Groupe de travail sur les politiques d'infrastructure et de services de communication

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Groupe de travail sur les politiques d'infrastructure et de services de communication"

Transcription

1 Non classifié DSTI/ICCP/CISP(2009)13/FINAL DSTI/ICCP/CISP(2009)13/FINAL Non classifié Organisation de Coopération et de Développement Économiques Organisation for Economic Co-operation and Development 21-Jul-2010 Français - Or. Anglais DIRECTION DE LA SCIENCE, DE LA TECHNOLOGIE ET DE L'INDUSTRIE COMITÉ DE LA POLITIQUE DE L'INFORMATION, DE L'INFORMATIQUE ET DES COMMUNICATIONS Groupe de travail sur les politiques d'infrastructure et de services de communication MÉTHODOLOGIE RELATIVE À L INDICATEUR DU HAUT DÉBIT HERTZIEN Français - Or. Anglais JT Document complet disponible sur OLIS dans son format d'origine Complete document available on OLIS in its original format

2 AVANT PROPOS On trouvera ci-joint une description détaillée de la méthodologie convenue pour l indicateur du haut débit hertzien de l OCDE. Ce document a été examiné en décembre 2009 par le Groupe de travail sur les politiques d infrastructure et de services de communication (GTPISC), qui est convenu de le transmettre au Comité PIIC pour déclassification. Le Comité PIIC a approuvé cette déclassification en mars OCDE / OECD

3 CONTEXTE La méthodologie utilisée pour l indicateur du haut débit mobile est le fruit de plusieurs cycles de contributions des pays membres et de discussions approfondies entre ceux-ci. Le nouvel indicateur aidera à informer les décideurs et les autres parties prenantes de ce segment de plus en plus important du marché. L OCDE a commencé à collecter et à publier des données sur le haut débit en 2000 pour saisir et enregistrer l important phénomène de transformation des marchés de l accès à l Internet dans ses pays membres. L Organisation avait alors fixé le seuil minimum du haut débit à 256 kbit/s dans le sens descendant, essentiellement de façon à exclure les technologies RNIS à 144 kbit/s et à inclure la majorité de l offre commerciale alors disponible par d autres technologies. Les technologies du haut débit hertzien (comme l accès hertzien fixe et le satellite) ont toujours été prises en compte dans les statistiques rétrospectives sur les abonnés haut débit de la zone OCDE, même si elles ne représentaient qu une faible proportion de l ensemble des connexions. En effet, en juin 2008, moins de 2 % des abonnements haut débit recensés étaient hertziens (fixe ou satellite). Les abonnements aux services mobiles (comprenant des services pour données) n étaient pas pris en compte par l OCDE ni l UIT dans les statistiques sur le haut débit en raison de la faiblesse de leurs débits et de la difficulté de déterminer leur utilisation effective. Depuis que l OCDE a commencé à rendre compte du nombre d abonnements haut débit, les technologies hertziennes et filaires du haut débit ont beaucoup progressé. Comme le soulignait l édition 2009 des Perspectives des communications, les opérateurs ont investi massivement dans la mise à niveau de leurs réseaux mobiles de manière à pouvoir offrir une connectivité à plus haut débit. Ces réseaux mobiles 3G renforcés (IMT-2000) assurent aujourd hui des connexions offrant des débits beaucoup plus élevés qu à l époque où l OCDE a commencé à collecter des données. Les réseaux de données hertziens haut débit disponibles dans les pays de l OCDE sont notamment le HSDPA 1, les réseaux mis à niveau AMRC et le WiMAX 3. Les opérateurs de services mobiles se préparent également à effectuer une autre avancée importante sur les plateformes qui seront mises en service prochainement, avec la norme LTE («Long-Term Evolution»), qui offrira une bande passante encore plus large aux utilisateurs finaux. 1. Le HSDPA (UMTS) est capable de partager une capacité de 14.4 Mbit/s entre l ensemble des utilisateurs finaux d une cellule donnée. En juin 2007, on comptait 120 opérateurs HSDPA dans le monde et des réseaux commerciaux dans 27 des 30 pays membres de l OCDE (3G Americas, 2007). 2. Les réseaux AMRC2000 peuvent également offrir aux utilisateurs finaux des services de type «haut débit». Qualcomm a annoncé que la prochaine révision de la technologie (AMRC2000 1xEV-DO Rev B) proposera une bande passante maximale de 14.7 Mbit/s dans une cellule et devrait être disponible en 2007 (Qualcomm, 2007). 3. Il existe d autres technologies Internet mobiles qui ne sont pas liées aux réseaux de téléphonie mobile. L un des plus connus est le WiMAX. La technologie coréenne WiBro (un type de WiMAX) permet aux utilisateurs de se connecter à des débits pouvant atteindre 3 Mbit/s à partir de véhicules se déplaçant rapidement ; on compte environ abonnés WiBro à Séoul. 3

4 MÉTHODOLOGIE La Figure 1 illustre les éléments de la méthodologie retenue pour le nouvel indicateur du haut débit hertzien. La méthodologie proprement dite est exposée en annexe au présent document. L indicateur est composé de trois principaux éléments -- satellite, hertzien fixe terrestre et hertzien mobile terrestre qui ne prennent tous en compte que les connexions correspondant à des débits annoncés d au moins 256 kbit/s. Figure 1. Indicateur du haut débit hertzien novembre 2009 Satellite Abonnements avec débit annoncé d au moins 256 kbit/s Hertzien fixe terrestre Abonnements avec débit annoncé d au moins 256 kbit/s Hertzien mobile terrestre Mobile : abonnements standard (utilisation effective seulement) Abonnements mobiles qui donnent accès au grand Internet (et pas seulement à des espaces protégés), avec des débits annoncés d au moins 256 kbit/s, et qui ont été utilisés pour établir une connexion de données par le protocole Internet (IP) au cours des trois derniers mois. Mobile : abonnements dédiés données Abonnements dédiés aux services de communication de données sur un réseau mobile qui sont souscrits séparément des services téléphoniques, dans le cadre d un service indépendant (modem/dongle) ou d un forfait données en complément du service téléphonique et nécessitant un abonnement à part. Tous les abonnements aux services mobiles dédiés de communication de données sont inclus dans la catégorie «abonnements données actifs» indépendamment de leur utilisation effective. En revanche, pour la prise en compte des forfaits haut débit mobiles prépayés sans abonnement, le critère de l utilisation effective s applique. La catégorie «hertzien mobile terrestre» se subdivise en deux sous-catégories : abonnements mobiles standard avec utilisation effective de la communication de données et abonnements mobiles dédiés données. Nous inviterons les pays à ventiler leurs données entre ces deux sous-catégories mais nous nous contenterons peut-être de les diffuser sous la forme d un indicateur mixte si un nombre significatif de pays ne sont pas en mesure de présenter la ventilation souhaitée. La première sous-catégorie abonnements mobiles standard comprend les abonnements types à la téléphonie mobile qui donnent également accès au grand Internet via HTTP à des débits annoncés d au moins 256 kbit/s et qui ont été utilisés pour établir une connexion de données par le protocole Internet (IP) au cours des trois derniers mois. Il importe de préciser que pour qu un abonnement soit pris en compte dans cette catégorie, ils doit donner accès à l Internet au sens large, et non uniquement à des contenus protégés ou des réseaux internes. La seconde sous-catégorie porte sur le nombre d abonnements dédiés données sur les réseaux mobiles d un débit annoncé d au moins 256 kbit/s qui sont souscrits séparément des services téléphoniques, dans le 4

5 cadre d un service indépendant (modem/dongle) ou d un forfait données en complément du service téléphonique et nécessitant un abonnement à part. Tous les abonnements aux services mobiles dédiés de communication de données sont inclus dans la catégorie «abonnements données actifs» indépendamment de leur utilisation effective. En revanche, pour la prise en compte des forfaits haut débit mobiles prépayés sans abonnement, le critère de l utilisation effective s applique. La Figure 2 ventile les abonnements aux services hertziens mobiles terrestres selon le critère de l utilisation effective. Figure 2. Hertzien mobile terrestre : ventilation des types d abonnements selon le critère d utilisation Utilisation effective Utilisé pour établir une connexion données par IP au cours des trois derniers mois Pas d utilisation effective Pas utilisé pour établir une connexion données par IP au cours des trois derniers mois Abonnements mobiles standard Abonnements mobiles comprenant un service données, sans abonnement distinct PRIS EN COMPTE NON PRIS EN COMPTE Abonnements dédiés données Abonnements à des services de données dédiés sur un réseau mobile, qui sont souscrits séparément des abonnements téléphoniques. Il peut s agir d un service indépendant (modem/dongle) ou d un service complémentaire d un forfait téléphonique. PRIS EN COMPTE PRIS EN COMPTE* * Les forfaits données prépayés sans abonnement doivent faire l objet d une utilisation effective pour être pris en compte. Synthèse des principaux éléments Les connexions hertziennes établies par satellite ou par liaison hertzienne fixe terrestre reposent depuis toujours sur le modèle de l abonnement mensuel aux services de données, qui correspond à la méthode actuellement utilisé par l OCDE pour le haut débit fixe. C est le segment mobile terrestre qui pose des difficultés particulières en termes de statistiques car bon nombre de téléphones portables sont «compatibles haut débit» mais ne sont jamais utilisés pour les services données sur l Internet. L OCDE a organisé une réunion d experts où elle a invité ses pays membres à donner leur avis sur la meilleure façon d intégrer le segment mobile aux autres technologies hertziennes afin de construire une statistique significative et utile. Les décisions du Groupe de travail, de même que les vues du groupe d experts, sont exposées ci-après. Utilisation effective Pour être pris en compte, les abonnements mobiles standard inclus dans la catégorie haut débit hertzien mobile terrestre doivent faire l objet d une utilisation effective du service de données au cours des trois derniers mois. L OCDE n impose pas de critère d utilisation pour la prise en compte des abonnements haut débit (filaire) fixes dans les statistiques qu elle publie. Les abonnements aux services hertziens par satellite et fixes sont intégrés depuis longtemps dans la méthodologie sans que soit appliqué le critère d utilisation. Il 5

6 a toutefois été jugé nécessaire d imposer un critère d utilisation pour certains types d abonnements mobiles, afin d exclure les abonnements de la téléphonie mobile qui permettent l accès à l Internet mais ne sont pas utilisés à cette fin. Après avoir longuement débattu du critère de l utilisation pour les services hertziens mobiles terrestres, le groupe d experts a finalement retenu une définition qui subdivise le haut débit sur réseau mobile en deux groupes : abonnements mobiles standard et abonnements dédiés données. Abonnements mobiles standard Pour que les abonnements mobiles standard soient pris en compte, ils doivent donner accès au grand Internet par le protocole HTTP et avoir été utilisés pour l établissement d une «connexion données sur l Internet» au cours des trois derniers mois. Les critères d utilisation «effective» du haut débit auxquels doivent répondre les abonnements standard sont énumérés ci-après. 1. L abonnement doit permettre l accès au grand Internet par le protocole HTTP. Les abonnements qui n offrent que l accès à des espaces protégés («jardins clos») ou à des services de courrier électronique ne seront pas pris en compte. Ils ne sont pas non plus pris en compte si un opérateur de services mobiles terrestres ne donne accès qu à un nombre limité de sites web, de contenus et/ou d applications tels que des jeux, des sonneries, de la musique et des images qui sont offertes directement par ce dernier et personnalisées pour son réseau et ses équipements. 2. Pour un abonnement mobile standard, on entend par «utilisation effective» l établissement d une connexion de données sur l Internet au cours des trois derniers mois, c est-à-dire une connexion vers des contenus ou des services par le protocole Internet (IP). 3. La messagerie standard SMS et MMS n est pas considérée comme une connexion de données effective sur l Internet même si elle est assurée par IP. 4. Le trafic du courrier électronique et de la messagerie instantanée acheminé sur IP n est pris en compte comme utilisation effective du service de données que si l abonnement permet un accès HTTP général. 5. Lorsque l accès aux données (plafonné ou non) est groupé avec un abonnement et n est pas vendu séparément, l abonné ne sera pris en compte que s il a établi une connexion de données sur l Internet au cours des trois derniers mois. 6. Le Tableau 1 donne des exemples de différents forfaits mobiles/données proposés dans les pays de l OCDE et montre comment ils sont pris en compte dans le cadre de cette méthodologie. Abonnements dédiés données 7. De nombreux opérateurs de services mobiles offrent des services de données indépendants qui nécessitent souvent un dongle/modem qui n est pas rattaché à un forfait téléphonique. Ces services sont automatiquement pris en compte et le critère de l utilisation ne s applique pas s ils sont proposés dans le cadre d un abonnement. 8. Si l abonné au service téléphonique mobile paie un abonnement mensuel distinct pour l accès données, son portable sera automatiquement considéré comme faisant l objet d une utilisation effective. Cela a pour but d assurer une harmonisation avec les autres catégories de haut débit hertzien (satellite et hertzien fixe terrestre). Un exemple à cet égard : un forfait téléphonique mobile offrant aux usagers une option données moyennant un supplément mensuel. Si l usager 6

7 paie le supplément données, l abonnement est considéré comme abonnement dédié données et le critère de l utilisation ne s applique pas pour le prendre en compte. 9. Les forfaits données mobiles prépayés sans abonnement, même s ils sont proposés comme services indépendants, doivent faire l objet d une utilisation effective au cours des trois derniers mois pour être pris en compte. Tableau 1. Utilisation effective : différents scénarios de forfaits voix et données et leur prise en compte selon la méthodologie retenue Type de forfait Segment téléphonie Segment données Prise en compte Service téléphonique Abonnement téléphonique Pas d abonnement. Doit être effectivement indépendant standard Données, tarification à utilisé. l utilisation. Abonnement 3G Aucun Abonnement mensuel Automatiquement dongle/modem données considéré comme utilisé. Groupage voix et Abonnement téléphonique Un certain volume de Doit être effectivement données avec plafond standard données inclus dans utilisé car le forfait données l abonnement mensuel n est pas souscrit Groupage voix et données en illimité Forfait téléphonique indépendant ; l usager s abonne à un forfait données complémentaire Forfait téléphonique indépendant ; l usager achète périodiquement des «tranches» ou «crédits» de données en complément. Forfait données seulement prépayé, par modem hertzien Abonnement standard Abonnement standard Abonnement standard téléphonique téléphonique téléphonique Annoncé comme données «en illimité» dans le forfait combiné, mais les plafonds de données sont encore répandus. Forfait données distinct Pas d abonnement données indépendant. Seulement achat de «tranches» ou «crédits» de données. séparément. Doit être effectivement utilisé car le forfait données n est pas souscrit séparément. Automatiquement considéré comme utilisé car l usager a souscrit le forfait données séparément. Doit être effectivement utilisé car il n est pas possible d acheter de services données séparément de la téléphonie. Pas d abonnement Pas d abonnement Doit être effectivement utilisé. En résumé, le critère d utilisation ne s applique pas pour les deux premières catégories (satellite et hertzien fixe terrestre). Dans la dernière catégorie -- l hertzien mobile terrestre --, les abonnements sont considérés comme effectivement utilisés s il s agit d abonnements dédiés données ou d abonnements donnant accès au grand Internet via HTTP ayant été utilisé pour établir une connexion de données par IP au cours des trois derniers mois. Ventilation combiné/modem Aucune distinction n est faite dans la collecte de données entre combiné et modem. Plusieurs régulateurs ventilent les données sur les abonnements haut débit mobile entre combinés et modems. Cette méthode, bien que séduisante, est imprécise car de nombreux combinés peuvent être utilisés comme modem. La distinction entre combiné et modem étant déjà souvent floue, il a été décidé que cette ventilation n offrait pas de perspectives de pérennité suffisantes pour être retenue dans la méthodologie. 7

8 La méthodologie peut encore être utilisée pour obtenir une indication de la croissance de certains types de connexions. Les abonnements mobiles par modem dédié entrent dans la seconde sous-catégorie des abonnements hertziens mobiles terrestres. La part des abonnements dédiés dans le total des abonnements haut débit hertziens pourrait encore fournir aux décideurs une information importante sur la ventilation du marché du haut débit mobile dans leur pays. Limitation du volume de données En septembre 2008, 36 % de l ensemble des connexions haut débit de la zone OCDE étaient soumises à un plafonnement de données/bits. Pour le haut débit hertzien par satellite et sur réseau fixe, la proportion était beaucoup plus élevée, soit 63 %. Les forfaits haut débit sur réseau mobile étaient les plus restrictifs en raison des limites de fréquences disponibles, de sorte que 89% des offres comportaient un plafond de données mensuel. Toutes technologies et forfaits confondus, la limitation des données varie de 20 mégaoctets à plus de 200 gigaoctets de trafic de données par mois. Il a été décidé de ne pas appliquer de volume de données plancher dans la collecte de données sur le haut débit hertzien. L OCDE n a jamais exigé de volume de trafic donné pour le haut débit sur ligne fixe et il a été jugé inefficace d imposer un volume d utilisation minimum car les régulateurs n auraient la plupart du temps pas accès aux données nécessaires. Par conséquent, la limitation du volume de données n est pas prise en compte dans la méthodologie concernant le haut débit mobile. Fixe/mobile L OCDE recueillera des statistiques sur le haut débit hertzien fixe et mobile qui seront regroupées dans un nouvel indicateur du haut débit hertzien. Jusqu à présent, les données concernant les abonnements hertziens fixes étaient intégrées aux statistiques sur le haut débit dans le sous-ensemble des «autres» connexions haut débit tandis que les données concernant la connectivité Internet haut débit sur les réseaux mobiles en étaient exclues. Cet indicateur du haut débit hertzien regroupe désormais les technologies hertziennes fixes telles que le satellite et les technologies mobiles comme celles fondées sur la norme IMT-2000 (3G). Actuellement, les statistiques sur l hertzien fixe entrent dans la collecte de données rétrospectives sur le haut débit mais elles ne représentent que 2 % de l ensemble des connexions. Ces données seront extraites de la collecte de données rétrospectives pour être intégrées dans ce nouvel indicateur du haut débit hertzien. L OCDE publiera ensuite deux indicateurs distincts du haut débit un pour le haut débit filaire et un pour les autres services hertziens. Débit Le débit seuil pour que les données soient prises en compte reste fixé à 256 kbit/s. Il a été question de relever le débit minimum qu une connexion hertzienne doit assurer pour être considérée comme une connexion «haut débit». Le débit actuel de 256 kbit/s s applique bien aux mobiles car il englobe les technologies mobiles de troisième génération, tout en excluant les technologies de deuxième génération telles que le GPRS. Il serait artificiel de modifier ce seuil de 256 kbit/s et cela n aiderait guère les décideurs et les chercheurs car les débits effectifs sur les réseaux hertziens varient considérablement par rapport aux débits théoriques annoncés. 8

9 Fréquence de collecte Actuellement, l OCDE collecte et publie des statistiques sur le haut débit deux fois par an. Toute nouvelle statistique sur le haut débit hertzien serait recueillie selon la même fréquence. Certains ont suggéré de passer à une collecte annuelle pour toutes les données sur le haut débit. Si le GTPISC y consent, le nouvel indicateur sur le haut débit hertzien serait également collecté une fois par an. Conclusion Il est important pour l OCDE de disposer d un indicateur qui mesure le développement des connexions haut débit hertziennes dans tous ses pays membres. La méthodologie de l indicateur formulée en février 2009 lors d une réunion d experts de l OCDE qui s est tenue à Lisbonne, et révisée en fonction des observations formulées par les délégations de l OCDE, semble robuste et suffisamment adaptée à l évolution future. 1. Le Secrétariat continuera à collaborer avec d autres organisations internationales comme l UIT et les organismes régionaux tels que l UE pour harmoniser les méthodologies et réduire la charge de travail des organismes de réglementation et de statistiques. 9

10 MÉTHODOLOGIE RELATIVE À L INDICATEUR DU HAUT DÉBIT HERTZIEN DE L OCDE 1. Satellite : abonnements correspondant à des débits descendants annoncés d au moins 256 kbit/s. 2. Hertzien fixe terrestre : abonnements correspondant à des débits descendants annoncés d au moins 256 kbit/s. 3. Hertzien mobile terrestre : 1. Abonnements mobiles standard (ne sont pris en compte que s ils sont effectivement utilisés) : sont compris les abonnements mobiles correspondant à un débit de données annoncé d au moins 256 kbit/s et qui ont été utilisés pour établir une connexion données sur Internet via IP au cours des trois derniers mois. Pour être pris en compte, l abonnement doit donner accès au grand Internet via HTTP et avoir été utilisé pour établir une connexion données à l aide du protocole Internet au cours des trois derniers mois. La messagerie standard SMS et MMS n est pas considérée comme une connexion de données active sur l Internet même si elle est assurée via IP. 2. Abonnements mobiles dédiés données : abonnements à des services dédiés données sur réseau mobile qui sont souscrits séparément du service téléphonique, soit sous forme de service indépendant (modem/dongle), soit sous forme de forfaits données en complément du service téléphonique et nécessitant un abonnement à part. Tous les abonnements mobiles dédiés données sont inclus comme «abonnements données actifs», indépendamment de leur utilisation effective. Les forfaits haut débit mobiles prépayés sans abonnement mensuel doivent être effectivement utilisés pour être pris en compte. 4. NE SONT PAS PRIS EN COMPTE 1. Le Wi-Fi, sauf dans les rares cas où il est utilisé comme technologie de transport pour un prestataire de services Internet hertziens fixes. Les lignes alimentant les points d accès Wi-Fi sont déjà prises en compte une fois dans la collecte des données sur les abonnés au haut débit fixe. 10

11 BIBLIOGRAPHIE 3G Americas (2007), Global UMTS and HDPA Operator Status, Informa Telecoms & Media, WCIS and 3G Americas, 18 juin 2007 : Qualcomm (2007), QUALCOMM Demonstrates Significant EV-DO Milestones with High-Capacity VoIP Over Rev. A and High-Speed Data Over Rev. B, Qualcomm Press Release, 23 mars 2007 : 11

Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil

Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil Merci d'utiliser le titre suivant lorsque vous citez ce document : OCDE (2012), «Méthodologie de construction des paniers de haut débit sans fil», Éditions OCDE. http://dx.doi.org/10.1787/5k92s6v6cnkb-fr

Plus en détail

Conditions spécifiques d abonnement à l option TV max Version applicable au 19/08/2010

Conditions spécifiques d abonnement à l option TV max Version applicable au 19/08/2010 Conditions spécifiques d abonnement à l option TV max Version applicable au 19/08/2010 /2010 Définitions EDGE Enhanced Data for GSM Environnement. Technique de modulation conçue pour augmenter la capacité

Plus en détail

Le haut débit en général

Le haut débit en général Le haut débit en général Sommaire : 1. Quels sont les différents types d'accès à l'internet haut et très haut débit? 2. Qu'est ce que l'adsl? 3. Qu'est ce que le VDSL2? 4. Quels sont les débits permis

Plus en détail

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités

Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Protection du service de lignes groupées SIP aux fins de la poursuite des activités Document de présentation technique d Allstream 1 Table des matières L importance des lignes groupées SIP 1 La question

Plus en détail

Vente flash Postiers TOTALEMENT TIMBRÉ!

Vente flash Postiers TOTALEMENT TIMBRÉ! PROLONGATION Forfait incluant des appels, SMS et MMS illimités : Appels voix métropolitains illimités (hors Visio, n os courts, spéciaux et surtaxes) : limités à 129 destinataires et 3 heures maximum par

Plus en détail

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation

Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation Examen des politiques de passation des marchés et des contrats Plan de consultation La Banque mondiale a entrepris de revoir ses politiques de passation des marchés et des contrats dans le cadre de ses

Plus en détail

Édition n 16 : Opérations de couverture

Édition n 16 : Opérations de couverture www.bdo.ca CERTIFICATION ET COMPTABILITÉ Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 16 : Opérations de couverture Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur

Plus en détail

Tarifs TTC/mois avec engagement de 12 mois

Tarifs TTC/mois avec engagement de 12 mois Date de mise à jour : 19 novembre 2015 Les forfaits Origami Jet 12Go, Jet 20Go et Jet Premier 20Go pour les nouveaux clients Origami Jet à compter du 20 octobre 2015 Les forfaits Origami Jet sont disponibles

Plus en détail

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS INSTITUT BELGE DES SERVICES POSTAUX ET DES TÉLÉCOMMUNICATIONS Comparaison nationale des tarifs des services de télécommunications en Belgique [Tarifs appliqués le 3 juin 2013] À la demande de M. Johan

Plus en détail

LES OFFRES VIP VERY IMPORTANT POSTIER LE GIGA FORFAIT ILLIMITÉS D INTERNET 19 99 PAR MOIS SMARTPHONE AVEC 25% (6) DE REMISE

LES OFFRES VIP VERY IMPORTANT POSTIER LE GIGA FORFAIT ILLIMITÉS D INTERNET 19 99 PAR MOIS SMARTPHONE AVEC 25% (6) DE REMISE LES OFFRES VIP JUSQU À -25%(6) SUR TOUS LES FORFAITS Souscrivez-vite de nouvelles lignes pour vous et vos proches! Pour les Forfaits SIM, rendez-vous sur https://espaceclient.lapostemobile.fr/ambassadeur

Plus en détail

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream

Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI. Document de présentation technique d Allstream Guide des réseaux convergents à lignes groupées SIP destiné aux responsables des TI Document de présentation technique d Allstream Table des matières Introduction 3 Architecture de réseau SIP 4 Avantages

Plus en détail

LES OFFRES VIP VERY IMPORTANT POSTIER

LES OFFRES VIP VERY IMPORTANT POSTIER LES OFFRES JUSQU À -25% SUR TOUS LES FORFAITS Souscrivez-vite de nouvelles lignes pour vous et vos proches! Pour les Forfaits SIM, rendez-vous sur https://espaceclient.lapostemobile.fr/ambassadeur pour

Plus en détail

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04

Sommaire. 1 L'architecture du réseau internet. p 02. 1. L'architecture du réseau internet. 2. Et dans la Manche... p 04 Sommaire 1. L'architecture du réseau internet 2. Et... 3. Les différentes > ADSL, Wifimax, Satellite & FTTH 4. Glossaire p 02 p 04 p 05 p 1 1 Les réseaux de transport longue distance Nationaux ou internationaux,

Plus en détail

CONSULTATION SUR L ACCES A UN COMPTE DE PAIEMENT DE BASE. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services 6.10.

CONSULTATION SUR L ACCES A UN COMPTE DE PAIEMENT DE BASE. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services 6.10. COMMISSION EUROPÉENNE Direction générale du marché intérieur et des services INSTITUTIONS FINANCIÈRES Opérations avec les particuliers, politique des consommateurs et systèmes de paiement 6.10.2010 CONSULTATION

Plus en détail

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ;

L Autorité de régulation des communications électroniques et des postes ; Décision n 2008-0512 de l Autorité de régulation des communications électroniques et des postes en date du 6 mai 2008 modifiant la décision n 05-1085 du 15 décembre 2005 fixant l utilisation des catégories

Plus en détail

Règlement interieur PCLight

Règlement interieur PCLight Règlement interieur PCLight Article 1 Adhésion à l association Pour pouvoir bénéficier des services de l association, il est nécessaire d être adhérent. Les tarifs sont les suivants : Pour les particuliers

Plus en détail

Les tarifs. de l offre mobile. Tarifs en vigueur au 30/04/2016

Les tarifs. de l offre mobile. Tarifs en vigueur au 30/04/2016 Tarifs en vigueur au 30/04/2016 Les tarifs de l offre mobile Tarifs applicables sur les territoires Martinique, Guadeloupe, Guyane française, Saint-Barthélemy et Saint-Martin. Orange Caraïbe - S.A au capital

Plus en détail

GUIDE D ACHAT DU GAZ NATUREL AU MANITOBA

GUIDE D ACHAT DU GAZ NATUREL AU MANITOBA COMPRENDRE VOTRE APPROVISIONNEMENT EN GAZ NATUREL Au Manitoba, à titre de consommateur de gaz naturel, vous avez plusieurs options à votre disposition en matière d achat de gaz naturel pour votre domicile

Plus en détail

Document de travail 14. Original: anglais

Document de travail 14. Original: anglais Document de travail 14 Original: anglais Vers une politique de partage des données d enquête et de suivi recueillies et/ou conservées par le Programme pêche côtière de la CPS pour le compte des pays membres

Plus en détail

Le programme de distribution

Le programme de distribution Le programme de distribution Ce document décrit en bref les concepts de la distribution de solutions de Management de Flotte (AVL) produits par GPS4NET. Les informations présentées ont un caractère purement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC

TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC TABLEAU DE BORD MARCHÉ INTERNET AU MAROC Tableau de Bord * -Juin 212- * Ce document est publié à titre indicatif. Les dispositions y figurant sont à considérer à titre d information. SOMMAIRE Introduction...

Plus en détail

Séminaire sur la labellisation des indicateurs clés de la Société de l information. Saly Portudal, 21-22 juillet 2001

Séminaire sur la labellisation des indicateurs clés de la Société de l information. Saly Portudal, 21-22 juillet 2001 Observatoire sur les Systèmes d'information les Réseaux et les Inforoutes au Sénégal Séminaire sur la labellisation des indicateurs clés de la Société de l information Saly Portudal, 21-22 juillet 2001

Plus en détail

Règlement d usage de la marque «Tarif social mobile»

Règlement d usage de la marque «Tarif social mobile» Règlement d usage de la marque «Tarif social mobile» I] Objet. Le présent règlement a pour objet de définir les conditions et modalités d exploitation de la marque collective dénommée «Tarif social mobile».

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/SDWG/6/3 ORIGINAL : anglais DATE : 8 août 2005 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION GROUPE DE TRAVAIL SUR LES NORMES

Plus en détail

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime

Norme en matière de règlement en ligne. promoteurs de régime Q : Que signifie «sans papier» dans le contexte d un régime de garanties collectives? R : Le terme «sans papier» désigne un processus de présentation des demandes, de règlement et d avis entièrement sans

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2008/13 Conseil économique et social Distr. générale 12 décembre 2007 Français Original : anglais Commission de statistique Trente-neuvième session 26-29 février 2008 Point 3 l) de

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications. Présentée par : M lle CHERID Leïla

République Algérienne Démocratique et Populaire Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications. Présentée par : M lle CHERID Leïla République Algérienne Démocratique et Populaire Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications Présentée par : M lle CHERID Leïla Chef du Département Veille Technologique Direction de l Interconnexion

Plus en détail

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale

Guide de rédaction. Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Guide de rédaction Plan d affaires d une entreprise ou d un projet d économie sociale Table des matières LA PRÉSENTATION DU PROJET 1.1. Le résumé du projet 1.2. L utilité sociale du projet 1.3. Le lien

Plus en détail

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence

Destination entreprise numérique. Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence Destination entreprise numérique Enquête sur les équipements et usages des entreprises dans le domaine des TIC dans les Alpes de Haute-Provence La maîtrise des Technologies de l Information et de la Communication

Plus en détail

Conditions Spécifiques et tarifs Les forfaits smart pro. 25 décembre 2015

Conditions Spécifiques et tarifs Les forfaits smart pro. 25 décembre 2015 Conditions Spécifiques et tarifs Les forfaits smart pro 25 décembre 2015 Détail des tarifs des forfaits smart pro Les usages décrits ci-dessous visent des usages depuis la France métropolitaine et sous

Plus en détail

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58

2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 2. METHODOLOGIE DE LA REVISION 2.1. Le risque de révision (3 décembre 1993) 58 1. Introduction 1.1.L objectif essentiel de la révision des comptes annuels est d assurer le lecteur du fait que ce document

Plus en détail

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011

Règlement intérieur. 1. Assemblée Générale. Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Règlement intérieur Association Gitoyen Version du 26 octobre 2011 Le présent règlement intérieur est établi conformément à l article 15 des statuts de Gitoyen. Il s impose à l ensemble des adhérents de

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/7/8 ORIGINAL : anglais DATE : 26 avril 2002 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Septième session Genève,

Plus en détail

Annexe 1 Tarifs. 1. Prix de mise en place du projet. 2. prix des services. 2.1 les liens d accès

Annexe 1 Tarifs. 1. Prix de mise en place du projet. 2. prix des services. 2.1 les liens d accès Annexe 1 Tarifs La présente Annexe définit les conditions financières liées à la fourniture des Services Engagement d accès 1 par Numericable à l Opérateur. Elle sera mise à jour par Numericable, selon

Plus en détail

Formule sans engagement - sans mobile. / mois 18, 90. / mois 14, 90. maîtrisez votre budget. Internet 200 Mo. inclus puis rechargeables (4)

Formule sans engagement - sans mobile. / mois 18, 90. / mois 14, 90. maîtrisez votre budget. Internet 200 Mo. inclus puis rechargeables (4) Inclus : Info Conso Alerte conso (1) Découvrez les S de La Poste Mobile réservées aux S DE LES forfaits SIM L ESSENTIEL, SANS MOBILE, SANS ENGAGEMENT 3h bloqué (2) 24h/24 24h/24 Internet 2 Go Internet

Plus en détail

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0

Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Les nouveautés en UCOPIA Version 5.0 Pour mieux répondre aux besoins de nos clients, UCOPIA sort la toute dernière version de la solution, disponible dès septembre 2014. Chaque evolution dans cette version

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/10/6 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 28 SEPTEMBRE 2012 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Dixième session Genève, 12 16 novembre 2012 RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET RELATIF

Plus en détail

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP)

Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) F CDIP/14/4 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 3 OCTOBRE 2014 Comité du développement et de la propriété intellectuelle (CDIP) Quatorzième session Genève, 10 14 novembre 2014 RÉSUMÉ DU RAPPORT D ÉVALUATION DU PROJET

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES D UTILISATION DU SERVICE 25 AVRIL 2016 Société Réunionnaise du Radiotéléphone Siège social 21, rue Pierre Aubert ZI du Chaudron 97490 Sainte-Clotilde SCS au capital de 3 375 165 Euros.

Plus en détail

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit

Fiche signalétique d un service d accès Internet haut débit/ultra haut débit Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Fin de l offre promotionnelle : Différences / avantages de l offre promotionnelle : Lien vers l offre promotionnelle : Nom de l entreprise notifiée

Plus en détail

DÉFINITION DES PRINCIPAUX INDICATEURS DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS/TIC. Version finale (avril 2007)

DÉFINITION DES PRINCIPAUX INDICATEURS DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS/TIC. Version finale (avril 2007) DÉFINITION DES PRINCIPAUX INDICATEURS DU SECTEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS/TIC Version finale (avril 2007) Code UIT Indicateur Définition Réseau de téléphonie fixe 1 112 Lignes téléphoniques principales (fixes)

Plus en détail

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France

Conditions générales de l abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Votre entreprise BON DE COMMANDE Abonnement à la plateforme de publication d avis de décès de Carnet de France Nom Raison sociale : Nom commercial : (Si différent) Adresse complète : Téléphone : Fax :

Plus en détail

Conditions Générales et informations tarifaires de Read and Go Version applicable au 01/07/2013

Conditions Générales et informations tarifaires de Read and Go Version applicable au 01/07/2013 Conditions Générales et informations tarifaires de Read and Go Version applicable au 01/07/2013 ARTICLE 1 PREAMBULE Les présentes Conditions Générales ont pour objet de définir les modalités et conditions

Plus en détail

Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain

Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain 28 mai 2015 Évolution des prix des services fixes Marché résidentiel métropolitain Résultats 2012-2014 1 ISSN : 2258-3106 Sommaire SYNTHESE... 3 I. METHODOLOGIE... 4 I.1 Construction des profils de consommation...

Plus en détail

LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS. Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales

LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS. Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales LA FIBRE OPTIQUE AUX PARTICULIERS Charte contractuelle de bonnes pratiques commerciales 1 2 PRÉAMBULE Depuis 1996, le Grand Nancy s est engagé en faveur d une agglomération numérique en investissant dans

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/ENERGY/GE.3/2014/3 Distr. générale 18 février 2014 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de l énergie durable Groupe d experts

Plus en détail

01/03/2012 TArifs nrj mobile

01/03/2012 TArifs nrj mobile s f i r A Trj mobile n au 12 0 2 / 3 0 01/ 3 sommaire FORFAIT ULTIMATE SMARTPHONE P. 04 FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE ULTIMATE SMARTPHONE P. 05 FORFAIT ULTIMATE ILLIMITÉ P. 06 FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE

Plus en détail

DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES

DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES DISPOSITIONS SUR LA PROTECTION DES DONNEES PREAMBULE 1. Il importe à Clicktodo SA (ci-après : Clicktodo) de veiller au respect de la sphère privée de ces clients et notamment d assurer la protection de

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies E/CN.3/2011/26 Conseil économique et social Distr. générale 6 décembre 2010 Français Original : anglais Commission de statistique Quarante-deuxième session 22-25 février 2011 Point 4 f) de

Plus en détail

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0

Architecture d entreprise gouvernementale 3.0 Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme au standard du gouvernement du Québec SGQRI 008-02 (SGQRI 008-03, multimédia : capsules d information et de sensibilisation vidéo) afin d

Plus en détail

Le point en recherche

Le point en recherche Le point en recherche Juin 2002 Série socio-économique 106 Introduction Le présent projet de recherche porte sur l'analyse et l'évaluation des mesures fiscales applicables à l habitation qui, selon les

Plus en détail

OBSERVATOIRE STATISTIQUES

OBSERVATOIRE STATISTIQUES OBSERVATOIRE STATISTIQUES 4eme Trimestre 2013 En vertu des dispositions des lois L/205/017/AN, L/2005/018/An relative à la règlementation générale des Postes et Télécommunications, l Autorité de régulation

Plus en détail

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis

Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis Modifications prévues aux options d achat d actions Le gouvernement fédéral annonce le maintien des droits acquis 20 novembre 2015 Au cours d une conférence de presse aujourd hui, le ministre des Finances,

Plus en détail

SMS / MMS illimités vers tous les opérateurs. Prix en achetant un nouveau mobile. Prix carte SIM seule (version éco)

SMS / MMS illimités vers tous les opérateurs. Prix en achetant un nouveau mobile. Prix carte SIM seule (version éco) FORFAITS BOUYGUES TELECOM FICHE D INFORMATION STANDARDISÉE Offre accessible sous couverture GSM, GPRS, EDGE, 3G et selon votre offre également en. Détails de la couverture sur bouyguestelecom.fr. Sous

Plus en détail

REAMENAGEMENT DE LA CHRONOLOGIE DES MEDIAS. 1. Synthèse des réponses au questionnaire du CNC

REAMENAGEMENT DE LA CHRONOLOGIE DES MEDIAS. 1. Synthèse des réponses au questionnaire du CNC REAMENAGEMENT DE LA CHRONOLOGIE DES MEDIAS 1. Synthèse des réponses au questionnaire du CNC 2. Propositions élaborées par le CNC afin d alimenter la réflexion des acteurs concernés par le réaménagement

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section J Division 61 61 TÉLÉCOMMUNICATIONS Cette division comprend les activités de mise à disposition de services

Plus en détail

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011

Normes d accessibilité pour les services à la clientèle Mai 2011 Normes pour les services à la clientèle Mai 2011 Commission de révision des paiements effectués aux médecins Secrétariat des conseils de santé Plan de formation Membres (onglet 6) Le présent document doit

Plus en détail

nstaller un adaptateur RS232 sur un iridium9500-9505-9505a

nstaller un adaptateur RS232 sur un iridium9500-9505-9505a nstaller un adaptateur RS232 sur un iridium9500-9505-9505a OPERATIONNEL PARTOUT, SANS EXCEPTION Iridium est le seul opérateur satellitaire à offrir une couverture totale du globe, pôles inclus. La constellation

Plus en détail

Groupe d'experts de statistiques économiques à court terme de l'ocde

Groupe d'experts de statistiques économiques à court terme de l'ocde A usage officiel STD/STESEG(2003)18 Organisation de Coopération et de Développement Economiques Organisation for Economic Co-operation and Development 10-Jun-2003 Français - Or. Français DIRECTION DES

Plus en détail

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable

Note de synthèse. Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable NOTE DE SYNTHÈSE 15 Note de synthèse Une éco-innovation qui présente plusieurs facettes a facilité l évolution de la production durable Par la mise en place de pratiques productives efficientes et le développement

Plus en détail

DIGICEL Forfait Air Absolu Engagement Voyage avec mobile 12 mois Antilles Guyane 79,90. DIGICEL Forfait Air Absolu Voyage sans mobile

DIGICEL Forfait Air Absolu Engagement Voyage avec mobile 12 mois Antilles Guyane 79,90. DIGICEL Forfait Air Absolu Voyage sans mobile DIGICEL Forfait AIR Absolu Voyage Antilles Guyane Le DIGICEL Forfait AIR Absolu Voyage (également dénommés «Forfait Air Absolu Voyage by Digicel») permet de bénéficier de communications voix/data, d un

Plus en détail

Plan national de numérotation

Plan national de numérotation Plan national de numérotation Partie 1, numérotation téléphonique avril 1999 1/21 Plan national de numérotation Partie 1, numérotation téléphonique 1. Généralités 3 1.1. Introduction 3 1.2. Objectifs 3

Plus en détail

Tableau de Bord Data

Tableau de Bord Data Instance Nationale des Télécommunications Décembre Tableau de Bord Data Suivi des principaux indicateurs du marché Data en Tunisie - Décembre - Certaines valeurs sont des estimations provisoires Sommaire

Plus en détail

Décision de télécom CRTC 2015-70

Décision de télécom CRTC 2015-70 Décision de télécom CRTC 2015-70 Version PDF Ottawa, le 27 février 2015 Numéros de dossiers : 8661-B54-201408930 Avis de modification tarifaire 495 et 496 de Bell Aliant Avis de modification tarifaire

Plus en détail

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES

LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Capital Humain & Technologies Direction des Affaires Générales Département des Etudes et de la Documentation Thème du mois LIBERALISATION DU FIXE : LE POURQUOI, LE COMMENT ET LES CONSEQUENCES Plan : Introduction

Plus en détail

Des documents de prêts pour des tarifs transparents: Etude du cas Gatsby Micro Finance Ltd en Ouganda

Des documents de prêts pour des tarifs transparents: Etude du cas Gatsby Micro Finance Ltd en Ouganda Des documents de prêts pour des tarifs transparents: Etude du cas Gatsby Micro Finance Ltd en Ouganda Cette étude de cas se base sur des documents de prêt réellement fournis aux clients d institutions

Plus en détail

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP

Paiements de transfert Chapitre SP 3410. Avril 2011. Bases des conclusions CCSP Paiements de transfert Chapitre SP 3410 Avril 2011 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 33 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public, publiée en mars 2011, comprenait le chapitre

Plus en détail

Développement effectif de la large bande en Afrique

Développement effectif de la large bande en Afrique AGENDA Développement effectif de la Introduction à la large bande. Convergence et large bande. Initiatives pour le développement de la large bande INTRODUCTION A LA LARGE BANDE Définition de la large bande

Plus en détail

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique

Conseil d administration Genève, novembre 2003 PFA. Fonds pour les systèmes informatiques. a) Système de vote électronique BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.288/PFA/6 288 e session Conseil d administration Genève, novembre 2003 Commission du programme, du budget et de l administration PFA SIXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR

Plus en détail

Découvrez l effet Coriolis

Découvrez l effet Coriolis Découvrez l effet Coriolis Les Forfaits Brio Liberté sans engagement à partir de 9,80...page 4 LES FORCES DE CORIOLIS : - 18 ans d expérience en téléphonie mobi - Déjà 5 millions de clients en gestion

Plus en détail

APPLICATION MOBILE ASSISTANCE ASSURANCES INFORMATIONS EDITEUR

APPLICATION MOBILE ASSISTANCE ASSURANCES INFORMATIONS EDITEUR APPLICATION MOBILE ASSISTANCE ASSURANCES L application Mobile est éditée par SOGESSUR. INFORMATIONS EDITEUR SOGESSUR, société d'assurances dommages, entreprise régie par le Code des assurances. Société

Plus en détail

GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT D ÉLECTRICITÉ ET DE SERVICES ASSOCIÉS

GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT D ÉLECTRICITÉ ET DE SERVICES ASSOCIÉS GROUPEMENT DE COMMANDES POUR L ACHAT D ÉLECTRICITÉ ET DE SERVICES ASSOCIÉS CONVENTION CONSTITUTIVE Approuvé le 21 janvier 2015 par l assemblée délibérante du SEHV PREAMBULE Dans le cadre de l ouverture

Plus en détail

Observatoire des Technologies de l Information

Observatoire des Technologies de l Information Introduction L ANRT dispose actuellement d un ensemble d observatoires décrivant la situation marocaine en matière de téléphonie mobile, téléphonie fixe, transmission de données et de marché de l Internet.

Plus en détail

TARIFS. bouyguestelecom.fr rubrique Entreprises

TARIFS. bouyguestelecom.fr rubrique Entreprises TARIFS AVRIL 2012 bouyguestelecom.fr rubrique Entreprises ENTREPRISES POUR VOUS ACCOMPAGNER Nos engagements pour répondre à vos besoins POUR VOTRE TÉLÉPHONIE Les solutions de téléphonie fixe Les solutions

Plus en détail

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT.

E 6473 TEXTE SOUMIS EN APPLICATION DE L ARTICLE 88-4 DE LA CONSTITUTION PAR LE GOUVERNEMENT, À L ASSEMBLÉE NATIONALE ET AU SÉNAT. E 6473 ASSEMBLÉE NATIONALE TREIZIÈME LÉGISLATURE SÉNAT SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2010-2011 Reçu à la Présidence de l Assemblée nationale le 1 er août 2011 Enregistré à la Présidence du Sénat le 1 er août

Plus en détail

FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H

FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H Date de mise à jour : 02/11/2015 FICHE D'INFORMATION STANDARDISEE FORFAIT RED2H Nom de l'offre Forfait RED2H Voix, SMS, MMS et Internet Nature de l'offre Forfait bloqué : Contrat fixant le montant invariable

Plus en détail

et de la communication

et de la communication CHAPITRE 17.1 Les technologies de l information et de la communication Objectif : être capable de rechercher, sélectionner et exploiter les informations nécessaires au contact ; déterminer le mode de transmission

Plus en détail

Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes

Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes Evaluation des établissements, des entités de recherche et des formations & diplômes GUIDE PRATIQUE DE TRANSMISSION DES DOSSIERS ET DES INFORMATIONS A L AERES 1 Dates à retenir Envoi par l établissement

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCIPD/1/11 ORIGINAL : anglais DATE : 18 mai 1999 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DE LA COOPÉRATION POUR LE DÉVELOPPEMENT EN RAPPORT AVEC LA PROPRIÉTÉ

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

Comment surveiller un changement profond :

Comment surveiller un changement profond : : présenter votre plan de basculement aux IFRS dans le rapport de gestion Le basculement des normes canadiennes d information financière aux Normes internationales d information financière (les «IFRS»)

Plus en détail

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1,

vu le traité sur le fonctionnement de l Union européenne, et notamment son article 192, paragraphe 1, 27.6.2014 Journal officiel de l Union européenne L 189/135 RÈGLEMENT (UE) N o 660/2014 DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 15 mai 2014 modifiant le règlement (CE) n o 1013/2006 concernant les transferts

Plus en détail

Correction CCNA1 Chap1

Correction CCNA1 Chap1 Correction CCNA1 Chap1 1. Question Selon l image ci -contre, Quel ensemble de périphériques contient uniquement les périphériques intermédiaires? A, B, E, F C, D, G, I A, B, D, G G, H, I, J 2. Question

Plus en détail

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil

Modifications fiscales de 2017 touchant. L assurance-vie EN DÉTAIL. La vie est plus radieuse sous le soleil 1 Modifications fiscales de 217 touchant l assurance-vie EN DÉTAIL offre une protection, mais certains L assurance-vie contrats permettent en plus d accumuler de l épargne de façon fiscalement avantageuse.

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions d accès au site web L accès au site web de CHEVAL NORMANDIE ainsi qu à l application mobile de CHEVAL NORMANDIE est soumis à l acceptation des conditions générales exposées

Plus en détail

Mentions légales des options multimédia (1 FEVRIER 2011 13 AVRIL 2011)

Mentions légales des options multimédia (1 FEVRIER 2011 13 AVRIL 2011) Mentions légales des options multimédia (1 FEVRIER 2011 13 AVRIL 2011) Offres à souscrire et valables en France métropolitaine. Services accessibles sur réseaux et depuis un mobile compatibles. Usages

Plus en détail

Préambule. Si vous : ce livre blanc vous est alors destiné!

Préambule. Si vous : ce livre blanc vous est alors destiné! Préambule Si vous : dirigez une entreprise êtes chargé de l équipement de votre société êtes professionnel du secteur informatique & télécoms vous intéressez à la téléphonie d entreprise ce livre blanc

Plus en détail

Bibliothèque départementale du Loiret

Bibliothèque départementale du Loiret Bibliothèque départementale du Loiret Convention de prêt Bibliothèques ou médiathèques (Fiche établie en janvier 2009) La convention bibliothèque ou médiathèque du Loiret Elle est destinée aux communes

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG

LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG LIGNES DIRECTRICES POUR LA NOTIFICATION DES EIG 1. Introduction Le règlement (CE) n 1223/2009 relatif aux produits cosmétiques («règlement Cosmétiques») 1 a jeté les fondements d une gestion uniforme des

Plus en détail

Forfait BRIO LIBERTÉ 2H

Forfait BRIO LIBERTÉ 2H Forfait BRIO LIBERTÉ 2H Voix, SMS et MMS DE Le forfait Brio Liberté 2H est disponible avec l ensemble des couvertures du réseau SFR (GSM/ GPRS/EDGE/3G/3G+) depuis un mobile compatible. Offre sans mobile

Plus en détail

DIGICEL Forfait AIR Absolu Antilles Guyane

DIGICEL Forfait AIR Absolu Antilles Guyane DIGICEL Forfait AIR Absolu Antilles Guyane Le DIGICEL Forfait AIR Absolu (également dénommés «Forfait Air Absolu by Digicel») permet de bénéficier de communications voix/data et d un service d Internet

Plus en détail

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud

SERVICES. Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud SERVICES Distribution de licences logicielles et gestion des droits livrés dans le Cloud et conçus pour le Cloud L industrie du logiciel face aux défis du Cloud Les entreprises ont rapidement réalisé la

Plus en détail

Manuel Utilisateur Catalogue Corrélyce - Chef d établissement

Manuel Utilisateur Catalogue Corrélyce - Chef d établissement Manuel Utilisateur Catalogue Corrélyce - Chef d établissement Auteur : PASS Technologie Version manuel : 0.2 Compatible avec Correlyce version : 2.1 Gestion des changements de version Ce tableau gère les

Plus en détail

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise

Visez le ciel grâce. aux services en nuage SURF. Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage Guide pratique de Rogers sur les services en nuage et votre entreprise Visez le ciel grâce aux services en nuage... 01 L histoire et l évolution des services en

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Luxembourg, le 18 mars 2009. Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base

DOSSIER DE PRESSE. Luxembourg, le 18 mars 2009. Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base DOSSIER DE PRESSE Luxembourg, le 18 mars 2009 Informations relatives au rayonnement des téléphones mobiles et des stations de base Brochure réalisée conjointement par le Ministère du Travail et le Ministère

Plus en détail

L assistance médicale et d urgence aux personnes (SAMU, Autoroute, transport en commun),

L assistance médicale et d urgence aux personnes (SAMU, Autoroute, transport en commun), L ARCEP organise une consultation publique sur les enjeux liés aux nouvelles fréquences pour les réseaux d accès aux services de communication électroniques. L utilisation intensive de la ressource spectrale

Plus en détail

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe.

Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe. Notice du test d effet de ciseaux tarifaires «téléphonie fixe» Communications locales, interurbaines, vers mobiles, depuis un poste fixe Mars 2006 Autorité de Régulation des Communications électroniques

Plus en détail

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF

Conditions applicables aux demandes d approbation fondées sur l article 28 et aux demandes de financement de la part de l OOF 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, Opérations bancaires, investissements et emprunts Publication : mai 2009 Révision : 2.0 Finances et administration Opérations bancaires, TABLE DES MATIÈRES

Plus en détail