Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G PARIS France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine. Pr A.PIGNE C.E.E.G 75005 PARIS France"

Transcription

1 Le traitement médical de l incontinence urinaire féminine Pr A.PIGNE C.E.E.G PARIS France

2 QUALIFIER l incontinence urinaire d effort (IUE) fuites involontaires, non précédée du besoin d uriner, à l occasion d un effort ( pression intra-abdominale) déficience du hamac sous-urétral (assure la continence selon Petros et Ulmsten) ou insuffisance intrinsèque du SU. post-partum et de la péri-ménopause +++. l incontinence urinaire par urgenturie (IUU) perte involontaire précédée ou non d un besoin urgent d uriner aboutissant à une miction ne pouvant être différée. contractions involontaires désinhibées du détrusor avant la plénitude vésicale. incontinence de la femme âgée l incontinence urinaire mixte (IUM)

3 Quantifier +++ Nombre de fuites par jour, par semaine, par mois par an Importance des fuites quelques gouttes, légèrement mouillée, complètement trempée garnitures, type, nombre, par précaution ou nécessité Facteurs déclenchants effort professionnel, ménage, sortie occasionnelle au club de tennis impact sur la vie socio professionnelle +++ (questionnaire de qualité de vie: MHU, CONTILIFE, DITROVIE) Calendrier mictionnel à 3 jours non obligatoirement consécutifs heure et volume de ses mictions survenue de fuites en mentionnant leur importance

4 L examen physique Poids Examen général (neurologique,cicatrice ) Examen du méat Mobilité de la J.U.V. Observation Q-tip (coton-tige) Recherche d une IUE : Test à la toux (couché, debout,unique,répété, ) ou Valsalva Incontinence masquée (correction du prolapsus) Repositionnement : manœuvre de Bonney et de soutènement sous urétral

5 L obésité est un facteur de risque d incontinence d effort et d urgenturie. La perte de poids peut améliorer la symptomatologie de 50%

6 LIPOME SACRE

7 STENOSE DU MEAT URETRAL N ADMETTANT PAS UNE BOUGIE N 6

8 Atrophie vaginale avec hypertrophie relative du clitoris

9 Examen gynécologique a la recherche d une tumeur utérine ou ovarienne pouvant interférer avec la capacité vésicale

10 Un test au pessaire est utile pour déterminer la causalité entre le prolapsus et les troubles mictionnels

11

12 Diagnostic incertain Quand réaliser les examens complémentaires? Échec du traitement initial (avant thérapeutique de deuxième intention) Indication chirurgicale Pathologies associées hématurie à ECBU -, IU à répétition, dysurie, prolapsus, troubles neuro Antécédents de chirurgie pelvienne pour incontinence ou prolapsus

13 L'hyperactivité vésicale - définition «Syndrome urinaire à type de mictions impérieuses avec ou sans incontinence par impériosité, associé le plus souvent à une pollakiurie et une nycturie pollakiurie, incluant la nycturie hyperactivité vésicale impériosité Incontinence par impériosité Abrams P, Urology, 2003;62(Suppl 5B):28-37, ICS = International Continence Society,

14 Hyperactivité vésicale : une qualité de vie plus dégradée que celle des diabétiques Score SF Sujets en bonne santé Diabète Dépression Hyperactivité vésicale Komaroff AL et coll,, Am J Med, 1996;101: Kobelt-Nguyen G et coll,, 27 e Assemblée annuelle de l'ics, 1997

15 Physiopathologie de l Hyper activité Il existe une dénervation partielle de la vessie aboutissant à une augmentation de son excitabilité. La contraction vésicale est régulée par l acétylcholine, neuro-médiateur du système parasympathique (racines S2-S3-S4) et responsable de le stimulation des récepteurs muscariniques. Le but du traitement médical est de bloquer le système parasympathique vésical, d abolir ou de réduire l intensité des contractions de vessie.

16 Les bases du traitement médical Les médicaments avec en particulier les anticholinergiques La rééducation périnéale La stimulation tibiale postérieure La toxine botulique

17 Les Récepteurs Muscariniques Organe Récepteurs Effet du récepteur antagoniste Glandes salivaires M1 M3 M4 Sécheresse buccale Coeur M2 Tachycardie, Arythmie Tractus gastro-intestinal M1 M2 M3 Constipation Système Nerveux Central (SNC) M1 M2 M3 M4 M5 Altération de la mémoire et des réflexes, Hallucinations Altérations du rythme circadien Œil M3 M5 Vision floue, sécheresse de l oeil Détrusor M2 M3 Inhibition de la contraction; Rétention urinaire

18 Contraction Détrusorienne M2, M3 Les récepteurs M3 semblent activer directement la contraction du détrusor.. La recherche pharmacologique accentue son effort sur la mise en place d anti-muscariniques sélectifs du sous-type M3. 90/ 100 des récepteurs muscariniques dans les glandes salivaires et le tube digestif sont des récepteurs M3 induisant bouche sèche et constipation

19 Conduite thérapeutique - 1 Règles hygiéno-diététiques associées à la rééducation : Réduire toute surcharge pondérale : -Éviter les situations favorisant une hyperpression abdominale - Arrêt du tabac - Hydratation: 1,5 litre à 2 litres par jour - Répartir équitablement les entrées sur 24 heures Supprimer : -Thé -Café - Vin blanc - Champagne *Pr Alain Pigné. Actualités de l incontinence urinaire de la femme. Compte Rendu du symposium Infogyn 2009

20 Conduite thérapeutique - 2 Agence Nationale d Accréditation et d Evaluation en Santé Mai 2003 Après élimination d une infection urinaire ou vaginale, d une rétention urinaire, Le traitement médical de l incontinence par impériosités peut être proposé en première intention ou après échec d un traitement comportemental (adaptation des apports liquidiens, programmation mictionnelle, tenue d un calendrier mictionnel)et/ou d une rééducation périnéo-sphinctérienne (isolée ou associée à une électrostimulation fonctionnelle) En cas d échec de l un des anticholinergiques, il pourra être proposé, en dernier recours, une prise en charge chirurgicale (Injection de toxine botulique, neuromodulation sacrée ou entérocystoplastie d agrandissement). * Anaes / Service des recommandations professionnelles / Mai 2003

21 Antimuscariniques Non-Sélectifs Propantheline Tolterodine Trospium Selectifs (M 3 ) Darifenacine Solifenacine Atropa belladonna

22 L-type Ca 2+ channel Actions Mixtes Antimuscariniques et autres actions Oxybutynine Propiverine Dicyclomine Atropa belladonna Flavoxate

23 Oxybutynine ( DITROPAN, DRIPTANE, LYRINEL ) Action mixte, associant un effet spasmolytique sur le muscle lisse, et anti-muscarinique. M1 & M3 Le risque de survenue de bouche sèche dans le groupe Oxybutinine est trois fois plus élevé en comparaison à un groupe placebo (RR = 3,23). Une forme transdermique à libération prolongée ( LP ) a été récemment développée ; elle n est pas distribuée en France. Des formes intravésicale, intravaginale et rectale sont en préparation

24 Toltérodine ( DETRUSITOL, DETROL ) Anti-muscarinique non sélectif Prise bi-quotidienne Dans la majorité des études randomisées comparant l oxybutinine à la toldérodine, l efficacité est identique, le taux de femmes présentant une bouche sèche étant identique sous oxybutinine (RR = 3,23) en comparaison à la toltérodine (RR = 3,37). Une formulation à libération prolongée ( LP ) a également été développée pour la Toltérodine, afin d améliorer la compliance (déjà nettement optimisée par la meilleure tolérance par rapport à l oxybutynine).

25 Solifénacine ( VESICARE ) La solifénacine est un anti-muscarinique antagoniste compétitif et spécifique des récepteurs muscariniques. M3 >> M1 & M2 Le risque de survenue de bouche sèche est retrouvé en moyenne avec un RR = 3,62. Prise quotidienne Plus de 3000 patientes ont été inclues dans quatre études de phase III, comparant la solifénacine 5 mg à la solifénacine 10 mg, à un groupe placebo, à la toldérodine 2mg Ces essais ont montré une efficacité de la solifénacine sur le nombre de mictions quotidiennes, et sur les symptômes «urgenturie» et «incontinence». Le volume évacué par miction est augmenté. Le nombre de protections utilisées est réduit, et la qualité de vie améliorée.

26 Chlorure de trospium ( CERIS, SANCTURA ) Amine quaternaire, présentant l avantage, par rapport aux amines tertiaires, de ne pas passer la barrière hémato-encéphalique. Cinq études de phase III ont comparé le groupe trospium au groupe placebo Le RR de bouche sèche est de 2,66. La fréquence de survenue de constipation dans ces mêmes essais varie entre 10 et 20 %, les effets secondaires centraux (somnolence, troubles de l accommodation, anxiété) étant comparable au groupe placebo.

27 Interactions médicamenteuses Oxybutynine / Solifénacine Toltérodine/ Darifénacine Chlorure de Trospium Cytochrome P450 3A4 Induction: Rifampicin Carbamazepine Dexamethasone Phenobarbital 1 2% 4% de la population Inhibition: Ketoconazole Itraconazole Erythromycin Other macrolides Verapamil Cimetidine 1 Fluoxetine 1 Grapefruit juice 1 Cytochrome P450 2D6 acts on CYP 3A4 and 2D6 Inhibition: Fluoxetine Codeine Haloperidol Metoprolol Cimetidine 1 Paroxetine 1 Clomipramine 1 Methadone 1 Pas Métabolisé par le CYP 450 Elimination Urinaire jusqu à 80% sous la forme active et inchangée

28 La toxine botulique utilisation dans l hyperactivité vésicale réfractaire au traitement anti-muscarinique Paralysie vésicale par action sur le versant moteur du réflexe Miction réflexe totalement supprimée Acontractilité = risque d AUTOSONDAGE, et de reflux vésico urétéral.

29 REEDUCATION

30 LES DIFFERENTS TYPES DE REEDUCATION Rééducation Active. Entraînement Périnéal ( PFMT) Rééducation Périnéale par Biofeedback (PFM-B) Rééducation Passive. Rééducation périnéale par ES ( PFM-ES) Incontinence Urinaire Effort Incontinence Urinaire Mixte Incontinence Urinaire par Hyper activité de vessie

31 REEDUCATION ACTIVE Entraînement Périnéal Pelvic-Floor Muscle Training (PFMT)

32 La rééducation périnéale Principe : renforcer la contraction des muscles releveurs et des sphincters Par voie vaginale ou anale et acquisition de l APCA ++ anticipation périnéale de la contraction abdominale Guérison 40 à 60 %

33 EXERCICES DE «KEGEL» Succès :84 % Principe : Renforce les muscles du diaphragme pelvien, En position couchée, contraction musculaire périnéale sans contraction abdominale ou glutéale, Les exercices de Kegel consistent en une contraction musculaire de 6 secondes, Ils doivent être réalisés 10 fois, 3 à 5 fois par jour pendant 6 à 8 semaines.

34 PFMT. Résultats à long terme 66 %, 10 ans, n = 45, Exercices à domicile 56 % Cammu et al, Br.J.Urol, %, 4-8 ans, n= 10, Exercices à domicile 80 % Klarskov et al, Int J Pelvic Floor Dysfunction, %, 2-7 ans, n= 152, Exercices à domicile nc Hahn et al, Br.J.Urol., %, 5 ans, n= 23, Exercices à domicile 70%. Bo et al, Obstet Gynecol, %, 8 ans, n= 123, Exercices à domicile 19% Kondo et al, Neurourol and Urodynamics, 2007

35 Principes de l Electrostimulation Périnéale PFES Induit une réponse musculaire directe et réflexe, Le nerf pudendal est le relais de la réponse musculaire, 5 to 20 Hz : Inhibition Détrusor Le réflexe inhibiteur Périnéo-bulbo-détrusorien inhibiteur (boucle 3a de Mahony) 20 to 50 Hz: Contraction Périnéale et amélioration du sphincter urètral

36 Traitement médical et IU ESF1 Courants alternatifs ou bipolaires - 5 à 25 Hz 0,2 à 0,5 ms 30 mn/jr 1 mois (3 mois pour assistance musculaire) - 50 Hz pression clôture et inhibition de la vessie Respecter les CI Perrigot annales rééducation 2008 vol 51 p

37 121 Patients F.U.I RCT. 8 Weeks treatment. Microgyn II, 0,1 µs, 20 hhz, 0 à 100 ma. P < P = NS «THIS FORM OF PFES MAY BE EFFECTIVE FOR TREATMENT OF DETRUSOR OVER ACTIVITY ±SUI» L Brubaker 1997

38 52 PATIENTS IUE ESSAI RANDOMISE 35 patientes ES vs 17 patientes Placebo 12 Semaines de traitement Innova. Stimulation.System: 0.3 ms, 50 Hz, ma «IT IS REASONABLE TO OFFER THIS TYPE OF THERAPY TO PATIENTS WITH GUENUINE STRESS INCONTINENCE BEFORE SURGERY» P Sand, 1995

39 Nouveautés en rééducation 39 K E A T Kegel Exercices Alternative Trainer

40 KEAT Electrostimulateur périnéal, Sans fil, autonome et programmable, Pour un traitement à domicile des différents types d incontinence urinaire, Double programmation pour traiter soit l incontinence urinaire d effort, soit l incontinence urinaire par impériosité. La durée de traitement prévue est de 2 mois avec une séance par jour tous les jours hors période menstruelle. Puis entretien par des séances plus courtes

41 KEAT dans l IUE 4 positions d intensité : 10 à 20 ma, 20 à 30 ma, 30 à 40 ma, 40 à 50 ma Fonctionnement discontinu : 5 sec actif, 10 sec inactif Intensité augmente de 10 ma pendant 27 min de traitement. Principe: stimuler le muscle pubo-coccigien. KEAT dans l hyperactivité 4 positions d intensité plus faible: 5 à 10 ma, 10 à 15 ma, 15 à 20 ma, 20 à 25 ma Fonctionnement continu Intensité augmente pendant 27 min de traitement. Principe: calmer le muscle (détrusor) et la vessie.

42 Posterior Tibial Nerve Stimulation 42

43 Revue de la littérature critères qualité de vie, pollakiurie, nycturie,incontinence Govier (J Urol 2001) Van Balkan (J Urol 2001) Krivoborodov (Urologia 2002) Klingler (Urology 2000) n % n amélioration Pollakiurie nycturie Urgincont % 25 % 21 % 35 % % 8 % 35 % 50 % % % 49 % 31 %

44 PHYSIOLOGIE : ROLE DES OESTROGENES LA CONTINENCE EST LE RESULTAT D UNE COORDINATION COMPLEXE ENTRE LA VESSIE, L URETRE, LES MUSCLES PELVIENS ET LES TISSUS CONJONCTIFS ADJACENTS LES OESTROGENES AGISSENT DIRECTEMENT SUR LA QUALITE DES TISSUS ET LA QUANTITE DE TISSU MUSCULAIRE EN PARTICULIER PERI-URETRAL MAIS REGULENT EGALEMENT LES RECEPTEURS ADRENERGIQUES DU TISSU UROTHELIAL LES OESTROGENES INFLUENT SUR LE FONCTIONNEMENT DU BAS APPAREIL URINAIRE : FONCTION VESICALE : LES OESTROGENES DIMINUENT LA FREQUENCE ET L AMPLITUDE DES CONTRACTIONS SPONTANEES DU DETRUSOR FONCTION URETRALE : LES ESTROGENES AUGMENTENT LA PRESSION URETRALE ET LA VASCULARISATION PERI-URETRALE COLLAGENE : LES OESTROGENES INFLUENT SUR LA SYNTHESE ET LA QUALITE Norton P et al, Lancet, 2006, 367, Sherbun M et al, Obstet Gynecol, 2001, 98, Sutherland SE et al, Med Clin N Am, 2004, 88,

45 PHYSIOLOGIE : FONCTION VESICALE LA CARENCE OESTROGENIQUE ENTRAINE UNE AUGMENTATION DE L ACTIVITE alpha1adrenergique AU NIVEAU DE LA VESSIE* LES ESTROGENES REGULENT EGALEMENT L ACTIVITE DU RECEPTEUR alpha1a-ar AU NIVEAU URETRAL** EN POST MENOPAUSE, LES RECEPTEURS alpha et Béta AUX ESTROGENES DIMINUENT AU NIVEAU DE LA PAROI VAGINALE ANTERIEURE*** *Dmitrieva N, J Urol, 2007, 178, **Banie L et al, J Urol, 2008, 180, ***Xie Z et al, Eur J Obstet Gynecol Reprod Biol, 2007, 134, 254-8

46 Etude MISSION Traitées n (%) Non traitées n (%) Incontinence urinaire d'effort 254 (7,50) 272 (8,10) Mictions impérieuses (URGENTURIE) 111 (3,28) 156 (4,65) Dysurie 13 (0,38) 22 (0,66) Pollakyurie 53 (1,57) 66 (1,97) Cystalgie à urines claires 22 (0,65) 29 (0,86) Cystites récidivantes 69 (2,04) 117 (3,48) Prolapsus génital 61 (1,80) 109 (3,25) p 46 0, , , , , , ,000 2

47 TRAITEMENT HORMONAL TRAITEMENT HORMONAL DE L INCONTINENCE URINAIRE FEMININE NON NEUROLOGIQUE : PUBLICATIONS CONTRADICTOIRES ++ LA VOIE ORALE (associations EP) AGGRAVERAIT L IU LES VOIES TRANSDERMIQUES OU LOCALES AURAIENT UN EFFET BENEFIQUE SURTOUT EN CAS D IMPERIOSITES (pollakiurie, urgenturie) SEULES ET EN ASSOCIATION A LA REEDUCATION L ASSOCIATION ANTICHOLINERGIQUE + TRAITEMENT HORMONAL LOCAL SERAIT SUPERIEURE AU TRAITEMENT ANTICHOLINERGIQUE SEUL AU TOTAL : ON UTILISERA SOUVENT LA VOIE LOCALE : TOUS LES JOURS PENDANT 3 SEMAINES PUIS 1J SUR 2 JUSQU À AMELIORATION Conquy S, Prog Urol, 2010, 20, S2, S100-S103

48 TRAITEMENT HORMONAL REVUE DE LA LITTERATURE (SUITE) : COCHRANE REVUE, 2003 (28 études) : Guérison plus importante dans le groupe traité par estrogènes pour tout type d incontinence : RR=1,61 (1,04-2,49) (43% vs 21%) Mêmes résultats en groupant «amélioration et guérison» (IU par impériosité : 57% vs 28%; IU pour IUE : 43% vs 27%) REVUE DE LA LITTERATURE DE CARDOZO (11 études randomisées contre placebo) : Réduction des symptômes liés à l hyperactivité vésicale (fréquence mictionnelle, urgenturie) et du nombre de fuites Voie locale plus efficace Effet discuté dans le traitement de l IUE pure Kerdraon J et al, J Gynecol Obstet Biol Reprod, 2009, 38, S174-S181 Moehrer B et al, Cochrane database system Rev, 2003, 2, CD Cardozo L et al, Acta Obstet Gynecol Scand, 2004, 83, 892-7

49 TRAITEMENT HORMONAL ETUDES DE COHORTES (THM) : HERS STUDY : LES SYMPTOMES D IU AUGMENTENT PLUS DANS LE GROUPE TRAITE (26%) QUE DANS LE GROUPE PLACEBO (21%)! Les épisodes d IU / sem augmentent de 0,7 dans le groupe EP et diminuent de 0,1 dans le groupe placebo NURSE HEALTH STUDY : AUGMENTATION DU RISQUE QUELQUE SOIT L ASSOCIATION UTILISEE (RR entre 1,34 et 1,68) AVEC UN RISQUE NEUTRALISE 10 ANS APRES L ARRET (RR=1,02) WHI : RR ENTRE 1,49 ET 2,15 POUR L INCIDENCE; RR ENTRE 1,2 A 1,38 POUR L AGGRAVATION DES SYMPTOMES DEJA EXISTANTS META-ANALYSE COCHRANE, 2009 : VOIE GENERALE AGGRAVATION DE L IU : EE RR = 1,32 (1,17-1,48), EP RR=1,11 (1,04-1,18) VOIE LOCALE AMELIORATION : RR=0,74 (0,64-0,86) Robinson D et al, Maturitas, 2010, 65, Cody JD et al, 2009, Cochrane Database Systematic Reviews, CD001405

50 Conclusion I Le traitement médical est essentiellement indiqué dans les syndromes d hyperactivité vésicale Il faut toujours rechercher dans un premier temps une cause curable Le traitement symptomatique est possible sans examen complémentaire Le premier temps comporte toujours des règles hygiéno diététiques et la tenue d un calendrier mictionnel

51 Conclusion II Les anticholinergiques sont la drogue de choix dans le traitement de l IU par impériosités La rééducation permet une pérennisation des résultats Ne pas oublier chez les femmes ménopausées de traiter l atrophie urogénitale

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale?

Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? Comment aborder une incontinence urinaire féminine en médecine générale? V. RAVERY Service d Urologie CHU Bichat Paris Problème important de santé publique Prévalence IUF 10-30 % (3 à 6 millions de femmes)

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Traiter la vessie hyperactive :

Traiter la vessie hyperactive : Traiter la vessie hyperactive : une question de médicaments et de comportement Béchir Hage, MD et Le Mai Tu, MD, MSc Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : Journée de gériatrie : problèmes courants

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME

L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME EPU PEGASE L INCONTINENCE URINAIRE CHEZ LA FEMME Mardi 14 septembre 2004 Expert : Dr François OLIVIER Formateur : Dr Marie-Claude LELEUX 2 PLAN ET INTRODUCTION 1) Plan et introduction 2) Pré-test page

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier

Incontinence d urine par HAV non neurologique. Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier Incontinence d urine par HAV non neurologique Brigitte Fatton, Urogynécologie CHU Nîmes, CHU Montpellier Hyperactivité vésicale : qui est concerné? L HAV touche les 2 sexes Un peu plus les femmes que les

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS

Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS Item 121 (Item 321) Incontinence urinaire de l adulte EVALUATIONS 2014 1 QUESTION 1/5 : Une incontinence urinaire permanente chez la femme doit faire évoquer : A - Une incontinence urinaire par urgenturie

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX

LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE. Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE Dr WILLERY Pôle Gériatrie CH ROUBAIX LE VIEILLISSEMENT UROLOGIQUE: INCONTINENCE URINAIRE 1. DEFINITIONS 2. LE VIEILLISSEMENT URINAIRE 3. L INCONTINENCE

Plus en détail

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Prise en charge non chirurgicale de l IUE M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Mesures hygienodiététiques Traitement du surpoids L obésité est un facteur de risque indépendant

Plus en détail

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID)

4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) 4. Pharmacothérapie 4.a. incontinence par mictions impérieuses : Instabilité du détrusor (ID) La pratique clinique a démontré l utilité de certains agents pharmacologiques dans les cas de ID. (Force de

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable.

En juin 2013, le laboratoire a déposé un dossier de réponse à l Avis Défavorable. JUILLET 2014 RAPPORT PUBLIC D EVALUATION BOTOX 50 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 100 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution injectable BOTOX 200 UNITES ALLERGAN, poudre pour solution

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation

Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Hyperactivité vésicale rebelle Définitions et évaluation Pr. G. Amarenco Service de Rééducation Neurologique et d Explorations Périnéales Hôpital Rothschild AP HP. Unité INSERM U731 UPMC Conflits d intérêt

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Mise au point Incontinence urinaire R. Mahamdia, T. Cudennec Hôpital Sainte Périne, Paris L incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire d urines par le méat urétral. C est un symptôme

Plus en détail

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch

Incontinence urinaire mixte. M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Incontinence urinaire mixte M Carbonnel Service de gynecologie Obstétrique du Pr Ayoubi, hôpital Foch Stratégies Exploration d exploration Urodynamique & en Echographie pelvi-périnéologie Périnéale Diagnostic

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme âgée Généralités Épidémiologie Vieillissement et IU Étiologies Évaluation médicale de l IU et traitement Protocole prise en charge pluridisciplinaire Conclusion 1 Incontinence

Plus en détail

Parlons-en! L incontinence urinaire chez la femme : Quelle est la définition? Quelle est la prévalence? Le cas de Madame Pilon. Dans cet article :

Parlons-en! L incontinence urinaire chez la femme : Quelle est la définition? Quelle est la prévalence? Le cas de Madame Pilon. Dans cet article : urinaire chez la femme : Parlons-en! Par Luc Valiquette, MD, FRCS, et Michael McCormack, MD, FRCS Présenté à la Journée du département de chirurgie de l Université de Montréal pour l omnipraticien La chirurgie

Plus en détail

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente?

Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Quelle bandelette sous urétrale pour quelle patiente? Xavier Deffieux Service de gynécologie obstétrique Hôpital Antoine Béclère, Clamart Population générale des IUE Meta-analyse 26 essais randomisés 2284

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée Incontinence urinaire Epidémiologie Physiopathologie ESF - T. Linet Épidémiologie Prévalence estimée Difficile +++ : tabou, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères...

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 janvier 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 5 janvier 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 5 janvier 2011 CERIS 20 mg, comprimé enrobé B/30 (CIP : 351 615-8) Laboratoires ROTTAPHARM chlorure de trospium Liste I Code ATC : G04BD09 Date de l'amm (procédure nationale)

Plus en détail

Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique

Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique Résumé de communication Congrès Annecy 11-2010 G. Valancogne 85 bd des belges, Lyon Introduction La rééducation

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

VESSIES NEUROLOGIQUES

VESSIES NEUROLOGIQUES VESSIES NEUROLOGIQUES Dr Vincent Meyer Urologue Centre Hospitalier P. Oudot, Bourgoin Jallieu Miction physiologique Au moment du remplissage vésical : vessie relâchée et sphincter contracté Une fois que

Plus en détail

USA Allemagne France Grande Bratagne Espagne * P<0.001 Prevalence of incontinence

USA Allemagne France Grande Bratagne Espagne * P<0.001 Prevalence of incontinence L incontinence urinaire a l effort de la femme : diagnostic et traitement L.PEYRAT C.H.U. TENON INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine,

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 octobre 2009. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 16 août 2004

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 7 octobre 2009. Date de l'amm (procédure de reconnaissance mutuelle) : 16 août 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 7 octobre 2009 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 365 515-0) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé B/30 (CIP : 365 516-7) Laboratoires ASTELLAS PHARMA SAS solifénacine

Plus en détail

Epidémiologie de l Incontinence Urinaire et du Prolapsus Génital

Epidémiologie de l Incontinence Urinaire et du Prolapsus Génital Epidémiologie de l Incontinence Urinaire et du Prolapsus Génital Master 2 ReClip 2014 Xavier FRITEL CHU Poitiers, Inserm U1018 Paris 1783 2 1 Introduction Plan, Méthodes Epidémiologie de l incontinence

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p.

1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4. 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. SOMMAIRE Introduction 1 - Place de l urgenturie dans l incontinence urinaire p. 4 2 - La prise en charge médicale de l incontinence urinaire par urgenturie p. 7 4 - L urgenturie de l homme : une affaire

Plus en détail

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE

Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire. Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Incontinence Urinaire du Sujet Agé Sondage urinaire Dr Christine LAFONT Service de Gériatrie C.H.U. TOULOUSE Définition L incontinence urinaire est définie par l International Continence Society comme

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Le prolapsus génital avec ou sans incontinence, FRCSC Obstétricienne-gynécologue Urogynécologie et chirurgie de reconstruction du plancher pelvien 1 Divulgation de conflits d intérêts potentiels (Principe

Plus en détail

Docteur, je perds mes urines!

Docteur, je perds mes urines! Docteur, je perds mes urines! Prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme Docteur Bernd WAGNER Chirurgien urologue Clinique Ste Odile Haguenau INVITATION TELEPHONIQUE DU Dr Berndt WAGNER Cliquez

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence

Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Le prolapsus génital avec ou sans incontinence Isabelle Girard, M.D., FRCSC Obstétricienne-gynécologue Urogynécologie et chirurgie de reconstruction du plancher pelvien 1 Divulgation de conflits d intérêts

Plus en détail

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou?

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou? Incontinence urinaire ESF - T. Linet Epidémiologie Physiopathologie Épidémiologie Difficile +++ : tabou, positive, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères... En

Plus en détail

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE

LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE LES DISPOSITIFS MEDICAUX IMPLANTABLES EN URO-GYNECOLOGIE (OBSTRUCTION ET INCONTINENCE) 10, 11 et 12 octobre 2006 Dr Jacques BISERTE Urologie = pathologies des app. excréto-urinaire et génital masculin

Plus en détail

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale

Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Burch laparoscopique: indications et technique chirurgicale Dr Patrick Dällenbach Service de Gynécologie-Unité de Périnéologie Maternité-HUG ASRCC 26 avril 2012 IU: maladie honteuse Epidémiologie Plus

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire

Dossier de presse. 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Dossier de presse 1 ère Semaine de la Continence Urinaire Du 22 au 27 mars 2010 Acquérir, dès l enfance, les bons réflexes et préserver la continence tout au long de la vie Introduction La miction, un

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille?

Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Incontinence urinaire de la femme: quelle est la marche à suivre au cabinet du médecin de famille? Jörg Humburg Frauenklinik, Kantonsspital Bruderholz Quintessence P L incontinence urinaire de la femme

Plus en détail

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale

Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale Troubles vésico sphinctériens dans la sclérose en plaques intérêts de la toxine botulique dans l hyperactivité vésicale François Lun Le fonctionnement normal de la vessie Anatomie de la vessie Phase de

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Module : Approche clinique et échelles d évaluation APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Dr Frédérique LE BRETON frederique.lebreton@tnn.aphp.fr Service de Neuro-urologie et d Explorations Périnéales

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE ET LA PHYSIOTHÉRAPIE : UNE SOLUTION ACTUELLE POUR LA FEMME ÂGÉE

L INCONTINENCE URINAIRE ET LA PHYSIOTHÉRAPIE : UNE SOLUTION ACTUELLE POUR LA FEMME ÂGÉE L INCONTINENCE URINAIRE ET LA PHYSIOTHÉRAPIE : UNE SOLUTION ACTUELLE POUR LA FEMME ÂGÉE CARRIER-NOREAU, Gabrielle CARG09548705 DESROCHERS, Catherine DESC28528806 LONGPRÉ, Véronique LONV11558806 MERCIER,

Plus en détail

L incontinence urinaire

L incontinence urinaire Cette version online contient toutes les mises à jour disponibles au sujet de la prise en charge de l incontinence urinaire, suivies par la Fiche de transparence de août 2011. L incontinence urinaire Date

Plus en détail

Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire

Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire Chirurgie pelvienne: L'incontinence urinaire Article écrit par Jacques Raiga*, Christian Saussine**, Paul Barakat*, Pascal Calmelet*, Elisabeth Castel**, Didier Jacqmin**, Jean Philippe Brettes* le 29/04/2002

Plus en détail

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER

Sclérose en plaques. Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Sclérose en plaques Nathalie MAGRO Infirmière Coordinatrice du Réseau Rhône Alpes Sclérose En Plaques Avec la participation de Maryse CELLIER Intervention du samedi 26 juin 2010 Introduction La sclérose

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie)

INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Capacité de gériatrie - Mars 2011 Dr G. Delorme SERVICE D UROLOGIE ET TRANSPLANTATION RENALE CHU BESANCON INCONTINENCE URINAIRE (épidémiologie) Difficile à évaluer avec précision 30% des femmes présentent

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse)

Troubles de la continence urinaire et de la miction. J. Moscovici (Toulouse) Troubles de la continence urinaire et de la miction J. Moscovici (Toulouse) DESC 19/09/2012 Introduction Problème quotidien Vaste sujet médico-chirurgical Situations pathologiques variées, le plus souvent

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE

LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE 04.11.08 Dr Frant Gérontologie LE VIEILLISSEMENT DE L'APPAREIL URINAIRE I)Physiopathologie A)La vessie B)Les reins C)L'uretère II)La dysurie & rétention chronique d'urine A)Généralités B)Chez l'homme 1)Adénome

Plus en détail

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire)

Avis 26 juin 2013. Laboratoire ASTELLAS PHARMA SAS. solifénacine (succinate de) G04BD08 (antispasmodique urinaire) COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 26 juin 2013 VESICARE 5 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 515-0 3) VESICARE 10 mg, comprimé pelliculé Boîte de 30 (CIP : 34009 365 516-7 1) Laboratoire

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014

RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 RESULTATS A LONG TERME DE L A BANDELETTE SOUS-URETRALE TVT DANS L IUE CHEZ LA FEMME. ALGER DECEMBRE 2014 INTRODUCTION L IUE : définie comme une perte involontaire d urine à travers le méat urétral lors

Plus en détail

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue

Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Incontinence Urinaire Epidémologie Typologie des femmes ayant une vessie distendue Épidémiologie Plus de 20% des femmes de tous les âges, soit : 15% des adolescentes, 40% des femmes de plus de 50 ans Plus

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 TRENTE ET UNIÈMES

Plus en détail

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques

Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques Traitement des symptômes de la Sclérose en Plaques La spasticité +/- déficit moteur + douleurs, crampes, spasmes Aggravée par toute «épine irritative»: infection urinaire, fécalome, ongle incarné, etc.

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU

Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU Incontinence Urinaire Bandelettes sous urétrales BSU BSU Bandelette Synthétique Non résorbable Intervention chirurgicale Par voie vaginale Faible morbidité Hospitalisation maximum 48h BSU - Principes Intervention

Plus en détail

Historique. 1948, Arnold Kegel: XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: 1952, Osborne, Huffman et Sokal: exercices des muscles périnéaux périnéomètre

Historique. 1948, Arnold Kegel: XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: 1952, Osborne, Huffman et Sokal: exercices des muscles périnéaux périnéomètre Historique 1948, Arnold Kegel: exercices des muscles périnéaux périnéomètre XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: SDmulaDon électrique des muscles du plancher pelvien 1952, Osborne, Huffman et Sokal: ElectrosDmulaDon

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION

PHYSIOLOGIE DE LA CONTINENCE URINAIRE ET DE LA MICTION Alisée MENEU & Jean-Baptiste HAMONIC 30/11/11 Appareil urinaire Physiologie Mr BEGUE Remarque : Les réflexes ne sont pas à connaître. Le prof à insisté en revanche sur l action des systèmes orthosympathique

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Une approche simplifiée du diagnostic et du traitement de l hyperactivité vésicale

Une approche simplifiée du diagnostic et du traitement de l hyperactivité vésicale Une approche simplifiée du diagnostic et du traitement de l hyperactivité vésicale Jerzy B. Gajewski, M.D., FRCSC Professeur d urologie et de pharmacologie Université Dalhousie, Halifax, Nouvelle-Écosse

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme 1 Incontinence urinaire de la femme un problème de santé publique Docteur Jean-Louis GARIN Médecine Physique et RéadaptationR Centre Hospitalier Général G de Longjumeau 2 Trois périodes p critiques Le

Plus en détail

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat

Professeur Pierre Marès Damien Chavanat Professeur Pierre Marès Damien Chavanat collection 10019-PL08593 L incontinence urinaire donne lieu à des pertes incontrôlables et involontaires d urine qui peuvent se produire à tout moment, de jour comme

Plus en détail

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste

Incontinence urinaire en gériatrie. DR Depireux urologue DR Noël l interniste Incontinence urinaire en gériatrie DR Depireux urologue DR Noël l interniste Vieillissement Variabilité interindividuelle des effets du vieillissement. Aboutissement à un groupe hétérogh rogène du point

Plus en détail

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique

Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S94-S99 Synthèse des recommandations pour le traitement de l incontinence urinaire féminine non neurologique Synthesis of the guidelines for the treatment of non-neurological

Plus en détail

L incontinence urinaire, un stress possible à maîtriser

L incontinence urinaire, un stress possible à maîtriser F O R M A T I O N C O N T I N U E L incontinence urinaire, un stress possible à maîtriser // Élaine, 55 ans, mère de trois enfants, est en parfaite santé. Elle vient tout juste de se joindre au groupe

Plus en détail