L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail)"

Transcription

1 L ACCOMPAGNEMENT PERSONNALISE AU LYCEE PICASSO DE PERPIGNAN (Document de travail) 1. Définition L'accompagnement personnalisé, qui s'adresse à tous les élèves, est un espace de liberté pédagogique permettant à l'équipe éducative d'apporter les réponses les plus appropriées à chacun en fonction de ses besoins et de son projet personnel. L AP s adresse à chaque élève du lycée, qu il soit en seconde, en première ou en terminale. 2. Les objectifs apporter un soutien aux élèves qui rencontrent des difficultés, dans les disciplines comme dans les méthodes ; permettre aux élèves d approfondir leurs connaissances ; donner aux élèves des méthodes qui faciliteront leur transition vers l enseignement supérieur ; accompagner le projet d orientation et de formation des élèves. Remarque : Son action repose sur les besoins des élèves et comprend trois temps forts : les repérages des besoins ; L'équipe éducative identifie les attentes et les besoins spécifiques de chaque élève en termes de parcours scolaire, d'études supérieures et d'insertion professionnelle afin de l'aider à élaborer son projet d'orientation; Par ailleurs, dans le cadre de son enseignement, chaque professeur identifie les attentes et les besoins spécifiques de chaque élève en termes d'apprentissages l élaboration d une stratégie adaptée ; le suivi des élèves. Les dispositifs sont organisés autour des besoins évolutifs des élèves ; ils sont donc redéfinis périodiquement : - entretiens (de situation, de positionnement, de détermination), - tutorat, - modules d'accompagnement (aide individualisée disciplinaire, méthodologie, remédiation, perfectionnement, aide à l'orientation...) - voir exemples en annexe 2, - utilisation de ressources numériques, - rencontres diverses (professionnels, universitaires, artistes...), L organisation de l AP sur les différents niveaux. L horaire global est de 72 heures par année et par élève. Dans les emplois du temps des élèves et des professeurs, un créneau hebdomadaire de 2 heures est consacré à l accompagnement personnalisé. Plusieurs classes du même niveau sont alignées. Ceci permet à la fois de diversifier les intervenants afin de pouvoir répondre aux divers besoins des élèves. Il existe 2 sortes d intervenants : Le professeur principal de chaque classe et d autres professeurs issus de disciplines diverses et faisant partie dans la mesure du possible des équipes pédagogiques. Effectif des groupes : 10 à 17 élèves maximum. Le professeur principal inscrit les élèves, selon ses besoins, dans un atelier pour une période de durée de 6 semaines (De vacances à vacances). Les professeurs intervenants se concertent régulièrement à la fin de chaque période afin d établir un bilan, d assurer la cohérence du parcours des élèves, de préparer de nouvelles pistes d actions adaptées aux besoins évolutifs des élèves. Le professeur principal affectera ensuite les élèves dans les différents nouveaux ateliers pour la période suivante. En SECONDE : Première. Phase : septembre, octobre - Accueil et intégration des élèves : Comment devenir lycéen? - Apports et aides méthodologiques (à l écrit ou à l oral). - Aide à la maîtrise et à l utilisation responsable des technologies de l information et de la communication. - Deuxième phase : Décembre jusqu à la fin de l année - Soutien disciplinaire en particulier en français, mathématiques, langues vivantes. - Préparation aux devoirs communs et aux évaluations en langues. - Sorties pédagogiques diverses : musée, exposition, cinéma - Aide au travail scolaire hebdomadaire. - Approfondissement, mise en place de projets divers. - Aide à la construction d un parcours de formation et d orientation avec l aide d un C.O.P. - Aide et / ou approfondissement disciplinaire. Aide au travail scolaire. - Finalisation d un projet cohérent de formation et d orientation de l élève avec la famille. En PREMIERE et TERMINALE : - Travail sur les compétences de bases nécessaires pour l entrée en première ou terminale. - Consolider l acquisition des connaissances et compétences liées aux disciplines propres à chaque voie de formation. - Aide à la maîtrise et à l utilisation responsable des technologies de l information et de la communication. - Soutien disciplinaire en particulier en français, mathématiques, langues vivantes. - Préparation aux devoirs communs et aux évaluations en langues. - Aides pour la finalisation du TPE et la préparation à la présentation orale du dossier. - Sorties pédagogiques diverses : musée, exposition, cinéma

2 . - Aide au travail scolaire - Soutien disciplinaire des élèves en difficulté - Soutien et /ou approfondissement pour la préparation aux épreuves du baccalauréat. - Aide à la construction d un projet d orientation post 4 Les activités possibles Axe 1 : Les apprentissages de l élève Des «actions coordonnées» (Voir tableau ci-dessous) de soutien et d approfondissement disciplinaires en petits groupes, en travaux interdisciplinaires Type d accompagnement / besoin de l élève Modules d accompagnement Conseils pédagogiques Aide disciplinaire Différents modules d aide ciblés sur S appuyer sur un diagnostic en les connaissances et compétences termes de connaissance et de disciplinaires : compétences.. peuvent concerner chacune des. Mettre en oeuvre des disciplines ; Pratiques pédagogiques adaptées. peuvent être ciblés sur des thèmes (différentes de celles de la particuliers et/ou sur des savoir-faire classe).. Bien articuler avec la pratique de la classe Acquisition de connaissances et de compétences liées aux disciplines enseignées Aide liée à la maîtrise de la langue Approfondissement disciplinaire Appétence pour des disciplines. Maîtriser le lexique. Comprendre des textes. Exprimer sa pensée à l oral. S exprimer dans un français correct. Produire des écrits individuels Divers modules d approfondissement ciblés sur les connaissances et compétences disciplinaires :. peuvent concerner chacune des disciplines. peuvent être ciblés sur des thèmes particuliers et/ou sur des savoir-faire. Modules d accompagnement pouvant concerner toutes les disciplines, par exemple :. Ateliers scientifiques. Ateliers artistiques. Sorties, visites, séjours linguistiques. S appuyer sur un diagnostic en termes de compétences de compréhension et d expression.. Bien articuler avec la pratique de la classe. S appuyer sur un diagnostic en termes de connaissance et de compétences.. Bien articuler avec la pratique de la classe.. Mettre en oeuvre des applications concrètes, des études de cas.. Favoriser l autonomie des élèves.. Décloisonner les disciplines en valorisant leur complémentarité.. Articuler avec la pratique de la classe.. Utilisation du numérique. Des méthodes de travail et des compétences transversales à travailler, par exemple : (voir tableau ci-dessous) Organiser son temps Mémoriser Prendre des notes Gérer son stress Faire une recherche documentaire Planifier une démarche Argumenter S exprimer à l écrit/à l oral Savoir lire : un document/ une image/une oeuvre/ les medias/une consigne Travailler en équipe Points de vigilance : Eviter une mise en oeuvre strictement disciplinaire, y compris dans l approfondissement. L accompagnement ne doit pas être réduit au seul traitement de la difficulté scolaire. La difficulté disciplinaire sera donc prioritairement traitée dans le cadre des enseignements disciplinaires.

3 Type d accompagnement / besoin de l élève (Quelques exemples) Organiser son temps, anticiper, planifier Réponses d accompagnement: pistes possibles, formulées en activités/ thématiques / ou compétences à travailler Atelier mené à partir de la grille d emploi du temps/ Répartition travail- loisirs / Travailler chez soi, au lycée /Créer des rites /Définition du travail personnel/ Les pièges de la liberté/ Les activités parasites. Principes organisationnels/organiser son classeur, trier/ Tenir son agenda/ Fonctionnement de la mémoire, de l attention/ Se situer dans le temps/ Brouillon et relecture / Savoir gérer le «temps limité». Acteurs potentiels Tous les membres de la communauté éducative. Exemples de Méthodes de travail et de compétences transversales à travailler Savoir Lire un sujet, une consigne, un document, une image, une œuvre, Structurer une réponse Prendre des notes Apprendre une leçon Faire une recherche autonome, maîtriser les TIC S exprimer à l écrit S exprimer à l oral Argumenter Décoder l implicite Travailler en équipe Atelier permettant de Mettre en relation consigne et énoncé/faire des liens pertinents/décoder l implicite/délimiter une problématique/identifier connaissances et aptitudes requises. Atelier permettant de décomposer les étapes d une réponse, d une démonstration : du constat (repérage, reformulation) à l analyse/ Hiérarchiser les idées. Fonctions de la prise de notes /Savoir écouter et reformuler/trier et synthétiser l information/maîtriser les symboles et les automatismes/ Savoir clarifier et exploiter sa prise de notes/ Prise de notes à partir d un écrit ou d un propos oral /Les autres traces écrites. Atelier à propos des Mécanismes de l attention et de la mémoire. Connaître son mode d apprentissage/ Planifier l apprentissage/ Synthétiser l information/ Réviser efficacement/ Savoir restituer ses connaissances/ Savoir gérer son stress. Planifier une démarche, lancer une reherche/identifier les moyens et outils nécessaires /Sélectionner et hiérarchiser l information/ Choisir et structurer la présentation en fonction du destinataire/ Auto réguler, évaluer l activité /B2i. Correction de l écrit : graphie, calligraphie/ syntaxe, orthographe, ponctuation... Production d écrit: atelier d écriture / style et vocabulaire : choix des mots/développer une réponse, sa pensée/ De l oral à l écrit. Les difficultés de l oral/ Situations d oralité /Langage non verbal /L élocution /Reformulation /Auto évaluer l oral/ Oral et prise de notes/ Atelier théâtre/ Improvisation, jeux de rôle / Parler en public/ Pratiquer l oral en langues. Projet pluridisciplinaire/ Pourquoi argumenter? / Convaincre et Persuader, l impact du style/structurer une argumentation/les types d arguments / Justifier une réponse/ Identifier les situations d argumentation, à l écrit, à l oral/contre argumenter, délibérer/ Animer un débat, réguler une argumentation/ CVL, CA. L implicite de l image, de l écrit/ Les procédés de l implicite/ Manier l implicite/les visées de l implicite/ La notion d ambiguïté/ Le langage non verbal/identifier une problématique. Les implicites scolaires (attentes implicites du «travail personnel» l implicite des consignes, des démarches). TPE, projet pluridisciplinaire/ Productions collectives contractualisées/ Organisation d un Prof principal Prof principal CPE, Assistant de langues CPE CPE, CPE,

4 voyage/prise en charge d une activité lycéenne/ Tutorat entre pairs, partenariats/ Fonctionnement d une équipe/travail en groupe, du groupe. Axe 2 : L orientation, visant à développer chez l élève des compétences transversales, sociales, culturelles et civiques (voir tableau ci-dessous) susceptibles de l aider à élaborer son projet d orientation (Voir tableau ci-dessous) A titre d exemple : La connaissance de soi L estime de soi La verbalisation et l ajustement des représentations Le décryptage de l information et du monde environnant L acquisition de compétences sociales La capacité à arbitrer, à motiver ses choix La capacité à s adapter à l inconnu L aptitude à faire des recherches autonomes, à s informer de manière sélective Points de vigilance : Ne pas oublier de traiter le volet «orientation», éviter de le réduire à un bénéfice escompté mais secondaire du soutien et de l approfondissement. L action de l accompagnant est complémentaire à celle du COP, qui intervient auprès de lui comme «conseiller technique». Accompagnement personnalisé de l élève (Exemples de modules d accompagnement) Type d accompagnement / besoin de l élève Orientation : parcours scolaires, études supérieures, insertion professionnelle Modules d accompagnement Aide à l élaboration du projet d orientation. Découvrir des métiers,. Découvrir des formations,. S impliquer dans son orientation (rencontres, visites ) Acquisition de compétences transversales culturelles, sociales et civiques Autonomie, responsabilité et esprit d initiative Ouverture culturelle, sociale et sportive Savoir être. Mettre en oeuvre une démarche de projet,. Participer à des débats argumentés,. Développer des compétences info-documentaires,. S investir dans la vie lycéenne (représentation des élèves, maison des lycéens ),. Assurer la fonction de délégué,. Prendre la parole en public, Différents modules d ouverture sans lien direct avec la classe :. Différents ateliers culturels (cinéma, arts plastiques, musique, théâtre ),. Ateliers philosophiques (classes autres que terminales des LEGT),. Pratique sportive,. Ouverture à l international,. Education au développement durable,. Education aux medias,. Education aux usages numériques,. Développer des attitudes responsables respectueuses de soi et des autres,. Devenir citoyen,. Eduquer à la santé,. Utiliser avec discernement les outils de communication (messagerie, internet.),. Se prévenir des conduites addictives et dangereuses, 5) Bibliographie (ElaboréE par la documentaliste): Documents utilisables en AP et disponibles au CDI (Cote FP 37 petite salle pédagogique, rayon pédagogie générale) -A l école des intelligences multiples, Hourst Bruno, Hachette Education, Aider l élève aujourd hui. Pourquoi? Comment? CRDP d Alsace, Au bon plaisir d apprendre, Hourst Bruno, InterEditions, Former sans ennuyer, Hourst Bruno, Eyrolles, L attention des élèves, CRDP d Amiens, La constante macabre ou comment a-t-on découragé des générations d élèves? Antibi André, Math Adore, La motivation, Delannoy Cécile, Hachette Education, La relation d apprentissage au lycée, Ginsburger-Vogel Yvette, Hachette Education, 1998

5 -Les notes, la fin du cauchemar, Antibi André, Math Adore, Méthodes pour le lycée, Houdard-Merot Violaine, Hachette Education, Motiver pour enseigner, analyse transactionnelle et pédagogie, Bernard André, Hachette Education, Pour un accompagnement éducatif efficace, Mansuy Anne ; Zakhartchouk Jean-Michel,CRDP de Franche Comté, 2009 Et sur l excellent site du CDI (taper «CDI Picasso») -des vidéos sur l A.P, pour donner des pistes : -la sitographie du SCEREN : -de autres nombreuses sitographies : Education aux medias, Orientation ET la base complète du CDI depuis votre poste (cliquer sur e-sidoc), les nouveautés etc Juin 2012

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation

Sur la méthodologique et l organisation du travail. Difficultés d ordre méthodologique et d organisation PROFILS DES ELEVES Difficultés d ordre méthodologique et d organisation Les élèves commencent les exercices avant d avoir vu la leçon; ils ne savent pas utiliser efficacement les manuels. Ils ne se rendent

Plus en détail

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF

ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF 1 ELABORER UN PROJET D ACCOMPAGNEMENT EDUCATIF I. Elaborer le projet SOMMAIRE - L accompagnement éducatif - principes généraux - les volets du projet - Identifier

Plus en détail

Catalogue de formations transversales pour cadres

Catalogue de formations transversales pour cadres Cabinet de Conseil et de formation Agréé par le ministère de la formation et de l enseignement professionnel Catalogue de formations transversales pour cadres 42, Rue MAX MARCHAND GAMBETTA. Oran - Algérie

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative»

AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» AP 2nde G.T : «Organiser l information de manière visuelle et créative» Les TICE, un mode d accès à mon autonomie bien sûr! «L'autonomie n'est pas un don! Elle ne survient pas par une sorte de miracle!

Plus en détail

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris

«Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie. Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris «Dire et écrire» pour réaliser une composition en travail collaboratif en géographie Agnès Dullin, lycée J. Racine 20 rue du Rocher, 75008 Paris OBJECTIFS 1- Niveau et insertion dans la programmation 2-

Plus en détail

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015?

ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? ATELIER 7 La notion d innovation, d expérimentation. Comment monter un projet innovant? Quel appel à projet pour 2015? Introduction Tour de table rapide : Établissement, discipline et thème du projet envisagée

Plus en détail

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques

Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Les «devoirs à la maison», une question au cœur des pratiques pédagogiques Parmi les trois domaines d activités proposés aux élèves volontaires dans le cadre de l accompagnement éducatif, «l aide aux devoirs

Plus en détail

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL

EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL CATALOGUE FORMATION EXPRESSION ECRITE - ADMINISTRATIF/COMMERCIAL NOS FORMATIONS 1. COMMUNICATION ECRITE-PRISE DE NOTE COMPTE RENDU DE REUNION 2. SECRETARIAT ADMINISTRATIF 3. SECRETARIAT COMMERCIAL 4. CREER

Plus en détail

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats.

Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. PROGRAMME 2015-2016 I - LE CONCOURS : Les épreuves de sélection au concours d entrée décrites dans l arrêté du 31 juillet 2009 sont différentes selon la formation initiale des candidats. L IFSI de Villefranche

Plus en détail

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE

Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE Exemples d objectifs à atteindre pour un PPRE A formuler ensuite, pour (et avec?) l élève en termes de : «À la fin du PPRE, tu auras atteint tel objectif» 1. Plus méthodologique Mieux gérer son matériel

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES

DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES I - ANALYSE DE SITUATION DOMAINES INDICATEURS DONNEES CHIFFREES COMMENTAIRES STRUCTURES PEDAGOGIQUES : 21 divisions LV1 : anglais, allemand, russe allemand section européenne en 4 ème et 3 ème. LV2 : anglais,

Plus en détail

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale.

Après le collège. Terminale. Terminale générale. Terminale professionnelle. technologique. 2 ème année de. 1 ère générale. Le Baccalauréat Professionnel Gestion-Administration au Lycée Professionnel Camille Claudel à Caen Enseignement supérieur Insertion professionnelle Terminale générale 1 ère générale Baccalauréat général

Plus en détail

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- :

Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques- : L évaluation des Mathématiques en Lycée Professionnel Quelle est la place de l évaluation dans une séquence de mathématiques en Lycée professionnel? Collège (3DP). Le texte du programme -Mathématiques-

Plus en détail

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale

Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale Compétences documentaires et numériques (basées sur le PACIFI) à acquérir de la 6 à la terminale En 6 : On attend d'un élève de 6 qu'il sache se repérer dans le CDI, trouver une fiction et un documentaire,

Plus en détail

Accompagner le changement et mieux communiquer

Accompagner le changement et mieux communiquer Accompagner le changement et mieux communiquer Catalogue Formations 2009/2010 Dédiées aux acteurs du monde de la communication Management opérationnel des équipes de communication Manager efficacement

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT

SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE. alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN: LA CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE alain salvadori IA IPR Sciences de la vie et de la Terre 2009-2010 ALAIN SALVADORI IA-IPR SVT SOCLE COMMUN ET PROGRAMMES La référence pour la rédaction

Plus en détail

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE

DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE ÉCOLE SECONDAIRE DE MIRABEL GUIDE DE CHOIX DE COURS 2015-2016 Quatrième secondaire CHOIX D OPTIONS DOMAINE DE LA MATHÉMATIQUE, DE LA SCIENCE ET DE LA TECHNOLOGIE SÉQUENCE CULTURE, SOCIÉTÉ ET TECHNIQUE

Plus en détail

Catalogue de Formation

Catalogue de Formation SARL INSTITUT FRANÇAIS DE LANGUES ET DE SERVICES ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVE CREE EN 1992 Catalogue de Formation vous propose des formations adaptées à vos besoins et à vos attentes Particuliers,

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves

TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves TABLEAU RECAPITULATIF DES PROJETS DU CESC AU LYCEE FLAUBERT ANNEE 2014-2015 A X E 1 - Lutte contre l'exclusion agir pour la réussite des élèves Réussite des élèves contribuer à améliorer la réussite des

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AUX ÉDUCATEURS SPÉCIALISÉS 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL D ÉDUCATEUR SPÉCIALISÉ 2. RÉFÉRENTIEL ACTIVITÉS 3. RÉFÉRENTIEL DE 4. RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION 5. RÉFÉRENTIEL DE FORMATION

Plus en détail

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER

B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER B2I COLLÈGE ACADÉMIE DE MONTPELLIER ESPAGNOL Propositions pour la mise en œuvre Le tableau suivant est l adaptation et le développement des pistes proposées par ailleurs sur le site de l Académie de Grenoble

Plus en détail

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2

Université de Haute Alsace. Domaine. Sciences Humaines et Sociales. MASTER Mention Éducation, Formation, Communication UHA, ULP, Nancy 2 Centre Universitaire de Formation des Enseignants & des Formateurs Laboratoire Interuniversitaire de Sciences de l Education et de la Communication Université de Haute Alsace Domaine Sciences Humaines

Plus en détail

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains

Bienvenue. REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Bienvenue REUNION D'INFORMATION SUR LA CLASSE DE 3ème Collège Marcel Anthonioz Divonne-les-Bains Ordre du jour L'organisation Le générale DNB Le socle commun L orientation Le calendrier, vos interlocuteurs

Plus en détail

Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly

Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly Bienvenue au Centre Marcel Sire Cité scolaire Janson de Sailly Ce document décrit les services et les ressources numériques du Centre Marcel Sire. Il propose notamment un présentation détaillée de la Base

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT Le 8 janvier 2015 1.1 Une école qui nourrit le désir de progresser 1.11 Accompagner les élèves et favoriser leurs réussites scolaire et personnelle - Créer des temps d accompagnement

Plus en détail

Programme Pédagogique National du DUT «Gestion administrative et commerciale» Présentation de la formation

Programme Pédagogique National du DUT «Gestion administrative et commerciale» Présentation de la formation Programme Pédagogique National du DUT «Gestion administrative et commerciale» Présentation de la formation 2 1. Introduction La spécialité Gestion Administrative et Commerciale, d abord créée à titre expérimental

Plus en détail

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI ()

Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () Maths et socle commun : Quelle articulation entre «socle» et «programmes»? Alfred BARTOLUCCI () I. Se donner une compréhension de ce qu est ou pourrait être le socle. A. Une lecture critique de ces 50

Plus en détail

Le projet fédérateur et structurant. Réunion Référents culture 2013

Le projet fédérateur et structurant. Réunion Référents culture 2013 Le projet fédérateur et structurant Réunion Référents culture 2013 Le volet culturel du projet d établissement Il se fonde sur un état des lieux 1- Le profil des élèves de l'établissement (zone géographique,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION À L INTENTION DES PARENTS École secondaire Louis-Philippe-Paré 235, boulevard Brisebois, Châteauguay (Québec) J6K 3X4 Téléphone : 514 380-8899 Télécopieur : 450 692-0031 Site Web : http://lpp.csdgs.qc.ca/ Courriel : lpp@csdgs.qc.ca

Plus en détail

Parcours de découverte des métiers et des formations

Parcours de découverte des métiers et des formations Parcours de découverte des métiers et des formations Objectifs Acteurs Contenu Ressources OBJECTIFS GENERAUX (et pédagogiques) Acquérir une culture sur les métiers, le monde économique et les voies de

Plus en détail

Ministère de l Education Nationale

Ministère de l Education Nationale Ministère de l Education Nationale BREVETS D ETUDES PROFESSIONNELLES Document d accompagnement des programmes de VIE SOCIALE ET PROFESSIONNELLE - 1 - Direction des lycées et collèges Sous-direction des

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME

Direction générale de l enseignement supérieur. Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Direction générale de l enseignement supérieur Brevet de technicien supérieur DESIGN DE COMMUNICATION ESPACE ET VOLUME Septembre 2008 SOMMAIRE GÉNÉRAL Arrêté portant définition et fixant les conditions

Plus en détail

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré

Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Mention MEEF Enseignement dans le 1er degré Offre de formation 201-2014 La Mention MEEF Enseignement dans le 1 er degré comprend parcours : Enseignement polyvalent Enseignement bilingue français-allemand

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES

Spécialité auxiliaire en prothèse dentaire du brevet d études professionnelles. ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES ANNEXE IIb DEFINITION DES EPREUVES 51 Epreuve EP1 : ANALYSE ET COMMUNICATION TECHNOLOGIQUES UP1 Coefficient 4 Finalité et objectifs de l épreuve L épreuve vise à évaluer la capacité du candidat à mobiliser

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016

LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE. Rentrée 2015-2016 LYCEE ASSOMPTION BELLEVUE 4 baccalauréats préparés 18 classes : 6 classes de seconde 6 classes de première 6 classes de terminale VOIE GENERALE : Série Littéraire L. / Economique et Sociale - E.S. / Scientifique

Plus en détail

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers

PROJET DE FORMATION. Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers Institut de Formation en Soins Infirmiers CHRU de MONTPELLIER PROJET DE FORMATION Année de préparation aux épreuves de sélection d'entrée en Institut de Soins Infirmiers L année préparatoire ne donne pas

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE

I. LE CAS CHOISI PROBLEMATIQUE I. LE CAS CHOISI Gloria est une élève en EB4. C est une fille brune, mince avec un visage triste. Elle est timide, peureuse et peu autonome mais elle est en même temps, sensible, serviable et attentive

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel

Conform. Le Manager Coach Le Coach Professionnel Conform Le Manager Coach Le Coach Professionnel 1 : Le Leadership Identifier les clés essentielles du leadership Exercer son leadership au quotidien Stimuler et mettre en mouvement ses équipes grâce à

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

DécliCC. savoir. cahier des charges

DécliCC. savoir. cahier des charges DécliCC savoir S ORGANISER cahier des charges Du PARCOURS déclicc savoir S ORGANISER Développer ses compétences clés pour savoir s organiser Module A 30 à 40 heures Organiser l exécution d une tâche Contexte

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35)

EVS ORMATIONS EVS. Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB (35) FORMATION ORMATIONS EVS EVS Proposées par le Greta Est-Bretagne GEB Des modules de deux jours pour valoriser des compétences et acquérir des connaissances complémentaires Compétences et métiers de l aide

Plus en détail

Référentiel des activités professionnelles

Référentiel des activités professionnelles Référentiel des activités professionnelles I. APPELLATION DU DIPLÔME Brevet d études professionnelles «Métiers de la relation aux clients et aux usagers» II. CHAMP D ACTIVITÉ 1. Définition Le titulaire

Plus en détail

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement

Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement Mieux gérer son temps ou savoir travailler efficacement OBJECTIF GENERAL : savoir gérer son temps personnel, savoir s organiser. Pour atteindre cet objectif, 3 objectifs intermédiaires sont nécessaires

Plus en détail

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE

1) pour différencier (voire individualiser) 2) pour remédier et mettre en œuvre les PPRE Animation pédagogique : Le plan de travail individualisé au cycle 3 Résumé des principaux points développés Un contexte professionnel à prendre en compte: Un constat commun (Institution et enseignants)

Plus en détail

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel

Master 2 : Didactique des disciplines. Spécialité Mathématiques. Parcours Professionnel Master 2 : Didactique des disciplines Spécialité Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 M2 : Didactique des disciplines Spécialité : Mathématiques Parcours Professionnel Année 2010-2011 PRESENTATION

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg Académie de Strasbourg Groupe Professionnel de Secteur CPE Colmar Septembre 2012 : Document validé par le service des ressources humaines et le service juridique du Rectorat de l Académie de Strasbourg

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G.

SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. SERIE SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION S.T.G. LES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION - Pourquoi rénover la filière Sciences et Technologies Tertiaires (STT)? - Quelles sont les principales caractéristiques

Plus en détail

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER

Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER Scénario n 19 : ATTIRER LES FUTURS TOURISTES HISPANOPHONES À L AIDE D UNE AFFICHE PUBLICITAIRE AVEC GLOGSTER SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

Développement personnel

Développement personnel Développement personnel 50 REPÉRAGE DES TALENTS : COMPÉTENCES ET PERFORMANCE DE L'ENTREPRISE Repérer dans l'organisation les "talents" nécessaires à l'atteinte des objectifs de l'entreprise Construire

Plus en détail

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser»

Séquence. «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» Séquence «Eduquer aux réseaux sociaux : créer, publier, maîtriser» CADRE PREALABLE : - Présentation du projet au CESC du collège en juin 2014. - Présentation du projet à Mme la Principale en septembre

Plus en détail

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr

LE COLLEGE FRANCOIS VILLON. 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr LE COLLEGE FRANCOIS VILLON 18 Rue COURENCQ 13011 MARSEILLE http://www.clg-villon.ac-aix-marseille.fr Un environnement agréable Le collège est tout proche du Bd St Marcel, au calme, à l écart de la circulation.

Plus en détail

«Roubaix : fantastique architecture!»

«Roubaix : fantastique architecture!» Cité scolaire Van Der Meersch Roubaix Dispositifs pour élèves allophones nouvellement arrivés en France Projet culturel des UPE2A (1) collège et lycée Année 2012/2013 «Roubaix : fantastique architecture!»

Plus en détail

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année

Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année Attestation de maîtrise des connaissances et compétences au cours moyen deuxième année PALIER 2 CM2 La maîtrise de la langue française DIRE S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié

Plus en détail

Projet de programme pour le cycle 3

Projet de programme pour le cycle 3 Projet de programme pour le cycle 3 9 avril 2015 Mise à jour du 15 avril Avant-propos La commande ministérielle Par une lettre au Président du Conseil supérieur des programmes datée du 4 décembre 2013,

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

LA MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL TRAVAILLER EXPLICITEMENT LES COMPÉTENCES 6 ET 7

LA MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL TRAVAILLER EXPLICITEMENT LES COMPÉTENCES 6 ET 7 LA MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL TRAVAILLER EXPLIITEMENT LES OMPÉTENES 6 ET 7 Animation pédagogique novembre 2013 laire BEY -conseillère pédagogique irconscription de Tours Nord Programme : La méthodologie dans

Plus en détail

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes

Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Eléments de présentation du projet de socle commun de connaissances, de compétences et de culture par le Conseil supérieur des programmes Le projet de socle de connaissances, de compétences et de culture,

Plus en détail

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) *

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * André ANTIBI Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * * extrait du livre «LES NOTES : LA FIN DU CAUCHEMAR» ou «Comment supprimer la constante macabre» 1 Nous proposons un système d évaluation

Plus en détail

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention

Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention Guide d utilisation en lien avec le canevas de base du plan d intervention À moins d indications contraires, toutes les définitions

Plus en détail

7 place Joffre - 68800 THANN 03 89 37 91 06 03 89 37 41 15 Site :www.remyfaesch.fr Mail : ce.0681541f@ac-strasbourg.fr

7 place Joffre - 68800 THANN 03 89 37 91 06 03 89 37 41 15 Site :www.remyfaesch.fr Mail : ce.0681541f@ac-strasbourg.fr 1 MAJ 12 06. 2012 2 1 NOURRIR L AMBITION SCOLAIRE PAR LA MISE EN ŒUVRE D ACTIONS DYNAMIQUES ET INNOVANTES. Axe de progrès 1.1. Amener chaque élève à élever son niveau d ambition scolaire Axe de progrès

Plus en détail

FORMATION L ÉVALUATION

FORMATION L ÉVALUATION FORMATION L ÉVALUATION Economie-gestion en lycée professionnel Académie de la Guyane 2014-2015 Formation Date : vendredi 05 Décembre 2014 Lieu : LP Raymond TARCY / Saint Laurent du Maroni Public : professeurs

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT

PROJET D'ÉTABLISSEMENT PROJET D'ÉTABLISSEMENT Une école qui apprend à vivre ensemble Le projet d établissement est issu de la réflexion collective des enseignants afin de respecter les projets éducatif et pédagogique définis

Plus en détail

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d

Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d Institut de Formation d Aides-Soignants Tél. : 03 88 71 62 92 Fax : 03 88 71 62 66 ifas@neuenberg.fr N SIRET : 778 950 550 000 54 N de déclaration d activité en tant qu organisme formateur : 42670364267

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI

Le programme SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI SE CONNAITRE SOI- MEME ET AVOIR CONFIANCE EN SOI OBJECTIF Développer la confiance en soi pour être plus à l aise dans sa vie personnelle et professionnelle. Adopter les comportements efficaces pour établir

Plus en détail

CAP Agent de prévention et de sécurité

CAP Agent de prévention et de sécurité L agent de prévention et de sécurité assure la protection et la sécurité de marchandises, d équipements techniques, de locaux, voire de personnes. Il prévient les risques d incendie, les accidents, dissuade

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 45

PROJET PEDAGOGIQUE 45 PROJET PEDAGOGIQUE 45 1. OBJECTIFS GÉNÉRAUX a) L enseignement spécialisé secondaire professionnel a pour objectif de donner aux élèves une formation générale, sociale et professionnelle les amenant à s

Plus en détail

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM

TUTORAT. U Guelma. Guide du Tuteur FMISM TUTORAT Guide du Tuteur Définition. Le tutorat est une mission de suivi et d'accompagnement permanents de l'étudiant afin de faciliter son intégration dans la vie universitaire et son accès aux informations

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Services et réseaux de communication Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère de l Enseignement

Plus en détail

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire

Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire Date d envoi : Demande d admission au Centre pédagogique Lucien-Guilbault Secteur primaire QUESTIONNAIRE AU TITULAIRE Ce document doit être complété par le titulaire de classe et/ou par l orthopédagogue

Plus en détail

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets

Activités. Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Direction. Animation d équipe et organisation du travail. Conduite de projets Boîte à idées pour remplir la fiche de poste * Activités 1. 1. Pilotage, management Direction Informer et aider les élus à la décision Définir (ou participer à la définition de) la stratégie de la direction

Plus en détail

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel

BTS Management des unités commerciales. Eléments principaux de la modification du référentiel BTS Management des unités commerciales Eléments principaux de la modification du référentiel Mai 2013 ANNEXE I UNITÉS CONSTITUTIVES DU RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION DU DOMAINE PROFESSIONNEL Unités Compétences

Plus en détail

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI)

LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) LE CARNET DE BORD INFORMATISE (CBI) 1. L'utilisation du CBI vous est apparue 1. complexe 2. -3 3. -2 4. -1 5. 1 6. 2 7. 3 8. simple 2. Une formation à l'utilisation du CBI est 1. inutile 2. -3 3. -2 7.

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE?

Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? Scénario n 24 : QUOI FAIRE AVEC MON BAC PRO TRANSPORT /LOGISTIQUE? SUJET(S) : Production par les élèves de ressources numériques / Former à la veille et à la diffusion de l information / Collaborer avec

Plus en détail

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif»

Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Cadrage du mémoire de master MEEF commun aux mentions «1 er degré», «2 nd degré» et «Encadrement Educatif» Chaque parcours pourra compléter ce cadrage général par un cadrage spécifique au parcours prenant

Plus en détail

I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5

I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5 I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5 Sessions COLLEGE et 2 nde de 2 heures / jour / matière Les professeurs veilleront particulièrement : A préparer le

Plus en détail

Académie d'aix-marseille

Académie d'aix-marseille Spécial nouveau lycée Académie d'aix-marseille GUIDE POUR LA RENTRÉE 2010 ministère de l'éducation nationale l ministère de l'enseignement supérieur et de la recherche 1 GUIDE APRÈS LA 3 e l Rentrée 2010

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

Bibliothèque des Compétences clés

Bibliothèque des Compétences clés Bibliothèque des Compétences clés Modules Jours Heures S exprimer oralement 3 21 S exprimer à l écrit 4 28 Manipuler les chiffres et les ordres de grandeur 5 35 Utiliser les principaux outils bureautiques

Plus en détail

Chères collègues, chers collègues,

Chères collègues, chers collègues, Chères collègues, chers collègues, Les IREM ont été créés en 1969 avec les missions suivantes : - mener des recherches sur l enseignement des mathématiques ; - contribuer à la formation initiale et continue

Plus en détail