Impédance. A. Vocale

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Impédance. A. Vocale"

Transcription

1 SURDITES Déficit de l audition Ressentie ou non par le patient Causes variables Diagnostic rapide chez l enfant Prise en charge adéquate

2 Que faire? Objectiver l hypoacousie ressentie Cibler le terrain : âge, circonstances, ATCD, Médicaments. Examen otoscopique : visualiser sous microscope l ensemble des structures Eliminer une cause évidente : bouchon de cérumen

3 Bouchon de cérumen

4 Examens complémentaires Ex au Diapason Audiogramme tonal +/- vocal Impédance

5 Examens complémentaires Impédance A. Vocale

6 Classification Topographie de l atteinte Aspect évolutif Age du patient Retentissement social et psychologique

7 Classification En fonction de la topographie: Surdité de transmission (oreille moyenne + externe) Surdité de perception (oreille interne) Surdité mixte (double composante) En fonction de l intensité du déficit: Légère, moyenne, sévère, profonde

8 Classification Surdité brusque (urgence thérapeutique) Ou apparition progressive Isolée Associée à d autres signes : vertige, acouphènes, HTA, troubles neurologiques.

9 Surdité de transmission Atteinte de l oreille moyenne ou externe Défaut de transmission des sons vers l oreille interne Etiologies: Otites et séquelles d otites Ankylose des osselets Traumatismes Malformations (aplasie du pavillon, du conduit auditif externe, maladies génétiques) Tumeurs

10

11 Surdité de transmission Interrogatoire indispensable Otoscopie +++ Audiométrie tonale Impédancemétrie TDM+ ou - IRM

12

13 Surdité de transmission Traitement médical de la cause si possible Surveillance +++ Chirurgical : Refermer une perforation du tympan Ou ATT (yoyo) si OSM Rétablir une chaîne ossiculaire mobile (prothèse partielle) Ou enlever un étrier bloqué (otospongiose) et le remplacer par une prothèse totale

14 Surdité de perception Atteinte neurosensorielle de l oreille interne portant: soit sur l organe cochléaire, soit sur le nerf cochléaire.

15

16 Surdité de perception Presbyacousie (vieillissement) Pathologie liée au bruit Origine toxique Origine congénitale ou génétique

17 Surdité de perception Presbyacousie : Vieillissement physiologique de l oreille interne Est bilatérale et symétrique Apparition progressive, plusieurs années En général touche le sujet âgé

18 Surdité de perception Pathologie liée au bruit: Lésions très importantes, souvent non ressenties au départ Fonction de l intensité, durée D abord fréquences aigues (4000 Hertz) Progressive, bilatérale, symétrique extension en nappe Irréversible : surdité professionnelle

19 Surdité de perception Origine toxique: Aminosides Cisplatine (chimiothérapie) Diurétiques Quinine (paludisme) Oxygénothérapie chez le prématuré Bilatérale et symétrique Rarement réversible

20 Surdité de perception Congénitale : Syndrôme polymalformatif : Post infectieuse Franceschetti Alport (pathologie rénale) Crouzon oreillon méningite tuberculose

21 Surdité de perception Surdité brusque: Toute surdité de perception d apparition brutale. Soit étiologie évidente : traumatisme sonore Soit pas de facteurs déclenchants Urgence thérapeutique +++

22 Surdité brusque 80% sans cause retrouvée Parfois 1er symptôme d une SEP, Leucémie chronique, diabète Origine Virale, vasculaire ou immunitaire? Sans oublier le Neurinome du VIII: Tumeur bénigne mais

23 Surdité de perception Hypoacousie gauche Presbyacousie

24 Surdité de perception Interrogatoire +++ Otoscopie Bilan biologique complet Audiométrie tonale et vocale PEA: potentiels évoqués auditifs TDM ou IRM +++ Traitement : A adapter bien sur en fonction

25 Conclusion Motif de consultation fréquente Dépistage précoce chez l enfant Envisager une prise en charge rapide et adaptée Prévention +++ Education des enfants, parents et adolescents Surveillance professionnelle

26 CONCLUSION Ne pas laisser une personne dans l isolement Appareillage précoce chez l enfant et heureusement remboursé Malheureusement très cher pour l adulte Toutes les surdités ne sont pas appareillables.

27 vertiges Vrais et faux vertiges Sensation de rotation des objets ou de la pièce autour de soit + ou symptomes accompagnateurs Nausées, vomissements, acouphènes, hypoacousie, céphalées, tachycardie, hypotension, perte de connaissance

28 Vertiges ORL 1ere chose : éliminer étiologie neurologique (AVC, SEP) SF : vertige rotatoire, caractère positionnel Existence hypoacousie ou acouphène, durée de la crise, nausées ou vomissements associés Ex C : déviation du même coté, présence d un Nystagmus = mouvement occulaire combiné des yeux faisant suite à une irritation vestibulaire

29 Etiologies Névrite vestibulaire Hydrops labyrinthique Équivalent migraineux Vertiges positionnels Neurinome de l acoustique

30 Maladie de ménière Hydrops labyrinthique = excès de liquide au niveau de l oreille interne Se manifeste par des crises allant de 2 à 4h, intenses avec SF cochléaires à type de surdité et d acouphènes Traitement = betahistine

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005

Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Surdité (294) Docteur Dinh-Qui NGUYEN Novembre 2005 Pré-requis : Polycopié d ORL, Pr Reyt, Pr Charachon Précis d ORL. M. Portmann, Ed. Masson 1982 Décision en ORL, F. Chabolle, E-N Garabédian, Ed. Vigot

Plus en détail

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale

Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale Item 127 (ex item 60) : Déficit neurosensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale 2014 1 Table des matières 1. Surdités du sujet âgé... 3 1.1.

Plus en détail

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques

Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige. Objectifs pédagogiques Item 60. Déficit neuro sensoriel chez le sujet âgé : surdité et vertige I. Les surdités du sujet âgé II. Vertiges et troubles de l équilibre du sujet âgé Objectifs pédagogiques -- Les objectifs nationaux

Plus en détail

LES SURDITÉS DE PERCEPTION

LES SURDITÉS DE PERCEPTION LES SURDITÉS DE PERCEPTION Appareil de transmission Oreille externe oreille moyenne (tympan, osselets) Appareil de perception Oreille interne VII I. DIAGNOSTIC D'UNE SURDITÉ DE PERCEPTION. A. ACOUMÉTRIE

Plus en détail

PATHOLOGIES DE L'OREILLE

PATHOLOGIES DE L'OREILLE ORL PATHOLOGIES DE L'OREILLE I - LES OTITES A - OTITE EXTERNE AIGUË a) Étiologie Germe: staphylocoque Concerne l'oreille externe Inflammation du conduit auditif externe Souvent suite à:. Traumatisme. Furoncle.

Plus en détail

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans

audition lequel nous vivons moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques ! Fonction qui nous informe sur le milieu dans otologie audition! Fonction qui nous informe sur le milieu dans lequel nous vivons! 2 elements essentiels : 1. Organe périphérique : (oreille externe, moyenne, interne) qui capte les vibrations acoustiques

Plus en détail

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité

Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Item 49 : Évaluation clinique et fonctionnelle d un handicap sensoriel : la surdité Collège Français d'orl Date de création du document 2010-2011 Table des matières ENC :...2 SPECIFIQUE :...2 I Surdités...4

Plus en détail

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités

2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015. Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 2 ème stage estival Besançon, 29 aout 2015 Laurent TAVERNIER Oto-rhino-laryngologiste Praticien hospitalier Professeur des universités 1. Anatomie de l oreille 2. Fonctionnement de l oreille 3. Consultation

Plus en détail

CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES

CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES CHAPITRE IX : DIAGNOSTIC ET PRISE EN CHARGE DES TROUBLES DE L'AUDITION CHEZ LA PERSONNE AGEE I- Les causes de surdité A- Atteintes de l'oreille externe B- Atteintes de l'oreille moyenne C- Atteintes de

Plus en détail

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques

Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!! Objectifs pédagogiques Item!49.!Evaluation!clinique!et!fonctionnelle!d un!handicap! sensoriel!:!la!surdité!!! I.! Les surdités :! II.! Le handicap sensoriel chez l enfant.! III.! Le handicap sensoriel chez l adulte :! IV.! Le

Plus en détail

Exploration d une surdité

Exploration d une surdité Exploration d une surdité Surdité Terminologie : Surdité : atteinte de l audition quelle qu en soit la sévérité Hypoacousie : baisse modérée Cophose : surdité totale Toute impression de mauvaise audition

Plus en détail

Les urgences en ORL. Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012

Les urgences en ORL. Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012 Les urgences en ORL Dr A. Dupret-Bories 31/03/2012 Plan 1. Les urgences respiratoires et les urgences digestives hautes 2. Les urgences hémorragiques 3. Les urgences infectieuses 4. Les urgences otologiques

Plus en détail

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel

Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel Fistules péri-lymphatiques consécutives à un traumatisme pressionnel à propos de 3 cas O.CATHELINAUD, A.BIZEAU, P.RESCHE-RIGON, F.BOUSQUET, P.VERDALLE SERVICE ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Hôpital d

Plus en détail

Handicaps sensoriels La surdité

Handicaps sensoriels La surdité La surdité 1 2. Classification des différents types de handicap Handicaps sensoriels La surdité La surdité est un état pathologique caractérisé par une perte partielle ou complète de l ouïe. Dans le langage

Plus en détail

Sémiologie Otologique

Sémiologie Otologique Sémiologie Otologique A. L examen Signes d appel : 1. L otalgie Elle témoigne souvent d une infection ou d une inflammation de l oreille externe ou de l oreille moyenne (otite, traumatisme, tumeur ). On

Plus en détail

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées,

faisons le point Les vertiges sont, Les vertiges Un défi intéressant Les vertiges sont, avec les céphalées, les maux avec les céphalées, Les vertiges Un défi intéressant Pierre Laplante MD, FRCPC Présenté dans le cadre de la conférence : Les 15 e Journées annuelles du Département de médecine, Université de Montréal, novembre 2006 Les vertiges

Plus en détail

SURDITÉS. Examen clinique. Paraclinique. Perception. Transmission. Interrogatoire. Physique b & c. Audiométrie N ST SP

SURDITÉS. Examen clinique. Paraclinique. Perception. Transmission. Interrogatoire. Physique b & c. Audiométrie N ST SP SURDITÉS Transmission Obstacle au son : Oreille externe (pavillon, CAE) Oreille moyenne (tympan, osselets, mastoïde) Perte d impédance de l oreille moyenne Perte < 40 db Perception Organe sensoriel atteint

Plus en détail

La surdité. Chen Ying IFMT P5

La surdité. Chen Ying IFMT P5 La surdité Chen Ying IFMT P5 1 Épidémiologie La surdité est un handicap invisible plutôt méconnu du grand public. 17 % de la population mondiale est affectée par la surdité à degrés divers 250 M de personnes

Plus en détail

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM)

THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) THEME : PLACE DE L AERATEUR TRANSTYMPANIQUE (ATT) DANS LE TRAITEMENT DE L OTITE SERO-MUQUEUSE BILATERALE (OSM) BUT DE LA DEMARCHE : diminuer le risque iatrogène Introduction : Cible professionnelle : ORL

Plus en détail

La Maladie de Menière

La Maladie de Menière La Maladie de Menière La maladie Le diagnostic Les aspects génétiques Le traitement, la prise en charge, la prévention Vivre avec En savoir plus Madame, Monsieur, Cette fiche est destinée à vous informer

Plus en détail

Déficit sensoriel du sujet âgé

Déficit sensoriel du sujet âgé Déficit sensoriel du sujet âgé Troubles de l audition et de l équilibre Frédéric Venail CCA Service ORL B Voies auditives Mécanotransduction Neurones primaires Cellules ciliées Homéostasie ionique Strie

Plus en détail

Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES

Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES Item 294 : DIAGNOSTIC ETIOLOGIQUE DES SURDITES Objectifs : Devant une altération brutale ou progressive de la fonction auditive, argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires

Plus en détail

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1 Définition Le vertige est une sensation de déplacement

Plus en détail

Vertiges (avec traitement)

Vertiges (avec traitement) Item 344 Vertiges (avec traitement) I. DÉFINITION II. ORIENTATION DIAGNOSTIQUE III. EXAMEN DU VERTIGINEUX IV. ANNEXE : RAPPEL DE PHYSIOLOGIE VESTIBULAIRE Objectifs pédagogiques Nationaux w Chez un sujet

Plus en détail

Docteur, tout tourne.

Docteur, tout tourne. Docteur, tout tourne. Dr V Wiener Service ORL - Novembre 08 Introduction vertige = illusion de déplacement ou de mouvements dans l un des 3 plans de l espace à l origine de sensations rotatoires Signe

Plus en détail

Trisomie 21 et atteintes ORL

Trisomie 21 et atteintes ORL Dépistage, diagnostic et surveillance des troubles auditifs Dr C. BLANCHET, Dr F. ARTIERES, Pr M. MONDAIN Service ORL, C.H.U. de Montpellier Trisomie 21 et atteintes ORL 1 Rappel Rappel 2 Atteintes otologiques

Plus en détail

LES DOSSIERS DU GÉNÉRALISTE - SURDITÉS : N 2138-VENDREDI 21 SEPTEMBRE 2001

LES DOSSIERS DU GÉNÉRALISTE - SURDITÉS : N 2138-VENDREDI 21 SEPTEMBRE 2001 LES DOSSIERS DU GÉNÉRALISTE - SURDITÉS : N 2138-VENDREDI 21 SEPTEMBRE 2001 Surdités : ce diagnostic est le vôtre Pr Pierre Bonfils* JOUBERT/PHANIE L'exploration d'une surdité ne doit pas être l'apanage

Plus en détail

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire

Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Surdités de l enfant Implantation Cochléaire Cours d Imagerie d de l Oreille l Moyenne 30 et 31 mars 2007 Dr. Valérie Franco Vidal, Dr. Sandrine Molinier Dr. Xavier Barreau Surdités s de l Enfantl Surdité

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction 1. Première partie. Deuxième partie

SOMMAIRE. Introduction 1. Première partie. Deuxième partie SOMMAIRE Introduction 1 Première partie ACCOMPAGNER LES PERSONNES SOUFFRANT D ACOUPHÈNES 1. COMPRENDRE LES ACOUPHÈNES 5 2. ÊTRE SOPHROLOGUE SPÉCIALISÉ DANS LES ACOUPHÈNES 17 Deuxième partie MISE EN PRATIQUE

Plus en détail

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN

SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN SURDITE ET VERTIGES Dr ALAIN GUENOUN Samedi 16 janvier 2016 QCM 1 Quelles pathologies sont des causes de surdité? A B C D E OTITE MOYENNE AIGÜE OTITE SÉRO-MUQUEUSE OTOSPONGIOSE NEURINOME MENIERE 2 QCM

Plus en détail

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille.

L Oreille. L oreille. Audition. Accident barotraumatique. Accident de décompression. Équilibre. L oreille. Lionel Audouy. L oreille. L Oreille Accident barotraumatique Accident de décompression L Oreille L Oreille Doc: Illustra Pack externe Capter les ondes sonores Tympan: fine membrane imperméable Capable de vibrer sous l effet d une

Plus en détail

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Item 60 Déficit neurosensoriel du sujet âgé : surdité et vertiges Item 294 Altération de la fonction auditive Item 313 Epistaxis (avec le traitement) Item

Plus en détail

Cas clinique ORL n 1

Cas clinique ORL n 1 Cas clinique ORL n 1 Vous êtes médecin remplaçant dans un cabinet de médecine générale. Une femme de 40 ans vient vous voir en consultation pour une sensation de surdité de l oreille gauche d apparition

Plus en détail

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges

Les vertiges. Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Les vertiges Service ORL, CHU Dupuytren Limoges Rôle : Le système vestibulaire : système sensori-moteur transformer les forces associées aux mouvements et à la position de la tête en un signal biologique

Plus en détail

Iaocf. Chirurgie de la surdité. Actualités en ORL. Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net. Préambule

Iaocf. Chirurgie de la surdité. Actualités en ORL. Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net. Préambule Iaocf Actualités en ORL Docteur Frédéric BRACCINI www.braccini.net Chirurgie de la surdité Préambule La surdité ou hypoacousie représente un motif de consultation très fréquent Les causes en sont très

Plus en détail

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE

CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE CAT DEVANT UNE ATAXIE AIGUE I-DISTINGUER VERTIGE ET ATAXIE Définition de l ataxie= trouble de la coordination qui affecte le mouvement volontaire et perturbe les contractions musculaires nécessaires aux

Plus en détail

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie

Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie Corrélations radio-cliniques en otologie et otoneurologie D. Ayache *, M. Williams Association Franco-Israélienne d ORL et de Chirurgie cervico-faciale (AFIDOC) *Unité d Otologie Otoneurologie, Fondation

Plus en détail

L audition représente la qualité de vie

L audition représente la qualité de vie Amplifon SA Sihlbruggstrasse 109 CH-6340 Baar L audition représente la qualité de vie Emmanuel Kant avait écrit Ne pas voir éloigne l homme des choses. Ne pas entendre éloigne l homme des hommes. L ouïe

Plus en détail

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans son polygone

Plus en détail

DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011

DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011 DEFICIT AUDITIF ET ACTIVITES SUBAQUATIQUES Recommandations CMPN de la FFESSM Ph. Caliot 10 juin 2011 Comme le vertige, la surdité est un symptôme et une maladie, c est ce qui fait toute la difficulté pour

Plus en détail

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur)

Définitions. Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) La fièvre Définitions Définition approximative de fièvre: déréglage du point d équilibre thermique vers le haut (hypothalamus antérieur) Température rectale> 38 Définitions Fièvre aiguë: Depuis moins de

Plus en détail

I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr

I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr I.E.S Joseph Cressot 15 Avenue Jean Mermoz 52000 CHAUMONT Tél : 03 25 02 92 41 ies-sessad@adpep-52.fr NOTRE OREILLE Constituée de trois parties L oreille externe : - Le pavillon - Le conduit auditif oreille

Plus en détail

L OTITE MOYENNE AIGUE

L OTITE MOYENNE AIGUE L OTITE MOYENNE AIGUE I- INTRODUCTION : L otite moyenne aigue (OMA) est l inflammation aigue de la muqueuse des cavités de l oreille moyenne. Il s agit d une affection fréquente, touche 10% des enfants

Plus en détail

Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte

Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte Imagerie de l otospongiose et des surdités de transmission à tympan normal de l adulte D. Ayache *, M. Williams Association Franco-Israélienne d ORL et de Chirurgie cervico-faciale (AFIDOC) *Unité d Otologie

Plus en détail

Mieux comprendre la surdité

Mieux comprendre la surdité Mieux comprendre la surdité Comment entendons-nous? L oreille se divise en 3 parties : l oreille externe, l oreille moyenne et l oreille interne. L oreille externe capte, amplifie et transmet le son jusqu

Plus en détail

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons.

Otologie. Les osselets relient le tympan et l OE et permettent une amplification des sons. 03/11/2008 Dr Diane Lazard Module ORL Otologie Rappel anatomique - Ensemble de cavité creusé dans le rocher - 3 compartiments : o Oreille interne (OI) o Oreille moyenne (OM) o Oreille externe (OE) Oreille

Plus en détail

Altération de la fonction auditive

Altération de la fonction auditive I-00-Q000 III-Q294 Orientation diagnostique D r Benoît Theoleyre, P r Bruno Frachet Service ORL et chirurgie cervico-faciale, hôpital Avicenne, 93009 Bobigny Cedex benoit.theoleyre@avc.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant

Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Les torticolis aigus et chroniques chez l enfant Pierre Mary Service de chirurgie orthopédique et réparatrice de l enfant Pr G. Filipe Hôpital d enfants A. Trousseau Plan Définition Torticolis aigus Torticolis

Plus en détail

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE

POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE POLLUTION SONORE ET ÉCOLOGIE AUDITIVE Jean-Baptiste Lemasson Audioprothésiste D.E. Audiologie D.U. Vendredi 3 avril 2015 TRAVAIL AUTOUR DE LA COCHLÉE 1. Introduction 2. Notions & épidémiologie 3. Fatigue

Plus en détail

PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE. 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON

PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE. 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON PATHOLOGIE DE L OREILLE EXTERNE ET MOYENNE EN RAPPORT AVEC LA PLONGEE 23 novembre 2013 Docteur Claude SIMON PATHOLOGIE de L OREILLE L EXTERNE Dominée par les otites externes à répétition Les facteurs favorisants

Plus en détail

REFLEXION AUTOUR DES SUPPORTS DE FORMATION ET D INFORMATION EN AUDIOMETRIE ADULTE

REFLEXION AUTOUR DES SUPPORTS DE FORMATION ET D INFORMATION EN AUDIOMETRIE ADULTE REFLEXION AUTOUR DES SUPPORTS DE FORMATION ET D INFORMATION EN AUDIOMETRIE ADULTE Mme Joëlle SERRES, Infirmière Mme Dominique SZELIGA, Cadre de santé Consultations ORL Service du Professeur V. DARROUZET

Plus en détail

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF

Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF 1 Collège Jean-Baptiste Carpeaux Mission de promotion de la santé en faveur des élèves LE RISQUE AUDITIF Quelques chiffres : Environ 10% des jeunes de moins de 25 ans présentent une perte auditive pathologique.

Plus en détail

Diagnostic des surdités

Diagnostic des surdités Diagnostic des surdités La surdité ou hypoacousie désigne toute diminution de l audition quelle qu en soit l importance. Elle traduit l atteinte d un point quelconque de l appareil auditif depuis le conduit

Plus en détail

9 SURDITES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT

9 SURDITES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT 9 SURDITES DU NOUVEAU-NE ET DU JEUNE ENFANT EPIDEMIOLOGIE Incidence Surdité = Handicap sensoriel le + fréquent 1 / 1000 nouveaux-nés. Souvent bilatérales et neurosensorielles Les surdités d apparition

Plus en détail

SE PROTEGER DU BRUIT

SE PROTEGER DU BRUIT SE PROTEGER DU BRUIT Situation : La «consommation» de musique amplifiée est aujourd hui en pleine expansion : de plus en plus de jeunes vont en concert, en discothèque et écoutent quotidiennement un baladeur.

Plus en détail

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr

vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr vous informer Le bruit n Passeport santé www.msa.fr L oreille Notre oreille sert à capter, à canaliser les sons pour les transmettre à un nerf, le nerf auditif, puis au cerveau qui va interpréter et comprendre

Plus en détail

CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS

CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS Press Therm Climat 2012;149:23-31 CORRECTION DU DÉFICIT AUDITIF PAR UNE CURE THERMALE À URIAGE-LES-BAINS Colette JUVANON 1 But Évaluer l efficacité de la crénothérapie à Uriage (eaux sulfurées sodiques)

Plus en détail

Ne tirez pas comme un sourd

Ne tirez pas comme un sourd Ne tirez jamais sans protection Ne tirez pas comme un sourd Accompagnateurs, public, tireurs à air comprimé vous êtes également concernés Page 1 sur 7 Vestibule (organe de l'équilibre) Marteau Enclume

Plus en détail

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie

Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Obésité Cushing et corticothérapie Sd néphrotique Anasarque Grossesse préeclampsie Réaction allergique systémique Iatrogénie Motif non rare de consultation. Urgence diagnostique et thérapeutique. Pronostic

Plus en détail

Epilepsie. Catherine Lamy Service de neurologie Hôpital Sainte-Anne, Paris

Epilepsie. Catherine Lamy Service de neurologie Hôpital Sainte-Anne, Paris Epilepsie Catherine Lamy Service de neurologie Hôpital Sainte-Anne, Paris DU prise en charge des situations d urgence médico-chirurgicales Paris, novembre 2013 Les crises: un symptôme L épilepsie: une

Plus en détail

La surdité. de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant

La surdité. de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant La surdité de la connaissance du problème à l analyse ciblée de la surdité chez l enfant Consultantes en insertion handicap : LE COCQUEN Régine COUM Nadège FONCTIONNEMENT DE L OREILLE Quand nous parlons,

Plus en détail

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant

Table des matières. Connaissances. I. Orientation diagnostique devant Avant-propos à la troisième édition................................................ Avant-propos à la deuxième édition................................................ Les auteurs...................................................................

Plus en détail

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE

HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE HERNIES CERVICALE ET LOMBAIRE INTRODUCTION Hernie discale : débord disque Membre inférieur: Sciatique Cruralgie Membre supérieur Névralgie cervico-brachiale (NCB) RAPPELS ANATOMIQUES L5 Racine S1 S1 PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

Guide. Appareillage. 45 rue de la Tour de Beurre 76000 Rouen. www.dyapason.fr

Guide. Appareillage. 45 rue de la Tour de Beurre 76000 Rouen. www.dyapason.fr 45 rue de la Tour de Beurre 76000 Rouen www.dyapason.fr Libre Cours Caen. Photos : Goodshoot, PhotoAlto - Imp. Alfa B Caen - Déc. 2009 Guide Appareillage * Bienvenue dans le réseau Dypason Le réseau Dyapason

Plus en détail

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible.

Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. Attention : ce document est fictif et ne constitue qu un exemple de REM possible. RAPPORT D ÉVALUATION MÉDICALE A. Renseignements sur le travailleur Nom à la naissance Prénom Adresse N o Rue App. N o de

Plus en détail

Prise en charge de la surdité de l enfant et données actuelles au Maroc

Prise en charge de la surdité de l enfant et données actuelles au Maroc Prise en charge de la surdité de l enfant et données actuelles au Maroc El Kohen A., Amarouch N.*, Kzadri M. Service d ORL et de Chirurgie cervicofaçiale Hôpital des Spécialités CHU de Rabat * Hôpital

Plus en détail

MIEUX ENTENDRE, C EST MIEUX VIVRE. Par Nathalie BARONE, audioprothésiste D.E. De l AUDITION AUXERROISE

MIEUX ENTENDRE, C EST MIEUX VIVRE. Par Nathalie BARONE, audioprothésiste D.E. De l AUDITION AUXERROISE MIEUX ENTENDRE, C EST MIEUX VIVRE Par Nathalie BARONE, audioprothésiste D.E. De l AUDITION AUXERROISE 1 ère partie AUDITION ET PERTE AUDITIVE Comment entendons-nous? L oreille se compose de 3 parties :

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005

LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE. Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF DU SUJET AGE Laurent CHIRPAZ Capacité Gériatrie Dijon février 2005 LE GLAUCOME PRIMITIF A ANGLE OUVERT RAPPEL : conceptions actuelles du GPAO Neuropathie optique évolutive associant

Plus en détail

Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère. Les fonctions de l audition. Généralités. Perception de l environnement sonore

Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère. Les fonctions de l audition. Généralités. Perception de l environnement sonore Prise en charge de l enfant sourd profond ou sévère Les fonctions de l audition Perception de l environnement sonore fonction d alerte la structuration temporo-spatiale La communication orale la boucle

Plus en détail

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille

Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille Introduction Objectifs Embryologie Les malformations de l oreille externe Les malformations de l oreille moyenne Les malformations de l oreille interne Cas cliniques Les malformations de l oreille constituent

Plus en détail

PATHOLOGIES O.R.L et TRISOMIE 21

PATHOLOGIES O.R.L et TRISOMIE 21 PATHOLOGIES O.R.L et TRISOMIE 21 Prise en charge des troubles auditifs Françoise Artières, Gabriel Niango Service Audiophonologie -Institut-st-Pierre 5 février 2010 PATHOLOGIES O.R.L et TRISOMIE 21 : Pathologies

Plus en détail

Document de travail sur la perte auditive

Document de travail sur la perte auditive Document de travail sur la perte auditive Préparé pour le Tribunal des anciens combattants (révision et appel) Juin 2010 Mise à jour décembre 2011 Préparé par : John Rutka, MD, FRCSC Professeur Département

Plus en détail

MEMOIRE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE MEDECIN COORDONNATEUR

MEMOIRE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE MEDECIN COORDONNATEUR UNIVERSITE RENE DESCARTES PARIS V FACULTE DE MEDECINE COCHIN PORT ROYAL MEMOIRE POUR LE DIPLOME UNIVERSITAIRE DE MEDECIN COORDONNATEUR PROTHESES AUDITIVES EN EHPAD : RECOMMANDATIONS DE BONNES PRATIQUES

Plus en détail

CAT devant un ictère cholestatique

CAT devant un ictère cholestatique CAT devant un ictère cholestatique Dr N.Annane, L.Abid Service de chirurgie viscérale. Pr. L.Abid Hôpital de Bologhine Introduction, définition L ictère est un symptôme clinique coloration jaune des téguments

Plus en détail

Table Ronde Acouphènes Interrogatoire et bilan

Table Ronde Acouphènes Interrogatoire et bilan Table Ronde Acouphènes Interrogatoire et bilan Didier Bouccara Service d ORL GH Pitié Salpêtrière et Paris XV L auteur déclare n avoir aucun conflit d intérêts Approche clinique: consultation ciblée sur

Plus en détail

FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE

FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE FENETRE VIII AUTRES PLAINTES ET AFFECTIONS DANS LE DOMAINE OTO-RHINO-LARYNGOLOGIQUE Aphtes - Stomatite aphteuse Bouchon de cérumen Bruits auriculaires - Acouphènes Catarrhe tubaire Chéilite Épistaxis Furoncle

Plus en détail

Handicap auditif IFSI. Groupe hopistalier Lariboisière-St Louis-Fernand Widal Service ORL

Handicap auditif IFSI. Groupe hopistalier Lariboisière-St Louis-Fernand Widal Service ORL Handicap auditif IFSI Groupe hopistalier Lariboisière-St Louis-Fernand Widal Service ORL ANATOMIE DE L'OREILLE CAE OM OI ANATOMIE DE L'OREILLE Anatomie de l oreille 1 marteau 2 enclume 3 étrier 4 tympan

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90.

Les vertèbres cervicales sont très mobiles et forment un angle de 25, les dorsales 60, la lombaire 90. Lésions des parties nobles de la moelle épinière Eléments osseux : corps vertébral articulaires lames épineuses transverses pédicules vertébraux Eléments non osseux (sagittal) : disques ligaments capsules

Plus en détail

Item 87 (ex item 294) : Altération de la fonction auditive - Inclus item 44 : Dépistage des troubles auditifs chez l enfant

Item 87 (ex item 294) : Altération de la fonction auditive - Inclus item 44 : Dépistage des troubles auditifs chez l enfant Item 87 (ex item 294) : Altération de la fonction auditive - Inclus item 44 : Dépistage des troubles auditifs chez l enfant Collège Français d'orl et de Chirurgie Cervico-faciale 2014 1 Table des matières

Plus en détail

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT

EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Année 2011 / 2012 EVALUATION MODULE 7 Première BAC Prévention Santé Environnement Date :. Nom : Prénom : Classe :.. Orthographe-présentation :../1 NOTE :./20 EVALUATION SE PROTEGER DU BRUIT Compétences

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14

Table des matières. I. ÉPIDÉMIOLOGIE 13 A. Données démographiques 13 B. Données socio-économiques 14 Table des matières CHAPITRE 1 VIEILLISSEMENT NORMAL : ASPECTS BIOLOGIQUES, FONCTIONNELS ET RELATIONNELS. DONNÉES ÉPIDÉMIOLOGIQUES ET SOCIOLOGIQUES. PRÉVENTION DU VIEILLISSEMENT PATHOLOGIQUE 13 Module 5.

Plus en détail

Les vertiges : de la clinique au traitement

Les vertiges : de la clinique au traitement M G & O R L Les vertiges : de la clinique au traitement par les D rs Patrick LEVIE* et Eric RAUCQ**, M. Philippe SAERENS*** et M me Leslie BISOUX***, sous la coordination du D r Virginie HUYGHE**** * ORL

Plus en détail

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru

Douleurs des membres. DCEM 3 Dr C Duru Douleurs des membres DCEM 3 Dr C Duru Cas clinique n 1 Femme 80 ans consulte pour douleurs du membre supérieur droit Antcdts: arthrose cervicale, diabète Depuis deux mois elle ne peut plus coudre en raison

Plus en détail

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique

La douleur thoracique. Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique La douleur thoracique Pr Hervé Le Breton, Département de Cardiologie, Pôle Thoracique, vasculaire et métabolique Vendredi 28 Octobre 2011 Cause fréquente de consultation et de recours aux services de soins

Plus en détail

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima

Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer. Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Place du MG dans la PEC de la maladie d Alzheimer Recommandation de la HAS Décembre 2011 Dr Azizi Fatima Nous vivons dans des sociétés vieillissantes Les démences un réel problème de santé mondial. le

Plus en détail

INSUFFISANCE RENALE AIGUË

INSUFFISANCE RENALE AIGUË INSUFFISANCE RENALE AIGUË 1 DEFINITION : Diminution du débit de filtration glomérulaire responsable d un syndrome d urémie aiguë (élévation créatininémie et urémie) Constitution brutale ou rapidement progressive

Plus en détail

L appareil locomoteur

L appareil locomoteur L appareil locomoteur Plan Introduction Anatomie physiologie Orthopédie - Traumatologie Rhumatologie Pathologies infectieuses Pathologies tumorales Pathologies neuro- dégénératives Répercussions de ces

Plus en détail

Risques communs à tous les secteurs professionnels

Risques communs à tous les secteurs professionnels 1 Nom : Prénom : Distribué le : Classe : Risques communs à tous les secteurs professionnels Plan du module : Risques liés à l activité physique Risques liés à la charge mentale Risques liés au bruit 2

Plus en détail

INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE

INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE INDICATIONS DE LA PROTHESE CONVENTIONNELLE, DE L IMPLANT D OREILLE MOYENNE ET DE L IMPLANT COCHLEAIRE La perte auditive induit une modification de la plasticité cérébrale par réorganisation tonotopique

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE

DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE Q.18 DIAGNOSTIC ET CAT DEVANT UNE CRISE DE VERTIGE AIGUE PLAN : Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION DIAGNOSTIC D UNE CRISE VERTIGINEUSE : I- Interrogatoire

Plus en détail

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines)

Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Bilan d une toux chronique (> 8 semaines) Auteur : A. Taytard (Mis à jour le 16/12/2007) www.respir.com La démarche diagnostique repose sur l'interrogatoire, l'examen clinique et la pratique d'une radiographie

Plus en détail

Baisse de l'audition

Baisse de l'audition Baisse de l'audition Les causes La baisse de l'audition se manifeste à différents niveaux. Avec une perte moyenne de 20 à 40 db, le malentendant perd les bruits faibles et certains éléments phonétiques.

Plus en détail

GLOSSAIRE (AUDITION- VERTIGES)

GLOSSAIRE (AUDITION- VERTIGES) GLOSSAIRE (AUDITION- VERTIGES) Acouphène somatosensoriel Dr Michel Paolino Imerta Marseille - membre de notre comité scientifique Dr Vénéra Ghulyan- Bedikian Hôpital privé Clairval, Marseille La pratique

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

Audition et dépistage de la surdité

Audition et dépistage de la surdité 4 Audition et dépistage de la surdité L ESSENTIEL La fonction auditive comme tous les sens permet de percevoir le monde extérieur et d accéder à l information, à la communication, à la fonction hédonique

Plus en détail

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler»

Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Les urgences respiratoires au téléphone «des règles pour bien réguler» Dr Anna RIBERA CANO Pneumoallergologie pédiatrique SMUR pédiatrique Introduction Motif d appel fréquent 21% appels SMUR pédiatrique

Plus en détail