Centrale solaire participative Yverdon-les-Bains

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centrale solaire participative Yverdon-les-Bains"

Transcription

1 Centrale solaire participative Yverdon-les-Bains Séminaire du 27 novembre 2014 Stéphane Thuillard, Service des Energies, Yverdon-les-Bains

2 Agenda! Contexte yverdonnois! Buts et origine de la démarche! Modèle d affaire! Plan financier! La centrale! Facteurs clés de succès! Le futur

3 Contexte yverdonnois La production d énergie solaire s inscrit dans la politique climatique définie par la Municipalité en 2010 : 1.! Réduire les émissions de CO 2 de 20% d ici ! Ramener la consommation électrique par habitant au niveau de ! Produire le 20% de la consommation de manière locale et renouvelable

4 Contexte yverdonnois: 2% de solaire PV Part solaire PV dans l'approvisionnement électrique de la Ville (2014) 2.1% Total production solaire PV sur territoire communal, public-privé 97.9% Autres énergies (Hydraulique et CCF)

5 Contexte yverdonnois: 3% renouvelable Couverture des besoins en électricité par une production locale renouvelable % Production électricité renouvelable sur territoire communal (PV et CCF) 97.0% Autres énergies importées (100% Hydraulique)

6 Contexte yverdonnois Label Cité de l énergie Réflexions sur:! Production locale d énergie! Encouragement des propriétaires! Subventions des installations solaires! Sensibilisation du public Centrale solaire participative

7 Buts et origine de la démarche participative BUTS! Permettre aux particuliers d investir en toute sécurité! Augmenter la part d énergie produite localement CIBLES! Locataires! Propriétaires de maisons historiques du centre-ville! Propriétaires en PPE! Clients qui ne souhaitent pas avoir les soucis d une installation solaire sur leur propriété

8 Modèle d affaire : Bases juridiques Commune Yverdon-les- Bains (SEY) Propriétaire de l installation Convention propriétaire du bâtiment Location de de la toiture Conventions investisseurs Modèle de rémunération Ce n est pas une coopérative, mais un simple modèle juridique basé sur des conventions entre les investisseurs et le propriétaire

9 Modèle d affaire : Mise en œuvre 2010 Début des recherches de partenaires Avril 2011 Une convention est signée avec la société Aurubis SA Volonté de travailler avec des partenaires locaux Aurubis SA: Toiture Juin 2011 Lancement public du projet de centrale solaire participative Décembre 2011 Toutes les parts sont vendues Schott Suisse SA: Panneaux solaires 31 mai er kwh produit

10 Modèle d affaire : Les conventions Convention propriétaire du bâtiment Les points essentiels! La surface de toiture mise à disposition fait l objet d une servitude inscrite au registre foncier! Le SEY assure l entier des risques de dommages collatéraux (dégâts au bâtiment, incendie, etc.)! Durée prévue de 20 ans, renouvelable tacitement d année en année! Le loyer reste dû même en cas de démantèlement prématuré! Aurubis SA s engage à ne pas ériger d éléments sur la toiture qui pourraient faire de l ombre à la centrale

11 Modèle d affaire : Les conventions Conventions avec les investisseurs Les points essentiels! Parts de CHF ! Rémunération calculée sur le volume d énergie produit! Les parts souscrites ne sont pas transmissibles! Durée prévue de 20 ans! Pas de retour sur investissement garanti par la commune Au final : 104 souscripteurs CHF d investissement moyen 84 parts pour le plus gros investisseur

12 Modèle d affaire : Le financement Le financement participatif Le capital est souscrit via 769 parts de CHF Les investisseurs acquièrent autant de parts qu ils le souhaitent Rétribution en fonction de la production électrique La propriété de la centrale reste à la commune qui en assure l exploitation via le SEY La commune joue le rôle d une plateforme de financement participatif L entier des bénéfices est réparti entre les investisseurs

13 Plan financier Le rendement du capital : Directement lié au tarif de rachat de l énergie produite La centrale participative est inscrite à la RPC mais se trouve actuellement sur la liste d attente Le prix du rachat est fixé à 35.9 ct./kwh Durant cette période transitoire, le pont RPC communal se substitue à Swissgrid Tous les kwh produits sont donc rachetés à hauteur de 90% du tarif de reprise Swissgrid (32.3 ct./kwh)

14 Plan financier Le calcul de la rémunération Part CHF 500 Production d énergie (1/769 de la production totale) Vente Swissgrid (Revenu brut) kwh CHF Déduction des frais d exploitation CHF 3.30 Revenu net CHF Annuité: (CHF 500 / 20 ans) CHF Rendement du capital CHF CHF dès reprise par RPC fédérale

15 Plan financier Retour sur investissement moyen estimé sur 20 ans : 2.7%

16 La centrale : Situation Emplacement de la centrale : Y-Parc 270 kw 86 kw Centrale participative 78 kw 50 kw 50 kw 2004: 1 ère centrale exploitée par le SEY 30 kw

17 La centrale : Situation Aurubis Switzerland SA Toiture construite en 2010 Toiture construite en 2002 Surface toiture utilisée : m 2 Surface de panneaux : 600 m 2 Orientation Sud-Ouest

18 La centrale : Chiffres clés Configuration Nombres de modules : 360 Puissance d un module : 240 W Type : polycristalin Puissance du champ solaire : 86.4 kw DC Puissance de l onduleur : 80 kw Production planifiée : kwh Production annuelle 2013 : kwh Production spécifique: kwh/kw DC Les valeurs de production 2013 sont assez basses principalement à cause des mauvaises conditions météo (plus mauvais printemps depuis 1959)

19 Avantages d une gestion centralisée Système de monitoring Solar Max :! annonce automatique des défauts! visualisation de la production instantanée! mise à disposition via Internet des bilans de production La centrale : Suivi des données Source : Solar Max

20 La centrale : Suivi des données Comparaison avec les autres centrales du SEY Suivi mensuel des données de production Permet une détection plus rapide des anomalies

21 Les avantages du système participatif Facteurs clés de succès Mobilise des investisseurs qui n auraient pas franchi le cap seul Economie d échelle par rapport à une multitude de petites installations Un seul acteur se charge de toutes les procédures Un suivi de l installation par des professionnels

22 Le futur Deuxième centrale participative Recherche de sites potentiels en cours Taille : m 2 Réalisation

23 Questions

Autoconsommation photovoltaïque

Autoconsommation photovoltaïque Autoconsommation photovoltaïque André JOFFRE Energivie 25-10-2013 Autoconsommation 2 Évolution des prix d achat de l électricité réseau La fin des tarifs électriques réglementés est programmée pour 2015

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN Département de l'économie, de l'énergie et du territoire Service de l'énergie et des forces hydrauliques Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung Dienststelle für Energie und Wasserkraft

Plus en détail

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012

PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG. Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 1 PROJET D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE (PV) CITOYENNE SUR LA TOITURE COMMUNALE DE L OEKOCENTER A ITZIG Présentation Centre Nic Braun 23 mars 2012 2 Table des matières: - Description du projet de l

Plus en détail

CONCEPTION ET RÉALISATION

CONCEPTION ET RÉALISATION CONCEPTION ET RÉALISATION CAD GROLLEY Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR CAD GROLLEY Situation et généralités Qu est-ce que le contracting?

Plus en détail

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie

CHARTE CALPV. de qualité des installations photovoltaïques résidentielles en Nouvelle-Calédonie 1. Un dispositif photovoltaïque à destination des particuliers Afin de répondre à la demande des particuliers souhaitant produire une partie de leur énergie électrique, les propriétaires titulaires d une

Plus en détail

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne)

Directive relative à la rétribution du courant injecté à prix coûtant (RPC) Art. 7a LEne Energie éolienne (appendice 1.3 OEne) Département fédéral de l'environnement, des transports de l'énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l'énergie OFEN Version 1.1 du 10.05.2010 Directive relative à la rétribution du courant

Plus en détail

Une installation photovoltaïque en tant que locataire

Une installation photovoltaïque en tant que locataire Une installation photovoltaïque en tant que locataire Analyse des différentes configurations pour l établissement d un plan d étapes nécessaires à l installation Suzanne Keignaert APERe - Gregory Neubourg

Plus en détail

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Question Olivier Suter / Laurent Thévoz QA 3416.11 Développement des énergies solaires thermiques et photovoltaïques Energies renouvelables

Plus en détail

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable

Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Direction de l économie et de l emploi Volkswirtschaftsdirektion Une modification de loi cohérente, responsable et profitable Conférence de presse du 29 août 2012 Maison de l économie, Fribourg Beat Vonlanthen,

Plus en détail

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013

L autoconsommation Photovoltaïque 21 Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation reste l utilisation la plus vertueuse de l énergie solaire photovoltaïque pour les infrastructures

Plus en détail

G U I M E L E C Z A C d u G o u r e t 1 1 5 9, r u e d e l a G a l a n d r i n e 3 8 2 1 0 S t Q u e n t i n s u r I s è r e T e l : 0 4. 7 6. 9 3.

G U I M E L E C Z A C d u G o u r e t 1 1 5 9, r u e d e l a G a l a n d r i n e 3 8 2 1 0 S t Q u e n t i n s u r I s è r e T e l : 0 4. 7 6. 9 3. C est la capacité de certains matériaux à transformer l énergie solaire (photons) en un courant électrique continu. Découvert en 1839 par le physicien français Antoine Becquerel. Première application créée

Plus en détail

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie»

Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Apéro-énergie Martigny «Energies renouvelables et économies d énergie» Retour d expérience avec Fondation KliK 24 novembre 2015 / L. Gacond Qui est Viteos? Viteos SA Distributeur multi-énergies actif dans

Plus en détail

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE

L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE L AUTOCONSOMMATION PHOTOVOLTAIQUE INDUSTRIE TERTIAIRE DOMESTIQUE Clément Brossard, Juin 2013 Solution intermédiaire entre l autonomie complète et la revente totale de la production solaire, l autoconsommation

Plus en détail

Une installation solaire ne nécessite pas d entretien. Sous notre climat, il pleut suffisamment pour assurer un autonettoyage.

Une installation solaire ne nécessite pas d entretien. Sous notre climat, il pleut suffisamment pour assurer un autonettoyage. 2 II. SOLAIRE GENERALITES Aujourd hui il est tout à fait raisonnable d investir dans une installation solaire. Le coût des panneaux solaires a très nettement diminué et la possibilité de faire de l autoconsommation

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03)

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ER 03) 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans votre logement?

Plus en détail

PRÉAVIS NO 06/12. relatif à une demande de crédit pour l'installation d'une centrale photovoltaïque sur le toit du centre technique de La Veyre

PRÉAVIS NO 06/12. relatif à une demande de crédit pour l'installation d'une centrale photovoltaïque sur le toit du centre technique de La Veyre PRÉAVIS NO 06/12 relatif à une demande de crédit pour l'installation d'une centrale photovoltaïque sur le toit du centre technique de La Veyre SIGE, mai 2012 Feuille de contrôle du document No de préavis

Plus en détail

Centre culturel Athéna à Auray

Centre culturel Athéna à Auray Centre culturel Athéna à Auray 1 Contexte 2 fin 2009 : la mairie d'auray mène une étude pour un toit solaire sur le centre Athena, avec la société NiuSolar priorités budgétaires plus urgentes => pas de

Plus en détail

Le développement d un parc photovoltaïque au sol

Le développement d un parc photovoltaïque au sol Le développement d un parc photovoltaïque au sol 1 - Présentation EDF Energies Nouvelles EDF Energies Nouvelles : Qui sommes-nous? Notre Activité : Produire de l électricité verte et développer les énergies

Plus en détail

Information sur les tarifs d électricité et d utilisation du réseau

Information sur les tarifs d électricité et d utilisation du réseau Information sur les tarifs d électricité et d utilisation du réseau Valables du 1 er janvier au 31 décembre 2016 Le prix de l électricité se compose du prix de la fourniture d énergie, du prix de l utilisation

Plus en détail

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont

Delémont, capitale solaire. Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont Delémont, capitale solaire Conférence de presse du 21 août 2012 Hôtel de ville - Delémont SOMMAIRE Produire son énergie solaire 1) Introduction Pierre Brulhart, Conseiller communal 2) Les projets Michel

Plus en détail

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES

LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES LA RENTABILITE DES ENERGIES RENOUVELABLES 1 COMMENT JUGER DE LA RENTABILITE DE L INVESTISSEMENT? Est-il rentable d investir dans un système exploitant les énergies renouvelables dans son logement? L argent

Plus en détail

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance COMMISSION WALLONNE POUR L ENERGIE AVIS CD-7a16-CWaPE-158 concernant la compensation entre les achats et les fournitures du client final disposant d une installation d autoproduction de petite puissance

Plus en détail

Rencontre de l OCEN, 20 juin

Rencontre de l OCEN, 20 juin Cadastre solaire du canton de Genève - Phase 2 Rencontre de l OCEN, 20 juin OCEN Gilles Desthieux, Peter Gallinelli, Reto Camponovo Plan Phase 1 (2012): analyse du potentiel solaire brut sur les toitures

Plus en détail

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009

CAD La Chaux-de. Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» Forum Greentech, Fribourg. 22 octobre 2009 CAD La Chaux-de de-fonds Optimalisation, gestion et valorisation d énergie «renouvelable» 22 octobre 2009 Forum Greentech, Fribourg Présentation CAD Bref historique Liste des travaux réalisr alisés Résultats

Plus en détail

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN

TECHNIQUES FINANCIERES. Présidée par Inès REINMANN 1 ère réunion du groupe de travail TECHNIQUES FINANCIERES Présidée par Inès REINMANN Contribution GREEN PROPERTY 1 Table des matières Le fonds de compensation page 3 PSE paiement des services environnementaux

Plus en détail

Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont

Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont COMMUNE DE LUTRY PREAVIS MUNICIPAL N 1179 / 2012 Installation pilote de panneaux photovoltaïques sur le toit de la salle de gymnastique du Grand-Pont Au Conseil communal de Lutry, Monsieur le Président,

Plus en détail

Toit Solaire ANME. Installation PV de démonstration : Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie. Toit Solaire ANME Seite 1 17/10/2015

Toit Solaire ANME. Installation PV de démonstration : Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie. Toit Solaire ANME Seite 1 17/10/2015 Mis en œuvre par la: En coopération avec: Installation PV de démonstration : Toit Solaire ANME Projet DMS Développement du Marché Solaire en Tunisie 17/10/2015 Toit Solaire ANME Seite 1 QU EST CE QU UNE

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Ministère de l Écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement Ministère de l Économie, des Finances et de l Industrie Ministère de l Agriculture, de l Alimentation, de la Pêche, de la

Plus en détail

TARIFS D ÉLECTRICITÉ 2016 ÉCLAIRAGE PUBLIC

TARIFS D ÉLECTRICITÉ 2016 ÉCLAIRAGE PUBLIC TARIFS D ÉLECTRICITÉ 206 ÉCLAIRAGE PUBLIC COMPOSITION DES PRIX Le prix de l électricité est composé de quatre parties distinctes qui reflètent la structure des activités liées à l électricité : Montant

Plus en détail

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier

PATRIMMO HABITATION 1. Société Civile de Placement Immobilier PATRIMMO HABITATION 1 Société Civile de Placement Immobilier INVESTISSEZ EN PARTS DE SCPI DANS L IMMOBILIER RÉSIDENTIEL BBC EN CONTREPARTIE D UNE DURÉE DE CONSERVATION DES PARTS ÉGALE À LA DURÉE DE VIE

Plus en détail

Règlement d application des tarifs du Gaz naturel. Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007

Règlement d application des tarifs du Gaz naturel. Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007 1 Règlement d application des tarifs du Gaz naturel Adopté par le Conseil d administration le 30 mai 2007 Partie générale Introduction Dès le 1 er juillet 2007, les tarifs du Gaz naturel des (ciaprès «SIG»)

Plus en détail

L électricité à Genève

L électricité à Genève Les tarifs au er janvier 0 Au er janvier 0, les tarifs de l'électricité restent stables, hormis le supplément fédéral pour le développement des énergies renouvelables qui passera de, ct/kwh à, ct/kwh.

Plus en détail

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010

Energie photovoltaïque. Filière Physique des Composants Nanostructurés. PHELMA Septembre 2010 Energie photovoltaïque Filière Physique des Composants Nanostructurés PHELMA Septembre 2010 Anne Kaminski 1, Mathieu Monville 2 1 INP Grenoble - INSA Lyon 2 Solarforce 1 PLAN DU COURS 1- Panorama de l

Plus en détail

Gaz à effet de serre Réchauffement de la planète Changements climatiques importants

Gaz à effet de serre Réchauffement de la planète Changements climatiques importants ENVIRONNEMENT Le constat Gaz à effet de serre Réchauffement de la planète Changements climatiques importants Trouver des alternatives aux énergies fossiles Production d énergies non émettrices en CO² Mesures

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques

Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques Suivi du marché 2012 des installations individuelles solaires photovoltaïques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires photovoltaïques 1 Septembre 2013

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN

NOTICE EXPLICATIVE CONCERNANT L EVALUATION ECONOMIQUE D UN Département de l'économie, de l'énergie et du territoire Service de l'énergie et des forces hydrauliques Departement für Volkswirtschaft, Energie und Raumentwicklung Dienststelle für Energie und Wasserkraft

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique Municipalité de Moutier Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Le Conseil Municipal, vu le droit supérieur, vu le règlement communal sur les taxes et redevances

Plus en détail

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans

Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans Il y a longtemps que nous songeons à intégrer la planification énergétique dans la planification générale (urbaine, financière) de la commune, sans en prendre le temps. L outil CECV a été le déclencheur

Plus en détail

Autoconsommation photovoltaïque. Bureau d études indépendant en énergie solaire

Autoconsommation photovoltaïque. Bureau d études indépendant en énergie solaire Autoconsommation photovoltaïque Bureau d études indépendant en énergie solaire Situation actuelle: obligation d achat La quasi-totalité de la production électrique des centrales solaires est vendue à EDF

Plus en détail

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR)

SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) Parution mai 2009 SAISISSEZ L OPPORTUNITE DES ENERGIES RENOUVELABLES (ENR) AFORTECH a mis en place des formations qui visent à fournir aux participants une meilleure compréhension des techniques et des

Plus en détail

Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables.

Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables. Séminaire AEE "Rétribution à prix coûtant«, 29 août 2007, 14h00 à 17h00 Lausanne, Le nouveau dispositif fédéral de soutien aux énergies renouvelables. Roger Nordmann Conseiller national socialiste, Lausanne

Plus en détail

Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z. Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice

Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z. Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice Votre projet solaire photovoltaïque de A à Z Mr Martin Espace Info Energie de la Ville de Nice Les Espaces Info Energie un réseau national, service gratuit, neutre et indépendant énergies renouvelables,

Plus en détail

Contrats à la performance

Contrats à la performance Contrats à la performance Rencontres du ScanE 24 juin 2011 Alain Gaumann Coordinateur plate-forme immobilier ScanE DSPE Objectifs Les contrats à la performance (CP) ont pour objet une gestion optimisée

Plus en détail

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL

I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES DU CONSEIL GENERAL Acteur majeur du développement durable en Martinique le Conseil Général s est engagé dans une démarche environnementale volontariste de production d énergie électrique propre. I - CENTRALES PHOTOVOLTAÏQUES

Plus en détail

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION

CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION CAD LE MOURET SÉANCE D INFORMATION Pierre Papaux Responsable développement projets thermiques pierre.papaux@groupe-e.ch FOURNITURE DE CHALEUR: CAD LE MOURET Situation Eléments déclencheurs Proposition

Plus en détail

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG

Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG 6ème Symposium Photovoltaïque National SIG Genève 24 / 25 novembre 2005 Application du photovoltaïque à Genève Approches et expériences concrètes de SIG Robert Völki SE / Responsable de la Division Energie

Plus en détail

D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert

D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert D agriculteur à «énergiculteur» votre installation photovoltaïque, pas à pas. récolter les rayons solaires vendre du courant vert Peter Cuony Route du Madelain 4 CH-1753 Matran Tel. +41 26 429 29 29 /

Plus en détail

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek

Solaire photovoltaïque Actualités. Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Solaire photovoltaïque Actualités Assemblée Générale IDD Oct 13 Florent Wieczorek Accompagnement de la CA24 2009-2010, 4 groupements d achats photovoltaïque 17000 m2 posés = Puissance totale installée

Plus en détail

kw p = Power kwh = Money

kw p = Power kwh = Money kw p = Power kwh = Money Harald HAUF, 12 janvier 2010 Les Lacunes des Installations Photovoltaïques Le Marché demande des solutions simples et intelligentes 2 Un marché de croissance annuelle entre 50-100%

Plus en détail

Le Photovoltaïque. Production d électricité chez soi. Francis Ferro Damien Paquereau Veronica Sanchez Fabien Perrin. Le jeudi 5 février 2015

Le Photovoltaïque. Production d électricité chez soi. Francis Ferro Damien Paquereau Veronica Sanchez Fabien Perrin. Le jeudi 5 février 2015 Le Photovoltaïque Production d électricité chez soi Francis Ferro Damien Paquereau Veronica Sanchez Fabien Perrin Centrale photovoltaïque Leclerc Saint-Aunès Le jeudi 5 février 2015 Cette discussion abordera

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage

RETOUR D EXPÉRIENCE. Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013. La problématique PV + stockage L AUTOCONSOMMATION DANS LE BÂTIMENT SOLAIRE RETOUR D EXPÉRIENCE Autoconsommation Bordeaux Boris Berseneff 21 MARS 2013 SOMMAIRE Présentation du CEA CEA, LITEN, INES La problématique PV + stockage Aspects

Plus en détail

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration

Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Construire pour le futur journées d information Schweizer 4 et 5 février 2009 Architecture et Photovoltaïque: - solution d intégration Pascal Affolter, www.solstis.ch POTENTIEL en Suisse Energies renouvelables

Plus en détail

Ton énergie TON PROJET SOLAIRE. Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire.

Ton énergie TON PROJET SOLAIRE. Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire. Ton énergie TON PROJET SOLAIRE Nous planifions, réalisons et entretenons ton projet solaire. Indépendance grâce à de l électricité propre depuis votre toit. La valorisation sur le long terme du bien immobilier

Plus en détail

Valorisation de la géothermie :

Valorisation de la géothermie : formation continue universitaire Valorisation de la géothermie : Le rôle clé des réseaux de chaleur Partie III : Contraintes d un réseau basse densité 100% renouvelable : l exemple de Cartigny (GE) Floriane

Plus en détail

Prix de l électricité 2015

Prix de l électricité 2015 Prix de l électricité 2015 Les prix de l électricité 2015 seront publiés d ici la fin du mois d août 2014. Toutefois, on distingue déjà quelques changements exerçant une influence sur ces tarifs. Le prix

Plus en détail

Etablissement de service Données certifiées de l installation de production FO 08 41 02

Etablissement de service Données certifiées de l installation de production FO 08 41 02 01.06.2010 08 FO 08 41 02 Données certifiées de l installation 1 sur 5 1 Saisie de l installation pour GO RPC (avec annexe FO 08 41 16) Programme de stabilisation (avec annexe FO 08 41 16) En cas d annonces

Plus en détail

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL

PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL COMMUNE DE SAINT-SULPICE MUNICIPALITÉ PRÉAVIS N o 01/14 AU CONSEIL COMMUNAL RÉPONSE DE LA MUNICIPALITÉ À LA MOTION LAURENT MOUVET ET CONSORTS : RÉALISATION D UNE INSTALLATION PHOTOVOLTAÏQUE SUR LES TOITS

Plus en détail

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL

CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL CHANGEMENT DE CAP, L IUT MET SON AVENIR AU SOLEIL Ensemble, mobilisons notre énergie pour faire éclore un autre avenir. 1 2 1- Généralité 2- Les besoins de notre IUT 3- Nos solutions et notre stratégie

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

PHOTOVOLTAÏQUE. CATEGORIE rénovation de bâtiments récents. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois

PHOTOVOLTAÏQUE. CATEGORIE rénovation de bâtiments récents. ETUDES DE CAS Plateforme technique de l Arbois PHOTOVOLTAÏQUE PHOTOVOLTAÏQUE CATEGORIE rénovation de bâtiments récents La technologie photovoltaïque permet de transformer l énergie solaire en électricité. Il existe deux technologies principales : -Poly

Plus en détail

Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités?

Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités? Réunion d information Photovoltaïque: quelles réalités? Fédération Française du Bâtiment Quelques idées reçues trop cher Trop compliqué pas fiable polluant pas assez de soleil Dépassons les préjugés! Installer

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

Tarif de reprise pour installations de production < 10 kw

Tarif de reprise pour installations de production < 10 kw Domaine d utilisation Tarif d utilisation du réseau applicable Tarif de reprise applicable existants aux nouveaux clients et aux clients aux producteurs indépendants Installations raccordées en basse tension

Plus en détail

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain

Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain Séminaire Bâtiment Durable : Comment valoriser sa toiture plate en milieu urbain 27/03/2015 Bruxelles Environnement UNE TOITURE PLEINE D ENERGIE Jonathan FRONHOFFS, Spécialiste Energie Renouvelable Service

Plus en détail

Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération

Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération Centrales villageoises photovoltaïques Comment choisir les toits les plus appropriés pour une première opération 1. Les caractéristiques techniques de la toiture et du bâtiment... 1 2. Les critères susceptibles

Plus en détail

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie

Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Problématiques réglementaires et régulatoires relatives au stockage de l énergie Grégory JARRY Chargé de mission Smart grids Commission de régulation de l énergie Journée technologique "Stockage de l énergie

Plus en détail

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone.

EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. EDF, électricien performant et responsable, champion de la croissance bas carbone. DOSSIER DE PRESSE Contact presse : 01 40 42 46 37 / service-de-presse@edf.fr EDF, ACTEUR ENGAGÉ DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE)

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) du 10 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur, sur la base du règlement

Plus en détail

Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire

Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire Mise en place du complément de rémunération en 2016 : recommandations de la filière solaire Réunion DGEC du 15 juin 2015 (CR) Les enjeux pour la filière photovoltaïque Un nouveau mécanisme que l ensemble

Plus en détail

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ

Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Grande batterie Expérience pratique du laboratoire Smart Grid de l EKZ Michael Koller, responsable de gestion technologique, 31 mai 2016, Powertage 2016 Programme I. Laboratoire Smart Grid d EKZ II. Batterie

Plus en détail

REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE

REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE REALISATION, EXPLOITATION ET MAINTENANCE D UNE TOITURE PHOTOVOLTAÏQUE Cahier des charges pour le choix d un prestataire RESUME Cahier des charges pour la location d une toiture sur bâtiment neuf public

Plus en détail

Compagnie Nationale du Rhône

Compagnie Nationale du Rhône Compagnie Nationale du Rhône Acteur engagé dans le développement d durable et les énergies renouvelables C. Moirenc/ phototèquecnr 1 Chiffres clés s 2009 Société anonyme d intd intérêt généralg Chiffre

Plus en détail

o o o o - Fédérer l ensemble des acteurs de la filière : les producteurs (propriétaires forestiers, industriels du bois ), les transformateurs ou prestataires intermédiaires (exploitants

Plus en détail

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 -

DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DU CHAUFFAGE URBAIN DE MONTREYNAUD SAINT-ETIENNE ( LOIRE ) SALON BOIS-ENERGIE SAINT-ETIENNE 13 MARS 2014-1 - Contexte de la précédente D.S.P! 2001-2013 : fonctionnement sous

Plus en détail

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes SOLIRA. Solaire investissement local Rhône Alpes

SOLIRA Solaire investissement local Rhône Alpes SOLIRA. Solaire investissement local Rhône Alpes Solaire investissement local Pourquoi? Face aux menaces sur la planète : bouleversements climatiques, tensions autour des ressources, fin programmée des énergies fossiles, accroissement des risques nucléaires...

Plus en détail

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de

Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de Energies renouvelables en Nord-Pas de Calais : Quel gisement et quels modèles de développement? Contexte Depuis le début des années 1990, l Etat, l ADEME et la Région travaillent sur le développement des

Plus en détail

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc

BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan. www.francois-arago.org/btstc BTS TC Lycée ARAGO - Perpignan Le Solaire Photovoltaïque Aspect technologique Le panneau solaire photovoltaïque transforme l énergie lumineuse du soleil en électricité Panneaux solaires photovoltaïques

Plus en détail

Innovation économique

Innovation économique Innovation économique Résidence TERRA ARTE à Bayonne Avec la participation de : 25 Situation du projet Le projet se situe à l est de Bayonne dans l éco-quartier du Séqué. Le quartier comptera à terme 500

Plus en détail

Comment réussir. photovoltaïque? GUIDE AUX PROFESSIONNELS

Comment réussir. photovoltaïque? GUIDE AUX PROFESSIONNELS Comment réussir sa facture photovoltaïque? GUIDE AUX PROFESSIONNELS Ce guide est destiné aux professionnels exploitant une installation d une puissance inférieure ou égale à 36 kwc sous contrat S10B (PHOTO2010BV1),

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 18 OCTOBRE 2007 DELIBERATION N CR-07/15.207 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Lutte contre le changement climatique : vers un Plan Climat Languedoc- Roussillon LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique

Pour 2012, selon la Loi de. Investissements bénéficiant du crédit d'impôt Equipements de production d'énergie utilisant éolienne ou hydraulique Petit Rappel Quelles sont les conditions pour en bénéficier en 2012? Votre situation : Vous êtes locataire, propriétaire occupant ou occupant à titre gratuit ; Vous êtes fiscalement domicilié en France.

Plus en détail

Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw

Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw Procédure de raccordement au réseau Basse tension des productions décentralisées d électricité inférieures à 36 kw Interlocuteurs EDSB : - coordination EDSB des demandes et contrats de raccordement et

Plus en détail

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 jeudi 30 avril 2009 Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g inciter Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 Philippe DURIEU DGA durieu@siel42.fr Gérard SAVATIER Responsable

Plus en détail

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables

Pôle d Innovation national de l Artisanat Efficacité énergétique et énergies renouvelables Introduction : L électricité photovoltaïque est un procédé résultant de la transformation du rayonnement solaire en énergie électrique par le biais de cellules photovoltaïques. A l origine, les cellules

Plus en détail

INDEPENDANTS ET DES COUTS LIES AUX INFRASTRUCTURES DE SAISIES DES DONNEES (Ordonnance sur les tarifs RPEI)

INDEPENDANTS ET DES COUTS LIES AUX INFRASTRUCTURES DE SAISIES DES DONNEES (Ordonnance sur les tarifs RPEI) ORDONNANCE FIXANT LES TARIFS DE REPRISE DE L ENERGIE DES PRODUCTEURS INDEPENDANTS ET DES COUTS LIES AUX INFRASTRUCTURES DE SAISIES DES DONNEES (Ordonnance sur les tarifs RPEI) du 1 er octobre 2012 (Etat

Plus en détail

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité

Forum aux éco-énergies et éco-constructions. - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité Forum aux éco-énergies et éco-constructions 31 mars 2012 à Salles - Comment rénover son habitation pour réduire ses factures - Produire de l électricité CREAQ Julien COZIC Conseiller Info Energie 1 La

Plus en détail

Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur.

Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur. Valeur de l énergie photovoltaïque distribuée produite chez l abonné producteur et valorisation des coûts évités au distributeur. Qu est-ce que la génération d énergie électrique distribuée? Dans le modèle

Plus en détail

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé:

Chauffage au bois supérieur à 70kW B1 2014. Bâtiment séparé: Formulaire de demande d'aide financière A retourner au Service de l'énergie et de l environnement, Rue du Tombet 24, 2034 Peseux, tél. 032 889 67 30 fax 032 889 60 60 1. Données générales Maître d'ouvrage

Plus en détail

CRÉDIT POUR LA POSE DE PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES SUR LA TOITURE DE L IMMEUBLE DE LA VOIRIE

CRÉDIT POUR LA POSE DE PANNEAUX SOLAIRES PHOTOVOLTAIQUES SUR LA TOITURE DE L IMMEUBLE DE LA VOIRIE VILLE DE VERSOIX MESSAGE DU CONSEIL ADMINISTRATIF A l'attention de Mesdames et Messieurs, Les Conseillères Municipales et Conseillers Municipaux MAIRIE VERSION N 1 FIGÉE LE: 22.02.2012 Décision de commencer

Plus en détail

Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil.

Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil. Certains vous promettent la lune, nous vous garantissons le soleil. Pourquoi se lancer dans le solaire L énergie est une des ressources des plus importantes de nos jours. Que ce soit pour éclairer la maison,

Plus en détail

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP

Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Immobilier Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) Défiscaliser avec le statut LMNP Les loueurs en meublés non professionnels Ce sont les personnes qui donnent en location des locaux comportant tous

Plus en détail

INSTALLATIONS ENERGIES RENOUVELABLES. Comme GENERALI, de plus en plus de personnes s engagent en faveur du développement

INSTALLATIONS ENERGIES RENOUVELABLES. Comme GENERALI, de plus en plus de personnes s engagent en faveur du développement DOMICILE INSTALLATIONS ENERGIES RENOUVELABLES Comme GENERALI, de plus en plus de personnes s engagent en faveur du développement durable. En matière d habitat de nombreuses actions sont possibles : maîtrise

Plus en détail

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL

PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL PRIMES COMMUNALES EN FAVEUR DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L ISOLATION DES TOITURES TITRE I REGLEMENT GENERAL Article 1 : Pour l application du présent règlement, il faut entendre par demandeur, toute

Plus en détail

Rentabilité des Projets PV

Rentabilité des Projets PV Rentabilité des Projets PV Paramètres de l analyse Ali BEN HMID Expert Consultant ABH-Consult Sfax, le 1 er & le 2 Juin 2015 Les paramètres liés à la consommation électrique Le Type d abonnement auprès

Plus en détail

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation

Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Appel à projet 2014 Photovoltaïque en autoconsommation Cahier des charges des études de faisabilité préalable Version 1 Mars 2014 1 1 - Rappel de l appel à projets... 3 1.1 - Objet... 3 1.2 - Bénéficiaires...

Plus en détail

Ce ratio est mieux connu sous le nom de : Nombre de foi les revenus. Mieux connu sous l appellation Nombre de foi le revenu net

Ce ratio est mieux connu sous le nom de : Nombre de foi les revenus. Mieux connu sous l appellation Nombre de foi le revenu net RATIOS D ANALYSES À COMPRENDRE Un ratio est une simple équation mathématique utilisée pour exprimer une relation entre des chiffres. L utilisation des ratios lors de l analyse de multi-logements est essentielle

Plus en détail

Seconde partie de l épreuve

Seconde partie de l épreuve Seconde partie de l épreuve Le sujet comprend 3 documents notés de A à C. L image ci-dessous présente un capteur d énergie intégré à la couverture d un bâtiment industriel : Question 1 (3 points) En vous

Plus en détail

EXOSUN. «We must look to the course of the sun and ensure that we do not miss it» Novembre 2010. W. Shakespeare

EXOSUN. «We must look to the course of the sun and ensure that we do not miss it» Novembre 2010. W. Shakespeare EXOSUN Novembre 2010 «We must look to the course of the sun and ensure that we do not miss it» W. Shakespeare Entreprise Conçoit, développe et installe des systèmes innovants de suivi et de concentration

Plus en détail