LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT"

Transcription

1 LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT Lancer un projet Les bonnes questions à se poser : - Quoi? : quel type d événement? - Pourquoi? : quels objectifs? quels résultats attendus? - Pour qui? : quels publics visés? Quelle participation du public? - Où? : quel lieu? - Quand? : quelle période? quel jour? - Comment? : quels besoins? quelle organisation? quel budget? à Ces éléments s ils peuvent parfois paraitre inutiles apparaitront certainement nécessaires pour : - Bien argumenter auprès de potentiels partenaires ou financeurs, - Et auprès des administrations (ville, pompiers ). Le contenu et la programmation : à ll sera important de bien travailler cette partie afin qu elle réponde vraiment aux objectifs visées. - Exemple 1 : Si l objectif est de faire connaître les musiques traditionnelles au plus grand nombre, il pourra être plus adapté de faire un événement plein air, gratuit, avec une programmation accessible et dans un lieu public très connu et très visité plutôt que de faire un bal dans une salle, à 15 l entrée et avec un groupe folk connu des spécialistes. - Autre exemple 2 : Si l objectif est d offrir un espace de danse de qualité, avec une musique de qualité, pour favoriser la pratique de la danse folk avec un public déjà averti, un lieu fermé avec un plancher de danse de bonne qualité, et une scène avec de bonnes conditions scéniques ainsi que l accueil d un bon groupe seront visés. Il faudra alors s assurer que le public cible «spécialiste» existe et utiliser tous les créneaux de communication permettant de le toucher. à Partenariat et financements : ils sont indispensables pour monter un événement, on ne peut pas travailler seul. à Tout comme dans la rédaction d un projet ou d une demande de financement, plus les objectifs seront clairs et énoncés, plus l équipe organisatrice pourra se rassembler autour de ceux-là et les porter collectivement. Et plus il sera facile de convaincre des partenaires. Les étapes de l organisation Les étapes de l organisation : 1. Valider des objectifs partagés : Bien se poser les questions ci-dessus ensemble. 2. Réunir et animer une équipe d organisation = cette après-midi 3. Programmer l événement = cette après-midi nous verrons les critères, les outils pour chercher

2 4. Prévoir le budget = on ne travaillera pas sur ce sujet o Un budget doit être équilibré recettes/dépenses o Poste de dépenses : salaires organisateurs et techniciens, boissons et nourriture pour revente, spectacle, mission réception (hôtel, restauration artistes et organisateurs, transport), assurance, droits d auteurs, communication, TVA si assujetti, location matériel, o Poste de recettes : subventions, sponsors, mécénats, recettes billetterie ou coût de formation, recettes ventes (buvette, restauration ), prêt de matériel de la ville ou d associations partenaires. o Valorisation des prêts ou don de matériel. Il est important dans un budget de valoriser les prêts, les dons, les ressources humaines bénévoles. o Penser également à la Trésorerie : l association ou la structure peutelle avancer les frais? 5. Chercher les partenaires et financeurs si nécessaire = on ne travaillera pas sur ce sujet 6. Prévoir toutes les tâches à réaliser et les organiser dans un calendrier (rétroplanning) 7. Valider l événement et son programme 8. Demander toutes les autorisations administratives = cette après-midi 9. Communiquer : Créer les outils de communication, prévoir un plan de diffusion. = cette après-midi 10. Prévoir la logistique 11. Jour J : bien organiser les équipes, anticiper les tâches, prévoir l ensemble du matériel, prévoir l accueil des groupes Gestion des artistes - L accueil des artistes : o Feuilles de routes o Repas, catering o Logement o Fiches techniques transmises au sonorisateur pour qu il prépare le matériel à Les artistes sont souvent sur les routes, l accueil est très important pour qu ils se sentent à l aise et bienvenues. - Contrats des artistes : o Différents types de contrats : Contrats de cessions / Contrat de vente / Intermittence o Guso : gestion simplifiée. Le Guso est aujourd hui très fortement conseillé quand le métier de la structure n est pas centré sur le spectacle. - Licence d entrepreneur du spectacle ou licence occasionnelle : elle est

3 obligatoire quand on fait plus de 6 dates par an. Sinon il faut faire une déclaration d événement à la préfecture pour obtenir une licence occasionnelle (on reçoit un récépissé de Licence occasionnelle). Il existe 3 licences : 1. Licence 1 pour gérer un lieu ou louer un lieu. Pour obtenir cette licence il faut être titulaire d un diplôme de sécurité. 2. Licence 2 : producteur de groupes, celui qui salarie les artistes 3. Licence 3 : organisateur, diffuseur de spectacle. Attention avec la licence 3 on ne peut pas faire des cachets. On peut cumuler les licences. La majorité des personnes demandent la 2 et la 3. Attention sur la comptabilisation des dates. Un artiste sur scène = une date. Une nuit du folk avec 6 artistes = 6 dates. Les licences se demandent auprès de la DRAC. à Le numéro de licence doit être indiqué sur les tracts et sur la billetterie. Administration, sécurité, légalité Responsabilité de l organisateur et autorisations à L organisateur est responsable de la sécurité du public et du site qu il occupe. Il doit respecter la loi : - Le code du travail pour les salariés - Obligation de sécurité vis-à-vis des spectateurs - Code de la construction et de l habitation : Réglementation des ERP (salle des fêtes, salle de concert ) Si le lieu n est pas un ERP attention il faut demander une autorisation spéciale à la mairie le GN6 = Établissement temporaire En plein air, les conditions sécurité dépendront des conditions d accueil selon si c est une enceinte ouverte ou fermée par exemple. - Réglementation incendie : dans les ERP les matériaux doivent être résistants au feu. - Réglementation sonore 105 db (code de l environnement) pour le public c est moins pour les travailleurs 85 deb à Toute manifestation organisée dans un lieu public doit faire l objet d une demande d autorisation et d une information aux autorités de police et à la préfecture. L organisateur doit fournir un Dossier sécurité comprenant : - Le descriptif de l événement - L autorisation de la préfecture : + lâchers de ballons, tombolas, ventes - L autorisation de la ville : + ventes au déballage, licence vente boissons (licence 1 supprimée pour boissons sans alcool / Licence 2 à demander généralement = boissons fermentées), autorisations circulations poids lourds - La police doit être informée - Les jauges public et issues de secours - Les autorisations et contrôles des systèmes électriques pour le plein air - Des indications sur le service d ordre et les secouristes - Le descriptif des mesures de sécurité et incendie (extincteurs, couloir d évacuation ) - Les autorisations de bon montage pour les scènes, les tentes, les podiums, les systèmes sons ou électrique par les prestataires qui les ont installés.

4 à pour les événements plein air, les grandes villes organisent généralement une visite de la commission de sécurité qui vérifie que toutes les mesures citées cidessus sont remplies. Cette commission est composée de la Gendarmerie, de la Police, d un représentant des pompiers et de la ville qui va ou non autorisé la tenue de l événement. à pour les installations provisoires : un podium dans un champ instable, tour de projection dans un champ, un bureau de contrôle doit passer pour vérifier que ça tient. Service d ordre et Secouristes Ils doivent être certifiés par une autorisation d activité de la Préfecture qu ils doivent vous fournir. On doit simplement les déclarer au maire de la ville. Assurance Droits d auteurs - Il est obligatoire de déclarer le spectacle à la Sacem (la SACD si c est du théâtre) Communication Billetterie - Que les entrées soient gratuites ou payantes, dès lors qu on a une jauge à respecter, on doit faire une billetterie. - Elle doit comporter au minimum deux tickets : un pour le public, un pour l organisateur bien numérotés dans une série ininterrompue. - Elle doit être conservée pendant 6 ans - Elle doit indiquer : o Le nom de l établissement recevant le public o Le numéro de licence d entrepreneur du spectacle o La date et le programme de la manifestation o Le numéro du ticket o Le prix payé par le spectateur (ou la gratuité le cas échéant) - Les supports de communication o Tracts, dépliants, catalogues o Affiches o Trucs et astuces : les impressions sont aujourd hui très économiques sur internet : rapid flyer / Print carrier à Prévoir un plan de diffusion de tous les supports pour qu ils ne vous restent pas sur les bras. Il est inutile de faire tracts si vous pensez en poser dans 50 lieux une vingtaine par lieu. - Les relations presse o Selon la taille de l événement réalisé un communiqué de presse ou un dossier de presse o Envoyez les aux médias puis recontactez les médias par téléphone pour leur parler de l événement. - Les sites internet et réseaux sociaux Outils indispensables de nos jours

5 - Invitations : pensez à inviter vos partenaires (la ville, les sponsors ou financeurs, les personnes qui vous ont aidés ) et les journalistes qui pourront couvrir l événement. Gestion de l équipe, logistique, organisation à Assurer une bonne organisation c est planifier et anticiper le plus de choses possibles. Dans ce cadre plus les missions seront réparties et partagées plus l organisation sera fluide et ne se fera pas dans le stress car vous n aurez plus qu à gérer les imprévus. Il y en a toujours dans les événements. Réunir et animer une équipe d organisation : - Il est indispensable qu une équipe suffisante soit mobilisée pour mener le projet et gérer l ensemble des tâches qui sont nombreuses (communiquer en amont, programmer, chercher des fonds, prévoir le budget et les fonds de caisse, faire les courses, acheter les boissons, préparer les repas ). - S assurer que les personnes sont prêtes à participer. Pour cela : animer les réunions (Outil 1 : Animer une réunion) - Partager les objectifs - Lister les tâches et répartir les responsabilités (Outil 2 : rétroplanning) et planification. - Pour faciliter l organisation n hésitez pas à désigner des responsables par missions (un responsable des artistes, de la négociation à l accueil le jour J), un responsable des bénévoles, un responsable général, un responsable de la billetterie, un responsable des repas, un responsable de la technique - Former, informer, accompagner, indiquer les mesures de sécurité pour que chacun s y retrouve, ait une place, puisse agir sans attendre. - Mobiliser de nouvelles personnes : faire des annonces sur facebook, sur internet, sur Espace bénévolat, France bénévolat, mais surtout dans vos réseaux. Planifier, organiser, partager les tâches - Tout prévoir au maximum, y compris les détails auxquels on ne pense pas. Qui range, où se trouve le matériel - Et informer tout le monde de ces détails afin que chacun soit autonome et ne dépende pas d une personne. - Prévoir aussi les transports des matériel ou personnes - Prévoir les équipes de travail : accueil, buvette, rangement, nettoyage - Désigner une personne responsable de la bonne tenue du planning, en capacité de réagir s il manque du monde.

Métier Bureau de Production. Spécialisation Musique

Métier Bureau de Production. Spécialisation Musique Métier Bureau de Production Domaine Artistique Spécialisation Musique Type Entrepreneur de spectacles vivants ENTREPRISE DE SPECTACLES VIVANTS Est entrepreneur de spectacles vivants toute personne qui

Plus en détail

Contrat de promotion locale

Contrat de promotion locale Entre les soussignés Raison sociale de l entreprise : Adresse du siège social : Téléphone : Numéro de Siret : Numéro de licence d entrepreneur du spectacle : Représentée par, en sa qualité de Ci-après

Plus en détail

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE

CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS LA MILESSE CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS DE LA MILESSE Règlement intérieur, relatif à l utilisation des salles CENTRE SOCIAL FRANCOIS RABELAIS - RUE DES JONQUILLES LA MILESSE - TEL / 02 43 25 59.56 Ce règlement

Plus en détail

Anthony Babkine Adrien Rosier Réussir l organisation d un événement

Anthony Babkine Adrien Rosier Réussir l organisation d un événement Anthony Babkine Adrien Rosier Réussir l organisation d un événement, 2011 ISBN : 978-2-212-55244-7 Sommaire Remerciements... IX Introduction... 1 Qu est-ce que l événementiel?... 2 Qu est-ce que la communication

Plus en détail

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES.

PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. ! PROJET DE SALLE PLURIDISCIPLINAIRE POUR LES CHERPINES. Dossier de l Union des Espaces Culturels Autogérés Genève 2010 Introduction Le quartier des Cherpines est au coeur d'une vaste réflexion en matière

Plus en détail

60. ACHATS. 6010 Achats matières premières - Achats alimentation, pains. - Achats boissons

60. ACHATS. 6010 Achats matières premières - Achats alimentation, pains. - Achats boissons P L A N C O M P T A B L E N O R M E D D J S 60. ACHATS 6010 Achats matières premières - Achats alimentation, pains. - Achats boissons Le club prépare les repas, apéritifs, soirées. Si liés à un évènement,

Plus en détail

POUR LES ORGANISATEURS OCCASIONNELS DE SPECTACLES

POUR LES ORGANISATEURS OCCASIONNELS DE SPECTACLES POUR LES ORGANISATEURS OCCASIONNELS DE SPECTACLES L ADDA du Lot, le Parc naturel régional des Causses du Quercy et le Pays Bourian ont conçu ce guide de l organisateur occasionnel pour vous aider à accueillir

Plus en détail

ORGANISATION D UNE MANIFESTATION SPORTIVE

ORGANISATION D UNE MANIFESTATION SPORTIVE ORGANISATION D UNE MANIFESTATION SPORTIVE AU PREALABLE : Décrire précisément le projet envisagé : Dates, lieux, durée, public attendu ; Programme complet ; Besoin en matériel, en logistique ; Besoin en

Plus en détail

votre événementiel touristique

votre événementiel touristique COORDONNER votre événementiel touristique Assurer la coordination pour la mise en œuvre de votre plan d actions est une base de réussite dans l organisation de votre événement touristique PLANIFIER LES

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DEPARTEMENTALE

DEMANDE DE SUBVENTION DEPARTEMENTALE DEPARTEMENT DE L AVEYRON DIRECTION DES AFFAIRES CULTURELLES ET DE LA VIE ASSOCIATIVE, DU PATRIMOINE ET DES MUSEES DEMANDE DE SUBVENTION DEPARTEMENTALE Année : 1999 PRESENTATION DE L ASSOCIATION OU DE L

Plus en détail

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante

Concert, spectacle de variétés Repas en musique Bal, séance dansante DR Barèmes et démarches simplifiés Organisateur occasionnel 2013 DR Pour obtenir l autorisation de diffuser toute la musique que vous souhaitez, un forfait de droits d'auteur payable avant la manifestation

Plus en détail

FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION

FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION Commune de Sanem Salle de spectacle et de concert 3, rue Jean Anen L-4413 Soleuvre Réservations : mail@sanem.lu FORMULAIRE DE RÉSERVATION ET DE LOCATION Entre les soussignés: - Administration communale

Plus en détail

Ville de Calais. Règlement intérieur des salles municipales. Paul CARON. Blaise PASCAL CONSTANTINE LE MINCK

Ville de Calais. Règlement intérieur des salles municipales. Paul CARON. Blaise PASCAL CONSTANTINE LE MINCK Ville de Calais Règlement intérieur des salles municipales Paul CARON Blaise PASCAL CONSTANTINE LE MINCK Août 2007 A- ORGANISATION Article 1 : Affectation La mise à disposition des salles municipales Paul

Plus en détail

Fonction publique territoriale. Concours d agent de maîtrise territorial. Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques»

Fonction publique territoriale. Concours d agent de maîtrise territorial. Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques» Fonction publique territoriale Concours d agent de maîtrise territorial Spécialité «Techniques de la communication et des activités artistiques» Concours externe et interne Mercredi 7 février 2007 Vérification

Plus en détail

Associations Dossiers pratiques

Associations Dossiers pratiques Associations Dossiers pratiques Organisez une manifestation sportive (Dossier réalisé par Michèle Lorillon, In Extenso Février 2012) Les associations ayant une activité dans le sport le savent bien : organiser

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Technicien du spectacle responsable de la mise en œuvre technique de la sonorisation d un spectacle, le

Plus en détail

L organisation de spectacles. Le cadre réglementaire. Autorisation préalable. fiche pratique 17

L organisation de spectacles. Le cadre réglementaire. Autorisation préalable. fiche pratique 17 L organisation de spectacles fiche pratique 17 Le cadre réglementaire Autorisation préalable La police et la gendarmerie La sécurité du lieu Les assurances Le service de sécurité La Sacem Les droits voisins

Plus en détail

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON.

LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. LEXIQUE DES CHAMPS PROFESSIONNELS POUR UNE ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE DES MUSIQUES ACTUELLES EN LANGUEDOC-ROUSSILLON. L étude portant sur les musiques actuelles en Région Languedoc-Roussillon inclut les domaines

Plus en détail

LE CADRE RÈGLEMENTAIRE

LE CADRE RÈGLEMENTAIRE LE CADRE RÈGLEMENTAIRE Les différentes démarches Qui peut déclarer? Un individu peut déclarer une manifestation seulement elle est très souvent refusée (un individu ne peut pas par lui même donner toutes

Plus en détail

LE BAL Théâtre de poche de l association Itinéraires Singuliers

LE BAL Théâtre de poche de l association Itinéraires Singuliers LE BAL Théâtre de poche de l association Itinéraires Singuliers CONTACT LOCATION : Association Itinéraires Singuliers 7 allée de Saint Nazaire - 21000 Dijon 03 80 41 37 84 / direction@itinerairessinguliers.com

Plus en détail

demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady

demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady Elaborer ses dossiers de demande de financement Atelier pratique Mardi 11 décembre 2012 Présentation : Arnaldo Baltazar - Raphaël Mady Objectifs Comprendre la logique d un dossier Comprendre les attentes

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION

CHARTE D ENGAGEMENT. Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION CHARTE D ENGAGEMENT Engagements du SYCOPARC PROGRAMMATION Le SYCOPARC s engage à mettre en œuvre la programmation via son service de médiation culturelle. Il veille à la cohérence et à la pertinence des

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES AUDITIFS FORMATION DES PROFESSIONNELS DE LA DIFFUSION ET DE L ENSEIGNEMENT MUSICAL - REGLEMENTATION -

PREVENTION DES RISQUES AUDITIFS FORMATION DES PROFESSIONNELS DE LA DIFFUSION ET DE L ENSEIGNEMENT MUSICAL - REGLEMENTATION - PREVENTION DES RISQUES AUDITIFS FORMATION DES PROFESSIONNELS DE LA DIFFUSION ET DE L ENSEIGNEMENT MUSICAL - REGLEMENTATION - Contexte et caractéristiques du risque auditif Un organe auditif complexe, fragile

Plus en détail

Ville de Cherbourg-Octeville

Ville de Cherbourg-Octeville Ville de Cherbourg-Octeville INFORMATIONS A DESTINATION DES EXPLOITANTS OU FUTURS EXPLOITANTS DE DEBITS DE BOISSONS A CONSOMMER SUR PLACE ET ETABLISSEMENTS DE RESTAURATION OU DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLISEES

Plus en détail

LA SALLE DES CHEVALIERS/ LA PETITE PIERRE

LA SALLE DES CHEVALIERS/ LA PETITE PIERRE LA SALLE DES CHEVALIERS/ LA PETITE PIERRE Fiche technique Concerts/conférences/expositions - pout événement public: 75 la journée Assurance responsabilité civile de l artiste ou du groupe prise en compte

Plus en détail

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur

THÉÂTRE DE VERDURE. Règlement intérieur THÉÂTRE DE VERDURE Règlement intérieur Article 1: OBJET Il est institué un règlement intérieur qui régit le fonctionnement du Théâtre de Verdure. Celui-ci a été approuvé par le Conseil municipal du Article

Plus en détail

Vous trouverez dans ce dossier :

Vous trouverez dans ce dossier : Vous recherchez une salle pour organiser une réunion, manifestation, un évènement familial? La ville de Cléder loue ou met à disposition ses salles d une capacité de 25 à 350 places. Le service des salles

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE MISE A DISPOSITION DE L ESPACE JEAN-PAUL II

CONDITIONS GENERALES DE MISE A DISPOSITION DE L ESPACE JEAN-PAUL II CONDITIONS GENERALES DE MISE A DISPOSITION DE L ESPACE JEAN-PAUL II Entre LA FONDATION DE LA CASTILLE, sise au Domaine de la Castille à Solliès-Ville, 83260 LA CRAU, représentée par M. Jean-Jacques Soullié,

Plus en détail

Procès-verbal de la réunion du conseil d administration du 26 janvier 2015

Procès-verbal de la réunion du conseil d administration du 26 janvier 2015 Comité des Fêtes de Remilly-sur-Tille Comité des fêtes de Remilly-sur-Tille 4 rue de l église - 21560 Remilly-sur-Tille Procès-verbal de la réunion du conseil d administration du 26 janvier 2015 Le 26

Plus en détail

Mise à disposition de la salle Vasse - Convention partenariale entre la Compagnie Science 89, la Ville de Nantes et la compagnie signataire

Mise à disposition de la salle Vasse - Convention partenariale entre la Compagnie Science 89, la Ville de Nantes et la compagnie signataire Mise à disposition de la salle Vasse Convention partenariale entre la Compagnie Science 89, la Ville de Nantes et la compagnie signataire Préambule Cette convention a pour objet de définir le partenariat,

Plus en détail

Est-il obligatoire d obtenir une licence d entrepreneur de spectacles pour produire une pièce?

Est-il obligatoire d obtenir une licence d entrepreneur de spectacles pour produire une pièce? La licence d'entrepreneur de spectacles Une fois la structure juridique (association, SARL, etc ) crée, il reste à obtenir le droit d exercer le métier d entrepreneur du spectacle. Cela passe par l obtention

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Direction des Affaires Culturelles Sous-Direction de la Création Artistique BUREAU DE LA MUSIQUE 31, rue des Francs Bourgeois 75188 Paris cedex 04 01 42 76 67 84 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION MUSIQUE

Plus en détail

Aide à la production 2014

Aide à la production 2014 DOSSIER SERVANT A L INSTRUCTION D UNE DEMANDE DE SUBVENTION DANS LE CADRE DE LA COMMISSION THEATRE 2014 PRÉFET DE LA RÉGION HAUTE-NORMANDIE AIDE A LA PRODUCTION DRAMATIQUE Direction régionale des Affaires

Plus en détail

Accueillir un spectacle à la bibliothèque

Accueillir un spectacle à la bibliothèque Accueillir un spectacle à la bibliothèque Objectifs : Faire découvrir le spectacle vivant. Valoriser un fonds de la bibliothèque en lien avec le spectacle (conte, théâtre, etc ). Valoriser les artistes.

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE RISQUES SPECIAUX EVENEMENTIEL COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la voie : Code postal

Plus en détail

le statut de l artiste et les cumuls d activités

le statut de l artiste et les cumuls d activités Association départementale pour le développement des arts vivants dans le Morbihan Fiche 19 Le statut de l artiste le statut de l artiste et les cumuls d activités Le statut de l artiste du spectacle 1)

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ENSEMBLE CHARLES BRINGUIER

REGLEMENT INTERIEUR ENSEMBLE CHARLES BRINGUIER REGLEMENT INTERIEUR ENSEMBLE CHARLES BRINGUIER Article 1 : Objet du règlement intérieur Le présent règlement intérieur concerne l utilisation de l ensemble Charles Bringuier par toute personne physique

Plus en détail

TOUT DOSSIER INCOMPLET SERA RETOURNE A L ORGANISATEUR

TOUT DOSSIER INCOMPLET SERA RETOURNE A L ORGANISATEUR Cadre réservé à l administration Date de réception : PÔLE TRANQUILLITÉ PUBLIQUE Tél. : 03 87 68 26 12 POLICE ET RÉGLEMENTATION Fax : 03 87 55 51 18 Service de la Réglementation reglementation@mairie-metz.fr

Plus en détail

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique.

NVCC n 3090. Annexe I : Exploitants de lieux, producteurs ou diffuseurs de spectacles dramatiques, lyriques, chorégraphiques et de musique classique. NVCC n 3090 Annexe Annexe VI : Producteurs, diffuseurs, organisateurs occasionnels (y compris les particuliers) de spectacles de bal avec ou sans orchestre Préambule A. Détermination des annexes par secteur

Plus en détail

Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes.

Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes. Vous venez de retirer un dossier de demande d'ouverture d'un débit de boissons temporaire pour la prochaine Feria de Nîmes. Vous trouverez dans ce dossier : Les CONSIGNES PREALABLES A LA CONSTITUTION DU

Plus en détail

Demande de location de salles - ATHANOR 2014

Demande de location de salles - ATHANOR 2014 Demande de location de salles - ATHANOR 2014 Madame, Monsieur, La location des salles dépend de leur disponibilité et de la programmation culturelle d Athanor. Pour étudier votre demande de location entre

Plus en détail

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES

> OFFRES D EMPLOI DIVERSES > OFFRES D EMPLOI DIVERSES ASSOCIATION TANGO Tita Merello exerce une activité créative et artistique dans le but d enseigner la pratique du Tango Argentin à des professionnels et des amateurs et de proposer

Plus en détail

INFORMATION. Vous avez en projet d organiser une manifestation sportive, festive, culturelle, ou commerciale.

INFORMATION. Vous avez en projet d organiser une manifestation sportive, festive, culturelle, ou commerciale. MAIRIE DE BORDEAUX INFORMATION Vous avez en projet d organiser une manifestation sportive, festive, culturelle, ou commerciale. Afin d optimiser le délai d instruction du dossier, merci de nous retourner

Plus en détail

REGLEMENT DE LOCATION * * des ESPACES

REGLEMENT DE LOCATION * * des ESPACES REGLEMENT DE LOCATION * * des ESPACES 181 allée de la plage - 01 220 Divonne-les-Bains 04 50 99 17 70 / Fax : 04 50 99 17 71 locespaces.esplanade@divonne.fr /www.esplanadedulac.fr 1. DEMARCHE A SUIVRE

Plus en détail

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE

REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE REGLES GENERALES D AUTORISATION ET DE TARIFICATION ETABLISSEMENTS DE SANTE ETABLISSEMENTS CONCERNES Établissements de santé assurant, avec ou sans hébergement, des soins de courte durée, des soins de suite

Plus en détail

Dossier de demande de subvention 2012

Dossier de demande de subvention 2012 Mode d emploi Le dossier de demande de subvention est constitué de 3 parties : les informations générales, les informations thématiques et les informations financières. Ces documents sont téléchargeables

Plus en détail

FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, )

FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, ) FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, ) A transmettre à l Administration communale de WELLIN au plus tard 30 jours avant la manifestation! 1 Formulaire unique de déclaration

Plus en détail

> LE CONTRAT DE COPRODUCTION

> LE CONTRAT DE COPRODUCTION CENTRE NATIONAL DE LA DANSE > Département des métiers > LE CONTRAT DE COPRODUCTION Centre national de la danse Département des métiers 1 rue Victor Hugo 93507 Pantin cedex Le contrat de coproduction, l

Plus en détail

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non

Commune :... Canton :... Arrondissement :... Votre structure est-elle adaptée en terme d accessibilité des personnes handicapées : o oui o non DEMANDE DE SUBVENTION 2015 COMPAGNIES PROFESSIONNELLES DE SEINE-ET-MARNE (HORS RÉSIDENCES) AIDE À LA CRÉATION AIDE À L ACTION CULTURELLE : Pratique amateur Dossier à retourner : avant le lundi 1 er juin

Plus en détail

Fête de la lentille 24 ème édition

Fête de la lentille 24 ème édition GARDIENNAGE SECURITE Lieux : parc forain, manèges, podium. Obligations : - Sécurité et protection des usagers et du matériel. - Recrutement de personnel qualifié selon la législation en vigueur. - Attestation

Plus en détail

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7

Les Formalités concernant les. Etablissements Recevant du Public. Cahier Technique n 7 Les Formalités concernant les Etablissements Recevant du Public Cahier Technique n 7 Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles,

Plus en détail

Débits de boissons et restaurants. Réglementation. J ouvre mon commerce Formalités et exploitation

Débits de boissons et restaurants. Réglementation. J ouvre mon commerce Formalités et exploitation Débits de boissons et J ouvre mon commerce Formalités et exploitation Ce qu il faut savoir Débits de boissons? Sous cette dénomination, on trouve des établissements aussi divers que les cafés, les bars,

Plus en détail

RUGBY À 5 CONSEILS AUX ORGANISATEURS DE TOURNOI. l équipe «Rugby à 5» du Comité d Auvergne 04.73.26.23.13

RUGBY À 5 CONSEILS AUX ORGANISATEURS DE TOURNOI. l équipe «Rugby à 5» du Comité d Auvergne 04.73.26.23.13 RUGBY À 5 CONSEILS AUX ORGANISATEURS DE TOURNOI Ce document a vocation d aider les clubs dans la préparation de leur tournoi de rugby à 5. Il détaille, de manière succincte, les différentes actions à entreprendre

Plus en détail

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs

Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Appel à projets L Annexe pour les petits spectateurs Vous avez un projet dans les domaines du spectacle vivant, des arts, des jeux, des sciences pour le jeune public de 0 à 12 ans et pour sa famille? La

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale CONCOURS D'AGENT DE MAÎTRISE TERRITORIAL SPECIALITE: TECHNIQUES DE LA COMMUNICATION ET DES ACTIVITES ARTISTIQUES MERCREDI 16 JANVIER 2013 VERIFICATION AU MOYEN DE QUESTIONNAIRES

Plus en détail

Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP

Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP Cahier des charges de l organisation du Challenge National Inter-ITEP 1 SOMMAIRE 1. Généralités Pré-requis de l organisation 1.1 Objet du cahier des charges 1.2 Candidature - Définition du contenu 1.3

Plus en détail

> Plan de l'intervention de M. Hugues Guillory, sur le thème : "L association organisatrice de spectacle"

> Plan de l'intervention de M. Hugues Guillory, sur le thème : L association organisatrice de spectacle > Plan de l'intervention de M. Hugues Guillory, sur le thème : "L association organisatrice de spectacle" # Préambule Deux dimensions liées nourrissent le sujet : une dimension "politique", et une dimension

Plus en détail

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges

Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges 1 Contexte Appel à projets «Culture numérique» Cahier des charges L émergence de nouvelles formes d innovation, de médiation et d accès à la culture via l usage croissant des technologies de l information

Plus en détail

Conditions Générales d utilisation

Conditions Générales d utilisation ARRÊTÉ MUNICIPAL N DGS 201012198 REGLEMENT D UTILISATION ET DE LOCATION DES SALLES MUNICIPALES Les dispositions du présent règlement s appliquent à l ensemble des salles municipales, dans la mesure toutefois

Plus en détail

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS

Élaborer son. production. En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Élaborer son budget de production En coédition avec le BUDGET GÉNÉRAL, RÉPÉTITIONS, COÛT DU PLATEAU, DÉFRAIEMENTS... AVEC DES EXEMPLES COMMENTÉS Édito Conçu par le Pôle juridique du Centre national du

Plus en détail

CR de la réunion ouverte extraordinaire financement. mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES

CR de la réunion ouverte extraordinaire financement. mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES CR de la réunion ouverte extraordinaire financement mercredi 16 avril 19h00 à 21h à la MRES (suite report du point lors de la pleinière du 8 avril pour accord non trouvé) Présents (11) : Arnaud B, Ismael,

Plus en détail

Avant la déclaration de votre association

Avant la déclaration de votre association Guide de l association Septembre 2014 Avant la déclaration de votre association Rédaction des statuts Je rédige les statuts avec les autres personnes fondatrices, en prêtant une attention particulière

Plus en détail

L'assuré est l'organisateur du spectacle

L'assuré est l'organisateur du spectacle Guide technique : Sécurité > Assurances > Les assurances Les assurances L assurance est un contrat entre deux parties (l assuré et l assureur) pour la couverture d un sinistre. En cas de réalisation d

Plus en détail

Les textes et règlements

Les textes et règlements Réglementation applicable aux chapiteaux, tentes et Note : cette fiche est extraite pour l essentiel de l ouvrage «Organiser un événement artistique dans l espace public : Guide des bons usages», édité

Plus en détail

(Notice de Sécurité)

(Notice de Sécurité) Service Vie Associative et Municipale DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN E.R.P DE TYPE CHAPITEAUX-TENTES-STRUCTURES (Notice de Sécurité) RAPPEL DE LA REGLEMENTATION Les dispositions du règlement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES

REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES REGLEMENT INTERIEUR RELATIF A L UTILISATION DE L ESPACE VENTADOUR - VILLE D EGLETONS Article 1 Objet TITRE I - DISPOSITIONS GENERALES Les dispositions du présent règlement sont prises en application des

Plus en détail

CONTRAT DE CESSION du droit d exploitation d un spectacle

CONTRAT DE CESSION du droit d exploitation d un spectacle CONTRAT DE CESSION du droit d exploitation d un spectacle ENTRE LES SOUSSIGNÉS : NOM DE LA COMPAGNIE N Siret : N licence entrepreneur de spectacles : Adresse : Tél/Fax. : - Courriel : Représentée par :,

Plus en détail

! LA SPHERE CREATIVE FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS. Les créateurs. L éditeur graphique

! LA SPHERE CREATIVE FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS. Les créateurs. L éditeur graphique 1 FICHE A1 LA FILIERE MUSICALE RAPPEL DES METIERS! LA SPHERE CREATIVE Les créateurs Ils sont en amont et à la source de toute l activité musicale. On regroupe sous ce terme générique l auteur (qui écrit

Plus en détail

L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers en France

L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers en France pôle juridique pôle juridique L'accueil d'artistes et de spectacles étrangers pôle en juridique France L artiste L'accueil enseignant d'artistes : quel et de cadre spectacles juridique étrangers? en France

Plus en détail

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT

GUIDE D ACCOMPAGNEMENT GUIDE D ACCOMPAGNEMENT organiser une opération de collecte au profit de Sidaction Vous avez le pouvoir de faire reculer le sida Organisez une opération de collecte près de chez vous Mille Mercis 4 Sommaire

Plus en détail

Dossier de demande de subvention FSDIE

Dossier de demande de subvention FSDIE 1- Présentation de l association Nom :... Date de création : Objet et activités de l'association :.................... Nombre d'adhérents:.. 2- Présentation du projet** Dossier de demande de subvention

Plus en détail

Guide à l usage des associations locales. Comment organiser une manifestation?

Guide à l usage des associations locales. Comment organiser une manifestation? Guide à l usage des associations locales Comment organiser une manifestation? Sommaire La procédure à Quetigny Priorité aux manifestations locales 5 Les confirmations écrites et contrats 6 Les différentes

Plus en détail

Le Conseil Municipal, A/- Expose ce qui suit :

Le Conseil Municipal, A/- Expose ce qui suit : MF/MB SEANCE DU 19 NOVEMBRE 2001 2001/698 - CONTRAT DE LOCATION (TARIFICATION) APPLICABLE AUX MANIFESTATIONS ORGANISÉES AU PALAIS DES SPORTS DE GERLAND À COMPTER DU 1ER JANVIER 2002 (DIRECTION DES SPORTS)

Plus en détail

Fiche d Inscription Bénévole

Fiche d Inscription Bénévole Collez ici votre photo ou transmettez-la nous en pièce jointe par email Fiche d Inscription Bénévole Clémence Marchand et Coralie Muckensturm Responsables bénévoles clemence@baroqueetplus.fr Téléphone

Plus en détail

Formulaire de demande de SUBVENTION 2008

Formulaire de demande de SUBVENTION 2008 Cadre réservé à l administration : Dossier arrivé le :...N... A.R. le :... Service :... Proposition :... Chapitre :... Art. :... A l'attention des organismes dont le statut juridique est autre que : associatif

Plus en détail

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES

PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES PLATEFORME NATIONALE DES CAFES CULTURES En 2008, se sont déroulées les premières rencontres nationales des cafés cultures à Nantes. Ces rencontres ont immédiatement été suivies par la création de «la plateforme

Plus en détail

zoom sur l emploi en languedoc-roussillon

zoom sur l emploi en languedoc-roussillon Le zoom sur l emploi en languedoc-roussillon 2003-2004 - 2005 préambule Décembre 2005, le Conseil consultatif régional des professions du spectacle du Languedoc-Roussillon (CCRPS), confie à Légi Spectacle

Plus en détail

DEVIS DE LOCATION SALLE 1

DEVIS DE LOCATION SALLE 1 DEVIS DE LOCATION SALLE 1 Location de la salle en ordre de marche. Ce prix comprend la présence d un régisseur général, la présence d un ingénieur du son, la présence du personnel de sécurité, ainsi que

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION

ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION DROIT ÉLABORATION D UN BUDGET PRÉVISIONNEL DE PRODUCTION OCTOBRE 2013 Département Ressources professionnelles LE CND Un centre d art pour la danse 1, rue Victor-Hugo 93507 Pantin cedex 01 41 839 839 ressources@cnd.fr

Plus en détail

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel :

1) Pourquoi faire des portes ouvertes à la ferme? A. Calendrier prévisionnel : (JPO) Une ferme est une entreprise qu il peut être fort intéressant de visiter. Elles servent à valoriser l image de l exploitation et à diffuser un message. Les visites gratuites ont un impact sur les

Plus en détail

18-19 SEPTEMBRE DOSSIER DE SPONSORING 2015

18-19 SEPTEMBRE DOSSIER DE SPONSORING 2015 18-19 SEPTEMBRE DOSSIER DE SPONSORING 2015 LE FESTIVAL QUELQUES DATES CLES 2012: Création de l association à but non-lucratif CHAMOSOUND Festival 2013: 1 ère édition du CHAMOSOUND festival, centrée sur

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire Dossier de demande de subvention de fonctionnement Tiers privé Année 2015 Volet 3 du contrat départemental de territoire DOSSIER COMPLET A DEPOSER AVANT LE 30 AVRIL 2015 Le cachet d arrivée faisant foi,

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES FINANCES PUBLIQUES-IMPÔTS (BOFIP-IMPÔTS)

BULLETIN OFFICIEL DES FINANCES PUBLIQUES-IMPÔTS (BOFIP-IMPÔTS) TVA - RÉGIMES D'IMPOSITION ET OBLIGATIONS DÉCLARATIVES ET COMPTABLES - OBLIGATIONS ET FORMALITÉS DÉCLARATIVES - OBLIGATIONS ET FORMALITÉS PARTICULIÈRES - MESURES PROPRES À CERTAINES ENTREPRISES RÈGLES

Plus en détail

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES

QUESTIONS/REPONSES : FINANCES QUESTIONS/REPONSES : FINANCES COMPTABILITE 1. J ai encaissé en décembre 2008 des chèques pour l adhésion 2009, donc datés de 2008. Doivent-ils entrer en comptabilité en 2008 ou en 2009? 2. La municipalité

Plus en détail

Ville de Cherbourg-Octeville

Ville de Cherbourg-Octeville Ville de Cherbourg-Octeville INFORMATIONS A DESTINATION DES EXPLOITANTS OU FUTURS EXPLOITANTS DE DEBITS DE BOISSONS A CONSOMMER SUR PLACE ET ETABLISSEMENTS DE RESTAURATION OU DE VENTE DE BOISSONS ALCOOLISEES

Plus en détail

A la Recherche du Père-Noël

A la Recherche du Père-Noël cecaf17@orange.fr 0606407867 Comite d entreprise CE CAF 17 Madame Lafon Nelly 4 bis av du marechal leclerc 17000 la rochelle A la Recherche du Père-Noël Spectacle de marionnettes Autour de la magie de

Plus en détail

Les obligations de l'exploitant

Les obligations de l'exploitant Guide technique : Sécurité > Les obligations de l'exploitant > Les obligations de l'exploitant Les obligations de l'exploitant L exploitant assiste aux visites de la commission de sécurité, ou s y fait

Plus en détail

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS

FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS PREFECTURE DU PAS-DE-CALAIS Mars 2010 FOIRE AUX QUESTIONS (FAQ) RELATIVE AUX DEBITS DE BOISSONS Ce document est à destination des différents services chargés de l'application de cette règlementation ainsi

Plus en détail

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT

SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT Les étapes SUBVENTION D AIDE AU PROJET DE DIFFUSION DE SPECTACLE VIVANT 1. Avant de déposer votre demande d aide au projet, vous devez vous assurer que votre projet répond aux critères de recevabilité

Plus en détail

DISPOSITIF DE SOUTIEN A LA DIFFUSION DES MUSICIENS AMATEURS A ANGERS

DISPOSITIF DE SOUTIEN A LA DIFFUSION DES MUSICIENS AMATEURS A ANGERS DISPOSITIF DE SOUTIEN A LA DIFFUSION DES MUSICIENS AMATEURS A ANGERS CONTEXTE Dans le cadre de sa politique culturelle, la municipalité a affiché le soutien à la pratique artistique amateur, notamment

Plus en détail

EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE

EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE EXEMPLE DE DOSSIER ARTISTIQUE 1 TITRE DE LA CREATION PHOTO / IMAGE DE VOTRE CHOIX Non obligatoire SOLO/ DUO / PIECE POUR 5 DANSEURS DATE DE LA CREATION et DUREE DE LA PIECE Précisez éventuellement la date

Plus en détail

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris

Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Dossier de presse 29 Mars 2011 à 11h00 au Café Cultures l International Paris Lieux de vie essentiels à l émergence artistique et à la diversité culturelle, les cafés cultures peuvent se revendiquer en

Plus en détail

LA CLASSIFICATION DES DEBITS, DES BOISSONS ET DES LICENCES

LA CLASSIFICATION DES DEBITS, DES BOISSONS ET DES LICENCES SOMMAIRE - La classification des débits, des boissons et des licences - L ouverture, la mutation et le transfert des débits de boissons - Le permis d exploitation - Le transfert d une licence à consommer

Plus en détail

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles, un magasin, ou vous souhaitez devenir exploitant d un tel établissement, et vous

Plus en détail

Référentiels métiers du son

Référentiels métiers du son Référentiels métiers du son S M A Avec le soutien du Fond Social Européen 1. Définition du métier Chargé d assurer la qualité artistique et technique de la sonorisation d un spectacle, c est un professionnel

Plus en détail

AIDE EN FAVEUR DES MANIFESTATIONS SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015

AIDE EN FAVEUR DES MANIFESTATIONS SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 N du dossier (réservé au Service) AIDE EN FAVEUR DES MANIFESTATIONS SPORTIVES DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 A retourner au moins 3 mois avant la date de la manifestation FÉDÉRATION À LAQUELLE L

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES SALLES COMMUNALES A USAGE COLLECTIF

REGLEMENT GENERAL DES SALLES COMMUNALES A USAGE COLLECTIF Décembre 2008 DIRECTION DES ANIMATIONS MUNICIPALES > service des locations de salle N/Ref:Cn/Chris/Location salles/règlement > OBJET : Règlement des salles REGLEMENT GENERAL DES SALLES COMMUNALES A USAGE

Plus en détail

Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu

Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu ALTERNATIDOMES : COMPTE RENDU DU 17 DECEMBRE 2014 Notes prises : Rédaction : Murielle Présents : 19 personnes Excusés : 8 Nouvelle adresse mail du collectif : 63@alternatiba.eu Rappel de l'ordre du jour

Plus en détail

Méthodologie des projets de communication

Méthodologie des projets de communication PETER STOCKINGER, PU Institut National des Langues et Civilisations Orientales (INALCO) Méthodologie des projets de communication (Séminaire CIM 5A 01c) Deuxième partie: La communication événementielle

Plus en détail