Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation de maintenance ou d évolution.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation de maintenance ou d évolution."

Transcription

1 A. DESCRIPTIF DU BESOIN EXPRIME : INDICE DE SERVICE : 111 Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation de maintenance ou d évolution. B. TECHNOLOGIE DU TABLEAU : Face avant (Accès global). C. IP : IP2x minimum portes fermées. D. FORME : Forme 1 (minimum) E. CONDAMNATION : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. F. EXTENSIONS : Non prévues. G. UNITE FONCTIONNELLE : CONNEXION PUISSANCE AMONT Connexions fixes directes sur jeu de barres de distribution (ex : solution boulonnée ). CONNEXION PUISSANCE AVAL Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF (ex : solution boulonnée ). CONNEXION CIRCUIT AUXILIARE Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure. I. PERSONNELS IMPLIQUES : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B2V / BR. ÉVOLUTION : 2V / BR. J. LIMITE DE LA SOLUTION : LIMITES A L EXPLOITATION Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Impossibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation). LIMITE À LA MAINTENANCE Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITE A L EVOLUTION Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS Toute modification des équipements existants nécessitera la consignation générale du tableau.

2 A. DESCRIPTIF DU BESOIN EXPRIME : INDICE DE SERVICE : 112 Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation et de maintenance. Seules les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). B. TECHNOLOGIE DU TABLEAU : Face avant C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. FORME : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. CONDAMNATION : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. EXTENSIONS : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. UNITE FONCTIONNELLE : CONNEXION PUISSANCE AMONT CONNEXION PUISSANCE AVAL Connexions fixes directes sur jeu de barres de distribution Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF CONNEXION CIRCUIT AUXILIARE Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure. I. PERSONNELS IMPLIQUES : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B2V / BR. ÉVOLUTION : B1. J. LIMITE DE LA SOLUTION : LIMITE A L EXPLOITATION : LIMITE A LA MAINTENANCE : LIMITE A L EVOLUTION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières (IP xxb) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiable.

3 A. DESCRIPTIF DU BESOIN EXPRIME : INDICE DE SERVICE : 113 Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation et de maintenance. Seules les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. B. TECHNOLOGIE DU TABLEAU : Face avant. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. FORME : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. CONDAMNATION : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. EXTENSIONS : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. UNITE FONCTIONNELLE : CONNEXION PUISSANCE AMONT CONNEXION PUISSANCE AVAL Connexions fixes directes sur jeu de barres de distribution Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). Mise en place de l UF sous tension Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF CONNEXION CIRCUIT AUXILIARE Connexions sur bornes H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure. I. PERSONNELS IMPLIQUES : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B2V / BR. EVOLUTION : B1 J. LIMITE DE LA SOLUTION : LIMITE A L EXPLOITATION : LIMITE A LA MAINTENANCE : LIMITE A L EVOLUTION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. Évolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières (IP xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiable.

4 A. DESCRIPTIF DU BESOIN EXPRIME : INDICE DE SERVICE : 121 Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation et d évolution. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. CONSEIL : La volonté de privilégier la maintenance devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. B. TECHNOLOGIE DU TABLEAU : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance. D. FORME : Forme 3b minimum. E. CONDAMNATION : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. F. EXTENSIONS : Non prévues. G. UNITE FONCTIONNELLE : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre 1 / 4h et 1h. I. PERSONNELS IMPLIQUES : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : BR / B1V. EVOLUTION : B2V / BR J. LIMITE DE LA SOLUTION : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS :

5 Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension.

6 A. DESCRIPTIF DU BESOIN EXPRIME : INDICE DE SERVICE : 122 Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. Seules les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci dessous. Ces opérations d évolutions sont prédéterminées ( puissance et technologie ). Conseil : La volonté de privilégier la maintenance et l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. B. TECHNOLOGIE DU TABLEAU : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. FORME : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la Forme 3b. E. CONDAMNATION : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. EXTENSIONS : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. UNITE FONCTIONNELLE : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier pour les UF existantes. Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre ¼ h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : BR / B1V.

7 EVOLUTION : B1. I. LIMITE DE LA SOLUTION : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention )habilité à travailler à proximité depièces nues sous tension. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention )habilité à travailler à proximité depièces nues sous tension.

8 INDICE DE SERVICE : 123 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. Seules les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. CONSEIL : La volonté de privilégier la maintenance et l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation ISx22 minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. C. IP : IP 2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la Forme 3b. E. Condamnation : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précablées sur un organe de sectionnement par le tableautier pour les UF existantes. Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILAIRES : Connexion sur bornes.

9 H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre 1 / 4h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : BR / B1V. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L' EXPLOITATION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d' essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention )habilité à travailler à proximité depièces nues sous tension. LIMITES A L' EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l' ajout d' UF complètes non nécessairement définies à l' origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP >= xxb ) sont prévues dans la zone d' extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d' évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessible en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention )habilité à travailler à proximité depièces nues sous tension.

10 INDICE DE SERVICE : 131 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation et d évolution. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. CONSEIL : La volonté de privilégier la maintenance devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance. D. Forme : Forme 3b minimum. E. Condamnation : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4 h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B1V. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF.

11 Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

12 INDICE DE SERVICE : 132 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. Seules les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). CONSEIL : La volonté de privilégier la maintenance et l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la Forme 3b. E. Condamnation : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. Extensions : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ) sur les UF existantes. Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4 h.

13 Personnels impliqués : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B1V. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. La volonté de privilégier la maintenance et l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

14 INDICE DE SERVICE : 133 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d exploitation. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. Seules les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. CONSEIL : La volonté de privilégier la maintenance et l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation IS2xx minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la Forme 3b. E. Condamnation : Condamnation globale du tableau avec un outil ou par interverrouillage. Condamnation individuelle des UF d extension. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ) sur les UF existantes. Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4 h.

15 Personnels impliqués : EXPLOITATION : BC / B2. MAINTENANCE : B1V. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION Pas de possibilité de condamner ni de consigner individuellement les UF. Toute intervention sur une UF se traduira par la consignation générale du tableau. Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Mission confiée à du personnel habilité ( chargé de consignation ). LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

16 INDICE DE SERVICE : 211 A. Descriptif du besoin exprimé : Besoin limité à la consignation individuelle en exploitation. Consignation générale du tableau pour toute opération de maintenance et d évolution. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées - IP xxb minimum si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. D. Forme : Forme 1 minimum. E. Condamnation : condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : connexions fixes directes sur jeu de barres de distribution ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1/ B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité.

17 LIMITES A LA MAINTENANCE : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute modification des équipements existants nécessitera la consignation générale du tableau.

18 INDICE DE SERVICE : 212 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). CONSEIL : La volonté de privilégier l évolution devrait conduire à un niveau d exploitation et de maintenance ISx2x minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global aux UF existantes. Accès individuel aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. Forme : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues avec des réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions fixes directes sur jeu de barres pour les UF existantes ( ex : solution boulonnée... ). Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure.

19 Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1/ B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiables.

20 INDICE DE SERVICE : 213 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. CONSEIL : La volonté de privilégier l évolution devrait conduire à un niveau de maintenance ISx2x minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global aux UF existantes. Accès individuel aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées IPxxB minimum si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. Forme : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions fixes sur jeu de barres pour les UF existantes ( ex : solution boulonnée... ). Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1 heure.

21 Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiables.

22 INDICE DE SERVICE : 221 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d évolution. Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance. D. Forme : Forme 3b minimum. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d interventioncompris entre 1 / 4h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : BR / B1V. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITESA L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité.

23 LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension. LIMITE A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension.

24 INDICE DE SERVICE : 222 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. Les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la forme 3b. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier pour les UF existantes. Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre1 / 4h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : BR / B1V.

25 EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension.

26 INDICE DE SERVICE : 223 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. Les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la forme 3b. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier pour les UF existantes. Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre1 / 4h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0.

27 MAINTENANCE : BR / B1V. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires,... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension.

28 INDICE DE SERVICE : 231 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d évolution. Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance. D. Forme : Forme 3b minimum. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B1. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITES EN EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité.

29 LIMITES EN MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglages, ajout d auxiliaires,... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

30 INDICE DE SERVICE : 232 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. Les opérations d évolutions définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position du sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devront inclure la Forme 3b. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ) sur les UF existantes. Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B1. EVOLUTION : B1.

31 Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possibilité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires,... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

32 INDICE DE SERVICE : 233 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Remettre en service l installation après défaillance en moins d un quart d heure. Les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes et aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans la position de sectionnement de l UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance ou d évolution. D. Forme : Forme 3b minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. Les UF d extension devont inclure la Forme 3b. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ) sur les UF existantes. Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions automatiques. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention inférieur à 1 / 4h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B1. EVOLUTION : B1.

33 Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Pas de possiblité d essayer les automatismes hors charge. Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITE A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires,... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien.

34 INDICE DE SERVICE : 311 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération de maintenance et d évolution. Consigner ou condamner individuellement les UF. Réaliser les essais d automatisme hors puissance. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global. Indication de la position de sectionnement des UF. Indication de la position d essai des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans les positions de sectionnement et d essai des UF. D. Forme : Forme 1 minimum. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions fixes directes sur jeu de barres de distribution ( ex : solution boulonnée,... ). CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS SUR CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE :

35 Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour un durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute modification des équipements existants nécessitera la consignation générale du tableau.

36 INDICE DE SERVICE : 312 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Réaliser les essais d automatisme hors puissance. Les opérations d évolution définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont prédéterminées ( puissance et technologie ). CONSEIL : La volonté de privilégier l évolution devrait conduire à un niveau de maintenance ISx2x minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global aux UF existantes. Accès individuel aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. Indication de la position d essai des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans les positions de sectionnement et d essai des UF. IPxxB minimum dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. Forme : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues avec réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions fixes directes sur jeu de barres pour les UF existantes ( ex : solution boulonnée... ). Connexions déjà réalisées par le tableautier sur les extensions prévues. Mise en place de la partie active de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée,... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à 1h.

37 Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Se limite à l ajout de parties actives d UF dont les parties fixes sont prévues à l origine. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiables.

38 INDICE DE SERVICE : 313 A. Descriptif du besoin exprimé : Consigner ou condamner individuellement les UF. Réaliser les essais d automatisme hors puissance. Les opérations d évolution non nécessairement définies lors de l investissement sont possibles sans consignation générale du tableau en respectant les procédures d habilitation définies ci - dessous. Ces opérations d évolution sont libres ( puissance et technologie ) dans les limites imposées par le tableautier. CONSEIL : La volonté de privilégier l exploitation et l évolution devrait conduire à un niveau de maintenance ISx2x minimum. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès global aux UF existantes. Accès individuel aux UF d extension. Indication de la position de sectionnement des UF. Indication de la position d essai des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. IPxxB minimum si accès au système de consignation de l UF après ouverture de la porte globale. Maintien de l IP du tableau dans les positions de sectionnement et d essai des UF. IPxxB minimum dans la zone d extension après retrait du panneau ou écran d obturation. D. Forme : Forme 1 minimum. Forme 2b minimum dans la zone d extension. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Prévues sans nécessité de réserves équipées en parties fixes. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions fixes directes sur jeu de barres pour les UF existantes ( ex : solution boulonnée... ). Connexions élastiques ou automatiques ( ex : pinces... ). Mise en place de l UF sous tension. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes.

39 H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention supérieur à1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : B2 / BR. EVOLUTION : B1. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION : Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Evolution optimale. Elle permet l ajout d UF complètes non nécessairement définies à l origine dans les limites imposées par le tableautier. Des dispositions particulières ( IP > = xxb ) sont prévues dans la zone d extension. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Seuls les réglages accessibles en face avant sont modifiables.

40 INDICE DE SERVICE : 321 A. Descriptif du besoin exprimé : Consignation générale du tableau pour toute opération d évolution. Consigner ou condamner individuellement les UF. Réaliser les essais d automatisme hors puissance. Remettre en service l installation après défaillance en moins d une heure. B. Technologie du tableau : FACE AVANT : Accès individuel aux UF existantes. Indication de la position de sectionnement des UF. Indication de la position d essai des UF. C. IP : IP2x minimum portes fermées. Maintien de l IP du tableau dans les positions de sectionnement et d essai des UF. IPxxB minimum dans l emplacement de l UF concernée par l opération de maintenance. D. Forme : Forme 3b minimum. E. Condamnation : Condamnation individuelle des UF. F. Extensions : Non prévues. G. Unité fonctionnelle : CONNEXIONS PUISSANCE AMONT : Connexions élastiques ( ex : pinces... ) ou précâblées sur un organe de sectionnement par le tableautier. CONNEXIONS PUISSANCE AVAL : Connexions fixes directes sur les bornes aval de l UF ( ex : solution boulonnée... ). CONNEXIONS CIRCUITS AUXILIAIRES : Connexions sur bornes. H. MOBILITE DES UF : Temps d intervention compris entre1 / 4h et 1h. Personnels impliqués : EXPLOITATION : B1 / B0. MAINTENANCE : BR / B1V. EVOLUTION : B2V / BR. Limite de la solution : LIMITES A L EXPLOITATION :

41 Toute manoeuvre ( ouverture, fermeture, consignation, condamnation,... ) peut être exécutée par du personnel non électricien mais habilité. LIMITES A LA MAINTENANCE : Toute opération de maintenance doit être réalisée par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension. LIMITES A L EVOLUTION : AJOUT D EQUIPEMENTS : Indisponibilité totale de l installation pendant le temps d intervention pour une durée indéterminée. MODIFICATION D EQUIPEMENTS : Toute opération d évolution des UF existantes ( réglage, ajout d auxiliaires,... ) non accessibles en face avant doit être faite par du personnel électricien ( chargé d intervention ) habilité à travailler à proximité de pièces nues sous tension.

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS

Coffret comptage S19. Fiche Technique V0 Version du 01/09/2011. Guide Matériel 1- GÉNÉRALITÉS 2- DESCRIPTION 3- DIMENSIONS 1- GÉNÉRALITÉS Le coffret comptage S19 est destiné au raccordement des clients basse tension dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kva et limitée à 250 kva. Celui-ci, conformément à la NF C 14-100,

Plus en détail

La solution flexible

La solution flexible La solution flexible Solution Tableau IS 111 à IS 333 La tôlerie Une solution adaptée à vos besoins Utilisation de revêtements en aluzinc (ossatures et éléments de cloisonnement) permettant une bonne tenue

Plus en détail

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510

La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La nouvelle habilitation électrique version 2012 est arrivée NF C 18-510 La norme NF C 18-510 «Opérations sur les ouvrages et installations électriques dans un environnement électrique Prévention du risque

Plus en détail

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de. tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable Habilitation 4 Différents travaux S 5.1 1. Travaux Hors Tension Le travail hors tension s effectue en éliminant toutes les sources de tension électrique présentes dans le circuit. L opération indispensable

Plus en détail

La formation Pré-habilitation électrique

La formation Pré-habilitation électrique La formation Pré-habilitation électrique Qui est concerné? Les personnes utilisatrices des installations et ou des équipements électriques. Les personnes effectuant des opérations sur les installations

Plus en détail

L HABILITATION EN ELECTRICITE

L HABILITATION EN ELECTRICITE JUILLET 2015 L HABILITATION EN ELECTRICITE Démarche en vue de l habilitation du personnel de la DASCO. 1. LA DEFINITION DE L HABILITATION Le décret 88-1056 du 14 novembre 1988 fixe les dispositions relatives

Plus en détail

Prévention point doc Prévention point doc

Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Prévention point doc Evolution des habilitations électriques Au 26 avril 2012 Obligations règlementaires Le titre d habilitation est une autorisation délivrée par l employeur qui détermine

Plus en détail

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations

MODIFICATION/MAINTENANCE D UNE INSTALLATION ELECTRIQUE 15 janvier 2014 SOMMAIRE. A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations SOMMAIRE A/ Modification d une installation électrique A1/ Cahier des charges A2/ Redimensionnement des protections et des canalisations A3/ Application pratique: Montage n 2 B/ Maintenance d une installation

Plus en détail

Industrie M11-4. www.greta-lorraine.fr. Objectifs. Contenus. Méthodes. Les. formation

Industrie M11-4. www.greta-lorraine.fr. Objectifs. Contenus. Méthodes. Les. formation Se préparer à l habilitation électrique en tant que personnel électricien réalisant des travaux et des interventions sur des installations électriques Habilitations B1 - B1V - B2 - B2V - BR - BC - BE essais

Plus en détail

Choisir la bonne habilitation

Choisir la bonne habilitation Choisir la bonne habilitation selon la norme NF C 18-510 Mise à jour : 13/12/2012 Fiche d aide aux choix des habilitations électriques de vos salariés Cette fiche vous permet de définir le(s) type de(s)

Plus en détail

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique

Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6. Sécurité électrique Situations pédagogiques à risques / Utilisation de l électricité Fiche 07N Page 1 / 6 Contexte légal : Sécurité électrique BO N 10 de mars 1998. «La mise en œuvre, dans les établissements scolaires, des

Plus en détail

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur)

Habilitation Electrique B0 & B0V. Préparation théorique. Dossier B0V : vidéo Classes branchées (version professeur) page 1 / 10 Habilitation Electrique B0 & B0V Préparation théorique 1/ Exploitation du film «Classe Branchés»............................. p 2 2/ Organismes agréés..............................................

Plus en détail

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise L habilitation est la reconnaissance par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en sécurité les tâches fixées L habilitation : un élément primordial de la politique Sécurité de l entreprise

Plus en détail

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE

COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE COLLOQUE NATIONAL de la PERFORMANCE INDUSTRIELLE La maintenance des équipements à risque Monsieur SOHIER Société EDF Mise en sécurité des équipements à risque Les règles fondamentales de sécurité des personnes

Plus en détail

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE

CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE CHAPITRE N 9 TITRE: HABILITATION ELECTRIQUE COMPETENCES VISEES: - Identifier les matériels qui concourent à la protection des personnes Habilitation électrique_gelv2k5.doc 2. Les ouvrages électriques.

Plus en détail

Titre d'habilitation

Titre d'habilitation Titre d'habilitation 1 Symboles des Habilitations : 1.1 Le Premier caractère B ou H : Le premier caractère indique le DOMAINE DE TENSION de la partie des OUVRAGES ou des INSTALLATIONS sur lesquels ou dans

Plus en détail

REFERENTIEL TECHNIQUE

REFERENTIEL TECHNIQUE REFERENTIEL TECHNIQUE A. L INSTALLATION DE L UTILISATEUR ET SON RACCORDEMENT A.1 RACCORDEMENT A.1.2 PROCEDURE DE RACCORDEMENT A.1.2.3 ETUDES ET METHODES ASSOCIEES A.1.2.3.1 GENERALITES RACCORDEMENT AU

Plus en détail

Sommaire. Définition des décrets d applications

Sommaire. Définition des décrets d applications Prévention des risques électriques Bienvenue! Mis en ligne le 13/02/2012 Sommaire Définition des décrets d applications Norme NF C 18-510: Processus d une habilitation électrique Principe et articulation

Plus en détail

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique.

Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. Page 1 sur 17 Nul professionnel de l électricité ne doit ignorer ou minimiser les dangers du courant électrique. 1) LES EFFETS PHYSIOLOGIQUES : A) L INFLUENCE DU COURANT DANS LE CORPS HUMAIN : Effets du

Plus en détail

Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma.

Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Le courant électrique est dangereux à partir de 10 ma. Comment réduire les accidents du travail d'origine électrique " LE TITRE D"HABILITATION " 21 / 06 / 2007 fin Juin 2007 Un titre d'habilitation doit

Plus en détail

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine

Chargé d opérations de mesurages. BE mesure. Formation à l'habilitation électrique - module BE mesurecollectif Homo Habilis Aquitaine Chargé d opérations de mesurages BE mesure Formation à l habilitation électrique Module de formation spécifique du Chargé d opérations de mesurages Basse Tension BE mesure 2 Accès au module de formation

Plus en détail

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be

Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Vidyas - Parc scientifique Fleming, Fond des Més, 4 1348 Louvain-la-Neuve Tel. : 010 456 561 - info@vidyas.be www.vidyas.be Démarches à suivre en vue de L'habilitation des personnes en électricité Table

Plus en détail

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION

CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION CHAPITRE IV VOISINAGE ET MOYENS DE PROTECTION 4.1 LES ZONES DE VOISINAGE réf : UTE C18.510 : 2.2 / 2.5 / 6.3 / 9.4 Les Locaux Réservés aux Electriciens (LRE) sont des enceintes normalement maintenues fermées

Plus en détail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail

Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Modifications des mesures de prévention des risques électriques sur les lieux de travail Trois décrets du 30 août 2010 modifient les obligations de l employeur en cas d utilisation d installations électriques

Plus en détail

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1

......................................................... SECURITE ELECTRIQUE. L HABILITATION ELECTRIQUE Page 1 L HABILITATION ELECTRIQUE 1 / DEFINTION DE L HABILITATION ELECTRIQUE D après l UTE C18 510 Art. 3.2.1 :.................. 2 / DOMAINE D UTILISATION L'habilitation est nécessaire notamment pour : 3 / CONDITIONS

Plus en détail

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification

Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 04/02/2016. Fiche formation Formation habilitation électrique - Niveau B1 B1v B2 B2v BR BC BE mesurage BE vérification - N : 13804 -

Plus en détail

FORMATION ET HABILITATION N 1

FORMATION ET HABILITATION N 1 FORMATION ET HABILITATION N 1 Objectifs : - décoder les différents types d habilitations - s informer sur l organisation des formations à la prévention des risques électriques Mise en situation : Alors

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS

TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 QUESTIONS RÉPONSES OBSERVATIONS TEST DE CONNAISSANCES POUR L HABILITATION BR 1/6 Y a til une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension? Le temps de passage du courant électrique dans le

Plus en détail

TABLEAUX ELECTRIQUES TABLEAUX ELECTRIQUES NORMALISES BASSE TENSION A ELEMENTS MODULAIRES

TABLEAUX ELECTRIQUES TABLEAUX ELECTRIQUES NORMALISES BASSE TENSION A ELEMENTS MODULAIRES TABLEAUX ELECTRIQUES TABLEAUX ELECTRIQUES NORMALISES BASSE TENSION A ELEMENTS MODULAIRES entreprise 4 ENTERPRISE LES TABLEAUX ELECTRIQUES DE LA LIGNE MULTISYSTEM 5 La ligne MULTISYSTEM 6 Normes de références

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS

ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS ETUDE DES SYSTEMES TECHNIQUES INDUSTRIELS LT Paul Emile Victor CLASSE DE 1 GE PREVENTION DES RISQUES ELECTRIQUES I INTRODUCTION décret 88-1056 du 14 novembre 1988: ce décret traite de la protection des

Plus en détail

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme Ce que vous devez savoir sur l habilitation électrique UTE NF C 18-510, UTE C 18-510-1, UTE C 18-510-2, UTE C 18-531, UTE C 18-540, UTE C 18-550, et le comparatif de la publication UTE C 18-510 à la norme

Plus en détail

S.A.V. Passeo 500 150 S 9 013 303 -V2

S.A.V. Passeo 500 150 S 9 013 303 -V2 S.A.V Passeo 500 50 S 9 03 303 -V Raccordements électriques Raccordements électriques Les étapes : Position du boîtier électrique sur le pilier. Fixation du boîtier électrique sur le pilier. Raccordement

Plus en détail

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29

VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 VEILLE RÉGLEMENTAIRE Sécurité des personnes Fiche VRE.29 Installations électriques Code du Travail Articles R4215-1 à R4215-3 Décret n 82-167 du 16 février 1982 relatif aux mesures particulières destinées

Plus en détail

Régulateur de dessalinisation RD-1. 1- Description du régulateur. 2- Limitation de la conductivité. http:// www.vycindustrial.com

Régulateur de dessalinisation RD-1. 1- Description du régulateur. 2- Limitation de la conductivité. http:// www.vycindustrial.com Régulateur de dessalinisation RD-1 Le régulateur de dessalinisation RD-1, installé sur le panneau de commande, limite et contrôle la conductivité de l eau de la chaudière. Une conductivité située dans

Plus en détail

Communication technique: SECTIONNEUR Leçon 3 SECTIONNEUR. ( Leçon 3 )

Communication technique: SECTIONNEUR Leçon 3 SECTIONNEUR. ( Leçon 3 ) SECTIONNEUR ( Leçon 3 ) SECTIONNEUR Un même réseau pouvant alimenter plusieurs machines, il est impératif que chacune d entre elles puisse être mise séparément hors tension, cette opération devant être

Plus en détail

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer

SéConForm FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE. FORMATION ATEX (risque explosion) Sécurité, Conseil, Formation. Savoir avancer FORMATION ELECTRICITE FORMATION LEVAGE FORMATION ATEX (risque explosion) SéConForm Sécurité, Conseil, Formation GOARDOU Vincent 06.82.08.07.52 vincent.goardou@sfr.fr Savoir avancer Formations «Sécurité

Plus en détail

CONSTRUCTEUR D ORIGINE CEI 61439 Jusqu à 6300 A IS 111 à IS 333

CONSTRUCTEUR D ORIGINE CEI 61439 Jusqu à 6300 A IS 111 à IS 333 CONSTRUCTEUR D ORIGINE CEI 61439 Jusqu à 6300 A IS 111 à IS 333 LE TABLEAU COMPACT, FLEXIBLE & INTELLIGENT UNITÉS FONCTIONNELLES Le tableau permet d intégrer et de combiner tous types d Unités Fonctionnelles*.

Plus en détail

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur

Système Habilis. Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document professeur Système Habilis Institut Schneider Formation / MD1AD51H Système Habilis Manuel de travaux pratiques «Habilitation» Document

Plus en détail

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M

RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M juin11 Composants et fournitures électromécaniques RÉGULATEUR DE PRESSION SECURITÉ MANQUE D EAU Type BRIO 2000 M Notice d utilisation ATEC FRANCE 25 rue de la source - 33170 GRADIGNAN Tél. 05 56 89 92

Plus en détail

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4

Nom:. Prénom:. Date: TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Nom:. Prénom:. Date:. TEST DE CONNAISSANCE POUR L HABILITATION B2 / B2V 1/4 Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres sous tension?

Plus en détail

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES

FORMATION AUX HABILITATIONS ELECTRIQUES Durée : 14 heures 2 journées Personnels non électriciens travaillant à proximité ou au voisinage d installations électriques, ou effectuant des travaux élémentaires simples - Documentation fournie à chacun

Plus en détail

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension

Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Raccordement d une installation de bio-méthanisation au réseau de distribution publique basse tension Document réalisé par Michel LAMBERT 1 1. Description du projet 1.1 Schéma de principe Réseau de distribution

Plus en détail

NF C18-510 APPLICABLE 21 JANVIER 2012. Module et durée de formation

NF C18-510 APPLICABLE 21 JANVIER 2012. Module et durée de formation Vous présente NF C18-510 APPLICABLE 21 JANVIER 2012 Module et durée de formation Module Tronc commun spécifique HTB MT: Module Technique Module TC2 : Tronc commun 2 Evaluation théorique Evaluation pratique

Plus en détail

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec

Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec BC Programme général des essais de validation et de performance des centrales biomasses raccordées au réseau de distribution d'hydro-québec Rédigé par : Essais spécialisés de transport (TransÉnergie) Pour

Plus en détail

MAINTENANCE SERVICES & puissance. spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment

MAINTENANCE SERVICES & puissance. spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment CONTRAT DE MAINTENANCE INSTALLATION ELECTRIQUE BASSE TENSION S130 SERVICES & MAINTENANCE puissance spécialiste mondial des infrastructures électriques et numériques du bâtiment VOS BESOINS évoluent NOS

Plus en détail

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr

03 89 20 36 00-03 89 20 36 29 - cdg68@calixo.net - www.cdg68.fr Circulaire n 36/2012 Cl. C 44 Colmar, le 04 septembre 2012 Màj janvier 2013 C E N T R E d e G E S T I O N d u H A U T - R H I N FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 2 2, rue Wi l s o n - 6 8 0 2 7 C OLMAR CEDEX

Plus en détail

CENTRALE D ALARME NX 421

CENTRALE D ALARME NX 421 CENTRALE D ALARME NX 421 Vis d ouverture du coffret Témoin d état marche Voyants d état et de mémoire des zones Témoin de présence secteur Voyant d état et de mémoire «Autoprotection» Serrure de commande

Plus en détail

Votre partenaire formation

Votre partenaire formation 2013 200 formations 10 domaines d expertise Votre partenaire formation Vallée de la Bresle Pays de Bray Picardie maritime Zone Industrielle des Marais 76340 BLANGY-SUR-BRESLE Tél : 02 32 97 47 00 Fax :

Plus en détail

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES

CONTRÔLE DES CONNAISSANCES Partie 1: LES NIVEAU D'HABILITATION Objectif : Nommer les limites d'habilitations Enoncé : Face au différentes interventions, manœuvres et travau, cocher la colonne qui correspond au niveau d'habilitation

Plus en détail

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités

I) Les dangers de l électricité 1.1 Généralités Le courant électrique est utilisé partout dans la vie de l homme et des entreprises d où son importance. Malgré tout il reste très dangereux, en France on compte chaque année : Près de 1500 accidents dus

Plus en détail

EXECUTANT Programme sur 1 jour

EXECUTANT Programme sur 1 jour GP-HAB-B0H0-EX-GEN Préparation à l habilitation B0-H0 pour un personnel non électricien - Exécutant Comprendre le risque et savoir prendre les mesures de sécurité adaptées pour des opérations non-s dans

Plus en détail

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS

PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS PRÉPARATION À L HABILITATION ÉLECTRIQUE FICHES PRODUITS DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C 18-510 qui est le document de référence

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES

ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE HABILITATIONS ÉLECTRIQUES Connaissance et Maîtrise des Phénomènes Physiques et Chimiques ÉLECTRICITÉ INDUSTRIELLE Ingénieurs en Sécurité Industrielle HABILITATIONS ÉLECTRIQUES I - RÉGLEMENTATION... 1 1 - Différents types de travaux...1

Plus en détail

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage)

FORMATION : Opérations sur les ouvrages et installations électriques (BE Manœuvre-BS / Initial ou Recyclage) Module Tronc commun n 1 avec module Manœuvre en bas se tension (BE Manœuvre) et module Intervention BT de remplacement et raccordement (BS). Initial ou Recyclage Conformément à la norme NF C 18-510 Public

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION

LES ETAPES DE LA CONSIGNATION LES ETAPES DE LA CONSIGNATION 1) Consignation Consigner un ouvrage, c'est effectuer un ensemble d'opérations destinées à mettre et à maintenir hors tension, tout ou partie d'un ouvrage afin d'assurer la

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE. La sécurité électrique des interventions. La mise en sécurité. N 10 - Mars 2001

CAHIER TECHNIQUE. La sécurité électrique des interventions. La mise en sécurité. N 10 - Mars 2001 N 10 - Mars 2001 AFFAIRES I La sécurité électrique des interventions Des matériels aux caractéristiques garanties, disposant d un niveau de performances éprouvé. Formation et responsabilité des hommes.

Plus en détail

Instructions de service Commande AS 210 B

Instructions de service Commande AS 210 B Instructions de service ommande S 0 B ntriebe für Rolltore SEKTIONLTORNTRIEBE S F ufsteckantriebe Boxufsteckantriebe DF Boxufsteckantriebe,, KU 7 KU KE 7 KE N 7 N min ntriebsdrehmoment btriebsdrehzahl

Plus en détail

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence.

Voie qui mène vers un emplacement sûr en cas d'urgence. 5.6.4 Classification 5.6.2.10 Service de veille Etat de service d'un système d'éclairage dans lequel les lampes de l'éclairage de secours sont en service uniquement après une défaillance de l'alimentation

Plus en détail

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006

CCH 2004-01. CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 CAHIER DES CHARGES AFG Novembre 2006 Edition : 3 Dispositifs indémontables robinet de sécurité à obturation automatique intégrée / tuyau flexible métallique onduleux XP E 29-140 / NF D 36-121 Sommaire

Plus en détail

CONSULTATION SIMPLIFIEE

CONSULTATION SIMPLIFIEE Centre d Orléans S.D.A.R. Le CONSULTATION SIMPLIFIEE CAHIER DES CHARGES DU CONTRAT DE MAINTENANCE & DEPANNAGE DES INSTALLATIONS DE PRODUCTION DE "CHAUD" DU CENTRE DE RECHERCHE INRA D ORLEANS Le D.S.A.

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL L HABILITATION ELECTRIQUE Mars 2016 Pôle Prévention et Santé au Travail Tél. : 02 96 58 23 84 prevention@cdg22.fr PRESENTATION Les accidents d origine électrique sont rares

Plus en détail

Atelier A : Palettiseur

Atelier A : Palettiseur Atelier A : Palettiseur APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format APA01 : Changement de format Page 1 Buts de l exercice : Dans les productions continues ou les très grandes séries, les

Plus en détail

L installation électrique

L installation électrique Georges Fénié Élodie Diederichs L installation électrique dans l Habitat existant Groupe Eyrolles, 2011, ISBN 978-2-212-13309-7 l'installation électrique SOMMAIRE Chapitre 1 - Généralités...7 Domaine d

Plus en détail

Une centrale photovoltaïque

Une centrale photovoltaïque Cahier des charges: Une centrale photovoltaïque Date limite de l offre : 5 novembre 2008 NOTA : une réponse détaillée est exigée pour chaque caractéristique technique présentée ci-dessous Caractéristiques

Plus en détail

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti

Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti Ingénierie Expertise & assistance pour la performance énergétique du bâti RAPPORT DE L ETAT DE L INSTALLATION INTERIEURE D ELECTRICITE D IMMEUBLE(S) A USAGE D HABITATION La présente mission consiste à

Plus en détail

PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE.

PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE. Le 16 Février 2012 PROGRAMME TECHNIQUE DETAILLE DE LA CONSTRUCTION D UN BOULODROME AU TERRAIN DE LA GUERRIE. SOMMAIRE FASCICULE 1 CONCEPTION... 3 1.1 PRESENTATION DE L OPERATION... 3 1.1.1 OBJET DE L OPERATION...

Plus en détail

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS

Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Habilitation électrique NF C 18-510 Préparation à l'habilitation électrique FICHES TECHNIQUES DES FORMATIONS Ce qui a changé dans la nouvelle réglementation Le guide UTE C 18 510 devient une norme NF C

Plus en détail

UNIVERSITÉ CONCOURS ITRF SESSION 2015 DE MONTPELLIER. F i c h e d e p o s t e. Technicien électrotechnicien

UNIVERSITÉ CONCOURS ITRF SESSION 2015 DE MONTPELLIER. F i c h e d e p o s t e. Technicien électrotechnicien UNIVERSITÉ CONCOURS ITRF SESSION 2015 DE MONTPELLIER F i c h e d e p o s t e Technicien électrotechnicien Corps : Technicien Nature du concours : externe Branche d activités professionnelles (B.A.P.) :

Plus en détail

Branchements collectifs et colonnes électriques.

Branchements collectifs et colonnes électriques. Document d autocontrôle pour le maître d ouvrage ou son représentant Branchements collectifs et colonnes électriques. N affaire :... Libellé :... Adresse :... Commune :... Rénovation Bâtiment :... Escalier

Plus en détail

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas.

Préface. Ce guide est basé sur l offre Système P et donne les spécificités du Système G, au cas par cas. Préface Vous venez d acquérir un tableau BT Prisma Plus de la marque Merlin Gerin (coffret ou armoire Système G / cellule Système P) et nous vous en remercions. Afin de préserver ses caractéristiques de

Plus en détail

7.2-36 kv, 1250-2500 A, 25 ka CELLULES ( METAL-CLAD )

7.2-36 kv, 1250-2500 A, 25 ka CELLULES ( METAL-CLAD ) 7.2-36 kv, 1250-2500 A, 25 ka CELLULES ( METAL-CLAD ) S.A. ULUSOY FABRICATION, ENGAGEMENT ET COMMERCE ELECTRIQUE 1. Organize Sanayi Bölgesi Oðuz Cad. No: 6 06935 Sincan ANKARA TURQUIE Tel : 0 312 267 07

Plus en détail

Ressources Formation en vue de l habilitation... Chap. 7

Ressources Formation en vue de l habilitation... Chap. 7 1 Introduction. 1.1 Présentation. La formation à l habilitation s appuie sur la norme NFC 18510 qu il est impératif de consulter. C est LE TEXTE de référence dans le domaine!!! En annexe figure une synthèse

Plus en détail

ÉTAT DE L INSTALLATION INTÉRIEURE D ÉLECTRICITÉ

ÉTAT DE L INSTALLATION INTÉRIEURE D ÉLECTRICITÉ V2 08/2011 ÉTAT DE L INSTALLATION INTÉRIEURE D ÉLECTRICITÉ Bien immobilier 82, rue Ledru Rollin 51100 REIMS N dossier : 151213200000008 Propriétaire REIMS METROPOLE 1, place de l Hôtel de Ville 51100 REIMS

Plus en détail

DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES

DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES DTR HABILITATIONS ELECTRIQUES Concernant la sécurité électrique, seuls les articles R4215-1 à R4215-3 traitent du sujet de l électricité, et renvoient au décret du 14 novembre 1988. Voici deux articles

Plus en détail

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit

KIT BS Interventions. Spécial NFC 18-510. L essentiel sans concession! Réf. : Kit-18510-BS comprenant : ATTENTION non inclus dans le kit KIT BS Interventions L essentiel sans concession! Spécial NFC 18-510 Réf. : Kit-18510-BS comprenant : - 1 macaron de condamnation Réf. AP-467-1 condamnateur de disjoncteur Réf. AL-201-C/1-1 paire de lunettes

Plus en détail

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage

Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage Câblage électrique Préparation des 4 TP «Câblage» de l UE «Electricité» 1- Le risque électrique 2- Appareillage 3- Schémas électriques Câblage 1 Câblage électrique 1- Le risque électrique Risque électrique

Plus en détail

«L HABILITATION est la reconnaissance par l EMPLOYEUR, de la capacité d une personne placée sous son autorité, à accomplir en sécurité vis-à-vis du

«L HABILITATION est la reconnaissance par l EMPLOYEUR, de la capacité d une personne placée sous son autorité, à accomplir en sécurité vis-à-vis du L habilitation électrique «L HABILITATION est la reconnaissance par l EMPLOYEUR, de la capacité d une personne placée sous son autorité, à accomplir en sécurité vis-à-vis du risque électrique, les tâches

Plus en détail

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V

TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B1 / B1V TEST DE CONNAISSANCES POUR HABILITATION B / BV QUESTIONS RÉPONSES - OBSERVATIONS BAREME Connaissances générales Y a t-il une différence apparente entre un jeu de barres hors tension et un jeu de barres

Plus en détail

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV

REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL. Technicien d'equipement en Electricité. Niveau IV REFERENTIEL EMPLOI ACTIVITES COMPETENCES DU TITRE PROFESSIONNEL Technicien d'equipement en Electricité Niveau IV Site : http://www.emploi.gouv.fr SOMMAIRE Pages Présentation de l évolution du Titre Professionnel...5

Plus en détail

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé)

Notice de branchement et de programmation. Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) Notice de branchement et de programmation N 1700 N 9110 Coffret PIC 4410 230V (Monophasé) 09/15 Moteur Axial - Tubulaire - Optimax 133 (Document réservé aux installateurs) Sommaire Matériel nécessaire

Plus en détail

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE

Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Cadenasser pour la vie SENSIBILISATION AU CADENASSAGE Dans cet ouvrage, les génériques masculins sont utilisés sans discrimination et uniquement pour alléger le texte. Toute reproduction doit être autorisée

Plus en détail

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014

Prévention des risques professionnels en BTS FED. Sommaire. Projet pe dagogique. BTS FED Prévention des risques professionnels 2014 Projet pe dagogique Prévention des risques professionnels en BTS FED Yannick HEMERY, Fabien JONQUIERE, Luc ROLOS, Sommaire Intention pédagogique 1 Prévention des risques et référentiel BTS FED 2 Référentiel

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes

REFERENTIEL DU CQPM. Réalisation d interventions de maintenance préventive en Mécanique, Électrotechnique, Automatismes COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : B Dernière modification : 08/11/2006 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Technicien (ne) en maintenance industrielle

Plus en détail

SOMMAIRE GENERALITES. Assistance

SOMMAIRE GENERALITES. Assistance SOMMAIRE GENERALITES 1 Consignes de sécurité 1 Description du produit 2 Fonctionnement et utilisation 2 Entretien 5 Recyclage 5 CARACTÉRISTIQUES TECHNIQUES 5 GENERALITES Nous vous remercions d avoir choisi

Plus en détail

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT.

Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. Le CFA bâtiment de Tulle est centre de formation à l habilitation électrique référencé par le CARSAT. «L habilitation est la reconnaissance, par l employeur, de la capacité d une personne à accomplir en

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4

NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4 NOTICE D UTILISATION DE LA CARTE DE COMMANDE URBACO U200 ET U201 Référence : 002ZU200 Version V4 CE MANUEL EST DESTINE AU PERSONNEL RESPONSABLE DE L INSTALLATION, DE L EXPLOITATION ET DE L ENTRETIEN DE

Plus en détail

Manuel d'utilisation et d'entretien IM05805023R Entrée en vigueur mai 2012. EATON XTJP / XTJY Commandes de pompe régulatrice de pression

Manuel d'utilisation et d'entretien IM05805023R Entrée en vigueur mai 2012. EATON XTJP / XTJY Commandes de pompe régulatrice de pression Entrée en vigueur mai 2012 Description 1. INSTALLATION ET ASSEMBLAGE DE LA COMMANDE...3 2. CÂBLAGE POUR LA PRESSION D'ALIMENTATION...3 3. RACCORDEMENTS ÉLECTRIQUES...3 3.1 CONSIGNES CONCERNANT LES VÉRIFICATIONS

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE FINSECUR DÉTECTEUR AUTONOME DÉCLENCHEUR - LOTUS

FICHE TECHNIQUE FINSECUR DÉTECTEUR AUTONOME DÉCLENCHEUR - LOTUS NOTICE D INSTALLATION & D UTILISATION Ref. LOTUS-I, TYPE I (secouru) pour établissements Le D.A.D. commander (Détecteur des Autonome organes Déclencheur) asservis dans est utilisé les Ref. LOTUS-II, TYPE

Plus en détail

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa)

Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités constitutives du diplôme (annexe IIa) Unités professionnelles (U11, U2, U31, U32, U33) La définition du contenu des unités du diplôme a pour but de préciser, pour chacune d elles, quelles tâches

Plus en détail

L HABILITATION ELECTRIQUE

L HABILITATION ELECTRIQUE L HABILITATION ELECTRIQUE intervenant S. GUIMBER APAVE SUDEUROPE Présentation APAVE le 12/10/2006 2 SOMMAIRE Risques électriques Habilitation électrique Points importants de la C18-510 Titre d habilitation

Plus en détail

Ce tableau vous permettra de déterminer l'habilitation Electrique nécessaire pour réaliser différents types d'activités.

Ce tableau vous permettra de déterminer l'habilitation Electrique nécessaire pour réaliser différents types d'activités. Ce tableau vous permettra de déterminer l'habilitation Electrique nécessaire pour réaliser différents types d'activités. Activités Réaliser des travaux non-électriques sous les ordres d'un Responsable

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE

DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE DIAGNOSTIC DE L'ETAT DE L'INSTALLATION INTERIEURE D'ELECTRICITE Articles L 134-7 et R 134-10 à 13 du code de la construction et de l'habitation. Arrêté du 4 avril 2011 modifiant l arrêté du 8 juillet 2008

Plus en détail

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone

Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret. Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur didactisé ALTIVAR31 en coffret Etudier et mettre en œuvre les variateurs de vitesse pour moteur asynchrone Variateur ALTIVAR31 en coffret 1. Présentation de l Equipement L ensemble variateur

Plus en détail

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES

PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Formation à la prévention des risques électriques PARTIE B RECOMMANDATIONS PÉDAGOGIQUES DES FILIÈRES DE FORMATION ET DES SECTIONS PLUS PARTICULIÈREMENT CONCERNÉES PAR LES RISQUES ÉLECTRIQUES Partie B :

Plus en détail

SEVAX. Serrure Motorisée Asservie S.M.A. 10000037790 Ve D Manuel installation MAJ le 03.11.11

SEVAX. Serrure Motorisée Asservie S.M.A. 10000037790 Ve D Manuel installation MAJ le 03.11.11 Serrure Motorisée Asservie SEVAX Verrouillage motorisé 1 / 2 point (s). Système à sécurité positive (rupture de courant) Conforme à la norme NFS 61937 (1990) Fiche XIV N PV CNPP : SD 09 00 57 Page 1 sur

Plus en détail

État de l installation intérieure d Électricité

État de l installation intérieure d Électricité État de l installation intérieure d Électricité Bien Immobilier Propriétaire Donneur d ordre Logement Distributeur d électricité 94, rue de Courcelles 51100 REIMS REIMS METROPOLE Direction de la Maintenance

Plus en détail

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva

supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Conditions de Raccordement d'un consommateur individuel au RPD Basse Tension pour une puissance supérieure à 36 kva et inférieure à 250 kva Résumé Ce modèle présente les conditions techniques, les types

Plus en détail

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. 1 COMMUNE DE Services Techniques MARCHE DE TRAVAUX DE RAVALEMENT DES FACADES DE L ECOLE BERLINGUEZ CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché passé selon la procédure : En application

Plus en détail

WinARC Transferts de PC à PC En Réseau (Windows Vista)

WinARC Transferts de PC à PC En Réseau (Windows Vista) Ligue 10 - Mini Bolid Club Pertuisien WinARC Transferts de PC à PC En Réseau (Windows Vista) http://www.ligue10.com/comptage Page 1 sur 10 Matériel nécessaire : Partie 1 : Matériel et Généralités 3 PC

Plus en détail

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800

GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE NPI 800 GUIDE DE PREMIERE UTILISATION PROTECTIONS NUMERIQUES POUR COURANTS PHASES ET HOMOPOLAIRE ICE - 11, rue Marcel Sembat - 94146 ALFORTVILLE CEDEX - France TEL. : (33) 01 41 79 76 00 - FAX : (33) 01 41 79

Plus en détail