Chap 2- Les combustibles fossiles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chap 2- Les combustibles fossiles"

Transcription

1 Chap 2- Les combustibles fossiles Les organismes chlorophylliens fabriquent leur matière organique à partir de l énergie lumineuse et d éléments minéraux. Quand ils meurent, cette matière est décomposée en éléments minéraux. Mais, en de rares circonstances, elle échappe à ce destin : elle se fossilise et donne naissance aux combustibles fossiles que sont le charbon et le pétrole. OBJ : Dans quels conditions les combustibles fossiles et leurs gisements se forment-ils? 1- Les conditions de formation du charbon Connaissances du programme La présence de restes organiques dans les combustibles fossiles montre qu ils sont issus d une biomasse. Dans des environnements de haute productivité, une faible proportion de la matière organique peut échapper à l action des décomposeurs puis se transforme en combustible fossile au cours de son enfouissement. La répartition des gisements de combustibles fossiles montre que transformation et la conservation de la matière organique se déroulent dans des circonstances géologiques bien particulières. Capacités et attitudes mises en œuvre Repérer des indices biologiques d un combustible fossile (documents 8 et G) Extraire et exploiter des informations pour comprendre les caractéristiques d un gisement de charbon (documents 8, G et H) Pratiquer une démarche scientifique : raisonner avec rigueur (documents G, H, 9 et 2) Communiquer dans un langage écrit scientifiquement approprié (activité 1) TP2, Activité 1 Document G : A: mine de charbon à ciel ouvert de Graissessac (Montagne Noire); les veines de charbon alternent avec des grès fluviatiles; B: détail montrant un tronc préservé dans 1 des veines. Stéphanien

2 Document 8 : Une lame mince de charbon (MO *500) Document H : Le devenir des végétaux d une forêt après leur mort Document 9 : Reconstitution du milieu de formation du charbon de Blanzy (Bourgogne) il y a 300 Ma. Le bassin de Blanzy a été exploité jusqu en Il y a 300 Ma, le site était un bassin sédimentaire ( zone de dépôt de sédiments) recouvert d un lac peu profond. La région était animée de mouvements d enfoncement progressif. Ces mouvements, dits de subsidence, étaient la conséquence de l activité de failles. Ils ont permis l accumulation d une forte épaisseur de sédiments détritiques (issus de l érosion) et/ou de matière végétale. Document 2 : Le lac Spirit après l éruption du Mont Saint Helens ( Etats Unis) En 1980, l explosion de ce volcan a libéré une énergie colossale. Le souffle a abattu les arbres environnants et entraîné un glissement de terrain, déplaçant temporairement l eau du lac. Quand l eau est revenue, elle a charrié des milliers d arbres abattus. Trois ans plus tard, d énormes quantités de troncs s étaient accumulées dans les zones profondes du lac, recouvertes de cendres volcaniques et de sédiments détritiques. De telles accumulations de débris de végétaux peuvent aussi résulter de la répétition sur de longues périodes des crues saisonnières. a) A l aide de la roche sédimentaire dans le bac et de la photo de lame mince de charbon (doc 8), trouvez les indices en faveur d une origine biologique du charbon. b) A l aide du document H, citez la caractéristique principale des molécules de charbon. Quelles sont les 3 conditions nécessaires à la formation du charbon? c) A l aide des documents 9 et 2, proposez un scénario permettant d expliquer la présence de charbon sous forme de veines au niveau d un gisement.

3 2- Les conditions de formation du pétrole Connaissances du programme La présence de restes organiques dans les combustibles fossiles montre qu ils sont issus d une biomasse. Dans des environnements de haute productivité, une faible proportion de la matière organique peut échapper à l action des décomposeurs puis se transforme en combustible fossile au cours de son enfouissement. La répartition des gisements de combustibles fossiles montre que transformation et la conservation de la matière organique se déroulent dans des circonstances géologiques bien particulières. Capacités et attitudes mises en œuvre Repérer des indices biologiques d un combustible fossile Extraire et exploiter des informations pour comprendre les caractéristiques d un gisement de pétrole (document 6) Pratiquer une démarche scientifique : raisonner avec rigueur (documents 6 et 3) Communiquer dans un langage écrit scientifiquement approprié (activité 1 bis) Manipuler, modéliser pour comprendre les caractéristiques d un gisement de pétrole (document I) TP2, Activité 1 bis Document 6 : Coupe simplifiée du gisement de Wessex La roche réservoir est recouverte par des roches imperméables âgées de 165 à 161 Ma. Document 3 : Coupe transversale du bassin de Wessex il y a 200 Ma environ. A cette époque, la région de Wessex était un plateau continental, c'est-à-dire la partie immergée d un continent. Les mouvements des plaques entraînaient un étirement de la lithosphère et la mise en place de failles. Leur activité a provoqué un enfoncement progressif du bassin sédimentaire. Document I : Un dispositif pour modéliser le piégeage de pétrole

4 a) A l aide du document 6 et du modèle présenté sur la paillasse professeur, identifiez les différents éléments formant un piège pétrolier. Où est formé le pétrole? Où est il stocké? Pourquoi n arrive-t-il pas en surface? Schématisez et légendez le modèle exposé sur la paillasse professeur. b) A l aide du document 3, proposez un scénario permettant d expliquer la formation du gisement de Wessex. Proposez sur quelle durée s est formé le gisement de Wessex. La présence de restes organiques dans les combustibles fossiles montre qu ils sont issus d une biomasse. La transformation de la biomasse se déroule en 2 étapes : - dans des environnements de haute productivité, une faible proportion de la matière organique peut échapper à l action des décomposeurs dans des conditions anoxiques ( = sans oxygène) et devient le kérogène. - Le kérogène se transforme en combustible fossile sous l effet d une augmentation, lente et progressive, de la température liée à l enfouissement. 3- L extraction des combustibles fossiles et ses implications TP2, Activité 2 : L extraction des combustibles fossiles et ses implications Connaissances du programme La connaissance des mécanismes de formation des gisements d hydrocarbures permet de découvrir les gisements et de les exploiter par des méthodes adaptées. L exploitation des gisements a des implications humaines, environnementales et économiques. Capacités et attitudes mises en œuvre Recenser, extraire et organiser des informations (documents J, K, L, 5 et 10) Pratiquer une démarche scientifique : raisonner avec rigueur (documents 5 et 10) Etre conscient de sa responsabilité face à l environnement (document K) Manifester de l intérêt pour la vie publique et les grands enjeux de la société (documents J, K, L, 5 et 10) Communiquer dans un langage écrit scientifiquement approprié (activité 2) a) Des implications humaines : Document J : Gravure d un mineur suite à la publication de Germinal de Zola en 1885 Rechercher des arguments mettant en évidence les conditions difficiles du travail des mineurs d hier et d aujourd hui. b) Des implications environnementales : Document K : Site d exploitation de sables bitumineux au Canada Rechercher quelques effets néfastes pour l environnement de l extraction des combustibles fossiles.

5 c) Des implications économiques A l aide du document 10, calculez, d après les 2 estimations, le nombre d années de réserves mondiales en pétrole si la production reste constante. Concluez. A l aide des doc 5 et 10, indiquez si l on peut qualifier le pétrole de ressource énergétique d avenir. Document 10 : Evolution des réserves mondiales de pétrole avec le temps Les réserves de pétrole correspondent aux ressources encore disponibles dont l exploitation est techniquement possible et économiquement rentable. Leur évaluation diffère suivant les estimations «officielles» (autorités politiques, financières, compagnies pétrolières) et «techniques» (géologues et pétroliers indépendants). Document 5 : Evolution du volume de pétrole brut découvert et du volume de la production annuelle entre 1930 et 2008 Document L : Estimation des ressources de pétrole et de gaz naturel de l arctique La transformation et la conservation de la matière organique se déroulent dans des circonstances géologiques bien particulières. L exploitation des gisements a des implications humaines, environnementales et économiques.

6

Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation

Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation Préparer une «Situation complexe disciplinaire», situation d apprentissage et/ou d évaluation TITRE : Un combustible fossile : le pétrole classe : 2nde durée : 1h20 Capacités Recenser, extraire et organiser

Plus en détail

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses)

Interprétation de l'affleurement 3: a: argilites compactes, b: niveaux oxydés, a: argilites shistées, riches en charbon (bitumineuses) L' approche de la complexité; Un exemple de démarche en classe de seconde. Bulletin officiel spécial n 4 du 29 avril 2010 L approche de la complexité et le travail de terrain Le travail de terrain est

Plus en détail

Quel est le lien entre toutes ces énergies????

Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Quel est le lien entre toutes ces énergies???? Comment l Homme utilise l énergie lumineuse? A. Une inégale répartition de l énergie solaire en fonction de la latitude Manuel Nathan seconde Répartition

Plus en détail

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles

THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles THEME N 2 ENJEUX PLANETAIRES CONTEMPORAINS : ENERGIE, SOL Sous thème A : De la lumière solaire aux combustibles fossiles Chap 1 - De la lumière solaire à la matière organique : la photosynthèse L énergie

Plus en détail

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES

UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES Formaterre 2013 : "La Terre : un système global" vendredi 15 novembre 2013 UNICITE ET DIVERSITE DES COMBUSTIBLES FOSSILES CARBONES François Baudin (francois.baudin@upmc.fr) CYCLE DU C ORGANIQUE 10 12 t

Plus en détail

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs.

Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Relier expérimentalement la vitesse de propagation des ondes sismiques à la présence de roches réservoirs. Niveaux : quatrième, troisième, seconde et première S. Matériel : 2 capteurs piézométriques, Logiciel

Plus en détail

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe?

Séquence 4. Comment expliquer la localisation des séismes et des volcans à la surface du globe? Sommaire Séquence 4 Tu as constaté que les séismes et les éruptions volcaniques se déroulaient toujours aux mêmes endroits. Tu vas maintenant chercher à expliquer ce phénomène. Problématique : Comment

Plus en détail

Les roches carbonées Ressources et énergie

Les roches carbonées Ressources et énergie Les roches carbonées Ressources et énergie 1 Exemples de roches carbonées Comme leur nom l in dique, ces roches renferment du carbone (C). Cela leur donne une couleur noire et un pouvoir calorifique plus

Plus en détail

L ENERGIE CORRECTION

L ENERGIE CORRECTION Technologie Lis attentivement le document ressource mis à ta disposition et recopie les questions posées sur une feuille de cours (réponds au crayon) : 1. Quelles sont les deux catégories d énergie que

Plus en détail

Les technologies énergétiques fossiles

Les technologies énergétiques fossiles Les technologies énergétiques fossiles Les combustibles fossiles les plus couramment utilisés dans le monde pour produire de l électricité sont le charbon et le gaz. Le pétrole est toujours utilisé quand

Plus en détail

ENERGIE OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT

ENERGIE OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT 1 sur 8 ENERGIE PLAN: OBJECTIF - PUBLIC - MATERIEL - LOGICIEL - METHODE - AVANTAGES - DIFFICULTES - AUTEUR DU DOCUMENT Sites utilisés pour cette recherche: Panorama des différentes sources d'énergie Répartition

Plus en détail

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE

À FORMATION DU PÉTROLE À PARTIR D UNE ROCHE MÈRE PLANCTONIQUE Géosciences Aux débuts de la prospection en Pennsylvanie en 1860, les méthodes étaient "hautement scientifiques". (À l ombre des derricks, Morris, éditions Dupuis, 1997) Depuis, la consommation de pétrole

Plus en détail

Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE

Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE Chapitre 9: La LITHOSPHÈRE 1) a) Qu est-ce que la lithosphère? c est la région de la Terre formée par la croûte terrestre (continentale et océanique) et le manteau. Elle a une épaisseur de 70 à 150 km

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel

Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Avril 2012 Briefing Carburants à faible intensité carbone: coûts administratifs modestes, bénéfices significatifs Contexte: Mesurer l empreinte carbone de l essence et du diesel Dans le cadre de l article

Plus en détail

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes

Chapitre II La formation des chaînes de montagnes Chapitre II La formation des chaînes de montagnes -I -Les traces d un domaine océanique dans les chaînes de montagnes 1) Des roches témoins d un océan disparu 1 2 Basaltes en coussin au fond de l océan

Plus en détail

Réserves de pétrole : des données évolutives en fonction de la technique et de l économie

Réserves de pétrole : des données évolutives en fonction de la technique et de l économie Mai 2005 Réserves de pétrole : des données évolutives en fonction de la technique et de l économie Le point par l'ifp La fin du pétrole n est pas pour demain. Des inquiétudes se manifestent non seulement

Plus en détail

Les énergies fossiles et renouvelables

Les énergies fossiles et renouvelables Les énergies fossiles et renouvelables Plan : Introduction : définition 1) En quoi consiste les deux sortes d'énergies? Sous quelle forme les trouve t-on? 2) Quels sont les avantages et les inconvénients?

Plus en détail

Support pour la phase déclenchante

Support pour la phase déclenchante Thème «science et prévention des risques d origine humaine» Sous thème «Pénuries en énergies fossiles et environnement» Comment notre consommation en énergies fossiles influence-t-elle notre environnement?

Plus en détail

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables

Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Les sources d énergie D où vient l énergie? 52 non renouvelables, renouvelables Objectifs Matériel Matériel Découvrir Connaître les la différentes signification sources du mot d énergie.. Fiche image 1

Plus en détail

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique

Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique Fiche professeur - 4 e Activité 54 : Modélisation des phénomènes associés à la convergence au niveau d une fosse océanique 1. EXTRAITS REFERENTIELS DU BO Partie : L activité interne du globe Connaissances

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Gisements et production

Gisements et production Plan du cours Page 1 Thème Gisements et production Source Pétrole et gaz naturel, pages 24-25, 26-27 Objectif Les élèves apprendront que la porosité désigne le pourcentage de trous (pores) dans la roche.

Plus en détail

L ÉNERGIE C EST QUOI?

L ÉNERGIE C EST QUOI? L ÉNERGIE C EST QUOI? L énergie c est la vie! Pourquoi à chaque fois qu on fait quelque chose on dit qu on a besoin d énergie? Parce que l énergie est à l origine de tout! Rien ne peut se faire sans elle.

Plus en détail

Thème Le domaine continental et sa dynamique

Thème Le domaine continental et sa dynamique Thème Le domaine continental et sa dynamique 1 Chapitre I Caractérisation du domaine continental - I - Les caractéristiques de la lithosphère continentale 1) La nature de la croûte continentale Rappels

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 Les roches sédimentaires sont des témoins de leur époque de formation. Tu as vu que les produits érodés peuvent rester sur place ou être transportés par différents agents, ce

Plus en détail

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07

Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels. Collectif 07 Notions simplifiées sur la nature des réservoirs pétroliers conventionnels et non-conventionnels 1 Au commencement, il y a 2 La roche-mère La roche-mère désigne la roche où se forment des hydrocarbures.

Plus en détail

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE

1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE 1ère partie de l épreuve Dossier. DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE DORSALE ET LITHOSPHERE OCEANIQUE Niveau : 1 ère S - TS Extrait du programme : Divergence et phénomènes liés (durée indicative : 3 semaines)

Plus en détail

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES

STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Evaluation de Mathématiques Bac Pro Date : STATISTIQUES A DEUX VARIABLES Liste des capacités, connaissances et attitudes évaluées Capacités Connaissances Attitudes Evaluation A l aide des TIC, représenter

Plus en détail

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE

L énergie solaire DOSSIER RESSOURCE DOSSIER RESSOURCE SOMMAIRE 1. Pourquoi les énergies renouvelables?... 3 2. L'énergie solaire... 4 3. Principe de fonctionnement du panneau solaire... 5 4. Pourquoi orienter les panneaux solaires?... 6-2

Plus en détail

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger

module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger module 5 LES POLITIQUES CANADIENNES DE RÉDUCTION D ÉMISSIONS DE GES par Sebastian Weissenberger 2 ENV 1110 CHANGEMENTS CLIMATIQUES SOMMAIRE 1. Le Plan vert de 1990........................................

Plus en détail

Science et technologie ST. Univers Terre et espace. Nom: groupe:

Science et technologie ST. Univers Terre et espace. Nom: groupe: Science et technologie ST Univers Terre et espace Nom: groupe: Tiré d'observatoire, Julie Trottier, Avril 2012 1. Les minéraux Les minéraux (un minéral) sont des éléments ou des composés chimiques qui

Plus en détail

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL

CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL CONSULTATION SUR LE PROGRAMME DU TRONC COMMUN DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE ACADEMIE DE CRETEIL Taux de participation : Les réponses ont été très majoritairement issues d un travail d équipes et

Plus en détail

RÉFLEXION SUR LE PERMIS DE BRIVE

RÉFLEXION SUR LE PERMIS DE BRIVE RÉFLEXION SUR LE PERMIS DE BRIVE CONFÉRENCE DU 1 E R JUIN 2013 À TURENNE Beaucoup d entre vous ne connaissait rien jusqu ici à la géologie des roches mères susceptibles de contenir du gaz de houille dans

Plus en détail

Investissement durable

Investissement durable Investissement durable Juin 2014 Les sables bitumineux AutEUR Brian Minns spécialiste, investissement responsable et Barbara Betanski gestionnaire de portefeuille principale, actions canadiennes Au nom

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Énergie renouvelable ÉLÈVES D'ÉCOLE PRIMAIRE. Mettez en couleur les sources d'énergie renouvelables ci-après :

Énergie renouvelable ÉLÈVES D'ÉCOLE PRIMAIRE. Mettez en couleur les sources d'énergie renouvelables ci-après : Énergie renouvelable Mettez en couleur les sources d'énergie renouvelables ci-après : PRIMAIRE Énergie non renouvelable Mettez en couleur les sources d'énergie non renouvelables ci-après : PRIMAIRE Page

Plus en détail

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Séquence 6. Le soleil : une source d énergie essentielle

Séquence 6. Le soleil : une source d énergie essentielle Séquence 6 Le soleil : une source d énergie essentielle Sommaire 1. Le soleil, source d énergie pour la biosphère 2. Le soleil, à l origine de ressources énergétiques «fossiles» 3. Le soleil, à l origine

Plus en détail

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS

EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS EXCURSION GEOLOGIQUE PALEONTOLOGIE ET VOLCANISME EN ARDECHE PAYSAGES GEOLOGIQUES DU MONT D 'OR LYONNAIS LES 11 ET 12 AVRIL 2007 Sortie de terrain en Ardèche 1 ère S : objectifs Déterminer les grandes catégories

Plus en détail

Les Ressources énergétiques

Les Ressources énergétiques AGIR : Défis du XXIème siècle Chapitre 17 Partie : Convertir l énergie et économiser les ressources Compétences attendues : - Recueillir et exploiter des informations pour identifier des problématiques

Plus en détail

Livre à colorier Qu'est-ce qu'une mine? Qu'est-ce qu'une mine Gracieuseté de B arrick Gold acieuseté de B

Livre à colorier Qu'est-ce qu'une mine? Qu'est-ce qu'une mine Gracieuseté de B arrick Gold acieuseté de B Livre à colorier mine? qu'une Qu'est-ce Qu'est-ce À titre d organisme de bienfaisance, Une mine de renseignements s est donné comme mandat de sensibiliser les élèves, les éducateurs et le grand public

Plus en détail

Tendances 2014 Tendances 2014

Tendances 2014 Tendances 2014 1 Pour plus d informations : oreges.rhonealpes.fr oreges@rhonealpes.fr Structures techniques de l Observatoire de l énergie et des gaz à effet de serre de Rhône-Alpes : Tendances 2014 Tendances 2014 Consommation

Plus en détail

Chapitre 7 : l évolution des paysages

Chapitre 7 : l évolution des paysages Chapitre 7 : l évolution des paysages Où que l on soit sur Terre, sous le sol, se trouvent des roches du sous-sol. DEFINITION : Erosion = dégradation, usure des roches. Qu est-ce qui peut éroder les roches

Plus en détail

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations

IFP School. www.ifp-school.com. S'ouvrir de nouveaux horizons. École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations IFP School S'ouvrir de nouveaux horizons École d'application dans les domaines de l'énergie et des motorisations www.ifp-school.com Transition énergétique demande énergétique mondiale : mieux utiliser

Plus en détail

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H

Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Projet Pédagogique Conférence interactive HUBERT REEVES Vendredi 13 mars 2015-14 H Page 1 DES CONFERENCES QUI ENRICHISSENT LES PROGRAMMES SCOLAIRES : Objectifs principaux : Acquérir et approfondir des

Plus en détail

ÉNERGIES RENOUVELABLES

ÉNERGIES RENOUVELABLES ÉNERGIE HYDRAULIQUE ÉNERGIE ÉOLIENNE ÉNERGIE SOLAIRE LA BIOMASSE LA GÉOTHERMIE ÉNERGIES MARINES ÉNERGIE HYDRAULIQUE L énergie hydraulique provient de la force de l eau en mouvement, c est-à-dire l énergie

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2013 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE

IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE IMPACTS SOCIO-ÉCONOMIQUES DU DÉVELOPPEMENT DES GAZ ET HUILES DE ROCHE-MÈRE Thibaut Laparra Conférence scientifique et technique Jeudi 13 septembre www.gep-aftp.com 1 Répondre à la polémique sur les hydrocarbures

Plus en détail

Que sont les sources d énergie renouvelable?

Que sont les sources d énergie renouvelable? Que sont les sources d énergie renouvelable? Comme leur nom l indique, il s agit de sources qui se renouvellent et ne s épuiseront donc jamais à l échelle du temps humain! Les sources non renouvelables

Plus en détail

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée

THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée THEME 1B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle TP1 La naissance d une idée Dès 1858, on dispose de cartes géographiques relativement précises qui ont permis à Antonio Snider- Pellegrini d

Plus en détail

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables

PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES. Vents d Oc Énergies Renouvelables PROJETS D'ÉNERGIES RENOUVELABLES Vents d Oc Énergies Renouvelables Chers lecteurs, En octobre 2014, l Assemblée nationale a adopté avec une large majorité le projet de loi sur la transition énergétique.

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION :

DEFINITIONS : Comment se passe une éruption volcanique? I/ Une éruption volcanique peut être effusive ou explosive. DEFINITION : Chapitre 2 : le volcanisme Mais, que dois-je savoir? Pour rattraper un cours manquant, retrouve-le sur le site du collège dans la rubrique «enseignements» : Contrat-élève 4 ème Chapitre 2 : le volcanisme

Plus en détail

Réseau de chaleur de Beauvais

Réseau de chaleur de Beauvais Réseau de chaleur de Beauvais Témoignage d un d abonné Gabriel CANTEINS Chargé de mission développement durable 22/11/2010 (v2) 1/13 Réseau de chaleur de Beauvais (témoignage) Rendez-vous de l ADEME 25

Plus en détail

Performances environnementales et économiques économiques. Description

Performances environnementales et économiques économiques. Description BREF Industries de traitement des déchets - Doc. de synthèse V 1.0-01/12/08 MTD pour des types spécifiques de traitements de déchets TRAITEMENTS BIOLOGIQUES DES DECHETS - METHANISATION Description 65 -

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Le bois, la première des énergies renouvelables

Le bois, la première des énergies renouvelables Le bois, la première des énergies renouvelables Chiffres clés du bois-énergie en France La France dispose de l un des plus importants massifs européens avec une forêt qui couvre près de 1/3 du territoire

Plus en détail

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire Le ph Qu est-ce que le ph? Le ph mesure l acidité d un liquide. Sa valeur s exprime sur une échelle graduée de 0 à 14 où 1 désigne une substance fortement acide, 7, une substance neutre, et 14, une substance

Plus en détail

Sciences de la vie et de la Terre 4 e

Sciences de la vie et de la Terre 4 e Sciences de la vie et de la Terre 4 e Livret de corrigés Rédaction Benjamon Tello Ce cours est la propriété du Cned. Les images et textes intégrés à ce cours sont la propriété de leurs auteurs et/ou ayants

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

LA MINE. Histoire. Technique d exploitation des mines. Chevalements

LA MINE. Histoire. Technique d exploitation des mines. Chevalements LA MINE Une mine est un gisement de matériaux tel que le charbon, le cuivre, le diamant, le fer, le sel ou l uranium. Elle peut être à ciel ouvert ou souterraine. La distinction entre mine et carrière

Plus en détail

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur

Rappel: Surplus du consommateur et du producteur 9 L énergie 9.1 Le commerce international et l analyse de bien-être Rappel: Surplus du consommateur et du producteur Surplus du consommateur: Différence entre - Prix que le consommateur était prêt àpayer

Plus en détail

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy.

Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets. torréfaction pyrolyse gazéification. www.biogreen-energy. Pensez durable. procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets torréfaction pyrolyse gazéification www.biogreen-energy.com Procédés de conversion thermochimique de biomasses et de déchets

Plus en détail

Activité documentaire

Activité documentaire TSTi2D TSTL Thème Transport Mise en mouvement Activité documentaire La voiture électrique sauvera-t-elle la planète? Fiche ressource THÈME du programme : Transport Sous thème : Mise en mouvement Type d

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Objectif : le fonctionnement de la planète et une application (géothermie) - EXAO, tableur Observation : Quelle est la température moyenne au sol sur la terre? Comparer avec les données des documents suivants

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une ancienne grange en gîte touristique Localisation : Gîte

Plus en détail

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE

LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 2013- INSTITUT DE L ENTREPRISE LES ENJEUX DE LA VOLATILITE DU PETROLE ET DU GAZ ENTRETIENS ENSEIGNANTS-ENTREPRISE 28 AOÛT 213- INSTITUT DE L ENTREPRISE Helle Kristoffersen Directeur de la Stratégie TOTAL VOLATILITÉ DES MATIÈRES PREMIÈRES

Plus en détail

Découpler l utilisation des ressources naturelles et les impacts environnementaux de la croissance économique

Découpler l utilisation des ressources naturelles et les impacts environnementaux de la croissance économique Découpler l utilisation des ressources naturelles et les impacts environnementaux de la croissance économique Synthèse du Rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) Mai 2011 Source

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie

Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production. Programme Energy Action pour l industrie Efficacité Energétique Diminuez vos coûts de production Programme Energy Action pour l industrie Un programme d économies d énergie. Les solutions Energy Action de Schneider Electric. Des économies d énergie

Plus en détail

NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA

NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA NOUVELLE CIMENTERIE à AIT BAHA UN PROJET > à la hauteur des exigences du développement économique de la Région > conçu pour être durablement respectueux de son environnement SOMMAIRE 1 Objectifs du projet

Plus en détail

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO)

MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GES-SOCO) MASTER (LMD) PARCOURS GESTION, SOURCES ET CONVERSION (GESSOCO) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : ENERGIE Spécialité : GESTION,

Plus en détail

La transition énergétique en France et en Allemagne

La transition énergétique en France et en Allemagne La transition énergétique en France et en Allemagne Regards croisés sur les politiques nationales de transition énergétique 19/03/2013 A. Rüdinger - IDDRI / Dr. C. Hey - SRU 1 Conseil d Experts pour l

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

5.1. Consommation d énergie dans l industrie manufacturière

5.1. Consommation d énergie dans l industrie manufacturière 5.1 Consommation d énergie dans l industrie manufacturière En 211 en France, la consommation brute d énergie dans l industrie manufacturière s élève à 34,7 millions de tonnes équivalent pétrole (tep) hors

Plus en détail

Les gaz non conventionnels et l eau

Les gaz non conventionnels et l eau Depuis quelques années, le développement rapide en Amérique du Nord des gaz non conventionnels a bouleversé le marché du gaz naturel. Sous ce terme général, on regroupe plusieurs types de production comme

Plus en détail

Les risques volcaniques

Les risques volcaniques Les risques volcaniques La Classe de 2VP1 est allée visiter Vulcania le vendredi 4 avril le matin. L entrée de Vulcania L objectif de cette sortie vise à comprendre quels sont les risques majeurs et les

Plus en détail

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur

Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur SECTEURS DE CROISSANCE Gaz Non conventionnels DES RESSOURCES pour le futur Des ressources abondantes et largement répandues ENJEUX Gaz de charbon, gaz de schiste, tight gas : les gaz non conventionnels

Plus en détail

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours!

L approvisionnement d électricité est vraiment mauvais ces derniers jours! Learning by Ear Environnement 06 Energies renouvelables Texte : Richard Lough Rédaction et idée: Johannes Beck Introduction Bienvenue dans notre série d émissions Learning by Ear, consacrée à l environnement.

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Les directives suivantes fournissent des renseignements qui vous aideront à répondre à l Enquête mensuelle sur le charbon.

Les directives suivantes fournissent des renseignements qui vous aideront à répondre à l Enquête mensuelle sur le charbon. CHARBON MENSUEL Guide de déclaration 1. Directives générales Les directives suivantes fournissent des renseignements qui vous aideront à répondre à l Enquête mensuelle sur le charbon. Si vous avez besoin

Plus en détail

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE

INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE INTRODUCTION A L INDUSTRIE NUCLÉAIRE L industrie nucléaire, définition (1) Ensemble des procédés de transformation qui utilisent les propriétés du noyau atomique Dans le domaine civil l exploitation des

Plus en détail

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE

LA GÉOTHERMIE EN ALSACE www.es-geothermie.fr www.es-groupe.fr LA GÉOTHERMIE EN ALSACE GÉOTHERMIE PROFONDE, L HISTOIRE 2 LA GÉOTHERMIE EN ALSACE Il y a les nuages, il y a la pluie. Et il y a cette petite goutte d eau qui tombe

Plus en détail

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus.

TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. TP16 : de l élaboration de la théorie aux mouvements absolus. Matériel : - logiciels informatiques( le fichier Hawai.kmz ; le dossier TP GPS 1S) - Du papier calque - Un globe terrestre ( activité 1) Objectif

Plus en détail

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water

Flash info Projet. Pour toute information complémentaire, vous pouvez contacter Jérémy Berros : jeremy.berros@ingenica.fr. Water INGENICA dépose un brevet concernant un procédé innovant de génération de vapeur d eau pour des applications de récupération de pétrole lourd insitu par drainage gravitaire assisté par injection de vapeur

Plus en détail

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012

SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 SEL & STOCKAGES Grégoire Hévin - Direction Technique Journée GEP AFTP 12 janvier 2012 Particularités du sel Abondance géologique Faible porosité (étanche) = 1%, K=10-21 m 2 Grande solubilité (lessivage)

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

Ingénierie durable I Introduction

Ingénierie durable I Introduction Ingénierie durable I Introduction Jacques Gangloff L énergie Moteur de la vie Sources d énergie : La source primaire d énergie est nucléaire Elle provient de la transformation de la matière (E=mc²) Sources

Plus en détail

CONSULTATION PUBLIQUE 2004 ÉTUDE DES GRANDS LACS ET DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT. Mémoire. Présenté à

CONSULTATION PUBLIQUE 2004 ÉTUDE DES GRANDS LACS ET DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT. Mémoire. Présenté à CONSULTATION PUBLIQUE 2004 ÉTUDE DES GRANDS LACS ET DE LA VOIE MARITIME DU SAINT-LAURENT Mémoire Présenté à La Société de développement économique du Saint-Laurent Août 2004 1. PRÉSENTATION DE STRATÉGIES

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE APPAREILS FIXES OBSERVATIONS POSSIBLES CONSEILS

AIDE-MÉMOIRE APPAREILS FIXES OBSERVATIONS POSSIBLES CONSEILS TOUS LES APPAREILS À COMBUSTIBLE Dégagement insuffisant entre l appareil, les tuyaux de fumée et les matériaux combustibles Vérifier la distance recommandée sur la plaque fixée à l appareil et recommander

Plus en détail

Présenté par Monsieur Alain Buisson

Présenté par Monsieur Alain Buisson Conférence du jeudi 12 février 2015 à l Institut Polytechnique LaSalle Beauvais : Un état des lieux sur les ressources en hydrocarbures du bassin de Paris. Présenté par Monsieur Alain Buisson Monsieur

Plus en détail

Pascal Tremblay, biol., M.Sc. Université du Québec à Chicoutimi. Mars 2012

Pascal Tremblay, biol., M.Sc. Université du Québec à Chicoutimi. Mars 2012 Pascal Tremblay, biol., M.Sc. Université du Québec à Chicoutimi Mars 2012 Les changements climatiques il fera de plus en plus chaud Reconstruction historique Observations directes Année Figure 1: Réchauffement

Plus en détail

L'énergie de la Terre

L'énergie de la Terre GEOTHERMIE : L'énergie de la Terre Groupe BRGM CFG SERVICES Groupe BRGM 1 La géothermie : 1- qu est-ce-que c est? 2- comment ça marche? 3- à quoi ça sert? 4- ses avantages et ses inconvénients 5- la géothermie

Plus en détail

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre

Jean-Marie Gleize. février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Jean-Marie Gleize février 2006 ------------------ le bruit de l eau et de la lumière inaccessible là où elle paraît se rendre Elle ne sert qu une fois. Il pleut longtemps et longtemps. J ai commencé un

Plus en détail

Les volcans du Sahara Circuit de 7 jours dont 6 d escalade Du samedi au dimanche

Les volcans du Sahara Circuit de 7 jours dont 6 d escalade Du samedi au dimanche Les volcans du Sahara Circuit de 7 jours dont 6 d escalade Du samedi au dimanche Le Hoggar est certainement une des zones de la planète parmi les plus envoûtantes. Sous le nom, de «!Hoggar!» se trouve

Plus en détail