Dossier d information sur les bêtabloquants

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier d information sur les bêtabloquants"

Transcription

1 Dossier d information sur les bêtabloquants Septembre 2014 I. Rappel sur les récepteurs bêta-adrénergiques Il y a actuellement 3 sortes de récepteurs bêta-adrénergiques connus: - Les récepteurs 1 qui sont situés principalement au niveau du cœur. Leur inhibition est à l origine du mécanisme d action des bêtabloquants. - Les récepteurs 2 situés principalement au niveau des vaisseaux, des bronches et de l utérus. - Les récepteurs 3 dont la stimulation provoque la relaxation des muscles lisses de l utérus, de la vessie, des vaisseaux sanguins, et la lipolyse. II. Structure des bêtabloquants Ils ont une base chimique commune dérivée de l adrénaline (à l exception du labétalol) Adrénaline Béta-bloquants III. Mécanisme d action L action recherchée est une inhibition totale ou partielle du récepteur 1 adrénergique afin d induire les effets suivants : - Effet chronotrope négatif (réduction de la fréquence cardiaque) - Effet inotrope négatif (diminution de la contractilité myocardique) - Effet bathmotrope négatif (diminution de l excitabilité cardiaque) - Effet dromotrope négatif (ralentissement de la vitesse de conduction) - Diminution de la production de rénine Cependant certains bêtabloquants, au lieu d antagoniser le récepteur 1, sont des agonistes partiels. On dit qu ils sont dotés d une action sympathomimétique intrinsèque. Cela permet de limiter l effet bradycardisant en respectant la fréquence cardiaque basale, et de limiter l aggravation du syndrome de Raynaud.

2 Dans la pratique, la sélectivité 1 est relative. Les bêtabloquants ont aussi une action, même faible, sur les récepteurs 2, voire les récepteurs. Cette action peut être agoniste ou antagoniste en fonction des bêtabloquants. IV. Classification des bêtabloquants a. Classification selon l action pharmacologique Ils sont classés en 3 catégories selon la classification ATC de L OMS: - Les bêtabloquants «non cardiosélectifs» : qui ont une action sur tous les récepteurs sans affinité particulière. - Les bêtabloquants «cardiosélectifs», qui possèdent une affinité plus importante pour les récepteurs 1. - Les alphabloquants et bêtabloquants (labétalol, carvédilol) Les bêtabloquants peuvent avoir d autres particularités permettant de les classer : - les bêtabloquants agonistes partiels avec activité sympathomimétique intrinsèque (ASI) : cartéolol, oxprénolol, pindolol, et acébutolol. - les bêtabloquants avec effet anti-arythmique : propranolol, oxprénolol, pindolol, métoprolol, aténolol, acébutolol, bétaxolol, esmolol, labétalol et carvédilol). Le sotalol se distingue des autres par son activité antiarythmique de classe III (amiodarone like). - les bêtabloquants ayant une activité alpha-bloquante (labétalol, carvédilol). - les bêtabloquants ayant une activité vasodilatatrice (tertatolol (action vasodilatatrice rénale), céliprolol, nébivolol, labétalol et carvédilol). Il est à noter que le céliprolol est le seul à être antagoniste 1 et agoniste 2. Le tableau suivant résume l action des bêtabloquants sur les différents récepteurs, ainsi que la présence d un effet vasodilatateur et d un effet antiarythmique marqué.

3 Tableau 1 : Propriétés principales des bêtabloquants commercialisés en France Action pharmacologique ASI Récepteurs alpha Récepteurs bêta1 Récepteurs bêta2 effet antiarythmique effet vasodilatateur Non sélectifs bêta propranolol - - oui timolol - - sotalol - - oui (*) nadolol - - cartéolol tertatolol - - oui oxprénolol oui pindolol oui Bêta sélectifs métoprolol - oui aténolol - oui acébutolol oui bétaxolol - oui bisoprolol - céliprolol - + oui esmolol - oui nébivolol - oui Alpha et bêta sélectifs labétalol - - oui oui carvédilol oui oui Légende : (+) = effet agoniste, (-) = effet antagoniste (ASI) = activité sympathomimétique intrinsèque (*) = effet antiarythmique de classe III.

4 b. Classification selon la pharmacocinétique Les bêta-bloquants peuvent être classés en fonction de leur métabolisme, de leur voie d élimination, de leur temps de demi-vie et de leur passage à travers la barrière hémato-encéphalique. Dans le cas du traitement de patients insuffisants rénaux, il est nécessaire de réduire la posologie des bêtabloquants éliminés par voie rénale, voire de passer à un autre bêtabloquant dont l élimination sera mixte (nébivolol, labétalol), ou hépatique (bétaxolol, carvédilol). En cas d insuffisance hépatique sans insuffisance rénale marquée, il est préférable d utiliser des bêtabloquants non métabolisés s éliminant par voie rénale : sotalol, nadolol, aténolol, céliprolol. Le cartéolol est faiblement métabolisé. Afin de limiter la présence d effets indésirables centraux (dépression, migraine etc.), il est préférable d utiliser des bêtabloquants ne passant pas à travers la barrière hémato-encéphalique : sotalol, nadolol, cartéolol, aténolol, acébutolol, bétaxolol, céliprolol. Tableau 2 : Données pharmacocinétiques des bêtabloquants commercialisés en France et administrés par voie orale. Métabolisme Voie principale d élimination passage BHE Temps de demi-vie (heures) propranolol H R O 4-5 timolol H R O 4 sotalol non métabolisé R N nadolol non métabolisé R N cartéolol peu métabolisé R N 3-6 tertatolol H R O 3 oxprénolol H R O 1-3 pindolol H R O 2-4 métoprolol H R O 2,5-5 aténolol non métabolisé R N 9 acébutolol H R N 9 bétaxolol H H N bisoprolol H R NR céliprolol non métabolisé R N 4-6 nébivolol H H/R O (*) labétalol D/H H/R O 4 carvédilol H H O 6-10 O : oui ; N : non ; NR : non renseigné ; D : digestive ; H : hépatique ; R : rénal BHE : Barrière hématoencéphalique. (*) jusqu à 50 heures chez les métaboliseurs lents.

5 V. Utilisations Les bêtabloquants sont principalement dans le traitement de l hypertension artérielle, la prévention des crises d angor d effort, et dans les troubles du rythme. Ils sont également très utilisés en ophtalmologie dans le traitement du glaucome et de l hypertonie intraoculaire. Ils possèdent des indications en neurologie (dont le traitement de la migraine, des algies de la face, et des tremblements essentiels), en dermatologie (irritation des lèvres) et en cancérologie (hémangiomes). Il est à noter que : - Tous les bêtabloquants, à l exception du sotalol et du carvédilol sont indiqués dans le traitement de l hypertension artérielle. - Seuls le propranolol, l oxprénolol et le pindolol sont indiqués dans le traitement symptomatique de la cardiomyoptahie obstructive. - En traitement post-infractus, le propranolol, le métoprolol, l aténolol et l acébutolol sont utilisés. - Seuls le bisoprolol, le nébivolol et le carvédilol sont indiqués dans l insuffisance cardiaque chronique. Le tableau suivant résume les principales indications cardiologiques des bêtabloquants. Tableau 3 : Indications en cardiologie des bêtabloquants commercialisés en France

6 Note : Ceci est un travail d auteur réalisé à partir des documents issus de l OMS et des RCP fournis par l ANSM et l EMEA. Il ne s agit pas d une revue systématique de la littérature. L information fournie ne doit pas se substituer à un avis médical ni être considérée comme une recommandation professionnelle. Le GIE-SIPS ne saurait être tenu responsable de l interprétation ou de l utilisation qui peut en être faite.

1. Actions pharmacologiques relevant directement de l'action bêta-bloquante. 2. Autres actions pharmacologiques des bêta-bloquants

1. Actions pharmacologiques relevant directement de l'action bêta-bloquante. 2. Autres actions pharmacologiques des bêta-bloquants Chapitre 16 : LES BETA-BLOQUANTS Plan Introduction 1. Actions pharmacologiques relevant directement de l'action bêta-bloquante 2. Autres actions pharmacologiques des bêta-bloquants 3. Pharmacocinétique

Plus en détail

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS BETA BLOQUANTS La classe des Béta-bloquants regroupe des médicaments très utilisés en cardiologie ainsi que dans des pathologies diverses. Pour l infirmier l essentiel des connaissances doit porter sur

Plus en détail

membrane cellulaire. Le potentiel électrique engendre une image caractéristique appelée potentiel d action (Fig. 1).

membrane cellulaire. Le potentiel électrique engendre une image caractéristique appelée potentiel d action (Fig. 1). SURVEILLANCE CLINIQUE DES ANTIARYTHMIQUES EN SOINS CRITIQUES Jean-Luc Beaumont, infirmier clinicien spécialisé en soins infirmiers cardiovasculaires et respiratoires Les antiarythmiques constituent, en

Plus en détail

Les Inotropes. Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker

Les Inotropes. Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker Les Inotropes Daniela Laux Service de Cardiologie pédiatrique M3C-Necker Inotropes un des piliers du traitement de l insuffisance cardiaque Quand mettre un patient avec CMD sous inotropes? Bonne perfusion

Plus en détail

Intoxication aigue aux bêtabloquants S. Achour, K. Elhajjaoui, N. Rhalem, R. soulaymani Bencheikh

Intoxication aigue aux bêtabloquants S. Achour, K. Elhajjaoui, N. Rhalem, R. soulaymani Bencheikh Intoxication aigue aux bêtabloquants S. Achour, K. Elhajjaoui, N. Rhalem, R. soulaymani Bencheikh 1. cas clinique Suite à un conflit familial, NR pris 20 cp d avlocardyl dans un but d autolyse. Une heure

Plus en détail

Fibrillation Auriculaire: Stratégies de Contrôle du Rythme

Fibrillation Auriculaire: Stratégies de Contrôle du Rythme Fibrillation Auriculaire: Stratégies de Contrôle du Rythme Olshansky, Brian Sbaity, Salam Résumé La stratétgie de traitement à long terme la plus sûre pour les patients âgés souffrant de fibrillation auriculaire

Plus en détail

Potentiel d action cardiaque

Potentiel d action cardiaque Potentiel d action cardiaque.2.4.6 sec Potentiel rapide - oreillette - faisceau de His -ventricule Potentiel lent - noeud sinusal - noeud a-v I Na I Ca-L I Ca-L I to I K1 I K I K1 I K If I Ca-T Arythmies:

Plus en détail

I Rappels sur l organisation et le fonctionnement du système nerveux autonome :

I Rappels sur l organisation et le fonctionnement du système nerveux autonome : Chapitre 15 : LES MEDICAMENTS DU SYSTEME NERVEUX AUTONOME ET DE LA PLAQUE MOTRICE : rappels sur l organisation et le fonctionnement général les substances sympathomimétiques Plan Introduction I. Rappels

Plus en détail

18 Médicaments des troubles du rythmes cardiaque

18 Médicaments des troubles du rythmes cardiaque 18 Médicaments des troubles du rythmes cardiaque 1 Rappels physiologiques 1.1 Le tissu nodal L automatisme cardiaque dépend du SNA : La stimulation vagale va diminuer l automatisme vagal. La stimulation

Plus en détail

MEDICAMENTS MODIFIANT L'ACTION DU SYSTEME NERVEUX ORTHOSYMPATHIQUE UTILISES EN PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE

MEDICAMENTS MODIFIANT L'ACTION DU SYSTEME NERVEUX ORTHOSYMPATHIQUE UTILISES EN PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE MEDICAMENTS MODIFIANT L'ACTION DU SYSTEME NERVEUX ORTHOSYMPATHIQUE UTILISES EN PATHOLOGIE CARDIOVASCULAIRE J.M. Fauvel 2010 L'étude de ces médicaments ne peut être envisagée sans avoir revu au préalable

Plus en détail

Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien

Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien Folia veterinaria Le traitement de l'insuffisance cardiaque chez le chien Les principaux traitements à instaurer chez le chien insuffisant cardiaque sont passés en revue en insistant sur les critères de

Plus en détail

3. Etat de santé actuel

3. Etat de santé actuel 3. Etat de santé actuel Dossier nr. : Pulmonaire : pneumonie :... depuis :... pleurite :... depuis :... bronchite :... depuis :... tuberculose :... depuis :... Cardiovasculaire : hypertension :... depuis

Plus en détail

2. Effets de l adrénaline et de la noradrénaline : a) Effets cardiovasculaires. Adrénaline α1+ α2+ 1+ β2+ Noradrénaline α1+ α2+ 1+

2. Effets de l adrénaline et de la noradrénaline : a) Effets cardiovasculaires. Adrénaline α1+ α2+ 1+ β2+ Noradrénaline α1+ α2+ 1+ Paul Hardillier et Gabriel Heurtebize Cours de Mr. Freslon le 7. 12.10. Ronéo Pharmacologie moléculaire Nous avons rajouté quelques schémas, ceux-ci proviennent d internet. Le prof avait dit qu il mettrait

Plus en détail

MEDICAMENTS UTILISES CONTRE LE SYNDROME DE BARTH

MEDICAMENTS UTILISES CONTRE LE SYNDROME DE BARTH MEDICAMENTS UTILISES CONTRE LE SYNDROME DE BARTH Il n existe actuellement aucun traitement définitif spécifique au Syndrome de Barth. Chaque manifestation clinique doit être traitée individuellement, tout

Plus en détail

une maladie handicapante

une maladie handicapante Qualité de vie une maladie handicapante Altération de la qualité de vie Pendant la crise et en inter-crise+++ A prendre en compte pour l instauration du traitement de fond Evaluer le handicap du migraineux

Plus en détail

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD 21 ème Forum de Rangueil Jeudi 15 octobre 2009 Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD L étude des comportements thérapeutiques des patients migraineux montre une surconsommation d antalgiques non-spécifiques,

Plus en détail

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences.

Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Prise en Charge des BRADYCARDIES aux Urgences. Définition La Bradycardie est définie par une fréquence cardiaque inférieure à 60 battements / minute. La bradycardie est dite absolue si la fréquence cardiaque

Plus en détail

Avis 14 décembre 2011

Avis 14 décembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 14 décembre 2011 TOPLEXIL 0,33 mg/ml SANS SUCRE, solution buvable édulcorée à l acésulfame potassique B/1 flacon en verre brun de 150 ml avec dispositif doseur polypropylène

Plus en détail

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE:

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: 1- La toux est un réflexe de défense de l organisme qu il convient généralement de respecter car elle permet d évacuer les sécrétions bronchiques quant le

Plus en détail

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond LES ANTIMIGRAINEUX Migraine : maladie qui peut être handicapante selon fréquence, durée, intensité des crises, signes d accompagnement (digestifs), retentissement sur la vie quotidienne, professionnelle,

Plus en détail

Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Comment je traite la fibrillation atriale (FA) du sujet âgé? Thomas Vogel PU-PH Pôle de Gériatrie Hôpitaux Universitaires de Strasbourg Absence de conflits d intérêt Sujets âgés: > 75 ans.plutôt 80-85

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS THÉRAPEUTIQUES ADRENALIN* Adrenalin* (chlorhydrate) en solution (Épinéphrine pour injection, USP) 1/1000 (1 mg/ml)

RENSEIGNEMENTS THÉRAPEUTIQUES ADRENALIN* Adrenalin* (chlorhydrate) en solution (Épinéphrine pour injection, USP) 1/1000 (1 mg/ml) RENSEIGNEMENTS THÉRAPEUTIQUES ADRENALIN* Adrenalin* (chlorhydrate) en solution (Épinéphrine pour injection, USP) 1/1000 (1 mg/ml) Adrenalin* (chlorhydrate) pour injection (Épinéphrine pour injection, USP)

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 février 2005 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 28 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 50 SANOFI SYNTHELABO FRANCE Clorazépate dipotassique

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 03 octobre 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 03 octobre 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 03 octobre 2012 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 31 décembre 2007 (JO du 29 avril 2009) AVLOCARDYL 40 mg, comprimé sécable

Plus en détail

PARTIE 1 CARDIOLOGIE

PARTIE 1 CARDIOLOGIE PARTIE 1 CARDIOLOGIE Maladie coronaire stable... 3 Électrocardiogramme... 5 Électrocardiogramme... 6 Scintigraphie cardiaque... 7 Dérivés nitrés Dérivés nitrés d action immédiate et courte : formes perlinguales

Plus en détail

Pathologies et médicaments cardiovasculaires

Pathologies et médicaments cardiovasculaires Pathologies et médicaments cardiovasculaires 2 12 2015 F. Carré Hôpital Pontchaillou - Université Rennes 1-INSERM U 1099 Activité physique et espérance de vie chez le cardiaque Cohorte de Framingham 5209

Plus en détail

Point d Information. Le PRAC a recommandé que le RCP soit modifié afin d inclure les informations suivantes:

Point d Information. Le PRAC a recommandé que le RCP soit modifié afin d inclure les informations suivantes: Point d Information Médicaments à base d ivabradine, de codéine, médicaments contenant du diméthyl fumarate, du mycophénolate mofétil/acide mycophénolique, de l octocog alpha, spécialité Eligard (contenant

Plus en détail

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI)

Vitalipid Novum Adult contient par ml dl-α-tocoférol (vitamine E) 0,91 mg (1 UI) ergocalciférol (vitamine D) 0,50 µg (20 UI) 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT Vitalipid Novum Adult, solution à diluer pour perfusion Vitalipid Novum Infant, solution à diluer pour perfusion 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Vitalipid Novum

Plus en détail

Règles de prescription des médicaments

Règles de prescription des médicaments Règles de prescription des médicaments Dr Bruno Laviolle Laboratoire de Pharmacologie Expérimentale et Clinique - Université de Rennes 1 Service de pharmacologie et Centre d'investigation Clinique INSERM

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

Pharmacologie des systèmes ortho et parasympathique

Pharmacologie des systèmes ortho et parasympathique Pharmacologie des systèmes ortho et parasympathique Dr Bruno Laviolle, MCU PH Service de Pharmacologie Clinique Centre d'investigation Clinique Inserm 0203 CHU de Rennes - Université de Rennes 1 Septembre

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Administration de l adrénaline (épinéphrine) en cas de choc anaphylactique Date de mise en vigueur :

Administration de l adrénaline (épinéphrine) en cas de choc anaphylactique Date de mise en vigueur : ORDONNANCE COLLECTIVE Référence à un protocole : oui non Titre ou numéro : PIQ Administration de l adrénaline (épinéphrine) en cas de choc anaphylactique de mise en vigueur : Janvier 2008 de révision :

Plus en détail

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine

AMINES BIOGENIQUES. Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine AMINES BIOGENIQUES Dopamine/Noradrénaline/Adrénaline (CATECHOLAMINES) Sérotonine/Histamine/Dopamine Effets physiologiques des bioamines via le systeme nerveux autonome Cardiovasculaire: Augmentation du

Plus en détail

Inhibiteurs de l enzyme de conversion de l angiotensine (IECA)

Inhibiteurs de l enzyme de conversion de l angiotensine (IECA) Médicaments Inhibiteurs de l enzyme de conversion de l angiotensine (IECA) Dénominations communes Bénazépril, captopril, cilazapril, énalapril, fosinopril, lisinopril, perindopril, quinapril, ramipril,

Plus en détail

MENTIONS LEGALES COMPLETES

MENTIONS LEGALES COMPLETES MENTIONS LEGALES COMPLETES DENOMINATION DU MEDICAMENT : Jext 150 microgrammes, solution injectable en stylo prérempli. Jext 300 microgrammes, solution injectable en stylo pré-rempli. COMPOSITION QUALITATIVE

Plus en détail

16 Les Anti-hypertenseurs

16 Les Anti-hypertenseurs 16 Les Anti-hypertenseurs 1 L hypertension Elle concerne 10 à 15% de la population française, l HTA est un facteur de risque pour les AVC et l insuffisance cardiaque. Elle est caractérisée par une augmentation

Plus en détail

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE

A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE A G E N C E COMMISSION DE LA TRANSPARENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DES PRODUITS DE SANTE AVIS DE LA COMMISSION 7 février 2001 Examen du dossier de la spécialité inscrite par arrêté du 14 mai 1998

Plus en détail

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate

VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate VASOCEDINE PSEUDOEPHEDRINE 60 mg, comprimés pelliculés pseudoéphédrine chlorhydrate Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez avoir besoin

Plus en détail

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique

S o m m a i r e 1. Sémiologie 2. Thérapeutique Sommaire 1. Sémiologie... 1 Auscultation cardiaque... 1 Foyers d auscultation cardiaque... 1 Bruits du cœur... 1 Souffles fonctionnels... 2 Souffles organiques... 2 Souffle cardiaque chez l enfant... 3

Plus en détail

Physiologie Cardio Vx

Physiologie Cardio Vx Physiologie Cardio Vx Anatomie du Coeur 3 Circulation pulmonaire Circulation systémique 5 ELECTROPHYSIOLOGIE CARDIAQUE Auteur : Dr.M.K.Bourahli Faculté de Médecine Constantine Université Mentouri 3 Service

Plus en détail

INSUFFISANCE CARDIAQUE. École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66

INSUFFISANCE CARDIAQUE. École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 INSUFFISANCE CARDIAQUE École de sages-femmes L2 Dr Etienne SAVIN CHU Lariboisière 01 43 89 14 66 I. DÉFINITION L'insuffisance cardiaque (IC) est l incapacité du coeur à assurer, dans les conditions normales,

Plus en détail

Cardiopathies ischémiques

Cardiopathies ischémiques AU PROGRAMME Cardiopathies ischémiques Processus obstructif Notions essentielles 1. Définition Les cardiopathies sont des malformations du cœur : soit acquises, survenant au cours de la vie (cardiopathies

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme chez la personne âgée

Prise en charge des troubles du rythme chez la personne âgée Prise en charge des troubles du rythme chez la personne âgée Arrhythmias in the elderly S. Dinanian* Modifications physiopathologiques liées au vieillissement L allongement de l espérance de vie est un

Plus en détail

Cardiomyopathie hypertrophique

Cardiomyopathie hypertrophique Titre du document (En-tête) LISTE DES ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Cardiomyopathie hypertrophique Protocole national de diagnostic et de soins pour les maladies rares Août 2011 HAS/Nom

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone -

L'épreuve d'effort. Date de création du document : - Université Médicale Virtuelle Francophone - L'épreuve d'effort Date de création du document : 2008-2009 Table des matières * Introduction... 1 1 Modalités de réalisation... 1 2 Indications...2 3 Contre-indications...3 4 Interprétation... 4 PRÉ-REQUIS

Plus en détail

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège

Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Rythmologie cardiaque : comment explorer puis traiter? Pierre Mélon Service de Cardiologie CHU de Liège Définition Une arythmie est définie comme une anomalie de fréquence, une irrégularité de rythme ou

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Amiodarone Sandoz 200 mg comprimés. Chlorhydrate d amiodarone

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Amiodarone Sandoz 200 mg comprimés. Chlorhydrate d amiodarone NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Amiodarone Sandoz 200 mg comprimés Chlorhydrate d amiodarone Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. - Gardez cette notice. Vous pourriez

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV

CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE VAUDOIS Centre de la Résonance Magnétique Cardiaque (CRMC) du CHUV Directeur: Pr. J. Schwitter Protocole Titre : RMC de stress pharmacologique Définition Examen fonctionnel

Plus en détail

Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger

Traitement antiglaucomateux. grossesse. O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri. C.H.U. Béni-Messous, Alger Traitement antiglaucomateux et grossesse O. Ouhadj, N. Chouchaoui, M.T. Nouri C.H.U. Béni-Messous, Alger Introduction Pendant la grossesse : tt médicament administré par voie générale ou topique effet

Plus en détail

ANNEXE l RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE l RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE l RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. DÉNOMINATION DU MÉDICAMENT ATARAX 100 mg, comprimé pelliculé sécable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNÉES CLINIQUES

Plus en détail

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation

Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Les catécholamines Principales propriétés Exemples concrets d utilisation Dr Christophe Faisy, Dr Brice Lortat-Jacob (Paris) Dr Christophe Lenclud (Mantes-La-Jolie) Dr Vincent Hubert (Amiens) Plan 1. Introduction

Plus en détail

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE

DÉFINITION, DIAGNOSTIC ET MÉTHODES DE MESURE PRISE EN CHARGE SYSTÉMATISÉE DES PERSONNES ATTEINTES D HYPERTENSION ARTÉRIELLE SOCIÉTÉ QUÉBÉCOISE D HYPERTENSION ARTÉRIELLE 15 DÉFINITION, ET MÉTHODES DE MESURE DÉFINITION - Quand parle-t-on d hypertension

Plus en détail

BISOPROLOL TEVA 5 mg COMPRIMES PELLICULES hémifumarate de bisoprolol

BISOPROLOL TEVA 5 mg COMPRIMES PELLICULES hémifumarate de bisoprolol NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR BISOPROLOL TEVA 5 mg COMPRIMES PELLICULES hémifumarate de bisoprolol Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice. Vous

Plus en détail

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE

SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE SERINGUE AUTO-POUSSEUSE DE DOPAMINE Muret Elise Ranson Charlotte Lambinet Denis Jung Emmanuelle Gangloff Sébastien DEFINITIONS LA SERINGUE AUTO-POUSSEUSE est un appareil électrique permettant d administrer

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 SEGLOR 5 mg, gélule B/30 (CIP: 321 899-8) SEGLOR LYOC 5 mg, lyophilisat oral B/30 (CIP: 334 062-4) Laboratoire UCB PHARMA dihydroergotamine (mésilate de)

Plus en détail

MODE OPERATOIRE. Modalités d'administration des médicaments injectables du chariot d'urgence

MODE OPERATOIRE. Modalités d'administration des médicaments injectables du chariot d'urgence MODE OPERATOIRE des médicaments injectables du chariot d'urgence OBJET ET DOMAINE D APPLICATION Ce document décrit les modalités de préparation, de d administration des médicaments injectables stockés

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ADRENALINE (TARTRATE) STEROP 1 mg/1ml Solution injectable Adrénaline (Levorenine, Epinéphrine)

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. ADRENALINE (TARTRATE) STEROP 1 mg/1ml Solution injectable Adrénaline (Levorenine, Epinéphrine) NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR ADRENALINE (TARTRATE) STEROP 1 mg/1ml Solution injectable Adrénaline (Levorenine, Epinéphrine) Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant d administrer

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 DESERNIL 1,65 mg, comprimé B/20 (CIP: 302 982-0) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Méthysergide (maléate de) Code ATC : N02CA04 (alcaloïde de

Plus en détail

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS TRAITEMENT DE LA MIGRAINE I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES PARACETAMOL PEU OU PAS EFFICACE ASSOCIATIONS ASPIRINE-METOCLOPRAMIDE (CEPHALGAN MIGPRIV ) -ANTINFLAMMATOIRES -TRIPTANS BIPROFENID 1

Plus en détail

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales.

HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. HYPERTENSION ARTERIELLE ET GROSSESSE MC AUMONT POINTS IMPORTANTS. 1) L HTA représente la première cause de morbidité et de mortalité périnatales. 2) Physiologiquement, la pression artérielle baisse au

Plus en détail

Sotalol Sandoz 80 mg comprimés Sotaloli hydrochloridum

Sotalol Sandoz 80 mg comprimés Sotaloli hydrochloridum Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant de prendre / utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire Si vous avez d autres questions, si vous

Plus en détail

OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES. Extrait de la liste des médicaments de la PIC. Édition juin 2015

OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES. Extrait de la liste des médicaments de la PIC. Édition juin 2015 OPIACES & DOSES EQUIANALGESIQUES Extrait de la liste des médicaments de la PIC Édition juin 2015 3. Opiacés Particularités Dose orale equival. à 10 mg de morphine 1 buprénorphine codéine fentanyl Agoniste/antagoniste

Plus en détail

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle

La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle UEMPSfO - Physiologie Chapitre 4 : La pompe cardiaque, le débit cardiaque et son contrôle Professeur Christophe RIBUOT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

MENTIONS LEGALES FORMOAIR

MENTIONS LEGALES FORMOAIR MENTIONS LEGALES FORMOAIR DENOMINATION : FORMOAIR 12 microgrammes/dose, solution pour inhalation en flacon pressurisé. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE : - fumarate de formotérol dihydraté 12 microgrammes

Plus en détail

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA Annexe II Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA 5 Conclusions scientifiques Résumé général de l évaluation scientifique des médicaments

Plus en détail

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Dénomination du médicament Encadré ANNEXE IIIB NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NALADOR 500 microgrammes, lyophilisat pour usage parentéral Sulprostone Veuillez lire attentivement l'intégralité de

Plus en détail

FEMMES & HYPERTENSIONS. Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012

FEMMES & HYPERTENSIONS. Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012 FEMMES & HYPERTENSIONS Dr Stéphane LANGLADE Restaurant L ESCAPADE 2 OCTOBRE 2012 HTA de la femme Prévalence Niveau de risque et niveau d intervention Choix des thérapeutiques Effets tératogènes Cas de

Plus en détail

2. Quelles sont les informations à connaitre avant d utiliser XILONIBSA 2%?

2. Quelles sont les informations à connaitre avant d utiliser XILONIBSA 2%? 1. Qu est-ce que XILONIBSA 2% et dans quel cas est-il utilisé? XILONIBSA 2% est un anesthésique local (agent qui réduit ou élimine la sensation dans une région particulière) qui appartient au sous-groupe

Plus en détail

Atenolol Sandoz 25 mg comprimés

Atenolol Sandoz 25 mg comprimés Notice 1/6 Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d utiliser ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez avoir besoin de la relire. Si vous avez d autres questions, demandez

Plus en détail

Quelle pharmacopée antalgique en 2013 aux urgences pédiatriques. Yves Meymat, SAR 3 anesthésie pédiatrique, CHU de Bordeaux

Quelle pharmacopée antalgique en 2013 aux urgences pédiatriques. Yves Meymat, SAR 3 anesthésie pédiatrique, CHU de Bordeaux Quelle pharmacopée antalgique en 2013 aux urgences pédiatriques Yves Meymat, SAR 3 anesthésie pédiatrique, CHU de Bordeaux Pas de conflit d intérêt à déclarer Des principes : 1. Evaluation objective rapide

Plus en détail

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème?

Cas clinique n 1. Y-a-t-il plusieurs diagnostics possibles? Son HTA a t elle favorisé ce problème? Cas clinique n 1 Michel que vous suivez de longue date a l impression depuis quelques jours, d entendre des battements irréguliers le soir en se couchant ; il va parfaitement bien par ailleurs et rapporte

Plus en détail

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012

ACTUALITES THERAPEUTIQUES. Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 ACTUALITES THERAPEUTIQUES Dr Sophie PITTION (CHU Nancy) Metz, le 2 Juin 2012 Traitement de fond Objectifs: Réduire le nombre de poussées Arrêter ou freiner la progression du handicap Les traitements disponibles

Plus en détail

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris

ALTITUDE. Conseils à nos Cardiaques. Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris ALTITUDE Conseils à nos Cardiaques Dr. J.C. VERDIER Institut Cœur effort santé Paris Préparation indispensable Consultation médicale à distance Emporter son dossier médical Connaître son traitement (DCI)

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Atenolol/Chlortalidone Teva 50/12,5 mg comprimés enrobés Atenolol/Chlortalidone Teva 100/25 mg comprimés enrobés Aténolol et chlortalidone Veuillez lire attentivement

Plus en détail

La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE

La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE La pharmacocinétique Et chez l obèse? Sophie BLONDELLE Symposium du 11 octobre 2014 Plan I. Introduction L obésité II. III. IV. Notions de pharmacocinétique Modifications pharmacocinétiques Quelques exemples

Plus en détail

ANNEXE 1 RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT. Chlorhydrate d amiodarone... 50 mg. Pour 1 ml de solution injectable

ANNEXE 1 RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT. Chlorhydrate d amiodarone... 50 mg. Pour 1 ml de solution injectable RCP (résumé des caractéristiques produit) Approuvé par les Autorités de Santé de : France Date d approbation : 22.11.2013 Procédure d autorisation : Nationale ANNEXE 1 RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

Plus en détail

Solution Pr VENTOLIN pour respirateur

Solution Pr VENTOLIN pour respirateur MONOGRAPHIE DE PRODUIT Solution Pr VENTOLIN pour respirateur solution de sulfate de salbutamol 5 mg/ml Pr VENTOLIN NEBULES P.F. solution de sulfate de salbutamol ampoules de 2,5 mg/2,5 ml et de 5 mg/2,5

Plus en détail

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1 1. DÉNOMINATION DU MEDICAMENT Onbrez Breezhaler 150 microgrammes, poudre pour inhalation en gélules 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Chaque gélule

Plus en détail

PHARMACOLOGIE DU SUJET AGÉ. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF

PHARMACOLOGIE DU SUJET AGÉ. Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF PHARMACOLOGIE DU SUJET AGÉ Pharmacologie Clinique Sophie LIABEUF Epidémiologie q Répartition de la population par tranche d âge en France 2050 2010 Epidémiologie q Espérance de vie à la naissance en France

Plus en détail

La rotation des opioïdes

La rotation des opioïdes La rotation des opioïdes Prof. Omar BOUDEHANE - UNITE D EVALUATION ET DE TRAITEMENT DE LA DOULEUR - Faculté de médecine & CHU Constantine Université «3» de Constantine 9 ème Congrés de la SAETD Université

Plus en détail

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? TEMPS Douleur paroxystique? INTENSITE LOCALISATION TYPE Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Topographie de la ou des

Plus en détail

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne.

Annuaire des consultations spécialisées de médecine d altitude : http://www.ffme.fr/uploads/medical/documents/liste-cs-medecine-montagne. Pathologies chroniques et séjour en altitude : Recommandations pour le médecin généraliste D après la thèse du Dr Gilles de Taffin Les recommandations d usage à rappeler : Éviter l arrivée directe à des

Plus en détail

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues

Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde. Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Prise en charge des troubles du rythme en phase aiguë d infarctus du myocarde Z. Zerrouk Service de cardiologie CH-Martigues Points essentiels phase aiguë d IDM : deux priorités (1) éviter la mort subite

Plus en détail

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit

Annexe III. Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Annexe III Modifications apportees aux rubriques concernees de l information produit Remarque : Ces modifications des rubriques concernées du Résumé des caractéristiques du produit et de la notice sont

Plus en détail

LA DÉPRESCRIPTION : EST-CE BIEN REALISTE EN MEDECINE DE VILLE?

LA DÉPRESCRIPTION : EST-CE BIEN REALISTE EN MEDECINE DE VILLE? LA DÉPRESCRIPTION : EST-CE BIEN REALISTE EN MEDECINE DE VILLE? Dr Emilie BOISDIN, Pr Jean DOUCET Médecine Interne Gériatrie Thérapeutique Hôpital St Julien - CHU de Rouen DÉPRESCRIPTION: ENQUÊTE PROSPECTIVE

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION. 10 octobre 2001 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 10 octobre 2001 VIRAFERONPEG 50 µg 80 µg 100 µg 120 µg 150 µg, poudre et solvant pour solution injectable B/1 B/4 Laboratoires SCHERING PLOUGH Peginterféron

Plus en détail

Comment je gère un patient sous traitement cardio-vasculaire en périopératoire?

Comment je gère un patient sous traitement cardio-vasculaire en périopératoire? Comment je gère un patient sous traitement cardio-vasculaire en périopératoire? Emmanuel Samain Service d Anesthésie-Réanimation Chirurgicale CHU de Besançon 3 bd Fleming 25030 Besançon cedex email : e1samain@chu-besancon.fr

Plus en détail

Item 236 : Fibrillation atriale

Item 236 : Fibrillation atriale Item 236 : Fibrillation atriale Collège des Enseignants de Cardiologie et Maladies Vasculaires Date de création du document 2011-2012 Table des matières ENC :...3 SPECIFIQUE :...3 I Définition...3 II Physiopathologie

Plus en détail

Fentanyl dans tous ses états. A. Muller

Fentanyl dans tous ses états. A. Muller Fentanyl dans tous ses états A. Muller Echelle thérapeutique de l O.M.S pour le traitement des douleurs par excès de nociception, 1986 FENTANYL Antalgiques non opioïdes pour douleurs faibles coantalgiques

Plus en détail

Fibrillation auriculaire*

Fibrillation auriculaire* ACTES ET PRESTATIONS AFFECTION DE LONGUE DURÉE Fibrillation auriculaire* * Rédaction conforme au décret n 2011-77 du 19 janvier 2011. La fibrillation auriculaire est aujourd hui désignée par le terme «fibrillation

Plus en détail

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit!

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Les triptans quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Les triptans, des agonistes sélectifs

Plus en détail

Séminaire des Urgences IRIS, 16 Avril 2002. Prise en charge des Troubles du Rythme aux Urgences SEMINAIRES IRIS

Séminaire des Urgences IRIS, 16 Avril 2002. Prise en charge des Troubles du Rythme aux Urgences SEMINAIRES IRIS Séminaire des Urgences IRIS, 16 Avril 2002 Prise en charge des Troubles du Rythme aux Urgences Lusadusu Daniel MD Mols Pierre MD PhD SUS CHU Saint Pierre, ULB Avertissement: cette présentation n est pas

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans)

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Recommandations pour la pratique clinique Septembre 2004 (ANAES) CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Définition

Plus en détail

Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien

Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien Société vaudoise de pharmacie, février 2008 Efficacité et risques des médicaments : le rôle du pharmacien Olivier Bugnon, Professeur adjoint en Pharmacie communautaire, Ecole de Pharmacie Genève-Lausanne;

Plus en détail

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette?

Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Le Tabac, Mon Cœur et la e-cigarette? Pr Alain FURBER Chef de Service de Cardiologie CHU Angers Président régional de la Fédération Française de Cardiologie Les Facteurs de risque essentiels des Maladies

Plus en détail

CHARIOT D URGENCE POURQUOI?

CHARIOT D URGENCE POURQUOI? CHARIOT D URGENCE POURQUOI? Harmoniser en quantité et qualité les chariots d'urgence vitale et les procédures. Optimiser la prise en charge de l'urgence vitale sur l'ensemble des secteurs du CHRU, porter

Plus en détail

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG JNMG 2011 - AC Benoteau 1 Conflits d intérêts Anne-Claire Benoteau Membre du CA de la SFDRMG Cédric Bonifacj Néant JNMG 2011 - AC Benoteau 2 Les

Plus en détail