Présentation de TV RENNES 35

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Présentation de TV RENNES 35"

Transcription

1 Présentation de TV RENNES 35 TV Rennes 35, née en 1987, il y a 20 ans, est l une des premières télévisions locales à avoir défriché le paysage audiovisuel et démontré l intérêt et l attente du public mais aussi l une des télévisions locales qui, peu à peu, d expériences en expériences, ont adapté leur grille de programmation et leur produit pour répondre au souhait spécifique d un public singularisé par un territoire. Les convictions et les raisons qui ont fait naître TV Rennes 35 il y a 20 ans sont aussi celles qui font que TV Rennes 35 souhaite compléter sa diffusion en accédant à une fréquence analogique hertzienne et la diffusion en numérique (TNT et câble numérique) lui permettant d être reçue par tous les téléspectateurs de la zone de diffusion concernée. Un acteur du pluralisme, un média respecté - Identité locale, pluralisme et démocratie locale. La première mission de TV Rennes 35 est de participer à un pluralisme de l information locale et d offrir un espace de démocratie, de tolérance et d expression de toutes les sensibilités. Cette première mission est conduite avec une vigilance extrême et fait la fierté d une chaîne qui n a jamais été prise en défaut sur ce terrain depuis plus de 19 ans et qui lui vaut le respect et le soutien de tous les acteurs quelles que soient leurs sensibilités. On mesure aujourd hui face à une extension constante de nos horizons combien il est difficile d exister dans un contexte de globalisation, contexte générateur de dérives dès qu il n est pas compensé par un ancrage local. Pour les diverses communautés, l absence de terrains de représentation dans les médias est source d exclusion et de fracture sociale, autant de termes dont on mesure de plus en plus la désastreuse portée. C est à la réussite de cette première mission de pluralisme que nous devons la tenue de l un des objectifs de la chaîne, faciliter l ancrage identitaire des habitants et l appropriation du territoire de vie. Un acteur social - Lien social, découverte et ouverture Offrir un espace d expression où recueillir et diffuser la parole des habitants permet d atteindre un objectif qui est l apanage des médias de proximité : celui de concourir à tisser du lien social. Au-delà des limites géographiques concernées par la télévision locale, les espaces d expression peuvent nous relier au monde. Un média de proximité n est en rien autocentré et l universalité des préoccupations humaines s exprime également au niveau local. Les spécificités rennaises n ont de sens que confrontées au reste du monde et affirmer que les documentaires ou les programmes traitant d autre chose que de nos bordures de trottoir n ont pas de place sur une télévision locale, reviendrait à nier l intérêt de pages nationales ou internationales dans la presse locale. Ces différents objectifs servis par TV Rennes 35 depuis 20 ans se retrouvent ainsi résumés dans l expression «connaître sa ville pour comprendre le monde».

2 Organigramme

3 Les métiers de la télévision - Rédacteur en chef : Que fait-il? Le rédacteur en chef définit la ligne éditoriale du journal ou de l émission qu il dirige. Il choisit les articles à écrire ou les sujets à filmer et en contrôle le contenu. Il est responsable de l équipe de journalistes qui compose sa rédaction. Comment travaille t-il? Avec le rédacteur en chef adjoint et les chefs de rubriques, le rédacteur en chef définit les sujets qui seront rédigés ou tournés par les journalistes. Il intervient sur la construction du journal ou de l émission en choisissant la place des articles, des illustrations ou des reportages. Il organise des conférences de rédaction avec les journalistes, donne son accord pour le lancement d enquêtes. Il fait aussi office d intermédiaire entre la direction de l entreprise et la rédaction. Où exerce t-il? Le rédacteur en chef est salarié d un journal, d une station de radio ou d une chaîne de télévision. Il se déplace beaucoup... au sein de sa rédaction! Les + et les Les + : Le rédacteur en chef multiplie les contacts, à l extérieur comme à l intérieur du groupe pour lequel il travaille. Les - : Ses horaires sont parfois contraignants, notamment quand il travaille pour un quotidien. - Journaliste reporter d images et monteur (JRIM) : Que fait-il? Le journaliste reporter d images, dit JRIM, exerce trois métiers à la fois : caméraman, journaliste et monteur. Il réalise des reportages dans leur globalité, depuis le choix du sujet jusqu au montage et au mixage, en passant par la recherche d informations et l organisation d interviews. Comment travaille t-il? Le JRI est entièrement responsable des sujets qui lui sont confiés. Sa mission débute par une enquête de terrain au cours de laquelle il recueille le maximum d informations et de témoignages. Il effectue un repérage du lieu de tournage avant de filmer. De retour à sa table de travail, le JRI réalise le commentaire qui accompagne les images et monte le reportage : d une heure de film, il ne gardera souvent que quelques minutes. Où exerce t-il? Dehors en reportage ou installé dans une salle de montage, il travaille seul ou accompagné d un rédacteur, d un preneur de son ou d un éclairagiste. Les + et les Les + : Le JRIM organise son travail comme il l entend : un point positif pour les esprits indépendants! Les - : Souvent en déplacement, il lui est parfois difficile de concilier vie professionnelle et vie de famille.

4 - Régisseur technique Que fait-il? Le régisseur est présent sur tous les plateaux de films ainsi que sur les émissions télévisées, les pièces de théâtre et les concerts. Son objectif principal est de faciliter le déroulement des tournages en prenant en charge l intendance et la logistique. Comment travaille t-il? Le régisseur facilite le quotidien d un tournage, que ce soit celui d un film ou d une émission de télé. Il loue le matériel technique, les caméras, les lumières, les câbles, etc. Il s arrange pour obtenir les autorisations de filmer une scène sur un lieu public, par exemple. Il prend en charge la réservation des chambres et prévoit les repas. En contact permanent avec l ensemble des équipes présentes sur un tournage de film ou lors de l enregistrement d une émission télévisée, il répond à toutes leurs attentes matérielles! Où exerce t-il? Le régisseur passe son temps à courir d un bout à l autre du plateau. Mais pour préparer les nouveaux tournages, il doit aussi se rendre sur les lieux afin de s assurer que tout sera prêt à l arrivée des équipes. Son statut est le plus souvent celui d intermittent du spectacle. Les + et les Les + : Le régisseur joue un rôle essentiel. Il facilite la vie des comédiens, présentateurs et techniciens qui s adressent à lui en cas de souci! Les - : Santé fragile, s abstenir! Le régisseur vit à 100 km/h et se consacre entièrement à son travail. De plus, stress, pression et fatigue sont au rendez-vous.

5 Diffusion de TV RENNES 35 - En diffusion sur la câble numérique, canal 17 Historiquement diffusée sur le câble depuis 1987, TV Rennes 35 franchit un nouveau cap de son histoire en passant en diffusion numérique le 17 octobre La chaîne est donc désormais accessible avec une qualité d image et de son optimale, pour tous les abonnés Numericable à Rennes, Cesson-Sevigné et Saint-Jacques-de-la-Lande. Nombre d abonnés au câble numérique : foyers - En diffusion analogique hertzienne, canal 62 L entreprise a commencé en 2005 avec l autorisation du CSA de mettre en oeuvre une période expérimentale de diffusion hertzienne de neuf mois qui a permis de valider la faisabilité de nos ambitions le 14 novembre Capacité hertzienne : habitants Ci-joint carte de la diffusion hertzienne de TV RENNES 35 - En diffusion numérique sur la TNT, canal 20 Faire partie de l offre numérique nous permet d être associer à un mode de diffusion qui vise à remplacer dans les prochaines années la diffusion télévisuelle traditionnelle. Bassin de couverture potentiel : habitants Taux d équipement TNT en Ille et Vilaine : 30% soit habitants Ci-joint carte de diffusion TNT - En diffusion simultanée sur Internet sur : Consciente de l essor d Internet dans la sphère audovisuelle TV RENNES 35 diffuse depuis le 8 janvier 2007 ses programmes en simultanée sur son site. Nombre de visites entre le 26 octobre 2007 et le 25 novembre 2007 : visites

6 Une journée à la télévision 1. Décision : Lors de la réunion, chaque matin, les journalistes décident de quels événements ils vont parler. 2. Recherche d informations : Les journalistes cherchent de la documentation, posent des questions, prennent des notes. Ils contactent plusieurs personnes pour avoir des avis différents. 3. Tournage : Le caméraman filme les interviews et les lieux où se passent les événements. 4. Montage : Le journaliste travaille avec le monteur de vidéo pour monter les reportages. 5. Sonorisation : Le journaliste travaille avec l ingénieur du son, qui met le son sur les images : des commentaires, de la musique, des voix, des sons enregistrés pendant le tournage. 6. Direct : Le journaliste travaille avec l ingénieur du son et le réalisateur. Le journaliste présente le journal dans le studio (en direct) et annonce les reportages du jour (qui ont été filmés pendant la journée).

7 L émission «Rue de la Quintaine» Aller à la rencontre des habitants est l axe majeur de notre ligne éditoriale. Cette année, nous avons souhaité leur rendre l invitation en leur ouvrant les portes de notre studio dans un nouveau rendezvous quotidien d une heure : «Rue de la Quintaine». Véritable visite guidée de TV RENNES 35, dès 18h00 l émission emmène le téléspectateur au coeur de la chaîne, dans l envers du décors, pour qu il s y sente comme chez lui. Elle sera le point de convergence de l ensemble de notre programmation visant à donner plus de fluidité et de visibilité à notre antenne. Extraits d émissions, de films, de concerts, elle joue une sorte de rôle pédagogique qui permet à nos téléspectateurs de mieux appréhender et connaître nos différentes propositions de rendez-vous. La première partie, de 18h00 à 18h30 est très généraliste et pleine de surprises. La deuxième, de 18h45 à 18h55, s inscrit dans le prolongement de notre journal d information en offrant un droit de poursuite de l actualité principale du jour : les journalistes viennent nous présenter leurs reportages, accueillir des invités et animer des débats contradictoires. Cinq jours, cinq présentateurs, cinq ambiances différentes mais toujours dans la convivialité et a bonne humeur, «Rue de la Quintaine» accueille de nombreux invités qui donnent un éclairage différent de l actualité locale en complément de nos rendez-vous habituels d information. Découpage de «Rue de la Quintaine» : - 18h00: Intro Rue de la Quintaine Sommaire Rappel des titres du journal Dessin de Loïc Schwartz - 18h04: Rouge et Noir Les «Rouge et Noir» font chaque jour de la semaine l objet d une émission de quatre minutes réalisée en coproduction avec le club pour nous faire partager le quotidien des joueurs : entraînements, déplacements, après-match, ce nouveau rendez-vous vous transporte au coeur des «Rouges et Noirs». - 18h08: 1ère partie Rue de la Quintaine «Talk show» enregistré en direct et en public. - 18h35: Infos 35 Sur TV RENNES 35, l info c est à «35», procédé mémotechnique qui utilise le numéro de notre département qui marque notre attachement à notre territoire. Journal présenté par Marlène Piasco, composé de 2 reportages d actualité, d une partie «tout images» et d un reportage de proximité. - 18h45: 2ème partie Rue de la Quintaine «Talk show» enregistré en direct et en public.

France 3 Midi-Pyrénées

France 3 Midi-Pyrénées Collège Montesquieu. Cugnaux. A Monsieur MARANT. RAPPORT DE STAGE EN ENTREPRISE Q M 3 4 France 3 Midi-Pyrénées Je remercie tout d abord Monsieur VALETTE, journaliste, sans qui je n aurais pas pu faire

Plus en détail

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence.

L animateur doit être capable de captiver son auditoire par sa technique d animation et sa présence. Animateur(trice) radio Version du 25/10 «Animateur(trice) radio» APPELLATION(S) DU METIER Animateur(trice) radio, Personnel d Antenne des Radios Locales PARL DEFINITION DU METIER L animateur radio est

Plus en détail

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION

FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE. Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION FORMATION A L ASSISTANCE DE PROXIMITE Campagne d information du grand public Passage à la télé tout numérique PRESENTATION Sommaire Qui sommes-nous et pourquoi sommes-nous là? Qu est-ce que le passage

Plus en détail

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants

Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Le studio télé (pour les 8-15 ans) Guide de préparation à l intention des enseignants Au cours de l atelier «studio télé», vous serez invités, vous et vos élèves, à vous plonger dans l ambiance d un studio

Plus en détail

Groupement «Télévision Numérique pour Tous»

Groupement «Télévision Numérique pour Tous» Groupement «Télévision Numérique pour Tous» c/o France Télévisions 7, esplanade Henri-de-France 75907 Paris cedex 15 tel : +33 (0)1 56 22 10 80 fax +33 (0)1 56 22 10 81 Paris, le 24 septembre 2007 Consultation

Plus en détail

NOS VALEURS. édito. NOTRE HISTOIRE. ( ACCOMPAGNEMent ) Pour vous procurer un suivi complet et adapté à vos objectifs audiovisuels.

NOS VALEURS. édito. NOTRE HISTOIRE. ( ACCOMPAGNEMent ) Pour vous procurer un suivi complet et adapté à vos objectifs audiovisuels. NOTRE HISTOIRE NOS VALEURS. édito. Compagnie fondée en 1989, IMASUD propose à ses clients un accompagnement global dans la réalisation de leurs projets audiovisuels. Ses fondateurs, passionnés d image

Plus en détail

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Ville de Saint André lez Lille LA REFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Propositions du groupe de travail du groupe scolaire Schuman Groupe scolaire Schuman 1 SOMMAIRE Les enjeux de la réforme Le cahier des charges

Plus en détail

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires

effet buzz Les enjeux de l éducation aux médias Effet Buzz www.effetbuzz.be Note d intention Le film Le livret pédagogique Les partenaires aux de l information L impact des sur la vie des jeunes n est plus à démontrer. Presse écrite, télévision, radio et surtout internet font aujourd hui partie intégrante de leur vie quotidienne. Présents

Plus en détail

Entretien avec Patrick FONTANIER

Entretien avec Patrick FONTANIER COMPTE-RENDU DE LA VISITE À RADIO FRANCE BLEU ORLÉANS LE 19/01/2010 Nous adressons nos remerciements aux différents intervenants : - Jean-Michel DESCROIX : Directeur de la station France Bleu Orléans.

Plus en détail

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées

Accessibilité handicapés. Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Accessibilité handicapés Adaptation du parc immobilier de l enseignement catholique aux règles d accessibilité pour les personnes handicapées Introduction Les établissements de l Enseignement catholique

Plus en détail

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY)

CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) CONCEPT DE PRISE EN CHARGE DE «L ÉTOILE DU MATIN» (CUGY) 1. Le contexte L action de Bethraïm-Maison de la Vie se situe depuis 1988 dans le contexte de l assistance aux personnes souffrant de dépendances

Plus en détail

les cahiers de l UNAPEI

les cahiers de l UNAPEI les cahiers de l UNAPEI 01 handicaps guide pratique de la communication aidée pour faciliter l accès à l information et à la communication au service de la participation des personnes handicapées intellectuelles

Plus en détail

Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015

Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015 Comité de suivi Transfert de la bande des 700 Mhz Changement de norme de la TNT 21 mai 2015 Contact presse : Franca Vissière franca.vissiere@anfr.fr 06 09 48 79 43 Le Gouvernement a décidé de transférer

Plus en détail

Projet pédagogique. Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières

Projet pédagogique. Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières Association des Centres de Loisirs Centre de Loisirs le Clos d'espiès 11, avenue Dr Valois 38610 Gières Projet pédagogique Rappel: définition du Ministère de la jeunesse et des Sports du Centre de Loisirs.

Plus en détail

DOCUMENT DE PRÉSENTATION

DOCUMENT DE PRÉSENTATION C INÉMA DE QUARTIER STATION VU - CINÉMA DE QUARTIER MERCIER-EST, MONTRÉAL DES INSTALLATIONS DURABLES RÉPONDANT À DES STANDARDS ÉLEVÉS Le cinéma Station Vu sera un lieu culturel novateur ancré dans sa communauté.

Plus en détail

Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique

Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique Groupement d Intérêt Public France Télé Numérique Arrivée de la télévision tout numérique en Polynésie française Contact Laurence Zaksas-Lalande Laurence.zaksas-lalande@tousaunumerique.fr Délégué régional

Plus en détail

L organisation des funérailles

L organisation des funérailles La garantie du service public L organisation des funérailles Les P.F.I de l Agglomération Lyonnaise sont accessibles tous les jours h/ au 0 7 76 08 8*. Quelle que soit l heure de l appel, un personnel

Plus en détail

PROJET. les 4 garanties SILC

PROJET. les 4 garanties SILC PROJET pedagogique les 4 garanties SILC 0 811 460 441 Coût d un appel local contrat QUALITÉ séjours et stages linguistiques loffice.org contact@silc.fr www.silc.fr SÉJOURS INTERNATIONAUX LINGUISTIQUES

Plus en détail

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M

Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Les patients face au myélome : vécu, parcours de soin, qualité de vie et relation à l AF3M Cette étude visait à dresser un état des lieux précis qui prenne en compte la diversité (âge, situation géographique,

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016

Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 20- rue Mirès 13003 Marseille Tél. : 04 13 31 83 08 Dispositif départemental de Résidences d écrivains, d Illustrateurs ou de Traducteurs Année 2016 Résidence à partir de juillet 2016 Date limite de dépôt

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes

PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes PROJET PEDAGOGIQUE 2015 Maison Des Jeunes 1 Rappel des objectifs du projet associatif : Le projet de la Maison des jeunes s inscrit dans le projet de l APEJ voté par les élus en 2010 : 1.1 Accompagner

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION. Modification technique sur l émetteur TNT de Plan-de-la-Tour et conséquences pour les téléspectateurs du Golfe de Saint-Tropez

DOSSIER D INFORMATION. Modification technique sur l émetteur TNT de Plan-de-la-Tour et conséquences pour les téléspectateurs du Golfe de Saint-Tropez DOSSIER D INFORMATION Modification technique sur l émetteur TNT de Plan-de-la-Tour et conséquences pour les téléspectateurs du Golfe de Saint-Tropez Avril 2014 LES ACTEURS LE CONSEIL SUPERIEUR DE L AUDIOVISUEL

Plus en détail

L Assemblier. L Assemblier

L Assemblier. L Assemblier L Assemblier Collectif de consultants L Assemblier Catalogue de formations pour les Conseils citoyens et leurs soutiens Faire équipe page 1 Travailler avec des tiers et monter des projets page 4 Le Conseil

Plus en détail

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée

Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Pour des lieux autonomes d expérimentation artistique partagée Projet de référentiel complémentaire à la Charte de la Coordination Nationale des Lieux Intermédiaires et Indépendants L analyse comparée

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr

DOSSIER DE PRESSE. Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30. www.perrayvaucluse.fr DOSSIER DE PRESSE Contact : Sophie Sabin s.sabin@gpspv.fr 01 69 25 44 30 www.perrayvaucluse.fr Foyer Le Foyer > Qu est qu un Foyer en psychiatrie? Un Foyer en psychiatrie est une structure de soins entre

Plus en détail

Le Service social vous accompagne

Le Service social vous accompagne Le Service social vous accompagne L accès et le droit aux soins Le maintien dans l emploi L aide aux personnes en perte d autonomie 2 La Carsat Bretagne porte une attention particulière aux assurés du

Plus en détail

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation?

1. Pourquoi organiser une réunion de concertation? MODALITÉS D ÉCHANGES AVEC LES PARTIES PRENANTES : LES RÉUNIONS DE CONCERTATION FICHE N 3 Informer préalablement les parties prenantes sur l objet, les caractéristiques, les enjeux et objectifs, les plusvalues

Plus en détail

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER

LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER LES GROUPES DE PAROLE A France ALZHEIMER L Association France Alzheimer est une association de familles créée par des familles et des professionnels du soin en 1985. A cette époque il n existe aucun traitement

Plus en détail

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX

E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX E.H.P.A.D. «Des Sources» 2 rue Foun Rouge CS 40134 09104 SAINT JEAN DU FALGA CEDEX Tél. : 05 34 01 91 00 Fax : 05 34 01 57 40 ehpaddessources@orange.fr L ANIMATION AU CŒUR DU PROJET L animation Page 1

Plus en détail

Service petite enfance

Service petite enfance Ville d Albertville C C A S Service petite enfance Livret d accueil www.albertville.fr Livret d accueil - Service petite enfance - 1 EDITO SOMMAIRE Edito... p.3 Préface... p.4 L équipe du service petite

Plus en détail

FORMATION EN GESTION D EVENEMENT CULTUREL

FORMATION EN GESTION D EVENEMENT CULTUREL Brazzaville du 1 au 4 Août 2014 FORMATION EN GESTION D EVENEMENT CULTUREL Luc Mayitoukou Luc Yatchokeu Contenu : Luc Mayitoukou / Zhu Culture 2014 Gérer la créativité Savoir faire Originalité ORGANISER

Plus en détail

25 ème image Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Cinéma, littérature, musique, théâtre

25 ème image Thèmes. Concept. Contenu. Objectifs. Cinéma, littérature, musique, théâtre 25 ème image Thèmes Cinéma, littérature, musique, théâtre Concept D une durée de 3 minutes, cette émission quotidienne produite par TV5MONDE est consacrée à l'actualité du cinéma français et francophone.

Plus en détail

Formation au journalisme de télévision Option rédacteur ou JRI Reconversion

Formation au journalisme de télévision Option rédacteur ou JRI Reconversion Formation au journalisme de télévision Option rédacteur ou JRI Reconversion > Cursus de 28 semaines en 7 mois Du lundi 8 octobre 2012 au vendredi 10 mai 2013 Présentation de l ESJ Pionnière de l enseignement

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement INSTITUT SAINT-JOSEPH & SAINTE- JULIENNE Projet d établissement Par ce projet nous voulons transmettre notre volonté collective d atteindre les objectifs que la Communauté Française a définis dans le cadre

Plus en détail

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs

Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Direction de la culture Bibliothèque départementale des Bouches-du-Rhône Dispositif départemental de résidences d auteurs, d illustrateurs ou de traducteurs Année 2013 Période de résidence : entre juillet

Plus en détail

O1 LA «MAIN COURANTE»

O1 LA «MAIN COURANTE» FICHES OUTILS SE PRÉPARER À LA GESTION DE CRISE O1 LA «MAIN COURANTE» Pour ceux qui sont en charge de la conduite opérationnelle de la crise Dans toute crise, on se souvient toujours très bien des 5 premières

Plus en détail

AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL?

AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL? AU BUREAU COMME CHEZ SOI : QUE CHANGE LE TÉLÉTRAVAIL? Organisateur SYNDICAT NATIONAL DES DIRECTEURS GÉNÉRAUX DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES (SNDGCT) Animateur Françoise CLECH DEL TEDESCO, Directeur administratif

Plus en détail

Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar)

Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar) Code de déontologie des publications du groupe L'Express de Madagascar (adopté par L Express de Madagascar, AoRaha et L Hebdo de Madagascar) Préambule Une presse équitable, libre et indépendante est l

Plus en détail

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ

CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Préambule CHARTE ET LABEL DE LA VIE NOCTURNE DU CARRÉ Le Carré constitue une importante vitrine pour la ville de Liège. Connu au-delà de nos frontières pour sa légendaire convivialité, ce quadrilatère

Plus en détail

L Ile-de France passe bientôt au numérique, et ça commence par le 24 novembre 2010! Suis-je concerné(é)? Que dois-je faire?

L Ile-de France passe bientôt au numérique, et ça commence par le 24 novembre 2010! Suis-je concerné(é)? Que dois-je faire? L Ile-de France passe bientôt au numérique, et ça commence par le 24 novembre 2010! Suis-je concerné(é)? Que dois-je faire? tous au numérique! Qu est-ce que le passage à la télé tout numérique? C est le

Plus en détail

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions

Projet Strategicom. Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions U Projet Strategicom Directeur de communication, charge de communication interne et charge de communication externe : Roles et Missions 12 septembre 2013 Sylvie Pividori-Maurutto Université de Haute-Alsace

Plus en détail

Projet éducatif de territoire 2014-2020

Projet éducatif de territoire 2014-2020 Projet éducatif de territoire 2014-2020 SOMMAIRE Édito : Bien grandir à Nantes p. 3 Un socle de valeurs communes : la Charte nantaise de la réussite éducative p. 4 Favoriser la réussite éducative en réduisant

Plus en détail

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie

La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie La fidélisation des employés : un remède efficace face à la pénurie Par Serge Lamarche, vice-président, Service à la clientèle, ADP Canada Dénicher des employés qualifiés dans le secteur du commerce de

Plus en détail

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chef opérateur du son» Ingénieur du son (en prise de son) APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chef opérateur du son Version 1 «Chef opérateur du son» APPELLATION(S) DU METIER Ingénieur du son (en prise de son) DEFINITION DU METIER Le chef opérateur du son assure les prises de son sur les lieux

Plus en détail

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens

Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire. avec des paramédicaux du chu d Amiens Une formation sur la relation d aide pendant l annonce: Histoire avec des paramédicaux du chu d Amiens La Communication et la Relation d aide: une compétence de l infirmière Situation: mise en place du

Plus en détail

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante

Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Synthèse du projet de l association SEVE pour la gestion et l animation en Délégation de Service Public de l Espace Vie Etudiante Juin 2012 INTRODUCTION L'association «Savoirs, Émancipation, Vie Étudiante»

Plus en détail

Programme Bénévoles Championnat du Monde de Handball France 2017 Départements fonctionnels

Programme Bénévoles Championnat du Monde de Handball France 2017 Départements fonctionnels Programme Bénévoles Championnat du Monde de Handball France 2017 Départements fonctionnels Préambule Le Championnat du Monde de Handball 2017 se déroulera en France du 11 au 29 Janvier 2017. Après les

Plus en détail

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)?

Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Vous pensez développer de nouvelles solutions d accueil pour la petite enfance (0-6 ans)? Document à l attention des collectivités territoriales LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL PARTAGE une étape incontournable,

Plus en détail

Bilan des permanences

Bilan des permanences Bilan des permanences Rencontre des agents territoriaux intervenant dans les écoles maternelles et élémentaires de la ville (ATSEM, agents d entretiens, animateurs, agents de promotion du sport, agents

Plus en détail

au 0970 818 818 www.recevoirlatnt.fr

au 0970 818 818 www.recevoirlatnt.fr Le 23 septembre prochain, 6 nouvelles chaînes de la TNT arrivent dans votre commune! Pour savoir comment continuer à recevoir toutes les chaînes de télévision après cette date, l ANFR vous informe : par

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS

MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS MINISTÈRE DE LA VILLE, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Le 19 novembre 2015, le Fonds pour le développement de la vie associative (FDVA) piloté par le ministère, outil de financement d actions de formation

Plus en détail

Visite presse Centre d Appel le 20 janvier 2014

Visite presse Centre d Appel le 20 janvier 2014 Visite presse Centre d Appel le 20 janvier 2014 Contact presse : Franca Vissière franca.vissiere@anfr.fr 06 09 48 79 43 1 L AGENCE NATIONALE DES FRÉQUENCES (ANFR) L ANFR est un établissement public de

Plus en détail

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES

RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES RÉFORME DES RYTHMES SCOLAIRES Phase de consultation Le conseil municipal, après avoir consulté la communauté éducative, a décidé de reporter la mise en place de la réforme des rythmes scolaires en 2014

Plus en détail

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique

LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION. S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique LE GUIDE D AUTO-ÉVALUATION S évaluer pour progresser dans sa mise en œuvre du service civique Entrer dans une démarche d évaluation c est entrer dans une dynamique positive, questionnant les différents

Plus en détail

Participation Réussie À

Participation Réussie À Votre Guide Pour Une Participation Réussie À Foreignerslife Tout ce dont vous avez besoin Votre to-do list pour avant, pendant et après le salon Foreignerslife TABLE OF CONTENTS I. Avant Le Salon : Préparez

Plus en détail

Master "Sciences arts et techniques de l'image et du son" Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009

Master Sciences arts et techniques de l'image et du son Répertoire des emplois occupés au 1er décembre 2011 par les diplômés 2008/2009 Spécialité Intitulé de Missions dans Contrat de travail Niveau de Créateur sonore (compositeur musical, monteur son, sound designer) Composition de musique originale, montage son de films de fiction, mixage

Plus en détail

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC?

COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? BOÎTE A OUTILS Diffusion Auteur Suzanne Hême de Lacotte Date 2015 Descriptif COMMENT ACCOMPAGNER UN FILM AUPRÈS DU PUBLIC? Éléments de synthèse d'une formation intitulée «Actions culturelles et cinéma

Plus en détail

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org

KIT BÉNÉVOLES COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE. l association qui lutte contre la leucémie. www.laurettefugain.org l association qui lutte contre la leucémie COMMENT GÉRER LES RELATIONS AVEC LA PRESSE KIT BÉNÉVOLES soutenir mobiliser aider la recherche médicale sur les leucémies et les maladies du sang autour des Dons

Plus en détail

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT

LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT LES ETAPES DANS L ORGANISATION D UN EVENEMENT Lancer un projet Les bonnes questions à se poser : - Quoi? : quel type d événement? - Pourquoi? : quels objectifs? quels résultats attendus? - Pour qui? :

Plus en détail

La négociation syndicale

La négociation syndicale La négociation syndicale Comment réussir une négociation de terrain? BUKAVU, DU 7 AU 11 MARS 2012 Réalisé par Annick THYRÉ, Secrétaire générale adjointe, FGTB wallonne 1 Techniques de négociation syndicale

Plus en détail

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation

Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Le Projet de la MAISON TUBA Fiche de Présentation Une réponse aux besoins recensés sur le département Les services de l association Trait d'union - Bol d Air (TUBA) accueillent des personnes polyhandicapées

Plus en détail

TOPANNONCES.FR devient TOP et cela n a plus rien à voir du journal au magazine

TOPANNONCES.FR devient TOP et cela n a plus rien à voir du journal au magazine TOPANNONCES.FR devient TOP et cela n a plus rien à voir du journal au magazine Le groupe Spir Communication affirme sa volonté de sortir du modèle de la presse gratuite d annonces et fait migrer son journal

Plus en détail

Passage à la télévision tout numérique

Passage à la télévision tout numérique Passage à la télévision tout numérique Nord Pas-de-Calais Mathieu STIEVENARD 1 Le passage à la télé tout numérique Qu est-ce-que c est? Techniquement, c est une modification du standard de diffusion La

Plus en détail

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement

Résidence Le Pivert Sàrl. Concept d accompagnement Résidence Le Pivert Sàrl Concept d accompagnement Elaboré en interdisciplinarité avec un représentant des secteurs soins, animation et restauration. Est décliné dans ce document, notre vision globale dans

Plus en détail

Métiers du management et de la communication

Métiers du management et de la communication K2 Formation Métiers du management et de la communication 601 Ecriture-creative-et-professionnelle-en-entre_791 Ecriture créative et professionnelle en entreprise - Transmettre sur sa pratique Explorer

Plus en détail

Guide des premiers jours

Guide des premiers jours Accueillir un enfant du voyage dans une classe ordinaire : Guide des premiers jours Quatre facteurs entravent sensiblement la réussite scolaire des enfants itinérants : «- changement de maître, et partant

Plus en détail

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet.

PROJET. Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Exemple 1: DOSSIER DE PRESENTATION PROJET Organisation d un «Kino Kabaret» à Liège OBJET : Demande de soutien à Smart dans la mise en place de ce projet. Demandeur : Instants Productions asbl 10 rue des

Plus en détail

ASSOCIATION ENTOUR âges

ASSOCIATION ENTOUR âges Nicole LOQUEN Vice-Présidente de l Association ENTOUR âges FAMILLES et EHPAD :Partenaires ou Rivaux?. Comment construire ensemble autour de la personne âgée? ASSOCIATION ENTOUR âges L association ENTOUR

Plus en détail

Le Livret SNJ du journaliste

Le Livret SNJ du journaliste Le Livret SNJ du journaliste par François BOISSARIE et Jean-Paul GARNIER PROFESSION Quotidiens parisiens LES DEFINITIONS DES FONCTIONS Rédacteur en chef (coefficient 333) Le rédacteur en chef est responsable,

Plus en détail

Une offre éducative à croquer à pleines dents

Une offre éducative à croquer à pleines dents Une offre éducative à croquer à pleines dents La Web TV éducative décline de nouvelles entrées thématiques L espace communautaire destiné aux enseignants Le site pédagogique de VOD s ouvre aux élèves en

Plus en détail

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/

1/9. E.H.P.A.D. Château La Valliere http://www.abras-strategie.com/ Abrégé du rapport Evaluation des activités et de la qualité des prestations EHPAD Louise de la Vallière 7 rue de la Citadelle 37330 Château la Vallière 1/9 SOMMAIRE Abrégé du Rapport d évaluation... 3

Plus en détail

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité

L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité L accueil de l enfant pour une meilleure parentalité FORUM N 5 Président de séance : Christine GENET, Adjointe au Maire de Metz, Vice-Présidente de l UNCCAS. Intervenants : Jean Louis HAURIE, Directeur

Plus en détail

Les Fiches techniques

Les Fiches techniques Les Fiches techniques LES PORTES DU TEMPS en Languedoc Roussillon Sommaire Les Portes du Temps : Qu est ce que c est?... 2 Mode d emploi. 3 Comment y participer?..... 4 Fiche technique Gestionnaires d

Plus en détail

v i l l e d É p i n a l

v i l l e d É p i n a l v i l l e d É p i n a l DOSSIER DE PRESSE Hôtel de Ville 9 rue du Général Leclerc B.P. 25 88026 ÉPINAL Cedex Tél : O3.29.68.50.00 fax : 03.29.31.49.46 www.epinal.fr SOMMAIRE Epinal fête l Internet p 3

Plus en détail

formations bibliothèques AU PLUS PRès

formations bibliothèques AU PLUS PRès bibliothèques une offre souple & sur mesure AU PLUS PRès des professionnels Du livre une offre souple et sur mesure Réseau de professionnels du livre, nous proposons aux bibliothèques des compétences diversifiées.

Plus en détail

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER

FICHE METIER. «Responsable du planning» Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement APPELLATION(S) DU METIER Responsable du planning Version 1 «Responsable du planning» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de planning Responsable de planification Responsable ordonnancement DEFINITION DU METIER Le responsable du planning

Plus en détail

Label lycée des métiers

Label lycée des métiers Encart : Mise en oeuvre de la loi d orientation et de programme pour l avenir de l école Label lycée des métiers C. n 2005-204 du 29-11-2005 NOR : MENE0502572C RLR : 520-2 MEN - DESCO Texte adressé aux

Plus en détail

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les

L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Mars 2011 L égalité des femmes et des hommes est un droit capital. S attacher à une égalité entre les Les hommes sont bien plus performants que les femmes dans les métiers techniques Les femmes s investissent

Plus en détail

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA

L INRA, la formation et moi. Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA L INRA, la formation et moi Un guide pour répondre à toutes les questions que vous vous posez sur la formation à l INRA Pourquoi se former? 4 axes stratégiques pour piloter vos formations Promouvoir les

Plus en détail

BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES

BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES BILAN D ACTIVITE 2011 BIBLIOTHEQUES/MEDIATHEQUES Missions Au service de la population, les onze médiathèques du réseau de Plaine centrale ont pour mission de favoriser le plaisir de la découverte et l

Plus en détail

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION

«LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 mars 2010 «LA BANQUE POSTALE RÉINVENTE LE CRÉDIT À LA CONSOMMATION» LANCEMENT DE L OFFRE DE CRÉDIT À LA CONSOMMATION DE LA BANQUE POSTALE La Banque Postale lance, à partir

Plus en détail

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée.

L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. EHPAD SAINT MENS INTRODUCTION : L EHPAD Bellevue est un lieu où va se dérouler une partie de l existence de la personne âgée. Ce temps de vie est souvent de plusieurs mois voire plusieurs années. Nous

Plus en détail

La CCI Haute-Savoie de demain

La CCI Haute-Savoie de demain Dossier de presse La CCI Haute-Savoie de demain 25 juin 2015 www.haute-savoie.cci.fr La CCI de demain se construit aujourd hui Face aux sévères restrictions budgétaires imposées au réseau des CCI ces trois

Plus en détail

LES ACCUEILS DE JEUNES

LES ACCUEILS DE JEUNES Préambule : Direction Départementale de la Cohésion Sociale de la Loire-Atlantique LES ACCUEILS DE JEUNES Depuis une vingtaine d années les associations et les collectivités mettent en place diverses activités

Plus en détail

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès?

Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Bien-être au travail : comment implémenter concrètement une démarche QVT? Quelles sont les conditions de succès? Cycle Innovation & Connaissance 81 petit déjeuner Stéphanie CHASSERIO, Professeure SKEMA

Plus en détail

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent

Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et. différent Emmanuelle Corson Janvier 2007 Année universitaire 2006/2007 Le collectif jeune cinéma : un acteur de la vie du cinéma expérimental et différent Cours de Production et diffusion audiovisuelle et cinématographique

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DE SALAIRES DU DOUBLAGE ENTRE LES SOUSSIGNES. Préambule

ACCORD NATIONAL DE SALAIRES DU DOUBLAGE ENTRE LES SOUSSIGNES. Préambule ACCORD NATIONAL DE SALAIRES DU DOUBLAGE ENTRE LES SOUSSIGNES Préambule Les notions de doublage, ambiance, ligne, œuvre audiovisuelle, ré-enregistrement, et de rôle sont définies dans un lexique annexé

Plus en détail

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image

Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1. MEDIACOACH Les plans cadrage. Lecture de l image et pratique de l image Joel HORTEGAT- Les Auberges de Jeunesse 1 MEDIACOACH Les plans cadrage Lecture de l image et pratique de l image Introduction Amateur de cinéma, ayant participé moi-même à des tournages, téléspectateur

Plus en détail

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ)

Regroupement des arts interdisciplinaires du Québec (RAIQ) Consultation du milieu des arts interdisciplinaires sur les besoins en création, diffusion, résidences, documentation et formation ainsi que sur la vision d un lieu identitaire destiné aux pratiques interdisciplinaires

Plus en détail

ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE

ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE ATELIERS DE CREATION RADIOPHONIQUE FAÏDOS SONORE Intervenants : Benoit Bories et Charlotte Rouault, réalisateurs radiophoniques professionnels. Proposition : Un atelier de création sonore hebdomadaire

Plus en détail

Plan d action annuel

Plan d action annuel Plan d action annuel Mise en contexte La Coordination ATL a pour objectif de développer l offre d accueil Temps libre sur le territoire de la Commune afin de répondre aux besoins des familles, de développer

Plus en détail

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux

inet La formation des élèves administrateurs territoriaux inet La formation des élèves administrateurs territoriaux Institut National des Études Territoriales Devenir administrateur territorial c est : être lauréat d un concours de haut niveau, intégrer la grande

Plus en détail

Rhône-Alpes passe au tout numérique, et ça commence par le 22 septembre 2010. Suis-je concerné(e)? Que dois-je faire?

Rhône-Alpes passe au tout numérique, et ça commence par le 22 septembre 2010. Suis-je concerné(e)? Que dois-je faire? Rhône-Alpes passe au tout numérique, et ça commence par le 22 septembre 2010 Suis-je concerné(e)? Que dois-je faire? Qu est-ce que le passage à la télé tout numérique? C est le remplacement du système

Plus en détail

PROJET ASSOCIATIF. Constat :

PROJET ASSOCIATIF. Constat : PROJET ASSOCIATIF Suite aux différentes mutations intervenues courant 2009 et afin de préciser les missions que l association Géronthau souhaite mettre en œuvre sur le bassin gérontologique n 11, le Conseil

Plus en détail

Comment évaluer la satisfaction des usagers?

Comment évaluer la satisfaction des usagers? Journée thématique FNARS Comment évaluer la satisfaction des usagers? 1 L évaluation de la satisfaction des usagers Une question éthique et une étape d évolution dans le secteur social et médico-social

Plus en détail

Modalités d exercice en soins palliatifs

Modalités d exercice en soins palliatifs Modalités d exercice en soins palliatifs Dr Marie DELERUE DANEL Unité de soins palliatifs- Equipe mobile de soins palliatifs Hôpital Saint Vincent de Paul LILLE GHICL Diplôme universitaire de soins palliatifs

Plus en détail

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE

ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE ANNEE PREPARATOIRE AUX CONCOURS D ENTREE EN INSTITUT DE FORMATION DES CADRES DE SANTE PROGRAMME 2015-2016 LES CONDITIONS D'ADMISSION EN IFCS - Avoir exercé 4 ans, au 1er janvier de l'année du concours,

Plus en détail

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France.

www.example.com Et voilà cette année encore je suis présente à Voyage en multimédia une des plus importants salons e tourisme de France. Mon voyage en multimédia Saint-Raphaël - 4 et 5 février 2016 Dédié aux secteurs du tourisme et des nouvelles technologies, le salon Voyage en Multimédia représente un espace de rencontre entre les professionnels

Plus en détail

Sommaire. Introduction... p. 01. Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02. Présidents et fondateurs de H360... p.

Sommaire. Introduction... p. 01. Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02. Présidents et fondateurs de H360... p. DOSSIER DE PRESSE Sommaire Introduction... p. 01 Aux origines de l association : fédérer la fonction technique... p. 02 Présidents et fondateurs de H360... p. 03 Rassembler, faire entendre et former...

Plus en détail