La migraine ANEPF ANEPF ANEPF. Chapitre 5. ANEPF Migraine 23/10/02 15:47 Page 1 NEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF AN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La migraine ANEPF ANEPF ANEPF. Chapitre 5. ANEPF Migraine 23/10/02 15:47 Page 1 NEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF ANEPF AN"

Transcription

1 Migraine 23/10/02 15:47 Page 1 Chapitre 5 N N F La migraine 1 AN PF PF

2 Migraine 23/10/02 15:47 Page 2 Chapitre 5 : La migraine Deuxième Partie AN ANE F La migraine est une affection très fréquente, souvent sous estimé qui touche 5% des enfants, 15 à 20% des hommes et surtout 25 à 30% des femmes. La prise en charge est souvent insuffisante de même que l'accompagnement, le patient après plusieurs échecs thérapeutiques se tourne dans la majorité des cas vers l'automédication. De ce fait, le rôle du pharmacien est primordial : écoute, dépistage, orientation vers le corps médical, respect des règles d'usage, des posologies, prévention des nombreuses interactions des médicaments utilisés (prescrit et non prescrit). A. RAPPEL 1. DÉFINITION La migraine est une affection caractérisée par des céphalées pulsatiles variable dans leurs intensités, leurs fréquences et leurs durées. Les céphalées sont en général unilatérale et souvent associées à des nausées et vomissements, voire dans certains cas à des troubles neurologiques ou de l'humeur. Ces signes peuvent variés selon les crises et selon les patients. La migraine est une céphalée vasculaire artérielle, qui revêt 2 grandes formes : - Migraine commune : fréquente, annoncée par des prodromes (faim, troubles digestifs, troubles de l'humeur) - Migraine accompagnée : céphalée plus brève, précédé et accompagnée de troubles neurologiques (auras), qui signent un dysfonctionnement neurologique localisé, transitoire. 2. PHYSIOPATHOLOGIE Pendant la phase prodromique, on a une vasoconstriction intracrânienne (territoire de la carotide interne) qui provoque une anoxie transitoire. Pendant la phase algique, on a une vasodilatation intracrânienne (territoire de la carotide externe). Au niveau des neurotransmetteurs, plusieurs hypothèses coexistent, notamment l'hypothèse sérotoninergique qui répond en partie aux modifications vasomotrices : libération de sérotonine plaquettaire (vasoconstriction) puis dégradation de la sérotonine (vasodilatation). Mais d'autres neurotransmetteurs semble également être impliqués : histamine, catécholamine, enképhaline, substance P, prostaglandines. 3. FACTEURS FAVORISANTS - Psychologiques : émotion, stress, contrariétés, fatigue. - Hormonale : surtout chez les femmes, car recrudescence des crises pendant les règles (migraine cataméniale) et dès la puberté (ou elles apparaissent pour la première fois). Ces crises disparaissent en général pendant la grossesse, et augmentent (ou apparaissent) sous contraceptif oral. - Alimentaire : alcool, chocolat, produits laitiers - Médicamenteux - Autres : bruit, lumière 4. STRATÉGIE THÉRAPEUTIQUE Elle est fonction de la fréquence des crises : - moins de 2 crises/ mois : traitement de la crise, traitement symptomatique. - Plus de 2 crises/ mois, caractère invalidant : traitement de fond + traitement de la crise Avant la mise en place de tous traitement, le prescripteur doit apprécier les caractéristiques des crises (durée, fréquence, aura, signes 2 PF A AN

3 Migraine 23/10/02 15:47 Page 3 PF N digestifs) le retentissement sur le patient (social, professionnel). Le prescripteur prendra aussi compte de l'existence des facteurs déclanchant les crises. Le pharmacien doit expliquer l'action, l'utilisation et les limites des médicaments de fond ou de la crise. B. TRAITEMENT DE LA CRISE 1. RECOMMANDATIONS - Quel que soit la crise, des mesures générales simples sont préconisées. Leurs effets sont faibles et transitoires (soulagement), mais elles permettent d'atténuer les signes en attendant que le traitement de la crise fasse effet : A l'abri de la lumière, du bruit, repos. - Certains médicaments doivent être pris uniquement pendant la crise (utilisation au long cours dangereuse) et à la dose minimale efficace. - En cas de trouble digestif associé, si l'utilisation de la voie orale est possible, on préférera les formes galéniques d'absorption rapide, voire l'association à un antiémétique. - Si la voie digestive est impossible, on utilisera la voie nasale, rectale ou injectable. - La prise des vasoconstricteurs doit se faire après l'aura migraineuse. - Prendre garde à l'utilisation répétée et non justifiée des traitements de la crise, car quel que soit le médicament, il peut conduire à des accoutumances, des céphalées de sevrage, voire des céphalées autoentretenues. - Les médicaments de la crise se prennent le plus tôt possible car la migraine ralentit le transit digestif et l'absorption des médicaments. 2. LES MÉDICAMENTS Le Paracétamol et les salicylés : ce sont les traitements de 1 ère intention, les autres antalgiques (opiacés notamment) ne bénéficient pas d'un rapport bénéfice/risque favorable dans cette indication. Il faudra faire attention aux posologies et aux effets indésirables. Ces traitements sont aussi utilisables chez l'enfant. Salicylés associés : aspirine+ métoclopramide CEPHALGAN, MIGPRIV, surtout indiqués en cas de troubles digestifs associés. a. Ergotamine GYNERGENE caféine, MIGWELL (caféine, cyclizine) La caféine augmente la résorption de l'ergotamine ; L'ergotamine est dosé à 1mg dans GYNERGE- NE comprimé et à 2mg dans GYNERGENE suppositoire et MIGWELL. La posologie usuelle est de 2mg suivi si nécessaire d'une deuxième prise de 2mg 30 minutes plus tard. Ne pas dépasser 5mg/j et 10mg/ semaine car risque d'ergotisme. Effets indésirables : nausées, vomissement, somnolence ou excitation, et plus rarement accoutumance et ergotisme. Contre indication : chez l'enfant avant 10 ans, grossesse, allaitement, hypertension artérielle. Interactions : Absolue avec les macrolides (sauf spyramycine) et les triptans, déconseillé avec bromocriptine et méthylergométrine ; A utiliser avec précaution avec les βbloquants. b. Dihydroergotamine DIERGO SPRAY, DIHYDROERGOTAMINE SANDOZ Efficacité inférieure à l'ergotamine (ne pas les associés). 3 F ANE AN

4 Migraine 23/10/02 15:47 Page 4 PF N Posologie : pour le spray, 1 pulvérisation (0,5mg/dose) renouvelable 15 minutes plus tard si nécessaire sans dépasser 2mg/j et 8mg/semaine ; Pour la forme injectable, elle est dosé à 1mg, la posologie est de 1 ampoule renouvelable 30 à 60 minutes plus tard. Les formes orales contenant de la dihydroergo- tamine sont utilisées dans le traitement de fond de la crise migraineuse. Effets indésirables : nausées, vomissement (surtout à jeun), ergotisme Interactions : absolue avec les macrolides (sauf spyramycine), les triptans, déconseillé avec bromocriptine et méthylergométrine. A utiliser avec précaution avec les βbloquants. c. Agonistes sélectif de la sérotonine : les TRIPTANS Les molécules : DCI Spécialités et formes Posologie usuelle Posologie maximale pharmaceutique eletriptan RELPAX cp 20 et 40mg 1 cp renouvelable 2 heure après 80mg/ jour naratriptan NARAMIG cp à 2,5mg 1 cp renouvelable 4 heure après 5mg/ jour sumatriptan IMIGRANE cp à 50mg 1 cp renouvelable 2 heure après. 300mg/jour IMIGRANE sol nasale à 10 et 20mg pas plus de 2 pulvérisations dans 1 narine, et respecter 2 heures 40mg/ jour entre chaque prise IMIGRANE ampoule injectable à 6mg 1 à 2 ampoules par crise, respecter 12 mg/jour 1 heure entre 2 injections zolmitriptan ZOMIG et ZOMIGORO cp 2,5mg 1 cp renouvelable 4 heure après 5mg/ jour Les formes injectables sont utilisées pour les crises sévères, la spécialité IMIJECT (sumatriptan) est un médicament d'exception utilisé dans les algies vasculaires de la face. Effets indésirables : chaleur, vertiges, somnolence, douleur, sensation d'oppression, troubles digestifs, troubles cardiovasculaires. Contre indication : antécédent d'hta, d'angor, d'idm, et d'avc, grossesse et allaitement. Interactions : absolue avec les dérivés de l'ergot de seigle, IMAO et déconseillé avec les antidépresseurs serotoninergique purs. C. TRAITEMENT DE FOND 1. RECOMMANDATIONS - Ces traitements sont réservés aux patients dont les crises sont fréquentes, invalidantes, et/ou mal contrôlées par les traitements de la crise. - Le choix repose sur plusieurs critères, notamment le terrain médicamenteux du patient, les effets indésirables. - Le traitement de fond a pour objectif de diminuer le nombre de crise, celui-ci étant instauré de façon progressive et évalué sur une période suffisamment longue (2 à 3 mois). 4 F ANE AN

5 Migraine 23/10/02 15:47 Page 5 PF N - Attention à l'observance du traitement, et au risque d'interaction en cas d'emploi abusif des traitements de la crise. 2. LES βbloquants Propranolol : AVLOCARDYL, HEMIPRALON (40 à 120mg/j) Metoprolol : LOPRESSOR LP (200mg) et SELOKEN LP (100 et 200mg) Action : Bloquage des récepteurs β2 vasculaires (pas d'action sympathomimétique intrinséque) Effets indésirables : surtout asthénie, trouble du sommeil, dépression Contre indication et interaction : celles des βbloquants 3. DÉRIVES DE L'ERGOT DE SEIGLE a. Méthylsergide DESERNYL Action : dérivé de l'ergot ayant une puissante action antiserotoninergique, très efficace mais beaucoup de précautions et d'effets indésirables qui limitent son utilisation. Prise : au cours du repas du soir, traitement maximum de 6 mois avec 1 mois entre 2 cures Effets indésirables : fibrose pulmonaire, rétro péritonéale, risque d'endocardite et surtout ergotisme. En début de traitement, asthénie, nausées, vomissements, vertiges, troubles du sommeil Contre indication : HTA, artériopathie, grossesse, ulcère, insuffisance hépatique ou rénale. Interaction : Absolue avec macrolides (sauf spyramycine), triptans ; déconseillé avec les autres dérives de l'ergot, la bromocriptine, les βbloquants b. dihydroergotamine DHE SANDOZ, SEGLOR, IKARAN, TAMIK Prise : au cours du repas, 6 à 10mg/ jour en 2 ou 3 prises Action : effet vasoconstricteur du territoire de la carotide externe (comme l'ergotamine mais de façon moins puissante). Utilisation possible chez l'enfant à des posologies adaptées NB : Aussi indiqué dans la prévention des hypotensions orthostatiques Effets indésirables : en général bien toléré, nausées (si prise à jeun), très rares cas d'ergotisme (en association avec des macrolides) Précaution avec les sujets hypertendus, grossesse, allaitement, les insuffisants coronaires, hépatiques, rénaux. Interaction : celles des dérivés de l'ergot 4. LES ANTISEROTONINERGIQUES Ici, différentes classes de médicaments sont représentées, elles ont en commun leurs effets antagoniste sérotoninergique, mais aussi certains effets indésirables (prise de poids, sédation) a. Pizotiféne SANMIGRAN Action : dérivé proche des antidépresseurs tricycliques, aussi pourvu d'effet anticalcique, antihistaminique, anticholinergique Prise : posologie progressive de 1 cp le soir (3 jours), puis jusqu'à 6 cp/j maximum. Contre indication : glaucome à angle fermé, adénome prostatique. b. Oxétorone NOCERTONE Action : profil pharmacologique multiple, antalgique, antiémétique, antihistaminique et 5 F ANE AN

6 Migraine 23/10/02 15:47 Page 6 PF N neuroleptique mineur. Prise : le soir de préférence, en 1 à 2 prise/j, maximum 3cp/ jour. Effet indésirable : surtout somnolence, d'où prise le soir. Interaction : alcool, autres dépresseurs du SNC c. Indoramine VIDORA Action : profil particulier, antihistaminique H1, antagoniste de la prostaglandine F2, βbloquant post synaptique, antidopaminergique. Indication : Migraine ophtalmique, et les migraines communes ; Effet indésirable : somnolence, congestion nasale, bouche séche, hypotention. Interaction : IMAO non séléctif (absolue), antihypertenseur (risque d'hypotension majorée) d. flumarizine SIBELIUM C'est un inhibiteur calcique ayant l'amm pour le traitement de fond des crises de migraines. Aussi des propriétés antivertigineux. Utilisé quand les autres thérapeutiques ont échouées. 5. AUTRES TRAITEMENTS DE FOND - Les antidépresseurs imipraminiques ont un effet antalgiqueretardée (après 5 à 10 jours de traitement) à une posologie inférieure à la posologie antidépressive : amitriptyline, clomipramine, imipramine - Cyproheptadine PERIACTINE : donne de bon résultat dans le traitement de fonr chez l'enfant. - AINS classiques : action antiagrégant plaquettaire, antalgique, inhibiteur des prostaglandines (molécules vasomotrices) ; Mais leurs effets indésirables au long cours limitent leurs utilisations pour le traitement de fond. 6 F ANE AN

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond

LES ANTIMIGRAINEUX. Médicaments de la crise et médicaments de fond LES ANTIMIGRAINEUX Migraine : maladie qui peut être handicapante selon fréquence, durée, intensité des crises, signes d accompagnement (digestifs), retentissement sur la vie quotidienne, professionnelle,

Plus en détail

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX Groupe de travail du RRDBN Y.Perier, A.S.Sergent, E.Touchard, V.Lepelletier, S.Sladek FMC 2009 1 PLAN Migraine sans aura Epidémiologie Critères

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans?

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans? Migraine : traitement de la crise Comment utiliser les triptans? 6 ème congrès national de lutte contre la douleur 19-20 Mars Alger Alain Serrie Service de Médecine de la douleur, médecine palliative et

Plus en détail

Traitement actuel de la migraine

Traitement actuel de la migraine Traitement actuel de la migraine Pr M. AIT- KACI - AHMED Chef du Service de Neurologie E.H.S Ali Aït Idir (Alger) Alger, 04 Juin 2009 Importance du sujet 1. Sur le plan médical - 12 à 15 % de la population

Plus en détail

La migraine : une maladie qui se traite

La migraine : une maladie qui se traite La migraine : une maladie qui se traite L évolution natuelle de la migraine Maladie fluctuante+++ Modification des symptômes avec l âge ++ : Moins de crises sévères Caractère pulsatile moins fréquent Plus

Plus en détail

une maladie handicapante

une maladie handicapante Qualité de vie une maladie handicapante Altération de la qualité de vie Pendant la crise et en inter-crise+++ A prendre en compte pour l instauration du traitement de fond Evaluer le handicap du migraineux

Plus en détail

Recommandation Pour La Pratique Clinique

Recommandation Pour La Pratique Clinique Recommandation Pour La Pratique Clinique Prise en charge diagnostique et thérapeutique de la migraine chez l adulte ( et chez l enfant) : aspects cliniques (et économiques) Octobre 2002 1 La migraine de

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 GYNERGENE CAFEINE, comprimés B/20 (CIP : 304 678-7) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Ergotamine (tartrate de) Caféine anhydre Code ATC : N02CA52

Plus en détail

TRAITEMENTS. Caen 2015 DU douleur

TRAITEMENTS. Caen 2015 DU douleur TRAITEMENTS Prise en charge Expliquer, rassurer: Maladie non dangereuse Parfois très gênante, parfois handicapante Cause de la migraine : héréditaire, familiale Rôle des facteurs déclenchants Ce n est

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 DESERNIL 1,65 mg, comprimé B/20 (CIP: 302 982-0) Laboratoire CENTRE SPECIALITES PHARMACEUTIQUES Méthysergide (maléate de) Code ATC : N02CA04 (alcaloïde de

Plus en détail

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE

DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE DU BON USAGE DES TRIPTANS DANS LA MIGRAINE SEPTEMBRE 2009 A. AUTRET, TOURS au moins 5 crises : de MIGRAINE SANS AURA 4 72 heures, 2 des caractères : 1 signe d accompagnement : modérée ou sévère, pulsatile,

Plus en détail

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD

Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD 21 ème Forum de Rangueil Jeudi 15 octobre 2009 Médicaments de la Migraine Pr G.GERAUD L étude des comportements thérapeutiques des patients migraineux montre une surconsommation d antalgiques non-spécifiques,

Plus en détail

MIGRAINE - TRAITEMENT

MIGRAINE - TRAITEMENT MIGRAINE - TRAITEMENT Restauration d une bonne qualité de vie Adapté à chaque patient Reposant sur trois axes : éviction des facteurs déclenchants traitement de crise traitement prophylactique ANAES 2002

Plus en détail

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS

I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES -ANTINFLAMMATOIRES BIPROFENID -TRIPTANS TRAITEMENT DE LA MIGRAINE I.TRAITEMENT DE CRISE -ANTALGIQUES SIMPLES PARACETAMOL PEU OU PAS EFFICACE ASSOCIATIONS ASPIRINE-METOCLOPRAMIDE (CEPHALGAN MIGPRIV ) -ANTINFLAMMATOIRES -TRIPTANS BIPROFENID 1

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016 Migraine : traitement de la crise SAETD Alger 20 octobre 2016 Recommandations ANAES Traitement médicamenteux Migraine: maladie sous-diagnostiquée 30 à 45% des migraineux n ont jamais consulté, ignorent

Plus en détail

La Codéine? Parlons-en INFORMER

La Codéine? Parlons-en INFORMER La Codéine? Parlons-en INFORMER Qu est-ce que la codéine? La Codéine, ou méthylmorphine, est l'un des alcaloïdes contenus dans le pavot (papaverum somniferum). La codéine est un antalgique puissant (de

Plus en détail

Gestion inrmière du migraineux en crise

Gestion inrmière du migraineux en crise Gestion inrmière du migraineux en crise P. Gilet 18/09/2009 La migraine est mal perçue car elle ne se voit pas, de plus elle est épisodique => on y croit pas (crise courte) Automédication Épidémiologie

Plus en détail

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE La migraine est une pathologie chronique, évoluant par crises : ces crises sont des céphalées unilatérales, pulsatiles, accompagnées de nausées et/ou de vomissements,

Plus en détail

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi

Migraine: Quoi de Neuf? Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine: Quoi de Neuf? 2014 Mouna Ben Djebara, Riadh Gouider Service de Neurologie CHU Razi Migraine Prevalence (%) Prévalence 10 à 15% de la population mondiale USA 26 million adultes migraineux Pic

Plus en détail

La migraine M BOULIN 2014

La migraine M BOULIN 2014 La migraine M BOULIN 2014 Cas clinique Mlle B Q1 Mlle B, 28 ans se dit migraineuse mais ne sait pas trop quoi prendre au moment de ses crises. Que lui dire? Réponse 1 Sans être médecin, vous devez quand

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 23 mai 2012 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 23 mai 2012 SEGLOR 5 mg, gélule B/30 (CIP: 321 899-8) SEGLOR LYOC 5 mg, lyophilisat oral B/30 (CIP: 334 062-4) Laboratoire UCB PHARMA dihydroergotamine (mésilate de)

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. AVIS DE LA COMMISSION 4 janvier 1995

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. AVIS DE LA COMMISSION 4 janvier 1995 - 15 - COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS DE LA COMMISSION 4 janvier 1995 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée de trois ans par arrêté du 1 er septembre 1992 (J.O. du 6 septembre

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 18 avril 2007

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 18 avril 2007 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 18 avril 2007 Examen du dossier de la spécialité inscrite pour une durée limitée conformément au décret du 27 octobre 1999 (JO du 30 octobre 1999) et à l arrêté du 15

Plus en détail

SUMATRIPTAN TEVA. Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux

SUMATRIPTAN TEVA. Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Antimigraineux SUMATRIPTAN TEVA Substances actives : sumatriptan Laboratoire : TÉVA SANTÉ Générique Référent: IMIGRANE comprimé et solution nasale

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Les Migraines et les céphalées. Dr G.Hinzelin Migraines et Céphalées Migraines et Céphalées La migraine représente entre 5 à 18% de la population française selon le sexe et en fonction des études. Est

Plus en détail

La douleur en neurologie

La douleur en neurologie La douleur en neurologie Pr. Hamid Ouhabi Chef de pôle Neurologie-Neurophysiologie Hôpital Cheikh Khalifa, Casablanca 22 Mai 2016 DEFINITION : Définition de l IASP : International Association for Study

Plus en détail

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur

Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Comment évaluer? Douleur aiguë? Douleur chronique? TEMPS Douleur paroxystique? INTENSITE LOCALISATION TYPE Douleur continue? Circonstances d apparition? Cotation de la douleur Topographie de la ou des

Plus en détail

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran La migraine Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran plan Introduction Epidémiologie Physiopathologie Clinique Migraine sans aura (MSA) Migraine avec aura (MA) Autres types de migraine Complications

Plus en détail

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau

Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG. JNMG 2011 - AC Benoteau Dr Anne-Claire Benoteau, SFDRMG Cédric Bonifacj, SFDRMG JNMG 2011 - AC Benoteau 1 Conflits d intérêts Anne-Claire Benoteau Membre du CA de la SFDRMG Cédric Bonifacj Néant JNMG 2011 - AC Benoteau 2 Les

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

Migraine et mal de tête : des "casse-tête"

Migraine et mal de tête : des casse-tête Migraine et mal de tête : des "casse-tête" Tous concernés! De quoi s agit-il? Les migraines ne doivent pas être confondues avec les céphalées de tension, communément appelées les "maux de tête". En effet,

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 22 décembre 2004 VOGALENE 5 mg, suppositoire sécable (Boîte de 10) Laboratoires SCHWARZ PHARMA métopimazine Liste II Date de l AMM initiale chez

Plus en détail

Migraine et Abus de Médicaments

Migraine et Abus de Médicaments Migraine et Abus de Médicaments Approches diagnostiques et thérapeutiques des Céphalées Chroniques Quotidiennes Pr D. DEPLANQUE Département de Pharmacologie médicale EA 1046, Institut de Médecine Prédictive

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT HUMEX ALLERGIE CETIRIZINE 10 mg, comprimé pelliculé sécable 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Pour un comprimé pelliculé sécable

Plus en détail

MONOGRAPHIE DENOMINATION DU MEDICAMENT COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE FORME PHARMACEUTIQUE DONNEES CLINIQUES. Indications thérapeutiques

MONOGRAPHIE DENOMINATION DU MEDICAMENT COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE FORME PHARMACEUTIQUE DONNEES CLINIQUES. Indications thérapeutiques DENOMINATION DU MEDICAMENT MONOGRAPHIE DICODIN L.P. 60 mg, comprimé à libération prolongée COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Tartrate de dihydrocodéine..60 mg Quantité correspondant à dihydrocodéine

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L'UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg comprimés flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament - Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT*

MIGRAINE CHEZ L ADULTE ET CHEZ L ENFANT* !287!_MG899_DOS_lanteri-minet 4/04/13 11:14 Page 287 DOSSIER 287 SOMMAIRE 287 Migraine de l adulte 288 Place des examens complémentaires 289 Comment évaluer le handicap du migraineux? Traitements médicamenteux

Plus en détail

Migraine et algies de la face

Migraine et algies de la face Migraine et algies de la face Objectifs : Diagnostiquer une migraine et une algie de la face. Argumenter l attitude thérapeutique et planifier le suivi du patient. 1. Migraine 1.1 Connaissances requises

Plus en détail

Migraine et algies de la face

Migraine et algies de la face 14 Item 262 Migraine et algies de la face Migraine I. ARGUMENTS DIAGNOSTIQUES D UNE MIGRAINE AVEC OU SANS AURA II. FACTEURS FAVORISANTS ET DÉCLENCHANTS D UNE CRISE DE MIGRAINE III. TRAITEMENT IV. ÉTAT

Plus en détail

Les douleurs neuropathiques

Les douleurs neuropathiques Les douleurs neuropathiques Dr LALLIER Emmanuelle Hôpital Louis Pasteur DOLE 1 Thérapeutiques médicamenteuses (1) : les traitements locaux Cibles d actions : décharges ectopiques et sensibilisation des

Plus en détail

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie

TRAITEMENT DE LA MIGRAINE. programme aux résidents de neurologie TRAITEMENT DE LA MIGRAINE programme aux résidents de neurologie LA MIGRAINE Classification I.H.S. 1.1 Migraine sans aura 1.2 Migraine avec aura 1.2.1 Migraine avec aura typique 1.2.2 Migraine avec aura

Plus en détail

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES LA MIGRAINE SANS AURA ou MIGRAINE COMMUNE Il est recommandé d utiliser les critères diagnostiques établis en 1988 par l International

Plus en détail

LES ANTIDEPRESSEURS. Dépression : trouble thymique (affectif) - Humeur : caractérisée par tristesse profonde ; anxiété ;chagrin

LES ANTIDEPRESSEURS. Dépression : trouble thymique (affectif) - Humeur : caractérisée par tristesse profonde ; anxiété ;chagrin I / Introduction LES ANTIDEPRESSEURS Dépression : trouble thymique (affectif) - Humeur : caractérisée par tristesse profonde ; anxiété ;chagrin - Manifestations psychologiques associées : sentiment d échec

Plus en détail

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit!

Les triptans. quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre. Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Fédération des médecins omnipraticiens du Québec Les triptans quel casse-tête! Kim Messier et Michel Lapierre Vous voulez prescrire des triptans? Lisez ce qui suit! Les triptans, des agonistes sélectifs

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 XYZALL 5 mg, comprimé pelliculé Boîtes de 14 et de 28 Laboratoires UCB PHARMA DCI lévocétirizine Date de l'amm

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004

AVIS DE LA COMMISSION. 28 janvier 2004 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 28 janvier 2004 BIPROFENID 150mg, comprimé sécable Boîte de 4 Boîte de 20 et 100. Laboratoires AVENTIS Kétoprofène Liste II Date

Plus en détail

Expert : Docteur BARBIEUX Animateur : Docteur TSIN

Expert : Docteur BARBIEUX Animateur : Docteur TSIN PEGASE, JANVIER 2001 LA MIGRAINE Expert : Docteur BARBIEUX Mardi 9 janvier 2001 PRE-TEST Chez un patient migraineux, l examen clinique est normal entre les crises Un individu peut souffrir de plusieurs

Plus en détail

Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées

Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées Haiel ALCHAAR Neurologue Évaluation et Traitement de la Douleur et des Céphalées PHYSIOPATHOLOGIE DE LA MIGRAINE 1. Migraine sans aura CASCADE PHYSIOPATHOLOGIQUE DE LA CRISE DE MIGRAINE Facteurs déclenchants

Plus en détail

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009

MIGRAINES. par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 MIGRAINES par le Dr H. Hallak le 02 décembre 2009 1 Epidémiologie (I) Prévalence : 12,4% 16,5 % de femmes 8,3 % d hommes Age : 86 % entre 20 et 50 ans 75 % se savent migraineux, 25 % l ignorent Nombre

Plus en détail

MIGRAINE DE L ENFANT

MIGRAINE DE L ENFANT MIGRAINE DE L ENFANT Pathologie fréquente : 1ère cause de céphalée primaire récurrente de l enfant Pathologie mal connue : Facteurs psychologiques déclenchent les accès migraineux Excès d examens complémentaires

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Flunarizine NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR SIBELIUM 10 mg, comprimé sécable Flunarizine Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ce médicament. Gardez cette notice, vous pourriez

Plus en détail

Dossier d information sur les bêtabloquants

Dossier d information sur les bêtabloquants Dossier d information sur les bêtabloquants Septembre 2014 I. Rappel sur les récepteurs bêta-adrénergiques Il y a actuellement 3 sortes de récepteurs bêta-adrénergiques connus: - Les récepteurs 1 qui sont

Plus en détail

Prise en charge de la migraine

Prise en charge de la migraine 18 HENRY Page 107 Mardi, 13. mai 2008 3:14 15 Ensemble face à la douleur : prévention, traitement et prise en charge United against pain: prevention, treatment and management of pain 2005 Elsevier SAS.

Plus en détail

AGONISTES 5HT1 (TRIPTANS, DERIVES ERGOT DE SEIGLE)

AGONISTES 5HT1 (TRIPTANS, DERIVES ERGOT DE SEIGLE) TABLEAU I SYSTEME TRIGEMINO VASCULAIRE CORTEX DOULEUR THALAMUS GASSER Vasodilatation lors de la crise R. 5HT1B Vm R. 5HT1D NOYAU SPINAL DU TRIJUMEAU Traitement de la crise CGRP NKA SP VASOCONSTRICTION

Plus en détail

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE

LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE LA MIGRAINE, PLUS QU UNE MALADIE Les maux de tête peuvent être divisés en maux de tête primaires et secondaires. Les maux de tête primaires (90%) sont plus répandus que les maux de tête secondaires (10%)

Plus en détail

DIMETANE SANS SUCRE 133 mg / 100 ml sirop ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT. Pholcodine... 133 mg. Pour 100 ml de sirop.

DIMETANE SANS SUCRE 133 mg / 100 ml sirop ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT. Pholcodine... 133 mg. Pour 100 ml de sirop. RCP de DIMETANE SANS SUCRE 133 mg/100 ml sirop Mise à jour : 12 Septembre 2012 1/5 DIMETANE SANS SUCRE 133 mg / 100 ml sirop ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT

Plus en détail

LES MÉDICAMENTS de la MIGRAINE PLAN

LES MÉDICAMENTS de la MIGRAINE PLAN LES MÉDIAMETS de la MIGAIE PLA A LA MIGAIE (rappels) A 1 ISTIQUE A 2 DESIPTI A 3 FMES de la MALADIE A 4 SYMPTÔMES A 5 AUSES A 6 DIAGSTI A 7 ÉVLUTI B TAITEMETS B 1 DES PUSSÉES : * Antalgiques et AIS * Alcaloïdes

Plus en détail

Déturgylone, poudre et solvant pour solution pour pulvérisation nasale prednisolone/oxymétazoline

Déturgylone, poudre et solvant pour solution pour pulvérisation nasale prednisolone/oxymétazoline NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Déturgylone, poudre et solvant pour solution pour pulvérisation nasale prednisolone/oxymétazoline Veuillez lire attentivement l intégralité de cette notice avant d

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

SEROTONINE ET MEDICAMENTS

SEROTONINE ET MEDICAMENTS Chapitre 9 SEROTONINE ET MEDICAMENTS Item 176 : Prescription et surveillance des Psychotropes Item 262 : Migraine et algies de la face La sérotonine et les médicaments interférant avec les systèmes sérotoninergiques

Plus en détail

1 2 3 4 5 6 PLAN INTRODUCTION PARTIE I : Céphalée chronique quotidienne et Abus médicamenteux I/ La céphalée chronique quotidienne (CCQ) : un nouveau concept A. Epidémiologie : une fréquence importante

Plus en détail

chez la personne âgée.

chez la personne âgée. PROMOTION DE L AMÉLIORATION DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES dans le cadre du programme MobiQual Prévenir, évaluer, Prendre en charge La douleur chez la Personne âgée FIche pratique utilisation des opioïdes

Plus en détail

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg

Carnet de suivi Lithium. Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Carnet de suivi Lithium Téralithe cp 250 mg Téralithe LP cp 400 mg Ce carnet est important Si vous le trouvez, merci de le faire parvenir à l adresse ci-dessous Nom Prénom Adresse Téléphone Mobile Date

Plus en détail

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS

26/06/06C:\Documents and Settings\2208\Mes documents\cours de pharmacie\ifsibetabloquants.doc BETA BLOQUANTS BETA BLOQUANTS La classe des Béta-bloquants regroupe des médicaments très utilisés en cardiologie ainsi que dans des pathologies diverses. Pour l infirmier l essentiel des connaissances doit porter sur

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005

AVIS DE LA COMMISSION. 2 février 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 2 février 2005 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 28 TRANXENE 20 mg, gélule Boîte de 50 SANOFI SYNTHELABO FRANCE Clorazépate dipotassique

Plus en détail

Céphalées primaires et migraines. Quelles stratégies de traitements?

Céphalées primaires et migraines. Quelles stratégies de traitements? Céphalées primaires et migraines Quelles stratégies de traitements? Pr Philippe Cornet SFTG 2012 Migraine Votre définition de la crise ou migraine épisodique Classification des migraines (1) Critères de

Plus en détail

p cp Zolpidem tartrate Lactose +

p cp Zolpidem tartrate Lactose + Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Hypnotique ZOLPIDEM ARROW Substances actives : tartrate de zolpidem Laboratoire : ARROW GÉNÉRIQUES Générique Référent: STILNOX COMPOSIT ION p cp Zolpidem

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur M. Bruhat Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XIX publié le 1 er.12.1995 DIX-NEUVIÈMES JOURNÉES

Plus en détail

Traitements médicamenteux de la dépressiond

Traitements médicamenteux de la dépressiond Traitements médicamenteux de la dépressiond Les antidépresseurs Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine Inhibiteurs sélectifs de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline Inhibiteurs

Plus en détail

Docteur Nathalie ATTARD

Docteur Nathalie ATTARD Les Antalgiques Docteur Nathalie ATTARD Antalgiques de niveau 2 Placés entre le paracétamol et les opioïdes forts jugés d efficacité intermédiaire représentés par des médicaments associant du paracétamol

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 21 septembre 2005 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 21 septembre 2005 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans par arrêté du 9 janvier 2000 (JO du 21 janvier 2000) PRIMALAN 10 mg, comprimé sécable

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

Quelle place pour le pramipexole (Sifrol ) dans le syndrome des jambes sans repos?

Quelle place pour le pramipexole (Sifrol ) dans le syndrome des jambes sans repos? BON USAGE DU MÉDICAMENT Quelle place pour le pramipexole (Sifrol ) dans le syndrome des jambes sans repos? Le pramipexole est un agoniste dopaminergique. Déjà autorisé pour le traitement de la maladie

Plus en détail

Lxi migraine de l'adulte et de l'enfant. Savoir. Savoir taire. Les traitements. L'hygiène de vie

Lxi migraine de l'adulte et de l'enfant. Savoir. Savoir taire. Les traitements. L'hygiène de vie r Cahier.de formation Page 1/17 Lxi migraine de l'adulte et de l'enfant 1. Les femmes sont plus touchées que les hommes, en particulier : a. à la puberté ; b. entre 1 8 et SO ans; e. après la ménopause.

Plus en détail

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris

Céphalées de tension. Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalées de tension Hélène Massiou Hôpital Lariboisière, Paris Céphalée de tension : une maladie hétérogène La plus fréquente des céphalées primaires Diagnostic basé sur l interrogatoire Manque de spécificité

Plus en détail

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT HUMEX RHINITE ALLERGIQUE, comprimé pelliculé 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Pour un comprimé Jour : Chlorhydrate de pseudoéphédrine...60

Plus en détail

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE

Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Haute Autorité de santé COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 30 mars 2005 MOVICOL ENFANT, poudre pour solution buvable en sachet-dose de 6,9 g (Boîtes de 20) Laboratoire NORGINE PHARMA macrogol Date de l'amm

Plus en détail

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE:

LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: LES ANTI TUSSIFS RAPPEL DE PHYSIOLO PATHOLOGIE: 1- La toux est un réflexe de défense de l organisme qu il convient généralement de respecter car elle permet d évacuer les sécrétions bronchiques quant le

Plus en détail

BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc

BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc BROMAZEPAM UPC 6 mg CP quadriséc FORME comprimé quadrisécable COMPOSITION par 1 comprimé bromazépam 6 mg Excipients : lactose monohydrate, cellulose microcristalline, talc, magnésium stéarate. INDICATIONS

Plus en détail

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale

céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale définition céphalées Douleur de l extrémité céphalique et faciale Toute céphalée n est pas une migraine+++ interrogatoire Début : brutal? À l effort? Signes d accompagnements : nausées, signes neurologiques+++,oculaires,

Plus en détail

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant?

1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fiche de consultation Migraine de l enfant 1 1. IDENTIFICATION Age : Poids : Qui adresse l enfant? Fratrie : Niveau scolaire (classe) : Situation vis-à-vis du travail scolaire : Bon Moyen En difficulté

Plus en détail

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans)

CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Recommandations pour la pratique clinique Septembre 2004 (ANAES) CÉPHALÉES CHRONIQUES QUOTIDIENNES (CCQ) Diagnostic, rôle de l abus médicamenteux, prise en charge (actualisation programmée : 5 ans) Définition

Plus en détail

Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015

Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015 Les hypnotiques Dr Nicolas MARIE Pharmacien IFSI CHGR 2014-2015 Plan DéfiniCon Les troubles du sommeil Benzodiazépines et apparentés AnChistaminique H1= alimémazine Mélatonine Autres (phytothérapie) RecommandaCons

Plus en détail

Livret Médicaments et Grossesse. Psychiatrie. Version N 4 : novembre 2007

Livret Médicaments et Grossesse. Psychiatrie. Version N 4 : novembre 2007 Livret Médicaments et Grossesse Psychiatrie Version N 4 : novembre 2007 1 AVERTISSEMENT Pour les substances suivies de la mention «en cours d évaluation», l expertise des données relatives à leur utilisation

Plus en détail

1 sur 5 27/05/2011 15:16

1 sur 5 27/05/2011 15:16 1 sur 5 27/05/2011 15:16 Mis à jour : 29/04/2011 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT CODOTUSSYL TOUX SECHE ENFANTS, sirop 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE Pholcodine... 0,085 g Pour 100 ml de sirop.

Plus en détail

Les nouveaux triptans dans la migraine

Les nouveaux triptans dans la migraine Les nouveaux triptans dans la migraine J.M. Senard*, N. Fabre** P O I N T S F O R T S P O I N T S F O R T S Comme le sumatriptan, ce sont des agonistes sérotoninergiques 5HT1B/D ayant une action périphérique

Plus en détail

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique.

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique. MIGRAINES Diagnostic Critères IHS de la migraine SANS AURA : 5 crises 4-72 heures sans traitement 2 caractéristiques suivantes : Unilatérales Pulsatiles Modérées ou sévères Aggravation par activités physiques

Plus en détail

Fiche de transparence

Fiche de transparence Supplément aux Folia Pharmacotherapeutica Centre Belge d Information Pharmacothérapeutique Fiche de transparence Antimigraineux Mai 2012 LES FICHES DE TRANSPARENCE But Les Fiches de transparence ont pour

Plus en détail

RELPAX. hydrobromure d élétriptan

RELPAX. hydrobromure d élétriptan RELPAX hydrobromure d élétriptan * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques * Conclusion * Pharmacocinétique * Toxicologie * Formulation galénique * Essais cliniques *

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2011 2 novembre 2011

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 5 octobre 2011 2 novembre 2011 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 5 octobre 2011 2 novembre 2011 L avis adopté par la Commission de la transparence le 5 octobre 2011 a fait l objet d une audition le 2 novembre 2011 Examen du dossier

Plus en détail

IMPORTANT: VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT

IMPORTANT: VEUILLEZ LIRE ATTENTIVEMENT PARTIE III: RENSEIGNEMENTS POUR LE CONSOMMATEUR Pr SUMATRIPTAN Comprimés de succinate de sumatriptan Le présent dépliant constitue la troisième et dernière partie de la «monographie de produit» publiée

Plus en détail

Traitements de l allergie

Traitements de l allergie Définition Traitements de l allergie Dr Bruno RICHARD Service d Hématologie-Oncologie C.H.U. Nîmes Allergie : Réponse immunitaire d hypersensibilité qui fait suite à l introduction de substances antigéniques

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 2 juin 2010

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE. Avis. 2 juin 2010 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE Avis 2 juin 2010 Examen du dossier des spécialités inscrites pour une durée de 5 ans à compter du 14 juin 2005 (JO du 28 avril 2006) ARTOTEC 50 mg/0,2 mg, comprimé B/30 -

Plus en détail

p cp Lisuride maléate Lactose +

p cp Lisuride maléate Lactose + Publié par Le pharmacien (http://www.lepharmacien.fr) Inhibiteur de la prolactine AROLAC Substances actives : maléate acide de lisuride Laboratoire : DB PHARMA COMPOSIT ION p cp Lisuride maléate 0,2 mg

Plus en détail

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 01 avril 2009

COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS. 01 avril 2009 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE AVIS 01 avril 2009 ABSTRAL 100 microgrammes, comprimé sublingual B/10 Code CIP : 391 042 9 B/30 Code CIP : 391 043 5 ABSTRAL 200 microgrammes, comprimé sublingual B/10 Code

Plus en détail

Points sur les nouveaux médicaments de l addiction à l alcool

Points sur les nouveaux médicaments de l addiction à l alcool Points sur les nouveaux médicaments de l addiction à l alcool 20 eme Journée d Hépatologie et de Transplantation Lyon 9 juin 2015 Claude Augustin-Normand PH/ ELSA Sce Pr Zoulim D où venons nous? Drogues

Plus en détail