Acquisition et transmission d entreprise

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Acquisition et transmission d entreprise"

Transcription

1

2 Petits déjeuners des start-ups Acquisition et transmission d entreprise Facteurs à considérer dans la vente de son entreprise Genève, le 31 janvier 2003

3 Agenda Les services de PwC Le processus de vente

4 Notre organisation 125,000 employés 125,000 employés présents dans plus de 142 pays présents dans plus de 142 pays Corporate Finance & Corporate Finance & Recovery Recovery Audit et Conseil Audit et Conseil Economique Economique Conseil juridique et fiscal Conseil juridique et fiscal Corporate Finance Valuations & Strategy Project Finance & Privatization Business Recovery Services Business Development Consulting Actuarial Benefit Consulting Forensic Services Real Estate Services de transaction d entreprises Conseil et révision Global Risk Management Solutions Conseil juridique et fiscal international, national et local Stratégie fiscale (i.e. en parallèle de transactions de Corporate Finance)

5 PwC Corporate Finance : une capacité d intervention globale Notre réseau mondial de Corporate Finance Services Fusions & Acquisitions: Amérique du Nord 150 Professionnels Europe 500 Professionnels Industries Services Financiers Assistance à la vente (Banques, Assurances) Conseils en acquisitions Recherche de Financement: Sciences de la vie, MedTech & Santé Conseils en levée de fonds Conseils MBO / MBI Conseils IPO Produits industriels & de consommation Luxe Project Finance / Privatisation Business Development Consulting Amérique Latine 50 Professionnels Afrique 100 Professionnels Asie / Pacifique 400 Professionnels Technologie, Media & Loisirs Immobilier

6 Objectifs du vendeur Réaliser son investissement Trouver un partenaire pour accélérer la croissance de la société Créer un joint-venture Récompenser les efforts consentis par un management fidèle Comment traiter les autres actionnaires? Actionnaires privilégiés Actionnaires minoritaires Urgence de la transaction (santé, retraite, succession, etc.)

7 Objectifs de l acheteur Est-ce une opportunité de pénétrer de nouveaux marchés: géographique, produits, technologie, verticalisation, horizontalisation, etc.? Cohérence stratégique de la transaction Connaître les motifs de la vente Qualité du management Qualité des résultats Stables et fiables Perspectives de croissance Possibilités de synergies Y a-t-il des cadavres dans les placards?

8 Avantages et inconvénients des différents types de négociation Type de négociation Enchèr e contrôlée Enchère publique Négoci es ations bilatéral Risque / Concurrence Confidentialité Transparence Contrôle du processus Coût de la transaction Implication du management Degré de maximisation du prix Légende Max Moyen Min

9 Vue d ensemble du processus de vente Phase I Phase II II Phase III Phase IV Préparation Marketing Evaluation Négociations Optimisation Optimising du portefeuille business portfolio d activité Market/ Analyse du marché et de industry l industrie analysis Analysis of the Analyse object to de be l objet sold de la vente Value considerations Analyse de valeur Prise Contacting de contact avec les potential acheteurs purchasers potentiels Lettre Declaration de of confidentialité confidentiality Mailing of sales Envoi d informations documentation Evaluation Evaluation Due Due Diligence Diligence Management Présentations presentationsdu management Receipt of Offres binding finales offers Contrat Sales de contract vente Contract Négociations negotiations Completion/ Finalisation et Signing of signature du contrat contract Documentation Sales de vente documentation Réception Receipt of des offres indicatives non -binding offers Analyse des offres finales Analysis of offers Identification of potential d acheteurs buyers potentiels 1-3 mois 1 mois 2-4 mois 2-4 mois

10 Preparation à la vente Analyses préliminaires Préparation Marketing Evaluation Négociation Revoir la performance financière Eléments exceptionnels / non-récurrents Rémunération du management excessive (actionnaire vs manager) Pratiques comptables adéquates (Suisse FER vs IAS / US GAAP) Identifier les actifs inutilisés / les excès de cash Revoir la situation de la fondation de prévoyance (déficitaire ou bénéficiaire) Litiges et réclamations? Structure fiscale efficiente comme véhicule de transaction? Projections financières adéquatement étayées et identification d améliorations de la rentabilité Timing: marchés haussiers ou performance à la hausse

11 Préparation à la vente Information memorandum Préparation Marketing Evaluation Négociation Executive Summary Considérations-clé d investissement Description de la société Histoire et survol Produits/services et split des ventes Clients, marketing et distribution Organisation, logistique Industrie, positionnement et analyse de la compétition Compétition Locaux et équipements Management, organigramme et employés Aspects légaux, fiscaux, environnementaux Finances Comptes de pertes et profits historiques et projetés Bilans historiques et projetés Tableaux de flux de fonds historiques et projetés Annexes

12 Préparation à la vente Acquéreurs potentiels Préparation Marketing Evaluation Négociation Investisseur stratégique Pourrait être actif dans le même marché ou un marché annexe Cherchera une cohérence stratégique et à générer des synergies Acquéreur qui sera prêt à payer une prime à l achat Management buy-out Actionnaire non-impliqué dans le management. Succès repose plus sur la management en place Financement externe requis pour clôturer la transaction Prix payé souvent moindre Management buy-in Nouveau management en place pour reprendre la direction de la société Investisseur financier/vc/pe Indépendance du management Exit/sortie visée de 5-10 ans Prix payé souvent moindre

13 Préparation à la vente Préparation Identification d acheteurs potentiels Marketing Evaluation Négociation Etude de la réaction vraisemblable des concurrents, clients, fournisseurs et employés Impossibilité de garantir la confidentialité, mais elle peut être activement gérée Approche ciblée avec une recherche méticuleuse dans le secteur et un pre-screening Vérification que les acheteurs potentiels ont les ressources financières nécessaires et que les interlocuteurs identifiés ont la capacité de décider Utiliser son réseau et non des annonces dans la presse!

14 Marketing Contacts Préparation Marketing Evaluation Négociation Etablir des premiers contacts directs, personnels et à un niveau adapté Utiliser un profil anonyme pour attiser la curiosité des acheteurs potentiels Lettres de confidentialité Organiser les meetings préliminaires off-site de préférence Demander une offre indicative avant de donner un accès plus complet aux informations relatives à la société

15 Evaluation Offre: types de paiement Préparation Marketing Evaluation Négociation Impliquer un conseiller fiscal expérimenté - Un bon planning fiscal en amont peut s ensuivre d un bon retour sur investissement Cash Actions: cotées? quelle liquidité? Emprunts: garantis? portant intérêts? Earn outs Evaluation de la société sur la base de sa profitabilité future Approprié seulement si le vendeur conserve un rôle opérationnel Nécessité d un modèle d évaluation pour éviter des malentendus lors du paiement final

16 Evaluation Préparation Marketing Evaluation Négociation Valeur totale de la transaction vs prix payé Évaluation stand-alone Valeur des synergies Potentiel d optimisation fiscale Coûts de la transaction Valeur totale de la transaction Prix payé Valeur nette générée pour l acquéreur Price is what you pay, value is what you get!

17 Evaluation Due Diligence Préparation Marketing Evaluation Négociation Types de due diligence Commerciale Financière Légale Fiscale Environmentale Toute mauvaise surprise à ce stade provoque habituellement une réduction du prix

18 Conclusion Disposer d un objectif stratégique clair Disposer d un plan d action détaillé et maintenir un contrôle strict sur le processus de vente Prix: identifier les synergies et les risques afin d estimer la valeur de la transaction pour l acheteur et donc, afin de fixer ses attentes Disposer d une équipe responsabilisée et capable d agir rapidement Apport d un conseiller externe en Corporate Finance On ne vend son entreprise qu une fois l expérience est donc spécialement importante Prise en charge d un rôle d intermédiaire Permet à l entrepreneur de rester concentré sur son business Accès au réseau M&A suisse, européen et international

Le financement du point de vue de l entreprise

Le financement du point de vue de l entreprise Le financement du point de vue de l entreprise Alec Vautravers Associé, Corporate Finance Genève, le 24 septembre 2010 Audit.Fiscalité.Conseil.Corporate Finance. Introduction Objectifs Cet exposé a pour

Plus en détail

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com

Rsa Corporate Finance. Visitez notre site web www.groupe-rsa.com Rsa Corporate Finance Visitez notre site web www.groupe-rsa.com La puissance d un réseau mondial doté d une forte implantation nationale Le Groupe Rsa, membre du du 9 ème réseau mondial Crowe Horwath International

Plus en détail

IMPULSE CONSULTING Ltd

IMPULSE CONSULTING Ltd IMPULSE CONSULTING Ltd Accélère votre Efficience Octobre 2012 Accélère votre l Efficience Impulse Consulting apporte son savoir-faire dans l amélioration de l EBIT en appliquant une allocation de ressources

Plus en détail

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours.

1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. 1 Les parcours proposés : Ce sont des filières de spécialisation proposées par les enseignants. Ils constituent un guide dans le choix des cours. PARCOURS MARKETING A TROIS PARCOURS SPECIALISES PAR FONCTIONS

Plus en détail

Agenda. Impact d une mauvaise gestion des données. Les stratégies de promotion interne de la gestion de données

Agenda. Impact d une mauvaise gestion des données. Les stratégies de promotion interne de la gestion de données Comment définir les enjeux métier de la gestion de données Christophe Toum Chef de Produit DQ & MDM (Titre original dans l agenda : «Cas d utilisation de la gestion de données») Agenda Impact d une mauvaise

Plus en détail

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003

Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 CONSEILS JURIDIQUES Acquisition et transmission d entreprises Aspects juridiques 31 janvier 2003 Olivier Dunant Avocat, LL.M. Responsable du département juridique olivier.dunant@eycom.ch Tel. +41 58 286

Plus en détail

Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe

Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe Communiqué de presse 18 février 2015 Résultats record en 2014 reflétant la bonne dynamique des marchés clés et la pertinence de la nouvelle stratégie du Groupe Progression du chiffre d affaires : +3,8%

Plus en détail

ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR

ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR ACHETER OU VENDRE UNE ACTIVITE DE COURTAGE : LA MÉTHODE POUR RÉUSSIR 72, rue du Faubourg Saint - Honoré 75008 PARIS Tél : 01.46.10.43.80 Fax : 01.47.61.14.85 www.astreeavocats.com Xxx Enjeux Cahier des

Plus en détail

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE

INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE INTRODUCTION EN BOURSE EVALUATION D ENTREPRISE Avril 2013 EVALUATION D ENTREPRISE 1 Introduction en bourse Une introduction en bourse est avant tout une opération financière. Les avantages financiers de

Plus en détail

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS

AVERTISSEMENT ET INFORMATION SUR LES RISQUES LIES A LA NEGOCIATION DES CONTRATS A TERME ET DES ACTIONS Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés par Newedge Group S.A. pour le compte d un client «le Client». Le Client est informé qu il existe

Plus en détail

FAIR VALUE. FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). ****

FAIR VALUE. FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). **** FAIR VALUE FAS 157 et FAS 159, modalités de mise en oeuvre, état de l'art en normes IFRS et projet en cours (IASB). **** Vendredi 12 octobre 2007 Xavier Paper 1 Sommaire 1. Quelques constats sur la Juste

Plus en détail

Bénédicta, l histoire d un LBO

Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta, l histoire d un LBO Bénédicta est le numéro 2 français sur le marché de la mayonnaise et des sauces froides vendues en grande distribution. Cette société faisait partie du groupe Unilever. Suite

Plus en détail

Le partenaire des directions financières

Le partenaire des directions financières Le partenaire des directions financières IFRS due diligences transaction services direction financière fast close reporting controlling évaluation externalisation CSP business plan consolidation Notre

Plus en détail

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS.

VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. VOUS OFFRIR UN SERVICE IMMOBILIER COMPLET ET UNIQUE, POUR VOUS ACCOMPAGNER EN TOUTE INDEPENDANCE DANS LA REUSSITE DE VOS PROJETS IMMOBILIERS. Yamed Capital est un groupe indépendant de services immobiliers

Plus en détail

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007

«Valuation» et gestion du risque dans la biotech. 5 Février 2007 «Valuation» et gestion du risque dans la biotech 5 Février 2007 Points abordés Principes de la «valuation» Concepts clés Paramètres d entrée et calcul d une rnpv Applications «Licensing» Levée de fond/

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013

RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 RESULTATS DU PREMIER SEMESTRE 2013 Paris le 31 Octobre 2013 - LeadMedia Group (FR0011053636, ALLMG) - groupe de marketing digital spécialisé dans le data marketing - annonce aujourd hui ses résultats consolidés

Plus en détail

Financement du rachat de PME par des successeurs privés

Financement du rachat de PME par des successeurs privés Financement du rachat de PME par des successeurs privés Principaux résultats d une étude empirique Thomas Längin, économiste d entreprise HES Andreas Gubler, docteur en droit, avocat, LL.M. Partenaire

Plus en détail

LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT

LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT LES VC ET LES FONDS DE BUYOUT Le rôle du gestionnaire Journée Tendances Réseau Capital 2 avril 2003 INDEX Critères investissement / Novacap Compagnies en portefeuille Capital de risque Buyout Relations

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Présentation de Deloitte Un acteur de référence. Thierry de Gennes Associé. Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013

Présentation de Deloitte Un acteur de référence. Thierry de Gennes Associé. Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013 Présentation de Deloitte Un acteur de référence Thierry de Gennes Associé Conférence UFE: Tokyo - lundi 11 juin 2013 Deloitte dans le monde Un réseau mondial de premier plan Une couverture géographique

Plus en détail

Développer la valeur d une entreprise : l impact du levier immobilier

Développer la valeur d une entreprise : l impact du levier immobilier Développer la valeur d une entreprise : l impact du levier immobilier Janvier 2012 Jones Lang LaSalle Private Equity Desk CONSTATS L immobilier d exploitation : un levier à actionner L entrée d un fonds

Plus en détail

www.heklafinance.com 68, avenue des Champs Elysées 75008 Paris France - Tél : +33 (0) 1 53 23 04 30 Fax : +33(0)1 53 23 04 31

www.heklafinance.com 68, avenue des Champs Elysées 75008 Paris France - Tél : +33 (0) 1 53 23 04 30 Fax : +33(0)1 53 23 04 31 www.heklafinance.com 68, avenue des Champs Elysées 75008 Paris France - Tél : +33 (0) 1 53 23 04 30 Fax : +33(0)1 53 23 04 31 1 SOMMAIRE Expertise... Stratégie groupe. Historique. Transactions récentes...

Plus en détail

Financer la transmission de votre entreprise

Financer la transmission de votre entreprise Financer la transmission de votre entreprise Laurent Genest Directeur principal, Transfert d entreprises Banque Nationale Claude Lafond Directeur principal, Investissements Caisse de dépôt et placement

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

En collaboration avec :

En collaboration avec : 2 ème Edition des Journées Comment Entreprendre au Cameroun? Organisée par : & Strategie de financement des PME par le Capital Investissement Aurore Bahounoui Vice president - ECP Bureau de Douala En collaboration

Plus en détail

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil

Une offre sur mesure d'information financière consolidée. Expertise Conseil Une offre sur mesure d'information financière consolidée Expertise Conseil 1 Vos enjeux Les groupes internalisant la fonction consolidation / reporting peuvent faire face à des imprévus nécessitant d'intégrer

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels

Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels Avertissement sur les risques liés aux instruments financiers Clients professionnels 07/10/2014 Le présent document énonce les risques associés aux opérations sur certains instruments financiers négociés

Plus en détail

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation

Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation I n n o v a t i o n & O p e r a t i o n s p e r f o r m a n c e Version Française Extrait de notre offre Vinci Consulting Conseil en Stratégie d innovation L Offre Innovation s inscrit dans notre offre

Plus en détail

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France

L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France L'impact économique total (Total Economic Impact ) de PayPal France Sebastian Selhorst Consultant TEI Forrester Consulting 29 Mars 2011 1 2011 Forrester Research, Inc. Reproduction 2009 Prohibited Forrester

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION DU PLAN START-UP

MANUEL D UTILISATION DU PLAN START-UP MANUEL D UTILISATION DU PLAN START-UP MANUEL D UTILISATION DU PLAN START-UP Ce document a pour but de fournir des informations aux entrepreneurs, investisseurs et citoyens intéressés par le Plan Start-up.

Plus en détail

LA CROISSANCE EXTERNE GIE BELLECOUR CONSEILS

LA CROISSANCE EXTERNE GIE BELLECOUR CONSEILS LA CROISSANCE EXTERNE GIE BELLECOUR CONSEILS La croissance externe est un mode de développement reposant sur une prise de participation capitalistique, une absorption ou une fusion. Elle se traduit par

Plus en détail

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion

Données des SIM. Données signalétiques (nom, adresse), Historique d achat, Réactions passées aux actions de promotion Données des SIM Bases de données produits Identification, caractéristiques techniques, caractéristiques commerciales (prix, unités de vente, fournisseurs), état des stocks, ventes réalisées Bases de données

Plus en détail

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source

Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source Open Source, Mythes & Réalités La création de valeur grâce aux technologies Open Source 30 Mars 2011 jean-francois.caenen@capgemini.com Chief Technology Officer Capgemini France Une nouvelle vague d adoption

Plus en détail

DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE

DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE DOSSIER D ENTREPRISE ENTREPRENEURIAT TRANSFORMATION CROISSANCE MOT DE BIENVENUE Le temps des défis est aussi celui des opportunités Madame, Monsieur, J ai le plaisir de partager avec vous le lancement

Plus en détail

PROFILS METIERS (Semestre 9)

PROFILS METIERS (Semestre 9) ENSEIGNEMENTS ACADEMIQUES DU DEPARTEMENT Management et Entrepreneuriat (2014-2015) PROFILS METIERS (Semestre 9) Ancré au cœur des connaissances transversales en sciences de gestion issues des deux premières

Plus en détail

Transactions Services

Transactions Services - à une Transactions Services DES SOLUTIONS APPROPRIÉES À VOS ENJEUX Avril 2014 ACA Nexia est un cabinet animé par des experts de l audit et du conseil dont l ambition est d apporter des solutions pertinentes

Plus en détail

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank

DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank DWS Investments Société de gestion du Groupe Deutsche Bank Le Groupe Deutsche Bank Culture d excellence depuis 1870 Banque d investissement internationale de premier plan, dotée d un solide réseau de clientèle

Plus en détail

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale

Conjuguez immobilier d entreprise et démarche environnementale L anticipation des nouvelles normes environnementales Lors de la constitution d un patrimoine immobilier à travers la création d une nouvelle SCPI, PERIAL Asset Management s efforcera de prendre en compte

Plus en détail

IFRS 15 Produits des contrats avec les clients. Impacts, défis et actions à entreprendre. Olivia Larmaraud Eric Dard

IFRS 15 Produits des contrats avec les clients. Impacts, défis et actions à entreprendre. Olivia Larmaraud Eric Dard IFRS 15 Produits des contrats avec les clients Impacts, défis et actions à entreprendre Olivia Larmaraud Eric Dard 10 juin 2014 Agenda Aperçu des principales dispositions d IFRS 15 Contexte Les 5 étapes

Plus en détail

TP5 : Stratégie d entreprise

TP5 : Stratégie d entreprise Le groupe Virgin éléments du cas TP5 : Stratégie d entreprise Le groupe Virgin, c est (en 2006) - La plus grosse compagnie privée d Angleterre - Un chiffre d affaire de >8 Mia dollars - Plus de 200 société

Plus en détail

Bienvenue. www.fidfinvest.com

Bienvenue. www.fidfinvest.com Bienvenue Fidfinvest Pensez local, agissez sur l international. Fidfinvest s affirme comme un des leaders du «Business Consulting» en Suisse, au Moyen-Orient, et en Asie. Nous disposons d un savoir-faire

Plus en détail

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes.

Présentation de ACE. ACE : Amélioration Continue de l Efficacité. Technologies & Processus / Information Technology & Processes. Présentation de ACE ACE : Amélioration Continue de l Efficacité Technologies & Processus / Information Technology & Processes Avril 2009 Une approche processus 85% des raisons pour lesquelles une organisation

Plus en détail

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière

Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Carrefour : Résultats annuels 2012 Hausse du chiffre d affaires et du résultat net part du Groupe Renforcement de la structure financière Chiffres clés 2012 Croissance des ventes du Groupe : +0,9% à 76,8

Plus en détail

Atelier 2 L e-commerce

Atelier 2 L e-commerce Atelier 2 L e-commerce Claude Ménissez E-commerce Les lois de l efficacité 1 Spécificité essentielle du e-commerce Mettre en ligne un site internet marchand c est ouvrir d un coup des millions de boutiques

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE DU «STAGE MASTER DE REPRISE D ENTREPRISE»

PROGRAMME DETAILLE DU «STAGE MASTER DE REPRISE D ENTREPRISE» PROGRAMME DETAILLE DU «STAGE MASTER DE REPRISE D ENTREPRISE» I - CADRER SON PROJET A - Mon profil particulier de repreneur : caractéristiques et points forts B - Mes facteurs clés de réussite et mes points

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 30 janvier 2009 8h55 Dexia met en œuvre son plan de transformation pour consolider son redressement et devrait enregistrer

Plus en détail

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr

le PARCOURS de vente www.notaires.paris-idf.fr IMMOBILIER le PARCOURS de vente Offre d achat, promesse de vente, compromis de vente www.notaires.paris-idf.fr Le parcours de vente La vente d un bien immobilier est presque toujours précédée d un «avantcontrat»

Plus en détail

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014

Votre Entreprise en Suisse. Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Votre Entreprise en Suisse Philipp Troesch Avocat Schaer Partners Bâle, le 26 septembre 2014 Thèmes abordés 1. Présentation 2. Premiers pas, le début d un projet 3. Fonder une société en Suisse 4. Gérer

Plus en détail

Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions

Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions Jones Lang LaSalle Supply Chain & Logistics Solutions Mathieu de Saint Albin I Bruno Montigny I Jean Marie Guillet I Alexis Trochu Paris, mars 2012 Vos questions? Problématiques associées à la chaîne de

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan

Chapitre 14 Cours à terme et futures. Plan hapitre 14 ours à terme et futures Plan Différences entre contrat à terme et contrat de future Fonction économique des marchés de futures Rôle des spéculateurs Futures de matières premières Relation entre

Plus en détail

MANDAT DE GESTION DE FORTUNE

MANDAT DE GESTION DE FORTUNE MANDAT DE GESTION DE FORTUNE Parties au contrat de mandat Le/les soussigné(s) (ci-après le "Client"): Monsieur Citoyen Domicilié Email de télécopie de téléphone (ci-après l «Agent») ou SA / Sàrl Société

Plus en détail

mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable

mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable mon compte- LE 1 ER COMPTE sans banque utile économique fiable 01 SOMMAIRE 100% UTILE p 4 Le 1 er compte sans banque 0% TOXIQUE p 6 Ce que Compte-Nickel vous épargne MAÎTRISEZ À 100% p 8 Les tarifs des

Plus en détail

La fonction achats dans le groupe BNP Paribas

La fonction achats dans le groupe BNP Paribas La fonction achats dans le groupe BNP Paribas Présentation destinée à des fournisseurs et partenaires Février 2014 Agenda 1. Le groupe BNP PARIBAS 2. L organisation achats 3. La stratégie par catégorie

Plus en détail

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM

ATTIJARI MARKET RESEARCH FX & COMMODITIES TEAM 29 juin 2009 Forex Weekly Highlights I. Evénements clés et statistiques de la semaine du 22 juin 2009 Le retour de l aversion au risque a permis au billet vert d effacer un peu les pertes accumulées face

Plus en détail

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots

ACTIONS ET OBLIGATIONS Les placements financiers en quelques mots Aperçu des actions et des obligations Qu est-ce qu une action? Une action est une participation dans une entreprise. Quiconque détient une action est copropriétaire (actionnaire) de l entreprise (plus

Plus en détail

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011

www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 www.pwc.com/lu/sustainability progena by PwC Une nouvelle approche du développement durable 31 mars 2011 L impératif du développement durable va transformer tous les secteurs économiques Capacité écologique

Plus en détail

Qu est-ce qu une banque?

Qu est-ce qu une banque? Qu est-ce qu une banque? Nathalie Janson 1 Financement de l Activité économique Développement des entreprises nécessite apport de fonds Les entreprises peuvent se financer de façon interne ou externe Les

Plus en détail

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE

SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE SPECIALISATIONS DU MASTER GRANDE ECOLE Finance, Contrôle des Organisations Cette spécialisation se fonde sur la nécessité de prendre des décisions et/ou d organiser les différents processus au cœur de

Plus en détail

Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques»

Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques» Foire aux questions (FAQ) Circulaire 2015/1 «Comptabilité banques» (Dernière modification : 22 juillet 2015) 1. Comment faut-il traiter les provisions, constituées initialement pour des limites de crédit

Plus en détail

Private banking: après l Eldorado

Private banking: après l Eldorado Private banking: après l Eldorado Michel Juvet Associé 9 juin 2015 Toutes les crises génèrent de nouvelles réglementations Le tournant de 2008 Protection des clients MIFID, UCITS, FIDLEG Bilan des banques

Plus en détail

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant :

Ask : Back office : Bar-chart : Bear : Bid : Blue chip : Bond/Junk Bond : Bull : Call : Call warrant/put warrant : Parlons Trading Ask : prix d offre ; c est le prix auquel un «market maker» vend un titre et le prix auquel l investisseur achète le titre. Le prix du marché correspond au prix le plus intéressant parmi

Plus en détail

Les principaux types de crédits commerciaux

Les principaux types de crédits commerciaux Le Financement de l entreprise : Les principaux types de crédits commerciaux Christian Turbé, Membre de la Direction, BCG Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner des Start-Up,

Plus en détail

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires.

Vendre. PANdOre INTRODUCTION. But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Vendre PANdOre INTRODUCTION But du vendeur : faire en sorte que tout se passe au mieux entre l entreprise et les clients/les partenaires. Historique de la relation client-fournisseur : 1955-1965 : le fournisseur

Plus en détail

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés

Présentation Salle des marchés. Centrale Lille Octobre 2007. Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Présentation Salle des marchés Centrale Lille Octobre 2007 Contacts: Matthieu MONLUN Responsable de la salle des marchés Jérôme CHANE Sales Fixed Income Tel: 03.20.57.50.00 Email: prenom.nom@calyon.com

Plus en détail

Intervention du 4 mars 2014 POUR LA PROTECTION CONTRE LA. Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement

Intervention du 4 mars 2014 POUR LA PROTECTION CONTRE LA. Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement Intervention du 4 mars 2014 GUIDE À L USAGE DES ENTREPRISES POUR LA PROTECTION CONTRE LA «FRAUDE AU PRÉSIDENT» Colloque AIG / Boken La fraude aux faux ordres de virement M. Raphaël Gauvain, avocat associé

Plus en détail

CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE

CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE CHAPITRE 9 LE SYSTÈME BANCAIRE 9.1 LE SYSTÈME BANCAIRE AMÉRICAIN Contrairement aux banques de plusieurs pays, les banques américaines ne sont ni détenues ni gérées par le gouvernement. Elles offrent des

Plus en détail

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises

Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises 1 Comment valoriser une entreprise et sur quels critères? ISEC 22 novembre 2011 Evaluation d entreprises Sommaire Préambule Comment bien évaluer une entreprise? Le diagnostic Le business plan L approche

Plus en détail

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers

I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers I. Risques généraux s appliquant à l ensemble des instruments financiers 1. Risque de liquidité Le risque de liquidité est le risque de ne pas pouvoir acheter ou vendre son actif rapidement. La liquidité

Plus en détail

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité

Klako Group. Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux. Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Klako Group Intégration, Comptabilité et Conseils fiscaux Optimisation d Achat et Contrôle de Qualité Beijing Hong Kong Shanghai Shenzhen Visitez notre site web à http://www.klakogroup.com Notre société

Plus en détail

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds.

Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Troisième édition du Global Private Equity Report de Grant Thornton : le Private Equity s adapte aux nouvelles pratiques de la levée de fonds. Paris, le 4 novembre 2013 Un regain d optimisme à l échelle

Plus en détail

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie

Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23. Top Rendement 1. Type d assurance-vie Fiche info-financière Assurance-vie pour une combinaison des branches 21 et 23 Top Rendement 1 Type d assurance-vie Assurance-vie individuelle avec taux d intérêt garanti (branche 21). En ce qui concerne

Plus en détail

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens

Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité 2, pour une meilleure protection des assurés européens Solvabilité II, contrats responsables, normes IFRS, fiscalité : conséquences de ces normes sur le devenir des opérateurs et des couvertures

Plus en détail

Calcul et gestion de taux

Calcul et gestion de taux Calcul et gestion de taux Chapitre 1 : la gestion du risque obligataire... 2 1. Caractéristique d une obligation (Bond/ Bund / Gilt)... 2 2. Typologie... 4 3. Cotation d une obligation à taux fixe... 4

Plus en détail

Les Demandes de Crédit :

Les Demandes de Crédit : Les Demandes de Crédit : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner

Plus en détail

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ

NOTRE MISSION PROFIL DE NOTRE SOCIÉTÉ PRÉSENTATION 1 2 NOTRE MISSION Générer de la valeur pour nos clients, collaborateurs, partenaires et actionnaires, en offrant des services professionnels de qualité Suisse alliés à l efficacité asiatique.

Plus en détail

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI

STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI STRATEGIE, GOUVERNANCE ET TRANSFORMATION DE LA DSI NOTRE EXPERTISE Dans un environnement complexe et exigeant, Beijaflore accompagne les DSI dans le pilotage et la transformation de la fonction SI afin

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe

Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe Quel financement pour les PME? 7 recommandations de base pour l entrepreneur en recherche de financement externe TRANSMISSION D'ENTREPRISE Remise au sein de la famille Séparation du capital et du management

Plus en détail

Réussir ensemble. France

Réussir ensemble. France Réussir ensemble France Réussir ensemble Pour la réussite de vos projets, vous avez besoin de vous appuyer sur un partenaire efficace. Nous partageons vos valeurs de l entreprise et pouvons vous accompagner

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

Actifs vs. Actions/ Ententes hybrides. Me Claude E. Jodoin, M.Fisc.

Actifs vs. Actions/ Ententes hybrides. Me Claude E. Jodoin, M.Fisc. Actifs vs. Actions/ Ententes hybrides Me Claude E. Jodoin, M.Fisc. 2012 1. Introduction Vente d actifs vs Vente d actions: Que faire? 1. Vente d actions: Considérations de l acheteur Considérations du

Plus en détail

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE

SMART SAVINGS : PROTECTION DES CLIENTS DANS LA PROCEDURE D EPARGNE SMART SAVINGS : PROTECTION DES DANS LA PROCEDURE D EPARGNE Une vue d ensemble de l intégration des pratiques de protection du client par les institutions de microfinance dans la procédure d épargne. 1

Plus en détail

Acquisitions d entreprises : traitement des actifs incorporels en IFRS

Acquisitions d entreprises : traitement des actifs incorporels en IFRS Acquisitions d entreprises : traitement des actifs incorporels en IFRS CONFERENCE IMA DU 5 AVRIL 2006 Jean-Pierre COLLE et Raphaël JACQUEMARD Associés KPMG 1 Introduction Jusqu à une période récente et

Plus en détail

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014.

TERANGA CAPITAL. Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal. Présentation à l Atelier FIDA. 5 Décembre 2014. TERANGA CAPITAL Véhicule d investissement dédié aux TPE-PME du Sénégal Présentation à l Atelier FIDA 5 Décembre 2014 Olivier Furdelle VISION, MISSION ET OBJECTIFS La vision de TERANGA CAPITAL est de soutenir

Plus en détail

Swisscom Immeubles SA Présentation de l entreprise

Swisscom Immeubles SA Présentation de l entreprise Présentation de l entreprise Notre entreprise Swisscom SA 2 Swisscom est le leader du marché suisse des télécommunications. Swisscom offre à ses clients les meilleurs produits au monde dans le domaine

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015 Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges La société holding Mardi 14 avril 2015 1 Sommaire 1/ Qu est ce qu une holding Définition / Principes et caractéristiques Illustration 2/ Les bonnes

Plus en détail

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ

PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ Juillet 2015 Swiss Finance & Property AG Swiss Finance & Property AG est une société spécialisée en matière d investissements immobiliers et de conseil mettant l accent sur la

Plus en détail

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance Agenda» Compétences Internationales de Rutherfoord Santé et Prévoyance Entreprises sous-traitantes pour le Gouvernement Responsabilité Civile, Dommages» Notre

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque.

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Publié et mis en ligne le 5 février 2007 Un fonds commun de placement à risques (FCPR) est un fonds dont

Plus en détail

Présentation du rapport :

Présentation du rapport : Présentation du rapport : LE FINANCEMENT PAR CAPITAL-RISQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES EN WALLONIE Prof. Armin Schwienbacher Louvain School of Management (LSM) Université catholique de Louvain Universiteit

Plus en détail

La méthode business plan pour la gestion de vos projets Avec une simulation interactive disponible sur : http://membres.lycos.

La méthode business plan pour la gestion de vos projets Avec une simulation interactive disponible sur : http://membres.lycos. Emmanuel Monod La méthode business plan pour la gestion de vos projets Avec une simulation interactive disponible sur : http://membres.lycos.fr/businessplan/ Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2706-3

Plus en détail