Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF"

Transcription

1 Semaine du 29 mars au 4 avril 2008 Historique de la Semaine québécoise des adultes en formation est l Angleterre qui a tenu la première semaine des apprenants adultes dans le monde; c était en En juillet 1997, le Québec a participé à la 5 e onférence internationale sur l éducation des adultes à Hambourg. Il s est alors engagé à organiser une semaine nationale pour l éducation des adultes. La onférence s est déroulée avec l appui de l UNESO. Le gouvernement du Québec a été l un des signataires de la Déclaration de Hambourg. En 2002, le gouvernement du Québec a demandé à l Institut de coopération pour l éducation des adultes de mettre sur pied la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF). Le plan d action qui accompagne la Politique gouvernementale d éducation des adultes et de formation continue a reconnu l importance de cette semaine en mai La Semaine québécoise des adultes en formation regroupe des initiatives des partenaires qui agissent dans les domaines de l éducation des adultes et de la formation professionnelle. Par ses actions d animation et de promotion, la Semaine vise à développer le goût d apprendre tout au long de la vie. Au Québec, des centaines d activités gratuites cherchent à mettre en valeur des expériences uniques et des témoignages d adultes en formation. L apprentissage en lien avec le travail En 2008, les organisateurs de la Semaine invitent les entreprises et les institutions à vanter dans leur milieu respectif les bienfaits de la formation continue. Pour offrir de la formation à leurs employés, les entreprises et les différentes institutions font appel aux commissions scolaires, surtout à leur service aux entreprises. La SQAF est donc l occasion idéale pour souligner les besoins liés au marché du travail. Les employeurs peuvent, entre autres, démontrer les liens étroits entre la formation, la compétitivité et la santé de l entreprise. Les organisateurs de la SQAF veulent signaler que l adulte tire profit des services de formation en milieu de travail. Jici Lauzon, porte-parole de la SQAF «J'ai souvent décroché et j'ai souvent raccroché. Je suis souvent allé à l'école. Apprendre est un besoin vital chez moi. omme porte-parole de la Semaine, je suis heureux de partager mon goût d'apprendre.» 1001 façons d apprendre! Une apprenante témoigne Pour moi, apprendre, c'est comme respirer. Je suis toujours en train de lire une revue, de participer à un atelier, d assister à une conférence, de réfléchir sur le sens de la vie, de chercher des façons de m'améliorer, etc. 'est la raison pour laquelle je suis retournée aux études. En 1997, j'entreprenais un certificat en intervention psychosociale à temps partiel. Mère de trois jeunes enfants à cette époque, c'était difficile de travailler, de m'occuper de ma famille et d'aller étudier le soir. Après l'obtention de mon diplôme, j'ai continué mon cheminement. Je me suis inscrite à une formation en massothérapie, que j'ai terminée l'automne dernier. De fil en aiguille, de formation en rencontre, de lecture en prise de conscience, je me dirige doucement vers une pratique de massothérapeute. J'encourage tout le monde à poursuivre son rêve, et à ne jamais abandonner. L édition 2008 de la Semaine québécoise des adultes en formation est organisée par l'institut de coopération pour l'éducation des adultes grâce au soutien financier du ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, d'emploi-québec et de la ommission des partenaires du marché du travail. Pour plus d information :

2 Hebdo-Info, spécial Semaine québécoise des adultes en formation façons de souligner la Semaine québécoise des adultes en formation Plus de 700 activités ont eu lieu un peu partout au Québec au cours de la SQAF en En voici quelques-unes qui pourront vous inspirer pour cette année. a) Activités qui favorisent l expression des adultes en formation : Les activités de reconnaissance ou d hommage valorisent le retour aux études et la persévérance. Elles servent à honorer les apprenants pour ce qu ils sont et ce qu ils réalisent. De nombreux apprenants ont témoigné en Au Saguenay-Lac- Saint-Jean, on a publié un cahier spécial, 1001 façons d apprendre, offrant de nombreux témoignages d adultes en formation. Les ateliers de discussion, les débats, les colloques et autres activités de ce type permettent aux adultes en formation d exposer leurs idées et leurs opinions. Par son approche particulière, la Semaine fournit à ces personnes une occasion unique de partager leurs expériences et d échanger des idées. b) Activités qui font connaître les possibilités d apprendre : Des portes ouvertes, des stands d information, «Étudiant d un jour» ou des activités de promotion renseignent les adultes sur les différentes façons d apprendre. Dans la région de la apitale- Nationale, par Je partage au suivant, on a distribué de petits chocolats avec une carte indiquant les différents lieux d apprentissage. c) Activités qui font la promotion des bons effets de l éducation et de la formation tout au long de la vie : Des conférences sur plusieurs sujets ont souligné les bienfaits de la formation. Plusieurs concours ont mis en évidence ce que l apprentissage a apporté de positif dans la vie des adultes. Dans la région du as-saint- Laurent, le concours Apprendre, ça vaut le coup a permis à des adultes de gagner un livre par jour en appelant à leur station de radio. Le mur des célébrités, au entre Saint-Louis à Québec, a rendu hommage aux anciens élèves ayant atteint leur objectif de formation. En Mauricie, le Gala hommage a permis d honorer une centaine d adultes qui se sont distingués dans leur apprentissage. En haudière-appalaches, on a fait circuler par Internet, dans les entreprises et les organismes de la région, un diaporama sur les avantages de la formation tout au long de la vie. Dans la région de Montréal, le ocktail A à Z a sensibilisé les professionnels à la cause de l alphabétisation lors d un cinq à sept. Janique rière témoigne de l importance de la formation Je suis une femme de 42 ans, mariée et mère de deux enfants. Lorsque j ai eu mes enfants, j ai su qu il me serait difficile de leur apporter de l aide lors des devoirs et des leçons vu mon niveau de scolarité. Je me sentais impuissante et effrayée face à cette réalité. Un jour, une amie m a parlé au sujet d un retour à l école. Je me rappellerai toujours ses paroles : «En nous, il y a tout le courage, toute la volonté et toute la persévérance nécessaires pour atteindre nos buts.» Je ne voulais pas que mes enfants passent par les mêmes difficultés que moi. est à ce moment-là que j ai décidé de faire quelque chose pour améliorer mon français. e retour à l école a été bénéfique pour moi, mais aussi pour ma famille. Présentement, je peux aider mes enfants dans leurs études avec une plus grande confiance. De plus, j ai appris avec fierté à écrire des textes, ce que je ne pouvais faire avant mon retour à l école. J ai aussi développé des habiletés en informatique et je peux maintenant communiquer par Internet. Je me cite facilement en exemple à mes enfants ou à d autres personnes pour les encourager à ne pas décrocher et à continuer leurs études jusqu à l obtention de leur diplôme. est le plus beau des cadeaux que je peux leur donner. Janique rière a été la gagnante québécoise du Prix de la francophonie en alphabétisation en e bulletin est une initiative de la TRÉAQFP par le biais d un projet IFPA.

3 À vos crayons Semaine du 29 mars au 4 avril Que s est-il passé à Hambourg en juillet 1997? 2. omment le Québec a-t-il participé à cet événement? 3. Qu a fait le Québec pour honorer son engagement? 4. D après vous, quel est le thème de la SQAF en 2008? 5. Quel est le but de la SQAF? 6. Quel message lance Sylvie arbonneau dans son témoignage? 7. Quelle activité la région de la apitale-nationale a-t-elle faite en 2007 pendant la SQAF? 8. En quoi Le mur des célébrités était une activité intéressante pour les adultes en formation? 9. Qui est Janique rière?

4 À vos crayons page 2 Hebdo-Info spécial, SQAF 10. Dans le cadre de la Semaine québécoise des adultes en formation, nous proposons aux enseignants et aux formateurs d organiser un atelier de discussion avec les apprenants. Voici des questions pour alimenter les échanges. a) D après vous, pourquoi est-il important de tenir une semaine spéciale pour les adultes en formation? b) Pourquoi est-ce important pour les adultes de se former tout au long de la vie? c) Pourquoi est-ce important de continuer de se former à son travail? d) Qu est-ce qui peut encourager les employés d une entreprise à se former dans leur milieu de travail? e) Qu est-ce qui vous a poussé à faire un retour aux études? Quelles ont été vos motivations? f) À part la formation que vous suivez actuellement, participez-vous à d autres activités de formation? Pourquoi? g) Qu est-ce que la formation que vous suivez actuellement vous apporte dans votre vie personnelle? Qu est-ce que la formation a changé dans votre vie? h) Quels ont été les avantages de faire de la formation pour vous? i) Savez-vous quelles activités spéciales se déroulent dans votre région à l occasion de la SQAF? Y participerez-vous? j) Si vous aviez à organiser une activité spéciale à l occasion de la SQAF, qu est-ce que vous feriez? k) Un des slogans utilisés dans le cadre de la SQAF est «1001 façons d apprendre!». Pouvezvous nommer différentes façons d apprendre pour les adultes? Plus toute autre question en lien avec l apprentissage et la formation tout au long de la vie.

5 orrigé Semaine du 29 mars au 4 avril Que s est-il passé à Hambourg en juillet 1997? À Hambourg, en juillet 1997, a eu lieu la 5 e onférence internationale sur l éducation des adultes avec l appui de l UNESO. 2. omment le Québec a-t-il participé à cet événement? Le gouvernement du Québec a été l un des signataires de la Déclaration de Hambourg. 3. Qu a fait le Québec pour honorer son engagement? En 2002, le gouvernement du Québec a demandé à l Institut de coopération pour l éducation des adultes de mettre sur pied la Semaine québécoise des adultes en formation (SQAF). Il a aussi intégré cette action dans son plan d action qui accompagne la Politique d éducation des adultes et de formation continue. 4. D après vous, quel est le thème de la SQAF en 2008? Le thème de la Semaine est 1001 façons d apprendre. Toutefois, en 2008, les organisateurs de la Semaine mettent l accent sur la formation liée au travail. 5. Quel est le but de la SQAF? La SQAF a pour but de mettre en valeur des expériences uniques et des témoignages d adultes en formation. 6. Quel message veut transmettre Sylvie arbonneau dans son témoignage? Sylvie arbonneau veut encourager tout le monde à poursuivre son rêve et à ne jamais abandonner. 7. Quelle activité la région de la apitale-nationale a-t-elle faite en 2007 pendant la SQAF? Avec Je partage au suivant, on a distribué de petits chocolats avec une carte indiquant les différents lieux d apprentissage. 8. En quoi Le mur des célébrités a été une activité intéressante pour les adultes en formation? Le mur des célébrités a permis aux adultes en formation de voir que d autres adultes avaient réussi avec de la persévérance. 9. Qui est Janique rière? Janique rière a été la gagnante québécoise du Prix de la francophonie en alphabétisation en 2007.

Avoir une vie de qualité

Avoir une vie de qualité Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle Cahier Avoir une vie de qualité Qualité de l équilibre travail-vie personnelle AVERTISSEMENT La présente publication, préparée par

Plus en détail

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!»

La Semaine canadienne des adultes apprenants : «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer!» «Apprendre, tout au long de la vie : une initiative à célébrer» FCAF www.fcaf.net Cahier des activités de la semaine La Semaine canadienne des adultes apprenants Du 20 au 26 mars 2010 Les activités proposées

Plus en détail

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT

CARRIERE : LES SIRENES DU CHANGEMENT CE DOCUMENT EST VOTRE LIVRET PARTICIPANT Lisez la première partie, puis complétez la 2 e. Reportez en début de 3 e partie les éléments clés de votre stratégie de mobilité 1 CETTE PREMIERE PARTIE EST A

Plus en détail

soirée reconnaissance Éclair de Jeunesse

soirée reconnaissance Éclair de Jeunesse Cahier de mise en candidature pour la soirée reconnaissance Éclair de Jeunesse 16 jeunes seront honorés dans les volets suivants : Jeune entrepreneur Jeune engagé Jeune art et culture Jeune sports et loisirs

Plus en détail

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain

1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain 1 P a g e Outil de gestion des connaissances : Visites sur le terrain DÉFINITION : Une visite sur le terrain survient quand un membre du personnel se rend dans un autre bureau de Plan International pour

Plus en détail

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette

Rapport de stage Mer et Monde. Frédérique Morissette Rapport de stage Mer et Monde Frédérique Morissette Comment décrire en quelques mots cette merveilleuse expérience qu à été mon stage au Sénégal? Impossible selon moi, je devrais écrire des pages et des

Plus en détail

Observatoire du travail

Observatoire du travail Observatoire du travail Les salariés français et la mobilité 5 novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Présentation des résultats La méthodologie d enquête Etude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

Activités - Mon Journal

Activités - Mon Journal Activités - Mon Journal Volume 64 Les cinq tâches ainsi que les activités d'apprentissage explorent les six grandes compétences énoncées dans le cadre du curriculum en littératie des adultes en Ontario

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Découvrez nos forfaits efficaces et avantageux :

Découvrez nos forfaits efficaces et avantageux : 827, 12 e avenue Nord, Sherbrooke (Québec) J1E 2W8 (819) 212-5444 info@institutbroca.com Grâce à l Institut de langues Broca, vous ne ferez pas qu apprendre une langue. Vous la parlerez! Notre promesse

Plus en détail

Michel Duval, conférencier professionnel

Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval, conférencier professionnel Michel Duval est conférencier, motivateur, passionné par le développement du potentiel humain. Il présente des conférences et des ateliers qui stimulent les gens

Plus en détail

Et maintenant? Conseils.

Et maintenant? Conseils. Et maintenant? Conseils. Il y a quelques semaines, le docteur nous a renvoyé à la maison en nous annonçant : votre père souffre de démence. Mon frère et moi, nous nous demandons maintenant ce que nous

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire

Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Le verbe anglais_new principes 140x200 lundi11/02/13 13:28 Page357 9. Activités à gogo! Activité 1: Feuilleter votre dictionnaire Pourquoi est-ce important? C est assez simple : aucune base de vocabulaire

Plus en détail

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières

Guide du concours. Lancement du concours : 13 janvier 2016. Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Guide du concours Lancement du concours : 13 janvier 2016 Finale nationale : 29 et 30 avril 2016 au Cégep de Trois-Rivières Centre de démonstration en sciences physiques 1 PARTIE 1 : LE CONCOURS LE CONCOURS

Plus en détail

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009»

RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» RÉSULTATS DES ÉVALUATIONS DU PROGRAMME «J APPRENDS EN FAMILLE 2009» Au départ, les participants du programme devaient remplir un questionnaire d entrée afin de nous faire part de leurs habitudes de vie

Plus en détail

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet.

D autres exercent leur passion et mettent à profit de la collectivité leurs qualités mais n arrivent pas à en vivre, à pérenniser leur projet. Pourquoi un stage sur la relation à l argent? Nous sommes confrontés à l argent au quotidien et tellement peu de personnes se posent la question de son rapport l argent. Nous utilisons donc cette porte

Plus en détail

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem

Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Carnet de bord Apprentissage linguistique en tandem Année universitaire 20..-20.. Quadrimestre 1 Quadrimestre 2 Nom :... Prénom :... N de matricule :... ULB VUB ISTI Année d étude : BA1 BA2 BA3 MA1 MA2

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

Exemples de feuilles de travail remplies

Exemples de feuilles de travail remplies Exemples de feuilles de travail remplies 30 EXEMPLES DE FEUILLES DE TRAVAIL REMPLIES Dans cette section, vous verrez des exemples de la façon dont des infirmières immatriculées de différents milieu d exercice

Plus en détail

1 Bulletin de l APPAC vol. 6, n 2 Novembre

1 Bulletin de l APPAC vol. 6, n 2 Novembre Bulletin APPAC, vol. 6, n 2 Novembre 2016 Le mot du président Enfin, la trop longue campagne électorale fédérale est maintenant derrière nous. Peu importe si vous avez gagné ou non vos élections, notre

Plus en détail

1. Résumé de la Journée REPAQ

1. Résumé de la Journée REPAQ Numéro 16-23 avril 2014 PROCHAINES DATES IMPORTANTES : 1 ER MAI : COLLOQUE «AFFIRMONS NOS VALEURS» 6 MAI : CONSEIL D ÉTABLISSEMENT 30 MAI : ZUMBATHON + PIQUE-NIQUE 5 JUIN : ASSEMBLÉE DE PARENTS 14 JUIN

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : Heureusement que nous sommes très en avance. Tu as vu cette queue?

Plus en détail

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE

POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE POLITIQUE PEDAGOGIQUE AFSE La localisation géographique A l entrée de la Petite France, le quartier historique de Strasbourg, et proche de la gare, l AFSE est facilement accessible. Un arrêt de bus en

Plus en détail

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017

GESTION CONTEMPORAINE. Programme de formation. www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION. Octobre 2016 Avril 2017 Programme de formation GESTION CONTEMPORAINE Octobre 2016 Avril 2017 Conçu pour les gestionnaires d aujourd hui et de demain www.umoncton.ca/gestion-contemporaine DÉCOUVREZ CE PROGRAMME DE FORMATION GESTION

Plus en détail

Trousse d éducation pour adultes du Recensement

Trousse d éducation pour adultes du Recensement Trousse d éducation pour adultes du Recensement de 2016 Activité 2 : Le processus du recensement Aperçu Dans cette activité, les élèves apprendront le processus à suivre pour remplir le questionnaire du

Plus en détail

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ

Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels DE LA SANTÉ Le français pour les professionnels de la santé Le programme Ce programme est conçu pour améliorer la communication entre un patient et un professionnel

Plus en détail

Activité AO 1 (dimensions de l identité)

Activité AO 1 (dimensions de l identité) Activité AO 1 (dimensions de l identité) Nom de l activité AO : Une pub changer les choses! Réalisation de l activité (mois/année) : Mars 2012 Discipline : Éthique et culture religieuse (thème de la Tolérance)

Plus en détail

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E)

PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) PRINCIPES, MODALITÉS, DÉMARCHE, DE L ÉLABORATION DU DOSSIER DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE (V.A.E) Pour l obtention du titre de niveau II De «Chargé de Gestion de Produits Tourisme-Loisirs» Dossier

Plus en détail

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier»

Taxe d apprentissage. «Faire d une passion, son métier» 2012 Taxe d apprentissage «Chefs d entreprises, entrepreneurs : vous possédez une fibre sociale et sportive, et vous souhaiteriez mettre en valeur l engagement citoyen de votre entreprise. Faites confiance

Plus en détail

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche

Profils. COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE. ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES ÉBAUCHE ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche ébauche PS Profils COMPÉTENCE de CONSCIENCE et RESPONSABILITÉ PERSONNELLES APERÇU La compétence

Plus en détail

Document pour l auto-évaluation. Section D

Document pour l auto-évaluation. Section D Document pour l auto-évaluation Section D Section D Document pour l auto-évaluation Instructions pour utiliser le Document pour l auto-évaluation... Document pour l auto-évaluation... -D-1- -D-2- Document

Plus en détail

Hommage à nos bénévoles

Hommage à nos bénévoles Hommage à nos bénévoles Les Cœurs d Or Les Cœurs d or sont des prix remis par l arrondissement de L Île-Bizard Sainte-Geneviève à des bénévoles qui se sont particulièrement distingués, soit au sein de

Plus en détail

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada

Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Sport pur - Trousse d engagement pour les associations de sport scolaire au Canada Un guide sur la façon de joindre, vivre et faire grandir Sport pur dans votre province/territoire INTRODUCTION L ÉCOLE

Plus en détail

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV

Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Réflexion sur la formation des enseignants à partir des expériences du pilotage du Projet des Étoiles (1.3.3) du CELV Le Projet des Étoiles est l un des projets à moyen terme du CELV axé sur les nouvelles

Plus en détail

BG Ingénieurs Conseil, Genève

BG Ingénieurs Conseil, Genève BG Ingénieurs Conseil, Genève Diego Salamon, employeur Sur mandat de l AI, Cadschool nous a demandé si nous serions prêts à accueillir un stagiaire pendant trois mois. Nous connaissions cet institut de

Plus en détail

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner

Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Mieux vous connaître pour mieux vous accompagner Nous vous proposons de préparer votre prochain entretien avec votre conseiller en répondant aux différentes questions posées dans ce document. Cette réflexion

Plus en détail

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture

La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture La prépa intégrée pour réussir votre concours paramédical Psychomotricité, Aide- soignant, Auxiliaire de puériculture PrépEMAP : réussir dans les métiers de la santé Le sanitaire : un secteur qui ne connaît

Plus en détail

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE

LE COLLEGE SAINT-ANATOILE 21 QUESTIONS POUR EXPLIQUER LE COLLEGE SAINT-ANATOILE TABLE DES MATIERES CHAPITRE 1 CE QU ON APPREND AU COLLEGE 1. Qu est-ce-que le collège? 2. Qu est-ce que l enseignement privé? 3. A quoi servent les

Plus en détail

Calcul de moyenne de portrait

Calcul de moyenne de portrait Calcul de moyenne de portrait Dupont Maurane & Bourriaud Typhaine TS2 Mon CV. 1 Présentation POURQUOI CE PROJET : Parmi la liste des projets proposés pour le bac, ce sujet m a semblé le plus attrayant.

Plus en détail

La Communication Laurent Monney

La Communication Laurent Monney La Communication Laurent Monney St- Germain 29 1030 Bussigny www.lm- coaching.ch Devenez un communicateur qui crée un impact Pourquoi on fait ce qu'on fait? Pourquoi votre conjoint(e), enfant(s), se comporte-il/elle

Plus en détail

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps)

PREMIÈRE SECTION. Sensibilisation à la démarche d apprentissage. La préparation (1 er temps) PREMIÈRE SECTION Sensibilisation à la démarche d apprentissage La préparation (1 er temps) Motivation à l apprentissage Activation des connaissances antérieures Exploration de l objet d apprentissage La

Plus en détail

ATELIER #23 Guide du participant

ATELIER #23 Guide du participant ATELIER #23 Guide du participant - 1 - Liste des annexes de l atelier # 23 23.1a La raison d être de la politique d aménagement linguistique 23.1b À titre de réflexion 23.1c L exercice des valeurs 23.1d

Plus en détail

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage

Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage Transcription Webémission Évaluation au service de l apprentissage 00 : 00 ANIMATEUR : Bienvenue à cette série de quatre vidéos portant sur l évaluation du rendement. Depuis de nombreuses années, les enseignants

Plus en détail

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle

Vers un Québec apprenant PLAN D ACTION 2012-2013. Adopté à l assemblée générale annuelle PLAN D ACTION 2012-2013 Adopté à l assemblée générale annuelle Octobre 2012 Plan d action 2012-2013 : vers un Québec apprenant L ICÉA entreprend avec l année 2012-2013 la deuxième moitié de sa planification

Plus en détail

C EST BON de se sentir accompagné

C EST BON de se sentir accompagné C EST BON de se sentir accompagné Le service d accompagnement pour mieux vivre avec une maladie chronique. Pour en savoir plus : 0811 709 709 Prix d un appel local depuis un poste fixe. ameli-sophia.fr

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)...

Nom :... Date :... ENVOI N 9. Chap. 8 : COMMENT DÉCOUVRIR LA STRATÉGIE D UN INDIVIDU ... ... 1)... 2)... 3)... 4)... Pierre LASSALLE, Biosynergiste Formateur-Conseil en Développement des Ressources Humaines et Communication 56 rue de la Porte 29200 Brest! 02 98 05 25 50 (Tél et Fax) Nom :... Date :... ENVOI N 9 1. Synthèse

Plus en détail

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils

CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ. Quelques conseils CNRS CONCOURS INTERNE RÉDACTION DU RAPPORT D ACTIVITÉ Quelques conseils 1 LA FINALITE, LA «PHILOSOPHIE» D UN RAPPORT D ACTIVITE Le rapport d activité a pour fonction de convaincre le jury que vous êtes

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Prise de parole. Paroles de stagiaires. L expertise et les techniques du comédien pour une prise de parole en public réussie!

Prise de parole. Paroles de stagiaires. L expertise et les techniques du comédien pour une prise de parole en public réussie! FORMATION INTER-ENTREPRISES PRISE DE PAROLE EN PUBLIC L expertise et les techniques du comédien pour une prise de parole en public réussie! Un diagnostic et des conseils individualisés Des outils pratiques

Plus en détail

CAMPAGNE «QUEL AGE AS-TU?»

CAMPAGNE «QUEL AGE AS-TU?» Communiqué de presse La Tour-de-Peilz, 20.05.09 Prévention de la consommation précoce d alcool sur la Riviera CAMPAGNE «QUEL AGE AS-TU?» Sous l égide de la commission prévention Riviera, avec le concours

Plus en détail

Fiche de conseils sur la communication orale

Fiche de conseils sur la communication orale Les gens Les partenariats Le savoir Compétences et emploi Bureau de l alphabétisation et des compétences essentielles Fiche de conseils sur la communication orale Le présent outil renferme des conseils

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec)

Contribution présentée par Madame Lise Thériault (Québec) La représentation des femmes dans les postes décisionnels; dans la haute direction des sociétés d État et de la fonction publique, et dans les entreprises privées Contribution présentée par Madame Lise

Plus en détail

Le coin naturo. Lice onzales

Le coin naturo. Lice onzales Le coin naturo bioattitude.nc! A G Lice onzales «! ne plus subir mais vivre pleinement sa vie d a n s l e p o s i t i f e t l expérimentation de tout ce qui nous arrive et de tout ce que l on ressent!»

Plus en détail

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014

Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation. Québec, 14 octobre 2014 Mobiliser son CA pour maximiser son apport : les déterminants de la participation Québec, 14 octobre 2014 Objectifs et déroulement Objectifs : Réfléchir sur ses pratiques et diagnostiquer le niveau d engagement

Plus en détail

Réalisations. Reconnaissance. Performance

Réalisations. Reconnaissance. Performance SUR SCÈNE Programme de reconnaissance 2015 ARGENT Réalisations Reconnaissance PRIX OR DiamANT Performance DiamANT PRESTIGE PlatinE 2015 PROGRAMME DE RECONNAISSANCE Chez Immunotec, vous avez non seulement

Plus en détail

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans

Opération Vigilance. Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Opération Vigilance Directives générales aux parents d enfants âgés de 6 à 12 ans Certains parents hésitent à parler de sécurité personnelle avec leur enfant par crainte de l effrayer ou d affecter sa

Plus en détail

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement)

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement) Transmettez vos résultats Et non votre ITS (infection transmissible sexuellement) Une infection transmissible sexuellement (ITS) est une infection qui se transmet d une personne à l autre lors de rapports

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur

Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur Envoi de soumission électronique Guide du fournisseur Marchés publics canadiens Agences, sociétés de la couronne, marches privés Table des matières 1 Liste de contrôle de l envoi de soumission électronique...

Plus en détail

Script de vente Ruban pour la famille et les amis

Script de vente Ruban pour la famille et les amis Script de vente Ruban pour la famille et les amis Ce bref script de vente instructif vous est proposé à titre de référence. C est un complément au Guide de vente Ruban MD et aux autres outils de la Trousse

Plus en détail

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL

COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL COMMENT JE PEUX AIDER MON ENFANT À DÉVELOPPER LES DIFFÉRENTES QUALITÉS DU PROFIL DE L APPRENANT PROGRAMME D ÉDUCATION INTERNATIONAL Ouverts d esprit Ouverts d esprit Nous portons un regard critique sur

Plus en détail

Observatoire des professeurs des écoles débutants

Observatoire des professeurs des écoles débutants Observatoire des professeurs - Consultation de l'institut CSA pour le SNUipp - 2, rue de Choiseul BP 6571 75065 Paris cedex 02 CSA Opinion-Corporate Tél. (33)01 44 94 59 10 / 11 Fax. (33) 01 44 94 40 01

Plus en détail

Demande d Inscription Initiale

Demande d Inscription Initiale Demande d Inscription Initiale ATTENDEZ D AVOIR TOUTE LA DOCUMENTATION REQUISE AVANT DE REMPLIR CE FORMULAIRE. Documents requis : Il incombe aux candidats de s assurer que leur relevé de notes est envoyé

Plus en détail

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l

A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l Lettres à un auteur Madame, A la suite de la rencontre qui a eu lieu le 15 novembre à Aimée-Stitelmann, je tiens particulièrement à vous remercier pour l attention l que vous nous avez accordée. J ai beaucoup

Plus en détail

Qu est-ce que vous n étiez pas venus chercher et que vous avez trouvé?

Qu est-ce que vous n étiez pas venus chercher et que vous avez trouvé? Formatrice : Simone DUCLOS Intervenant audiovisuel : Marc-Dominique HEITZ Professeur ESPE : François HORVAT Professeur audiovisuel retraité : Bernard SIX Permanent groupe LEDI : Yann POIRSON Enseignant

Plus en détail

«Nous avions huit vaches et cent poules»

«Nous avions huit vaches et cent poules» «Nous avions huit vaches et cent poules» Portrait Mme HINSCHBERGER Marie Et si on vous demandait de vous présenter «J ai perdu ma maman à l âge de 3 ans et 8 mois. Elle a eu une grippe et une pneumonie.

Plus en détail

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264

Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012. Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 Mon engagement, ma réussite. GUIDE DU PROMOTEUR 2011-2012 Attestation de spécialisation professionnelle (ASP) LANCEMENT D UNE ENTREPRISE 5264 www.lancement-e.com Un atout pour réussir en affaires! Prenez

Plus en détail

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom.

Façonnez. votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Façonnez votre avenir. Grâce à un apprentissage professionnel chez Swisscom. Prêt pour le marché du travail Un apprentissage professionnel vous permet d accéder directement à la vie professionnelle en

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

Prenez part au mouvement

Prenez part au mouvement Prenez part au mouvement Comme beaucoup d entre vous, je suis une femme et une mère. Alors que j appliquais des écrans solaires, des crèmes et un certain nombre de produits de beauté sur ma peau ou celle

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD)

RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RAPPORT DE VISITE D ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) RÉGION : Mauricie et Centre-du-Québec ÉTABLISSEMENT : Centre de santé et de services

Plus en détail

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012

L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE. Octobre 2012 L agence Style Révélation Centre de formation et Conseil en Image sur la métropole Lilloise DOSSIER DE PRESSE Octobre 2012 En résumé Stefania, directrice de l agence Style révélation décide après 17 ans

Plus en détail

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE

RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE RAPPORT DE VISITE D'ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DU MILIEU DE VIE CENTRE D'HÉBERGEMENT ET DE SOINS DE LONGUE DURÉE (CHSLD) Région : Chaudière-Appalaches Établissement : Centre de santé et de services sociaux

Plus en détail

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge

Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge Liste des conférences offertes par le Centre de Santé Mentale l ArrimAge 1. Agissons sur le monde des émotions! À quoi servent nos émotions? Puiser dans la sagesse émotive L escalier de la négation des

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA

DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA DOCUMENT DE PRÉSENTATION DE LA Tournée régionale de sensibilisation à la diversification des choix professionnels OBJECTIF GÉNÉRAL ET CLIENTÈLE VISÉE La Tournée régionale est un projet mis sur pied pour

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Gérer les talents en temps de crise

Gérer les talents en temps de crise le In People In Aid Mai 2009 People In Aid Mai 2009 Gérer les talents en temps de crise De récents échanges avec des DRH de grandes organisations humanitaires et de développement ont mis en lumière l importance

Plus en détail

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES

RÉSUMÉ. Vous parlez. Nous écoutons. Les choses s améliorent. RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES AVANTAGES ET SERVICES Marketing Research and Intelligence Association L Association de la recherche et de l intelligence marketing RÉSULTATS DU SONDAGE SUR LES AVANTAGES AUX MEMBRES 2015 RÉSUMÉ ÉVÉNEMENTS ET COURS AVANTAGES

Plus en détail

Consignes pour la rédaction du rapport de stage et pour la validation du B2I. Exemple de sommaire du rapport de stage

Consignes pour la rédaction du rapport de stage et pour la validation du B2I. Exemple de sommaire du rapport de stage - Fiche 1 Quelle attitude adopter en stage? Que faut-il emporter avec soi? Tableau d'évaluation Fiche 2 Fiche 3 Fiche 4 Fiche 5 Fiche 6 Fiche 7 Fiche 8 Fiche 9 Fiche 10 Consignes pour la rédaction du rapport

Plus en détail

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant

Le co-développement. Ou comment apprendre en travaillant Le co-développement Ou comment apprendre en travaillant Après une formation. Je reviens à mon job et reprends rapidement tous les dossiers mis en attente pendant la formation Je me dis que cela serait

Plus en détail

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées

limites! Un avenir sans La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Un avenir sans limites! La formation professionnelle et technique (FPT) et les personnes handicapées Tu es une personne avec un handicap? Tu te questionnes sur ton avenir professionnel? Tu te demandes

Plus en détail

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs

La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs La représentation des usagers d ESAT par leurs pairs Généralités Horaires Temps de pause Repas Questions et informations diverses 2 A l attention des apprenants: Qu attendez vous de cette formation? 3

Plus en détail

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT

LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT LES 24 HEURES CHRONO DE L ENTREPRENEURIAT 2011/2014 Enquête auprès des anciens ou actuels doctorants Cifre ayant participé à une des éditions des 24H Chrono de l entrepreneuriat organisées par l ANRT et

Plus en détail

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg)

Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) Et le gagnant est : Yves Zaugg, 20 ans, employé de bureau au Groupe Mutuel (Fribourg) «J étais vraiment surpris de gagner le Prix de la réadaptation professionnelle! Ce prix est une bonne chose, il peut

Plus en détail

S informer Poser des questions Donner son opinion

S informer Poser des questions Donner son opinion Guide pratique pour aider les citoyennes et les citoyens à participer à une consultation publique S informer Poser des questions Donner son opinion Adaptation en texte simplifié Simplicom 2 L auteur a

Plus en détail

NOM : Prénom : 2SPVL

NOM : Prénom : 2SPVL NOM : Prénom : 2SPVL Rapport de Période de Formation en Milieu Professionnel (PFMP) à (indiquer le nom de la structure de PFMP) du (indiquer la date de début et de fin de la PFMP) dans le cadre du BAC

Plus en détail

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise :

Cahier de Stage. Du 15/2 au 20/2 2016. NOM : Prénom : Classe : Entreprise : Cahier de Stage Du 15/2 au 20/2 2016 NOM : Prénom : Classe : Entreprise : 1 Sommaire Recommandations : 3 Rapport de stage : 4 Cahier de stage : 4 Diaporama : 4 Présentation orale : 4 Présentation de l

Plus en détail

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile

Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile 1 Le bon berger une figure de Dieu que Jésus veut nous révéler et que Jean nous rapporte dans son Evangile Je suis le bon Berger dit Jésus mais quel Berger? Du temps de Jésus, les rois étaient, assimilés

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

S ouvrir aux différences ou s y enfarger

S ouvrir aux différences ou s y enfarger Audet, G. (2006). Voir http://www.recitdepratique.fse.ulaval.ca/ S ouvrir aux différences ou s y enfarger Je suis enseignante à la maternelle depuis trente ans, dont treize ans vécus en milieu défavorisé.

Plus en détail

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante

Recherche-action en cours dans une école SIAA Approche orientante TITRE DE L EXPÉRIENCE Septembre 2003-mai 2004 Approche orientante pour élèves en difficulté d adaptation et d apprentissage ÉCOLE SECONDAIRE SIAA Polyvalente de Disraëli (822040) à Disraëli 474 élèves

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail