financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes 25-26 janvier 2012"

Transcription

1 Comment bien choisir le financement de ses investissements? 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

2 La détection du désir d investissement

3 3 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

4 4 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

5 5 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

6 6 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

7 7 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

8 8 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

9 9 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

10 10 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

11 Portail client Suite à des réflexions successives, une décision est prise d investir dans les acquisitions suivantes : 5 mobil-home pour un coût total de HT (15K unitaire) 1 bloc douches/sanitaires pour un coût total de HT 11 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

12 Aperçu des différents modes de financement possibles

13 Portail client L autofinancement Apporter de l argent soi-même ou en générer dans son entreprise L emprunt Expliquer ou convaincre pour utiliser l argent des autres Le crédit-bail ou leasing Profiter de la location sans oublier la propriété La location financière Louer en fonction de vos spécificités et de vos contraintes 13 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

14 Quelques outils pour une aide à la décision sur le mode de financement

15 Coup d œil sur votre rentabilité Portail client Jusqu à ce jour, votre activité est-elle rentable? En cas d investissements identiques (agrandissement), votre activité future sera-t-elle rentable? En cas d investissements supplémentaires, votre activité future sera-t-elle rentable? 15 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

16 Portail client Coup d œil sur votre situation financière Votre entreprise a-t-elle la capacité à rembourser ses dettes? Votre trésorerie d exploitation courante est-elle équilibrée? Votre entreprise peut-elle s endetter? Pouvez-vous personnellement effectuer un apport d argent dans l entreprise? 16 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

17 Coup d œil sur votre investissement Portail client Quel est le montant de votre investissement? Quelle est la durée de vie de votre investissement? 17 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

18 Coup d œil sur la fiscalité Portail client Quelle est votre situation fiscale (imposition des résultats)? Possibilité d utiliser l amortissement dégressif pour cet investissement? 18 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

19 Coup d œil sur la relation bancaire Portail client Quelle est la qualité de la relation entretenue avec votre banquier? Comment envisagez-vous de garantir le financement que vous sollicitez? 19 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

20 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées

21 Propos introductif : Rappel et actualité jurisprudentielle (mobil-homes) Crédit-bail: Déduction d un premier loyer plus elevé Divergences des juges du fond Tranché par le Conseil d Etat : CE, 16 février 2011, n , 3 e et 8 e ss, min. c/ Thirode Crédit bail et taxe foncière Deux critères : être fixé au sol à perpétuelle demeure et ne pas être destiné à être déplacé Application jurisprudentielle : CE, 28 décembre 2005, Sté Foncicast Appréciation au cas par cas 21 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

22 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Tout dépend du schéma de détention Si la société d exploitation est propriétaire des murs Propriétaire personne physique Société d exploitation (terrain + fonds) Si la société bénéficiaire n est pas propriétaire des murs Propriétaire personne physique OU Propriétaire personne physique Société civile (terrain) Société d exploitation (fonds de commerce) terrain Bail Bail Société d exploitation (fonds de commerce) 22 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

23 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Si la société d exploitation est propriétaire du terrain Propriétaire personne physique Avantages Société d exploitation (terrain + fonds) Schéma le plus simple pour financer la société : garantie sur le fond de commerce et sur les terrains Inconvénients Difficulté lors de la revente : problème fiscal en cas de vente d actif problème de financement en cas de vente de parts Conséquence : restructuration nécessaire lors de la vente ou de la transmission. 23 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

24 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Si la société d exploitation n est pas propriétaire du terrain (bien détenu par une SCI ou à titre personnel) Propriétaire personne physique Société civile (terrain) BAIL Société d exploitation (fonds de commerce) OU Propriétaire personne physique Terrain en propre BAIL Société d exploitation (fonds de commerce) 24 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

25 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Problématiques liées à la construction sur le terrain d autrui: quel sera le titre d occupation de la société d exploitation? Les contrats de mise à disposition envisageables : Bail commercial Bail à construction Bail emphytéotique Délégation de service public Bail emphytéotique administratif Pour mémoire: concession immobilière et prêt à usage 25 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

26 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Bail commercial 0 9 ou 12 acte notarié au-delà Fin du bail Problème du retour des constructions Bail à construction Minimum 18 ans Seul contrat à amortir le retour des constructions en fin de bail Problème de coût Bail emphytéotique Minimum 18 ans Problème du retour des constructions en fin de bail 26 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

27 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Un élément déterminant : le retour des constructions dans le patrimoine du propriétaire A qui appartiennent les constructions en fin de contrat? A défaut de clause contractuelle, le bailleur peut exiger la destruction des constructions dans le cadre du bail commercial Sauf clause contraire, les constructions reviennent au bailleur (accession) Cette question doit être abordée avant les travaux, à la conclusion du bail ou par avenant Indemnisation des constructions en fin de bail 27 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

28 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Exemple: Bail commercial 01/01/ /01/ /12/2011 Construction bloc sanitaire Mobil-home/ VRD Avant le renouvellement du bail : Propriétaire personne physique Renouvellement Société civile (terrain) BAIL Société d exploitation (fonds de commerce) Actif Bloc sanitaire VRD Mobilhomes Passif Emprunt 28 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

29 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Après le renouvellement du bail : Propriétaire personne physique Société civile (terrain) BAIL Société d exploitation (fonds de commerce) Actif Passif Bloc sanitaire VRD Retour des constructions Bloc sanitaire VRD Mobilhomes Emprunt 29 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

30 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Les chiffres (hors VRD) : Valeur d acquisition des constructions : HT TVA : Valeur nette comptable théorique (amortissement linéaire sur 15 ans) : Valeur réelle: par hypothèse correspond à la VNC -> Impôt à payer Régularisation TVA (17/20 ème ) Imposition de la société civile (IS) - Base Impôt (33 1/3 ) ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

31 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Conséquences fiscales liées au retour des constructions dans le patrimoine de la SCI Chez la société exploitante: Sortie d un élément d actif Constatation d une perte exceptionnelle Régularisation en matière de TVA Acte anormal de gestion (amortissement trop rapidement passé en charge) Chez la société propriétaire du terrain Taxation d un profit exceptionnel Problématique de la distribution irrégulière de dividendes 31 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

32 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Conséquences juridiques liées au retour des constructions dans le patrimoine de la SCI Problème de garantie pour le banquier Remise en cause du prêt suite à la disparition de son objet de la société Conséquence: paiement anticipé et pénalités 32 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

33 Conséquences juridiques et fiscales des investissements envisagées Les solutions La mauvaise solution : l usufruit temporaire Les solutions à préconiser : Le bail à construction (mais coût élevé et durée de 30 ans) Les avenants au bail commercial L acquisition par la société civile à condition que celle-ci soit imposée à l impôt sur les sociétés 33 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

34 Financer ses projets

35 Le contexte: Les nouvelles contraintes réglementaires pèsent sur le secteur bancaire La crise de confiance des marchés a renchéri le coût de la liquidité, c est-à-dire le loyer de l argent L approche de la banque en matière de crédit comporte plusieurs aspects intégrant à la fois la relation commerciale et la maitrise de ses risques Le partage du risque est un facteur facilitant l accès au crédit pour le secteur de l HPA. 35 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

36 Les documents de liaison: Où comment mettre tous les atouts au travers d un business plan : Préparer un memo à l attention des partenaires financiers Présentation technique, chiffrée, et administrative des investissements Montage juridique Financement(s) sollicité(s) et durée Economie du projet (détail des recettes additionnelles attendues, compte de résultat prévisionnel) Garantie proposée nécessité d adapter la garantie à l objet du financement Annexes : brochure commerciale, bilans et tableau d endettement, devis ou bons de commande, copie de la demande du Permis de construire ou d aménager, etc 36 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

37 Bon à savoir: Adapter la durée du crédit demandé à l objet financé Locatifs toilés : 3 à 5 ans Résidences mobiles et accessoires liés : 5 à 6 ans (7 ans pour les résidences «premium») Chalets : 7 ans voire 10 ou 12 ans avec une garantie hypothécaire Foncier et constructions (10 à 15 ans) Travaux de rénovation ou d amélioration (5 à 10 ans) 37 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

38 Le rôle d Oseo Faciliter l obtention des crédits dans les situations les plus difficiles à financer : Reprise d entreprises Programme de développement structurant Participer au montage juridique et financier afin d en améliorer la faisabilité Co-intervenir en partenariat avec les établissements financiers en tant que garant et / ou financeur (le fait de partager son engagement permet à la banque d accompagner son client dans d autres projets) 38 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

39 Etude de la faisabilité de l investissement : L établissement des comptes prévisionnels de développement

40 Portail client Les objectifs du prévisionnel de développement Comment peut-on financer un investissement si on ne gagne pas d argent aujourd hui ou si on a pas d arguments crédibles pour démontrer qu on en gagnera demain? Le prévisionnel de développement (le budget) doit nous servir de ligne directrice pour prévoir et suivre son activité au quotidien. 40 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

41 La construction du prévisionnel de développement Quel impact cet investissement aura sur nos charges fixes? Quel chiffre d affaires peut-on attendre de cet investissement? Doit-on prévoir l embauche d un nouveau salarié? L activité dégagera-t-elle une trésorerie suffisante permettant de rembourser un emprunt ou de payer un loyer de crédit-bail? 41 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

42 Exemple de prévisionnel de développement 42 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

43 Exemple de prévisionnel de développement 43 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

44 Exemple de prévisionnel de développement 44 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

45 Exemple de prévisionnel de développement 45 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

46 Exemple de prévisionnel de développement 46 2ème Assises FRHPA Rhône-Alpes janvier 2012

47 Contacts Simon Francon Directeur In Extenso Tél. : +33(0) Erik Blache Délégué Drôme-Ardèche Oséo Tél. : +33(0) Jean-Marie Baldo Associé Adaj Avocats Tél. : +33(0)

Avocat spécialiste en droit fiscal

Avocat spécialiste en droit fiscal Jean-Marie Baldo Avocat spécialiste en droit fiscal 1 Les opérations juridiques - La vente à un tiers : - La vente du fonds de commerce - La vente des parts ou actions de la société - La vente de l immobilier

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI

GUIDE PRATIQUE DE LA SCI PASCAL DÉNOS Diplômé d expertise-comptable DESS en Banques et Finances GUIDE PRATIQUE DE LA SCI Bien gérer son patrimoine Huitième édition, 1998, 2001, 2004, 2008, 2010, 2012, 2013, 2014 ISBN : 978-2-212-55995-8

Plus en détail

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC

Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré. Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC Optimisez vos chances de réussite avec un dossier bien élaboré Animé par : Patrice LUCE, Associé au cabinet GEIREC SOMMAIRE Le dossier financier : Qu est ce que c est? Dans quel but? Les facteurs clés

Plus en détail

Le financement des investissements

Le financement des investissements Les modes de financement Le crédit aux particuliers Le crédit aux entreprises 1 Les modes de financement L autofinancement Le crédit bancaire Le crédit-bail La location longue durée 2 L autofinancement

Plus en détail

Les choix d investissement et de financement

Les choix d investissement et de financement Les choix d investissement et de financement L investissement sera-t-il rentable? Un investissement sera considéré comme rentable s il fait apparaître des capacités d autofinancement (recettes) supérieures

Plus en détail

Immobilier professionnel

Immobilier professionnel Immobilier professionnel Les atouts de la SCI QUILVEST FAMILY OFFICE Introduction La détermination du mode de détention des locaux professionnels constitue un choix important, auquel sont confrontés les

Plus en détail

Le document indispensable

Le document indispensable BUSINESS PLAN Le document indispensable Présenté par Dominique BILLAT Expert-comptable Délégué départemental CCI Grenoble et Christine CLARINI Directrice Agence des Entrepreneurs Grenoble Comité de la

Plus en détail

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres

Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Reprendre une entreprise: une stratégie avant des chiffres Sommaire 1. Etre prêt pour l aventure 2. Créer ou reprendre? 3. Identifier la cible 4. Structurer votre projet d entreprise 5. Planifier votre

Plus en détail

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements :

L INVESTISSEMENT. 1-Les différents types d investissements. On distingue 4 types d investissements : L INVESTISSEMENT L investissement est le placement de sommes importantes par rapport à l activité courante d exploitation, dans un but d en retirer des bénéfices ou des économies. L investissement se distingue

Plus en détail

LE DOSSIER PREVISIONNEL

LE DOSSIER PREVISIONNEL Les formations du Cegeco LE DOSSIER PREVISIONNEL Table des matières Présentation Chapitre 1 ; Etudier la faisabilité Chapitre 2 ; Le dossier Chapitre 3 ; Conclusion 1/ 6 Chapitre 1 : Présentation Etablir

Plus en détail

7.3. Les différents modes de transmission

7.3. Les différents modes de transmission 7.3. Les différents modes de transmission La manière d exercer l activité et le choix de la forme juridique ont des répercussions importantes sur le processus de transmission 7.3.1. Les impacts du choix

Plus en détail

Financer votre création d entreprise

Financer votre création d entreprise Agence Pour la Création d Entreprises Financer votre création d entreprise Troisième édition Éditions APCE, 2000, 2004, 2006 Groupe Eyrolles, 2000, 2004, 2006 ISBN : 2-7081-3622-4 INVESTIR! MAIS COMBIEN?

Plus en détail

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008

INSTALLATION EN LIBERAL. 12 juin 2008 INSTALLATION EN LIBERAL 12 juin 2008 Un secteur en pleine croissance, mais une profession souvent mal connue des banques en raison des tailles très diverses des cabinets d une organisation professionnelle

Plus en détail

Programme ESSEC Gestion de patrimoine

Programme ESSEC Gestion de patrimoine Programme ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «L investissement immobilier» L effet de levier François Longin 1 www.longin.fr L effet de levier Notion d effet de levier Les principaux effets de levier

Plus en détail

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur

Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Mon expert-comptable, je peux compter sur lui! L entrepreneur Quelques constats pour commencer! L entrepreneur en quelques chiffres Plus de 300.000 entreprises sont créées par an (hors auto-entrepreneurs)

Plus en détail

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES

LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES LA LOCATION DE LOCAUX EQUIPES Un schéma d optimisation d fiscale et patrimoniale 1 place du 18 juin 1940-74940 ANNECY LE VIEUX Tél. : 04.50.23.10.40 fax : 04.50.23.39.83 Mél. : contact@agika.fr Document

Plus en détail

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine

La maîtrise de la Dette. Pour un développement harmonieux du patrimoine La maîtrise de la Dette Pour un développement harmonieux du patrimoine Les Constats L environnement économique est le même pour tous L environnement professionnel : le Bilan Actif Passif L environnement

Plus en détail

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement

Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Donnez-vous toutes les chances de réussir votre reprise d entreprise : votre projet, votre accompagnement et votre financement Salon des entrepreneurs de Paris Mercredi 4 février 2015 à 16 heures 30 Janvier

Plus en détail

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...»

ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS. «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» ELEMENTS FINANCIERS PREVISIONNELS «En affaires, le dernier mot est toujours un chiffre...» DE QUOI S AGIT AGIT-IL IL? Prévoir les investissements et anticiper les mouvements d argent pour les premières

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill BDO. 12 février 2011. BDO Page 2

La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill BDO. 12 février 2011. BDO Page 2 Séminaire La création d entreprise «Le plan de financement de la jeune entreprise» Marc Thill 12 février 2011 Page 2 1 Le plan de financement initial Page 3 Le plan de financement dans votre Business Plan

Plus en détail

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire

Banque P opula l ir i e r R iv i es d e P ari r s Jocelyn Allaire Banque Populaire Rives de Paris Jocelyn Allaire Financer le développement de l entreprise ISEG 24 juillet 2013 Bien préparer sa demande de prêt Présentation du projet : Convaincre d abord sur le projet

Plus en détail

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements :

[ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : [ ] Crédits bancaires tpe de moins de 25 000 euros Les engagements : u Une réponse du banquier sous 15 jours u Une motivation de refus de prêt Dossier de financement modélisé élaboré conjointement par

Plus en détail

Établir son plan de financement

Établir son plan de financement P009 www.lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent Établir son plan de financement LES MINI- GUIDES BANCAIRES DES PROFESSIONNELS FBF - 18 rue La Fayette - 75009 Paris

Plus en détail

Chapitre 1 Introduction... 11

Chapitre 1 Introduction... 11 Sommaire Chapitre 1 Introduction................. 11 Préambule....................................... 11 1. Investir dans l immobilier pour préparer l avenir....... 12 2. Se constituer des revenus avec

Plus en détail

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS

FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS FINANCEMENT D'UN INVESTISSEMENT ÉTUDE SUR 7 ANS S.A.R.L DANLE TP Bill NEEDMONEY 22 Rue de la Chaussée 49000 ANGERS Tél : 02 40 456 789 Fax : 02 23 234 432 E-mail : contact@danle-tp.fr Cabinet Expert Atlantique

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

LA DECISION DE FINANCEMENT

LA DECISION DE FINANCEMENT o o o o o o o Séance 1 : Les critères de sélection des modes de financement. Séance : Exercices sur le coût d une source de financement. Séance 3 : Contrôle. Séance 4 : Le choix d une structure optimale

Plus en détail

Le Business Plan : le Dossier Financier

Le Business Plan : le Dossier Financier 1 Le Business Plan : le Dossier Financier Le Business Plan (BP) est un document de marketing et de communication : c'est-à-dire votre meilleur outil de vente. A ce titre, il s adresse aux partenaires.

Plus en détail

BUSINESS PLAN. Le document indispensable

BUSINESS PLAN. Le document indispensable BUSINESS PLAN Le document indispensable Présenté par Pierre Schmidt Expert-comptable Délégué départemental CROEC &Stéphane Berger, Agence Professionnels CRCA Comitéde la Création d entreprises Thèmes abordés

Plus en détail

Table des matières. Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES

Table des matières. Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES Table des matières Les chiffres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 107 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES SOUS-PARTIE I : PRÉSENTATION DE LA FISCALITÉ IMMOBILIÈRE LOCATIVE... 109 Section

Plus en détail

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL

J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL J ÉTABLIS MON DOSSIER FINANCIER PRÉVISIONNEL 17 parazit - Fotolia.com Étape 3 > Mes prévisions financières > Mon plan de financement > Mon compte de résultat prévisionnel > Mon seuil de rentabilité > Mon

Plus en détail

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN

MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN MIEUX ORGANISER VOTRE COMPTABILITE POUR REALISER UN BILAN RAPPEL DES FONDAMENTAUX ORGANISATION ADMINISTRATIVE ET FINANCIERE Email : caecp_sarl@orange.fr FONDAMENTAUX La loi du 1 er juillet 1901 n impose

Plus en détail

Business Plan (plan des affaires)

Business Plan (plan des affaires) Business Plan (plan des affaires) 1. Conditions personnelles Vos objectifs personnels En termes d évolution personnelle (voulez-vous avoir une famille avec des enfants, devenir un officier supérieur à

Plus en détail

REALISER L ETUDE FINANCIERE

REALISER L ETUDE FINANCIERE REALISER L ETUDE FINANCIERE Cette étape va vous permettre de mesurer la viabilité de votre projet, ainsi que sa pérennité sur le long terme. Le plan de financement vous aidera à déterminer les ressources

Plus en détail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail

Chapitre 25. Le financement par crédit-bail Chapitre 25 Le financement par crédit-bail Introduction La location d actifs par une entreprise s appelle le créditbail. Celle-ci présente les mêmes caractéristiques que la location d un bien par un particulier

Plus en détail

Créer son propre emploi

Créer son propre emploi Vous souhaitez voir intervenir, au sein de votre établissement, un de nos conseillers régionaux : prenez contact avec lui pour établir, ensemble, une proposition adaptée à vos besoins et à votre public.

Plus en détail

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet

Les Entrepreneuriales. Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet Les Entrepreneuriales Financer un projet de création d entreprise et bâtir une cohérence financière du projet SOMMAIRE Introduction L image du banquier, le rôle de la banque? Les différents moyens de financement

Plus en détail

Formation ESSEC Gestion de patrimoine

Formation ESSEC Gestion de patrimoine Formation ESSEC Gestion de patrimoine Séminaire «Panorama de la gestion de patrimoine» 4 ème partie : L investissement immobilier Analyse d un investissement François Longin 1 www.longin.fr Plan Modélisation

Plus en détail

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES

9 Mai 2005 BULLETIN DES ANNONCES LÉGALES OBLIGATOIRES 12981 DIGITECH Société anonyme au capital de 408 000 e. Siège social avenue Fernand Sardou, Z.A.C. de Saumaty, 13016 Marseille. B 384 617 031 R.C.S. Marseille. Passif 2003 Produits constatés d avance..............

Plus en détail

Barème global sur 140 points. DOSSIER 1 ANALYSE DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE (53 points) Première partie

Barème global sur 140 points. DOSSIER 1 ANALYSE DE LA SITUATION DE L ENTREPRISE (53 points) Première partie BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE - SESSION 2011 SÉRIE : SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LA GESTION ÉPREUVE ÉCRITE DE LA SPÉCIALITÉ : COMPTABILITÉ ET FINANCE D'ENTREPRISE ÉLÉMENTS INDICATIFS DE CORRIGÉ Ce dossier

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE

NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE NOTICE EXPLICATIVE DU BUSINESS PLAN PACA ÉMERGENCE Préambule Le Business Plan (ou plan d affaire) est un document qui décrit le projet d activité, fixe des objectifs, définit les besoins en équipements,

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

SCPI URBAN PIERRE N 3

SCPI URBAN PIERRE N 3 SCPI URBAN PIERRE N 3 La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-04 en date du 01/04/2015. Elle peut être obtenue

Plus en détail

Agriculture : Financement et gestion du patrimoine foncier

Agriculture : Financement et gestion du patrimoine foncier Agriculture : Financement et gestion du patrimoine foncier Intervenants Francis Faverdin Expert-comptable CROEC Champagne Olivier Augeraud Expert-comptable UNECA Hubert Cartel Expert-comptable CROEC Champagne

Plus en détail

Comment sortir l actif immobilier d une société commerciale à moindre coût?

Comment sortir l actif immobilier d une société commerciale à moindre coût? Comment sortir l actif immobilier d une société commerciale à moindre coût? Certaines sociétés commerciales soumises à l impôt sur les sociétés possèdent un actif immobilier à leur bilan. Il s agit le

Plus en détail

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession

Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Accompagner le repreneur du 1 er contact à la cession Intervenants Pascal Ferron Expert-comptable Jean-Jacques Brunet Consultant (CRA Formation) Marielle Poisson Avocat Jean-Jacques Vaxelaire Directeur

Plus en détail

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet

7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 7 ème Salon de la Transmission de Cabinet 21 septembre 2012 Evaluation et financement : le point de vue du banquier Salon de la Transmission ROUEN, le 21.9.2012 2 Evaluation et financement 1. Valeur financière

Plus en détail

«Evaluation de l entreprise»

«Evaluation de l entreprise» «Evaluation de l entreprise» Philippe BRIDOUX GESCO 1 Sommaire I. Introduction : quand valorise-t-on / que valorise-t-on? II. Les composantes de la valeur d une entreprise III. Les différentes méthodes

Plus en détail

SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement

SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement Geneviève Grandbois Propriétaire de Chocolats Geneviève Grandbois Janvier 2014 SAJE accompagnateur d entrepreneurs Financement 1 Contenu de la présentation: Les entrepreneurs et la gestion financière Les

Plus en détail

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients

Prêts hypothécaires résidentiels BSI. Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients Prêts hypothécaires résidentiels BSI Solutions flexibles et avantageuses réservées à nos clients 3 BSI, VOTRE PARTENAIRE DE CONFIANCE Depuis plus d un siècle, BSI met un point d honneur à proposer à ses

Plus en détail

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements.

- 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE. Connaissance des caractéristiques des moyens de financement des investissements. - 02 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE FINANCIERE Objectif(s) : o Choix du financement des investissements ; o Coût du financement. Pré-requis : o Modalités : Connaissance des caractéristiques

Plus en détail

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE

DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE DOSSIER DE CREATION D'ENTREPRISE BUSINESS PLAN Partie 2 : Le dossier financier 1 Vous êtes prêt à créer votre entreprise? Ce dossier va vous permettre de préciser et de mettre en forme votre projet de

Plus en détail

Cadre légal O d r o d nna n n a ce n 03 0-11 du 26 août 2 03 (re r mpl p aç a a ç n a t la l loi o n 90 9 / 10 du d 10 / 04 0 /

Cadre légal O d r o d nna n n a ce n 03 0-11 du 26 août 2 03 (re r mpl p aç a a ç n a t la l loi o n 90 9 / 10 du d 10 / 04 0 / LEASING ASPECTS JURIDIQUES ET PRATIQUES Cadre légal Ordonnance n 03-11 du 26 août 2003 (remplaçant la loi n 90 / 10 du 10 / 04 / 1990) relative à la monnaie etau crédit. 68 : «Sont assimilées à des opérations

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Optimisez la gestion financière de votre association (Dossier réalisé par Laurent Simo, In Extenso Rhône Alpes) Les associations vivent et se développent dans un contexte

Plus en détail

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS

INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS INGENIERIE FINANCIERE DE PROJETS Référence : Agnès DALLOZ Date de dernière mise à jour : 30/07/2004 Etat : Définitif Auteur : Objet du document : Destinataires Agnès DALLOZ Simone SCHARLY Objet de la diffusion

Plus en détail

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine

Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine Cédants, Anticiper l organisation de votre patrimoine 1. Vos intervenants 2. Comment évaluer la valeur de mon entreprise? 3. Actualité fiscale 4. 5 points clés pour organiser son patrimoine 5. De l utilité

Plus en détail

Points de vigilance. Marc PILLON, Conseiller technique 14/02/201 3. Journée patrimoine immobilier

Points de vigilance. Marc PILLON, Conseiller technique 14/02/201 3. Journée patrimoine immobilier Points de vigilance Marc PILLON, Conseiller technique 14/02/201 3 Journée patrimoine immobilier 1 Sommaire Différentes modalités d acquisition Rappels réglementaires Cessations d activité et fermetures

Plus en détail

Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets

Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets Avec les conseillers d entreprise du Groupe Chambre d Agriculture Améliorez votre rentabilité Réussissez vos projets Actions économiques et financières. Pour analyser objectivement votre situation. Pour

Plus en détail

SCI. Outil de gestion patrimoniale

SCI. Outil de gestion patrimoniale SCI Outil de gestion patrimoniale Sommaire I. Définition II. Pourquoi opter pour la création d une SCI? III. Obligations IV. Fiscalité I- Définition La Société Civile Immobilière de location est une société

Plus en détail

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE

Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE Formation Repreneurs MODULE ETUDIER LE PROJET DE RACHAT ET EVALUER L AFFAIRE I. Contexte Contextes variés Acquisition, cession, recherche d associés, fusion, Succession, partage entre héritiers, transmission

Plus en détail

Chap 10 : Le financement des investissements

Chap 10 : Le financement des investissements I. Le financement interne A. Les amortissements Chap 10 : Le financement des investissements Les amortissements concernent les immobilisations corporelles sauf les terrains, les fonds de commerce et les

Plus en détail

4 Choix d investissement

4 Choix d investissement cterrier 1/8 26/01/2011 Cours Mathématiques financières Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs dans un cadre

Plus en détail

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES

PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES PARTENARIAT DU DÉPARTEMENT DES VOSGES AVEC LES PORTEURS DE PROJETS DE GITES & CHAMBRES D HOTES Avec V o u s, le Conseil Général fait bouger les Vosges! Création Développement CONSEIL GENERAL DES VOSGES

Plus en détail

VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE

VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE VOUS DEVEZ SIGNER UN BAIL COMMERCIAL : LES POINTS ESSENTIELS A EXAMINER AVANT LA SIGNATURE NOUVEAU BAIL SANS RACHAT DE FONDS DE COMMERCE ET/OU DE DROIT AU BAIL 1. Textes légaux : Décret du 30 septembre

Plus en détail

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance

J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance AIDE AUX TRES PETITES ENTREPRISES J envisage de reprendre une entreprise Dossier de demande d avance Vous devez déposer votre dossier avant de réaliser vos projets Comment remplir votre dossier de demande

Plus en détail

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE

PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE PARTIE I DIAGNOSTIC FINANCIER DE L ENTREPRISE CHAPITRE I ACTEURS, OBJECTIFS ET MODALITES DU DIAGNOSTIC FINANCIER 1) Les champs d application et les acteurs du diagnostic financier ACTEURS CONCERNES Dirigeants

Plus en détail

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS

INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Diane Patrimoine INVESTISSEMENT AVEC LEVIER FISCAL POUR LES SOCIÉTÉS À L IS : LE MÉCANISME GIRARDIN IS Pourquoi une Girardin à l IS Un avantage fiscal non soumis au plafonnement des niches fiscales Une

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville L immobilier en centre ville Photos non contractuelles FACTEURS DE RISQUES Vous investissez dans une SCPI fiscale «Déficits fonciers», permettant au porteur de parts de bénéficier du régime fiscal dit

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL

RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL RAPPORT FINANCIER CONFIDENTIEL PROPOSANT : Nom : Date de naissance : / / 19 Prénom : Adresse : Profession : Activité précise : CONTRACTANT : (s il est différent du proposant) Nom ou raison sociale : SIREN

Plus en détail

Elysées Finance. Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise).

Elysées Finance. Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise). ElyséesFinance Girardin I.S. Article 217 undecies du C.G.I. La phrase «magique» Comment transformer l Impôt sur les Sociétés en Dividendes... (ou en Fonds Propres pour l Entreprise). Principe Comptable

Plus en détail

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan"

Conseils pour l'élaboration du plan d affaires business plan Conseils pour l'élaboration du plan d affaires "business plan" Appelé également «étude de faisabilité» ou «business plan», le plan d affaires est un document qui reprend les éléments fondamentaux d un

Plus en détail

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE

LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE LA REPRISE D ENTREPRISE : LES PRECAUTIONS JURIDIQUES À PRENDRE CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR Créer une entreprise comporte une part de risque mais la reprise d une structure déjà existante également! Les risques

Plus en détail

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise

Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise Stage de Préparation à l Installation 11. Comptabilité et Gestion de l entreprise 11.1. Notions de comptabilité 11.2. Analyse financière (bilan et comptes de résultat) 11.3. Plan de financement 11.4. Budget

Plus en détail

Rôle de la fonction finance

Rôle de la fonction finance La fonction finance Rôle de la fonction finance Assurer aux décideurs qu ils disposent des fonds nécessaires à l instant T pour financer les investissements nécessaires à la croissance et au développement

Plus en détail

Crédit Bail immobilier Fructicomi

Crédit Bail immobilier Fructicomi Crédit Bail immobilier Financez votre immobilier de façon souple avec. EN BREF Le crédit-bail immobilier est une solution de financement performante dédiée intégralement à votre actif immobilier. Points

Plus en détail

Le financement de l installation

Le financement de l installation Le financement de l installation Les relations bancaires Le budget prévisionnel Les financements 2 ème Edition du Salon Européen de l Ostéopathie 31 mars et 1 er avril 2012 PUBLIC Sommaire 1. Un contexte

Plus en détail

Je voudrais m acheter un véhicule

Je voudrais m acheter un véhicule CF 001 Janvier 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi Je voudrais m acheter un véhicule Collection

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone

Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires (M&A) des Experts Comptables? M. Matthieu Cassone Qu attendent les sociétés de conseil et les banques d affaires M. Matthieu Cassone I. Tour d horizon i. Une Boutique M&A c est quoi? a. Des Experts en quoi? b. Quel est leur modèle économique? II. Méthodologie

Plus en détail

Investir dans la pierre

Investir dans la pierre GE Money Bank Financements immobiliers Investir dans la pierre GE imagination at work* *GE l imagination en action Investir dans la pierre Vous avez fait le choix d un investissement immobilier locatif,

Plus en détail

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan

Présentation et éléments de compréhension du Business Plan Présentation et éléments de compréhension du Business Plan La préparation, la méthodologie, le fond, la forme et les pièges à éviter 1 Objectifs de la formation Connaitre et comprendre les différentes

Plus en détail

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN!

VOTRE CAMPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! RATIOS DE GESTION VOTRE MPING AUJOURD HUI... ET DEMAIN! Après avoir mis en exergue les caractéristiques intrinsèques du camping diagnostic économique, il y a lieu de quantifier objectivement les potentialités

Plus en détail

Etablir une approche ordonnée et efficace est nécessaire, en raison des liens de plus en plus étroits entre le patrimoine privé et professionnel

Etablir une approche ordonnée et efficace est nécessaire, en raison des liens de plus en plus étroits entre le patrimoine privé et professionnel Etablir une approche ordonnée et efficace est nécessaire, en raison des liens de plus en plus étroits entre le patrimoine privé et professionnel Dans un premier temps, nous nous rencontrons afin d analyser

Plus en détail

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM

CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM CRÉER SON ENTREPRISE AVEC L UMM PLAN DE FINANCEMENT ET D AFFECTATION Le schéma de réponse ci-après vous permettra de préciser dans la première partie, la nature et le montant de vos investissements. Dans

Plus en détail

Table des matières. Les nombres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 133 PREMIÈRE PARTIE

Table des matières. Les nombres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 133 PREMIÈRE PARTIE Table des matières Les nombres renvoient aux numéros des pages AVANT-PROPOS... 133 PREMIÈRE PARTIE LOCATIONS IMMOBILIÈRES SOUS-PARTIE I : RÉSENTATION DE LA FISCALITÉ IMMOBILIÈRE LOCATIVE... 135 Section

Plus en détail

Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Jean-Philippe Dartiguenave

Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Jean-Philippe Dartiguenave Photovoltaïque pour entreprises : mythe ou réalité? Animateur : Jean-Philippe Dartiguenave 1 Aspects réglementaires 2 Tarifs d achat Modification récente des tarifs d achat de l électricité, pour les installations

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION

SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION SECTION 6 : OPERATIONS DE CREDIT-BAIL ET DE LOCATION 1 - DEFINITIONS 2 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS DONNEES EN CREDIT-BAIL 3 - RESTRUCTURATION DES LOYERS IMPAYES 4 - COMPTABILISATION DES IMMOBILISATIONS

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

Apport d un cabinet comptable. Pour le montage juridique et financier d un projet de micro-centrale hydroélectrique.

Apport d un cabinet comptable. Pour le montage juridique et financier d un projet de micro-centrale hydroélectrique. Apport d un cabinet comptable Pour le montage juridique et financier d un projet de micro-centrale hydroélectrique. Créé en 1957 110 collaborateurs 11 Experts - comptables Domaines d activités Expertise-comptable

Plus en détail

Fiscalité immobilière : S y retrouver!

Fiscalité immobilière : S y retrouver! Fiscalité immobilière : S y retrouver! Conférence ICH Pierre Appremont - 5 novembre 2015 Fiscalité immobilière S y retrouver! Aspects internationaux Opération de promotion / développement Gestion locative

Plus en détail

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine

Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Contenu: -Structure de l actif -Structure du passif -Bilan comptable et bilan financier -Evaluation du patrimoine Actif (emplois) Actif immobilisé (biens utilisés sur plusieurs exercices) Immobilisations

Plus en détail

La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple!

La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple! La cession «en bloc» des titres à une SPFPL : Pas si simple! Août 2013 La SFPFL (Société de participations financières de profession libérale) est un outil juridique supplémentaire mis à la disposition

Plus en détail

Jeune entreprise, comment passer le cap des 2 ans? Animé par : Thomas Bonvalet In Extenso

Jeune entreprise, comment passer le cap des 2 ans? Animé par : Thomas Bonvalet In Extenso Jeune entreprise, comment passer le cap des 2 ans? Animé par : Thomas Bonvalet In Extenso Objectif du mini-atelier Anticiper et préparer le passage du cap des 2 ans Sommaire Problématique Accès au marché

Plus en détail

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables

Table des matières. 1. Qu entend-on par là? 2. Quel est l avantage fiscal? 3. Quelles sont les règles du jeu? 4. Quelques conseils indispensables Table des matières Partie 1 : Anticiper un investissement 1.1. Un investissement........................................... 3 1.2. Pour qui est-ce intéressant?.................................. 3 1.3.

Plus en détail

SCI IR_IS. Leçon N 3 : - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire. Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER

SCI IR_IS. Leçon N 3 : - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire. Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER Leçon : suite logicielle CAPITAL EXPLORER 1 er décembre 2006 Module : SIMULATION Leçon N 3 : SCI IR_IS - Achat immobilier d entreprise - Option IS pour trésorerie - US temporaire Revenus fonciers Option

Plus en détail