Introduction au private equity

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction au private equity"

Transcription

1 BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition

2 SOMMAIRE Préface Introduction : Qu est-ce que le private equity? Tentative de définition Un secteur évolutif Chapitre 1 : Fonctionnement et performance Les fonds de private equity sont des intermédiaires financiers Mesurer la performance et gérer l incertitude Chapitre 2 : L univers et le processus d investissement Segmentation de l univers d investissement Au cœur du capital-investissement : l homme Conclusion : Le private equity aujourd hui et demain Glossaire Bibliographie Index des schémas et tableaux Table des matières détaillée

3 PRÉFACE Tous les étudiants en économie et en finance doivent se familiariser avec un nouvel anglicisme : le «private equity», en français «capital-investissement», qui a révolutionné le mode de financement des entreprises non cotées en Bourse. La quatrième édition du livre de Cyril Demaria a le grand mérite de guider très pédagogiquement le lecteur dans la compréhension des mécanismes financiers, juridiques et pratiques complexes qui règlent le fonctionnement du marché du private equity et expliquent sa résistance aux crises qui se succèdent depuis vingt ans, et tout particulièrement depuis La naissance de ce marché c est l histoire de la rencontre entre deux attentes : celle, d une part, de Caisses de retraite dites Fonds de pension présentes dans tous les pays développés (sauf en France hélas!), de Fondations philanthropiques ou de Fonds souverains, qui doivent investir des réserves financières considérables avec un horizon de vingt à cinquante ans, tout en diversifiant leurs risques, et avec un objectif de rentabilité à long terme, mais sans besoin de liquidité à court terme ; et celle, d autre part, d entrepreneurs et d entreprises, en manque de capitaux et, surtout, d actionnaires pour les accompagner à moyen et long terme et financer leur croissance tout en jouant un rôle actif dans ce qu on appelle la gouvernance. Aucun des trois capitalismes historiques (étatique, familial et boursier) ne pouvant répondre complètement à ces attentes, un véritable marché «alternatif» s est développé empiriquement depuis trente ans, dont les acteurs, les règles du jeu et les résultats sont présentés avec beaucoup d intelligence et de clarté dans ce guide. S étant développé biologiquement, comme un organisme vivant, évoluant au gré des crises et des opportunités, corrigeant ses dérives par des forces de rappel réglementaires ou par le jeu du marché, le capital-investissement a un caractère essentiel, décisif pour sa survie : son adaptabilité.

4 12 INTRODUCTION AU PRIVATE EQUITY Au fil des chapitres Cyril Demaria explique comment toute une chaîne de professionnels intervient tour à tour pour relier le gestionnaire d épargne, en amont, et l entrepreneur, en aval. Le lecteur découvrira alors l extraordinaire spécialisation des marchés et des acteurs du capital-investissement, classés dans des matrices à trois ou quatre dimensions, selon la taille, la géographie, le type d entreprises ou de situations et le niveau d intermédiation. Par une utilisation abondante et bienvenue d illustrations graphiques, le guide permet de comprendre la sophistication des structures juridiques, des méthodes d analyse de performance et des processus de décision d investissement qui se sont avérés nécessaires pour répondre aux questions que tous se posent : comment choisir le bon investissement? Comment protéger les fonds confiés et atteindre la performance visée? Pour comprendre les évolutions il faut aussi entrer dans la logique de développement et parfois de survie des différents acteurs. Chacun est tributaire du carburant dont il se nourrit : d un quota de fonds alloués au private equity par les grands gestionnaires mondiaux d épargne, en amont ; d une levée de fonds, c est-à-dire de la confiance renouvelée de ces gestionnaires d épargne, si courtisés, car leurs choix déterminent finalement le nombre et le profil des équipes qui survivront à terme. Et en aval, de l entrée d un investisseur qui reste décisive pour nombre d entreprises. Les analyses globales de performance relative à long terme, pour complexes qu elles soient, montrent clairement qu une «bonne» politique de placement de fonds en capital-investissement assure une rentabilité meilleure que de «simples» investissements sur les marchés financiers. Mais le diable est dans les détails car la statistique montre aussi une grande hétérogénéité des résultats, sans parler de la difficulté de les comparer, pour neutraliser les effets de cycle et prendre le temps de recul nécessaire. Cyril Demaria traite ce sujet avec beaucoup d acuité, en bon professionnel des statistiques financières qu il est, et fournit au lecteur les grilles d analyse qui conviennent à l exercice.

5 PRÉFACE 13 En conclusion se dégage comme une rupture entre les années «faciles» et de fortes croissances du métier et, depuis 2007, les années «douloureuses» d ajustement, de disparition de certains acteurs, et de contraction des ressources. Mais si l on prend la mesure des forces en présence, le besoin intact des grands gestionnaires d épargne de placer des sommes considérables en private equity même si ce ne sont plus tout à fait les mêmes qu il y a cinq ans. Les bienfaits du capital-investissement pour la croissance des entreprises et des économies confirmés par toutes les études, même après prise en compte des années de crise. Et le dynamisme de ce marché dans les zones de forte croissance, Asie, Amérique latine et désormais Afrique qui démontre qu aucune économie moderne et en croissance ne pourra se passer d un marché actif du private equity. On peut en déduire que la crise actuelle n est pas un crépuscule : elle est plutôt un changement de saison, qui bouscule les habitudes et force à s adapter pour ouvrir de nouvelles perspectives de développement. Xavier MORENO Président d Astorg Partners Ancien président de l Association française des investisseurs en capital (Afic)

JOURNEE DE LA FINANCE

JOURNEE DE LA FINANCE EN PARTENARIAT AVEC JOURNEE DE LA FINANCE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE FANAF 2011 Les Sociétés d Assurance et le Capital Investissement 22 février 2011 Agenda Importance du capital investissement dans les

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

VOTRE MANDAT DE GESTION

VOTRE MANDAT DE GESTION VOTRE MANDAT DE GESTION PRÉSENTATION DU MANDAT DE GESTION La souscription au capital d une PME offre 2 avantages fiscaux : / Une réduction d ISF à hauteur de 50% dans la limite de 45 000 Le souscripteur

Plus en détail

Africités 2009. «Le private equity et les collectivités locales africaines» par Cyril Demaria. Private equity workshop 18 décembre 2009

Africités 2009. «Le private equity et les collectivités locales africaines» par Cyril Demaria. Private equity workshop 18 décembre 2009 Africités 2009 - IAF - C. Demaria 1 Africités 2009 «Le private equity et les collectivités locales africaines» par Cyril Demaria Private equity workshop 18 décembre 2009 Africités 2009 - IAF - C. Demaria

Plus en détail

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE

master Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Collection BANQUE FINANCE ASSURANCE Collection master BANQUE FINANCE ASSURANCE Principes de Finance d Entreprise Corporate Finance Création de valeur Philippe Thomas Table des matières Introduction... 9 Chapitre 1 L entreprise : l investissement

Plus en détail

La planification financière

La planification financière La planification financière La planification financière est une phase fondamentale dans le processus de gestion de l entreprise qui lui permet de limiter l incertitude et d anticiper l évolution de l environnement.

Plus en détail

Financement et rentabilité des investissements

Financement et rentabilité des investissements Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Financement et rentabilité des investissements Maximiser les revenus des investissements Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3252-0

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

ATELIER. La place du DAF et du Contrôleur de Gestion dans la stratégie : quelles influences? Quel pouvoir? Quelles limites?

ATELIER. La place du DAF et du Contrôleur de Gestion dans la stratégie : quelles influences? Quel pouvoir? Quelles limites? ATELIER La place du DAF et du Contrôleur de Gestion dans la stratégie : quelles influences? Quel pouvoir? Quelles limites? ANIMATEUR Xavier Durand, Responsable pôle d animation Angers-Chôlet, DFCG Bretagne

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE. SWEN Capital Partners «SWEN CP»

POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE. SWEN Capital Partners «SWEN CP» POLITIQUE D INVESTISSEMENT RESPONSABLE SWEN Capital Partners «SWEN CP» 2015 Origines de la démarche d investissement responsable de l expertise non cotée de SWEN CP Filiale de deux acteurs fortement engagés

Plus en détail

Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes

Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes TwinStar - Rapport annuel 31/12/2011-1 / 6 Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes twinstar Table des matières 1 Définition...2 2 Politique d investissement des fonds internes...2 2.1 Equity

Plus en détail

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE DURÉE DE BLOCAGE & RISQUES DU PRODUIT Les parts du FCPR 123Capitalisation sont bloquées jusqu au 30 septembre 2016, cette durée

Plus en détail

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Le fonds investira dans un portefeuille de PME, sélectionnées pour leurs perspectives de rentabilité et

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Table des matières. Les auteurs Préface 17 Avant-propos 19

Table des matières. Les auteurs Préface 17 Avant-propos 19 Table des matières Les auteurs 15 Préface 17 Avant-propos 19 Chapitre 1 Circuit économique et indicateurs macroéconomiques 1. La finance et les marchés dans le circuit économique 1.1. La notion de circuit

Plus en détail

Comment rendre le Capital Investissement dans les PME plus attractif pour les investisseurs locaux et internationaux?

Comment rendre le Capital Investissement dans les PME plus attractif pour les investisseurs locaux et internationaux? Comment rendre le Capital Investissement dans les PME plus attractif pour les investisseurs locaux et internationaux? EUROMED CAPITAL FORUM 1er Forum Euro-Méditerranéen du capital investissement Dominique

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006)

QUI SOMMES NOUS? > Nos chiffres clefs (au 31 décembre 2006) 1 QUI SOMMES NOUS? La Caisse Interprofessionnelle Marocaine de Retraites, plus connue sous le nom de C.I.M.R., est une Association à but non lucratif. Elle a été créée en 1949, par des chefs d entreprises

Plus en détail

La question de la retraite

La question de la retraite Partie 1 La question de la retraite Introduction............................................................ 3 Les enjeux liés aux caisses de retraite......................... 7 L actualité des questions

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire

PROGRAMMES DE GESTION 3 ème année & 4 ème année de l Enseignement secondaire RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION & DE LA FORMATION DIRECTION GÉNÉRALE DES PROGRAMMES & DE LA FORMATION CONTINUE Direction des Programmes & des Manuels Scolaires PROGRAMMES DE GESTION 3 ème

Plus en détail

FCPR. Idinvest Private Value Europe

FCPR. Idinvest Private Value Europe FCPR Idinvest Private Value Europe Une stratégie d investissement dans l univers des entreprises de taille intermédiaire non cotées, assortie d un risque de perte en capital, destinée à des investisseurs

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST

TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 1 2 TABLE DES MATIÈRES 7 QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 9 LE GROUPE QUILVEST WEALTH MANAGEMENT 13 LES VALEURS 19 LES SERVICES 23 LE GROUPE QUILVEST 6 Quilvest Wealth Management QUILVEST WEALTH MANAGEMENT

Plus en détail

Publications financières

Publications financières 1/5 L accès à un large éventail d informations en français Nous mettons à votre disposition ce document afin de vous offrir l accès à toute l information que vous recherchez, et ce en français. Vous y

Plus en détail

Par Claude d Almeida, mai 2012.

Par Claude d Almeida, mai 2012. 1 er FORUM ÉCONOMIQUE DU PATRONAT IVOIRIEN Thème : «MÉCANISMES INNOVANTS ET ALTERNATIFS DE FINANCEMENT DU SECTEUR PRIVÉ» Par Claude d Almeida, mai 2012. CLAUDE D ALMEIDA, CONSULTANT ANCIEN STATISTICIEN

Plus en détail

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de

PLAN D AFFAIRES. Contenu. Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de PLAN D AFFAIRES Contenu Un plan d affaires, c est un guide, la preuve que le promoteur sait où il va, et un outil de conviction pour les financiers, à condition qu il contienne six éléments essentiels

Plus en détail

PERSPECTIVES. Hedge funds. Approche en matière d ESG

PERSPECTIVES. Hedge funds. Approche en matière d ESG PERSPECTIVES Adoption des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance par les gérants de hedge funds et de private assets : une enquête d Unigestion Avril 2015 Il est de plus en plus admis que

Plus en détail

Session 2 : Régulation et Supervision de la Microfinance au Maroc : Etat des Lieux

Session 2 : Régulation et Supervision de la Microfinance au Maroc : Etat des Lieux Session 2 : Régulation et Supervision de la Microfinance au Maroc : Etat des Lieux Atelier de Travail sur la Régulation et la Supervision du Secteur de la Microfinance au Maroc Rabat, 2-3 décembre 2014

Plus en détail

Qu est-ce qu une banque?

Qu est-ce qu une banque? Qu est-ce qu une banque? Nathalie Janson 1 Financement de l Activité économique Développement des entreprises nécessite apport de fonds Les entreprises peuvent se financer de façon interne ou externe Les

Plus en détail

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003

Le Financement des Start-Ups. Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 Le Financement des Start-Ups Petit Déjeuner des Start-Ups Genève, vendredi 27 juin 2003 3 Table des matières Les services de PwC Situation des marchés de financement Stratégie de financement 4 Notre organisation

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national

Performance comparée des classes d'actifs au niveau national 4 ème Journée du Capital Investissement Performance comparée des classes d'actifs au niveau national Décembre 2014 Rapport sur le Capital Investissement AMIC 2013 1 ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE NATIONAL ET

Plus en détail

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES

GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Françoise KERLAN GUIDE DE LA GESTION PRÉVISIONNELLE DES EMPLOIS ET DES COMPÉTENCES Préface de Jean-Louis Muller Directeur à la CEGOS Ancien responsable de Formation à l Université Paris 9 Dauphine Deuxième

Plus en détail

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar

Janvier 2008 vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille. L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Janvier 2008 Livret des rapports Communiquez efficacement vos stratégies de placement et d élaboration de portefeuille L'Illustrateur Hypothétique Morningstar Rapport Illustration hypothétique 4 Sommaire

Plus en détail

Guide méthodologique 4

Guide méthodologique 4 N/Réf : X2 217 012 Collection Guides méthodologiques Comment réaliser un travail de recherche Guide méthodologique 4 Louis Gaudreau Conseiller en documentation Centre des médias Septembre 2007 TABLE DES

Plus en détail

INTRODUCTION. I. Définition. Qu est-ce que le crowdinvesting?

INTRODUCTION. I. Définition. Qu est-ce que le crowdinvesting? INTRODUCTION I. Définition Qu est-ce que le crowdinvesting? Le crowdinvesting 1 (littéralement «investissement par la foule») ou investissement participatif ne fait l objet d aucune définition juridique.

Plus en détail

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition

Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Forum International de la Finance en Afrique Subsaharienne 1ère Edition Réguler l économie régionale: Quels produits financiers adaptés pour réduire la situation de surliquidité bancaire et drainer l Epargne

Plus en détail

Les marchés financiers Voyage au cœur de la finance mondiale

Les marchés financiers Voyage au cœur de la finance mondiale HERVÉ JUVIN Les marchés financiers Voyage au cœur de la finance mondiale, 2004 ISBN : 2-7081-3032-3 Sommaire INTRODUCTION... 13 CHAPITRE 1 - PETITE HISTOIRE DES MARCHÉS FINANCIERS... 21 Naissance des marchés

Plus en détail

La reprise d entreprise

La reprise d entreprise Les nouveaux outils de financement de la reprise La reprise d entreprise Se faire accompagner d un investisseur financier Pourquoi, avec Qui et Comment ouvrir son capital? 1. Pourquoi? Le capital investissement

Plus en détail

Politique de placements

Politique de placements Politique de placements Le 7 octobre 2010 Politique de placements Table des matières 1. La mission de la Fondation pour le développement des coopératives en Outaouais 2. Les principes de la gouvernance

Plus en détail

Développement du marché financier

Développement du marché financier Royaume du Maroc Direction des Etudes et des Prévisions financières Développement du marché financier Juillet 1997 Document de travail n 21 Développement du marché financier Juillet 1997 Le développement

Plus en détail

Une approche sur-mesure

Une approche sur-mesure L offre de services de HSBC Private Bank en France Le cœur de notre métier consiste à vous fournir des conseils de qualité et à mettre en œuvre les solutions d investissements permettant de répondre précisément

Plus en détail

Colbert et le secret de la Licorne

Colbert et le secret de la Licorne Colbert et le secret de la Licorne Le célèbre ministre de Louis XIV est devenu le symbole de l interventionnisme de l Etat, l animal légendaire sert d image pour désigner dans le jargon de la Silicon Valley

Plus en détail

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes

UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 15 JUILLET 2013 UFF lance UFF INNOVATION N 16, un fonds contribuant au financement d entreprises innovantes UFF, acteur majeur de la commercialisation de FCPI, lance son

Plus en détail

LA COMMUNICATION FINANCIERE

LA COMMUNICATION FINANCIERE LA COMMUNICATION FINANCIERE La communication financière s adresse ou se fait à l intention d entreprises cotées en bourse. Une action est un produit. A ce titre, elle a besoin de communication. I- FONDEMENTS

Plus en détail

Utilisateurs de l information comptable et financière. Les états financiers satisfont les besoins d information de nombreux utilisateurs, qui sont :

Utilisateurs de l information comptable et financière. Les états financiers satisfont les besoins d information de nombreux utilisateurs, qui sont : Introduction La Commission européenne impose désormais aux entreprises de l Union européenne (UE) qui recourent à l épargne publique de présenter leurs comptes selon les normes de l IASB (International

Plus en détail

Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent

Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent Je vis ma vie, AXA Private Management fait vivre mon argent Chez AXA Private Management nous sommes là pour vous permettre d être libre Vous nous confiez votre argent Et nous nous occupons de le faire

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017

Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Paris, le 13 novembre 2013 Plan Stratégique Groupe BPCE 2014-2017 Pour toute information complémentaire, consultez la présentation complète disponible sur le site internet du Groupe BPCE : www.bpce.fr

Plus en détail

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance

A PLUS FINANCE. Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005. Département Finance Les épargnants sont-ils prêts à investir dans les PME? Quel impact pour les mesures «Breton»? 27 septembre 2005 Philippe TABOUIS / Niels COURT-PAYEN Contacts TNS Sofres Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER

Plus en détail

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire

Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Chapitre 5 Les mécanismes de transmission de la politique monétaire Introduction (1/3) Dans le chapitre 4, on a étudié les aspects tactiques de la politique monétaire Comment la BC utilise les instruments

Plus en détail

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus Les facteurs clés de succès. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus Les facteurs clés de succès Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise

Plus en détail

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest

Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest Comment favoriser le financement participatif d'entreprises? Par Guillaume Desclée, Founder & Platform Manager chez Mymicroinvest 1. Contexte Qu est-ce que le crowdfunding? Le crowdfunding, littéralement

Plus en détail

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION

INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION. FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FCPI Pluriel Valeurs N 4 INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L INNOvATION FONDS COmmuN DE PLACEmENT DANS L

Plus en détail

NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS

NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS NIGERIA: FONDS DE PENSION, COMPAGNIES D ASSURANCE ET MARCHÉS DE CAPITAUX CHANGEANTS Obi Ugochuku Directeur Général, GCA Capital Partners Co-Fondateur, BroadStreetLagos.Com Agenda 2 Introduction Les compagnies

Plus en détail

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM)

Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières(OPCVM) Plan 1.L e s O P C V M : D é f in it io n e t t y p e s 1.1 :D é f in it io n 1.2 : T y p e s 2. L e s a v a n t a g e s d u n p la c

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail

Master Administration des Entreprises

Master Administration des Entreprises Ce descriptif de cours est donné à titre indicatif et est susceptible d être modifié selon les besoins de formation des étudiants. Objectifs de la formation en gestion La mention «Management et» a pour

Plus en détail

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020?

Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? Le tertiaire supérieur : Un potentiel de création de 20 000 emplois sur la métropole d ici 2020? 28 novembre 2013 Le Tertiaire Supérieur sur Lille Métropole? Les sources? Le Contrat d Etude Prospective

Plus en détail

MONTER SON BUSINESS PLAN

MONTER SON BUSINESS PLAN MONTER SON BUSINESS PLAN Le plan de développement («business plan» en anglais) est la description quantitative et qualitative du projet de votre entreprise à moyen terme. C est donc un document fondamental

Plus en détail

Présentation Asset Management. Andreas Schlatter

Présentation Asset Management. Andreas Schlatter Asset management Confidentiel Présentation Asset Management Andreas Schlatter 12 juin 2012 L Asset Management en tant qu activité Univers de placement Asset Manager en qualité d intermédiaire Investisseur

Plus en détail

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS

ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS ÉPARGNE BOURSIÈRE PEA-PME OFFREZ DE NOUVELLES OPPORTUNITÉS À VOS INVESTISSEMENTS À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous accompagnons nos clients pour valoriser leur patrimoine et donner du sens à

Plus en détail

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne

L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne L assurance-vie et le Financement du secteur privé en Afrique Subsaharienne Nelly MONGOSSO O BAKANG Administrateur et Directeur Général Adjoint Allianz Cameroun Assurances Vie Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

Pourquoi ouvrir son capital à un investisseur? Exposé du Club Ambition Capital, Membre de Lille Place Tertiaire

Pourquoi ouvrir son capital à un investisseur? Exposé du Club Ambition Capital, Membre de Lille Place Tertiaire Pourquoi ouvrir son capital à un investisseur? Exposé du Club Ambition Capital, Membre de Lille Place Tertiaire Novembre 2015 Les Fonds Propres Les investisseurs financiers interviennent lors des étapes

Plus en détail

Cabinet de Conseil Financier

Cabinet de Conseil Financier Cabinet de Conseil Financier Table des Matières Section 1 Section 2 Section 3 A propos de nous A propos de vous A propos de vous & de nous 3 9 13 2 Section 1 A propos de nous A Propos de vous A propos

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

Écrire un livre et se faire publier

Écrire un livre et se faire publier Laurence Bourgeois Écrire un livre et se faire publier, 2012 ISBN : 978-2-212-55484-7 Table des matières Sommaire... 5 Introduction... 7 Première partie Concevoir un livre pratique : un projet à la portée

Plus en détail

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession

Etre une force de proposition sur les textes de lois et la réglementation régissant l environnement économique et administratif de la profession AMIC Immeuble ASSIST 5eme étage Téléphone : 22 434 00 Email : contact@amic.mg Web : www.amic.mg L AMIC : un acteur au service de l économie et des entreprises L Association Malagasy des Investisseurs en

Plus en détail

Le guide de la microfinance

Le guide de la microfinance Sébastien Boyé, Jérémy Hajdenberg, Christine Poursat Le guide de la microfinance Microcrédit et épargne pour le développement Préface de Maria Nowak, 2006 ISBN : 2-7081-3664-X Sommaire Préface... 11 Quelques

Plus en détail

Simplifier vos projets d avenir

Simplifier vos projets d avenir Simplifier vos projets d avenir FINANCEMENT Ouvrir à nos clients l accès aux marchés de capitaux publics et privés par le biais de formules innovatrices d emprunt et de recapitalisation. S O L U T I O

Plus en détail

PREDIVIE TRANSMISSION

PREDIVIE TRANSMISSION ASSURANCE VIE PREDIVIE TRANSMISSION L ASSURANCE VIE DÉDIÉE À LA TRANSMISSION DU CAPITAL À la Banque Privée du Crédit Agricole, nous conseillons nos clients pour leur apporter une réponse adaptée à chacun

Plus en détail

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be

VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT. C onfiez votre epargne a un professionnel. www.fortuneo.be VISEZ PLUS HAUT FORTUNEO PORTFOLIO MANAGEMENT : GESTION SOUS MANDAT C onfiez votre epargne a un professionnel www.fortuneo.be POURQUOI CHOISIR LA GESTION SOUS MANDAT? Vous souhaitez INVESTIR mais vous

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015

QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 QUELS PLACEMENTS POUR VOTRE ARGENT? ACTUALISATION 2015 A INTERVENANTS Nicolas Bouzou Directeur fondateur d Asterès Hervé Hatt Président de Meilleurtaux.com I NOTRE DÉMARCHE II LES PLACEMENTS ÉTUDIÉS III

Plus en détail

Plan LA BANQUE CONCLUSION INTRODUCTION. 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ;

Plan LA BANQUE CONCLUSION INTRODUCTION. 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ; LA BANQUE Plan INTRODUCTION 1. Définition de la Banque ; 2. Types de banques ; 3. Les produits bancaires ; 4. La Clientèle de la banque ; 5. Opérations de banque. CONCLUSION INTRODUCTION La banque est

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Plus responsables, plus performants

Plus responsables, plus performants ISR Plus responsables, plus performants x4 progression des encours ISR en 4 ans (Source Novethic à fin 2011) L ISR, pourquoi? Une finance qui s engage Changer les règles du jeu Mettre les entreprises face

Plus en détail

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise

Patrice Laroche. Les relations sociales en entreprise Patrice Laroche Les relations sociales en entreprise Dunod, Paris, 2009 ISBN 978-2-10-054248-2 Sommaire Introduction 1 Chapitre 1 Le contexte et les principaux acteurs des relations sociales en France

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Allocation d actifs. Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12. Allocation d actifs Sébastien Maucci, Stratégiste (BCV) 06.12.2013 Contenu Et si on était riche, on ferait quoi? Gestion de fortune 1. Définition des besoins 2. Définition d une stratégie d investissement

Plus en détail

Schroders Global Investment Trends Report

Schroders Global Investment Trends Report Schroders Global Investment Trends Report 2014 Enquête mondiale sur les tendances et les intentions d épargne des investisseurs individuels Paris, le 4 mars 2014 Mars 2014 Introduction Méthodologie» Schroders

Plus en détail

REUNION D ACTIONNAIRES PARIS, 2 JUILLET 2015

REUNION D ACTIONNAIRES PARIS, 2 JUILLET 2015 REUNION D ACTIONNAIRES PARIS, 2 JUILLET 2015 MAURICE TCHENIO, PDG D ALTAMIR GERANCE L ACCES PAR LA BOURSE AUX INVESTISSEMENTS D APAX PARTNERS SOMMAIRE Investir dans le Private Equity* Altamir : profil

Plus en détail

Information comptable et management financier

Information comptable et management financier Information comptable et management financier APPLICATION Diagnostic financier Nous effectuerons ce diagnostic financier en présentant d abord une étude de rentabilité et de profitabilité du groupe Nestor,

Plus en détail

Présentation d Helix international

Présentation d Helix international 31 ème Congrès international de l Ordre des Experts Comptable de Tunisie En partenariat avec «Développement économique : modèle et gouvernance de la décentralisation» Sfax, les 17 et 18 septembre 2014

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

A C T I V A T E U R S D E V A L E U R

A C T I V A T E U R S D E V A L E U R A C T I V A T E U R S D E V A L E U R S E N G A G E R A C C O M P A G N E R V A L O R I S E R activateurs de valeur Activa Capital est une société indépendante de capital-investissement caractérisée par

Plus en détail

Fonds Panafricain de développement des. Alassane BA, Chef de Division Banque africaine de Développement

Fonds Panafricain de développement des. Alassane BA, Chef de Division Banque africaine de Développement Fonds Panafricain de développement des Infrastructures Alassane BA, Chef de Division Banque africaine de Développement Plan de la présentation La justification du Fonds La vue d'ensemble du Fonds La structure

Plus en détail

Les placements. Définition

Les placements. Définition Les conférences thématiques Les placements JAN 14 Vous bénéficiez de la force de La Capitale groupe financier Une grande mutuelle de chez nous, fondée en 1940 par et pour le personnel de l État Propriété

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

Les outils de la stratégie

Les outils de la stratégie Jacques BOJIN et Jean-Marc SCHOETTL Les outils de la stratégie, 2005 ISBN : 2-7081-3287-3 Avant-propos et remerciements... XV Introduction... XVII Les stratégies classiques Le positionnement stratégique

Plus en détail

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE

MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE FACULTE DES SCIENCES ECONOMIQUES, COMMERCIALES ET DES SCIENCES DE GESTION Tizi Ouzou MASTER ACADEMIQUE FINANCE D ENTREPRISE Responsable de l'équipe de formation : Mme OUKACI Dahbia Etablissement : Intitulé

Plus en détail

Jérôme GAYET. Business development. Groupe Eyrolles, 2010 ISBN: 978-2-212-54675-0

Jérôme GAYET. Business development. Groupe Eyrolles, 2010 ISBN: 978-2-212-54675-0 Jérôme GAYET Business development, 2010 ISBN: 978-2-212-54675-0 Sommaire Remerciements... 9 Préface... 11 Les recettes concrètes du développement de votre chiffre d affaires... 11 Introduction... 13 Chapitre

Plus en détail

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER.

Rappel du PARCOURS DE LA BOURSE D ALGER. Journée de restitution des Travaux relatifs a la Reforme du Marché Financier Intervention du Directeur National du Projet de la Reforme du Marché Financier en Algérie Messieurs les ministres, les PDG des

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI

Business Plan. Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Business Plan Justine Robin, Inès Puisset Qu est ce qu un business plan? Master 1 Management, spécialité PME PMI Sommaire : Introduction... 2 1. Présentation générale : le business plan... 3 1.1. Définition...

Plus en détail

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19

Sommaire. Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 Sommaire Introduction... 15 Partie 1 Comment construire un système de pilotage : la démarche... 19 1 Contrôle de gestion et nouveaux outils de pilotage... 20 1. La démarche du contrôle de gestion... 20

Plus en détail

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs

Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs Étude Pré-salon auprès des investisseurs décideurs actifs L investissement boursier - Octobre 2011 - A: INFOPRO Communications De: OpinionWay Charles-Henri d Auvigny / Philippe Le Magueresse / Pascal Novais

Plus en détail

Les Français, les entreprises et la bourse

Les Français, les entreprises et la bourse Les Français, les entreprises et la bourse Etude auprès des Français OpinionWay 15 place de la République 75 003 Paris Mai 2014 Méthodologie Méthodologie Echantillon de dont : 1070 représentatives de la

Plus en détail