Les principaux types de crédits commerciaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les principaux types de crédits commerciaux"

Transcription

1 Le Financement de l entreprise : Les principaux types de crédits commerciaux Christian Turbé, Membre de la Direction, BCG Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner des Start-Up, 24 juin 2005

2 Sommaire Le rôle d une banque commerciale dans le financement aux entreprises Les principaux types de financements aux entreprises Conclusion Page 2

3 ngagement à l égard de l économie genevoise Collectivités publiques mio Autres 235 mio ntreprises suisses 956 mio Immobilier & constructions 2'719 mio ncours France 588 mio Fondation de Valorisation mio Grand Public & Réseaux mio ntreprises internationales 514 mio Page 3

4 Page 4 CONSIL CONSIL P A I M N T S P R É V O Y A N C Fondements de la relation Banque - ntreprises F I N A N C M N T S T R É S O R R I

5 Rôle de la banque commerciale Y Start-Up xploitation Banque d Investissement Venture Capital Organismes publics d aide, Banque Commerciale IPO Private quity, 0 t Page 5

6 Sommaire Le rôle d une banque commerciale dans le financement aux entreprises Les principaux types de financements aux entreprises Conclusion Page 6

7 Les crédits et leurs destinations Leasing IMMOBILISATIONS FONDS PROPRS Avances à termes fixes et Financement Hypothécaire ACTIF CIRCULANT DTTS BANCAIRS Factoring Crédits en c/c LIQUIDITÉS AUTRS PASSIFS Page 7

8 Crédits en compte courant But Financement partiel du besoin en fonds de roulement (débiteurs, stock,...) Proportionnel à l'activité commerciale, structure de l'activité : délais de Critères paiement, niveau des stocks, C.T : limites à un an, renouvelable sur base de l'évolution de l'activité de l'entreprise, sans amortissement Taux variable, révisable+commission sur le plus fort débit Conditions Garanties possibles : cession des débiteurs, mouvement en compte,... Page 8

9 Avances et prêts à terme fixe But Financement partiel du besoin en fonds de roulement Financement des besoins moyen & long terme des investissements MT : en ligne avec les investissement financés (<7 ans) Amortissable (<durée de vie économique du bien) Critères Capacité de l entreprises à générer le CF nécessaire au remboursement Couverture de la charge d'intérêts Taux fixé pour une période donnée Conditions Garanties possibles : hypothèque, nantissement du capital,... Page 9

10 Financements spécialisés : Leveraged Buy Out But Financement du rachat d une entreprise : spin-off, MBI, MBO, Utilisation d un effet de levier Remboursement assuré par le CF généré par la cible Critères Perspectives de l activité reprise et de son intégration avec l acquéreur Part en capital de l investisseur/management : 30-50% Durée : 5-7 ans Amortissable (80% min. sur la durée du financement) Libor+marge, dégressive en fonction du désendettement Conditions Commission de montage Garanties : capital-actions de la cible+covenants financiers Page 10

11 Financements spécialisés : financement d actifs But Financement d actifs «lourds» ou de projets : -avions, bateaux, -usine, Remboursement assuré par le CF généré par l actif financé Critères Combinaison des types de financement précédents : cc, ATF Durées longues, >10 ans en ligne avec la durée de vie économique des actifs Conditions Libor+marge, révisable en fonction de l atteinte d objectifs financiers Garanties : actifs financés + capital de la cible Covenants financiers Page 11

12 Conclusion A chaque besoin : un mode de financement particulier et adapté Rôle de conseil du banquier BCG, partenaire des organismes publics locaux et cantonaux d aide Le relais gagnant entre votre entreprise et votre banque Page 12

Les Demandes de Crédit :

Les Demandes de Crédit : Les Demandes de Crédit : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner

Plus en détail

Le Financement des PME et des Start-Up

Le Financement des PME et des Start-Up Le Financement des PME et des Start-Up : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits aux PME Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Petit- Déjeuner des PME et des Start-Up,

Plus en détail

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission

Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Financement des PME en croissance ou en phase de transmission Petit déjeuner PME & Start-up 11 septembre 2009 Bernard Ledermann Responsable Structured Finance - Romandie Date: 11.09.2009 Slide 1 THÈMES

Plus en détail

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève

Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève Petit Déjeuner du Commerce SPEG Banque Cantonale de Genève 14.03.2014 Présentation Sébastien Collado Chef PME & Indépendants Page 1 Banque Cantonale de Genève Banque Cantonale de Genève Vous accompagner

Plus en détail

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE

Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève BCGE Banque Cantonale de Genève La Banque universelle de Genève Petit Déjeuner des PME & des Start-up 25.09.2015 Financement bancaire : les conditions d intervention et les clés d une demande réussie. Sébastien

Plus en détail

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens

Comptabilité générale. Prof. Jean-Pierre Chardonnens Comptabilité générale Prof. Jean-Pierre Chardonnens Éléments et processus de la comptabilité sont répertoriées dans Les transactions la comptabilité des rapports et les informations sont résumées dans

Plus en détail

L état des flux de trésorerie

L état des flux de trésorerie CHAPITRE 2 L état des flux de trésorerie 9 RECUEIL DE SOLUTIONS POUR ÉTUDIANTS CHAPITRE 2 LIBRAIRIE LACOSTE INC. chap. 2, n o 1 CHIFFRIER DE L ÉTAT DES FLUX DE TRÉSORERIE pour l exercice terminé le 31

Plus en détail

3) Les do s and don ts face au banquier

3) Les do s and don ts face au banquier Les instruments de financement : Financement bancaire Nobby Brausch Chef de Service Adjoint Service Crédits BCEE 12/02/2011 FUSE / La Création d Entreprise 1 1) Les financements appropriés 2) Le dossier

Plus en détail

Business Plan (plan des affaires)

Business Plan (plan des affaires) Business Plan (plan des affaires) 1. Conditions personnelles Vos objectifs personnels En termes d évolution personnelle (voulez-vous avoir une famille avec des enfants, devenir un officier supérieur à

Plus en détail

Les formes de financement

Les formes de financement Les formes de financement Lorsque l on étudie le financement d une entreprise, on distingue : Les sources à court terme (moins d une année). Les sources à moyen terme (entre 2 et 5 ans). Les sources à

Plus en détail

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement 1. Les besoins de financement 2. Le cycle d'exploitation II Les moyens de financement A. Le financement des investissements A1. Les capitaux

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Le factoring. Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève

Le factoring. Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève Le factoring Petit déjeuner du 24 juin 2005 Chambre de commerce de Genève Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées par une entreprise spécialisée

Plus en détail

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004

Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises. Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Déjeuner des PME & start-up: le financement des entreprises Yvan Trotti, UBS SA, responsable clientèle Entreprises Suisse romande 19 novembre 2004 Table des matières Principes généraux de financement Les

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

Le Risque de Crédit Bancaire

Le Risque de Crédit Bancaire Le Risque de Crédit Bancaire Christian Turbé Haute Ecole de Gestion de Genève Finance et Gestion des Risques 21 janvier 2007 Plan du cours Introduction Le besoin de financement de l Entreprise Les grands

Plus en détail

Jean-Pierre Chardonnens. Finance d'entreprise. Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham

Jean-Pierre Chardonnens. Finance d'entreprise. Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham Jean-Pierre Chardonnens Finance d'entreprise Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham Du même auteur En français Comptabilité générale, 4ème édition, Cham 2003. Comptabilité des sociétés, 3ème édition,

Plus en détail

Sommaire. Introduction Gestion des liquidités Planification financières. Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008

Sommaire. Introduction Gestion des liquidités Planification financières. Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008 Rencontre de l incubateur The Ark 10.04.2008 Les outils de la planification financière Sommaire Introduction Gestion des liquidités Planification financières 1 Jean-Daniel Favre Licence en sciences économiques

Plus en détail

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG

BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG BUSINESS PLAN BANQUE ET CAISSE D'EPARGNE DE L'ETAT LUXEMBOURG SOMMAIRE 1. L'ENTREPRISE 2. DESCRIPTION DU PROJET 3. DIAGNOSTIC DE L'ENTREPRISE 4. PLAN DE FINANCEMENT 5. PLAN D'EXPLOITATION PREVISIONNEL

Plus en détail

Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise

Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise Les matinales du créateur d'entreprise Les avantages de reprendre une entreprise Patrick Schefer OPI Capital Proximité Jeudi 22 juillet 2010 Office de Promotion des Industries et des Technologies Office

Plus en détail

LA BANQUE MIGROS. 15.12.2009 Présentation "Clientèle Entreprises" Banque Migros PAGE 1

LA BANQUE MIGROS. 15.12.2009 Présentation Clientèle Entreprises Banque Migros PAGE 1 LA BANQUE MIGROS 15.12.2009 Présentation "Clientèle Entreprises" Banque Migros PAGE 1 Sommaire 1. La Banque Migros 2. Notre marché 3. La Clientèle Entreprises 4. Nos produits et services 5. Tarification

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

transmission d entreprises

transmission d entreprises transmission d entreprises MEMO PRATIQUE un nombre important d entreprises changeront de main dans les dix ans à venir. La transmission d une entreprise est une opération délicate : elle nécessite une

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Le Risque de Crédit Bancaire. Christian Turbé Haute Ecole de Gestion de Genève Finance et gestion des Risques

Le Risque de Crédit Bancaire. Christian Turbé Haute Ecole de Gestion de Genève Finance et gestion des Risques Le Risque de Crédit Bancaire Christian Turbé Haute Ecole de Gestion de Genève Finance et gestion des Risques Plan du cours Introduction Le besoin de financement de l Entreprise Les grands types de crédit

Plus en détail

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

COMPTABILITÉ GÉNÉRALE COMPTABILITÉ GÉNÉRALE VOLUME 1 Michel Calderara LIVRE DU MAÎTRE Mise en pages : Macgraph, Yves Gabioud, Puidoux Mise à jour des solutions : Frédéric Baechler Edition 2014 LEP Loisirs et Pédagogie SA, 2014

Plus en détail

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss.

Économie, connaiss.de base Réponse 1. Économie, connaiss.de base Question 1 Affaires bancaires. Économie, connaiss. Économie, connaiss.de base Question 1 Économie, connaiss.de base Réponse 1 Quels sont les six types de banques les plus importants? les grandes banques les banques cantonales les banques régionales/caisses

Plus en détail

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE.

INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE. INSTRUMENTS DE SOUTIEN AUX ENTREPRISES ET A L HOTELLERIE. Soutiens aux entreprises 3 SOMMAIRE SOUTIENS AUX ENTREPRISES INFORMATIONS SOUTIENS AUX ENTREPRISES - INFORMATIONS 3 FINANCEMENT Prise en charge

Plus en détail

Loterie Romande. financier

Loterie Romande. financier 2011 Rapport financier Société de la Loterie de la Suisse Romande 13, rue Marterey Case postale 6744 1002 Lausanne CH Tél. + 41 21 348 13 13 Fax + 41 21 348 13 14 info@loro.ch www.loro.ch Sommaire Bilan

Plus en détail

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1

BILAN (Exprimé en dinars) Exercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Modèle du Bilan (ntreprise)... BILAN (xprimé en dinars) xercice clos au 31 décembre Notes n n-1 Actifs Actifs non courants Actifs immobilisés Immobilisations incorporelles Moins : amortissements () ()

Plus en détail

Examen 2013. Comptabilité, controlling

Examen 2013. Comptabilité, controlling Berufsprüfung für Marketingfachleute mit eidg. Fachausweis Examen prof. pour spécialistes en marketing avec brevet fédéral Esame per l attestato professionale federale di specialista in marketing Examen

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers Déjeuner des PME et des Start-up 21 janvier 2005

PricewaterhouseCoopers Déjeuner des PME et des Start-up 21 janvier 2005 Déjeuner des PME et des Start-up Jean-Pierre Steiner, responsable du Business Recovery Services Suisse romande *connectedthinking Contenu Rôle de la trésorerie Environnement financier d une entreprise

Plus en détail

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat»

Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» Exercice du cours Gestion Financière : «Plan de trésorerie, bilan et compte de résultat» L objet de cet exercice est d établir des prévisions de trésorerie et de comptes d entreprise à un horizon d un

Plus en détail

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi

Loyer basé sur les coûts: mode d emploi Département fédéral de l économie, de la formation et de la recherche DEFR Office fédéral du logement OFL Loyer basé sur les coûts: mode d emploi 5 e Forum des coopératives suisses d habitation 27 septembre

Plus en détail

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres

De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres De la valeur d entreprise à la valeur des capitaux propres Agnès PINIOT, Membre de la Commission Evaluation des entreprises de la Compagnie Nationale des Commissaires aux comptes (CNCC) Olivier PERONNET,

Plus en détail

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle

L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle L' individualisation maximale dans la prévoyance professionnelle Organisation La Fondation collective PensFlex a été fondée en l an 2000 avec un objectif clair : offrir aux détenteurs d avoirs de prévoyance

Plus en détail

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014

RETREAUSPECTIVE 2014. Bilan financier 2014 Bilan financier 2014 Sommaire 1. Introduction 2. Analyse comparée des Comptes Administratifs 2013 et 2014 provisoire 3. Les financeurs du SIAAP 4. Présentation de l évolution (de la trésorerie) et de la

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

La comptabilité comme instrument de gestion Solutions

La comptabilité comme instrument de gestion Solutions La comptabilité comme instrument de gestion Solutions Jürg Leimgruber Urs Prochinig La comptabilité comme instrument de gestion Solutions Jürg Leimgruber et Urs Prochinig ont achevé leurs études à l Université

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION

LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION LE PROCESSUS D OCTROI D UN CREDIT COMMERCIAL ET LES CRITERES DE DECISION Marija Vukmanovic, Director, chef de secteur clientèle entreprises Office de Promotion Economique du Canton de Genève Petit-déjeuner

Plus en détail

Comptabilité 3 Analyse et traitement des données du cycle comptable 5 e édition ERRATA ET PRÉCISIONS DU MANUEL

Comptabilité 3 Analyse et traitement des données du cycle comptable 5 e édition ERRATA ET PRÉCISIONS DU MANUEL Comptabilité 3 Analyse et traitement des données du cycle comptable 5 e édition RRAA PRÉCSOS DU MAUL Lors de la première impression de Comptabilité 3 : Analyse et traitement des données du cycle comptable,

Plus en détail

DOMAINE : économie et gestion comptable

DOMAINE : économie et gestion comptable CONCOURS DE L'AGREGATION INTERNE «ECONOMIE ET GESTION» SESSION 2002 EPREUVE PORTANT SUR LES TECHNIQUES DE GESTION ET COMPORTANT DES ASPECTS PEDAGOGIQUES DOMAINE : économie et gestion comptable Durée de

Plus en détail

Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers

Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers Date : Octobre 2006 Exercice 5.1 - Chapitre 5 : L analyse des états financiers Toudou ltée 1 Toudou ltée est une entreprise spécialisée dans la vente de tapis à usage commercial. Sa clientèle est essentiellement

Plus en détail

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser?

Connaître les règles comptables fondamentales Quelles opérations comptabiliser? Quand, pour quel montant et comment les comptabiliser? LES FONDAMENTAUX DE LA COMPTABILITE GENERALE Comprendre et acquérir les bases de la comptabilité DURée : 3j + 1J en option sur logiciel* Toute personne en charge de la gestion en * En option : mise en

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

EN SORTIE DE CRISE, Jean-Marc FLEURY Expert-comptable spécialisé en transmission d entreprise Associé. 28 mars 2011. Groupe COMMISSAIRES AUX COMPTES

EN SORTIE DE CRISE, Jean-Marc FLEURY Expert-comptable spécialisé en transmission d entreprise Associé. 28 mars 2011. Groupe COMMISSAIRES AUX COMPTES EN SORTIE DE CRISE, Jean-Marc FLEURY Expert-comptable spécialisé en transmission d entreprise Associé 28 mars 2011-1 - SOMMAIRE 1. EN PÉRIODE DE CRISE (RAPPELS!) 2. RÉALITÉ DES NÉGOCIATIONS 2009-2010 :

Plus en détail

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif)

Plans comptables. PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) Plans comptables PLAN COMPTABLE Chapitres 1 à 4 (entreprises à but lucratif) ACTIF Actif à court terme Banque opérations 1010 Dépôts à terme 1040 Titres négociables 1050 Placements temporaires obligations

Plus en détail

Chapitre 3 : D où viennent les moyens financiers?

Chapitre 3 : D où viennent les moyens financiers? Chapitre 3 : D où viennent les moyens financiers? Tout au long de son existence, l entreprise est confrontée à des besoins de financement. En d autres termes, elle doit trouver de l argent pour réaliser

Plus en détail

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe :

Questionnaire examen intra SSH5201. Sigle du cours. Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Questionnaire examen intra SSH5201 Sigle du cours Identification de l étudiant(e) Nom : Prénom : Signature : Matricule : Groupe : Sigle et titre du cours Groupe Trimestre SSH5201 Économique de l ingénieur

Plus en détail

LBO et Business Angels

LBO et Business Angels Mardi 26 novembre 2013 LBO et Business Angels Laurent Simon et Jérôme Loisy Alcyaconseil Définition de l opération de LBO Définition traditionnelle : «LBO» Leveraged buy-out : terme anglais pour acquisition

Plus en détail

La reprise d entreprise

La reprise d entreprise Les nouveaux outils de financement de la reprise La reprise d entreprise Se faire accompagner d un investisseur financier Pourquoi, avec Qui et Comment ouvrir son capital? 1. Pourquoi? Le capital investissement

Plus en détail

RÈGLEMENT DE PLACEMENT

RÈGLEMENT DE PLACEMENT RÈGLEMENT DE PLACEMENT Sur la base de l article 49a OPP 2 ainsi que des articles 19 et 19a OLP, le Conseil de Fondation édicte le présent règlement de placement. Les dispositions d exécution, devant être

Plus en détail

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme.

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme. Exercice 3 du quiz du cours Gestion financière à court terme (0-013 T1) : «Plan de trésorerie et couverture du besoin de financement à court terme» (9 points + bonus) Cet exercice a pour but d étudier

Plus en détail

Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises

Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises Groupe Banque Cantonale de Genève Aperçu des services bancaires en matière de financement d entreprises Page 1 La mission de la BCGE «Contribuer au développement économique du canton et de la région»*

Plus en détail

Introduction aux documents financiers

Introduction aux documents financiers Introduction aux documents financiers 3 questions ==> 3 documents Une photo instantanée : quelle est la situation actuelle de l entreprise? Bilan Deux films : L entreprise a-t-elle vendu à profit? Compte

Plus en détail

CRÉDIT HABITATION SOUPLE

CRÉDIT HABITATION SOUPLE Votre partenaire en crédits habitation! CRÉDIT HABITATION SOUPLE Annexe au Syllabus CRÉDIT HABITATION FORTIS BANQUE Last update = 07/01/2010 07/01/2010 Ronny Van Droogenbroeck -1- En quoi cela consiste

Plus en détail

Gestion de la trésorerie 3-211-02

Gestion de la trésorerie 3-211-02 Gestion de la trésorerie 3-211-02 Séance 1 Introduction aux cours Qu est que la gestion de trésorerie???? Notion peu enseignée dans les écoles de gestion au Canada. Néanmoins, il s agit d un sujet d une

Plus en détail

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire. PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Sommaire PARTIE 1 Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Thème 1 Les notions de patrimoine et d activité de l entreprise 15 1 Bilan de départ simplifié 15 2 Bilans successifs et détermination

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

Centre de Compétences Financières. Jacques Métrailler CCF SA - OVAC. Partenaires de

Centre de Compétences Financières. Jacques Métrailler CCF SA - OVAC. Partenaires de Centre de Compétences Financières Jacques Métrailler CCF SA - OVAC 1 Partenaires de Organisation SA au capital de Fr. 8.8 mios Coopérative au capital de Fr. 1.9 mio Partenariat public-privé Partenariat

Plus en détail

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours

2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan. Résumé du cours 2 ème Partie : ANALYSE COMPTABLE 1- Analyse du Bilan Résumé du cours 1- Passage du Bilan Comptable au Bilan financier (bilan liquidité) Bilan comptable CORRECTIONS Bilan financier Il est établi suivant

Plus en détail

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012

Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative. Présentation Horesca du 18 juin 2012 Les instruments de la SNCI et de la Mutualité de Cautionnement et d Aide aux Commerçants, société coopérative Présentation Horesca du 18 juin 2012 03/12/09 L entrepreneur et le financement de son projet

Plus en détail

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française

Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Leçon 3 - Les transformations de l industrie bancaire française Sommaire I - La mutation permanente du secteur bancaire français 1.1 - Le poids économique du secteur bancaire et financier 1.2 - L indispensable

Plus en détail

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements

Les financements bancaires de l exploitation et des investissements Les financements bancaires de l exploitation et des investissements M. Daniel CHANE YOCK NAM Directeur adjoint Agence de Saint Denis Banque de la Réunion M. Olivier SAURIER Responsable de service BPI M.

Plus en détail

Entreprises. www.bcn.ch

Entreprises. www.bcn.ch Entreprises www.bcn.ch Nos équipes s engagent pour accompagner et soutenir les entreprises neuchâteloises!» Patrick Schaad Directeur Entreprises La Chaux-de-Fonds Pedro Palomo Directeur Entreprises Neuchâtel

Plus en détail

Salon du Crédit et de l Assurance ZA. Présentation DEMETRIS. Kinépolis, Imagibraine Braine-L Alleud, 18/02/2014

Salon du Crédit et de l Assurance ZA. Présentation DEMETRIS. Kinépolis, Imagibraine Braine-L Alleud, 18/02/2014 Salon du Crédit et de l Assurance ZA Présentation DEMETRIS Kinépolis, Imagibraine Braine-L Alleud, 18/02/2014 1 DEMETRIS Qui est Demetris? Demetris fait partie du groupe BNP Paribas Filiale à 100% de BNP

Plus en détail

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires

Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz. relations bancaires Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 15 et 16 octobre 2009 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Gestion de la trésorerie et relations bancaires Animé par : Yvon SAINTILAN, Expert-Comptable

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Demetris Qui est Demetris? Demetris sa fait partie d un groupe solide, BNP Paribas Group

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

TOCQUEVILLE DIVIDENDE Fonds commun de placement de droit français

TOCQUEVILLE DIVIDENDE Fonds commun de placement de droit français CM-CIC SECURITIES Tocqueville Finance S.A. 6, avenue de Provence 34, rue de la Fédération 75009 PARIS 75015 PARIS Dépositaire Société de gestion CARNEGIE FUND SERVICES S.A. BANQUE CANTONALE DE GENÈVE 11,

Plus en détail

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année.

Passif à court terme : Tout compte, dette ou taxe payable dans l année. Bilan Voici quelques points à retenir lorsque vous établissez votre bilan : Actifs à court terme : Les liquidités et les instruments qui seront convertis en espèces durant l année, dont les fonds en caisse,

Plus en détail

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne»

Comment évaluer une entreprise. Alain GUILMONT Expert-comptable. Réseau «Transmettre & Reprendre une entreprise en Seine-et-Marne» Comment évaluer une entreprise Alain GUILMONT Expert-comptable Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI 77 Conseiller en reprise et transmission Intervenant : Alain GUILMONT Cabinet Fideliance Expert

Plus en détail

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK

CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK I TAUX D INTERET TAUX DEBITEURS CATEGORIES DE CREDITS CONDITIONS DE BANQUE AMEN BANK FINANCEMENT A COURT TERME ESCOMPTE D EFFET DE TRANSACTION INFERIEUR OU EGAL A 90 JOURS TAUX EN % L AN arrêté le 08/06/2004

Plus en détail

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs

Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs Paquet Business Easy Le paquet de prestations bancaires réservé aux entrepreneurs La banque en toute simplicité Pour que vous puissiez vous consacrer entièrement à vos tâches principales. Notre paquet

Plus en détail

Propositions de financements pour clients entreprises

Propositions de financements pour clients entreprises Propositions de financements pour clients entreprises 1 Sommaire Financer avec la Banque Wir page 2 L éventail des credits de la Banque Wir page 2 L ABC des credits Wir page 4 Types et formules de credit

Plus en détail

TOCQUEVILLE VALUE AMERIQUE Fonds commun de placement de droit français

TOCQUEVILLE VALUE AMERIQUE Fonds commun de placement de droit français CM-CIC SECURITIES Tocqueville Finance S.A. 6, avenue de Provence 34, rue de la Fédération 75009 PARIS 75015 PARIS Dépositaire Société de gestion CARNEGIE FUND SERVICES S.A. BANQUE CANTONALE DE GENÈVE 11,

Plus en détail

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014

Le financement de votre investissement locatif à la BIL. BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Le financement de votre investissement locatif à la BIL BIL IMMO DAY 2 octobre 2014 Agenda Investissement locatif Plan de financement Financement des projets immobiliers Variantes de taux Garanties Questions-réponses

Plus en détail

Offres de financements pour les clients privés

Offres de financements pour les clients privés Offres de financements pour les clients privés 1 Sommaire Principes de financement page 2 Financement au moyen du capital de prévoyance page 3 Amortissements et économies d impôts page 4 L éventail des

Plus en détail

Bernard Jehin Membre du Comité de Direction

Bernard Jehin Membre du Comité de Direction Quelles interventions du Groupe SOWALFIN pour le secteur de la batellerie? Atelier Navigation intérieure & Institutions financières Bruxelles, le 22 octobre 2010 Bernard Jehin Membre du Comité de Direction

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Animé par : Martin DELATTE. Animé par : Catherine GRIMOND

Animé par : Martin DELATTE. Animé par : Catherine GRIMOND Salariés, Accompagnement reprenez votre entreprise et aides pour financières assurer sa de pérennité Pôle Emploi Martin DELATTE Catherine GRIMOND Sommaire Introduction Qu est ce qu une Scop Les enjeux

Plus en détail

GESTION HOTELIERE n 5

GESTION HOTELIERE n 5 GESTION HOTELIERE n 5 Avril 2012 L'hôtel restaurant, «le Bandeloup» situé à Bandol (côte varoise), ouvert depuis près de 30 ans, jouit d'une bonne réputation. L établissement est situé en retrait de la

Plus en détail

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008 INSTALLATION EN LIBERAL 12 juin 2008 Un secteur en pleine croissance, mais une profession souvent mal connue des banques en raison des tailles très diverses des cabinets d une organisation professionnelle

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit :

Le GRAND CONSEIL de la République et canton de Genève décrète ce qui suit : Secrétariat du Grand Conseil PL 9324 Projet présenté par le Conseil d Etat Date de dépôt: 28 juin 2004 Messagerie Projet de loi instituant une garantie d un montant maximum de 226 000 000 F, pour un /

Plus en détail

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement sur les hypothèques

1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE. Règlement sur les hypothèques 1 er janvier 2015 CAISSE DE PENSION BERNOISE Règlement sur les hypothèques Table des matières Table des matières 2 Définitions et abréviations 3 Préambule 4 Art. 1 Champ d'application et but 4 Art. 2 Ressources

Plus en détail

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :...

Nom :... Prénom :... Date de naissance :... Filière et lieu de formation choisis :... Examen d admission Discipline : Gestion financière et économie d entreprise Date : Lundi 4 juin 2014 Lieu de l examen : HES-SO Master / Lausanne Nombre de pages : 11 Moyen auxiliaire autorisé : machine

Plus en détail

Les opérations à effet de levier - LBO. Isabelle Martinez Master CCA2

Les opérations à effet de levier - LBO. Isabelle Martinez Master CCA2 Les opérations à effet de levier - LBO Isabelle Martinez Master CCA2 Définition Un LBO ou Leveraged Buy Out est le rachat des actions d'une entreprise par un ou plusieurs fonds d investissement spécialisés.

Plus en détail

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B

Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Secrétariat du Grand Conseil M 1114-B Date de dépôt: 19 janvier 2000 Messagerie Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur la motion de M mes et M. Chaïm Nissim, Fabienne Bugnon et Sylvia Leuenberger

Plus en détail

PREMIERE PARTIE 5points

PREMIERE PARTIE 5points Lycée secondaire de Haffouz DEVOIR DE CONTROLE N 3 NIVEAU : 3 ème ECONOMIE & GESTION 3 & 1 ANNEE SCOLAIRE 2014-2015 EPREUVE : GESTION 02Heures COEF : 4 Professeurs : HABLI SALAH Première partie : Exercice1

Plus en détail

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8

PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS. Éditions d Organisation, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 PHILIPPE TOURON et HUBERT TONDEUR COMPTABILITÉ EN IFRS, 2004 ISBN : 2-7081-3195-8 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 13 1 LES FONDEMENTS : NORMALISATION ET CADRE CONCEPTUEL... 15 1.1 LES ACTEURS DE LA NORMALISATION

Plus en détail

Exemple de sujet d examen

Exemple de sujet d examen Exemple de sujet d examen Durée : 3 heures Table financière et calculatrice scientifique autorisées Les étudiants ont à répondre aux exercices joints Notation : EX 1 (3 pts.) ; EX 2 (5 pts.) EX 3 (6 pts.)

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

Planification financière

Planification financière Planification financière Orientation Monsieur Lindenbluth est le propriétaire d un magasin spécialisé dans la vente de jouets et de trains miniatures. Votre fiduciaire a reçu le mandat de le conseiller

Plus en détail

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création.

DU RESULTAT AUX FLUX DE TRESORERIE. de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. DU RESULTAT AU FLU DE TRESORERIE Cette étude a pour objet : de comprendre comment se forme la trésorerie dans une entreprise industrielle en création. de faire des simulations à partir d un tableur et

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères

11 170.511. 10038 Placements à court terme sur le marché monétaire. en monnaies étrangères 11 170.511 Annexe 1: Plan comptable: bilan Les groupes de matières de 1 à 4 chiffres ont une portée obligatoire générale. Les groupes de matières de 5 chiffres indiqués ci-dessous sont obligatoires. 5

Plus en détail