Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF"

Transcription

1 Semaine du 29 mars au 4 avril 2008 Historique de la Semaine québécoise des adultes en formation est l Angleterre qui a tenu la première semaine des apprenants adultes dans le monde; c était en En juillet 1997, le Québec a participé à la 5 e onférence internationale sur l éducation des adultes à Hambourg. Il s est alors engagé à organiser une semaine nationale pour l éducation des adultes. La onférence s est déroulée avec l appui de l UNESO. Le gouvernement du Québec a été l un des signataires de la Déclaration de Hambourg. En 2002, le gouvernement du Québec a demandé à l Institut de coopération pour l éducation des adultes de mettre sur pied la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF). Le plan d action qui accompagne la Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue a reconnu l importance de cette semaine en mai La Semaine québécoise des adultes en formation regroupe des initiatives des partenaires qui agissent dans les domaines de l éducation des adultes et de la formation professionnelle. Par ses actions d animation et de promotion, la Semaine vise à développer le goût d apprendre tout au long de la vie. Au Québec, des centaines d activités gratuites cherchent à mettre en valeur des expériences uniques et des témoignages d adultes en formation. L apprentissage en lien avec le travail En 2008, les organisateurs de la Semaine invitent les entreprises et les institutions à vanter dans leur milieu respectif les bienfaits de la formation continue. Pour offrir de la formation à leurs employés, les entreprises et les différentes institutions font appel aux commissions scolaires, surtout à leur service aux entreprises. La SQAF est donc l occasion idéale pour souligner les besoins liés au marché du travail. Les employeurs peuvent, entre autres, démontrer les liens étroits entre la formation, la compétitivité et la santé de l entreprise. Les organisateurs de la SQAF veulent signaler que l adulte tire profit des services de formation en milieu de travail. Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF «J'ai souvent décroché et j'ai souvent raccroché. Je suis souvent allé à l'école. Apprendre est un besoin vital chez moi. omme porte-parole de la Semaine, je suis heureux de partager mon goût d'apprendre.» 1001 façons d apprendre! Une apprenante témoigne Pour moi, apprendre, c'est comme respirer. Je suis toujours en train de lire une revue, de participer à un atelier, d assister à une conférence, de réfléchir sur le sens de la vie, de chercher des façons de m'améliorer, etc. 'est la raison pour laquelle je suis retournée aux études. En 1997, j'entreprenais un certificat en intervention psychosociale à temps partiel. Mère de trois jeunes enfants à cette époque, c'était difficile de travailler, de m'occuper de ma famille et d'aller étudier le soir. Après l'obtention de mon diplôme, j'ai continué mon cheminement. Je me suis inscrite à une formation en massothérapie, que j'ai terminée l'automne dernier. De fil en aiguille, de formation en rencontre, de lecture en prise de conscience, je me dirige doucement vers une pratique de massothérapeute. J'encourage tout le monde à poursuivre son rêve, et à ne jamais abandonner. L édition 2008 de la Semaine québécoise des adultes en formation est organisée par l'institut de coopération pour l'éducation des adultes grâce au soutien financier du ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, d'emploi-québec et de la ommission des partenaires du marché du travail. Pour plus d information :

2 Hebdo-Info, spécial Semaine québécoise des adultes en formation façons de souligner la Semaine québécoise des adultes en formation Plus de 700 activités ont eu lieu un peu partout au Québec au cours de la SQAF en En voici quelques-unes qui pourront vous inspirer pour cette année. a) Activités qui favorisent l expression des adultes en formation : Les activités de reconnaissance ou d hommage valorisent le retour aux études et la persévérance. Elles servent à honorer les apprenants pour ce qu ils sont et ce qu ils réalisent. De nombreux apprenants ont témoigné en Au Saguenay-Lac- Saint-Jean, on a publié un cahier spécial, 1001 façons d apprendre, offrant de nombreux témoignages d adultes en formation. Les ateliers de discussion, les débats, les colloques et autres activités de ce type permettent aux adultes en formation d exposer leurs idées et leurs opinions. Par son approche particulière, la Semaine fournit à ces personnes une occasion unique de partager leurs expériences et d échanger des idées. b) Activités qui font connaître les possibilités d apprendre : Des portes ouvertes, des stands d information, «Étudiant d un jour» ou des activités de promotion renseignent les adultes sur les différentes façons d apprendre. Dans la région de la apitale- Nationale, par Je partage au suivant, on a distribué de petits chocolats avec une carte indiquant les différents lieux d apprentissage. c) Activités qui font la promotion des bons effets de l éducation et de la formation tout au long de la vie : Des conférences sur plusieurs sujets ont souligné les bienfaits de la formation. Plusieurs concours ont mis en évidence ce que l apprentissage a apporté de positif dans la vie des adultes. Dans la région du as-saint- Laurent, le concours Apprendre, ça vaut le coup a permis à des adultes de gagner un livre par jour en appelant à leur station de radio. Le mur des célébrités, au entre Saint-Louis à Québec, a rendu hommage aux anciens élèves ayant atteint leur objectif de formation. En Mauricie, le Gala hommage a permis d honorer une centaine d adultes qui se sont distingués dans leur apprentissage. En haudière-appalaches, on a fait circuler par Internet, dans les entreprises et les organismes de la région, un diaporama sur les avantages de la formation tout au long de la vie. Dans la région de Montréal, le ocktail A à Z a sensibilisé les professionnels à la cause de l alphabétisation lors d un cinq à sept. Janique rière témoigne de l importance de la formation Je suis une femme de 42 ans, mariée et mère de deux enfants. Lorsque j ai eu mes enfants, j ai su qu il me serait difficile de leur apporter de l aide lors des devoirs et des leçons vu mon niveau de scolarité. Je me sentais impuissante et effrayée face à cette réalité. Un jour, une amie m a parlé au sujet d un retour à l école. Je me rappellerai toujours ses paroles : «En nous, il y a tout le courage, toute la volonté et toute la persévérance nécessaires pour atteindre nos buts.» Je ne voulais pas que mes enfants passent par les mêmes difficultés que moi. est à ce moment-là que j ai décidé de faire quelque chose pour améliorer mon français. e retour à l école a été bénéfique pour moi, mais aussi pour ma famille. Présentement, je peux aider mes enfants dans leurs études avec une plus grande confiance. De plus, j ai appris avec fierté à écrire des textes, ce que je ne pouvais faire avant mon retour à l école. J ai aussi développé des habiletés en informatique et je peux maintenant communiquer par Internet. Je me cite facilement en exemple à mes enfants ou à d autres personnes pour les encourager à ne pas décrocher et à continuer leurs études jusqu à l obtention de leur diplôme. est le plus beau des cadeaux que je peux leur donner. Janique rière a été la gagnante québécoise du Prix de la francophonie en alphabétisation en e bulletin est une initiative de la TRÉAQFP par le biais d un projet IFPA.

3 À vos crayons Semaine du 29 mars au 4 avril Que s est-il passé à Hambourg en juillet 1997? 2. omment le Québec a-t-il participé à cet événement? 3. Qu a fait le Québec pour honorer son engagement? 4. D après vous, quel est le thème de la SQAF en 2008? 5. Quel est le but de la SQAF? 6. Quel message lance Sylvie arbonneau dans son témoignage? 7. Quelle activité la région de la apitale-nationale a-t-elle faite en 2007 pendant la SQAF? 8. En quoi Le mur des célébrités était une activité intéressante pour les adultes en formation? 9. Qui est Janique rière?

4 À vos crayons page 2 Hebdo-Info spécial, SQAF 10. Dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation, nous proposons aux enseignants et aux formateurs d organiser un atelier de discussion avec les apprenants. Voici des questions pour alimenter les échanges. a) D après vous, pourquoi est-il important de tenir une semaine spéciale pour les adultes en formation? b) Pourquoi est-ce important pour les adultes de se former tout au long de la vie? c) Pourquoi est-ce important de continuer de se former à son travail? d) Qu est-ce qui peut encourager les employés d une entreprise à se former dans leur milieu de travail? e) Qu est-ce qui vous a poussé à faire un retour aux études? Quelles ont été vos motivations? f) À part la formation que vous suivez actuellement, participez-vous à d autres activités de formation? Pourquoi? g) Qu est-ce que la formation que vous suivez actuellement vous apporte dans votre vie personnelle? Qu est-ce que la formation a changé dans votre vie? h) Quels ont été les avantages de faire de la formation pour vous? i) Savez-vous quelles activités spéciales se déroulent dans votre région à l occasion de la SQAF? Y participerez-vous? j) Si vous aviez à organiser une activité spéciale à l occasion de la SQAF, qu est-ce que vous feriez? k) Un des slogans utilisés dans le cadre de la SQAF est «1001 façons d apprendre!». Pouvezvous nommer différentes façons d apprendre pour les adultes? Plus toute autre question en lien avec l apprentissage et la formation tout au long de la vie.

5 orrigé Semaine du 29 mars au 4 avril Que s est-il passé à Hambourg en juillet 1997? À Hambourg, en juillet 1997, a eu lieu la 5 e onférence internationale sur l éducation des adultes avec l appui de l UNESO. 2. omment le Québec a-t-il participé à cet événement? Le gouvernement du Québec a été l un des signataires de la Déclaration de Hambourg. 3. Qu a fait le Québec pour honorer son engagement? En 2002, le gouvernement du Québec a demandé à l Institut de coopération pour l éducation des adultes de mettre sur pied la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF). Il a aussi intégré cette action dans son plan d action qui accompagne la Politique d éducation des adultes et de formation continue. 4. D après vous, quel est le thème de la SQAF en 2008? Le thème de la Semaine est 1001 façons d apprendre. Toutefois, en 2008, les organisateurs de la Semaine mettent l accent sur la formation liée au travail. 5. Quel est le but de la SQAF? La SQAF a pour but de mettre en valeur des expériences uniques et des témoignages d adultes en formation. 6. Quel message veut transmettre Sylvie arbonneau dans son témoignage? Sylvie arbonneau veut encourager tout le monde à poursuivre son rêve et à ne jamais abandonner. 7. Quelle activité la région de la apitale-nationale a-t-elle faite en 2007 pendant la SQAF? Avec Je partage au suivant, on a distribué de petits chocolats avec une carte indiquant les différents lieux d apprentissage. 8. En quoi Le mur des célébrités a été une activité intéressante pour les adultes en formation? Le mur des célébrités a permis aux adultes en formation de voir que d autres adultes avaient réussi avec de la persévérance. 9. Qui est Janique rière? Janique rière a été la gagnante québécoise du Prix de la francophonie en alphabétisation en 2007.

Contenu du Guide du parent

Contenu du Guide du parent Guide des parents Contenu du Guide du parent Introduction du Guide du parent... 3 Les activités avec les parents.... 4 Rencontres personnelles avec le coach... 4 Petites rencontres entre parents et coach....

Plus en détail

Créer un Profil de l apprenant

Créer un Profil de l apprenant Créer un Profil de l apprenant Notes à l enseignant... 5 Outil n o 1 : Profil de l apprenant... 7 Outil n o 2 : Exemple de table des matières du Profil de l apprenant... 8 Outil n o 3 : Cher enseignant

Plus en détail

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ

N-10 : 67 professionnelles et professionnels au service de l enseignement collégial Unité 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ Projet d ordinateurs portables pour le personnel professionnel 29 avril 2014 Bonjour, Lors de sa 238 e assemblée générale, l unité syndicale 10-Montmorency de la section N-Collèges du SPGQ (Syndicat de

Plus en détail

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin

Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Une interview avec la direction de l'ofaj, Max Claudet et Eva Sabine Kuntz Régulièrement tu arrives à Paris et puis le soir, tu te rends compte que tu as laissé ta brosse à dents à Berlin Le Grand méchant

Plus en détail

Actualisation linguistique en français

Actualisation linguistique en français Actualisation linguistique en français Mandat de l éducation en langue française Le ministère de l Éducation en Ontario a un double mandat par rapport à l enseignement et la transmission de la langue.

Plus en détail

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités

PRIMAIRE. 1er cycle, 2e année. Les tâches familiales. Planification des activités DES OUTILS DE PROMOTION ET DE PRÉVENTION EN MATIÈRE DE SEXUALITÉ JEUNESSE SITUATION D APPRENTISSAGE ET D ÉVALUATION EN MATHÉMATIQUE Les tâches familiales Planification des activités PRIMAIRE 1er cycle,

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires

Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Curriculum en littératie des adultes de l Ontario Description de voie pour les formateurs et les personnes apprenantes Études secondaires Ministère de la Formation et des Collèges et Universités de l Ontario

Plus en détail

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage

Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage Transcription Webémission Questionner pour favoriser l amélioration de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses

Plus en détail

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo!

Le travail des enfants et des adolescents. De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Le travail des enfants et des adolescents De la classe au boulot, pas facile de garder le tempo! Mise en situation Mélanie fait face à tout un dilemme. Épuisée par son rythme de vie des derniers mois,

Plus en détail

L apprenant au cœur de la formation

L apprenant au cœur de la formation L apprenant au cœur de la formation Le Centre des Niveaux de compétence linguistique canadiens Notre mission: Promouvoir l excellence dans l enseignement et l apprentissage du français langue seconde.

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE

POLITIQUE LINGUISTIQUE École secondaire Jean-Paul II POLITIQUE LINGUISTIQUE Adoptée par le conseil d administration le 29 janvier 2013 Résolution 2013/01/20/3 TABLE DES MATIÈRES Introduction Définition... 5 Objet du document...

Plus en détail

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT

PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT PRATIQUES LANGAGIERES EDUCATIVES EFFICIENTES DANS LE DIALOGUE ENTRE ADULTE ET ENFANT L enfant a besoin d apprendre, et, en premier lieu, d apprendre à parler pour échanger et vivre en société. Ce sont

Plus en détail

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt?

R : Oui, j ai un peu d expérience. Y : Et pourquoi vous faites des MOOCs, c est pour quel intérêt? Y : Cette année, je suis le cours ETIC de sujet MOOC, donc mon prof m a recommandé de vous contacter pour une interview, parce que vous avez fait beaucoup de MOOCs. R : Oui, j ai un peu d expérience. Y

Plus en détail

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles

Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Introduction à l évaluation des besoins en compétences essentielles Cet outil offre aux conseillers en orientation professionnelle : un processus étape par étape pour réaliser une évaluation informelle

Plus en détail

Nos clients une réussite!

Nos clients une réussite! BULLETIN SARCA Commission scolaire des Premières-Seigneuries Volume 4, n o 3 Juin 2014 CONTENU Au babillard... 1 Nos clients une réussite!... 1 Retourner en classe Moi?.. 2 Démystifier la formation professionnelle...

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013

N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 N 45 Du 15 avril au 19 avril 2013 LA SÉANCE D ACTU DE LA SEMAINE 19 avril 2013 à 10:39 par Muriel Valin Est-ce bientôt la fin de l écriture à la main? LES MOTS DE LA SEMAINE ACTIVITE 1 : JE ME RAPPELLE

Plus en détail

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin

Le bon Samaritain Dialogue pastoral Auteure Ghislaine Rigolt Beaudoin Découvrir le chemin de l intimité grâce au bon Samaritain Catéchèse 1 1 Pourquoi et comment se faire proche des autres et de soi-même comme Jésus? Accueil et chant mimé En paraboles de Mannick et Gaëtan

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014

les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Danielle SOLEILLANT FORMATRICE & ANIMATRICE DE SEMINAIRES P.E.A.T. certifiée par Z. MIHAJLOVIC SLAVINSKI p r o p o s e les 3-4-5 octobre et 8-9 novembre 2014 Formation aux systèmes PEAT à Paris Activer

Plus en détail

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario

Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Les ordinateurs pour apprendre à lire et écrire à l âge adulte : L opinion de ceux qui apprennent à lire et écrire en Ontario Par Jean Lock Kunz et Spyridoula Tsoukalas Conseil canadien de développement

Plus en détail

Guide de planification de la transition d entreprise

Guide de planification de la transition d entreprise Guide de planification de la transition d entreprise Votre conseiller de confiance Depuis plus de 100 ans, des générations de Canadiens comptent sur le savoir-faire des conseillers PME CIBC pour gérer

Plus en détail

Projet album a compter ms

Projet album a compter ms MS Montlivault 2010 2011 Benoit Bourdillon Projet album a compter ms Projet : Création d un album à compter en s appuyant sur l album «l Afrique de Zigomar» de Corentin. On refait le voyage de Zigomar

Plus en détail

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint

Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint Nous voici à ton 3 ème CLIC! Nous poursuivons notre découverte de l Esprit Saint 1 Esprit Saint, que fais-tu dans le cœur des personnes? 2 Le 3 ème CLIC nous a donné des indices en provenance de la Bible

Plus en détail

LE BULLETIN DES APPRENANTS

LE BULLETIN DES APPRENANTS LE BULLETIN Numéro 5 Printemps - Été 2003 DES APPRENANTS Bulletin du comité des personnes apprenantes de la Fédération canadienne pour l alphabétisation en français (FCAF) Mot du comité Nous sommes heureux

Plus en détail

Qu'est-ce que vous avez aimé?

Qu'est-ce que vous avez aimé? 29 responses Qu'est-ce que vous avez aimé? J'ai fait des amis et j'ai mieux appris le français. Tout. J ai aime la rencontre avec eux. J'aime parler avec les eleves d'angleterre. Apprendre un autre pays

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE

B Projet d écriture FLA 10-2. Bande dessinée : La BD, c est pour moi! Cahier de l élève. Nom : PROJETS EN SÉRIE B Projet d écriture Bande dessinée : La BD, c est pour moi! FLA 10-2 Cahier de l élève PROJETS EN SÉRIE Il faut réaliser ces projets dans l ordre suivant : A Bain de bulles Lecture B La BD, c est pour

Plus en détail

LES 9 MEILLEURS TRUCS

LES 9 MEILLEURS TRUCS POUR APPRENDRE OU AMÉLIORER MON ANGLAIS DÈS MAINTENANT 6 RAISONS pour lesquelles je devrais parler anglais LA MÉTHODE Par Bob McDuff Le prof d anglais www.bobmcduff.com À PROPOS DE BOB MCDUFF - INTRODUCTION

Plus en détail

La sorcière fête l Halloween

La sorcière fête l Halloween La sorcière fête l Halloween Présentation Cette activité amène les élèves à développer des habiletés coopératives ainsi que des compétences disciplinaires tout en s entraînant à jouer un rôle. Il s agit

Plus en détail

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique.

Cours de langue. Avant l ENSGSI. Pas motivant. Professeur. Ennuyant. Long. Trop scolaire. «Dégout» Tableau noir. Pas ludique. Avant l ENSGSI Pas motivant Grammaire Liste de vocabulaire Professeur Trop scolaire Cours de langue Ennuyant Long Tableau noir «Dégout» Examens Pas ludique Souvent inintéressant 2AP et 1AI à l ENSGSI Plaisirs

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise

PPE. Mon choix c'est l'école de langue fran aise 7 choses qu un parent néo-canadien devrait savoir sur l éducation canadienne avant de choisir une école pour son enfant PPE Choisir l éducation de langue française car il s agit de l identité, de la vie

Plus en détail

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage)

A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE. Résumé par Olivier Descamps (Manage) A PROPOS DE LA COMMUNICATION EN PROMOTION DE LA SANTE Résumé par Olivier Descamps (Manage) Ceci n est qu un résumé des discussions très intéressantes et très interactives de l atelier 2. J ai préféré garder

Plus en détail

TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU. entrepreneur. en classe! GUIDE. à l intention des entrepreneurs

TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU. entrepreneur. en classe! GUIDE. à l intention des entrepreneurs TÉMOIGNER PAR L EXEMPLE OFFRIR DES MODÈLES PROVENANT DU MILIEU entrepreneur Un en classe! GUIDE à l intention des entrepreneurs COORDINATION : Daniel Thouin Secrétariat à la jeunesse Ministère du Conseil

Plus en détail

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés.

Félicitations X pour ton sérieux et ton implication dans ton travail. Tes résultats sont excellents et ceci dans tous les domaines étudiés. Trimestre 1 X a fait énormément de progrès tout au long du trimestre et je ne peux que la féliciter. Il/elle s investit beaucoup en classe en participant activement. Les résultats en français/maths ont

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

23. Le discours rapporté au passé

23. Le discours rapporté au passé 23 23. Le discours rapporté au passé 23.1 LE DISCOURS INDIRECT On utilise le discours indirect pour transmettre : Les paroles de quelqu un qui n est pas là : Il me dit que tu pars. Les paroles de votre

Plus en détail

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin

6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin 6Des lunettes pour ceux qui en ont besoin Des lunettes pour ceux qui en ont besoin De nombreuses personnes dans le monde sont atteintes d erreurs de réfraction. Cela signifie que leurs yeux ne voient pas

Plus en détail

Indications pédagogiques D2 / 13

Indications pédagogiques D2 / 13 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2 / 13 D : Réaliser un message à l écrit Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire Objectif opérationnel Pré-requis 1 Produire un message

Plus en détail

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom :

3. Projet de lecture. Français 30-2. Médias : Fait ou fiction? Cahier de l élève. Nom : 3. Projet de lecture Médias : Fait ou fiction? Français 30-2 Cahier de l élève Nom : Fait ou fiction? DESCRIPTION DU PROJET Tu vas lire un texte qui traite de la validité de l information en ligne pour

Plus en détail

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux!

Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Parlez nous de vous, de vos loisirs, de vos engagements locaux! Vous êtes âgé(e) de 55 à 75 ans et plus? Votre avis nous intéresse! union nationale des centres communaux d action sociale (UNCCAS) porte

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche C Profils COMPÉTENCE de COMMUNICATION APERÇU La compétence de communication englobe l ensemble des aptitudes

Plus en détail

Argent présent et pris en compte!

Argent présent et pris en compte! Argent présent et pris en compte! Niveau 8 Au cours de la présente leçon, les élèves compareront les taux d intérêt appliqués à divers comptes bancaires et calculeront le potentiel de rendement au fil

Plus en détail

Dossier de presse. Petit-déjeuner de presse Jeudi 02 juillet 2015 à 9h00 BIP

Dossier de presse. Petit-déjeuner de presse Jeudi 02 juillet 2015 à 9h00 BIP Dossier de presse Petit-déjeuner de presse Jeudi 02 juillet 2015 à 9h00 BIP CONTACTS PRESSE Pauline LORBAT, Cabinet Gosuin, plorbat@gov.brussels, 0485 89 47 45 Aurore DIERICK, Cabinet Laanan, adierick@gov.brussels,

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour Université Pierre Mendès France - Università degli studi Bicocca Vie pratique Logement Type de logement Pour ce séjour j ai fait le choix de trouver un appartement en collocation

Plus en détail

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire

TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire TÉMOIGNAGES de participantes et de participants dans des groupes d alphabétisation populaire Démarche sur l aide financière aux participantes Marie-Lourdes Pas beaucoup d argent pour tout ce qu il faut

Plus en détail

Guide de l élève 2014-2015. Centre d éducation des adultes Le Moyne-D Iberville

Guide de l élève 2014-2015. Centre d éducation des adultes Le Moyne-D Iberville Guide de l élève 2014-2015 Centre d éducation des adultes Le Moyne-D Iberville Présentation Le Service de l'éducation des adultes de la Commission scolaire Marie-Victorin est heureux de vous présenter

Plus en détail

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014

LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 LE PROGRAMME D APPRENTISSAGE ET DE LEADERSHIP DU PERSONNEL ENSEIGNANT Résumé : Rapport de recherche 2013-2014 Carol Campbell, Ann Lieberman et Anna Yashkina avec Nathalie Carrier, Sofya Malik et Jacqueline

Plus en détail

Guide du cyber apprenant

Guide du cyber apprenant Guide du cyber apprenant GÉNÉRALITÉS Bienvenue à l école virtuelle du Conseil scolaire francophone (CSF). Avec cette nouvelle façon de suivre un cours, tu vas avoir l occasion d utiliser les nouvelles

Plus en détail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail

Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Questions à se poser pour concevoir, tenir et évaluer une activité de formation en milieu de travail Présentation en soutien au webinaire réalisé dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation

Plus en détail

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves?

2. En quoi le marché des connaissances sert-il aux apprentissages des élèves? 1. Qu'est-ce qu'un marché des connaissances? Un marché des connaissances, c'est un moment organisé et structuré pour permettre à une partie des enfants que nous appelons " marchands " de partager avec

Plus en détail

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EN LIEN AVEC LA FRANCISATION DES PERSONNES IMMIGRANTES COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CDSM) 1. Programme d études francisation-alpha : développé à la

Plus en détail

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation»

Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Résultats du sondage effectué des «Discussions du Manitoba sur l éducation» Tableau 1 : Sujets abordés Sujets (n = 3 220) n Innovation et qualité dans l apprentissage des jeunes enfants 2 775 86 Aider

Plus en détail

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD)

Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Charte «Éducation au Développement Durable» (EDD) Le Cercle de c oopération des organisations non g ouvernementales de développement La Plateforme éducation à l environnement et au développement durable

Plus en détail

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée.

PRÉSCOLAIRE. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà mon nom, hein? Je m'appelle Andrée. PRÉSCOLAIRE Enfants qui chantent Une tête remplie d idées Qui me permet de rêver Qui me permet d inventer Imagine. ANDRÉE POULIN (devant la classe) : Je me présente, mais je pense que vous connaissez déjà

Plus en détail

Un apprentissage de la Communication NonViolente

Un apprentissage de la Communication NonViolente Un apprentissage de la Communication NonViolente De quoi s agit-il? Un outil soutenant une démarche pédagogique pour : développer un savoir-faire en communication au service d un savoir-être en relation

Plus en détail

Formation à distance

Formation à distance Concept de formation Assistant en gestion du personnel Formation à distance Préparation au Certificat de Assistant(e) en gestion du personnel La formation à distance préparant l examen pour l obtention

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION

POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION POLITIQUE LINGUISTIQUE COLLÈGE DE L ASSOMPTION 2013-2014 TABLE DES MATIÈRES 1. Préambule... 3 2. Politique linguistique : définition et contenu... 4 2.1. Définition d une politique linguistique... 4 2.2.

Plus en détail

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N

B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N L Actif VOLUME 8, NUMÉRO 3 B U L L E T I N D I N F O R M A T I O N AOÛT 2014 Dans ce numéro : Nouvelles nutrition 1 Retour sur l assemblée générale annuelle 2014 Bénévoles recherchés 4 Jeu cognitif du

Plus en détail

Se présenter. Récit de vie Expériences

Se présenter. Récit de vie Expériences Se présenter Récit de vie Expériences Expériences & Compétences Etudes Formations Projet Volontariat Réseaux Contacts Outils de recherche Relations Unis-cité 2009 1/23 Introduction Définition générale

Plus en détail

Ressources pour le lycée général et technologique

Ressources pour le lycée général et technologique éduscol Classe terminale - Série STMG L accompagnement personnalisé Ressources pour le lycée général et technologique S orienter Les supports du scénario Document 1 : la fiche d entretien ENTRETIEN INDIVIDUEL

Plus en détail

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT

DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Guide d enseignement et Feuilles d activité de l élève DONNÉES PRÉLIMINAIRES POUR L ENSEIGNANTE OU L ENSEIGNANT Qu est-ce que l intimidation (bullying)? L intimidation est le fait de tourmenter de façon

Plus en détail

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC.

Formation. Coach de vie intérieure. Devenir mon propre. Le retour vers L INTÉRIEUR. Les Formations COMMEUNIQUE INC. Formation Devenir mon propre Coach de vie intérieure Le retour vers L INTÉRIEUR «Formation qui change à jamais notre vie. Les outils permettent une véritable transformation intérieure. J ai aimé l ensemble

Plus en détail

Circonscription de. Valence d Agen

Circonscription de. Valence d Agen Circonscription de Valence d Agen Pourquoi ce guide? Depuis des décennies, le sujet des devoirs à la maison est discuté dans et hors de l école. Nous avons souhaité faire le point sur ce sujet afin de

Plus en détail

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010

Guide pour la rédaction d'une politique linguistique. (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Guide pour la rédaction d'une politique linguistique (Suggestions à l'intention des commissions scolaires francophones) - 2010 Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010

Plus en détail

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT

RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans RÉFLÉCHIR AUX ENJEUX DU CRÉDIT NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Après avoir étudié les types de paiement,

Plus en détail

Statut de l évaluation dans la didactique du français comme langue étrangère

Statut de l évaluation dans la didactique du français comme langue étrangère Statut de l évaluation dans la didactique du français comme langue étrangère En tant que sujet de recherche incontournable en didactique des langues et des cultures et dans la formation des enseignants,

Plus en détail

Qu est-ce qu une tâche?

Qu est-ce qu une tâche? Qu est-ce qu une tâche? «Tâches», «Perspective actionnelle», «activités centrées sur le sens» Ce sont des concepts dont on entend beaucoup parler dans notre profession, mais que signifient-ils exactement?

Plus en détail

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin

Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au Cégep Marie-Victorin ARTICLE DE VULGARISATION DES RÉSULTATS DE LA RECHERCHE Documenter le quotidien d un groupe d enfants Carole Dupré, Ann Ménard et Danielle Sylvestre, enseignantes-chercheuses en éducation à l enfance au

Plus en détail

La validation des acquis de l expérience

La validation des acquis de l expérience Fiche d animation Compétence C2 La validation des acquis de l expérience Objectif Permettre aux élèves de comprendre ce qu est la VAE. Matériel nécessaire Salle informatique avec connexion Internet. Activité

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231)

FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) FORMATION À DISTANCE - GUIDE D ÉTUDES - FORMATION PROFESSIONNELLE Diplôme d études professionnelles SECRÉTARIAT (5212) COMPTABILITÉ (5231) Août 2014 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte.

Plus en détail

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires

À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires À noter (partie 2) Que faire après la prise de notes? et Prise de notes à partir de manuels scolaires Apprentissage critique Adopter un comportement approprié après la prise de notes. S exercer à prendre

Plus en détail

MODULE 2 - Profil de l entreprise

MODULE 2 - Profil de l entreprise - Introduction. 23 Résultats visés... 24 Notes à l intention du formateur.. 24 Les cinq questions : comment y répondre? 25 Qui.. 25 Quoi. 25 Pourquoi.. 26 Où... 26 Quand 27 Énoncés de vision et de mission.

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées

Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Etude sur la formation professionnelle des personnes handicapées Rappel méthodologique Contexte & objectifs 1 2 Semaine pour l emploi des personnes handicapées : après avoir longtemps centré le regard

Plus en détail

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans

de l instruction publique estime que je vais donner des idées aux enfants lorsque je vais dans les écoles et nous devons nous battre pour aller dans Gavin COCKS, fondateur de l Association GASP/Afrique du Sud («des jeux auxquels les enfants ne devraient pas jouer»). Actions de prévention en Afrique du Sud. Bonjour à tous et merci beaucoup à Françoise

Plus en détail

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport

L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Communiqué de presse Rolle, le 13.11.13 L attitude : la nouvelle compétence désormais reconnue dans le sport Education 4 Peace, Fondation Suisse basée à Rolle, en collaboration avec l UEFA, publie le premier

Plus en détail

Bilan synthèse 4 e édition de la

Bilan synthèse 4 e édition de la Bilan synthèse 4 e édition de la 1 er au 7 avril 2006 Présenté par L institut de coopération pour l éducation des adultes (ICÉA) Mai 2006 Rapport synthèse Semaine québécoise des adultes en formation Édition

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens

LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP. Faire vivre des parcours civiques et citoyens LA FÉDÉRATION GÉNÉRALE DES PEP Faire vivre des parcours civiques et citoyens La Fédération Générale des PEP met depuis son origine au cœur de son projet associatif et de son action sociétale trois grandes

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 5

Table des matières. Introduction... 5 Table des matières Introduction... 5 Évaluation... 15 Évaluation diagnostique... 17 Évaluation sommative... 35 Module 1 : Moi, ma famille et mon école Thème 1 Me voici!... 42 Thème 2 Mes vêtements et mon

Plus en détail

Avertissement aux acheteurs individuels

Avertissement aux acheteurs individuels Avertissement aux acheteurs individuels N achetez pas ce cours si à partir de maintenant vous n êtes pas prêt à toujours lire, en tout temps et en toute circonstance, avec un pointeur. Sinon, vous allez

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français)

ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) ITIL 2011 Offres et accords de services (SOA) avec certification 5 jours (anglais et français) Vue d ensemble de la formation ITIL est un ensemble de conseils sur les meilleures pratiques, devenu un référentiel

Plus en détail

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz

UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz UN AN EN FRANCE par Isabella Thinsz Musique On entend toujours l anglais mais le français, ça peut passer des semaines ou même des mois avant qu on entende le français à la radio ou à la télé, donc j ai

Plus en détail

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com

Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE. www.lancement-e.com Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Guide du promoteur Les étapes à suivre 2014-2015 www.lancement-e.com Prenez votre avenir en main Créez votre emploi Passez

Plus en détail

Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle. Pages. C est maintenant sur Maternelle De Moustache : Produits récents

Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle. Pages. C est maintenant sur Maternelle De Moustache : Produits récents Bienvenue sur Maternelle De Moustache Publié le 13/10/2011 Par isabelle Bonjour à tous, je m appelle Isabelle et je tiens à vous remercier de visiter mon sitematernelle De Moustache. Panier Votre panier

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture

Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Habitudes et pratiques des élèves québécois de 10 ans au regard de la lecture Document synthèse Par Geneviève Rodrigue, en collaboration avec Alain Carpentier, Joanne Munn, Valérie Saysset et Christian

Plus en détail

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management.

Les CPGE EC économiques préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de management. ECE Economique et commerciale, voie économique Les classes préparatoires économiques et commerciales préparent en deux ans les étudiants aux concours des grandes écoles de gestion et de management, afin

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon

L histoire en photos : Analyse photographique Plan de leçon L histoire en photos : Analyse photographique Description : Les élèves apprennent à analyser des photos de la Première Guerre mondiale. Ils choisissent une photo dans la collection officielle de photos

Plus en détail

UTILISEZ LES STRATEGIES DES MEILLEURS

UTILISEZ LES STRATEGIES DES MEILLEURS Le plus court chemin vers la Réussite... UTILISEZ LES STRATEGIES DES MEILLEURS (Partie 2/2) !! IMPORTANT : Cette deuxième partie fait suite à la précédente, assurez-vous d étudier les parties dans l ordre

Plus en détail

démarrer à la maison Pédagogie et organisation

démarrer à la maison Pédagogie et organisation démarrer L ecole à la maison Pédagogie et organisation Table des matières Le livre est disponible sur le site http://ecole-vivante.com ISBN 978-2-9515625-7-8 EAN 9782951562578 Cliquez sur les n de pages

Plus en détail

Pour les élèves de 16-17 ans

Pour les élèves de 16-17 ans POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRIBUTIONS FINANCIÈRES EXIGÉES AUX ÉLÈVES 2014-2015 Pour les élèves de 16-17 ans Les services suivants doivent être fournis gratuitement par l établissement : L admission, la

Plus en détail

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous.

Relevez les expressions de temps et employez-les en parlant de vous. 1 Sarah 1 Une jeune femme va vous parler de son travail. Lisez les questions suivantes, ensuite, écoutez l enregistrement et répondez en quatre mots au maximum. 1 Où est-ce que la jeune femme travaille?

Plus en détail