FORMATIONS RESEAU FINANCITE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FORMATIONS RESEAU FINANCITE"

Transcription

1 FORMATIONS RESEAU FINANCITE 1 - Marchés publics et Investissement Socialement Responsable (ISR) Vous voulez garantir la gestion éthique et socialement responsable de l argent public dont vous êtes responsable et montrer l'exemple aux citoyens en la matière? A l issue de la formation vous saurez : ce que sont les produits d investissements responsables, leurs différentes formes et leurs caractéristiques; comment définir et formuler des critères liés au caractère éthique et socialement responsable des produits financiers qui correspondent à vos besoins ; comment/où insérer ce type de clause et à quoi prêter attention à chaque étape de la procédure dans le cadre strict de la réglementation relative aux marchés publics; quelles sont les initiatives mises en place par d autres mandataires publics en la matière. Groupe-cible : Tous les responsables et personnes concernées par la gestion des finances des publiques et des investissements au sein des communes, provinces, CPAS, intercommunales et entreprises actives dans le secteur public. Programme détaillé : MATIN : Présentation des participants, de leurs besoins et attentes L'investissement socialement responsable & les pouvoirs publics Concept général de l'investissement socialement responsable L'ISR et les pouvoirs publics -contexte législatif & politique Types de produits «ISR» & modes de gestion par l'organisme financier Atelier : Comment définir les caractéristiques ISR des produits financiers et de leur mode de gestion afin qu'ils correspondent aux aux besoins et souhaits de votre organisme public? APRES-MIDI : L'insertion de critères ISR dans les marchés publics de services financiers Le cadre légal des marchés publics & l' insertion de critères ISR Critères d'exécution du marché, cahier spécial des charges et critères d'attribution du marché Comment y insérer des clauses ISR et à quoi faut il être attentif? Étude de cas : Description des initiatives publiques existantes en la matière et examen d'exemples de marchés publics de services financiers comprenant des critères ISR. Exercices pratiques : Élaboration des clauses ISR à insérer dans un marché public de services financiers correspondant aux besoins et

2 souhaits de votre organisme. 2 - Le droit au service bancaire de base Cette formation vous permettra de fournir une information exacte et d offrir un appui aux citoyens rencontrés dans le cadre de vos fonctions qui ne parviennent pas à ouvrir un compte bancaire. quelles sont les conditions pour bénéficier du service bancaire, quels sont les services compris, et à quel coût ; quelle est la différence entre ce type de service bancaire et les comptes sociaux, et quels sont les avantages et les inconvénients de chacun des deux produits ; maîtriser la procédure à suivre en cas de refus de la banque ; offrir un appui aux personnes en droit de prétendre au service bancaire de base. Groupe-cible de la formation : Tous les acteurs sociaux publics ou non dont la mission implique d aider ou de conseiller des personnes qui n ont pas ou plus de compte bancaire et rencontrent des difficultés pour en ouvrir un. 3 - Références budgétaires : une approche pratique de la dignité humaine? Cette formation vous permettra de connaître et appliquer ce que sont les références budgétaires. A l'issue de la formation, vous saurez : comprendre comment sont-elles élaborées. Pour quels usages? Quels en sont les avantages et les limites? connaître et appliquer ce que sont les références budgétaires. Comment sont-elles élaborées? Pour quels usages? Quels en sont les avantages et les limites? comprendre l'apport des références budgétaires par rapport aux diverses autres approches de mesure de la pauvreté? En quoi une approche de la pauvreté de manière «absolue» est complémentaire d'une approche en terme relatif. utiliser les outils développés de manière adaptée à vos pratiques professionnelles. Suite à la présentation des outils et à la transmission des supports, une période d'échange entre participants sur les meilleurs pratiques à avoir sera mise en place. Groupe-cible de la formation : cette formation s'adresse prioritairement à tous les professionnels qui sont amenés à devoir déterminer des montants de «reste à vivre» (Médiateurs de dettes / avocats / médiateurs judiciaires / juges du travail /... ), à accorder des aides sociales, à fixer des montants de pensions, à mettre en œuvre de la guidance budgétaire. 4 - Crédit adapté : comment choisir le crédit qui convient? Comment déjouer les pièges d'une offre alléchante? Comment prévenir le surendettement? Au terme de la formation, vous pourrez : réaliser un diagnostic budgétaire et identifier le type de crédit qui pourrait être adapté ; transmettre au public les moyens d'évaluer la capacité de remboursement mensuelle dont il

3 dispose ; conseiller le public quant aux principaux éléments à vérifier avant la signature d'un contrat de crédit ; fournir un diagnostic financier de première ligne et proposer une orientation adéquate en matière de traitement du surendettement. Groupe cible de la formation : toute personne amenée, dans sa pratique professionnelle, à répondre à des questions de nature budgétaire ou financière, sans que cela fasse partie intégrante de sa mission : travailleurs sociaux, services RH, délégué syndicaux Introduction à la création d une coopérative citoyenne Vous voulez réaliser une coopérative citoyenne mais est-ce bien raisonnable? et comment procéder? A l issue de la formation vous saurez : ce qu'est une société coopérative, comment une coopérative peut promouvoir l'identité coopérative, comment une coopérative peut avoir une finalité sociale, comment sont taxés les dividendes des sociétés coopératives, à quelles conditions elles peuvent proposer leurs parts sociales dans le public. Groupe cible de la formation : Tous les citoyens qui veulent mettre en œuvre un projet en commun (mise en valeur des ressources naturelles locales, artisanat, agriculture bio, énergies renouvelables, éducation, amélioration de l'accès au logement, création artistique, création de crèches, ). Durée : deux heures. Programme détaillé : Présentation des participants, de leurs besoins et attentes Les sociétés coopératives Le Conseil National de la Coopération Les coopératives à finalité sociale La taxation des dividendes Les stimulants en matière d'appel public à l'épargne 6 Formations éducation financière Grâce à cinq modules adaptables, apprenez l importance de l épargne, ses enjeux de manière ludique et outillez-vous pour le futur! Ces formations de 2 heures chacune abordent divers sujets d éducation financière : Module 1 : Présentation de la série de modules, discussion sur les valeurs / notions d'aisance financière. Qu'est-ce qui est nécessaire et qu'est-ce qui ne l'est pas? Qu'est-ce qui est superflu? La relation à l'argent est très personnelle, mais il est important de savoir gérer un budget. Module 2 : Divers types de crédits à la consommation existent (avec divers taux d'intérêt, durée, dangers). Échange de trucs et d'astuces avant de s'engager dans un prêt, notion de credit revolving, discussions sur les conséquences financières potentielles. Quelle différence avec

4 l'épargne? Un projet pour encourager l'épargne et créer une dynamique collective. Présentation des résultats d'une expérience de micro-épargne pour personnes précarisées en Belgique Module 3 : Projection d'un film sur le surendettement basé sur des témoignages : identification des raisons, des conséquences, du moment où les gens cherchent de l'aide... Discussion sur le sujet. Module 4 : Différents types d'épargne collective en dehors du système traditionnel bancaire. Focus sur les mécanismes de tontines et les communautés autofinancées (CAF). Module 5 : Retours sur les apprentissages des précédents modules et proposition aux participants de créer un groupe d épargne collectif. Groupe cible de la formation : Tous les acteurs sociaux publics ou non dont la mission implique d aider ou de conseiller des personnes sur leur budget. 7 - Formation éducation financière Vous êtes professeur des écoles et vous rendez compte du manque d éducation financière au niveau secondaire? Grâce au jeu Ethica du Réseau Financité, les participants à se mettent dans la peau de banquiers ou d'épargnants. Cette mise en situation permet d'expérimenter différents comportements financiers et de visualiser leurs impacts économiques, sociaux et environnementaux, qu'il s'agisse d'épargner, d'investir ou d'emprunter. Ce jeu propose aussi des pistes pour agir ou modifier positivement notre comportement. Le jeu Ethica est destiné aux jeunes, aux adultes en formation ou au grand public en général lors d'activités d'éducation permanente. NOMBRE DE PARTICIPANTS De 6 à 27. Groupe cible de la formation : Enseignants d élèves à partir de 15 ans, niveau secondaire, matières : économie, finance. Durée : 2h30. 8 Marché de l ISR en Belgique Vous souhaitez investir de manière socialement responsable mais ne connaissez pas le marché? quels types de produit financier socialement responsable et/ ou solidaires existent ; quelles sont les tendances en termes de volume ; quels sont les acteurs du marché ; comment évaluer la qualité extra-financière d un fond de placement ; comment évaluer la qualité extra-financière d un compte d épargne ; Groupe cible de la formation : Tout citoyen ou toute institution qui s intéresse aux alternatives concernant le placement de ses économies.

5 9 L investissement direct : quelles possibilités? Financer des projets locaux et durables sans passer par votre banquier, c est possible! Complémentaire à la formation sur l ISR, la présente formation vise à élargir le champ des possibles en termes d investissement socialement responsable. comment souscrire à des parts de coopérateurs ; où trouver et acheter des obligations d associations sans but lucratif ; à qui être attentif quand on choisit d investir en direct ; les avantages d investir directement dans des entreprises de l économie sociale ; les défis à ce type d investissement. Groupe cible de la formation : Tout citoyen ou toute institution qui s intéresse aux alternatives concernant le placement de ses économies. 10 Critères ISR et liste noire Vous êtes un gestionnaire d actifs à la recherche d idées novatrices pour consolider votre méthodologie d ISR? Cette formation est pour vous! Complémentaire à la formation sur l ISR, la présente formation vise à résumer les pratiques des gestionnaires d actifs en matière de sélection d actifs socialement responsable. quelles approches socialement responsables existent ; à quels critères être attentifs ; les avantages d une norme minimale sur le sujet ; comment se compose la liste noire Financité ; Groupe cible de la formation : Toute institution qui propose une gamme de fonds de placement socialement responsable. 11 Responsabilité sociétale des banques Vous êtes responsable CSR de votre banque? Vous voulez être à la pointe de votre domaine et faire changer les politiques de votre banque pour une société respectueuse de la société et de l environnement? Cette formation vous amènera à vous poser les bonnes questions. mesurer par des indicateurs objectifs vos efforts d inclusion financière ; évaluer vos politiques d allocation d actifs. Groupe cible de la formation : Toute personne du département de responsabilité sociétale des entreprises qui travaille dans une institution financière.

6 Les formateurs du Réseau Financité Annika Cayrol est chargée de recherche senior au Réseau Financité. Son domaine d'expertise se centre sur les aspects quantitatifs et qualitatifs de l investissement socialement responsable (marchés publics et particuliers) en Belgique. Elle a écrit ou coécrit plusieurs recherches et publications sur ces sujets. Lise Disneur est chargée de recherche senior au Réseau Financité. Elle est spécialisée dans les aspects juridiques relatifs à l inclusion financière (service bancaire de base, crédit à la consommation), l investissement socialement responsable dans les marchés publics et l appel public à l épargne. Elle est l auteur de plusieurs recherches et publications sur ces sujets. Olivier Jérusalmy est chargé de recherche senior au Réseau Financité sur les problématiques du surendettement, du crédit, de l'exclusion financière, il a travaillé pendant 2 ans sur le développement de références budgétaires dans le cadre d'un projet européen. Il a précédemment dirigé l'observatoire du Crédit et de l'endettement, Credal Plus asbl (Crédit social accompagné en Wallonie) et dispose de plus de 10 ans d'expériences en octroi de crédit alternatif (Crédal asbl). Arnaud Marchand est chargé de recherche au Réseau Financité. Il a une expertise sur les thématiques de l investissement direct, la spéculation alimentaire et l inclusion financière. Il est l auteur de recherches et publications sur ces sujets.

Les cahiers pour un développement durable

Les cahiers pour un développement durable Les cahiers pour un développement durable Dans l enseignement technique et professionnel Jasmin JALAJEL, Robert-Schuman-Institut, Eupen 1 Qu est ce que le cahier pour un DD? «Un outil pédagogique dont

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer?

Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Centrale des crédits aux entreprises : les organismes de microcrédit devraientils y participer? Des recommandations au sujet de la Centrale des crédits aux particuliers ont déjà été formulées par le Réseau

Plus en détail

Guide de l'investisseur éthique. Les questions à se poser pour investir éthique

Guide de l'investisseur éthique. Les questions à se poser pour investir éthique Les questions à se poser pour investir éthique Ce guide reprend les questions les plus fréquentes que se pose toute personne intéressée à investir de manière socialement responsable sur le marché belge.

Plus en détail

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération

Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération Ressources en ligne pour la mise en œuvre du Contrat de génération www.contrat-generation.gouv.fr 1. Emploi des seniors et gestion des âges Outil-Ages RH Pour soutenir la compétitivité de l entreprise

Plus en détail

Le microcrédit personnel accompagné

Le microcrédit personnel accompagné OCTOBRE 2013 N 36 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le microcrédit personnel accompagné Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE

Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Investir dans l action pour le climat, investir dans LIFE Un aperçu du nouveau sous-programme LIFE Action pour le climat 2014-2020 istock Action pour le climat Qu est-ce que le nouveau sous-programme LIFE

Plus en détail

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL

LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL LE DISPOSITIF DE MICROCREDIT PERSONNEL 1. Définition et caractéristiques des prêts 1.1 Définition Le COSEF du 29 avril 2009 a élaboré une proposition de 10 principes pour la définition du microcrédit personnel

Plus en détail

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion

Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Mobiliser les entreprises : un nouveau défi pour les acteurs de l insertion Léopold GILLES Directeur du Département «Evaluation des politiques sociales» - CREDOC SOMMAIRE RAPPEL : entreprises solidaires

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement d Aurillac autour du VIVRE ENSEMBLE à la Préfecture d Aurillac Vendredi 17 octobre

Plus en détail

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE

GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE { GROUPE S - CASI L ENGAGEMENT DE SERVICE L ENGAGEMENT DE SERVICE La caisse d assurances sociales du GROUPE S est un maillon indispensable entre l Administration et le citoyen. Elle contribue de concert

Plus en détail

APPEL À PRESTATAIRES

APPEL À PRESTATAIRES APPEL À PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Le secteur bancaire Place et spécificités des banques coopératives Avril 2011 Dossier suivi par l Observatoire Régional de l Économie Sociale et Solidaire 42 rue

Plus en détail

Epargne. CONNAÎTRE mes produits bancaires. Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien. Revenus. Budget FICHE N 3

Epargne. CONNAÎTRE mes produits bancaires. Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien. Revenus. Budget FICHE N 3 FICHE N 3 Dépenses Budget CONNAÎTRE mes produits bancaires Epargne Revenus Optimiser la gestion de son budget, c est aussi bien connaître les produits bancaires et assurantiels que nous détenons. Cartes

Plus en détail

Appel de propositions

Appel de propositions Appel de propositions Planification stratégique 2016 à 2020 162, rue Murray Ottawa, ON K1N 5M8 Tél.: 613-789-5144 Téléc.: 613-789-9848 jhtardivel@mri.ca www.montfortrenaissance.ca Objectif de l appel de

Plus en détail

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel

catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel catalogue de formations Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel Construire une stratégie d accompagnement social qui s appuie sur la pédagogie du réel L IFccac

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

La gestion de l environnement pour un développement durable : outils de sensibilisation

La gestion de l environnement pour un développement durable : outils de sensibilisation L Institut des Affaires Publiques L Institut des Affaires Publiques - I.A.P. ASBL est une Organisation Non Gouvernementale de Développement (ONGD) dont la mission est de répondre aux besoins des collectivités

Plus en détail

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires

Thème 4 : Changer le comportement des banques sur les territoires Page : 1 / 6 Introduction Dans le cadre des Etats généraux de l ESS en juin 2010, le Labo a coordonné la rédaction de plus de 400 cahiers d espérances. Ils sont des témoins de la vitalité de l ESS et de

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry

Mme Catherine Malki - enseignante STMS - Lycée J Jaurès- Châtenay-Malabry PRE-REQUIS DES BACHELIERS ST2S Pôle méthodologie : Comment les organisations sanitaires et sociales mettent en place un plan d action pour améliorer la santé ou le bien être social des populations? Notion

Plus en détail

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet

Guide 2. Autoformation. Pour le chef de projet Guide 2 Principes fondamentaux de la fonction de chef de projet Autoformation Pour le chef de projet Objectifs d apprentissage Après avoir lu la ressource Guide des principes fondamentaux de la fonction

Plus en détail

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle

Profil professionnel Section : Bachelier en informatique & systèmes finalité informatique industrielle Section : Bachelier en informatique & systèmes Page 1/6 1. Introduction L enseignement de la Haute Ecole Louvain en Hainaut donne la place centrale à l étudiant. Celui-ci trouvera durant ses études de

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah

Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah LE FINANCEMENT DU DÉVELOPPEMENT EN HAÏTI L OCPAH S ENGAGE Présenté par: Edouard CLEMENT mba, cpah Introduction Capacité de mobilisation de ressources financières et Réussite d un modèle de développement

Plus en détail

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 :

BTS BANQUE. L épargne solidaire. 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : BTS BANQUE L épargne solidaire 1. Qu est-ce que l épargne solidaire? Document 1 : Fondée sur un principe de responsabilité et de fraternité, l épargne solidaire se caractérise par le choix de l épargnant

Plus en détail

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010)

Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) Programme officiel de l'examen du DSCG (Décret du 22/12/2006) 1 000 heures (Modifié par arrêté le 18 mars 2010) 1 ère année UE 1 GESTION JURIDIQUE, FISCALE ET SOCIALE niveau M : 180 heures 20 ECTS coefficient

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

La santé, un facteur d insertion

La santé, un facteur d insertion La santé, un facteur d insertion Anne Danibert - Chef de projets prévention et promotion de la santé Mutuelle Atlantique Une orientation politique de la Mutuelle En 1996, la mutuelle inscrit comme orientation

Plus en détail

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches»

1. Contexte de l élaboration de l outil. 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Plan de l exposé «Solutions de mobilité en Brabant wallon» 1. Contexte de l élaboration de l outil 2. Objectifs de l outil 3. Formes de l outil : «Un arc à trois flèches» Contexte de l élaboration de l

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Thème : cadre de référence pour la mise en ouvre des initiatives communautaires en matière de scolarisation

Thème : cadre de référence pour la mise en ouvre des initiatives communautaires en matière de scolarisation Groupe Numéro 2 Thème : cadre de référence pour la mise en ouvre des initiatives en matière de scolarisation Définition du profil des Mots et concept clés Etablissement privé Etablissement d enseignement

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Le regroupement de crédits, la solution?

Le regroupement de crédits, la solution? JANVIER 2014 N 28 CRÉDIT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le regroupement de crédits, la solution? Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE

Plus en détail

L'investissement socialement responsable en Belgique

L'investissement socialement responsable en Belgique L'investissement socialement responsable en Belgique Synthèse 2013 AUTEURS Bernard Bayot, Directeur Annika Cayrol, Chargée de recherche Isabelle Diémé, Stagiaire Table des matières Contexte législatif

Plus en détail

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let.

Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. Formation complémentaire à la pédagogie professionnelle destinée aux personnes autorisées à enseigner au Gymnase Selon l art. 46, al.3, let. b, OFPr Filière d études Certificat complémentaire pour la maturité

Plus en détail

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT

APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT APPEL À MANIFESTATION D INTÉRÊT Valorisez vos produits agroalimentaires avec la marque collective «So Goût» portée par le Réseau Gesat 1 Sommaire Pourquoi avoir créé la marque «So Goût»? Quels sont les

Plus en détail

Parcours de formation modulaire

Parcours de formation modulaire Parcours de formation modulaire CQPM 0264 : Coordinateur (trice) du développement des ressources humaines de l entreprise Public concerné Assistant(e) RH débutant dans le poste ou personne chargée de la

Plus en détail

Plan LA BANQUE CONCLUSION INTRODUCTION. 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ;

Plan LA BANQUE CONCLUSION INTRODUCTION. 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ; LA BANQUE Plan INTRODUCTION 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ; 5. Opérations de banque. CONCLUSION INTRODUCTION La banque est

Plus en détail

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale

Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale PREFET DU CANTAL Plan Pluriannuel contre la Pauvreté et pour l Inclusion Sociale Réunion territoriale - Arrondissement de Saint- Flour autour du VIVRE ENSEMBLE au lycée agricole Louis MALLET Mardi 21 octobre

Plus en détail

Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur. SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux

Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur. SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux Traiter efficacement les litiges en tant qu employeur SD Worx vous encadre jusqu aux tribunaux En savoir plus? Contactez Legal Consulting Tél. : +32 (0)78 15 90 23 E-mail : legalconsulting@sdworx.com www.sdworx.be/litiges

Plus en détail

Securex : L humain avant tout

Securex : L humain avant tout Securex : L humain avant tout Qui sommes-nous? Spécialistes des ressources humaines, nous sommes à vos côtés pour vous conseiller et ce, quelles que soient les questions que vous vous posez en la matière.

Plus en détail

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT

ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT ÉDUCATION THÉRAPEUTIQUE DU PATIENT Recommandations Isabelle Berthon Introduction (1) La Haute Autorité de santé et l Institut National de Prévention et d Education Pour la Santé ont publié en juin 2007

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR

GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR GUIDE PRATIQUE DU FORM ACTEUR Parce que transmettre votre savoir et votre expérience fait partie de votre mission quotidienne édito L IFCAM, Université du Groupe Crédit Agricole, s appuie depuis son origine

Plus en détail

Éducation et Formation tout au long de la vie

Éducation et Formation tout au long de la vie Éducation et Formation tout au long de la vie 53 RESPONSABLE DE SERVICE DE SCOLARITÉ Code : EDU06B Responsable de l accompagnement des jeunes FPEEDU06 Il est responsable du service scolarité de l entité.

Plus en détail

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire»

Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Certificat National de Compétence Mandataires Judiciaires à la Protection des Majeurs Mention «Mesure d Accompagnement Judiciaire» Cette formation complémentaire est visée par la loi n 2007-308 du 5 mars

Plus en détail

Compte Rendu - Task force Bourse à l apprentissage Développer le processus d apprentissage populaire

Compte Rendu - Task force Bourse à l apprentissage Développer le processus d apprentissage populaire Compte Rendu - Task force Bourse à l apprentissage Développer le processus d apprentissage populaire 3 ème groupe de travail 25 juin 2014 Présents Natalia DURUS (AMCHAM) Morgane HAESSLER (INDR) Norry SCHNEIDER

Plus en détail

Valoriser son parcours professionnel

Valoriser son parcours professionnel Module - 1 Valoriser son parcours professionnel Vous devez vous préparez à intégrer le marché du travail. Pour cela, vous allez devoir apprendre à parler de vos études en termes professionnels et non disciplinaires.

Plus en détail

FICHE DE FONCTION - 04

FICHE DE FONCTION - 04 FICHE DE FONCTION - 04 ANIMATEUR/EDUCATEUR de classe 1 INTITULE DE LA FONCTION : animateur/éducateur RELATIONS HIERARCHIQUES L animateur/éducateur de classe 1 exerce ses fonctions sous la responsabilité

Plus en détail

CALENDRIER DES FORMATIONS

CALENDRIER DES FORMATIONS CALENDRIER DES FORMATIONS DES CADRES D ASBL INSCRIPTIONS La Codef accompagne au jour le jour ses membres dans leur rôle d employeurs. Les formations proposées répondent à leurs besoins et sont conçues

Plus en détail

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie

Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie CONSEIL NATIONAL DE RECHERCHES CANADA PROGRAMME D AIDE À LA RECHERCHE INDUSTRIELLE Accélérer la croissance des PME grâce à l innovation et à la technologie Apperçu PARI-CNRC : Qui sommes-nous? Quel est

Plus en détail

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES-

TRAMONTANE est un service de l association CONVERGENCES 34, membre du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- du Groupement d Associations Mutualisées d Economie Sociale à Montpellier GAMMES- Union des Associations du CSP-Espoir Vingt ans d expérience auprès des familles gitanes, du voyage, semi-sédentaires ou

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

LES RISQUES DU CREDIT

LES RISQUES DU CREDIT FACTEURS Prévention Santé Environnement E1 LES RISQUES DU CREDIT 1- Analyse de la situation. Le surendettement survient de plus en plus à la suite d une perte d emploi, de la maladie ou d un divorce. C

Plus en détail

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs :

Gérer son crédit. Introduction. Clientèle cible : Élèves des niveaux postsecondaires. Objectifs : Introduction Auteure : Nicole Racette (Équipe de production) Gérer son crédit Objectifs : Atteindre une santé financière afin d avoir une meilleure qualité de vie; Considérer l épargne comme une solution

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

Animation pédagogique

Animation pédagogique Animation pédagogique Proposition d un cadre de réflexion Rédaction Jean- Michel Guilhermet à partir des travaux du groupe EPS 38 - mai 2012 Page 1 Le document précise les professionnelles attendues dans

Plus en détail

Guide des prêts immobiliers DB. Découvrez comme il est simple et facile de s acheter une maison en Espagne avec Deutsche Bank

Guide des prêts immobiliers DB. Découvrez comme il est simple et facile de s acheter une maison en Espagne avec Deutsche Bank Guide des prêts immobiliers DB Découvrez comme il est simple et facile de s acheter une maison en Espagne avec Deutsche Bank SOMMAIRE Introduction 3 Qu est-ce qu un prêt immobilier Deutsche Bank? 4 Comment

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DANS MON ENTREPRISE *Identifier les enjeux du développement durable pour son entreprise. *Mettre en place les outils et les méthodes pour initier la démarche

Plus en détail

quels enjeux pour le secteur financier?

quels enjeux pour le secteur financier? Préambule 2 Auteurs de l enquête Cette étude a été conduite par le pôle développement durable d Equinox Consulting Sophie Madet, associée Blandine Sébileau, senior manager Sybille Brugues et Sophie Pornin,

Plus en détail

Livret de suivi du candidat(outil B)

Livret de suivi du candidat(outil B) A chaque étape du parcours CQP, son outil : Branche de la Miroiterie, Transformation et Négoce du Verre CQP Animateur d équipe de 1 er niveau Livret de suivi du candidat(outil B) Document à remplir par

Plus en détail

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN

ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN ADMINISTRATEUR INDEPENDANT OU EXTERNE UNE BELLE CARTE A JOUER! Benoît VANDERSTICHELEN Daniel LEBRUN 2 UNE CARTE À JOUER? Grâce à leurs aptitudes, les experts comptables et conseils fiscaux sont tout désignés

Plus en détail

Accompagnement des personnes surendettées ou financièrement fragiles. Programme de formation 1er trimestre 2014

Accompagnement des personnes surendettées ou financièrement fragiles. Programme de formation 1er trimestre 2014 Association Crésus Île-de-France Paris Riches de notre solidarité Accompagnement des personnes surendettées ou financièrement fragiles Programme de formation 1er trimestre 2014 Personnes concernées Les

Plus en détail

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale

Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le microcrédit personnel garanti par le Fonds de cohésion sociale Le Fonds de cohésion sociale (FCS) Le FCS est institué le 18 janvier 2005. C est un fonds de garantie qui vise à lutter contre l exclusion

Plus en détail

Charte du tourisme durable

Charte du tourisme durable Annexes Charte du tourisme durable Annexe 1 Les participants de la Conférence mondiale du Tourisme durable, réunis à Lanzarote, îles Canaries, Espagne, les 27 et 28 avril 1995, Conscients que le tourisme

Plus en détail

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles

CHSCT : entrep. ou étabt. de plus de 300 salariés 5 jrs module 1 : 3 jours, au choix du 24 au 26/11 à Mulhouse ou. Encore quelques places disponibles C FORMATIONS DP-CE-CHSCT Délégués du personnel 2 jrs les 2, 3/11 à Comité d'entreprise 5 jrs les 5, 6, 16, 17, 18/11 à Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail CHSCT : entrep. ou étabt

Plus en détail

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL

PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL PROGRAMME DE LA FORMATION DE FORMATEURS SPECIALISTES EN MICROCREDIT PERSONNEL Introduction (ANDML) : rappel de la convention CDCANDML encadrant la recherche-action de trois ans sur le développement du

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES]

[LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] 2015 [LES FORMATIONS PROFESSIONNELLES] Programme de formations du 2ème semestre 2015 pour les acteurs de l Economie Sociale et Solidaire [SOMMAIRE] LA CO-OPERATIVE... 3 Nos formations professionnelles

Plus en détail

Créer son propre emploi

Créer son propre emploi Vous souhaitez voir intervenir, au sein de votre établissement, un de nos conseillers régionaux : prenez contact avec lui pour établir, ensemble, une proposition adaptée à vos besoins et à votre public.

Plus en détail

Programme de formation. Directeur de Travaux

Programme de formation. Directeur de Travaux Programme de formation Directeur de Travaux Formation sanctionnée du : Titre «Directeur de Travaux» de niveau I - Inscrit au RNCP DUREE : Formation de 972 heures PERSONNES CONCERNEES - Les étudiants titulaires

Plus en détail

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH

Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH Contribution du CRFB à la professionnalisation de la fonction RH 1 Levier essentiel dans le pilotage des grands changements que conduit l Institution, la fonction RH doit, du fait de ce positionnement

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015

CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015 CATALOGUE DE FORMATIONS 2014-2015 L organisme de formation professionnelle 72 33 09109 33 SIRET 793 870 684 000 16 1 CATALOGUE DE FORMATIONS Sommaire Qui sommes-nous 2 Modules de formation proposés Module

Plus en détail

L'investissement socialement responsable en Belgique

L'investissement socialement responsable en Belgique L'investissement socialement responsable en Belgique Synthèse 2015 AUTEURS Bernard Bayot, Directeur Annika Cayrol, Chargée de recherche Arnaud Marchand, Chargé de recherche 1 Contexte législatif et politique

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Le Microcrédit Relance

Le Microcrédit Relance La Ministre Céline Fremault soutient une nouvelle aide pour favoriser la relance des petites entreprises bruxelloises Le Microcrédit Relance Un partenariat CEd Crédal Conférence de presse du 17 décembre

Plus en détail

Banque de données Plan d'action bruxellois de lutte contre la pauvreté 2008. Chapitre: Logement

Banque de données Plan d'action bruxellois de lutte contre la pauvreté 2008. Chapitre: Logement Chapitre: Page 1 La construction de 5 000 logements sociaux (70 %) et moyens (30 %) 86 / Huisvesting Subvention d'investissement à la Société du de la de Bruxelles-Capitale pour la construction de logements

Plus en détail

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix!

Ne signez pas n importe quoi! Ne signez pas n importe quoi! Le crédit a un prix! Le crédit a un prix! Ne signez pas n importe quoi! Signer un contrat de crédit est un engagement à long terme qui mérite réflexion. Prenez le temps de bien lire et de bien comprendre toutes les clauses du contrat! Sachez que

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010

Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME. une valeur ajoutée pour votre PME. Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME 31.03.2010 Entreprendre 2010 Le réviseur d entreprises : une valeur ajoutée pour votre PME Jean NICOLET 31.03.2010 Membre de la Commission

Plus en détail

Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection?

Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection? Les travailleurs pauvres et précaires constituent une des populations cibles du microcrédit personnel. Peuton améliorer leur détection? Séminaire du 18 octobre 2012 Objectifs de l atelier "Ouvrir des pistes

Plus en détail

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre»

Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre. Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» Mobilité des demandeurs d emploi en région du Centre Projet : «Promotion de la mobilité en région du Centre» 1 Constats - diagnostic Etude du CSEF sur la mobilité des demandeurs d emploi (2011) et données

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS

ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER. enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS ÉCOLE NATIONALE DU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER enfi.fr LES FORMATIONS POUR LES COURTIERS SOYEZ PLUS QUE SIMPLE COURTIER Une marque pédagogique singulière Soucieuse de préserver une marque pédagogique

Plus en détail

GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE

GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE GERER UNE ENTREPRISE CULTURELLE FORMATION OUVERTE ET A DISTANCE DOSSIER D INFORMATION Session du 23 janvier au 22 juin 2015 Date limite des candidatures : Mardi 13 janvier 2015 Unité culture de Cépière

Plus en détail

LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE

LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE LES FORMATIONS SUR SITE À LA DEMANDE Cette dernière partie présente les formations qui peuvent être organisées et menées dans votre centre ou votre association, à l attention d un groupe de bénévoles et/

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS

REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS REFERENTIEL D EVALUATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE POUR LE DIPLOME CAFERUIS Référentiel d activités Le référentiel d activités décline les activités rattachées aux six fonctions exercées par l encadrement

Plus en détail

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST

LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST LA REFERENCE DE L IMMOBILIER NEUF DANS LE GRAND SUD - OUEST IMMO9 REGROUPE 4 ENTITES «L immobilier ne peut pas être perdu ou volé, et il ne peut pas être emporté. Acheté avec bon sens, payé en totalité

Plus en détail

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON

Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise. Animé par : Marc DEMAISON Vous avez pas ou peu d argent : les solutions pour créer votre entreprise Animé par : Marc DEMAISON En France, la création d entreprise se caractérise avant tout par un «entrepreneuriat populaire» - Des

Plus en détail

RECOMMANDATIONS POUR LA SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DEDIEES A LA BANQUE MONDIALE

RECOMMANDATIONS POUR LA SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DEDIEES A LA BANQUE MONDIALE RECOMMANDATIONS POUR LA SAUVEGARDES ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DEDIEES A LA BANQUE MONDIALE Par Jocelyn Rakotoarisoa Etudiant en Economie, Université d Antananarivo, Madagascar Membre du Conseil Régional

Plus en détail

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé

Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée. Votre formation en enseignement spécialisé Haute école pédagogique du canton de Vaud Filière Pédagogie spécialisée Votre formation en enseignement spécialisé La HEP Vaud vous prépare au Master of Arts et Diplôme dans le domaine de la pédagogie

Plus en détail

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014

Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 Economie autrement quinzaine du Narthex 19-11-2014 2 LE CREDIT COOPERATIF Ø banque à part entière, Ø banque coopérative actrice d une finance patiente, Ø banque engagée, Ø banque de l économie sociale

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle

Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Appel à projets Solidarité intergénérationnelle Soutenir le développement de projets solidaires innovants par le crowdfunding et la mobilisation des étudiants 1 1 L APPEL A PROJETS 2 LES ORGANISATEURS

Plus en détail

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL

EDUCATEUR SPECIALISE ANNEXE 1 : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L éducateur spécialisé, dans le cadre des politiques partenariales de prévention, de protection et d insertion, aide au développement de

Plus en détail

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub

Cahier des charges de l appel à contributions. L évolution de la politique Déchets de la Cub Politique Déchets de la CUB Cahier des charges de l appel à contributions - Vous êtes une association, un collectif ou un organisme partenaire des politiques communautaires; - Vous êtes intéressé par la

Plus en détail

Qu est-ce que le crédit?

Qu est-ce que le crédit? Qu est-ce que le crédit? NIVEAU 9 11 Dans cette leçon, les élèves examineront les différents types de cartes de crédit offertes ainsi que les avantages et les inconvénients d acheter à crédit. Cours Initiation

Plus en détail

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale

Formation Continue Les cycles de compétences. Présentation générale Formation Continue Les cycles de compétences Présentation générale Les cycles de compétences : Introduction Les cycles proposés Dans le but de développer et de promouvoir de façon systématique un certain

Plus en détail

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations

INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Objet du guide INVESTISSEMENT RESPONSABLE : QUESTIONS AUX GESTIONNAIRES DE FONDS Guide pour les fondations Ce guide vise à : 1) Suggérer aux fondations des questions à poser à leur gestionnaire de fonds

Plus en détail

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT

PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT PRÉVENIR LES RISQUES DE DÉFAUT ET OPTIMISER VOTRE FILIERE RECOUVREMENT DANS UN ENVIRONNEMENT ÉCONOMIQUE MARQUÉ PAR UNE FORTE MONTÉE DES RISQUES, LA CAPACITÉ À ANTICIPER ET À «METTRE SOUS TENSION» L ENSEMBLE

Plus en détail