1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE"

Transcription

1 ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi ;aeslgj jgbjgbj bbsghhhf dpi hhjkoop;y CHAPITRE 1 ÉLÉMENTS COMMUNS Introduction Avant d apprendre à analyser le fonctionnement des organes de, il faut connaître le rôle et la position de chacun dans la chaîne cinématique. De plus, les organes de renferment divers dispositifs communs, dont les roulements, l embrayage multidisque et le viscocoupleur, qu il importe d étudier au préalable. ;aeslgjhlkjg gbjgbbsgh fhhj koop;y ;aeslgjhlkj 1.1 CHAÎNE CINÉMATIQUE La chaîne cinématique d un véhicule est constituée de l ensemble des organes qui transmettent l énergie du moteur aux roues. Ces organes peuvent transmettre le mouvement directement, tel un arbre de, ou intervenir comme le fait la boîte de en inversant la direction ou en multipliant le couple moteur. La nature de ces organes dépend directement d une caractéristique des moteurs à combustion interne. Ce type de moteur ne développe une puissance suffisante qu à la condition de tourner à un certain régime, d où le besoin d un embrayage au départ. De plus, le rendement optimal ne s obtient qu à une plage de régimes relativement étroite, disons par exemple de 2500 à 3500 tr/min. La boîte de doit donc offrir un nombre de rapports suffisant pour exploiter cette plage de régimes du moteur, du départ jusqu à la vitesse maximale. Enfin, comme il est impossible de monter un tel moteur dans chacune des roues, il faut disposer d un organe permettant à une roue d un même essieu de parcourir une distance différente de celle de l autre en virage; c est là le rôle du différentiel. Par ailleurs, dans le cas des véhicules à propulsion, la de l énergie exige la présence d un arbre de et d un renvoi d angle. Ces organes transmettent le mouvement produit par le moteur aux roues tout en changeant sa direction. COUPLE Tout au long de ce guide, il sera question de couple, de couple moteur et de couple résistant. Il est donc important, avant d entreprendre l étude des organes de, de s entendre sur des définitions précises, ce qui éliminera la confusion souvent associée à ce concept. Le couple est un effort de torsion résultant d un système de deux forces égales, parallèles et de sens contraire agissant sur un corps rigide. Un mouvement peut ou non résulter de ces deux forces, qui incitent le corps à la rotation. Par exemple, considérez le couple développé pour ouvrir le couvercle d un bocal de confiture; sa valeur augmentera graduellement pour se stabiliser seulement après avoir égalé la résistance à la rotation du couvercle. Souvent, le couvercle refusera de tourner, même si le couple appliqué est élevé. Le serrage d un écrou à l aide d une clé dynamométrique constitue un autre exemple concret du couple (figure 1.1). Dans ce cas, il est possible de le mesurer, car un cadran indique directement le moment (valeur) du couple. Le moment d un couple de forces est égal au produit de l une de ces forces par la distance qui les sépare. COUPLE = FORCE LONGUEUR DU BRAS DE LEVIER 1.2 Mécanique automobile Module 17

2 ÉLÉMENTS COMMUNS CHAPITRE 1 L unité de mesure du SI pour exprimer le couple est le newton-mètre (N m). Un couple de un newton-mètre (N m) correspond à une force de un newton (N) agissant à l extrémité d un bras de levier de un mètre de longueur (m). Au niveau de la mer, une force de 1 N correspond à une masse de 9, kg. Figure 1.1 Clé dynamométrique L = Longueur du bras de levier F = Force appliquée C = Couple (force en rotation) Le couple résistant correspond à la résistance à la rotation. Dans le cas de l exemple précédent, c est l adhérence du couvercle au bocal. Le couple résistant détermine directement la valeur du couple appliqué; théoriquement, il est donc impossible d exercer un couple plus élevé que le couple résistant. Figure 1.2 Production du couple moteur E Le couple moteur représente l effort développé par le moteur, qui tend à faire avancer le véhicule. Le couple moteur résulte de la pression exercée sur les pistons par la combustion du carburant (figure 1.2). Une bielle transmet cette force au maneton du vilebrequin. La longueur du maneton du vilebrequin détermine la longueur du bras F L = couple moteur de levier sur lequel la force est appliquée, et par conséquent, l importance du couple. Les concepteurs choisissent donc la longueur du maneton en fonction de l usage du moteur. Théoriquement, le couple moteur ne peut excéder le couple résistant. La valeur du couple résistant dépend de tous les éléments qui s opposent à l avance du véhicule F (adhérence des roues à la chaussée, profil de la route, résistance de l air, etc.). Le surplus de puissance d un moteur, lorsque le couple moteur peut facilement excéder le couple résistant, ne provoque que du patinage et le surplus se transforme en fumée. L Module 17 Mécanique automobile 1.3

3 CHAPITRE 1 ÉLÉMENTS COMMUNS DISPOSITION DES ORGANES Au fil des ans, différentes dispositions furent retenues par les concepteurs d automobiles. Durant plusieurs décennies, la propulsion des roues arrière par un moteur monté longitudinalement à l avant était la disposition adoptée dans la majorité des automobiles. La disposition des organes de la chaîne cinématique était la suivante : embrayage et boîte de fixés au moteur à l avant et reliés par un arbre de au différentiel monté à l arrière (figure 1.3). Aujourd hui, ce mode de se trouve surtout dans des grosses voitures, des sportives de luxe ou des véhicules utilitaires. Figure 1.3 Véhicule à propulsion moteur à l avant (OLF) L augmentation du prix du carburant imposa une nouvelle tendance, observable en Amérique du Nord vers la fin des années 70 : tout à l avant. Cela se traduisit par des véhicules à traction avec un moteur disposé longitudinalement ou transversalement accouplé à un ensemble, appelé boîtepont, regroupant la boîte de et le différentiel. Pour la très grande majorité des voitures à traction, le moteur se situe à l avant des roues (figure 1.4). Figure 1.4 Véhicules à traction avant : moteur transversal et moteur longitudinal (OLF) transversal longitudinal En plus de ces deux grandes catégories, il y a toujours eu place pour d autres dispositions propres à une minorité de véhicules, notamment le tout à l arrière (figure 1.5). Il est encore possible de subdiviser ce type de disposition en deux : moteur à l arrière des roues ou moteur à 1.4 Mécanique automobile Module 17

4 ÉLÉMENTS COMMUNS CHAPITRE 1 l avant des roues. Dans ce dernier cas, l appellation «à moteur central» désigne aussi cette disposition (Toyota MR2). Figure 1.5 Véhicules à propulsion moteur à l arrière (OLF) à l'arrière des roues directrices à l'avant des roues distancée du moteur Pour assurer une distribution favorable de la masse, certains véhicules à propulsion à caractère sportif présentent des dispositions différentes de celles déjà décrites. Pour ces véhicules, le moteur est monté à l avant, et la boîte de, à l arrière (figure 1.6). À nouveau, ce n est pas la norme, puisque dans certains cas, l embrayage est fixé au moteur à l avant (Porsche 928), et dans d autres, à la boîte de à l arrière (Corvette 1997). Figure 1.6 Véhicules à propulsion à boîte de située à l arrière (OLF) propulsion propulsion Module 17 Mécanique automobile 1.5

5 CHAPITRE 1 ÉLÉMENTS COMMUNS TRANSMISSION INTÉGRALE Le déplacement de tous les véhicules présentés jusqu à maintenant n est assuré que par deux roues. Toutefois, pour couvrir l ensemble du parc automobile, il importe de traiter de la «intégrale». La popularité de cette catégorie de véhicules, dont les roues avant et arrière sont, a fortement augmenté depuis une décennie. L expression «intégrale» englobe les deux catégories de s suivantes : temporaire et permanente. Transmission intégrale temporaire La intégrale temporaire, souvent appelée «4 4», se trouve habituellement dans des véhicules utilitaires, surtout des camionnettes, conçues pour être normalement propulsées par les deux roues arrière. Au besoin, l automobiliste peut enclencher, par divers moyens, une fonction qui entraîne aussi les deux roues avant. En plus d exiger un différentiel supplémentaire à l avant, cette fonction commande la présence d un nouvel organe : le boîtier de transfert. Le boîtier de transfert, situé à la sortie de la boîte de, dirige l énergie vers les roues arrière et commande au besoin l entraînement des roues avant (figure 1.7). Figure 1.7 Localisation d un boîtier de transfert (Ford) Transmission automatique Boîtier de transfert Pont avant avant arrière Ce type de boîtier ne renferme aucun mécanisme tolérant une différence de vitesse entre les roues avant et les roues arrière; l usage de la fonction «quatre roues» se limite donc à des chaussées glissantes. Sur une chaussée sèche, tous les éléments du rouage d entraînement devraient subir, en virage, des efforts de torsion importants. Ces efforts de torsion proviennent de l écart entre la distance parcourue par les roues avant et les roues arrière. La traction intégrale temporaire se trouve également dans des familiales, normalement à traction. L ordre des organes est simplement inversé; l engagement supplémentaire touche alors les roues arrière. On trouve aussi sur le marché des «4 4» temporaires à engagement automatique. L engagement est alors commandé par un visco-coupleur inséré dans le circuit. 1.6 Mécanique automobile Module 17

6 ÉLÉMENTS COMMUNS CHAPITRE 1 Transmission intégrale permanente Figure 1.8 Localisation des organes d une intégrale permanente (Ford) Commande de verrouillage Boîtier de transfert Palier central Pont arrière La intégrale permanente (figure 1.8) se trouve habituellement dans des véhicules utilitaires plus luxueux ou des automobiles à haute performance. Le boîtier de transfert renferme alors un différentiel sphérique ou à train planétaire chargé de partager le couple moteur, au besoin, selon le couple résistant du train avant et du train arrière. Avec un tel boîtier, le couple moteur transmis ne peut cependant pas excéder le couple résistant du train ayant la plus faible adhérence, soit le couple résistant le plus faible. Les boîtiers de transfert de ce type possèdent un mécanisme chargé de verrouiller les arbres de avant et arrière. Ce verrouillage empêche, par exemple, que le train avant posé sur une surface glacée patine pendant que celui arrière, profitant d une bonne adhérence, demeure immobile. Ce dispositif de verrouillage peut être manuel ou automatique. Module 17 Mécanique automobile 1.7

5.1 FONCTIONNEMENT GÉNÉRAL DES ARBRES DE TRANSMISSION

5.1 FONCTIONNEMENT GÉNÉRAL DES ARBRES DE TRANSMISSION ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL

4.1 FONCTIONNEMENT DU DIFFÉRENTIEL h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf dpi

Plus en détail

Boîte mécanique 6 vitesses 02M

Boîte mécanique 6 vitesses 02M Service. Programme autodidactique 205 Boîte mécanique 6 vitesses 02M Conception et fonctionnement Afin de permettre aux automobiles modernes de satisfaire aux exigences croissantes en matière de confort

Plus en détail

Avec un Nouveau Véhicule il faut prendre de Nouvelles Habitudes! ( et des bonnes )

Avec un Nouveau Véhicule il faut prendre de Nouvelles Habitudes! ( et des bonnes ) Juin 2016 Avec un Nouveau Véhicule il faut prendre de Nouvelles Habitudes! ( et des bonnes ) PIC O T LAMBERT L es Cabanes de Fleury Fleury d Aude S aint P ier r e la Mer www.ccff-fleury.fr 1) le Gabarit

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES

2.1 APPAREILS DE MESURE ANALOGIQUES ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

Transmission véhicules légers

Transmission véhicules légers Module 9 Transmission véhicules légers Orientation véhicules légers Diagnosticien d'automobiles avec brevet fédéral Orientation véhicules utilitaires Modules 7 à 9 Modules 10 à12 Modules 1 à 6 UPSA, Mittelstrasse

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

Rendre plus grand. Par exemple, un levier peut amplifier la force de votre bras.

Rendre plus grand. Par exemple, un levier peut amplifier la force de votre bras. Nous avons tenté de rendre notre glossaire aussi compréhensible et pratique que possible sans utiliser d équations difficiles, ni d explications fastidieuses. Si vous voulez un aperçu plus détaillé des

Plus en détail

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR

FONCTIONNEMENT DU MOTEUR FONCTIONNEMENT DU MOTEUR 1. Principe de fonctionnement 1.1. Définition du cycle à 4 temps On appelle cycle l ensemble des phases qui se succèdent dans le moteur, dans notre cas le cycle comprend quatre

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

association adilca www.adilca.com LES DÉCLIVITÉS

association adilca www.adilca.com LES DÉCLIVITÉS LES DÉCLIVITÉS Le Tour de France cycliste est le troisième événement sportif de la planète après les Jeux Olympiques et la Coupe du Monde de Football. D où vient l attrait pour cette épreuve et la popularité

Plus en détail

Energie Travail Puissance Cours

Energie Travail Puissance Cours Energie Travail Puissance Cours. Introduction Les problèmes liés à l énergie sont d une grande importance : l énergie est en effet à l origine de tous les mouvements du monde de la technologie. Il existe

Plus en détail

TECHNOLOGIE AUTOMOBILE TENUE DE ROUTE GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS

TECHNOLOGIE AUTOMOBILE TENUE DE ROUTE GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS LA A GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANT ANTS FONCTION La géométrie particulière des trains roulants permet : une bonne STABILITÉ en ligne droite comme en virage. une bonne DIRIGEABILITÉ quelque soit le profil

Plus en détail

MAZDASPEED6 2006. Habitacle et coffre

MAZDASPEED6 2006. Habitacle et coffre MAZDASPEED6 2006 Mazda a concocté la Speed6 pour satisfaire les personnes recherchant une berline à la fois pratique et performante. Offerte en quantité limitée, elle abrite sous son capot un quatre cylindres

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage.

Lycée professionnel Gaston Barré. Baccalauréat professionnel. MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014. L embrayage. Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : Technologie 1 1/10 1/ Mise en situation 2/ Définition Quelle que soit

Plus en détail

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014

LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 LE SYSTEME DE TRANSMISSION (3) Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2013-2014 1 Références bibliographiques T. Gillespie. «Fundamentals of vehicle Dynamics», 1992, Society of Automotive

Plus en détail

Technologie fonctionnelle de. l automobile TOME

Technologie fonctionnelle de. l automobile TOME Technologie fonctionnelle de l automobile TOME 2 Technologie fonctionnelle de l automobile TOME 2 La transmission, le freinage, la tenue de route et l équipement électrique HUBERT MÈMETEAU BRUNO COLLOMB

Plus en détail

TEPZZ 876 97A_T EP 2 876 297 A1 (19) (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F02N 11/04 (2006.01) F02N 19/00 (2010.

TEPZZ 876 97A_T EP 2 876 297 A1 (19) (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN. (51) Int Cl.: F02N 11/04 (2006.01) F02N 19/00 (2010. (19) TEPZZ 876 97A_T (11) EP 2 876 297 A1 (12) DEMANDE DE BREVET EUROPEEN (43) Date de publication: 27.0.1 Bulletin 1/22 (1) Int Cl.: F02N 11/04 (06.01) F02N 19/00 (.01) (21) Numéro de dépôt: 14189384.2

Plus en détail

La boîte de vitesses

La boîte de vitesses Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1 1/16 1- Introduction Organe existant pratiquement depuis le début

Plus en détail

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410

MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK. Modèle SP950. Numéro de série : Français 933.095.410 MODE D EMPLOI ET LISTE DES PIECES DETACHEES RINK Modèle SP950 Numéro de série : Français 933.095.410 TABLE DES MATIERES Sommaire Page REGLES DE SECURITE...3 REGLES DE SECURITE...4 BREVE DESCRIPTION...5

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering

INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering INSA de Strasbourg Résumé Génie Mécanique (EI) Master Automotive Product Engineering Hoffmann Sébastien Septembre 2012 1. Introduction De nombreuses contraintes sont apparues ces dernières années. Les

Plus en détail

Couple en fonction de la vitesse

Couple en fonction de la vitesse Le comportement roue rail : comment déplacer la limite de traction: 10,00 9,00 8,00 7,00 6,00 5,00 4,00 3,00 2,00 1,00 0,00 0 Couple en fonction de la vitesse atinage 125 BB BB BB CC TGV ETUDE DU COMOTEMENT

Plus en détail

Transmission de puissance TD 4

Transmission de puissance TD 4 CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI1 Transmission de puissance TD 4 Réf. Programme: S411 - Composants mécaniques de transmission Compétences visées: A3-07, A3-12, C2-08, C2-30 v1.1 Lycée Richelieu 64,

Plus en détail

Mémo de cours n 3. Force et accélération

Mémo de cours n 3. Force et accélération Mémo de cours n 3 Force et accélération v1.1.1 CC-by-sa Olivier Cleynen introméca.ariadacapo.net 3.1 Vecteur dérivé d un vecteur Il arrive souvent qu un vecteur décrivant une propriété d un corps change

Plus en détail

C 477 Annex 25, page 1. 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides

C 477 Annex 25, page 1. 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides Annex 25, page 1 Définitions 20/00 Systèmes de commande spécialement adaptés aux véhicules hybrides Les systèmes de commande des véhicules hybrides exclusivement, c. à d. les véhicules disposant de plusieurs

Plus en détail

ACCOUPLEMENTS d arbres

ACCOUPLEMENTS d arbres ACCOUPLEMENTS d arbres Dominique Dubuis Lycée Margueritte VERDUN http://www.bacssimargo.fr 1. FONCTIONS PRINCIPALES A REALISER Le but est d accoupler deux arbres en vue de transmettre une puissance mécanique,

Plus en détail

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile?

LA PUISSANCE DES MOTEURS. Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? LA PUISSANCE DES MOTEURS Avez-vous déjà feuilleté le catalogue d un grand constructeur automobile? Chaque modèle y est décliné en plusieurs versions, les différences portant essentiellement sur la puissance

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers

Partie II les outils, page 38, 31 : Abaque de Devilliers LA PHYSIQUE DANS LES STAGES "PERMIS À POINTS" Les stages permis à points rencontrent un grand succès. Au programme de ces stages, une séquence est obligatoirement consacrée aux lois physiques de l automobile.

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

3.1 TYPES DE PNEUS, CARACTÉRISTIQUES ET EMPLOI

3.1 TYPES DE PNEUS, CARACTÉRISTIQUES ET EMPLOI h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf dpi

Plus en détail

Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP

Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP Montage et Démontage d un moteur «Peugeot 403» Objectifs du TP Rendre l élève capable de : connaître les différentes composantes d un moteur d une voiture. Monter et démonter un moteur d une voiture. Matériel

Plus en détail

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS

LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS LA GÉOMÉTRIE DES TRAINS ROULANTS Nom Doc. Professeur Prénom Sources : Hachette Technique, Europa Lehrmittel, L Expert Automobile Classe 1/ Généralité 1.1/ Constatation Pour assurer la stabilité d un véhicule

Plus en détail

KIA RONDO EX 2007. Habitacle et coffre

KIA RONDO EX 2007. Habitacle et coffre KIA RONDO EX 2007 La Rondo est une toute nouvelle voiture pouvant transporter cinq ou sept personnes selon les versions. Au chapitre des dimensions, elle est semblable au Mazda5. Par contre, la Rondo a

Plus en détail

TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551

TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551 TRACTEUR UTILITAIRE KIOTI DK451/DK551 Tracteur Utilitaire KIOTI Les tracteurs de Série DK... sont une gamme de tracteur équipés et confortables, prêts à tout type de travail. Les tracteurs de Série compacts

Plus en détail

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS.

MOUVEMENTS I. TRANSMISSION ET TRANSFORMATION DE MOUVEMENTS. MOUVEMENTS Mécanisme ensemble de pièces organisées pour obtenir un mouvement. Liaison nature de l assemblage de deux pièces entre elles. Liaison complète/fixe (les deux pièces sont solidaires l une de

Plus en détail

CHRYSLER 300 TOURING 2005

CHRYSLER 300 TOURING 2005 CHRYSLER 300 TOURING 2005 Pour remplacer la Chrysler Concorde et la 300M, DaimlerChrysler (DCX) a fait un virage à 180 degrés puisque la nouvelle voiture passe de la traction à la propulsion. Il est même

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

LES TRAINS D ENGRENAGES

LES TRAINS D ENGRENAGES TERMINALE STI HAINES INEMATIQUES 1 / 10 1 INTRODUTION Les d engrenages sont utilisés dans une grande quantité de machines et mécanismes divers Une machine est souvent constituée d un ensemble et d un ensemble

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

Transmission Voitures de tourisme

Transmission Voitures de tourisme Description Domaine de compétences P3 Transmission Voitures de tourisme Examen professionnel Diagnosticien d automobiles spécialisation Voitures de tourisme Publication de la Commission de surveillance

Plus en détail

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES

EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES EXAMENS PROPOSES EN STATIQUE ET CINEMATIQUE DES SOLIDES L1 Page 41 Institut Supérieur des Etudes Technologique de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire

Plus en détail

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique

Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique OBJECTIFS Calculer une puissance mécanique et électrique. En déduire un rendement énergétique POINTS DU PROGRAMME ABORDES - 2.2.5 Comportement énergétique des systèmes. - 3.2.2 Stockage d énergie SUPPORTS

Plus en détail

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur

Domaine : Liaison au sol. ENERGIE CINETIQUE E. Fonctions Sous-systèmes Cahier des charges imposé au constructeur Institut Supérieur des Formations Automobiles. Bordeaux Formation : BTS AVA Nature du document : RESSOURCES 1 Technologie Professionnelle Version : Formateur Domaine : Liaison au sol. Le freinage. 1. Rappel

Plus en détail

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN

GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN GLOSSAIRE A L USAGE DU FORMATEUR DE CONDUITE TOUT-TERRAIN Auteurs Comité pédagogique «COD 3» de l ECASC Glossaire «Formateur de conduite tout terrain» A Angle d attaque : Angle formé par le sol, le point

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL

CAP MVA. Technologie. Maintenance des Véhicules Automobiles. Feuillets détachables. Jean-Luc BASCOL CAP MVA Maintenance des Véhicules Automobiles Technologie Feuillets détachables JeanLuc BASCOL TECHNOLOGIE cap MAINTENANCE AUTOMOBILE Généralités 00 La découverte de l automobile 3 Savoir S 2.1 Motorisation

Plus en détail

Analyse structurelle des systèmes industriels

Analyse structurelle des systèmes industriels Analyse structurelle des systèmes industriels Compétences attendues: o Définir les frontières de l'analyse, o Appréhender les analyses fonctionnelle et structurelle, o identifier et caractériser les éléments

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

Moteur haute performance

Moteur haute performance DF200A/200AP 1 Sélection de modèle DF200ATX Moteur 4 cylindres compact et léger de 2,9 litres Injection de carburant de pointe avec gestion de combustion à mélange pauvre Calage variable de la distribution

Plus en détail

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation

LE SYSTEME DE SURALIMENTATION 1. Mise en situation 1. Mise en situation (entourez le turbo) Renault Mégane 1.9 dci 2. Necessité du système 2.1 Rappel P = C.ω P Puissance (watt) C Couple (N.m) ω Vitesse angulaire (rad.s -1 ) 2.2 Paramètres influençant les

Plus en détail

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS

4.1 SÉQUENCES À PLUSIEURS ACTIONNEURS h jgbjgbjg hlk bjgbjgb sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh hlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y hlkj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh hjkoop;y dpi jgbjgbj bbsghhhf

Plus en détail

2.1 CIRCUIT DES PHARES ET DES FEUX DE POSITION

2.1 CIRCUIT DES PHARES ET DES FEUX DE POSITION ;aeslgjh jgbjgbjg ;aeslgjhlk bjgbjgb ;aeslgj sghhhf hhfhhj gbjgbj bsghh hfhh ;aeslgjhlkj jgbbsghh hjkoop;y koop;y op;y hfhhjko op;y ;aeslgj jgbjgbbs gbjgbjgbbsghh hhfhhjkoop hjkoop;y ;y ;aes hlkjgbj bbsghh

Plus en détail

BTS AVA 2009 : sciences physiques

BTS AVA 2009 : sciences physiques BTS AVA 2009 : sciences physiques On souhaite montrer que dans l état actuel des technologies, il n est pas réaliste de concevoir un véhicule électrique ayant la même autonomie qu un véhicule à essence.

Plus en détail

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS

ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS I - ORGANES DE RALENTISSEMENT DE MOUVEMENT : LES FREINS PRÉSENTATION I.1 ) SITUATION On désire réduire, réguler ou annuler la vitesse d un solide. I.2 ) MOYENS Un solide en mouvement possède une énergie

Plus en détail

Freins à disques et à tambours

Freins à disques et à tambours Page 1 sur 6 Freins à disques et à tambours I. Fonction principale du mécanisme Un véhicule en mouvement possède une énergie cinétique, fonction de la masse et de la vitesse, soit E = 1/2 m v 2. Le rôle

Plus en détail

DANS LES OPÉRATIONS FORESTIÈRES :

DANS LES OPÉRATIONS FORESTIÈRES : DANS LES OPÉRATIONS FORESTIÈRES : L ÉCONOMIE DE CARBURANT, ÇA COMPTE! DANS LES OPÉRATIONS FORESTIÈRES : L ÉCONOMIE DE CARBURANT, ÇA COMPTE! L augmentation constante des prix de carburant a fait ressortir

Plus en détail

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier

Consomini - 2 000 km avec un litre d essence. Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Consomini - 2 000 km avec un litre d essence Thierry Robert Laboratoire Energie & Mobilité Rue de la Serre 7 2610 St-Imier Apéro énergie 2014 2 avril 2014 HE-ARC ingénierie Présentation Arts appliqués

Plus en détail

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2)

INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) INTRODUCTION AUX ENGRENAGES A DENTURES DROITES & HELICOÏDALES (Partie 2) Pierre Duysinx LTAS Ingénierie de Véhicules Terrestres Département Aérospatiale & Mécanique Université de Liège Année Académique

Plus en détail

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant

MCE-5 VCRi : repousser les limites de la réduction de consommation de carburant Roue de transmission La roue de transmission est la pièce la plus caractéristique de la technologie MCE-5. Il s agit d un pignon à denture en développante de cercle, tels que ceux que l on trouve dans

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE

PROGRAMME DE TRAVAIL INTERNE Version 5.0 1/6 Semestre 1 3.4 Châssis 30/124 périodes selon 3.4.1 Superstructure, carrosserie Expliquer les concepts de sécurité active et passive et leur attribuer les systèmes et éléments correspondants

Plus en détail

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3

TRAIN ROULANT 1.4. Suspension. Véhicule 2. Véhicule 3 Systèmes automobiles 45 Véhicule 2 Marque Modèle Année 1.4 Canalisation du système de chauffage : Canalisation du système de climatisation : Compresseur de climatisation : Condenseur : Accumulateur ou

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE LP J.GALLIENI LE FREINAGE LA LIAISON AU SOL LA TRANSMISSION LE SYSTEME ELECTRIQUE LE CONFORT

TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE LP J.GALLIENI LE FREINAGE LA LIAISON AU SOL LA TRANSMISSION LE SYSTEME ELECTRIQUE LE CONFORT LP J.GALLIENI M.HAMIDALLAH TECHNOLOGIE LES DIFFERENTS SYSTEMES D UN VEHICULE Zone. 1 2 3 4 5 1 : GENERALITES 1.1 raison d être Un véhicule automobile est un engin motorisé qui, par son propre moyen de

Plus en détail

Les calculatrices sont interdites.

Les calculatrices sont interdites. Les calculatrices sont interdites. NB. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui

Plus en détail

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms :

Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Le différentiel Nom : Prénoms : Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2013-2014 Nom : Prénoms : 1- Introduction 1 1/15 Un différentiel est un système mécanique qui

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

Le différentiel. Sommaire. 1 Problèmes posés. 2 Réalisation du différentiel. 3 Fonctionnement du différentiel. 4 Résumé. 5 Exercice d évaluation

Le différentiel. Sommaire. 1 Problèmes posés. 2 Réalisation du différentiel. 3 Fonctionnement du différentiel. 4 Résumé. 5 Exercice d évaluation Sommaire 1 Problèmes posés 2 Réalisation du différentiel 3 Fonctionnement du différentiel 4 Résumé 5 Exercice d évaluation Page 1 1 Problèmes posés. S oit un véhicule en situation de roulage dans les conditions

Plus en détail

Leviers et renvois. Rappel sur les leviers. 1 Levier inverseur : 2 Levier non inverseur : 3 Levier d angle («équerre») :

Leviers et renvois. Rappel sur les leviers. 1 Levier inverseur : 2 Levier non inverseur : 3 Levier d angle («équerre») : L2 Leviers et renvois Rappel sur les leviers 1 Levier inverseur : L F2 L1 C2 C1 F1 L2 2 Levier non inverseur : L=L1 L2 C1 F1 C2 F2 3 Levier d angle («équerre») : L1 Pour les 3 leviers : L= longueur totale

Plus en détail

Le cahier des charges

Le cahier des charges 41 Le cahier des charges Pages 205 et 206 Le cahier des charges est un document qui contient la liste des besoins, des exigences et des contraintes qu il faut respecter lors de la réalisation d un projet.

Plus en détail

C est un véhicule qui produit le mouvement nécessaire à son déplacement. auto : par soi-même mobile : qui se déplace

C est un véhicule qui produit le mouvement nécessaire à son déplacement. auto : par soi-même mobile : qui se déplace 1/ Définition : l Automobile (1875) C est un véhicule qui produit le mouvement nécessaire à son déplacement. auto : par soi-même mobile : qui se déplace 2/ Historique 1769 : le français CUGNOT réalise

Plus en détail

Baccalauréat technologique annale zéro

Baccalauréat technologique annale zéro éduscol Baccalauréat technologique STI2D Enseignements technologiques transversaux Baccalauréat technologique annale zéro Annale zéro n 2 (Coefficient 8 Durée 4 heures) Aucun document autorisé Calculatrice

Plus en détail

PUISSANCE, PERFORMANCE ET ROBUSTESSE DE SERIE

PUISSANCE, PERFORMANCE ET ROBUSTESSE DE SERIE SERIE JX STRADDLE INTRODUCTION PUISSANCE, PERFORMANCE ET ROBUSTESSE DE SERIE Les tracteurs JX Straddle, conçus de A a Z par Case IH pour repondre à toutes les attentes de sa clientele, sont la garantie

Plus en détail

Robot de pose de fibres optiques

Robot de pose de fibres optiques ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, ECOLES NATIONALES SUPERIEURES DE L AERONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCEES, DES TELECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ETIENNE, DES

Plus en détail

CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE

CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE CIRCUIT DE DEMARRAGE DOCUMENT RESSOURCE 1. LES DEMARREURS Pour le démarrage, le moteur à combustion interne doit être entraîné par un système annexe, car aucune source d énergie interne ne lui permet de

Plus en détail

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage

Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage Agitation et Mélange Mesure de l énergie mise en œuvre pendant le pétrissage VMI a entrepris depuis plusieurs années déjà des travaux de recherche sur le contrôle des différents paramètres de conduite

Plus en détail

2011 RAM 1500 SPECIFICATIONS

2011 RAM 1500 SPECIFICATIONS RAM 1500 2012 FICHE TECHNIQUE - CANADA Toutes les dimensions sont exprimées en millimètres (pouces), à moins d indications contraires. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX Types de carrosserie Usines de montage Catégorie

Plus en détail

Un propre service interne de développement des produits et procédés

Un propre service interne de développement des produits et procédés JTEKT Torsen Europe La société JTEKT Torsen est spécialisée dans la fabrication des différentiels automobiles qui équipent de nombreuses marques : Audi, Fiat, Toyota, Un différentiel est un système mécanique

Plus en détail

DEFINITION TECHNIQUE DU SYSTEME DE PROPULSION D'UN KARTING NAUTIQUE ELECTRIQUE AVEC ACCOUPLMENT DIRECT PAR LIGNE D'ARBRE.

DEFINITION TECHNIQUE DU SYSTEME DE PROPULSION D'UN KARTING NAUTIQUE ELECTRIQUE AVEC ACCOUPLMENT DIRECT PAR LIGNE D'ARBRE. AQUALEO SARL Maison de la Technopole 6 Rue Léonard de VINCI 53000 LAVAL Tel : 02-43-69-70-14 www.gliss-speed.com contact@gliss-speed.com OBJET : Cahier des charges n 1, société AQUALEO pour le concours

Plus en détail

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante.

EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante. EVALUATION DIAGNOSTIQUE : - 1- L énergie cinétique d un solide est proportionnelle à sa masse proportionnelle à sa vitesse toujours constante - 2- L énergie potentielle de pesanteur du wagon dépend : du

Plus en détail

2. Contraintes et solutions choisies.

2. Contraintes et solutions choisies. Machines SERDI s.a. 23, avenue des Vieux Moulins B.P. 380 74012 Annecy Cedex France Tél. : (33) 04 50 65 63 00 Fax Direction : (33) 04 50 52 99 95 Commercial : (33) 04 50 52 99 92 Bureau d Etudes : (33)

Plus en détail

SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU CHRONOGRAPHE A RATTRAPANTE RICHARD MILLE RM 004-V2 ALL GRAY

SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU CHRONOGRAPHE A RATTRAPANTE RICHARD MILLE RM 004-V2 ALL GRAY SPECIFICATIONS TECHNIQUES DU CHRONOGRAPHE A RATTRAPANTE RICHARD MILLE RM 004-V2 ALL GRAY A partir de la première utilisation et du succès de la platine en nanofibres de carbone développée pour les montres

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE

ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE CONCOURS GÉNÉRAL SÉNÉGALAIS 1/5 Durée : 06 heures SESSION 2014 ELECTROTECHNIQUE - ELECTRONIQUE Le sujet est composé de trois problèmes (A, B, et C) pouvant être traités de façon indépendante. Il comporte

Plus en détail

Annexe V. Notice du programme DYNAPOUL

Annexe V. Notice du programme DYNAPOUL Annexe V Notice du programme DYNAPOUL Les entrées peuvent s effectuer soit par le clavier, soit par fichier, enfin par bloc de trois. Ce chapitre se décompose en deux sous-chapitres indépendants suivant

Plus en détail

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page

Corrigé et barème. Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Corrigé et barème Ce dossier comporte 9 pages : Correction 8 pages Barème 1 page Portes Latérales Coulissantes de PEUGEOT 807 Éléments de correction Question 1A Diagramme FAST de la fonction FP1 FP1 Ouvrir

Plus en détail

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P

Vue d ensemble du système d acquisition (vitesse et position) au niveau de la poulie motrice Z2 P Introduction L utilisation du téléphérique pour le transport des personnes dans des conditions de sécurité et de fiabilité optimales implique de connaître à chaque instant : la vitesse de déplacement des

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

Ram 1500 2014 FICHE TECHNIQUE CANADIENNE

Ram 1500 2014 FICHE TECHNIQUE CANADIENNE Ram 1500 2014 FICHE TECHNIQUE CANADIENNE La fiche technique est basée sur les renseignements les plus récents au moment de la publication. Toutes les dimensions sont exprimées en millimètres (pouces),

Plus en détail

Analyse des systèmes Structure d un système technique

Analyse des systèmes Structure d un système technique Analyse des systèmes Structure d un système technique http://perso.numericable.fr/starnaud/ 1. Définitions Système : Un système est une association structurée d éléments ayant des relations entre eux.

Plus en détail

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003)

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) 1.MISE EN SITUATION Le produit Une batterie électrique au plomb est composée de deux électrodes, une anode et une cathode réalisées

Plus en détail

CHAPITRE I: INTRODUCTION

CHAPITRE I: INTRODUCTION CHAPITRE I: INTRODUCTION Chapitre I: Introduction I-1. Problématique En 2000, 58 millions de voitures ont été produites dans le monde. La quasi totalité de ces véhicules est équipée de moteurs à combustion

Plus en détail

THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT

THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT LANCEMENT DE PRODUIT MAHLE Aftermarket OFFENSIVE TECHNOLOGIQUE MAHLE Aftermarket : THERMOSTATS, LES GESTIONNAIRES DU CIRCUIT DE REFROIDISSEMENT Des produits innovants pour la conduite, la sécurité et le

Plus en détail

MANUEL D UTILISATION PORTAILS COULISSANTS : DELTA, ORION, SHB

MANUEL D UTILISATION PORTAILS COULISSANTS : DELTA, ORION, SHB MANUEL D UTILISATION PORTAILS COULISSANTS : DELTA, ORION, SHB MOTORISATIONS : IT08 / ZT08 version : 08.01 janvier 2008 Heras Fencing Systems B.V. Hekdam 1, 5688 JE Oirschot, Pays-Bas Sommaire 1. Généralités...3

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

CH12 : Solide en mouvement de translation

CH12 : Solide en mouvement de translation BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH12 : Solide en mouvement de translation Motorisation des systèmes Enjeu : Problématique : En tant que technicien supérieur, il vous revient

Plus en détail

JEEP LIBERTY SPORT 2008

JEEP LIBERTY SPORT 2008 JEEP LIBERTY SPORT 2008 Par un curieux retour des choses, la nouvelle génération du Liberty est basée sur le Dodge Nitro, qui lui-même repose sur une plateforme modifiée de l ancienne génération du Liberty.

Plus en détail

Dodge Journey 2012 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA

Dodge Journey 2012 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA NOTA : Les renseignements indiqués sont à jour au moment de l autorisation de la publication et peuvent faire l'objet de modification. Dodge Journey 2012 FICHE TECHNIQUE POUR LE CANADA Les renseignements

Plus en détail