Capture des exigences - Cas d utilisation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Capture des exigences - Cas d utilisation"

Transcription

1 Capture des exigences - Cas d utilisation Hafedh Mili INF Plan 1. Capture des exigences 2. Cas d utilisation 3. Règles d affaires 4. Exigences non fonctionnelles Copyright Hafedh Mili

2 Capture des exigences Ce que le système doit faire Comment le système doit être En tant que produit (artéfact) À l exécution Copyright Hafedh Mili Capture des exigences Dans RUP, c est un processus continu, mais concentré sur les phases inception et élaboration Le changement est inévitable: Organiser le développement en fonction du changement Copyright Hafedh Mili

3 Types d exigences FURPS+! Fonctionnelles: fonctionnalités, sécurité Utilisabilité: ergonomie, documentation, aide en ligne Reliability (fiabilité): fréquence de pannes, recouvrement, tolérance aux fautes Performance: temps réponse, débit, disponibilité, consommation de ressources (mémoire, connections, etc.) Supportability : portabilité, maintenabilité, internationalisation, configurabilité Copyright Hafedh Mili Autres facteurs Implementation: contraintes au niveau des ressources (personnelles ou autre), du choix du languages et outils, machines Interfaces: avec les autres systèmes Operations: comment gérer le système quand il est en production Emballage (packaging) Legal: licensing, etc. Copyright Hafedh Mili

4 Livrables Vision: description de haut niveau du système et de son apport (business case) Modèle de cas d utilisation Règles d affaires (par domaine/industrie, reglementations pertinentes, etc.) Spécification supplémentaire (ce qui n est pas fonctionnel ou non-expressible comme cas d usage) Glossaire Copyright Hafedh Mili Plan 1. Capture des exigences 2. Cas d utilisation 3. Règles d affaires 4. Exigences non fonctionnelles Copyright Hafedh Mili

5 Cas d'usage Cas d'usage: un cas d'usage (use-case) décrit une utilisation typique du système logiciel par un acteur ( usager ) Cette utilisation correspond à l atteinte d un objectif mesurable pour l acteur Copyright Hafedh Mili Cas d usage Les cas d'usage sont utilisés pour éliciter les exigences de l'usager (ce que le logiciel doit faire pour l'usager au niveau des fonctionnalités d affaires) Les cas d usage sont aussi utilisés dans les étapes ultérieures de développement pour décrire le comportement du système. Copyright Hafedh Mili

6 Formats de cas d usage Les cas d usage peuvent se présenter sous différents formats, dépendant de: Objectif/utilisation qui en sera faite Étape de développement Trois formats: Paragraphe textuel ( identification) Semi-élaboré ( élaboration) Complet avec bébelles et whistles ( réalisation) Copyright Hafedh Mili Cas d'usage La description d'un cas d'usage comprend: L'identification de l'usager(appelé acteur) L objectif poursuivi par le cas d usage Le déroulement de cet usage Copyright Hafedh Mili

7 Acteurs La chose qui déclenche le déroulement du système Souvent l usager (humain) Peut être un système externe (réception d un évènement/requête externe) Peut-être un acteur interne (e.g. horloge) Copyright Hafedh Mili Acteurs Deux types d acteurs: Primaires: l acteur qui déclenche le cas d usage, et dont les objectifs font l objet du cas d usage Secondaires: des acteurs avec lesquels le système doit intéragir pour accomplir l objectif de l acteur primaire Larman ajoute l acteur en arrière scène: ne contribue pas à la fonction, mais est intéressé par le résultat du use case Tout ce qui est reporting Copyright Hafedh Mili

8 Objectifs d un cas d usage Trois portées: Global (summary) Effectue transactions en-ligne Object acteur (user goal) Effectuer retrait Sous-fonction Identification/authentification Copyright Hafedh Mili Déroulement de l'usage Le déroulement de l'usage est décrit par une séquence d'intéractions entre les acteurs et le système Pour chaque intéraction, on décrit l'entrée de l'usager et la réponse (sortie) du système On ne décrit pas ce qui se passe à l'intérieur du système qui, pour le moment, est une boite noire Copyright Hafedh Mili

9 Cas d'usage et scénarios Un même cas d'usage peut avoir plusieurs scénarios: Une opération bancaire à une machine peut être soit un dépôt, soit un retrait. L'usager peut se tromper dans son NIP, et devoir le re-rentrer On décrit un cas d'usage avec un scénario principal et des variations Copyright Hafedh Mili Exemple: Réseau de machines bancaire Cas d'usage: retrait Applicabilité: La machine contient encore de l'argent L'usager détient un carte permettant d'accéder à un réseau desservi par la machine Copyright Hafedh Mili

10 Exemple (suite): Déroulement Scénario principal: 1. Usager insère sa carte dans la machine 2. Usager s'identifie 3. Système valide l'identité de l'usager 4. Système propose des opérations à l'usager 5. Usager choisit d'effectuer un retrait 6. Usager spécifie compte et montant 7. Système valide disponibilité de montant dans le compte 8. Système remet l'argent 9. Système remet un relevé à l'usager 10. Système propose à l'usager de continuer avec d'autres opérations 11. Usager demande la terminaison de la session 12. Système remet la carte à l'usager Copyright Hafedh Mili Exemple (suite): alternatives Variations sur l'étapes 3. A. Le système ne reconnaît pas l'identité de l'usager B. Le système demande à l'usager de re-saisir son NIP C. Aller vers étape 2 du scénario principal Copyright Hafedh Mili

11 Exemple (suite): Alternatives Variations sur l'étape 11 A. Usager choisit d'effectuer d'autres opérations B. Renvoi à l'étape 4 du scénario principal Copyright Hafedh Mili Relations entre cas d'usage Les méthodologistes ont défini plusieurs relations possibles entre cas d'usage, permettant la mise en facteur d'aspects communs, et la réutilisation de parties de cas d'usage Relations principales: Utilise (includes) Étend (extends) Généralise Copyright Hafedh Mili

12 La relation Utilise Tout cas d'usage du réseau de machines bancaires va nécessairement commencer par les intéractions: 1. Usager insère sa carte dans la machine 2. Usager s'identifie 3. Système valide l'identité de l'usager 4. Système propose des opérations à l'usager Copyright Hafedh Mili La relation Utilise Ces quatre étapes peuvent être mises dans un cas d'usage à part On peut y référer dans les autres cas d'usage comme si c'était une seule intéraction Appelons le: Usager rentre dans la système Copyright Hafedh Mili

13 Relation Utilise Le nouveau scénario principal du cas d'usage "retrait" est: 1. Usager rentre dans le système 2. Usager choisit d'effectuer un retrait 3. Usager spécifie compte et montant 4. Système valide disponibilité de montant dans le compte 5. Système remet l'argent 6. Système remet un relevé à l'usager 7. Système propose à l'usager de continuer avec d'autres opérations 8. Usager demande la terminaison de la session 9. Système remet la carte à l'usager Copyright Hafedh Mili Relation Étend Un cas d'usage peut en étendre un autre en remplacant une intéraction par une séquence d'intéractions ayant le même point de départ et le même point d'arrivée Copyright Hafedh Mili

14 Relation Étend: exemple Cas d'usage consultation de solde: 1. Usager rentre dans le système 2. Usager choisit de consulter les soldes de ses comptes 3. Système remet un relevé à l'usager 4. Système propose à l'usager de continuer avec d'autres opérations 5. Usager demande la terminaison de la session 6. Système remet la carte à l'usager Copyright Hafedh Mili Relation Étend: exemple (suite) La nouvelle étape 2 remplace les étapes 2 à 5 du scénario retrait Nous dirons que le scénario retrait étend le scénario consultation de solde au point 2 Copyright Hafedh Mili

15 Utilise versus Étend A B C D E F Étend Utilise C D A B E F Copyright Hafedh Mili Relation généralise Cette relation relie un cas d'usage ayant un but X avec un cas d'usage ayant le même but X, mais des étapes plus générales (moins précises). L'extension est un cas particulier de généralisation Copyright Hafedh Mili

16 Relation généralise (exemple) 1. etc. 2. Usager s'identifie 3. Système valide l'identité de l'usager 4. Système propose un menu de transactions à l'usager 5. Usager choisit type de transaction 6. Usager saisit paramètres de transaction 7. etc 1. etc. 2. Usager rentre carte client 3. Usager saisit NIP 4. Système valide identité de l'usager 5. Système propose menu de transactions à l'usager 6. Usager sélectionne retrait 7. Usager saisit montant de la transaction 8. etc.. Copyright Hafedh Mili Généralise versus étend Étend est une forme particulière de généralise où à des points particuliers (points d'extension) on remplace une transaction par plusieurs amenant le système au même état Généralise est moins précise que étend et devrait être évitée Copyright Hafedh Mili

17 La notation <<communicate>> retrait <<include>> <<communicate>> (from Use Cases) Usager <<extend>> RentrerSystème (from Use Cases) consultation_solde Copyright Hafedh Mili Use-Case dans [Larman, 1999] Cas d'usage: nom du cas d'usage Acteurs: intervenants dans le cas d'usage (usager, évènements externes, déclencheurs internes) But: but du cas d'usage Résumé: résumé de haut niveau du cas d'usage Type: primaire, secondaire, ou optionnel Références croisées: cas d'usage et fonctions systèmes reliées (voir plus loin) Scénario typique Alternatives Copyright Hafedh Mili

18 Identifier les cas d'usage Approche centrée acteurs: 1. Identifier les acteurs reliés au système ou à l'organisation 2. Pour chaque acteur (usager), identifier les processus qu'ils initient ou dans lesquels ils participent Approche centrée évènements: 1. Identifier les évènements externes auxquels doit répondre le système 2. Relier les évènements à des acteurs et cas d'usage Copyright Hafedh Mili Cas d'usage et fonctions système Typiquement, à chaque fonction système, il correspond plusieurs cas d'usage S'assurer que chaque cas d'usage rentre dans le cadre d'une fonction système, S'assurer que chaque fonction système est supporté par au moins un cas d'usage Copyright Hafedh Mili

19 Classification des cas d'usage et planification Les classer par ordre d'importance (primaires, puis secondaires, puis optionnels) Planifier les primaires pour le premier incrément Planifier les cas d'usage ayant une influence sur l'architecture [Jacobson et al., 1998] Copyright Hafedh Mili

Rédaction de cas d utilisation (Use Case)

Rédaction de cas d utilisation (Use Case) labsticc.univ-brest.fr/pages_perso/babau/ Rédaction de cas d utilisation (Use Case) Jean-Philippe Babau Département Informatique, UFR Sciences, Laboratoire Lab-STICC 2 1 Plan Objectif des Cas d Utilisation

Plus en détail

Rational Unified Process

Rational Unified Process Rational Unified Process Hafedh Mili Rational Unified Process 1. Principes de base 2. Les phases 3. Les activités (workflows) Copyright Hafedh Mili 2005 2 1 Rational Unified Process Processus de développement

Plus en détail

IFT2251 : Génie logiciel

IFT2251 : Génie logiciel Cas IFT2251 : Génie logiciel Chapitre 4. Analyse orientée objets Section 3. Cas 1. Le diagramme de cas 2. Les acteurs 3. Les scénarios d un cas 4. Relations entre cas 5. Construction d un diagramme de

Plus en détail

Modélisation objet avec UML

Modélisation objet avec UML Modélisation objet avec UML Le développement des systèmes est une tâche d une grande envergure et un investissement important pour toute entreprise. La modélisation des systèmes déjà existants ou d un

Plus en détail

Concevoir l architecture d un système

Concevoir l architecture d un système Concevoir l architecture d un système Hafedh Mili 2007 Concevoir l architecture d un système Le système doit réaliser un ensemble de fonctions ayant des dépendances logiques entre elles Architecture fonctionnelle

Plus en détail

[2016][AA1] Consignes

[2016][AA1] Consignes [2016][AA1] Consignes Consignes pour le bilan architecture d'août 2014 {EPITECH.} 2016_AA1_Consignes.docx Description du document Titre [2016][AA1] Consignes Date 07/12/2014 Auteur Responsable E-Mail Julien

Plus en détail

Projet : Rédaction du plan de test

Projet : Rédaction du plan de test Projet : Rédaction du plan de test Dans le cadre de votre projet, veuillez présenter pour le vendredi 9 janvier votre plan de test. Ce document retracera l ensemble des actions réalisées ou à réaliser

Plus en détail

Le Processus Rational Unified Process

Le Processus Rational Unified Process Le Processus Rational Unified Process Hafedh Mili Copyright 2004 Plan Qu est ce un cycle de vie? Quelques cycles de vie Le cycle de vie Rational Unified Process 1 Un cycle de vie Un cycle de vie est un

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement 1 Cycle de vie du logiciel 2 Activités de développement 3 Planification du projet Analyse et spécification Conception Implémentation Vérification Installation

Plus en détail

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML

UML 1ère partie. Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html UML UML UML 1ère partie Référence: http://uml.developpez.com/lp/cours/uml_free_fr_cours.html LOG2000 Éléments du génie logiciel 2002 Bayomock André-Claude PLAN Définition et historique Vue générale A quoi

Plus en détail

Spécification par la modélisation

Spécification par la modélisation Spécification par la modélisation Objectifs : Être en mesure de spécifier par les modèles UML. Comprendre l importance des cas d utilisation (UC). Comprendre les méthodes d'identification des UCs. Comprendre

Plus en détail

Définition des Besoins

Définition des Besoins 1 Génie Logiciel (d'après A.-M. Hugues) Définition des Besoins Renaud Marlet LaBRI / INRIA http://www.labri.fr/~marlet màj 22/03/2007 2 Position dans le cycle de vie Contexte : un problème posé chez le

Plus en détail

REFERENTIEL NORMATIF du CNES

REFERENTIEL NORMATIF du CNES REFERENTIEL NORMATIF du CNES Référence : Méthode et Procédure DEMARCHE D'ANALYSE DU LOGICIEL Annexe Technique de la MP RNC-CNES-Q-80-529 APPROBATION Président du CDN ; date et nom : Page i.1 PAGE D'ANALYSE

Plus en détail

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement

IFT2255 - Génie logiciel. Cycle de vie du logiciel. Activités de développement. Planification (étude préliminaire) Processus de développement IFT2255 - Génie logiciel Processus de développement Cycle de vie du logiciel Bruno Dufour dufour@iro.umontreal.ca Activités de développement 3 Planification (étude préliminaire) 4 Planification du projet

Plus en détail

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques

Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Direction Générale des Études Technologiques Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche scientifique Direction Générale des Études Technologiques Institut Supérieur des Etudes Technologiques de SILIANA Département Technologies de l

Plus en détail

Modélisation systémique de l'organisation

Modélisation systémique de l'organisation Modélisation systémique 1 2005-09-06 Modélisation systémique de l'organisation Ce chapitre vise à introduire à la modélisation d un système organisationnel. On explique d abord quelques notions liées à

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels OBJECTIF PROFESSIONNEL DU CQPM COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : C* Dernière modification : 08/11/2012 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) de projets industriels I OBJECTIF

Plus en détail

STAGE DE PERFECTIONNEMENT

STAGE DE PERFECTIONNEMENT (Sigle de la société d accueil) REPUBLIQUE TUNISIENNE ***** MINISTERE DE L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA TECHNOLOGIE ***** DIRECTION GENERALE DES ETUDES TECHNOLOGIQUES *****

Plus en détail

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web

Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web ! Profils de professions liées à Internet : Ergonome Web Ergonome Web! 3 2. Profil! 5 2.1 Résumé du profil! 5 2.2 Profil détaillé! 6 Ergonome Web 1. Description du métier Profil Ergonome Web Autre dénomination

Plus en détail

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet.

Plan. Partie 2 : UML. Module Génie Logiciel : Cours d'analyse Orientée Objet. Partie II : UML Plan Partie 2 : UML 1 - Présentation d'uml 2 - Les diagrammes de cas d'utilisation 3 - Les diagrammes de classes et d'objets 4 - Les diagrammes d'interaction 5 - Les diagrammes de comportement

Plus en détail

Excelsa Technologies Consulting Inc. COBIT 5 Fondations Description du cours

Excelsa Technologies Consulting Inc. COBIT 5 Fondations Description du cours Excelsa Technologies Consulting Inc. COBIT 5 Fondations Description du cours Page 1 of 5 1 Introduction au cours Le but d cette formation est de présenter, entre autre chose, les cinq principes de base

Plus en détail

Logiciel de gestion des ressources numériques. Spécifications Supplémentaires

Logiciel de gestion des ressources numériques. Spécifications Supplémentaires Logiciel de gestion des ressources numériques Spécifications Supplémentaires FANTASTIC FIVE Team 11/05/2015 Historique des revisions Date Version Description Auteur 11/05/2015 La mise en évidence

Plus en détail

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.)

La qualité. une vocation : satisfaire ( à.) La qualité une vocation : satisfaire ( à.) (fournir une prestation qui intrinsèquement satisfait aux exigences) LAAS, Toulouse le 25 juillet 2008 page 1/62 Présentation de l intervenant Enseignant-Chercheur,

Plus en détail

Présentation TOGAF. Atelier PRAXEME. Jérôme Capirossi. +33 (0)6.34.43.70.53 Jerome@capirossi.org

Présentation TOGAF. Atelier PRAXEME. Jérôme Capirossi. +33 (0)6.34.43.70.53 Jerome@capirossi.org Présentation TOGAF Atelier PRAXEME Jérôme Capirossi +33 (0)6.34.43.70.53 Jerome@capirossi.org ORDRE DU JOUR TOGAF ET PRAXEME Brève présentation à TOGAF TOGAF et PRAXEME Conclusion Planche 2 TOGAF = Deux

Plus en détail

Examen professionnel Développement d applications TIC

Examen professionnel Développement d applications TIC Examen professionnel Développement d applications TIC Informations sur l examen Pour chaque problème, le nombre maximal de points que vous pouvez obtenir en cas de bonne réponse est mentionné. Le nombre

Plus en détail

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML

PLAN. La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML PLAN La modélisation des processus : typologie et proposition utilisant UML Première partie : le concept de processus définitions et typologie Deuxième partie : la modélisation des processus formalismes

Plus en détail

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients

Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients FICHE DE PRÉSENTATION DE LA SOLUTION CA Service Assurance Mai 2010 Garantir la qualité et la disponibilité des services métier fournis à vos clients we can est un portefeuille de solutions de gestion mûres

Plus en détail

Diagramme des Cas d Utilisation Spécifier l interaction du système avec les acteurs Il s agit souvent du point de départ d une conception objet. Les diagrammes de cas d utilisation servent à modéliser

Plus en détail

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW)

Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Opquast Certified Référentiel de compétences Bonnes pratiques qualité Web (BPQW) Page 1/10 Sommaire 1. Maîtriser les fondamentaux et standards du Web...3 2. Connaître l accessibilité, les contextes utilisateurs

Plus en détail

Révisions ISO Livre blanc

Révisions ISO Livre blanc Révisions ISO ISO Revisions Révisions ISO Livre blanc Quelle est la différence entre une approche procédure et une approche processus? Aborder le changement Processus vs procédures : Qu est-ce que cela

Plus en détail

MODÉLISATION DES BESOINS

MODÉLISATION DES BESOINS MODÉLISATION DES BESOINS Diagrammes de cas d utilisation Cas d'utilisation : Use Case (Jacobson) Permettent déxprimer les attentes/besoins des utilisateurs Permettent de définir les limites du système

Plus en détail

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML

CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML CONCEPTION des SYSTÈMES d INFORMATION UML 2 : Analyse Fonctionnelle Epitech 3 Automne 2007 Bertrand LIAUDET SOMMAIRE LES CAS D UTILISATION 2 1. Présentation intuitive de la notion de cas d utilisation

Plus en détail

Programme de Formation Responsable Management Qualité

Programme de Formation Responsable Management Qualité 1-Introduction : - de la formation. -La procédure de qualification. -Le Rôle d un Responsable Management Qualité 2-Identification des processus : -Rappel : L approche processus -Comment identifier les

Plus en détail

Bangui, les 8 & 9 Juillet 2010

Bangui, les 8 & 9 Juillet 2010 Atelier de renforcement de capacités des parties prenantes à l initiative pour la Promotion de l électrification rurale et des services énergétiques pro-pauvres pauvres en République Centrafricaine (Présentation

Plus en détail

Gestionnaire d applications

Gestionnaire d applications FONCTION DE LA FILIERE SI INTITULE : Gestionnaire d applications CLASSIFICATION / GROUPE : 3.3 A CODE RH :.. FAMILLE PROFESSIONNELLE : Filière SI - Exploitation et Services au client Date de mise en application

Plus en détail

Module 26 : Techniques de modélisation

Module 26 : Techniques de modélisation Module 26 : Techniques de modélisation 26.0 Introduction Ce module enseigne une série de techniques qui constituent une trousse à outils bien pratique quand il s agit de construire des modèles dans Excel

Plus en détail

Exercices programmés:

Exercices programmés: Franz Blum Collaborateur scientifique à l Institut für Test- und Begabungsforschung Anne Hensgen für Bildungsforschung Carmen Kloft für Bildungsforschung Ulla Maichle für Test- und Begabungsforschung et

Plus en détail

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES

I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES I. DÉFINITION DU CAHIER DES CHARGES CAHIER DES CHARGES Le cahier des charges est constitué d'un ensemble de documents contenant les spécifications adressées : à des fournisseurs de biens ou de services

Plus en détail

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS IMPORTANT : Vous devrez joindre ce QCM complété à votre devoir écrit (cas pratique) CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS CONCOURS INTERNE D ASSISTANT TECHNIQUE des 18 et 19 décembre 2006 Document n 2 5 pages

Plus en détail

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année

Informatique UE 102. Jean-Yves Antoine. Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base. UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année UFR Sciences et Techniques Licence S&T 1ère année Informatique UE 102 Architecture des ordinateurs et Algorithmique de base Jean-Yves Antoine http://www.intro.univ-tours.fr/~antoine/ UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus

Générer de la Satisfaction. Management de la qualité par les processus Générer de la Satisfaction Management de la qualité par les processus Hervé DOURY 21 Novembre 2014 - Plan Définition, vocabulaire et intérêts du concept Système de Management de la Qualité ISO 9000:2005

Plus en détail

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation

MEGA System Oriented IT Architecture. Guide d utilisation MEGA System Oriented IT Architecture Guide d utilisation MEGA 2009 SP5 R7 2ème édition (août 2012) Les informations contenues dans ce document pourront faire l objet de modifications sans préavis et ne

Plus en détail

Outils de gestion de projet

Outils de gestion de projet Activité 9 Outils de gestion de projet A.3.3. Objectif Savoir analyser un outil de Gestion de Projet. Fiche de savoir associée Ressources à utiliser Csi1Projets.pdf (répertoire /Organisation/), GestProjResHermioneSTG1.xls

Plus en détail

Configuration d une politique de sauvegarde

Configuration d une politique de sauvegarde Configuration d une politique de sauvegarde Pré-requis à cette présentation La lecture de ce guide suppose que vous avez installé l agent SFR Backup sur l équipement que vous souhaitez sauvegarder. Il

Plus en détail

Contenu de la norme ISO 50001-2011

Contenu de la norme ISO 50001-2011 Contenu de la norme ISO 50001-2011 22 novembre 2011 Virginie BUCHHEIT Luxcontrol 1, av. des Terres Rouges BP 349 L-4004 Esch/Alzette Tel : +352 54 77 11 281 Fax : +352 54 77 11 266 www.luxcontrol.com Email:

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9

Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Documentation La documentation a pour but de laisser des traces

Plus en détail

POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI)

POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI) POLITIQUE GÉNÉRALE DE SÉCURITÉ DES SYSTÈMES D'INFORMATION (PGSSI) Date : 15.06.2011 Version : 1.0 Auteur : DSI Statut : Approuvé Classification : Publique Destinataires : ACV TABLE DES MATIÈRES 1 RESUME

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Département des sciences comptables. PLAN DE COURS SCO4524 CONTRÔLE INTERNE Automne 2008

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Département des sciences comptables. PLAN DE COURS SCO4524 CONTRÔLE INTERNE Automne 2008 UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Département des sciences comptables PLAN DE COURS SCO4524 CONTRÔLE INTERNE Automne 2008 Professeur : Coordonnateur : À déterminer Claude Pilote R-4665 X 7944 pilote.claude@uqam.ca

Plus en détail

UP : Unified Process

UP : Unified Process UP : Unified Process 1 UP : Unified Process Table des matières 1DÉFINITION... 2 1.1UP est itératif... 2 1.2UP est centré sur l'architecture...2 1.3UP est piloté par les cas d'utilisation d'uml... 2 2VIE

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle

REFERENTIEL DU CQPM. TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique Industrielle COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LA METALLURGIE Qualification : Catégorie : C Dernière modification : 05/11/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Chargé (e) d intégration de la Productique

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges Le cahier des charges Roland Mahiquès roland.mahiques@univ-montp3.fr Plan Introduction Identifier les besoins Identifier les contraintes Rédiger le cahier des charges Analyse 1 Montpellier Le cahier des

Plus en détail

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION :

Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise OBJECTIFS DE LA FORMATION : Conseil et formation en création, reprise et développement d entreprise FORMATION «GESTIONNAIRE DE PETITES ET MOYENNES STRUCTURES» CODE CPF 2593 448 HEURES SOIT 56 JOURS DE FORMATION DE LA FORMATION :

Plus en détail

PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5

PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5 PLANIFICATION DU PROJET DE RECHERCHE CHAPITRE 5 L analogie de l architecte Avant de bâtir un édifice, un architecte a besoin de plans : Détaillés Conformes aux normes et procédures Avec des étapes et jalons

Plus en détail

IFT2255 - Génie Logiciel

IFT2255 - Génie Logiciel IFT2255 - Génie Logiciel Solutiont Démo 3 Question 1 Quelle est la différence entre un besoin fonctionnel et un besoin non-fonctionnel. Donnez trois exemples pour chacun. R : Un besoin fonctionnel est

Plus en détail

Fonctions avancées 3 jours. Planificateur et agent ordonnancement 2 jours. d atelier 1 jour. 2 jours. Contrôleur de gestion industriel 1 jour

Fonctions avancées 3 jours. Planificateur et agent ordonnancement 2 jours. d atelier 1 jour. 2 jours. Contrôleur de gestion industriel 1 jour Vous êtes consultant, chef de projets, acteur clé au sein de votre entreprise et vous intervenez en phase de déploiement ou de paramétrage d un logiciel Sage, Optez pour les formations «Produits» : Nous

Plus en détail

Master Sciences, Technologies, Santé, Mention Informatique Spécialité SIGLIS Projet UML. Fermiers-Fermières

Master Sciences, Technologies, Santé, Mention Informatique Spécialité SIGLIS Projet UML. Fermiers-Fermières Master Sciences, Technologies, Santé, Mention Informatique Spécialité SIGLIS Projet UML Fermiers-Fermières Année scolaire 2013-2014 Benoiton - Clergeat Sommaire I. Capture des besoins fonctionnels... 3

Plus en détail

Test du logiciel, cours 3. Tests fonctionnels. Tests fonctionnels. Rappel : spécification du logiciel. Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests

Test du logiciel, cours 3. Tests fonctionnels. Tests fonctionnels. Rappel : spécification du logiciel. Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests Test du logiciel, cours 3 Tests fonctionnels Critère d arrêt Plan Les tests fonctionnels Les phases de tests Couvertures de tests fonctionnels : On ne peut connaître a priori le nombre de tests nécessaires

Plus en détail

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org

A-TEAM. ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C. Site Web: http://mooproject.neocities.org A-TEAM ProManager Jalon de lancement Version 1.0 Groupe : C Site Web: http://mooproject.neocities.org 1 SOMMAIRE : I. Planning des phases 4 1-Lancement..5 2-Elaboration. 5 3-Construction 5 4-Transition.6

Plus en détail

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires

Étude des coûts de l administration et de la gestion à l OMS : recommandations préliminaires A COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Dix-septième réunion Point 3.1 de l ordre du jour provisoire EBPBAC17/INF./2 17 janvier 2013 Étude des coûts de l administration

Plus en détail

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME

PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME CANADA DERNIÈRE RÉVISION AOÛT 2015 Table des matières INTRODUCTION...1 À PROPOS DES PROJETS DE RECHERCHE AUTONOME... 1 OBJECTIFS DU PROJET DE RECHERCHE... 1 PRA ACTIVITÉ 1

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT Introduction NORME INTERNATIONALE D AUDIT 230 DOCUMENTATION D AUDIT (Applicable aux audits d états financiers pour les périodes ouvertes à compter du 15 décembre 2009) SOMMAIRE Paragraphe Champ d application

Plus en détail

TD Bibliothèque 2003-2004. Gestion Bibliothèque

TD Bibliothèque 2003-2004. Gestion Bibliothèque Gestion Bibliothèque 1 Bibliothèque Objectif : Illustrer la vue statique : détermination du diagramme de classes à partir des diagrammes de séquence. 1. Spécification du problème On souhaite gérer les

Plus en détail

ISO 9000 version 2000 : management des processus

ISO 9000 version 2000 : management des processus 2001-2002 ISO 9000 version 2000 : management des processus David ROUSSE SOMMAIRE I - Avant propos 3 II - Introduction 3 III - Concept de processus 3 IV - Identification des processus 4 V - Pilotage des

Plus en détail

M1 : Ingénierie du Logiciel

M1 : Ingénierie du Logiciel M1 : Ingénierie du Logiciel UNIVERSITE PIERRE & MARIE CURIE (PARIS VI) Examen Réparti 1ere partie 8 novembre 2012 (2 heures avec documents : tous SAUF ANNALES CORRIGEES). Barème indicatif sur 22 points.

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

1 Professeur : CHTIBI Chafik

1 Professeur : CHTIBI Chafik 1 Professeur : CHTIBI Chafik Définition 2 Planification du projet La planification décrit la façon d organiser un ensemble de tâches indépendantes constituant un projet, avec pour objectif de minimiser

Plus en détail

Norme ISO 9001 version 2000

Norme ISO 9001 version 2000 Norme ISO 9001 version 2000 Page 1 Plan Introduction : QQOQCP «comprendre les enjeux pour l organisme» 1.Les 8 principes du Management de la Qualité 2.ISO 9001 : 2000 et cycle PDCA 3.Le système documentaire

Plus en détail

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011

VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT. Juin 2011 VÉRIFICATION DE L INTÉGRITÉ DE L INFORMATION DU SYSTÈME HERMÈS FINANCES RAPPORT Juin 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE LA VÉRIFICATION INTERNE (DGVI) Projet no : 2011-08 AGENCE DE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Projet : Plan Assurance Qualité

Projet : Plan Assurance Qualité Projet : Document : Plan Assurance Qualité 2UP_SPEC_DEV1 VERSION 1.00 Objet Ce document a pour objectif de définir la démarche d analyse et de conception objet ainsi les activités liées. Auteur Eric PAPET

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits certifiés 4.2.

Plus en détail

Guichet automatique de banque

Guichet automatique de banque Guichet automatique de banque Mastère 2004 1 Guichet automatique de banque : GAB Objectif : Illustrer la vue fonctionnelle et particulièrement la définition des cas d utilisation. 1. Spécification du problème

Plus en détail

23 AVRIL 2012. «L approche processus pour la maîtrise de son activité» L approche processus et la norme ISO 9001

23 AVRIL 2012. «L approche processus pour la maîtrise de son activité» L approche processus et la norme ISO 9001 23 AVRIL 2012 «L approche processus pour la maîtrise de son activité» Droit réservé : Pierre Leclercq MWQ : approche processus 26/04/2012-1 L approche processus et la norme ISO 9001 L approche processus

Plus en détail

Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs

Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs PCP- SMQ- 003 03/09/2012 V5 Page 1 sur 11 Document Diffusé : Personnel de Saint honoré Audit Demandeur de certification Examinateurs Version Rév Date Rédigée Vérifiée Approuvée V5 Ajout des conditions

Plus en détail

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES

SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES SECTION 2 BILAN DES COMPÉTENCES Bilan des compétences INTRODUCTION... 3 LES OBJECTIFS DU BILAN DES COMPETENCES... 3 LE DEROULEMENT DE VOTRE BILAN DES COMPETENCES... 3 LE BILAN DES COMPETENCES DU PROGRAMME...

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client

RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES. Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client I APPELLATION DU DIPLÔME II. CHAMP D'ACTIVITÉ II.1. DÉFINITION RÉFÉRENTIEL DES ACTIVITÉS PROFESSIONNELLES Brevet de technicien supérieur Négociation et relation client L activité du titulaire du brevet

Plus en détail

GPA786 Rentabilité de projets d automatisation. Cours 3 Éléments de conception d un projet (PMBOK) Début

GPA786 Rentabilité de projets d automatisation. Cours 3 Éléments de conception d un projet (PMBOK) Début GPA786 Rentabilité de projets d automatisation Cours 3 Éléments de conception d un projet (PMBOK) Début Cours 3 : Sommaire Définition d un projet Cycle de vie du projet Processus de Management d un projet

Plus en détail

CHAPITRE 1. Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR

CHAPITRE 1. Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR CHAPITRE 1 Le contrôle de gestion : support du pilotage stratégique dans la banque 1.1 CONTRÔLE DE GESTION ET CRÉATION DE VALEUR L émergence d une fonction contrôle de gestion au sein des entreprises est

Plus en détail

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015

Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Association Suisse pour Systèmes de Qualité et de Management (SQS) Service à la clientèle SQS Révision des normes ISO 9001:2015 et ISO 14001:2015 Règles de transition Table des matières 1. Publication

Plus en détail

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS

DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS DESCRIPTION DE TÂCHES CONSEILLER EN PROCÉDÉS ADMINISTRATIFS Direction : Direction générale Effectifs supervisés : Trois personnes Supérieur immédiat : Directrice générale 1. Sommaire de la fonction Sous

Plus en détail

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION

EXERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION DÉPARTEMENT D' INFORMATIQUE ET D INGÉNIERIE UNIVERSITÉ DU QUÉBEC EN OUTAOUAIS EERCICES SUR LES DFD (DIAGRAMME DE FLOTS DE DONNÉES), LES TABLES ET LES ARBRES DE DÉCISION INF4003 Professeure : Nadia BAAZIZ

Plus en détail

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision :

Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : POLITIQUE 802 Page 1 de 5 Objet : Normes en matière de données et de technologies de l information En vigueur : Septembre 2001 Révision : 1.0 OBJET Cette politique définit les normes minimales pour la

Plus en détail

Rappels. Génie logiciel. Rappels. Règles métier. RUP, phases milestones, disciplines. Processus itératif & incrémental? Certification, CMM?

Rappels. Génie logiciel. Rappels. Règles métier. RUP, phases milestones, disciplines. Processus itératif & incrémental? Certification, CMM? Rappels Génie logiciel RUP, phases milestones, disciplines Philippe Dugerdil 09.10.2008 Rappels Règles métier Processus itératif & incrémental? Certification, CMM? Modification des specification en cours

Plus en détail

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en

Le guide. pratiques. entreprise. des bonnes. à l intégration en Le guide des bonnes pratiques à l intégration en entreprise La réussite d intégration dans une entreprise dépend essentiellement de deux acteurs : le nouvel embauché et son attitude pour réussir son intégration,

Plus en détail

Génie logiciel Test logiciel A.U. 2013/2014 (Support de cours) R. MAHMOUDI (mahmoudr@esiee.fr) 1 Plan du chapitre - Définition du test logiciel - Principe de base du test logiciel - Les différentes étapes

Plus en détail

Joint Master of Architecture. Directive pour l élaboration de la Thèse Master

Joint Master of Architecture. Directive pour l élaboration de la Thèse Master Joint Master of Architecture Directive pour l élaboration de la Thèse Master Août 2013 Entériné le 29 août 2013 par la direction du Joint Master of Architecture Berner Fachhochschule Haute école spécialisée

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA

MEILLEURES PRATIQUES POUR LA PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Direction centrale de la des systèmes d information Sous-direction des opérations Bureau conseil MEILLEURES PRATIQUES POUR LA GESTION DES RISQUES

Plus en détail

Synthèse des réunions de l IASB du mois de juin 2014

Synthèse des réunions de l IASB du mois de juin 2014 Synthèse des réunions de l IASB du mois de juin 2014 Sommaire 1. Contrats d assurance... 2 2. Contrats de location... 4 3. Campagne d améliorations 2012-2014... 5 4. Vente ou apport en nature d actifs

Plus en détail

EXPRESSION DES BESOINS

EXPRESSION DES BESOINS PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Guide d utilisation MANITOU

Guide d utilisation MANITOU Guide d utilisation Libre service DOTATION MANITOU 19 mars 2012 L'information ci incluse est la propriété intellectuelle de MOMENTUM TECHNOLOGIES inc., et ne peut être utilisée, reproduite ou divulguée

Plus en détail

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption

Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Nations Unies CAC/COSP/2009/6 Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la corruption Distr. générale 15 septembre 2009 Français Original: anglais Troisième session Doha, 9-13

Plus en détail

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels

ANNEXE I c LEXIQUE. 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels ANNEXE I c LEXIQUE 62 Baccalauréat professionnel Maintenance des équipements industriels Amélioration : Ensemble des mesures techniques, administratives et de gestion, destinées à améliorer la sûreté de

Plus en détail

introduction à la conception Orientée Objet

introduction à la conception Orientée Objet 1 introduction à la conception Orientée Objet IUP GEII 2ème année marcel@univ-tours.fr http://www.blois.univ-tours.fr/ marcel 2 plan cours 1. motivations génie logiciel 2. concepts et techniques orientés

Plus en détail

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001,

BC 05.03.02. Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, BC 05.03.02 Le management environnemental : Guide de lecture de la norme ISO 14001, Spécialité(s) : Toutes concernées Disciplines concernées : Toutes spécialités Titre : Guide de lecture de la norme NF

Plus en détail

GRH1: Etre Responsable Formation

GRH1: Etre Responsable Formation 10 FORMATION ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES GRH1: Etre Responsable Formation - Présenter les enjeux et politiques de la fonction de responsable - Avoir une vision globale du métier et de ses évolutions

Plus en détail

Version Bewilligungsverfahren, du 2 décembre 2013 1

Version Bewilligungsverfahren, du 2 décembre 2013 1 Branche de formation et d examens Services et administration, groupe d entreprises «Avocats» Remarques : - Afin de faciliter la lecture du document, le masculin est utilisé pour désigner les deux sexes.

Plus en détail

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit

MISSION DES AUDITS. Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit MISSION DES AUDITS Fiche d organisation fonctionnelle n 2 : Préparer une mission d audit Novembre 2011 Sommaire Objectifs de la fiche d organisation fonctionnelle 3 Domaine d application 3 Responsable

Plus en détail

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures

Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso. Jorgen Schytte/StillPictures Centrale électrique à Bobo-Dioulasso, Burkina-Faso Jorgen Schytte/StillPictures 3 Collecte des données Questions traitées dans ce chapitre Quels outils utiliser pour recueillir des données sur l économie

Plus en détail

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages

Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages Diagnostic partiel de l unité commerciale et consignes générales sur le dossier de 10 pages I. Consignes générales Le dossier répond à des critères d exigences qui ont été définies par le référentiel de

Plus en détail