Dans la conjoncture actuelle où toutes. Le capital d amorçage

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dans la conjoncture actuelle où toutes. Le capital d amorçage"

Transcription

1 HC_N 10_cre?a_igk02:Octobre /12/07 17:24 Page 30 le magazine de l investisseur Le capital d amorçage Quelle place les investissements en phase d amorçage occupent-ils encore dans notre pays? Quel regard l entrepreneur porte-t-il sur ce véhicule de financement? Frédérick CHEMOUNI // Directeur Corporate Finance Propos recueillis par Emmanuel Garin 32 Dans la conjoncture actuelle où toutes les économies sont devenues interdépendantes, les difficultés de pays comme les Etats-Unis impactent inéluctablement les autres nations dont la croissance est parfois dictée par ce qui se passe Outre-Atlantique. La crise des Subprimes est l illustration de ce leadership. Les entreprises françaises n ont jamais été dans une telle crise face à leurs besoins de financement. La concurrence mondiale, notre fiscalité trop lourde, et une monnaie qui pâtit de la faiblesse du dollar handicapent et alourdissent considérablement les conditions d accès aux ressources financières de nos entreprises. En Europe, la BCE, les yeux rivés sur l inflation affiche une politique restrictive constante du crédit et les banques françaises sont gagnées par une frilosité qui se traduit par la volonté de réduire leur prise de risque. Dans leurs offres de prêt, elles privilégient conjoncturellement les compartiments les plus classiques. Elles affichent pour 2008 la volonté de réduire leur soutien aux jeunes entreprises qui vont faire les frais de cette fameuse crise des Subprimes. Face à une telle situation, les entreprises à la recherche de nouveaux modes de financement sont légions, celles-ci se tournent naturellement vers un univers qui lui, cherche à mieux se faire connaître. Il s agit du milieu dit du. Le est devenu un acteur

2 HC_N 10_cre?a_igk02:Octobre /12/07 17:25 Page 31 financier incontournable pour bon nombre de nos entreprises en croissance. Si celui-ci joue un rôle de plus en plus prépondérant dans les phases d investissement en capital développement ou en montage de transmission (LBO,MBO.), qu en est-t il du financement des jeunes entreprises en création? LE SECTEUR DU CAPITAL INVESTISSEMENT Ce mot composé désigne une forme bien particulière de financement des entreprises : le financement par fonds propres destiné généralement aux sociétés non cotées. L EVCA, l association européenne des investisseurs en capital, définit le comme «Tout capital investi par un intermédiaire financier professionnel dans des sociétés ou des projets à fort potentiel de croissance». Longtemps, cette activité a été désignée par le terme générique de «capital risque», terme dont la portée est depuis limitée puisque ce dernier ne définit plus qu un compartiment bien spécifique du capital-investissement, en l occurrence, le financement des entreprises en création. Les entreprises principalement privilégiées par ce compartiment sont celles des secteurs de haute technologie : cette typologie qui renvoie à l origine américaine du «Venture Capital». Les investisseurs en capital interviennent dans les entreprises en acquérant une part de leur capital social (soit à l occasion d une augmentation de capital, soit en rachetant les parts d actionnaires en place). Devenus Actionnaires à part entière, ils partagent le risque industriel avec le chef d entreprise. Concrètement, un chef d entreprise peut recourir au capital-investissement dans plusieurs cas, correspondant aux différents stades de la vie de sa société. Concrètement, un chef d entreprise peut recourir au capital-investissement dans plusieurs cas, correspondant aux différents stades de la vie de sa société. - STADE DE DÉVELOPPEMENT: Il peut arriver que l entreprise déjà établie, ait besoin de financer sa croissance naturelle ou souhaite marquer une nouvelle étape de son développement par le lancement d un nouveau produit, la pénétration de nouveaux marchés y compris à l étranger - STADE DE TRANSMISSION: Par un mécanisme subtil à effet de levier, couplant une dette senior d acquisition souscrite auprès d un établissement bancaire à une part d equity apportée par le capital investisseur, une entreprise sera acquise soit par son management soit par un tiers extérieur en créant une holding d acquisition. Selon l étude 2007 AFIC-Pricewaterhouse le a connu cette année une activité remarquable. Des montants investis en forte croissance, mais également des mouvements de désinvestissement. On note dans cette étude que les investissements en transmission/lbo ont réalisé un bond en avant de plus de 67% sur les deux dernières années et que, l activité du capital développement a pour sa part connu une progression de 36% sur la même période. Par ailleurs, l étude a relevé une progression de l ordre de 59,5% du niveau des opérations de désinvestissement depuis L INVESTISSEMENT EN AMORÇAGE & CRÉATION: Sur ce compartiment on a observé sur la période 2006/2007, un double phénomène avec d un côté une baisse de l ordre de 23% du niveau des fonds levés de l autre, des investissements en amorçage & création en progression de 28,9%. Les entreprises développant une activité à caractère innovant et technologique mobilisent l essentiel de l effort de financement observé. Constat optimiste qui ne doit pas nous faire perdre de vue la réalité du marché. En effet, il apparaît une progression sensible sur la part des investissements en amorçage mais il nous faut relativiser cet état de fait dans un contexte où cette typologie d investissement a été longtemps le parent pauvre de la sphère capital- Investissement. Par souci d une meilleure rentabilité les acteurs du orientent leurs fonds sur les compartiments jugés moins risqués que sont le capital développement ou/et le capital transmission. Depuis la bulle spéculative de 2000 les investisseurs institutionnels ont radicalement changé leur stratégie d investissement, montrant une aversion un peu plus grande pour le risque notamment sur le fait d intervenir sur des projets en phase d éclosion. Leur préférence va à des cibles matures et ils ne craignent pas de payer un prix parfois hors marché (par des valorisations - STADE DE CRÉATION DE L ENTREPRISE: L insuffisance de fonds propres constitue souvent la principale carence rencontrée par la plupart des jeunes sociétés. Une carence aux conséquences parfois fatales pour bon nombre de ces entreprises dans cette phase de démarrage. Les statistiques font état d un taux très élevé d entreprises qui, faute d avoir trouvé des solutions à leurs importants besoins de financement, ont dû disparaître de la scène

3 HC_N 10_cre?a_igk02:Octobre /12/07 17:25 Page 32 le magazine de l investisseur à propos de FRÉDÉRICK CHEMOUNI : Après un début de carrière au sein de la société de gestion et d investissement AXA Private Equity (10 Md d actifs sous gestion) en tant que «Investment Manager» dans le département capital risque et secteur nouvelles technologies, Frédérick rejoindra le cabinet de conseil Pricewaterhouse Coopers&Lybrand en tant que responsable des missions spécialisées dans les problématiques de FCPR (Fonds commun de placement risque) et FCPI (Fonds commun de placement et d Innovation). Fondateur de la société de conseil boursier sur Internet «Seven- Equities.com», où il crée et y développe l activité de Corporate Finance, il devient le conseil de nombreux entrepreneurs dans leurs problématiques de création d entreprise, pénétration de marché et recherche de fonds. Frédérick Chemouni siége au conseil d administration de nombreuses sociétés de croissance qu il a contribué à créer et développer au travers de ses différentes missions de conseil. plus élevées) mais avec la garantie d avoir une cible plus sécurisée et que l opération repose sur des bases solides. L élément déterminant étant la solidité et le statut de maturité d une entreprise cible ayant fait ses preuves, en phase de production de valeur, disposant déjà de parts de marché et d un potentiel de croissance réel. Il s agit d une nouvelle conception de l investissement qui se veut bien trop prudente avec une exposition au risque réduite à l extrême et opérant sur des secteurs d activité aux fondamentaux solides. A ce jour, la place des investissements en amorçage au sein du Capital-Investissement reste fort modeste avec un déploiement très concentré des fonds alloués autour des cibles à profil fortement technologique. Des critères d éligibilité sont plutôt restrictifs instaurant de fortes barrières telles que le dépôt de brevets par exemple ou la propriété de technologies puissantes et reconnues. Un management soumis à des critères de compétence des plus drastiques, irréprochable et crédible dans son approche des perspectives de développement ; des tracks records de plus en plus exigeants. Tous ces facteurs si essentiels pour ce compartiment drainant une nouvelle typologie d investisseurs montrent la nécessité et l importance d attirer l attention de l entrepreneur sur la réalité de l univers du 34, sans détour ni complaisance mais de manière pédagogique et avec simplicité. Cette tache essentielle incombe au leveur de fonds, ce maillon incontournable et foncièrement averti de la chaîne du capital investissement. LA PERCEPTION DE CET UNIVERS PAR L ENTREPRENEUR L entrepreneur ne connaît que très peu l univers du. En retrait, il préfère garder une certaine distance voire une discrétion vis-à-vis de ce monde qui le fascine par le prestige qui l entoure mais dont il maîtrise mal les contours. Pour l entrepreneur classique, la principale source de financement de son projet d entreprise reste la voie bancaire. Le marché du a opéré une véritable révolution dans la panoplie du parfait entrepreneur en quête de moyens financiers ; celui-ci s est démocratisé par le jeu de l élargissement de ses domaines d intervention, relayé par une presse convaincue de son rôle dans la nouvelle architecture du financement de l économie. C est un électrochoc dans ce cercle d entrepreneurs rythmés par le classicisme de la banque des «vieilles Dames». La révolution du capitalisme est en marche, d autres sources SEVEN CORPORATE Créée en 2004 et basé à Paris, Seven- Equities, est un des principaux cabinets de conseil boursier à destination des entreprises et des particuliers. Principal fournisseur d analyses boursières des plus importants brokers online français au travers du site Seven-Corporate, créé en 2005, département de Seven-Equities, est un cabinet de conseil en stratégie et en levée de fonds, destinés principalement aux PME innovantes à fort potentiel, souhaitant se développer sur leur marché, grâce à un apport de capital et de multiples compétences leur permettant de croître plus rapidement et de réaliser leurs ambitions. La création de Seven-Corporate est basée sur un constat simple et lucide d une réalité de marché qui consiste à prévenir un entrepreneur des nombreuses embûches à parcourir avant d arriver à une levée de fonds effective sachant que «Les acteurs du capital investissement ont leur propre langage et les entrepreneurs le leur». La mission des professionnels de Seven- Corporate consiste à réduire cet écart pour parvenir à une situation de complémentarité entre ces deux univers.

4 HC_N 10_cre?a_igk02:Octobre /12/07 17:25 Page 33 financières drainent des fonds pour accompagner l entreprise vers la création de richesse. Les nouveaux acteurs s impliquent certes financièrement, mais ils transmettent également à l entreprise des méthodes qui peuvent radicalement impacter positivement à la fois la productivité et les résultats. Ce qu ignore l entrepreneur qui accourt vers cette sphère de nouveaux investisseurs institutionnels aux méthodes éprouvées c est la logique de son cheminement et les règles précises qui la régissent. En effet, les entrepreneurs intéressés et candidats au financement s imaginent parfois qu une opération de levée de fonds concrétisée est une simple formalité à accomplir dès lors qu ils ont l intime conviction de détenir «l idée du siècle». Les choses sont beaucoup moins simples que cela. L entrepreneur recalé avec son projet conçoit difficilement qu on n ait pas partagé son enthousiasme, que l on ne perçoive pas la pertinence de sa démonstration et que l on n adhère pas à une idée qu il estime innovante. Les investisseurs sont pour leur part à la recherche de projets qui sont de véritables gisements de valeurs pouvant assurer un retour sur investissement certain et confortable. En général, ces futurs chefs d entreprise souvent optimistes ont la conviction que leur projet détient une chance certaine d aboutir. Une levée de fonds réussie est l objectif qui va transformer ainsi le rêve en réalité. Mais les impératifs des uns ne répondent pas toujours aux exigences des autres, l entrepreneur ayant son propre calendrier, et sa propre vision des perspectives d évolution de son entreprise face à un investisseur qui se doit de gérer au mieux les fonds qui lui sont confiés par ces propres investisseurs à qui lui-même rend des comptes. Hélas, dans un premier temps, il n y a pas souvent d adéquation avec ce que les investisseurs en capital attendent d un dirigeant et son projet. LE RÔLE OU LES RÔLES ESSENTIELS DU LEVEUR DE FONDS L importance du rôle du leveur de fonds prend tout son sens à ce moment précis. Dans la panoplie de son expertise, sa mission première sera de rendre intelligibles à l entrepreneur par une description précise et concise, les codes et langages propres aux acteurs du capital investissement. La finalité de cet exercice est de réduire l écart de compréhension qui sépare les acteurs de ces deux univers dont les intérêts sont convergents et qui, bien entendu se doivent d être dans une logique de partenariat s ils veulent au final travailler ensemble. En effet, avant même de parler de réalisation de contenu (Business plan), le leveur de fonds doit inscrire son expertise dans une relation de confiance avec son client, comprendre sous tous les angles ce que ce dernier s est réellement fixé comme objectif à atteindre afin que, de concert, ils déterminent ensemble comment faire en sorte que la levée de fonds puisse connaître une issue favorable. Dès lors, un lien fort se tisse entre le leveur de fonds et son client en vue de tout mettre en œuvre pour travailler à une projection du business afin de commencer à mettre en place les balises et codifications que tout candidat désirant voir son projet éligible par les fonds de l industrie du se doit de connaître.l assistance à la réalisation du Business plan constitue la première étape, elle offre ses premiers artifices à l entrepreneur qui pourrait ainsi dévoiler ses idées sur papier ayant pour ainsi dire été formé pour en structurer le contenu. Il s agit là, d une phase importante parce que formatrice pour un futur dirigeant. C est l occasion pour le dirigeant d apprendre à matérialiser son idée en la rendant claire et intelligible pour ceux qui pourraient en être les destinataires sachant que chaque business plan à sa «propre essence». Le premier objectif est de gagner cette confiance de l entrepreneur qui sera si nécessaire, voire indispensable, pour arriver jusqu au bout de l opération pour laquelle nous sommes mandatés. Ce lien de confiance doit se tisser rapidement, car le temps nous est compté. Aller à l essentiel, en essayant avant tout d écouter notre interlocuteur sur ces réels besoins et sa réelle compréhension du marché du capital investissement voir ses frustrations face à cet univers qui lui est inconnu. Nous tentons par la suite de nous fondre dans le discours de l entrepreneur et de lui montrer que nous ne sommes pas si éloignés en termes de compréhension de langage. Presque aucun des apporteurs de projets que nous suivons ne pourrait prétendre être capable de faire face à des investisseurs en capital dès la signature de notre mandat de partenariat. Presque aucun des apporteurs de projets que nous suivons ne pourrait prétendre être capable de faire face à des investisseurs en capital dès la signature de notre mandat de partenariat. En effet, le rôle du leveur de fonds doit aller bien au-delà d une simple intermédiation entre l entrepreneur et l investisseur. Notre mission se doit de se prolonger après avoir aidé à la réalisation du business plan pour mieux baliser tous les points stratégiques du projet et donner matière à réflexion à l entrepreneur en vue de faire face à lui-même et aux éventuelles incohérences de son projet. L intermédiaire financier devra avant même de parler de typologie de fonds à présenter à l entrepreneur, s intéresser au corps du projet et analyser ses différentes anomalies et insuffisances s il le juge nécessaire. Cette phase en amont de conseil en stratégie globale qui touche tant les réflexions autour de produits, que l étude de la pertinence des technologies développées ainsi que l analyse des moyens de pénétration de marché sont le cœur même du rôle du leveur de fonds. Une fois ces différentes étapes balisées, l investisseur en capital recevra un projet bien plus intelligible parce que structuré sous une forme répondant aux normes de la profession, ceci lui permettra d aller droit à l essentiel dans son analyse du projet d investissement. La valeur ajoutée de l intermédiaire financier aura balisé le travail nécessaire au préambule des étapes d investissement. Ainsi, le leveur de fonds se doit de connaître parfaitement ses interlocuteurs investisseurs et d apprendre à appréhender leurs recherches de cibles, de la manière la plus fine et la plus professionnelle en ayant à l esprit l importance des paramètres déterminants pour la position et les intérêts de chacune des parties. 35

5 HC_N 10_cre?a_igk02:Octobre /12/07 17:36 Page 34 le magazine de l investisseur Capital d amorçage >>> SUITE PERSPECTIVE D ÉVOLUTION DES INVESTISSEMENTS EN AMORÇAGE: LES ELDORADOS DE DEMAIN En France, le constat est sans appel : il y a une faible population de business angels, non professionnels de l investissement la plupart du temps, intervenant sur des montants trop petits et un capital amorçage aux ressources rares. Comme le souligne Mr Sindic Adjibi Souscripteur de risques professionnels dans le secteur financier, dans le nouveau contexte de la révolution écologique les besoins sont importants notamment au plan national avec de nouveaux enjeux tels que les cleantechs (écotechnologies), un secteur d activité projeté au devant de la scène en raison de la progression du prix du baril, de l acuité des questions environnementales et de l intérêt des pays émergents pour les technologies innovantes. Les fonds d amorçage ciblant les éco-technologies vont amorcer une pente ascendante en France. La France est bien positionnée pour être parmi les acteurs qui vont compter. La taille de ses entreprises du secteur énergétique, (EDF AREVA EDF SUEZ/GDF, etc.), celle de ses entreprises du secteur de la propreté, (VEOLIA SUEZ) la prédispose à la marche vers cette nouvelle culture des éco-technologies, une réalité incontournable du siècle. Les énergies propres sont à la mode et drainent beaucoup d argent. Les fonds dédiés de plus en plus importants pourraient représenter des proportions de plus en plus conséquentes des fonds mobilisés par le capital risque en France en Les investisseurs seront moins réticents quand ils seront sollicités pour des fonds d amorçage orientés vers ces entreprises de demain parce qu elles sont de véritables gisements de rentabilité. In fine, ce compartiment du capital amorçage qui faisait jusqu ici figure de parent pauvre pourrait gagner ses galons et jouer dans la cours des grands parce que des laboratoires entiers de recherches sont devenus des mines d innovation avec une forte probabilité d obtenir des résultats en parfaite adéquation avec les nouvelles préoccupations écologiques & énergétiques du Monde. Elle suscitent de l intérêt pour le capital amorçage (seed capital), voire pour le capital création (start up).ces besoins ont désormais une dimension nationale et ont amené l état à donner une impulsion via des avances aux établissements de rechérche et d enseignement supérieur, remboursables au bout de douze ans maximum ce qui permettra à ces établissements de participer en capital à la constitution de fonds d amorçage.

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement

En quelques années dans les. Les Due dilligences. le magazine de L investisseur. Capital-Investissement Les due diligences sont un passage obligé pour tout entrepreneur désireux de lever des fonds, d ouvrir son capital ou de vendre sa société. Il s agit surtout d une étape cruciale car elle se situe, juste

Plus en détail

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur

Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Clubs Mines-Energie et Mines-Finance - Le capital-risque est-il une option viable pour financer les projets innovants en matière d énergie? Le point de vue d un entrepreneur Franck Rabut - NovaWatt Président

Plus en détail

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma La chaîne du financement des start-up biotech pharma ne fonctionne plus en France car l absence de relais suffisants

Plus en détail

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne»

«LE Capital-Investissement : accelerateur de croissance de l economie tunisienne» «accelerateur de croissance de l economie tunisienne» Note conceptuelle LE MOT DU PRESIDENT Le Capital-Investissement - ou Private Equity - est un des moteurs du financement de l économie réelle et du

Plus en détail

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME

Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Patrimoine Sélection PME Sigma Gestion lance Patrimoine Sélection PME Dans un contexte économique et financier difficile, les investisseurs doivent plus que jamais s'entourer de professionnels aguerris,

Plus en détail

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie

Services en ligne : Leader du conseil SICAV & FCP sur internet, Compte-titres, Assurance-vie Choisir l avenir Distribution de produits financiers : Conseil et optimisation du patrimoine privé et professionnel Ingénierie Financière pour PME : Introduction en Bourse, levées de fonds, LBO Private

Plus en détail

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 %

1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014, +30 % COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Les chartes de France Investissement

Les chartes de France Investissement Les chartes de France Investissement Introduction : le dispositif France Investissement Les PME les plus dynamiques ou à fort potentiel de croissance apportent une contribution essentielle au développement

Plus en détail

Une société de capital-risque, comment ça marche?

Une société de capital-risque, comment ça marche? Première partie Une société de capital-risque, comment ça marche? L objet de cette première partie est de présenter le fonctionnement global d une société de capital-risque. L objectif est de permettre

Plus en détail

Stratégie d investissement responsable

Stratégie d investissement responsable Stratégie d investissement responsable 2 Introduction Dès 2003, le Conseil de surveillance a requis un engagement fort du Fonds de Réserve pour les Retraites dans le domaine de l investissement responsable

Plus en détail

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS

des valeurs 2006 PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L arbre des valeurs 2006 le fondement philosophique de l éthique /// les valeurs clés de notre éthique /// les principes issus des valeurs clés PRINCIPES VALEURS FONDEMENTS L ARBRE des valeurs Au cœur

Plus en détail

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux

FONDS AQUI-INVEST. I. Présentation de l action. Contexte Développement de l action et enjeux FONDS AQUI-INVEST I. Présentation de l action AQUI-INVEST, est le premier fonds de co-investissement en capital risque régional français. Il s'agit d une nouvelle génération d investissement public impulsée

Plus en détail

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion)

NextStage. Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) NextStage Un placement bloqué jusqu au 31/12/2019 (et au 31/12/2022 maximum sur décision de la société de gestion) FIP éligible à la réduction d ISF ou d IR Code ISIN : FR0011429505 NextStage soutient

Plus en détail

Un holding d'investissement dans les PME

Un holding d'investissement dans les PME Un holding d'investissement dans les PME La Financière Viveris Diversifier Optimiser Capitaliser L objet de la Financière Viveris est de prendre des participations dans les petites et moyennes entreprises

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES

LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES PLAN INNOVATION Inciter les entreprises à investir dans les PME de croissance : LE CAPITAL INVESTISSEMENT D ENTREPRISES 1 Pierre Moscovici, ministre de l Économie et des Finances «Après cinq années de

Plus en détail

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s

La Transmission. Claude SAUVAGEOT. L a T r a n s m i s s i o n F S I R é g i o n s La Transmission Claude SAUVAGEOT SOMMAIRE Introduction Présentation générale Bref rappel Le déroulement du processus théorique du LBO INTRODUCTION QUI SOMMES-NOUS? FSI Régions est une société de gestion

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél.

CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013. 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 CAPITAL INVESTISSEMENT ÉTUDE 2013 27-31, avenue du Général Leclerc 94710 Maisons-Alfort cedex Tél. : 01 41 79 80 00 Le périmètre de cette étude comprend : tous les fonds

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Introduction au private equity

Introduction au private equity BANQUE FINANCE SOCIAL GESTION DROIT MARKETING Introduction au private equity Les bases du capital-investissement Cyril Demaria 4 e édition SOMMAIRE Préface... 11 Introduction : Qu est-ce que le private

Plus en détail

PRÉSENTATION D EXTENDAM

PRÉSENTATION D EXTENDAM MANDAT DE GESTION ISF 2015 PRÉSENTATION D EXTENDAM Un métier : l investissement pour compte de tiers Extendam est une société de gestion indépendante qui réalise des investissements pour le compte de clients,

Plus en détail

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque.

Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Suggestion à destination des Etats dans l'utilisation des Fonds Communs de Placements à Risque. Publié et mis en ligne le 5 février 2007 Un fonds commun de placement à risques (FCPR) est un fonds dont

Plus en détail

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010

Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Une Stratégie d Asset Manager pour l Allocation Globale d Actifs Institut de l Epargne Immobilière & Financière 13 Avril 2010 Sommaire Le sens de l Histoire Le Groupe UFG-LFP La déclinaison de la stratégie

Plus en détail

Les jeunes PME à fort potentiel de. Le capital risque : que nous enseigne l après-crise? Financer la création. Un marché en crise

Les jeunes PME à fort potentiel de. Le capital risque : que nous enseigne l après-crise? Financer la création. Un marché en crise Le capital risque : que nous enseigne l après-crise? Depuis 2000 et l effondrement des marchés boursiers, le capital risque est en crise. Une crise que l action des pouvoirs publics aura certes limitée

Plus en détail

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises?

Note d étonnement. Session du mardi 13 avril 2010. PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? Note d étonnement Session du mardi 13 avril 2010 PRIVATE EQUITY : capitaines d industrie ou destructeurs d entreprises? PROBLÉMATIQUE Au-delà de sa capacité à dynamiser la performance, faire travailler

Plus en détail

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec

Consultations sur la. Banque de développement économique. du Québec Consultations sur la Banque de développement économique du Québec Commission de l économie et du travail Assemblée nationale du Québec 15 mai 2013 Table des matières Recommandations de Réseau Capital 3

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2013 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Point de vue de l investisseur

Point de vue de l investisseur Financez votre entreprise avec des fonds propres Point de vue de l investisseur Les petits déjeuners des PME et des start-up 24 septembre 2010 Corporate Finance Intervenant Samuel Babey Directeur Corporate

Plus en détail

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ

mai COMMENTAIRE DE MARCHÉ mai 2014 COMMENTAIRE DE MARCHÉ SOMMAIRE Introduction 2 En bref 3 INTRODUCTION L heure semble au découplage entre les Etats-Unis et l Europe. Alors que de l autre côté de l Atlantique, certains plaident

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX Pôle Entreprises Service Accompagnement et Projets d entreprises APPEL A MANIFESTATION D INTERET SELECTION D UN GESTIONNAIRE D UN FONDS PROFESSIONNEL DE CAPITAL INVESTISSEMENT CIBLANT LE DOMAINE DES MATERIAUX

Plus en détail

Communiqué de Presse

Communiqué de Presse Communiqué de Presse Le 23 juillet 2015 «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC «UNE HISTOIRE D AMBITION» : LA NOUVELLE CAMPAGNE DE MARQUE HSBC La nouvelle campagne de marque HSBC

Plus en détail

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers

Mémoire sur le financement participatif. déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Mémoire sur le financement participatif déposé dans le cadre des consultations de l Autorité des marchés financiers Le 1 er mai 2013 Table des matières Introduction... 3 Mise en contexte... 3 Orientation

Plus en détail

Comment ouvrir son capital à. investisseurs.

Comment ouvrir son capital à. investisseurs. Comment ouvrir son capital à des investisseurs? Introduction La vie d une entreprise et son développement connaîtront de nombreuses étapes qui constitueront pour son actionnaire dirigeant autant d occasions

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Epargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Investissement Socialement Responsable par AXA Private Equity AXA Placement Innovation 11 Fonds Commun de Placement dans l Innovation

Plus en détail

Mesdames et messieurs, chers actionnaires,

Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Allocution de monsieur Réal Raymond président et chef de la direction de la Banque Nationale du Canada Fairmont Le Reine Elizabeth Montréal, le 8 mars 2006 Mesdames et messieurs, chers actionnaires, Permettez-moi

Plus en détail

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation

offre 2014 FortunE 6 FCpi truffle Fonds commun de placement dans l innovation Fonds commun de placement dans l innovation offre 2014 FCpi truffle FortunE 6 n financement de l innovation Le FCPI Truffle Fortune N 6 financera des entreprises innovantes développant des technologies

Plus en détail

Financer votre projet en fonds propres : acteurs

Financer votre projet en fonds propres : acteurs Acteur majeur du capital investissement pour les PME Forum 1ers contacts Financer votre projet en fonds propres : acteurs et modalités juin 2011 LES ACTIONS ET MOYENS DE CDC ENTREPRISES CDC Entreprises,

Plus en détail

NEGOCIER AVEC UN FONDS

NEGOCIER AVEC UN FONDS REPRISE D ENTREPRISE NEGOCIER AVEC UN FONDS INTERVENANT : Laurent JULIENNE HEC ENTREPRENEURS 9 septembre 2014 A. LE MONTAGE FINANCIER Obligations convertibles A. LA STRUCTURE TYPE 1. Structure financière

Plus en détail

Création de Fonds Communs de Placement à Risque

Création de Fonds Communs de Placement à Risque LA RÉGION SOUTIENT LES ENTREPRISES LOCALES Création de Fonds Communs de Placement à Risque Pour mieux accompagner la création d entreprise, pour soutenir sa croissance et faciliter sa reprise DOSSIER DE

Plus en détail

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity?

4. Quels sont les investissements réalisés par les fonds de private equity? 1. Qu est ce que le private equity? Le private equity ou capital investissement désigne une forme spécifique d investissement institutionnel dans des entreprises privées avec comme objectif de financer

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

TRUFFLE CAPITAL ANNONCE UN VISA DE L AMF POUR UNE OFFRE AU PUBLIC PAR LES «HOLDINGS INCUBATRICES 2010»

TRUFFLE CAPITAL ANNONCE UN VISA DE L AMF POUR UNE OFFRE AU PUBLIC PAR LES «HOLDINGS INCUBATRICES 2010» TRUFFLE CAPITAL ANNONCE UN VISA DE L AMF POUR UNE OFFRE AU PUBLIC PAR LES «HOLDINGS INCUBATRICES 2010» HOLDINGS D INVESTISSEMENT ET D ANIMATION DE PME, OUVERTES A TOUS LES SOUSCRIPTEURS INVESTISSANT PLUS

Plus en détail

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine?

Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? Épargne Comment réduire mes impôts tout en diversifiant mon patrimoine? AXA Entrepreneurs & Croissance 2014 Fonds Commun de Placement dans l Innovation Durée de blocage : 6 ans minimum pouvant aller jusqu

Plus en détail

ENTREPRENEURS & RÉGIONS

ENTREPRENEURS & RÉGIONS FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 8 FIP ENTREPRENEURS & RÉGIONS N 8 ILE-DE-FRANCE - BOURGOGNE - RHÔNE-ALPES PROVENCE-ALPES-CÔTE D AZUR Société de gestion agréée AIFM et AMF par l Autorité des Marchés Financiers

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010

L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 L innovation chez OSEO en 2010 L. REINHART Séminaire Aristote «La Recherche en quête d Innovation» Jeudi 18 Novembre 2010 Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Plus en détail

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif

FIP : un nouvel outil patrimonial. FIP : le complément logique du FCPI. Des avantages fiscaux importants. Un cadre fiscal particulièrement attractif Créé en 2003 pour permettre aux particuliers de profiter des opportunités financières liées au développement et à la transmission des PME non cotées, le FIP (Fonds d Investissement de Proximité) est un

Plus en détail

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts

Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la Caisse des Dépôts 24 janvier 2014 Consultation sur le livre blanc du financement de la TEE Préparation de la conférence bancaire et financière : Contribution de la La place sa priorité stratégique «Transition Énergétique

Plus en détail

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION,

1. BPIFRANCE : CATALYSER LES POLITIQUES PUBLIQUES A L INNOVATION, COMMUNIQUE DE PRESSE 30 JANVIER 2014 LA NOUVELLE DONNE DE L INNOVATION PAR BPIFRANCE : NOUVEAUX MOYENS, NOUVEAUX DISPOSITIFS, NOUVEAUX PRODUITS 1 MILLIARD D EUROS DE FINANCEMENT DE L INNOVATION EN 2014,

Plus en détail

Réforme du Code des assurances :

Réforme du Code des assurances : Réforme du Code des assurances : orienter l épargne des Français vers les entreprises Pierre Moscovici, ministre de l économie et des finances «Une des priorités de mon action est de réconcilier l épargne

Plus en détail

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010

La levée de fonds loi TEPA ISF. 18 mai 2010 La levée de fonds loi TEPA ISF 18 mai 2010 Gilles LECOCGUEN Direction de la communication Responsable des services en ligne Stéphane COHEN Vice Président du CRO Paris IDF Sommaire 1) Contexte réglementaire

Plus en détail

Votre banque d affaires privées

Votre banque d affaires privées Votre banque d affaires privées SOMMAIRE editorial Une banque privée au service de ses clients 3 L accompagnement patrimonial L analyse patrimoniale 4 L offre patrimoniale 5/6 La gestion de portefeuille

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier

expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier expertises management packages conseil patrimonial et family office entreprises familiales immobilier + Management Packages Qu ils soient négociés à l occasion d un changement de contrôle ou, dans les

Plus en détail

STRATEGIE D INVESTISSEMENT

STRATEGIE D INVESTISSEMENT EVALUATION EX-ANTE RELATIVE AU SOUTIEN ACCORDÉ À DES INSTRUMENTS FINANCIERS DANS LE CADRE DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER-FSE LORRAINE ET MASSIF DES VOSGES 2014-2020 STRATEGIE D INVESTISSEMENT 0 INTRODUCTION

Plus en détail

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque

Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Construire un projet d investissement citoyen dans le photovoltaïque Contexte Les enjeux des énergies renouvelables Une transition énergétique nécessaire Les questions énergétiques représentent l un des

Plus en détail

Présentation du rapport :

Présentation du rapport : Présentation du rapport : LE FINANCEMENT PAR CAPITAL-RISQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES EN WALLONIE Prof. Armin Schwienbacher Louvain School of Management (LSM) Université catholique de Louvain Universiteit

Plus en détail

"L'after capital" Financement des entreprises en croissance

L'after capital Financement des entreprises en croissance "L'after capital" Financement des entreprises en croissance Intervenants Jacques Potdevin Président d'honneur de la CNCC Ancien président des experts-comptables européens Laurence Méhaignerie Président

Plus en détail

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii

CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE. Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii CONSOLIDER LES DETTES PUBLIQUES ET RÉGÉNÉRER LA CROISSANCE Michel Aglietta Université Paris Nanterre et Cepii Consolider les dettes publiques: un processus au long cours Les dysfonctionnements européens

Plus en détail

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation)

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI FCPI NextStage CAP 2021 Code ISIN : FR0012559938 Agrément AMF du 01/04/2015 sous le numéro FCI20150012 Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI éligible à

Plus en détail

Actions. Guide entrepreneur. France CHARTE EDITORIALE

Actions. Guide entrepreneur. France CHARTE EDITORIALE Actions Guide entrepreneur France CHARTE EDITORIALE Pourquoi faire une campagne de crowdfunding? Vous êtes en phase d amorçage ou en développement rapide et vous souhaitez lever des fonds? Vous souhaitez

Plus en détail

Syndicates par Fundme

Syndicates par Fundme Syndicates par Fundme Un Syndicate, qu est-ce que c est? C est une communauté d investisseurs privés (Business Angels), qui se réunissent autour du savoirfaire d un investisseur leader. Cette communauté

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015

OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 PARIS, LE 13 OCTOBRE OBSERVATOIRE UFF-IFOP DE LA CLIENTELE PATRIMONIALE 2015 Enseignement majeur de l édition 2015 de l Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale : les Français patrimoniaux montrent

Plus en détail

2 Md dédiés au financement de l immatériel

2 Md dédiés au financement de l immatériel Conférence de Presse 20 MARS 2014 2 Md dédiés au financement de l immatériel Bpifrance révolutionne le crédit aux PME 01. Qui sommes-nous? 2 200 collaborateurs 6 métiers Garantie Crédit Fonds de fonds

Plus en détail

Présentation du programme de formations 2015

Présentation du programme de formations 2015 Présentation du programme de formations 2015 Mars / Avril 2015 Université Paris-Dauphine Eliane Rouyer-Chevalier, Cliff Sylvie Castello, Université Paris-Dauphine Bruno Oxibar, Université Paris-Dauphine

Plus en détail

Synthèse n 16, Février 2012. Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire

Synthèse n 16, Février 2012. Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire Synthèse n 16, Février 2012 Financement de la croissance verte et orientation de la création monétaire ----------- 1. Les investissements nécessaires à la transition vers un modèle de croissance durable

Plus en détail

Asset Management. A Commitment to Excellence

Asset Management. A Commitment to Excellence Asset Management A Commitment to Excellence L ambition que nous poursuivons et que nous partageons avec nos partenaires et clients s enracine profondément dans la culture d un groupe qui met l excellence

Plus en détail

Les fonds d investissement

Les fonds d investissement Un objectif commun la croissance des PME Les fonds d investissement Le manque de maturité de certaines entreprises, les techniques de pointe qu elles développent, rendent difficile l appréciation de leur

Plus en détail

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant)

Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Compte rendu Cogefi Rendement Conférence téléphonique du 13/03/15 avec Lucile Combe (gérant) Présentation Cogefi Gestion est la société de gestion, filiale à 100% de la maison mère Cogefi. Elle fait partie

Plus en détail

Message du président du conseil

Message du président du conseil 17 Messages du président du conseil et du président et chef de la direction 18 Message du président du conseil Le conseil d administration de la Caisse se réjouit des solides rendements obtenus durant

Plus en détail

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion

Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion OFFRE ISF 2013 Investir dans des projets d entreprises à travers un mandat de gestion D 123Club PME 2013 UN INVESTISSEMENT PERMETTANT DE BéNEFICIER DE 50% DE RéDUCTION D ISF JUSQU à 45 000 (cf. risques

Plus en détail

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France

CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France CDC Entreprises présente son étude annuelle : Le capital investissement dans les PME en France Communiqué de presse Paris, le 20 novembre 2012 CDC Entreprises, filiale de la Caisse des Dépôts, gère dans

Plus en détail

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013

L acteur incontournable du Capital Investissement. Dynamics le 5/12/2013 L acteur incontournable du Capital Investissement Dynamics le 5/12/2013 4 1. Les métiers 2. Le Capital Investissement points clés 3. Les éléments clés 4. Les points de contact 2 1. Les métiers (1/4) Branches

Plus en détail

QU EST-CE QUE LE FOREX?

QU EST-CE QUE LE FOREX? Chapitre 1 QU EST-CE QUE LE FOREX? 1. INTRODUCTION Forex est la contraction de foreign exchange qui signifie «marché des changes». C est le plus grand marché du monde. Le volume journalier moyen des transactions

Plus en détail

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant?

Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Pourquoi choisir un Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant? Sommaire Le Conseiller en Gestion de Patrimoine Indépendant, p. 1 qui est-il? L indépendance p. 2 Faire appel à un Conseiller en Gestion

Plus en détail

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil Visa AMF n 09-064 123Ho l d i n g ISF 2009 L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n 09-064 en date du 20 mars 2009 sur un prospectus présentant cette opération, laquelle interviendra en une

Plus en détail

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE

CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE CAPITAL INVESTISSEMENT INVESTIR DANS VOTRE CROISSANCE PRÉSERVER VOTRE INDÉPENDANCE Nouvelle phase de développement Recomposition d actionnariat Optimisation de la structure financière Transmission d entreprise

Plus en détail

La Coordination régionale

La Coordination régionale La Coordination régionale La coordination régionale Normandie a pour mission de mutualiser certains outils afin de permettre aux plateformes d uniformiser ou d améliorer leurs pratiques. Aujourd hui, la

Plus en détail

www.cercledoutremanche.com

www.cercledoutremanche.com LE FINANCEMENT DES PME : LES BUSINESS ANGELS P our placer l entreprise et l emploi au cœur de l économie de marché, du processus de plein-emploi et de justice sociale, encore faut-il avoir les moyens de

Plus en détail

Délégation aux entreprises -- Secrétariat général. Tableau de bord central 2003. Valorisation et transfert de technologies. Résumé opérationnel...

Délégation aux entreprises -- Secrétariat général. Tableau de bord central 2003. Valorisation et transfert de technologies. Résumé opérationnel... Délégation aux entreprises -- Secrétariat général Tableau de bord central 2003 Management de la qualité Valorisation et transfert de technologies Sommaire Résumé opérationnel... 2 Préambule... 3 Construction

Plus en détail

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière.

L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. L information en Chine et le contrôle de la criminalité économique / financière. La construction de l informatisation de la Chine est une stratégie nationale qui est directement liée avec la vitesse et

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

LES SITES D INFORMATION

LES SITES D INFORMATION LES SITES D INFORMATION http://www.actinbusiness.com p. 2 http://www.actoria.fr p. 4 http://www.caravanedesentrepreneurs.com p. 6 http://www.coachinvest.com p. 8 http://www.mbcapital.com p. 10 http://www.netpme.fr

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Offre Isf 2013. 2013 fonds d investissement de proximité

Offre Isf 2013. 2013 fonds d investissement de proximité Offre Isf 2013 2013 fonds d investissement de proximité du fip 123ISF 2013 Fiscalité La souscription au FIP 123ISF 2013 offre : Une réduction d ISF immédiate de 50% des versements effectués (déduction

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance

Mondialisation. Nouvelles technologies. «Nous parlons le même langage que nos clients, Directeurs de la. Course à la performance Et si on rapprochait l Homme de l Entreprise! Mondialisation Nouvelles technologies Guerre des talents Course à la performance Cadre réglementaire Génération Y Nathalie LELONG Directrice du cabinet CO

Plus en détail

la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii

la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii Finances publiques et croissance : la quête du Graal? Michel Aglietta Université Paris Ouest et Cepii Piège de croissance et impuissance de la politique économique 2 Pourquoi la crise est-elle plus grave

Plus en détail

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc

Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une innovation majeure dans le secteur de l assurance santé au Maroc Une couverture exceptionnelle pour les particuliers au Maroc ASSUR-PLUS Santé International est un contrat d assurance santé international

Plus en détail

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC

Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Développement du numérique PROJET DE «FEUILLE DE ROUTE POUR UNE STRATEGIE NATIONALE DE DEPLOIEMENT DU TRES HAUT DEBIT» OBSERVATIONS DE LA FIEEC Février 2013 Les infrastructures de réseaux très haut débit

Plus en détail

Le paiement mobile. L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans. Dossier de presse Lydia Solutions

Le paiement mobile. L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans. Dossier de presse Lydia Solutions Le paiement mobile L application française de paiement mobile préférée des 18-30 ans Dossier de presse Lydia Solutions 1 "Nous avons créé Lydia, avec Antoine Porte, car nous souhaitions changer la vie

Plus en détail

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement

Pourquoi la création d un fonds de co-investissement 1 Le fonds de co-investissement: un outil de la Stratégie Régionale de l Innovation Pourquoi la création d un fonds de co-investissement -Les constats de la stratégie sur les besoins non couverts des entreprises

Plus en détail

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013

SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 SYNTHESE COURS D ENTREPRENEURIAT ESSEC BBA 2013 220 étudiants 80 heures de cours 68 heures de simulation de création d entreprise Développer les compétences entrepreneuriales par l expérimentation Présentation

Plus en détail

De l idée au produit acheté

De l idée au produit acheté De l idée au produit acheté les ressorts d une démarche de vente orientée clients : le «full house marketing concept» Parce que le produit acheté n est pas celui qui est vendu......les hommes de marketing

Plus en détail

A l heure du redressement productif, ne pas tarir le financement de l économie numérique

A l heure du redressement productif, ne pas tarir le financement de l économie numérique Le capital investissement, principal soutien de l économie numérique Position de l Association Française des Editeurs de Logiciels et Solutions Internet Octobre 2012 Avant propos A l heure du redressement

Plus en détail

MANDAT DE GESTION ACG 2014

MANDAT DE GESTION ACG 2014 MANDAT DE GESTION ACG 2014 Pour investir directement au capital des PME et réduire votre ISF Géré par DOCUMENT A CARACTERE PUBLICITAIRE Conseillée en investissement par www.mandat-isf-acg.com MANDAT DE

Plus en détail

Football professionnel Note relative au rapport de la DNCG saison 2009-2010

Football professionnel Note relative au rapport de la DNCG saison 2009-2010 Football professionnel Note relative au rapport de la DNCG saison 2009-2010 30 mars 2011 UCPF - 88 Avenue Kléber - 75116 PARIS Tél : 01.55.73.32.32 - Fax : 01.55.73.32.33 www.ucpf.fr - email : ucpf@ucpf.fr

Plus en détail

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM

UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM COMMUNIQUE de Presse PARIS, LE 13 JANVIER 2015 UFF PRESENTE UFF OBLICONTEXT 2021, NOUVEAU FONDS A ECHEANCE D OBLIGATIONS INTERNATIONALES, en partenariat avec La Française AM UFF Oblicontext 2021 est un

Plus en détail