PARTIE 1 Analyse financière, besoins de financement et conditions d octroi des crédits... 17

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTIE 1 Analyse financière, besoins de financement et conditions d octroi des crédits... 17"

Transcription

1 Préface... 5 Le Centre de Connaissances du Financement des PME Le CeFiP... 5 Un vade-mecum pour réussir le financement d un projet... 6 Conclusion... 7 Les auteurs... 9 Serge Peffer... 9 Édouard Abbeloos... 9 Christine Collet Chris Dauw Delphine Roloux Sommaire Introduction Préambule Remarques importantes PARTIE 1 Analyse financière, besoins de financement et conditions d octroi des crédits Présentation des états financiers Bilan Le passif L actif Compte de résultats Fonds de roulement, besoin en fonds de roulement, trésorerie Fonds de roulement (FR) Besoin en fonds de roulement (BFR) Trésorerie Tableau de financement Première partie : le tableau des emplois et des ressources Deuxième partie : le tableau de variation du besoin en fonds de roulement Exemple Sources Calcul des besoins globaux de financement Investissements Besoins en fonds de roulement Le besoin en fonds de roulement (BFR) Le fonds de roulement nécessaire (FR nécessaire) Vade-mecum du financement des PME LARCIER

2 2.3 Besoins totaux Rotation des stocks (en prix d achat ou en prix de vente) Rotation des clients (en prix de vente) Rotation des fournisseurs (en prix de vente) Calcul des pondérations Illustrations Par l utilisation de sa trésorerie Par l augmentation de ses fonds propres (via une augmentation de capital, par exemple) Par la souscription d un emprunt à long terme Par l obtention d un délai de paiement de la part de son fournisseur Moyens de financement possibles Autofinancement Autofinancement de maintien Autofinancement de croissance Exemple Fonds propres Fonds empruntés à moyen ou long terme Fonds empruntés à court terme Sources Répartition des fonds propres et empruntés et effet de levier Principes généraux Effet de levier Influence des intérêts notionnels Limites de l effet de levier Effet de levier inversé Conclusion Sources Calcul du coût du financement But Définition Exemple Rentabilité de l actif avant charges financières et impôts Coût des fonds propres Coût des fonds de tiers Calcul du coût moyen pondéré du capital Lien entre les investissements, les financements et la valeur ajoutée pour les actionnaires LARCIER Table des matières 461

3 5.3.6 La rentabilité économique doit être supérieure au coût moyen pondéré du capital Lien entre la valeur de l action et le coût des fonds propres Conseil Sources Diagnostic financier Ratios caractéristiques Les données internes de l entreprise La valeur intrinsèque (fonds propres corrigés) La solvabilité La rentabilité La rentabilité financière Rentabilité économique nette (taux de rentabilité de l actif total) Cash-flow et capacité de remboursement Cash-flow libre Les frais financiers La liquidité et l équilibre du bilan Ratio de liquidité réduite Le fonds de roulement, le besoin en fonds de roulement et la trésorerie Rotation des stocks La rotation des créances commerciales La rotation des dettes fournisseurs Les ratios de marge Marge bénéficiaire Marge d exploitation Valeur ajoutée Les données externes à l entreprise Risques du banquier Le risque non couvert Le risque d encours de crédit octroyé Le risque à court et à long terme Le risque d entrée et de sortie Le risque «self liquidating» Ampleur du risque non couvert Durée du risque non couvert PARTIE 2 Fonds propres Fonds propres Capital Création Définition Vade-mecum du financement des PME LARCIER

4 Introduction Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Coût et frais Remboursement Dispensateur du produit Conseils Sources Augmentation de capital But Définition Modalités diverses d augmentation de capital Augmentation par apport en espèces Exemple Par apport en numéraire par tous les actionnaires de départ Par apport en numéraire par de nouveaux actionnaires Augmentation par apport en nature Apport en nature Quasi-apport en nature Augmentation par incorporation d une plus-value de réévaluation (sans apport d argent frais) Augmentation par incorporation de réserves ou de bénéfices (sans apport d argent frais) Augmentation par apport de créances (sans apport d argent frais) Premier cas de figure Deuxième cas de figure Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Coût et frais Conseils Sources Primes d émission But Définition Éléments spécifiques Exemple Plus-values de réévaluation (sans apport d argent frais) But Définition Aspects fiscaux Éléments spécifiques Exemple Sources Réserves Réserve légale LARCIER Table des matières 463

5 But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Exemple Sources Réserves indisponibles But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Exemple Réserve immunisée But Définition Public visé Aspects fiscaux Exemple Réserves disponibles But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Exemple Exemple général Exemple avec amortissement du capital Réserve pour actions propres But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Remboursement Éléments spécifiques Conseils Exemple Sources Subsides But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Remboursement Vade-mecum du financement des PME LARCIER

6 7.5.7 Dispensateur du produit Aspects fiscaux Éléments spécifiques Exemple Conseils Sources Consolidation de dettes (sans apport d argent frais) Quasi-fonds propres Emprunt obligataire convertible et emprunt obligataire assorti de warrants But Définition La notion de subordination «Emprunt convertible» versus «emprunt assorti de warrants» Public visé Montants (minimum / maximum) Durée (minimum / maximum) Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Éléments spécifiques Exemple Emprunt obligataire convertible Emprunt obligataire assorti de warrants Comptes courants (associés) But Définition Public visé Montants (minimum / maximum) Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Éléments spécifiques Conseils Exemple Emprunts subordonnés Capital à risque But Définition Concept général LARCIER Table des matières 465

7 9.2.2 Le capital à risque par rapport aux autres méthodes Les diverses formes Phase de création du projet ou de concrétisation de concept Phase d amorçage («Seed») Phase de démarrage («Start-up») Phase d introduction du produit sur le marché Phase d extension des produits («product scalability») Phase de développement des marchés («market expansion») Relais («bridge») Retournement («turnaround») Transfert / succession Public visé Montants (minimum / maximum) Durée Coût et frais Remboursement Éléments spécifiques Les statuts Les conventions d actionnaires La clause de préemption et la clause d agrément La clause d inaliénabilité Le droit de premier refus L offre obligatoire La clause «shotgun» Droit d achat forcé Le droit de suite La clause «piggyback» Les clauses permettant la sortie d un associé La clause de rachat des minorités La clause de non-dilution La nomination des administrateurs La distribution des bénéfices La non-concurrence La clause de remorquage (ou clause de sortie conjointe) Les pactes de votation Les droits de vote Les actions privilégiées Les actions sans droit de vote Les parts bénéficiaires («parts de fondateurs») Des conditions spécifiques de ventes et de préférences de liquidation Les différents types de majorités Conseils La rédaction d un plan d affaires Vade-mecum du financement des PME LARCIER

8 9.9.2 La problématique de la valorisation Où trouver les fonds? Le processus pratique et les étapes d un partenariat La décision stratégique Le plan d affaires («business plan») La recherche de partenaires Le choix du partenaire Négociations Type d intervention Rapports de force (actionnaires/administrateurs) Garantie La performance des investissements Désinvestissement Sources Région de Bruxelles-Capitale Sociétés publiques de capital à risque Sociétés jouant un rôle indirect pour aider les sociétés en Région de Bruxelles-Capitale Région wallonne Sociétés publiques de capital à risque Sociétés jouant un rôle indirect pour aider les sociétés en Wallonie Région flamande Sociétés publiques de capital à risque Sociétés jouant un rôle indirect pour aider les sociétés en Flandre Autres références Associations Sociétés de capital à risque Business Angels Sociétés jouant un rôle indirect dans le capital à risque Dispensateurs de capital à risque Possibilités de financement à la bourse Préambule Conditions de financement à la bourse Les marchés Eurolist AlterNext Le Marché Libre Sources Les sociétés régionales d investissement et filiales Au niveau de la Région bruxelloise La Société Régionale d Investissement de Bruxelles (S.R.I.B.) Mission Produits proposés Présentation synthétique LARCIER Table des matières 467

9 4. Source Au niveau de la Région wallonne La Société Régionale d Investissement de Wallonie (S.R.I.W.) Présentation Structure du groupe S.R.I.W Source La coupole «Sowalfin» But Définition Public visé Montants Taux d intérêt Dispensateur de crédit Investissements financés Garanties Exemple Sites Au niveau flamand Capital d amorçage But Définition Public visé Montants Forme Dispensateur de crédit Source Le prêt gagnant-gagnant ou «Winwinlening» But Définition Public visé Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Point spécifique Dispensateur de crédit Source Les prêts «Mezzanine» Généralités Le prêt «Groeimezzanine» ou Mezzanine de croissance Le prêt «Innovatiemezzanine» ou Mezzanine d innovation ARKimedes But Définition Public visé Montants Mécanisme de financement Dispensateur de crédit Mode d investissement Aspect spécifique Exemples Vade-mecum du financement des PME LARCIER

10 10. Sources Les Business Angels Définition Activités et motivations des Business Angels Les réseaux des Business Angels Sources/Sites PARTIE 3 Fonds empruntés Financement à long terme Emprunt obligataire But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Taux d intérêt Valeur d achat et de remboursement Remboursement Garanties Variante Aspects fiscaux Exemples Exemple Exemple Sources Crédit d investissement But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Taux d intérêt Frais Commissions Remboursement Garanties Aspects fiscaux Conseils Exemples Méthode de l amortissement constant Méthode de l annuité constante Sources Roll over But LARCIER Table des matières 469

11 Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Éléments spécifiques Exemple Source Leasing But Définition Location Financement Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Éléments spécifiques Variantes Leasing immobilier Leasing opérationnel «Sale and lease back» Vendor leasing Définition Les formules de vendor leasing Le partenariat La cession de créance La joint venture La différence entre le vendor leasing et le leasing simple Sources Sites Conseils Exemple Renting But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Éléments spécifiques Variante Conseils Vade-mecum du financement des PME LARCIER

12 Exemple Crédit de participation But Définition Public visé Durée Coût Montants (minimum / maximum) Remboursement Garantie Fiscalité Éléments spécifiques Variantes Conseils Exemple Source Crédits aux agriculteurs But Définition Public visé Dispensateur du produit Type de crédits Spécificités Le package AGRI-FUTURE Un accompagnement sur le long terme Une offre de financement adaptée Le préfinancement gratuit du FIAW (Financement en Investissement aux Agriculteurs Wallons) Une adaptation des plans de remboursement Une intervention dans les frais de création et de gestion Type d aides Les aides de la Région wallonne Bénéficiaires Mécanisme Pour le volet investissements Pour le volet reprise ou création Les aides du gouvernement flamand Pour le volet investissements Pour le volet reprise ou création Les aides européennes Sources Crédit à tempérament But Définition Public visé et montant Durée LARCIER Table des matières 471

13 Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Exemple Mensualités constantes Mensualités dégressives Source Microcrédit (projets d économies sociales) Définition But Dispensateurs du crédit Types de crédit Montants (minimum / maximum) Taux d intérêt et durée du crédit Exigence de garantie Éléments spécifiques Variantes Exemples de projet de microcrédit Sources Crédit vendeur But Mécanismes Garantie Intérêts Exemple Source Prêt solidaire But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Exemples Source Prêt Lancement But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Vade-mecum du financement des PME LARCIER

14 Remboursement Garanties Franchise Aspects spécifiques Exemple Source Prêt Starteo But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Franchise Aspects spécifiques Exemple Sources Prêt Optimeo But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Franchise Aspects spécifiques Exemple Source Prêt Business Angels But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Franchise Aspects spécifiques Exemple Source LARCIER Table des matières 473

15 10.16 Prêt Initio But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Franchise Aspects spécifiques Exemple Source Crédits durables Définition But Dispensateurs de crédits Types de crédit Durée Montants (minimum / maximum) Taux Garanties Exemple Sources Financement de la recherche Au niveau de la Région wallonne Missions Types de financement L avance récupérable Conditions pour l obtention de l avance récupérable Remboursements de l avance récupérable Sources Au niveau de la Région de Bruxelles-Capitale Missions Types de financement Types de projet et taux d intervention pour les entreprises Sources Au niveau de la Région flamande Appui d IWT à la recherche et au développement (R&D) Programme PME : soutien à l innovation pour les PME Contenu de la mesure Bénéficiaires Projets soutenus Procédure de demande Études de faisabilité R&D Contenu de la mesure Vade-mecum du financement des PME LARCIER

16 2. Bénéficiaires Projets soutenus Étendue du subside Procédure de demande Projets d entreprise R&D Contenu de la mesure Bénéficiaires Projets entrant en ligne de compte Étendue du subside Procédure de demande Autres subsides et subsides supplémentaires du régime d aide flamand Sources Au niveau de la Communauté française But Types de financement Sources Au niveau fédéral Missions Sources Crédit hypothécaire But Définition Public visé Montants Durée Coût et frais Coût Taux d intérêt Formules de crédit à taux fixe Formules de crédit à taux variable Frais Droits d enregistrement (si le bien est ancien) TVA Frais liés à l acte de crédit hypothécaire Remboursement Amortissement constant Crédit bullet (l emprunt est remboursé en totalité à la fin des cinq ans) Annuités constantes Reconstitution du capital par assurance-vie liée à un fonds d investissement (pour les personnes physiques) «crédit branche 23» Reconstitution du capital par une assurance-vie mixte (pour les indépendants et dirigeants d entreprise) Garantie Franchise Dispensateur de crédit Assurances LARCIER Table des matières 475

17 Aspects fiscaux Élément spécifique Variantes Crédit de soudure (ou crédit-pont) Crédit souple Conseils Sources Financement d entreprises culturelles et de production d œuvres audiovisuelles Wallimage Définition But Produits Les lignes de financements et leurs montants Public visé Critère d acceptation des demandes de Wallimage Coproductions Remboursement (taux et durée des prêts) de Wallimage Coproductions Exemple Source St art Invest But Produits Critères Secteurs d intervention Source CultuurInvest But Bénéficiaires Produits Source Tax shelter (incitant fiscal) Définition Mécanisme du tax shelter Conditions Taux et montant accordés Calcul de l avantage fiscal Exemple du calcul de l avantage fiscal Sources Financement à court terme Crédits non bancaires Fournisseurs But Définition Vade-mecum du financement des PME LARCIER

18 Exemple Factoring But Définition Gestion des factures Avance des factures Garantie de paiement Public visé et montant Durée Coût et frais Commission de factoring Taux d intérêt Si couverture du risque Remboursement Garanties Variante Aspects fiscaux Exemple Coût annuel du factoring Coût de l avance Commission de réservation Sites Crédits bancaires Crédit de caisse But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Intérêts débiteurs Commission de réservation Dépassement Frais de gestion Date valeur Remboursement Garanties Variante Aspects fiscaux Conseils Exemple Source Straight loan ou avance à terme fixe (ATF) But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Intérêts débiteurs LARCIER Table des matières 477

19 2. Commission de réservation Remboursement Garanties Aspects fiscaux Conseils Exemple Source Escompte clients fournisseurs But Escompte billets à ordre But Crédit à tempérament fiscal et social (Financement versement anticipé Financement pécule /13 e mois) But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Exemples En huit mois En douze mois Source Crédit d acceptation But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Exemple Source Crédit documentaire But Définition Contrat de vente Émission du Credoc Information au vendeur Réalisation du Credoc Public visé et montant Durée Coût et frais Pour le vendeur Pour l acheteur Vade-mecum du financement des PME LARCIER

20 Remboursement Garanties Variantes La «stand by letter of credit» (SBLC) L encaissement documentaire Aspects fiscaux Conseils Aides Exemple Sources Crédit de cautionnement But Définition Public visé et montant Durée Coût et frais Remboursement Garanties Aspects fiscaux Exemple Sources Casheo But Public visé Dispensateur de crédit Investissements financés Montants Durée Taux d intérêt Remboursement Garanties Aspects spécifiques Exemple Source Garanties Généralités Classement des sûretés Légale ou conventionnelle Mobilière ou immobilière Générale ou spéciale Catégories de privilèges Privilège général sur tous les biens meubles et immeubles Privilège général sur les biens meubles Privilège spécial sur biens meubles Privilège spécial sur biens immeubles LARCIER Table des matières 479

FINANCE D ENTREPRISE Décision d investissement et choix de financement

FINANCE D ENTREPRISE Décision d investissement et choix de financement FINANCE D ENTREPRISE Décision d investissement et choix de Nahtalie Gardès maître de conférence en gestion Chapitre 3 le choix de I- Les différentes sources de II- Le choix des sources de III Le du cycle

Plus en détail

Le Financement des PME et des Start-Up

Le Financement des PME et des Start-Up Le Financement des PME et des Start-Up : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits aux PME Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Petit- Déjeuner des PME et des Start-Up,

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Offre de financement Desjardins

Offre de financement Desjardins Offre de financement Desjardins Sylvain Limoges Directeur investissement Capital régional et coopératif Desjardins Marco Poulin Directeur transfert d entreprises Desjardins entreprise Vallée du Richelieu

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Basse-Meuse Développement 28/10/2014

Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Basse-Meuse Développement 28/10/2014 Introduction La SOWALFIN Société anonyme d intérêt public créée par le Décret du 11 juillet 2002 qui en a organisé le statut. Mise en place pour favoriser la création,

Plus en détail

LBO et Business Angels

LBO et Business Angels Mardi 26 novembre 2013 LBO et Business Angels Laurent Simon et Jérôme Loisy Alcyaconseil Définition de l opération de LBO Définition traditionnelle : «LBO» Leveraged buy-out : terme anglais pour acquisition

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES GÉNÉRALE GÉNÉRALE LEXIQUE ET ABRÉVIATIONS UTILISÉES PAR L AUTEUR MODULE I INTRODUCTION MODULE II COMPRÉHENSION DE L ENVIRONNEMENT MODULE III ÉTABLISSEMENT D UNE STRATÉGIE DE FINANCEMENT MODULE IV PLANIFICATION

Plus en détail

Chapitre II - Acquisition par une personne physique

Chapitre II - Acquisition par une personne physique Table des matières Chapitre I - La vente en général 1. Définition............................................... 3 2. Compromis de vente................................... 4 2.1. Offre d achat... 4 2.2.

Plus en détail

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone.

Plan d affaires. Nom de l'entreprise. Nom du promoteur. par. Fait en collaboration avec le. Adresse complète. No de téléphone. Nom de l'entreprise par Nom du promoteur Fait en collaboration avec le Adresse complète No de téléphone No de télécopie Courriel Site Internet Date SOMMAIRE EXÉCUTIF Description de l entreprise (ou du

Plus en détail

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement

1. Garanties accordées sur les interventions en matière d innovation et d investissement Fiche N : 504 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en garantie des financements bancaires Mots clés : Bpifrance, financements, investissements, international, garantie Objet : présenter

Plus en détail

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS

PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS PROPOSITION DE PROGRESSION - BACCALAUREAT PROFESSIONNEL DE COMPTABILITE EN 3 ANS 1 ère ANNEE (30 semaines + 4 semaines de stage) POLE 1 COMPTABILITE ET DES L ENTREPRISE. Notions générales sur l. Les principes

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

Bernard Jehin. Viviane Mol. du Comité de Direction. Responsable Cofinancement et garantie

Bernard Jehin. Viviane Mol. du Comité de Direction. Responsable Cofinancement et garantie Bernard Jehin Membre du Comité de Direction Viviane Mol Responsable Cofinancement et garantie Introduction La régionalisation Depuis le 1 er juillet 2014, le Groupe SOWALFIN est la seule institution compétente

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

I LES CLAUSES D ACHAT-VENTE D ACTIONS

I LES CLAUSES D ACHAT-VENTE D ACTIONS 24246.W&L.book Page IX Thursday, August 11, 2011 2:24 PM IX TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... TABLE DES ABRÉVIATIONS... TABLE DES FORMULES... V VII XIX REMARQUES GÉNÉRALES Utilité de la convention...

Plus en détail

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie

Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie Chapitre 6 L analyse comptable des flux : Les tableaux de flux de trésorerie 1 Plan (Chapitre 13 de l ouvrage de référence) Introduction Le tableau des flux de trésorerie : principes généraux Méthodologie

Plus en détail

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises»

«Les aides financières à la création et au développement d entreprises» «Les aides financières à la création et au développement d entreprises» par Dominique DETHY Responsable PME-Service Union des Classes Moyennes 1 Les aides financières à la préparation du projet Les aides

Plus en détail

LA DECISION DE FINANCEMENT

LA DECISION DE FINANCEMENT o o o o o o o Séance 1 : Les critères de sélection des modes de financement. Séance : Exercices sur le coût d une source de financement. Séance 3 : Contrôle. Séance 4 : Le choix d une structure optimale

Plus en détail

Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME. Alger, 11 et 12 mars 2009

Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME. Alger, 11 et 12 mars 2009 11 mars2009 Banque et Capital-Investissement Un double partenariat pour les PME Alger, 11 et 12 mars 2009 Amaury Mulliez, Proparco Représentant Maroc et Capital-investissement au Maghreb RAPPEL: DIFFERENCE

Plus en détail

Gestion de trésorerie

Gestion de trésorerie Collection les mémentos finance dirigée par Jack FORGET Gestion de trésorerie Optimiser la gestion financière de l entreprise à court terme Jack FORGET Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3250-4

Plus en détail

«Comment financer les PME?» Propositions de l UCM

«Comment financer les PME?» Propositions de l UCM «Comment financer les PME?» Propositions de l UCM Forum Financier Mons La Louvière 11 mars 2014 L UCM : Qui sommes-nous? Un mouvement patronal de représentation et de défense des indépendants, chefs de

Plus en détail

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité...

Chapitre 2 Le régime général des immobilisations...32 Section 1 Définitions...32 Section 2 Au moment de l entrée en comptabilité... 3 SOMMAIRE Introduction: Des origines de la comptabilité...17 Partie I Les sources du droit comptable luxembourgeois...19 Chapitre 1 Les sources légales...21 Section 1 Les sources internationales...21

Plus en détail

Section 3 Les brevets, les marques et les logiciels...45 1 Aspects comptables...45 A Au moment de l entrée en comptabilité...45

Section 3 Les brevets, les marques et les logiciels...45 1 Aspects comptables...45 A Au moment de l entrée en comptabilité...45 3 SOMMAIRE Introduction : Des origines de la comptabilité...17 Partie I les sources du droit comptable luxembourgeois...19 Chapitre 1 Les sources légales...21 Section 1 Les sources internationales...21

Plus en détail

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002

États financiers consolidés aux 30 septembre 2003 et 2002 États financiers consolidés aux 2003 et 2002 TABLE DES MATIÈRES RÉSULTATS CONSOLIDÉS 2 BILANS CONSOLIDÉS 3 COMPTE DES CONTRATS AVEC PARTICIPATION CONSOLIDÉ 4 BÉNÉFICES NON RÉPARTIS CONSOLIDÉS DES ACTIONNAIRES

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

Pacte d actionnaires

Pacte d actionnaires Pacte d actionnaires Contrôler, organiser son actionnariat, intéresser ses collaborateurs au capital, comment faire ou ne pas faire? Ateliers Investsud Cedric Guyot - 20 mars 2015 - Introduction Objectif

Plus en détail

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit

Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Financement du projet : Les garanties sur les opérations de crédit Pour être assurés du remboursement des crédits accordés, les prêteurs prennent des garanties, encore appelées «suretés». Les suretés sont

Plus en détail

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement

I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement I Les choix financiers : les besoins et les sources de financement 1. Les besoins de financement 2. Le cycle d'exploitation II Les moyens de financement A. Le financement des investissements A1. Les capitaux

Plus en détail

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel

Fiche. L analyse fonctionnelle du bilan. 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan. fonctionnel L analyse fonctionnelle du bilan Fiche 1 1 les travaux préparatoires à l établissement du bilan fonctionnel Le bilan fonctionnel permet une lecture directe de l équilibre financier du bilan. Le retraitement

Plus en détail

Chapitre 18. L immeuble

Chapitre 18. L immeuble Chapitre 18 L immeuble - L activité principale de l entreprise commerciale consiste à acheter et à vendre des marchandises, ou à exercer une activité dans le domaine des services. Toutefois, à côté de

Plus en détail

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015 Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges La société holding Mardi 14 avril 2015 1 Sommaire 1/ Qu est ce qu une holding Définition / Principes et caractéristiques Illustration 2/ Les bonnes

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

Créer ou reprendre une entreprise

Créer ou reprendre une entreprise Agence Pour la Création d Entreprises Créer ou reprendre une entreprise Édition 2012 Près de 200 000 exemplaires vendus APCE - Groupe Eyrolles, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006,

Plus en détail

Présentation du cours de trésorerie

Présentation du cours de trésorerie Présentation du cours de trésorerie Chapitres étudiés : 1. Budget de trésorerie et BFR normatif 2. Environnement financier et bancaire de l entreprise 3. Gestion des liquidités en date de valeur 4. Instruments

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement

- 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement - 06 - De la capacité d autofinancement à l autofinancement Objectif(s) : o Capacité d'autofinancement et autofinancement. Pré-requis : o Connaissance de l'ebe et de la Valeur Ajoutée. Modalités : o Principes.

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005

RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Hal, le 11 décembre 2006 RÉSUMÉ DES ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS RETRAITÉS DU PREMIER SEMESTRE DE L EXERCICE 2005/2006, CLÔTURÉ LE 30 SEPTEMBRE 2005 Par rapport aux chiffres publiés précédemment (le 19

Plus en détail

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan

Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière. Plan Chapitre 3 - L'interprétation des documents financiers et la planification financière Plan Le bilan - présentation et signification des postes Structure en grandes masses - Le BFR Les ratios de structure

Plus en détail

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante :

COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS. Soit une société dans la balance d ouverture au 01/01/20n est la suivante : PRÉSENTATION DU TABLEAU DES FLUX DE TRÉSORERIE COURS À CONSULTER : 2. LA PRÉSENTATION GÉNÉRALE DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS 01 PRÉSENTATION DES ÉTATS FINANCIERS NORME À CONSULTER : IAS

Plus en détail

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT

CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT CANEVAS DE DEMANDE DE CREDIT D INVESTISSEMENT canevas crédit d'investissement PAGE 1/14 CANEVAS CREDIT D INVESTISSEMENT I. RENSEIGNEMENTS SUR LE PROMOTEUR 1. IDENTITE DU PROMOTEUR Nom et prénom N CIN Date

Plus en détail

Pratique du Droit et du système comptable OHADA

Pratique du Droit et du système comptable OHADA Jacques Njampiep Pratique du Droit et du système comptable OHADA Volume 1 : Solutions aux Exercices & Etudes de cas de Comptabilité générale Editions ECC/RFA Du même auteur Déjà parus : Pratique du Droit

Plus en détail

Jean-Pierre Chardonnens. Finance d'entreprise. Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham

Jean-Pierre Chardonnens. Finance d'entreprise. Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham Jean-Pierre Chardonnens Finance d'entreprise Editeur : Adoc Treuhand & Consulting AG, Cham Du même auteur En français Comptabilité générale, 4ème édition, Cham 2003. Comptabilité des sociétés, 3ème édition,

Plus en détail

L achat d une première résidence

L achat d une première résidence L achat d une première résidence Pascal Poirier B.A.A Spécialiste en planification hypothécaire POUR DIFFUSION INTERNE SEULEMENT Ordre du jour Hypothèque, buts Principes de base Mise de fonds et frais

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section K Division 64 Section K : ACTIVITÉS FINANCIÈRES ET D ASSURANCE Cette section comprend les activités des

Plus en détail

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE

COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE COMPTABILITE D ENTREPRISE METHODE COMPTABLE Qu est ce que la comptabilité? La comptabilité est un ensemble d enregistrement, de traitement, au niveau interne elle permet aux dirigeants de faire des choix.

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

L ENTREPRISE ET LA BANQUE

L ENTREPRISE ET LA BANQUE L ENTREPRISE ET LA BANQUE 1. Le financement bancaire des entreprises L intermédiation bancaire dans les économies modernes peut-être appréhendée à travers les multiples fonctions qui sont assumées par

Plus en détail

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI

FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? AVANTAGES DE L INVESTISSEMENT IMMOBILIER CONTRAINTES DE LA GESTION «EN DIRECT» LES ATOUTS DES SCPI FICHE PRATIQUE SCPI QU EST-CE QU UNE SCPI? La Société Civile de Placement Immobilier est un organisme de placement collectif qui a pour objet l acquisition et la gestion d un patrimoine immobilier locatif

Plus en détail

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY

SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY SEANCE 1 : GARAGE DU CHESNAY 1. ETATS FINANCIERS Bilan au 01/09/N Actif immobilisé Fonds commercial 1 Bâtiment Equipement Actif Actif circulant Stocks voitures neuves Stocks voitures d occasion Stock essence,

Plus en détail

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC

CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC PROJET D INSTRUCTION N 1 CONDITIONS D ADMISSION A LA BVMAC DEPARTEMENT OPERATIONS & DEVELOPPEMENT DU MARCHE Page 1 DEPARTEMENT DES OPERATIONS DU MARCHE Version Date Auteurs Description 1 Novembre Les services

Plus en détail

Le document indispensable

Le document indispensable BUSINESS PLAN Le document indispensable Présenté par Dominique BILLAT Expert-comptable Délégué départemental CCI Grenoble et Christine CLARINI Directrice Agence des Entrepreneurs Grenoble Comité de la

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO

Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO Les clés actuelles du financement de la reprise de PME : Le point de vue d OSEO CRA Paris, le 22 octobre 2012 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr La transmission/

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 5 Préface... 9 Introduction... 11 Principaux arrêtés royaux et lois étudiés dans cet ouvrage...

Table des matières. Avant-propos... 5 Préface... 9 Introduction... 11 Principaux arrêtés royaux et lois étudiés dans cet ouvrage... Avant-propos... 5 Préface... 9 Introduction.... 11 Principaux arrêtés royaux et lois étudiés dans cet ouvrage... 15 PREMIERE PARTIE Les grands principes de détermination du revenu imposable d une société...

Plus en détail

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux»)

Exercices & cours de Gestion en vidéo - BTS MUC. Liste des formules. (Consultez également «Liste des tableaux») Liste des formules (Consultez également «Liste des tableaux») Table des matières LES CALCULS COMMERCIAUX... 4 Le coefficient multiplicateur... 4 Montant de TVA... 4 TVA collectée... 4 TVA déductible...

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins

Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Les Journées Régionales de la Création & Reprise d Entreprise 5 et 6 octobre 2006 - Parc Expo Rennes Aéroport - Bruz Plan de trésorerie : savoir évaluer, gérer et financer ses besoins Animé par : Valérie

Plus en détail

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018

DOSSIER PRÉVISIONNEL. S.A.R.L Arrosage Pro SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 DOSSIER PRÉVISIONNEL SUR 5 EXERCICES DE 10/2013 À 09/2018 S.A.R.L Arrosage Pro Chemin du petit doigt BP 321 44000 NANTES Tél : 02 40 01 01 01 Fax : 02 40 01 01 02 E-mail : contact@arrosage-pro.fr Cabinet

Plus en détail

Fiche UE 3. Nom complet de l UE : Gestion d entreprise

Fiche UE 3. Nom complet de l UE : Gestion d entreprise Fiche UE 3 Nom complet de l UE : Gestion d entreprise Composante de rattachement : IUT de Moselle Est Semestre concerné éventuellement : Section CNU : Nom du responsable de l UE : LETULLIER Jean-Marc Volume

Plus en détail

Les Demandes de Crédit :

Les Demandes de Crédit : Les Demandes de Crédit : Le rôle d une banque commerciale et les différents types de crédits Christian Turbé, Membre de la Direction, BCGE Office de la Promotion Économique du Canton de Genève Petit- Déjeuner

Plus en détail

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada

Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Financement d une entreprise étrangère qui exerce des activités au Canada Le Canada offre des occasions d affaire à ceux qui souhaitent financer une entreprise étrangère au pays et présente tout un éventail

Plus en détail

Bernard Jehin Membre du Comité de Direction

Bernard Jehin Membre du Comité de Direction Quelles interventions du Groupe SOWALFIN pour le secteur de la batellerie? Atelier Navigation intérieure & Institutions financières Bruxelles, le 22 octobre 2010 Bernard Jehin Membre du Comité de Direction

Plus en détail

TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE

TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE TROISIEME PARTIE : LA FONCTION FINANCIERE I- Place et rôles de la fonction financière dans l Entreprise 1- Intérêt de la fonction financière pour les besoins d exploitation et d investissement. La vie

Plus en détail

P6C14 Structure financie re et rentabilite s

P6C14 Structure financie re et rentabilite s P6C14 Structure financie re et rentabilite s Remarque préalable : L article 23 de la loi de finances pour 2013 restreint la déductibilité des charges financières pour les entreprises assujetties à ls :

Plus en détail

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR 1/5 10T 36 A R Durée : 5 heures OFFICE DU BACCALAUREAT Coef. 6 Téléfax (221) 864 67 39 - Tél. : 824 95 92-824 65 81 E T U D E D E C A S DOSSIER N I : COMPTABILITE ANALYTIQUE

Plus en détail

Société par actions simplifiée

Société par actions simplifiée Société par actions simplifiée Durée : 16 heures Support : 600 diapositives Objectifs Maîtriser les règles de fonctionnement de la SAS, de la création à la liquidation. Savoir décrypter les statuts et

Plus en détail

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N

Annexe 1. Tableau de bord de la société Armand Ratio Calcul Valeur société Armand année N ÉNONCÉ 1 Analyse globale Créée en N-5, la société Armand est devenue sous-traitante d une entreprise qui gère une librairie électronique. Armand assure la logistique de cette entreprise : elle achète,

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Comment obtenir ses financements, trouver ses garanties et ses cautions? Bruno JUDALET - Bpifrance Pierre-Yves BLOUCH Bretagne Active Pascal ROUILLE Crédit Mutuel de Bretagne S installer c est : Créer

Plus en détail

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme

Analyse Financière. A souscrire. INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme INTRODUCTION EN BOURSE Offre Publique à Prix Ferme Augmentation de capital et admission au marché principal de la cote de la bourse par Offre à Prix Ferme auprès du public de 1 million d actions nouvelles

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023

SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 SYNTHESE EMPRUNT OBLIGATAIRE CRRH-UEMOA 6% 2013-2023 2013 I- Historique La CRRH-UEMOA est l un des fruits de la coopération engagée en 2005 par la Banque Centrale des Etats de l Afrique de l Ouest (BCEAO),

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Etablir son plan de financement

Etablir son plan de financement OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 9 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES Etablir son plan de financement 2 Ce mini-guide vous est offert par : Pour toute information complémentaire, nous contacter : info@lesclesdelabanque.com

Plus en détail

Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen. Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014

Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen. Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014 Baromètre pour les PME Évolution de la performance financière 2004-2013 Forum financier Verviers-Eupen Vincent Trevisan Le 9 décembre 2014 Deloitte Fiduciaire connaît le monde des PME comme nul autre Fait

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Sources de financement corporatif à long terme dans le cadre d un projet de transfert d entreprise

Sources de financement corporatif à long terme dans le cadre d un projet de transfert d entreprise Sources de financement corporatif à long terme dans le cadre d un projet de transfert d entreprise Mars 2014 Sources de financement à long terme Il existe cinq principales sources de financement externe

Plus en détail

Octavie. Contrat d assurance vie

Octavie. Contrat d assurance vie Octavie Contrat d assurance vie Octavie, est un contrat d assurance vie multisupport et multigestionnaire qui vous permet de bénéficier d un mécanisme de participation aux bénéfices différée. Pendant les

Plus en détail

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION

I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE II LES FLUX FINANCIERS III LE FINANCEMENT DU CYCLE D INVESTISSEMENT ET D EXPLOITATION I L ACTIVITE FINANCIERE A/ COMMENT ASSURER LA RENTABILITE ET LA SOLVABILITE DE L ENTREPRISE?

Plus en détail

Un mécanisme exclusif et avantageux

Un mécanisme exclusif et avantageux Un mécanisme exclusif et avantageux Pendant les 8 premières années Pendant les huit premières années de votre contrat, la participation aux bénéfices est constituée : au titre du support en euros : des

Plus en détail

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH)

Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) Règlement interne de la Société suisse de crédit hôtelier (SCH) (Règlement interne SCH) du xx décembre 2014 L administration de la SCH, vu l art. 10 de la loi fédérale du 20 juin 2003 sur l encouragement

Plus en détail

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif

www.comptazine.fr DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DCG session 2012 UE6 Finance d entreprise Corrigé indicatif DOSSIER 1 DIAGNOSTIC FINANCIER 1. Compléter le tableau de financement 2011 Affectation du bénéfice 2010 : Bénéfice 2010 359 286 Affectation en

Plus en détail

Le besoin de trésorerie

Le besoin de trésorerie OCTOBRE 2015 ENTREPRENEURS N 3 lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES & aveclespme.fr Le nouveau site pratique de la Fédération Bancaire

Plus en détail

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud

Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA. 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Présentation DEMETRIS Salon du Crédit et de l Assurance ZA 23/02/2015 - Kinepolis Imagibraine - Braine l Alleud Demetris Qui est Demetris? Demetris sa fait partie d un groupe solide, BNP Paribas Group

Plus en détail

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable...

Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21. 2.1. Système comptable... 22 2.2. Normes comptables... 22 2.3. Plan comptable... TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 15 PARTIE 1 - CADRE GÉNÉRAL DU SYSCOHADA... 19 Chapitre 1 - Généralités sur la comptabilité... 21 Section 1 - Définitions, objectifs et champs d application de la comptabilité...

Plus en détail

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007 Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change Mars 2007 1 PLAN I. Paiements Courants II. Commerce Extérieur III. Opérations en Capital IV. Comptes Réglementés 2 I. Paiements courants 1.

Plus en détail

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables Table des matières Partie 1 : Anticiper un investissement 1.1. Un investissement........................................... 3 1.2. Pour qui est-ce intéressant?.................................. 3 1.3.

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Le fonds investira dans un portefeuille de PME, sélectionnées pour leurs perspectives de rentabilité et

Plus en détail

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité.

GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES. Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. GLOSSAIRE TERMES ECONOMIQUES ET COMPTABLES Actif : (partie gauche d'un bilan) Ensemble des biens et des droits dont dispose une entreprise pour exercer son activité. Action : Titre de propriété d'une fraction

Plus en détail

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion

Pérennisation de l entreprise. Participation au contrôle de gestion btsag.com 1/15 26/09/2011 Pérennisation de l entreprise Auteur : C. Terrier; mailto:webmaster@btsag.com ; http://www.btsag.com Utilisation: Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre pédagogique

Plus en détail

Formation Chef comptable spécialiste PAIE

Formation Chef comptable spécialiste PAIE Formation Chef comptable spécialiste PAIE Comptabilité générale - 100h Mise à niveau / FACULTATIF Les principes fondamentaux de la comptabilité générale Objectif de la comptabilité et exercice de la profession

Plus en détail

Charte des utilisateurs des services offerts par le Groupe Ecetia

Charte des utilisateurs des services offerts par le Groupe Ecetia Charte des utilisateurs des services offerts par le Groupe Ecetia Sommaire Introduction Les engagements du «Groupe Ecetia» envers les utilisateurs de ses services Les procédures de contestation ou de réclamation

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15

Préface 3. Avant-propos 5. Cadre général du droit comptable en Belgique 15 Table des matières Préface 3 Avant-propos 5 Cadre général du droit comptable en Belgique 15 1. Le professionnel comptable et fiscal, le réviseur d entreprises : intervenants privilégiés de la société à

Plus en détail

Le Financement tde la PME. L expérience du Groupe TLG en Tunisie

Le Financement tde la PME. L expérience du Groupe TLG en Tunisie Le Financement tde la PME L expérience du Groupe TLG en Tunisie 1 La PME constitue un opérateur économique important dans l Economie tunisienne, et par conséquent un vecteur principal de la croissance

Plus en détail