INTERnational NETwork (Réseau international)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "INTERnational NETwork (Réseau international)"

Transcription

1 I N T E R N E T INTERnational NETwork (Réseau international) Sommaire QU'EST-CE QU'INTERNET?...3 UN RESEAU INTERNATIONAL...3 HISTORIQUE...3 ÉCHANGE DE DONNEES...4 COMMENT ÇA MARCHE...4 MATERIEL NECESSAIRE...4 LES PROVIDERS...4 LES ADRESSES IP (INTERNET PROTOCOL)...4 LES PAQUETS DE DONNEES...5 CONTRAINTE DU TAUX DE TRANSFERT...5 COMMENT SE CONNECTER...5 LES SERVICES PROPOSES :...6 LE WEB...6 GENERALITES...6 LES NAVIGATEURS...6 LES ADRESSES HTTP...6 L HYPERTEXTE (OU LES HYPERLIENS)...7 LA VARIETE DU CONTENU : SITES COMMERCIAUX - SITES PERSONNELS...7 LES MOTEURS DE RECHERCHE & LES ANNUAIRES...7 LES PLUG-INS...7 LE LANGAGE ET LES EDITEURS HTML...8 STOCKAGE DE PAGES OU DE SITES - LES ASPIRATEURS DE SITES...8 TRUCS : LE SHAREWARE...8 L' (OU COURRIER ELECTRONIQUE)...9 PRINCIPE DE LA BOITE AUX LETTRES - L ADRESSE RECEPTION ET REDACTION DE MESSAGES...9 CLASSIFICATION DES MESSAGES - FILTRES...10 ENVOI D UN FICHIER JOINT...10 LES SERVICES D GRATUIT...10 LE CHAT (OU IRC : INTERNATIONAL RELAY CHAT, DIALOGUE EN DIRECT)...11 PRINCIPE...11 LES CLIENTS IRC - LES SERVEURS IRC - LES CANAUX...11 LE NICKNAME - LES SMILEYS...11 LA NETIQUETTE / 17

2 LE FTP (TELECHARGEMENT DE FICHIERS)...12 PRINCIPE - CONTENU...12 CLIENT FTP OU NAVIGATEUR...12 LES SERVEURS ARCHIE...12 LES MAILING-LISTS (LISTES DE DIFFUSIONS)...13 PRINCIPE...13 ABONNEMENT A UNE LISTE...13 LES NEWSGROUPS (FORUMS DE DISCUSSION)...13 PRINCIPE...13 LECTURE DE NEWS...13 LES AUTRES SERVICES (TELEPHONIE EN DIRECT, VIDEO-CONFERENCE)...13 COMMENT TROUVER L INFO...14 GLOSSAIRE SIMPLIFIE / 17

3 Qu'est-ce qu'internet? Un réseau international Internet, le réseau des réseaux a une étendue planétaire, mais revient à un coût local. En effet, même si vous communiquez avec un correspondant japonais, vous n aurez qu à vous acquitter de la communication entre votre machine et votre fournisseur d accès internet (FAI) en fonction du type de contrat que vous avez passé avec ce dernier De plus, ce réseau relie autant des professionnels de tout métier que des particuliers. Évidemment, certaines informations restent réservées et accessibles qu à certaines communautés (extranet ; procédures d authentification par login et mot de passe) mais la grande majorité de l information disponible sur Internet l est pour tout le monde. Internet est en constante évolution et n est pas prêt de trouver sa forme définitive. Beaucoup de chercheurs travaillent continuellement sur les différents protocoles, la structure à donner afin d améliorer Internet. Mais sa forme globale actuelle est déjà nettement utilisable par les professionnels aussi bien que par les novices. Tous les ordinateurs reliés à Internet ne sont pas les mêmes et ne fonctionnent pas avec les mêmes systèmes d exploitation (Mac OS, Unix, Amiga OS, Windows,...). À cause de cela, il a été créé des protocoles de communication entre ordinateurs qui sont indépendants du type de machines reliées. Sauf parfois nécessité de conversion spécifique (pour du texte par exemple), les données sont accessibles et lisibles quelque soit la machine qui les réceptionne. Historique Internet n est pas très vieux mais les informaticiens sont comme les américains, n ayant pas une histoire très ancienne, ils adorent célébrer la moindre date. Alors sacrifions à la coutume, et proposons cette histoire d internet. C est par l ARPA (US Defense Department s Advanced Research Projects Agency) que tout a commencé dans les années 60 sur le réseau avec la technologie des commutations de paquet agrémenté d une dose d automatisation (pour que les paquets d informations trouvent leur chemin pour aller d un ordinateur à un autre... en passant par un réseau d autres ordinateurs). Le but de l opération? En cas d attaque nucléaire, trouver un système de réseau d information qui soit capable de s auto-configurer si un des maillons venait à défaillir. La première chose géniale de ce réseau était la volonté de ne pas avoir de structure centralisée de gestion du réseau mais de laisser l autonomie de chacun des noeuds. Le système fut nommé ARPANET (c est-à-dire le réseau de l ARPA). Le réseau initial ne possédait que du courrier électronique. Mis dans le domaine public, il fut repris par les universitaires qui y virent une occasion de faire des conférences au moyen du courrier électronique. Puis, dans les années 70, l ARPA continua ses recherches dans les protocoles de transfert de données entre des réseaux d ordinateurs, réseaux qui pouvaient être de nature différentes. Le nom d Internet fut alors adopté et développé entre les différentes universités américaines. Dans les années 80, le réseau Internet a commencé son expansion, non plus au travers de l armée mais au travers des universités mondiales, des laboratoires de recherche, des grosses entreprises. Un certain nombre d entreprises de moyenne taille ou des particuliers passionnés ont décidé de s unir pour créer des services privés, de là sont nés les fournisseurs privés de connexions internet. Les années 90 ont vu le net continuer à grossir à une vitesse exponentielle, de 10 à 20 % par mois sous l impulsion du Web. De 1996 à 1997, la France a 12 % de domiciles possédant un ordinateur individuel, connaissant une augmentation de 60 % en un an. La route vers l internet francophone est ouverte. (Source : Bien que l infrastructure ait été ébauché aux USA, beaucoup de services ont été développés en Europe. Ainsi, le World Wide Web a été créé par le Cern (Conseil Européen pour la Recherche Nucléaire) basé à Genève 3 / 17

4 Échange de données Le principe premier d Internet est donc l échange d informations. Ces informations peuvent être simplement textuelles (des pages de code HTML, des fichiers texte) mais peuvent être aussi être des fichiers binaires représentant des données multimédia (images, sons, vidéos,...). Ces données de toutes sortes peuvent être stockées à un endroit précis du réseau (sur un disque dur d une machine particulière) puis être transférées sur demande à un autre endroit (sur votre disque dur). Mais elles peuvent également être créées et partagées en temps réel, instantanément sur plusieurs machines à la fois. Comment ça marche Matériel nécessaire Pour se connecter à Internet, il est suffisant de posséder un ordinateur de puissance d entrée de gamme. Il faudra tout de même être équipé d un modem adapté à votre type de connexion et dépendant souvent du FAI. Les plus courants sont les «box» fournies par les différents providers (ou FAI) : Livebox, Freebox, etc. Évidemment, plus la configuration est puissante, plus rapide sera l affichage et meilleures seront les performances. La plupart des agglomérations ont accès désormais à l ADSL qui offre un débit plus ou moins important. Les débits se mesure en Mbits/sec et vont de 1Mbits/sec (vers 120 KiloOctet/sec en download «vers l ordinateur» et 17 KO/s en upload «depuis l ordinateur») pour les localités les plus retirées à plus de 20 Mbits/sec pour les grands centres. Mais il existe des alternatives selon les endroits (satellite, câble numérique, par le circuit électrique, modem classique ). Tout cela évolue à une vitesse telle qu il est impossible d en dresser un tableau pour une longue durée. Les providers Il faut donc souscrire un abonnement chez un fournisseur d accès (FAI) ou provider qui vous fournira par la même occasion un espace sur ses ordinateurs pour mettre vos pages personnelles (variables selon les providers) et le courrier électronique que vous recevrez. Ces providers vous fourniront un CD-ROM pour l installation de la connexion sur votre ordinateur ou, pour les plus avertis, un mot de passe vous autorisant l accès à leurs serveurs ainsi que quelques renseignements plus techniques qui vous seront utiles pour le paramétrage de la connexion. Les adresses IP (Internet Protocol) Il existe plusieurs types d adresses pour accéder à un service ou une personne sur Internet. L adresse sera traitée au chapitre sur le courrier électronique. Un chapitre sera consacré également aux adresses http. Généralement, les adresses appelées sont des URL (Uniform Ressource Locator) qui sont sous la forme protocole://machine/répertoire/.../fichier. Les services ou protocoles sont souvent http (pour le Web) ou ftp (pour le téléchargement). Les domaines (ou le nom des machines pour l exemple précédent) tels qu ils sont inscrits dans les adresses s apportent quelques informations. Les extensions indiquent les classes auxquelles appartiennent les services ou les sites contactés. com edu gov net org entreprises commerciales les organismes s occupant de l éducation les organismes gouvernementaux les organismes fournisseurs d Internet les autres organismes non référencés Ils peuvent être également suivi d une extension précisant le pays. ca Canada fr France be Belgique uk United Kingdom... 4 / 17

5 Les ordinateurs communiquent entre eux, en réalité, par le biais de numéro qui sont sous la forme , ce qui correspond à la véritable adresse TCP/IP. Nous pourrions appeler notre correspondant par ce numéro, mais il est fréquent que le numéro IP qui est attribué aux machines des particuliers par leurs providers ne soit pas toujours le même (on le dit dynamique par rapport à un numéro fixe ou statique). Les paquets de données Toutes les informations, les fichiers qui doivent transiter par la ligne téléphonique sont découpés en petits morceaux qui sont envoyés les uns à la suite des autres par le modem. En fonction de l affluence sur le réseau, les différents ordinateurs qui se chargent de router l information envoient ces paquets de données sur tel ou tel chemin. Il se peut ainsi que les différents tronçons d un même fichier ne suivent pas le même cheminement. A l arrivée, le modem qui reçoit ces informations rassemble ces morceaux dans l ordre logique avant de les transmettre à l ordinateur. Cela explique pourquoi il arrive parfois que nous recevions des fichiers de façon discontinue avec certains délais d attente. Le modem a pu recevoir les paquets 1, 2, 5 et se trouve en attente des paquets 3 et 4... Contrainte du taux de transfert Il faut toujours garder présent à l esprit que les lignes téléphoniques ne transmettent pas beaucoup d informations à la fois et qu il y a beaucoup de monde qui circule sur la toile (toile vient de l anglais Web qui signifie toile d araignée). Certaines heures de connexion sont préférables pour naviguer de façon plus fluide. Ainsi, si l on désire accéder à des sites américains, il est mieux de se connecter le matin. Le réseau francophone est assez encombré le soir après 19 h, puisque c est la rentrée du travail, le trafic se résorbant lentement à partir de 9h. Et le samedi est aussi une journée de grande affluence. Ces contraintes étaient flagrantes au début d Internet lorsque nous nous connections avec les modems classiques en bauds ou bauds, mais avec l ADSL, la limitation des bandes passantes vient la plupart du temps de l affluence sur les sites. Si vous vous connectez sur un petit site peu fréquenté, vous aurez moins de chances de voir votre bande passante (BP) limitée. Comment se connecter Nous l avons vu précédemment, la plupart du temps, lorsque l on veut se connecter, les providers fournissent soit des informations détaillées, soit des procédures automatisées qu il suffit de lancer sur l ordinateur. Quelques renseignements doivent être fournis comme l adresse IP du fournisseur d accès. Désormais, avec l ADSL, une fois l ordinateur configuré, la connexion est totalement transparente, automatique et quasiment instantanée. Avec les modems classiques, les connexions étaient beaucoup plus longues et il fallait les lancer manuellement. 5 / 17

6 Le Web Généralités Les services proposés : Chacun, particulier ou professionnel, est en mesure de créer une ou plusieurs pages qui contiennent du texte, des images, éventuellement du son ou des petites vidéos ou même parfois du code plus élaboré permettant une interactivité plus poussée. Ces pages, stockées sur un serveur, sont visibles par tous les internautes car elles sont principalement conçues en HTML (Hyper Text Markup Language) qui est un langage indépendant des machines (PC sous Windows, Macintosh, machines sous Unix,...). Quand un ensemble de pages sont groupées à une même adresse d origine et se développent sous un même thème par un même auteur, il est d usage d appeler cela un site. Exemples : le site de Yamaha, mon site perso... Une chose à noter est que si l Internet francophone est assez bien développé, la langue naturelle d Internet reste l anglais. Bon nombre de sites sont développés par exemple dans plusieurs langages (l anglais étant un passage obligé pour l internationalisation). Les navigateurs Pour accéder à ces données, communément pour surfer, c est-à-dire lire ces fichiers (pages, images, sons,...), il faut posséder un logiciel spécifique appelé navigateur, comme Mozilla Firefox, Internet Explorer, Opéra ou Safari. Opéra est un navigateur un peu lourd à charger mais qui rempli beaucoup de fonctions, notamment le mail, le téléchargement de bit torrent, Les navigateurs en sont actuellement à leur version (Firefox) et 7 (Internet Explorer) et il semble raisonnable d acquérir les dernières mises à jour au fur et à mesure car Internet et sa technologie évoluent vite et les anciennes versions ne sont pas toujours capables de lire des pages qui sont codées avec les dernières subtilités de l HTML le plus récent ou d autres langages. Pour exemple, les anciennes versions d IE (Internet Explorer) ne comprenaient pas correctement le format d image PNG qui est pourtant un format spécialement développé pour Internet. Chacun de ces navigateurs a ses avantages et inconvénients, mais possède évidemment beaucoup de fonctions en commun. D abord une barre d adresse où l on peut saisir manuellement l adresse que l on désire appeler. Des boutons permettant de revenir sur les adresses précédemment visitées, ou encore une fonction de stockage et de classement des adresses les plus courantes. On peut également permettre ou non le chargement des images afin de limiter le temps de transfert. On peut sauver une page visitée sur le disque dur afin de la visiter plus longuement hors connexion. Les adresses http Toutes les adresses appelées sont dites http (hyper text transfert protocole). Ces adresses sont spécifiques au Web et aux navigateurs et correspondent à un endroit particulier dans Internet, que ce soit localement ou à l autre bout de la planète. Ces adresses peuvent donc être appelées manuellement (on la saisit dans la barre d adresses) ou automatiquement par le biais des signets, marque-pages ou favoris précédemment stockés, ou encore par le biais des hyperliens. Ces adresses se notent souvent sous la forme : Évidemment ces adresses sont parfois plus courtes, parfois plus longues et il leur arrive de comporter des signes étranges comme le tilde (~). Il n est pas nécessaire de noter dans les barres d adresses des navigateurs car ceux-ci recherchent automatiquement par l intermédiaire de ce protocole. www qui signifie World Wide Web n est pas toujours inclus dans les adresses, il est donc nécessaire de le saisir effectivement dans l adresse que l on cherche à joindre. 6 / 17

7 De plus, il n est pas toujours indiqué le nom du fichier à joindre dans l adresse. Le protocole HTTP veut que si l on indique seulement un nom de répertoire, le navigateur aille chercher certains fichiers (index.htm, index.html, default.htm,...) Attention, il est important de respecter les minuscules et les majuscules dans les adresses. L usage veut qu on utilise préférablement les minuscules. De plus, il n y a jamais d espace dans les adresses. Beaucoup d organismes offrent la possibilité d acheter un nom de domaine, permettant en cela de raccourcir l adresse du site et de la personnaliser plutôt que d avoir le nom du serveur en début d adresse. Exemple : mon site perso est à l adresse L hypertexte (ou les hyperliens) L hypertexte est un système fondamental pour Internet, et le Web en particulier. C est une fonction qui permet d appeler une autre adresse Internet, un fichier ou une page différente, parfois un emplacement différent dans la même page qui viendront alors s afficher dans une nouvelle fenêtre ou dans la même fenêtre. De façon la plus répandue, ils se manifestent lorsque le pointeur sous forme de flèche devient une main en passant au-dessus d un texte souligné ou d une image mappée. Il suffit alors de cliquer pour appeler l adresse correspondante. La variété du contenu : sites commerciaux - sites personnels On peut trouver par l intermédiaire d Internet une quantité invraisemblable de renseignements sur presque tout. Autant des sites de particuliers qui parlent d eux-mêmes, de leurs passions (tout aussi variées) que des sites à vocation plus artistiques (galeries virtuelles, bases de données cinématographiques,...) ou institutionnelles comme les musées, les organismes gouvernementaux. Et enfin pleins de sites commerciaux qui proposent une vitrine de leurs produits et parfois même la possibilité de les acheter en ligne, sites qui ne sont pas obligatoirement le fruit de grosses boîtes comme IBM, Yamaha, etc... mais qui proviennent aussi de petits commerçants. Les moteurs de recherche & les annuaires Il y a une telle quantité d informations sur Internet qu il est souvent utile de passer par l intermédiaire de moteurs de recherche (qui proposent une recherche par mots-clefs) ou d annuaires (qui regroupent par catégorie ou thème les pages et sites). Actuellement, les plus complets sont Google, AltaVista et HotBot (principalement en anglais). Internet connaît une telle mouvance qu il leur est impossible de recenser toutes les pages. Aussi est-il possible de passer par l intermédiaire de méta-chercheurs comme MetaCrawler qui envoie votre requête de recherche à plusieurs moteurs et regroupent les réponses. Attention, un mot trop banal (comme Internet, computer, art,...) risque de renvoyer un nombre impressionnant de pages correspondantes. Aussi des options de recherches avancées sont-elles possibles dans la plupart des moteurs mais dont la syntaxe dépend à chaque fois du moteur lui-même. Par exemple, si l on veut dans Yahoo faire une recherche sur une suite de mots indissociables, il faut les entourer de guillemets comme space art. Sinon, Google risque de faire une recherche sur space et puis sur art. Pour les personnes moins fouineuses, il existe désormais les portails qui sont des pages d accueil fournissant de l information prédigérée et que l on peut orienter soi-même en s inscrivant à l adresse correspondante. Les plug-ins Par défaut, les navigateurs comprennent le HTML (pour l encodage ou la mise en page des pages Web) et les formats d image qui sont le GIF, le JPEG et le PNG. Pourtant bien d autres formats existent sur le Web, comme RealAudio ou le MP3 pour le son, QuickTime pour la vidéo, Flash, Acrobat, Director pour des présentations plus pointues, etc... Pour pouvoir lire ces différents formats, les navigateurs ont besoin de plugins que l on peut télécharger gratuitement un peu partout (par exemple chez Netscape, chez Macromedia pour Flash et Director, chez Adobe pour Acrobat,...) lorsqu ils ne sont pas installés automatiquement. 7 / 17

8 Le langage et les éditeurs HTML Le langage HTML est relativement simple à pratiquer, même si certains points nécessitent tout de même une certaine expérience, par exemple pour la construction de tableaux ou de formulaires. Ce langage est à base de balises (ou tags) qui donnent des propriétés au texte entouré. Ainsi la ligne : <B>Ce texte est en gras, Bold en anglais</b> s explique d elle-même, non? Évidemment les balises peuvent être bien plus précises (compliquées?). Par exemple, la ligne : Venez me rendre visite sur <A HREF= >mon site</a> définira un lien hypertexte sur le mot mon site. Nous voyons donc que la construction d une page Web (ou HTML) passe par l intermédiaire de l apprentissage d un langage assez simple mais qui n intéresse pas forcément tout le monde. Pour ces derniers, il existe des logiciels plus onéreux que le simple NotePad (sur PC) ou SimpleText (sur Mac) qui suffisent largement à de la saisie pure HTML, des logiciels, donc, dits WYSIWYG (What You See Is What You Get : ce que vous voyez est ce que vous obtenez). Actuellement, DreamWeaver semble le logiciel de référence en ce qui concerne la constitution de pages ou de sites Web. Mais il n est pas gratuit! Il est toutefois possible de trouver des compromis intéressants, par exemple des logiciels qui ne permettront pas la mise en page de manière visuelle mais aideront à la création des balises. Ou encore, le module de Netscape, nommé Composer permettra de fabriquer une page en WYSIWYG mais ne traitera pas de toutes les balises (parmi les plus évoluées) comme les Frames, les images mappées (c.a.d. couvertes d hyperliens)... On peut trouver des éditeurs assez corrects dans les sharewares, même s ils sont moins intuitifs que les logiciels pro. Stockage de pages ou de sites - Les aspirateurs de sites Nous avons vu qu il est possible de stocker des pages sur le disque dur. En général, par l intermédiaire du menu Fichier/Enregistrer sous..., on accède à une boite de dialogue qui nous permet de sauver sur notre disque la page en cours sous forme de texte pur ou sous forme de code source (HTML). Pour récupérer plus de pages d un site, il existe des aspirateurs de sites, dans le domaine commercial ou le domaine public. Trucs : Le shareware Une mine d or. C est exagéré mais l on pourrait presque nommer ainsi ce que l on appelle en français le domaine public, par opposition au domaine commercial. Ces logiciels que l on peut télécharger à des adresses comme ou sont des programmes de tous genres, en général moins sophistiqués (mais pas toujours) que ceux du domaine commercial. Le principe du shareware (partagiciel en francisé) consiste à verser une rétribution (souvent modeste) à l auteur si l on se sert fréquemment de son programme. Bien sûr, étant basé sur l honnêteté des utilisateurs, cela a cafouillé un certain temps et obligé la plupart des programmeurs à désormais verrouiller leurs programmes à des versions d essai de 30 jours par exemple! Il existe toutefois le freeware (ou graticiel en français) où les programmes sont tout simplement donnés à partir du moment où l on ne les détourne pas dans un but commercial. Évidemment, ces programmes sont souvent bien plus succincts mais rarement à dédaigner pour autant. On peut trouver ce genre de logiciels, par exemple, sur les CDs accompagnant la littérature informatique. Il faut noter également qu OpenOffice.org permet de créer des pages web. 8 / 17

9 L' (ou courrier électronique) Principe de la boite aux lettres - L adresse C est un service qui n est peut-être pas aussi utilisé que le Web mais qui est certainement encore plus apprécié. Chaque provider, en plus de nous fournir l accès à la globalité du réseau internet, met à notre disposition un espace de plusieurs Mo (méga-octets) sur ses ordinateurs. En fait, cette place qui nous est réservé est notre boîte à lettres virtuelle. Elle est destiné à réceptionner les courriers électroniques qui nous sont destinés. Pour qu un correspondant puisse nous envoyer ce courrier, il faut évidemment que notre boîte à lettres ait une adresse unique, adresse dite adresse à laquelle ce correspondant nous enverra ce courrier. Cette adresse est composé de trois parties : La première est notre login. C est le nom que nous avons choisi pour nous faire reconnaître sur internet. Par exemple, mon login est gyl, celui du Centre de formation René Villeneuve est cfa.rv. La dernière partie est souvent le nom du serveur qui nous héberge, le nom de notre provider. Par exemple, alpes-net.fr, wanadoo.fr,... Entre ces deux parties, il se trouve le signe arrobas qui se prononce at (à, chez, en français). Ainsi, signifiera l adresse de la personne Jean Dupont qui est hébergé par l ordinateur nommé serveur.com. (Jean Dupont chez serveur.com). Lorsque vous transmettez oralement votre adresse , prenez bien garde de bien précisez tous les caractères comme les points, les tirets, les traits soulignés... L adresse précédente s énoncerait ainsi : jean point dupont at serveur point com. Les adresses ne prennent pas d accent, par contre les majuscules et minuscules sont équivalentes. Pour la décomposition des noms de serveurs, voir les adresses IP. Réception et rédaction de messages Il existe une certaine panoplie de logiciels pour traiter le courrier électronique, Outlook Express sur PC, Thunderbird sur Mac, PC voire Unix (?) Notre courrier étant stocké chez notre provider, il suffit de nous connecter par l intermédiaire de notre logiciel d pour aller relever ce courrier. Par défaut, notre courrier est retiré de notre boîte à lettres pour être téléchargé sur notre disque dur d où nous pouvons le consulter tout à loisir. Il est possible de laisser le courrier relevé dans notre boîte à lettres, mais cette option n est à utiliser que dans des cas particuliers, comme l utilisation de services d gratuit pour pouvoir transférer ultérieurement ce courrier sur une autre adresse . Il n est pas rare, effectivement, de posséder plusieurs adresses (une perso, une professionnelle, ou bien pour plusieurs services d une entreprise). L envoi d un message reste aussi simple que la réception. Un bouton du logiciel permet de créer un nouveau message : il suffit de remplir l adresse du destinataire quand cela n est pas fait automatiquement (en cliquant sur un lien hypertexte Ecrivez-nous ou autre d une page Web) et de remplir le corps du message. Un bouton Envoyer se chargera de transmettre le message aux services concernés. Un champ de la fenêtre de composition du message permet de saisir le sujet (ou le titre de votre message). Cela est bien utile pour celui qui réceptionnera votre courrier car cela lui permettra de savoir ce qu il contient avant même de l ouvrir. Certains services proposant même de ne télécharger que certains messages des boîtes à lettres, permettant ainsi de faire le tri et d éviter la pub indésirée. Il est possible d envoyer en une seule fois votre message à plusieurs destinataires, il suffit d inclure plusieurs adresses dans le champ des destinataires. Il existe également des champs Cc (carbon copy) et Bcc (blind carbon copy) qui permettent d ajouter d autres destinataires. Le Bcc a cette différence que chaque destinataire n est pas mis au courant des autres destinataires de votre message. 9 / 17

10 Classification des messages - Filtres Certaines personnes ont un courrier quotidien abondant, ne serait-ce qu à cause de l utilisation des mailing-lists (voir plus bas). Il est possible alors de créer des dossiers (ou répertoires) spécifiques en fonction du type de courrier reçu. Pour compléter cela, les logiciels d possède des fonctions de tri et de re routage du courrier vers ces différents dossiers. Ce sont des filtres que l on peut configurer à loisir : par exemple, tous les courriers possédant un certain mot dans l adresse d émission ou dans le corps du message seront re-dirigés vers un dossier spécifique dès leur téléchargement de chez le provider. Envoi d un fichier joint Il est possible de joindre aux courriers que nous envoyons des fichiers informatiques de toute nature (programmes, images,...). Un simple bouton Joindre ou Attacher permet de venir choisir sur notre disque dur le fichier que nous désirons ajouter à notre envoi. La seule contrainte est la taille du fichier : il faut se rappeler que les taux de transfert ne sont pas fabuleux et qu en l état actuel, avec une connexion téléphone classique, un fichier d 1 Mo met près de 10 mn à être transmis (à bauds). Pensez aux destinataires, si vous êtes bien sûr qu il désirent ce fichier. Les services d gratuit Il existe des services qui proposent gratuitement des boîtes aux lettres (mailperso.com, hotmail,...). Ces différents services ne fonctionnent pas toujours de la même façon. Beaucoup utilisent la pub, il est possible que l on reçoive des messages publicitaires dans ces boîtes offertes gratuitement. Et la relève du courrier ne se passe pas toujours de la même façon. Certains ne permettent de relever le courrier que par l intermédiaire de pages Web (ce qui n est pas forcément très gênant). D autres offrent la possibilité d utiliser le protocole POP3 (et bientôt IMAP qui est un POP3 amélioré), protocole utilisé par les logiciels que l on peut alors utiliser pour réceptionner son courrier. 10 / 17

11 Le Chat (ou IRC : International Relay Chat, dialogue en direct) Principe Le chat (prononcer tchate ), papoter en anglais, est un service qui permet de communiquer en direct avec plusieurs personnes par l intermédiaire d une fenêtre texte où l on voit s inscrire les phrases de toutes les personnes branchées sur le canal correspondant. Les clients IRC - Les serveurs IRC - Les canaux Ce que l on appelle les clients IRC est tout simplement les logiciels qui permettent de se connecter aux différents canaux IRC et de communiquer avec les autres personnes. Ces clients permettent de se connecter à des serveurs spécifiques qui véhiculent les canaux. Rappelons que dans une configuration réseau, l ordinateur central qui possède les informations est appelé le serveur et que tous les postes qui font appel à ce serveur pour en exploiter les données sont les clients. Les canaux sont très nombreux. Par exemple, #france a une moyenne de 200 utilisateurs. Pour accéder à un canal, il faut taper join #nom_du_canal après avoir accédé à un serveur à partir du client. Les messages qui passent sur le canal défileront alors dans la fenêtre au fur et à mesure de leur création par l ensemble des personnes connectées. Le nickname - Les smileys Le nickname est le pseudonyme que l on se donne lors d une session de chat. Il est possible de le changer et certaines personnes n hésitent pas à utiliser des nicknames volontairement provoquant. Les smileys sont des groupements de symboles clavier censé symboliser des représentations schématiques ou simplifiées d objets, d émotions... Les smileys se regardent à 90 Ex. : :o) ou :-) signifie sourire ou content :-( signifie triste ;-) signifie clin d œil :-D je rigole très fort La netiquette Ce sont des recommandations non officielles mais reconnues par tous représentant les règles de savoir-vivre qu il est conseillé de suivre dans les communications avec les autres. Bien que non spécifique au Chat, c est ici qu elle est la plus utile car les rapports directs qu entraînent le Chat sont plus sujets aux débordements (moqueries, provocations, parfois même insultes). Il faut avouer que certains canaux sont en grande majorité utilisés par une population assez jeune!!! Ces règles sont évidemment des rappels de la courtoisie qu il s agit d adopter vis-à-vis de ses interlocuteurs. 11 / 17

12 Le FTP (téléchargement de fichiers) Principe - Contenu Le téléchargement est un service qui fonctionne sur un protocole particulier : le FTP (File Transfert Protocol). Le principe global est d accéder à un répertoire d un disque dur d un ordinateur éloigné, et de récupérer sur son propre ordinateur des fichiers (programmes, images, textes,...) qui sont mis à notre disposition. Le disque dur éloigné possède fréquemment une pluralité de répertoires protégés par des mots de passe réservés à des utilisateurs enregistrés du serveur considéré qui ont un compte sur ce site. En tant que particulier de passage, le répertoire qui nous est accessible se nomme souvent pub (pour public) et il est de bon ton de mettre notre adresse comme mot de passe dans les préférences du client FTP. On trouve souvent des fichiers readme ou index donnant des commentaires sur les fichiers du répertoire. Les serveurs FTP sont parfois saturés par les connexions car il ont un nombre limité d accès. Il est alors utile de se rabattre sur des sites miroirs qui sont des copies de ces sites sur d autres ordinateurs distants et parfois plus proches de nous. Le seul problème est que la liste des sites miroirs n est pas toujours donné. Client FTP ou navigateur Il est possible d utiliser des logiciels dédiés, les clients FTP que l on peut trouver pour un prix dérisoire, ou bien utiliser simplement notre navigateur. Pour lancer la connexion, il faudra alors donner l adresse du serveur de fichier sous la forme ftp.nom.serveur si l on utilise un client FTP, ou bien donner l adresse sous la forme ftp://ftp.nom.serveur si l on utilise un navigateur. On se déplace alors dans les répertoires un peu à la manière de l explorateur de fichiers de Windows pour visualiser la liste des fichiers ainsi que leur taille qui nous permet alors d estimer le temps de téléchargement. Les répertoires n ont pas toujours des noms évocateurs, il s agira alors de fouiner un peu avant de trouver ce que l on recherche. Beaucoup de fichiers sont compressés pour diminuer les temps de transfert, il s agira alors de posséder le décompacteur adéquate pour retrouver le fichier sous sa forme originale. Les formats de compression se reconnaissent par l extension du fichier. Les plus utilisés sont : zip (utiliser alors PKUNZIP ou WINZIP), arc (utiliser ARC, ARCE ou PKXARC), lha (utiliser LHA ou LHARC), et hqx ou sit pour Macintosh (utiliser Stuffit Expander ou DropStuff). Les clients FTP propose deux options, ASCII et binaire. Si vous êtes sûr que le fichier est du texte, utilisez alors la première option qui permettra de traduire les codes de fin de ligne en quelque chose de compatible avec votre système. Le binaire est plus destiné aux programmes, aux images et sons, bref, aux fichiers qui sont en code purement informatique. Mais dans le doute, il est préférable de transférer en binaire. De plus en plus, les clients FTP ont une fonction de reconnaissance automatique du format qui permet de s affranchir de ce choix. Les serveurs Archie Pour connaître l emplacement d un fichier dont nous ne connaissons que le nom, il est possible de faire appel à des moteurs de recherche spécifique au FTP qui sont les serveurs Archie. Ces recherches étant souvent longues, il est préférable de laisser son adresse à ces serveurs afin qu il nous envoie le résultat de leur recherche par le courrier électronique. 12 / 17

13 Les mailing-lists (Listes de diffusions) Principe Les listes de diffusions sont des services couplés à l utilisation de l . Les personnes intéressées par un même sujet s abonne à une liste et peuvent ainsi recevoir et envoyer des messages, commentaires, questions ou réponses à l ensemble des personnes de la liste. Les francopholistes que l on peut retrouver sur le serveur du centre de ressources universitaire (www.francopholistes.fr/) regroupe un bon nombre des listes francophones par thème et permet un abonnement assez facile à celles-ci (accédez au listes via l item «Espace». Certaines listes sont très actives. Il faut alors faire attention à relever son courrier fréquemment, certaines listes générant plus d une trentaine de courriers par jour. Abonnement à une liste Les listes ont en général deux adresses. L adresse du robot (programme automatique) ou du modérateur (une personne responsable de la liste) auxquels il faut envoyer sa demande d abonnement ou de désabonnement du style SUB ou bien UNSUB (parfois SUSCRIBE et UNSUSCRIBE). Si vous ne connaissez pas la syntaxe exacte, il est souvent possible d envoyer un message à cette adresse avec le simple mot Help dans le corps du message. Le robot ou le modérateur renverront un texte de description des procédures à adopter pour l inscription et la désinscription. Ces dernières sont de plus en plus facilitées par les sites présentant les listes. Ensuite l adresse proprement dite de la liste à laquelle il faut envoyer les messages par laquelle toutes les personnes inscrites sur la liste les recevront et pourront y répondre. Les newsgroups (Forums de discussion) Principe Plus ou moins analogues aux listes de diffusions, les news se distinguent par le fait que les messages sont hébergés par des serveurs de news. Il n est pas rare que les providers aient eux-mêmes un service de news auquel on peut accéder par un navigateur comme Netscape ou un lecteur de news spécifique. Il faut alors télécharger les news qui nous intéressent en fonction des thèmes dont elles traitent. Les news forment une hiérarchie, c est-à-dire qu une remarque, une demande est faite, et les réponses s organisent à la suite de ce message original. Une réponse peut entraîner d autres messages consécutifs à cette réponse et former ainsi toute une hiérarchie arborescente que l on peut développer à souhait, évidemment plus facilement dans des lecteurs de news spécifiques. Lecture de news Si le provider possède son propre serveur de news, il suffit de paramétrer son adresse dans le logiciel (par ex. : news.serveur) pour que le lecteur de news y accède. On voit alors les en-têtes des messages que l on décide de télécharger ou pas. Les autres services (téléphonie en direct, vidéoconférence) Ces différents services ont considérablement évolués depuis une dizaine d années. Il existe désormais des solutions simples à la visiophonie, la vidéoconférence ou la téléphonie illimité. Beaucoup de solutions téléphoniques nécessitent que les deux interlocuteurs aient les mêmes appareils ou logiciels à chaque bout de la ligne. Cela dit, cela 13 / 17

14 peut devenir une solution appréciable à partir du moment où l on fait beaucoup d appels téléphoniques lointains. Parmi les solutions assez répandues, nous pouvons citer Skype (téléphonie et visiophonie) qui marche sur la plupart des OS, et sur Macintosh ichat qui est un modèle de convivialité (chat, téléphonie et visiophonie). Il va sans dire que ces solutions sont gratuites à partir du moment où vous vous acquittez de votre abonnement chez votre FAI. Comment trouver l info Les moteurs et annuaires ne sont pas les seuls outils de recherche d informations sur internet. Nous avons déjà évoqué les serveurs Archie, mais les listes de diffusions sont également un bon moyen de trouver de l info sur un thème précis. Les moteurs offrent des possibilités de recherches simples ou avancées. Ces dernières permettent entre autres de combiner plusieurs mots dans une recherche, malheureusement suivant une syntaxe qui est souvent spécifique au moteur lui-même et donc pas vraiment standardisée. Glossaire acronyme activex adresse IP applet ASCII AUI Baud Bps Browser Buffer caractère arrobas qui se prononce at, chez, à commercial. Précède dans une adresse , la dénomination de l hôte chez lequel on est domicilié. phrases ou expressions résumées par les initiales des mots. AKA (Also Known As : Aussi connu en tant que) EOF (End Of File : Fin de fichier) FAQ (Frequently Asked Questions : Questions fréquemment posés Foire Aux Questions ) IMHO (In My Humble Opinion : A mon humble avis) IRL (In Real Life : Dans la vie réelle) URL (Uniform Ressource Locator) WYSIWYG (What You See Is What You Get : Ce que vous voyez est ce que vous obtenez) technologie propriétaire Microsoft, pour intégrer de petits programmes dans des pages Web toutes les machines qui sont connectées à internet ont une adresse sous la forme de quatre nombres de 0 à 255 séparés par trois points programme développé en langage Java et que l on trouve principalement sur le Web American Standard Code for Information Interchange : Code de correspondance des caractères (lettres, chiffres, caractères spéciaux) que l on trouve sur la plupart des ordinateurs Association des Utilisateurs Internet. Groupe de réflexion et de discussion pour l utilisation et le développement d Internet en France. unité de mesure du nombre de modification d un signal transmis, par seconde, d un modem bits par seconde (la plupart du temps, pour un modem) navigateur, programme spécifiquement développé pour l exploration du Web mémoire tampon temporaire 14 / 17

15 Byte Cache Client Contribution Cookie DNS Download Duplex E-zine FAI Fichier binaire Frames Freeware GIF GUI Hacker Handle Home page Hôte octet (à ne pas confondre avec bit) espace en mémoire vive ou morte destiné à entreposer les pages Web visitées récemment pour une plus grande rapidité en cas de nouvelle visite application, installée sur les ordinateurs des particuliers, qui permet de récupérer des informations sur des serveurs distants article dans les newsgroups le code qu un serveur http enregistre, souvent temporairement, sur le disque dur d un utilisateur pour l identifier Domaine Name System : système d adressage des machines sur internet. Correspond à une série de noms reliés par des points : par exemple télécharger des fichiers d un serveur vers son ordinateur canal capable de transporter des signaux dans les deux sens simultanément (full-duplex) ou alternativement (half-duplex) Electronique fan (ou mag)zine : journaux électroniques animés par des particuliers et à l esprit souvent décapant Fournisseur d Accès à Internet. Provider en anglais. fichier (image, son, vidéo,...) autre que textuel ou cadres. Subdivision d une fenêtre d un navigateur introduite depuis la version 2.0 de Netscape. logiciel gratuit Graphics Interchange Format. Format d image inventé par Compuserve et très utilisé sur le Web. Limité à 256 couleurs. Graphical User Interface : interface graphique permettant d utiliser la souris et de venir utiliser des menus déroulants, des icones; etc Pirate informatique pseudonyme pour une connexion Page d accueil, entrée principale d un site, généralement appelée index.html ou Host. Ordinateur distant qui reçoit les appels d autres machines (connexions sur un site Web par exemple). intranet Réseau local et privé utilisant les protocoles et technologies d Internet (Web, ,...) ISP JPEG Internet Service Provider (voir FAI). Join Photographic Experts Group. Format d image très utilisé su le Web permettant de compresser grandement des images en 16 millions de couleurs mais avec perte d informations (plus ou moins grande en fonction du taux de compression). 15 / 17

16 Kiosque Micro Ko LAN Linux LS Login Miroir Modem No carrier Nœud Off/On Line PPP Protocole Proxy Query Queue Routeur RTC Serveur Service en ligne Smiley SMTP service mis en place par France Télécom pour accéder à internet de n importe où en France pour le prix d une communication locale Kilo-octets (1024 octets) Local Area Network. Petit réseau couvrant une aire de quelques kilomètres carrés ou moins. Système gratuit dérivé d Unix, système majoritaire sur internet. ligne spécialisée, permettant de se connecter de façon permanente à internet mais d un prix trop important pour les particuliers (à partir de 4000 frs/mois) Procédure d identification des utilisateurs sur un serveur un site miroir est un site copie d un original mais exporté sur un autre continent pour en faciliter l accès Modulateur-Démodulateur. Appareil de conversion analogique/numérique et inversement permettant de relier notre ordinateur à la prise téléphonique pour accéder à internet message qui s affichera lorsque la connexion ne peut s établir ou se voit interrompue ou Node. Ordinateur connecté à un réseau hors connexion/en ligne. Point to Point Protocol. Permet à un ordinateur d utiliser le protocole TCP/IP à partir d un modem ou d une ligne téléphonique. description des formats de messages et règles selon lesquelles deux ordinateurs échangeront des données. ordinateur qui s intercale entre un réseau privé et l internet. Pour faire office de Firewall ou de cache. ou requête. Procédure de lancement d une recherche, commande pour afficher une page Web ou transférer un fichier. masse d instructions ou de ressources qui attendent d être traitées outil logiciel ou matériel pour diriger les données à travers un réseau. Il s agit souvent d une passerelle entre plusieurs serveurs pour que les utilisateurs accèdent facilement à toutes les ressources proposées sur le réseau. Il peut s agir aussi d une interface entre deux réseaux utilisant des protocoles différents. Réseau téléphonique commuté. ou Server. Ordinateur, ou logiciel installé sur cet ordinateur permettant aux autres machines d utiliser ses ressources provider qui a choisi de créer aussi ses propres contenus. Suite de caractères exprimant une émotion, un sentiment. Il faut pencher la tête vers la gauche pour les déchiffrer. Simple Mail Transfer Protocol. Dans un réseau TCP/IP, ce protocole gère le courrier électronique (envoi, réception, distribution,...) 16 / 17

17 Spamming, spam Inondation d un compte par du courrier non désiré SSL TCP/IP VRML technologie développé par Netscape pour le chiffrement des données, utile pour le commerce en ligne par exemple. Transmission Control Protocol / Internet Protocol. Ensemble de protocoles de communication qui relie plusieurs système à travers internet. Protocole maître d internet. Virtual Reality Modeling Language. Langage de création des scènes en 3D visibles sur le Web si l on a installé auparavant le plug-in adéquate. 17 / 17

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet

Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Chapitre 1. Présentation générale de l Internet Sommaire Chapitre 1. Présentation générale de l Internet... 1 1. Vue d ensemble d Internet... 2 1.1. Introduction... 2 1.2. Définition de l Internet... 2

Plus en détail

Présentation Internet

Présentation Internet Présentation Internet 09/01/2003 1 Sommaire sières 1. Qu est-ce que l Internet?... 3 2. Accéder à l Internet... 3 2.1. La station... 3 2.2. La connection... 3 2.3. Identification de la station sur Internet...

Plus en détail

Utilisation de l e-mail. Sommaire

Utilisation de l e-mail. Sommaire Utilisation de l e-mail Sommaire Notions de base...2 Généralités...2 Les adresses e-mail...3 Composition d une adresse e-mail...3 Interface d Outlook Express...4 Copie d écran...4 Composition de l interface...4

Plus en détail

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau)

INTERNET est un RESEAU D ORDINATEURS RELIES ENTRE EUX A L ECHELLE PLANETAIRE. Internet : interconnexion de réseaux (anglais : net = réseau) CS WEB Ch 1 Introduction I. INTRODUCTION... 1 A. INTERNET INTERCONNEXION DE RESEAUX... 1 B. LE «WEB» LA TOILE, INTERCONNEXION DE SITES WEB... 2 C. L URL : LOCALISER DES RESSOURCES SUR L INTERNET... 2 D.

Plus en détail

Internet, c est quoi!

Internet, c est quoi! Internet Internet, c est quoi! Origine et Principe du réseau Internet Vers la fin des années 60, le Département de la Défense des Etats-Unis s inquiétait d une attaque qui affecterait les liaisons entre

Plus en détail

Le Web et Internet. A. Historique : B. Définitions : reliés entre eux via un système d interconnexion.

Le Web et Internet. A. Historique : B. Définitions : reliés entre eux via un système d interconnexion. Le Web et Internet Le terme Network désigne un réseau informatique composé d ordinateurs qui sont reliés entre eux via un système d interconnexion. Internet fait référence à l international. C est un entrelacement

Plus en détail

Petite histoire d Internet

Petite histoire d Internet À la base, Internet est défini par des ordinateurs qui sont reliés entre eux grâce à des câbles, du WiFi ou encore des satellites, créant ainsi un réseau à échelle mondiale. Les ordinateurs communiquent

Plus en détail

Glossaire. www.themanualpage.org ( themanualpage.org) soumises à la licence GNU FDL.

Glossaire. www.themanualpage.org ( themanualpage.org) soumises à la licence GNU FDL. Glossaire Ce glossaire contient les termes techniques et de spécialité les plus employés dans cette thèse. Il emprunte, pour certaines d entre elles, les définitions proposées par www.themanualpage.org

Plus en détail

CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE

CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE CHAPITRE 1 : CONCEPTS DE BASE 1.1 C est quoi l INTERNET? C est le plus grand réseau télématique au monde, créé par les Américains et issu du réseau ARPANET (Advanced Research Projects Agency ). Ce dernier

Plus en détail

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée

Services sur réseaux. Trois services à la loupe. Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Trois services à la loupe Services sur réseaux Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Plan du cours : 1. Services de messagerie Architecture Fonctionnement Configuration/paramétrage

Plus en détail

Fonctionnement d Internet

Fonctionnement d Internet Fonctionnement d Internet internet Fonctionnement d Internet Code: internet Originaux url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/internet/internet.html url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/internet.pdf

Plus en détail

La messagerie électronique avec La Poste

La messagerie électronique avec La Poste La messagerie électronique avec La Poste En novembre 2000, le ministère de l Education Nationale a conclu avec La Poste un accord pour la mise à disposition des enseignants et élèves d un service de courrier

Plus en détail

1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES. 1.1 Comment fonctionne-t-elle? 2.1 Les BOÎTES ou dossiers

1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES. 1.1 Comment fonctionne-t-elle? 2.1 Les BOÎTES ou dossiers 1 LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE 2 MESSAGERIE : BOITES ET SYMBOLES 1.1 Comment fonctionne-t-elle? Les messages transitent par un SERVEUR de MESSAGERIE (le courrier papier transitant par la POSTE). Ces messages

Plus en détail

Internet et Programmation!

Internet et Programmation! Licence STS Informatique - Semestre 1! BUT de l enseignement:!! Comprendre une grande partie des termes utilisés dans l écriture des pages actuellement véhiculées sur le NET!! Et tendre vers une écriture

Plus en détail

0.1 Mail & News : Thunderbird

0.1 Mail & News : Thunderbird 0.1 Mail & News : Thunderbird 1 0.1 Mail & News : Thunderbird Thunderbird est le lecteur de mail, de newsgroup et de flux RSS de la fondation Mozilla. Il est disponible pour Linux (en version gtk2), pour

Plus en détail

Programmation Internet Cours 4

Programmation Internet Cours 4 Programmation Internet Cours 4 Kim Nguy ên http://www.lri.fr/~kn 17 octobre 2011 1 / 23 Plan 1. Système d exploitation 2. Réseau et Internet 3. Web 3.1 Internet et ses services 3.1 Fonctionnement du Web

Plus en détail

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau

L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau L3 informatique Réseaux : Configuration d une interface réseau Sovanna Tan Septembre 2009 Révision septembre 2012 1/23 Sovanna Tan Configuration d une interface réseau Plan 1 Introduction aux réseaux 2

Plus en détail

Le réseau Internet. Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr

Le réseau Internet. Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr Le réseau Internet Christian.Fondrat@dsi.univ-paris5.fr Un réseau Définition : Un réseau est un ensemble d ordinateurs connectés et qui communiquent entre eux. Classification : Réseau local (LAN = Local

Plus en détail

Syfadis. > Configuration du poste client. Nous vous aidons à réussir. REFERENCE : Syfadis LMS - 20/06/2007. AUTEUR : Equipe technique Syfadis

Syfadis. > Configuration du poste client. Nous vous aidons à réussir. REFERENCE : Syfadis LMS - 20/06/2007. AUTEUR : Equipe technique Syfadis Syfadis Nous vous aidons à réussir > Configuration du poste client REFERENCE : Syfadis LMS - 20/06/2007 AUTEUR : Equipe technique Syfadis Ce document est la propriété de Syfadis. Il ne peut être communiqué

Plus en détail

Documentation Honolulu 14 (1) - 0209

Documentation Honolulu 14 (1) - 0209 Documentation Honolulu 14 (1) - 0209 Honolulu 14 3 Sommaire Honolulu 14 le portail Intranet / Internet de votre entreprise PARTIE 1 -MANUEL UTILISATEUR 1. LE PORTAIL HONOLULU : PAGE D ACCUEIL 8 1.1 Comment

Plus en détail

18 TCP Les protocoles de domaines d applications

18 TCP Les protocoles de domaines d applications 18 TCP Les protocoles de domaines d applications Objectifs 18.1 Introduction Connaître les différentes catégories d applications et de protocoles de domaines d applications. Connaître les principaux protocoles

Plus en détail

Séminaire INTERNET. Nom de votre société. Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1

Séminaire INTERNET. Nom de votre société. Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1 Séminaire INTERNET Nom de votre société Séminaire Votre entreprise et INTERNET 1 Présentation du séminaire Introduction Historique Définitions Quelques chiffres Présentation d INTERNET Les composantes

Plus en détail

INTERNET, C'EST QUOI?

INTERNET, C'EST QUOI? INTERNET, C'EST QUOI? Internet, c'est quoi? «Internet est le réseau informatique mondial qui rend accessibles au public des services variés comme le courrier électronique, la messagerie instantanée et

Plus en détail

TIC. Réseau informatique. Historique - 1. Historique - 2. TC - IUT Montpellier Internet et le Web

TIC. Réseau informatique. Historique - 1. Historique - 2. TC - IUT Montpellier Internet et le Web Réseau informatique TIC TC - IUT Montpellier Internet et le Web Ensemble d'ordinateurs reliés entre eux et échangeant des informations sous forme de données numériques But : Rendre disponible l information

Plus en détail

Le WEB: présentation

Le WEB: présentation Le WEB: présentation Introduction: définition(s), historique... Principes d'utilisation:. le système Hypertexte. le fonctionnement pratique Naviguer sur le Web, les bases. les principales fonctions d'un

Plus en détail

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI

Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Prévenir les Risques liés à l usage d Internet dans une PME-PMI Définition protocole Un protocole est un ensemble de règles et de procédures à respecter pour émettre et recevoir des données sur un réseau

Plus en détail

Atelier Introduction au courriel Utiliser www.yahoo.ca Guide de l apprenant

Atelier Introduction au courriel Utiliser www.yahoo.ca Guide de l apprenant Atelier Utiliser www.yahoo.ca Guide de l apprenant Introduction... 1 Préalables... 2 Ce que vous allez apprendre... 2 Compte courriel en ligne... 2 Créer et utiliser un compte courriel Yahoo.ca... 3 Créer

Plus en détail

Publication dans le Back Office

Publication dans le Back Office Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publication dans le Back Office Note : dans ce guide, l'appellation GI signifie Groupe d'intérêt, et GR Groupe Régional laure Buisset Page 1 17/09/2008

Plus en détail

Formation Internet Exemples d Internet culturel

Formation Internet Exemples d Internet culturel Formation Internet Exemples d Internet culturel L objet de cette formation est de se familiariser avec les concepts utilisés par le réseau Internet, la navigation sur ce réseau, le type d informations

Plus en détail

ABC du web. Applet : Petite Application intégrée dans une page HTML, programmée très souvent en JAVA

ABC du web. Applet : Petite Application intégrée dans une page HTML, programmée très souvent en JAVA ABC du web @ : Symbole utilisé principalement dans les adresses E-Mail. Il sépare le nom de la boite de son fournisseur : mon_mail@mon_fournisseur.fr. Il se lit soit "At", "Chez", "Arrobase" ou encore

Plus en détail

Théorie : internet, comment ça marche?

Théorie : internet, comment ça marche? Théorie : internet, comment ça marche? L histoire d internet 1969 Tout débute aux Etats-Unis. Les soviétiques ont lancé leur satellite Spoutnik en 1957 et les américains ont peur d une guerre nucléaire.

Plus en détail

Les origines du réseau Internet.

Les origines du réseau Internet. Le réseau Internet Historique & Lexique Les origines du réseau Internet. 1957 Création de l'agence ARPA par le Ministère de la Défense américain pour développer les recherches scientifiques pour être utilisées

Plus en détail

Qu est-ce qu une boîte mail

Qu est-ce qu une boîte mail Qu est-ce qu une boîte mail Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des messages à d autres

Plus en détail

TUTORIAL FOXMAIL. Introduction. I. Présentation de Foxmail. Installation et première utilisation de Foxmail

TUTORIAL FOXMAIL. Introduction. I. Présentation de Foxmail. Installation et première utilisation de Foxmail Introduction TUTORIAL FOXMAIL Un client de messagerie est un logiciel qui permet d écrire et d envoyer du courrier, d en recevoir et de le lire. Il permet également de diffuser des fichiers de tout types

Plus en détail

Qu est ce qu Internet. Qu est-ce qu un réseau? Internet : à quoi ça sert? présentation des services. Exemple de configuration. Rôles des éléments

Qu est ce qu Internet. Qu est-ce qu un réseau? Internet : à quoi ça sert? présentation des services. Exemple de configuration. Rôles des éléments Qu est ce qu INTER NETworking : interconnexion de réseaux (correspondants à des entreprises, des universités, ) d ordinateurs présentation des services Réseau de réseaux d'ordinateurs répartis sur le monde

Plus en détail

Cours CCNA 1. Exercices

Cours CCNA 1. Exercices Cours CCNA 1 TD3 Exercices Exercice 1 Enumérez les sept étapes du processus consistant à convertir les communications de l utilisateur en données. 1. L utilisateur entre les données via une interface matérielle.

Plus en détail

Programme d Accès Communautaire / Atelier 7 Initiation au Web PLAN DE COURS 3. QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4

Programme d Accès Communautaire / Atelier 7 Initiation au Web PLAN DE COURS 3. QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4 TABLE DES MATIÈRES PLAN DE COURS 3 QU EST-CE QUE C EST INTERNET 4 Ses origines 4 Une brève définition 4 DIFFERENCIER LES TYPES D ADRESSE 5 Adresse URL 5 Adresse de courrier électronique 5 ACCEDER À INTERNET

Plus en détail

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6

Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer Protocol) sous Débian 6 1 BERNIER François http://astronomie-astrophotographie.fr Table des matières Installation d un serveur HTTP (Hypertext Transfer

Plus en détail

Communiquer avec un ou plusieurs interlocuteurs. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité

Communiquer avec un ou plusieurs interlocuteurs. Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Communiquer avec un ou plusieurs interlocuteurs Michel Futtersack, Faculté de Droit, Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité Dimensions de la communication inter-humaine Synchrone ou asynchrone

Plus en détail

Principes de fonctionnement d Internet

Principes de fonctionnement d Internet 1 Principes de fonctionnement d Internet L usage d Internet et des services associés s est particulièrement développé au cours de ces dernières années. En l espace d une dizaine d années, le débit, c est-à-dire

Plus en détail

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service

Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service Disque Dur Internet «Découverte» Guide d utilisation du service janvier 05 Disque Dur Internet - Guide d utilisation du service 1 SOMMAIRE 1 A QUOI SERT LE SERVICE DE STOKAGE COLLABORATIF?... 3 1.1 L accès

Plus en détail

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP

Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Nils Schaefer Théorie des réseaux (EC3a) Serveurs de noms Protocoles HTTP et FTP Théorie des réseaux (EC3a) Séance 7 Pourquoi DNS? Internet est une structure hiérarchique et arborescente de réseaux et

Plus en détail

Internet. Première génération de services. William El Kaim. http://www-masi.ibp.fr/~william.el-kaim. Première génération de services,v1.

Internet. Première génération de services. William El Kaim. http://www-masi.ibp.fr/~william.el-kaim. Première génération de services,v1. Internet Première génération de services William El Kaim http://www-masi.ibp.fr/~william.el-kaim William El Kaim & Fabrice Kordon, Laboratoire MASI 1 Internet Un système de liaisons physiques (réseaux)

Plus en détail

Organiser le disque dur Dossiers Fichiers

Organiser le disque dur Dossiers Fichiers Ce document contient des éléments empruntés aux pages d aide de Microsoft Organiser le disque dur Dossiers Fichiers Généralités La connaissance de la logique d organisation des données sur le disque dur

Plus en détail

Manuel d utilisation du logiciel de messagerie personnelle Palm VersaMail 2.5

Manuel d utilisation du logiciel de messagerie personnelle Palm VersaMail 2.5 Manuel d utilisation du logiciel de messagerie personnelle Palm VersaMail 2.5 Copyright 2003 Palm, Inc. Tous droits réservés. Graffiti, HotSync, MultiMail, le logo Palm, PalmModem et Palm OS sont des marques

Plus en détail

Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail)

Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail) Initiation à l informatique. Module 7 : Le courrier électronique (e-mail, mail) Système d exploitation utilisé : Windows XP Service Pack 2 Créé par Xavier CABANAT Version 1.0 Document créé par Xavier CABANAT

Plus en détail

Espace de stockage intermédiaire. Compte de Messagerie. Communication «Asynchrone» «Compte de Messagerie»

Espace de stockage intermédiaire. Compte de Messagerie. Communication «Asynchrone» «Compte de Messagerie» Messagerie Principes de Base Communication «Asynchrone» La messagerie permet d échanger des informations sans se préoccuper de la disponibilité du/des correspondants Ceci nécessite l utilisation d un espace

Plus en détail

PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7

PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7 BIEN VIVRE A SAINT ALBAN LEYSSE PREMIERS PAS SUR INTERNET AVEC INTERNET EXPLORER 7 Les Réseaux Un réseau est constitué de plusieurs ordinateurs pouvant communiquer ensemble. Un réseau commence avec 2 ordinateurs

Plus en détail

Qu est ce qu un e-mail?

Qu est ce qu un e-mail? Qu est ce qu un e-mail? Un mail fonctionne sur le principe du courrier papier classique. On écrit un message que l on dépose dans une boîte avec une adresse de destination. E-mail, mail, courrier électronique,

Plus en détail

Lexique informatique. De l ordinateur :

Lexique informatique. De l ordinateur : De l ordinateur : Lexique informatique CD / Cédérom : CD (Compact Disc) contient des logiciels (dictionnaire, jeux, ) Clavier : permet de taper du texte, de la ponctuation, des chiffres et des symboles.

Plus en détail

Cisco Certified Network Associate

Cisco Certified Network Associate Cisco Certified Network Associate Version 4 Notions de base sur les réseaux Chapitre 3 01 Quel protocole de la couche application sert couramment à prendre en charge les transferts de fichiers entre un

Plus en détail

Configuration du nouveau Bureau Virtuel (BV) collaboratif de Lyon I

Configuration du nouveau Bureau Virtuel (BV) collaboratif de Lyon I Configuration du nouveau Bureau Virtuel (BV) collaboratif de Lyon I Date : 13 octobre 2009 / Auteur : David ROMEUF / Version : 1.1 / Diffusion : Utilisateurs Table des matières Cas 1 : un poste MS-Windows

Plus en détail

Généralités sur le courrier électronique

Généralités sur le courrier électronique 5 février 2013 p 1 Généralités sur le courrier électronique 1. Qu est-ce que le courrier électronique? Voici la définition que donne, l encyclopédie libre lisible sur internet : «Le courrier électronique,

Plus en détail

FICHE 1 : GENERALITES SUR INTERNET EXPLORER

FICHE 1 : GENERALITES SUR INTERNET EXPLORER FICHE 1 : GENERALITES SUR INTERNET EXPLORER 1. GENÉRALITES SUR LES HYPERLIENS Rappelons que, contrairement aux documents classiques (par exemple traitement de texte), les documents placés sur Internet

Plus en détail

Internet. Glossaire. NOTE Au format PDF, en cliquant sur l image vous obtiendrez une séquence vidéo (QuickTime 3.0) de plus moins de une Minute.

Internet. Glossaire. NOTE Au format PDF, en cliquant sur l image vous obtiendrez une séquence vidéo (QuickTime 3.0) de plus moins de une Minute. Ce document est accéssible à l adresse suivante http://www.ices.fr/cours///glossaire.pdf NOTE Au format PDF, en cliquant sur l image vous obtiendrez une séquence vidéo (QuickTime 3.0) de plus moins de

Plus en détail

Initiation Internet Module 2 : La Messagerie

Initiation Internet Module 2 : La Messagerie Initiation Internet Module 2 : La Messagerie Sur Internet, la messagerie électronique (ou e-mail en anglais) demeure l application la plus utilisée. La messagerie permet à un utilisateur d envoyer des

Plus en détail

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel

Thunderbird est facilement téléchargeable depuis le site officiel 0BThunderbird : une messagerie de bureau simple et gratuite! Thunderbird est un logiciel de messagerie résident dans votre système, spécialisé dans la gestion des courriers électroniques. Thunderbird n

Plus en détail

Syfadis. > Configuration du poste client. Nous vous aidons à réussir. REFERENCE : Syfadis LMS - 12/09/2008. AUTEUR : Equipe technique Syfadis

Syfadis. > Configuration du poste client. Nous vous aidons à réussir. REFERENCE : Syfadis LMS - 12/09/2008. AUTEUR : Equipe technique Syfadis Syfadis Nous vous aidons à réussir > Configuration du poste client REFERENCE : Syfadis LMS - 12/09/2008 AUTEUR : Equipe technique Syfadis Ce document est la propriété de Syfadis. Il ne peut être communiqué

Plus en détail

Créer du contenu en ligne avec WordPress

Créer du contenu en ligne avec WordPress Créer du contenu en ligne avec WordPress La création d un blog ne demande pas de compétences particulières en informatique ou en développement. Wordpress vous permet de créer un blog via un compte en ligne

Plus en détail

Axiophone IP Manuel d utilisation

Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone IP Manuel d utilisation Axiophone ip Félicitations Vous venez de faire l acquisition d un axiophone IP, Portail d accès à votre maison qui vous permet désormais, en association avec vos solutions

Plus en détail

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS

CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS CONTACT EXPRESS 2011 ASPIRATEUR D EMAILS MANUEL D UTILISATION Logiciel édité par la société I. PREAMBULE a) Avant propos... 3 b) Support... 3 c) Interface d accueil... 4 à 5 d) Interface de Recherche...

Plus en détail

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric

Services Réseaux - Couche Application. TODARO Cédric Services Réseaux - Couche Application TODARO Cédric 1 TABLE DES MATIÈRES Table des matières 1 Protocoles de gestion de réseaux 3 1.1 DHCP (port 67/68)....................................... 3 1.2 DNS (port

Plus en détail

LE RESEAU GLOBAL INTERNET

LE RESEAU GLOBAL INTERNET LE RESEAU GLOBAL INTERNET 1. INTRODUCTION Internet est un réseau international, composé d'une multitude de réseaux répartis dans le monde entier - des réseaux locaux, régionaux et nationaux, ainsi que

Plus en détail

Comment créer vos propres pages web?

Comment créer vos propres pages web? Comment créer vos propres pages web? Vous voulez vous aussi devenir acteur et présenter vos passions et vos envies aux yeux du monde. Présentez-les sur le WEB. Pour cela, il vous suffit de créer vos "pages

Plus en détail

Outlook 2007 : la messagerie électronique

Outlook 2007 : la messagerie électronique Outlook 2007 : la messagerie électronique Sommaire : 1. Présentation de Microsoft Outlook 2007... 2 2. Recevoir un message... 14 3. Ecrire un message... 17 4. Gérer ses contacts... 22 5. Ecrire un message

Plus en détail

Publier dans la Base Documentaire

Publier dans la Base Documentaire Site Web de l association des ingénieurs INSA de Lyon Publier dans la Base Documentaire Remarque : la suppression des contributions n est pas possible depuis le Front-Office. lbuisset Page 1 18/09/2008

Plus en détail

Envoyer et recevoir son courrier

Envoyer et recevoir son courrier Envoyer et recevoir son courrier Ecrire un mail Ecrire à plusieurs destinataires Comment répondre à un message Après avoir rédigé un message Envoyer et recevoir son courrier Consulter son courrier sur

Plus en détail

Résumé succinct des fonctions de messagerie électronique

Résumé succinct des fonctions de messagerie électronique A Accès à la messagerie électronique - Accès au fournisseur de services (Orange, Free, etc ) - Identification (nom d utilisateur et mot de passe) - Accès au service de messagerie (webmail) B Lecture des

Plus en détail

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau

L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Sovanna Tan Septembre 2009 1/20 Sovanna Tan L3 informatique TP n o 2 : Les applications réseau Plan 1 Transfert de fichiers 2 Le Courrier électronique

Plus en détail

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows

Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Guide de l utilisateur Mikogo Version Windows Table des matières Création d un compte utilisateur 3 Téléchargement et installation 4 Démarrer une session 4 Joindre une session 5 Fonctionnalités 6 Liste

Plus en détail

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs.

Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Formation au logiciel Typo3, pour les rédacteurs. 1 Accéder au système 2 1.1 Configuration du navigateur 2 1.2 Identification 2 2 L interface 2 2.1 Le module Web 3 2.2 Le module Media 3 2.3 Le module

Plus en détail

1 LE L S S ERV R EURS Si 5

1 LE L S S ERV R EURS Si 5 1 LES SERVEURS Si 5 Introduction 2 Un serveur réseau est un ordinateur spécifique partageant ses ressources avec d'autres ordinateurs appelés clients. Il fournit un service en réponse à une demande d un

Plus en détail

Maîtrisez votre Navigateur

Maîtrisez votre Navigateur Qu est-ce que Surfer ou Naviguer sur Internet? C est l action, à l aide d un navigateur internet, de suivre les liens hypertexte qui relient les pages Web les unes aux autres. La navigation Web C est une

Plus en détail

Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication?

Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication? Guide d utilisation Plus de souplesse dans votre communication? Un produit de la société Table des matières Table des matières... 2 Guide complet d utilisation... 3 Connexion à l administration i-flexo...

Plus en détail

Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon

Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon Guide d installation et de configuration du serveur de messagerie MDaemon (Ce guide fait référence à la version 10 de MDaemon) 1/15 Sommaire INTRODUCTION... 3 MDAEMON... 3 MODULES ADDITIONNELS... 4 COMMENT

Plus en détail

1. Définition : 2. Historique de l internet :

1. Définition : 2. Historique de l internet : 1. Définition : L internet est un immense réseau d'ordinateurs connectés entre eux. Via l Internet, vous pouvez accéder à une foule d informations et communiquer. On peut comparer l internet au réseau

Plus en détail

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+

et dépannage de PC Configuration Sophie Lange Guide de formation avec exercices pratiques Préparation à la certification A+ Guide de formation avec exercices pratiques Configuration et dépannage de PC Préparation à la certification A+ Sophie Lange Troisième édition : couvre Windows 2000, Windows XP et Windows Vista Les Guides

Plus en détail

Les services proposés par Internet : Le World Wide Web

Les services proposés par Internet : Le World Wide Web Les services proposés par Internet : Le World Wide Web PASSADE Service Commun Formation Continue Université Stendhal Copyright mai 03 - SCFC - Université Stendhal - Grenoble 3 1 Le World Wide Web (1993)

Plus en détail

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013

Windows 8 Module 5 Cours windows8 Dominique Bulté Sal e Informatique de Cappel e la Grande novembre 2013 Windows 8 Module 5 13. Configurer sa messagerie à l aide de l application Courrier Windows 8 et Windows RT offrent un outil dédié à la messagerie. Cette application, appelée simplement Courrier, vous propose

Plus en détail

Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1

Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1 Manuel d utilisation du web mail Zimbra 7.1 ma solution de communication intelligente Sommaire 1 Connexion à la messagerie Zimbra p.4 1.1 Prérequis p.4 1.1.1 Ecran de connexion à la messagerie p.4 2 Presentation

Plus en détail

Caruso33 : une association à votre service

Caruso33 : une association à votre service Caruso33 : une association à votre service Le b-a ba sur le réseau Internet Comment vous trouver facilement sur Internet Pourquoi un portail des associations? Les modalités pour figurer sur le portail

Plus en détail

Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in

Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in Manuel de référence de HP Web Jetadmin Database Connector Plug-in Mentions relatives aux droits d auteur 2004 Copyright Hewlett-Packard Development Company, L.P. Il est interdit de reproduire, adapter

Plus en détail

Windows 7 - Dossiers et fichiers

Windows 7 - Dossiers et fichiers Windows 7 - Dossiers et fichiers Explorez votre PC : dossiers et fichiers Tous les fichiers nécessaires au fonctionnement de votre ordinateur, qu il s agisse de ceux de Windows, des logiciels installés

Plus en détail

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication

Chapitre VII : Principes des réseaux. Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Chapitre VII : Principes des réseaux Structure des réseaux Types de réseaux La communication Les protocoles de communication Introduction Un système réparti est une collection de processeurs (ou machines)

Plus en détail

Les outils de création de sites web

Les outils de création de sites web Tuto 1ère séance - p1 Les outils de création de sites web Sources : Réalisez votre site web avec HTML5 et CSS3 de Mathieu Nebra (Edition Le Livre du Zéro) site fr.openclassrooms.com (anciennement «site

Plus en détail

E.N.T. Espace Numérique de Travail

E.N.T. Espace Numérique de Travail E.N.T. Espace Numérique de Travail Portail de l UM2 Outil de communication, de partage, de stockage, Présentation et Modalités d utilisation Page 1 sur 20 Sommaire I. Présentation du portail 3 A. Le concept

Plus en détail

C r é a t i o n D e S i t e s. P o l C R O V A T T O

C r é a t i o n D e S i t e s. P o l C R O V A T T O C r é a t i o n D e S i t e s P o l C R O V A T T O 2 / 10 Avant-propos 3 Définition d'internet? 3 Fournisseur Accès Internet: FAI 4 Définition d'un site Internet 5 Site web ou site 5 Liens hypertextes

Plus en détail

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY

Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Configuration minimale requise et mode d'emploi pour visionner des vidéos en présence de FIREWALL (Parefeu) / et/ou PROXY Sommaire 1 Configuration matérielle minimale...3 2 Configuration logicielle minimale...3

Plus en détail

L identité numérique. Risques, protection

L identité numérique. Risques, protection L identité numérique Risques, protection Plan Communication sur l Internet Identités Traces Protection des informations Communication numérique Messages Chaque caractère d un message «texte» est codé sur

Plus en détail

Glossaire regroupant quelques termes de base au sujet d internet

Glossaire regroupant quelques termes de base au sujet d internet Glossaire regroupant quelques termes de base au sujet d internet Ce glossaire s adresse plus particulièrement aux Cybernovices (nouveaux venus sur Internet). Il est important de préciser qu il est loin

Plus en détail

GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ

GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ Régie de l'assurance maladie du Québec GUIDE D'UTILISATION DU TRANSFERT DE FICHIERS À LA RAMQ Service des technologies et Service de la planification, de la coordination et du soutien Juin 1999 TABLE

Plus en détail

Les cahiers pratiques de Anonymat.org. SocksCap32. Edition du 20 Octobre 2000

Les cahiers pratiques de Anonymat.org. SocksCap32. Edition du 20 Octobre 2000 Les cahiers pratiques de Anonymat.org SocksCap32 Edition du 20 Octobre 2000 Copyright 2000 Anonymat.org - tous droits réservés. Les marques et produits cités dans ce dossier sont déposés par leurs propriétaires

Plus en détail

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE

OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE OFFICE 365 - OUTLOOK QUICK START GUIDE 1 @student.helha.be Chaque étudiant de la Haute École dispose pour ses contacts administratifs et pédagogiques, d une boite mail dont l adresse a comme structure

Plus en détail

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères

FORMATION PcVue. Mise en œuvre de WEBVUE. Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1. Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères FORMATION PcVue Mise en œuvre de WEBVUE Journées de formation au logiciel de supervision PcVue 8.1 Lieu : Lycée Pablo Neruda Saint Martin d hères Centre ressource Génie Electrique Intervenant : Enseignant

Plus en détail

Comment utiliser mon compte alumni?

Comment utiliser mon compte alumni? Ce document dispose d une version PDF sur le site public du CI Comment utiliser mon compte alumni? Elena Fascilla, le 23/06/2010 Sommaire 1. Introduction... 2 2. Avant de commencer... 2 2.1 Connexion...

Plus en détail

Guide Utilisateur ArkadinAnywhere

Guide Utilisateur ArkadinAnywhere Les arkadin services services arkadin Les services arkadin ArkadinAnywhere est une solution de webconférence économique et simple d utilisation, plus spécifiquement pour les applications de webinars, au

Plus en détail

Les sites Internet dynamiques. contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org

Les sites Internet dynamiques. contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Les sites Internet dynamiques contact : Patrick VINCENT pvincent@erasme.org Qu est-ce qu un site Web? ensemble de pages multimédia (texte, images, son, vidéo, ) organisées autour d une page d accueil et

Plus en détail

Introduction JOOMLA. Fonctionnalités. Avantages. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1. Joomla est un système de gestion de contenu CMS open source

Introduction JOOMLA. Fonctionnalités. Avantages. Hainaut P. 2013 - www.coursonline.be 1. Joomla est un système de gestion de contenu CMS open source JOOMLA Introduction Joomla est un système de gestion de contenu CMS open source Il permet la conception rapide de sites Web avec une présentation soignée et une navigation très simple C est l outil idéal

Plus en détail

Suzanne Harvey

<Créer un site Web. avec/> Suzanne Harvey aire l o c s texte n o c le Dans Suzanne Harvey Conseillère pédagogique en informatique Service local du RÉCIT Commission scolaire de Saint-Hyacinthe Québec, Canada suzanne.harvey@prologue.qc.ca

Plus en détail