L INCONTINENCE ANALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L INCONTINENCE ANALE"

Transcription

1 L INCONTINENCE ANALE Une publication de L Association d Aide aux Personnes Incontinentes Ouvrage collectif Octobre 2006 Association loi 1901 Siège social : AAPI 5 avenue du Maréchal Juin Boulogne Tél. :

2 Sommaire 1. Préambule 2. Définition 3. Facteurs favorisants 4. Mécanisme 5. Causes chez l adulte 6. Diagnostic 7. Investigations 8. Traitements 9. Prévention 8.1 Médicaments 8.2 Rééducation 8.3 Chirurgie 8.4 Neuromodulation 8.5 Sphincter anal artificiel 8.6 Protections et absorbants et collecteurs fécaux Obturateurs 10. Comment vivre sa sexualité avec une incontinence. 11. Conclusions 12. Bibliographie 13. L A.A.P.I 2

3 1 Préambule De plus en plus souvent ce problème est évoqué lors des contacts, que nous recevons quotidiennement. La personne dans sa lettre ou directement au bout du fil commence toujours son entretien par : «Monsieur, je n ose pas trop vous en parler, mais il m arrive souvent de ne plus pouvoir me contrôler et je souffre d incontinence anale. Que dois-je faire?». On ressent l angoisse, le désarroi, la gêne de ces interlocuteurs qui n osent pas dire ouvertement qu ils souillent leurs affaires, qu ils font du «bruit» en marchant ou en faisant des efforts. Ils craignent les réactions des autres. Et pourtant l incontinence anale toucherait environ 11% des personnes âgées de plus de 45 ans, mais aussi des plus jeunes et mêmes de jeunes enfants (malformations congénitales). Et quand l incontinence anale s ajoute à l incontinence urinaire, 5 millions de sujets vivent difficilement ces handicaps, car il s agit bien de handicaps et non de maladies. On ne meurt pas, il est vrai, d incontinence fécale. L AAPI dans son rôle d aide et de soutien aux patients a voulu aborder ce sujet très clairement et sans tabou en rappelant dans ce guide quelques généralités, traitements et préventions afin de neutraliser au mieux cette gêne. 3

4 2 Définition Qu est-ce que l incontinence anale? Elle est définie par une perte involontaire de gaz ou de selles. Cela arrive épisodiquement par des «petits accidents» ou continuellement. La continence est réalisée principalement par la contraction permanente, involontaire du sphincter interne de l anus (fait de fibres lisses) que vient relayer la contraction du sphincter externe (fibres striées) lors de l envie. En vérité ce sont deux petits robinets qui s ouvrent et qui se ferment. Le sphincter interne est toujours en activité. A ce niveau, existent des capteurs permettant de reconnaître s il s agit de selles liquides, solides ou de gaz. Il permet donc à l individu de laisser échapper volontairement ces derniers par ouverture du sphincter externe lorsque la situation sociale le permet. Par contre, lors d urgences, le sphincter externe peut se contracter volontairement, permettant ainsi de surseoir à l exonération. L incontinence anale est donc un dérèglement de ces deux muscles de la continence. 4

5 3 Facteurs favorisants - Le Sexe Les femmes sont plus fréquemment atteintes car le plancher pelvien peut être mis à rude épreuve au moment des accouchements. Certaines déchirures graves (périnée complet) peuvent léser les sphincters de l anus. - L Âge La fréquence de l incontinence anale augmente avec l âge, 23% de personnes de moins de 70 ans, 41% de personnes de 90 ans et plus. - Le Handicap Moteur 28% des malades neurologiques, sclérose en plaque, hémiplégie, Parkinson, etc., ont une incontinence fécale. 82% des personnes grabataires (personnes définitivement alitées). - Le Handicap Psychique 75 % des déments séniles présentent ce type de problème. - Mixité avec l incontinence urinaire L incontinence anale est retrouvée chez 27% des patientes et patients consultant pour une incontinence urinaire, 1 sur 4. Il est raisonnable de penser que notre pays comprend de 2 à 4 millions d incontinents urinaires. Selon la projection de ¼, il y aurait de à 1 million d incontinents fécaux et/ou aux gaz. 5

6 4 Mécanisme Le gros intestin (le côlon) mesure environ 1m50. Il comprend trois portions, dans le sens des aiguilles d une montre : une portion ascendante, une transverse et une descendante qui se termine par le rectum. Précédant le rectum il existe une zone particulière appelée colon-sigmoïde qui fait office de régulateur. Le colon possède plusieurs fonctions : le transport des injestats (ce qui a été ingéré), le brassage, l absorption et la déshydratation de ces aliments. Une ou deux fois par jour le résidu des aliments, appelé bol fécal, parvient à l angle sigmoïde et tombe dans la partie terminale de l intestin appelée le rectum, c est la ponte sigmoïdienne, entraînant la notion du besoin. Le rectum a donc une fonction capacitante, il sert en quelque sorte de salle d attente, le temps pour la personne de trouver un endroit adéquat. En attendant, la contraction des muscles sphinctériens augmente en intensité de manière réflexe. Normalement une personne va aux toilettes en moyenne une fois par jour. La contraction naturelle du rectum est suffisante, elle pourra être aidée par un léger effort de poussée abdominale. Les sphincters doivent être relâchés, ce qui permettra aux selles d être évacuées. Si la poussée est systématique, il faut s en inquiéter car cette répétition peut à la longue abîmer également les sphincters et leurs nerfs. Lorsque le mécanisme est perturbé, il peut s agir soit du réservoir rectal qui n assure plus l attente (en cas de diarrhées par exemple), soit du «bouchon» musculaire qui ne tient pas ou pas assez longtemps. Eventuellement les deux mécanismes peuvent être altérés simultanément. Rectum 12 à 14 cm Côlon transverse Utérus Côlon ascendant avec l'appendice du caecum Côlon descendant Ampoule rectale (rectum) Vessie Vagin Anus 3 à 4 cm Canal anal CADRE COLIQUE ET SA SITUATION DE FACE DE PROFIL 6

7 IL EXISTE CINQ SORTES D INCONTINENCE ANALE La vraie : lorsque les selles normales s échappent sans que l on puisse se contrôler, avec parfois une incontinence urinaire associée. Le trop-plein : lorsque la personne a trop attendu, la pression intra-rectale peut être supérieure à la possibilité de retenue des sphincters. Le stress : tout comme la vessie, le rectum est un organe sensible au stress et à l émotion. Dans ce cas l envie peut être immédiate et difficile à contrôler surtout en présence de selles liquides. La «fausse incontinence» : c est plutôt l échappement, dans les sous-vêtements, de matières fécales plutôt molles ou pâteuses mélangées à du mucus (avec ou non présence de sang). Ce phénomène est souvent lié à la présence d un fécalome, c est à dire à une constipation terminale Incontinence aux gaz 7

8 5 - Les causes de l incontinence anale chez l adulte Elle dépend de plusieurs facteurs : La musculature (incontinence vraie) de l anus est sous la dépendance du système nerveux volontaire mais aussi involontaire (c est à dire neurovégétatif ). Par conséquent, cette mécanique musculaire sera affectée lors de maladies ou de pathologies neurologiques (malformations, paraplégies, sclérose en plaques, maladie de Crohn ), mais aussi de traumatismes au cours de certains accouchements (déchirure anale), diverses interventions chirurgicales localisées à l anus ou en périphérie dans le petit bassin. Le vieillissement (incontinence partielle), l affaiblissement du plancher pelvien par diminution de la tonicité tissulaire, les accidents vasculaires cérébraux, la détérioration du mécanisme sphinctérien, le prolapsus rectal (personnes âgées et surtout chez les femmes), diminueront la compétence sphinctérienne. Le rectum peut perdre sa capacité de compliance (augmentation du volume sans augmentation de pression) après des années de laxatifs irritants ou après des interventions chirurgicales importantes (cancers) et les irradiations thérapeutiques. Le stress, les intoxications alimentaires, le changement de climat et de régime peuvent provoquer des diarrhées. Une origine bactérienne ou virale est également une cause d incontinence chez les sujets fragiles ou couvant une grippe ou fièvre. Il faudra donc toujours rechercher ces causes infectieuses.. Notons tout de suite qu un nombre non négligeable d incontinences fécales est dû à une constipation chronique, cela n est paradoxal qu en apparence. En effet, lorsque le rectum se remplit, le besoin se fait sentir, mais si l exonération ne peut avoir lieu, l envie diminuera jusqu à disparaître. A la longue, le rectum va se distendre et n envoyer au cerveau la notion de besoin que pour des volumes de plus en plus importants. Les efforts de poussée seront de ce fait plus intenses, ce qui pourra entraîner au long cours un étirement des nerfs, et donc une incontinence. 8

9 6 - Le Diagnostic Le plus simple est de répondre clairement aux questions que votre médecin vous posera. Pour cela nous avons préparé un exemple de questionnaire que vous pouvez remplir chez vous. Ainsi, ayant déjà préparé vos réponses, vous serez moins stressé et vous ne risquez pas d oublier certains détails. Exemple de questions posées : (liste non exhaustive) Age Sexe Profession A quelle date vous-êtes vous aperçu des signes d incontinence anale? Après quelles circonstances (chirurgie, accouchement.) Quelle est l évolution : stable empirique inconstante A L HEURE ACTUELLE Nature de vos incontinences (liquides, solides, gaz) Les problèmes vous arrivent-ils la nuit, le jour, ou les deux? Calendrier journalier : combien de fois par jour, semaine, mois, occasionnel ou rarement Ressentez-vous un besoin impérieux ou sans perception de besoin? Ressentez-vous des douleurs abdominales? Y-a-t-il présence de sang dans vos selles? Restez-vous longtemps aux toilettes? VOTRE QUOTIDIEN Vos activités quotidiennes sont-elles perturbées? Vos activités sociales et professionnelles sont-elles perturbées? Votre vie sexuelle est-elle perturbée? ANTECEDENTS Chirurgies antérieures Prolapsus pelvien Grossesses et accouchements Pathologie neurologique Pathologie gastro-intestinale Troubles urinaires Troubles sexuels (impuissance ) Diabète Avez-vous faits des voyages récents? (Ref : Enseignement Colo-Proctologie Paul Antoine LEHUR) 9

10 Fréquence Jamais Rarement <1/mois Quelquefois Entre 1/sm et 1/mois Couramment Entre 1/jour et 1/sem Toujours >1/jour Type d inc Solide Liquide Gazeux Port de protections Altération qualité de vie Le test est compté sur 20 Score d incontinence de Weissner ( Jorge-Weissner ) Simple et validé par la communauté scientifique 10

11 7 - Investigations Du toucher rectal (moyen simple pour apprécier le tonus et la contractilité du canal anal), à l échographie endo-anale, de la manométrie ano-rectale à la défécographie (qui examinent le mécanisme des fonctions de continence et d évacuation), en passant par l analyse de la vitesse du transit à l aide de capsules radio-opaques, il ne manque pas de moyens de diagnostic. Le toucher rectal C est le moyen, aussi, le plus simple pour diagnostiquer la vacuité rectale et déceler éventuellement une rectocèle, c est à dire une hernie du rectum vers le vagin, ou un prolapsus rectal interne. L échographie endo-anale C est un examen indispensable en cas d incontinence anale par incompétence sphinctérienne. Il permet de mettre en évidence des ruptures sphinctériennes. Ces dernières pourront être traitées éventuellement par une intervention chirurgicale. La manométrie ano-rectale Elle permet de préciser le mécanisme des fonctions capacitaires du rectum, l efficacité des muscles, et la synergie sphinctérienne réflexe. Cet examen important en cas d incontinence anale pourra être également conseillé en cas de constipation terminale chronique. Lorsque les sphincters sont incompétents, la pression de repos sphinctérienne ainsi que l amplitude et la durée de la contraction volontaire vont être diminuées. Si l incontinence est due à un rectum plein, la manométrie va mettre en évidence les troubles de la sensibilité rectale. En cas de sensibilité rectale altérée, l accumulation des selles dans le rectum peut provoquer l incontinence. Enfin, des anomalies du réflexe recto-anal inhibiteur peuvent faire suspecter un désordre neurologique ou un mégacôlon congénital. La défécographie Cet examen est très utile pour mettre à jour des troubles de la statique pelvienne qui pourraient induire une constipation terminale et une incontinence. Elle permet de rechercher par exemple une rectocèle importante lors des efforts de poussées et d identifier ainsi les troubles associés de la statique pelvi-périnéale, pouvant orienter vers une prise en charge chirurgicale. D autres examens complémentaires peuvent être proposés : - coloscopie complète - rectosigmoïdoscopie associée à un lavement baryté - anuscopie - rectoscopie 11

12 8.1 Les traitements médicaux 8 Les divers traitements Le traitement médical de l incontinence anale s adresse aux patients présentant un trouble du transit associé, qu il s agisse de constipation ou, au contraire, de diarrhée. Cette prise en charge permettra dans certains cas de régler les problèmes. Dans d autres cas ils pourront être associés à une rééducation. Les troubles du transit intestinal : les selles progressent dans les intestins grâce à des contractions régulières de ceux-ci. Si la progression est trop lente, l absorption d eau est trop importante et les selles se durcissent. La diarrhée : Pour différentes raisons, au contraire, l absorption d eau est insuffisante et les selles peuvent rester liquides jusqu au rectum. Si l incontinence n existe que pour ce type de selles anormales, le traitement de la diarrhée est l objectif prioritaire. Il sera souvent susceptible d améliorer ou de faire disparaître l incontinence. - Régime alimentaire adapté (riz, carottes cuites, banane, coing, boissons non excitantes) - Certains médicaments prescrits par le médecin : pansements intestinaux (Actapulgite, Smecta par exemple), des substances diminuant la mobilité des ondes coliques (Questran ou Imodium par exemple). - Boire beaucoup (eau, bouillon de légumes..) pour éviter la déshydratation - Importance de tenir à jour un calendrier des selles pendant le traitement. Le fécalome : C est une des causes les plus fréquentes d incontinence anale chez les patients présentant une pathologie neurologique, chez les personnes âgées, et chez les enfants. Définition du Larousse Médical : «Volumineuse masse de matières fécales durcies, qui, stagnant dans le rectum ou même dans le côlon d un malade constipé». L irritation de la muqueuse rectale entraîne des suintements colorés qui, se mélangeant aux matières fécales, peut faire penser à une diarrhée souvent source de mauvais diagnostic. Moyen prescrit : vider le côlon et le rectum avant d évaluer l incontinence anale. Parfois il est possible que cette pseudo-incontinence disparaisse après vidange du rectum et du côlon. Dans ce cas la prévention de la réapparition du fécalome peut être suffisante pour traiter l incontinence. 12

13 Pour éviter ce symptôme : - Bon régime alimentaire avec fibres et légumes verts - En l absence de selles spontanées : mise en place de suppositoires, lavements (1 suppositoire après la selle tous les 2 jours pendant 2 semaines). - Importance de tenir à jour un calendrier des selles pendant le traitement. 8.2 La rééducation La rééducation revêt un rôle très important dans la prise en charge des troubles et dysfonctions anorectaux. Les objectifs : - Renforcement de la musculature ano-périnéale afin d assurer une amélioration de la retenue. - Prise de conscience du relâchement du canal anal dans les troubles de la constipation terminale pouvant entraîner des pertes dues au «trop plein» rectal. - Amélioration de la sensibilité, lors du remplissage du rectum, entraînant une envie de défécation à laquelle le patient devra répondre. Il évitera ainsi l accumulation d une trop grande quantité de selles dans le réservoir rectal. Le rééducateur utilisera un ballonnet intra-rectal qu il gonflera petit à petit afin de faire percevoir au patient la sensation du besoin. C est le principe de la rééducation de la capacité du rectum. Les moyens : - L électrostimulation fonctionnelle, qui au début surtout, permet la prise de conscience de la contraction musculaire. A noter : elle sera déconseillée si nous sommes en présence d un trouble neurologique récent (neuropathie d étirement dans le post partum immédiat par exemple.) - Le travail manuel, par toucher rectal, cherche à améliorer la force musculaire de la contraction volontaire et à créer un réflexe myotatique contractile. - Le Biofeedback (ou rétroaction sensorielle) permet au patient de visualiser l intensité de ses contractions ou le relâchement souhaité lors de dysynergies rectaux-anales. - Les traitements comportementaux (mauvaises habitudes diététiques et défécatoires) - Les conseils diététiques : Aliments conseillés Riz Fruits et légumes cuits Carottes cuites Viandes et poissons maigres Pâtes, semoule, tapioca, banane Aliments déconseillés Fruits et légumes crus Fruits à graines ou pépins Pâtisseries et crèmes dessert Charcuterie 13

14 Les appareillages : Le rééducateur se servira soit : - de sondes E.M.G (électro-myographiques) pour stimuler la musculature lors des séances d électrostimulation fonctionnelle ou pour enregistrer la qualité de la contraction et du relâchement musculaire lors des séances de biofeedfack. - de ballonnets gonflables pour améliorer la sensibilité rectale lors de la phase de remplissage. 8.3 Les traitements chirurgicaux Pour une INCONTINENCE RELEVANT D UN TRAUMATISME DIRECT - Déchirure profonde lors d accouchement. - Accidents violents : empalement ou plaie étendue. - Suite d intervention sur hémorroïdes. Selon le degré de gravité on pourra chirurgicalement réparer les tissus lésés. Dans d autres cas, le chirurgien essaiera de rétablir une longueur correcte du canal anal et un tonus musculaire suffisant. Pour une INCONTlNENCE DUE A UN DESEQUILIBRE DES ORGANES. C est le syndrome du périnée descendant que l on rencontre chez d anciens constipés et chez des personnes âgées. La technique chirurgicale rétrécit le diamètre du canal anal et augmente sa longueur, elle reconstitue aussi l angle que fait le canal anal avec le réservoir rectal. Pour une INCONTINENCE DUE A UNE LESION COMPLÊTE DU SPHINCTER VOLONTAIRE - Lors d amputation élargie (cancer par exemple) - Lors d une paralysie du sphincter anal. Le chirurgien peut envisager :. une transposition d un muscle de la cuisse pour faire une boucle autour de l anus permettant ainsi une possibilité de contraction volontaire. la pose d un sphincter artificiel : (voir chapitre consacré à ce sujet) Actuellement, les progrès effectués dans la pose et la tolérance de sphincters artificiels sont à l origine de l augmentation de l utilisation de ces prothèses par les chirurgiens spécialisés. Dans les traitements chirurgicaux des troubles ano-rectaux, la rééducation sera le plus souvent associée en pré et post-opératoire. 14

15 8.4 La neuromodulation : Cette technique utilisée depuis 1998, se déroule en deux tests. La première consiste en un test pour lequel le médecin pose, dans l un des orifices du sacrum, au-dessus du coccyx, une électrode qui ressort au niveau de la peau et qui est reliée à un boîtier externe. Quand la personne ressent le besoin d aller aux toilettes, cette électrode stimule une racine nerveuse de l appareil ano-rectal. Ce test dure deux à trois semaines pendant lesquelles la personne mène sa vie normalement, en prenant le soin de remplir un «calendrier de selles», et des «accidents». Si le test est positif (diminution d au-moins 50% de l incontinence), l implantation définitive du boîtier de neuromodulation est réalisée. L électrode initialement mise en place est reliée à un nouveau boîtier implanté sous la peau. «Au début, ce pacemaker peut entraîner des douleurs liées au fait qu il est placé audessus de la fesse. C est cependant une intervention simple, moins lourde que le sphincter anal artificiel et que l on proposait avant aux patients souffrant d incontinence anale pour lesquels aucune technique médicale de rééducation ou de chirurgie traditionnelle ne donnait satisfaction. Cette méthode donne de bons résultats : dans 60 à 70% des cas, soit l état des patients est améliorés, soit ils sont complètement guéris» (commentaires du Pr. Leroi) 8.5 Le sphincter anal artificiel Lorsque la réparation directe du sphincter n est pas possible, lorsque la poche définitive (ou colostomie) est refusée, la mise en place d un sphincter anal artificiel est une solution nouvelle qui a révolutionné le traitement de l incontinence anale. QUAND IMPLANTER UN SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Le sphincter anal artificiel peut être implanté dans les situations suivantes : devant une destruction étendue et non réparable du sphincter anal soit au décours d un accouchement, soit au décours d un accident, soit après certaines interventions chirurgicales ; dans certaines maladies neurologiques qui entraînent une paralysie du sphincter anal ; dans certaines maladies congénitales comme l imperforation anale ou le spina-bifida ; lors d une destruction des nerfs qui commandent la contraction du sphincter. COMMENT SE COMPOSE UN SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Le sphincter artificiel en silicone comprend 3 éléments : une manchette placée autour du canal anal, un réservoir de liquide placé dans la cavité abdominale, une pompe qui permet d ouvrir le sphincter, cette pompe est placée dans une bourse chez l homme et dans une grande lèvre chez la femme. Ces trois éléments sont reliés par des tubulures qui passent sous la peau et l ensemble du système est rempli d un liquide qui assure son fonctionnement. 15

16 Réservoir Manchette Pompe 16

17 COMMENT FONCTIONNE LE SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? A l état de repos, le liquide remplit la manchette, ce qui a pour effet de comprimer le canal anal et de le fermer : la continence est assurée (Figure 2). Lorsque le patient veut aller à la selle, il appuie sur la pompe située dans la bourse chez l homme (Figure 3) ou dans la grande lèvre chez la femme, ce qui permet de vider la manchette du liquide qu elle contient. Ce liquide remplit alors le réservoir, la manchette ne comprimant plus le canal anal, celui-ci peut s ouvrir et le rectum se vide. En quelques minutes et de manière automatique sans aucune manœuvre, le liquide retourne du réservoir vers la manchette qui se remplit et referme ainsi le canal anal. La continence est de nouveau assurée (Figure 4). Y A-T-IL DES EXAMENS A PRATIQUER AVANT D IMPLANTER UN SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Plusieurs examens sont indispensables lorsque est envisagée cette opération. Ces examens ont pour but de vérifier que l opération est nécessaire et que d autres méthodes de traitement ne peuvent être utilisées (comme par exemple la réparation directe du sphincter) ; ils permettent également de s assurer qu il n y a pas de contre-indication à l implantation du sphincter artificiel. Ces examens comprennent notamment : une manométrie ano-rectale afin d étudier le fonctionnement physiologique du rectum et du canal anal ; des tests électrophysiologiques qui permettent de reconnaître une destruction des nerfs commandant le fonctionnement du sphincter anal ; une échographie endo-anale et une défécographie qui sont des examens radiologiques permettant de montrer l état du sphincter anal et la façon dont se vide le rectum ; un temps de transit des marqueurs radio-opaques qui est une radiographie permettant de s assurer que le colon fonctionne normalement et qu il n est pas responsable d une constipation associée. 17

18 Y A-T-IL DES CONTRE-INDICATIONS A L IMPLANTATION D UN SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Le sphincter anal artificiel ne doit pas être implanté en cas de destruction des tissus situés chez la femme entre le vagin et l anus, lésion des tissus autour de l anus après une radiothérapie importante, cancer du rectum ou du canal anal en évolution, le patient doit être capable intellectuellement et manuellement de manipuler son sphincter. Enfin, lorsqu il existe une diarrhée, une poche temporaire (ou colostomie) placée sur la partie gauche du ventre qui sera laissée en place environ 3 mois doit être faite pour protéger la période de cicatrisation. QUELS SONT LES RESULTATS DE L IMPLANTATION DU SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Le sphincter anal artificiel a révolutionné le traitement de l incontinence anale ; il permet en effet de rendre continent 7 à 8 patients sur 10. La continence est habituellement bonne pour les matières, elle est plus difficile à obtenir pour les gaz. Comme tout matériel mécanique, il peut survenir des pannes de l un ou l autre des éléments du sphincter artificiel nécessitant des interventions pour réviser le sphincter. Il est pris en charge par la Sécurité Sociale. QUELLE EST LA DUREE DE L HOSPITALISATION? L implantation d un sphincter anal artificiel nécessite une hospitalisation d environ une quinzaine de jours. A la sortie du patient, le sphincter artificiel n est pas mis en route, il le sera environ deux mois plus tard au cours d une hospitalisation de jour. Si une poche (ou colostomie) a été réalisée, elle sera supprimée à ce moment-là. QUI PEUT IMPLANTER UN SPHINCTER ANAL ARTIFICIEL? Le sphincter anal artificiel peut être implanté par un chirurgien digestif formé à cette opération. 18

19 8.6 Les palliatifs Les protections Actuellement il n existe aucune protection «spéciale» pour l incontinence anale. On utilise les protections pour l incontinence urinaire, bien que les matières fécales soient d un poids supérieur au volume des urines. Il faut donc choisir une protection bien adaptée à sa morphologie et d une capacité «d absorption» maximum. Il faut bien être conscients que la «protection» ne pallie pas aux problèmes d incontinence anale. C est un simple outil qui rassure le patient pour ses sorties, ses voyages et son bien être, mais ce n est pas la solution de longue durée. Plus on se complet dans le port de ces protections, moins l on a envie de se faire soigner. C est une «roue de secours», momentanée qui devrait obliger le patient à consulter, soit le gastroentérologue, soit le proctologue. Les obturateurs fécaux Ils ne peuvent être utilisés seulement que sur avis médical et strictement selon les indications du médecin traitant ou de l infirmier (ère). Ils se présentent sous forme d un tampon en mousse que l on place dans le rectum de la même manière qu un suppositoire. Deux tailles sont disponibles (37 mm et 45 mm). Au contact de la muqueuse anale, le film superficiel, qui recouvre le tampon, se délite. Le tampon s ouvre alors et vient s appliquer sur la paroi rectale assurant ainsi la fermeture mécanique du canal anal. Il peut être retiré facilement à l aide du cordon que l on laissera visible. Précautions d hygiène : bien se laver les mains avec de l eau, du savon, gel spécial ou des lingettes, avant et après l introduction du tampon. Il peut être laissé en place pendant 12 heures. Certains patients ne le supportent que le temps d une sortie par exemple. Pour plus de renseignements sur ces palliatifs, vous pouvez nous contacter. 19

20 10 - Prévention La meilleure des préventions est de se faire suivre régulièrement et de signaler à son médecin traitant l apparition de symptômes inhabituels, tels que sang dans les selles, diarrhées, constipation, maux de ventre.. L incontinence anale, lorsqu il ne s agit pas d une malformation congénitale ou d une maladie neurologique, est toujours la conséquence d un traumatisme quel qu il soit : - accouchement, - intervention chirurgicale (dans certaines exérèses), - constipation chronique (entraînant à long terme un étirement des circuits neurologiques), - irradiation importante rendant les tissus plus fragiles, - abus sexuels. Certains de ces traumatismes sont inéluctables. D autres devront être évités au maximum. Une bonne hygiène de vie et une alimentation équilibrée contribuent à éviter ces troubles. Les repas doivent être pris à heure régulière, la mastication soignée. Le passage aux toilettes doit être un moment de relaxation : bonne position sur le siège, prendre son temps, éviter les poussées intempestives qui peuvent provoquer l apparition de fissures ou d hémorroïdes. Une toilette intime sera faite après chaque expulsion. Prendre un linge doux, humidifié avec une solution adéquate et ne jamais oublier les lingettes qui peuvent dépanner. Le papier toilette sera doux, de préférence blanc et sans «parfum». L alimentation joue un grand rôle dans l incontinence anale. En cas de diarrhées, ne pas absorber d aliments trop riches en fibres, évitez les boissons gazeuses. Ne pas boire de tisanes «laxatives à base de séné, de bourdaine, ou contenant des résines, alcool, vin, jus de fruits sucrés. ; Il faut éliminer les légumes farineux, les légumes et fruits responsables de fermentation, les matières grasses cuites, les aliments épicés, la charcuterie et les plats lourds. Au contraire, en cas de constipation, boire régulièrement un litre et demi d eau plate, jus de fruits, bouillon de légumes, lait écrémé et prendre au repas des aliments riches en fibres, légumes verts, fruits, céréales, viandes, poissons Attention aux laxatifs qui sont par définition des produits destinés à produire une selle moulée et bien hydratée, dont l expulsion soit facile. Ils sont souvent confondus avec les purgatifs qui provoquent une débâcle diarrhéique liquide. Les traumatismes obstétricaux devront être explorés avec soins et traités en conséquence. La question de la continence doit toujours être posée aux accouchées même si ellesmêmes n abordent pas le sujet par pudeur. La rééducation devrait toujours être proposée dès le début des troubles, qu ils soient même légers ou épisodiques. 20

21 11 Comment vivre sa sexualité avec une incontinence Toutes les incontinences ont un retentissement sur la vie sexuelle des patients qui en sont atteints, et d une manière plus exhaustive sur le couple confronté à ce problème. On rentre dans un domaine où les manifestations psychosomatiques vont apparaître au fur et à mesure de l évolution de l incontinence. Elles sont plus ou moins importantes selon nos personnalités et «l image subjective» que chacun se fait de son handicap. Le choc causé par l incapacité à commander ses fonctions va remettre en question tout le système de structure de l individu à travers les trois étages de son fonctionnement : - intellect, - affect, - somatique Or, dans l écosystème que représente le couple, c est à travers ces trois plans que se produit l échange. Toute incontinence induit une anxiété et une dévalorisation personnelle qui va tendre à diminuer la libido à travers l image de soi. La phase dépressive, réactionnelle, agit sur le désir comme dans toutes les dépressions. L image de notre corps est subjective, elle évolue vers notre mental (intellect), sera fonction de l amour que nous nous portons (affect). Il faut un corps qui nous parle pour le faire parler vers et pour l autre. C est le regard de l autre qui conditionne notre propre image ou qui va la faire évoluer. C est l autre qui nous autorise, ou non, à vivre notre handicap en inhibant le complexe. Quel devra être ce regard? : un regard d amour qui unit, qui rapproche, mais qui demande d être aveugle pour sublimer l imperfection des corps. L incontinent qui est obligé d avoir recours à des protections se sentira atteint dans son pouvoir de séduction. La personne plus âgée aura tendance à projeter sur l avenir et à y voir une certaine déchéance. L incontinent va développer un complexe qui influencera le désir. A l intérieur du couple même, les relations vont changer. Les rapports sexuels perdront de leur spontanéité pour devenir «programmés». L incontinent, on le comprend, se sentira obligé de s adonner à un minimum de soins intimes avant tout rapprochement amoureux. Certaines caresses seront évitées, le couple changera ses habitudes et la sexualité s en trouvera modifiée. La peur de «l accident» entraînera un auto-contrôle permanent incompatible avec le lâcher prise nécessaire à la montée du plaisir et à l orgasme, principalement chez la femme. Chez l homme, la manifestation de sa retenue se traduira plutôt par des troubles de l érection. 21

Incontinence urinaire : trop souvent taboue

Incontinence urinaire : trop souvent taboue Incontinence urinaire : trop souvent taboue Tous concernés! De quoi s agit-il? C est une perte accidentelle ou involontaire des urines, qu il s agisse de quelques gouttes à une fuite plus conséquente :

Plus en détail

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile

KEAT : premier électrostimulateur sans fil d auto-rééducation périnéale à domicile L incontinence : une maladie très fréquente D après le Pr François Haab, chirurgien urologue, coordinateur du centre d explorations périnéales de l hôpital Tenon (Paris) Des solutions adaptées à chaque

Plus en détail

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune

L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence au féminin : des conseils pour chacune L incontinence, problème de femme O n parle d incontinence dès que l on laisse involontairement passer quelques gouttes d urine. Cela peut arriver

Plus en détail

Incontinence anale du post-partum

Incontinence anale du post-partum Incontinence anale du post-partum Laurent Abramowitz Unité de proctologie médico-chirurgicale de l hôpital Bichat, Paris Et cabinet libéral Prévalence Inc anale France (1) : 11% > 45 ans Damon et al (2):Pop

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF

PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF PRISE EN CHARGE DES LESIONS SPINCTERIENNES ANALES DU POST-PARTUM : DU CURATIF AU PREVENTIF Laurent ABRAMOWITZ Unité de proctologie médico-chirurgicale Hôpital Bichat Claude Bernard 95, Rue de Passy 75016

Plus en détail

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE?

QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? QUE SAVOIR SUR LA CHIRURGIE de FISTULE ANALE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE? Vous allez être opéré(e) à la clinique Saint-pierre d une fistule anale par l équipe chirurgicale des docteurs Bardou, Ben brahem

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Généralités Perte involontaire d'urine par l'urètre. Symptôme fréquent (2,5 millions de personnes en France). Nombre sous estimé. Risque 2 fois plus élevé pour les femmes que pour

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD

PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD PRISE EN CHARGE DES DOULEURS DU POST-PARTUM ET DES DOULEURS POST-CHIRURGICALES MARTINE CORNILLET-BERNARD Douleurs du post-partum : Douleurs cicatricielles (déchirures ou épisio) Dyspareunies orificielles

Plus en détail

Le rééducation Périnéale

Le rééducation Périnéale Alexandre JETTE Lauriane VASSEUR 62 7 020282 001 30 1 26 62 7 035744 001 30 1 26 Cabinet de Masso-Kinésithérapie 9 rue Edmond de Palézieux - 62224 Equihen-Plage 03.21.91.11.64-06.85.12.01.18 - kine@ajette.fr

Plus en détail

Fuites d urine des femmes

Fuites d urine des femmes mai 2006 Dr Jean-François Hermieu Dr Emmanuel Cuzin et le Comité d urologie et de périnéologie de la femme Fuites d urine des femmes En parler pour se soigner Si vous avez des fuites d urine n ayez pas

Plus en détail

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson

Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson. Comprendre la maladie de Parkinson Les troubles non moteurs de la maladie de Parkinson Comprendre la maladie de Parkinson La maladie de Parkinson se définit classiquement par des troubles moteurs. Néanmoins, de nombreux autres symptômes,

Plus en détail

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement :

DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE. Responsables de l enseignement : DIU de rééducation pelvi-périnéale DIU DE REEDUCATION PELVI-PERINEALE Responsables de l enseignement : Pr. Gérard AMARENCO (UPMC), Pr. Michel COSSON (CHU Lille), Pr. Gilberte ROBAIN (UPMC) 1. Cible La

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

INCONTINENCE URINAIRE

INCONTINENCE URINAIRE INCONTINENCE URINAIRE Dr. René Yiou Service d urologie et département d anatomie CHU Henri Mondor 51, avenue du Maréchal de-lattre-de-tassigny 94010 Créteil Tel: 0149812559 Fax: 01.49.81.25.52 Email: rene.yiou@hmn.ap-hop-paris.fr

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale

Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale Chapitre 1 : Introduction à la rééducation périnéale 1. Historique. Kegel (1949). Bourcier (1970). 1985 : reconnaissance officielle d acte de MK. Développement de la MK périnéale : facteur éco/p sociale

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie

LE GRAND LIVRE Du. Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel. Prévenir les complications. et surveiller la maladie Pr Jean-Jacques Altman Dr Roxane Ducloux Dr Laurence Lévy-Dutel LE GRAND LIVRE Du diabète Vivre avec le diabète à tout âge Traiter et surveiller la maladie Prévenir les complications, 2012 ISBN : 978-2-212-55509-7

Plus en détail

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire.

Après un an d enquête, 1176 femmes travaillant au C.H.U avaient répondu à notre questionnaire. Prévalence de l incontinence urinaire d effort selon le traumatisme obstétrical et la catégorie socio-. G. Philippe (1), I. Clément (2), I. Thaon (3) (1) Service d urologie C.H.U St jacques, Besançon (2)

Plus en détail

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre.

BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB. Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. BESOIN DE MANGER ET BOIRE chez BB Besoin d'eau : 125cc/kg/jour Maximum 1 litre. Besoin alimentaire Allaitement maternelle : 1er jour=colostrum riche en protéines et en glucides Contient des AC Laxatif

Plus en détail

Infections urinaires chez l enfant

Infections urinaires chez l enfant Infections urinaires chez l enfant Questions et réponses pour diminuer vos inquiétudes Chers parents, Cette brochure a pour but de faciliter votre compréhension et de diminuer vos inquiétudes en vous

Plus en détail

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure

La déchirure. Les risques. Troubles périnéaux du post-partum. La déchirure Troubles périnéaux du post-partum La déchirure T. Linet La déchirure Les risques Entre 2 et 6 % de périnée complet mais TRES sous diagnostiqué car ± rupture du sphincter interne sur périnée semblant intact

Plus en détail

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives

Solar GI. Manométrie digestive évolutive. Diagnostic complet de la motricité. Base de données universelle MMS. Configurations évolutives M E D I C A L M E A S U R E M E N T S Y S T E M S Solar GI Manométrie digestive évolutive Diagnostic complet de la motricité Base de données universelle MMS Configurations évolutives M A K E S M E A S

Plus en détail

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile

Information destinée aux patients et aux proches. Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Information destinée aux patients et aux proches Comment s alimenter après une diverticulite? Conseils nutritionnels pour le retour à domicile Qu est-ce que la diverticulite? Cette brochure vous informe

Plus en détail

QUI PEUT CONTRACTER LA FA?

QUI PEUT CONTRACTER LA FA? MODULE 1 : COMPRENDRE LA FIBRILLATION AURICULAIRE 16 QUI PEUT CONTRACTER LA FA? La FA est plus fréquente chez les personnes âgées. Par contre, la FA dite «isolée» (c.-à-d. sans qu il y ait de maladie du

Plus en détail

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE

LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE LA CHOLÉCYSTECTOMIE PAR LAPAROSCOPIE Une technique chirurgicale Pour vous, pour la vie Qu est-ce que la cholécystectomie? C est l intervention chirurgicale pratiquée pour enlever la vésicule biliaire.

Plus en détail

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne

Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats. Guy Valancogne Rééducation de la rééducation de l Incontinence Urinaire de l homme : Résultats Guy Valancogne Depuis la fin des années 90 : études pour le cas spécifique de l incontinence masculine, - certaines d entre

Plus en détail

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D.

Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères. Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Prise en charge des déchirures périnéales obstétricales sévères Courjon M, Ramanah R, Eckman A, Toubin C, Riethmuller D. Introduction Incidence : 0,5 à 3 % Importance de la reconnaissance et d un traitement

Plus en détail

La constipation occasionnelle chez l adulte

La constipation occasionnelle chez l adulte Laconstipationoccasionnellechezl adulte Laconstipationsedéfinitparladiminutiondelafréquencedessellesendessousde3parsemaine. Cette définition ne constitue pas une règle absolue, la fréquence des selles

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès

GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES. Agissons contre l herpès GUIDE PRATIQUE N 1 HERPES ASSOCIATION HERPES Agissons contre l herpès L Herpès : une maladie très répandue En France, on estime qu environ 10 millions de personnes sont porteuses du virus de l herpès à

Plus en détail

REEDUCATION DU POST-PARTUM

REEDUCATION DU POST-PARTUM Communauté Périnatale de l Agglomération Versaillaise Association Loi 1901 n 0784014641 29 rue de Versailles - 78150 Le Chesnay Tel : 01.39.43.12.04 Fax : 01.39.43.13.58 E-Mail : cpav@medical78.com Web:

Plus en détail

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE

EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE EXAMEN CLINIQUE D UN TROUBLE DE LA STATIQUE PELVIENNE Pr Claude Hocké Pôle Gynécologie- Obstétrique-Reproduction Hôpital Pellegrin CHU Bordeaux 1 INTERROGATOIRE IL RESTE FONDAMENTAL ET PEUT ÊTRE DIVISÉ

Plus en détail

phase de destruction et d'élimination de débris

phase de destruction et d'élimination de débris LE POST PARTUM I ) Définition : c'est une période de 6 semaines allant de l'accouchement jusqu'au retour de couches (= règles). Pendant ce temps il est nécessaire d'effectuer une surveillance médicale

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

L incontinence anale la fable du médecin sourd et du patient muet

L incontinence anale la fable du médecin sourd et du patient muet L intestin dans tous ses états L incontinence anale la fable du médecin sourd et du patient muet Mickael Bouin 5 M me Dutrou,50 ans,adore le golf.toutefois,à chaque effort,elle risque de tacher ses sous-vêtements

Plus en détail

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris

Incontinence urinaire. DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris Incontinence urinaire DR.L.PEYRAT C.H.U. Tenon, Paris INCONTINENCE URINAIRE : DEFINITION 2002 ICS (Internationnal Contience Society) : perte involontaire d urine, on distingue Symptôme : élément décrit

Plus en détail

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS

L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE. Vincent de PARADES PARIS L ATROPHIE DU SPHINCTER ANAL EXTERNE en ENDOSONOGRAPHIE TRIDIMENSIONNELLE Vincent de PARADES PARIS INTRODUCTION L incontinence anale du post-partum partum relève de deux mécanismes : la déchirure de l

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN

UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN UNE INTERVENTION CHIRURGICALE AU NIVEAU DU SEIN Informations générales Pour vous, pour la vie Cette brochure vise à vous fournir des informations générales concernant l intervention chirurgicale que vous

Plus en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail

Page 1/15 - L incontinence urinaire en détail 02/01/2013 L incontinence urinaire en détail En France, 3 millions de personnes souffrent d'incontinence, qu'elle soit urinaire ou fécale. Ce dossier présente les causes de cette affection, les divers

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés. Bisacodyl NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament car elle contient des informations importantes pour

Plus en détail

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002

Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Prolapsus génital et incontinence urinaire chez la femme Professeur Pierre BERNARD Septembre 2002 Pré-Requis : Connaissance de bases : Anatomie du pelvis Classification des troubles de la statique génitale

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l'attention du patient HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée ; il faudrait

Plus en détail

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien

L Incontinence Urinaire au FEMININ. Examen paraclinique. Résidu Post Mictionnel. Examen pelvien L Incontinence Urinaire au FEMININ Dr Isabelle Kaelin-Gambirasio Erika Vögele Dr Johanna Sommer Examen pelvien Inspection : Atrophie vulvovaginale Inflammation vaginale Pertes d urines à la toux Prolapsus

Plus en détail

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive

Les fistules obstétricales sont des communications anormales entre les voies urinaires ou digestives et l'appareil génital. ou d une manœuvre abortive ROLE DE LA SAGE FEMME DANS LA PREVENTION, LE DIAGNOSTIC ET ORIENTATION DES FISTULES Présenté par Mme Atchoumi Annie Hortense Sage-femme DU épidémiologie-bordeaux CHU de Yaoundé Introduction Définition

Plus en détail

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie

Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Campagne nationale pour l élimination des fistules obstétricales en Mauritanie Contexte de la fistule obstétricale Situation en Mauritanie Progrès au niveau Pays/ Mise en œuvre Défis pour les années à

Plus en détail

Dans quelles situations a-t-on recou à une stomie?

Dans quelles situations a-t-on recou à une stomie? Qu est-ce Guide pour qu une stomisés stomie? Une stomie (du grec bouche) est l abouchement volonta de l intestin à la peau de la paroi abdominale permetta l évacuation des selles ou de l urine. Une stomie

Plus en détail

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale

Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Les traumatismes ano-rectaux d origine obstétricale Incidence Les conséquences directes et indirectes de l accouchement par voie vaginale sont nombreuses : Tels les troubles de la statique pelvienne. L

Plus en détail

Maternité et activités sportives

Maternité et activités sportives Maternité et activités sportives L obstétricien est de plus en plus souvent interrogé sur les avantages et les risques de maintenir ou de débuter une APS ou de loisir pendant la grossesse. Transformations

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

HERNIE DISCALE LOMBAIRE

HERNIE DISCALE LOMBAIRE Service de Chirurgie orthopédique et Traumatologique Hôpital Beaujon 100, boulevard du général Leclerc 92110 CLICHY Accueil : 01 40 87 52 53 Consultation : 01 40 87 59 22 Feuillet d information complémentaire

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : memoires@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi.

Brochure Patients. Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Brochure Patients Les implants dentaires : Une solution naturelle et élégante pour retrouver confiance en soi. Les implants dentaires : la meilleure option de traitement. Qu est-ce qu un implant dentaire?

Plus en détail

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl)

NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR. Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) NOTICE: INFORMATION DE L UTILISATEUR Dulcolax bisacodyl 5 mg comprimés enrobés (bisacodyl) Veuillez lire attentivement cette notice avant de prendre ce médicament. Elle contient des informations importantes

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie

BIOPSIE PAR ASPIRATION Sous stéréotaxie Vous avez appris qu une anomalie a été détectée lors de votre mammographie. Afin d investiguer cette anomalie, le radiologue a pris la décision d effectuer une biopsie par aspiration sous stéréotaxie.

Plus en détail

La prise en charge de votre épilepsie

La prise en charge de votre épilepsie G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre épilepsie Vivre avec une épilepsie sévère Novembre 2007 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Leucémies de l enfant et de l adolescent

Leucémies de l enfant et de l adolescent Janvier 2014 Fiche tumeur Prise en charge des adolescents et jeunes adultes Leucémies de l enfant et de l adolescent GENERALITES COMMENT DIAGNOSTIQUE-T-ON UNE LEUCEMIE AIGUË? COMMENT TRAITE-T-ON UNE LEUCEMIE

Plus en détail

Bilan, proposition de traitement et tests

Bilan, proposition de traitement et tests - médiation sinokinétique - Fiche d'une incontinence urinaire du post-partum Bilan, proposition de traitement et tests Grégory RUCH, Aurélie VAISSELLET, Julie MARGUIER 11/2010 Madame X, 32 ans, vient en

Plus en détail

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport

LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LE SPORT POUR CHACUN! Docteur CASCUA Stéphane Médecin du sport LES FEMMES ET LE SPORT LES FEMMES ONT LE CŒUR MOINS SENSIBLE Moins de maladie cardiovasculaire protection hormonale sauf tabac + pilule LES

Plus en détail

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte

Bien vous soigner. avec des médicaments disponibles sans ordonnance. juin 2008. Douleur. de l adulte Bien vous soigner avec des médicaments disponibles sans ordonnance juin 2008 Douleur de l adulte Douleur de l adulte Ce qu il faut savoir La douleur est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable,

Plus en détail

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE

L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE 1 L opéré de PROSTATECTOMIE RADICALE TOTALE Informations concernant la chirurgie et la rééducation fonctionnelle destinées aux patients Yves CASTILLE Docteur en Réadaptation et Kinésithérapie Service de

Plus en détail

DOSSIER DE SOINS INFIRMIERS

DOSSIER DE SOINS INFIRMIERS DOSSIER DE SOINS INFIRMIERS Débuté le Terminé le. FICHE ADMINISTRATIVE PATIENT Nom Prénom Date de naissance / / Téléphone. ADRESSE...... N SS / / / / / // ENTOURAGE-PERSONNE RESSOURCE NOM QUALITE..TEL...

Plus en détail

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME

FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME FUITES URINAIRES CHEZ LA FEMME Informations et traitement Pour vous, pour la vie Conscience du problème Beaucoup de femmes souffrent d incontinence urinaire sans en parler, même lors de leur visite en

Plus en détail

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne

TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE. Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne TRAITEMENT DE L INCONTINENCE URINAIRE Dr B Pogu Urologue FMC Sud Marne DEFINITION! Incontinence urinaire (IU) : perte involontaire des urines par l urètre, survenant en dehors de la miction et pouvant

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

UNIVERSITE PARIS XII VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ******************

UNIVERSITE PARIS XII VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ****************** UNIVERSITE PARIS XII VAL-DE-MARNE FACULTE DE MEDECINE DE CRETEIL ****************** ANNEE 2012 N THESE POUR LE DIPLOME D ETAT DE DOCTEUR EN MEDECINE Discipline : Médecine Générale ------------- Présentée

Plus en détail

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor

le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor le bilan urodynamique Dr René Yiou, CHU Henri Mondor Bilan urodynamique Continence et miction = résultat d'un rapport de forces vessie/urètre: 1. Pression vésicale de remplissage (compliance): doit rester

Plus en détail

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient!

Le dépistage du cancer de la prostate. une décision qui VOUS appartient! Le dépistage du cancer de la prostate une décision qui VOUS appartient! Il existe un test de dépistage du cancer de la prostate depuis plusieurs années. Ce test, appelé dosage de l antigène prostatique

Plus en détail

Infestation par Dipylidium caninum,

Infestation par Dipylidium caninum, Fiche technique n 24 Infestation par Dipylidium caninum, le téniasis félin à Dipylidium Parmi tous les vers qui peuvent infester le chat, Dipylidium caninum est un parasite fréquemment rencontré dans le

Plus en détail

Le VIH et votre cœur

Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Le VIH et votre cœur Que dois-je savoir au sujet de mon cœur? Les maladies cardiovasculaires représentent une des cause les plus courante de décès, elles incluent: les maladies coronariennes,

Plus en détail

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h.

LA COLONOSCOPIE. La colonoscopie, c'est quoi? matin après-midi. Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. LA COLONOSCOPIE Colonoscopie prévue le... matin après-midi Vous serez attendu(e) directement à l'hôpital de jour au 1 er étage le jour même à. h. Vous serez attendu(e) dans l unité de gastro-entérologie

Plus en détail

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl par comprimé enrobé.

RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT. Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl par comprimé enrobé. RÉSUMÉ DES CARACTÉRISTIQUES DU PRODUIT 1. Dé nomination du mé dicame nt Bisolax 5 mg comprimés enrobés. 2. Composition qualitative e t quantitative Bisolax 5 mg comprimés enrobés contient 5 mg de bisacodyl

Plus en détail

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies :

1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : 1- Parmi les affirmations suivantes, quelles sont les réponses vraies : a. Les troubles fonctionnels digestifs sont définis par les critères de Paris b. En France, le syndrome de l intestin irritable touche

Plus en détail

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie.

Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Les aspects psychologiques de la paralysie cérébrale : répercussions et enjeux dans le parcours de vie. Sarah CAILLOT, Psychologue Réseau Breizh IMC- Pôle MPR St-Hélier (Rennes)- Journée Inter-régionale

Plus en détail

Journal de la migraine

Journal de la migraine Sandoz Pharmaceuticals SA Hinterbergstrasse 24 6330 Cham 2 Tél. 041 748 85 85 Fax 041 748 85 86 www.generiques.ch a Novartis company 50001252/mars 2008 Journal de la migraine avec le questionnaire sur

Plus en détail

Un test Pap pourrait vous sauver la vie

Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Un test Pap pourrait vous sauver la vie Vous avez 21 ans ou plus et êtes sexuellement active? Passez un test Pap! Si vous saviez qu un test Pap, qui prend 5 minutes,

Plus en détail

En souvenir du P r Olivier Dizien, décédé le 1 er juillet 2007

En souvenir du P r Olivier Dizien, décédé le 1 er juillet 2007 En hommage au D r Marc Maury, ancien médecin chef du CRM de Fontainebleau et ancien vice-président de l APF, pour son œuvre sur la paraplégie et son action au service du rapprochement associations / médecine

Plus en détail

Accidents des anticoagulants

Accidents des anticoagulants 30 Item 182 Accidents des anticoagulants Insérer les T1 Objectifs pédagogiques ENC Diagnostiquer un accident des anticoagulants. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. COFER

Plus en détail

La migraine : quelle prise de tête!

La migraine : quelle prise de tête! La migraine : quelle prise de tête! Introduction La migraine est une véritable «prise de tête» pour les personnes qui en souffrent! Bien au-delà d un mal physique, cette réelle maladie engendre également

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Insuffisance cardiaque

Insuffisance cardiaque Insuffisance cardiaque Connaître son évolution pour mieux la vivre Guide d accompagnement destiné au patient et ses proches Table des matières L évolution habituelle de l insuffisance cardiaque 5 Quelles

Plus en détail

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl

NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR. Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl NOTICE : INFORMATION DE L UTILISATEUR Bisolax 5 mg comprimés enrobés Bisacodyl Veuillez lire attentivement cette notice avant d utiliser ce médicament. Elle contient des informations importante s pour

Plus en détail

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE?

Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? Que savoir sur la chirurgie de LA HERNIE DE LA LIGNE BLANCHE A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE en hospitalisation AMBULATOIRE? VOUS ALLEZ ETRE OPERE(E) A LA CLINIQUE SAINT-PIERRE D UNE CURE DE HERNIE DE LA LIGNE

Plus en détail

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES

IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015. M. BLOT Ergothérapeute. CHU de NIMES IFAS 11 décembre 2014 15 janvier 2015 M. BLOT Ergothérapeute CHU de NIMES Introduction Définition de l hémiplégie Causes Evolution Conséquences Description Prise en charge du patient en fonction de l activité

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire

La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre cardiopathie valvulaire Vivre avec une cardiopathie valvulaire Décembre 2008 En cas de cardiopathie valvulaire opérée

Plus en détail

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003

Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Pré-Requis : Corpus Médical Faculté de Médecine de Grenoble Le reflux gastro-oesophagien (280) Professeur Jacques FOURNET Avril 2003 Sécrétion acide et peptique de l estomac Motricité œsophagienne et gastrique

Plus en détail

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées

Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées BON USAGE DES TECHNOLOGIES DE SANTÉ Traitement des plaies par pression négative (TPN) : des utilisations spécifiques et limitées Les systèmes de traitement des plaies par pression négative (TPN) sont des

Plus en détail

Informations sur le cancer de l intestin

Informations sur le cancer de l intestin Informations sur le cancer de l intestin Le cancer de l intestin fait partie des affections malignes les plus fréquentes et représente la deuxième cause de mortalité par cancer en Suisse. Cette maladie

Plus en détail

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences

Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Annexe II Diplôme d Etat d infirmier Référentiel de compétences Les référentiels d activités et de compétences du métier d infirmier diplômé d Etat ne se substituent pas au cadre réglementaire. En effet,

Plus en détail

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors?

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? elle va pour cela créer des éléments chargées de transmettre un message à son corps (les hormones) : la «relaxine»

Plus en détail

va être opéré d un hypospadias

va être opéré d un hypospadias Votre enfant va être opéré d un hypospadias Introduction Le chirurgien urologue pédiatrique vous a confirmé le diagnostic d hypospadias et expliqué les avantages ainsi que les risques et complications

Plus en détail

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE

INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE INFORMATIONS AU PATIENT SUR LA COLOSCOPIE Votre médecin vous a prescrit une coloscopie. Afin que vous soyez parfaitement informé(e) sur l examen, ses indications, sa préparation indispensable, etc., nous

Plus en détail

Infection par le VIH/sida et travail

Infection par le VIH/sida et travail Documents publiés dans la collection VIH-sida du ministère de la Santé et de la Protection sociale : COLLECTION VIH/SIDA Sida-MST (maladies sexuellement transmissibles) Transmission - Diagnostic/dépistage

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE

LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Feuillet d'information complémentaire à l attention du patient LA HERNIE DISCALE LOMBAIRE Madame, Monsieur, Suite aux examens, une hernie discale au niveau du rachis lombaire a été diagnostiquée, il faudrait

Plus en détail