18/04/13 ECO-TERRITORIALES.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "18/04/13 ECO-TERRITORIALES."

Transcription

1 18/04/13 ECO-TERRITORIALES. Utilisation Rationnelle des Energies LORIENT-AGGLOMERATION LAURENT LE DEVEDEC RESPONSABLE ENERGIES 1

2 Unité énergies : Le périmètre, les enjeux, Positionnement, organisation, missions, Stratégie : objectifs, résultats, L outil CEE. 2

3 UNITE ENERGIES - PERIMETRE 3ème agglomération de Bretagne, habitants, 19 communes dont 1 île, Lorient ha, Brandérion 1100 ha, Budget investissement 120 M, fonctionnement 200 M. 3

4 UNITE ENERGIES - ENJEUX Patrimoine géré et gestion des fluides : 200 bâtiments pour m², 70 sites en facturation, les autres en délégations (suivi CEP), 5 GWh pour TTC/an de facture fluides, Prise de compétence AEP et EU au 01/01/2012 = équipements pour une facture fluides de TCC/an, Gestion des fluides avec GEPWEB, Réflexion également, sur harmonisation GTB et développement télé relève 4

5 UNITE ENERGIES - POSITIONNEMENT Intégrée au pôle Ingénierie Gestion Techniques. Au sein de la Direction Architecture-Patrimoine Energies-Véhicules : 25 personnes : 1 Directeur, 12 à l Architecture, 7 à la maintenance du patrimoine bâti, 5 à l énergies, 2 à la gestion du parc de véhicules. Créée en 2010, Composée de 5 personnes : Un ingénieur, 4 techniciens et un poste administratif mutualisé dans la Direction. 5

6 UNITE ENERGIES - MISSIONS Faire baisser les consommations et dépenses en énergies et en fluide du patrimoine de Lorient Agglomération. Apporter expertise et conseils auprès des services de l agglomération, des communes, des SEM et délégataires pour leurs équipements. Développer les énergies renouvelables pour les équipements de la collectivité. Accompagner missions PCET, AGENDA 21 et ALOEN. 6

7 UNITE ENERGIES - ORGANISATION Pour l interne : Bureau d études et d optimisation des énergies et des fluides : 1 technicien CVC + 1 technicien Electricité (CFA-cfo-SSI) Optimisation et gestion des consommations et dépenses d énergie et d eau du patrimoine de Lorient Agglomération, Bureaux d études fluides et assistance pour les projets menées par l agglomération dans ces domaines, Exploitation et suivi des équipements de production énergétique conventionnelle et renouvelable rattachés au patrimoine de l agglomération, Proposition et suivi des travaux d amélioration énergétique du patrimoine, Accompagnement technique du développement des équipements et filières de la production d énergies renouvelables. 7

8 UNITE ENERGIES - ORGANISATION Pour l externe : Conseil en Energie Partagé pour les communes de l agglomération et pour les SEM. Mission assurée par 1 technicien CEP (depuis 2010). Pour l interne et l externe : Collecte et vente des CEE de l agglomération (depuis 2011), Collecte et vente des CEE pour le compte des communes de l agglomération (depuis 2012). Mission assurée par 1 technicien CEE-CEP. 8

9 UNITE ENERGIES - STRATEGIE Objectifs : définis par Agenda 21 PCET (2012) : 3*20 décliné en 4 axes, 21 chantiers et 50 actions, Un programme d actions pour l exemplarité de la collectivité, Amélioration des performance du patrimoine public (globale) : Stratégie : Suivi régulier des consommations et dépenses + affichage, < 100 kwh ep/m²/an + valorisation des CEE, Intégration des ENR, Construction neuve > réglementaire. Nomenclature stratégique par programme opérationnel, Enveloppe de redéploiement pour travaux d opportunité après diagnostics, Evaluations par le suivi des consommations. 9

10 UNITE ENERGIES - RESULTATS Des bâtiments neufs performants : Des réhabilitations performantes : Une consommation globale en baisse 17 %. 10

11 LES CEE POUR FAIRE QUOI Des investissements importants à prévoir pour atteindre les objectifs réglementaires et fixés par les élus, un dispositif financier de compensation mobilisable par les collectivités locales pour atténuer ces coûts : le Certificat d Economies d Energie n est pas une fin en soi, l objectif principal de la collectivité étant de diminuer ses consommations et dépenses énergétiques, mais un plus. Un dispositif vertueux dans lequel l énergie économisée est rémunérée et obligeant les fournisseurs d énergies à se mobiliser sous peine de pénalités. Les collectivités en tant que pourvoyeur de CEE et éligibles ont un rôle à jouer : Un enjeu financier important pour Lorient Agglomération. Le périmètre de mobilisation des CEE est large et couvre un grand nombre de politiques menées par Lorient Agglomération, le gisement financier induit est important. La valorisation des CEE nécessite de pouvoir mobiliser du temps pour, d une part identifier le gisement, d autre part élaborer les dossiers et développer l expertise nécessaire. 11

12 LES CEE UN OUTIL FINANCIER Le système des CEE repose sur la rencontre : D une demande de CEE : Des obligations d'économies d'énergie sont imposées aux fournisseurs d'énergie dits «obligés» (EDF, GDF-SUEZ, ALTERGAZ, TOTAL, GMS, Fioulistes ) en fonction de leur volume de vente. (Pénalité de 2 c / kwh). D une offre de CEE : Des personnes morales dites «éligibles» pouvant vendre des CEE : les collectivités, seules ou groupées. D un gisement d économies d énergie : Les travaux et actions permettant des économies d énergie et réalisés par les collectivités donnent lieu à l attribution de CEE. 12

13 LES CEE VALORISATION FINANCIERE Voie 1 : Obtention de CEE en nom propre : Après investissement : Dépôt du dossier de demande de CEE au pôle national CEE. La collectivité est alors inscrite sur le registre national électronique comme détenteur de CEE et peut les revendre à un demandeur (obligés ou courtiers). Voie 2 : Recherche d un partenariat : Avant investissement : la collectivité établit un contrat avec un obligé, afin d obtenir une contribution financière en échange de la cession des droits de réclamer les CEE. Prix de vente entre 0 et 2 c /kwhcumac : Cotation registre août 2012, 0,436 c /kwhcumac. 13

14 LES CEE EXEMPLE DE VALORISATION Opérations réalisées aux modules de l océan de Kerguelen à Larmor-Plage kwh cumac Valorisation financière Isolation des combles et des murs (456 m²) ,50 Fenêtre et porte fenêtre (53 m²) Éclairage (30 tubes fluorescents et 11 lampes fluocompactes) ,85 176,25 VMC simple flux autoréglable avec régulation ,30 Investissement ,00 La valorisation des opérations représente en général entre 5 et 10 % de l investissement 14

15 LES CEE UN OUTIL COMPLEXE Faire partie des éligibles : Collectivité ou groupement de collectivités. Réaliser sur son patrimoine des actions éligibles, OU être à l initiative d actions éligibles réalisées par un tiers. (Rôle Actif et Incitatif), Actions valorisables : Achevées depuis moins d'un an, Incompatibilité avec certaines aides de l ADEME (Fond Chaleur,...) N'ayant pas fait l'objet d'une autre demande de CEE, Travaux réalisés par des entreprises ou en régie sur les équipements existants ou ayant été fortement rénovés. Déposer en propre après réalisation sur le registre: une demande de plus de 20 Gwh cumac, par dérogation, possibilité, une fois par an, de déposer un dossier inférieur à ce seuil. OU Etablir en amont un partenariat avec un obligé 15

16 LES CEE UN OUTIL A USAGE MULTIPLE Périmètre large et gisement potentiel important : Bâtiments résidentiels : Plan bois, plan solaire TH, subvention isolation, Habiter mieux Tertiaire et industrie : Réseaux : 200 bâtiments, AEP-EU, traitement des déchets, Tertiaire et industrie privées en cours de réflexion. Transports : Agriculture : Eclairage extérieur, EP, transformateurs. Flotte de véhicules et transport urbain. Tracteurs, chauffage des serres 16

17 LES CEE UN OUTIL CHRONOPHAGE Temps important à passer pour mobiliser le gisement : Adosser la mission CEE à la mission CEP et inversement, Construction du dispositif de valorisation (1 ETP pendant 1 an), Ensuite, l animation du dispositif (0,5 ETP), L autre moitié de son temps, après la 1ère année, étant mise à profit pour renforcer la mission CEP, Recrutement d un Conseiller en Economie d Energies 09/11 : 1/ Valorisation de l ensemble des CEE de l agglomération, 2/ Mutualisation de la collecte et de la vente des CEE des communes de l agglomération. 17

18 LES CEE UN OUTIL MUTUALISABLE Démarche proposée aux communes : Convention entre l agglo et les communes intéressées, Constitution des dossiers de demande de CEE : Accompagnement du service énergies de Lorient Agglomération en amont pour maximiser le potentiel CEE des opérations communales, Élaboration des dossiers de demande de CEE par Lorient Agglomération et/ou par les communes. Principe de reversement des bénéfices aux communes moyennant une participation financière pour frais de gestion. 18

19 Les CEE - CONTACTS Pour en savoir plus, Tél.: Laurent LE DEVEDEC, ingénieur de l unité Energies de Lorient Agglomération Tifenn ALLIO, technicienne à l unité Energies de Lorient Agglomération en charge des CEE 19

Certificats d Economies d Energie (CEE)

Certificats d Economies d Energie (CEE) Certificats d Economies d Energie (CEE) Comment utiliser le dispositif pour une collectivité? 25 septembre 2014 Cyrielle Borde, Service Climat, ADEME Sommaire Dispositif des Certificats d économies d énergie

Plus en détail

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E.

Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Audits et Suivis énergétiques Session 2010 2011 C.E.E. Syndicat Départemental d Électricité et d Énergies de Lot-et-Garonne 26 rue Diderot 47031 AGEN Cedex Tél : 05 53 77 65 00 Fax : 05 53 77 72 78 www.sdee47.fr

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries. Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Dispositif des Certificats d Économies d Énergie ZOOM Industries Laure Fontaine Florence Morin ADEME Direction régionale Franche-comté Sommaire Bilan de la 1 ère période Actions éligibles Principes et

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certificats d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé Rencontres énergie Ener gence 18 mars 2014 - Lesneven direction régionale de l environnement, de l'aménagement et du logement de

Plus en détail

Certificats d Économie d Énergie (CEE)

Certificats d Économie d Énergie (CEE) Certificats d Économie d Énergie (CEE) «Retour sur les opportunités du dispositif pour les collectivités» VILLE DE BESANCON DIRECTION MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Laurent LUPINELLI La politique environnementale

Plus en détail

Collectivités & Certificats d économies d énergie

Collectivités & Certificats d économies d énergie Collectivités & Certificats d économies d énergie Club Energie - Saint Pierre - 23 mars 2010 AMORCE 560 adhérents : 390 collectivités (regroupant 55 millions d habitants) ; 170 entreprises 4 Régions ;

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? Les Outils de Financement proposés Mutualisation Fonds Efficacité Energie Fonds Efficacité Energie Travaux de rénovation Certificats d Economie d Energie 1 Mutualisation

Plus en détail

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé

Transition énergétique des collectivités. Comité de pilotage Conseil Energie Partagé Transition énergétique des collectivités Comité de pilotage Conseil Energie Partagé PAYS RUTHENOIS / CEP Pays Ruthénois: 8 salariés 57 communes 93 000 habitants 5 M /an d énergie Programme Matin (09:00)

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Economies d Energie

Dispositif des Certificats d Economies d Energie Dispositif des Certificats d Economies d Energie Séminaire EFE / Performance énergétique des bâtiments 26 mai 2009 Luc BODINEAU / ADEME 1 Partie I Principes et fonctionnement du dispositif Partie II Intérêt

Plus en détail

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy

Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Présentation du dispositif des Certificats d Economies d Energie et de l offre de valorisation SIGERLy Par Florence Mallein Responsable CEP Septembre 2015 [1] Le principe du dispositif Création par les

Plus en détail

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat

Conférence technique. 25 juin 2015 Maison de l Habitat Conférence technique Comment une collectivité peut elle financer ses travaux avec les CEE? Les différentes solutions et retours d expériences Synthèse des acteurs et du fonctionnement du dispositif Font

Plus en détail

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015

COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 COLLOQUE CEEs / Atelier collectivité 05 octobre 2015 Synthèse de l atelier POINTS DE BLOCAGE : - Une méconnaissance du dispositif et des possibilités de valorisation - Chargés d opération / Entreprises

Plus en détail

Pack énergie. Énergie

Pack énergie. Énergie Pack énergie Énergie Le Pack Énergie Avec le Pack Energie, le SDE 18 s engage auprès de ses Collectivités adhérentes en proposant un service personnalisé afin de les aider à maîtriser leurs consommations

Plus en détail

Présentation du service

Présentation du service Présentation du service Conseil en Energie Partagé (CEP) en Pays Vallée de la Sarthe Mutualiser un technicien spécialisé en énergie pour proposer un conseil personnalisé et ainsi faire des choix pertinents

Plus en détail

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public

Les Certificats d économie d énergie. Éclairage Public Les Certificats d économie d énergie Éclairage Public Principe Obligation des fournisseurs d'énergie («obligés») à réaliser des actions d'ure ou acheter CEE, sinon pénalité Autres acteurs («éligibles»)

Plus en détail

Avis d appel à partenariat

Avis d appel à partenariat Avis d appel à partenariat Pour la valorisation financière des opérations réalisées par la Région Picardie et éligibles aux Certificats d Economies d Energie Date limite de réception des candidatures :

Plus en détail

CR GT n 1 du 15 mars : Energie et patrimoine communal

CR GT n 1 du 15 mars : Energie et patrimoine communal CR GT n 1 du 15 mars : Energie et patrimoine communal 19 personnes au total avec intervenants (voir feuille de présence ci jointe) 1-Intro et objectifs du GT : -Genèse de ce GT : objectif Plan Climat du

Plus en détail

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007

et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de Titre public Présentation du 13 décembre 2007 et Communes associées d Hellemmes et Lomme Maintenance globale de suite l éclairage du titre public Titre Présentation du 13 décembre 2007 Lille : Une référence Européenne Programme Européen GREENLIGHT

Plus en détail

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne

et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne Tiers Investissement et facteur 4 Rénovation énergétique des logements Assises Régionales de la Précarité Energétique 28 juin 2011 Châlons-en-Champagne La Caisse des Dépôts au service du territoire Quatre

Plus en détail

Etat lieux et accompagnement

Etat lieux et accompagnement HERAULT ENERGIES Etat lieux et accompagnement >> Rénovation performante des écoles en climat Méditerranéen Hérault Energies en 2015 97% de communes de l Hérault adhérentes 718 778 habitants 3 EPCI adhérents

Plus en détail

Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement. Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty

Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement. Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty Certificats D Economie d Energie (CEE) : un instrument de financement Salon ORIZON - Mardi 2 octobre 2013 Steeve Benisty Introduction En France dans le contexte de l application du protocole de Kyoto,

Plus en détail

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie

Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Introduction Les enjeux de l efficacité énergétique dans la plasturgie Intervenant - Fédération de la Plasturgie et des composites Intervenant - EDF Entreprises Intervenant - ACDI 1 Document : compléter

Plus en détail

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie

Atelier OSE. Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Atelier OSE Etude prospective métiers et compétences du Management de l énergie Présentation Le CUEEP Littoral - Service Formation continue, apprentissage et VAE de l ULCO - Le CUEEP a des activités: -

Plus en détail

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie

Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Plateforme Climat n 7 Certificats d Economie d Energie Compte rendu Capucine LECLERCQ 05/07/2013 Depuis le 1er Juillet 2006, un dispositif national permet aux collectivités territoriales de

Plus en détail

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie

ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008. ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie ByTheWayCreacom - Référence : 6347 - mars 2008 ENTREPRISES Les Certificats d Économies d Énergie Sommaire Le mot de l Ademe a raréfaction des énergies fossiles et la prise en compte progressive des impacts

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie

Dispositif des Certificats d Économies d Énergie Dispositif des Certificats d Économies d Énergie 2ème période 2011-2013 Guide pour la constitution d un dossier de demande d une opération spécifique Septembre 2011 Cyrielle BORDE, Coordinatrice CEE au

Plus en détail

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013

Réhabilitation en copropriétés. Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Réhabilitation en copropriétés Diagnostics et financements Club des Conseils syndicaux, 14 Janvier 2013 Conseils gratuits et indépendants Maitrise de l énergie, efficacité énergétique et énergies renouvelables

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles

Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles Comment financer son projet de rénovation? les aides possibles De multiples possibilités Lamballe Communauté National Liées à votre situation Des aides différentes en fonction de votre situation : Statut

Plus en détail

Réunion d'information sur les certificats d'économie d'énergie. Moutiers le 12/11/13

Réunion d'information sur les certificats d'économie d'énergie. Moutiers le 12/11/13 Réunion d'information sur les certificats d'économie d'énergie Moutiers le 12/11/13 1 Sommaire Accueil (15') Présentation des Certificats d'économie d'énergie (45') Définition Fonctionnement Valorisation

Plus en détail

L offre 2016 Transition Energétique

L offre 2016 Transition Energétique L offre 2016 Transition Energétique Les priorités d intervention de l ADEME Aquitaine Limousin Poitou-Charentes Animation, aides à la décision, études de projets - Bâtiments : «Massification» de la rénovation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE. actions. rénovation. cumac. TWh90. cumac. efficacité. TWh255. énergie. Collectivités. Connaître pour agir

CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE. actions. rénovation. cumac. TWh90. cumac. efficacité. TWh255. énergie. Collectivités. Connaître pour agir CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE actions 345 TWhcumac rénovation cumac efficacité énergie TWh90 TWh255 cumac Collectivités Connaître pour agir SOMMAIRE LE MOT DE L ADEME Le mot de l ADEME PRÉAMBULE Historique

Plus en détail

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE»

GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» GT PLAN BATIMENT DURABLE «DU DIAGNOSTIC A L USAGE» Contribution EDF 1. VOUS IDENTIFIER Structure : Electricité de France Direction Commerce Nom, Prénom : Chantal Degand Chef de département à la Direction

Plus en détail

EDF DCECL Méditerranée

EDF DCECL Méditerranée EDF DCECL Méditerranée Le Groupe EDF Les CEE AICVF.LR Gilbert RUMEAU 06.08.75.33.60 13 Janv 2011 Montpellier 14 Janv 2011 Perpignan Le groupe EDF, un énergéticien présent sur l ensemble des métiers de

Plus en détail

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle

Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Document pour les particuliers faisant construire une maison individuelle Les chocs pétroliers des années 70 nous ont fait réaliser que si nos logements étaient confortables, c était au prix d une utilisation

Plus en détail

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015

Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT. 10 septembre 2015 Révision du SCOT du Pays de Brest DIAGNOSTIC ÉNERGIE - CLIMAT 10 septembre 2015 Diagnostic Énergie Climat du territoire : 1 Les objectifs de la loi de transition énergétique pour la croissance verte et

Plus en détail

Etat lieux et accompagnement

Etat lieux et accompagnement HERAULT ENERGIES Etat lieux et accompagnement >> Rénovation performante des écoles en climat Méditerranéen Hérault Energies en 2015 97% de communes de l Hérault adhérentes 718 778 habitants 3 EPCI adhérents

Plus en détail

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie

Total Energie Gaz. vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique. Certificats d Economies d Energie Total Energie Gaz vous accompagne dans vos démarches d efficacité énergétique Certificats d Economies d Energie l efficacite energetique : un enjeu economique et environnemental majeur Répartition de la

Plus en détail

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009

ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE. 25 Novembre 2009 ETUDE PROSPECTIVE SUR L EMPLOI ET LA FORMATION LIÉS À L EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DANS LE DOMAINE DU BÂTIMENT SYNTHÈSE 25 Novembre 2009 Le contexte de la démarche Le bâtiment, un secteur concerné de façon

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LES CERTIFICATS D ÉCONOMIES D ÉNERGIE LE CONTEXTE Un marché de l énergie fortement questionné Un marché de l énergie durablement haussier qui entraîne une perception nouvelle de l énergie l énergie est

Plus en détail

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs

Réunion publique Charente-Arnoult Cœur de Saintonge Fédération Française du Bâtiment RGE Dupré ambassadeurs Réunion publique Organisée par la Communauté de Communes Charente-Arnoult Cœur de Saintonge avec les participations de la Fédération Française du Bâtiment, de l entreprise RGE Dupré et des ambassadeurs

Plus en détail

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42

Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g. Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 jeudi 30 avril 2009 Polititques énergétiques locales : Consommer, produire, gérer, g inciter Les compétences optionnelles «Energies» - SIEL 42 Philippe DURIEU DGA durieu@siel42.fr Gérard SAVATIER Responsable

Plus en détail

MAITRISE DE L ENERGIE Orientations et objectifs de l ADEME

MAITRISE DE L ENERGIE Orientations et objectifs de l ADEME MAITRISE DE L ENERGIE Orientations et objectifs de l ADEME Secteur bâtiment Fanny ALLANEAU ADEME Lorraine Chargée de mission Energie-Bâtiment Le contexte «bâtiment et énergie» Amélioration de la performance

Plus en détail

Groupe de Travail Logement Social

Groupe de Travail Logement Social Groupe de Travail Logement Social MEMBRES DU GT LOGEMENT SOCIAL Président PLAN BATIMENT GRENELLE S DAMBRINE assisté de D AUBERT et C di COSTANZO (USH) J GATIER Association régionales d HLM AR Habitat Nord

Plus en détail

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie

DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie DREAL Bretagne : présentation des certifica ts d'économie d'énergie Les certificats d'économies d'énergie (CEE) DREAL - Isabelle Le Corguillé CCI Rennes 3 mars 2015 DREAL Bretagne : présentation des certifica

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE)

Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE) Outil de calcul des Certificats d'économie d'énergie (CEE) Présentation de l outil Juillet 2012 Sommaire Le dispositif des CEE en bref Prise en main rapide de l outil Aides et informations complémentaires

Plus en détail

Certificats d Économie d Énergie

Certificats d Économie d Énergie Certificats d Économie d Énergie Bilan de la 1 ère période 2006-2009 Objectifs de la 2 ème période 2011-2013 1 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement Franche-Comté www.franche-comte.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS :

1. CONTEXTE : 2. CADRE GENERAL DE L APPEL A PROJETS : Appel à projets Bâtiments Aquitains Basse Consommation REGLEMENT 1. CONTEXTE : Réduire la consommation d énergie est une nécessité pour répondre aux défis du changement climatique et à l épuisement des

Plus en détail

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets

Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets La récupération de chaleur fatale, une source d énergie compétitive pour l industrie et les collectivités Apport des certificats d économie d énergie dans le financement des projets Daniel CAPPE - Vice-président

Plus en détail

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils

SOMMAIRE EDITO. Agenda 21. Objectifs et moyens. Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation. Outils PLAN CLIMAT-ENERGIE TERRITORIAL DE Poitiers Février 2013 SOMMAIRE Agenda 21 Objectifs et moyens Plan de lutte contre le changement climatique Atténuation Adaptation Outils EDITO Une collectivité pionnière

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux

Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne. Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Rénovation énergétique des bâtiments en Bretagne Propositions pour un accompagnement et un financement des travaux Édito E Chiffres clés bretons Objectifs de la Bretagne* n 2014, le Conseil régional de

Plus en détail

Avec les Témoignages de chefs d entreprise

Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! Avec les Témoignages de chefs d entreprise Énergie : l économiser, la produire! I- Le contexte énergétique II- Les économies d énergie III- Produire de l énergie renouvelable

Plus en détail

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine

ENTRETIEN ET SECURITE. Batigère Ressources - Développement & Patrimoine ENTRETIEN ET SECURITE Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 9ESH 1 Coop d HLM 70 000 logements, 1 350 collaborateurs Batigère Ressources - Développement & Patrimoine 1 Batigère Ressources -

Plus en détail

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE)

Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) Ordonnance sur le Fonds communal pour l efficacité énergétique (Ordonnance FCEE) du 10 juillet 2012 (Etat le 1 er janvier 2016) Le Conseil municipal, sur la base du droit supérieur, sur la base du règlement

Plus en détail

Généralités et Exigences

Généralités et Exigences Généralités et Exigences Fédération Française du Bâtiment Basse-Normandie lenotref@bnormandie.ffbatiment.fr 02.31.27.70.53-06.48.77.95.04 Respect de tous les gardes fous RT2005 + 50 kwh EP /m 2.an + étanchéité

Plus en détail

"Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte?

Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? "Les incitations fiscales, les certificats d'économie d'énergie, la fiscalité verte? ingéniosité Crédit images J. DOMEAU Quelles sont les vraies opportunités de développement pour vos entreprises?" 1 Contexte

Plus en détail

Energie. Les certificats d économies d énergie

Energie. Les certificats d économies d énergie FICHE PEDAGOGIQUE DOMAINE Sous-domaine Energie Les certificats d économies d énergie Les certificats d économies d énergie (CEE ou C2E) ont été créés par les articles 14 à 17 de la loi de programme sur

Plus en détail

NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014

NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014 LE GROUPEMENT DE COMMANDES DU SIGEIF POUR L ACHAT DE GAZ ET DE SERVICES D EFFICACITÉ ENERGETIQUE NOUVEL APPEL D OFFRES POUR LA PÉRIODE 2012-2014 Le groupement de commandes du Sigeif en 2012 Les 267 membres

Plus en détail

ENERGIE Cahier des Charges 4 Synthèse

ENERGIE Cahier des Charges 4 Synthèse ENERGIE Cahier des Charges 4 Synthèse Des logos de l Eco Guide aux dendrites des Flocons Verts : L Eco Guide des stations de montagne se compose de 7 thématiques - Transport, Energie, Aménagement, Eau,

Plus en détail

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012

RÉGLEMENTATION. 5. thermique. historique des réglementations... p..340. la rt 2012 338 memento 2013 RÉGLEMENTATION 5. thermique historique des réglementations... p..340 la rt 2012 Les nouveautés... p..341 Les indicateurs et exigences... p..341 Les dispositifs de contrôle... p..343 La

Plus en détail

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau)

Action 1 : Economiser les flux (énergie et eau) Objectif 1.1 Diminuer les consommations énergétiques de la commune et des services municipaux Services partenaires Tous les services Lutte contre le changement climatique et protection Partenaires à associer

Plus en détail

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016

Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 Appel à Manifestations d Intérêt Champagne-Ardenne 2015-2016 DEPLOIEMENT LOCAL DE PLATEFORMES DE RENOVATION ENERGETIQUE DE L HABITAT PRIVE Date limite de dépôt du dossier pour un financement 2015 : 11/09/2015

Plus en détail

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015

ACTE HLM 2016-2020. pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique. Les engagements du Mouvement Hlm. Du 22 au 24 septembre 2015 ACTE HLM 2016-2020 Les engagements du Mouvement Hlm pour Agir pour le Climat et la Transition Énergétique Du 22 au 24 septembre 2015 Du 22 au 24 septembre 2015 Préambule En 1972, la Conférence des Nations

Plus en détail

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET

A LIRE ATTENTIVEMENT AVANT DE TRAITER LE SUJET SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS CONCOURS INTERNE ET DE TROISIEME VOIE DE TECHNICIEN TERRITORIAL SESSION 2012 EPREUVE Elaboration d un rapport technique rédigé à l aide

Plus en détail

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire.

Les projets des lauréats devront obligatoirement être situés sur le territoire régional des Pays de la Loire. Maison individuelle exemplaire : éco-innovante et reproductible Règlement de l appel à projets Date limite de réception des dossiers : 1 er octobre 2009 12 h Objectifs de l appel à projets Le secteur du

Plus en détail

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE

Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Détails et explications sur la mise en œuvre du programme EMERGENCE FILIERE CLIMATISATION/CHAUFFAGE SOLAIRE Daniel Mugnier Amandine Le Denn TECSOL SA Introduction Cheminement actuel ADEME DR ADEME DER

Plus en détail

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013

Les consommations d énergie en entreprise, introduction. Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Les consommations d énergie en entreprise, introduction Club QSE / DD du 10 octobre 2013 Plan de l intervention 1) Contexte et enjeux des économies d énergie 2) Rappel sur les aides financières aux entreprises

Plus en détail

Lefèvre Pelletier & associés Avocats

Lefèvre Pelletier & associés Avocats Lefèvre Pelletier & associés Avocats Atelier 2 C - 11h30 12h30 Atelier 2C : les certificats d économie d énergie (CEE) En association avec Véronique Lagarde Avocat Associé Le régime des «CEE» après la

Plus en détail

Certificats d Economie d Energie Le groupe technique Agriculture au bénéfice du secteur horticole Colloque CEE-ATEE Lyon, 27 septembre 2011 Astredhor, Institut technique de l horticulture 44 rue d Alésia,

Plus en détail

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE

Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE Gisements d économies d énergie dans l industrie et Mesures incitatives à l Utilisation Rationnelle de l Energie en BRETAGNE 1 INDUSTRIE Gisements techniques et théoriques d économie d énergie à partir

Plus en détail

LES AIDES FINANCIÈRES ET CEE MATINEE TECHNIQUE RENOVATION DES ECOLES

LES AIDES FINANCIÈRES ET CEE MATINEE TECHNIQUE RENOVATION DES ECOLES LES AIDES FINANCIÈRES ET CEE MATINEE TECHNIQUE RENOVATION DES ECOLES L HERMITAGE 12 décembre 2013 Les principales aides financières q Appel à projet Eco- Faur - Aide de 50 % pour les études préalables,

Plus en détail

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE)

LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) LES CERTIFICATS D ÉCONOMIE D ÉNERGIE (CEE) Présentation COPIL PREDIM 30/10/2015 Dany Nguyen-Luong et Robert Allio Image ATEE/ADEME/PNCEE CEE : DÉFINITION et LÉGISLATION Les CEE (loi POPE 2005) incitent

Plus en détail

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT

PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT PLAN LOCAL ENERGIE - ENVIRONNEMENT Un territoire, une collectivité, un PLEE Pourquoi faire un PLEE? Dans le domaine de l énergie et de l environnement, la collectivité est consommatrice, mais aussi productrice,

Plus en détail

L éco prêt à taux zéro :

L éco prêt à taux zéro : L éco prêt à taux zéro : - Description et objectif : Destiné à financer les rénovations thermiques représentant des montants importants, c est l une des principales mesures financières du Grenelle Environnement

Plus en détail

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims

Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué Lundi 7 décembre 2015 Une OPAH pour réhabiliter les logements privés anciens de l agglomération de Reims Communiqué COMMUNIQUE Pour la 1 re fois, une OPAH pour l ensemble des 16 communes de

Plus en détail

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature :

Nom du diagnostiqueur : Olivier Sauner N de certification : CPDI1623 Délivré par : ICERT Signature : DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

L application de la réglementation thermique RT 2012

L application de la réglementation thermique RT 2012 L application de la réglementation thermique RT 2012 Présentation du 30 mai 2013 à l ASDER Alain GUILLOT Service Habitat et Construction de la DDT Savoie 1 La réglementation RT 2012 à compter du 1 er janvier

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE SARL 12 Lot le Vignaud 1 30980 LANGLADE Tel/Fax : 04 66 01 18 19 Mobile : 06 84 66 90 70 Email : g-diatic@orange.fr D P E DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et

Plus en détail

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire

Atelier 4. Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire Atelier 4 Appréhender la question énergétique à l échelle du territoire 26 Février 2010 UNE AEU DANS LE CADRE DU PLU 10 thématiques en quatre ateliers Atelier n 1 Biodiversité Paysages et patrimoine Atelier

Plus en détail

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL -

CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - CONTRAT D APPUI A LA PERFORMANCE TOURISME - TOURISME FLUVIAL - OBJECTIFS Dans un contexte de concurrence et de concentration des opérateurs, les PME doivent s adapter et renouveler leur offre de service

Plus en détail

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS

Atelier CLER 1er décembre 2010. Sébastien DELMAS Futurs labels Effinergie Atelier CLER 1er décembre 2010 Sébastien DELMAS 1. Présentation du Collectif Effinergie 2. Les actions mises en œuvre 3. Les labels 4. Les actions en cours 5. Point sur la RT 2012

Plus en détail

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat

Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Améliorer l efficacité énergétique de son habitat Aujourd hui, face aux problèmes climatiques et environnementaux, les réglementations, notamment suite au Grenelle de l environnement, se multiplient. Elles

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

PRELUDDE - Fiches actions 2014

PRELUDDE - Fiches actions 2014 PRELUDDE - Fiches actions 2014 Règles générales concernant les contributions apportées par l ADEME et la Région et les modalités d intervention retenues Chaque fiche présente pour chaque partenaire les

Plus en détail

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements

Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Rénovation de l'ancien : tout savoir sur les subventions mobilisables pour financer les travaux d'amélioration des logements Réunion de présentation Adile BENZEKRI, chargé d opérations au CDAH-PACT 1.

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Décret n 2006-1147 du 14 septembre 2006 et arrêté du 15 septembre 2006 relatif au diagnostic de performance énergétique pour les bâtiments à usage principal d habitation

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables

Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Comment concevoir un projet de production d énergies renouvelables Pascal Quénéa Quénéa Energies Renouvelables Energence 29 septembre 2015 Sommaire I - Présentation de l entreprise II - Présentation de

Plus en détail

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42

RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Marc DELORME Inter Forêt-Bois 42 RT 2012 et RT2020 : pourquoi utiliser le bois? Quelques rappels sur la RT2012 et le projet de RT2020. RT2012 et RT2020 :

Plus en détail

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon

Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon. Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Proposition de plan d action pour le développement de l énergie solaire dans le Grand Lyon Note de cadrage à l attention du Grand Lyon Le projet POLIS (identification et mobilisation du potentiel solaire

Plus en détail

Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables

Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables Direction Productions et Energies Durables Service Réseaux et Energies Renouvelables Appel à projets national «Grandes installations solaire thermique de production d eau chaude» Date limite de réception

Plus en détail

MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009

MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009 MITECH Réunion d avancement du 24 septembre 2009 Mitech: rappel des cibles du projet Une cible : les maisons construites entre 1945 et 1975 (aucune isolation thermique) Un objectif : mettre en place une

Plus en détail

Réunion thématique sur l éclairage public Pays des Vosges Saônoises. 29 octobre 2013

Réunion thématique sur l éclairage public Pays des Vosges Saônoises. 29 octobre 2013 Réunion thématique sur l éclairage public Pays des Vosges Saônoises 29 octobre 2013 1 2 Le Plan Climat Energie Territorial (PCET) Démarche initiée par le Pays en 2012. Introduction Intervention du SIED

Plus en détail

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde

Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Un territoire rural en Aquitaine : autonomie possible, transition lourde Michel FEYRIT SIPHEM et Groupe Aquitain de Recherche en Economie Prospective Rencontres régionales Poitou-Charentes Ressources,

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse :

Diagnostic de performance énergétique logement (6.1) N : Valable jusqu au : Type de bâtiment : Année de construction : Surface habitable : Adresse : Diagnostic pour les logements à chauffage individuel ------------------------------------------------------------------------------ Les consommations sont établies à partir d un calcul conventionnel Diagnostic

Plus en détail

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY

SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY SYNDICAT DU PAYS MIDI-QUERCY Diagnostic énergétique du Pays Midi-Quercy Note de synthèse Mai 2006 SOMMAIRE DIAGNOSTIC ENERGETIQUE DU PAYS MIDI QUERCY... 3 1- L OPERATION... 3 1.1- LE CONTEXTE DE L OPERATION...3

Plus en détail

Les solutions solaires thermiques compétitives

Les solutions solaires thermiques compétitives Mercredi 06 novembre 2013 Les solutions solaires thermiques compétitives Intervenants : Valérie LAPLAGNE, responsable ENR, UNICLIMA Philippe GAY, Coordinateur de missions, ENERPLAN RASSEMBLONS NOS ENERGIES

Plus en détail