L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)"

Transcription

1 L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant à l'équipe éducative d'apporter les réponses les plus appropriées à chacun en fonction de ses besoins et de son projet personnel. L AP s adresse à chaque élève du lycée, qu il soit en seconde, en première ou en terminale. 2. Les objectifs apporter un soutien aux élèves qui rencontrent des difficultés, dans les disciplines comme dans les méthodes ; permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances ; donner aux élèves des méthodes qui faciliteront leur transition vers l enseignement supérieur ; accompagner le projet d orientation et de formation des élèves. Remarque : Son action repose sur les besoins des élèves et comprend trois temps forts : les repérages des besoins ; L'équipe éducative identifie les attentes et les besoins spécifiques de chaque élève en termes de parcours scolaire, d'études supérieures et d'insertion professionnelle afin de l'aider à élaborer son projet d'orientation; Par ailleurs, dans le cadre de son enseignement, chaque professeur identifie les attentes et les besoins spécifiques de chaque élève en termes d'apprentissages l élaboration d une stratégie adaptée ; le suivi des élèves. Les dispositifs sont organisés autour des besoins évolutifs des élèves ; ils sont donc redéfinis périodiquement : - entretiens (de situation, de positionnement, de détermination), - tutorat, - modules d'accompagnement (aide individualisée disciplinaire, méthodologie, remédiation, perfectionnement, aide à l'orientation...) - voir exemples en annexe 2, - utilisation de ressources numériques, - rencontres diverses (professionnels, universitaires, artistes...), L organisation de l AP sur les différents niveaux. L horaire global est de 72 heures par année et par élève. Dans les emplois du temps des élèves et des professeurs, un créneau hebdomadaire de 2 heures est consacré à l accompagnement personnalisé. Plusieurs classes du même niveau sont alignées. Ceci permet à la fois de diversifier les intervenants afin de pouvoir répondre aux divers besoins des élèves. Il existe 2 sortes d intervenants : Le professeur principal de chaque classe et d autres professeurs issus de disciplines diverses et faisant partie dans la mesure du possible des équipes pédagogiques. Effectif des groupes : 10 à 17 élèves maximum. Le professeur principal inscrit les élèves, selon ses besoins, dans un atelier pour une période de durée de 6 semaines (De vacances à vacances). Les professeurs intervenants se concertent régulièrement à la fin de chaque période afin d établir un bilan, d assurer la cohérence du parcours des élèves, de préparer de nouvelles pistes d actions adaptées aux besoins évolutifs des élèves. Le professeur principal affectera ensuite les élèves dans les différents nouveaux ateliers pour la période suivante. En SECONDE : Première. Phase : septembre, octobre - Accueil et intégration des élèves : Comment devenir lycéen? - Apports et aides méthodologiques (à l écrit ou à l oral). - Aide à la maîtrise et à l utilisation responsable des technologies de l information et de la communication. - Deuxième phase : Décembre jusqu à la fin de l année - Soutien disciplinaire en particulier en français, mathématiques, langues vivantes. - Préparation aux devoirs communs et aux évaluations en langues. - Sorties pédagogiques diverses : musée, exposition, cinéma - Aide au travail scolaire hebdomadaire. - Approfondissement, mise en place de projets divers. - Aide à la construction d un parcours de formation et d orientation avec l aide d un C.O.P. - Aide et / ou approfondissement disciplinaire. Aide au travail scolaire. - Finalisation d un projet cohérent de formation et d orientation de l élève avec la famille. En PREMIERE et TERMINALE : - Travail sur les compétences de bases nécessaires pour l entrée en première ou terminale. - Consolider l acquisition des connaissances et compétences liées aux disciplines propres à chaque voie de formation. - Aide à la maîtrise et à l utilisation responsable des technologies de l information et de la communication. - Soutien disciplinaire en particulier en français, mathématiques, langues vivantes. - Préparation aux devoirs communs et aux évaluations en langues. - Aides pour la finalisation du TPE et la préparation à la présentation orale du dossier. - Sorties pédagogiques diverses : musée, exposition, cinéma

2 . - Aide au travail scolaire - Soutien disciplinaire des élèves en difficulté - Soutien et /ou approfondissement pour la préparation aux épreuves du baccalauréat. - Aide à la construction d un projet d orientation post 4 Les activités possibles Axe 1 : Les apprentissages de l élève Des «actions coordonnées» (Voir tableau ci-dessous) de soutien et d approfondissement disciplinaires en petits groupes, en travaux interdisciplinaires Type d accompagnement / besoin de l élève Modules d accompagnement Conseils pédagogiques Aide disciplinaire Différents modules d aide ciblés sur S appuyer sur un diagnostic en les connaissances et compétences termes de connaissance et de disciplinaires : compétences.. peuvent concerner chacune des. Mettre en oeuvre des disciplines ; Pratiques pédagogiques adaptées. peuvent être ciblés sur des thèmes (différentes de celles de la particuliers et/ou sur des savoir-faire classe).. Bien articuler avec la pratique de la classe Acquisition de connaissances et de compétences liées aux disciplines enseignées Aide liée à la maîtrise de la langue Approfondissement disciplinaire Appétence pour des disciplines. Maîtriser le lexique. Comprendre des textes. Exprimer sa pensée à l oral. S exprimer dans un français correct. Produire des écrits individuels Divers modules d approfondissement ciblés sur les connaissances et compétences disciplinaires :. peuvent concerner chacune des disciplines. peuvent être ciblés sur des thèmes particuliers et/ou sur des savoir-faire. Modules d accompagnement pouvant concerner toutes les disciplines, par exemple :. Ateliers scientifiques. Ateliers artistiques. Sorties, visites, séjours linguistiques. S appuyer sur un diagnostic en termes de compétences de compréhension et d expression.. Bien articuler avec la pratique de la classe. S appuyer sur un diagnostic en termes de connaissance et de compétences.. Bien articuler avec la pratique de la classe.. Mettre en oeuvre des applications concrètes, des études de cas.. Favoriser l autonomie des élèves.. Décloisonner les disciplines en valorisant leur complémentarité.. Articuler avec la pratique de la classe.. Utilisation du numérique. Des méthodes de travail et des compétences transversales à travailler, par exemple : (voir tableau ci-dessous) Organiser son temps Mémoriser Prendre des notes Gérer son stress Faire une recherche documentaire Planifier une démarche Argumenter S exprimer à l écrit/à l oral Savoir lire : un document/ une image/une oeuvre/ les medias/une consigne Travailler en équipe Points de vigilance : Eviter une mise en oeuvre strictement disciplinaire, y compris dans l approfondissement. L accompagnement ne doit pas être réduit au seul traitement de la difficulté scolaire. La difficulté disciplinaire sera donc prioritairement traitée dans le cadre des enseignements disciplinaires.

3 Type d accompagnement / besoin de l élève (Quelques exemples) Organiser son temps, anticiper, planifier Réponses d accompagnement: pistes possibles, formulées en activités/ thématiques / ou compétences à travailler Atelier mené à partir de la grille d emploi du temps/ Répartition travail- loisirs / Travailler chez soi, au lycée /Créer des rites /Définition du travail personnel/ Les pièges de la liberté/ Les activités parasites. Principes organisationnels/organiser son classeur, trier/ Tenir son agenda/ Fonctionnement de la mémoire, de l attention/ Se situer dans le temps/ Brouillon et relecture / Savoir gérer le «temps limité». Acteurs potentiels Tous les membres de la communauté éducative. Exemples de Méthodes de travail et de compétences transversales à travailler Savoir Lire un sujet, une consigne, un document, une image, une œuvre, Structurer une réponse Prendre des notes Apprendre une leçon Faire une recherche autonome, maîtriser les TIC S exprimer à l écrit S exprimer à l oral Argumenter Décoder l implicite Travailler en équipe Atelier permettant de Mettre en relation consigne et énoncé/faire des liens pertinents/décoder l implicite/délimiter une problématique/identifier connaissances et aptitudes requises. Atelier permettant de décomposer les étapes d une réponse, d une démonstration : du constat (repérage, reformulation) à l analyse/ Hiérarchiser les idées. Fonctions de la prise de notes /Savoir écouter et reformuler/trier et synthétiser l information/maîtriser les symboles et les automatismes/ Savoir clarifier et exploiter sa prise de notes/ Prise de notes à partir d un écrit ou d un propos oral /Les autres traces écrites. Atelier à propos des Mécanismes de l attention et de la mémoire. Connaître son mode d apprentissage/ Planifier l apprentissage/ Synthétiser l information/ Réviser efficacement/ Savoir restituer ses connaissances/ Savoir gérer son stress. Planifier une démarche, lancer une reherche/identifier les moyens et outils nécessaires /Sélectionner et hiérarchiser l information/ Choisir et structurer la présentation en fonction du destinataire/ Auto réguler, évaluer l activité /B2i. Correction de l écrit : graphie, calligraphie/ syntaxe, orthographe, ponctuation... Production d écrit: atelier d écriture / style et vocabulaire : choix des mots/développer une réponse, sa pensée/ De l oral à l écrit. Les difficultés de l oral/ Situations d oralité /Langage non verbal /L élocution /Reformulation /Auto évaluer l oral/ Oral et prise de notes/ Atelier théâtre/ Improvisation, jeux de rôle / Parler en public/ Pratiquer l oral en langues. Projet pluridisciplinaire/ Pourquoi argumenter? / Convaincre et Persuader, l impact du style/structurer une argumentation/les types d arguments / Justifier une réponse/ Identifier les situations d argumentation, à l écrit, à l oral/contre argumenter, délibérer/ Animer un débat, réguler une argumentation/ CVL, CA. L implicite de l image, de l écrit/ Les procédés de l implicite/ Manier l implicite/les visées de l implicite/ La notion d ambiguïté/ Le langage non verbal/identifier une problématique. Les implicites scolaires (attentes implicites du «travail personnel» l implicite des consignes, des démarches). TPE, projet pluridisciplinaire/ Productions collectives contractualisées/ Organisation d un Prof principal Prof principal CPE, Assistant de langues CPE CPE, CPE,

4 voyage/prise en charge d une activité lycéenne/ Tutorat entre pairs, partenariats/ Fonctionnement d une équipe/travail en groupe, du groupe. Axe 2 : L orientation, visant à développer chez l élève des compétences transversales, sociales, culturelles et civiques (voir tableau ci-dessous) susceptibles de l aider à élaborer son projet d orientation (Voir tableau ci-dessous) A titre d exemple : La connaissance de soi L estime de soi La verbalisation et l ajustement des représentations Le décryptage de l information et du monde environnant L acquisition de compétences sociales La capacité à arbitrer, à motiver ses choix La capacité à s adapter à l inconnu L aptitude à faire des recherches autonomes, à s informer de manière sélective Points de vigilance : Ne pas oublier de traiter le volet «orientation», éviter de le réduire à un bénéfice escompté mais secondaire du soutien et de l approfondissement. L action de l accompagnant est complémentaire à celle du COP, qui intervient auprès de lui comme «conseiller technique». Accompagnement personnalisé de l élève (Exemples de modules d accompagnement) Type d accompagnement / besoin de l élève Orientation : parcours scolaires, études supérieures, insertion professionnelle Modules d accompagnement Aide à l élaboration du projet d orientation. Découvrir des métiers,. Découvrir des formations,. S impliquer dans son orientation (rencontres, visites ) Acquisition de compétences transversales culturelles, sociales et civiques Autonomie, responsabilité et esprit d initiative Ouverture culturelle, sociale et sportive Savoir être. Mettre en oeuvre une démarche de projet,. Participer à des débats argumentés,. Développer des compétences info-documentaires,. S investir dans la vie lycéenne (représentation des élèves, maison des lycéens ),. Assurer la fonction de délégué,. Prendre la parole en public, Différents modules d ouverture sans lien direct avec la classe :. Différents ateliers culturels (cinéma, arts plastiques, musique, théâtre ),. Ateliers philosophiques (classes autres que terminales des LEGT),. Pratique sportive,. Ouverture à l international,. Education au développement durable,. Education aux medias,. Education aux usages numériques,. Développer des attitudes responsables respectueuses de soi et des autres,. Devenir citoyen,. Eduquer à la santé,. Utiliser avec discernement les outils de communication (messagerie, internet.),. Se prévenir des conduites addictives et dangereuses, 5) Bibliographie (ElaboréE par la documentaliste): Documents utilisables en AP et disponibles au CDI (Cote FP 37 petite salle pédagogique, rayon pédagogie générale) -A l école des intelligences multiples, Hourst Bruno, Hachette Education, Aider l élève aujourd hui. Pourquoi? Comment? CRDP d Alsace, Au bon plaisir d apprendre, Hourst Bruno, InterEditions, Former sans ennuyer, Hourst Bruno, Eyrolles, L attention des élèves, CRDP d Amiens, La constante macabre ou comment a-t-on découragé des générations d élèves? Antibi André, Math Adore, La motivation, Delannoy Cécile, Hachette Education, La relation d apprentissage au lycée, Ginsburger-Vogel Yvette, Hachette Education, 1998

5 -Les notes, la fin du cauchemar, Antibi André, Math Adore, Méthodes pour le lycée, Houdard-Merot Violaine, Hachette Education, Motiver pour enseigner, analyse transactionnelle et pédagogie, Bernard André, Hachette Education, Pour un accompagnement éducatif efficace, Mansuy Anne ; Zakhartchouk Jean-Michel,CRDP de Franche Comté, 2009 Et sur l excellent site du CDI (taper «CDI Picasso») -des vidéos sur l A.P, pour donner des pistes : -la sitographie du SCEREN : -de autres nombreuses sitographies : Education aux medias, Orientation ET la base complète du CDI depuis votre poste (cliquer sur e-sidoc), les nouveautés etc Juin 2012

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L organisation du temps scolaire Bureau de la formation continue des enseignants

Plus en détail

Accompagnement personnalisé Bilan des journées de formation. Année scolaire 2010-2011

Accompagnement personnalisé Bilan des journées de formation. Année scolaire 2010-2011 Accompagnement personnalisé Bilan des journées de formation Année scolaire 2010-2011 Au cours du mois de mars 2011, des formations académiques d une journée sur «L'accompagnement personnalisé au lycée»

Plus en détail

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse

1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr. Conférence de presse 1 Vers un nouveau lycée en 2010 / www.education.gouv.fr Conférence de presse Sommaire MIEUX ORIENTER Une orientation plus progressive Une orientation plus ouverte Une orientation plus juste MIEUX ACCOMPAGNER

Plus en détail

SOCLE COMMUN COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES. Novembre 2010. Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ

SOCLE COMMUN COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES. Novembre 2010. Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ Collège de Ste-Marie Sicché / Petreto 20190 SANTA-MARIA SICHÈ SOCLE COMMUN ET COMPETENCES INFO-DOCUMENTAIRES Novembre 2010 ANNE KUSS Professeur documentaliste COMPETENCE 1 La maîtrise de la langue française

Plus en détail

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

Langues étrangères pages 48-57

Langues étrangères pages 48-57 SOMMAIRE langues ÉtrangÈres Langues étrangères pages 48-57 langues etrangeres les + langues étrangères > Plus de 30 formateurs natifs ou experts d une langue étrangère > Plus de 10 langues à notre panel

Plus en détail

Préparer la classe outils méthodologiques

Préparer la classe outils méthodologiques Préparer la classe outils méthodologiques Formation du 19 novembre 2008 Dijon CRDP Enseigner. Concevoir. Anticiper. Planifier. Ce qui implique : Des choix philosophiques Des obligations institutionnelles

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009

La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 La rénovation de la voie professionnelle Le lycée professionnel depuis 2009 Présentation voie Pro. du 06/02/2013 - réunion profs principaux/orientation Lycée Caraminot (J. Debelle) 1 Enseignement supérieur

Plus en détail

Réforme du lycée la place des mathématiques

Réforme du lycée la place des mathématiques Réforme du lycée la place des mathématiques 1 Réforme du lycée la place des mathématiques Module d exploration «Méthodes et Pratiques Scientifiques» (MPS) Horaires (2 nde & cycle terminal) Nouveaux programmes

Plus en détail

LE NOUVEAU LYCEE. La classe de Terminale ES Rentrée 2012

LE NOUVEAU LYCEE. La classe de Terminale ES Rentrée 2012 LE NOUVEAU LYCEE La classe de Terminale ES Rentrée 2012 Le nouvel aménagement des temps pédagogiques Les principales nouveautés de la Terminale : - Le choix élargi d enseignements de spécialité. - La définition

Plus en détail

Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand

Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand Accompagnement personnalisé au lycée Louis Armand Année 2011-2012 Bulletin officiel spécial n 1 du 4 février 2010 Organisation et horaires de la classe de seconde des lycées d enseignement général et technologique

Plus en détail

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée

Vers un nouveau lycée 2010. Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Vers un nouveau lycée 2010 Repères pour la mise en œuvre des dispositifs de l accompagnement personnalisé au lycée Fiche : L utilisation des TIC : partage des informations sur l ENT de l établissement

Plus en détail

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 Le lycée professionnel La nouvelle voie professionnelle : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat

Plus en détail

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique

série sciences et technologies du management et de la gestion STMG Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique Livret scolaire pour l examen du baccalauréat technologique arrêté du 6 décembre 2012 série sciences et technologies du management et de la gestion STMG nom de l'élève prénoms date de naissance nom et

Plus en détail

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.»

«De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain.» Fiche action n 2 DOSSIER DE CANDIDATURE «Mobiliser les compétences dans des situations diversifiées et motivantes» Avant-propos Le projet «De l initiative à l autonomie : des compétences pour demain» a

Plus en détail

Projet Pédagogique de l Ecole:

Projet Pédagogique de l Ecole: Projet Pédagogique de l Ecole: Organisation de l école et du temps de classe : L'école accueille des enfants de 2ans1/2 à 11 ans, c'est-à-dire de la maternelle jusqu à l entrée au collège. L école fonctionne

Plus en détail

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or

Karen BENOIST. Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015. Côte d Or Karen BENOIST Coach scolaire et parental CATALOGUE DES FORMATIONS ET DES ATELIERS 2014/2015 Côte d Or NOTRE OFFRE DE FORMATION ET D ATELIERS INVITATION AU CONTACT Les formations s adressent aux professionnels

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires

Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Outil d'aide à l'évaluation des compétences du référentiel du professeur des écoles à l'usage des stagiaires Conception du document : Dans le cadre de la formation de formateurs 2012-2013, les tuteurs

Plus en détail

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement. Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Les modules et ateliers Les modules et ateliers doivent répondre aux objectifs de l accompagnement personnalisé définis par l ensemble des acteurs d un établissement.

Plus en détail

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves

AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves AVENANT AU PROJET D'ECOLE 2014 2015 : Projet de mise en œuvre des activités pédagogiques complémentaires pour le parcours de réussite ses élèves «Le conseil des maîtres propose l'organisation générale

Plus en détail

Accompagnement éducatif : un temps passerelle entre l école et la famille. http://eduscol.education.fr/cid45656/accueil.html

Accompagnement éducatif : un temps passerelle entre l école et la famille. http://eduscol.education.fr/cid45656/accueil.html Accompagnement éducatif Dossiers en ligne L école après les cours : accompagnement éducatif. http://www.education.gouv.fr/cid5677/accompagnement-educatif.html L'accompagnement éducatif, c'est accueillir

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES

ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES ORGANISATION DU CCF EN BTS ELECTROTECHNIQUE INSPECTION GENERALE DE LETTRES 1. TEXTE DE REFERENCE Bulletin officiel du 17 février 2005 définissant les deux formes de validation (l épreuve ponctuelle et

Plus en détail

Exemple de fiche repère tirée des ateliers de production du séminaire 1

Exemple de fiche repère tirée des ateliers de production du séminaire 1 PROBLEMATISATION DU SUJET 1) Actions à entreprendre/démarches 2 stratégies possibles : - Lister des sujets possibles. - Ouvrir à d autres sujets par une recherche des mots-clés. Y-a-t-il un préalable dans

Plus en détail

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES

LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES LES ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES COMPLÉMENTAIRES Mercredi 9 octobre Moulins 1 RENTRÉE 2013 PREMIÈRE ANNÉE DE LA REFONDATION Loi de refondation de l école JO du 9 juillet 2013 De nouveaux rythmes scolaires TEMPS

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de

Dans le cadre du parcours du lycéen, l Accompagnement Personnalisé c est un nouveau dispositif qui doit permettre de Les démarches pédagogiques et les tâches proposées lors des 72 heures de l accompagnement personnalisé en classe de seconde, quelle mise en lien avec les enseignements généraux et les enseignements d exploration?

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan

I / Le dispositif Auto-école 2009 /2010. II/ Apprendre sans confrontation : le bilan Lycée Professionnel BARTHOLDI 12, rue de la Liberté 93420 SAINT DENIS 01 49 71 32 00 01 48 21 46 86 ce.0930138v@ac-creteil.fr Site : http://www.lpbartholdi.ac-creteil.fr/ Dispositif Nouvelles Chances Autoécole

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY

PROJET D ACTION VISANT LA REUSSITE DES ELEVES DE BACCALAUREAT PROFESSIONNEL EN STS «PEDAGOGIE DIFFERENCIEE EN BTS CGO» LYCEE LE CORBUSIER DE POISSY Cité scolaire Le CORBUSIER 88, rue de Villiers 78300 POISSY Tél.: 01-39-65-13-55 / Fax: 01-30-65-99-22 www.lyc-lecorbusier-poissy.acversailles.fr Logo établissement conçu par une élève de 3 ème B du collège

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française

Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Pilier 1 du socle commun: la maîtrise de la langue française Présentation des programmes 2007: nouveautés par rapport à 2002 Objectif prioritaire: savoir lire, écrire et s exprimer oralement dans toutes

Plus en détail

Stage New Delhi octobre 2012

Stage New Delhi octobre 2012 Stage New Delhi octobre 2012 «L école du socle : donner du sens et des contenus à la continuité pédagogique» Enseignement de la langue française École : BO n 3-19 juin 2008 / BO n 1 du 5 janvier 2012 programmes

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux :

SYLLABUS ISIT. OPTION 1 : Traduction 1. Module 1 : Traduction. Traduction spécialisée vers A. Nombre de crédits. Objectifs généraux : Traduction spécialisée vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie de la traduction de textes techniques dans divers domaines de spécialité : recherche documentaire, élaboration

Plus en détail

Formation générale CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE

Formation générale CIIP 2010 TROISIÈME CYCLE Formation générale VISÉES PRIORITAIRES Développer la connaissance de soi sur les plans physique, intellectuel, affectif et social pour agir et opérer des choix personnels. Prendre conscience des diverses

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3

T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 T R A V A I L E T E V A L U A T I O N P A R C O M P E T E N C E S A U C Y C L E 3 C O M P E T E N C E 7 : L A U T O N O M I E, L I N I T I A T I V E. D après Ph Meirieu. Année scolaire 2011/2012 http://www.meirieu.com/index.html

Plus en détail

LETTRE DE RENTRÉE 2013 MATHÉMATIQUES

LETTRE DE RENTRÉE 2013 MATHÉMATIQUES LETTRE DE RENTRÉE 2013 MATHÉMATIQUES Chaque année en Nouvelle Calédonie de nouveaux projets ou dispositifs voient le jour visant à stimuler le goût des élèves pour les mathématiques. En 2012, se sont déroulées

Plus en détail

Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre. Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir

Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre. Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir Les outils de suivis en SEGPA et les modalités de leur mise en oeuvre Définitions et modalités Recueil de bonnes pratiques Fiches outils pour agir Mars 2012 AVANT PROPOS Le principe de l école du socle

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits

SYLLABUS ISIT. OPTION 2 : Traduction 2. Module 1 : Traduction. Traduction générale vers A. Nombre de crédits Traduction générale vers A Module 1 : Traduction 5 ECTS généraux : Acquérir la méthodologie et les techniques de la traduction Approfondir la connaissance de la langue source. spécifiques : Parfaire la

Plus en détail

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE

CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE CONTENUS de la FORMATION des Stagiaires CPE INTRODUCTION Les CPE d aujourd hui s interrogent légitimement sur le rôle, sur leur positionnement dans l établissement et sur les relations dans lesquelles

Plus en détail

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud

processus PRÉLECTURE LECTURE lecture conseil scolaire de district catholique centre- sud guide des processus lecture PRÉLECTURE mprendre lire pour l de la conseil scolaire de district catholique LECTURE centre- sud Ce guide contient des conseils et des renseignements pour t aider à produire

Plus en détail

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa]

Livret scolaire. [Prénom] [Nom] Né(e) le [jj/mm/aaaa] Livret scolaire Né(e) le [Académie] [École] [Adresse] [Code postal] [Ville] CP CM1 CE1 CM2 CE2 6 e [Logo/Visuel de l établissement] [Téléphone] [Courriel] 5 e 4 e 3 e Année scolaire [aaaaaaaa] Bilan des

Plus en détail

Projet d Etablissement 2013-2016

Projet d Etablissement 2013-2016 Projet d Etablissement 2013-2016 L organisation pédagogique d un établissement scolaire doit être conçue en fonction d un projet d établissement. Le dernier projet (2007-2010) est arrivé à son terme. Le

Plus en détail

L'accompagnement personnalisé au lycée Kirschleger de Munster

L'accompagnement personnalisé au lycée Kirschleger de Munster L'accompagnement personnalisé au lycée Kirschleger de Munster 3 classes de seconde 5 classes de première Organisation par cycles : 4 cycles en seconde comme en première -un fonctionnement par petits groupes

Plus en détail

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil

DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES Ecole Elémentaire des Cigales 06240 Beausoleil Circonscription de Menton I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école - Les résultats des élèves

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième

Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième Le lycée d enseignement général et technologique La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième 1 1 Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale

Plus en détail

Aide individualisée, aide personnalisée

Aide individualisée, aide personnalisée Aide individualisée, aide personnalisée Sujet d étude du stage international des inspecteurs en 2010 «Aide individualisée, aide personnalisée Comment les systèmes éducatifs des pays visités prennent- ils

Plus en détail

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines

Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines MASTER MEF - M1 Séminaire d initiation à la recherche Lire, écrire, apprendre la langue dans toutes les disciplines Responsable : Annie Camenisch IUFM d Alsace - Université de Strasbourg 1 A l école primaire

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET

MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET MINISTÈRE DE L'AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORET Direction Générale de l Enseignement et de la Recherche Service de l'enseignement technique Sous Direction des Politiques de Formation et

Plus en détail

LES AXES PRIORITAIRES

LES AXES PRIORITAIRES LES AXES PRIORITAIRES 1 - SCOLARISATION DES ENFANTS EN DIFFICULTES SCOLAIRES OU/ET AVEC HANDICAP COGNITIF Le choix de la Direction de l Enseignement Catholique (DEC) de regrouper administrativement les

Plus en détail

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS

REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS REPERES POUR LA FORMATION EN SECONDE PROFESSIONNELLE DES METIERS DE LA RELATION AUX CLIENTS ET AUX USAGERS Année 2011 / 2012 Véronique MONMARON Bruno CHARMOILLE IEN Economie et Gestion Martine GIONTA Elisabeth

Plus en détail

MODULE DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME

MODULE DE LUTTE CONTRE L ILLETTRISME INSTITUT REGIONAL DE FORMATION SANITAIRE ET SOCIALE 71 Chemin des Capelles 31300 TOULOUSE 05.61.31.56.73 Email : annemarie.khallouki@croix-rouge.fr Site : irfss-midi-pyrenees.croix-rouge.fr MODULE DE LUTTE

Plus en détail

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21

Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Vendredi 9 septembre 2005 Classe : BTS MUC 21 Prendre contact avec les élèves et expliquer les objectifs du cours. Lire et observer une synthèse de documents Français, les épreuves du BTS, Nathan technique,

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Aide à la scolarité 2012-2013

Aide à la scolarité 2012-2013 Aide à la scolarité 2012-2013 Descriptif De la 6 e à la 4 e De la 3 e à la terminale Réglement www.colombes.fr Édito N os jeunes d aujourd hui sont les adultes de demain. Notre devoir est de leur donner

Plus en détail

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE A formuler ensuite, pour (et avec?) l élève en termes de : «À la fin du PPRE, tu auras atteint tel objectif» 1. Plus méthodologique Mieux gérer son matériel

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

MON ENFANT ENTRE EN 6 EME : QU EST-CE QUI VA CHANGER? De nouveaux interlocuteurs : Chef d établissement :

MON ENFANT ENTRE EN 6 EME : QU EST-CE QUI VA CHANGER? De nouveaux interlocuteurs : Chef d établissement : MON ENFANT ENTRE EN 6 EME : QU EST-CE QUI VA CHANGER? De nouveaux interlocuteurs : PERSONNEL Chef d établissement : Le Principal Chef d établissement- adjoint ROLE Responsable du collège, il prend les

Plus en détail

- Conceptualisation de la démarche de recherche documentaire (transférabilité de cette méthode. Profession

- Conceptualisation de la démarche de recherche documentaire (transférabilité de cette méthode. Profession COMPETENCE : RECHERCHE DOCUMENTAIRE FICHE EDUSCOL (Non) Nature de l activité : Travail méthodologique : Savoir faire transférable : Acquérir la méthode de recherche documentaire transposable dans toutes

Plus en détail

Annexe 1 : Illustration de la démarche :

Annexe 1 : Illustration de la démarche : Annexe 1 : Illustration de la démarche : ETAPE 1 : Travail sur les représentations des élèves. Capacités visées : Questionner un sujet, identifier une problématique, développer son esprit critique. Dossier

Plus en détail

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième

FICHE DESCRIPTIVE Prise en compte des capacités dans l orientation et l affectation post-troisième Capacité A : Travailler en équipe (coopérer, adhérer, participer) Travailler en équipe repose sur un désir de collaborer avec les autres élèves de la classe ou d autres personnes impliquées dans une activité

Plus en détail

LA MISSION DE L'ASSISTANT DE LANGUE EN PRIMAIRE, COLLEGE/LYCEE ET À L'IUFM

LA MISSION DE L'ASSISTANT DE LANGUE EN PRIMAIRE, COLLEGE/LYCEE ET À L'IUFM LA MISSION DE L'ASSISTANT DE LANGUE EN PRIMAIRE, COLLEGE/LYCEE ET À L'IUFM Assistant, pourquoi? Vous avez envie de faire partager vos connaissances, votre culture et votre langue à de jeunes Français;

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008

PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 PROJET D ETABLISSEMENT 2005-2008 La réactualisation du projet 2002-2005 a été entreprise en mai 2005 et poursuivie en septembre et octobre de la même année. Le projet 2005-2008 est issu d une réflexion

Plus en détail

Langue vivante 1 pour tous : l anglais. en Seconde. en Première. en Terminale

Langue vivante 1 pour tous : l anglais. en Seconde. en Première. en Terminale LYCEE JEAN MONNET 70, Avenue du Général de Gaulle 33290 BLANQUEFORT 05.56.6.35.56 ce.0332745e@ac-bordeaux.fr POUR LA RENTREE 2010 Langue vivante 1 pour tous : l anglais Les niveaux en Seconde en Première

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année

CLASSE DE 3 ème. Présentation de l année CLASSE DE 3 ème Présentation de l année Quelques points de repères pour l année de 3 ème 1 er trimestre Informations La classe rencontre la conseillère d Orientation Réunion d information parents / direction

Plus en détail

Objectifs de la Seconde Professionnelle

Objectifs de la Seconde Professionnelle Objectifs de la Seconde Professionnelle Aider les élèves à conforter leur choix d orientation et les amener à être acteur de leur formation Apporter aux élèves les pré-requis communs aux trois Baccalauréats

Plus en détail

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26

Littérature au cycle 3. Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature au cycle 3 Atelier des suppléants Valence, 4.01.12 DDEC 07 / 26 Littérature et programme 2008 SOCLE COMMUN Compétence 1 : Maîtrise de la langue française lire seul des textes du patrimoine

Plus en détail

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016

actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Mercredi 16 septembre 2015 SEGPA du Collège Clemenceau actualités institutionnelles de la rentrée 2015-2016 Réunion de rentrée des DACS Intervention de Mme MEILLER Inspecteur référente académique SEGPA

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER ESPAGNOL Propositions pour la mise en œuvre Le tableau suivant est l adaptation et le développement des pistes proposées par ailleurs sur le site de l Académie de Grenoble

Plus en détail

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1

TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 TRAVAUX PERSONNELS ENCADRÉS (TPE) 1 1- LES CONDITIONS DE MISE EN OEUVRE PÉDAGOGIQUE DES TPE : LES DOCUMENTS DE RÉFÉRENCE 2- LES TPE : DES ENJEUX D ENCADREMENT FORTS* 3- QUELLE ÉVALUATION?* 1- LES CONDITIONS

Plus en détail

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16

iesp L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 iesp HAUTE ÉCOLE LÉONARD DE VINCI Institut d enseignement supérieur pédagogique Louvain-la-Neuve L EVALUATION DES STAGES Blocs 1, 2 et 3 préscolaire 2015-16 BROCHURE DESTINÉE AUX ÉTUDIANTS STAGIAIRES AUX

Plus en détail

Collège Lamartine VILLEURBANNE FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS ECLAIR. Type d emploi Fonction : Professeur d allemand

Collège Lamartine VILLEURBANNE FICHE DE POSTE POUR LES PERSONNELS DES ETABLISSEMENTS ECLAIR. Type d emploi Fonction : Professeur d allemand Type d emploi Fonction : Professeur d allemand Il doit initier un projet linguistique en lien avec le contrat de réseau et s inscrire dans une démarche de réflexion collective. - il construit et coordonne

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

L innovation dans le champ de la documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique»

L innovation dans le champ de la documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique» documentation : un vade-mecum, documentation : un vade-mecum : «Apprendre ensemble à l ère numérique» 1 I Pourquoi, pour quoi, comment innover? L innovation n est pas une fin en soi elle existe depuis

Plus en détail

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième!

Le lycée d enseignement général et technologique. La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! Le lycée d enseignement général et La nouvelle classe de seconde : ce qu il faut savoir dès la classe de troisième! 1 Enseignement supérieur Terminale générale Baccalauréat général ES-L-S Terminale Baccalauréat

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES

Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Fiche-action n UNE PEDAGOGIE DE PROJET POUR UN L ENSEIGNEMENT D EXPLORATION SES Objectif : Donner du sens aux Enseignements d Exploration en évaluant les compétences, placer les dispositifs d évaluation

Plus en détail

Département des Pyrénées Atlantiques

Département des Pyrénées Atlantiques Département des Pyrénées Atlantiques Académie de Bordeaux 2009 2013 (Années scolaires 2009/2010 à 2013/2014) 8 écoles 724 élèves 33 classes Enseignants soutien ZEP : 2 Assistantes d éducation : 2 (équivalant

Plus en détail

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome

LPC Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome P Palier 2 : S appuyer sur des méthodes de travail pour être autonome Vous trouverez un exemple de progressivité des contenus d enseignement à investir pour permettre de maîtriser cette compétences. a

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LES CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

MATHEMATIQUES. Cycle 3

MATHEMATIQUES. Cycle 3 MATHEMATIQUES Cycle 3 SEPTEMBRE 2013 Charnay, Roland. Comment enseigner les nombres entiers et la numération décimale? : de la PS au CM2. Paris : Hatier, 2013. 1 vol. (144 p.) ; 26 x 19 cm. Enseigner à

Plus en détail

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente

Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente Document de synthèse Rénovation de la voie professionnelle Pour la filière vente I - Présentation générale de la rénovation a) Les enjeux de la rénovation de la voie professionnelle A travers cette réforme,

Plus en détail

Enseignement supérieur Recherche

Enseignement supérieur Recherche Enseignement supérieur Recherche Ministère de la Culture et de la Communication - 01/2012 61 CADRE DE DIRECTION EN ÉTABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE RECHERCHE Code : RCH01 Cadre de direction

Plus en détail