JOURNAL CHRÉTIEN DU SECTEUR DE L YVETTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNAL CHRÉTIEN DU SECTEUR DE L YVETTE"

Transcription

1 Pa serelles de l Yvette JOURNAL CHRÉTIEN DU SECTEUR DE L YVETTE BURES, CHEVRY-BELLEVILLE, GIF, LES ULIS, ORSAY, SAINT-AUBIN, SACLAY, VILLIERS-LE-BÂCLE SOMMAIRE 03 Vie locale 04 Coexister Forums de rentrée Vide-greniers 05 Les petits frères des Pauvres Joies et peines 06 Pizza gratuite pour les SDF 07 Solidar Hué Audiolecture 08 Le repas Baptisés de Pâques Ateliers bibliques 10 Synode sur la famille 11 Troubles psychiques 12 Retrouver la nature 13 Vendredis de Gif UTL Essonne 14 Loisirs 15 Infos pratiques 16 Amsterdam 17 Marcher autrement 18 Lire 19 CDR 20 Aujourd hui ÉDITORIAL : Les élans d Espérance! J aurais aimé être compositeur de musique. J aurais aimé être mécanicien. J aurais aimé être romancier. J aurais aimé être saint j aurais aimé Et j ai réalisé que je ne pouvais pas être tout cela. À cause de mon capital génétique? Alors j ai choisi d être Et même... Mais, y compris dans ce domaine où je me croyais le moins désarmé, beaucoup de choses m échappent aussi. Au milieu des choix à faire, je réalise que la vie est aussi une course d obstacles au bout du monde, faite de luttes parfois acharnées, d échecs et de victoires, de peurs et de joies, de rires et de labeurs, de malheurs et de bonheurs, de haine et d amour. Je réalise que le fruit de l effort et de l imagination n est pas comme le fruit de l arbre. Celui-ci peut saigner quand on le blesse. Il peut mourir ou aussi repousser. Celui de l effort et de l imagination, lui, incorruptible et impérissable, soutenu par un constant effort de mises à jour, peut répondre aux besoins et aux décisions du moment. Ainsi les projets solidaires des jeunes les propulsent-ils vers des horizons pleins d espérance. Avec l espérance l homme se réveille chaque matin plein de bonne humeur. Il peut s étirer, bâiller et même râler. Jamais il ne s ennuie. Inlassablement, il recommence. C est un chercheur de Dieu. La crise qui hante l humain le retient parfois dans ses échecs et dans des impasses nées d une politique spirituelle sans prise sur la réalité. Ouvrons-nous tout simplement aux élans d Espérance que l Évangile réveille en nous : accueil, fraternité, communication. Ainsi pourrons-nous tenter de faire jaillir en l humain le désir de rendre grâce, la faim de l Eucharistie, et le partage avec «douceur et respect» du sens du mystère, du goût du bien et de la prière pour des élans nouveaux d Espérance! Père Alexis Okuka Ngoma Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 1

2 La vraie générosité envers l avenir consiste à tout donner au présent. (L'homme révolté) Albert Camus Peinture - Parquets - Ravalement Revêtements sols et murs ISOLATION par l EXTÉRIEUR Tél : , route de Chartres Bures-sur-Yvette Fax Hubert KLOECKNER CREAFLOR PAYSAGES Création et entretien d espaces verts (int. et ext.) Arrosages automatiques, éclairages, Petits jardins, terrasses, balcons, murs végétalisés 132, route de Chartres Bures-sur-Yvette Fax ENTREPRISE RUDY Artisan Couverture Plomberie Chauffage Dépannage rapide PsY Cabinet Pierre et Françoise Leclair Gif Entretiens?? Suivi psychothératique Tests QI et personnalité Du lundi au samedi inclus sur Rendez-vous LIBRAIRIE DU LYCÉE 57, rue de Paris ORSAY LIBRAIRIE CLASSIQUE ET SCOLAIRE PAPETERIE PRESSE TÉL/FAX : Ballon d eau chaude Chaudière Robinetterie et fuites diverses Tél bis, rue des Gâtines ORSAY Horaires des messes du secteur pastoral de l Yvette Juin & Septembre Samedi 18 h Bures - Orsay - Les Ulis - Saint-Aubin - Villiers-le-Bâcle Dimanche 8 h 30 Montjay 9 h 45 Courcelle 1 - Orsay - Les Ulis 11 h La Clarté-Dieu 11 h 15 Bures, Gif, Chevry,Saclay 18 h Longpont - Les Ulis en portugais 2 - Gometz-la-Ville 3 1 uniquement en période scolaire 2 4 e dimanche du mois 3 2 e et 4 e dimanche du mois Modifications possibles en septembre Juillet & Août * Samedi 18 h :Bures -Chevry Dimanche 9 h 45 Orsay - Les Ulis 11 h La Clarté-Dieu 11 h 15 Gif Samedi 15 août 9 h 45 Orsay - Les Ulis 11 h La Clarté-Dieu 11 h 15 Bures, Gif 18 h Chevry Service évangélique des malades Tous les premiers jeudis du mois, messe à 15 h à la maison de retraite Les Coteaux de l Yvette, 1 rue de la Guyonnerie à Bures. *du 4 juillet au 30 août Secteur pastoral de l Yvette 9 avenue du Maréchal-Foch, Orsay mardi et jeudi de 8 h 30 à midi en période scolaire. Téléphone-répondeur-télécopieur Site internet : Pour les horaires des offices de l Église catholique en semaine et pendant les vacances scolaires, appelez les paroisses. À la Clarté-Dieu du lundi au samedi messe à 12 h (petite chapelle). Bures Chevry Gif, Villiers, St-Aubin Les Ulis Orsay Saclay Culte de l Église protestante unie de France le dimanche à 10 h 45 à Palaiseau, Temple, 33 avenue Wilson ( Culte de l Église anglicane le dimanche à 17 h 30 à Chevry, église Saint-Paul SERRURERIE DE SÉCURITÉ 46 rue de la Butte FORGES LES BAINS Tél / Fax : Mobile : M. Pierre LELIÈVRE artisan depuis 1987 Services aux : collectivités - particuliers - professionnels - syndics Dépannages - changements de serrures toutes marques - portes blindées Ouvertures de portes - clefs toutes marques - fenêtres PVC - ALU - BOIS Volets roulants - persiennes - grilles de défense - portails - clôtures métalliques 2 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015

3 Vie locale Tohu-bohu à Gif à propos de la future ligne ferroviaire n 18 Mardi 25 mai se tenait à Supélec une réunion publique organisée par la Communauté d agglomération du Plateau de Saclay, pour informer les habitants des environs sur le projet d implantation de l imposante structure capable d accueillir des dizaines de milliers d étudiants, de chercheurs, d ingénieurs et de techniciens. Après quelques exposés, agrémentés de films, présentés par les responsables de ce projet, la parole a été donnée au public. Principal sujet des préoccupations : la future ligne ferroviaire n 18, devant relier la gare de Massy-Palaiseau à Saint-Quentinen-Yvelines, via l École polytechnique et le Christ-de- Saclay. Cette ligne doit franchir l aqueduc des Mineurs, construit au XVII e siècle pour alimenter les étangs de Saclay. Les concepteurs ont prévu ce franchissement par un viaduc dont les piliers seraient assez espacés pour ne pas gêner les travaux agricoles. Les premiers intervenants ont respecté la sage procédure consistant à poser des questions simples, auxquelles les orateurs apportaient des répons es simples. Exemple ; un intervenant a demandé pourquoi le matériel roulant ne serait pas monté sur pneumatiques, comme à Clermont-Ferrand ou sur l Orlyval, de façon à émettre moins de bruit. Réponse un peu rapide des orateurs ; la puissance consommée par le roulement des véhicules serait alors majorée de trente-cinq pour cent. Des intervenants disséminés à l arrière de la salle ont alors manifesté leur mécontentement. Tonitruant, vociférant, tapant du pied, sans prendre en compte les recommandations admises jusqu alors par les assistants, ils ont contraint les organisateurs à clôturer prématurément la soirée. Quel dommage! Trois réunions s étaient déroulées auparavant sans incident dans trois villes concernées par la future ligne 18. Pourquoi faut-il que des trublions perturbent ainsi une placide soirée d information? Denys Klein Pour son activité Alphabétisation Pour la rentrée de septembre 2015 L ASTI des Ulis (Association de solidarité avec les travailleurs immigrés) Recherche des bénévoles L objectif est l insertion des personnes étrangères par l acquisition de la langue française (orale et écrite) et une démarche vers plus d autonomie dans la vie quotidienne. Les cours de français sont aussi un lieu d échanges culturels, un lieu d accueil de l autre dans sa différence. Déroulement : lundi, mardi, jeudi de 14 h à 16 h et de 19 h à 20 h 30 à la Maison pour tous des Amonts aux Ulis. Vous disposez régulièrement de temps libre? Vous souhaitez participer à l intégration et l autonomie de personnes immigrées, alors venez nous rejoindre! Selon vos disponibilités en après-midi ou le soir CONTACTS : ou pour l après-midi pour le soir Passerelles de l Yvette Journal chrétien du Secteur pastoral de l Yvette Périodique édité par l association «Les amis du journal du secteur de l Yvette» 9 av. du Maréchal-Foch, Orsay Directeur de la publication : Giancarlo Zanni Rédacteur en chef : Colette Farges - Courriel : Distribution* : Bures - Les Ulis : Mme Facqueur ( Orsay : Marie-Paule Leclerc ( Gif : Auguste Meyer ( Gif-Chevry : Joëlle de Sacy :courriel : *Si votre immeuble est sous digicode, accepteriezvous d y distribuer Passerelles de l Yvette? Si oui, prenez contact avec le responsable de la distribution de votre commune. Don de soutien : Normal : 20 - Envoi postal : 26 Régie publicitaire : ÉDIREL BAYARD Service - 18 rue Barbès, MONTROUGE CEDEX ( Fax Impression : Imprimerie Chauveau-Indica, 2 rue du 19 Mars 1962, LE COUDRAY, ( Dépôt légal : juin 2015 Tirage : ex. N ISSN : Photo de couverture : Les pèlerins convergent vers l église de Saint-Gilles (PHOTO DANIÈLE FOLIO). Association des familles d Orsay PERMANENCE : Maison des Associations d Orsay, salle n 3 tous les mardis de 14 h à 16 h 30 ( , ou avec répondeur ( jeudi 10 septembre 2015, 14 h - 16 h 30 : Reprise du club AFO. Maison des Associations. - jeudi 17 septembre : Nous retrouverons Picasso à l hôtel Salé récemment rénové. RER 13 h 07 le Guichet - vendredi 18 septembre de 14 h à 18 h et samedi 19 Septembre de 10 h à 13 h, inscriptions cours de langues, Salon Meyer la Bouvêche Orsay : Anglais, Espagnol, Italien, Grec moderne, Art Graphique. Nous aurons le plaisir d accueillir nos amies scrabbleuses et de recevoir de nouvelles adhérentes tous les mardis après-midi de 14 h à 16 h 30. A com. Anssens PFM pfmvandycke.fr En toute sérénité... Etre à vos côtés Organisation complète d obsèques Inhumation et crémation Marbrerie, caveaux et monuments Articles funéraires Contrats de prévoyance obsèques Pompes Funèbres Marbrerie Vandycke - 57, rue de la Division Leclerc Chevreuse - Tél. : Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 3

4 Vie locale Diversité dans la foi, union dans l action Rencontre avec l association Coexister Une belle initiative interreligieuse créée par des jeunes. Dimanche 12 avril, les animateurs d aumônerie du Lycée de Gif ont invité l association Coexister à venir témoigner. Nous étions une cinquantaine de personnes réunies à la chapelle Notre Dame des champs de Courcelle. Lors de cette soirée, nous avons rencontré deux membres de l association : Victor Grèzze et Ismaël Medjdoub. La soirée a débuté par une présentation de l association Coexister. Le jeune groupe Coexister est devenu une association loi 1901 en Son but est d explorer toutes les dimensions de l interreligieux chez les jeunes, par les jeunes et pour les jeunes. Chercher des solutions pour mieux vivre ensemble. Les membres de Coexister entre quinze et trente-cinq ans, croyants, agnostiques et athées issus de milieux culturels et sociaux variéś, agissent autour de cinq pôles d actions : le dialogue, la solidarite, la sensibilisation, la formation et les voyages. Victor et Ismaël ont ensuite témoigné de leur tour du monde de l interreligieux. En 2013, ils sont partis à cinq jeunes : un juif, un musulman, un athée, un agnostique et un chrétien faire l InterFaith Tour à la rencontre des différentes religions du monde, et avec comme objectif de ramener les bonnes initiatives de paix interreligieuses en France. En voici quelques-unes dont ils nous ont parlé : - «La longue nuit des religions à Berlin» : Toute une nuit au cours de laquelle les communautés religieuses ouvrent leurs portes pour accueillir et dialoguer. - Au Burkina Faso, chrétiens, musulmans et animistes se mettent ensemble pour faire le même potager ; une vraie liberté religieuse : «Rester soi-même en acceptant d être avec les autres.» - Au Kenya, entraide dans les bidonvilles entre jeunes mères célibataires musulmanes et chrétiennes qui ont été violées. - Une vraie coexistence et un grand respect religieux sur l île de la Réunion dû au métissage (nombreux mariages entre personnes de culture et religion différentes). - Initiative interreligieuse sportive en Inde, «Cricket for peace» : Hindous, musulmans et policiers ont discuté, ont reconnu leurs différences, et ont mis le même maillot pour jouer! - Aux États-Unis, constitution de groupes de dialogue interreligieux dans les universités. «Le monde serait ennuyeux si nous pensions tous de la même manière». Au cours de ce tour du monde, les cinq jeunes ont fait de belles rencontres comme par exemple leur entretien avec le pape François (en compagnie du cardinal Etchegaray) qui a eu un petit mot pour chacun d eux : À Ismaël le saint Père a dit : «Tu salueras mes amis musulmans dans le monde entier.» Pour conclure leur présentation de l InterFaith, Victor et Ismaël nous ont avoué : «Nous sommes partis comme des amis et revenus comme des frères qui s aiment.» Après l InterFaith Tour, les jeunes de Coexister se sont engagés dans un tour de France de conférences, sensiblisation : «Prouver que les différences sont une force, que la coexistence active mène à la Paix.» Nous avons terminé notre rencontre par un temps de partage : questions-réponses, puis Victor a conclu la soirée par le message du pape François lors de l InterFaith Tour : «Je suis content que vous ayez accepté la compagnie d un vieil homme (le cardinal Etchegaray) parce qu il faut continuer l interreligieux au côté de l intergénérationnel, en effet c est l alliance entre la force de la jeunesse et l expérience de l âge qui vous permettra d atteindre ensemble la vraie sagesse.» (Pour en savoir plus sur l association Coexister et sur l InterFaith Tour, vous pouvez consulter leur site sur Internet.) Isabelle Jambou Forums des associations : Samedi 5 septembre Les Ulis : de 10 h à 18 h au gymnase des Amonts ; Saclay : de 13 h 30 à 18 h au gymnase de Favreuse, Val d Albian ; Villiers : de 13 h à 18 h à la Maison pour tous ; Gif : de 10 h à18 h au château de Belleville. Dimanche 6 septembre Orsay : de 10 h à 18 h au complexe sportif de Mondétour, 67 rue de Montlhéry. Bures : toute la journée, Parc de la Grande Maison. Samedi 12 septembre Saint-Aubin : 14 à 18 h, Maison de la Colombe. Stands paroissiaux sur les brocantes et vide-greniers 13 septembre sur le Mail de Gif-Chevry Nous rassemblons jeux, jouets, bibelots, bijoux fantaisie, sacs, livres, CD, DVD, vaisselle, vêtements 0-3 ans en parfait état. Venez les déposer en salle Saint-Paul de 10 à 12 h les jeudis 18 et 25 juin et les samedis 20 et 27 juin. Si vous souhaitez participer au tri et à l étiquetage des objets, ou à la tenue du stand le jour de la brocante, contactez Joëlle de Sacy : 27 septembre aux Ulis : «foire à la brocante» au parc urbain et kermesse paroissiale au Centre Jean XXIII - à Bures quartier de la Hacquinière Venez déposer pour la vente les objets, de préférence peu encombrants, à la Maison Saint-Joseph, 8 rue du Général Leclerc, de 10 à 12 h, du lundi au samedi en juin et septembre, les mercredis et samedis en juilletaoût Si vous souhaitez participer au tri et à l étiquetage des objets, ou à la tenue du stand le jour de la brocante, contactez le secrétariat de la paroisse : ( depuis 2008 aide à domicile Les Clés d Or ménage, jardinage, accompagnement, etc Orsay - Tél : LES COMPAGNONS DU RABOT Menuiserie Cuisine Meubles Salle de bain Placards Fenêtres Literie BOIS PVC ALU 5, RUE DE BELLEVUE MONDÉTOUR ORSAY Tél Site : compagnonsdurabot.com 4 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 Mieux vous accompagner, c est notre première volonté. Parking du Guichet rue Louise Weiss À ORSAY * Appel gratuit depuis une ligne fi xe. Hab

5 Joies et peines Connaissez-vous l association Les petits frères des Pauvres? Depuis 1946, les petits frères des Pauvres, association non confessionnelle, apolitique et reconnue d utilité publique, accompagnent, dans une relation fraternelle, des personnes (en priorité de plus de 50 ans) souffrant de solitude, de pauvreté, d exclusion ou de maladies graves. Grâce à ses bénévoles, des visites à domicile ou en maison de retraite peuvent être organisées régulièrement pour aider la personne à tisser un lien social. Être bénévole dans cette association, c est être un maillon de l accompagnement social, et c est un engagement dans la durée. Ceci se fait en concertation avec les différents acteurs locaux et partenaires sociaux. Des animations collectives peuvent être proposées au cours de l année : sorties, ateliers, fêtes, déjeuners Notre action ne peut se concevoir sans le partage au sein d une équipe qui se réunit une fois par mois. L association assure le soutien de ses bénévoles en leur proposant des formations régulièrement. Depuis décembre 2013, une antenne a été ouverte à Orsay. L équipe a une permanence chaque premier mercredi du mois à la RPA Saint-Laurent (20 avenue Saint-Laurent à Orsay) de 15 h à 18 h. Hommage à Robert Pinchaux ( ) Robert était un homme bon, très généreux, dévoué de façon exceptionnelle. Il a participé aux activités festives de la paroisse de Gif-Courcelles. Il était, avec quelques autres, la cheville ouvrière de la paroisse. Robert Pinchaux était professeur des universités au plus haut niveau. C était un enseignant très proche des étudiants, et particulièrement des plus jeunes du DEUG. Membre éminent d un groupe de recherche réputé à Orsay au laboratoire pour l utilisation du rayonnement électromagnétique (LURE) sous la direction de notre collègue Yves Farge, il fut l un des promoteurs de l accélérateur de nouvelle génération: SOLEIL sur le plateau de Saclay. Il avait terminé une carrière brillante comme l un des vice-présidents de l Université Pierre et Marie Curie. Depuis sa retraite; il façonnait le bois, devenu un véritable artiste, et bien sûr de Depuis janvier 2015, une équipe s est formée à Bures. Si vous souhaitez être bénévole et rejoindre une des deux équipes ou si vous désirez des renseignements concernant cette association, Si vous connaissez une personne dans votre entourage souffrant de solitude, ou si vous-même vous sentez isolé, alors prenez contact avec nous au ( ou ( (antenne Orsay) Pour l équipe des petits frères des Pauvres d Orsay Marie-Thérèse Bombon Pour l équipe des petits frères des Pauvres de Bures Isabelle Guinamard et Brigitte Liausu RPA : Résidence pour personnes âgées nouveau donnait des cours. Robert avait aussi une jolie voix et chantait volontiers. Il animait nos messes et aussi nos soirées. Qui ne se souvient de son célèbre Ah que les femmes sont câlines... Robert avait beaucoup d amis à Gif et Courcelles. Tant d années de joie, de rires, de bridge, de virées, en un mot d amitié. Robert est présent dans nos cœurs avec une très grande affection que nous lui redisons ainsi qu à son épouse Marie-Joëlle, Guen ma petite filleule, Christophe, Sandrine et Erwan, leurs conjoints, leurs enfants. Maurice François Sont entrés dans la famille de Dieu par le baptême : Bures : Thomas Divry, Appoline Sire, Gradi et Brigitte Nsimba Mboko, Maxime Courtier, Camille Ballan et Leyna Lahlimi Chevry : Malone Bodard Procolam, Mathis Demeulenaere, Liza Griebel, Mathilde et Manon Urios, Mathieu et Ophélie Augé de Fleury, Léna, Erine Margaux, et Sasha Vitkovsky, Thibault Vallet. Gif : Anaëlle et Chloé Guilloux, Noémie Mendès Borgès, Eléonore Tissières, Nathan Rivièrre, Lucie Pasquet Orsay : Vaïana et Thiméo Jacob, Alice Veyrac, Alicia Tabiou, Valentine Perus Les Ulis : Léa Giraud, Edwin Mendy, Elsa Kouassi, Kéisyah et Noëlya et Jayden Nabal, Kéthane Mark, Rafael Pinto, Aline et Léane Séjouné, Thibault et Alexis Leguet Villiers-le-Bâcle : Léo Zompi, Bérénice et Raphaël Gonzalez, Clarisse Germain Se sont donné le sacrement de mariage : Bures : Solange Yalala Ioko et Dieumerci Nsimba Mboko Gif : Mylène Marquès et Kévin Rouillon Orsay : Marion Hauss et Eudes Oger Sont retournés à la maison du Père : Bures : Jacqueline Fremiot (81 ans), Henri Mazubert (83 ans), Janine Delange (87 ans), Paule Barron (93 ans), Adrienne Dumont (92 ans), Félicienne Campergue (91 ans) Chevry : Yvonne Le Bourg (91ans), Michel Gerbaud (84 ans), Simone Dusart (93 ans), Marie-Thérèse Clavier (75 ans), Jacques Salomon (90 ans). Gif : Michel Guinet (62 ans), Jean-Pierre Lévy (68 ans), Roger Vienet-Lègue (87 ans), Robert Pinchaux (71 ans), Colette Pircher (91 ans), Andrée Rouquet (81 ans), Renée Bornet (87 ans), Rose-Marie Le Diberder (92 ans) Orsay : Eugénie-Marie Laffont (92 ans), Bernard Amory (83 ans), Charles Delorme (70 ans), Pierre Pougeon (89 ans), Catherine Harkiolakis (56 ans), Yves Mioche (84 ans), Jeanne Labourie (82 ans), Georgette Ducheny (101 ans), Corinne Bazin (47 ans), Philomène Pelletier (89 ans). Saclay : Michel Gastiger (60 ans) Les Ulis : Jeanne Simon (90ans), Violaine Saunier (54 ans), Henri Beaudouin (86 ans), Jacques Marie (72 ans), Jean Salin (75 ans), Valérie Courillon (48 ans). Villiers-le-Bâcle : Bernard Fabre (60 ans) MENUISERIE ROUET Fabrication sur mesure Agencement int. et ext. Dressing sur mesure Parquet (Label Ange bleu) Fenêtres Cuisines Restauration de meubles 5 bis rue des Réservoirs BURES SUR YVETTE Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 5

6 Solidarité C est ici, les pizzas gratuites pour les SDF. Rosa s Fresh Pizza, une Buressoise témoigne L Artisan du Piano et du Meuble Bruno Brantonne Menuisier Ebéniste d Art Restaurateur de pianos et Meubles Fabrication de meubles et Agencement sur mesure Achat-Locations-Vente de pianos Atelier : Mobile : rue du 8 mai 1945 ZA Limous-Pecqueuse Téléphone : LIMOURS Fax : www : piano-brantonne.fr COURS SECONDAIRE D ORSAY ÉCOLE - COLLÈGE - LYCÉE PRIVÉS CATHOLIQUES Sous contrat d association Chefs d établissement : Collège - Lycée : Madame AUTIN Ecole : Madame LACHÈZE De la maternelle au C.M.2 pédagogie personnalisée Baccalauréat L, ES, S 11, rue Courtabœuf ORSAY - Tél. : Site : csorsay.fr 6 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 ECOLE SAINTE-SUZANNE Ouverte à tous, au cœur d Orsay Dans un esprit familial, une équipe enseignante dynamique Centre de Philadelphie, onzième rue. Il est facile de manquer Rosa s Fresh Pizza au premier passage, la rue étant étroite et l enseigne petite. Mais les ventres affamés et esprits curieux sont persévérants, et chacun finit par trouver son chemin vers la pizzeria établie ici depuis un an. Rosa s, c est la pizzeria fondée par Mason Wartman, un ancien de Wall Street qui a décidé de plaquer cette vie pour enfourner des pizzas. Inspiré par les 1 $ pizzerias qui pullulent à New-York City, Wartman décida fin 2013 d exporter le concept dans sa ville natale de Philadelphie. Une initiative qui a rapidement attiré l attention de nombreux clients, et pour cause : il n est pas aisé de trouver si peu cher en centre-ville. 1 $ la part de pizza, plus 50 cents par garniture. Wartman aux commandes, Keith Powell, nonchalant dreadlocker, aux fourneaux, l ambiance est à la hauteur de l odeur délicieuse qui titille les narines, passée la porte d entrée. L équipe est débutante dans le monde de la pizza. «Au début on a recherché la recette de la pâte sur YouTube», se rappelle Powell. «Il m a fallu environ une semaine pour maîtriser le lançage de pizza. Au début, c était beaucoup de pizzas brûlées, de sauces ratées, mais maintenant on sait faire d excellentes pizzas». Soudain, un grand Africain-Américain pousse la porte d entrée, remorquant une valise verte. «C est ici les pizzas gratuites pour les SDF?», hurle-t-il presque. Wartman explique que oui, en effet, les clients ici ont la possibilité d acheter des parts de pizza supplémentaires en plus de la leur, à destination des sans-abris. «Gratuit!» s exclame le nouvel arrivant en s affalant sur une chaise. Depuis mars 2014, Wartman a développé ce système de donation connu sous le nom de «pay it forward». Il insiste sur le fait que l idée ne vient pas de lui, mais d un client qui, un jour, demanda s il pouvait payer en avance une part pour un sansabri. «J ai pris son dollar, ai couru acheter un paquet de post-it et en ai collé un sur le mur avec un smiley». 365 jours plus tard, pas un seul mur n est épargné. Ensevelis sous une avalanche de post-it de couleurs et formes diverses, ils témoignent du succès de cette entreprise et de cette forme de générosité. Chaque client qui offre une part est invité à ajouter le sien à ce qui peut être qualifié d œuvre. Ce sont des dizaines, des centaines de mots d encouragement, de blagues, de dessins, de God bless you. Et parfois, au milieu, une lettre de remerciement écrite par l un des nombreux bénéficiaires du pay it forward : «Je peux, en toute honnêteté, dire que cet acte de générosité ne m a pas seulement fait monter les larmes aux yeux, mais a rempli mon ventre vide! Plus de gens devraient prendre exemple sur vous et, s ils le font, le monde sera un meilleur endroit! Vous avez illuminé ma journée et donné espoir pour le futur.» Rosa s, c est trente à quarante sansabris qui viennent quotidiennement réclamer pitance et se mêlent aux autres clients. Cela n est rendu possible que grâce à l immense succès qu a acquis la pizzeria ces derniers mois, après avoir attiré l attention de chaînes locales de TV ou radio, puis de l un des shows de Los Angeles les plus visionnés dans le pays. Wartman et Powell n en reviennent pas : tous les jours ce sont des dizaines de visiteurs de toute l Amérique, et même au delà, qui viennent croquer une part et coller un post-it, ne manquant pas de signaler «on vous a vu à la télé!». «Ça nous donne une chance de faire quelque chose pour quelqu un d autre», déclarent Emily et Matt après avoir acheté trois parts et collé autant de post-it. Wartman explique que beaucoup de personnes souhaitent aider mais ne savent pas comment. Ce moyen semi-anonyme extrêmement simple fait alors le bonheur des donneurs autant que des receveurs. Le pay it forward est une idée qui fait son chemin. De grandes chaînes comme Starbucks songent à s y mettre, tandis que de notre côté de l océan, là où l idée semble avoir émergé, la méthode est davantage connue sous le nom de café suspendu. Café, mais aussi baguette suspendue (on se demande bien où), ou encore frite suspendue (là aussi je vous laisse deviner). Mercredi dernier, Rosa s a célébré le premier anniversaire de son programme. Elle a soufflé sa treize millième part de pizza donnée, et reçu pour cadeau d anniversaire un partenariat avec Coca-Cola, qui désormais offrira une bouteille d eau pour chaque part de pizza suspendue. Rosa s transpire d ondes positives, aime à répéter Powell. Et l on ne peut qu approuver lorsque l on mange une délicieuse pizza bon marché, sur fond de Take Me To Church et d un Wartman chantant les paroles à tue-tête, tandis que les clients, indistinctement sansabris, travailleurs, étudiants, passants, déjeunent avec pour toute lecture cet arc-en-ciel de joyeux gribouillages. News From Philadelphia. Joséphine Kloeckner Le mur, sous une avalanche de post-it de couleurs et formes diverses, témoigne du succès de la formule. NDLR. En France une formule équivalente existe depuis 2013 : un café solidaire s il vous plait. à l écoute de chacun. Anglais dès la grande section de la maternelle au CM 2 et CLIS sous contrat avec l État Coiffure Horaires d ouverture : Lundi, au Samedi : 9 h 30 à 19 h Mardi : 9 h 30 à 20 h 5 rue de Paris Orsay - Tél re visite -20 % sur le service

7 Solidar Hué Nos jeunes s engagent Lucile, Foucauld, Naïla, Pauline, Valentine et Denis de Bures et d Orsay, en deuxième et troisième année de médecine à l Université Paris Sud, animés d une même volonté d entraide, de partage et de solidarité, préparent depuis un an un projet humanitaire. Nous sommes un groupe de six étudiants, en deuxième et troisième année de médecine à l Université Paris Sud. Nous faisons partie de l Association des Étudiants Volontaires pour l Aide au Développement et aux Échanges Humains (EVADEH) de la faculté de médecine du Kremlin-Bicêtre. Un des objectifs de cette association est de favoriser la pérennité des projets solidaires, puisqu ils sont chaque année repris par d autres étudiants. C est à l occasion d un partage d expériences des groupes partis l année dernière que notre propre groupe s est formé grâce à l enthousiasme ressenti lors de la description du projet Solidar Hué. Nous souhaitons continuer ce projet en nous imprégnant des valeurs que lui ont inculquées le groupe précédent et l association Bretagne-Vietnam. Celle-ci a des programmes de construction et l équipement d écoles (plus d une vingtaine déjà) et un programme d aide aux enfants handicapés ou malades. La mise en place d animations pour les enfants de l orphelinat Duc Son est un des points forts de notre projet. En organisant des activités ludiques et éducatives, nous pensons égayer et occuper le quotidien de ces enfants handicapés physiques et men- Un service d audiolecture proche de chez vous L.TORNIER Boucherie - Charcuterie - Triperie - Volailles Viandes de 1 er Choix Spécialités Bouchères crues Mercredi offre spéciale sur le bifteck haché 57, rue Charles de Gaulle Bures-sur-Yvette ouvert du mardi au samedi 7 H H et 15 H H / le dimanche 8 H - 13 H taux, tout en faisant passer des messages simples mais fondamentaux. Les notions d hygiène de base, avec le lavage des mains et le brossage des dents, seront entre autres abordés. Nous aimerions aussi organiser une sortie à la plage avec les enfants. Nous proposerons les mêmes activités au sein du Village Bretagne Vietnam, un centre qui accueille des enfants autistes. Dans un second temps, nous allons repeindre et décorer des salles de classe du Village Bretagne Vietnam pour qu elles puissent continuer d accueillir les enfants. L école de Kimlong sera au centre du troisième axe de notre projet. Située dans les quartiers les plus défavorisés, elle propose à ses élèves durant l été des cours et des activités en français réalisées par des professeurs francophones. Nous allons compléter leur apprentissage en réalisant des jeux, des ateliers, des chants et des animations en français. Un objectif supplémentaire est d apporter des biens matériels aux enfants sous forme d un Welcome Pack, comprenant du matériel scolaire, des brosses à dents et des jouets. Enfin, nous espérons pouvoir apporter aux différents centres et écoles, des biens matériels, comme des fournitures scolaires et, pour les activités extra-scolaires, des couches Le contact avec les personnes malades et issues de milieux défavorisés est un aspect du projet qui nous touche particulièrement. Nous souhaitons vivre avec eux leur quotidien et partager leurs occupations. C'est, selon nous, en vivant à ce rythme que le partage sera le plus intense. La Bibliothèque Sonore d Orsay, Rives de l Yvette l une des 120 Bibliothèques Sonores regroupées au sein de l Association des Donneurs de Voix propose le prêt gratuit d audiolivres et audiorevues dans les conditions suivantes : - service accessible aux personnes empêchées de lire (handicap visuel ou moteur) et aux jeunes présentant des troubles de lecture (élèves dyslexiques,...) ; - grand choix de livres (catalogue local de plus de titres), plus de 20 revues ou magazines hebdomadaires et mensuels, possibilité d enregistrement d ouvrages à la demande ; - mise à disposition des enregistrements sur support CD, mp3, clé USB ou carte SD ; - accès au catalogue national de l ADV avec téléchargement gratuit (plus de livres enregistrés à ce jour) ; Condition d inscription : fournir un certificat médical attestant du handicap. L inscription et les frais d envoi par la poste sont gratuits. L Association des Donneurs de Voix, créée en 1972 à l initiative du Lions Club, est reconnue d utilité publique depuis Si quelqu un de vos connaissances souhaite accéder au plaisir de la lecture en dépit de son handicap visuel ou moteur, n hésitez pas à lui signaler l existence de la Bibliothèque Sonore et des services qu elle offre. Bibliothèque Sonore d Orsay, Rives de L Yvette 1 place des Planches Orsay Tél (répondeur) Accueil et permanence : jeudi de 15 h à 17 h Courriel : TRUHE William Aménagements, entretiens d espaces verts Maçonnerie de jardin clôtures tous styles 21, rue Fegui Limours Tél./Fax : Port. : Nous avons mis à profit la période de Noël pour participer à un marché de Noël dans lequel nous avons pu proposer des gâteaux et des pâtisseries. Une fois de retour, notre priorité sera de pérenniser ce projet en s assurant qu il soit repris par un nouveau groupe d étudiants motivés. Nos financements Le coût total de notre projet est estimé à ,47. Nous recherchons des fonds à hauteur de 6 741,47. Cette somme comprend les visas indispensables à l entrée au Vietnam, les dépenses médicales, la vie sur place (hébergement, nourriture et transport), l apport de matériel pour les enfants de l école, ceux de l orphelinat et le projet de rénovation. Chaque membre du groupe participera financièrement au projet humanitaire en payant l intégralité de ses billets d avion. Nous allons nous procurer une partie de la somme nécessaire à ce projet en réalisant des ventes de gâteaux et sandwichs au sein de notre faculté de médecine de Kremlin-Bicêtre. Pour le reste de notre budget, nous sommes à la recherche de subventions et de dons auprès des collectivités notamment, mais aussi des entreprises et des particuliers. Ce projet ne pourra aboutir sans votre aide précieuse. Nous avons besoin de vous pour mener à bien ces différentes missions. C est pourquoi nous vous invitons à faire un don en ligne (sur cherchez «evadeh») ou par chèque (à l ordre de EVA- DEH) ; les dons bénéficient d'une déduction fiscale à hauteur de 66 %. Nous vous remercions par avance de votre soutien. N hésitez pas à nous contacter pour en savoir plus sur notre projet! Contact : Foucauld Guinamard, 32 bis boulevard Georges Seneuze, Buressur-Yvette. courriel : Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 7

8 Vie locale et environnement Un repas pour l avenir, mondial et solidaire, dans le parc de Bures-sur-Yvette samedi 19 septembre r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 Comment la planète pourra-t-elle nourrir le nombre toujours croissant de ses habitants? C est «LA» grande question actuelle. Ce n est pas par hasard que le thème de l exposition universelle qui se déroule actuellement à Milan est «Nourrir la planète, énergie pour la vie». Là, moyens et technologies de pointe sont présentés pour répondre à une opinion souvent répandue qui estime que les pays dits développés disposent de moyens et de techniques capables d augmenter toujours plus les rendements, de lutter contre les maladies des animaux et végétaux à grande échelle, et vendre à bon marché aux pays tiers. À l opposé, un autre point de vue soutient que l agriculture paysanne et familiale de proximité est capable de nourrir l humanité, pour peu que le droit des populations autochtones à leurs ressources naturelles soit respecté, et pour peu que les progrès techniques générateurs de technologies respectueuses de l environnement soient diffusés et partagés. Vous souhaitez débattre de ces questions, en apprendre plus et, pourquoi pas, passer un moment agréable dans le beau parc de la Grande Maison à Bures? Vous serez accueillis samedi 19 septembre pour partager le repas («The Meal») pour l avenir, mondial et solidaire, organisé par Artisans du Monde de Bures! Bilan du repas pour l avenir «The Meal 2014» Le 20 septembre 2014 nous étions presqu une centaine à déjeuner au soleil dans le parc de la Grande Maison, entourés des associations partenaires telles que Artisans du Monde, Ajukoby, ReVivre, Terre de Liens, Echanges avec Dogondoutchi, la Ferme pédagogique du Bel Air, en dégustant des produits locaux, légumes des potagers de Marcoussis, pain de la ferme Vandame de Villiers-le-Bâcle, bière de la brasserie Volcelest de Bonnelles, fruits de Revivre, pâtisseries des associations de jumelage et plats composés des produits d Artisans du Monde de Bures. Les fonds réunis ce jour-là ont été partagés entre le projet global et le projet local. Ce dernier était le soutien à la ferme pédagogique du Bel Air à Villiers-le-Bâcle ; grâce au «Meal» son cheptel s est accru d une chèvre poitevine, espèce presque disparue, dont le prénom est Luzerne, d une petite chèvre angora, Looping, et d un lapin rex, Lupin, au pelage de velours : ils vont bien, merci, et seront ravis de vous rencontrer! Le projet global était l aide à la construction de serres «walipini», qui permettent de concentrer l énergie solaire pour cultiver toute l année fruits et légumes dans les régions froides et arides d Amérique du Sud et du Népal. Objectifs de «The Meal 2015» Devant les conséquences néfastes, dénoncées aujourd hui, de l emploi des pesticides et de l excès d engrais sur la qualité de la terre et de ses produits, nous voulons soutenir les pratiques agricoles respectueuses de l environnement. Devant le matraquage commercial des grandes surfaces, nous soutenons le petit commerce de proximité exigeant sur la qualité de ses produits et mettant à la disposition des consommateurs des articles à des prix qui permettent aux producteurs de vivre dignement! Artisans du Monde s interroge sur le salaire décent dans le monde agricole ici comme ailleurs : le paysan d ici peut-il vivre sans les subventions de la politique agricole commune (PAC)? Le paysan des régions touchées par le réchauffement climatique peut-il garder ses terres fertiles? Et ceux qui cultivent café, cabosse à cacao, canne à sucre peuvent-ils vendre correctement leurs produits et continuer de vivre sur leurs propre terres? L objectif de cette journée est d aborder ces questions complexes tout en profitant des plats préparés par Florence Sissoko de l Association d Orsay Réponse au Sénégal, l un végétarien à base de fonio avec des légumes de la région, l autre à base de poulet, riz du Laos et légumes locaux. Comme l année dernière, bière Volcelest, pain bio de la ferme Vandame et pâtisseries faites maison seront vendues sur place, et il y aura même une loterie! Les bénéfices du repas seront partagés entre un projet global et un projet local. Le projet global commun à tous les repas pour l avenir, solidaires de par le monde sera consacré à la réalisation d une coopérative intégrée en pisciculture, maraîchage et élevage au Bénin (projet financièrement autonome qui sera piloté par l Association Pont Universel en collaboration avec l ONG CE- FREA et l Association des Volontaires du Développement Durable). Le projet local sera la réalisation d une fosse de compostage dans l un des villages de la commune de Dogondoutchi (intervention financière et pédagogique avec la participation des habitants) conduit par l association orcéenne Échanges avec Dogondoutchi (Niger). L objectif de cette association est d appuyer les initiatives nigériennes adaptées aux problèmes spécifiques du Sahel. En effet les sols de Dogondoutchi sont constitués de sables faiblement argileux et très pauvres en matière organique, d où une faible capacité de rétention de l eau et des nutriments, et donc des récoltes peu abondantes. Ces défauts peuvent être amendés par un apport de compost fait localement en utilisant les déchets organiques et végétaux. L ONG nigérienne RAIL (Réseau d appui aux initiatives locales) estime que le prix de la construction d une fosse de compostage serait de FCA (soit 500 ). Ensuite le fonctionnement est assuré par la population bénéficiaire. En conclusion : rendez-vous le samedi 19 septembre à midi, dans le parc de la Grande Maison de Bures-sur-Yvette Claire Ducrocq, Artisans du Monde Jean-Louis Prioul Échanges avec Dogondoutchi et Françoise Hermel Pour en savoir plus : meal.net Alternatiba, le village des alternatives 4 et 5 juillet au Parc Urbain des Ulis De conférences sur le climat en conférences sur le climat, trop peu de décisions sont prises par les dirigeants pour réduire nos pollutions et éviter un crash climatique. Nous citoyens, prenons les choses en main pour impulser une dynamique et montrer que d autres alternatives à notre mode de vie sont possibles. Pour Alternatiba Nord Essonne, nous avons fait le choix de construire notre village au cœur du territoire : s inviter aux pieds des tours, défricher la ville de la publicité et de la pensée formatée. Le village comporte plusieurs quartiers : - Le quartier Agriculture et Alimentation : on y trouve le marché paysan et bio avec ses produits de qualité, l atelier végétarien où vous pourrez tester vos talents de cuisinier, les «Incroyables Comestibles» qui plantent des légumes partout... Les enfants vont pouvoir s y amuser avec le Centre d Initiatives pour Valoriser l Agriculture et le Milieu rural du Hurepoix et tout connaître des abeilles - Le quartier Climat : avec un jeu de rôle sur le climat, le stand de Greenpeace, les Petits Débrouillards pour parler de sciences, d écologie, de micro algues... - Le quartier Culture : avec des concerts de rock, de rap, de la pop, des films ( sacré croissance le dimanche 5 juillet à 17 h 30 au Centre Jean XXIII ), des conférences, livres - Le quartier de l économie : avec Benjamin Lessage, qui a voyagé pendant 4 ans sans argent, un stand PôleS NOE de Courtabœuf et du plateau de Saclay pour l économie solidaire et sociale, et aussi le mouvement Les CIGALES (Club d investisseurs pour une gestion alternative de l épargne solidaire) - Le quartier du transport de l habitat et de l énergie avec un four solaire, un atelier de réparation de vélos, - Le lieu de vie des Colibris (fondateur Pierre Rabhi) avec leur 7 Révolutions pour le monde de demain. Entrons chez eux et nous découvrirons des solutions et des pratiques quotidiennes pour rendre la vie plus écologique et plus saine au cœur de nos foyers ; pratiques que nous pouvons nous approprier dès maintenant en toute simplicité. Nous repartirons avec le bonheur de savoir que nous sommes le changement. CF

9 ELECTRICITE GENERALE Alain MARTIN & fils COUVERTURE Vie chrétienne Témoignage sur le chemin de Paul vers son baptême le 4 avril 2015 Paul est né dans une famille de longue lignée protestante, puisque son plus ancien ascendant connu avait été baptisé au XVII e siècle dans le temple réformé de Sauve dans les Cévennes. Le premier à quitter le village fut son arrière grand-père, qui écrivait en 1925 à son fils Henri, le grand-père de Paul : soit ferme dans ton travail et dans ta religion. À l époque, on ne dérogeait pas au «Cujus pater, ejus religio» 1. La mémoire des guerres de religion et de la Saint-Barthélemy y était encore vivace. Les choses changèrent vite. Henri épousa une catholique qui ne connaissait la messe qu en latin, mais les racines huguenotes résistèrent, encore et toujours, car mon frère, le père de Paul, et moi-même avons suivi une éducation parpaillote complète. L œcuménisme a rapidement fait son chemin au sein de la famille. Nous avons été libres de choisir nos femmes, protestantes, catholiques ou athées. Si bien que nous avons laissé à nos enfants la liberté d être catholique ou d être protestant, de choisir de croire ou de ne pas croire. La maison d accueil franciscaine de la Clarté-Dieu vous propose d octobre 2015 à juin 2016 deux ateliers bibliques mensuels. De quoi s agit-il? Une quinzaine de personnes se réunissent pendant deux heures autour d un texte de la Bible, dans l attitude de «La foi qui cherche à comprendre». Un animateur commence par fournir des indications qui situent la lecture dans son environnement, et nous mettons en débat nos questions, nos interprétations, nos incertitudes et nos convictions. La diversité des participants et leur intérêt commun pour les livres bibliques rendent ces discussions intéressantes même pour les personnes qui n ont pas au départ une bonne connaissance de la Bible. Les baptêmes de Pâques J ai ainsi une fille réformée, une autre qui pratique sa foi catholiquement, et deux autres dont on ne sait encore rien. C est dans le fil de cette évolution que mon frère Didier et sa femme Céline ont choisi de dire : «il est libre, Paul» Et ainsi, au gré de ses rencontres, Paul a choisi. En 2010, alors qu il avait neuf ans, Paul a demandé à suivre le catéchisme dans la paroisse Saint-Matthieu de Bures. Chaudement accueilli et bien éclairé par Véronique, son accompagnatrice de catéchèse, il a suivi deux années d éducation religieuse, et s est retrouvé fort marri de voir ses camarades faire leur première communion, alors que lui s envolait pour les États- Unis. Le premier réflexe de Didier et de Céline fut de bien s installer et d inscrire Paul à l école. La religion ne fut pas une priorité, il y a tant de choses nouvelles à découvrir làbas, la vie s écoule par elle-même. Mais, sans que cela apparaisse comme important, un vide s était créé alors que Paul mûrissait. Dès leur retour, l on s est préoccupé de bien se réinstaller, de se réinscrire à l école et au foot. Ateliers bibliques de la Clarté-Dieu* Car nos ateliers sont des lieux de parole bien plus que des séances d étude. Paul retrouve alors ses camarades et constate qu ils ont avancé dans leur foi et dans sa pratique. Et à nouveau Paul, en toute liberté, fait son choix et décide de retrouver sa paroisse d accueil. Il retrouve Véronique, ses camarades et, après questionnement, prières et discussions avec son père, se déclare prêt à s engager dans la pratique de la foi catholique, d en exécuter les rites et les pratiques, et d en franchir les étapes ; car elles seront pour lui, nous a-t-il dit, les balises du chemin qui feront de lui un homme meilleur. Et j ajouterai que Paul est sur une excellente voie, car c est bien dans ce but que Jésus est venu nous délivrer son enseignement. Pour Paul, la première étape est de demander son entrée dans l Église par le baptême, puis d exprimer bientôt son engagement par une profession de foi. C est pour cela que Paul se présente, ce soir, devant Dieu, devant Jésus-Christ et devant nous. 1 Tel père, telle religion C.G.D. Zinc - Tuiles - Ardoises - Gouttières - Démoussage Entretien - Velux - Désenfumage R.G.E. Couverture Générale Dardé Orsay - Fixe Alain Germain parrain de Paul Voici nos deux propositions pour : Atelier Découverte de l Ancien Testament, «Ancienne Alliance» Cette année : Le prophétisme et les prophètes bibliques. L atelier se réunira un mercredi par mois de 14 h à 16 h aux neuf dates suivantes : 14/10, 18/11, 9/12, 13/01, 17/02, 16/03, 6/04, 11/05, 1 er /06. Atelier Nouveau Testament Cette année : l Évangile selon saint Jean. L atelier se réunira un lundi soir par mois de 20 h 45 à 22 h 30 aux neuf dates suivantes : 12/10, 6/11, 7/12, 11/01, 15/02, 14/03, 4/04, 9/05, 30/05. Que vous souhaitiez découvrir les textes bibliques ou approfondir vos connaissances, si vous souhaitez partager en groupe, soyez bienvenus! Pas d inscription formelle, prenez plutôt contact avec l animateur, qui vous fournira de la documentation. Courriel : ( Contribution aux frais : 35 par an et par atelier (payable seulement en janvier 2016, les trois séances de fin 2015 permettant d essayer sans s engager). * 95 rue de Paris, Orsay Atelier Maison fondée depuis 1933 Magasin Expo 5 av. du Bois des Roches 3 av. du Gal Leclerc Gif-sur-Yvette Gif-sur-Yvette mail : menuiserie.com FENETRE BOIS - PVC - ALUMINIUM - MIXTE Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 9

10 Vie chrétienne Le synode sur la famille Pour préparer la prochaine assemblée à Rome, les membres du Synode et le Père Évêque ont transmis un questionnaire aux Essonniens. Ils ont reçu 54 réponses : 26 couples, 16 groupes (groupes paroissiaux formés spécifiquement, équipes de mouvements ou de service d Église), 12 sans précision du ou des expéditeurs. En voici une rapide synthèse. - Toutes les réponses insistent sur la prédominance de l Évangile et de l exemple du Christ sur les règles dogmatiques ; - Les questions les plus traitées sont celles ayant trait à la situation des «divorcés remariés», aux personnes homosexuelles et aux familles vulnérables ; - La tendance générale est celle d une plus grande ouverture de l Église à l égard de ces personnes, à une attitude miséricordieuse leur permettant l accès aux sacrements. De quelle manière pourrait-on aider à comprendre que la relation avec Dieu permet de vaincre les fragilités qui sont inscrites aussi dans les relations conjugales? Actuellement on constate que de nombreux mariages (et unions) se terminent par une séparation (divorce ou séparation de fait). Les mariages chrétiens sont eux aussi fragiles. Pour insister sur la nature du sacrement, on peut prévoir un cheminement plus long, un mariage en deux étapes : l engagement du couple devant l Église et les Chrétiens, puis après un cheminement vers le sacrement. Au catéchisme ou même à la messe, on croise des familles fragilisées, des mères seules avec leurs enfants, des familles recomposées, des divorcés remariés...ces familles trouvent-elles leur place dans nos communautés? Comme s il n y avait qu un seul modèle de famille trouvant grâce aux yeux de l Église? Cela ne correspond pas à la réalité de notre temps, ni à l attitude de nombreux membres de notre Église de France. Ne pourrait-on pas créer des groupes de réflexion sur la vie de couple et de famille, hors de la préparation au mariage, ouverts à tous, mariés ou non, sans jugements, juste pour un partage de vie. Ils permettraient à ces familles - de sortir de leur isolement, - d approfondir et de réfléchir sur leur engagement et les difficultés rencontrées, - de partager les joies. Il faudrait proposer des célébrations festives, des fêtes autour du partage de la Parole, montrer que Dieu est miséricordieux, qu il ne nous écrase pas. La pastorale sacramentelle à l égard des divorcés remariés a besoin d un approfondissement Quelles sont les perspectives au sein desquelles se situer? Quelles avancées sont possibles? Si tous s accordent sur la possibilité de participer à l Eucharistie, il y a une divergence dans les réponses sur la possibilité d un second mariage sacramentel. Pour certains il est impossible et il est demandé à l Église de faire preuve d imagination pour mettre en place une procédure d intégration des divorcés remariés dans la communauté des baptisés, avec un cheminement de miséricorde proposé, comme dans l Église orthodoxe, permettant l accès aux sacrements. D autres estiment qu après ce chemin, une seconde union pourrait être célébrée. Certains s étonnent que lorsqu un prêtre quitte la prêtrise pour se marier, il ait droit au pardon. Ils ressentent comme «deux poids, deux mesures» la différence de traitements pour les divorcés. L attention pastorale envers les personnes ayant une tendance homosexuelle Cette question est celle qui a recueilli le plus de contributions. La grande majorité s accorde pour réclamer un assouplissement de l attitude de l Église envers les homosexuels. L orientation homosexuelle, ou plutôt «l homo-affectivité» n est ni un choix, ni surtout un péché mais une donnée avec laquelle la personne doit vivre. La majorité des chrétiens homosexuels aspirent à un moment de leur vie à une vie de couple. Il y a donc une demande pour que l Église se Joyeux secret Lors d un récent dimanche, le prêtre, Jean- Marie, appelle les enfants présents pour qu ils viennent dire le Notre Père avec lui autour de l autel. Il s en précipite trois auxquels Jean-Marie dit tout bas un petit mot. Puis, s adressant à l assemblée : «Ils sont d accord pour que je dise leur secret : ils vont être baptisés au cours de la messe de l Ascension et leurs parents se marieront deux jours après» Rires et applaudissements! montre accueillante, et ne rejette personne. Elle doit mettre en place une pastorale adaptée aux couples homosexuels ; pour cela une formation des pasteurs est nécessaire. Les personnes homosexuelles ont besoin de rencontres pour échanger sur leur vie humaine et chrétienne. La transmission de la vie et le défi de la dénatalité Pourquoi l Église reste-t-elle agrippée à des principes de loi naturelle? Pour mettre en application la parole du pape François de ne pas faire des enfants «comme des lapins», l Église doit accepter et même promouvoir la contraception qui est signe de respect du corps de la femme (éviter les grossesses trop nombreuses), signe de parentalité responsable, accueil dans la joie des enfants désirés, équilibre familial respecté... Pour la PMA, le cas, par exemple, d un recours à la FIV est l occasion d un plus grand amour manifestant une forte volonté de donner la vie. En conclusion, L Église doit réaffirmer clairement les valeurs de l Évangile et donner des repères de vérité, d espérance et de paix. Mais l Église doit aussi trouver un équilibre difficile entre l accueil de tous et le respect des sacrements, ainsi que l ancrage dans ses valeurs. Elle doit donc proposer une «ligne de crête», sans porter de jugement négatif sur ceux qui ne peuvent suivre cette ligne. Cette attitude de miséricorde est souvent difficile à trouver. Le texte complet se trouve C. Farges LA CLARTÉ DIEU Maison d accueil franciscaine Retraites spirituelles - Groupes ou individuelles 95 rue de Paris ORSAY fax : Courriel : - site : ABBAYE SAINT-LOUIS DU TEMPLE Librairie religieuse Siloë Magasin produits monastiques Ateliers de reliure - Bibliothèque de prêt Accueil : groupes jeunes et adultes, retraites individuelles - séjours personnes âgées autonomes Musées (visites sur rendez-vous) - Souvenirs de Louis XVI et des Condé LIMON VAUHALLAN - Tél site : site reliure : aulivreinacheve.com librairie + mag : 10 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 Agrément N GOMETZ A MBULANCES Tél : rue du Beau Site BURES-SUR-YVETTE

11 Dans le cadre des Vendredis de Gif et des Semaines de la Santé Mentale, Dominique Ergand, Catherine Bailly (UNAFAM, union nationale des familles et amis de personnes malades ou handicapées psychiques) et Dominique Ramel (ALVE, association pour le logement et l accompagnement des personnes handicapées psychiques) ont animé une conférence-débat le 27 mars sur les Troubles psychiques : le soutien aux familles et l accompagnement des personnes L UNAFAM a été créée en 1963 : adhérents, bénévoles, 20 salariés. L ALVE est affiliée à l UNAFAM et propose des structures d hébergement et d accompagnement des malades. Les troubles psychiques ont des causes multiples : génétique, biologique, environnementale. Souvent la maladie survient à la fin de l adolescence ; si il y a déni de la famille ou du patient, la prise en charge est inadaptée et il n y a pas de diagnostic, ce qui retarde le traitement adéquat. En moyenne il faut cinq ans pour diagnostiquer les schizophrènes et huit à dix ans pour les bipolaires. Il est important de faire le diagnostic pour développer le bon traitement, d autant plus qu il y a 10 % de cas de suicides pour les schizophrènes non diagnostiqués et 20 % pour les bipolaires. Infos plus complètes sur La prise de cannabis qui calme les schizophrènes peut déclencher la maladie. Ces personnes ont des problèmes d alimentation, la perception du corps est modifiée ; le contact avec le monde environnant est rompu. C est l une des dix maladies entraînant le plus d invalidité. Une bonne santé mentale est favorisée par un soutien familial, social, et une bonne insertion sociale. Bien sûr la maladie a des risques d addiction. La bipolarité qui est une alternance de dépressions et d exaltation crée une désinsertion sociale, des comportements à risques, des risques élevés de diabète, d obésité, des maladies cardiovasculaires. Il existe des centres d expertise médicale où l accès doit être demandé par un médecin. La prévention des rechutes pendant la maladie implique une éducation du patient et de sa famille. Peurs et préjugés : La maladie psychique est repoussée : «cela va passer, d ailleurs il dit qu il va bien» ; la maladie est cachée par la société et à la société. La maladie est incomprise, il y a des «pourquoi?», des jugements. 30 % des SDF ont des maladies psychiques ainsi que 20 à 30 % des détenus. Le déni fait partie de la maladie. Souvent il y a des problèmes de sommeil, aggravés par le café et le tabac. Maux des familles : incompréhension, révolte, isolement, rupture, culpabilité, repli, honte, épuisement, imprévisibilité, insécurité, impuissance, confusion, désespoir, stigmatisation. De trois cents jours/an d hospitalisation en 1950, on en est à trente jours /an en moyenne. La moyenne entre les hospitalisations est de dix-huit mois. Actions de l UNAFAM Soutien aux familles : compréhension, entraide, conseils, défense des intérêts des familles. Travail en réseau au service des familles : vie citoyenne, insertion professionnelle, accompagnement, groupes de parole, café rencontre, groupe de parole conjoint. Les groupes d entraide mutuelle (GEM) sont destinés à favoriser la réinsertion sociale au moyen d activités culturelles, sportives ou artistiques. Des parrains les accompagnent les malades. Contact UNAFAM ESSONNE, ( , courriel : L association pour le logement et l accompagnement des personnes handicapées psychiques (ALVE) ALVE est le complément de l UNAFAM. Elle crée et gère des lieux de vie : foyers appelés maisons et des groupes d entraide mutuelle. Le premier foyer a ouvert en Ce sont de petites structures d une douzaine de personnes. Ce sont les médecins qui déterminent ceux qui peuvent y être admis. Il y a six foyers en Essonne (94 personnes). Souvent les malades des foyers n ont plus d hospitalisation. Les résidents s installent chez eux après quelquefois des dizaines d années d hospitalisation. L installation dans la cité se fait au rythme de chacun. Des éducateurs leur assurent des services d accompagnement dans leur projet de retour à la vie sociale, soit collectivement soit individuellement : soutien et création d un réseau au travers d activités. Contact ALVE : , Les ESAT sont des établissements ateliers de travail et accueillent des malades handicapés. L œuvre FALRET est une autre association, plus ancienne : elle veut offrir un accompagnement complet, lutter contre la discrimination et l exclusion des personnes malades psychiques. Son champ est plus vaste: Au cours du débat, Jean-Alain Baup de FALRET insiste sur le fait qu il est important que les malades prennent bien leur médicament, sinon ils risquent la rechute. Paul-Marie Viennot Autres sites intéressants sur les maladies psychiques : site de chercheurs en matière de troubles psychiques site qui contient des brochures d information médicale. La belle promise Un film à voir Le 10 juin sortira sur les écrans ce film de Suha Arraf, réalisatrice palestinienne. Il raconte la vie de trois sœurs de Ramallah, issues de l aristocratie chrétienne, qui ont perdu leurs terres et leur statut social après la guerre des Six Jours de 1967 avec Israël. Refusant de faire face à la réalité, elles s enferment dans leur villa pour se raccrocher à leur vie passée. L arrivée de leur jeune nièce bouscule leur routine... Suha Arraf écrit : «Je veux mettre en avant la réalité de la vie palestinienne et montrer que les problèmes en Palestine, tels qu ils sont montrés aujourd hui, mettent trop souvent de côté la question de l humain». M. V.-Z. Offert par un sympathisant REMISE EN ÉTAT APPARTEMENTS ET BUREAUX DÉCORATION GENTAUD DÉCOR SERVICES Plus de 30 ans d expérience - Devis dégâts des eaux Peintures classiques ou naturelles ext ou int. - Parquets 31, bis rue des Bouleaux Villebon sur Yvette Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 11

12 Pour réfléchir La saison estivale est, pour les citadins, le meilleur moment de l année pour changer d air et d environnement. C est la période rêvée pour s éloigner des lancinantes contraintes de la vie courante, et de quitter le stérile macadam de nos rues le long desquelles ne pousse que du béton, pour retrouver la généreuse terre nourricière de nos campagnes. Le moment venu, on pourra assez facilement y dénicher un petit coin tranquille en pleine nature, quelques minutes de marche seulement, après avoir laissé sa voiture au bord d un discret chemin vicinal. Imaginons la scène. On arrive, on s assied par terre, on se déchausse éventuellement pour bien entrer en contact avec le sol, physiquement et mentalement. On respire profondément et on écoute. On écoute d abord le silence. On prend le temps de le découvrir, d en savourer le calme, la profondeur et en même temps la plénitude. Car ici, il ne se présente plus comme une absence momentanée de bruits. Il se révèle comme une présence durable, forte et apaisante, qui nous enveloppe et nous protège. Son épaisseur amortit les habituels bruits parasites qui polluent notre environnement extérieur. Et en même temps, elle étouffe les parasites mentaux qui perturbent régulièrement notre monde intérieur. On sent alors grandir en soi un profond sentiment de bien-être. Une fois l esprit pacifié, libéré de l obligation d avoir toujours quelque chose à faire, on peut s abandonner au seul bonheur d exister. Un bonheur que l on savoure enfin au présent. Il se crée ainsi une véritable reprise de contact avec soi-même. Avec soi-même et avec la nature environnante et dont on réalise alors combien l on en fait partie. Toutes ces formes, ces couleurs, ces senteurs qui nous entourent et que nous redevenons enfin capables d apprécier, émanent de cette terre dont notre substance elle-même est originaire. Tout ce qui vit et se déploie discrètement autour de nous procède de cette terre maternelle et nourricière, dont nous oublions trop souvent à quel point nous lui sommes redevables. 12 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 Retrouver la nature Dénicher un petit coin tranquille en pleine nature, à quelques minutes de marche seulement (photo JEANNETTE DESMAZEAUD) Ce que les citadins méprisent comme «la boue de leurs chaussures», ne se présente plus ici comme un objet méprisable, mais plutôt comme faisant partie d un organisme mystérieusement vivant qui ne cesse de donner vie à d innombrables espèces végétales ou animales, au sommet desquelles nous nous situons nous-mêmes. Et comme en ce monde rien n est absolu, le silence protecteur évoqué plus haut, laisse quand même par instants parvenir à nos oreilles un léger bruissement de l air caressant des feuillages verdoyants. Feuillages à l ombre desquels, par moments, des oiseaux échangent en chantant de brefs et mystérieux propos. En outre, pour peu que notre escapade champêtre se situe au petit matin, ou vers midi, ou se prolonge jusqu à la fin du jour, nous pourrons distinguer les discrets tintements de l angélus sonné par un clocher des alentours. Ces appels à la prière, destinés aux chrétiens, que les églises diffusent matin, midi et soir se situent symboliquement près du lever du soleil, de son apogée et de son coucher. Ils rythment ainsi harmonieusement un lien rituel entre l homme, la nature et la divinité. La civilisation urbaine tend malheureusement à nous le faire oublier. Ces trois prières quotidiennes se retrouvent d ailleurs chez nos frères juifs et musulmans, selon des modalités propres à chacun. Enfin, si cette expérience de retour à la nature a vraiment apporté quelque chose, et que l on souhaite découvrir ce qu elle pourrait procurer en la pratiquant de nuit, on y découvrira peut-être d autres pistes de réflexion. Nous l imaginerons donc encore à partir du lien avec le soleil. Cette fois-ci, il est absent, on ne perçoit plus la beauté des plantes et des paysages que sa brillante lumière dévoilait aux regards attentifs. Les fleurs se sont fermées, les oiseaux endormis. On ne sait plus guère où poser les pieds pour assurer le pas. Alors on lève les yeux vers le ciel comme pour reprocher au soleil de ne plus être là pour nous guider. Et soudain on se prend à réaliser que ce qu il nous révélait de jour, était fort peu de chose à côté de ce que sa trop brillante lumière, maintenant écartée, dissimulait à nos yeux éblouis. Il s agit bien sûr de l insondable et mystérieuse immensité de la voûte céleste, qui nous invite maintenant à passer de la prière à la contemplation. Contemplation de la vertigineuse profondeur de ce mystérieux océan d étoiles au sein duquel nous avons appris que notre belle planète bleue n est qu une petite goutte d eau. Après quoi, si nous voulons encore poursuivre notre réflexion, nous pourrons méditer sur l aspect paradoxal de la lumière, dont nous venons de constater qu elle dissimule autant qu elle révèle. Pourrait-on par exemple en dire autant, au figuré, de la brillante lumière de notre raison, qui nous dévoile de quoi nourrir et agrémenter notre vie intellectuelle, sociale et matérielle? Nous occulterait-elle à son tour, un domaine infiniment plus vaste et plus profond? Un univers spirituel, capable d offrir au genre humain en quête de vie en plénitude, d intéressantes réponses à ses plus nobles aspirations? Roland Poirier ELECTRICITÉ GÉNÉRALE SARL Daniel SCHERRENS F. IANNETTA - H. DELEPLANQUE Associés - Gérants INSTALLATION ENTRETIEN DÉPANNAGE 2 rue de la Ferme ORSAY Tél Fax : Port : / Entreprise certifiée QUALIFELEC E1-1 NEUF RENOVATION

13 Actualités Les Vendredis de Gif salle Teilhard de Chardin, 13 rue Amodru, Gif Vendredi 9 octobre : De la solidarité à la fraternité, l engagement de chacun par François Soulage, président du Collectif ALERTE (président du Secours Catholique de 2008 à 2014) Vendredi 6 novembre : La Lendemaine, ferme créée aux Molières pour venir en aide aux autistes par Claire Chastenet, présidente de SAUGE (Solidarité AUtisme GEstion) Vendredi 27 novembre : Le réchauffement climatique par Valérie Masson-Delmotte, directeur de recherches au CEA Manifestation «Grand Public» Jeudi 25 juin de16 h 30 à 20 h. à l IHÉS, 35 route de Chartres, Bures-sur-Yvette Conférence donnée par le professeur Yves Barral, biologiste «Théories vivantes, théorie du vivant» Yves Barral parlera des systèmes cognitifs dans le monde du vivant et leur lien possible avec des phénomènes que nous comprenons encore mal, tel le vieillissement. Un moment musical avec Paloma Kouider qui interprétera au piano des œuvres de Scarlati, Beethoven, Debussy et Ravel. Peindre une icône Marie-Cécile Froment enseigne la méthode traditionnelle russe. Elle vous propose deux possibilités : - Stage de peinture d icône à l abbaye Notre-Dame de Fontgombaut (Indre) du 5 au 15 juillet Cours de peinture d icône en atelier 25 rue Castagnary Paris XV e à partir d octobre soit le vendredi après-midi, soit un samedi par mois. Renseignements et inscriptions auprès de Marie-Cécile Froment 45 rue du Moulin vert Paris ( *** Cours d icônes à Breuillet et aux Ulis Renseignements : ( courriel : L Université du temps libre-essonne L UTL-Essonne vous invite à sa conférence inaugurale Byzance, Constantinople, Istanbul présentée par M. Jacques Longuet, historien, lundi 28 septembre 2015 à 14 h au cinéma Jacques Prévert des Ulis entrée libre. L UTL-Essonne compte plus de adhérents qui sont en majorité des retraités et des préretraités sans condition d âge et de diplôme. Pour , l antenne des Ulis Val d Yvette vous propose vingt-quatre conférences d une heure et demie le lundi à 14 h au cinéma Jacques Prévert des Ulis ou à la salle Barbara à Gometz-le-Châtel. Vous pourrez aussi suivre des cycles de cours plus approfondis : huit cours de préparation aux visites d expositions et de musées, quatre cours sur les origines de la philosophie occidentale, six cours d astronomie pratique sur les représentations du ciel, quatre cours sur la peinture espagnole, huit séances «Visites guidées des chefs- d œuvre du cinéma ayant pour thème le Cinéma dans le cinéma». Le montant de l adhésion, qui vous permet d assister à plus de deux cents conférences en Essonne, reste inchangé : 76 (18 pour les non imposables), 142 pour les couples. Les formulaires d adhésion sont téléchargeables sur le site Internet : Permanence de rentrée, le mardi 15 septembre de 14 h à 17 h au LCR de la Treille aux Ulis. Contact : Mésopotamie, carrefour des cultures Des manuscrits irakiens seront présentés en fac-similés des plus beaux joyaux de la Bibliothèque des Dominicains de Mossoul Exposition du 20 mai au 24 août 2015 au Musée des archives nationales Hôtel de Soubise, 60 rue des Francs-Bourgeois, Paris Horaires d ouverture : en semaine de 10 h à 17 h 30 (sauf le mardi) ; samedi et dimanche de 14 h à 17 h 30 Tarifs : 6 et 4 Merci d envoyez dès maintenant votre souscription pour éviter une relance coûteuse. Passerelles de l Yvette 2015 BULLETIN DE SOUTIEN Nom et prénom.. Adresse : n.. Rue Code Postal... Ville... (... Courriel... Je soutiens Passerelles de l Yvette Je participe à son financement en faisant un DON Envoi par la poste 20 * 25 * 30 * 40 et + * ou 26 et + * Par chèque postal * Par chèque bancaire * à l ordre de «Passerelles de l Yvette» À retourner à Passerelles de l Yvette, Mme Dubault, 8 rue du Général-Leclerc, Bures/Yvette Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 13

14 Loisirs ( & Odyssée symphonique Direction Sabine Aubert Mardi 16 juin 2015, 20 h 30 Espace culturel Boris Vian Les Ulis - Berlioz, Symphonie fantastique - Schumann, Concerto pour piano, soliste Misora Lee Dimanche 28 juin à 17 h église Saint-Martin de Palaiseau Concert de l ensemble vocal Folia d Orsay sous la direction de Philippe Le Fèvre présente un répertoire étonnant. Dans ce programme, il chantera des œuvres avec le chœur de Malestroit de Bry-sur-Marne, en double chœur à quatre, cinq et même jusqu à huit voix. La période couverte va de la Renaissance avec Nicolas Gombert (vers 1495-vers 1556), Thomas-Luis de Victoria ( ), Samuel Scheidt ( ), Michael Praetorius ( ), Peter Philips ( ), Jiovanni Gabrieli, ( ), jusqu à l époque contemporaine avec Otto Mortensen ( ) Knut- Nystedt ( ) et Thierry Machuel (né en 1962). Tarif : 10 et 15 en prévente, 12 et 18 sur place, gratuit pour les moins de douze ans Informations : 50 ans de la Base PROGRAMME Samedi 19 septembre: - 15 h 18 h : Ateliers sur le scoutisme - 19 h : repas* - 21 h : Film retraçant les 50 ans de la Base Dimanche 20 septembre: - 10 h 30 : Messe à la Base Jeanne d Arc - 12 h : pique-nique tiré du sac Veuillez remplir notre formulaire pour faire savoir si vous venez ou non. Voici le lien : Mots croisés - Problème n 59 (Raymond Potier) Définitions du n 59 Horizontalement I. Lunatiques II. Ne nierai pas III. Artifice - désert de sable IV. Possèdent - relatif au corps céleste V. Bramait - titane V. copions VII. Pronom - d un pays d Asie Mineure VIII. L école des grands - bêtasse IX. Auxiliaire X. Couverture médicale - nattes Elle est appelée communément la Base pour le Groupe Scouts et Guides de France de la Vallée de Chevreuse. C est le local qui se situe à Bures,12 Chemin de la Croix de Bures. Avoir un local n'est pas indispensable dans la vie d'une unité, mais le Groupe Vallée de Chevreuse est très fier dans avoir un. D autant plus que ce sont les scouts eux-mêmes qui l ont Verticalement 1. Améliorées 2. Ils sont heureux ou non 3. Fixai la marche à suivre - deux billets 4. Réel - mot latin de la fin - il attend la suite 5. Qualifie certaines bouches 6. Extrêmement - Marius le connaît bien 7. Oui autrement - ver tout seul 8. Attacher - self-services pour bébés 9. De cave, il éclaire - initiales pieuses 10. se sont introduites discrètement. 50 ans de la Base Jeanne d Arc Solutions du n 58 Horizontalement I. vertébrale II. aliénation III. Gers - strie IV. Ave - et - se V. ba - aminci VI. ôte - pa - ire VII. nid - oint VIII. doigts - été IX. entée - tsar X. élève - si Verticalement 1. vagabonder 2. élévation 3. rire - édite 4. tes - gel 5. en - empotée 6. bastiais 7. RTT - te - 8. air - cites 9. loisir - tas 10.Enée - émeri. construit en 1965, il y a 50 ans. Le local est l endroit où se déroulent les réunions et où s organisent les activités des différentes unités. Ce bâtiment est divisé en 4 salles, pour les farfadets (6-8 ans), les louveteaux (8-11 ans), les scouts (11-14 ans) et les pionniers-caravelles (14-17 ans). Ce lieu permet donc de se retrouver les week-end pour vivre pleins d aventures et surtout à plusieurs unités! Elle en a vécu des choses Pendant 50 ans, elle en a vu défiler des garçons et des filles pour vivre l aventure. C est pourquoi le Groupe des Scouts et Guides de France de la Vallée de Chevreuse vous invite à célébrer ce cinquantenaire samedi 19 et dimanche 20 septembre 2015 à la base Venez nombreux! Entreprise NOGRAY Menuiseries - Fermetures Bois - Alu - PVC Fenêtres - Volets roulants - Portes d entrée - Stores - Portails - Motorisation - Dépannages... Parquets Artisan depuis 1985 Tél ORSAY 14 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août «Gestion locative» L agence est ouverte du lundi au samedi de 8 h à 19 h 30 SERVICE PLUS : Le dimanche sur rendez-vous 4, rue Archangé ORSAY Tél Port. :

15 Vie pratique Partageons nos recettes Un mois, un produit Juillet-août : la pêche Canard aux pêches Fiche de marché pour 6 personnes - 6 cuisses de canard ou (et) 600 g d aiguillettes - une petite boîte de concentré de tomate - 6 pêches jaunes - 2 cuillerées à soupe de sucre - 30 g de beurre - Sel, poivre - 25 cl de bouillon de volaille Fiche de marché pour 6-8 personnes 100 g de farine 100 g de sucre 2 œufs Un sachet de levure ¼ de litre de lait 60 g de beurre 500 g de pêches Deux cuillerées à soupe de vin de pêche ou de rhum Un sachet de sucre vanillé Préparation Préparation Dans une cocotte, faites dorer les cuisses dans un peu de beurre en les tournant de tous les côtés. Puis continuez la cuisson au four à 210 C pendant 15 à 20 minutes. Les aiguillettes sont cuites dans du beurre à la poêle cinq minutes de chaque côté. Réservez au chaud. Épluchez les pêches après les avoir plongées rapidement dans l eau bouillante. Coupez-les en deux et enlevez le noyau. Faites-les caraméliser dans une casserole avec le sucre et deux verres d eau. Réservez au chaud. Ajoutez au sirop de cuisson des pêches le concentré de tomate et le bouillon, puis laissez réduire jusqu à une consistance onctueuse. Hors du feu, ajoutez trois noix de beurre en remuant avec un fouet. Salez, poivrez. Au moment de servir, dressez sur le plat cuisses et (ou) filets, entourez des pêches et nappez de sauce la viande. Accompagnez d un riz nature. Flan aux pêches Dans un saladier mélangez la farine, le sucre, la levure, les jaunes d œufs, un verre de lait, le rhum. Faites chauffer le reste du lait et 40 g de beurre et ajoutez-le à la pâte. Mixez le tout pour une consistance homogène. Montez les blancs en neige ferme et incorporez-les. Beurrez un plat à four et disposez les pêches en lamelles au fond. Versez la pâte et enfournez à 180 C pendant 40 minutes. Servez tiède ou froid saupoudré de sucre vanillé. Services de garde Médecins : appeler le 15 ou le 112 Pharmacies La nuit, appeler le commissariat : ( ou Juin 21 Messent, 17 avenue de Montjay Mondétour, Orsay ( Roulot, 17 bd Dubreuil, Orsay ( Juillet 05 Arnould et Pénon, CC Simply market Bures ( Bakal, 48 rue Charles de Gaulle, Orsay ( Chéron, C.C. Les Ulis II, Les Ulis ( Belkasmioui, CC Les Boutiques, avenue de Bourgogne Les Ulis ( Benfredj 4 place de la Poste Bures-sur-Yvette ( Août 02 Benoît, 8 rue du Général de Gaulle, Orsay ( Berger, CC Abbaye, 6 route de l Abbaye, Gif ( Delmas, 48 rue Henri Amodru, place de la Mairie, Gif( Licha, CC Les Amonts, Les Ulis ( Chaugny, 11 place de la Mairie Les Molières ( Chéron, C.C. Les Ulis II, Les Ulis ( Septembre 06 Da Costa Noble, 4 avenue du Berry, ZAC Cœur de ville, Les Ulis ( Dahan, 25 rue de Paris Orsay, ( Delmas, 48 rue Henri Amodru, place de la Mairie, Gif ( Delsart, CC Les Champs Lasniers, Les Ulis ( BANQUE, ASSURANCE, TÉLÉPHONIE GAGNEZ À COMPARER! UNE BANQUE QUI APPARTIENT À SES CLIENTS, ÇA CHANGE TOUT. Opticien indépendant Garantie d adaptation Verres progressifs Montures de créateurs Verres fabriqués en France 49 rue Charles De Gaulle Bures/Yvette Tel : % sur toutes les plantes à replanter tous les mercredis CRÉDIT MUTUEL BURES-SUR-YVETTE 4, PLACE DE LA POSTE BURES-SUR-YVETTE TÉL. : * COURRIEL : *0,119 TTC/min. Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 15

16 Culture Amsterdam Voici plus de cinquante années que je suis allée à Amsterdam pour la première fois. J y suis revenue souvent et fais découvrir maintenant la ville à ma petite-fille de dix ans. Sa première surprise est l immense garage à vélos, à étages, qui flanque la gare. Nous embarquons en sortant de la gare sur le ferry pour piétons et cyclistes qui traverse le large canal reliant le port à la mer du Nord. Au bord de l eau la cinémathèque d Amsterdam, l EYE, inaugurée récemment, est un long et bas bâtiment blanc à l architecture audacieuse. Nous y déjeunons en regardant passer les longues péniches, les voiliers et autres bâtiments flottants. Le vent pousse quelques nuages dans le ciel immense. Le ciel, l eau, toujours présents ici. Nous embarquons dans une vedette pour la traditionnelle promenade sur les canaux. Dans le Oosterdock, NEMO, le musée national de la science et de la technologie, œuvre signée par Renzo Piano, se dresse au dessus des flots, comme la proue d un paquebot échoué dans le port. Nous pénétrons maintenant dans le dédale des canaux. Le plan de base est simple : quatre canaux parallèles (Prinselgracht, Keizergracht, Herrengracht, Singel) disposés en arc de cercle enserrent le centre ; mais il existe des canaux transversaux, il faut compter avec la rivière Amstel, canalisée, bref le mot labyrinthe convient parfaitement à ce réseau de canaux, plus ou moins larges, aux quais souvent plantés de grands arbres, certains bordés d entrepôts, de grands immeubles, la plupart de centaines de maisons, larges ou étroites, collées les unes aux autres, aux pignons des façades souvent décorés de sculptures. Société PETRUZZELLA MATÉRIAUX CONSTRUCTION - CHARPENTE Carrelages - Pierres naturelles Ouvert aux particuliers! Bures-sur-Yvette Tél , rue de la Guyonnerie GOMETZ-LE-CHÂTEL Route D r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 Des centaines de ponts franchissent les canaux, dont un certain nombre de pontlevis à flèches ; Van Gogh les a immortalisés en peignant le pont de Langlois aux environs d Arles : il lui rappelait ceux de Hollande. Mon quartier préféré est le Jordaan, avec ses canaux étroits ombragés, ses petits ponts en dos d âne, ses cafés aux terrasses minuscules coincées entre le canal et la rue, calme, où circulent plus de vélos que de voitures. Aucun bateau ici, à part quelques modestes canots! Les Amstelldamois adorent les plantes et les fleurs et aménagent souvent un petit jardin autour de la porte de leur maison. Les grandes maisons patriciennes disposent de vrais jardins, invisibles depuis la rue. Une fois par an, certains de ces jardins sont ouverts au public. Mais les jardins les plus insolites, ce sont ceux des péniches habitées, amarrées au long des canaux, pimpantes et souvent originales. Ce matin, nous visitons le petit musée de la Tulipe, qui explique les origines asiatiques de la tulipe, son introduction en Europe, la «tulipmania», les méthodes de culture autrefois et maintenant. C est beaucoup plus intéressant que le marché aux fleurs, très touristique. Amsterdam regorge de marchés et de petits musées, souvent aménagés dans de belles demeures. Mais en ce début d aprèsmidi, nous prenons un tram pour la «museum plein» : là se trouvent les musées les plus célèbres d Amsterdam : le Rijks Museum, l équivalent du Louvre, où l on se presse en ce moment pour une belle exposition Rembrandt. Ma petite-fille préfère l exposition Matisse, au musée municipal d art moderne, et je ne regrette pas son choix. Nous aurions pu aussi aller au musée Van Gogh, mitoyen. Mais nous décidons de passer un moment au Vondel Park, tout proche, un superbe poumon vert de près de cinquante hectares... Et avant de regagner Zaandam, petite ville de banlieue où séjourna et peignit Monet, nous nous arrêtons sur une petite place à un stand qui vend des harengs délicieux. Notre séjour aura été trop court pour louer un vélo, trop court pour aller visiter la maison d Anne Franck, le béguinage, le jardin botanique... Mais qu importe, nous reviendrons! Amsterdam est une ville où l on travaille (activité portuaire, commerce, finance, industries), mais également une ville d art et de culture où l architecture, les arts plastiques, la musique, le théâtre tiennent une grande place. On préserve l ancien, on sait aussi le rénover en le modernisant (je pense aux entrepôts transformés en habitations, aux usines du westerpark devenues galeries et restaurants). Le charme de cette cité unique tient à ses contrastes entre ancien et présent, vie intense et calme des petits canaux. Je retrouve toujours Amsterdam, ville attrayante et attachante, avec plaisir et émotion. Monique Venier-Ziesel GARAGE MARGUERITE SPECIALISTE OPEL VENTE VÉHICULES NEUFS ET OCCASIONS ENTRETIEN - MÉCANIQUE TÔLERIE - PEINTURE TOUTES MARQUES , route de Chartres BURES-SUR-YVETTE

17 François I er séjourna souvent au château de Blois. Visitez le roi François I er en ses châteaux On célèbre en 2015 le 500e anniversaire de la bataille de Marignan et les diverses manifestations qui marquent cet événement sont une excellente occasion de mieux connaître son vainqueur : François I er. Le futur roi avait passé une partie de sa jeunesse au château d Amboise, il séjourna souvent au château de Blois, où il construisit une aile pour son épouse Claude de France. Il aimait passionnément la chasse, et Chambord fut conçu comme pavillon de chasse. Il a donc marqué de son empreinte la vallée de la Loire, surtout en Loir-et-cher et Indre-et-Loire. Expositions, concerts, conférences, animations vont se succéder pendant tout l été. Toute la saison culturelle et les informations sur Parmi ce bouquet je citerai une fleur royale : au château de Blois, du 4 juillet au 18 octobre, on pourra admirer les plus précieux des livres de François I er : juste retour de ces trésors puisque la bibliothèque royale était à Blois avant d être déplacée à Fontainebleau par le roi. M.V.Z. Office de tourisme Mardi 16 juin à 14 h Visite du Château et du parc de Courson Le trajet s effectue en covoiturage (merci de préciser à l inscription si vous pouvez prendre votre voiture). RDV : 13 h 15 à l Office de tourisme Tarif : 13 (adhérent) / 17 (non-adhérent) Réservations obligatoires à l Office de tourisme de la Vallée de Chevreuse en Essonne 17 rue de l'yvette ORSAY ( Marcher autrement sur les Chemins de saint Gilles Sur les traces de milliers d hommes et de femmes qui, comme nous, se sont mis ensemble à marcher vers le tombeau d un saint. Mais pourquoi? Curieusement il n y a pas de réponse unique mais un sentiment unique : celui de participer à cet élan, et de découvrir ainsi l appartenance à notre humanité commune. Au Moyen-Âge, le pèlerinage vers Saint Gilles-du-Gard était l un des plus fréquentés du monde chrétien, mais les guerres de religion et la Révolution l avaient pratiquement plongé dans l oubli. Ce n est qu en 1965 qu il a été redécouvert, et il prit un nouvel essor en 1983 grâce à la création des «Chemins de saint Gilles». Pour cela, chaque année, plusieurs routes pédestres sont organisées au printemps et en été. Chaque route dure entre une et deux semaines et rassemble une vingtaine de pèlerins qui vivent la convivialité, la rencontre et le partage des tâches. Les étapes journalières sont d environ 20 km. Les bagages et l intendance sont portés par une camionnette conduite tour à tour par les pèlerins. Les hébergements sont variés et parfois sans grand confort. Les dépenses sont partagées entre tous et le coût moyen journalier reste modique. Journées du Patrimoine En 2015, les Journées Européennes du Patrimoine se dérouleront les samedi 19 et dimanche 20 septembre. La 32 e édition des Journées européennes du patrimoine sera l occasion de mettre en avant les créations les plus récentes, celles qui constitueront le patrimoine des générations à venir. La thématique Le patrimoine du XXI e siècle, une histoire d avenir propose de présenter au public le processus de patrimonialisation considéré sous l angle d un continuum historique. Ouvert tous les jours de 9h30 à 19h 84 Route de Rambouillet Chevreuse L église Saint-Gilles où mènent les Chemins. Soutenue par un thème annuel, l animation spirituelle est laissée à tour de rôle à l initiative de chaque participant, à partir de textes sacrés ou profanes. Des eucharisties sont proposées lors de rencontres dans des communautés. La marche, les temps de silence, l immersion dans la nature, la rupture avec le quotidien, les rencontres, le partage... tout ceci fait naître en chacun des pèlerins un sentiment de fraternité et d intériorité. Marcher autrement... Un pèlerinage différent où le cœur est aussi impliqué que le corps. Un pèlerinage dont on revient... autre. Information : Contact : Bruno Claviéras Sculptures et esquisses à la Crypte d Orsay Du 18 au 31 mai, Marie-Odile Lafosse et Yves Pichon ont exposé à la crypte d Orsay, un cadre exceptionnel pour des œuvres de grande qualité esthétique. Yves Pichon exposait des nus traités en esquisses. Grâce à son talent, quelques traits de crayon traduisent la beauté des corps et la grâce des attitudes. Marie-Odile Lafosse, sculpteur, travaille le bois et les métaux, et la plupart de ses œuvres illustrent des passages de l Écriture. Leur verticalité symbolise la prière montant vers le ciel, et elles témoignent d une imagination féconde. J aime le bois, sa texture, sa chaleur, et trois sculptures m ont enthousiasmée : le crieur de la Paix, le maître et le serviteur et le visage de roi. Dans leur sobriété les œuvres classiques d Yves Pichon et celles plus modernes de Marie Odile Lafosse se répondaient pour le plus grand plaisir des visiteurs. M. V.-Z. CARRELAGE PETITE MAÇONNERIE CHAUFFAGE - PLOMBERIE INSTALLATION CRÉATION SALLE DE BAINS Agréé PG 2015 E-N-R 16 rue André Maginot ORSAY Tél Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 17

18 Lire & Lu pour vous La Saga des Vilmorin. Grainiers depuis Claude-Marie Vadrot. Delachaux et Niestlé. 190 p., 18 Philippe-Victoire de Vilmorin naît en 1746 dans un village d une Lorraine récemment rattachée à la France, et provisoirement gouvernée par l ancien roi de Pologne, Stanislas Leszczynski, beaupère de Louis XV. Ses parents sont des laboureurs, entendez des petits propriétaires terriens, qui cultivent directement leurs terres. Ayant perdu son père à l âge de treize ans, ses parrain et marraine l envoient à Paris faire des études de botanique et de médecine au Jardin des Plantes de Buffon, qui devint le Muséum national d histoire naturelle. Il fréquente des naturalistes progressistes nous sommes à l époque des Lumières. Il fait la connaissance de Pierre Andrieux, un botaniste grainier, tenant boutique quai de la Mégisserie. Il épouse sa fille et devient associé de l affaire, puis en hérite en Ami de botanistes-voyageurs, il se fait rapporter du monde entier des plants, des boutures, des graines de végétaux consommables et poussant sous un climat identique au nôtre. Il introduit la betterave champêtre, qui deviendra sucrière. En compagnie de son ami Parmentier, il fait connaître la pomme de terre. Avec la montée à Paris de révolutionnaires méridionaux, il popularise la culture de la tomate et du basilic. Son ami Thouin, jardinier en chef du Jardin des Plantes, fournit des graines et des semences à la maison Andrieux-Vilmorin. Par ailleurs, il diffuse largement un catalogue de légumes, plantes aromatiques ou médicinales, d arbres fruitiers ou d ornement, complété par des pages de conseils de culture. Il participe aussi à la publication du célèbre «Almanach du Bon Jardinier». Philippe- Victoire s éteint en 1804 et son fils Philippe- André lui succède. Et c est ainsi que, de père en fils sur sept générations, les Vilmorin s illustrent dans la collecte des semences, l amélioration des variétés végétales, l acclimatation des fleurs, des arbres et des légumes. Ils parcourent le monde, sont membres de sociétés savantes, voire académiciens des sciences. Ils bâtissent au fil du temps une entreprise familiale célèbre sur toute la planète. Mais le vingtième siècle apporte ses guerres, ses changements sociétaux. La concurrence s installe dangereusement. La famille Vilmorin brille, certes, dans le Tout- Paris intellectuel et mondain pensons avec bonheur à la romancière et poète Louise. Mais elle s élargit, le capital se dilue dans des mains de plus en plus nombreuses, quelquefois trop âpres au gain. Dans les années soixante, la célèbre entreprise est vendue à un promoteur immobilier, puis revendue à un grand nom de l agro-alimentaire. Si aujourd hui la saga des grainiers est terminée, il reste encore des descendants amoureux des plantes et défenseurs de la nature et de l environnement. Claude-Marie Vadrot, qui enseigne au Département de géographie de l université de Paris VIII, en écologie humaine et appliquée, nous livre avec La Saga des Vilmorin, un bel exemple de parcours familial au service non seulement de la botanique, de l amélioration des cultures vivrières et des plantes décoratives, mais aussi de la protection de la nature en imaginant, par exemple, la création des «parcs naturels». Un ouvrage qui traverse plus de deux siècles de la petite et de la grande histoire, et se lit avec beaucoup d intérêt. Une occasion de faire un petit tour dans notre cité voisine de Verrières-le-Buisson, sur les traces des Vilmorin! En effet, c est à partir de 1815 que le clan Vilmorin s installe progressivement à Verrières-le-Buisson, avec une partie de son entreprise et ses laboratoires, créant un arboretum, ainsi que des espaces de culture qu il agrandira en 1890 sur Massy-Palaiseau. Faut pas pousser mémé dans les orties et autres expressions botaniques. Vincent Albouy. Roland Garrigue. Delachaux et Niestlé. 127 p., 12,90 Un jour, une grosse légume en avait gros sur la patate : rouge comme une tomate, l individu commençait à sucrer les fraises quand, subitement, il tomba dans les pommes Vincent Albouy, pour le texte, et Roland Garrigue, pour l illustration, nous offrent, dans un charmant petit album (14,50 x 17,50) une centaine d expressions françaises mettant en scène fleurs, fruits, légumes et autres végétaux. Explications et dessins joyeusement colorés ne manquent ni d humour ni de fantaisie! Un régal à partager en famille, dans la joie et la bonne humeur, voire dans de grands éclats de rire, tant les illustrations sont quelquefois comiques. Christine Guihard Réaction après lecture du «Royaume» d Emmanuel Carrère Je viens de lire le livre «Le royaume» par curiosité, suite au battage publicitaire qui en a été fait. Ma première réaction : c est un intellectuel influencé par son environnement familial, parental, intellectuel et amical qui, par choix? facilité? curiosité? inclinaison? difficile à savoir, s ouvre au christianisme. II y plonge en pratiquant total et scrupuleux, quasi bigot. Il se soumet à la lettre plus qu à l esprit semble-t-il. Il va très loin, étudie à fond les Actes des apôtres, les Évangiles, fait appel à ses connaissances historiques et culturelles de l Église primitive. Il donne le sentiment de s engager et de juger en fonction de lui-même, et choisit dans les textes ce qui va dans le sens d un égoïsme profond qu il assume franchement. Ceci est tout à son honneur, au moins il ne se voile pas la face Il lui faut une religion sur mesure qui s adapte à son petit moi. On peut remarquer que rien n est dit de ce à quoi le choix de l Évangile l engage vis-à-vis des autres Je n ai pas fait des études aussi poussées que l auteur, mais garde une approche qui, sans être plus raisonnée, me paraît plus humaine et plus spirituelle. Pour moi, Jésus a lié définitivement l humain et le divin ; nous ne pouvons faire le tri, l alliage est là : l homme découvre qu il est corps et âme, il nous faut assumer cette dualité. L Évangile, que je tiens comme le message laissé par le Christ, n a rien d un catalogue de IKEA où l on fait son choix : il est à prendre ou à laisser, mais une fois pris, il faut encore bien le tenir, mille occasions et raisons étant là pour nous faire lâcher prise. Quand Jésus dit qu il n est pas venu abolir la loi mais l accomplir, la parfaire, cela ne signifie pas que son message rend la loi inutile, mais qu elle vient en second, est à interpréter, à comprendre. À l exemple de Renan, l auteur veut un Christ uniquement humain et un royaume à sa portée qui l accepte tel qu il est, se reconnaissant égoïste et d un fichu caractère. II veut bien reconnaître la mort du Christ sur la croix, mais la Résurrection? Il n en veut pas. Pas question, cela n entre pas dans son schéma, ne fait pas partie de ce qu il pourrait analyser. Évidemment, la Croix sans la Résurrection c est une abomination, une folie ; quant à la Résurrection, un simple délire. Le drame c est que l une ne va pas sans l autre. Jusqu à la fin des temps les chrétiens auront à proclamer et à vivre cette vérité qui nous dépasse. André Franchet 18 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015

19 Centre de documentation religieuse 2 avenue Saint-Laurent et 9 avenue Foch, Orsay ( ouvert à tous du mardi au samedi de 10 h à midi en période scolaire Disponible au CDR : CELEBRER n 406 : - De Noël à Pâques : quel rapport entre le mystère de l Incarnation et le mystère pascal? - Pastorale sacramentelle : accueillir les situations complexes d aujourd hui Ce numéro de la revue est le dernier. Il sera remplacée par un site Internet, actuellement en préparation, du Service National de Pastorale Liturgique et Sacramentelle FILOTÉO n 233 : - Tous pour la paix : des idées pour agir - Ruth, l étrangère fidèle - La petite fille réveillée de la mort (évangile de Marc ) - BD : Germaine Tillion, une femme de paix POMME d API Soleil n 115 : - Dis, tu m aimes, grand comment? - Le Bon Samaritain - Vive les mariés - les symboles du mariage & - CHRISTUS :. Hors-série n 246 : - Famille, terre d espérance (conjugalités - parents et enfants - frères et sœurs ensemble - à travers les générations - vers d autres fidélités et d autres fécondités ) Les CAHIERS CROIRE n 299 : - Le père, encourager l envol ÉVANGILE et LIBERTÉ. n 288 : - Violence, non-violence, non-puissance : quelle *** Pour les enfants et les adolescents - Coloriages des dimanches du 21 juin au 26 juillet PRIONS en Église Junior n 64 : - L Ascension, Jésus monte au ciel Disponible au CDR Le recueil de conférences de Claude Geffré, dominicain prédication et quelles pratiques d église? - Bénissons : une réflexion sur le sens profond de la bénédiction n Dossier : le blasphème (liberté d expression et blasphème le blasphème dans le monde biblique) Missions Étrangères Année 2014 : -Corée du Sud - Inde - Taïwann - Indonésie - Chine - Singapour Malaisie Cambodge - Japon Thaïlande ) - Les dimanches du 3 mai (5 e dimanche de Pâques) au 28 juin (13 e dimanche du temps ordinaire) L Hyper de la Vallée ZAC du Val Courcelle 8 h 30 / 20 h RN Gif-sur-Yvette Du lundi au samedi Tél Fax : Pour passer vos commandes : ww.intermarche.com AUTO-ECOLE DE LA HACQUINIÈRE 52, rue de la Hacquinière BURES SUR YVETTE Conduite dès 16 ans Prise des élèves à domicile Tarifs étudiants perfectionnement n Agrément Une Qualité - Un Service - Un Sourire Boulanger - Pâtissier Chocolatier 26, rue Amodru - Gif-sur-Yvette Pineau LABORATOIRE DE L AUDITION Surdité Orsay Appareillage auditif de l adulte et de l enfant V. SCHMID-JAMAUX Appareillage sur ordonnances médicales Essai gratuit d aides auditives Réparation toutes marques - piles Merci à a nos annonceurs Cuisines VALIER AGENCEUR - CRÉATEUR Ancien élève de l école de Boulle Cuisines équipées - Mobilier de salle de bains Revendeur LEICHT - NEFF - GAGGENAU Magasin - Exposition : 162, route de Chartres - F Bures-sur-Yvette Tél , rue de Paris ORSAY COUVERTURE - ZINGUERIE Didier Le Roch (Artisan de père en fils depuis 1962) Stock de tuiles anciennes pour réparations 8, avenue de la Frileuse GOMETZ-LE-CHÂTEL Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 r 19

20 HISTOIRE CONTEMPORAINE Ascension et descente aux enfers. L Ascension est une victoire pour l homme. Dieu en est l auteur, certes, mais un homme, le Christ, a littéralement réussi sa vie et sa mort. Il est vivant, glorieux à jamais. Son succès ouvre un avenir à tous les hommes. Il est bon de le célébrer. Mais nous le célébrons, ici, dans notre monde! Celui de Lampedusa, celui de la Méditerranée devenu une immense tombe, celui de Calais où l espoir se délite en déchéance humaine, celui des regards impitoyables sur leur pays et leur futur de milliers de personnes jeunes et moins jeunes Qui disent : «je ne peux plus vivre ici, il faut que je parte ailleurs. J ai besoin d air». Célébrer, oui. Mais que la victoire du Christ soit celle de tous. EGUREN SAS ENTREPRISE GÉNÉRALE DE BÂTIMENT MAÇONNERIE - RAVALEMENT - PEINTURE - ÉLECTRICITÉ - CHAUFFAGE - COUVERTURE - PLOMBERIE ISOLATION INTÉRIEURE ET EXTÉRIEURE TÉL , RUE DES SOURCES TÉL ORSAY Il nous faut aussi agir, lutter pour la dignité de chacun. Que faire? La question devrait nous tarauder! Permettre à chacun de rester chez soi, travailler au développement économique, même si cela nous coûte cher, donner de la force aux États effondrés (Yémen, Libye, Syrie, Irak), lutter contre les passeurs? Rien n est facile rien n est immédiat, les politiques le savent qui souvent font plus d effort que nous le pensons. Peut-être faut-il aussi de l imagination. En donnant à tous ceux qui en veulentle doit de venir travailler ici mais seulement pour cinq ans, avec obligation de rentrer chez soi après Nous ne pouvons célébrer le succès de l homme au ciel, tant que pour certains la Terre demeure un enfer. Mgr Michel Dubost Évêque d Évry - Corbeil-Essonnes le 11 mai 2015 Notre mer. Notre mer qui n es pas aux cieux et qui embrasses les confins de l île et du monde que ton sel soit béni et que tes fonds soient bénis tu accueilles les embarcations bondées sans aucune route au-dessus de tes vagues pêcheurs sortis dans la nuit leur filets entre tes créatures qui reviennent au matin avec la pêche des naufragés sauvés Notre mer qui n es pas aux cieux à l aube tu es couleur de froment au coucher du soleil couleur de raisin vendangé toi que nous avons semée de noyés plus que n importe quel temps de tempête Notre mer qui n es pas aux cieux tu es plus juste que la terre ferme même quand tu soulèves des vagues en forme de murailles puis les abaisses en tapis protège les vies, les visites tombées comme des feuilles dans une allée sois pour elles un automne une caresse, une étreinte, un baiser sur le front, de père et de mère, avant le départ. Erri De Luca, Lampedusa 2014 (traduction de Marguerite Pozzoli) LIMOURS VIADUC AUTOMOBILES Concessionnaire 4, rue des Canaux Limours Tél. : Site : ww.citroen.fr/limours Vente - Installation - Particuliers - PME AGIRA G Presta 20 r Passerelles de l Yvette n 67 - Juillet-Août 2015 N de siret : RCS EVRY D.V. PORTAILS Port : Automatismes Portails Portes de garage Fenêtres Portes Volets Stores Visio/Interphone Garde corps Clôtures Société David Vicente Portails LES MOLIÈRES Mail

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1

I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 I. COMPRÉHENSION ORALE: TEXTE N 1 Vous allez entendre le texte deux fois. Avant la première écoute, lisez attentivement les questions. ( 6 min ) Pendant la première écoute ne prenez pas de notes, vous

Plus en détail

Le Foyer Merici 2015 / 2016

Le Foyer Merici 2015 / 2016 Le Foyer Merici 2015 / 2016 Le Foyer Merici est un lieu d accueil animé par les Ursulines de l Union Romaine pour des étudiantes, majeures ou mineures, françaises ou d autres nationalités, qui font leurs

Plus en détail

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS

GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS GARDERIE PÉRISCOLAIRE CENTRE DE LOISIRS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Rentrée scolaire 2015/2016 I - INSCRIPTION DES ENFANTS a) Age d admission La garderie périscolaire reçoit les enfants inscrits dans les écoles

Plus en détail

Description des aspects logistiques

Description des aspects logistiques Description des aspects logistiques Collectif de la société civile québécoise - COP 21- Paris 2015 Ce document indique les détails logistiques du projet d accompagnement de groupe proposé par Les YMCA

Plus en détail

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque!

Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! 4 Jésus m appelle à le suivre : avec l aide de l Esprit Saint, j embarque! Objectifs : En cette 4 ème catéchèse, nous voulons faire découvrir que, par le baptême, Jésus nous a rassemblé e s dans la communauté

Plus en détail

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES

REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES REPERES PASTORAUX POUR LES ECOLES PRIMAIRES «J attends des chefs d établissements qu ils participent à l exercice de ma charge de pasteur en assurant une présentation de la foi chrétienne à tous les élèves,

Plus en détail

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme

Et si la commune n avait pas mis en place la réforme Le gouvernement a mis en oeuvre, par décret du 24 janvier 2013, la réforme des rythmes scolaires. La Ville de Châteaudun a travaillé depuis plusieurs mois aux modalités de passage de la semaine scolaire

Plus en détail

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble»

Thème : «Eveil citoyen et vivre ensemble» Voici l ensemble des différentes thématiques et leurs déclinaisons en activités, développées dans le cadre des TAP 2015 2016. Il est à noter que la mise en place de ces activités sera variable d un établissement

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION DU BÉNÉVOLE

FORMULAIRE D INSCRIPTION DU BÉNÉVOLE FORMULAIRE D INSCRIPTION DU BÉNÉVOLE Adresse : no. civique : rue : app. : Ville : Province : Code postal : Téléphone : Résidence : Autre : Adresse courriel : Date de naissance : Âge : Sexe : F M Langue(s)

Plus en détail

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine

SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS. Texte de Colossiens à lire. Sujets de prière pour la semaine GUIDE PROTÉINÉ SEMAINE 1 23 FÉVRIER AU 1 MARS Texte de Colossiens à lire Colossiens 1.111 (Lisez ce passage chaque jour de la semaine, c est la meilleure manière de l apprendre par cœur) Sujets de prière

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues 1 ÉPREUVES COLLECTIVES DURÉE NOTE SUR Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de compréhension

Plus en détail

Modalités et cadre de référence des deux réunions Chaque réunion «Vivre vraiment au service de son âme» regroupera 12 participants volontaires

Modalités et cadre de référence des deux réunions Chaque réunion «Vivre vraiment au service de son âme» regroupera 12 participants volontaires Au cœur de l automne en Corse : deux séminaires de 5 jours Vivre vraiment au service de son âme : 1. Du lundi 20/10 au vendredi 24/10 2. Du dimanche 26/10 au jeudi 30/10 Contexte Alors que rien de visible

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

Numéro 6 11 Janvier 2007

Numéro 6 11 Janvier 2007 Numéro 6 11 Janvier 2007 MOT DE LA PRESIDENTE Chers adhérents, chers amis, Qu il me soit permis avant toute chose, en mon nom ainsi qu au nom de tous les membres du bureau de vous souhaiter à toutes et

Plus en détail

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com

PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6. www.conceptpasserelles.com PASSERELLES VERS DIEU TRANSCRIPTION DES INTERVENTIONS BIBLIQUES 2/6 www.conceptpasserelles.com 2 ème Intervention : Dieu, moi, et le sens de la vie 1 Genèse 1.1-4, 26, 28, 31 ; 2.15-17 Bienvenue à chacun

Plus en détail

Venez découvrir comment vous engager

Venez découvrir comment vous engager Changement climatique Angers passe à l action Venez découvrir comment vous engager Samedi 22 octobre, de 9h à 18h Théâtre Le Quai. Angers Animations Conférences Projections Accès libre et gratuit PROGRAMME

Plus en détail

RYTHMES & VIE SCOLAIRES

RYTHMES & VIE SCOLAIRES RYTHMES & VIE SCOLAIRES La rentrée 2014 / 2015 à L Isle-sur-la-Sorgue Ce qui change pour vos enfants... I. ÉDITO À l occasion de la rentrée scolaire 2014/2015, la Ville de L Isle-sur-la-Sorgue poursuit

Plus en détail

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile

Catalogue 2015-2016. Formation continue. 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Catalogue 2015-2016 Formation continue 8 cours pour renforcer les compétences des assistantes parentales et des gardes d enfant à domicile Comme chaque année maintenant, le Centre de formation Pro Juventute

Plus en détail

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin.

CSE Mobilité. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser. l Assemblée Générale Régionale courant juin. En 2010, l AVF Nancy aura le plaisir d organiser l Assemblée Générale Régionale courant juin. Participeront à cet événement 18 antennes de la région Alsace-Lorraine. C est l opportunité pour chacun de

Plus en détail

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE

SOMMAIRE. (Modèle économique) MODULE RÊVER SON PROJET COMPRENDRE TRANSMETTRE MODULE RÊVER SON PROJET (Modèle économique) COMPRENDRE LA MAQUETTE DU PROJET Les objectifs de la maquette Les éléments constitutifs de la maquette PENSER SON PROJET A LONG TERME La maquette projet, fixée

Plus en détail

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON

APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON COMMUNIQUE DE PRESSE APPRENDRE LA RENOVATION DE MA MAISON UNE ANIMATION DE L Espace INFO ÉNERGIE de Moselle Est CHANTIER PARTICIPATIF A HONSKIRCH «MAISON ANCIENNE ET RESTAURATION ECOLOGIQUE» ADIL 57 /

Plus en détail

ÉCOLE. Année scolaire 2016-2017

ÉCOLE. Année scolaire 2016-2017 Année scolaire 2016-2017 ÉCOLE Dossier suivi par Loredana LEONARDI Assistante de direction Tél. 04 93 06 48 13 Fax 04 93 06 48 35 ecole@stanislas-cannes.com Objet : Demande de dossier d inscription Madame,

Plus en détail

Compte rendu du Forum 6

Compte rendu du Forum 6 FORUM 6 L ÉDUCATION COMME DIACONIE L École, lieu d éducation à la fraternité Compte rendu du Forum 6 «J ai été des années durant un très mauvais élève, un moins que rien! Un jour j ai trouvé un bon professeur

Plus en détail

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant

Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant Jeu de piste Partage Un avenir pour chaque enfant www.partage.org Faire grandir dignement les enfants du monde Mars 2009 1 Association humanitaire française au service des enfants du monde depuis plus

Plus en détail

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE

Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE NANTERRE Les associations présentes pourront t aider dans tes choix culturels, professionnels, scolaires Parc en-ciel 79 Avenue Pablo Picasso Trouve ton chemin dans les QUARTIERS DU PARC SUD ET DU PARC NORD DE

Plus en détail

FORMATION L ENFANT ET LE JEU

FORMATION L ENFANT ET LE JEU FORMATION L ENFANT ET LE JEU Le jeu est au cœur du métier de l animateur car il est un moyen de connaître, de comprendre et d accompagner l enfant dans son développement. Les enjeux éducatifs liés au jeu

Plus en détail

On a volé La plage de Sainte-Adresse!

On a volé La plage de Sainte-Adresse! On a volé La plage de Sainte-Adresse! par Ana 5e Aza 4e Ahmed 5e Dagman 5e Emilienne 6e Taïmoor 3e Jeudi 5 Mai 2011 08:32 Chapitre 1 Salut! Je m' appelle Séléna, j' ai 16 ans. Les vacances viennent de

Plus en détail

LA PASTORALE EN TROISIEME

LA PASTORALE EN TROISIEME Pastorale Le 3 septembre 2015 01 30 15 92 66 06 44 95 11 29 aumonerie321t@bs78.net LA PASTORALE EN TROISIEME Toutes les bonnes choses ont une fin! Et oui les vacances sont finies! Mais d autres bonnes

Plus en détail

Nous sommes heureux d avoir accueilli le bonheur dans nos vies, Et nous souhaitons le partager encore et

Nous sommes heureux d avoir accueilli le bonheur dans nos vies, Et nous souhaitons le partager encore et sont heureux de vous faire part de leur mariage et vous invitent à être témoins de leur union le 22 août 2013 Un vin d honneur sera servi à l issue de la cérémonie. sont heureux d avoir accueilli le bonheur

Plus en détail

NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE PARTIE 1

NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE PARTIE 1 «Mes enfants, soyez joyeux!» NOUVELLES DE L ACADÉMIE MUSICALE DE LIESSE Chers amis de l Académie Musicale de Liesse, PARTIE 1 ANNÉE 1 NUMÉRO 6 DÉCEMBRE 2014 PARTIE 1 Avant tout, je vous souhaite à tous

Plus en détail

Un grand merci pour ta participation!

Un grand merci pour ta participation! Chère élève, cher élève, Quels sont tes vœux pour l avenir? Participes-tu activement à la vie publique? Où aimerais-tu pouvoir t exprimer davantage? Nous souhaitons en savoir plus à ce sujet: ce questionnaire

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011

PROCÈS-VERBAL Assemblée générale de l alternatif Jeudi 19 mai 2011 PROCÈS-VERBAL Jeudi 19 mai 2011 1. Ouverture de l assemblée Sylvain Charron ouvre l assemblée à 19 h 03 en souhaitant la bienvenue aux parents pour cette dernière assemblée de l année 2010/2011. 2. Lecture

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL

Jacques-Prévert 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL 2015/2016 CENTRE SOCIAL ET CULTUREL Jacques-Prévert 12 place Claude-Debussy - 92220 Bagneux Tél : 01 46 56 12 12 - Fax : 01 46 57 25 80 cscpreve@mairie-bagneux.fr L équipe du Centre Social et Culturel

Plus en détail

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012)

Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) Mathématiciennes d hier et d aujourd hui (Dans le cadre de la semaine des mathématiques du 12 au 18 mars 2012) La semaine des mathématiques a été l occasion de présenter aux élèves des parcours de mathématiciennes

Plus en détail

Konviktsgaart. Logements encadrés de grand confort pour personnes âgées - au coeur de la ville. www.vdl.lu

Konviktsgaart. Logements encadrés de grand confort pour personnes âgées - au coeur de la ville. www.vdl.lu fr Konviktsgaart Logements encadrés de grand confort pour personnes âgées - au coeur de la ville www.vdl.lu Édité par la Ville de Luxembourg - 2008 Conception et coordination: Service Communication & Relations

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

pasto fil N 0 2014/2015

pasto fil N 0 2014/2015 pasto fil N 0 2014/2015 Sens Préparer une nouvelle année, c est se mettre en projet habité d un apriori positif et de confiance. Nous pourrions dire se mettre en projet d «une année cadeau». Cela peut

Plus en détail

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de:

Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: ! Le Comité SOS Pauvreté est une table de concerta7on ayant pour objec7fs de: Trouver des moyens de sensibiliser la popula3on à la situa3on de la pauvreté locale. Offrir un répertoire de ressources. Par3ciper

Plus en détail

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME

Centre Communal d Action Sociale De Sainte-Maxime LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME LIVRET D ACCUEIL FOYER LOGEMENT «LES TILLEULS» 17, Avenue Georges POMPIDOU 83120 SAINTE MAXIME Tél : 04.94.96.33.32 Fax : 04.94.56.77.67 Contact : lestilleuls@ste-maxime.fr - 1 - Madame, Monsieur, Le Conseil

Plus en détail

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet

Grenoble. Cité de la Caf 2015-2016. Antenne Caf Centre social Emile Romanet Cité de la Caf Grenoble Antenne Caf Centre social Emile Romanet 2015-2016 3 rue de Belgrade - 38000 Grenoble Accueil prestations : 0 810 25 38 80 Accueil centre social : 04 76 50 11 00 Sommaire Edito...

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Donner l un signe de vie. Guide «Testament, succession et legs»

Donner l un signe de vie. Guide «Testament, succession et legs» Donner l un signe de vie Guide «Testament, succession et legs» Aider l ceux qui s aident eux-mêmes Partout dans le monde, des hommes et des femmes s engagent en faveur de la justice, de la paix et de la

Plus en détail

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur!

Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Les Nouvelles Fraîches de Fraîcheur! Février 2015 Edito Fraicheur et Terroir : une nouvelle étape! Le dernier édito vous faisait part de l évolution de notre magasin et du manque de place engendré par

Plus en détail

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue.

Exercices de langue. Consigne : Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance d un français/une française. Complète le dialogue. Exercices de langue Compétence pragmatique à évaluer : se présenter (dire son nom et son âge, son origine, en quelle classe on va, quelles langues on parle) Tu es en colonie de vacances et tu fais la connaissance

Plus en détail

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015

Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer. Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Conférence de presse «les outre-mer à la COP21» Jeudi 26 novembre 2015 Mesdames et messieurs, Dans quelques jours s ouvrira la COP21, l une

Plus en détail

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des

Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Couverture: Stojan & Voumard SA, communication visuelle Dessins: Nicole Rossi Mise en page: Fondation Foyer-Handicap, secteur micro-édition des Voirets PROGRAMME DE FORMATION JANVIER À JUIN 2016 SOMMAIRE

Plus en détail

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école

B1. Accueil extrascolaire au sein de l école ACCUEIL TEMPS LIBRE : ETAT DES LIEUX 2015 BESOINS ET ATTENTES DES FAMILLES CONCERNANT LES ACTIVITES EXTRASCOLAIRES. L Accueil Temps Libre (appelé plus couramment accueil extrascolaire) regroupe toutes

Plus en détail

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015

CollègeLouiseWeiss. Du 15 au 20 décembre 2014. STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 CollègeLouiseWeiss STAGE EN MILIEU PROFESSIONNEL Du 15 au 20 décembre 2014. ANNEE SCOLAIRE 2014 2015 20, rue du Bois clair 91620 Nozay 01.69.80.84.42. 01.69.80.76.92. 1 Ce document vous est fourni pour

Plus en détail

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre

Faites un don. Participez à l histoire du Louvre Faites un don Participez à l histoire du Louvre Salle des Caryatides,département des Antiquités grecques, étrusques et romaines musée du Louvre / Olivier Berrand Ancien palais des rois, le Louvre accompagne

Plus en détail

Un piano dans chaque école

Un piano dans chaque école Notre idée : dans chaque école, mettre à disposition des enfants un vrai piano, en accès libre. BUDGET PARTICIPATIF 2015 Un piano dans chaque école Description du projet Pour un enfant, avant d être un

Plus en détail

Accueillir, faire connaissance

Accueillir, faire connaissance Formation/action de l Institut Catholique de Paris Recension de méthodes et techniques d animation Accueillir, faire connaissance 1. Constitution du groupe 1.1 Jeu «Aveugle et son guide» Des binômes constitués

Plus en détail

JARDIN BIO PARTICIPATIF

JARDIN BIO PARTICIPATIF Les étudiants de la Cité Universitaire, le CLOUS de Perpignan et l association Energie Citoyenne présentent le JARDIN BIO PARTICIPATIF SUR LA CITE UNIVERSITAIRE DE PERPIGNAN 1 Origine du Projet Manger

Plus en détail

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente

Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu. Le mot de la présidente Lettre d'information du SIVOS du RPI Jean Tardieu n 2 Le mot de la présidente Le 30 juin 2014 Sommaire Le mot de la présidente 1 Classes 2014-2015 1 Dérogation scolaire 1 Événements à venir 1 Nouveaux

Plus en détail

VVF Villages, pour des vacances durables

VVF Villages, pour des vacances durables VVF Villages, pour des vacances durables Depuis plus de 50 ans, VVF Villages a une double vocation Être acteur du développement local des territoires, Proposer des vacances de qualité pour un plus grand

Plus en détail

Lettre d info n 11 page 2

Lettre d info n 11 page 2 FEDERATION DEPARTEMENTALE FAMILLES RURALES CHARENTE MARITIME LETTRE D INFOS De Septembre à Décembre 2011 Editorial: Edition N 11 Chers amis 2011 s est éteinte dans la nuit du 31 décembre, 2012 lui succède

Plus en détail

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans)

Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) Projet Pédagogique Centre Social Intercommunal de Guérigny ACCUEILS DE LOISIRS Maternels (3-6 ans) Primaires (6-12 ans) 1- Présentation du projet éducatif du CSI de Guérigny: Le Centre Social Intercommunal

Plus en détail

Jubilé de la Miséricorde

Jubilé de la Miséricorde Pardonne Partage Aime Jubilé de la Miséricorde Découvre l année de la miséricorde en t amusant C est quoi un Jubilé? Qu est-ce que la miséricorde? 1 A tes crayons! 2 Qu est-ce qu un jubilé? Un jubilé est

Plus en détail

Votre ville accueille une arrivée d'étape

Votre ville accueille une arrivée d'étape Le projet Le 6 octobre 2013, lors de Alternatiba Bayonne ayant rassemblé plus de 12 000 personnes, Madame Hessel, épouse de Stéphane Hessel, parrain de l événement, à lu un appel à multiplier les Villages

Plus en détail

A propos de Génération Handball

A propos de Génération Handball I... e v o l l l a b d n ha 4 au 8 août 2015 4. August - 8. August 2015 4 août au 8 août 2015 A propos de Génération Handball Génération Handball est le plus grand festival de handball du monde ouvert

Plus en détail

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.

Service diocésain de la Catéchèse. 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77. Service diocésain de la Catéchèse 149 rue Jodelle 77610 La Houssaye en Brie 01 64 07 46 48 catechese@catho77.fr http:\\enfance.catho77.fr A tes crayons! 7 Allez dans la Mission du Christ Porte la Paix

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS

A. PRODUCTION ÉCRITE 30 POINTS ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 Μάθημα : Γαλλικά Δπίπεδο : E1 Γιάρκεια : 2 ώρες Τπογραφή Ημερομηνία

Plus en détail

Prière à notre maman du ciel

Prière à notre maman du ciel Prénom et nom: Prière à notre maman du ciel _ Je te salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec toi. Tu es bénie entre toutes les femmes et Jésus ton enfant est béni. Sainte Marie, Mère de Dieu,

Plus en détail

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer

Livret d accueil. Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr. Directrice : Mme Flexer Livret d accueil Ecole Maternelle de Vendeville Rue du Guet 03.20.97.34.46 ce.0595764v@ac-lille.fr Directrice : Mme Flexer La Maternelle La loi de refondation de l École crée un cycle unique pour l école

Plus en détail

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne.

ÉDITO. Centre social municipal Chico Mendes. Centre multisports Jean Haniquaut. Services techniques. Espace Jules Verne. 24 ÉDITO PLAN DES STRUCTURES Pierre ANSART Maire de Beaurains et Vice-Président de la C.U.A. Page 2 Page 19 Mener une politique de la ville tournée vers les autres est un des fondements du mandat qui s

Plus en détail

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche

Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche LEÇON Cela va trop loin! Sabbat Fais l activité de cette semaine à la page 80. Dimanche Lis «Cela va trop loin!». Dessine un signal routier. Ajoute ton verset à mémoriser et place-le en évidence. Commence

Plus en détail

PROJET D ÉTABLISSEMENT

PROJET D ÉTABLISSEMENT PROJET D ÉTABLISSEMENT ECOLE COMMUNALE DE ROSIERES 2011 Projet d établissement de l école communale de Rosières Dans le petit village de Rosières, entourée par la nature, l école communale accueille vos

Plus en détail

LIVRET DE PRESENTATION

LIVRET DE PRESENTATION LIVRET DE PRESENTATION I- PRESENTATION DU PARCOURS a. L esprit du parcours Le «Parcours Sophia» propose un itinéraire complet permettant à des personnes ayant peu de disponibilité d entrer dans l analyse

Plus en détail

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois

Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Comment recruter autrement? Cibler son recrutement pour coller à la réalité des emplois Quels postes peuvent convenir aux retraités? Il y a probablement autant de réponses à cette question qu il y a de

Plus en détail

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo

lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo lancement de la 1 ère enseigne de services à la personne handéo pour toutes les situations de handicap dossier de presse avec le soutien de l agence nationale des services à la personne «deux évènements

Plus en détail

EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE

EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE EN MAYENNE, ÉDITION SPÉCIALE RÉNOVATION PERFORMANTE Du 11 au 25 octobre 2013, les «Espaces Info Énergie» de la Mayenne organisent des manifestations à l attention du public : un après-midi d information

Plus en détail

Gagnez. votre vie sur. Internet. Réalisation : Alain Canitrot

Gagnez. votre vie sur. Internet. Réalisation : Alain Canitrot Gagnez votre vie sur Internet Réalisation : Alain Canitrot Vous en avez assez! Des fins de mois difficiles De ne plus aller au restaurant, au ciné De dire non à vos enfants, votre famille De retarder vos

Plus en détail

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier

N hésitez pas à me contacter pour toute question! Olivier Dans le cadre de mon expériment à l ICAM je suis parti l été dernier au Pérou pour quatre mois. Mon séjour a consisté en trois mois comme volontaire avec JVI, puis d un mois de tourisme. Mon objectif principal

Plus en détail

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre.

Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Cette année, le thème de la semaine des services de garde «Près de toi, prêt pour toi!» a grandement inspiré l équipe du CPE-BC Québec-Centre. Une phrase, qui accompagnait le dévoilement de l illustration,

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Projet d établissement 1. Préambule Le texte ci-dessous constitue notre projet d établissement. Ce document exprime notre volonté collective de concrétiser les projets éducatif et pédagogique de notre

Plus en détail

Préface de la première édition

Préface de la première édition Préface de la première édition AU détour d une phrase ou d un mot, un livre choisi sait toujours vous apporter ce que vous attendez, ici et maintenant. La lecture de ce livre n est pas linéaire, elle s

Plus en détail

Manque de sommeil chez les jeunes

Manque de sommeil chez les jeunes Nicolas Kurek 1 Février 2016 Manque de sommeil chez les jeunes Dangers, conséquences et prévention Nicolas Kurek 2 Février 2016 Table des matières: P.3 Introduction, Idée P.4 But P.6 Planning P.7 Moyens

Plus en détail

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal

Vous êtes Domontois. Vous avez entre 11 et 15 ans. Venez au. Service Municipal Vous êtes Domontois Vous avez entre 11 et 15 ans Venez au Service Municipal Jeunesse Le Service Municipal Jeunesse propose aux jeunes domontois un vaste choix d activités et de services pour les 11-25

Plus en détail

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr

05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr 05 65 65 53 05 *** 05 65 65 64 14 Site internet : http://www.ehpad-loree-du-lac.fr Bienvenue Madame, Monsieur, La Direction et le personnel vous souhaitent la bienvenue à la Résidence L Orée du Lac. Nous

Plus en détail

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections

BIENVENUE. Logo de l école ou photo de celle-ci. LIVRET D ACCUEIL des Petites Sections Pour des raisons de taille de fichier et de droits à l image, j ai dû supprimer les images qui accompagnent en temps normal ce livret : ce sont des photos des enfants en activité qui permettent d illustrer

Plus en détail

Les documents d évaluation

Les documents d évaluation Les documents d évaluation Ils sont une aide pour les équipes pédagogiques dans leur volonté d évaluer leurs actions. Ils pourront être complétés et adaptés selon les besoins. Les documents à remplir par

Plus en détail

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014

N 1. MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 MAISON POUR TOUS CHADRAC Lettre d info DECEMBRE 2014 N 1 Maison Pour Tous Chadrac 10, Cours de la Liberté 43 770 Chadrac tél : 04 71 05 40 99 secretariat@mptchadrac.fr www.mptchadrac.fr EDITO Merci de

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable 1. Le corrigé Page 32 Carnet-découverte n 2 1. Le corrigé Page 33 2. Des pistes pédagogiques Objectif pédagogique : Découvrir le volet social et solidaire du développement durable

Plus en détail

«MIX ART A L ECOLE» FORMULAIRE D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

«MIX ART A L ECOLE» FORMULAIRE D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 «MIX ART A L ECOLE» FORMULAIRE D INSCRIPTION ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 ARIANA, association éducative complémentaire de l enseignement public, agréée par le Ministère de l Education nationale a le plaisir

Plus en détail

Actions et formations

Actions et formations Catalogue 2013 Actions et formations en éducation pour la santé 1 l adessa, spécialiste de l éducation pour la santé dans l Ain depuis plus de 30 ans Association loi 1901 elle favorise l éducation pour

Plus en détail

Ecole du Parc 2015-2016

Ecole du Parc 2015-2016 Projets pédagogiques «Ecole du Parc» 20152016 Appel à projet Ecole du Parc 20152016 Le Parc naturel régional de la Narbonnaise en Méditerranée accompagne les établissements scolaires de son territoire

Plus en détail

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!»

Validation des Acquis de l Expérience. «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Validation des Acquis de l Expérience «Si vous en avez envie, osez vous lancer!» Six entretiens ont été menés par téléphone auprès d assistantes maternelles ayant suivi une VAE pour obtenir le titre professionnel

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015

ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 ΤΠΟΤΡΓΔΙΟ ΠΑΙΓΔΙΑ ΚΑΙ ΠΟΛΙΣΙΜΟΤ ΓΙΔΤΘΤΝΗ ΜΔΗ ΔΚΠΑΙΓΔΤΗ ΚΡΑΣΙΚΑ ΙΝΣΙΣΟΤΣΑ ΔΠΙΜΟΡΦΩΗ ΣΕΛΙΚΕ ΕΝΙΑΙΕ ΓΡΑΠΣΕ ΕΞΕΣΑΕΙ ΥΟΛΙΚΗ ΥΡΟΝΙΑ 2014-2015 Μάθημα : Γαλλικά Δπίπεδο : E1 Γιάρκεια : 2 ώρες Τπογραφή Ημερομηνία

Plus en détail

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle.

BROUILLON. Nous vous offrons également la possibilité de livrer votre propre perception de façon tout à fait confidentielle. numéro d identification MON ÉDUCATION, MES LOISIRS Droits de l enfant Consultation des 6/18 ans MA VIE DE TOUS LES JOURS 2013 ma santé Adulte JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS 2 Bonjour, Vous avez entre

Plus en détail

Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans

Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans C Questionnaire Auto-Administré répondants de plus de 65 ans ID- Ménage ID Indiv 2 3 0 4 2 0 0 Date de l entretien: ID-Enquêteur: Prénom du répondant: "50+ en Europe" Enquête sur la santé, le vieillissement

Plus en détail

Info-Parents #5 Janvier 2015

Info-Parents #5 Janvier 2015 Le 16 janvier 2015 Info-Parents #5 Janvier 2015 Chers parents et enfants, Je vous souhaite une très belle année 2015 de santé à plein et je vous souhaite de savourer les bonheurs en famille au quotidien.

Plus en détail

Newsletter n 1 Janvier 2016

Newsletter n 1 Janvier 2016 Newsletter n 1 Janvier 2016 Chères et chers bénévoles, Nous espérons que vous avez pu profiter des fêtes pour manger, boire et vous reposer (les petits bonheurs de la vie, en somme). Nous vous souhaitons

Plus en détail

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans

VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans VILLE D IVRY-SUR-SEINE Enquête sur les modes d accueil des enfants de moins de 3 ans Ce questionnaire, destiné aux services de la mairie s occupant de la petite enfance, s adresse aux parents ayant au

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage

DOSSIER DE PRESSE. Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage DOSSIER DE PRESSE Un évènement mémorable d accueil, de joie, de partage Spectacles Concerts Ateliers Rencontres Marches Célébration de la Parole pour découvrir, écouter, danser, goûter, rencontrer, jouer,

Plus en détail

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE

RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Dossier de presse De Francis CHOUAT Maire d Evry, Président de la Communauté d Agglomération Evry Centre Essonne Evry, le 26 août 2014 RENTRÉE 2014-2015 À ÉVRY : UN PROJET ÉDUCATIF À LA POINTE Contact

Plus en détail

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014

Fitsinjo. Rapport d activités. Avril - Juillet 2014 1 Fitsinjo Rapport d activités Avril - Juillet 2014 2 ong fitsinjo présentation Créée en 2009, Fitsinjo est une ONG malgache qui a pour objectif la lutte contre la pauvreté. A Madagascar, un pays où plus

Plus en détail