L auto/éco-construction. Témoignages. Forum Restaure Samedi 29 janvier 2011

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L auto/éco-construction. Témoignages. Forum Restaure Samedi 29 janvier 2011"

Transcription

1 L auto/éco-construction Avec le soutien de l'union Témoignages Forum Restaure Samedi 29 janvier 2011 Françoise Jadoul, (co)maître d ouvrage d une maison éco-construite Coordinatrice Santé-Habitat (Espace Environnement)

2 Notre projet, c était de venir vivre dans notre petite maison de campagne Nous voulions y créer un nouvel espace qui soit harmonieux. Et nous avions envie d aller le plus loin possible dans notre démarche écologique. Nous voulions des alternatives entières! Je veux être entière dans ma démarche écologique parce que j en ai les moyens. Pourquoi consommer du mazout ou de l électricité si je peux faire autrement? Une pompe à chaleur, je n en veux pas parce qu elle consomme de l électricité, je trouve que c est une alternative qui n est pas entière Nous avons confié notre projet à des architectes qui nous ont entendu. Il faut travailler la matière pour la comprendre, il n y a pas que le papier et le crayon. Je suis étonnée d avoir fait tout cela!

3 Notre projet, c était de venir vivre dans notre petite maison de campagne Nous avons toujours été dans une démarche de récupération et de «local». La terre est là, elle est offerte! L auto-construction crée de l harmonie dans la maison! La paille est une solution pour construire petit à petit et bon marché. Nous avons tellement réduit notre consommation électrique qu il n a pas fallu beaucoup de panneaux photovoltaïques. Quand nous sommes passés aux toilettes à litière, nous nous sommes dit : «C est vraiment formidable!».

4 Notre projet, c était de venir vivre dans notre petite maison de campagne Nous nous chauffons au bois dans une région de bois Photo : Luc Vanommeslaeghe Pour accumuler la chaleur du soleil et du chauffage, nous avons mis en œuvre des dalles de chaux. Photos : Luc Vanommeslaeghe

5 Notre projet, c était de venir vivre dans notre petite maison de campagne Nous avons toujours un retour extraordinaire des visiteurs. Les non avertis sont bouleversés : «Je n aurais jamais imaginé que l on pouvait mettre de la terre sur les murs!». Certains disent : «On voit que vous avez osé ; nous allons oser aussi.» : ils sont venus chercher un permis d oser! Il vaut mieux aider les jeunes à construire une maison en paille que les laisser faire construire une maison en parpaings de béton. Je voudrais avoir la liberté de les aider sur leurs chantiers. Quand j ai vu couler le béton de ciment pour les fondations, je ne me suis pas sentie en harmonie avec moi-même. J avais à cœur que, le jour où on doive démolir la maison, tout puisse se répartir dans la nature sans polluer. Les fondations, c est mon point noir avec l étanchéité synthétique de la toiture verte.

6 Notre projet, c était de construire une maison écologique Nous avons présenté notre projet au service urbanisme de notre commune. Nous avons obtenu l autorisation d installer un lagunage pour épurer nos eaux usées.

7 Notre projet, c était de construire une maison écologique Nous avons fait la part belle aux matériaux sains et peu chargés en énergie grise (avec, parfois, des concessions ). Nous avons été confrontés à l attaque - due à la présence d aubier - d un tronc de mélèze par des larves de capricorne (un insecte xylophage).

8 Notre projet, c était de construire une maison écologique Sur notre chantier, nous avons fait attention au gaspillage. Avec les matériaux de seconde main, nous économisons les ressources naturelles. Les espaces à l intérieur de la maison, nous les voulions modulables : la construction sans déchets, c est aussi sans déchets pour le futur. Notre priorité était de bien isoler la maison. Notre maison fait partie de l action Construire avec l énergie. Nous avons manqué de vigilance pour l étanchéité à l air des parois.

9 Notre projet, c était de construire une maison écologique Nous voulions concevoir un environnement intérieur sain pour les habitants. Et nous étions soucieux de préserver notre planète dans toute sa globalité.

10 Notre projet, c était de construire une maison écologique Nous avons fait réaliser un test «radon».

11 Notre projet, c était de construire une maison écologique On ne devrait pas dépenser tant d argent pour construire une maison! Construire une maison coûte beaucoup d argent, surtout en terme de main d œuvre. Quand j étais gamin, on voyait régulièrement des chantiers où les villageois se retrouvaient pour construire ensemble la maison d un des leurs. Je crois qu il faut revenir à des pratiques comme celle-ci pour, entre autre, rendre les maisons abordables pour tout le monde, tout simplement. Si c était à refaire, J essaierais de faire plus petit. Je trouve que certains espaces sont un peu gaspillés. On peut avoir le même confort en étant un peu plus rationnel.

12 Notre projet, c était de venir vivre à la campagne et de changer de vie Nous voulions construire une maison basse énergie. Et adapter notre mode de vie à notre nouvel environnement. Nous voulions vivre à la campagne mais dans un esprit «nature». Nous avons trouvé un vaste terrain jouxtant une réserve naturelle. Nous nous y sommes installés avec l idée d y vivre sans dénaturer l environnement. La maison est évolutive elle a un avenir.

13 Notre projet, c était de venir vivre à la campagne et de changer de vie Il est difficile de trouver des professionnels avec qui le dialogue passe. Les ouvriers nous disaient : «Quel plaisir de travailler avec la laine de chanvre!». L entreprise qui a insufflé les flocons de cellulose dans la toiture et dans l épaisseur des parois en ossature bois a réalisé un test d étanchéité à l air du bâtiment. Trouver un moyen de chauffage adapté à notre maison nous a causé beaucoup de soucis.

14 Notre projet, c était de venir vivre à la campagne et de changer de vie C est la surface des toitures disponibles qui détermine le volume des citernes d eau de pluie. Le filtre pour potabiliser l eau de pluie se trouve à proximité du robinet d eau potable. Les toilettes à litière permettent de diminuer notre consommation d eau de 30 %. Pour moi l écologie est dans ce que l on fait avec l eau après l avoir utilisée : nos eaux grises sont peu chargées en polluants ; elles sont donc faciles à épurer La mobilité, c est notre point noir. Photo : Claudy Mercenier

15 Notre projet, c était de construire une maison à la campagne. Nous voulions vivre dans la plus grande autonomie possible. Et dans un habitat naturel. Pour nous, l autonomie, c est avant tout l indépendance énergétique ; mais nous recherchions aussi l autonomie en eau et nous voulions produire, nous-mêmes, nos fruits et nos légumes.

16 Notre projet, c était de construire une maison à la campagne. Photos : J.M. Delahaye Grâce à l auto-construction, nous connaissons notre maison de A à Z : ses points faibles comme ses points forts. Nous étions parmi les premiers. Nous avons acquis une expérience qui profite aujourd hui aux autres, mais nous aurions bien voulu, nous aussi, profiter de l expérience de pionniers. Les choses ont évolué en 10 ans : nous sommes aujourd hui dans un contexte énergétique très sensible. Á refaire, j aurais placé 12 cm de liège au lieu de 6 cm dans les murs creux en blocs de terre cuite ; je ferais une maison plus compacte et passive. Je ne suis pas certain que le bois cordé soit la réponse idéale car l étanchéité à l air est difficile à réaliser.

17 Notre projet, c était de quitter la ville Nous rêvions d être heureux dans un bel endroit. Et ce qui nous motivait beaucoup, c était de vivre dans une maison quasiment autonome. Quand je prenais mon bain dans ma maison à Bruxelles, je consommais du gaz et cela me faisait réfléchir ; je ne trouvais pas cela juste ; je voulais vivre autrement. Je me réjouissais de pouvoir un jour prendre mon bain dans de l eau de pluie chauffée par le soleil! Je voulais me sentir bien et en harmonie avec le monde.

18 Notre projet, c était de quitter la ville Au niveau des matériaux, j ai de grandes amours. Je ne refuse pas catégoriquement un matériau, je l emploie à bon escient. Photo : Pierre Deru

19 Notre projet, c était de quitter la ville J ai d abord bien isolé la maison avant de penser à comment la chauffer. Photo : Pierre Deru Je voulais faire de la micro-cogénération. J ai donc opté pour un modèle de chaudière à pellets pouvant recevoir un moteur Stirling. C est le facilitateur en cogénération de la Région wallonne (Belgique) qui m a orienté. je choisis toujours le meilleur pellet. Ce n est pas un bon calcul d acheter un mauvais pellet car il a un moins bon rendement. «Choisir la qualité, c est le repos finalement!».

20 Notre projet, c était de quitter la ville J ai installé des panneaux solaires thermiques et photovoltaïques sur les bâtiments de l extension. Je récolte l eau de pluie de toutes mes toitures, même celle du hangar. J ai trouvé des plaques d amiante-ciment à l intérieur de la maison. Tous les égouttages sont en polyéthylène (PEHD. Photos : Pierre Deru

21 Notre projet, c était de quitter la ville Nous vivons sans penser que tout est un obstacle. Nous sommes dans les solutions plutôt que dans les problèmes. Et, en développant notre autonomie, nous nous sentons plus libres. Quand on peut prendre le temps de la réflexion, on risque d arriver plus facilement au bon résultat. hoto : Pierre Deru Le bon résultat, c est celui que nous espérions et pour lequel nous serons satisfaits longtemps. Finalement, c est tout l inverse de la consommation. Avec mon projet, je n ai pas trouvé la formule magique, je suis toujours en recherche. C est important de ne pas s arrêter en chemin.

22 Notre projet, c était de construire une maison plus petite parce que les enfants ont quitté la maison et que nous sommes retraités. Nous voulions une maison plus respectueuse de l environnement. Mais sans compromettre notre confort. Nous souhaitions réduire notre empreinte écologique. Il fallait que, à l usage, notre maison soit économe et rejette peu de déchets et de polluants. Puisque, ici, les eaux usées vont au «tout à l égout», nous avons concentré nos efforts sur l énergie. En réduisant notre impact sur l environnement, nous avons augmenté notre confort! Nous avons évité toute installation superflue dès la conception du projet. Nous avons beaucoup misé sur le bioclimatisme.

23 Notre projet, c était de construire une maison plus petite parce que les enfants ont quitté la maison et que nous sommes retraités. Je suis allé tout de suite à la mairie! Quand on veut faire «autrement», il faut mettre les acteurs dans le coup et faire des concessions. Nous ne voulions pas nous couper des transports en commun. Nous avons choisi l entreprise qui savait de quoi nous parlions. Nous avons estimé la taille de maison dont nous avions réellement besoin. Nous avons choisi un fournisseur d électricité 100% renouvelable.

24 Notre projet, c était de construire une maison plus petite parce que les enfants ont quitté la maison et que nous sommes retraités. Nous expérimentons les plantes contre les surchauffes. En cours de chantier, nous avons décidé de construire un mur Trombe. J ai découvert l inertie thermique. Nous nous chauffons au bois avec un poêle de masse. C est confortable, même à 18 C.

25 Notre projet, c était de construire une maison plus petite parce que les enfants ont quitté la maison et que nous sommes retraités. Nous sommes depuis longtemps actifs dans le secteur de l agriculture «bio». Notre maison, c était une autre manière de réagir à ce qui se passe aujourd hui dans le monde, de vérifier que c est possible de faire autrement. Nous sommes rentrés dans le circuit des visites de l ADEME (Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie).

26 Notre projet, c était de rénover un bâtiment de rapport Nous voulions démontrer que c est possible d améliorer les performances énergétiques d un bâtiment existant. Nous souhaitions aussi y créer des logements confortables pour nos futurs locataires. Aujourd hui, économiser l énergie est devenu une priorité Mais pour les projets de rénovation, beaucoup de questions restent en suspens. Où mettre les priorités pour améliorer les performances énergétiques du bâtiment? Comment préserver son caractère architectural? Faut-il isoler les façades par l intérieur ou par l extérieur? Comment rendre le bâtiment étanche à l air? Comment ventiler les locaux? Nous nous sommes jetés dans l aventure. L isolation, l étanchéité à l air, l inertie thermique sont autant d éléments qui participent au confort des habitants.

27 Notre projet, c était de rénover un bâtiment de rapport Photo : Isofloc Dans l absolu, il vaut mieux isoler par l extérieur. Nous avons commencé par faire réaliser un audit énergétique de notre bâtiment La thermographie infrarouge permet de visualiser les défauts d un bâtiment. Nous avons choisi d isoler les façades principales (à rue et arrière) par l intérieur. Photos : Ecohom ous avons été attentifs à gérer les points faibles des fenêtres.

28 Notre projet, c était de rénover un bâtiment de rapport Nous avons opté pour un système de ventilation mécanique (VMC) double flux avec récupération de chaleur.

29 Notre projet, c était de rénover un bâtiment de rapport J aime bien ma sous-toiture en fibres de bois parce qu elle cumule plusieurs fonctions. Photo : Ecohom -elle est très étanche à l eau : ses panneaux rainurés et languettés s emboîtent parfaitement ; -elle rigidifie et pérennise ainsi la structure de la toiture ; -elle fait écran aux bruits aériens extérieurs ; -elle casse les petits ponts thermiques liés à la présence des chevrons (le bois des chevrons est environ 4 fois moins isolant que l isolant lui-même). Elle améliore ainsi les performances thermiques de la toiture ; -elle retarde le passage de l énergie solaire (déphasage thermique) de l extérieur vers l intérieur et protège ainsi l ambiance intérieure des surchauffes d été ; -elle participe à créer une paroi ouverte à la diffusion de la vapeur d eau.

30 Notre projet, c était de rénover un bâtiment de rapport Si je devais recommencer, j irais visiter d autres bâtiments. Ce qui est intéressant, c est d entrer dans une dynamique d échanges d information et d expérience avec d autres personnes. On ne doit pas tout réinventer. Ce bâtiment nous a permis d aborder les problèmes environnementaux par une porte, mais il y en a encore d autres à ouvrir : celles relatives à la mobilité, à l alimentation saine

31 La terre, la paille, la chaux ne sont que des matériaux. L éco-construction, c est réfléchir au pourquoi de ces choix-là! Merci pour votre attention! ESPACE ENVIRONNEMENT ASBL rue de Montigny, Charleroi Tél. :

Isoler ses murs deux exemples

Isoler ses murs deux exemples L énergie la moins chère est celle non consommée ISOLATION TOITURE Plan de la présentation Isoler ses murs deux exemples Soirée d information 18 février 2014 Guides Énergie Neupré Le pourquoi. Mr Janssen,

Plus en détail

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves

Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Réhabilitation BBC d une maison individuelle à Vanves X B ÂTIMENTS Afin de réduire les factures d énergie de sa maison des années 30, un habitant de Vanves

Plus en détail

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur.

L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Une maison bio climatique L idée est simple : un bâtiment doit, par sa conception, se protéger du froid et des intempéries mais également du soleil et de la chaleur. Analyse de l environnement de la maison

Plus en détail

pmp pmp Les principes d une maison passive

pmp pmp Les principes d une maison passive Les principes d une maison passive Le 29 novembre 2010 Energie & Habitat Namur Adeline Guerriat Plate-forme Maison Passive 1.Le standard passif 2. Aspect technique 3. Aspect financier 4. Aspect architectural

Plus en détail

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE

ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Rapport réalisé par ANALYSE DE LA QUALITE ENVIRONNEMENTALE DE LA REHABILITATION ET DE L EXTENSION D UNE MAISON DE VILLE Réhabilitation et extension de la maison Bailleul à Toulouse ville, Maison Bailleul

Plus en détail

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012

LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 LA REGLEMENTATION THERMIQUE 2012 APPLIQUABLE POUR LES PERMIS DE CONSTRUIRE DEPOSES A PARTIR DU 1 er JANVIER 2013. A compter du 1 er janvier 2013, seules les maisons répondant à la Réglementation Thermique

Plus en détail

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr

une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr une nouveauté terre vivante diffusée par dilisco. www.dilisco.fr disponible dès le 2 novembre 2015 UNE BIEN BELLE BOITE A OUTILS POUR L AUTOCONSTRUCTEUR! tout ce qu il faut savoir avant de se lancer dans

Plus en détail

Flash information : Juin 2010

Flash information : Juin 2010 Flash information : Juin 2010 Comment rendre son logement plus performant Le coût de l énergie, son impact polluant sur notre environnement, nous mènent aujourd hui à favoriser et à développer chez chacun

Plus en détail

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur.

Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Une réhabilitation en maison passive? L enjeux de l isolation par l extérieur. Réduire par 10 les consommations de chauffage Bâtiments existants : besoins en chauffage de 180 à 300 kwh/m².an Objectif :

Plus en détail

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie

Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Rénovation d une maison individuelle en basse consommation d énergie Fiche d opération Armapa -2011 cd2e- Page 1 Introduction L évolution du prix de l énergie encourage nos concitoyens à changer d exigences

Plus en détail

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824

Eco-construction. Présentation : Nom de l entreprise : Le Trusquin. Forme juridique : ASBL. Agrément : EFT. Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Nom l entreprise : Eco-construction Le Trusquin Forme juridique : ASBL Agrément : EFT Numéro d entreprise : 0456-828- 824 Adresse : Rue la Croix Ban, n 1g 6900 Marloie (Marche-en- Famenne) Tél. : 084/32.36.07

Plus en détail

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous!

LA RT 2012. Marre. Énergie trop chère Isolons. nous! d avoir froid. nous! Remboursez nous! Marre d avoir froid Énergie trop chère Isolons nous! Isoler plus pour dépenser moins LA RT 2012 OU COMMENT RÉDUIRE MES DÉPENSES ÉNERGÉTIQUES EN CONSTRUISANT MA MAISON DANS LE RESPECT DE

Plus en détail

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien

RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien RESTAURATION ENERGETIQUES et environnement du bâti ancien Congrès Besançon 2015 Outils de mesure de la consommation du BATI ANCIEN Selon la consommation réelle mesurée (étude BATAN 2007) Logiciels thermiques

Plus en détail

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch

Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase www.facesud- energie.ch Quel chauffage pour ma maison? facesud énergie 1968 Mase OrganisaBon : Amis de Mase Quel chauffage pour ma maison? Mase, 19.01.2012 UNE HISTOIRE ORDINAIRE Il était une fois en 1970 ConstrucBon d une villa

Plus en détail

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur

Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur Rénovation d une maison ouvrière bruxelloise Laurent Collignon David Dardenne 1040 Bruxelles 1 Situation Maison ouvrière bruxelloise de la fin du 19e siècle, située au coeur d E t t e r b e e k. Sa localisation

Plus en détail

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui

Un bâti en tuffeau pour aujourd hui P a r c naturel régional Loire-Anjou-Touraine Les fiches techniques du Parc Patrimoine bâti Un bâti en tuffeau pour aujourd hui Réhabilitation d une maison du XV ème siècle Localisation : La Maison des

Plus en détail

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir

Sommaire PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE. Notre patrimoine a de l avenir PARC NATUREL RÉGIONAL LOIRE-ANJOU-TOURAINE Notre patrimoine a de l avenir Carnet de santé de ma maison! Sommaire Identifiez votre projet!... 2-3 Ma santé... les points clefs de mon logement... 8-9 Je construis

Plus en détail

LA RENOVATION DE MON HABITAT

LA RENOVATION DE MON HABITAT Économie Plus de confort Factures en baisse meilleure isolation Plus de chaleur LA RENOVATION DE MON HABITAT OU COMMENT GAGNER EN CONFORT ET EN ÉCONOMIES AVEC BÂTILAND POURQUOI JE DOIS RÉNOVER MON HABITAT?

Plus en détail

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville

Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville Bâtiments Matériaux Opérations Installations Construction d une maison individuelle basse consommation à Chaville B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, des propriétaires

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie. Visites PROGRAMME

VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie. Visites PROGRAMME VISITES GRATUITES EN BOURGOGNE d habitats confortables & économes en énergie Visites PROGRAMME 2 nd semestre 2015 AGENDA 2 nd semestre Samedi 26 septembre 71 Secteur de BLANZY - 14h > EIE 71 Rénovation

Plus en détail

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte

10 maisons. énergie Faut-il changer de fournisseur? à découvrir des propriétaires témoignent. clé sur porte Octobre 2012 3,0 N 1 en Belgique - 31e année - N 283 énergie Faut-il changer de fournisseur? Comparons les prix à Bruxelles et dans villes wallones nouvelle FORMULE chauffage Le lexique incontournable

Plus en détail

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS

OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS OSSATURE BOIS ET EFFICACITE ENERGETIQUE LES NOUVELLES SOLUTIONS Michel Perrin Directeur opérationnel CNDB Un marché en pleine expansion Plus de 10 000 maisons et logements bois/an Une demande potentielle

Plus en détail

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable»

Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Les enjeux actuels et futurs de la construction en bois: maîtrise des coûts en construction durable» Joël Coupez, ir Architecte www.bureaucoupez.be www.mamaisonmonbudget.be Bureau Coupez et Associés Architectes

Plus en détail

Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller

Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller Projet de lotissement éco-responsable de Folpersviller Questionnaire aux personnes intéressées (à retourner à Mairie Service Urbanisme 2 rue du Maire Massing 57200 SARREGUEMINES pour le 06 janvier 2012

Plus en détail

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés

OBJECTIFS. Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés 1. TRAITEMENT DE L ACOUSTIQUE DANS LE BÂTIMENT Acquérir des compétences globales sur la performance acoustique des parois : choix des matériaux et mise en œuvre adaptés Acoustique phénomène physique Définition

Plus en détail

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.

La pierre massive : nouvelles exigences, nouveaux outils - 27 juin 2013. concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants. RT2012 concevoir autrement! Nantes/ Paris 01 42 59 53 64 www.pouget-consultants.fr Sommaire RT2012, informations essentielles «On vient d où?» Visualisation bilan énergétique, rappels RT RT 2012 «C est

Plus en détail

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction

Les fondamentaux du bioclimatisme. JC Mengoni, Conseils en éco construction Autrefois Architecture pratique mais sans confort (vie dans les champs) Longue connaissance/expérience de la nature, du soleil, des vents Guerre 14 1.400.000 morts en France Perte des techniques traditionnelles

Plus en détail

La maison zéro énergie (ou énergie positive)

La maison zéro énergie (ou énergie positive) La maison zéro énergie (ou énergie positive) Maison qui consomme pas ou peu d énergie Utilise des énergies renouvelables Respectueuse de l'environnement Avantages : - Diminution du bilan carbone (moins

Plus en détail

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats

Concours Maison Econome Édition 2011. Présentation des projets lauréats Concours Maison Econome Édition 2011 Présentation des projets lauréats 3 catégories «particuliers» (3 vélos alloués) Construction : 5 candidats Rénovation : 4 candidats Prix spécial du jury Pas de candidat

Plus en détail

Construction en bottes de paille

Construction en bottes de paille Construction en bottes de paille Performance technique, économique et écologique Construction en bottes de paille Performant : Super isolant, R = 6 (équivalent à 25 cm de laine de verre dernière génération)

Plus en détail

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé

BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé BATIMENT BIOCLIMATIQUE EVOLUTIF A FONCTION MIXTE Fiche -Résumé Équipe: N. CHAUVINEAU (Ingénieur), L. COURTOIS (Architecte DPLG), C. RIBEIRO (Architecte DPLG), P. RIDGWAY (Architecte BA dip Arch.), E. WOZNY

Plus en détail

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats

Concours. 2011 Présentation des projets lauréats. ats Concours «Ma maison éco» 2011 Présentation des projets lauréats ats PROJETS Rénovations R 4 Projets retenus Famille THIL 37330 Marcilly sur Maulne Famille THIL Natures des parois: Murs extérieurs Nord

Plus en détail

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves

Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation thermique performante d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Afin d améliorer le confort thermique de leur maison d après-guerre, un couple

Plus en détail

De La Terre Au Soleil

De La Terre Au Soleil De La Terre Au Soleil Atelier d Architecture S. Anwoir Architecte Les motivations Respect environnemental et investissement à long terme: Participation au développement durable (protéger notre environnement,

Plus en détail

Quels arguments? Quels usages?

Quels arguments? Quels usages? Les éco-matériaux Quels critères? Quels arguments? Quels usages? Convention du personnel commercial des coopératives HLM Paris Le 25 novembre 2010 Nous utilisons des matériaux depuis la nuit des temps.

Plus en détail

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l

Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l Institut de Formation à l ECO-construction Former pour démocratiser les techniques, les usages, les matériaux et les technologies liés à l éco-construction ---------------------------- 50 modules de formation

Plus en détail

Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne

Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne Par Hélène Delorme, présidente de Maisons Paysannes de l Yonne 1 L association des Maisons Paysannes de l Yonne : - délégation dans l Yonne de Maisons Paysannes de France - 200 adhérents - 8.000 adhérents

Plus en détail

Comment optimiser la performance énergétique de son logement?

Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Comment optimiser la performance énergétique de son logement? Janvier 2014 AHF / J.M. VOGEL Plan de la présentation Contexte Objectifs Faire un premier bilan énergétique Les différents travaux d économies

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation passive et (très) basse énergie : détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION PAR L INTERIEUR : LES TOITS Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL

MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL MENUISERIE GÉNÉRALE LIÉGEOIS SPRL MGL - Un chez soi très nature 2 La menuiserie Générale Liégeois est une entreprise de construction à ossature bois à vocation écologique. Elle est dirigée par Benoît Liégeois

Plus en détail

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE

OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE OSSATURE BOIS RAPIDE ET PROPRE 2 4 3 1 5 6 REVALORISATION A GRANDE ECHELLE La société de logement HEEMwonen gère à Kerkrade aux Pays-Bas un quartier de 153 habitations sociales unifamiliales datant des

Plus en détail

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges

LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE. Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges LA CONSTRUCTION BOIS GRANDE HAUTEUR RETOUR D EXPERIENCE Antoine PAGNOUX Architecte ASP ARCHITECTURE Saint-Dié-des-Vosges NOTRE AGENCE NOTRE EQUIPE - ERIC SCHMITT ARCHITECTE D.P.L.G. - ANTOINE PAGNOUX ARCHITECTE

Plus en détail

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat

Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Assistant Maître d'ouvrage en Amélioration de l'habitat Étude de cas Diagnostic et conception de projet Visite d'étude (quartier St jean) Formateurs : Ingénieur Matériaux Spécialiste de la rénovation basse

Plus en détail

Niveau de prise en compte de la cible

Niveau de prise en compte de la cible Caractéristiques environnementales du bâtiment (selon les cibles HQE) Niveau de prise en compte de la cible Objectif fixé lors de la phase de conception 1. Relation harmonieuse du bâtiment avec son environnement

Plus en détail

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION

FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION PROJETS BIOFIB ISOLATION Mars 2016 FICHE CHANTIER BIOFIB ISOLATION CONSTRUCTION 100% CHANVRE / béton de chanvre Construction d une maison particulière en béton de chanvre. La marque française, Biofib Isolation,

Plus en détail

L HABITAT. Technologie 5ème

L HABITAT. Technologie 5ème L HABITAT LES FONCTIONS CLORE: air, eau RESISTER: poids propre, charges d exploitation, charges climatiques (neige, vent) ISOLER: thermique, acoustique CHAUFFER l hiver RAFFRAICHIR l été PROCURER: hygiène,

Plus en détail

BBC*, suivez le guide!

BBC*, suivez le guide! BBC*, suivez le guide! Les bons réflexes à avoir dans un logement performant *Bâtiment Basse Consommation Le BBC, c est quoi? Votre logement se situe dans un Bâtiment Basse Consommation qui consomme peu

Plus en détail

RT 2012 et RT existant

RT 2012 et RT existant RT 2012 et RT existant RéglemenTaTion TheRmique et efficacité énergétique Dimitri molle et Pierre-manuel Patry ÊG roupeêe yrolles,ê2 011,ÊI SBNÊ:Ê9 78-2-212-12979-3 Sommaire Avant-propos... 1 Partie 1

Plus en détail

La NEF Logements & bureaux

La NEF Logements & bureaux 4 ème Forum International Bois Construction 2014 La NEF Logements & bureaux l J. P. Desgeorges 1 La NEF Logements & bureaux Jean Philippe Desgeorges BOILLE & Associés FR-Tours 2 La NEF Logements & bureaux

Plus en détail

Visite Technique - Maison Mayaudon

Visite Technique - Maison Mayaudon Visite Technique - Maison Mayaudon 26/06/2014 CAB42 5 Participants Organisateur Partenaire CDPEA 159 Avenue de l Alouette 33700 Mérignac www.cdpea.fr 05 47 48 16 20 PRÉSENTATION DE CAB 42 «CAB42 prend

Plus en détail

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves

Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves Bâtiments Matériaux Opérations Installations Rénovation énergétique d une maison individuelle à Vanves B ÂTIMENTS Une maison en briques des années 1920 à Vanves avec un petit jardin. Un cadre idéal, si

Plus en détail

Communiqué de presse. La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne

Communiqué de presse. La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne Communiqué de presse Fribourg, novembre 2010 Rénovation énergétique d une maison en bois à Völs La simple baraque de chantier se métamorphose en une maison des Eclaireurs moderne Rénovation énergétique

Plus en détail

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008

Printemps des sciences 2008. Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Printemps des sciences 2008 Faculté Polytechnique de Mons 11 mars 2008 Objectifs L objectif de cette petite démonstration est double : 1. Démontrer l importance d une bonne isolation thermique sur les

Plus en détail

Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés

Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés Étanchéité à l air de l extérieur des murs maçonnés André Baivier, ISOPROC Présentation de deux projets Transformation d une maison existante datant du début des années 90 SPRL CREA Bureau d architectes

Plus en détail

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton

Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton Comment construire une maison BBC en béton? Construire une maison durable en béton 1 Maison BBC en béton : 2 grands principes, 5 règles d or Une conception pensée en amont Une conception «bioclimatique»

Plus en détail

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com

IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS. contact@sefabe.com www.sefabe.com IL ETAIT UNE FOIS... SEFABE SAS contact@sefabe.com www.sefabe.com Tel : 02 98 97 69 59 8 lieu dit Navalhars, Kernevel, 29140 Rosporden Toute reproduction interdite, photos et plans non contractuels. SEFABE

Plus en détail

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation :

Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Bienvenue dans le guide du projet qui a pour objectif de vous aider à définir votre projet de rénovation : Les questions et informations suivantes vous permettronw de répondre à ces questions : - Quels

Plus en détail

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E

F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E F O R M A T I O N S 2011-2 0 1 2 C O N S T R U C T I O N D U R A B L E Charline Boyer 02 545 58 35 charline.boyer@confederationconstruction.be M O D U L E S G É N É R A U X I N I T I A T I O N S 1. E CO-

Plus en détail

Construction durable

Construction durable Depuis 90 ans à votre service... Construction durable selon les normes pour habitations passives www.linden.be www.pamaflex.eu Bilan énergétique dans la maison classique 1. Pertes par les murs et les fenêtres

Plus en détail

Diagnostic thermique sur une amiénoise

Diagnostic thermique sur une amiénoise Diagnostic thermique sur une amiénoise Par Jordi Hubert Ingénieur thermicien Bureau d études Pic Energie SCOP Ekidina Note synthétique Isolation des murs : Laine de bois à privilégier Il s avère que lors

Plus en détail

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable

3CBOIS Construction. 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX. Construire Juste et Durable 3CBOIS Construction 86 rue des Coudrais 92330 SCEAUX Construire Juste et Durable 2 Techniques pour construire BOIS avec 3CBois Construction Panneau Massif Contrecollé Isolation par l extérieur pour des

Plus en détail

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE

LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE La performance énergétique est comparée à «Avec la voiture électrique, vu que nos ressources sont diminuées, on est aussi à la recherche d une nouvelle performance» La voiture

Plus en détail

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach

Construction d un bâtiment industriel/tertiaire plus un logement au standard passif à Schlierbach > Architecte / Bureau d'études Appel à projets bâtiments économes en énergie Cette fiche a été réalisée dans le cadre du deuxième appel à projets «bâtiments économes en énergie» lancé début 2009 par l

Plus en détail

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT

LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LES ÉCONOMIES D ÉNERGIE DANS LE BÂTIMENT LA RÉGLEMENTATION THERMIQUE POUR LES BATIMENTS EXISTANTS et l'innovation Limoges Ester Technopole lundi 13 février 2012 Appel à projets "innovation en éco-réhabilitation

Plus en détail

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation?

Comment améliorer les performances thermiques d une habitation? thermiques d une habitation? E1-1/6 Le confort 1 Définissez en trois points le confort thermique : 2-1 Sur brouillon ou sur votre cahier d expérience, émettez vos hypothèses sur la maison de demain. Comment

Plus en détail

Ascenseur à créer. Enduit ciment blanc. Bandeau béton. Enduit ciment blanc. Plaquette de terre-cuite identique à l existant. Enduit ciment blanc

Ascenseur à créer. Enduit ciment blanc. Bandeau béton. Enduit ciment blanc. Plaquette de terre-cuite identique à l existant. Enduit ciment blanc Bâtiment d une surface de 1030 m² créé dans l enceinte du lycée Jean ZAY. Ascenseur à créer Bandeau béton Elévation Façade Nord Bardage bois vertical Bardage cassette aluminium laqué RAL7016 Menuiseries

Plus en détail

L essentiel en un coup d œil

L essentiel en un coup d œil L essentiel en un coup d œil Bien choisir sa chaudière La chaudière est le moteur de votre chauffage central. Chaudière au gaz, au fioul, à bois, ou au GPL, il y en a pour tous les goûts et toutes les

Plus en détail

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes

ECOCHANVRE 08. Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Colloque Construction Chanvre en Champagne Ardennes Retours d expériences Régionales 10 Décembre 2014, Troyes Le Groupe Ecochanvre08 Dans les chiffres : 5 agriculteurs en SAS depuis 2014, Initiative soutenu

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques

Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Formation Bâtiment Durable : Rénovation à haute performance énergétique : Détails techniques Bruxelles Environnement ISOLATION DES TOITS EN RENOVATION Pierre DEMESMAECKER Institut de Conseil et d Etudes

Plus en détail

Bioclimatisme Texte et photos : Hervé et Florence Doaré. Maison bioclimatique passive

Bioclimatisme Texte et photos : Hervé et Florence Doaré. Maison bioclimatique passive Texte et photos : Hervé et Florence Doaré Maison bioclimatique passive Tout le monde a entendu parler des maisons «passives» en Allemagne et en Autriche c est-à-dire de celles qui consomment très peu d

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Le passif et le bois. Etienne Vekemans, président La Maison Passive France. Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr. La Maison Passive Service

Le passif et le bois. Etienne Vekemans, président La Maison Passive France. Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr. La Maison Passive Service Le passif et le bois Etienne Vekemans, président La Maison Passive France La Maison Passive Service 1 Contact : postmaster@lamaisonpassive.fr Sommaire: le passif et le bois, un matériau et un concept faits

Plus en détail

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE

RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Lisez cette fiche d introduction attentivement avant de lire la fiche qui concerne vos travaux (Fiches 2 à 10). INTRODUCTION RÉNOVER POUR CONSOMMER MOINS D ÉNERGIE : GUIDE PRATIQUE Pourquoi rendre votre

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier

Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements. Intégration Chantier Présentation générale (Labels) Acteur du projet Données économiques Techniques constructives et équipements Intégration Chantier Confort et santé Entretien et gestion Consommation Analyse du cycle de vie

Plus en détail

Matériaux d isolation

Matériaux d isolation Mardi 30 Octobre 2012 en LORRAINE Matériaux d isolation Espace INFO ÉNERGIE Centre&Ouest Vosges Pierre Pellégrini Conseiller énergie Quelles sont nos missions? Sensibiliser, informer, conseiller de façon

Plus en détail

88, rue de Luxembourg L-8140 Bridel Tél. 33 36 28-1 Fax 33 52 91. www.wiesen-piront.lu

88, rue de Luxembourg L-8140 Bridel Tél. 33 36 28-1 Fax 33 52 91. www.wiesen-piront.lu 88, rue de Luxembourg L-8140 Bridel Tél. 33 36 28-1 Fax 33 52 91 www.wiesen-piront.lu LES BONS PLANS www.wiesen-piront.lu UN CONCEPT ÉCOLOGIQUE QUI VOUS PROPOSE DES SOLUTIONS PRATIQUES DANS LE RESPECT

Plus en détail

Rénovation thermique. par l extérieur

Rénovation thermique. par l extérieur Rénovation thermique par l extérieur Enjeux des rénovations Secteur du Bâtiment : 1 er consommateur d énergie. Faire diminuer les consommations énergétiques des bâtiments en augmentant leur performance

Plus en détail

Bâtiments d entreprise - 1 er prix

Bâtiments d entreprise - 1 er prix Bâtiments d entreprise - 1 er prix Ecoconstruction de 8 ateliers relais Pays Mellois (79) Le projet répond avant tout à une démarche bioclimatique. Les blocs bureaux et les accès aux ateliers se situent

Plus en détail

Le développement durable

Le développement durable Le développement durable Le développement durable Les être humains sont au cœur des préoccupations relatives au développement durable. Ils ont droit à une vie saine et productive en harmonie avec la nature

Plus en détail

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES

DURABLE DES BÂTIMENTS EN RHÔNE-ALPES MountEE - Efficacité énergétique et construction durable dans les communes européennes de montagne EIE/11/007/SI2.615937 BONNES PRATIQUES CONCERNANT LA CONSTRUCTION ET LA REHABILITATION DURABLE DES BÂTIMENTS

Plus en détail

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance

une maison économe Construire Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Construire une maison économe Réglementations thermiques : le bâti évolue vers une plus grande performance Les consommations d énergie par m 2 ont été divisées par 6 depuis 1974 : 1 re réglementation thermique

Plus en détail

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14

Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif de l audit énergétique de la copropriété «OBIER» 15 rue Claude Bernard NOGENT SUR OISE 31/03/14 Récapitulatif du l audit énergétique de NOGENT SUR OISE 1 Sommaire I. Introduction... 3 II.

Plus en détail

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0

Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION. Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Thierry Gallauziaux et David Fedullo LE GRAND LIVRE DE L ISOLATION Groupe Eyrolles, 2009, ISBN 978-2-212-12404-0 Pourquoi isoler? La thermique dans l habitat 14 Les performances thermiques des matériaux

Plus en détail

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable.

Les enquêtes sur le chauffage soulèvent la problématique plus générale de l énergie. Elles renvoient aux trois piliers du développement durable. Les enquêtes de noel d EDD Education au Développement Durable Le chauffage Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n

Plus en détail

Développer un quartier durable Mode d emploi

Développer un quartier durable Mode d emploi Développer un quartier durable Mode d emploi Pensons à l avenir Programme : Notre responsabilité dans l évolution du climat Intérêts d une politique de réduction des émissions de CO2 Quartier durable :

Plus en détail

L isolation écologique d un bâtiment

L isolation écologique d un bâtiment L isolation écologique d un bâtiment Astuces et points d attention - expérience d'un entrepreneur spécialisé en la matière. Formation «Le choix écologique des matériaux de construction» 12 mai 2009 Limbourg

Plus en détail

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti

Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Neuf et existant : Les performances énergétiques dans le bâti Cycle de conférences - visite 2012 Conseil de développement du Pays du Centre Bretagne À l aune des mutations énergétiques, il a semblé important

Plus en détail

La rénovation d une maison en centre ville de Thuin (Belgique)

La rénovation d une maison en centre ville de Thuin (Belgique) La rénovation d une maison en centre ville de Thuin (Belgique) Philippe vient de rénover une maison de ville datant de la 1 ère moitié du 19 e siècle dans le centre historique de Thuin, il témoigne de

Plus en détail

Maison à ossature bois BBC Effinergie à Issy-les-Moulineaux

Maison à ossature bois BBC Effinergie à Issy-les-Moulineaux Bâtiments Matériaux Opérations Installations Maison à ossature bois BBC Effinergie à Issy-les-Moulineaux B ÂTIMENTS Soucieux de réaliser une habitation thermiquement performante, tout en limitant ses impacts

Plus en détail

plancher Milliwatt ôbox

plancher Milliwatt ôbox plancher Milliwatt ôbox Plancher producteur d eau chaude 71% des calories récupérées Gagnez jusqu à 8kWh/m 2 /an Simulez votre gain de CEP Solution éco et logique pour les maisons individuelles, groupées

Plus en détail

Nouvelle usine éco-responsable

Nouvelle usine éco-responsable Nouvelle usine éco-responsable Bibal investit dans un bâtiment d avenir Pour gérer sa croissance tout en respectant l environnement, Philippe BERTRAND, PDG des Cafés BIBAL, a pris le parti de construire

Plus en détail

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C

Challenge Construction Durable 2014. Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 Réhabilitation du bâtiment C Challenge Construction Durable 2014 1. Introduction 2. Analyse et proposition architecturale 3. Traitement de l enveloppe 4. Accessibilité

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Rénovation éco-énergétique

Rénovation éco-énergétique Rénovation éco-énergétique bureaux Fondation Roi Baudouin Rue Brederode, 21 1000 Bruxelles 1 Optimisation bâtiment dans le respect de son caractère patrimonial Démarche citoyenne responsable 2 Certains

Plus en détail

RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS. Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques

RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS. Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques RENOVATION DES BATIMENTS ANCIENS Quelles pistes pour améliorer leurs performances énergétiques 2 exemples de rénovation BBC Louise RANCK Architecte, agence Latitude 48 Une passoire thermique labelisée

Plus en détail

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE

REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE DE LA REALISATION D UN PROJET D HABITATION PASSIVE Evolution et phases de la réalisation d une habitation en ossature bois et en écoconstruction. Qu est-ce qu une maison passive?

Plus en détail

pour la transition énergétique : les travaux d extérieur

pour la transition énergétique : les travaux d extérieur Solutions bois pour la transition énergétique : les travaux d extérieur Le bois, acteur de la transition énergétique! La transition énergétique vise à transformer notre consommation d énergie pour l orienter

Plus en détail