DOSSIER DE PRESSE : CETELEM A 60 ANS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE 1953-2013 : CETELEM A 60 ANS"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE : CETELEM A 60 ANS En 1953, la Compagnie pour le financement des équipements électroménagers voit le jour : après la guerre, le salariat se développe et les besoins d équipement sont grands, mais les magasins ne peuvent pas «faire crédit», d autant que les biens comme les machines à laver ou les réfrigérateurs représentent plusieurs mois de salaire de l époque. Un nouveau métier est né en France. Depuis, Cetelem n a cessé de se transformer pour accompagner l évolution de la société avec les femmes et les hommes qui ont écrit son histoire : avec enthousiasme pendant les Trente Glorieuses, en conquête de l international dès la fin des années 80 et en prise de conscience sociétale et environnementale en accompagnement de la naissance du «conso-acteur» à partir des années Peu d entreprises ont eu le privilège de contribuer autant à la vie des Français comme Cetelem. Retrouvez les moments forts de l histoire de Cetelem et des évolutions de la consommation depuis 1953 dans ce dossier de presse. Contacts Presse : Claude Martin-Franz Mathilde Donovan Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

2 : accompagner l équipement des familles après-guerre L apparition d un modèle économique inédit en France et en Europe : une relation tripartite entre le consommateur, le distributeur et Cetelem Archives Cetelem Dans la société française Après la Seconde Guerre mondiale, au début des années 50, les Français sortent d une période de très grande privation, qui explique ce désir d améliorer leurs conditions de vie. Les changements qui s opèrent dans la structure familiale en ce début des Trente Glorieuses sont fondamentaux : les familles passent du modèle élargi au modèle nucléaire resserré sur les parents et les enfants, notamment grâce à un «État providence» qui verse retraites aux grands-parents et premières allocations familiales. La généralisation du salariat sécurise le budget parental. De 1953 à 1965, logements en moyenne sortent de terre, dans des grands ensembles qui comprennent tout le confort nécessaire. Dans le foyer, les pièces se spécialisent et les équipements modernes dont le réfrigérateur et le lave-linge sont les éléments centraux se standardisent petit à petit. Quant à la télévision, c est en 1954 qu elle fait son apparition avec premiers postes commercialisés dès la première année, alors que la publicité fait son apparition sur le petit écran à partir de Ce sont les prémices d une vie plus centrée sur soi, mais indispensable à l émancipation individuelle, freinée par une vie familiale jusqu alors plus communautaire. De nombreux objets et meubles continuent cependant de se transmettre, telle une dot, entre générations. Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

3 En 1952, la France ne compte que réfrigérateurs et machines à laver (un réfrigérateur équivaut alors à six mois de salaire de l époque) et les Français se privent ou demandent des escomptes aux commerçants, qui ne peuvent assumer le besoin de crédit des ménages. Cetelem va alors créer le modèle économique inédit du crédit en magasin. Chez Cetelem Boris Mera et Jacques de Fouchier décident de créer un organisme financier répondant aux besoins des fabricants, des commerçants et des consommateurs. Le 9 janvier 1953, Jacques de Fouchier, après une carrière politique auprès de Pierre Mendès France, définit les premières modalités d intervention entre l acheteur, le distributeur et l organisme de crédit, Cetelem. Dès 1954, l entreprise crée les premières machines mécanographiques afin de rendre possible le traitement de dossiers par milliers. C est en 1962 que Cetelem se dote de premiers ordinateurs IBM. Archives Cetelem Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

4 : blanc-brun, walkman et libération des mœurs Cetelem s adapte à la société de loisirs et développe le «Crédit en Poche» ainsi que le crédit en direct par téléphone pour répondre à tous les projets des familles Dans la société française C est l apogée des produits «bruns» (équipement destiné au salon ; TV, hi-fi ) et «blancs» (équipement destiné à la cuisine ou la salle de bains : lave-linge, réfrigérateur ), de même que celle de la robotique domestique parfois gadget, qui accompagne ce que l on peut qualifier de «frénésie» du confort. Le design et la décoration se standardisent également avec en chef de file l étagère «Billy» d IKEA qui voit le jour dès La vie en pavillon, la décoration, le jardinage, mais aussi le développement des équipements électroniques, comme les transistors puis le Walkman, accompagnent le développement de la vie familiale. L usage de chaque pièce de l habitation se fait moins strict, parents et enfants s y rassemblent davantage pour des activités en commun, mais chacun peut aussi y «faire sa vie». Les lourdes crises économiques mondiales (début des années 70 et 90) favorisent le repli sur soi et l apanage de la maison «cocon» dans laquelle on investit pour son confort. Archives Cetelem Le crédit favorise un accès égalitaire aux biens de consommation et Cetelem, au début des années 70, doit assurer un développement de masse, mais sécurisé, de son activité. Les loisirs, les travaux, la voiture sont autant de projets qui ont besoin d un financement «en direct». Chez Cetelem À la fin des années 70, Cetelem développe le crédit en direct pour les particuliers, c est-à-dire par téléphone (sans passer par un lieu de vente). Ces crédits permettent entre autres de financer les achats automobiles symbole de liberté et d indépendance, et surtout l équipement indispensable du salarié est également l année de la création du scoring, un outil statistique d aide à la décision qui permet de contrôler le niveau de risque, et dont la maîtrise est indispensable au développement pérenne de l entreprise. En 1986, juste après l apparition du tout premier Macintosh d Apple, Cetelem lance sa carte Aurore, après huit années de travail pour mettre en place cette innovation : elle permet à ses détenteurs de payer dans tous les magasins partenaires référencés «Aurore» et remplace son ancêtre, la carte Crédit en Poche, service créé en L Union européenne compte désormais 12 membres et devient un espace de circulation libre avec les accords de Schengen en La mondialisation, c est le chemin qu emprunte également Cetelem, qui s implante dans plusieurs pays européens comme la Belgique ou l Espagne. Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

5 : les Français donnent du «sens» à leur consommation et adoptent en masse les nouvelles technologies Cetelem intègre le groupe BNP Paribas et développe sa politique de crédit responsable Dans la société française En deux générations, notre société française a créé le modèle familial nucléaire, puis l a remis en cause. Les années 90 et 2000 sont marquées par la multiplication des divorces et l apparition des familles recomposées. Plus que jamais, le foyer devient «ruche» plutôt que «cocon», expressions consacrées par L Observateur Cetelem en 2002, dans laquelle chacun peut se retirer dans son univers pour mieux se retrouver autour de la cuisine par exemple, qui retrouve ses lettres de noblesse. Ainsi les budgets consacrés à la maison sont préservés malgré des temps ressentis plus durement par les familles, et les budgets bricolage et décoration ne sont pas rognés 1. Dans l espoir de pouvoir réduire sa dépendance à la collectivité (la crise de 2008 a encore renforcé le sentiment de repli sur soi), on note une augmentation des investissements dans les travaux d économie ou de production d énergie qui s accompagne parallèlement d une prise de conscience environnementale accrue. Les télécommunications et la technologie participent fortement à l évolution des mœurs et sont de nouvelles sources de dépenses pour les ménages. L électronique prend le relais de l électroménager, les écrans se multiplient, la maison est sur la voie du «100 % connecté». Depuis le fond de son lit, celui qu on appelle désormais communément le «consom acteur» organise sa consommation de façon plus rationnelle, en s appuyant entre autres sur les nouvelles technologies pour accéder aux services et aux informations les plus utiles. Chez Cetelem Dans le début des années 90, l arrivée de la téléphonie associée à l informatique permet à Cetelem de s équiper progressivement de plates-formes téléphoniques, qui donnent aux clients la possibilité d entrer en relation avec l entreprise plus facilement. Le début des années 2000 marque une nouvelle étape décisive avec l intégration de Cetelem au Groupe BNP Paribas. À l international, Cetelem, qui s était développé jusqu en Thaïlande ou en Corée du Sud dans les années 90, se recentre après la crise de 2008 sur des géographies plus stratégiques pour son modèle économique. Dès 1999, Internet fait son apparition dans la relation entre Cetelem et les distributeurs pour favoriser les échanges informatiques. De la même manière, il joue un rôle croissant entre Cetelem et ses clients avec le développement du crédit en ligne, puis du e-commerce. Le nombre de collaborateurs augmente pour atteindre en sera l année de naissance du fameux 2 personnage vert de Cetelem, qui accompagnera sa politique de crédit responsable afin de promouvoir l accès au crédit au plus grand nombre tout en luttant contre le surendettement. La France entre dans l ère de la consommation raisonnable et raisonnée. Cetelem défend ses avancées en matière de crédit responsable avec plusieurs initiatives marquantes : en 2006, dans ses publicités, Cetelem fait dire «non» à sa nouvelle mascotte à une demande de crédit. Dès 2010, l entreprise démarre l expérimentation d un système de détection des clients 1 En 2012, 71 % des Français déclarent envisager de faire des travaux dans les deux prochaines années (IFOP) % des Français interrogés reconnaissent le personnage et 63 % l attribuent à Cetelem (2012). Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

6 en difficulté, avant leur premier incident de paiement, par le biais d un algorithme perfectionné qui analyse la base clients de Cetelem en permanence. C est également l année où la Fondation Cetelem a recentré ses activités sur l éducation budgétaire, formant depuis plus de personnes avec l aide de ses associations partenaires. En 2011, Cetelem développe des produits d épargne et d assurance simples, afin de répondre aux nouvelles attentes des Français en matière de gestion de budget. «Parce que c est parfois dans votre intérêt, le crédit Cetelem sait aussi dire non s il le faut» Campagne publicitaire En 2011, Cetelem répond aux besoins de financement des jeunes avec un prêt personnel adapté et élargit son offre avec l épargne et l assurance pour proposer une approche globale de la gestion de budget. Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

7 : quels changements attendre dans notre quotidien? 2013 est le début d une nouvelle génération. Pour donner un aperçu de ce que pourrait être notre espace de vie demain, Cetelem a réuni en juin dans un lieu éphémère quelques-unes des technologies qui sont en cours de développement ou de déploiement et qui pourraient améliorer notre quotidien demain. Robotique de nouvelle génération et intelligence ambiante Le robot de nouvelle génération est l assistant d observation, de communication et de loisir culturel pour la maison. Autonome, apprenant et comportemental, il ne nécessite aucun réglage, apprentissage ou programmation. Il peut par exemple savoir si quelqu un est chez lui et va bien, préparer avec l aide du réfrigérateur connecté une liste de courses et l envoyer directement aux magasins, aider un enfant à faire un exercice de mathématiques, accompagner des personnes âgées, handicapées, entraîner la mémoire Ce robot peut avoir différentes formes : un luminaire, une plante, un animal de compagnie Pour plus d informations : Santé : la capsule d endoscopie La capsule d endoscopie intelligente est l un des objets d assistance nutritionnelle, de téléprévention et d analyse médicale de la maison. Elle permet de relever des indicateurs sur l ensemble du parcours, de la bouche aux intestins. C est un excellent moyen de prendre soin de sa santé, en liaison en temps réel avec son médecin. Elle fait partie de la trousse à pharmacie connectée, au même titre que l injecteur de microautomates d analyse sanguine, la lentille de prévention des troubles liés à la fatigue ou aux troubles nerveux, ou encore le vasoconstricteur de parois nasales pour limiter les ronflements. Assurer le lien d une personne avec son entourage : la bouilloire communicante La bouilloire communicante est l un des dispositifs ubiquitaires idéaux pour assurer le lien d une personne avec son entourage, son médecin, des applications et le big data. Identique à un ustensile courant, elle signale des ruptures d usage (allumée plus tôt ou plus tard que d habitude, éteinte un long moment ) qui informent instantanément d un événement ou d une évolution d un trouble neuropsychologique. Ne nécessitant aucun apprentissage ni manipulation, ou réglage particulier, elle donne localement ou à distance des indications précieuses sur son usage, par le biais d un graphique en temps réel et partagé dans «le nuage» 3. Elle rejoint la série d objets connectés de la maison (réfrigérateur, pèse-personne, siège des toilettes), permettant ainsi une analyse médicale permanente. Design culinaire «la viande» - Création Stéphane Bureaux «La perspective d avoir à nourrir près de 8 milliards d humains en 2030 engendre la nécessité de trouver une autre source d alimentation que celle issue de la nature : la nourriture de synthèse. Dans ce projet, nous avons littéralement fait pousser des feuilles de matière carnée, ce qui laisse la place à l invention d une nouvelle gastronomie.» Design culinaire «le fruit» - Création Stéphane Bureaux «Dans le même esprit, il sera possible de «designer» les aliments, dans le but d y intégrer tous les éléments dont l Homme a besoin, et d optimiser leur utilisation : par exemple, création d un fruit qui aurait la peau résistante d un agrume, la facilité d ouverture d une banane, la texture onctueuse d un avocat apportant lipides et potassium, le goût de la carotte et de l orange pour les vitamines, avec au centre grains de grenade et amandes pour l apport des glucides et protéines.» 3 En référence au Cloud Computing, un «nuage» est un parc de machines, d équipement de réseau et de logiciels maintenu par un fournisseur, que les consommateurs peuvent utiliser en libre service via Internet. Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

8 Le réfrigérateur du futur de Haier Le numéro 1 mondial des marques de gros électroménager 4 poursuit sa démarche d innovation. Fidèle à sa volonté d apporter des solutions simples, astucieuses et design aux consommateurs, Haier a développé un prototype de réfrigérateur qui livre ses secrets par simple contact. Au toucher, la paroi tactile s active et devient transparente pour observer le contenu sans avoir à ouvrir la porte. Doté d une fonction d identification, ce réfrigérateur permet d enregistrer les aliments déposés ainsi que toutes sortes de données telles que la gestion de stock ou les dates de péremption. Grâce à la fonction «suggestion», le consommateur peut pallier un manque de temps ou d inspiration : à partir des aliments enregistrés, ce réfrigérateur du futur propose des idées de recettes. Avec ce réfrigérateur tactile et interactif, Haier révèle au grand public sa vision du futur. Fabrication et distribution des biens : l impression 3D Une machine à dupliquer à l infini! À partir d un modèle en trois dimensions, l imprimante 3D permet d imprimer et donc de fabriquer nos moindres désirs matériels, plutôt que de subir ceux qu on nous impose : monture de lunettes, étui de téléphone portable ou encore notre propre maison. Dans le futur, il sera donc possible de fabriquer à la pièce les objets nécessaires du quotidien, à proximité des consommateurs. Le papier électronique à la rescousse de la déco Inventé au début des années 70, le papier électronique est la première révolution de l imprimé depuis son invention. Au lieu de déposer des pigments d encre ou de peinture sur le papier, le procédé consiste à y disposer des microcapsules contenant des particules mobiles pouvant changer de position. D excellente résolution, la lecture et l écriture sont identiques à son ancêtre classique. Le fait qu il soit modifiable localement ou à distance permet de changer le contenu à la demande, d adapter les ouvrages en fonction du niveau de connaissance des lecteurs, de mettre les indications qu il faut pour les dyslexiques, de corriger les couleurs pour les daltoniens, etc. Ce papier va également couvrir les murs, les plafonds et les sols, pour changer de décors ou proposer tout type de contenus fixes ou animés à la demande. Pour plus d informations : 4 Source Euromonitor Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

9 ANNEXE Les principales dates de l histoire de Cetelem De 1953 à 1970 : pionnier du crédit à la consommation, Cetelem équipe les ménages français 1953 Création de Cetelem par Jacques de Fouchier. 40 collaborateurs. L entreprise appartient alors à la Compagnie Bancaire, groupe créé par Jacques de Fouchier quelques années plus tôt Les premières machines mécanographiques font leur entrée dans les centres de traitement de Cetelem Entre recouvrement judiciaire ou service de recouvrement interne, l entreprise décide d investir pour pouvoir maîtriser le contact avec le client en difficulté L ensemble des dossiers mécanographiques est stocké sur bandes magnétiques L entreprise finance son millionième dossier Création des cartes Crédit en Poche et Cetelem, ancêtres de la carte Aurore Cofica, société spécialisée dans le crédit automobile, rejoint la Compagnie Bancaire. De 1971 à 1990 : Cetelem élargit son champ d action 1971 Lancement du crédit automobile Mise en place du scoring, outil statistique d aide à la décision. Lancement du crédit en direct aux particuliers Premier plan d épargne avec la société Cardif Mise en place de la loi Scrivener pour la protection et l information du consommateur res liaisons télématiques avec le Minitel Création de l organisme de crédit Findomestic en Italie : c est le début de l expansion internationale Début des grands accords de partenariat avec les principales enseignes du commerce, mais aussi avec d autres acteurs dans le domaine de la banque et de l assurance. Lancement de L Observateur Cetelem de l Automobile (qui deviendra L Observatoire Cetelem de l Automobile) Démarrage opérationnel de la carte de crédit Aurore : un client a accès à magasins, et le magasin a accès à clients re campagne de communication grand public. Signature du partenariat avec Conforama Création de Cetelem en Espagne Création de Cetelem en Belgique. Lancement de l Observateur Cetelem de la Consommation (qui deviendra L Observatoire Cetelem de la Consommation). Mise en place de la loi Neiertz pour la prévention et le règlement des difficultés liées au surendettement. Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

10 De 1991 à 2000 : Cetelem compte 13 nouveaux pays répartis en Europe, Asie, Amérique latine et Afrique du Nord 1992 Création de la Fondation Cetelem, devenue aujourd hui La Fondation Cetelem pour l éducation budgétaire Cetelem entre dans la révolution numérique. Mise en place des 1 res plates-formes téléphoniques Cetelem lance une réflexion sur les engagements qu elle veut tenir vis-à-vis de ses clients selon le principe de Marcel Doucet, l un des dirigeants de Cetelem : «Il faut qu à chaque contact le client constate qu il vit bien les promesses que nous lui avons faites». La signature de Cetelem devient alors «Votre crédit nous engage» et les promesses sont celles de la clarté, la maîtrise, la souplesse et la sécurité Entrée dans le Groupe BNP Paribas Lancement de Cetelem en Slovaquie. De 2001 à 2013 : poursuite de la conquête externe avec 10 nouveaux pays, signature de nombreux nouveaux partenariats et renforcement de l activité automobile 2001 Implantation en Allemagne Implantation au Mexique Naissance du personnage vert de Cetelem et lancement de la politique de crédit responsable. Cetelem souhaite tirer les pratiques du secteur vers le haut à un moment où les acteurs se multiplient et la concurrence est importante Ouverture de Cetelem en Algérie, en Roumanie et en Serbie. Alliance industrielle avec LaSer Cofinoga. Mise en place de la loi Chatel qui encadre la tacite reconduction des contrats, et le crédit renouvelable Implantation de Cetelem en Ukraine, en Chine et en Russie. N 1 en France et en Europe du crédit sur Internet, aux particuliers et web marchands. Mise en place des indicateurs annuels de crédit responsable : taux de refus, taux de risque, pourcentage des dossiers en situation normale de remboursement Création de BNP Paribas Personal Finance, issue de la fusion entre Cetelem et UCB (Union de Crédit pour le Bâtiment). Mise à la disposition de tous, clients ou non de Cetelem, du premier service d information non commercial dédié au crédit à la consommation : Signature de partenariats avec les grands acteurs du e-commerce. Cetelem complète son dispositif de crédit responsable par une médiation d entreprise indépendante et s engage à suivre toutes ses décisions sur les dossiers traités. Fin 2010, Cetelem teste le 1 er dispositif de détection des «clients en difficulté». Mise en place de la loi Lagarde qui encadre le crédit à la consommation, le crédit renouvelable, l information et la publicité, le surendettement, pour une plus grande protection des consommateurs Lancement en France de produits d épargne et de l offre de prêt personnel pour les personnes en CDD Lancement de la carte Visa Aurore. Cetelem refond son offre de crédit renouvelable afin de proposer des taux dès 8 %, en rupture avec les codes traditionnels de ce produit Cetelem obtient une attestation de Vigeo sur le caractère responsable de son nouveau crédit renouvelable lancé en septembre L entreprise compte plus de collaborateurs dans 20 pays, un encours géré de près de 123 milliards d euros (fin décembre 2012) et un chiffre d affaires de plus de 5 milliards d euros (2012). Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

11 ANNEXE À l occasion des 60 ans de Cetelem, BNP Paribas Personal Finance soutient l ouvrage de Bertrand Richard, Dans la vie privée des Français, en vente depuis le 30 mai Bertrand Richard DANS LA VIE PRIVÉE DES FRANÇAIS La France est capable du meilleur. Retour sur 60 années d innovations. La vie privée des Français a plus évolué ces 60 dernières années qu au cours des trois derniers siècles. Le cherche midi éditeur publie un beau livre illustré, retraçant toute l ampleur de ces métamorphoses dans des domaines aussi variés que l habitat, les équipements, le déplacement, la sociabilité, la santé ou la cuisine Depuis le tourbillon des Trente Glorieuses permettant l accès à de nouveaux biens de consommation et la conquête d une liberté nouvelle jusqu à l émergence de nouvelles façons de vivre et de penser l intime aujourd hui, les Français ont certes été emportés par un mouvement mondial, mais conservent jalousement un certain nombre de traits distinctifs : une relation spécifique à l argent et à la propriété, une aspiration à l égalité, un certain sens de l hédonisme souvent envié, un rapport particulier au temps, aux loisirs et à la culture Dans leur vie intime se lit en miroir le carnet de tendance de l art de vivre à la française, marqué par une volonté de concilier vie privée et aventure collective. Pour présenter l exceptionnelle richesse de ces 60 dernières années, l ouvrage Dans la vie privée des Français s appuie sur de nombreux textes et illustrations, notamment sur des objets de nos quotidiens devenus mythiques. Collection «Beaux livres» 224 pages (19x24) 27 Mise en vente le 30 mai 2013 Le cherche midi 23 rue du Cherche-Midi Paris Téléphone Télécopie Contact presse : Solène PERRONNO Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

12 ANNEXE La campagne publicitaire des 60 ans de Cetelem Campagne presse «Cetelem, partenaire de la vie quotidienne des Français depuis 60 ans» Campagne d affichage «Revivez 60 ans de modes de vie à la Maison Cetelem» Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

13 ANNEXE 60 ans de modes de vie et de consommation sur Une plate-forme interactive pour à travers 60 ans de modes de vie et de consommation Un site ludique qui met en relation les événements marquants des générations qui se sont succédé depuis 1953 et l évolution de Cetelem dans cette société. Chaque génération est représentée par la mise en scène d un couple dans leur salon, entouré d objets emblématiques de chacune des périodes, avec le mobilier correspondant. Chaque objet présent dans la pièce symbolise un thème à découvrir, dans le contexte de l époque. Lorsque l internaute clique sur l un des objets, il a accès à une vidéo rétro ou à un article lié à la thématique sélectionnée, qu il peut commenter en racontant un souvenir, une anecdote! Les conférences sur les changements de mode de vie et de consommation organisées pour les 60 ans de Cetelem seront disponibles sur à partir du 25 juin Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

14 À propos de BNP Paribas Personal Finance et Cetelem BNP Paribas Personal Finance est numéro 1 du financement aux particuliers en France et en Europe au travers de ses activités de crédit à la consommation et de crédit immobilier. Filiale à 100 % du Groupe BNP Paribas, BNP Paribas Personal Finance compte plus de collaborateurs et opère dans une vingtaine de pays. Avec des marques comme Cetelem, Findomestic ou encore AlphaCredit, l entreprise propose une gamme complète de crédits aux particuliers, disponibles en magasin, en concession automobile ou directement auprès des clients via ses centres de relation client et sur Internet. BNP Paribas Personal Finance a complété son offre avec des produits d assurance et d épargne pour ses clients en France et en Italie. BNP Paribas Personal Finance a développé une stratégie active de partenariats avec les enseignes de distribution, les web marchands et d autres institutions financières (banque et assurance), stratégie fondée sur son expérience du marché du crédit et sa capacité à proposer des services intégrés, adaptés à l activité et à la stratégie commerciale de ses partenaires. Il est aussi un acteur de référence en matière de crédit responsable et d éducation budgétaire. Pour plus d information : / Information sur le Groupe BNP Paribas Personal Finance / Information non commerciale sur le crédit à la consommation / Le site de la Fondation Cetelem pour l Éducation Budgétaire / Diagnostiquer et améliorer sa gestion de budget / Toutes les offres de Cetelem : crédit, épargne, assurance Dossier de presse 60 ans de Cetelem juin

3 Français sur 4 se déclarent contraints à des arbitrages dans leur gestion de budget et leur consommation

3 Français sur 4 se déclarent contraints à des arbitrages dans leur gestion de budget et leur consommation Paris, le 4 juin 2014 Communiqué de presse Arbitrages budgétaires : 6 ans après la crise et au-delà des statistiques économiques, où en sont les Français? Alimentation, éducation, solidarité, santé, mode

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE. Cetelem obtient une attestation de Vigeo

PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE. Cetelem obtient une attestation de Vigeo 1/6 PREMIÈRE SUR LE MARCHÉ DU CRÉDIT RENOUVELABLE DOSSIER DE PRESSE Cetelem obtient une attestation de Vigeo sur le caractère responsable de sa nouvelle offre 2/6 5 juin 201 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Première

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO L Utilité Économique du Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Février 2009 L utilité économique du crédit à la consommation Sommaire Synthèse Cette étude

Plus en détail

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire?

La fiscalité française source d attractivité pour les non-résidents propriétaires d une résidence secondaire? Page 1 sur 5 Communiqué de presse Le 28 août 2014 6ème ÉDITION DE L OBSERVATOIRE BNP PARIBAS INTERNATIONAL BUYERS «Investing & Living abroad» 2014 La fiscalité française source d attractivité pour les

Plus en détail

Bordeaux, jeudi 3 février 2011

Bordeaux, jeudi 3 février 2011 Pionnier du commerce en ligne, Cdiscount, filiale du groupe Casino, est le leader de la distribution par Internet en France. Cdiscount propose une offre de produits de plus de 100 000 références répartie

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Jeunes & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Avec 14 millions d individus, les 18-34 ans représentent 28% de la population

Plus en détail

Carrefour innove et lance une nouvelle gamme de cartes bancaires internationales en partenariat avec MasterCard

Carrefour innove et lance une nouvelle gamme de cartes bancaires internationales en partenariat avec MasterCard Communiqué de presse, le 20 janvier 2009 Carrefour innove et lance une nouvelle gamme de cartes bancaires internationales en partenariat avec MasterCard A partir du 11 février 2009, Carrefour, au travers

Plus en détail

Présentation du Groupe IKEA

Présentation du Groupe IKEA Présentation du Groupe IKEA IKEA dans le monde en quelques chiffres En 62 ans, le Groupe IKEA est devenu le leader mondial sur le marché du meuble. En tant que spécialiste de l ameublement et de la décoration

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

«LA BANQUE POSTALE INVENTE

«LA BANQUE POSTALE INVENTE COMMUNIQUÉ DE PRESSE «LA BANQUE POSTALE INVENTE UNE NOUVELLE FAÇON DE VIVRE SA BANQUE» Paris, le 6 mai 2009 La Banque Postale a lancé, depuis le 3 mai 2009 au soir, une campagne publicitaire innovante

Plus en détail

notre vision CARTE DE VISITE

notre vision CARTE DE VISITE 360 notre vision CARTE DE VISITE 2012 Malgré un durcissement de la conjoncture économique à partir du second semestre 2011, le Groupe SEB a maintenu son cap et consolidé ses positions sur la plupart des

Plus en détail

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux

CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux new 3 12 2014 CONCEPT Notre Temps - Vivre bien, Vivre mieux est la déclinaison suisse du célèbre magazine français lancé en 1968. Alors précurseur sur la cible des 50 ans et plus, il est aujourd hui le

Plus en détail

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux!

Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Paris, 21 janvier 2010 Communiqué de presse 21 ème Observatoire Cetelem de la Consommation Consommer en 2010 : pas moins, mais mieux! Depuis plus de 20 ans, L'Observatoire Cetelem décrypte, analyse et

Plus en détail

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation

Premier réseau de franchises. «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Premier réseau de franchises «Assurances & Crédits» Un concept innovant de distribution de produits d assurances et de crédits à la consommation Contacts Kaélia Relations Presse APRIL GROUP Karine Berthier

Plus en détail

2. LES CARACTÉRISTIQUES DU MARCHÉ FRANÇAIS DU CRÉDIT RENOUVELABLE

2. LES CARACTÉRISTIQUES DU MARCHÉ FRANÇAIS DU CRÉDIT RENOUVELABLE 2. LES CARACTÉRISTIQUES DU MARCHÉ FRANÇAIS DU CRÉDIT RENOUVELABLE 2.1. Le marché du crédit renouvelable en France 2.1.1. Le crédit à la consommation en France En ce qui concerne la composition de l encours

Plus en détail

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux

Des ipad dans les écoles angevines : un projet ambitieux DOSSIER DE PRESSE Contact presse : Corine Busson-Benhammou Responsable Relations Presse Tél : 02 41 05 40 33 - Mobile : 06 12 52 64 98 Courriel : corine.busson-benhammou@ville.angers.fr Angers est la

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

Les relations intergé né rationnelles

Les relations intergé né rationnelles 5 Les relations intergé né rationnelles Rencontre avec Claudine Attias-Donfut 1, directrice de recherche, Ehess Les changements dans les relations intergénérationnelles La mutation importante observée

Plus en détail

Protection du budget. Prévoyance

Protection du budget. Prévoyance L offre CACI Forte de son expertise acquise sur son cœur de métier historique, l assurance, Caci a développé une gamme complète de produits d assurance à tination de ses partenaires et de leurs clients

Plus en détail

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi

Fini. les comptes à vue trop chers. Post-Multifix SIMPLISSIMO. Comprendre avant d investir. Virement européen : mode d emploi Les primeurs et les infos de Banque de La Poste n 13 - Janvier 2011 Fini les comptes à vue trop chers Post-Multifix SIMPLISSIMO Comprendre avant d investir Virement européen : mode d emploi Simple, sûre

Plus en détail

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem

Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem 1 Flavien Neuvy de L Observatoire Cetelem Sommaire Baromètre de L Observatoire Cetelem Moral des Européens : après un point bas en 2009, du mieux pour 2010 Les intentions d épargne : retour du principe

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne

Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE. Donnez de l assurance à votre épargne Cardif Multi-Plus 3i CONTRAT D ASSURANCE VIE Donnez de l assurance à votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas Cardif assure

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues

LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues LE CRÉDIT A LA CONSOMMATION Au-delà des idées reçues Juillet 2013 SOMMAIRE I. L utilité du crédit à la consommation Quel est le rôle du crédit dans l économie? Le marché du crédit à la consommation. A

Plus en détail

Gérer son budget, les bons réflexes

Gérer son budget, les bons réflexes GUIDE PRATIQUE Gérer son budget, les bons réflexes PRÉVOIR VOTRE BUDGET MAÎTRISER VOTRE BUDGET GÉRER VOTRE ARGENT ET VOS PROJETS ON A TOUS BESOIN DE CONSEILS POUR SON BUDGET L argent participe au bonheur

Plus en détail

étudié pour les étudiants!

étudié pour les étudiants! étudié pour les étudiants! Réussir, c est une question de volonté, c est aussi être accompagné. Un concept étudié pour les étudiants On ne réussit jamais par hasard. Qu il s agisse de ses études ou de

Plus en détail

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Seniors & le Crédit à la Consommation

Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO. Les Seniors & le Crédit à la Consommation Panorama du Crédit à la Consommation de SOFINCO Les Seniors & le Crédit à la Consommation Étude de SOFINCO Novembre 2008 Synthèse Les seniors représentent une part croissante des utilisateurs de crédit

Plus en détail

LES ENSEIGNEMENTS DE L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES. LES CREDITS DE TRESORERIE AUX PARTICULIERS EN FRANCE

LES ENSEIGNEMENTS DE L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES. LES CREDITS DE TRESORERIE AUX PARTICULIERS EN FRANCE LES ENSEIGNEMENTS DE L OBSERVATOIRE DE L ENDETTEMENT DES MENAGES. LES CREDITS DE TRESORERIE AUX PARTICULIERS EN FRANCE Michel MOUILLART Directeur Scientifique de l Observatoire de l Endettement des Ménages

Plus en détail

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012)

FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) FICHE SYNTHÉTIQUE BALmétrie (vague 2012) 1 CATÉGORIE : ETUDE D AUDIENCE BALmétrie : LA MESURE D AUDIENCE DU MEDIA COURRIER 1. Introduction Création, en 2011, d un GIE qui réunit les principales parties

Plus en détail

LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE?

LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE? LE CREDIT A LA CONSOMMATION, VECTEUR DE CROISSANCE QUEL EQUILIBRE ENTRE EFFICACITE ECONOMIQUE ET RESPONSABILITE? Michel PHILIPPIN Directeur Général de Cofinoga Notre propos concerne la rentabilité économique

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

Une exposition : «Les métiers des services à la personne»

Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Une exposition : «Les métiers des services à la personne» Pour tous vos forums, salons, espaces d'accueil de public, une exposition itinérante en 5 panneaux (200 x 80 cm) disponible gratuitement : Les

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014

DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 DOSSIER DE PRESSE Salon Mondial de l Automobile Paris 2014 02/10/2014 Introduction Depuis plus de 30 ans, Altran anticipe le besoin croissant d innovation technologique dans tous les principaux secteurs

Plus en détail

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes

Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Revenus Les durées d emprunts s allongent pour les plus jeunes Marie-Émilie Clerc, Pierre Lamarche* Entre 2005 et 2011, l endettement des ménages a fortement augmenté, essentiellement du fait de la hausse

Plus en détail

CONTRAT RAQVAM. Inventaire de vos biens mobiliers ASSURANCE LOGEMENT ET VIE QUOTIDIENNE

CONTRAT RAQVAM. Inventaire de vos biens mobiliers ASSURANCE LOGEMENT ET VIE QUOTIDIENNE ASSURANCE LOGEMENT ET VIE QUOTIDIENNE maif.fr maif.fr CONTRAT RAQVAM Inventaire de vos biens mobiliers > Réalisez un inventaire pour chaque logement, ou local utilitaire distinct assuré (résidence principale,

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget.

AGIRFINANCES. Votre partenaire Budget. Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Votre partenaire Budget Ce guide vous est offert Son objectif est de vous permettre d établir votre budget. Pourquoi? Parce que sans cette étape, il n est pas possible de bien gérer son compte bancaire

Plus en détail

PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Plus d informations sur la loi Consommation : mars 2015

PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Plus d informations sur la loi Consommation : mars 2015 Plus d informations sur la loi Consommation : www.loiconso.gouv.fr #LoiConso VOITURE CONSOMMATION RESPONSABLE QUALITÉ & TRAÇABILITÉ CARTE DE FIDÉLITÉ ON LITIGES OFF LUTTE CONTRE LE SURENDETTEMENT SANTÉ

Plus en détail

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente

LA FEUILLE DE CHÊNE. Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente LA FEUILLE DE CHÊNE Depuis 150 ans, la Banque Piguet est toujours jeune, comme la feuille de chêne qui la symbolise. Le chêne représente la force et la solidité. Sa feuille matérialise la vitalité qu elle

Plus en détail

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT

ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT ENSEIGNER LES FINANCES PERSONNELLES À VOTRE ENFANT L enfant moyen est exposé { plus d un million de publicités avant même d atteindre l âge de 21 ans. Il subit une pression intense à consommer et à dépenser.

Plus en détail

Requérant 1 Requérant 2

Requérant 1 Requérant 2 REQUETE EN SURSEANCE INDEFINIE AU RECOUVREMENT DES IMPOTS DIRECTS (article 413bis à 413octies du Code des impôts sur les revenus 1992) A MADAME/MONSIEUR LE DIRECTEUR REGIONAL RECOUVREMENT DE: LE/LA/LES

Plus en détail

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?

Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire? L innovation au service des mobilités Opérateurs de Transport Public, la fin d une histoire?? Quand la crise nous incite à réfléchir différemment moins ou plus du tout de financement rareté des énergies

Plus en détail

DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION. Avenir Retraite. Vous accompagner dans vos décisions

DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION. Avenir Retraite. Vous accompagner dans vos décisions DOSSIER BNP D INFORMATION Paribas & D ADHÉSION Avenir Retraite Vous accompagner dans vos décisions Accompagnement Visibilité Engagements Garanties Prévoyance 3 //// VOTRE RETRAITE Accompagnement Visibilité

Plus en détail

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent.

SOMMAIRE. > Notre premier concurrent. > Notre second concurrent. SOMMAIRE I. Etude de marché. > Le marché du chocolat en France. > La marque. > Les points forts de la marque. > Les différents produits de la marque. > Les action menées par la marque. II. Etude de la

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3

«Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 «Regroupement de crédits : halte aux idées reçues» C O N F E R E N C E D E P R E S S E, 1 7 d é c e m b r e 2 0 1 3 INTRODUCTION : RAPPELS SUR LE REGROUPEMENT DE CREDITS 1 LE REGROUPEMENT DE CRÉDITS, QUAND?

Plus en détail

ET PLUS DE CHOIX ET PLUS DE CHOIX VOUS AVEZ PLUS DE DROITS VOUS AVEZ PLUS DE DROITS GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION

ET PLUS DE CHOIX ET PLUS DE CHOIX VOUS AVEZ PLUS DE DROITS VOUS AVEZ PLUS DE DROITS GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION VOUS AVEZ PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX VOITURE CONSOMMATION RESPONSABLE QUALITÉ & TRAÇABILITÉ GRÂCE À LA LOI CONSOMMATION VOUS AVEZ PLUS DE DROITS ET PLUS DE CHOIX CARTE

Plus en détail

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin.

UN CONCEPT UN FACTEUR DE SUCCÈS. Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. UN CONCEPT ATTRACTIF, UN FACTEUR DE SUCCÈS Décoration et cadeaux pour la maison et le jardin. LA PROMESSE CASA Un chez-soi plus agréable pour tous 2 www.casashops.com Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Page 8

Plus en détail

Résidence Columba. Information & réservation

Résidence Columba. Information & réservation Résidence Columba Information & réservation Chère Madame, Cher Monsieur, Vous avez manifesté un intérêt pour la location d un logement au sein de notre résidence. Et nous vous en remercions. Vous trouverez

Plus en détail

Dossier de presse. Bilan de l expérimentation d un nouveau mode de paiement combinant biométrie et communication sans contact à moyenne distance

Dossier de presse. Bilan de l expérimentation d un nouveau mode de paiement combinant biométrie et communication sans contact à moyenne distance Dossier de presse Bilan de l expérimentation d un nouveau mode de paiement combinant biométrie et communication sans contact à moyenne distance Conférence de presse 14 mai 2013 Paris Sommaire Communiqué

Plus en détail

ANALYSE WEB. Baromètre 2015. Les Nouvelles tendances technologiques

ANALYSE WEB. Baromètre 2015. Les Nouvelles tendances technologiques ANALYSE WEB Baromètre 2015 Les Nouvelles tendances technologiques Le CES, la grand messe de l'électronique de Las Vegas s'est tenue début janvier. De nombreuses technologies y ont été présentées. Au-delà

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Mon futur à composer Cardif Multiplus Perspective Mon assurance vie diversifiée aujourd hui pour mes projets de demain Cardif propose Cardif

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Avant-première mondiale

Avant-première mondiale Avant-première mondiale Expérimentation d un nouveau mode de paiement combinant biométrie et communication sans contact à moyenne distance Dossier de presse Conférence de presse 23 octobre 2012 Centre

Plus en détail

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française!

Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! Éthique et banques coopératives : les occasions manquées de la sphère financière mutualiste française! «Éthique et responsabilité sociale des banques : aux confins de leur responsabilité juridique» (Colloque

Plus en détail

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile

BAROMOBILE EDITION 2011. Le baromètre de l internet mobile BAROMOBILE EDITION 2011 Le baromètre de l internet mobile «Le monde change» Alors que les smartphones poursuivent leur envolée, le trafic de données sur le téléphone mobile explose. Il devrait être multiplié

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée

Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée 20 octobre 2006 révolution dans les moyens de paiement Pour la première fois, la carte SIM d un téléphone devient aussi une carte bancaire sécurisée C est une véritable révolution qui se prépare : dès

Plus en détail

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la

En 2003, la Fédération française des sociétés d assurance et la L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE VIE L INVESTISSEMENT SOCIALEMENT RESPONSABLE : LE POINT DE VUE D UNE MUTUELLE SPÉCIALISTE EN ASSURANCE

Plus en détail

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire

L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION. Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire L INNOVATION TECHNOLOGIQUE AU SERVICE DU CREDIT A LA CONSOMMATION Expérience de SOFINCO : Internet & Carte Bancaire 1 Sommaire L innovation technologique au service du crédit à la consommation 1 ère partie

Plus en détail

Unité D : Placements. Demi-cours VI

Unité D : Placements. Demi-cours VI Unité D : Placements Demi-cours VI DEMI-COURS VI Unité D : Durée : Placements 12 heures Résultat d apprentissage général : Apprendre à connaître et à différencier les différents types de placements financiers

Plus en détail

Les Français ais et à la consommation

Les Français ais et à la consommation Les Français ais et le crédit à la consommation Introduction Crédit Agricole Consumer Finance, acteur majeur du crédit à la consommation en Europe, publie un sondage réalisé par Opinionway sur les Français

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Fiche professeur : Séquence non expérimentée

Fiche professeur : Séquence non expérimentée Fiche professeur : Séquence non expérimentée 1. Les acteurs de l économie A quoi sert une banque? Objectif du programme : A partir d exemples tirés de la vie quotidienne, on identifiera le rôle des banques

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2014. HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D.

DOSSIER DE PRESSE 2014. HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D. DOSSIER DE PRESSE 2014 9 m 12 m 4 m HomeByMe, créé grâce aux technologies Dassault Systèmes, pour concevoir, explorer et partager ses projets d aménagement en 3D. EDITO A l heure où l engouement des français

Plus en détail

Le Crédit Relais Immobilier

Le Crédit Relais Immobilier Imprimé avec des encres végétales sur du papier PEFC par une imprimerie détentrice de la marque Imprim vert, label qui garantit la gestion des déchets dangereux dans les filières agréées. La certification

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

Les Crédits et ouverture de crédit

Les Crédits et ouverture de crédit Les Crédits et ouverture de crédit Contexte général Besoin d une nouvelle voiture, votre machine à lessiver tombe en panne ou besoin d effectuer quelques travaux dans votre maison? De grosses dépenses

Plus en détail

Cardif Lux Vie en bref

Cardif Lux Vie en bref Cardif Lux Vie en bref Compagnie d assurance née de la fusion de deux acteurs historiques au Luxembourg, Cardif Lux International et Fortis Luxembourg Vie. - Depuis le 31 décembre 2011, Cardif Lux Vie

Plus en détail

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf.

Particulier. employeur. Juin 2012. Tout. savoir. sur le. Cesu. [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! www.cesu.urssaf. Particulier employeur Juin 2012 Tout savoir sur le Cesu [ Chèque emploi service universel ] L essayer, c est l adopter! Le Chèque emploi service universel (Cesu) L essayer, c est l adopter! Qui n a pas

Plus en détail

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes

M06/3/BUSMT/HP2/FRE/TZ0/XX+ COMMERCE ET Gestion. Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes IB DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI COMMERCE ET Gestion Niveau supérieur ÉPREUVE 2 22065024 Mercredi 17 mai 2006 (matin) 2 heures 30 minutes Instructions destinées

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com

DOSSIER DE PRESSE. Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Julie Toury Infobébés 28 rue François 1 er 75008 Paris40 DOSSIER DE PRESSE Contact Ed : Laurence REIX Responsable communication externe Laurence_reix@carrefour.com Siège social : SAS Ed Société par Actions

Plus en détail

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41

BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE. Gestion et relation clientèle U41 BTS ESTHÉTIQUE COSMÉTIQUE Gestion et relation clientèle U41 SESSION 2012 Durée : 3h30 Coefficient : 4 Matériel autorisé : - Toutes les calculatrices de poche y compris les calculatrices programmables,

Plus en détail

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES

L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES L OUTIL NUMERIQUE CARACTERISTIQUES ET FONCTIONNALITES Aujourd hui, le numérique est partout. Il se retrouve principalement dans les nouvelles technologies, mais également dans l art, les livres, notre

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Décembre 2005 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Décembre 2005 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Analyse des

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance

Communiqué de presse. Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Paris, le 22 septembre 2010 Communiqué de presse Rapport 2009 de l Observatoire de la Microfinance Le deuxième rapport annuel de l Observatoire de la microfinance met en relief des évolutions notables

Plus en détail

Les attentes des consommateurs, changements de comportement et révolution digitale

Les attentes des consommateurs, changements de comportement et révolution digitale Les attentes des consommateurs, changements de comportement et révolution digitale Les attentes des consommateurs, changements de comportement et révolution digitale PLAN 1. La crise et les conséquences

Plus en détail

Guide d accompagnement à l intention des intervenants

Guide d accompagnement à l intention des intervenants TABLE RÉGIONALE DE L ÉDUCATION CENTRE-DU-QUÉBEC Campagne de promotion la de la lecture Promouvoir Guide d accompagnement à l intention des intervenants Présentation Le projet sur la réussite éducative

Plus en détail

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant :

Chap 3 : La connaissance du client. I. Les fondements de la connaissance du client. Les principales évolutions sont résumées dans le tableau suivant : Chap 3 : La connaissance du client I. Les fondements de la connaissance du client A. D une société de consommation à une société de consommateurs Depuis les années 1980, les mutations sociales ont eu d

Plus en détail

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE

LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE LES MUSEES & LES APPLICATIONS CULTURELLES SUR SMARTPHONES ETUDE DE MARCHE SOMMAIRE 1) L étude en quelques mots....p 3 Qui? Quoi? Quand? Comment? Pourquoi? 2) Quid des applications mobiles & des musées..p

Plus en détail

Capital L&G P A R I S - O U E S T P A R I S I E N - F R A N C E. P a t r i m o i n e I m m o b i l i e r I S F

Capital L&G P A R I S - O U E S T P A R I S I E N - F R A N C E. P a t r i m o i n e I m m o b i l i e r I S F Capital L&G P A R I S - O U E S T P A R I S I E N - F R A N C E P a t r i m o i n e I m m o b i l i e r I S F F i n a n c e Ta u x d i r e c t e u r s D é c o r a t i o n C u i s i n e B u l t h a u p

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN

DOSSIER DE PRESSE GOOD MORNING DESIGN SOMMAIRE LE DOSSIER DE PRESSE Le concept Page 3 Une place de marché pour les passionnés du design Page 3 Nouvelle Vague : une place de marché pour les designers indépendants et les marques avant-gardistes

Plus en détail

Exposition temporaire du 1er avril au 31 décembre 2011. Carnet de bord. Ce carnet appartient à NOM. Prénom

Exposition temporaire du 1er avril au 31 décembre 2011. Carnet de bord. Ce carnet appartient à NOM. Prénom Exposition temporaire du 1er avril au 31 décembre 2011 Carnet de bord Ce carnet appartient à NOM Prénom Bon anniversaire Renault 4! En 2011, c est l anniversaire de la Renault 4, plus connue sous le nom

Plus en détail

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel

Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Domaine : Droit Mention : Droit Privé Spécialités : Droit économique, notarial et processuel Présentation du Master 1ére année Partenaires : Institutionnels : Banque, Compagnies d Assurance, Cabinets d

Plus en détail

Le livre numérique désigne le contenu de lecture que l on intègre dans ces liseuses. Ses synonymes sont : le livre électronique, l ebook et le livrel.

Le livre numérique désigne le contenu de lecture que l on intègre dans ces liseuses. Ses synonymes sont : le livre électronique, l ebook et le livrel. Cette installation vous propose de tester de nouveaux appareils de lecture : les liseuses électroniques. Le mot liseuse désigne le contenant, le matériel permettant de lire un livre numérique. Il existe

Plus en détail

Rapport de fin de séjour

Rapport de fin de séjour Rapport de fin de séjour INTRODUCTION Je remercie la région Rhône-Alpes pour m avoir permis d effectuer ce stage dans de bonnes conditions, grâce au soutien non négligeable qu a représenté la bourse Explor

Plus en détail

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique

Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique. La commercialisation du livre dans l univers numérique Assises Professionnelles du Livre : A l heure du numérique 21 octobre 2010 - Institut océanographique de Paris La commercialisation du livre dans l univers numérique IV. Webmarketing et outils sociaux

Plus en détail

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol

Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Expérimentation «Tablettes Tactiles en maternelle» (Octobre 2013 - Février 2014) Ecole maternelle Les Alouettes, Champhol Dans le cadre du plan DUNE, l école a reçu, pour une période de 5 mois, 6 tablettes

Plus en détail

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS

APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS APRÈS LONDRES, GRENOBLE EXPÉRIMENTE LE PAIEMENT PAR CARTE BANCAIRE SANS CONTACT SUR UNE LIGNE DE BUS Le paiement sans contact dans la Métropole grenobloise est lancé lundi 21 septembre sur la ligne Chrono

Plus en détail

Musée temporaire. Le jeu

Musée temporaire. Le jeu Musée temporaire Le jeu Bienvenue à la Banque nationale de Belgique! La Banque nationale de Belgique n est pas une banque comme les autres Par exemple, tu ne peux pas y ouvrir de compte bancaire : seules

Plus en détail

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE

VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE VOUS ÊTES TUTEUR D UNE PERSONNE MAJEURE LES PREMIÈRES DÉMARCHES Devenir tuteur familial Une gestion prudente et avisée Vous venez d être nommé tuteur d un majeur à protéger La tutelle est un régime de

Plus en détail

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT

LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT 11 CHAPITRE PREMIER LE MARKETING DIRECT, SUPPORT DU MARKETING CLIENT En moins d un siècle, le marketing direct a profondément évolué. Passant de la commande traditionnelle par courrier à la multiplication

Plus en détail