LA REEDUCATION PELVI-PERINEALE : TECHNIQUES ET INDICATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA REEDUCATION PELVI-PERINEALE : TECHNIQUES ET INDICATIONS"

Transcription

1 LA REEDUCATION PELVI-PERINEALE : TECHNIQUES ET INDICATIONS M. NOURI, M. NOURI, M. TLIGUI. INTRODUCTION La rééducation pelvi-périnéale peut être définie comme un e n s e m ble de techniques spécifiques non ch i ru rgicales et non pharmacologiques visant à traiter les troubles de la statique pelvienne et les dysfonctionnements des organes pelviens uri n a i res, digestifs ou sexuels. Elle a été intro d u i t e dès 1948 par Arnold Kegel dans le but de restaurer le tonus et la force des muscles périnéaux endommagés par la gross e s s e. Au début des années 80, de nouvelles pro c é d u re s t h é rapeutiques sont ap p a rues, complétant les exe rc i c e s mu s c u l a i res de Kegel (biofe e d b a ck, électro - s t i mu l at i o n, techniques comportementales, techniques complémentaires de vidange vésicale). Plus récemment, le champ des indications de ces techniques rééducatives s est étendu de l incontinence urinaire à la sphère recto-anale ; puis à partir de 1990, au domaine de la sexologie. EVALUATION CLINIQUE Toute rééducation pelvi-périnéale implique un interroga - toire complet. Les antécédents gynéco-obstétricaux doivent ê t re notés avec précision à la re ch e rche de fa c t e u rs de risque d incontinence (19) : déch i ru re périnéale lors d un accouchement, mise au monde d un ou plusieurs enfants de poids élevé (plus de 3750 g), utilisation du fo rc eps lors d un accouchement, présence d une incontinence transitoire du post-partum, l existence d un diabète, d une intoxication éthy l i q u e, ou de tout autre facteur de dénervat i o n mu s c u l a i re. L i n t e rrogat o i re doit préciser les tra i t e m e n t s médicamenteux suivis par la patiente : certains médicaments ont un rôle décl e n chant de l incontinence ou la favo risent (hy p o t e n s e u rs, va s o - d i l at at e u rs, neuro l ep t i q u e s ) (20). La qualité du transit intestinal doit être soigneusement notée. Le mode de vie habituel doit être connu du rééducateur : sédentaire, ou au contraire sportif ou actif. Le bilan clinique comporte un examen vulvaire et vaginal (trophicité, état du col, tonicité, recherche d un prolapsus, d une incontinence à l effo rt), un examen neuro l ogi q u e périnéal et des segments sacrés (sensibilité vulvaire et péria n a l e, réfl exe cl i t o rido-anal, motricité périnéale et anale volontaire). Un examen moteur, sensitif et de la trophicité des pieds est utile, car c est la zone la plus pro che des o rganes pelviens. La rééducation impose la réalisat i o n préalable d un bilan rééducatif général et musculaire avec c o t ation des mu s cles re l eve u rs. Cet examen permet de noter l existence d une inve rsion de la commande péri - néale, qui se retrouve selon les séries, chez 15 à 35 % des p atientes et dont le rééducateur dev ra tenir compte dès le d é but du traitement. Il permet enfin d observer les «compensations» musculaires développées par les patientes lors de l essai de contraction du plancher périnéal : contraction des add u c t e u rs, des fe s s i e rs, des abdominaux, qui para - sitent ou remplacent indûment la contraction des releveurs. LES TECHNIQUES REEDUCATIVES La kinésithérapie pelvi-périnéale La rééducation musculaire Elle s adresse aux faisceaux pubo-coccygiens de l ensemble mu s c u l a i re fo rmé par les re l eve u rs de l anus. A notre avis, cette kinésithérapie doit toujours être, au moins au d é but, manu e l l e. Elle utilise le travail actif, et actif aidé comme résistance ; elle tend à lever les tensions musculaires, au besoin à l aide de techniques d étirement. Cette technique manuelle est irremplaçable pour évaluer la qualité de la contraction des faisceaux des re l eve u rs, les tensions mu s c u l a i res, les asymétries éventuelles, les indura - tions et cicatrices. Les auteurs anglo-saxons insistent beaucoup plus sur les exercices effectués par les patients (3). Le premier exercice est l arrêt du jet urinaire au début de la miction. Puis des exe rcices de contra c t i o n - re l â chement sont proposés, bre f s puis tenus, selon les auteurs, entre 2 à 10 secondes. Au Service d Urologie - Hôpital TENON - 4, rue de la Chine Paris - France

2 LA REEDUCATION 29 bout de quelques séances, il est possible d intro d u i re des exercices de contraction réflexe en réponse à des élévations soudaines de la pression intra - ab d o m i n a l e. La durée du t raitement n est jamais inféri e u re à 4 semaines. L u t i l i s a - tion de cônes intra - vaginaux de poids croissant est une nouvelle méthode de renforcement du plancher musculaire pelvien (23). La kinésithérapie posturale L a n t é ve rsion du bassin et l accentuation de la cy p h o s e dorsale et de la lordose lombaire sont fréquemment observées chez la femme à la ménopause et au cours de la deuxième moitié de la vie. Ceci est dû à un re l â chement des muscles extenseurs du rachis et de la paroi abdominale. La prise de poids, les contractions du diaphragme à la toux, les efforts augmentant les pressions intra-abdominales. Compte tenu de l antéversion pelvienne, la résultante des forces i n t ra - abdominales se diri ge ve rs la fente vulva i re, et non plus ve rs la région ano-coccy gi e n n e, ce qui favo rise l incontinence et la tendance aux pro l apsus. Par ailleurs, l antéversion du bassin diminue la force de contraction des releveurs (21), ce que les patientes signalent parfois spontanément, par exe m p l e, lors de la descente de pentes ou de l utilisation de chaussures à talons hauts. Il faut donc faire travailler les patientes non seulement en position couchée, mais aussi en position debout, en correction de lord o s e lombaire et d antéversion pelvienne (2). Le biofeedback Le biofeedback est une instrumentation révélant à un sujet, de manière continue et instantanée, des événements physiol ogiques normaux ou anormaux sous fo rme de signaux visuels ou auditifs (7, 18). C est aussi un moyen thérapeutique qui suppose une capacité d apprentissage instrumental sur des fonctions contrôlées par le système nerveux central et le système nerveux autonome. Le biofeedback peut être utilisé pour inhiber volontairement les contractions vésicales réflexes, ou pour mieux contracter les muscles du plancher périnéal et en particulier les sphincters anal et urétral. Dans l incontinence avec impériosité mictionnelle, l objectif du biofe e d b a ck est d inhiber la contraction vésicale i n t e m p e s t ive et de prévenir la fuite uri n a i re en conditionnant le contrôle mental de la sensation de réplétion vésicale, et en utilisant le réflexe périnéo-détrusorien à partir de la contraction sphinctérienne. Dans l incontinence urinaire d effort, l objectif est d obtenir chez la patiente la contraction sélective des muscles péri-urétraux tout en inhibant la contraction des muscles dont la sollicitation est nuisible ou inutile. La sonde vaginale peut être le support d électrodes de surface permettant un travail en biofe e d b a ck d ori gi n e é l e c t ro - myographique avec une plus grande précision que le simple travail avec périnéo-mètre manométrique (1, 4, 5, 6, 9, 10, 29). L électrostimulation L utilisation de la stimulation électrique dans le traitement des affections pelvi-périnéales remonte à BORS en 1952 qui stimulait les nerfs pudendaux chez les parap l é gi q u e s pour obtenir l ouverture du col vésical. La réponse musculaire périnéale à la stimulation électrique est à la fois directe et réflexe, et le rôle primordial du nerf pudendal, comme s u p p o rt de la stimu l ation aff é rente ou eff é rente a été souligné. PLEVNIK (24) a démontré que lorsque la stimu l a - tion est supra-maximale dans les deux nerfs pudendaux, la réponse musculaire périnéale est directe à 100 %. Certains auteurs insistent à juste titre sur la nécessité d une sensibilité intacte de la muqueuse vaginale pour obtenir une réponse électrique optimale (12, 13, 14, 22, 24, 26, 28). Les techniques comportementales Ces thérapeutiques se focalisent sur les ch a n gements de comportement de la part de la patiente et, si nécessaire, de son entourage et de son env i ronnement (9). Avant toute u t i l i s ation des techniques comportementales, une analy s e complète des interactions entre les symptômes, l état général de la patiente et son environnement doit être effectuée : quantification des symptômes par exemple par échelle analogique visuelle, calendrier mictionnel, bilan des ingestions de liquides, état mental, conditions de vie. La technique la plus simple est l utilisation des toilettes à heure fixe, comme on le fait parfois chez les enfants pour éviter un incident. La technique, pour être efficace, doit être couplée à un contrôle implicite ou explicite de l ingestion de liquides (quantités et horaires). Le but est de faire percevoir à nouveau à la patiente le stimulus que constitue la vessie pleine et d obtenir en réponse une utilisation des toilettes au bon moment. On peut s aider de capteurs signalant l apparition de la première goutte d urine (pipi-stop). Les techniques de conditionnement utilisent le calendri e r mictionnel tenu par la patiente ou le soignant et la «récompense» ou la «punition» explicites. On peut ainsi obtenir la

3 30 M. NOURI, M. NOURI, M. TLIGUI réduction des épisodes de fuite uri n a i re ou l espacement des mictions. La relaxation La patiente est souvent inquiète et angoissée face au symptôme pelvi-périnéal et en particulier à l incontinence. La re l ation soignant-soigné est ici très importante et récl a m e un environnement calme et personnalisé. Les techniques de relaxation associées au biofeedback permettent de motiver la patiente en la faisant participer à son traitement et en re n forçant ses capacités d attention, de concentrat i o n, d ap p re n t i s s age et de compréhension. L abaissement du seuil de tonicité mu s c u l a i re aide la prise de conscience périnéale et constitue un prélude indispensable à tout travail musculaire. Le traitement combiné Le souci de démontrer l efficacité d une technique rééducative a conduit de nombreux auteurs à limiter leur approche t h é rapeutique à cette technique : kinésithérap i e, biofe e d - back, électro-stimulation ou techniques comportementales. Il apparaît bien préférable de combiner les techniques rééducatives au cours de la même séance ou au fil des séances. Cette combinaison permet un traitement beaucoup plus global, à la fois actif et passif, et personnalisé. Le traitement combiné agit non seulement sur les muscles, les fibres nerveuses et les réfl exes de la miction mais aussi sur son contrôle mental (20). Les taux de guérison en ce qui conc e rne l incontinence uri n a i re se situent entre 40 et 45 % (20). Les améliorations significatives atteignent 65 à 85 % des cas d incontinence urinaire sur des séries dépassant 200 cas (20). 63 à 74 % des incontinences fécales sont améliorées ou guéries par le traitement rééducatif (16, 17). Le taux de récidive pure est de 30 % pour les incontinences urinaires (25). LES INDICATIONS Récemment, et en particulier en Fra n c e, une tendance s est dessinée pour l essai systématique des techniques rééducatives en première intention, tout particulièrement dans les formes légères ou modérées d incontinence (24). Les progr è s étant observés habituellement au bout de 5 à 10 séances. Après l accouchement Elle débute par la pratique du stop-test une fois par jour, c est-à-dire l interruption volontaire du jet urinaire en début de miction. C est pendant les premières semaines que sont é valués les fa c t e u rs de risque périnéal et d incontinence u l t é ri e u re potentielle : enfant de poids supérieur à 3750 grammes à la naissance, péri m è t re crânien supérieur à 35 cm, déchirure périnéale, instrumentation, expulsion trop rap i d e, présentation du siège, incontinence uri n a i re tra n s i - toire après l accouchement. La rééducation périnéale est systématiquement env i s ag é e s il y a eu déchirure ou épisiotomie, en cas de cotation des mu s cles re l eve u rs inféri e u re à 3/5 ou de béance vulva i re, s il existe une incontinence tempora i re ou prolongée des urines, des gaz, ou même des matières fécales. Cette rééduc ation commence ve rs la 6ème ou la 8ème semaine ap r è s l accouchement. Le but est de tonifier le périnée avant toute rep rise des efforts avec hyperpression intra-abdominale et de prévenir l incontinence uri n a i re lors d une nouvelle grossesse ou lors de la ménopause (8). Au cours de la grossesse Cette préparation concerne les femmes présentant un fa c - teur de risque dépisté en consultation prénatale : musculature périnéale insuffisante, fuites d urines pendant les deux premiers trimestres de la grossesse, prédisposition familial e, incontinence tra n s i t o i re après un précédent accouch e - ment. L incontinence urinaire d effort pure C est une excellente indication de la rééducation périnéale. Toutes les techniques rééducatives ont ici leur place et sont combinées différemment dans chaque cas. L âge n est pas une contre-indication au traitement rééducatif. La pre s c ription initiale est de 20 séances de rééducat i o n p é ri n é o - s p h i n c t é rienne avec électro s t i mu l ation et biofe e d - b a ck. Un résultat positif se dessine en général avant la 10ème séance, mais il est parfois nécessaire de pre s c ri re une deuxième série de séances pour obtenir un résultat optimal. Tout dépend en fait du «testing» musculaire de départ. Les séances se déroulent au rythme de une à deux par semaines. La rééducation ano-rectale (27) Elle intéresse les deux systèmes, capacitif (rectum) et résistif (appareil sphinctérien) qui constituent la partie terminale de l intestin. Les anomalies de fonctionnement de ces deux systèmes entraînent soit un état d incontinence, soit un état de constipation. Sch é m atiquement, dans le cadre d une

4 LA REEDUCATION 31 constipation distale par trouble de l exonération, la mise en évidence d un asynchronisme abdomino-pelvien, qu il soit isolé ou associé à des troubles de la statique pelvi-périnéal e, re l è ve d un biofe e d b a ck pour obtenir une meilleure c o o rd i n ation de la re l a x ation sphinctérienne au cours de l effort de poussée. Par ailleurs, est souvent utile une rééduc ation des pro p riétés de sensibilité et de compliance du rectum à l aide d un travail intra-cavitaire avec des ballonnets progre s s ivement go n flés et dégo n flés. Pour les cas, relativement rares, de constipation distale d indication chiru rgicale (re c t o c è l e, pro l apsus rectal intra-anal, pour lesquels tous les traitements médicaux ont échoué), il est intéressant, en pré et post-opératoire de prendre en charge un é ventuel anisme authentifié par manométrie et/ou EMG, a fin d éviter une récidive des tro u bles de la statique à moyen ou long terme. L instabilité vésicale C est une indication classique de rééducation. Elle nécessite une ap p ro che thérapeutique part i c u l i è re car elle répond mal au traitement de l incontinence uri n a i re d effo rt à laquelle elle peut être associée (20). Une fréquence plus basse de stimulation électrique, l utilisation du biofeedback vésical et surtout celle des techniques comport e m e n t a l e s sont recommandées. Il s agit d une rééducation longue et délicate, d autant plus qu elle concerne souvent des personnes âgées ou des sujets perturbés sur le plan psychologique. Prolapsus C est généralement une indication ch i ru rgi c a l e. Dans les prolapsus modérés (grade II au maximum), la rééducation améliore les symptômes de pesanteur hypo-grastrique et les d o u l e u rs périnéales associées. Elle permet de préparer la musculature périnéale aux modifications induites par la chiru rgie et de réduire ainsi l incidence de l incontinence après cure de prolapsus. Evaluation de la rééducation périnéale Les résultats de la rééducation périnéale sont va ri ables. Il est difficile de comparer les séries selon le type de traitement utilisé préférentiellement par les auteurs, car l interprétation des résultats n est pas homogène. Néanmoins, les résultats semblent plus favorables dans les séries qui utilisent un traitement combiné (20). Le test de la garniture (pad-test) ne corrobore pas toujours l amélioration ressentie par les patientes : sa précision et sa rep roductibilité restent fa i bles (15). En défi n i t ive, l ap p r é - c i ation subjective des patientes peut être évaluée ave c précision et de façon rep ro d u c t i ble (20). La diffi c u l t é d évaluation des résultats tient souvent au fait que l on confonde la maladie causale, la déficience qui en résulte (par exemple insuffisance sphinctérienne ou instabilité vésicale), le retentissement fonctionnel (émission invo l o n t a i re d urine ou de matières fécales), et le handicap ou désavantage vécu par la patiente dans la vie quotidienne, que l on peut évaluer en termes de retentissement sur la mobilité, la vie sociale, l activité professionnelle. CONCLUSION Les techniques de rééducation périnéale constituent une méthode efficace de traitement de pre m i è re intention des symptômes pelvi-périnéaux, et en tout premier lieu de l inc o n t i n e n c e. Il s agit d une méthode peu inva s ive bien a c c eptée par les patientes. Au besoin, elle peut s associer au traitement pharmacologique ou chirurgical. Elle nécessite toutefois la présence d un praticien compétent et attentif qui peut obtenir un résultat optimal par un choix judicieux des paramètres de traitement allié à un soutien psychologique du patient. Les techniques rééducatives ne remplacent pas la chirurgie quand elle est indispensable : elles aboutissent peut-être à moins opérer, mais aussi à mieux opérer. 1 - BAIGIS-SMITH J., SMITH D.A.J., ROSE M., NEWMAN D.K. Managing urinary incontinence in community-residing elderly persons. Gerontol ; 29 : BEMELMANS B.L.H., HANKEL M., JACOBS C.H.G.M. et al. Pelvic floor re e d u c ation and body posture correction for tre atment of female uri n a ry incontinence : results of compre h e n s ive pre-and port - treatment urodynamic testing. Urodynamic testing. Urodyn ; 11 : BRINK C.A. Management of urinary incontinence of the elderly. Exercise : a treatment for urinary incontinence. BIBLIOGRAPHIE Dan Med. Bull., Special Suppl Series, 1989 ; n 8 : BURGIO K.L. U ri n a ry incontinence. Non surgical therapies. Biofe e d b a ck therapy. In : Female pelvic floor disorders. Investigation and management, J. T. Benson, éd. W.W. Norton, New Yord, Londres, 1992 : BURGIO K.L., ENGEL B.T., QUILTER R.E., ARENA V.C. The re l ationship between ex t e rnal anal and ex t e rnal re t h real sphincter activity in continent women. Neuro-urol. Urodyn ; 10 :

5 32 M. NOURI, M. NOURI, M. TLIGUI 6 - BURNS P.A., PRANIKOFF K., NOCHAJSKI T. et al. Tre atment of stress incontinence with pelvic floor exe rcises and biofe e d - back. J. Am. Ger. Soc ; 38 : CAPDEPON C. Le biofeedback. In : Les tro u bles de la statique pelvienne et leur traitement, Arn e t t e, Mars CAPDEPON C. Rééducation périnéale et post-partum. Abstract Gynéco ; n 114 : CARDOZO L. Biofeedback methods. In : Clinical Neuro - u ro l ogy, R.J. Kra n e, M.B. Siro ky, 2nd edition, Little, Brown, Boston/Toronto/Londres 1991 : CHERPIN J., LERICHE A., LERICHE B. et al. Etude sur les effets de la stimu l ation électrique et de la rétro a c t i o n sensorielle dans la rééducation de l incontinence féminine. Kinésith. Scient ; 274 : DELANCEY J.O.L., RIDCHARDSON A.C. Anatomy of genital support. In Benson J. T. (ed.) : Female pelvic floor disord e rs, inve s t i gation and management. New York, W.W. Norton, 1992 : ERIKSEN B.C. Urinary incontinence. Non surgical therapies. Electrical stimulation. In : Female pelvic floor disord e rs. Inve s t i gation and management. J. T. Benson éd. W.W. Norton, New York, Londres 1992 : GOSLING J.A., DIXON J.S. Structural aspects of the pelvic floor. Monograph. N 1. In Bourcier A. (ed.) : The pelvic floor : inve s t i gations and methods of management. Monograph. Series Publisher Hollister, Libertyville, KOELBL H., STRASSEGER H., RISS P.A., GRUBER H. Morphologic and functional aspects of pelvic floor muscles in patients with pelvic relaxation and genuine incontinence. Obstet. Gynecol., 1989 ; 74 : KROMANN-AANDERSEN B., JA KOBSEN H., THORU P ANDERSEN J. Pad-weighing tests : a literature survey on test accuracy and reproducibility. Neuro urol. Urodyn ; 8 : MAC LEOD J.H. Faecal incontinence. Non surgical therapies. In : Female pelvic disord e rs. Inve s t i gations and management. J. T. Benson, éd. W.W. Norton, New York, Londres, 1992 : MADOFF R.D., WILLIAMS J.G., CAUSHAJ P.F. Faecal incontinence. New Engl. J. Med ; 326 : MINAIRE P. Le biofeedback en rééducation. Psychol. Med ; 17 : MINAIRE P., JACQUETIN B. La prévalence de l incontinence urinaire féminine en médecine générale. J. Gynecol. Obstet. Biol. Reprod ; 21 : MINAIRE P., RODE G., SABOT E. et al. The effect of a compre h e n s ive re h ab i l i t ation tre atment on ge nuine uri n a ry stress incontinence in females. Eur. J. Phys. Med. Rehab ; 1 : MINAIRE P., LYONNET A., SABOT E. et al. Rééducation périnéale et statique lombo-pelvienne. Ann. Kinésithéra ; 15 : OHLSSON B., LINDSTROM S., ERLANDSON B.E., FALL M. Effects of some different pulse parameters on bladder inhibition and uretral closure during intra-vaginal electrical stimulation : an experimental study in the cat. Med. Biol. Eng. Comput 1986 ; 24 : PEATTIE A.B., PLEVNIK S., STANTON S.L. Vaginal cones : a conservat ive method of tre ating ge nuine stress incontinence. Br. J. Obstet. Gynaecol ; 95 : PLEVNIK S., JANEZ J., VODUSEK D.B. Electrical stimulation. In : Clinical Neuro - u ro l ogy, R.J. Kra n e, M.B. Siro ky, éd. Little Brow n, Boston, Toronto, Londres, 1992 : SENGLER J., GROSSE D. Rééducation uro-gynécologique. Résultat à moyen terme. Ann. Réadapt. Med. Phys ; 35 : SWITZER D., HENDRIKS O. Interferential therapy for the treatment of stress and urge incontinence. Irish Med. J ; 81 : VALANCOGNE G. Rééducation en colo-proctologie. Monographies de Bois-Larris, N 27, Masson, Paris, 1993 : 126 pages VEREECKEN R., DAS J., GRISAR P. Electrical sphincter stimulation in the treatment of detrusor hyperreflexia in paraplegics. Neurourol. Urodyn ; 3 : VETEL J.M., BIZIEN M.F. M a n agement of uri n a ry incontinence of the elderly. Results of a survey of biofeedback treatment for incontinence in very old patients. Dan. Med. Bull., Special suppl. series, 1989 ; n 8 : 42-5.

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO

DES : Médecine physique et de réadaptation. Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008. Coordonnateur : Gérard AMARENCO DES : Médecine physique et de réadaptation Module : Troubles sphinctériens et MPR Paris: février 2008 Coordonnateur : Gérard AMARENCO Titre :La rééduca)on périnéale Auteur : Gilberte Robain Cofemer 2008

Plus en détail

Incontinence urinaire chez la femme

Incontinence urinaire chez la femme Incontinence urinaire chez la femme C est une perte involontaire d urine par l urètre. Elle est multifactorielle. Elle retentie sur l activités professionnelles, sociales et psychiques des patientes. Dans

Plus en détail

Rééducation du périnée en 2013

Rééducation du périnée en 2013 26/10/13 Rééducation du périnée en 2013 Congrès GEMO BPL Nantes 2013 RégineBrissot Rennes Préalable toujours un diagnostic avant le traitement notamment en matière de douleurs pelvipérinéales. métastase

Plus en détail

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011

Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Bilan et traitement de l incontinence anale (IA) Emilie DUCHALAIS - Nantes DESC Chirurgie viscérale 08 juin 2011 Incontinence Anale : Définition Absence de continence anale Continence anale Emission de

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET AGE Incontinence urinaire du sujet âgé Particularités épidémiologiques Pathologie féminine 1 femme sur 5 après 65 ans 1 femme sur 4 après 85 ans 1 / 2 à 2 / 3 en institution

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme Dr Mehdi Jaidane Introduction - Définition Incontinence : symptôme, signe, pathologie Définition : «perte involontaire d urine d par l urèthre» Nouvelle définition d

Plus en détail

I. Contenu. II. Base juridique

I. Contenu. II. Base juridique Les modalités et les critères de qualification particulière permettant à la sage-femme de pratiquer la connaissance et la maîtrise du périnée: la formation de base I. Contenu Le (date à déterminer), le

Plus en détail

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux!

Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Séminaire DES! 13/02/2010! O. Roux! Incontinence anale! Définitions! Diagnostic! Score! Explorations! Traitements.! !Lʼappareil sphinctérien! Sphincter interne : continence basale!

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme

L incontinence urinaire de la femme L incontinence urinaire de la femme I- Introduction - Définition : Dr Mehdi Jaidane L incontinence urinaire est à la fois un symptôme dont se plaint la patiente, un signe clinique et une pathologie. L

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

FUITES D URINES. Introduction

FUITES D URINES. Introduction FUITES D URINES Introduction L incontinence urinaire est la perte non contrôlée des urines. En France, on estime qu environ 3 millions de femmes sont confrontées à ce problème. L incontinence reste un

Plus en détail

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation?

Examen clinique. Motif de la rééducation : Pourquoi la patiente vient? Quel est sa motivation? Examen clinique L examen clinique ne peut être réalisé en une seule fois. La 1 ère séance est explicative : donner des infos (planches anatomiques, examen réalisés ) et cerner la patiente par rapport à

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique

Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique Résultats de la rééducation de l incontinence urinaire de l homme après chirurgie prostatique Résumé de communication Congrès Annecy 11-2010 G. Valancogne 85 bd des belges, Lyon Introduction La rééducation

Plus en détail

REEDUCATION PERINEALE G. AMARENCO, J. KERDRAON

REEDUCATION PERINEALE G. AMARENCO, J. KERDRAON REEDUCATION PERINEALE G. AMARENCO, J. KERDRAON Laboratoire d'urodynamique et de Neurophysiologie Service de Rééducation Neurologique. Hopital Rothschild La rééducation périnéale, grace à des techniques

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel

Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel Incontinence Urinaire Examen Clinique Calendrier Mictionnel R. MATIS Département de périnéologie du GH-ICL Examen clinique Interrogatoire Manœuvre de Bonney Calendrier Mictionnel Interrogatoire Circonstances

Plus en détail

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie

Rachis, Équilibre du Bassin et Pelvi-Périnéologie B Parratte C Boulay J Bévalot - R Ramanah Service de Médecine Physique et de Réadaptation Laboratoire d Anatomie CHU Université Franche Comté 25000 Besançon Incontinence Urinaire d Effort réel problème

Plus en détail

(SEP) Sclérose en plaques

(SEP) Sclérose en plaques La sclérose en plaques est une maladie neurologique connue depuis le siècle dernier. Les troubles vésico-sphinctériens ont été très longtemps sousestimés et malheureusement pris en considération en phase

Plus en détail

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES

L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES L INCONTINENCE URINAIRE TYPES ET CAUSES Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université de Sherbrooke Octobre

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

Incontinence urinaire de la femme

Incontinence urinaire de la femme Incontinence urinaire de la femme Perte involontaire d urine quelles que soient les circonstances de survenue. (ICS 2002) Dr Antoine Wallois Clinique Pauchet Amiens Interrogatoire : essentiel +++ Facteurs

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR VOIE VAGINALE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement

Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Incontinence urinaire du post-partum : l évoquer dans la consultation suivant l accouchement Isabelle Aubin UFR Paris 7 Cinq propositions pour une meilleure prise en charge en médecine générale de l incontinence

Plus en détail

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE

BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE BILAN URODYNAMIQUE ET INCONTINENCE URINAIRE INTRODUCTION Ce sont l interrogatoire et l examen clinique bien conduits qui font le diagnostic d incontinence urinaire, pas le BUD L'urgenturie n est pas toujours

Plus en détail

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13

Définition. IUE de la femme neurologique INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION. Hyperactivité vésicale. Incontinence urinaire mixte 28/01/13 Définition IUE de la femme L.peyrat INCONTINENCE : perte involontaire des urines par voies naturelles, au dehors de l acte mictionnel et entraînant une gêne sociale (patient, entourage) significative INCONTINENCE

Plus en détail

Que lui proposez vous en première intention?

Que lui proposez vous en première intention? Mme F. 30 ans consulte pour besoins exonérateurs impérieux et incontinence aux gaz apparus 1 mois après un accouchement par voie vaginale avec forceps. Au toucher rectal, le tonus anal est normal mais

Plus en détail

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE

CURE DE PROLAPSUS GÉNITAL PAR PROMONTOFIXATION COELIOSCOPIQUE Cette fiche d information, rédigée par l Association Française d Urologie *, est destinée aux patients ainsi qu aux usagers du système de santé. Remise lors de votre consultation d urologie avant de pratiquer

Plus en détail

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée

Epidémiologie Physiopathologie. Incontinence urinaire. Épidémiologie. Prévalence estimée Incontinence urinaire Epidémiologie Physiopathologie ESF - T. Linet Épidémiologie Prévalence estimée Difficile +++ : tabou, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères...

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen

INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen INCONTINENCE URINAIRE DU SUJET ÂGÉ «Un syndrome gériatrique majeur» Ph. Chassagne, CHU Rouen Incontinence urinaire du sujet âgé 1. Epidémiologie 2. Modifications physiologiques associées à l âge altérant

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris

Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Rééducation périnéologique dans les troubles de la statique pelvienne Indications et principes de rééducation JP. DENTZ Cds-Mk Paris Illustration : Max Claude Cappelletti Le plancher pelvien LA STATIQUE

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

Incontinence au féminin. Incontinence au féminin Osez en parler! Conseils, prévention, rééducation

Incontinence au féminin. Incontinence au féminin Osez en parler! Conseils, prévention, rééducation Incontinence au féminin Incontinence au féminin Osez en parler! Conseils, prévention, rééducation L INCONTINENCE AU FÉMININ L incontinence au féminin Vous êtes sportive FEMME SPORTIVE On parle d incontinence

Plus en détail

Les Jeudis de l'europe

Les Jeudis de l'europe Indications du Bilan Urodynamique Béatrice LERICHE. Infirmerie protestante. 69300 CALUIRE LE BILAN URODYNAMIQUE PRINCIPES DU BILAN : Pression vésicale. Pression abdominale Pression détrusorienne Pression

Plus en détail

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou?

Incontinence urinaire. Epidémiologie Physiopathologie. Épidémiologie. /!\ Tabou? Incontinence urinaire ESF - T. Linet Epidémiologie Physiopathologie Épidémiologie Difficile +++ : tabou, positive, invalidante. 3-5 M de femmes en France Sous estimation probable > 500 000 sévères... En

Plus en détail

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ

be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ. SAUTEZ. RIEZ. VIVEZ be free INNOVATION SANTÉ FÉMININE : L AUTO-RÉÉDUCATION PÉRINÉALE AVEC FEMIFREE Un traitement pionnier dans le renforcement du plancher pelvien et dans la lutte contre l incontinence. BOUGEZ. DANSEZ. COUREZ.

Plus en détail

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE

DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE DIPLÔME INTER-UNIVERSITAIRE DE PELVI PERINEOLOGIE SEMINAIRE 1 FACULTE DE MEDECINE VERSAILLES / St QUENTIN EN YVELINES Hôpital Ambroise Paré - Boulogne Billancourt (Métro : Boulogne Jean Jaurès, ligne 10)

Plus en détail

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes

Troubles génitaux sphinctériens dans la. P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Troubles génitaux sphinctériens dans la SEP P Gallien, centre MPR Notre Dame de Lourdes, Rennes Rappel anatomique Rappel anatomique Structures anatomiques en jeux Plancher pelvien et le sphincter strié

Plus en détail

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette

Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant. Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous perdez des gouttes d'urine en toussant ou en sautant Vous avez de la difficulté à vous rendre à temps à la toilette Vous avez des douleurs durant les relations sexuelles 1. LES PROBLÈMES DE VESSIE:

Plus en détail

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP

Apprendre pour la vie : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux. Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP : Prise en charge des troubles vésicaux et intestinaux Présenté par le bureau national de la Société canadienne de la SP Magali Plante Directrice des services et de l action sociale Société canadienne

Plus en détail

F A Q E F F I C A C I T É L É G È R E T É Q U A L I T É. J ai acheté une sonde de rééducation. Que faire pour l utiliser au mieux?

F A Q E F F I C A C I T É L É G È R E T É Q U A L I T É. J ai acheté une sonde de rééducation. Que faire pour l utiliser au mieux? J ai acheté une sonde de rééducation. Que faire pour l utiliser au mieux? Quand vous recevez la sonde vous vérifiez que l emballage du sachet est intact (liseré de garantie d inviolabilité) Vous pouvez

Plus en détail

Traiter la vessie hyperactive :

Traiter la vessie hyperactive : Traiter la vessie hyperactive : une question de médicaments et de comportement Béchir Hage, MD et Le Mai Tu, MD, MSc Mise à Présenté dans le cadre de la conférence : Journée de gériatrie : problèmes courants

Plus en détail

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique

Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique CNGOF 2013 : «PROLAPSUS» Dyschésie et Prolapsus Algorithme diagnostique et thérapeutique Dr Pauline Roumeguère Service de gastroentérologie CHU de Bordeaux Hôpital St André Service de proctologie Clinique

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch

Prise en charge non chirurgicale de l IUE. M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Prise en charge non chirurgicale de l IUE M Carbonnel Service de gynécologie Obstétrique du Pr ayoubi Hôpital Foch Mesures hygienodiététiques Traitement du surpoids L obésité est un facteur de risque indépendant

Plus en détail

Rééducation périnéale : Bonnes pratiques & Bénéfices attendus. Xavier FRITEL, Sylvie BILLECOCQ, Els BAKKER

Rééducation périnéale : Bonnes pratiques & Bénéfices attendus. Xavier FRITEL, Sylvie BILLECOCQ, Els BAKKER Rééducation périnéale : Bonnes pratiques & Bénéfices attendus Xavier FRITEL, Sylvie BILLECOCQ, Els BAKKER Rééducation périnéale Rappel historique : Kegel Apprentissage de la contraction musculaire avec/

Plus en détail

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie

Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Echographie introïtale : Place en Pelvi-Périnéologie Club d Echanges en Pelvi-Périnéologie Samedi 4 octobre 2014 Institut Portman Dr philippe FARBOS Service de Radiologie (drs DESCAT, FARBOS, LEVANTAL,

Plus en détail

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie

Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Dr Thomas CHARLES Service d Urologie Centre de pelvi-périnéologie Vrai / Faux? L incontinence urinaire est fréquente L incontinence urinaire fait partie du vieillissement normal L incontinence urinaire

Plus en détail

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007

Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 COLLÈGE NATIONAL DES GYNÉCOLOGUES ET OBSTÉTRICIENS FRANÇAIS Président : Professeur J. Lansac Extrait des Mises à jour en Gynécologie et Obstétrique Tome XXXI - 2007 publié le 12.12.2007 TRENTE ET UNIÈMES

Plus en détail

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie?

Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Dans le prolapsus rectal extériorisé: les troubles de la continence sont-ils suffisamment améliorés par la rectopexie par coelioscopie? Mémoire de DESC de chirurgie hépatobiliaire et digestive SCVO, RENNES

Plus en détail

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme

Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Progrès en urologie (2010) 20 Suppl. 2, S104-S108 Recommandations pour la prise en charge rééducative de l incontinence urinaire non neurologique de la femme Guidelines for rehabilitation management of

Plus en détail

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION

APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Module : Approche clinique et échelles d évaluation APPROCHE CLINIQUE ECHELLES D EVALUATION Dr Frédérique LE BRETON frederique.lebreton@tnn.aphp.fr Service de Neuro-urologie et d Explorations Périnéales

Plus en détail

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries,

Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, Cas clinique n 2 Mme X agée de 75 ans, autonome, G3P3, ATCD : Insuffisance cardiaque vient vous consulter pour fuites urinaires. Elle présente des pollakiuries, urgenturies et des fuites urinaires à l

Plus en détail

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations)

Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Item 321 : Incontinence urinaire de l'adulte Prolapsus et Incontinence Urinaire d'effort (IUE) (Évaluations) Collège National des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) Date de création du document

Plus en détail

urinaire féminine à l effort de la femme

urinaire féminine à l effort de la femme Evaluation clinique préopératoire d une incontinence urinaire féminine à l effort de la femme Jean-François HERMIEU Service d Urologie CHU Bichat 46, rue Henri Huchard 75018 Paris E mail : jean-francois.hermieu@bch.aphp.fr

Plus en détail

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?

Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum? Xavier Fritel To cite this version: Xavier Fritel. Pour ou contre la rééducation périneale du post-partum?. Gynécologie Obstétrique & Fertilité,

Plus en détail

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées

Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées Retrouver un contrôle du sphincter anal, neuromodulation des racines sacrées 31 èmes journées nationales d étude et de perfectionnement de l UNAIBODE V. BLONDEY IBODE S. CUENOT IBODE P. MATHIEU Chirurgien

Plus en détail

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES

IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES IUE LES BANDELETTES SOUS URETRALES L Incontinence Urinaire: - Chez la femme. - Quel que soit le type. - Tous âges confondus. Introduction A une PREVALENCE GLOBALE de 27,6%* Augmente avec l âge 2 pics:

Plus en détail

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht

La rééducation périnéale en physiothérapie. Johanne Parisien pht La rééducation périnéale en physiothérapie Johanne Parisien pht Contenu de la présentation Fonctions du périnée et lésions Divers troubles liés au contrôle musculaire du plancher pelvien et traitement

Plus en détail

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER

OUI OUI OUI OUIOUI OUI OUI OUI OUI. adhère au GIM! OUI OUI OUI OUI. La Mutuelle Centrale des Finances. DossIER Revue de la Mutuelle Centrale des Finances SSN 1141-4685 Prix 1,14 Juillet 2005 DossER La Mutuelle Centrale des Finances n o 133 OU adhère au GM! O O page 10 SavOR ncontinence ou ncontinentes ou incontinents?

Plus en détail

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN

LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN LES TRAITEMENTS DE L INCONTINENCE URINAIRE ET PROLAPSUS PELVIEN Le Mai Tu, MD, M.Sc., urologue Institut universitaire de gériatrie de Sherbrooke Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke Université

Plus en détail

Historique. 1948, Arnold Kegel: XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: 1952, Osborne, Huffman et Sokal: exercices des muscles périnéaux périnéomètre

Historique. 1948, Arnold Kegel: XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: 1952, Osborne, Huffman et Sokal: exercices des muscles périnéaux périnéomètre Historique 1948, Arnold Kegel: exercices des muscles périnéaux périnéomètre XIXe siècle, Duchenne de Boulogne: SDmulaDon électrique des muscles du plancher pelvien 1952, Osborne, Huffman et Sokal: ElectrosDmulaDon

Plus en détail

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris

Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service de MPR, Hôpital Rothschild, 5 rue Santerre 75012, Paris Enseignement National DES de Médecine Physique et de Réadaptation DIU de Rééducation Module : «Dysfonctionnements Pelvi-Périnéaux» Troubles Urinaires et AVC Pr. G Robain (gilberte.robain@rth.aphp.fr) Service

Plus en détail

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE?

VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? VOUS SOUFFREZ DE CYSTITE, DE FUITES D URINE, D UNE DESCENTE DE VESSIE? www.urofrance.org Des solutions existent Parlez-en à votre médecin traitant ou à votre urologue LJCom L INCONTINENCE UNE VESSIE HYPERACTIVE

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort

Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort La rééducation du plancher pelvien avec les cônes vaginaux LadySystem Une méthode d exercice efficace, discrète et facile pour traiter et prévenir l incontinence urinaire à l effort Les renseignements

Plus en détail

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer?

FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? COMITE MEDICO-SCIENTIFIQUE FICHE PATIENT KINESITHERAPIE N 2 Les différentes douleurs pelvi-périnéales Comment les classer? Les fiches thématiques élaborées sous l égide du comité médico scientifique ont

Plus en détail

Troubles de la continence urinaire et de la miction

Troubles de la continence urinaire et de la miction Troubles de la continence urinaire et de la miction DESC 2015 > 5ans!!!! Situations pathologiques variées, le plus souvent fonctionnelles, des plus bénignes aux plus graves! Physiopathologie vésico-sphinctérienne

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine

Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine Prévalence et prise en charge de l incontinence urinaire chez la femme ménopausée marocaine I.HATIM. M.GHAZLI; N.MATAR Service de Gynéco-Obstétrique «B» CHU - Casablanca. Maroc. INTRODUCTION Fuites d'urine

Plus en détail

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT

Prostatectomie radicale assistée par ROBOT Prostatectomie radicale assistée par ROBOT L intervention qui vous est proposée est destinée à enlever votre prostate qui est atteinte d un cancer. LA PROSTATE La prostate est une glande qui participe

Plus en détail

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe

Le patient neurologique et ses prolapsus. M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe Le patient neurologique et ses prolapsus M. Le Fort, L. Le Normand, J.J. Labat, B. Reiss, B. Perrouin-Verbe prolapsus pelvien = pathologie fréquente pourtant risque de méconnaissance / dysfonctions pelvi-périnéales

Plus en détail

Incontinence urinaire

Incontinence urinaire Mise au point Incontinence urinaire R. Mahamdia, T. Cudennec Hôpital Sainte Périne, Paris L incontinence urinaire se définit comme la perte involontaire d urines par le méat urétral. C est un symptôme

Plus en détail

Dépistage et prévention des troubles périnéo-sphinctériens

Dépistage et prévention des troubles périnéo-sphinctériens Dépistage et prévention des troubles périnéo-sphinctériens Comité éditorial pédagogique de l'uvmaf Date de création du document 01/03/11 1/27 Table des matières SPECIFIQUES :... 4 I Physiologie des troubles...

Plus en détail

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours

L incontinence urinaire de la femme. J.Lansac CHU Tours L incontinence urinaire de la femme J.Lansac CHU Tours Définitions IUE= fuite d urines lors d activités physiques, toux éternuement IU par impériosité = Urgenturie = plainte de fuite urinaire involontaire

Plus en détail

Laurent SIPROUDHIS P COULOM

Laurent SIPROUDHIS P COULOM Laurent SIPROUDHIS P COULOM Intérêt des explorations complémentaires dans les troubles de la statique pelvienne - Connaitre les explorations complémentaires dans les troubles de la statique - Connaitre

Plus en détail

L incontinence urinaire chez la personne âgée

L incontinence urinaire chez la personne âgée L incontinence urinaire chez la personne âgée Dre Michèle Morin Interniste gériatre Centre d excellence sur le vieillissement de Québec Définition Toute perte d urine involontaire, en quantité suffisante

Plus en détail

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3

Service d Urologie - Hôpital de la Conception - APHM. 2. Service de Gynécologie Obstétrique - Hôpital de la Conception - APHM. 3 Efficacité de la stimulation transcutanée chronique du nerf tibial postérieur dans l hyperactivité vésicale de la femme atteinte de Maladie de Parkinson ou d Atrophie Multisystématisée A. Ohannessian 1,2,4,

Plus en détail

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse

Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Faculté de médecine Université de Montréal Connaissance et observance de la rééducation périnéale en grossesse Fanny Parent Résidente 1, médecine familiale HMR Projet d érudition 30 mai 2014 Introduction

Plus en détail

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable

Gamme PHENIX Portable. Toute l électrothérapie dans un portable Gamme PHENIX Portable Toute l électrothérapie dans un portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les exclusivités de la gamme PHENIX Portable PHYSIO PHYSIOSTIM URO Les PHENIX Portable sont les seuls appareils portables

Plus en détail

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET

PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET PROLAPSUS: chirurgie ou pas? Dr FOURNET Prévalence prolapsus > 45 ans Classification POP-Q (pelvic organ prolapse quantification) Etude WHI POUR LA CHIRURGIE POUR LA CHIRURGIE Echec de la contention Âge

Plus en détail