Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3"

Transcription

1 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4, A. Agostini 2,4, T. Witjas 3,4, J.P. Azulay 3,4, G. Karsenty 1,4 1 Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2 Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Service de Neurologie - Pathologie du Mouvement - Hôpital de la Timone APHM. 4 Faculté de Médecine de Marseille Université de la Méditerranée Travail réalisé pour le DIU de neuro-urologie et urodynamique

2 Introduction 1/2 MdPI : 35 à 70% de troubles mictionnels 6 ans après les premiers signes moteurs (58.7 ans) Phase de stockage+++ Syndrome clinique d hyperactivité vésicale (SCHV = urgence, fréquence, nycturie) ++ Hyperactivité du détrusor : 36-93% Phase de vidange «Sphincter bradykinesie» contestée (Pavalakis J Urol 1983) Detrusor hypoactif : 0 à 48% (relation incertaine avec MdPI, DOIC lié au vieillissement) Morbidité uronephrologique faible, mortalité absente MSA : troubles mictionnels 2x plus fréquents 3 x plus précoces/mdpi Apparition dans les deux premières années de la maladie Phase de stokage (63%) et phase de vidange (79%) Atteinte vésicale et sphinctérienne Hyperactivité du detrusor : 53%, Atonie : 5%, évolutivité HD Atonie Morbidité et mortalité urinaire ++ 50% infections urinaires répétées Mortalité relié à une cause urinaire 23% ++ The cause of death in idiopathic Parkinson's disease. Pennington S Parkinsonism Relat Disord Urogenital symptoms in Parkinson's disease and multiple system atrophy-parkinsonism: at onset and later. Swaminath PV, J Assoc Physicians India Urinary and erectile dysfunction in multiple system atrophy (MSA).Papatsoris AG, et al.neurourol Urodyn Causes of death in multiple system atrophy. Papapetropoulos S, et al. J Neurol Neurosurg Psychiatry. 2007

3 Introduction 2/2 Stimulation transcutanée du nerf tibial postérieur (TENS) NTP: Nerf mixte, fibres L4-S3, originaires de segments impliqués dans l innervation périnéale et vésicale Voie thérapeutique dans le SCHV Neuromodulation non invasive des réflexes mictionnels par stimulation des afférences sensitives sacrées. Pas d effet sur la vidange vésicale+++ Efficacité démontrée dans le traitement chronique du SCHV idiopathique et chez patient SEP Effet aigu observé dans la MdPI Objectif de l étude Evaluer la stimulation du nerf tibial postérieur chronique dans les traitement du SCHV au cours de MDPI / MSA Transcutaneous posterior tibial nerve stimulation for treatment of the overactive bladder syndrome in multiple sclerosis: results of a multicenter prospective study. De Sèze M, et al. Neurourol Urodyn Long-term durability of percutaneous tibial nerve stimulation for the treatment of overactive bladder. MacDiarmid SA, et al. J Urol. 2010

4 Patients et méthode 1/4 Design Etude pilote, prospective, monocentrique, non contrôlée Comparaison des paramètres cliniques et urodynamique caractérisant le SCHV avant et après stimulation chronique du nerf tibial postérieur chez des patientes souffrant de MDPI ou de MSA 1ère consultation 2ème consultation 3ème consultation 6 semaines 6 mois Critères d inclusion BUD sans TENS Questionnaires Critères d exclusion BUD avec TENS Calendrier Questionnaires DEBUT DU TRAITEMENT BUD Echo/RPM FIN DE L ETUDE Calendrier Programmation BUD Prescription ECBU Prescription TENS

5 Patients et méthode 2/4 Patients Critères d inclusion : -Femme (éliminer l obstruction sous vésicale comme facteur confondant) -MdPI ou MSA adréssées par centre de pathologie du mouvement -SCHV : urgenturie et/ou >8 mictions par jour et/ou >1 miction nocturne et/ou score V8 > 16. -Naïve ou réfractaire au ttt médical des TVS Critères d exclusion : -Homme -Troubles cutanés ou prothèse métallique cheville -Neuropathie périphérique documentée (trouble de la sensibilité locale) -Stimulation sous-thalamique -Pacemaker -Rétention chronique (volume uriné inferieur au quart du volume total) Etude de pratique, information des patientes, pas de dossier CPP

6 Patients et méthode 3/4 Modalités du traitement Stimulation nerf Tibial Postérieur (électrodes collées) Urostim II, SchwaMedico en location Démonstration faite à la consultation et à la livraison 1 séance de 20 minutes/jour, 6 semaines Paramètres de stimulation Fréquence:10 Hertz Amplitude au seuil perception/inconfort

7 Patients et méthode 4/4 Critères d évaluation Principal Echelle PGI-I (patient global impression of improvment. -3 à +3) Secondaires Calendrier mictionnel niveau 2 Questionnaires Symptômes : score V8 / USP / index de Sandvick Qualité de vie : ICIQ-SF, Qualiveen-SF Urodynamique: B1, B3, CCM, Présence de contractions non inhibées du détrusor, Volume à la 1 ère contraction non inhibée

8 Résultats 1 Décembre février 2011 : 9 patientes candidates screenées 6 inclusions : 3 MdPI, 3 MSA 3 exclusions (1 troubles de vidange sévères et 1 facteur étiologique anatomique corrigeable, 1 refus) Age médian : 62ans (56-71ans) Ancienneté du diagnostic : 6,5 ans (3-13ans) TVS Nycturie 6/6 Urgenturie 5/6 Pollakiurie diurne 3/6 Incontinence 3/6 RPM non significatif 6/6

9 Résultats 2 Effet aigu - B1 et B3 : pour 3 / 6 - B1 (ml) : 31 (40-190) à 141 (60-377) - B3 (ml) : 173 (40-310) à 190 (50-450) - CCM (ml) : 211 (40-337) à 224 (50-510) - HAD : 3/6 sans modification sous TENS - 1 patiente : CCM passée de 337ml à 510ml

10 Effet après 6 semaines Critère principal Résultats 3 Échelle PGI-I : 5/6 score de +1 ou +2 5/6 souhaitaient poursuivre le traitement Critère secondaires - Calendrier : pas de différence significative - Index Sandvick : 5 (2-12) à 5 (1-12) - Score V8 : 21 (14-33) à 14 (5-40) - USPHV : 10 (5-13) à 9 (5-13) - Qualiveen SF : 1,4 (0,5-3,1) à 1,4 (0,6-3,4) - ICIQ-SF : 9 (2-15) à 7 (3-20)

11 Résultats 4 Critères secondaires urodynamiques sans avec post 0 B1 B3 CCM 1st IDCV -B1 (ml) : 31 (40-190) à 91 (20-290) -B3 (ml) : 173 (40-310) à 156 (30-460) -CCM (ml) : 211 (40-337) à 260 (40-555) -2 patientes/6 : CCM >50% -1 patiente : disparition de son HAD

12 Conclusion 1/2 Tendance à l amélioration subjective mais absence d amélioration significative des critères objectifs Hétérogénéité des patientes et des causes possibles du SCHV Réalisation du traitement sans contrôle Effectif trop faible +++

13 Conclusion 2/2 5 patientes sur 6 ont perçu le traitement comme BENEFIQUE Poursuite de l évaluation justifiée Effectif plus important Contre placebo et ou traitement 1 er ligne du SCHV (anticholinergique) Contrôle strict de la réalisation du traitement Multicentrique

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson

Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson Conséquences fonctionnelles de la sclérose en plaques et de la maladie de Parkinson P. Gallien, A. Duruflé-Tapin et V. Kerdoncuff À un moment ou à un autre de l évolution de la sclérose en plaques (SEP),

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace

TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace www.physioimpact.wordpress.com Impact clinique en physiothérapie gériatrique ICP gériatrie TENS et incontinence urinaire : une modalité simple et efficace ICP Mélanie Bilodeau Et François Dubé L auteure

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187

A.S.B.H. N d agrément : 94 MT 187 N d agrément : 94 MT 187 A.S.B.H. B.P. 92-3 bis avenue Ardouin - 94420 Le Plessis Trévise Tél. : 0800.21.21.05 (appel gratuit depuis un poste fixe) Fax : 01.45.93.07.32 - Email : spina-bifida@wanadoo.fr

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie

Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Troubles fonctionnels urinaires de la femme : dysurie, pollakiurie, nycturie Gérard Amarenco, Xavier Deffieux CHAPITRE 7 La définition des troubles fonctionnels urinaires de la femme répond à la traduction

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la

Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la Terminologie des troubles fonctionnels du bas appareil urinaire : adaptation française de la terminologie de l International Continence Society F. Haab, G. Amarenco, P. Coloby, P Grise, B. Jacquetin, JJ

Plus en détail

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM

LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM LA RÉTENTION URINAIRE DU POST-PARTUM Prise en charge au CH de Pau Dr Sophie Rouleaud Service de médecine physique et de réadaptation Samedi 4 octobre 1 2 DEFINITION Définition 2003 Glavind K. et Bjork

Plus en détail

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1

Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation. CAS CLINIQUE n 1 Incontinence urinaire : diagnostic et évaluation CAS CLINIQUE n 1 Madame TM 45 ans Secrétaire de direc:on Mariée, 2 enfants Dernier accouchement il y a 5 ans Asthme (traité par Ventoline) Deux accouchements

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30

Troubles de base de la sensibilité cutanée lors de lésions neurologiques : définitions, évaluation & rééducation...30 TABLE DES MATIÈRES Contributeurs...11 Remerciements...12 Préface de cette 2 ème édition : Ronald Melzack...13 Préface de l édition anglaise : A. Lee Dellon...15 Préface de la 1 ère édition : Jean-Pierre

Plus en détail

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS

RÉSUMÉ DES RECOMMANDATIONS NOUVELLE PROPOSITION DE RECOMMANDATIONS POUR L INCONTINENCE URINAIRE Le comité des recommandations de l AUC a travaillé à l établissement de nouvelles recommandations et à la mise à jour des précédentes.

Plus en détail

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE

RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE RAPPORT SUR LE THEME DE L INCONTINENCE URINAIRE Ministère de la Santé et des Solidarités Avril 2007 Rapport remis à Monsieur Philippe BAS Pr François HAAB Université Paris VI, Hôpital Tenon, Paris SOMMAIRE

Plus en détail

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire)

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 26 juin 2013 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 515-0 3) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 516-7 1) Laboratoire

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse

N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse N 1 - L incontinence urinaire chez le sujet âgé Synthèse La prévalence de l incontinence urinaire augmente avec l âge avec une prédominance de l incontinence par urgence mictionnelle ou mixte. La quantité

Plus en détail

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris

Incontinence Urinaire du patient âgé. Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris Incontinence Urinaire du patient âgé Dr Vétel. Gériatre. Le Mans Pr Pigné. Gynécologue. Paris 11015 L incontinence urinaire Les principaux termes de l incontinence urinaire L incon'nence urinaire est définie

Plus en détail

Recours à la modélisation suite à un essai clinique

Recours à la modélisation suite à un essai clinique 5 ème Journée Nationale des Innovations Hospitalières Bordeaux 26 Juin 2014 Recours à la modélisation suite à un essai clinique l exemple du STIC Brindley Antoine Bénard 1, Elise Verpillot 2, Jean-Rodolphe

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE Un traitement pionnier dans le renforcement du plancher pelvien et dans la lutte contre l incontinence. BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ.

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens

Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens Centre Hospitalier Régional Universitaire de Lille Troubles posturaux et syndromes parkinsoniens Pr Luc Defebvre Service de Neurologie et Pathologie du Mouvement, CNRS 3291, CHRU, Lille Janvier 2010 Place

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

La vessie neurogène (VN)

La vessie neurogène (VN) La vessie neurogène (VN) Dr. Eugenia Luca, Service de Paraplégie CRR Sion, le 26.03.2015 Introduction Les troubles urinaires associés aux maladies neurologiques sont fréquentes et d expression polymorphe.

Plus en détail

La fistule vésico-vaginale

La fistule vésico-vaginale La fistule vésico-vaginale Dr Mehdi Jaidane I- Introduction Définition : La fistule vésico-vaginale (FVV) est définie comme l existence «d un trajet anormal reliant la vessie au vagin». Il s agit d une

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S104-S108 Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Guidelines for rehabilitation management of

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

Place de la PSP et des AMS. «Parkinson plus!» Ce qui doit alerter. Paralysie supra-nucléaire progressive (PSP) Ce qui doit alerter

Place de la PSP et des AMS. «Parkinson plus!» Ce qui doit alerter. Paralysie supra-nucléaire progressive (PSP) Ce qui doit alerter «Parkinson plus!» Pr Marc Verny Centre de Gériatrie, pav. M. Bottard Hôpital de la Salpêtrière Place de la PSP et des AMS Maladie de Parkinson : diagnostic clinique et certitude neuropathologique. Etude

Plus en détail

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE

TABLE DES MATIERES INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE TABLE DES MATIERES Contributeurs 11 Remerciements 12 de la edition : Serge 13 Preface de la edition : Ronald 15 Glossaire 17 Table des abreviations 20 INTRODUCTION GENERALE 23 PREMIERE PARTIE Troubles

Plus en détail

Recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine par hyperactivité vésicale idiopathique réfractaire par neuromodulation sacrée

Recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine par hyperactivité vésicale idiopathique réfractaire par neuromodulation sacrée Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S161-S169 Recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine par hyperactivité vésicale idiopathique réfractaire par neuromodulation sacrée Guidelines

Plus en détail

Comprendre Les vessies Neurologiques

Comprendre Les vessies Neurologiques CARNET_FRANCE_11_12.qxd 11/12/06 11:39 Page 36 Comprendre Les vessies Neurologiques Contacts LES ASSOCIATIONS : Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-dessous une liste non exhaustive d associations

Plus en détail

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e

E x t rait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétri q u e CNGOF_MAJ_TITRES.qxp 17/12/09 17:26 Page 1 (1,1) COL L ÈGE N ATIONAL DES GYNÉ COLOGUES E T OBS TÉ TRICIENS FR A NÇ A IS Président : Professeur J. L a n s a c E x t rait des Mises à jour en Gynécologie

Plus en détail

L incontinence urinaire

L incontinence urinaire Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août 2011. L incontinence urinaire Date

Plus en détail

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence

Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé. Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Nouvelles définitions des infections nosocomiales ce qui a changé Christine ROBERT Montpellier Joseph HAJJAR - Valence Il y a 35 ans Circulaire du 18 octobre 1973 CLI Pas de définition de l infection nosocomiale

Plus en détail

d évaluation de la toux chez l enfant

d évaluation de la toux chez l enfant Validation d un questionnaire d évaluation de la toux chez l enfant Mémoire présenté par Caroline TROCCY Pour l obtention du diplôme de master(e) en kinésithérapie Promoteur: Monsieur G. Reychler Année

Plus en détail

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales

Troubles mictionnels de la femme. Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Dysurie, urgenturies, douleurs vésicales Xavier Deffieux Service de Gynécologie Obstétrique et de Médecine de la Reproduction Hôpital Antoine Béclère, Clamart Module 5 Gynécologie générale Troubles mictionnels

Plus en détail

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE

I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE I - CLASSIFICATION DU DIABETE SUCRE 1- Définition : Le diabète sucré se définit par une élévation anormale et chronique de la glycémie. Cette anomalie est commune à tous les types de diabète sucré, mais

Plus en détail

SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009

SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009 SFEHRE - REIMS - 26 mai 2009 La stimulation électrique fonctionnelle chez l enfant marchant atteint de paralysie cérébrale: orthèse active ou éveil proprioceptif? Valérie Achache MK / thèse de doctorat

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE Vincent de PARADES PARIS INTRODUCTION L incontinence anale du post-partum partum relève de deux mécanismes : la déchirure de l

Plus en détail

Introduction. La prévalence. Diagnostic. http://www.univadis.fr

Introduction. La prévalence. Diagnostic. http://www.univadis.fr Le diagnostic du syndrome des jambes sans repos de l adulte Docteur Marie-Françoise VECCHIERINI Praticien au Centre du Sommeil et de la Vigilance - Hôtel-Dieu de Paris Introduction Le syndrome des jambes

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 TRENTE ET UNIÈMES

Plus en détail

Les hauts et les bas de l énurésie nocturne

Les hauts et les bas de l énurésie nocturne Les hauts et les bas de l énurésie nocturne Anne-Claude Bernard-Bonnin Maxime vous est amené par ses parents en cette belle journée de printemps. Il vient d avoir 10 ans et mouille encore son lit au moins

Plus en détail

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS

Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS Item 158 (Item 89) Infections génitales de l homme. Écoulement urétral EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Concernant l orchi-épididymite : A - C est une affection souvent sexuellement transmissible chez

Plus en détail

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS)

Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Les traitements non médicamenteux de la douleur La Neurostimulation Electrique Transcutanée (TENS) Définition La neurostimulation électrique transcutanée est une technique antalgique non médicamenteuse

Plus en détail

EVALUATION CLINIQUE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME. G. Amarenco (1), F. Richard (2)

EVALUATION CLINIQUE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME. G. Amarenco (1), F. Richard (2) EVALUATION CLINIQUE DE L INCONTINENCE URINAIRE DE LA FEMME G. Amarenco (1), F. Richard (2) (1) Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild, 75571 Paris Cedex 12

Plus en détail

Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum

Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum Scores cliniques d évaluation pendant la grossesse et le post-partum R de Tayrac Service de Gynécologie-Obstétrique CHU Carémeau Nîmes Questionnaires disponibles pour les troubles urinaires et digestifs

Plus en détail

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France

Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France QUALIFIER l incontinence urinaire d effort (IUE) fuites involontaires, non précédée du besoin d uriner, à

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques. Dr. S. Malavaud CHU Toulouse

Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques. Dr. S. Malavaud CHU Toulouse Bonnes pratiques d hygiène autour de soins ou techniques spécifiques Dr. S. Malavaud CHU Toulouse Drainage des urines Le sondage vésical Hétérosondage à demeure intermittent/évacuateur Autosondage En post-opératoire

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

L incontinence urinaire Chez la femme

L incontinence urinaire Chez la femme L incontinence urinaire Chez la femme Pourquoi une formation sur Incontinence urinaire? Formation antérieure? Etudes auprès des MD sur le terrain?...oups.. Dre Suzanne Bouchard 5 décembre 2012 Problème

Plus en détail

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans

DSS 4 DSS 6 DSS 7. 8.4 ans 20.1 ans 29.9 ans pour un malade, impossible de prédire lʼ évolution 25% de formes bénignes utilisation dʼ une canne: 15 ans dʼ évolution utilisation dʼ un fauteuil roulant: 30 ans dʼ évolution DSS 4 DSS 6 DSS 7 8.4 ans

Plus en détail

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois

Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Rééducation périnéale et pelvienne : Guérir une contraction à la fois Émilie FOURNIER-CÔTÉ Alex LAMBERT Mélissa MARTEL Valérie PELLETIER Travail présenté à: Chantal Dumoulin Dans le cadre du cours PHT-6113

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme 1 Incontinence urinaire de la femme un problème de santé publique Docteur Jean-Louis GARIN Médecine Physique et RéadaptationR Centre Hospitalier Général G de Longjumeau 2 Trois périodes p critiques Le

Plus en détail

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte

Psoriasis et travail dans le BTP. Pr E. Delaporte Psoriasis et travail dans le BTP Pr E. Delaporte 30 Mai 2013 Janvier 2013 : File active de 335 malades traités (293) ou ayant été traités (42) par immunosupp./ modulateurs (MTX CyA biomédicaments) 214

Plus en détail

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle

Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière. Place de la thérapie manuelle Syndrome du piriforme ou syndrome de la traversée fessière Place de la thérapie manuelle Définition Il est habituel de parler de syndrome du piriforme L étude anatomique de la région laisse penser que

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 1 er octobre 2008 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 1 er octobre 2008 Examen dans le cadre de la réévaluation du service médical rendu de la classe des IMAO B, en application de l article R 163-21 du code de la sécurité

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la femme

L incontinence urinaire chez la femme LA SOCIÉTÉ INTERNATIONALE de l incontinence définit l incontinence urinaire comme une perte involontaire d urine qui, tant sur le plan hygiénique que social, est inacceptable pour la personne affectée

Plus en détail

Carte de soins et d urgence

Carte de soins et d urgence Direction Générale de la Santé Carte de soins et d urgence Emergency and Healthcare Card Porphyries Aiguës Hépatiques Acute Hepatic Porphyrias Type de Porphyrie* Déficit en Ala déhydrase Ala Dehydrase

Plus en détail

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne

Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques. Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Sclérose en plaques Actualités thérapeutiques Yann HERVE Service Neurologie CH Carcassonne Quelle(s) affirmation(s) sont vraies? 1- Il n y a pas de traitement efficace de la SEP 2- On peut traiter les

Plus en détail

Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine. Quelle place pour les différents traitements? Les alpha stimulants. Médicaments : Oestrogènes.

Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine. Quelle place pour les différents traitements? Les alpha stimulants. Médicaments : Oestrogènes. IUE féminine Quelle place pour les différents traitements? Médicaments : Oestrogènes Effet des oestrogènes sur épithélium et plexus veineux de l urètre Améliore sécheresse et trophicité des tissus Quelle

Plus en détail

Césarienne pour toutes

Césarienne pour toutes Césarienne pour toutes Méthodologie Revue de la littérature : - PUBMED de 2003 à nos jours - Mots clefs: urinary incontinence AND cesarean section (210 publications) fecal incontinence AND cesarean section

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT

GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Direction de la Politique Médicale (DPM) Formulaire Département de la Recherche clinique et du Développement (DRCD) GRILLE SCORE LOGISTIQUE ET IMPACT Méthode. Définition du niveau de risque de la recherche

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Perfusions de corticoïdes à domicile

Perfusions de corticoïdes à domicile Perfusions de corticoïdes à domicile Livret Infirmier Copyright France 2009 Physiopathologie de la SEP La sclérose en plaques (SEP) est une maladie neurologique inflammatoire, caractérisée par la destruction

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Isabelle COIN Unité de gériatrie communautaire SMPR, DMCPRU Plan de la présentation Définition L incontinence: un syndrome gériatrique Prévalence et impact

Plus en détail

Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR. Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain

Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR. Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain Proposition d un outil de gestion de la Qualité des soins en EMS à l aide du système PLAISIR Ann-Lise Guisset Université catholique de Louvain Objectifs Mise en évidence de pratiques Evaluation de la qualité

Plus en détail

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives M E D I C A L M E A S U R E M E N T S Y S T E M S Solar GI Manométrie digestive évolutive Diagnostic complet de la motricité Base de données universelle MMS Configurations évolutives M A K E S M E A S

Plus en détail

SYMPTOMES ANO-RECTAUX ET MALADIES NEUROLOGIQUES. Gérard Amarenco

SYMPTOMES ANO-RECTAUX ET MALADIES NEUROLOGIQUES. Gérard Amarenco SYMPTOMES ANO-RECTAUX ET MALADIES NEUROLOGIQUES Gérard Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild, Assistance Publique- Hôpitaux de Paris, 75571 Paris

Plus en détail

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03

A Randomized Trial of Hyperglycemic. Lalande Marion, Biblio du 3/03 A Randomized Trial of Hyperglycemic Control in Pediatric Intensive Care Lalande Marion, Biblio du 3/03 Justification de l étude Etat actuel des connaissances sur le contrôle glycémique chez l adulte :

Plus en détail

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD 1) Objet. Ce protocole a pour objet de décrire les modalités d utilisation des opioïdes injectables en PCA, en traitement symptomatique d une douleur,

Plus en détail