thermodynamique Durée 2 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il

Plus en détail

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau

Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Les solutions pour le refroidissement de l eau pour les condenseurs à eau Généralités o Pour les condenseurs à eau de moyenne et grosse puissance on est amené à prévoir des dispositifs spéciaux permettant

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date :

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR. Séance : Le groupe de production d eau glacée Date : TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

MACHINE DE STIRLING. TSt 1 1 THEORIE. 1.1 Thermodynamique - grandeurs dʼétat

MACHINE DE STIRLING. TSt 1 1 THEORIE. 1.1 Thermodynamique - grandeurs dʼétat TSt 1 MACHINE DE STIRLING 1 THEORIE 1.1 Thermodynamique - grandeurs dʼétat La thermodynamique est lʼétude, à lʼaide dʼun nombre limité de grandeurs macroscopiques, de systèmes formés dʼun très grand nombre

Plus en détail

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5]

F25. Note. Il est important de tenir compte de la note (2) qui suit le titre de la sous-classe F24F. [5] XXXX F25 RÉFRIGÉRATION OU REFROIDISSEMENT; SYSTÈMES COMBINÉS DE CHAUFFAGE ET DE RÉFRIGÉRATION; SYSTÈMES À POMPES À CHALEUR; FABRICATION OU EMMAGASINAGE DE LA GLACE; LIQUÉFACTION OU SOLIDIFICATION DES GAZ

Plus en détail

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K

L HYDRAULIQUE. 1) Formules de notions de base. Différence de température départ/retour en K L HYDRAULIQUE 1) Formules de notions de base Puissance nécessaire pour élever une certaine quantité d eau d un différentiel de température Puissance (W) = 1.163 x Volume (l) x T ( C) Débit nécessaire en

Plus en détail

MACHINES THERMIQUES (THERMO2)

MACHINES THERMIQUES (THERMO2) École Nationale d Ingénieurs de Tarbes MACHINES THERMIQUES (THERMO2) 1 ère année Semestre 2/2* EXERCICES - Rendement - Cycles Thermodynamiques - Écoulement en régime permanent Vous devez vous munir de

Plus en détail

En voiture! I. Détection des chocs frontaux et protection des passagers : l airbag

En voiture! I. Détection des chocs frontaux et protection des passagers : l airbag En voiture! Ce problème propose d étudier plusieurs phénomènes physiques mis en oeuvre dans un véhicule automobile. La première partie étudie la détection de chocs frontaux pour déclencher l ouverture

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES DE THERMODYNAMIQUE

TRAVAUX PRATIQUES DE THERMODYNAMIQUE Année 2010-2011 École Nationale d Ingénieurs de Tarbes Enseignements Semestres 2 et 2 TRAVAUX PRATIQUES DE THERMODYNAMIQUE Intervenants Karl DELBÉ Karl.Delbe@enit.fr 2 Table des matières 1 Avant-propos

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE D'AUTORISATION DE LA SÉRIE : IMMEUBLES version mai 2008

FORMULAIRE DE DEMANDE D'AUTORISATION DE LA SÉRIE : IMMEUBLES version mai 2008 En complément au formulaire «Partie générale» et, le cas échéant, au formulaire «Synthèse Immeuble» et en vertu des exigences de l article 7.7 de la loi du 10 juin 1999 relative aux établissements classés,

Plus en détail

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur

Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur Conception des systèmes de chauffage par pompe à chaleur NBN EN 15450:2008 Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction

Plus en détail

q w COPR COP 7.1. Cycles frigorifiques de base cycle frigorifique à compression cycle à compression de vapeur cycle à compression de gaz

q w COPR COP 7.1. Cycles frigorifiques de base cycle frigorifique à compression cycle à compression de vapeur cycle à compression de gaz CHAPITRE 7 REFROIDISSEMENT 7.1. Cycles frigorifiques de base cycle frigorifique à compression cycle à compression de vapeur cycle à compression de gaz cycle frigorifique à absorption cycle frigorifique

Plus en détail

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls

Guide du monteur. Dépannage des installations Instruments de mesure. Refrigeration and Air Conditioning Controls Refrigeration and Air Conditioning Controls Guide du monteur Dépannage des installations Instruments de mesure R E F R I G E R A T I O N A N D A I R C O N D I T I O N I N G Contenu Page Classification

Plus en détail

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289

Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 Modélisation et paramétrage des turbocompresseurs et turbines 289 En les exprimant en variables réduites dans les repères (ϕ, ψ), et(ϕ, Λ), le facteur de puissance étant représentatif de l'efficacité,

Plus en détail

C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE

C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE Université Joseph Fourier, Grenoble, MMXIV C. E. S. I. R. E. Plateforme TTE Ce document ne doit pas quitter la salle de TP. Ne pas détériorer : il doit servir à tout le monde 1 2 Principe Les échanges

Plus en détail

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D

BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D BTS FLUIDES ÉNERGIES ENVIRONNEMENTS ÉTUDE DES INSTALLATIONS OPTION D SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 4 Matériel autorisé : Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

EP 2 199 699 A2 (19) (11) EP 2 199 699 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.06.2010 Bulletin 2010/25

EP 2 199 699 A2 (19) (11) EP 2 199 699 A2 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (43) Date de publication: 23.06.2010 Bulletin 2010/25 (19) (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (11) EP 2 199 699 A2 (43) Date de publication: 23.06. Bulletin /2 (21) Numéro de dépôt: 090137.0 (1) Int Cl.: F24F 12/00 (06.01) F2B /06 (06.01) B61D 27/00 (06.01)

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT.

TD 1. On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. TD 1 1: On considère une mole de gaz (CO 2 ) qui obéit à l'équation de Van der Waals. (p + a/v 2 ) (v-b) = RT. 1) Etablir l'expression du travail reçu par le gaz, au cours d'une compression isotherme réversible

Plus en détail

Pompe à chaleur, que dois-je savoir?

Pompe à chaleur, que dois-je savoir? Pompe à chaleur, que COURS-RESSOURCES Pompe à chaleur, que Objectifs : Pompe à chaleur, que INTRODUCTION I.1 LE MARCHE DE LA PAC EN FRANCE I.2. L' ASSOCIATION FRANÇAISE DE LA POMPE A CHALEUR II. ETUDE

Plus en détail

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com

chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com chauffage pour piscines ÉCOUTEZ LE SILENCE... APPRÉCIEZ LA PERFORMANCE... SEriE procopi.com ÉCOUTEZ LE SILENCE... procopi.com SEriE LA puissance industrielle DE procopi procopi, un des principaux fabricants

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.4 Systèmes - Notions théoriques Refroidissement Piotr Wierusz-Kowalski AUTOMNE 2014 p.kowalski@mkengineering.be www.mkengineering.be

Plus en détail

DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017)

DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017) DISPOSITIF DES CERTIFICATS D ECONOMIE D ENERGIE (CEE) Fiches d opérations standardisées 3ème période (2015-2017) Janvier 2015 SOMMAIRE OPERATIONS ET EVOLUTION DES VALORISATION 3 Bâtiment résidentiel 4

Plus en détail

Pompes à chaleur Manuel du technicien

Pompes à chaleur Manuel du technicien 10 1992 Pompes à chaleur Manuel du technicien Table des matières 1. Généralités............................................................................ 4 2. Constitution du circuit frigorifique........................................................

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

PAC. principe général

PAC. principe général POMPE à CHALEUR 1 2 3 4 PAC principe général 5 Circuit de captage Q f T f < évaporateur le fluide frigorigène se réchauffe Liquide haute pression T 4 T c < < < Vapeur basse pression Détendeur

Plus en détail

LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE

LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE PSI Brizeux Ch. T1 : Les deux principes de la thermodynamique 1 C H A P I T R E 1 LES 2 PRINCIPES DE LA THERMODYNAMIQUE APPLICATIONS 1. LES FONDEMENTS DE LA THERMODYNAMIQUE 1.1. La variable température

Plus en détail

Mode d emploi. Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A. Notice d utilisation Compresseur bi-étagé ouvert FZ 16

Mode d emploi. Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A. Notice d utilisation Compresseur bi-étagé ouvert FZ 16 Page 1 Mode d emploi Type: FZ 16 / 2051- R 22 FZX 16 / 2051- R 404 A FZX 16 / 2051- R 410 A Page 2 Table de matières Page 1. Consignes de sécurité...3 2....3 3. Brève description...3 4. Pièces principales

Plus en détail

1 ) Qu est-ce qu un bâtiment BBC? Le label français BBC Effinergie Document 1a

1 ) Qu est-ce qu un bâtiment BBC? Le label français BBC Effinergie Document 1a Type d'activité La maison BBC Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de T erm S Compétences exigibles du programme de T erm S Transferts d énergie entre systèmes macroscopiques

Plus en détail

LA RÉGULATION DES INSTALLATIONS FRIGORIFIQUES EN CLIMATISATION DE BÂTIMENTS

LA RÉGULATION DES INSTALLATIONS FRIGORIFIQUES EN CLIMATISATION DE BÂTIMENTS SOMMAIRE LA RÉGULATION DES INSTALLATIONS FRIGORIFIQUES EN CLIMATISATION DE BÂTIMENTS LA RÉGULATION DES INSTALLATIONS FRIGORIFIQUES EN CLIMATISATION DE BÂTIMENTS 1. FONCTIONNEMENT D'UNE INSTALLATION FRIGORIFIQUE

Plus en détail

3.) La préparation du biogaz

3.) La préparation du biogaz 3.) La préparation du biogaz Les principaux polluants et leurs effets nocifs Le soufre et ses composés (H 2 S notamment): Corrosion des équipements, dépôt sur les équipements Les condensats: Corrosion

Plus en détail

8 COGÉNÉRATION. Extrait de "Systèmes Energétiques, tome 2", Presses de l'ecole des Mines de Paris

8 COGÉNÉRATION. Extrait de Systèmes Energétiques, tome 2, Presses de l'ecole des Mines de Paris 8 COGÉNÉRATION On appelle cogénération la production combinée d'énergie thermique et d'énergie mécanique ou d'électricité. L'électricité étant très souvent la forme sous laquelle l'énergie noble est produite,

Plus en détail

Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques

Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques Différents diagrammes pour représenter les cycles thermodynamiques Diagramme de Clapeyron (ou diagramme P-v) P : Pression V : Volume Diagramme entropique (ou diagramme T-S) T : Température S : Entropie

Plus en détail

G.P. DS 07 6 février 2008

G.P. DS 07 6 février 2008 DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ CONCOURS BLANC calculatrice: autorisée durée: 4 heures Sujet Modulateur optique... 2 I.Interférence à deux ondes...2 II.Étude d une séparatrice...2 III.Interférométre de Mach-Zehnder...

Plus en détail