FCPR TURENNE HÔTELLERIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FCPR TURENNE HÔTELLERIE"

Transcription

1 RÈGLEMENT SOCIETE DE GESTION : Turenne Capital Partenaires Siège social : 9, rue de Téhéran Paris Société anonyme à conseil d administration Capital social : euros RCS Paris B N d agrément AMF : GP99038 FCPR TURENNE HÔTELLERIE Compartiments A et B Fonds professionnel de capital investissement (Fonds Commun de Placement à Risques à procédure allégée) Article L du CMF Turenne Capital Partenaires - Règlement FCPR Turenne Hôtellerie B version du 21 août 2013

2 Il est constitué : Les Compartiments A et B du Fonds régis par les articles de la sous-section 3, section II, chapitre I, du Livre II du code monétaire et financier (le «CMF»), et ses textes d'application, ainsi que par le présent règlement (le «Règlement»). à l initiative de : La société Turenne Capital Partenaires, société anonyme au capital de euros, ayant son siège social au 9, rue de Téhéran à Paris (75008), immatriculée au RCS de Paris sous le numéro agréée par l'amf sous le numéro GP Ci- après la «Société de gestion». Qui a désigné : La société CACEIS BANK FRANCE, société anonyme à conseil d'administration au capital de euros, immatriculée au Registre du Commerce et des Sociétés de Paris sous le numéro et dont le siège social est situé 1-3, place Valhubert Paris. Ci- après le «Dépositaire». 2/62

3 AVERTISSEMENT Les Compartiments A et B du Fonds ne sont pas soumis à l'agrément de l'autorité des Marchés Financiers (l'«amf») et peuvent adopter des règles de gestion spécifiques. Nous attirons votre attention sur le fait que les parts des Compartiments A et B ne peuvent être souscrites ou acquises que par un investisseur relevant de l'une des catégories d'investisseurs suivantes : 1. tout investisseur qualifié mentionné à l article D411-1 du CMF ; 2. l'état, ou dans le cas d un État fédéral, à l un ou plusieurs des membres composant la fédération ; 3. la Banque centrale européenne, les banques centrales, la Banque mondiale, le Fonds monétaire international, la Banque européenne d investissement ; 4. les investisseurs dont la souscription initiale est d'au moins trente mille (30.000) euros et qui ont occupé pendant au moins un an, dans le secteur financier, une position professionnelle leur ayant permis d acquérir une connaissance de la stratégie mise en œuvre par l'opcvm qu ils envisagent de souscrire ; 5. les investisseurs, personnes physiques et morales, dont la souscription initiale est d'au moins trente mille (30.000) euros et répondant à l une (1) des trois (3) conditions suivantes : a) ils apportent une assistance dans le domaine technique ou financier aux sociétés non cotées entrant dans l objet du Compartiment A en vue de leur création ou de leur développement ; b) ils apportent une aide à la société de gestion de portefeuille du FCPR allégé en vue de rechercher des investisseurs potentiels ou contribuent aux objectifs poursuivis par elle à l occasion de la recherche, de la sélection, du suivi, de la cession des investissements ; c) ils possèdent une connaissance du capital investissement acquise en qualité d apporteur direct de fonds propres à des sociétés non cotées ou en qualité de souscripteur, soit dans un FCPR ne faisant pas l objet de publicité et de démarchage, soit dans un FCPR allégé, soit dans une société de capital risque non cotée ; 6. les investisseurs dont la souscription initiale est d'au moins trente mille (30.000) euros et qui détiennent, pour une valeur totale supérieure ou égale à un million ( ) d'euros, des dépôts, des produits d assurance vie ou un portefeuille d instruments financiers ; 7. les sociétés répondant à deux (2) des trois (3) critères suivants, lors du dernier exercice clos : a) total du bilan supérieur à vingt millions ( ) d'euros ; b) chiffre d affaires supérieur à quarante millions ( ) d'euros ; c) capitaux propres supérieurs à deux millions ( ) d'euros ; 8. les investisseurs dont la souscription initiale est supérieure ou égale à cinq cent mille ( ) euros ; ci-après désignés comme les «Investisseurs Avertis». Les seuils mentionnés ci-dessus ne sont pas applicables aux dirigeants, salariés et personnes physiques agissant pour le compte de la Société de gestion. Toute personne qui souscrit ou acquiert des parts du Compartiment A ou du Compartiment B ne peut les céder ou les transmettre qu'à d'autres investisseurs appartenant à l'une des catégories précitées dans les modalités et conditions prévues par le Règlement. 3/62

4 SOMMAIRE Avertissement. 3 TITRE I... 7 DÉNOMINATION ORIENTATION DE LA GESTION DURÉE... 7 ARTICLE 1 DÉNOMINATION... 7 ARTICLE 2 FORME JURIDIQUE... 7 ARTICLE 3 CONSTITUTION DU FONDS... 7 ARTICLE 4 OBJET DES COMPARTIMENTS A et B... 7 ARTICLE 5 ORIENTATION DE LA GESTION DES COMPARTIMENTS A et B Stratégie d investissement par compartiment Quotas d investissement Le Quota Juridique Le Quota Fiscal Limites d'investissements Modification des textes applicables Règles en matière de prêts et d'emprunts Principes et règles mis en place pour préserver l'intérêt des Porteurs de parts Co-investissements et co-désinvestissements entre les deux (2) Compartiments du Fonds Co-investissements et co-désinvestissements entre les Compartiments Apport de fonds propres complémentaires entre les Compartiments Transfert de Participation entre les Compartiments : cas du portage Les co-investissements, apports de fonds propres complémentaires, transferts de participations et co-désinvestissements avec une Structure Liée Co-investissement et co-désinvestissements des Compartiments avec une ou plusieurs Structures Liées Apport de fonds propres complémentaires entre les Compartiments et une ou plusieurs Structures Liées Transfert de Participations entre les Compartiments et une Structure Liée Co-investissements et co-désinvestissements aux côtés de tiers Les prestations de services effectuées par la Société de gestion ou des sociétés qui lui sont liées au sens de l article R du CMF ARTICLE 6 CONDITIONS LIÉES AUX INVESTISSEURS PROFIL DE RISQUES Conditions liées aux investisseurs pour la souscription des parts Profil de risques Risques généraux liés aux FCPR Risques liés aux caractéristiques des Compartiments A et B ARTICLE 7 DURÉE DU FONDS TITRE II ACTIFS ET PARTS ARTICLE 8 PARTS DE COPROPRIÉTÉ Forme des parts /62

5 8.2. Catégories de parts Spécificités du Compartiment A Spécificités du Compartiment B Nombre et valeur des parts Valeur nominale des parts du Compartiment A Valeur nominale des parts du Compartiment B Droits attachés aux parts Hurdle Droits respectifs de chacune des catégories de parts Exercice des droits attachés à chaque des catégories de parts Compte de réserve ARTICLE 9 SOUSCRIPTION ET LIBÉRATION DES PARTS Investissement du groupe ACCOR dans le Compartiment A Période de souscription Commission de souscription acquise au Compartiment A Libération des souscriptions pour le Compartiment A Période de souscription Libération des souscriptions pour le Compartiment B ARTICLE 10 RETARDS OU DÉFAUTS DE PAIEMENT POUR LES PORTEURS DU COMPARTIMENT A ARTICLE 11 TRANSFERT DE PARTS AGRÉMENT Transfert de parts autorisé Agrément Assistance de la Société de gestion Divers ARTICLE 12 DISTRIBUTIONS RACHATS DE PARTS REMPLOI Distributions Rachat des parts Remploi ARTICLE 13 ÉVALUATION DE L'ACTIF DU FONDS ARTICLE 14 VALEUR LIQUIDATIVE DES PARTS ARTICLE 15 DROITS ET OBLIGATIONS DES PORTEURS DE PARTS Compartiment A TITRE III SOCIÉTÉ DE GESTION DÉPOSITAIRE COMMISSAIRE AUX COMPTES RÉMUNÉRATIONS ARTICLE 16 LA SOCIÉTÉ DE GESTION Missions Compartiment A - Changement de Contrôle au sein de la société de gestion Compartiment A - Départ de Personnes Clés Définitions Conséquences de l Evènement Personne Clé Consultation des Porteurs de parts Compartiment A -Exclusivité ARTICLE 17 LE DÉPOSITAIRE ET LE DÉLÉGATAIRE COMPTABLE Le Dépositaire Le Délégataire comptable ARTICLE 18 LE COMMISSAIRE AUX COMPTES ARTICLE 19 COMITÉ CONSULTATIF Compartiment A ARTICLE 20 RÉUNION ANNUELLE DES PORTEURS DE PARTS /62

6 ARTICLE 21 FRAIS Rémunération de la Société de gestion Frais de constitution Autres frais Frais de contentieux TITRE IV COMPTES ET RAPPORTS DE GESTION ARTICLE 22 COMPTABILITÉ ARTICLE 23 RAPPORTS DOCUMENTS DE FIN D EXERCICE CONFIDENTIALITÉ Documents de fin d'exercice Rapport semestriel Confidentialité ARTICLE 24 REVENUS DISTRIBUABLES ET MODALITÉS DE DISTRIBUTIONS SELON CHAQUE CATÉGORIE DE PARTS D UN MÊME COMPARTIMENT Revenus distribuables Modalités de distribution selon chaque catégorie de parts ARTICLE 25 REPORT À NOUVEAU ARTICLE 26 DISTRIBUTIONS D AVOIRS EN ESPÈCES Distributions en espèces TITRE V FUSION SCISSION DISSOLUTION LIQUIDATION ARTICLE 27 FUSION SCISSION D UN OU DES COMPARTIMENTS DU FONDS ARTICLE 28 DISSOLUTION ARTICLE 29 LIQUIDATION - PRÉ-LIQUIDATION Pré-liquidation Liquidation TITRE VI - DIVERS ARTICLE 30 CONSULTATION DES PORTEURS DE PARTS MODIFICATION DU RÈGLEMENT ARTICLE 31 INDEMNISATION ARTICLE 32 CONTESTATION ÉLECTION DE DOMICILE DÉFINITIONS GLOSSAIRE /62

7 TITRE I DÉNOMINATION ORIENTATION DE LA GESTION DURÉE ARTICLE 1 DÉNOMINATION Le fonds a pour dénomination Turenne Hôtellerie. Le Fonds est un fonds à compartiments, qui comprendra au moins deux (2) compartiments dénommés : Le «FCPR Turenne Hôtellerie A», et Le «FCPR Turenne Hôtellerie B», ci-après les «Compartiments». ARTICLE 2 FORME JURIDIQUE Les Compartiments A et B sont chacun une copropriété constituée principalement d'instruments financiers conformément aux dispositions de l'article L du CMF. Les Compartiments sont constitués sous la forme de deux (2) Fonds Professionnels de capital Investissement (Fonds Commun de Placement à Risques (FCPR) bénéficiant d une procédure allégée) conformément à l article L du CMF. ARTICLE 3 CONSTITUTION DU FONDS En application des dispositions de l article D214-6 du CMF, le montant minimum des actifs que chaque Compartiment doit réunir lors de la constitution du fonds (la «Constitution») est de trois cent mille ( ) euros. Dès lors que ce montant minimum est versé à chaque Compartiment, le Dépositaire délivre à la Société de gestion une première attestation de dépôt des fonds au titre de chaque Compartiment. Cette attestation détermine la date de constitution des Compartiments du Fonds et précise les montants versés en numéraire. L'établissement de cette attestation fait courir le délai réglementaire d'un (1) mois de notification du présent Règlement à l'amf. ARTICLE 4 OBJET DES COMPARTIMENTS A et B Les Compartiments A et B ont pour objet la constitution d un portefeuille de Participations composé exclusivement d actions de SAS ainsi que de valeurs mobilières donnant accès au capital (telles que des obligations convertibles ou remboursables en actions), émises principalement par des sociétés françaises ayant pour objet la détention et la gestion d hôtels sous l une des enseignes commerciales du groupe ACCOR, ainsi que d avances en compte courant au profit de ces mêmes sociétés. Les Compartiments investiront, en principe, dans le cadre de prises de participations majoritaires dans les sociétés cibles. La trésorerie de chaque Compartiment pourra être investie dans différents instruments monétaires tels que notamment des actions ou parts d OPCVM ou de FIA et des certificats de dépôt. Leur gestion est orientée vers la recherche de plus-values réalisées sur les capitaux investis au moyen d investissements dans des sociétés qui auront pour objet d améliorer la rentabilité de l / des hôtel(s) qu elles auront acquis. 7/62

8 Les Compartiments ont vocation à co-investir car ils ont une politique d investissement identique. Le coinvestissement entre les Compartiments se fera en principe à proportion du MTS de chaque Compartiment rapporté au MTS Global. Conformément aux dispositions de l'article 41 DGA I de l annexe III au CGI, l objet principal de chacun des Compartiments est d investir, directement ou indirectement, dans des petites ou moyennes entreprises au sens de l annexe I au règlement (CE) n 800 / 2008 de la Commission du 6 août 2008 déclarant certaines catégories d aides compatibles avec le marché commun en application des articles 87 et 88 du Traité (règlement général d exemption par catégorie) («PME») dont les titres ne sont admis aux négociations ni sur un marché réglementé d instruments financiers français ou étranger, ni sur un marché non réglementé d instruments financiers d un Etat qui n est pas partie à l accord sur l Espace économique européen. Pour apprécier la composition du capital des PME, il n est pas tenu compte des participations des sociétés de capitalrisque, des fonds communs de placement à risques, des sociétés de développement régional, des sociétés financières d innovation et des sociétés unipersonnelles d investissement à risque ou des structures équivalentes établies dans un autre État membre de la Communauté européenne ou dans un État ou territoire ayant conclu avec la France une convention fiscale qui contient une clause d assistance administrative en vue de lutter contre la fraude ou l évasion fiscale. ARTICLE 5 ORIENTATION DE LA GESTION DES COMPARTIMENTS A et B 5.1. Stratégie d investissement par compartiment La Stratégie d investissement des Compartiments A et B est de prendre des Participations dans des sociétés identiques gérant un ou plusieurs hôtels. Chaque Compartiment investira principalement au travers de sociétés (la ou les «Société(s) d acquisition») qui auront pour objet d acquérir et de gérer un ou plusieurs hôtel(s) et de mettre en place un contrat de management. Cette Société d acquisition financera en principe une partie du prix d acquisition de l / des hôtel(s) (murs, fonds de commerce, etc.) au moyen généralement d une opération de crédit-bail (ou le cas échéant de toute autre opération de crédit que la Société de gestion jugera appropriée). Les Fonds gérés par Turenne Capital, avec notamment le FCPR, seront, en principe, actionnaires majoritaires de ces différents établissements. La gestion de chaque hôtel sera assurée au travers d un contrat de management conclu pour une durée longue (généralement de 10 ans) avec le groupe ACCOR. L investissement dans ces hôtels servira principalement à leur rénovation qui aura, en principe, lieu lors des 36 premiers mois suivant leur acquisition par la Société d acquisition ainsi qu à la mise en place et au suivi de la stratégie commerciale et en termes de ressources humaines, stratégies qui seront définies avec le groupe ACCOR afin de développer le chiffre d affaires de l hôtel concerné. L investissement des Compartiments A et B sera principalement réalisé au travers de titres de capital (actions) voire de titres donnant accès au capital (obligations convertibles, etc ) ou encore, de manière accessoire au travers d une avance en compte courant d associé. Les hôtels seront principalement situés dans les principales villes françaises mais pourront également être situés en Europe. Le chiffre d affaires anticipé des hôtels ciblés par les Compartiments A et B sera généralement compris entre 2 et 6 millions d euros. A titre indicatif, l investissement unitaire dans la Société d acquisition sera en principe réparti entre le Compartiment A et le Compartiment B à proportion de leur taille respective (cf. la répartition des investissements entre les deux (2) Compartiments telle que décrite à l article ) et sera en principe d un montant total au titre de l investissement des deux (2) Compartiments compris entre deux millions ( ) et cinq millions ( ) d euros pour un prix d acquisition de l hôtel par la Société d acquisition compris entre huit millions ( ) et quinze millions ( ) d euros. 8/62

9 5.2. Quotas d investissement Le Quota Juridique Conformément aux dispositions des articles L et L du CMF, l'actif de chaque Compartiment doit être constitué pour 50 % au moins (le «Quota Juridique») : - de titres participatifs ou de titres de capital de sociétés, ou donnant accès au capital de sociétés (notamment obligations convertibles ou remboursables en actions), qui ne sont pas admis aux négociations sur un Marché ; - dans la limite de 15 % d'avances en compte courant pour la durée de l'investissement réalisé, dans des sociétés dans lesquelles chaque Compartiment détient une Participation et remplissant les conditions pour être retenues au Quota Juridique ; - de droits représentatifs d'un placement financier dans une entité constituée en France ou à l'étranger dont l'objet principal est d'investir directement ou indirectement dans des sociétés dont les titres de capital ne sont pas admis sur un Marché, à concurrence du pourcentage d'investissement direct ou indirect de l'actif de l'entité concernée dans des sociétés éligibles à ce même Quota Juridique ; - dans la limite de 20 % de son actif, de titres de capital, ou donnant accès au capital, admis aux négociations sur un Marché d'un État partie à l'accord sur l'espace Économique Européen, émis par des sociétés dont la capitalisation boursière est inférieure à cent cinquante (150) millions d'euros. La capitalisation boursière est évaluée selon la moyenne des cours d'ouverture des soixante (60) jours de bourse précédant celui de l'investissement. Les modalités d'application de cette évaluation notamment en cas de première cotation ou d'opération de restructuration d'entreprises sont arrêtées par la réglementation Le Quota Juridique doit être respecté au plus tard lors de l'inventaire de clôture de l'exercice suivant l'exercice de la Constitution de chaque Compartiment et jusqu'à la clôture du cinquième exercice des Compartiments Les modalités de calcul du Quota Juridique, et notamment la définition du numérateur et du dénominateur, résultent des dispositions réglementaires applicables Lorsque des titres inclus dans le Quota Juridique font l'objet d'une cession, les titres cédés sont réputés maintenus à l'actif pour leur prix de souscription ou d'acquisition pour l'appréciation du quota pendant deux (2) ans à compter de la date de la cession Le Quota Fiscal Les Compartiments A et B respecteront en outre chacun un quota fiscal de 50 % défini à l article 163 quinquies B du CGI (le «Quota Fiscal»), décrit ci-dessous afin que ses Porteurs de parts personnes physiques, résidents français, puissent bénéficier d'avantages fiscaux en France définis aux articles 163 quinquies B I et II, A du Code général des impôts (CGI) et que ses Porteurs de parts personnes morales résidents français soumises à l impôt sur les sociétés (IS) puissent bénéficier des avantages fiscaux prévus aux articles 38.5, A I b. et 219 I a. sexies du CGI Pour ce faire, chaque Compartiment doit respecter le Quota Fiscal de 50 % d'investissement en titres pris en compte directement dans le Quota Juridique qui doivent être émis par des sociétés répondant aux conditions suivantes : 1. elles ont leur siège dans un État membre de l Union Européenne ou dans un autre État partie à l'accord sur l'espace Économique Européen ayant conclu avec la France une convention fiscale qui contient une clause d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude ou l'évasion fiscale ; 9/62

10 2. elles exercent une activité mentionnée à l'article 34 du CGI, c est-à-dire une activité commerciale ; industrielle ou artisanale ; 3. elles sont soumises à l'impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun ou, pour les sociétés sises hors de France, y seraient soumises dans les mêmes conditions si l'activité était exercée en France Sont également pris en compte dans le Quota Fiscal les titres mentionnés au I ou au III de l'article L du CMF émis par des sociétés répondant aux conditions suivantes (la ou les «Société(s) Holding») : (i) (ii) elles ont leur siège dans un État membre de l Union Européenne ou dans un autre État ou territoire ayant conclu avec la France une convention d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude et l'évasion fiscales ; elles sont soumises à l'impôt sur les sociétés dans les conditions de droit commun ou, pour les sociétés sises hors de France, y seraient soumises dans les mêmes conditions si l'activité était exercée en France ; (iii) elles ont pour objet principal de détenir des participations financières. Les titres d'une Société Holding sont retenus dans le Quota Fiscal de 50 % et pour la limite de 20 % mentionnée au III de l'article L du CMF, à proportion de la quote-part de l actif de la Société Holding investi directement ou indirectement dans une ou des sociétés répondant aux conditions du ci-dessus, calculée selon des modalités fixées par la réglementation Sont également pris en compte dans le Quota Fiscal de 50 % les droits représentatifs d'un placement financier dans une entité d'investissement mentionnée au b) du II de l'article L du CMF constituée dans un État de la Communauté Européenne, ou dans un autre État ou territoire ayant conclu avec la France une convention fiscale qui contient une clause d'assistance administrative en vue de lutter contre la fraude ou l'évasion fiscale. Les droits d'une entité d'investissement sont retenus dans le Quota Fiscal de 50 % et pour la limite de 20 % mentionnée au III de l'article L du CMF, à proportion de la quote-part de l'actif de cette entité d'investissement investi directement ou indirectement (par l'intermédiaire d'une Société Holding) dans une ou des sociétés répondant aux conditions du ci-dessus, calculée selon des modalités fixées par la réglementation Chaque Compartiment devra respecter les quotas qui lui sont applicables, au plus tard lors de l'inventaire de clôture de l'exercice suivant l'exercice de sa Constitution Il est entendu que, sans préjudice des dispositions légales et règlementaires mentionnées aux articles et ci-dessus, chaque Compartiment se conformera à sa stratégie et à ses règles d'investissement, telles que décrites aux articles 5.1 et Limites d'investissements Les investissements de chaque compartiment dans une seule et même société (y compris Société d acquisition), en une ou plusieurs fois, ne pourront pas représenter un montant supérieur au plus élevé des deux (2) montants suivants : - 10 % du MTS Global, ou - six millions ( ) d euros au titre des deux (2) Compartiments du Fonds. La Société de gestion pourra déroger à ce plafond avec l accord préalable du Comité Consultatif du compartiment A donné à la Majorité Simple et dans la limite du plus élevé des deux (2) montants suivants : - 15 % du MTS Global, ou - six millions ( ) d euros au titre des deux (2) Compartiments du Fonds. Pour l appréciation de ces plafonds, il est tenu compte des Investissements Complémentaires (à leur Coût d acquisition) réalisés par chaque Compartiment. 10/62

11 Par ailleurs, la Société de gestion pourra procéder à des réinvestissements dans la limite du MTS de chaque Compartiment Les Compartiments A et B n investiront pas dans d'autres fonds d'investissement, à l'exception d investissements à court terme dans des OPCVM ou de FIA monétaires pour les besoins de placement de la trésorerie de chaque Compartiment Les Compartiments A et B n investiront pas dans des sociétés cotées Modification des textes applicables Dans le cas où l un des textes d application impérative visés au présent Règlement est modifié, les nouvelles dispositions sont automatiquement appliquées et le cas échéant intégrées dans le Règlement sans qu il soit nécessaire de soumettre cette modification du Règlement à l approbation des Porteurs de parts, pour autant que les modifications apportées au Règlement soient limitées à la mise en œuvre des dispositions impératives en question. La Société de gestion mentionnera les modifications ainsi intervenues dans son rapport semestriel aux Porteurs de parts des Compartiments A et B tel que visé à l'article du Règlement Règles en matière de prêts et d'emprunts Chaque Compartiment peut, dans le cadre de la réalisation et de la gestion de ses participations, procéder à des emprunts d'espèces. Le montant total des emprunts d'espèces de chaque Compartiment ne peut pas excéder, conformément à la réglementation, un montant égal à 10 % de ses actifs Principes et règles mis en place pour préserver l'intérêt des Porteurs de parts Les règles mentionnées aux articles 5.6 à 5.10 sont inspirées du Règlement de Déontologie, commun à l'association Française des Investisseurs en Capital (AFIC) et l'association Française de Gestion financière (AFG), applicable aux sociétés de gestion agréées par l AMF pour le capital-investissement, dans sa version en vigueur au 1 er janvier Dans l'hypothèse où ce Règlement de déontologie viendrait à établir de nouveaux principes, la Société de gestion devra les appliquer à chaque Compartiment, dans la mesure où ces nouveaux principes seraient d application impérative, sans qu il soit nécessaire de modifier le Règlement ou sans qu il soit nécessaire de consulter les porteurs de parts du Fonds pour modifier le Règlement. Tout nouveau principe qui ne serait pas d application impérative pour les Compartiments pourra être appliqué par eux-mêmes, sur décision de la Société de gestion, sous réserve d'en informer les porteurs de parts de chaque Compartiment dans le prochain rapport annuel. A la date de Constitution, la Société de gestion gère les fonds communs de placement à risques bénéficiant d une procédure allégée suivants : - FCPR Jet Innovation Sud - FCPR SEFTI - FCPR Capital Santé - FCPR Wellingtonia I La Société de gestion gère également une vingtaine de FCPR agréés. Par ailleurs, elle gère ou conseille également deux (2) sociétés de capital risque «SCR» (Turenne Investissement et PACA Investissement). Enfin, la Société de gestion est liée au sens de l article R du CMF à la société de gestion de portefeuille Nord Capital Partenaires ainsi qu à la société Renaissance Corporate. 11/62

12 Ni la Société de gestion, ni Nord Capital Partenaires, ni la société Renaissance Corporate ne gèrent ni ne conseillent, à la date de Constitution, aucun fonds ou véhicule d'investissement ayant une politique d investissement similaire à celle des Compartiments du Fonds. Toutefois, il se peut que les FCPR agréés gérés par la Société de gestion ou Nord Capital Partenaires puissent être amenés à co-investir avec les Compartiments du Fonds Co-investissements et co-désinvestissements entre les deux (2) Compartiments du Fonds Les Compartiments du Fonds ayant la même politique d investissement, ils ont vocation à co-investir de manière systématique, étant entendu que les co-investissements seront toujours dédiés à l une des enseignes commerciales du groupe ACCOR Co-investissements et co-désinvestissements entre les Compartiments Allocation des investissements L investissement dans les Sociétés d acquisition sera en principe alloué à compter du Closing Initial par priorité aux Compartiments du Fonds Répartition des co-investissements/ co-désinvestissements entre les Compartiments Pour chaque investissement alloué aux Compartiments, la répartition du montant de l investissement dans la Société d acquisition se fera en principe à proportion du MTS de chaque Compartiment rapporté au MTS Global. Toutefois, le MTS de chaque Compartiment n étant connu qu au Dernier Jour de Souscription, les investissements réalisés avant cette date seront répartis entre les deux (2) Compartiments suivant les règles ciaprès : le montant global de l investissement dans la Société d acquisition sera réparti entre les deux (2) Compartiments à proportion du montant total des souscriptions reçues par chaque Compartiment au 1 er jour du mois au cours duquel intervient l investissement (le «MTS Temporaire par Compartiment» ) rapporté à la somme des MTS Temporaires par Compartiment des deux (2) Compartiments à la même date (le «MTS Global Temporaire»). Pour ces investissements, il pourra être procédé à un apport de fonds propres complémentaires (voir 5.7.2) ou à un transfert de participation d un Compartiment à l autre (voir 5.7.3), afin que le principe de répartition à proportion mentionné au premier paragraphe du présent soit respecté. Lors d un désinvestissement, le désinvestissement sera en principe réparti entre les deux (2) Compartiments à proportion du pourcentage de détention de chacun des Compartiments dans la cible. Les co-investissements comme les co-désinvestissements sont en principe effectués au même moment et à des conditions équivalentes notamment en termes de date de réalisation et de prix à l entrée comme à la sortie sous réserve des précisions indiquées ci-dessus. Les Compartiments partageront les coûts liés aux investissements effectués à proportion du montant investi par chacun d'entre eux. Le rapport annuel mentionnera les conditions d application aux co-investissements et aux codésinvestissements des principes mentionnés ci-dessus. Les règles mentionnées au présent cessent de s appliquer à compter de la Date de Transfert effectif de la gestion du Compartiment A à une Nouvelle société de gestion, dès lors que celle-ci n est pas liée à la Société de gestion Apport de fonds propres complémentaires entre les Compartiments En principe, compte tenu du fait que les deux (2) Compartiments A et B ont vocation à réaliser des investissements dans les mêmes conditions et au même moment conformément aux règles de coinvestissements décrites au 5.7.1, les apports de fonds propres complémentaires au profit d une Participation seront en principe répartis entre les deux Compartiments suivant la répartition de l investissement initial. 12/62

13 Transfert de Participation entre les Compartiments : cas du portage En principe, compte tenu de la politique de co-investissement et de co-désinvestissement décrite au 5.7.1, il n est pas envisagé de transfert de participation d un Compartiment à l autre. Toutefois, si l un des Compartiments porte une Participation pour le compte de l autre Compartiment (notamment pendant la période de souscription), le transfert de la quote-part revenant au Compartiment acquéreur se fera en principe aux conditions suivantes : i. Les frais liés au portage (les frais liés à l'acquisition y compris les frais éventuels d intermédiaires et de courtage, les frais d étude et d audit, les frais juridiques et comptables ainsi que les droits et taxes qui peuvent être dus au titre de l'acquisition d un Compartiment) ainsi que la commission de portage, seront supportés par le Compartiment au profit duquel le portage est effectué. ii. La commission de portage sera en principe égale à : a. Le prix d acquisition de la fraction de la participation concernée par le portage, b. augmentée d un intérêt égal à l Euribor trimestriel calculé prorata temporis sur la durée du portage (le «Coût de portage»). iii. Le rapport annuel mentionnera les conditions d application aux transferts des principes mentionnés cidessus et notamment le montant de la commission de portage. Toutefois, si, par exception, le prix de transfert ne correspondait pas à celui mentionné à l ii ci-dessus, la méthode d évaluation retenue sera évaluée par un expert indépendant. Le rapport annuel de chaque Compartiment, de l exercice au cours duquel le transfert est réalisé précise les conditions de cette opération et la méthode d évaluation retenue. Les règles mentionnées au présent cessent de s appliquer à compter de la Date de Transfert effectif de la gestion des Compartiments à une Nouvelle société de gestion, dès lors que celle-ci n est pas liée à la Société de gestion Les co-investissements, apports de fonds propres complémentaires, transferts de participations et codésinvestissements avec une Structure Liée Il s agit ici des cas où (i) les Compartiments co-investiraient avec une Structure Liée (ii) réaliseraient un investissement dans une société dans laquelle une Structure Liée ou (iii) transfèreraient leur participation dans une cible au profit d une Structure liée. Ces hypothèses visent toujours des hôtels de l une des enseignes commerciales du groupe ACCOR Co-investissement et co-désinvestissements des Compartiments avec une ou plusieurs Structures Liées Règles d allocation de l investissement avec une ou plusieurs Structures Liées Si la société cible est une Société d acquisition, l investissement est en principe uniquement alloué aux Compartiments du Fonds. Par exception, si le montant de l opportunité d investissement dépasse le montant que les Compartiments souhaitent ou peuvent investir, l opportunité pourra être également allouée à des Structures Liées dans la mesure où la Société d acquisition est éligible à leur politique d investissement. Ces co-investissements se réaliseront alors, en principe, au même moment et aux mêmes conditions financières et juridiques, à l entrée comme à la sortie. 13/62

14 Règles de répartition du montant de l investissement avec une ou plusieurs Structures Liées La répartition du montant de l opportunité d investissement se fera dans cette hypothèse de la manière suivante : - chaque Compartiment investira en priorité le montant décidé dans les limites fixées au 5.3 ci-dessus. La répartition entre les deux (2) Compartiments obéit à la règle décrite au le solde sera réparti entre les Structures Liées en fonction de critères tels que la nature de l opportunité d investissement considérée et sa compatibilité avec la situation particulière de chacune des Structures Liées, à savoir notamment : o la diversification des portefeuilles, o les types d investissement autorisés, o le stade de développement de la société objet de l opportunité d investissement, o le respect de l orientation des placements, o la durée de vie restant à courir des différents véhicules d investissement concernés au regard des perspectives de sortie à court ou moyen terme de l investissement envisagé, o le délai restant à courir pour atteindre les quotas d investissement pour chacun des véhicules d investissement concernés, o le montant de la trésorerie disponible de chacun des véhicules d investissement concernés, o la zone géographique sur laquelle chacun des véhicules d investissement est, le cas échéant, spécialisé. o Ces obligations cessent de s appliquer si les titres concernés sont cotés sur un marché règlementé. Le rapport annuel mentionnera les opérations ainsi réalisées. Les règles mentionnées au présent cessent de s appliquer à compter de la Date de Transfert effectif de la gestion des Compartiments à une Nouvelle société de gestion, dès lors que celle-ci n est pas liée à la Société de gestion Apport de fonds propres complémentaires entre les Compartiments et une ou plusieurs Structures Liées Les Compartiments ne pourront participer à une opération d apport de fonds propres complémentaires au profit d une société dans laquelle une Structure Liée est déjà actionnaire que sous réserve : (i) de la participation au nouveau tour de table d un ou plusieurs Investisseurs Tiers à la Société de gestion à un niveau suffisamment significatif, ou (ii) après avoir informé le Comité Consultatif et obtenu son avis sur l investissement complémentaire envisagé. Le rapport annuel mentionnera les opérations ainsi réalisées Transfert de Participations entre les Compartiments et une Structure Liée Sont ici visés les transferts de participations entre : - le ou les compartiments du Fonds et un ou plusieurs fonds communs de placement ou portefeuilles individuels gérés par la Société de gestion ; - le ou les compartiments du Fonds et un ou plusieurs fonds communs de placement ou portefeuilles gérés par une entreprise liée à la Société de gestion au sens de l article R du CMF ; - le ou les compartiments du Fonds et une entreprise liée à la Société de gestion au sens de l article R du CMF ; - le ou les compartiments du Fonds et la Société de gestion agissant pour son propre compte. La Société de gestion, une entreprise liée à la Société de gestion au sens de l article R du CMF ainsi que les fonds communs de placement ou autres portefeuilles gérés par la Société de gestion ou une entreprise qui lui est liée sont des «Structures Liées». 14/62

15 Lors d un transfert d une Participation détenue par un ou les deux (2) Compartiment(s) à une ou plusieurs Structures Liées ou inversement lors du transfert d une ou plusieurs participations dans une SAS, détenue par une ou plusieurs Structure(s) Liée(s) à l un ou aux deux (2) Compartiment(s), le transfert devra intervenir aux conditions suivantes : - détermination des conflits d intérêts relative à l opération envisagée ; - mise en place de procédure permettant de s assurer que l opération est réalisée en toute indépendance ; - valorisation indépendante de la participation transférée : o par voie d intervention d un expert indépendant ou du commissaire aux comptes du Compartiment qui se prononce sur le prix, ou o intervention concomitante d un investisseur tiers à un niveau suffisamment significatif ; - Information sur le carried interest potentiel : la Société de gestion communique au Comité Consultatif les informations pertinentes sur le carried interest éventuellement générés. Lorsque l opération de transfert fait intervenir un fonds commun de placement agréé, il est rappelé que la Société de gestion ne peut, pour le compte du Fonds ou de l un de ces Compartiments, procéder, pour ses éléments d'actifs qui ne sont pas négociés sur un Marché au sens du I de l'article L du CMF, à des cessions ou acquisitions à une entreprise qui lui est liée de titres en capital ou de créances détenus depuis plus de douze (12) mois sauf lorsqu ils interviennent après l entrée en préliquidation. Le rapport annuel mentionnera les opérations ainsi réalisées qui sont également mentionnées dans le registre des conflits d intérêts de la Société de gestion Co-investissements et co-désinvestissements aux côtés de tiers Les Compartiments du Fonds pourront, par ailleurs, investir aux côtés d investisseurs tiers, étant entendu que les co-investissements seront toujours dédiés à l une des enseignes commerciales du groupe ACCOR. Dans ce cas, chaque co-investissement et co-désinvestissement sera effectué, concomitamment aux mêmes conditions financières et juridiques, tout en tenant compte des situations particulières et des contraintes réglementaires de chaque co-investisseur Les prestations de services effectuées par la Société de gestion ou des sociétés qui lui sont liées au sens de l article R du CMF En aucun cas, les membres du personnel de la Société de gestion agissant pour leur propre compte ne pourront réaliser, directement ou au travers d'une société interposée autre que la Société de gestion, des prestations de service rémunérées au profit du Fonds, de l un de ses Compartiments ou au profit de sociétés dans lesquelles les Compartiments du Fonds détiennent une Participation ou envisagent de prendre une Participation La Société de gestion peut facturer des Honoraires de Transaction aux SAS du portefeuille des Compartiments du Fonds. Les Honoraires de Transaction que peut percevoir la Société de gestion dans lesquelles les Compartiments détiennent une Participation au cours d un exercice seront déduits à hauteur de 50 % de la commission de gestion de la Société de gestion selon les modalités mentionnées à l'article 21 du Règlement. La Société de gestion mentionne, dans son rapport de gestion annuel, la nature et le montant détaillé des Honoraires de Transaction facturés par elle aux sociétés du portefeuille de chaque Compartiment La Société de gestion doit mettre préalablement en concurrence plusieurs prestataires lorsqu elle souhaite faire réaliser une prestation de service significative au profit des Compartiments A et B ou au profit d une société dans laquelle les Compartiments détiennent une Participation, dès lors que l un des prestataires pressentis est une personne physique, morale ou autre qui lui est liée au sens de l article R du CMF. La Société de gestion mentionne dans son rapport de gestion annuel, la nature et le montant global des sommes facturées par elle et les entreprises qui lui sont liées aux Compartiments A et B. 15/62

16 Dans le cas où la Société de gestion serait liée à un établissement de crédit (au sens de l article R du CMF), elle devra mentionner dans son rapport de gestion annuel l existence d opérations de crédit réalisées avec cet établissement de crédit. Ce rapport de gestion annuel précise alors selon que : - l opération de crédit a été mise en place lors de l acquisition (directe ou indirecte) de la participation. Dans ce cas, la Société de gestion indique si les conditions de financement pratiquées par l établissement de crédit lié se distinguent des conditions habituellement pratiquées pour des opérations similaires, et le cas échéant, pourquoi. - l opération de crédit est effectuée au bénéfice d'une société du portefeuille. La Société de gestion indique dans son rapport de gestion annuel, dans la mesure où, après avoir fait les diligences nécessaires pour obtenir cette information, elle a pu en avoir connaissance, si un établissement de crédit auquel elle est liée concourt significativement au financement de la société dans laquelle les Compartiments détiennent une Participation (fonds propres inclus). Elle mentionne également dans son rapport de gestion annuel si cet établissement a apporté un concours à son initiative et, dans ce cas, si les conditions de financement se distinguent des conditions du marché, et le cas échéant, pourquoi. ARTICLE 6 CONDITIONS LIÉES AUX INVESTISSEURS PROFIL DE RISQUES 6.1. Conditions liées aux investisseurs pour la souscription des parts La souscription et l'acquisition de parts des Compartiments A et B est réservée à des Investisseurs avertis. La Société de gestion s assure que chaque investisseur est un Investisseur averti. La souscription de parts des Compartiments A et B est soumise à l'accord préalable de la Société de gestion. Les investisseurs peuvent utiliser les parts des Compartiments A et B comme unité de compte d un contrat d assurance ou dans un contrat d assurance, sous réserve que (i) le souscripteur du contrat d'assurance soit un Investisseur Averti et (ii) que les parts des Compartiments soient éligibles à ce contrat conformément à ce qu il prévoit et à la règlementation qui lui est applicable. Aucun porteur de parts personne physique ne peut détenir plus de 10 % des parts émises par chaque Compartiment. En raison du caractère dédié de ce FCPR aux hôtels sous enseignes commerciales ACCOR, il a été convenu avec ACCOR que la souscription et l'acquisition de parts des Compartiments ne pourront pas être réalisées par des groupes hôteliers leur étant Concurrents Profil de risques Les investisseurs sont invités à prendre en considération l ensemble des risques décrits ci-après avant de souscrire les parts des Compartiments A et B. Un tel investissement peut se traduire par une perte substantielle en capital. Seuls sont relevés ici les risques estimés, à la date du présent Règlement, comme susceptibles d avoir un impact défavorable significatif sur les Compartiments A et B, leur activité, leur situation financière, leurs résultats ou leur évolution. Il ne peut être exclu que d autres risques, non identifiés à ce jour comme significatifs, puissent évoluer ou se matérialiser après la date de Constitution. 16/62

17 Les facteurs de risques peuvent être répartis en deux (2) principales catégories : Risques généraux liés aux FCPR Risques inhérents à tout investissement en capital Les Compartiments A et B ont vocation à financer en quasi fonds propres et en capital des SAS. Leur performance est donc directement liée à la performance des SAS dans lesquelles ces derniers sont investis, laquelle est soumise à de nombreux aléas tels que notamment : retournement du secteur d activité, récession dans la zone géographique, modification substantielle apportée à l environnement juridique et fiscal, modifications dans la direction des SAS, évolution défavorable des taux de change ou d intérêt. Ces SAS n'accordent à leurs actionnaires aucune garantie contre les risques de pertes en capital ou de contreperformance en termes de rentabilité en cas d échec de leur projet de développement. Dès lors, l'investisseur doit être conscient qu'un investissement dans l un des Compartiments comporte un risque de mauvaise rentabilité ou de perte en capital. Ces SAS peuvent être sensibles aux phases descendantes du cycle économique du secteur dans lequel elles exercent leurs activités Risques d illiquidité des actifs d un ou des Compartiments Les Compartiments A et B sont des fonds de capital investissement qui pourront être investis dans des titres non cotés sur un Marché. Ces titres sont peu ou pas liquides. Par suite, et bien que les Compartiments A et B auront pour objectif d organiser la cession de leurs Participations dans les meilleures conditions, il ne peut être exclu que les Compartiments éprouvent des difficultés à céder de telles Participations dans les délais et à un niveau de prix souhaités Risques liés à l estimation de la valeur des SAS Les Sociétés d acquisition font l objet d évaluations selon les méthodes de valorisation des actifs du secteur hôtelier. Ces évaluations sont destinées à estimer périodiquement l évolution de la valeur des actifs en portefeuille et à calculer la valeur liquidative des parts des Compartiments A et B. Quel que soit le soin apporté à ces évaluations, les valeurs liquidatives sont susceptibles de ne pas refléter la valeur exacte de chacun des portefeuilles Risques liés aux rachats de parts Le rachat des parts par les Compartiments A et B peut dépendre de la capacité de ces derniers à céder rapidement leurs actifs. Il peut donc ne pas être immédiat et/ou ne pas pouvoir intervenir avant la liquidation de chaque Compartiment. De même, le rachat de parts s effectuant en principe sur la base de la première valeur liquidative établie après la demande de rachat, celui-ci est susceptible de s opérer à un prix inférieur à la dernière valeur liquidative connue. En cas de cession des parts des Compartiments A et B à un autre Porteur de parts, le prix de cession peut également être inférieur à la dernière valeur liquidative connue Risques juridiques Comme tout véhicule d'investissement, les Compartiments A et B peuvent voir leur responsabilité mise en jeu ou être appelés en garantie relativement à une des SAS dans laquelle ils ont investi. Ces évènements sont susceptibles de diminuer la capacité financière ou la rentabilité de l un ou des Compartiments Risques liés aux caractéristiques des Compartiments A et B Risques liés aux caractéristiques des investissements réalisés par les Compartiments A et B 17/62

18 Les SAS dans lesquelles les Compartiments A et B seront investis seront principalement des sociétés françaises. Par suite, l'évolution défavorable de l'environnement économique, politique ou social en France est susceptible d'affecter négativement la valeur du portefeuille des Compartiments. Par ailleurs, compte tenu de la stratégie d investissement des Compartiments A et B, ces derniers investiront exclusivement dans un seul secteur d activité : l hôtellerie. Toute évolution défavorable affectant ce secteur d activité ou un secteur d activité qui lui est lié (tourisme, etc.) pourrait avoir un impact significatif sur le rendement des Compartiments Risques fiscaux La modification des textes en vigueur applicables aux FCPR postérieurement à la date du présent Règlement est susceptible d'avoir un impact juridique, fiscal ou financier négatif pour les Compartiments A et B et leurs souscripteurs. De plus, un investissement peut engendrer des considérations fiscales complexes qui peuvent différer pour chaque investisseur. A cet égard, les informations figurant dans le Règlement reflètent l état du droit au jour de l établissement du présent Règlement et sont susceptibles d évoluer significativement. Par conséquent, les souscripteurs doivent prendre tous conseils utiles auprès d un professionnel qualifié sur les incidences d un investissement, les Compartiments A et B ou la Société de gestion ne pouvant à ce titre encourir de responsabilité. Enfin, les Compartiments A et B sont des FCPR dit fiscaux. Par voie de conséquence, ils doivent respecter le Quota Fiscal visé à l article du Règlement. Or, la question de l éligibilité des SAS à ce Quota Fiscal est sujette à interprétation de la loi fiscale française. Dès lors, il se peut qu une SAS qui était considérée comme éligible ne le soit pas malgré toute la prudence et l analyse de la Société de gestion Risques liés aux fluctuations des cours de bourse Les Compartiments A et B ne pourront être amenés à détenir des titres négociés sur un Marché que dans les conditions et limites fixées par la règlementation. La valeur de ces titres évoluera en fonction de leur cours de bourse. Par suite, en cas d'évolution négative des cours de bourse des valeurs cotées détenues en portefeuille, la valeur estimée du portefeuille des Compartiments A et B investis dans ces titres sera corrélativement diminuée et en cas de cession desdites valeurs, les Compartiments A et B pourront être amenés à constater la réalisation d une moins-value Risques de taux et de crédit Les Compartiments A et B peuvent investir dans des instruments de taux et d obligations, et par conséquent pourront être soumis : - à un risque de taux : en cas de variation des taux, il existe un risque que la valeur des actifs dans lesquels les Compartiments ont investi baisse, ce qui peut entraîner une baisse de la valeur liquidative des Compartiments ; - à un risque de crédit, en cas de dégradation ou de défaillance d un émetteur, ce qui peut entraîner une baisse de la valeur liquidative des Compartiments Risque de diversification insuffisante Il n y a aucune assurance quant au degré de diversification géographique des investissements qui sera effectivement atteint par les Compartiments A et B. Les Compartiments peuvent participer à un nombre limité d investissements, et en conséquence, leur rentabilité peut être substantiellement et défavorablement impactée en cas de conjoncture défavorable d un seul secteur géographique. 18/62

19 Caractère imprévisible des Distributions Le remboursement des capitaux investis et les plus-values, le cas échéant, relatifs à un investissement initial se feront généralement par des distributions qui se réaliseront seulement plusieurs années après l investissement initial. De telles distributions sont par nature imprévisibles et peuvent se produire plus tôt ou plus tard que les prévisions de la Société de gestion. Les Porteurs de parts ne doivent pas espérer des retours sur investissement significatifs avant plusieurs années suivant leur investissement Souveraineté de la Société de gestion Les Compartiments A et B sont gérés par la Société de gestion. Les Porteurs de parts ne prendront pas de décisions relatives à la gestion, à la négociation ou à la réalisation de tout investissement, ou autres décisions concernant les affaires des Compartiments, et n auront pas l opportunité de contrôler ou d influencer la gestion et les opérations quotidiennes des Compartiments. Les Porteurs de parts n auront pas l opportunité d évaluer l information économique financière, ou toute autre information qui sera utilisée par la Société de gestion dans leur sélection, la structuration, le suivi et la négociation des investissements Risque de défaut des Porteurs de parts et appels en capital compartiment A Tout défaut d un Investisseur relatif à un appel en capital du Compartiment A pourrait avoir un impact défavorable sur la capacité des Compartiments à réaliser une opération et/ou pourrait augmenter l exposition relative des autres Porteurs de parts à l opération prévue. Les Porteurs de parts qui ne répondraient pas à une notice d appel peuvent faire l objet de pénalités financières significatives. L engagement du Porteur de parts dans le Compartiments A sera appelé au fur et à mesure dans le temps. Tout manquement relatif à l obligation de paiement lors d un appel en capital peut entraîner des sanctions à l encontre de l investisseur ayant fait défaut, tel que prévu dans la documentation juridique du Fonds Investissements Complémentaires A la suite de l investissement initial dans une SAS en portefeuille, les Compartiments A et B peuvent faire l objet d une demande d un Investissement Complémentaire. Il n y a pas de garantie que les Compartiments A et B feront cet Investissement Complémentaire (contrainte de ratio, contrainte de capacité d investissement, de décision de gestion, ). La décision des Compartiments A et B de ne pas réaliser cet Investissement Complémentaire peut avoir un impact défavorable sur la SAS en portefeuille, et en conséquence, sur la rentabilité des Compartiments Prévention en termes de lutte anti-blanchiment et de financement du terrorisme En réponse à l augmentation des sujets réglementaires relatifs à l origine des fonds utilisés, et dans le but de se conformer aux multiples obligations en termes de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, les Compartiments A et B peuvent demander à leurs Porteurs de parts y compris aux investisseurs potentiels de fournir des informations additionnelles afin de vérifier, notamment, l identité desdits investisseurs et de leur bénéficiaire économique ainsi que l origine des fonds utilisés pour acquérir les parts des Compartiments. La Société de gestion peut refuser toute souscription si ces informations ne sont pas fournies ou après étude des informations reçues. Ces informations peuvent être demandées à tout moment dès lors que l investisseur détient une ou plusieurs parts d un des Compartiments. 19/62

20 Il peut être demandé à la Société de gestion de transmettre aux autorités gouvernementales compétentes les informations obtenues ou de notifier la non-obtention des informations requises, et dans certaines circonstances, sans en informer l investisseur. La Société de gestion peut prendre les mesures qu elle considère nécessaires pour être en conformité avec les lois, règlementations, décrets, directives ou mesures spécifiques qui peuvent être imposées par les régulateurs nationaux. Les obligations en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme peuvent évoluer et de nouvelles mesures peuvent être mises à la charge de la Société de gestion Illiquidité des parts Les Porteurs de parts doivent être conscients de la nature long terme de cet investissement. Les parts des Compartiments A et B ne peuvent être vendues ou transférées sans le consentement de la Société de gestion en conformité avec la documentation juridique du fonds. Il n y a pas de marché organisé pour les parts et la Société de gestion n a pas connaissance qu un tel marché puisse se développer dans l avenir. Ainsi, un Porteur de parts peut ne pas être en mesure de trouver une liquidité pour son investissement dans les Compartiments A ou B dans un délai compatible avec ses contraintes. En cas de cession de ses parts, le Porteur de parts peut ne pas être en mesure d obtenir le prix qu il souhaitait. En outre, ses parts peuvent ne pas être acceptées en tant que garantie dans le cadre d un prêt. De telles restrictions peuvent aussi affecter le prix qu un investisseur sera en mesure d obtenir pour ses parts qu il sera capable de vendre. ARTICLE 7 DURÉE DU FONDS La durée de chaque Compartiment est de huit (8) ans chacun à compter de la date de Constitution, soit le 30 septembre 2021, sauf les cas de dissolution anticipée visés à l article 28 ci-après du présent Règlement. Cette durée peut être prorogée par la Société de gestion, pour deux (2) périodes successives de un (1) an chacune jusqu au 29 septembre La Société de gestion porte toute prorogation de la durée des Compartiments à la connaissance du Dépositaire et des Porteurs de parts un (1) mois avant sa date de prise d'effet. 20/62

NOTICE D INFORMATION DU FCPI INNOVERIS

NOTICE D INFORMATION DU FCPI INNOVERIS NOTICE D INFORMATION DU FCPI INNOVERIS * * * AVERTISSEMENT 1. «La Commission des opérations de bourse appelle l attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s attachent aux FCPI ( fonds

Plus en détail

FPCI NOVAXIA IMMO EVOLUTION

FPCI NOVAXIA IMMO EVOLUTION SOCIETE DE GESTION : Novaxia Asset Management Siège social : 11 rue d Uzès 75002 Paris Société par actions simplifiée Capital social : 300.000,00 euros RCS Paris 802 346 551 N d agrément AMF : GP-14000022

Plus en détail

SOUS-SECTION 2 RÉDUCTION D'IMPÔT AU TITRE DES SOUSCRIPTIONS DE PARTS DE FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DANS L'INNOVATION [DB 5B3392]

SOUS-SECTION 2 RÉDUCTION D'IMPÔT AU TITRE DES SOUSCRIPTIONS DE PARTS DE FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DANS L'INNOVATION [DB 5B3392] SOUS-SECTION 2 RÉDUCTION D'IMPÔT AU TITRE DES SOUSCRIPTIONS DE PARTS DE FONDS COMMUNS DE PLACEMENT DANS L'INNOVATION [DB Références du document 5B3392 Date du document 23/06/00 d. Conditions relatives

Plus en détail

AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792

AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792 AUDACIA Société par actions simplifiée au capital de 457.000 6 rue de Téhéran 75008 Paris - RCS Paris 492 471 792 CHARTE D INVESTISSEMENT - PROCEDURE DE GESTION DES CONFLITS D INTERETS Définitions Audacia

Plus en détail

ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988)

ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988) ODDO INNOVATION 3 (Fonds Commun de Placement dans l'innovation relevant de l'article 22-I de la loi n 88.1201 du 23.12.1988) NOTICE D INFORMATION AVERTISSEMENT La Commission des Opérations de Bourse appelle

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

FIP. Pour entreprendre ensemble. 6, place de la République Dominicaine 75 017 Paris - Tél. : 33 (0)1 56 88 16 16 www.equitis.fr

FIP. Pour entreprendre ensemble. 6, place de la République Dominicaine 75 017 Paris - Tél. : 33 (0)1 56 88 16 16 www.equitis.fr E Q U I T I S 6, place de la République Dominicaine 75 017 Paris - Tél. : 33 (0)1 56 88 16 16 www.equitis.fr Société de Gestion agréée par l AMF sous le numéro GP 02 023 FIP Pour entreprendre ensemble

Plus en détail

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité

hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité hexagone convertibles Fonds d Investissement de Proximité Article L214-41-1 du Code monétaire et financier Agrément AMF du 24 août 2010 Le FIP

Plus en détail

FCPI Idinvest Patrimoine N 5

FCPI Idinvest Patrimoine N 5 FCPI Idinvest Patrimoine N 5 Profitez d une expertise de premier plan avec Idinvest Partners Un acteur de longue date De nombreuses institutions financières, classées parmi les premières en Europe, font

Plus en détail

ENERGIES NOUVELLES II

ENERGIES NOUVELLES II ENERGIES NOUVELLES II Fonds d'investissement de Proximité régi par l'article L. 214-41-1 du Code Monétaire et Financier et ses textes d application, ainsi que par le présent Règlement Agrément AMF du 17

Plus en détail

Version du 22.09.2013

Version du 22.09.2013 1 FCPR NextStage Rendement FONDS COMMUN DE PLACEMENT A RISQUES Article L. 214-28 du Code Monétaire et Financier RÈGLEMENT Un Fonds commun de placement à risques («FCPR») ci-après désigné le «Fonds», régi

Plus en détail

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris

Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris Société anonyme au capital de 79.251.083,22 Siège social : 35, rue Gare 75019 Paris 582 074 944 RCS Paris RAPPORT SPECIAL DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 22 JUIN 2012 SUR LA

Plus en détail

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME

Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Comment réduire son ISF grâce à l investissement dans les PME Plan du guide I- LES INVESTISSEMENTS CONCERNES a) L investissement direct dans une PME b) L investissement grâce à une société holding c) L

Plus en détail

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil

123Ho l d i n g ISF 2009. Visa AMF n 09-064. Société de Conseil Visa AMF n 09-064 123Ho l d i n g ISF 2009 L Autorité des Marchés financiers a apposé le visa n 09-064 en date du 20 mars 2009 sur un prospectus présentant cette opération, laquelle interviendra en une

Plus en détail

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant des articles L. 214-41 et R. 214-59 à R. 214-74 du Code Monétaire et Financier

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant des articles L. 214-41 et R. 214-59 à R. 214-74 du Code Monétaire et Financier F C P I P O S T E I N N O V A T I O N N O T I C E D ' I N F O R M A T I O N Avertissement L Autorité des Marchés Financiers appelle l'attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s'attachent

Plus en détail

fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS

fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS fip hexagone patrimoine 1 ÉLIGIBLE À LA RÉDUCTION D ISF ET D IRPP PLACEMENT D UNE DURÉE DE 8 ANS FIP hexagone patrimoine 1 Avantage fiscal à l entrée d impôt de solidarité sur la fortune (ISF) d impôt

Plus en détail

Stratégie d investissement (1)

Stratégie d investissement (1) Le FCPI s adresse à des investisseurs qui souhaitent diversifier leur portefeuille en investissant sur le long terme et réduire leur impôt en contrepartie d une durée de blocage de 7 ans, soit jusqu au

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION AGIPI INNOVATION. FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES Article L. 214-28 du Code monétaire et financier AVERTISSEMENT

NOTICE D'INFORMATION AGIPI INNOVATION. FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES Article L. 214-28 du Code monétaire et financier AVERTISSEMENT NOTICE D'INFORMATION AGIPI INNOVATION FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUES Article L. 214-28 du Code monétaire et financier AVERTISSEMENT Ce fonds commun de placement à risques est principalement investi

Plus en détail

FIP ENERGIES NOUVELLES MEDITERRANEE Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers

FIP ENERGIES NOUVELLES MEDITERRANEE Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers FIP ENERGIES NOUVELLES MEDITERRANEE Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers (Article L. 214-41-1 du code monétaire et financier) RÈGLEMENT Il est constitué à l initiative

Plus en détail

A U D I K A G R O U P E

A U D I K A G R O U P E Page 1 sur 8 A U D I K A G R O U P E Société anonyme au capital de 283 500 Siège social : 58 avenue Hoche 75008 Paris SIREN : 310 612 387, R.C.S. Paris Ordre du jour de l assemblée générale ordinaire et

Plus en détail

Note sur la fiscalité du Fonds

Note sur la fiscalité du Fonds Note sur la fiscalité du Fonds Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers Aquitaine Pyrénées Languedoc Développement 1 (article L. 214-41-1 du code monétaire et fi

Plus en détail

Cap Patrimoine Durable 1

Cap Patrimoine Durable 1 Règlement Cap Patrimoine Durable 1 Fonds d Investissement de Proximité régi par l article L214-41-1 du Code monétaire et financier Le fonds d investissement de proximité «CAP PATRIMOINE DURABLE 1» est

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2015. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2015 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF)

Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF) S informer sur Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune (ISF) Octobre 2009 Les placements ouvrant droit à des réductions de l impôt de solidarité sur la fortune

Plus en détail

FIP ixo Développement N 9

FIP ixo Développement N 9 FIP ixo Développement N 9 NOTE SUR LA FISCALITÉ DU FONDS Fonds d Investissement de Proximité agréé par l Autorité des Marchés Financiers (article L. 214-31 du Code Monétaire et Financier) Fonds d Investissement

Plus en détail

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT

NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT NOTE D INFORMATION SUR LA FISCALITE DU FIP HEXAGONE PATRIMOINE 1 AVERTISSEMENT Il faut considérer la présente note comme un descriptif des caractéristiques fiscales (en vigueur à ce jour) du Fonds d Investissement

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013

NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 NOTE FISCALE DU FIP ARKEON PRE COTATION REGIONS 2013 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds d Investissement de Proximité («FIP») dénommé «FIP ARKEON Pré-cotation

Plus en détail

PALATINE HORIZON 2015

PALATINE HORIZON 2015 PALATINE HORIZON 2015 OPCVM respectant les règles d investissement et d information de la directive 85/611/CE modifiée PROSPECTUS SIMPLIFIE PARTIE - A - STATUTAIRE Présentation succincte : Code ISIN :

Plus en détail

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant de l article L.214-41 du Code Monétaire et Financier

Avertissement FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION. relevant de l article L.214-41 du Code Monétaire et Financier FCPI POSTE INNOVATION 6 NOTICE D'INFORMATION Avertissement L Autorité des Marchés Financiers appelle l'attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s'attachent aux FCPI (Fonds Communs de

Plus en détail

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme.

FIP ALLIANCE 2014. Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. BANQUE POPULAIRE GESTION PRIVÉE FIP ALLIANCE 2014 Soutenez le développement des PME françaises et diversifiez votre patrimoine financier à long terme. DOCUMENT À CARACTÈRE PROMOTIONNEL SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT

Plus en détail

S informer sur. Capital investissement:

S informer sur. Capital investissement: S informer sur Capital investissement: les fonds communs de placement à risques destinés au grand public Qu est-ce que le capital investissement? Quels sont les segments d intervention du capital investissement?

Plus en détail

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE

FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR 123CA P I T A L I S A T I O N FCPR / FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE DURÉE DE BLOCAGE & RISQUES DU PRODUIT Les parts du FCPR 123Capitalisation sont bloquées jusqu au 30 septembre 2016, cette durée

Plus en détail

Règlement FCPI ECOTECH ET DEVELOPPEMENT DURABLE AVERTISSEMENT SOMMAIRE

Règlement FCPI ECOTECH ET DEVELOPPEMENT DURABLE AVERTISSEMENT SOMMAIRE AVERTISSEMENT Règlement FCPI ECOTECH ET DEVELOPPEMENT DURABLE Fonds Commun de Placement dans l Innovation. Article L214-41 du code monétaire et financier L Autorité des marchés financiers (AMF) attire

Plus en détail

Document d Informations Clés pour l Investisseur (DICI)

Document d Informations Clés pour l Investisseur (DICI) Document d Informations Clés pour l Investisseur (DICI) Avertissement «Ce document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce Fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les

Plus en détail

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012

Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 Accompagnez le dynamisme des PME européennes en contrepartie d un risque de perte en capital. FCPI Idinvest Patrimoine 2 Réduction IR au titre des revenus perçus en 2012 En contrepartie d une durée de

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION BEAU FIXE REBOND PEA

NOTICE D'INFORMATION BEAU FIXE REBOND PEA NOTICE D'INFORMATION BEAU FIXE REBOND PEA Forme juridique de l'opcvm : FCP Promoteur : CREDIT LYONNAIS Société de Gestion : CAAM Gestionnaire financier par délégation : CREDIT AGRICOLE STRUCTURED ASSET

Plus en détail

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF =

FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME La règle «de minimis» Calcul de la réduction d ISF : Réduction d ISF = FCPI et FIP ISF Réduction d ISF en faveur de l investissement dans les PME Un avantage fiscal institué par la loi TEPA afin de permettre aux redevables de l ISF de bénéficier d une réduction d ISF en investissant

Plus en détail

Avertissement. Lors de votre investissement, vous devez tenir compte des éléments suivants :

Avertissement. Lors de votre investissement, vous devez tenir compte des éléments suivants : FCPI LA BANQUE POSTALE INNOVATION 1 NOTICE D'INFORMATION Avertissement L Autorité des Marchés Financiers appelle l'attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s'attachent aux Fonds Communs

Plus en détail

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME

FIP ECUREUIL N 10 IR 2014 ISF 2014 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE PATRIMOINE FINANCIER À LONG TERME ligible à une réduction ISF 2014 ÉÉligible à une réduction ligible à une réduction IR 2014 ÉÉligible à une réduction FIP ECUREUIL N 10 SOUTENEZ LE DÉVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET DIVERSIFIEZ VOTRE

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION

NOTICE D'INFORMATION NOTICE D'INFORMATION BANQUE POPULAIRE INNOVATION 10 Fonds Commun de Placement dans l Innovation (Article L 214-41 du Code Monétaire et Financier et ses textes d application) AVERTISSEMENT L'Autorité des

Plus en détail

Société de gestion : Swen Capital Partners 20-22, rue Vernier 75017 Paris, agréée par l AMF sous le n GP-14000047

Société de gestion : Swen Capital Partners 20-22, rue Vernier 75017 Paris, agréée par l AMF sous le n GP-14000047 INNOVATION PLURIEL Fonds Commun de Placement dans l Innovation Régi par l Article L.214-30 du Code monétaire et financier et ses textes d application RÈGLEMENT Dans la mesure où le fonds est définitivement

Plus en détail

FCPI NEXTSTAGE CAP 2017 IR. FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION Article L.214-30 du Code Monétaire et Financier RÈGLEMENT

FCPI NEXTSTAGE CAP 2017 IR. FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION Article L.214-30 du Code Monétaire et Financier RÈGLEMENT FCPI NEXTSTAGE CAP 2017 IR FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION Article L.214-30 du Code Monétaire et Financier RÈGLEMENT Un Fonds Commun de Placement dans l Innovation («FCPI», ici désigné le «Fonds»)

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 4 K-2-07 N 57 du 19 AVRIL 2007 REGIME DES FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE (FIP). COMMENTAIRES DES ARTICLES 26 ET 27 DE LA LOI POUR L INITIATIVE

Plus en détail

OTC ASSET MANAGEMENT

OTC ASSET MANAGEMENT OTC ASSET MANAGEMENT Notre FCPI: OTC ENTREPRISES 4 4 e FCPI de sa génération, OTC ENTREPRISES 4 sera géré selon les principes de gestion historiques d OTC Asset Management : une stratégie diversifiée et

Plus en détail

Notice FIP Hexagone Croissance 2

Notice FIP Hexagone Croissance 2 Notice FIP Hexagone Croissance 2 Fonds d Investissement de Proximité Article L. 214-41-1 du Code monétaire et financier La présente Notice a été approuvée par l'autorité des Marchés Financiers le 15 juin

Plus en détail

actionnariat salarié

actionnariat salarié actionnariat salarié L Actionnariat Salarié est un outil d épargne collective permettant aux salariés d acquérir directement ou indirectement des actions de leur entreprise au travers du Plan d Épargne

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION FCPR INVESTISSEMENT LONG TERME

NOTICE D INFORMATION FCPR INVESTISSEMENT LONG TERME NOTICE D INFORMATION FCPR INVESTISSEMENT LONG TERME L autorité des marchés financiers (l AMF) appelle l attention des souscripteurs sur les risques qui s attachent aux fonds communs de placement à risques

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011

FCPI DEMANDEZ PLUS À VOTRE ARGENT CAPITAL INVEST PME 2011 FCPI CAPITAL INVEST PME 2011 Visez l innovation et allégez votre fiscalité en contribuant au développement des PME européennes en contrepartie d'un risque de perte en capital Souscription ouverte du 17

Plus en détail

L immobilier en centre ville

L immobilier en centre ville La note d information relative à la première augmentation de capital a reçu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 14-12 en date du 22/07/2014. La note d information relative à la seconde

Plus en détail

URBAN VITALIM SCPI «PINEL»

URBAN VITALIM SCPI «PINEL» URBAN VITALIM La note d information prévue par le Code Monétaire et Financier a obtenu de l Autorité des Marchés Financiers le visa SCPI n 15-06 en date du 12/05/2015. Elle peut être obtenue gratuitement

Plus en détail

NOTE FISCALE DU FIP SPI PROXIMITE 2014

NOTE FISCALE DU FIP SPI PROXIMITE 2014 NOTE FISCALE DU FIP SPI PROXIMITE 2014 La présente note doit être considérée comme un résumé des aspects fiscaux du Fonds d Investissement de Proximité («FIP») dénommé «FIP SPI Proximité 2014» (le «Fonds»)

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION

NOTICE D INFORMATION FIP ECUREUIL 6 Fonds d Investissement de Proximité Agréé par l Autorité des Marchés Financier (Article L. 214-41-1 du code monétaire et financier) NOTICE D INFORMATION I - Présentation succincte 1 - AVERTISSEMENT

Plus en détail

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012

RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE ET EXTRAORDINAIRE DU 6 JUIN 2012 Société anonyme avec Conseil d Administration Au capital social de 7 097 879 Siège social : 155 avenue de la Rochelle, 79000 Niort B 025 580 143 RCS Niort RESOLUTIONS PROPOSEES AU VOTE DE L ASSEMBLEE GENERALE

Plus en détail

UFF INNOVATION 3. Fonds Commun de Placement dans l'innovation. article L.214-41 du code monétaire et financier. Notice d'information

UFF INNOVATION 3. Fonds Commun de Placement dans l'innovation. article L.214-41 du code monétaire et financier. Notice d'information UFF INNOVATION 3 Fonds Commun de Placement dans l Innovation article L.214-41 du code monétaire et financier Notice d'information (Mise à jour au 7 octobre 2009) Catégorie d'opcvm : Fonds Commun de Placement

Plus en détail

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions

Synthèse des principales caractéristiques de l opération Programme de rachat d actions 1 CONSTRUCTIONS INDUSTRIELLES DE LA MEDITERRANEE (CNIM) Société anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 056 220 Euros Siège social : PARIS (75008) 35, rue de Bassano RCS PARIS 662

Plus en détail

NOTICE D'INFORMATION

NOTICE D'INFORMATION NOTICE D'INFORMATION BANQUE POPULAIRE INNOVATION 9 Fonds Commun de Placement dans l Innovation (Article L 214-41 du Code Monétaire et Financier et ses textes d application) Avertissement L Autorité des

Plus en détail

ATTRIBUTION GRATUITE D'ACTIONS ET ATTRIBUTION D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS

ATTRIBUTION GRATUITE D'ACTIONS ET ATTRIBUTION D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS 5 septembre 2012 ATTRIBUTION GRATUITE D'ACTIONS ET ATTRIBUTION D'OPTIONS DE SOUSCRIPTION D'ACTIONS DOCUMENT D'INFORMATION établi conformément aux articles 212-4, 5 et 212-5, 6 du Règlement Général de l'autorité

Plus en détail

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS)

REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) REGLEMENT DE DEONTOLOGIE SPECIFIQUE AUX SOCIETES DE GESTION D OPCVM D EPARGNE SALARIALE (FCPE ET SICAVAS) Page 1 PREAMBULE Le présent Règlement de Déontologie spécifique aux sociétés de gestion d OPCVM

Plus en détail

LE CAPITAL INVESTISSEMENT

LE CAPITAL INVESTISSEMENT LE CAPITAL INVESTISSEMENT Le capital investissement consiste à prendre une participation en capital dans des entreprises non cotées sur des marchés boursiers. L objectif est de financer les différents

Plus en détail

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP)

S informer sur. Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) S informer sur Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Octobre 2012 Autorité des marchés financiers Les OPCVM de capital investissement (FCPR, FCPI, FIP) Sommaire Quels sont les OPCVM de

Plus en détail

L OPCI. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali

L OPCI. (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali L OPCI (Organisme de Placement Collectif Immobilier) Amundi-Le Comptoir par CPR pour Generali Document réservé aux professionnels de la gestion de patrimoine Sommaire 1. L OPCI : définition 1.1. Qu est-ce

Plus en détail

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE

RAPPORT COMPLEMENTAIRE DU CONSEIL D ADMINISTRATION SUR L AUGMENTATION DE CAPITAL DECIDEE SUR DELEGATION DE L ASSEMBLEE GENERALE PASCAL PIVETEAU SA Société anonyme à conseil d administration au capital social de 225 060 euros réparti en 2.250.600 actions de 0,1 euro de valeur nominale Siège social : 26, rue Malar 75007 Paris 529

Plus en détail

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS

REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS REGLEMENT DU FONDS COMMUN DE PLACEMENT TITRE I - ACTIFS ET PARTS ARTICLE 1 - PARTS DE COPROPRIETE Les droits des copropriétaires sont exprimés en parts, chaque part correspondant à une même fraction de

Plus en détail

POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES

POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES Sommaire 1. Organisation de la Société de Gestion... 3 2. Périmètre d exercice des droits de vote... 4 2.1. Critères de détention et d emprise... 4 2.2. Critère

Plus en détail

FIP Select Paris-Aquitaine 9. FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE (Article L 214-41-1 du code monétaire et financier)

FIP Select Paris-Aquitaine 9. FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE (Article L 214-41-1 du code monétaire et financier) FIP Select Paris-Aquitaine 9 FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITE (Article L 214-41-1 du code monétaire et financier) Code ISIN : FR0010786681 Date d'édition : 18 août 2009 REGLEMENT Un fonds d investissement

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR «REBOND PIERRE» NOTICE D INFORMATION

FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR «REBOND PIERRE» NOTICE D INFORMATION FONDS COMMUN DE PLACEMENT À RISQUE FCPR «REBOND PIERRE» NOTICE D INFORMATION I - PRESENTATION SUCCINTE AVERTISSEMENT DE L AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS «L AMF attire votre attention sur le fait que votre

Plus en détail

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe

Togo. Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi relative aux entreprises d investissement à capital fixe Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 [NB - Loi uniforme n 2009-23 du 14 octobre 2009 relative aux entreprises d investissement à capital

Plus en détail

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier

Primopierre Société Civile de Placement Immobilier Primopierre Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social

OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR. portant sur 365.600 actions 1000mercis. en vue de la réduction de son capital social OFFRE CONTRACTUELLE DE RACHAT D ACTIONS PAR portant sur 365.600 actions 1000mercis en vue de la réduction de son capital social Prix de l offre : 25 par action 1000mercis Durée de l offre : du 16 avril

Plus en détail

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016

Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 Descriptif du Programme de Rachat d Actions 2015-2016 1. INTRODUCTION Il est rappelé que l Assemblée Générale Mixte du 2 juin 2014, dans sa cinquième (5 ème ) résolution, avait précédemment autorisé le

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE AU RAPPORT DE GESTION PORTANT SUR LA PARTIE EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 2 JUIN 2015

ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE AU RAPPORT DE GESTION PORTANT SUR LA PARTIE EXTRAORDINAIRE DE L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE DU 2 JUIN 2015 AFONE Société anonyme à Conseil d administration au capital de 589 001,60 euros Siège social : 11 place François Mitterrand 49100 ANGERS 411 068 737 RCS ANGERS ASSEMBLEE GENERALE DU 2 JUIN 2015 ANNEXE

Plus en détail

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2

FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 FIP ODYSSEE CONVERTIBLES & ACTIONS 2 STRATEGIE DE GESTION DU FONDS STRATEGIE DE GESTION DU FONDS Le fonds investira dans un portefeuille de PME, sélectionnées pour leurs perspectives de rentabilité et

Plus en détail

DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon

DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon DELFINGEN INDUSTRY Société Anonyme au capital de 3 763 673,76 Siège social : Rue Emile Streit, 25340 ANTEUIL (France) 354 013 575 RCS Besançon PROJET DE RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

Plus en détail

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S.

DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. DEINOVE Société Anonyme Au capital social de 2.001.174 Euros Siège Social : 22, rue Léon Jouhaux 75010 Paris 492 272 521 R.C.S. Paris RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

Capital et Convertibles

Capital et Convertibles Capital et Convertibles F o n d s d I n v e s t i s s e m e n t d e P r o x i m i t é FIP Capital et Convertibles Fonds d investissement de proximité Article L214-31 du Code monétaire et financier Agrément

Plus en détail

CONVOCATIONS I.CERAM

CONVOCATIONS I.CERAM CONVOCATIONS ASSEMBLÉES D'ACTIONNAIRES ET DE PORTEURS DE PARTS I.CERAM Société Anonyme à conseil d administration Au capital social de 534 070,20 euros Siège social : 1, rue Columbia, Parc d Ester, 87280

Plus en détail

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP «SIGMA GESTION FORTUNA» NOTICE D INFORMATION

FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP «SIGMA GESTION FORTUNA» NOTICE D INFORMATION FONDS D INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ FIP «SIGMA GESTION FORTUNA» NOTICE D INFORMATION " L'AMF attire l'attention des souscripteurs sur le fait que la délivrance de son agrément ne signifie pas que le produit

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN DATE DU 16 JUIN 2014

RAPPORT DU CONSEIL D ADMINISTRATION A L ASSEMBLEE GENERALE MIXTE EN DATE DU 16 JUIN 2014 FONCIERE DEVELOPPEMENT LOGEMENTS Société anonyme au capital de 696.110.040 euros 10, avenue Kléber 75116 Paris RCS Paris 552 043 481 («Foncière Développement Logements» ou la «Société») RAPPORT DU CONSEIL

Plus en détail

Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée générale mixte du 28 juin 2013

Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée générale mixte du 28 juin 2013 Altran 96 avenue Charles de Gaulle 92200 Neuilly-sur-Seine - France Tél. : 0033 1 46 41 70 00 Fax : 0033 1 46 41 72 11 www.altran.com Descriptif du programme de rachat d actions autorisé par l assemblée

Plus en détail

Fonds Commun de Placement dans l Innovation article L.214-41 du code monétaire et financier REGLEMENT

Fonds Commun de Placement dans l Innovation article L.214-41 du code monétaire et financier REGLEMENT FCPI OBJECTIF INNOVATION PATRIMOINE Fonds Commun de Placement dans l Innovation article L.214-41 du code monétaire et financier REGLEMENT Il est constitué à l'initiative de : La société AGF PRIVATE EQUITY,

Plus en détail

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME

FCPR LCL PME EXPANSION 2. Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME FCPR LCL PME EXPANSION 2 Compartiment BP INVESTIR DANS DES SOCIÉTÉS NON COTÉES POUR ACCOMPAGNER LE DÉVELOPPEMENT DE PME Placement de diversification, l investissement dans un FCPR (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

RÈGLEMENT. Lorsque vous investissez dans un FIP (Fonds d Investissement de Proximité), vous devez tenir compte des éléments et des risques suivants :

RÈGLEMENT. Lorsque vous investissez dans un FIP (Fonds d Investissement de Proximité), vous devez tenir compte des éléments et des risques suivants : FIP Energies Solaires FONDS D'INVESTISSEMENT DE PROXIMITÉ AGRÉÉ PAR L'AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (ARTICLE L. 214-41-1 DU CODE MONÉTAIRE ET FINANCIER) RÈGLEMENT Avertissement Lorsque vous investissez

Plus en détail

Cabinet SGDM / Me Olivier DUMAS A jour au 31 octobre 2003

Cabinet SGDM / Me Olivier DUMAS A jour au 31 octobre 2003 Les présentes FAQ ont été établies par le Cabinet SGDM, sous son entière responsabilité aux fins de fournir aux personnes qui consultent le site Internet de l, une information générale sur le fonctionnement

Plus en détail

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014)

Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières à l I.R. (loi de finance pour 2014) Réforme des plus-values de cession de valeurs mobilières 2 SOMMAIRE PAGES INTRODUCTION 3 I) Schéma illustratif

Plus en détail

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Première résolution assemblées générales ordinaires, après avoir entendu la lecture du rapport de gestion du conseil d administration, du rapport

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

AGF OCTOPLUS. Caractéristiques financières

AGF OCTOPLUS. Caractéristiques financières Code Isin : FR0007082755 NOTICE D'INFORMATION AGF OCTOPLUS FONDS A FORMULE AVERTISSEMENT Le FCP AGF OCTOPLUS est construit dans la perspective d un investissement sur la durée totale de vie du FCP, et

Plus en détail

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167

VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2 343 382,98 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 RAPPORT DU CONSEL D ADMINISTRATION A L ASSEMLEE GENRALE DU 26 JUILLET 2011 Mesdames,

Plus en détail

AQUITAINE PYRENEES LANGUEDOC CAPITAL PME 2004. Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers

AQUITAINE PYRENEES LANGUEDOC CAPITAL PME 2004. Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers AQUITAINE PYRENEES LANGUEDOC CAPITAL PME 2004 Fonds d'investissement de Proximité Agréé par l'autorité des Marchés Financiers (Article L. 214-41-1 du code monétaire et financier) FONDS EN PRE LIQUIDATION

Plus en détail

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI

IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI PRIMOPIERRE Société Civile de Placement Immobilier IDENTIFICATION DES RISQUES LIÉS À L INVESTISSEMENT DANS UNE SCPI Facteurs de risques L investissement en parts de SCPI est un placement dont la rentabilité

Plus en détail

NOTICE D INFORMATION CA-AM INNOVATION. Avertissement

NOTICE D INFORMATION CA-AM INNOVATION. Avertissement NOTICE D INFORMATION CA-AM INNOVATION Avertissement L Autorité des marchés financiers appelle l attention des souscripteurs sur les risques spécifiques qui s attachent aux FCPI (Fonds Commun de Placement

Plus en détail

POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES DES SOCIETES COTEES DES FCPR SOUS GESTION

POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES DES SOCIETES COTEES DES FCPR SOUS GESTION POLITIQUE DE VOTE AUX ASSEMBLEES GENERALES DES SOCIETES COTEES DES FCPR SOUS GESTION 1 I - INTRODUCTION 2 AURIGA PARTNERS est une société de gestion de portefeuille pour compte de tiers agréée par la Commission

Plus en détail

AUREL LEVEN NEXTSTAGE ENTREPRISES RÈGLEMENT

AUREL LEVEN NEXTSTAGE ENTREPRISES RÈGLEMENT AUREL LEVEN NEXTSTAGE ENTREPRISES FONDS COMMUN DE PLACEMENT DANS L INNOVATION ARTICLE L 214-41 DU CODE MONÉTAIRE ET FINANCIER RÈGLEMENT SOCIÉTÉ DE GESTION AUREL LEVEN NEXTSTAGE PRIVATE EQUITY (la «Société

Plus en détail

DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR

DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR DOCUMENT D INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Société de Gestion ixo PRIVATE EQUITY 34, rue de Metz 31 0 00 Toulouse Site : www.ixope.fr Dépositaire Réalisation : ixo Private Equity Illustration : Ronald

Plus en détail