Patrick SENICOURT. André-Paul BAHUON. Membre CCEF Président de NOTA-PME et ORDIMEGA. Président de la CCEF Président du groupe CREATIS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Patrick SENICOURT. André-Paul BAHUON. Membre CCEF Président de NOTA-PME et ORDIMEGA. Président de la CCEF Président du groupe CREATIS"

Transcription

1 André-Paul BAHUON Patrick SENICOURT Expert-comptable Commissaire aux Comptes Président de la CCEF Président du groupe CREATIS Ancien Professeur ESCP-Europe Membre CCEF Président de NOTA-PME et ORDIMEGA

2 Nous aborderons Le financement des besoins Les limites des concours bancaires Quels investissements avec quels types de financements Les sources de financement Les principes à prendre en comptes dans les montages financiers 2

3 Pour commencer, un petit sondage Dans l assistance, qui est Porteur d un projet entrepreneurial? A la tête ou acteur d une entreprise? Accompagnateur ou conseil d entrepreneurs? Autres? 3

4

5 Les stades de vie de l entreprise et les sources financières principales Innovation Création Développement Croissance Consolidation Transmission Rachat d entreprises en difficultés Introduction en bourse Cession industrielle Cession à un autre fonds Cession au management SeedCapital et Capital Risque Business angels Capital Développement Banques Capital Transmission Capital Retournement Sortie Love money Private equity

6 A chaque besoin une ressource spécifique, long ou court terme

7 Conserver à l esprit un principe de bon sens Il est plus facile de financer une entreprise : en réduisant ses besoins qu en accroissant ses ressources

8 Le financement des besoins générés par l exploitation Les stocks : crédits bancaires de campagne (mais tendre vers les flux tendus, le «zéro stocks») Le crédit clients : escompte, Dailly, affacturage (mais rechercher des clients qui payent vite )

9 Le financement des besoins générés par l exploitation Les dettes fournisseurs une ressource intéressante (mais attention à la réglementation du crédit inter-entreprises, et à la dégradation de votre «score» par leurs assureurs-crédit ) Les organismes sociaux (URSSAF ) et fiscaux (TVA ) une ressource «mécanique» (mais attention à respecter les délais ) Penser aussi aux Avances clients Un financement moins dédié : le Dailly (Crédit global d exploitation) Un financement précaire : le découvert (confirmé ou non)

10 Il faut donc minimiser les besoins en fonds de roulement Les choix stratégiques et le «business model» doivent autant que possible privilégier : Des processus minimisant les stocks Des cibles de clients qui paient vite ou «cash» Une offre et des contrats suscitant des règlements rapides, voire des avances clients Des fournisseurs «partenaires» consentant des conditions «grands comptes» à la PME

11 Les limites des concours bancaires court terme La fragilité supposée ou perçue de l entreprise L entreprise en création jusqu à 2-3 ans La Cotation Banque de France et de la banque La communication avec la banque Le contexte économique La crise économique Les nouvelles règles prudentielles (Bâle 3) imposées aux banques

12 Quels investissements avec quels types de financement? Les investissements immatériels Le fonds de commerce (droit au bail) fonds propres et quasi fonds propres La R&D fonds propres et quasi fonds propres + Crédits d impôts Recherche et Innovation, avances remboursables et subventions L immobilier louer plutôt qu acheter

13 Quels investissements avec quels types de financement? Les équipements Achat auto-financé ou financé par des dettes à long-moyen terme Crédit-bail Location longue durée La croissance externe (participations) Auto-financement et levée de fonds Principe «make or buy» Plus on fait soi-même (intégration), plus il faut investir, et plus on supporte de frais fixes Plus on fait faire (externalisation), moins on investit, et plus légère est la structure

14 Les sources de financement : qui, où, comment les obtenir? Les fonds propres La «love money» Les prêts d honneur Le crowd funding Les investisseurs «fiscaux» et les «family offices» (Private equity) Les business angels Le Capital Investissement L ouverture de capital temporaire Les subventions La bourse

15 Les sources de financement : qui, où, comment les obtenir? Les quasi fonds propres Les emprunts participatifs Les obligations convertibles (mezzanine) Les avances remboursables en cas de succès Les emprunts obligataires Les obligations remboursées «in fine» Les dettes à long-moyen terme Les emprunts bancaires

16 Les fonds propres La «love money» (financements de proximité) La famille Les proches (amis, voisins, communauté ) Les prêts d honneur «Coup de pouce» pour des petits projets, de à (moyenne ), sans garantie, intérêts nuls ou faibles, sur 2 à 5 ans Principaux réseaux Initiative France Réseau Entreprendre ADIE France Active

17 Les fonds propres Le «crow funding» (ou financement collectif) : les petits ruisseaux font les grandes rivières Démarche qui nous vient des USA et de la Grande Bretagne : des particuliers recrutés sur des sites Internet spécialisés contribuent chacun modestement (mais chaque projet est légalement limité à 150 «investisseurs non qualifiés») Principaux sites WiSEED ANAXAGO FRIENDSCLEAR PARTICULIERS ASSOCIES

18 Les fonds propres Les «investisseurs fiscaux» et les fonds de «family offices» Les particuliers profitant des avantages fiscaux ISF et IR Les gérants de fortunes familiales (private equity) Un lieu de rencontre de OSEO (ex Les business angels («investisseurs providentiels») Un Business Angel est une personne physique (souvent ancien chef d entreprise ou cadre) investissant une partie de son patrimoine dans une entreprise Principal réseau Fédération des réseaux de business angels, Les entrepreneurs mythiques : les grandes stars du Net engagent également une partie de leur fortune dans des projets entrepreneuriaux «croustillants» Principaux sites Pierre Kosciusko-Morizet, Pierre Chappaz et 70 entrepreneurs Xavier Niel et Jérémie Berrebi Marc Simoncini

19 Les fonds propres Le Capital Investissement couvre le financement des diverses étapes de la vie de l entreprise Le Capital d amorçage ou le Capital Risque au moment de la création de l entreprise ; Le Capital Développement à l occasion d un projet de développement pour les entreprises à fort potentiel de croissance ; Le Capital Transmission pour l acquisition, la transmission ou la cession d entreprises ; Le Capital Retournement en cas de difficultés. Principal réseau Association française des investisseurs en capital Des «fonds propres temporaires» FONDELIA est une société d investissement exclusivement dédiée aux TPE. Elle investit de à dans les sociétés, sous la forme d une prise de participation minoritaire au capital de la société

20 Les fonds propres Les subventions Elles sont ici mentionnées pour mémoire, car de moins en moins dispensées. OSEO peut en proposer, ainsi que les collectivités territoriales. Source La base de données des CCI sur les aides aux entreprises : La bourse Etape ultime de la trajectoire de l entreprise qui réussit, le marché réservé aux PME de croissance est Alternext (le Marché libre étant assez peu actif et très peu liquide). https://europeanequities.nyx.com/fr/markets/nyse-alternext Alternativa est une Bourse dédiée aux PME agréée par l'amf (Autorité des Marchés Financiers) et l'acp (Autorité de Contrôle Prudentiel)

21 Les fonds propres Emprunts participatifs Créances de dernier rang, rémunérées et remboursables. ISODEV consent des prêts de et euros : SOFIRED intervient principalement dans deux secteurs : la revitalisation des territoires et la sécurisation des externalisations : Le Livret de Croissance Economique proposé par la Commission «Financement et Développement des entreprises» de la CCEF Obligations convertibles Réservées aux montages concernant des grosses PME et ETI Avances remboursables en cas de succès OSEO diffuse ces prêts à taux nul, octroyés à l entreprise après évaluation de sa demande et négociation sur les termes de l accord.

22 Les emprunts Emprunts obligataires Le marché obligataire a été réservé jusqu à présent aux grandes entreprises susceptibles de lever plus de 50 millions d euros. Pour les PME et ETI, la solution consistant à mutualiser les financements obligataires de plusieurs entreprises permet de réduire le coût élevé de ces opérations et de proposer des niveaux d encours susceptibles de répondre aux critères des investisseurs. Une nouvelle version d émission (IBO, pour Initial Bond Offering) a été récemment introduite, permettant à une grosse PME d émettre individuellement un tel emprunt coté.

23 Les emprunts Emprunts bancaires Il s agit des prêts traditionnels proposés par les établissements bancaires pour financer les investissements de tous type d entreprise. A noter Les «prêts flash» de euros pour les TPE de moins de 20 salariés initiés par le Conseil Supérieur de l Ordre des Experts Comptables dans le cadre de conventions avec plusieurs groupes bancaires en France.

24 Quelques principes à prendre en compte dans les montages financiers La capacité d endettement Le taux d endettement : Dettes LMT < 1,x fois les Fonds propres + quasi fonds propres La capacité de remboursement : un «cash flow» annuel généré permettant de rembourser la dette dans les délais prévus (3 à 7 ans, avec éventuellement 1 à 2 ans de différé) L effet de levier Un accroissement de 100 de fonds propres permet de «lever» 100 de dettes pour financer 200 d investissement ou de besoins en fonds de roulement Si un intervenant (OSEO notamment) contribue en plus pour 100 de «quasi fonds propres» non garantis, la levée de fonds peut atteindre 400 à 500 La dilution L accueil de nouveaux actionnaires au capital est bon pour les équilibres financiers de l entreprise, mais fait perdre du pouvoir aux propriétaires

25 Quelques principes à prendre en compte dans les montages financiers Les «covenants» Les financiers professionnels exigent que l entreprise respecte certains ratios de performance et d équilibre financiers, faute de quoi ils prennent le pouvoir ou retirent leur concours Les garanties Sauf à obtenir des garanties par des acteurs «institutionnels» (OSEO, SIAGI ), le prêteur exige des garanties (caution du dirigeant, nantissement de titres ou d actifs corporels )

26 Ordres de grandeur des coûts du financement TYPE DE FINANCEMENT TAUX Court terme d exploitation (1 à 6-12 mois) 3 à 15% Emprunts classiques et crédit-bail (3 à 7 ans) Garantie fournie par l entreprise ou le dirigeant Garantie externe (OSEO, SIAGI ) Emprunts participatifs (5 à 7 ans) 3 à 5% (base) + 0% + 0,5-0,8% à 3% 3 à 5% (base) + 1 à 3% (garantie) + 2 à 4% (risque) Emprunts obligataires (5 à 10 ans) 6 à 9% Obligations convertibles et titres mezzanine (3 à 10 ans) Prime de non conversion Emprunts participatifs en quasi-fonds propres avec garantie institutionnelle Capital investissement (ROI attendu) et «fonds propres temporaires» 6 à 9% + 2 à 4% 6 à 8% 12 à 25-30% Le coût des crédits et du capital sont aussi fonction de l époque, du pays, du type d investisseur, de la taille de l entreprise, de son secteur +/- risqué, de la solidité de l entreprise (note), de la confiance qu inspirent ses dirigeants

27 PME, souriez : vous êtes scorée Scoring, cotation, notation par : La Banque de France Les banques Les assureurs-crédit Les crédit-managers Quels effets si la note se dégrade? Réduction ou suppression des concours bancaires Renchérissement du coût des crédits Refus des fournisseurs de livrer (sauf à payer «cash») Peut-on se défendre? L entreprise peut demander d accéder à sa note Elle peut tenter de la faire réhausser

28 PME, souriez : vous êtes scorée Un recours possible : la Médiation du crédit Elle permet de débloquer ce type de situation dans environ 2 cas sur 3 : Et si la cessation de paiement pointe à l horizon? Pensez en amont à vous couvrir par des assurances, notamment : o Assurances «homme-clé» et «perte d exploitation» o «Assurance santé», récemment initié par le Conseil Supérieur de l Ordre des Experts Comptables, couvrant les honoraires des «experts de crise» Un guichet pour vous conseiller : les CIP (Centres d Information et de Prévention des difficultés) :

29 Quelques conseils Alimentez en permanence votre tableau de suivi de trésorerie (encaissements décaissements) Ayez au moins deux banques L actualisation permanente du business plan est la base des «top-négos» Rencontrez vos banques et vos financeurs au moins 2 à 3 fois par an Faites-vous accompagner dans ces rencontres par votre expert-comptable ou votre conseil Et surtout, ne jamais oublier que la gestion du financement ne se limite pas à la négociation des conditions bancaires

30 Pour finir : paroles d un banquier «Le crédit s obtient dans la joie, et se rembourse dans la douleur» «Le crédit, c est comme les médicaments : il ne faut pas dépasser la dose prescrite»

31 Vous pourrez télécharger ce support sur >> Commissions et groupes >> Commission «Financement et développement des entreprises» >> Le diaporama de la conférence ou sur demande à

Al heure où le taux de marge trop faible de

Al heure où le taux de marge trop faible de Financement des PME et TPE, mode d emploi A l heure où le financement direct des PME et TPE par la foule, en capital ou en dette, est un thème récurrent, il est utile de rappeler les fondamentaux du financement

Plus en détail

Montage et Financement d une acquisition

Montage et Financement d une acquisition Montage et Financement d une acquisition Philippe GALLEGO Chargé d affaire au centre d affaire du CIC de Meaux Animateur : Jean-Baptiste DREVET-DUPRE CCI Seine et Marne Conseiller en reprise et transmission

Plus en détail

C O M M I S S I O N FINANCEMENT & DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES LE FINANCEMENT HAUT DE BILAN

C O M M I S S I O N FINANCEMENT & DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES LE FINANCEMENT HAUT DE BILAN C O M M I S S I O N FINANCEMENT & DEVELOPPEMENT DES ENTREPRISES LE FINANCEMENT HAUT DE BILAN Comprendre les nouveaux mécanismes : les règles du jeu évoluent Commission présidée par Michaël Fontaine Novembre

Plus en détail

Finance pour non financiers

Finance pour non financiers Finance pour non financiers Managers non financiers Responsables opérationnels ayant à dialoguer avec les comptables et les financiers Savoir communiquer avec les financiers dans l entreprise : comptabilité,

Plus en détail

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque

VIII. financement. Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque VIII. financement Comment financer son entreprise et quels documents présenter à un investisseur ou à une banque Ce chapitre expose les différentes sources de financement à disposition ainsi que leurs

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

LES CLEFS DU FINANCEMENT. Comment bien préparer sa demande de financement?

LES CLEFS DU FINANCEMENT. Comment bien préparer sa demande de financement? LES CLEFS DU FINANCEMENT Comment bien préparer sa demande de financement? LES CLEFS DU FINANCEMENT Dolène MINATCHY Déléguée Commerciale Professionnels BRED BANQUE POPULAIRE Marcelino BUREL Président de

Plus en détail

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010

croissance oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 8111-01 Septembre 2010 Ce document est imprimé avec des encres végétales sur du papier issu de forêts gérées durablement certifié PEFC, FCBA 07/833 par Point

Plus en détail

Le financement de l entreprise

Le financement de l entreprise Le financement de l entreprise Lors de sa création, puis au cours de son développement, l entreprise au moment opportun, doit détenir les ressources financières nécessaires pour faire face à ses échéances,

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

NOVEMBRE 2010. L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs et d OSEO

NOVEMBRE 2010. L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs et d OSEO NOVEMBRE 2010 L accompagnement du secteur privé : Présentation des dispositifs de l AFD l et d OSEO Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD

Plus en détail

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides financières de Pôle Emploi Financer un projet innovant, quelles ressources? Michel Gad - Technopole Rennes Atalante Tanguy Roudaut - BPI France Bretagne La complicité des intelligences Les principales phases d accompagnement Projet

Plus en détail

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises

Octobre 2009. Les outils de soutien au financement des entreprises Octobre 2009 Les outils de soutien au financement des entreprises Les outils de soutien au financement des entreprises Les produits AFD et OSEO Les fonds de garantie AFD : Permettent d apporter des garanties

Plus en détail

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui

Info CCI. Sortir de la crise! Réagissons ensemble... Edito. Et après... La Sortie de crise se prépare aujourd hui Et après... Info CCI Faire face à la crise Édition n 2 Edito La Sortie de crise se prépare aujourd hui Le cycle actuel de conjoncture défavorable ne durera pas éternellement! L accélération des cycles

Plus en détail

LE SALE & LEASE-BACK IMMOBILIER ET LA RESTRUCTURATION D ENTREPRISE

LE SALE & LEASE-BACK IMMOBILIER ET LA RESTRUCTURATION D ENTREPRISE LE SALE & LEASE-BACK IMMOBILIER ET LA RESTRUCTURATION D ENTREPRISE LEVIER DE CASH OPTIMAL, AU BESOIN FACILITANT LA NEGOCIATION D AUTRES SOLUTIONS FINANCIERES 01 3, quai des Chartrons - 33000 Bordeaux -

Plus en détail

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds

Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds ENTREPRISE ET PATRIMOINE RDV TransmiCCIon 23 mai 2013 Valoriser dans une optique de développement: réussir une levée de fonds Conseil en fusions-acquisitions et ingénierie financière Intégrité indépendance

Plus en détail

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires

STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION. Les relations bancaires STAGE DE PREPARATION A L INSTALLATION Les relations bancaires SOMMAIRE Introduction : La banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant professionnel 2. Comment

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00

PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT. Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 PETIT DEJEUNER D INFORMATION SUR LES NOUVEAUX OUTILS DE FINANCEMENT Mardi 28 Janvier 2014 8h30 à 10h00 Pourquoi une intervention publique? Pour garantir les banques dans leurs interventions les plus risquées

Plus en détail

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création

Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Le dispositif de financement des jeunes entreprises de création Pour la première fois en association avec le ministère du Redressement productif, des établissements bancaires associés, le DEFI (comité

Plus en détail

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard

Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Les dispositifs d aide à la création d entreprises dans le Gard Document réalisé par le Conseil général du Gard Direction du Développement de l Economie et de l Emploi Juin 2012 Conseil Conseil PACTE NACRE

Plus en détail

LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE

LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE LE CASH AU CŒUR DU SYSTEME DE L ENTREPRISE TOP DAF 2014 - DEAUVILLE Hervé GARABEDIAN MAI 2014 1 ANALYSE DE LA DEPENDANCE DES ENTREPRISES AUX RESSOURCES EXTERNES Hervé GARABEDIAN MAI 2014 2 DÉPENDANCE AUX

Plus en détail

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes?

Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Comprendre les flux financiers Gérer sa trésorerie Quels financements courts termes? Yves MARTIN-CHAVE Conseil financier ymc@innovatech.fr 06 27 28 53 34 innovatech-conseil.com Innovatech Conseil Les documents

Plus en détail

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse

Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre. Études des solutions de financement online. Dossier de presse Créer des valeurs, les vivre et les faire vivre Études des solutions de financement online Dossier de presse La première plateforme en ligne de recherche de financements publics et bancaires à destination

Plus en détail

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT

LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT LES DIFFÉRENTES SOLUTIONS DE FINANCEMENT POUR DÉVELOPPER VOS PROJETS Salon des Entrepreneurs de Paris 5 février 2015 10h00-10h45 Intervenant Elsa Simoni o Directeur des missions d accompagnement et de

Plus en détail

Sortir nos PME du piège de la pauvreté

Sortir nos PME du piège de la pauvreté Sortir nos PME du piège de la pauvreté Sophie Vermeille 1 Frank-Adrien Papon Droit & Croissance / Rules for Growth 2 L accès au crédit bancaire des PME, un obstacle pour leur croissance Pour des raisons

Plus en détail

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1

sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 sofipaca UNIVERSITE D ORAN ES SENIA Michel POURCELOT 17-18 FEVRIER 2007 1 1 GENERALITES SUR LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL DEVELOPPEMENT ET LE CAPITAL TRANSMISSION 17-18 FEVRIER 2007 2 2 DEFINITIONS

Plus en détail

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 --------------------------------------

---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/06/2013 -------------------------------------- RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL 1 er janvier 30 juin 2013 ---------------------------------------------------- Rapport Financier Semestriel 30/ -------------------------------------- Société anonyme au capital

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME. www.financement-tpe-pme.com

FINANCEMENT D ENTREPRISES LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME. www.financement-tpe-pme.com LE FINANCEMENT, LEVIER DE CROISSANCE POUR LES TPE / PME FINANCEMENT D ENTREPRISES AVEC VOTRE EXPERT-COMPTABLE, AUGMENTEZ VOS CHANCES D ACCÉDER À DES FINANCEMENTS FINANCEMENT DES TPE Faciliter, accélérer

Plus en détail

financement stragégie

financement stragégie 10.FINANCEMENT DES ENTREPRISES INNOVANTES (À TOUS LES STADES DE LEUR DÉVELOPPEMENT) Au même titre qu'ils développent des stratégies commerciales et technologiques, les entrepreneurs (porteurs de projet,

Plus en détail

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale?

La création reprise d entreprise artisanale. Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? La création reprise d entreprise artisanale Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? Comment financer une création reprise d entreprise artisanale? 2 Editorial L artisanat, première

Plus en détail

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire

Présentation Bpifrance Janvier 2014. Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire Présentation Bpifrance Janvier 2014 Ariane Voyatzakis, Responsable du secteur agroalimentaire 01. Qui sommes-nous? 02. Le financement bancaire 03. Le soutien à l innovation Titre de la présentation 2 01.

Plus en détail

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE

LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE LE REFINANCEMENT PAR LE MARCHE HYPOTHECAIRE J O U R N É E S A J B E F N I A M E Y M A I 2 0 1 2 P R É S E N T É P A R M R D A O B A B A ( F G H M. S A / M A L I ) Préambule L objectif de la présente communication

Plus en détail

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier

Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier Bien présenter son dossier de création/reprise à son Banquier 1 Financer la création/reprise de son entreprise Plan Introduction Les financements moyens longs termes classiques Le Prêt Bancaire aux Entreprises

Plus en détail

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover.

Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. Contribuer au financement de l économie Sociale et Solidaire : Renforcer l existant, Approfondir les partenariats, Innover. -- Rapport d étape à l attention du Ministre délégué auprès du ministre de l

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

I- Les dispositifs sans critères géographiques

I- Les dispositifs sans critères géographiques LE MEMENTO DES AIDES A LA CRÉATION ET A LA REPRISE D ENTREPRISE Plusieurs dispositifs ont été mis en place par les Pouvoirs Publics et les Collectivités Territoriales pour faciliter la création et la reprise

Plus en détail

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014

Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME. CISIT 6 novembre 2014 Les dispositifs financiers d innovation en faveur des PME CISIT 6 novembre 2014 01. Qui sommes-nous? Bpifrance plus près des entrepreneurs 42 implantations régionales 90% des décisions prises dans les

Plus en détail

3. Renforcer la trésorerie

3. Renforcer la trésorerie 3. Renforcer la trésorerie La trésorerie est fortement impactée en permanence par le poids des stocks, les délais de paiement des clients ou aux fournisseurs et d autres paramètres récurrents (cotisations

Plus en détail

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008

Principes d octroi de crédit et rôle des garanties. Eric Schneider 25.01.2008 Principes d octroi de crédit et rôle des garanties Eric Schneider 25.01.2008 Introduction «Mieux vaut un bon crédit en blanc qu un crédit mal garanti» Vieil adage bancaire Responsabilité Principes d octroi

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

I N V I T A T I O N Cycle de formation

I N V I T A T I O N Cycle de formation I N V I T A T I O N Cycle de formation Comprendre les conditions de financement des PME post-crise De 8h30 à 14h - CGPME 75 19 rue de l Amiral d Estaing 75116 Paris OBJECTIF DU SEMINAIRE : Les PME sont

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

TRESORERIE, POSTE CLIENTS & RELATION BANCAIRE EN PME Réunion du GEET, 7 octobre 2013 à Mondésir

TRESORERIE, POSTE CLIENTS & RELATION BANCAIRE EN PME Réunion du GEET, 7 octobre 2013 à Mondésir TRESORERIE, POSTE CLIENTS & RELATION BANCAIRE EN PME Réunion du GEET, 7 octobre 2013 à Mondésir UNE PARTIE A 4 JOUEURS Un entrepreneur, sa personnalité, sa formation, son expérience, ses ambitions, ses

Plus en détail

"L'after capital" Financement des entreprises en croissance

L'after capital Financement des entreprises en croissance "L'after capital" Financement des entreprises en croissance Intervenants Jacques Potdevin Président d'honneur de la CNCC Ancien président des experts-comptables européens Laurence Méhaignerie Président

Plus en détail

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme.

Cet exercice a pour but d étudier la couverture du besoin de financement à l'aide de ressources financières à court terme et à moyen long terme. Exercice 3 du quiz du cours Gestion financière à court terme (0-013 T1) : «Plan de trésorerie et couverture du besoin de financement à court terme» (9 points + bonus) Cet exercice a pour but d étudier

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) JANVIER 2015 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) Ce

Plus en détail

Fiche pratique : le financement de la reprise

Fiche pratique : le financement de la reprise Fiche pratique : le financement de la reprise De nombreuses sources de financement diverses et variées s offrent aux repreneurs afin d assurer la réussite et le succès de leurs projets. Il est nécessaire

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE

GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable et commissaire aux comptes DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE L ENTREPRISE INDIVIDUELLE de l EURL, de la SASU, de la SELU Pour se mettre à son compte

Plus en détail

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014

Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes. Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 Bpifrance, partenaire des entreprises innovantes Véronique Jacq Directrice Investissement Numérique, Bpifrance Janvier 2014 01. Bpifrance en bref 02. L offre pour les entreprises innovantes L investissement

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

Chefs d entreprises facilitez vos relations avec vos banques

Chefs d entreprises facilitez vos relations avec vos banques Chefs d entreprises facilitez vos relations avec vos banques 2 Guide à destination des chefs d entreprises pour faciliter leurs relations avec leurs banques Avant propos Gérard Rameix Médiateur du crédit

Plus en détail

Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques

Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques 2 Guide à destination des chefs d entreprises pour faciliter leurs relations avec leurs banques Avant propos Gérard Rameix Médiateur du crédit

Plus en détail

Financement des entreprises innovantes

Financement des entreprises innovantes Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Financement des entreprises innovantes Jean-Louis LECOCQ VISION GLOBALE Conférence sur l innovation du 23 Septembre 2011 Pré-amorçage PRE AMORCAGE PRETS

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises) SEPTEMBRE 2014 ENTREPRENEURS N 16 FINANCEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Le financement court terme des TPE (Très Petites Entreprises)

Plus en détail

PARTIE 1 Analyse financière, besoins de financement et conditions d octroi des crédits... 17

PARTIE 1 Analyse financière, besoins de financement et conditions d octroi des crédits... 17 Préface... 5 Le Centre de Connaissances du Financement des PME Le CeFiP... 5 Un vade-mecum pour réussir le financement d un projet... 6 Conclusion... 7 Les auteurs... 9 Serge Peffer... 9 Édouard Abbeloos...

Plus en détail

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse

Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Synthèse // Réflexion // Une entreprise/un homme // Références Les tableaux de flux de trésorerie en règles françaises et internationales : essai de synthèse Particulièrement utiles pour évaluer la capacité

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

LES ETAPES DE LA CREATION

LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION LES ETAPES DE LA CREATION DE VOTRE ENTREPRISE L ELABORATION DU PROJET p. 13 A/ L étude commerciale p. 13 B/ L étude financière p. 18 C/ L étude juridique p. 27 LES FORMALITES

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes...

TABLE DES MATIÈRES. II. La théorie de la valeur... 20 A. Les notions de base de mathématiques financières... 20 B. Les annuités constantes... TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1 La valeur et le temps... 15 I. De la difficulté d estimer la valeur d un bien... 15 A. La valeur est une rente... 16 B. La valeur est un retour sur investissement... 18 II.

Plus en détail

L'investissement en fonds propres : point de vue de l'entrepreneur, point de vue de l'investisseur...

L'investissement en fonds propres : point de vue de l'entrepreneur, point de vue de l'investisseur... Intervention CCI O2Bilan L'investissement en fonds propres : point de vue de l'entrepreneur, point de vue de l'investisseur... VOSGES DEVELOPPEMENT, Groupe de travail «Fonds d'investissement» Vendredi

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

MANIFESTE DE L AUTO-NOTATION ET DE L AUTO-EVALUATION DES TPE-PME

MANIFESTE DE L AUTO-NOTATION ET DE L AUTO-EVALUATION DES TPE-PME MANIFESTE DE L AUTO-NOTATION ET DE L AUTO-EVALUATION DES TPE-PME Pour des relations Banque-Entreprise et Investisseur-Entreprise mieux équilibrées et apaisées Définition d un Manifeste : «Proclamation

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

1. Les interventions destinées à soutenir l innovation

1. Les interventions destinées à soutenir l innovation Fiche N : 414 Version : 20/06/2014 Les interventions de Bpifrance en financement des investissements Mots clés : Bpifrance, OSEO, financements, aides, services, innovation, investissements, croissance,

Plus en détail

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation

Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement. I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation Chap 2 : Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement I. Le cycle d exploitation et le besoin en fonds de roulement d exploitation A. Le cycle d exploitation L activité de l unité commerciale

Plus en détail

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé»

ATELIER DE TRAVAIL. Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» ATELIER DE TRAVAIL Mardi 27 mars 2012 Atelier de travail, Aspects juridiques et financiers de l entreprise familiale, sur le thème : «Accès au capital privé» Animé par Valérie Tandeau de Marsac, Avocat-

Plus en détail

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011

LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents. Mardi 29 novembre 2011 LA GESTION DE LA TRESORERIE : Les outils pour anticiper les difficultés et optimiser les excédents Mardi 29 novembre 2011 SOMMAIRE Introduction : pourquoi la gestion de la trésorerie est-elle indispensable?

Plus en détail

Groupe Monceau Fleurs

Groupe Monceau Fleurs Groupe Monceau Fleurs Ce communiqué de presse ne peut pas être publié, distribué ou transmis directement ou indirectement aux Etats-Unis d'amérique, au Canada, en Australie ou au Japon. Succès des augmentations

Plus en détail

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux

Le Petit. Compta. Les notions clés en 21 fiches. Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Le Petit 2014 Compta Les notions clés en 21 fiches Charles-Édouard Godard Séverine Godard Patrick Pinteaux Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ABS : Autres biens et services AGO : Assemblée

Plus en détail

Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement

Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement Brisons les tabous du factoring! Une autre façon de penser le FACTORING : nouvelles tendances pour dynamiser vos besoins en financement Pascal Ferron : vice-président BAKER TILLY France Henri du Clary

Plus en détail

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont

La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont La société mère : Rapport de gestion exercice clos le 31 décembre 2010 (dont résultats et autres renseignements caractéristiques de la société au cours des cinq derniers exercices) La société mère : Comptes

Plus en détail

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES

LE FINANCEMENT DES ENTREPRISES Copyright Duhamel Blimbaum. Introduction La création récente de la Banque Publique d Investissement reflète la nécessité d une refonte des processus mais aussi et surtout des moyens de financement des

Plus en détail

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT

ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT ENQUÊTE ACCÈS AU FINANCEMENT Réf : FI09AA / 000 003 183 38704 / C1G4 Pour tout renseignement concernant cette enquête, vous pouvez contacter M xxxxxxxxxx - Tél.xx xx xx xx xx - Courriel : xxxxxxxxxx@insee.fr

Plus en détail

LBO et Business Angels

LBO et Business Angels Mardi 26 novembre 2013 LBO et Business Angels Laurent Simon et Jérôme Loisy Alcyaconseil Définition de l opération de LBO Définition traditionnelle : «LBO» Leveraged buy-out : terme anglais pour acquisition

Plus en détail

La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France

La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France La méthode des scores, particulièrement de la Banque de France Devant la multiplication des défaillances d entreprises au cours des années 80 et début des années 90, la Banque de France a produit des travaux

Plus en détail

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE

SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Gamme complète 2015 France Active bénéficie du soutien de NOS SOLUTIONS DE FINANCEMENT SOLIDAIRE Garantie France Active Créateur, repreneur d entreprise, entreprise

Plus en détail

avec La Région s engage et pour l emploi

avec La Région s engage et pour l emploi avec La Région s engage pour le financement des PME et pour l emploi 2 Financer les projets des petites et moyennes entreprises La Banque Publique d Investissement Pays de la Loire a été inaugurée au début

Plus en détail

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

OSEO et la transmission / reprise d entreprise. Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et la transmission / reprise d entreprise Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Financer l innovation et la croissance des entreprises Par

Plus en détail

Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques

Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques Chefs d entreprise facilitez vos relations avec vos banques Avant propos En cinq ans d activité, la Médiation du crédit aux entreprises a reçu plus de 40 000 dossiers d entreprises qui rencontraient des

Plus en détail

Accès au financement

Accès au financement Accès au financement Objectif de cette enquête L accès au financement est d une importance cruciale pour la réussite d une entreprise et un facteur important de la croissance économique en Europe suite

Plus en détail

financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes 25-26 janvier 2012

financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes 25-26 janvier 2012 Comment bien choisir le financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes 25-26 janvier 2012 La détection du désir d investissement 3 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes 25-26 janvier 2012

Plus en détail

LE FINANCEMENT DE LA CREATION D ENTREPRISE. Sous Titre

LE FINANCEMENT DE LA CREATION D ENTREPRISE. Sous Titre LE FINANCEMENT DE LA CREATION D ENTREPRISE Sous Titre DEROULE DE L INTERVENTION 1 / L ARTICULATION DU FINANCEMENT DE LA CREATION Olivier Coustenoble 2 / LE FINANCEMENT EXTERNE Olivier Montagne Marie Daigneaux

Plus en détail

Politiques publiques en faveur des PME

Politiques publiques en faveur des PME CHAPITRE III Politiques publiques en faveur des PME POLITIQUES PUBLIQUES ET FINANCEMENT DES PME : UN PPPP (PARTENARIAT PUBLIC- PARAPUBLIC-PRIVÉ) QUI NE DIT PAS SON NOM Par Patrick Sénicourt, membre de

Plus en détail

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME

COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME COURS GESTION FINANCIERE SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS ET PLACEMENTS A COURT TERME SEANCE 4 CHOIX DU NIVEAU DU FONDS DE ROULEMENT PLANS DE TRESORERIE FINANCEMENTS

Plus en détail

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION

BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION BNP Paribas accompagne vos projets innovants PÔLE INNOVATION L innovation est une des composantes majeures de la performance. Elle nécessite de recourir à des investisseurs, de solliciter des financements,

Plus en détail

FINAN CEZ VOTRE PRO JET

FINAN CEZ VOTRE PRO JET Pour guider les porteurs de projet et répondre à tous leurs besoins, Lyon Ville de l Entrepreneuriat a identifié les étapes incontournables de la création, reprise et cession d entreprise et a créé des

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL

ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL ANALAYSE FINANCIERE 1] BILAN FONCTIONNEL Il donne une vision plus économique, il présente la manière dont les emplois sont financés par les ressources. Il permet de mieux comprendre le fonctionnement de

Plus en détail

Ouest-Finance. Jean-Luc BELLET. Expertise & Stratégie Bancaire. Jl.bellet@orange.fr 0677471817

Ouest-Finance. Jean-Luc BELLET. Expertise & Stratégie Bancaire. Jl.bellet@orange.fr 0677471817 Ouest-Finance Expertise & Stratégie Bancaire Jean-Luc BELLET Jl.bellet@orange.fr 0677471817 Plan de l intervention Présentation de notre métier Comprendre la banque, ses objectifs.organisation, rôle et

Plus en détail

«Comment se faire payer par ses clients?»

«Comment se faire payer par ses clients?» «Comment se faire payer par ses clients?» Renforcer la trésorerie de son entreprise en limitant les frais financiers. Eviter les impayés grâce à des méthodes simples. 1 Vendredi 10 Octobre 2014 Comment

Plus en détail

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012

Communiqué de presse. Paris, le 15 février 2012 Communiqué de presse RESULTATS ANNUELS 2011 Solides résultats 2011 et accroissement du patrimoine Paris, le 15 février 2012 Résultats 2011 o Progression de +14% du cash-flow courant par action à 2,14 o

Plus en détail

M_CONTRAN Contrats nouveaux

M_CONTRAN Contrats nouveaux M_CONTRAN Contrats nouveaux Présentation Le document M_CONTRAN recense, de manière exhaustive, les nouveaux contrats de crédit libellés en euros, conclus avec les particuliers, les sociétés non financières,

Plus en détail

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr Actualité fiscale et financement des PME Sommaire Le CICE et son financement Préfinancement du Crédit d Impôt Recherche et la question

Plus en détail

B - La lecture du bilan

B - La lecture du bilan 8.2 La lecture des comptes annuels B - La lecture du bilan Référence Internet Saisissez la «Référence Internet» dans le moteur de recherche du site www.editions-tissot.fr pour accéder à ce chapitre actualisé

Plus en détail

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015

Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges. La société holding Mardi 14 avril 2015 Réunion entrepreneurs Conseil départemental des Vosges La société holding Mardi 14 avril 2015 1 Sommaire 1/ Qu est ce qu une holding Définition / Principes et caractéristiques Illustration 2/ Les bonnes

Plus en détail

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME

La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME La Région des Pays de la Loire se dote d un fonds souverain régional pour le financement des PME DOSSIER DE PRESSE Communiqué de presse.................................. p.2 et 3 Bilan des P2RI en Pays

Plus en détail