Le traitement des 4 Flux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le traitement des 4 Flux"

Transcription

1 Le traitement des 4 Flux Eco-systèmes date

2 Le GEM FROID Eco-systèmes date

3 Un exemple : le traitement des appareils de Froid en installation dédiée Séparation des matières broyées Tri et démantèlement partiel à réception: Déchets banals (tablette verre, ampoule, bois, caoutchouc, plastique. Métaux ferreux (clayettes, grilles) et non ferreux (câbles). Dépollution (condensateurs). Phase 2 : broyage sous atmosphère contrôlée, aspiration des CFC dans les mousses isolantes Dépollution «phase 1» : extraction des fluides Réfrigérants (gaz à effet de serre) Matières premières secondaires (métaux, plastiques, mousse PUR) 3

4 . GEM Froid : Exemple de quelques fractions sortantes obtenues/de leur devenir : -Technologies finales utilisées- : Valorisation Matière VE : Valorisation Energétique EE : Elimination par Enfouissement ET : Elimination Thermique Procédé de Traitement fractions sortantes selon le procédé de traitement Mousse Polyuréthane (PUR) Gaz CFC Plastique Métaux ferreux Condensateurs ET ET Production d agents liant pour hydrocarbures Incinération Recyclage du plastique Acierie Incinération spéciale déchets dangereux 4

5 Le GEM Hors Froid Eco-systèmes date

6 Le traitement du GEM HF Dépollution pré-broyage : extraction des condensateurs et des câbles moteurs Mise au broyeur des appareils Séparation magnétique et extraction manuelle des induits Inox, acier, aluminium, métaux lourds (cuivre, laiton ) 6

7 GEM Hors Froid : Exemple de quelques fractions sortantes obtenues/de leur devenir : -Technologies finales utilisées- m : Valorisation Matière VE : Valorisation Energétique EE : Elimination par Enfouissement ET : Elimination Thermique Technologie finale envisageable Procédé de Traitement fractions sortantes selon le procédé de traitement Métaux Non ferreux Métaux ferreux Condensateurs Plastique Rebut de broyage -Fraction fine- Fonderie Acierie ET Incinération spéciale déchets dangereux Recyclage du plastique -Remblai- Construction de route EE Enfouissement 7

8 Les Ecrans Eco-systèmes date

9 Le traitement des écrans PROCEDE N 1 Phase-clé du traitement : extraire les poudres photoluminescentes, élément polluant, contenu dans les tubes cathodiques Démantèlement manuel complet : Métaux non ferreux (déviateur cuivre, coque aluminium)) Carte électronique Tube cathodique Coque plastique Câbles 1 Aspiration des poudres Photo-luminescentes («terres rares») CET classe 1 Séparation des deux verres : par un système de fil à chaud (image) ou scie diamantée Verre de cône (verre au plomb) Verre de dalle (verre au baryum) Valorisation matière 2 Broyage du tube cathodique entier sous atmosphère humide Boue avec poudre Verre en mélange nettoyé Tri optique : séparation verre de dalle et verre de cône CET classe 1 Valorisation matière 9

10 Le traitement des écrans PROCEDE N 2 Phase-clé du traitement : capter les poudres photo-luminescentes, élément polluant, contenu dans les tubes cathodiques. Démantèlement manuel partiel Coque plastique Tube cathodique avec le déviateur, la carte électronique et le canon à électrons Câbles Procédé de pyrométallurgie (le verre des TC est utilisé comme fondant = substitut de silice lors de la fusion) Scorie (résidu d incinération) renfermant les poudres photo-luminescentes = déchet inerte Cuivre, plomb, étain Valorisation matière en substitut de sous couche routière Valorisation matière 10

11 Ecrans : Exemple de quelques fractions sortantes obtenues/de leur devenir : Technologies finales utilisées- m : Valorisation Matière VE : Valorisation Energétique EE : Elimination par Enfouissement ET : Elimination Thermique Technologie finale envisageable Procédé de Traitement fractions sortantes selon le procédé de traitement Métaux non ferreux Verre provenant de Tubes cathodiques (mélangé ou séparé par type) Plastique EE Fonderie Remblai de mine Construction de route Recyclage du plastique Pyrométallurgie Utilisation comme fondant de scorification. Fonderie de cuivre ou de plomb Production de verre pour la fabrication de TC ou entrant dans l industrie céramique 11

12 Les Petits Appareils en Mélange Eco-systèmes date

13 Le traitement du PAM Métaux non ferreux Piles et condensateurs en mélange Extractions des composants dangereux ou polluant les fractions sortantes : piles, condensateurs, cartouches d encre, sac aspirateur, huiles. Traitement du PAM dépollué dans un désintégrateur (déchiqueteur) Plastique broyé en mélange 13

14 PAM : Exemple de quelques fractions sortantes obtenues/de leur devenir : -Technologies finales utilisées- ; : Valorisation Matière VE : Valorisation Energétique EE : Elimination par Enfouissement ET : Elimination Thermique Procédé de Traitement fractions sortantes selon le procédé de traitement Métaux Non ferreux Métaux ferreux Condensateurs Plastique Fonderie Acierie ET Incinération spéciale déchets dangereux VE Incineration sans VE ET Incineration avec VE Recyclage du plastique 14

le recyclage des petits appareils Corriger grâce au process industriel complet et les explications de chaque étape.

le recyclage des petits appareils Corriger grâce au process industriel complet et les explications de chaque étape. Le recyclage des petits appareils des pam Les petits appareils en mélange (PAM) comme les consoles de jeux, cafetières ou téléphones portables représentent une grande partie des appareils électriques et

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro.

Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro. Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro. 2 VOUS TRIEZ VOS EMBALLAGES EN PAPIER, VERRE ET PMC? TRÈS BIEN! MAIS QUE FAITES-VOUS DE VOS DÉCHETS ÉLECTRO? Cette brochure vous explique

Plus en détail

'()*++*,-.%./;0++D.%&%

'()*++*,-.%./;0++D.%&% '()*++*,-.%./;0++D.%&% Code : 15 01 10* Nomenclature : Emballages contenant des résidus de substances dangereuses Les emballages souillés sont considérés comme tant qu ils n ont pas fait l objet d un nettoyage

Plus en détail

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination

DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination DECHETS DE CHANTIER DU BTP : Nomenclature et Elimination INERTES Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : Filières d élimination ou

Plus en détail

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS TRAITEMENT DES DÉCHETS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS UN CHANTIER D AVENIR Direction Départementale de l Equipement de la Sarthe Décembre 2002 DÉCHETS DU BTP : DE NOUVEAUX COMPORTEMENTS A ADOPTER Le

Plus en détail

COLLECTION REPÈRES) Équipements électriques et électroniques. Rapport annuel

COLLECTION REPÈRES) Équipements électriques et électroniques. Rapport annuel COLLECTION REPÈRES) Équipements électriques et électroniques Rapport annuel Toute représentation ou reproduction intégrale ou partielle faite sans le consentement de l auteur ou de ses ayants droit ou

Plus en détail

Broyeur à 2 axes DR240: broyage des déchets électroniques, séparation matières ferreuses - métaux matières plastiques.

Broyeur à 2 axes DR240: broyage des déchets électroniques, séparation matières ferreuses - métaux matières plastiques. Broyeur mono rotor CASTOR600: avec convoyeur et séparateur magnétique. Broyeur à 2 axes DR120: broyage de récipients d encres d imprimerie, réduction d emballage dangereux. Broyeur à 2 axes DR240: broyage

Plus en détail

FLUX - Ecrans. 1. Définition du flux. Friday, July 25, 2014. http://eco3e.eu/flux/ecrans/ Table des matières. 1. Définition du flux

FLUX - Ecrans. 1. Définition du flux. Friday, July 25, 2014. http://eco3e.eu/flux/ecrans/ Table des matières. 1. Définition du flux FLUX - Ecrans Friday, July 25, 2014 http://eco3e.eu/flux/ecrans/ Table des matières 1. Définition du flux 1.1 Composition du flux écran 2. Dépollution et recyclage du produit 2.1 Dépollution / prétraitement

Plus en détail

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes

Déchets spécifiques de type F, stockés en alvéole spécifique mono matériaux, dans un centre de stockage d inertes Les déchets actuellement considérés comme inertes en France et stockés comme tels sont des déchets suivants : (1) Stockage en classe III, recyclage, 17 01 01 Béton (armé ou non) 17 01 02 Briques (1) Stockage

Plus en détail

Des gestes simples pour bien s en séparer!

Des gestes simples pour bien s en séparer! Dechets d equipement electriques et electroniques Syndicat mixte pour l Enlèvement et le Traitement des REsidus Ménagers @ www. sietrem.fr Du Lundi au Vendredi 0 800 770 061 de 9h00 à 12h30 et de 14h00

Plus en détail

FLUX - GEM F. 1. Définition du flux. Thursday, July 31, 2014. http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières. 1. Définition du flux

FLUX - GEM F. 1. Définition du flux. Thursday, July 31, 2014. http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières. 1. Définition du flux FLUX - GEM F Thursday, July 31, 2014 http://eco3e.eu/flux/gem-f/ Table des matières 1. Définition du flux 1.1 Composition des GEM Froid 2. Dépollution et recyclage du flux 2.1 Dépollution / Prétraitement

Plus en détail

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes.

Il existe 4 grandes familles de matériaux qui ont des origines totalement différentes. NOM : Classe : 6e THEME : Les matériaux 1/6 ACTIVITE M : Les familles de matériaux PROBLEME POSE : Nous sommes entourés d objets techniques, qui sont fabriqués différemment. Suivant leurs fonctions d usage,

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro.

Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro. Tout ce qu il faut savoir pour recycler vos anciens appareils électro. Vous triez vos emballages en papier, verre et PMC? Très bien! Mais que faites-vous de vos déchets électro? Cette brochure vous explique

Plus en détail

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES

GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES GESTION DES DECHETS DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Pascale LHOEST, Conseillère en prévention, Fédération Wallonie Bruxelles pascale.lhoest@cfwb.be 0486/09 04 25 Ixelles, le 26 novembre 2015 1 DECHETS

Plus en détail

Mieux gérer les déchets de chantiers de bâtiment Le tri des déchets : un acte majeur pour la maîtrise des coûts d élimination

Mieux gérer les déchets de chantiers de bâtiment Le tri des déchets : un acte majeur pour la maîtrise des coûts d élimination Mieux gérer les déchets de chantiers de bâtiment Le tri des déchets : un acte majeur pour la maîtrise des coûts d élimination 31 millions de tonnes de déchets par an * Répartition des déchets du Bâtiment

Plus en détail

Plateformes logistique & maintenance

Plateformes logistique & maintenance Administratif 1 Accueil - Bureaux 2 Laboratoire de contrôle & gestion des flux 3 Locaux sociaux & salle pédagogique Plateformes logistique & maintenance 4a Parc matériels (bennes, camions, BOM) 4b Garage

Plus en détail

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals

LES PRINCIPAUX DÉCHETS Banals FICHE 01 Les déchets par corps de métiers Gros oeuvre - Terrassement Inertes Emballages et Recyclages TERRE PIERRE CONSIGNÉES PAPIER MÉLANGE MÉTAUX EMBALLAGE Base de Ciment, mortier, et béton Brique Mélanges

Plus en détail

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY

Bureau d études Fluides Marc MISIURNY CLIMTHERM Bureau d études Fluides Marc MISIURNY MAIRIE DE SALOUEL 10, RUE FERDINAND BUISSON 80480 SALOUEL CONSTRUCTION D'UN CENTRE D'ACCUEIL ET DE LOISIRS SANS HEBERGEMENT CHARTE "CHANTIER PROPRE" JANVIER

Plus en détail

Contraintes environnementales

Contraintes environnementales Contraintes environnementales 6ème Chacune s étapes transformation d'un matériau engendre l'utilisation d'énergie et amène donc s rejets chaleur ou matières polluantes plus ou moins nocifs pour l'environnement.

Plus en détail

Usure et. entretien du matériel

Usure et. entretien du matériel Usure et entretien du matériel 23 Usure et entretien du matériel Un pneumatique est constitué de caoutchouc (naturel et artificiel), d adjuvants chimiques (soufre, noir de carbone, huiles, etc.) et de

Plus en détail

l effet 1 affiche a3 Les ateliers des branchés 1 / 7 Pourquoi & comment recycler? boomerang

l effet 1 affiche a3 Les ateliers des branchés 1 / 7 Pourquoi & comment recycler? boomerang L effet l effet Quelle est la composition des appareils électriques et électroniques? De quoi sont-ils composés? Avec cet atelier, faites découvrir des notions essentielles comme la chaîne alimentaire

Plus en détail

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes )

DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) DECHETS DE MAGASINS (Emballages, palettes ) "#$%&%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-. &%'()*++*,-.%)/0.%-1%2*+-11-.% Code : 15 01 03 Nomenclature : Emballages en bois Origine : Déchets de magasins Les déchets

Plus en détail

Communauté de communes Évrecy Orne Odon

Communauté de communes Évrecy Orne Odon Communauté de communes Évrecy Orne Odon RAPPORT ANNUEL SUR LE PRIX ET LA QUALITÉ DU SERVICE PUBLIC D ÉLIMINATION DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS 2014 Etabli en application de l'article L.5211-39 du CGCT

Plus en détail

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES

N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS GENERALES N 267.2 Peinture/application par pulvérisation de plus de 250 kg par an INFORMATIONS ENERALES PAE 1 / 15 REVISION : 0 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des

Plus en détail

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est)

Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) GUIDE DES DÉCHETS Version initiale : Franck BOELHY (QSE Région Nord Est) Référence : 10QSE1103 mise à jour Novembre 2010 PRÉAMBULE L aspect gestion des déchets, (Papier, Cartons, Cartouches d encres, Piles,

Plus en détail

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal

INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09. Pilot Project on E-Waste Senegal INECE Workshop on E-Waste in West Africa Accra, 24-25 June 09 Pilot Project on E-Waste Senegal CONTEXTE Nombre considérable d ordinateurs et de téléphones portables en circulation annuellement et demande

Plus en détail

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux

Attractive technology. Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Attractive technology. Mag-Clear Séparation magnétique Séparateurs pour métaux ferreux et non ferreux Systèmes de séparation Mag-Clear Compte tenu de la volatilité des prix des matières premières qui le

Plus en détail

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles

L environnement dans les formations et les activités professionnelles automobiles G. Filières de valorisation et de traitement Tt détenteur de déchet est responsable du déchet jusqu à son élimination finale Ts rejets dans l eau, dépôts sauvages et brûlages sont rigreusement interdits.

Plus en détail

DEEE. Le rapport développement durable. Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci!

DEEE. Le rapport développement durable. Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci! DEEE Le rapport développement durable Avec Eco-systèmes la nature vous dit merci! Edition 2014 Un petit geste de recyclage, c est un grand geste pour l environnement! 2014 a été pour Eco-systèmes l année

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de Fiche Ressource n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de chantier : La gestion des déchets de chantier des travaux publics est un enjeu primordial pour les générations

Plus en détail

Collecte et recyclage des piles et accumulateurs

Collecte et recyclage des piles et accumulateurs Collecte et recyclage des piles et accumulateurs Introduction : piles et accumulateurs La Directive 2006/66/CE du Parlement Européen et du Conseil du 6 septembre 2006 relative aux piles et accumulateurs

Plus en détail

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France)

Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) Combustibles de substitution et CSR en cimenterie EFE mercredi 3 février 2010 Frédéric Douce Holcim (France) 2007 Holcim/Switzerland Les Avantages du Process Cimentier: le Co-processing Nous réalisons

Plus en détail

Prescriptions techniques pour la récupération des déchets d équipements électriques et électroniques DIRECTIVE TECHNIQUE GENERALE

Prescriptions techniques pour la récupération des déchets d équipements électriques et électroniques DIRECTIVE TECHNIQUE GENERALE SENS / SWICO Recycling SENS / SWICO Recycling Prescriptions techniques pour la récupération des déchets d équipements électriques et électroniques PARTIE I PARTIE II DIRECTIVE TECHNIQUE GENERALE DIRECTIVES

Plus en détail

Déclaration Environnementale Produit. - Fenêtre CAMELEWOOD -

Déclaration Environnementale Produit. - Fenêtre CAMELEWOOD - Déclaration Environnementale Produit - Fenêtre CAMELEWOOD - DEP CAMELEWOOD Septembre 2014 P a g e 2 I. Informations générales Ce document est une Déclaration Environnementale Produit (DEP) conforme à la

Plus en détail

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires

CONTENU. B- Traitement et recyclage des déchets 1. Démolition des navires CONTENU 2 I- Une transition sûre et équitable? Les enjeux mondiaux du développement durable II- Le débat écologique et sa dimension sociale III- Les nuances de vert dans les emplois verts IV. Emplois verts

Plus en détail

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE

OBJECTIF 10 : GARANTIR DES CHANTIERS RESPECTUEUX DE L ENVIRONNEMENT ET DU VOISINAGE Rappel : Les signataires de la charte de l aménagement et de la construction urbaine durables s engagent à Assurer la valorisation de 80% des déchets de chantier pour les constructions neuves ; Réaliser

Plus en détail

SEQUENCE : Les Déchets

SEQUENCE : Les Déchets SEQUENCE : Les Déchets Sommaire des séances CE2 Séances 1/2 : La nature des déchets CM1 Séance 3 : Les nuisances des déchets dans la nature Séance 4 : Le tri et le retraitement des déchets CM2 Séance 5

Plus en détail

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants

Sommaire. 1. Paprec Group et le recyclage. 2. Des projets innovants Sommaire 1. Paprec Group et le recyclage 2. Des projets innovants 2 Les chiffres du recyclage en France 900 millions de tonnes déchets produits en France! Agriculture: 40% BTP: 40% Industrie et distribution:

Plus en détail

LES DECHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES (DEEE) DEFINITION

LES DECHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES (DEEE) DEFINITION LES DECHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES (DEEE) DEFINITION D'une grande diversité, le volume des déchets d'équipements électriques et électroniques (DEEE) connaît une forte croissance liée

Plus en détail

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont :

On peut classer les différents matériaux par familles. Les principales sont : 1 DEFINITION D UN MATERIAU Un matériau est une substance, une matière destinée à être mise en forme. Un objet peut être fabriqué avec des matériaux différents. Un même matériau peut être utilisé pour fabriquer

Plus en détail

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre

CHAPITRE 4. Les énergies mise en oeuvre CHAPITRE 4 Les énergies mise en oeuvre 1/ LES SOURCES D ÉNERGIES Les sources d'énergie non renouvelables Les matières fossiles (charbon, pétrole, gaz) et les matières fissiles (uranium) permettent de fournir

Plus en détail

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver

Communauté d Agglomération Hénin-Carvin. Trions facile, jetons utile! Guide Pratique. Collecte des Déchets. DocumenT à conserver Communauté d Agglomération Hénin-Carvin Trions facile, jetons utile! Guide Pratique Collecte des Déchets DocumenT à conserver «Le déchet le moins polluant et le moins cher à traiter est celui que l on

Plus en détail

Lafarge France et l économie circulaire

Lafarge France et l économie circulaire Lafarge France et l économie circulaire Zoom sur l écologie industrielle Mai 2013 Les activités de Lafarge Le Groupe La France est le berceau historique du Groupe depuis 1833 Le Groupe Lafarge est leader

Plus en détail

Fiche d information sur les sources lumineuses

Fiche d information sur les sources lumineuses BUWAL Bundesamt für Umwelt, Wald und Landschaft OFEFP Office fédéral de l'environnement, des forêts et du paysage UFAFP Ufficio federale dell'ambiente, delle foreste e del paesaggio UFAGC Uffizi federal

Plus en détail

Pourquoi recycler les déchets informatiques?

Pourquoi recycler les déchets informatiques? Pourquoi recycler les déchets informatiques? Pour construire un seul ordinateur (PC standard de 24kg), il faut 240 kg de combustible, 22 kg de produits chimiques,1,5 tonne d eau. Une fois construit, un

Plus en détail

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE

Société BIS RECYCLAGE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE Saint-Jory (31) Audit de conformité réglementaire de la gestion des DEEE 1 INFORMATIONS GENERALES SUR LE SITE...1 2 ELEMENTS TECHNIQUES...2 2.1 PRINCIPALES CARACTERISTIQUES TECHNIQUES... 2 2.2 ELEMENTS

Plus en détail

Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France

Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France Colloque «Delcroix» Cinquante ans de Physique 18 mai 2006 des Plasmas en France PLASMA 4ième état de la matière Les applications domestiques PHILIPPE LEPRINCE PLASMA 4ième état de la matière Les applications

Plus en détail

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation

Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Dominique APPERT Centre de Formation de la Plasturgie Ingénieur - Veille Technologique Programmation des journées de l'innovation Le Centre de Formation de la Plasturgie organise 6 rencontres thématiques

Plus en détail

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques.

Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Parole d experts Quand les métaux arrivent en ville. Enjeux et stratégies pour les matières premières critiques. Panel d experts autour de Prof. Eric PIRARD, ULg - GeMMe Avec le soutien de : Les déchets

Plus en détail

DÉCHETS SITUÉS SUR LE SITE DE L ENTREPRISE

DÉCHETS SITUÉS SUR LE SITE DE L ENTREPRISE 2 DÉCHETS SITUÉS SUR LE SITE DE L ENTREPRISE Toute activité, quel que soit le secteur professionnel auquel elle appartient, engendre la production de déchets. Ceux-ci représentent non seulement une nuisance

Plus en détail

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2

CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 CONTENUS ABORDÉS DANS LE MODULE... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES MATÉRIAUX... 2 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LES FONCTIONS D UN EMBALLAGE... 4 PISTES D ACTIVITÉS PÉDAGOGIQUES SUR LE

Plus en détail

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides

2006.2007 Rapport annuel sur les déchets solides les déchets solides Contenu Services de déchets solides... 1 Services de collecte... 1 Services de réacheminement... 1 Services d élimination des déchets... 1 Programme Nettoyons le Grand Sudbury et services

Plus en détail

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010

CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES. UNIVALOM, le 24 mars 2010 CIMENT VALORISATION DES ENCOMBRANTS DE DECHETERIES UNIVALOM, le 24 mars 2010 2CIMENT La Fabrication du ciment La Cimenterie de La Grave de Peille La Valorisation énergétique des encombrants Bilan du MAPA

Plus en détail

Les propriétés des matériaux

Les propriétés des matériaux 1.Les matériaux 1 Acier C14 Identifier les propriétés physiques et chimiques des matériaux 2 Aluminium 3 Cuivre 4 PVC 5 Bois 2.Le classement : reclassez dans le tableau ci-dessous les 5 matériaux, en reportant

Plus en détail

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1

La gestion des déchets de. chantier Dossier n 4 EDD1 La gestion des déchets de corrigé n 1 chantier Dossier n 4 EDD1 Questionnaire : 1. Pourquoi les entreprises de travaux publics ont besoin de gérer les déchets de leurs chantiers? o réduire la mise en décharge

Plus en détail

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?

Le recyclage ETUDE.. 1. Définition : le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets? Le recyclage 1. Définition :... 3. le tri industriel Quel est l élément qui permet de trier l acier des autres déchets?. Que peut-on faire avec les déchets suivants? La boucle du recyclage boucle de recyclage

Plus en détail

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE

LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE LE RECYCLAGE DES MATIERES PREMIERES EN FRANCE Le recyclage des matières premières consiste à reconvertir des déchets de manière à les utiliser en matières secondaires réutilisables dans le processus de

Plus en détail

Le Nord-Pas de Calais 1ère région européenne sur le recyclage des METAUX STRATEGIQUES

Le Nord-Pas de Calais 1ère région européenne sur le recyclage des METAUX STRATEGIQUES Le Nord-Pas de Calais 1ère région européenne sur le recyclage des METAUX STRATEGIQUES Christian TRAISNEL Directeur Général Christian THOMAS Président du pôle de compétitivité. Jean Marie DELBECQ - Président

Plus en détail

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué?

FICHE RESSOURCE. Technologie au collège César Franck. Centre d'intérêt 2 : Un objet technique, de quoi est-il constitué? Page 1/7 QUELS MATÉRIAUX COMPOSENT UN OBJET TECHNIQUE? Tout au long de son histoire, l homme a eu besoin pour se nourrir, s habiller, travailler, se déplacer, de fabriquer des objets. Pour cela, il a utilisé

Plus en détail

Valorisation des matériaux

Valorisation des matériaux Valorisation des matériaux C17 : Identifier le recyclage des matériaux Vous allez, en suivant ce guide, grâce à des sites web et un modèle, compléter un document sur le recyclage des matériaux. 1.Vous

Plus en détail

Etude et analyse de la composition en matières et polluants des DEEE ménagers Présentation de la méthodologie

Etude et analyse de la composition en matières et polluants des DEEE ménagers Présentation de la méthodologie Publications Eco-systèmes Etude et analyse de la composition en matières et polluants des DEEE ménagers Présentation de la méthodologie Synthèse : Mars 2013 www.eco-systemes.fr Principaux objectifs du

Plus en détail

Gestion des déchets à la SAMIR

Gestion des déchets à la SAMIR Gestion des déchets à la SAMIR COLLOQUE INTERNATIONAL : DÉCHETS INDUSTRIELS AU MAROC - 2 ÈME ÉDITION POTENTIEL DES 3R «RÉDUCTION, RÉUTILISATION ET RECYCLAGE» 15-16-17 Décembre 2010 Présenté par Mr A. Arad

Plus en détail

Livret d'apprentissage A.E.B. 43. Poser du parquet flottant et des éléments menuisés de finition. 435. Poser des plinthes bois

Livret d'apprentissage A.E.B. 43. Poser du parquet flottant et des éléments menuisés de finition. 435. Poser des plinthes bois Livret d'apprentissage A.E.B. 1 Aménagement 2 Electricité 3 Plomberie Sanitaire 4 Finitions Décoration 41. Poser, à la colle, de la faïence et du carrelage 42. Poser un revêtement de sol souple 43. Poser

Plus en détail

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT

LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT RECYCLEUR DES DECHETS DU BTP ET D INDUSTRIE LOCATION DE BENNES COLLECTE, RECYCLAGE TRI, VALORISATION TRANSPORT NOS ATOUTS RÉACTIVITÉ Vos devis sont traités dans la journée. Vos demandes de mises à disposition

Plus en détail

Solutions de gestion pour l environnement

Solutions de gestion pour l environnement Solutions de gestion pour l environnement Gamme complète de logiciels et de services d intégration Les Logiciels Maximum et l environnement Les Logiciels Maximum fournissent des logiciels et des services

Plus en détail

Profil Environnemental Produit

Profil Environnemental Produit Ce document s appuie sur la norme ISO 14020 relative aux principes généraux des déclarations environnementales et sur le rapport technique ISO TR/14025 relatif aux déclarations environnementales de type

Plus en détail

ADEME SPOD. Projet SINOE

ADEME SPOD. Projet SINOE ADEME SPOD Projet SINOE Les regroupements de déchets et de services utilisés dans les exploitations faites par l ADEME (SINOE, synthèses d enquêtes, etc.) et les nomenclatures de référence Version : 1.6

Plus en détail

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose!

Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Recycler ce qui ne sert plus à rien, ça sert à quelque chose! Avec le soutien de la Commission européenne Votre magasin : au cœur du dispositif de recyclage page 5 Sommaire Recycler plus et mieux : avec

Plus en détail

LA GESTION DES DÉCHETS

LA GESTION DES DÉCHETS LA GESTION DES DÉCHETS Les catégories de déchets L essentiel de la réglementation Les filières d élimination Les Plans Départementaux des Déchets de la Réunion 1. LES CATÉGORIES DE DÉCHETS DÉFINITION DU

Plus en détail

Partie C1 «Déchets non dangereux non mélangés produits en 2006»

Partie C1 «Déchets non dangereux non mélangés produits en 2006» - Centre de tri ou déchèterie : catégorie à utiliser seulement si la destination finale n'est pas connue. Il s'agit en pratique d'une collecte intermédiaire de. Cette catégorie comprend aussi les centres

Plus en détail

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION

OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION SKILLS LA CORROSION OBJECTIFS DU MODULE DE FORMATION Connaître le mécanisme de corrosion et ses facteurs Connaître les dispositifs de protection existants Comment adapter les protections et concevoir des

Plus en détail

Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux.

Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux. FICHE THEMATIQUE LA CORROSION Qu est ce que la corrosion? : Le terme de corrosion est plus spécifiquement réservé à la dégradation des métaux. La corrosion peut avoir les conséquences suivantes: Dégradation

Plus en détail

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER

Révision de la nomenclature. des installations classées. du secteur du traitement des déchets. Eric GAUCHER Révision de la nomenclature des installations classées du secteur du traitement des déchets Eric GAUCHER Direction générale de la prévention des risques Service de la prévention des nuisances et de la

Plus en détail

Contexte européen en et national

Contexte européen en et national Contexte européen en et national La gestion des déchets d ménagersm : Politique européenne et nationale Comparaison internationale Enjeux de la gestion des déchets Etat des lieux & perspectives Laure Fontaine

Plus en détail

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos!

Toute non-conformité fera l objet d une fiche explicative avec montant facturable et photos! Les déchets entrants sur notre site doivent entrer dans notre arrêté préfectoral disponible sur notre site internet www.lumiveroptim.fr LISTE DES DECHETS ADMIS SUR LE SITE DE LUMIVER OPTIM Les DEEE / Déchets

Plus en détail

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010

Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE. 14 octobre 2010 Point d avancement sur l élaboration d un plan de prévention 2010-2014 : Axe 2 LA NOCIVITE 14 octobre 2010 Rappels: Pourquoi un volet sur la nocivité? Contexte : La légitimité du SYCTOM : Risques et impacts

Plus en détail

Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à:

Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC. Présenté à: Appareils de réfrigération et climatisation en fin de vie : L alternative FrigoResponsable MC Présenté à: 5 e rencontre municipale de l énergie 9-10 avril 2015 L enjeu Les halocarbures Utilisés en réfrigération

Plus en détail

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION

Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Formation Bâtiments Durables: DÉCHETS DE CONSTRUCTION Bruxelles Environnement PRINTEMPS 2013 Législation en matière de déchets de construction en RBC Pierre Willem team@ecorce.be www.ecorce.be OBJECTIFS

Plus en détail

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques

Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques De la Seine au 7ième continent Rubrique 5 : Plastiques et pollution par les plastiques Fiches pédagogiques documentaires : - Histoire du plastique - Fabrication du plastique - Familles de plastiques et

Plus en détail

pratique Guide detri des Déchets Ménagers

pratique Guide detri des Déchets Ménagers Guide pratique detri des Déchets Ménagers Conservez ce guide! Je dépose les pots, bocaux et b dans le conteneur Les pots, bocaux et bouteilles en verre outeilles en verre à verre verre en vrac pas En sac

Plus en détail

Etat de l art des technologies de recyclage de certains DEEE : PAM, tubes cathodiques, cartes et composants électroniques

Etat de l art des technologies de recyclage de certains DEEE : PAM, tubes cathodiques, cartes et composants électroniques Etat de l art des technologies de recyclage de certains DEEE : PAM, tubes cathodiques, cartes et composants électroniques RAPPORT FINAL NOVEMBRE 2008 Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

Plus en détail

Communes de Bas-Intyamon. et de Grandvillard

Communes de Bas-Intyamon. et de Grandvillard Communes de Bas-Intyamon et de Grandvillard Guide pour la gestion des déchets et une bonne utilisation de la déchetterie intercommunale 2 Objectifs Au travers de cette brochure, les conseils communaux

Plus en détail

COMMISSION DE SUIVI DE SITE

COMMISSION DE SUIVI DE SITE COMMISSION DE SUIVI DE SITE Centre de traitement multi filière SYCTOM IVRY Paris XIII Centre de tri et déchèterie exploités par SITA IDF SOMMAIRE Bassins versants Présentation du Centre de tri Bilan d

Plus en détail

NOS PARTENAIRES RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES.

NOS PARTENAIRES RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES. PUISSANCE PRÉCISION TECHNICITÉ RJ - INTERNATIONAL VOUS GARANTIT DES SOLUTIONS DE DÉCOUPE SUR-MESURE, ÉCONOMIQUES ET FLEXIBLES. UNE SOLUTION À VOS MESURES Industrie automobile. La découpe jet d eau est

Plus en détail

Pourquoi faire moins de déchets?

Pourquoi faire moins de déchets? ANNEXE 1 a Pourquoi faire moins de déchets? 1. Parce qu il y en a trop! En Wallonie, la production annuelle de déchets ménagers a atteint un peu moins de 2 millions de tonnes (1 819 452T) en 2008 + ratio

Plus en détail

GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE

GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE GLOBAL COMPACT - BONNE PRATIQUE SA LOIRE ETUDE Parc d Activités de Stelytec 42400 SAINT-CHAMOND Tél : +0033477293029 Fax : +0033477293028 Mail : loire-etude@loire-etude.com Croire en une démarche de développement

Plus en détail

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs

Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Publications Eco-systèmes Etude relative à l analyse des PCB et autres substances dangereuses potentiellement présents dans les condensateurs Synthèse : Juin 2012 www.eco-systemes.fr Problématique et objectifs

Plus en détail

déchets ménagers Le guide Les bonnes pratiques

déchets ménagers Le guide Les bonnes pratiques déchets ménagers Le guide Les bonnes pratiques Consommez autrem pour jeter moins de déchets Recycler et composter, c est bien. Jeter moins de déchets, c est mieux. Économies financières, économies de ressources

Plus en détail

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE

Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE 1 Information sur le recyclage des lampes dans le cadre des animations de la semaine de réduction des déchets 2011 RECYLUM - FNE Présentation Récylum Le contexte externe : les obligations réglementaires

Plus en détail

Gestion des déchets. Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011. Mardi 11 Octobre 2011

Gestion des déchets. Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011. Mardi 11 Octobre 2011 Gestion des déchets Rapport de stage «Master II Gestion de l environnement Université Bordeaux4 June SOLNICA Année 2010-2011 1 Mardi 11 Octobre 2011 Pourquoi gérer ces déchets? Objectif : - Réduire les

Plus en détail

L A, B, C, Déchets. Commune d Assens. Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter

L A, B, C, Déchets. Commune d Assens. Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter L A, B, C, Déchets Commune d Assens Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter Recycler plutôt qu éliminer Les meilleurs déchets, Les moins coûteux? Ceux que

Plus en détail

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques

Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Gestion des déchets de chantier, Les bonnes pratiques Conférences thématiques 17 et 18 novembre 2014 1 Mot d introduction 2 Cadrage général de la gestion des déchets de chantiers, responsabilités des différents

Plus en détail

D6-MÉTAUX COURANTS PROBLÉMATIQUE

D6-MÉTAUX COURANTS PROBLÉMATIQUE D6-MÉTAUX COURANTS CETTE FICHE TRAITE DES MÉTAUX LES PLUS COURAMMENT UTILISÉS POUR DES OBJETS FAISANT PARTIE DES ACHATS PROFESSIONNELS: MÉTAUX FERREUX (MAGNÉTIQUES): FONTE, ACIER, FER-BLANC, INOX MÉTAUX

Plus en détail

Commune de MEX. L A, B, C, Déchets. Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter

Commune de MEX. L A, B, C, Déchets. Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter Commune de MEX L A, B, C, Déchets Que faire des déchets? Où les acheminer? Que deviennent-ils? Réutiliser plutôt que jeter Recycler plutôt qu éliminer Les meilleurs déchets, Les moins coûteux? Ceux que

Plus en détail

CONSULTATION DES ENTREPRISES CHARTE CHANTIER A FAIBLES NUISANCES

CONSULTATION DES ENTREPRISES CHARTE CHANTIER A FAIBLES NUISANCES CENTRE HOSPITALIER DE SAINT JUNIEN EHPAD CHANTEMERLE CONSULTATION DES ENTREPRISES CHARTE CHANTIER A FAIBLES NUISANCES EHPAD CHANTEMERLE HOPITAL DE SAINT JUNIEN Charte Chantier Faible nuisance Oct. 2014

Plus en détail

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante

DESSINATEUR. Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits avec nom d usage. automobile amiante Amiante Répertoire des activités de travail exposant aux cancérogènes GISCOP93 Université Paris 13 (Bobigny) dessinateurv2 Page 1 sur 5 DESSINATEUR Liste des domaines étudiés Listes des produits Liste des produits

Plus en détail

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE

Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Annexe C PRODUCTION NON INTENTIONNELLE Partie I Polluants organiques persistants soumis aux obligations énoncées à l article 5 La présente annexe s applique aux polluants organiques persistants suivants,

Plus en détail

4-5 ETUDES ET CONCEPTION 6-11 INGÉNIERIE MÉCANIQUE

4-5 ETUDES ET CONCEPTION 6-11 INGÉNIERIE MÉCANIQUE 1 TITRE 2 SOMMAIRE 3 L ENTREPRISE 4-5 ETUDES ET CONCEPTION 6-11 INGÉNIERIE MÉCANIQUE 6 Introduction 7 Prébroyeurs Broyeurs bi-rotors 8 Broyeurs finisseurs Broyeurs mono-rotors 9-10 Séparation et mixage

Plus en détail

Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment

Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment Mieux gérer les déchets de chantier de bâtiment ENVIRONNEMENT & CONSTRUCTION DURABLE Quelques chiffres 38,2 millions de tonnes de déchets par an (source : Service de l Observation et des Statistiques de

Plus en détail