RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE"

Transcription

1

2 RESPECTER L'OR BLEU ET AIDER LA PLANETE Seulement 0, 3% de l'eau consommable de la planète disponible, bouleversement climatique, prix de l'eau potable en augmentation Les arguments ne manquent pour valoriser l eau qui tombe du ciel. Après la simple cuve placée sous la gouttière I.S.A. Environnement présente son concept TechniPluie

3 POURQUOI RECUPERER L EAU DE PLUIE? Diminuer le pompage dans les nappes phréatiques Utiliser les propriétés naturelles l eau de pluie pour rejeter moins de polluants Utiliser une eau gratuite Economie sur les dépenses de détergents et de produits ménagers en utilisant une eau douce Ne plus subir les restrictions préfectorales sur l'utilisation de l'eau Une eau douce qui préserve le matériel et les plantations

4 137 Litres / Personnes / Jour Bains / Douches WC Linge Vaisselle Alimentaire Lavage / Arrosage Divers Boisson 6% 6% 6% 1% 39% 10% 12% 20% Economie de 48 % soit 66 litres d'eau / pers./jour

5 A CHAQUE BESOIN, UNE SOLUTION TECHNIQUE Rétention Récupération Réutilisation Réserve incendie

6 NOUVEAUTE : Arrêté du 21/08/2008 relatif à la récupération des eaux de pluie et à leur usage à l intérieur et à l extérieur des bâtiments. Quelques aspects réglementaires : 1. Usages extérieurs : arrosage public en dehors des périodes de fréquentation du public. 1.Usages intérieurs : alimentation des WC, lavage des sols, Lave linge 2.Interdiction : établissements de santé, sociaux, médicaux-sociaux, d hébergement de personnes âgées,, crèches, écoles maternelles et élémentaires. 3.Equipements : Réservoir de stockage conforme opaque, matériau inerte, raccordement des deux réseaux interdit (disconnexion par surverse totale avec garde d air visible), trop plein efficace (éventuellement avec clapet anti-retour), set de marquage «eau non potable», filtration mini 1mm en entrée de citerne, compteur d eau de pluie consommé, robinet de soutirage verrouillables. 4.Obligations entretien annuel : nettoyage du filtre, citerne, robinets de soutirage. 5.Carnet sanitaire

7 NOTRE VOLONTE Travailler en étroit PARTENARIAT avec les Maîtres d Ouvrage et Maîtres d'œuvre souhaitant évoluer dans une démarche de gestion et d économie d eau par la valorisation des eaux pluviales

8 ETUDES SPECIFIQUES Un projet en 3 étapes CONCEPTION D EQUIPEMENTS ACCOMPAGNEMENT A L INSTALLATION

9 Analyse du dossier avec le Maître d Ouvrage et/ou avec le Maître d Œuvre Détermination de l équilibre ressources / besoins Proposition d une étude technique et financière

10 Etudes spécifiques

11 Détermination des sous ensembles techniques du projet (citerne, filtration amont, groupe surpresseur, appoint automatique, filtration aval et matériaux). Conception et montage en usine de tous les éléments sous la forme d un module complet. Livraison sur chantier de l ensemble complet prêt à raccorder.

12

13

14

15

16

17

18 Stérilisation par UVc Procédé de stérilisation purement physique, associé à une filtration détruisant les micro-organismes susceptibles de provoquer des maladies ou d affecter un process de fabrication. Ce traitement s effectue par l effet germicide des rayons UVc, supprimant entre autres microbes, virus, bactéries et champignons, dans le respect de l environnement. Ref:FZI500

19

20

21

22

23

24

25 Quelques Références Industriels / Entreprises ETS MANITOU, ANCENIS (44) Maître d'ouvrage : ETS MANITOU Bureau d'études : BOPLAN Ingénierie, Nantes Poste de nettoyage véhicules Citerne PEHD de 20 m3 MAGASIN IKEA, ROUEN (76) Maître d'ouvrage : IKEA Bureau d'études : BE BOPLAN, Nantes Installateur : ETS LOHNER, Duppighem (67) Alimentation des toilettes Citerne acier 150 m3 ETS HELIOGRAPHIE, STE LUCE SUR LOIRE (44) Maître d'ouvrage : ETS HELIOGRAPHIE Installateur : ETS SAUVAGER TP, Châteaubriant Alimentation des toilettes, nettoyage et arrosage Citerne PE Rotomoulée 4 m3 PLATEFORME LOGISTIQUE SUPER U, CARQUEFOU (44) Maître d'ouvrage : SYSTEME U OUEST Maître d'œuvre : OLICHON & PAVAGEAU, Nantes Installateur : SARL SITO, Carquefou Alimentation des toilettes, nettoyage et arrosage Citerne acier 120 m3

26 Quelques Références CENTRE DE SECOURS DE QUIMPERLE (29) Maître d'ouvrage : Conseil Général 29 Installateur : LE FER Nettoyage Citerne acier de 60 m3 Collectivités LOTISSEMENT COMMUNAL ET MAISON D'ACCUEIL DES PERSONNES ÂGEES DE BIEUZY LES EAUX (56) Maître d'ouvrage : Commune de BIEUZY-LES EAUX Bureau d'études : Bretagne Sud Habitat Installateur : ETS SBCEA, Plumeliau Arrosage des espaces verts 4 citernes PEHD de 6 m3 + une citerne PEHD de 15 m3 REHABILITATION DE L'ANCIENNE MAIRIE EN LOGEMENTS SOCIAUX A QUESTEMBERT (56) Maître d'ouvrage : Commune de QUESTEMBERT Bureau d'études : CHD PACT-ARIM 56, Vannes Installateur : ETS RAFFIN, Ploërmel Alimentation des toilettes Citerne PEHD de 9 m3 AMENAGEMENT DU BOURG DE CHEMERE (44) Maître d'ouvrage : Commune de CHEMERE Bureau d'études : Paysage de l'ouest / SOGREAH Installateur : ETS BRETHOME, Bouguenais Arrosage des espaces verts Citerne PEHD de 13 m3

27 Quelques Références AMENAGEMENT DU BOURG DE CHEMERE (44) Maître d'ouvrage : Commune de CHEMERE Bureau d'études : Paysage de l'ouest / SOGREAH Installateur : ETS BRETHOME, Bouguenais Arrosage des espaces verts Citerne PEHD de 13 m3 Collectivités LYCEE DE COËTQUIDAN (56) Maître d'ouvrage : Conseil Régional de Bretagne Bureau d'études : ISATEG Installateur : ETS FEE ISS Énergie, Rennes Alimentation des toilettes Citerne PEHD de 20 m3 MAISON DE LA PETITE ENFANCE DE BADEN (56) Maître d'ouvrage : Commune de BADEN Bureau d'études : BE BECOME Ingénierie, Vannes Installateur : ETS EGTP, Lorient Alimentation des toilettes et arrosage Citerne PEHD de 6 m3 Établissement de Santé pour Enfants et Adolescents de la région Nantaise (Extension ESEAN), NANTES (44) Bureau d'études : BE SOFRADI, Treillières Installateur : ETS BUREAU TP, Ste Luce Sur Loire Rétention Citerne acier 60 m3

28 Quelques Références Lotisseurs / Aménageurs LOTISSEMENT COMPLET A CARQUEFOU (44) Maître d'ouvrage : Promoteur immobilier NEXT CITY Bureau d'études : GCA Ingénierie Installateur : ETS BLANLOEIL, Clisson Alimentation des toilettes et arrosage 13 citernes PEHD de 6 m3 LOTISSEMENT ECOLOGIQUE DE MAURON (56) Maître d'ouvrage : Commune de MAURON Bureau d'études : D2L - BETALI GEODICA, Séné Installateur : ETS SCREG OUEST, Ploërmel Alimentation des toilettes et arrosage Citerne PEHD de 5 m3 LOTISSEMENT ECOLOGIQUE DE ST LERY (56) Maître d'ouvrage : Commune de ST LERY Bureau d'études : Architecte MENGUY / D2L - BETALI Installateur : ETS APPIA BRETAGNE Alimentation des toilettes et arrosage 12 citernes Béton de 5 m3

29

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires

www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires www.hdgdev.com Récupération des eaux pluviales Aspects réglementaires 1 Usages autorisés Usages domestiques extérieurs WC Lavage des sols Lavage du linge sous réserve Usages autorisés Cas du lavage du

Plus en détail

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris

Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires. Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Récupération et utilisation de l eau de pluie : Aspects sanitaires Docteur Fabien Squinazi Laboratoire d hygiène de la ville de Paris Les usages domestiques de l eau usages alimentaires : boisson, préparation

Plus en détail

Plan de l intervention

Plan de l intervention Récupération de l eau de pluie : Quels rôles pour la collectivité? 1. Suivi & contrôle des installations privatives, 1.1. Les prescriptions techniques, Plan de l intervention 1.2. Le contrôle des installations

Plus en détail

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC

LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC GUIDE PRATIQUE GUIDE PRATIQUE POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC POUR LA RECUPERATION DES EAUX PLUVIALES AU MAROC Hassan KEDDAL Le cadre: Un partenariat TARGA- aide/ MATEE L objectif: faire émerger dans notre pays une culture «éco-citoyenne» qui contribuerait à la gestion

Plus en détail

Page 1/9 - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée

Page 1/9 - Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée 01/10/2008 - Par Maison Ecologique Récupération de l'eau de pluie : la bonne idée Avec de nombreux avantages écologiques et économiques, la récupération de l'eau de pluie s'inscrit dans le développement

Plus en détail

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005

1. Comment doit-on faire : Pr NF P16-005 Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Quels référentiels et outils pour la réalisation d un projet? Normalisation et documents de référence Plan de la séquence 1. Comment doit-on

Plus en détail

TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE

TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE TITRE : RECUPERATION D EAU DE PLUIE Niveaux et objectif pédagogiques : 4 ème Modalités de gestion de classe : Individuel Degré de familiarisation du professeur : Niveau 3 Situation Une cuve de récupération

Plus en détail

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Récupérez l eau de pluie et faites des économies... des solutions simples pour votre maison et votre jardin Aquality France L EAU POTABLE UNE RESSOURCE PRÉCIEUSE Plus de 97%

Plus en détail

Récupération eau de pluie artisans installateurs

Récupération eau de pluie artisans installateurs Récupération d eau de pluie Artisans installateurs 2009 SOURCE D INFORMATION Cette note de veille réglementaire a été établie à partir de l arrêté du 21 août 2008 relatif à la récupération des eaux de

Plus en détail

Récupération de l eau de pluie

Récupération de l eau de pluie Récupération de l eau de pluie La station récupère les eaux de pluie. Acte citoyen en France, mesure obligatoire en Belgique, la récupération des eaux de pluie est une alternative très intéressante pour

Plus en détail

Récupération et désinfection

Récupération et désinfection Récupération et désinfection Série - 372 Modules de récupération des eaux de pluie pour habitats individuels et petits collectifs Série AQUADA 376 Système de traitement U.V. pour habitats individuels et

Plus en détail

Valoriser la ressource eaux pluviales

Valoriser la ressource eaux pluviales Valoriser la ressource eaux pluviales Récupération et valorisation des eaux de pluie Enjeux et problématiques Pour quels usages? Intérêts et avantages Exigences réglementaires Le Mans - 22 novembre 2007

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE

GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE GUIDE TECHNIQUE : LA RÉCUPÉRATION D EAU DE PLUIE Préface p. 3 1. Le cadre réglementaire p. 4 2. Le champ d application p. 5 3. Les avantages p. 5 4. Le principe de conception p. 6 5. Le dimensionnement

Plus en détail

N ART DESIGNATION DES OUVRAGES U QTE P.U. P.U. x Q

N ART DESIGNATION DES OUVRAGES U QTE P.U. P.U. x Q RICHEBORG - Groupe scolaire N ART DESIGNATION DES OVRAGES QTE P.. P.. x Q 3 DESCRIPTION DES INSTALLATIONS 3.1 EA FROIDE SANITAIRE 3.1.1 Branchement Vanne d'arrêt Filtre à tamis, manomomètre Disconnecteur

Plus en détail

Opluvia, qui sommes-nous?

Opluvia, qui sommes-nous? CLEANTUESDAY Nord-Pas-de-Calais 06 mars 2013 Opluvia, qui sommes-nous? Notre métier: spécialiste des installations de récupération et de valorisation de l eau de pluie Notre activité: Distribution de produits

Plus en détail

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation

La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation La récupération de l'eau de pluie et l'usage dans l'habitation Présenté par l'ars de Poitou-Charentes UFC Que Choisir le 17 février 2011 L évolution de la société et la volonté d assurer un haut niveau

Plus en détail

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE

A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2 FOSSES SEPTIQUES ET CITERNES POUR EAU DE PLUIE A.2.1 PLACEMENT AU SABLE STABILISE (RONDE) D E G A C F (1) VOLUME A C D E F G Kg SP/RW 1.000 L 1.260 1.015 500 1.085 110 1.065 30 SP/RW 1.500 L 1.570

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie Groupe RAINSYS Documentation Groupe mural pour la récupération d eau de pluie RAINSYS Avec by-pass automatique vers l eau de ville et surverse partielle Les normes actuelles

Plus en détail

Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT

Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT Ingénieur Expert en technologie et mécanique industrielle Artisan Maquettiste 18 rue des Palombières 65690 BARBAZAN DEBAT Tél.: 06.20.93.46.78 Fax: 05.62.33.89.73 Email : adupre65@wanadoo.fr RM : 338 599

Plus en détail

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau.

Bâtir Naturel a choisi de distribuer les produits de la société Amos, qui couvre l'ensemble de la problématique de l'eau. Utiliser l'eau de pluie procure de nombreux avantages aussi bien économiques qu'écologiques. Des expériences le montrent parfaitement comme en Allemagne ou en Belgique où cette pratique est très fortement

Plus en détail

Eau, gestion et valorisation

Eau, gestion et valorisation Eau, gestion et valorisation plantasion Vision d une ville verte par une école du paysage Florian BURKHARD Johanna VOIBLET Année académique 2015-2016 Organisé par Eric Amos, Christian Betti & Sonia Rosello

Plus en détail

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises

La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises La Récupération de l'eau de pluie et des eaux grises Dans le cadre de démarches environnementales et de développement durable, de nombreux maîtres d ouvrages, notamment les collectivités territoriales,

Plus en détail

La nouvelle Vie de l Eau!

La nouvelle Vie de l Eau! La nouvelle Vie de l Eau! La ressource EAU, à l infini L accès à l eau et son utilisation raisonnée du 21e siècle. Selon l ONU et le Conseil mondial de l eau, la crise de l eau affectera près de la moitié

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement Comment gérer les eaux de pluie dans un contexte spécifique? Maggy HOVERTIN MATRIciel S.A Objectifs de la

Plus en détail

CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis

CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis CODE GENERAL DES IMPÔTS, ANNEXE 4 Article 18 bis Modifié par Arrêté du 30 décembre 2011 - art. 1 La liste des équipements, matériaux et appareils mentionnés au 1 de l'article 200 quater du code général

Plus en détail

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE

Château d eau de Kerstéphan. Station d eau potable de Kerriou. Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE a chacun ses Station d eau potable de Kerriou Château d eau de Kerstéphan Station d épuration de Boduon SUR NOTRE TERRITOIRE La collectivité est responsable du service d eau et assainissement. Elle prend

Plus en détail

OSONS DÉSIMPERMÉABILISER LES SOLS! Des collectivités s engagent

OSONS DÉSIMPERMÉABILISER LES SOLS! Des collectivités s engagent OSONS DÉSIMPERMÉABILISER LES SOLS! Des collectivités s engagent Les villes s intéressent de plus en plus aux techniques pour infiltrer l eau là où elle tombe : jardins de pluie, noues et ainsi redonner

Plus en détail

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie

STESSI sarl. Plomberie Chauffage Electricité. La Passion et le Confort de votre Espace Vie STESSI sarl Plomberie Chauffage Electricité La Passion et le Confort de votre Espace Vie Solaire Granulés Double Flux L ECO Artisan s engage :. A vous conseiller sur des solutions performantes adaptables

Plus en détail

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS!

NON AU GASPILLAGE! AVEC RECUPEO, NOUVEAU A VOUS LES NOUVEAUX CLIENTS! NON AU GASPILLAGE! Pour plus d informations Salmson contact : 0 820 0000 44 - Notre site web : www.salmson.fr Notre service consommateur : service.conso@salmson.fr POMPES SALMSON - 313 986 838 RCS Versailles

Plus en détail

Cahier votre implantation sur les parcs d activités

Cahier votre implantation sur les parcs d activités Cahier votre implantation sur les parcs d activités édition 2013 Implantation mode d emploi Ce livret est destiné à vous accompagner dans la réalisation de votre projet. Conçu comme une véritable source

Plus en détail

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau.

L eau du logement MCAD. I- Alimentation en eau. L eau du logement I- Alimentation en eau. L eau est un bien rare, fragile et précieux. L eau est le patrimoine de tous et il faut la protéger. Elle est utilisée pour : - Nourriture et boissons : 7%. -

Plus en détail

L utilisation des eaux non potables

L utilisation des eaux non potables L utilisation des eaux non potables Cadre juridique et retours d expériences dans le Val-de-Marne Ce document est un extrait du rapport présentant les résultats d une étude menée de juillet à novembre

Plus en détail

Quelques chiffres. Quelques chiffres PLAN D INTERVENTION

Quelques chiffres. Quelques chiffres PLAN D INTERVENTION Mieux gérer l eau dans l habitat PLAN D INTERVENTION Quelques chiffres Réduire ses consommations La récupération d eau de pluie Les toilettes sèches L assainissement autonome Jean Luc DOL 26/05/2011 Quelques

Plus en détail

FICHE 1. Economisons l'eau

FICHE 1. Economisons l'eau FICHE 1 Economisons l'eau La situation de sécheresse exceptionnelle qu'a traversé notre département en 2003 et les craintes qui s'amorcent pour l été 2010 nous conduisent à envisager, dans notre vie quotidienne,

Plus en détail

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS!

POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! POLLUTiON DOMESTiQUE : EAU SECOURS! 1 Les produits d entretien domestiques contiennent de nombreuses substances toxiques issues de la pétrochimie qui sont évacuées avec les eaux usées. 2 Ces eaux sont

Plus en détail

Maison de Sourires à BB

Maison de Sourires à BB Maison de Sourires à BB Données : Les effectifs du centre : de 20 à 25 personnes Volume d eau consommé journalier est entre 2 à 2,5 m3. Source de production : forage Le projet consiste à traiter l eau

Plus en détail

Filtre Eau de pluie AWD

Filtre Eau de pluie AWD Filtre Eau de pluie AWD Références F11049, F11 50 (incl. couvercle), F1105, F11054, F11055, F11056, F11057, F11058 & F11059. Types d applications: Système de récupération d eau de pluie avec évacuation.

Plus en détail

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE

ACCESSIBILITE A LA PARCELLE Diagnostic de l installation existante d assainissement non collectif conformément Diagnostic à l arrêté de l installation du 27 avril 2012 existante relatif aux modalités de contrôles d assainissement

Plus en détail

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants

FICHE INFORMATION. Comptage individuel de l'eau. Guide d'information à l'usage des occupants FICHE INFORMATION Comptage individuel de l'eau Guide d'information à l'usage des occupants COMPTAGE INDIVIDUEL DE L'EAU Les bons comptes font les bons voisins Compter l eau au logement est un moyen de

Plus en détail

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr

SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr SARL SANECO 30630 SAINT GELY DE CORNILLON Tél. :04.66.82.22.07 Fax : 09.70.06.76.16 - mail. : sarl.saneco@live.fr Site. : www.saneco-gard.com LE PACK «MAISON ECOLOGIQUE» La société Saneco est fière de

Plus en détail

Récupération d eau de pluie

Récupération d eau de pluie Récupération d eau de pluie 1 EAU DE PLUIE: - PRIX DE REVIENT - APPLICATIONS - ELEMENTS - CITERNE - FILTRE - POMPE - CONFIGURATION + COMMUTATION - QUESTIONS PRATIQUES 2 Coûts d eau de pluie 1.55 /m³ pour

Plus en détail

Guide. Pour étancher votre soif d infos DE RÉCUPÉRATION DES EAUX DE PLUIE. nous avons matière à vous satisfaire LA NIVE TRAITEMENT DES EAUX LA NIVE

Guide. Pour étancher votre soif d infos DE RÉCUPÉRATION DES EAUX DE PLUIE. nous avons matière à vous satisfaire LA NIVE TRAITEMENT DES EAUX LA NIVE TRAITEMENT DES EAUX LE Guide DE RÉCUPÉRATION DES EAUX DE PLUIE LA NIVE acteur engagé dans le développement durable Pour étancher votre soif d infos Groupe LA NIVE CATALOGUE N 7 nous avons matière à vous

Plus en détail

STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT STATIONS SERVICES MOBILES GASOIL 200 L HOMOLOGUÉ ADR

STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT STATIONS SERVICES MOBILES GASOIL 200 L HOMOLOGUÉ ADR TECALEMIT SÉLECTION CITERNES ET RÉTENTION STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS STATIONS MOBILES GASOIL 340 L 12 VOLTS AVEC CAPOT Citerne avec rétention intégrée, paroi interne P.E.H.D. Paroi externe

Plus en détail

Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org. POLLUTEC Paris, 2 décembre 2009

Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org. POLLUTEC Paris, 2 décembre 2009 Norme Française (NF) «Systèmes de récupération de l eau de pluie pour son utilisation à l'intérieur et à l'extérieur des bâtiment» PR NF P16-005 Arnaud GAUDRIER, AFNOR Tél. 01 41 62 84 26, arnaud.gaudrier@afnor.org

Plus en détail

LISTE DES CONTRATS CONCLUS

LISTE DES CONTRATS CONCLUS Entre le : 01/01/13 et 31/12/13 2012-5- 005-03 Pour des Travaux Pour la tranche égale à 0 à 20 000 HT Barrage de Tréauray BREC'H CT AURAY BELZ QUIBERON Lot 3 Installation d'un système de vidéo-surveillance

Plus en détail

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie

Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie Faites un geste économique et environnemental, récupérez l eau de pluie l'épuration en action Page 1 Table des matières Introduction... 3 Pourquoi récupérer l eau de pluie... 4 Comment se répartit notre

Plus en détail

Informations générales

Informations générales Informations générales Champ d'application En fonction du modèle, ThermoCycle WRG peut s installer sur les canalisations d eaux grises de : - maisons individuelles, immeubles d'appartements, - campings,

Plus en détail

«Une démarche d économies d eau dans le logement social»,

«Une démarche d économies d eau dans le logement social», «Une démarche d économies d eau dans le logement social», Gilbert Dubreuil, Aiguillon Construction 171 rue de Vern RENNES Le Mans le 1 er avril 2009 1 L individualisation des consommations des locataires

Plus en détail

Guide. pour la réalisation d une nouvelle construction ou d une transformation

Guide. pour la réalisation d une nouvelle construction ou d une transformation Guide pour la réalisation d une nouvelle construction ou d une transformation Introduction Cette brochure est destinée aux propriétaires et aux mandataires qui entreprennent une nouvelle construction ou

Plus en détail

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie

Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Bonne pratiques de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Principales règles de l art de mise en œuvre des systèmes de récupération d eau de pluie Plan de l intervention 1. Installation

Plus en détail

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux?

Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole. Quels enjeux? Gestion de l eau dans les ateliers de transformation de l enseignement agricole Quels enjeux? L eau est un patrimoine commun dont la valeur est reconnue par tous. Charte européenne de l eau, 1967 Atteindre

Plus en détail

Exemple d'utilisation des fiches

Exemple d'utilisation des fiches Exemple d'utilisation des fiches Des étudiants de l'ecole Nationale Supérieur d'ingénieurs de Limoges (ENSIL) ont appliqués la méthode de calculs proposée à un exemple concret. Les caractéristiques de

Plus en détail

NOUVEAUTE 2010. La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales. Platine, la cuve à enterrer extra-plate

NOUVEAUTE 2010. La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales. Platine, la cuve à enterrer extra-plate La gamme des professionnels pour la gestion des eaux pluviales Platine, la cuve à enterrer extra-plate NOUVEAUTE 2010 Filtration intégrée Un seul couvercle apparent en surface Faible profondeur d enfouissement

Plus en détail

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et

LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et LES A'CROCs DE L'INFO les moyens techniques a economies d'eau et l'eau en region PACA Les moyens techniques d'economies d'eau Lieu Moyens techniques Coûts Economies envisagées Tous les robinets Réducteurs

Plus en détail

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM

Construction d'un bâtiment de 4 logements collectifs à Joucas (84) DPGF lot 11 - Plomberie CCTP Description Type Qt Unitaire H.T. Total HT 1 OBJET PM 1 OBJET PM 2 GENERALITES 2.6.5 Renseignements et documents à fournir 2.6.5.2 Avant exécution Selon CCTP ENS 2.6.5.4 A la réception Selon CCTP ENS 1 2.6.8 Protection des ouvrages ENS 1 2.6.10 Contrôles

Plus en détail

Maîtrise de la qualité de l eau des puits et forages. Loïc Fulbert GDS Mayenne «Loic.fulbert.gds53@reseaugds.com»

Maîtrise de la qualité de l eau des puits et forages. Loïc Fulbert GDS Mayenne «Loic.fulbert.gds53@reseaugds.com» Maîtrise de la qualité de l eau des puits et forages. Loïc Fulbert GDS Mayenne «Loic.fulbert.gds53@reseaugds.com» 02 43 53 53 54 Maîtriser la qualité de l'eau dans le but de Eviter les risques sanitaires

Plus en détail

le Petit Guide des d eau

le Petit Guide des d eau le Petit Guide des ECONOMIES d eau 1 J économise de 30 à 50% d eau potable/an facilement!!! 2 Pourquoi économiser l eau? En Bretagne, l eau utilisée pour la production d eau potable provient à 80% des

Plus en détail

Séance de présentation Nouvelle directive SSIGE W3 et ses compléments C1 et C2

Séance de présentation Nouvelle directive SSIGE W3 et ses compléments C1 et C2 Séance de présentation Nouvelle directive SSIGE W3 et ses compléments C1 et C2 18.06.2013 Jean-Bernard Guillet Responsable unité Conseil en installation Eau potable 2 Directive SSIGE W3 (Edition 2013)

Plus en détail

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie

Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1 Gestion des eaux pluviales les avantages de la récupération de l eau de pluie 1) Le Cycle de l eau 2) La Récupération de

Plus en détail

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6

Comment les contraintes sont-elles prises en compte dans la conception d un objet technique? Séquence n 6 Séquence n 6 Introduction : Pour satisfaire une fonction de service ou une contrainte, un objet technique doit assurer une ou plusieurs fonctions techniques nécessaires à son fonctionnement. Il est possible

Plus en détail

Activité : Détermination des ressources en eau de pluie récupérables au sein d un établissement scolaire

Activité : Détermination des ressources en eau de pluie récupérables au sein d un établissement scolaire Nicolas ORAND Lycée Emile-Zola Aix-en-Provence Objectifs météo : - Exploiter les données pluviométriques recueillies dans une station météorologique du réseau «Météo à l'école». Utilisation du réseau «Météo

Plus en détail

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222

F ORMULAIRE DE D EMANDE D'AUTORISATION F_222 PAGE 1/14 Règlement grand-ducal du 16 juillet 1999 portant nomenclature et classification des établissements classés; Annexe Nomenclature des établissements classés : N 222 Installations de lavage de voitures,

Plus en détail

Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK

Fiche technique Interfilt Installations de filtration Filtres par gravité automatiques en PE-HD Série SK Fiche technique Interfilt en PE-HD ProMinent Réf.: 987758 ProMinent Dosiertechnik GmbH 69123 Heidelberg Germany TM IT 002 06/04 F Interfilt Filtration avec le filtre par gravité automatique (SK) Quels

Plus en détail

Le Rouillacais vous explique

Le Rouillacais vous explique Le Rouillacais vous explique l Assainissement Autonome Préambule : Conscients que nous sommes confrontés chaque jour aux problèmes de pollution de notre milieu et que l avenir de nos ressources dépend

Plus en détail

La récupération des eaux pluviales

La récupération des eaux pluviales La récupération des eaux pluviales motralec 4 rue Lavoisier. ZA Lavoisier. 95223 HERBLAY CEDEX Tel. : 01.39.97.65.10 / Fax. : 01.39.97.68.48 Demande de prix par e-mail : service-commercial@motralec.com

Plus en détail

Puits et forages privés

Puits et forages privés Puits et forages privés à usage domestique Vous souhaitez remettre en service un ancien puits ou créer un forage privé dans votre jardin et éventuellement consommer l eau ainsi prélevée? règles simples

Plus en détail

La récupération d eau de pluie

La récupération d eau de pluie La récupération d eau de pluie Intr-eau-duction Une ressource mal répartie et mal partagée sur Terre Sur une population mondiale de 6 milliards de personnes : 1,2 milliards n ont pas accès à l eau potable

Plus en détail

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins

Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Energies renouvelables Eau chaude sanitaire collective Chauffage de bassins Le système Genèse du système Etablissements de santé, logements collectifs, hôtellerie, cuisines collectives, centres aquatiques

Plus en détail

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX

Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX Système de récupération des eaux de pluies JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX RECUPERATION D EAUX de PLUIE au JARDIN BOTANIQUE DE BORDEAUX A quelques centaines de mètres de l historique «PONT de PIERRE» enjambant

Plus en détail

Guide d'information. SoluCalc La solution au calcaire. Hydro-Bio sa. www.solucalc.com

Guide d'information. SoluCalc La solution au calcaire. Hydro-Bio sa. www.solucalc.com Guide d'information SoluCalc La solution au calcaire Hydro-Bio sa www.solucalc.com STOP... AU CALCAIRE Choisissez une solution vraiment efficace : SoluCalc fonctionne avec l'eau chaude, contrairement aux

Plus en détail

Plan local d'urbanisme

Plan local d'urbanisme Direction générale des services techniques Service Études Urbaines Dompierre-sur-mer Plan local d'urbanisme Pièce N 5.2.6 Note explicative concernant la gestion des eaux pluviales Modification N 1 Approuvée

Plus en détail

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU

AL Juillet 2011. PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU PRESSING et PROBLEMATIQUE EAU Les différents postes de travail d un pressing La réception Le détachage et le prébrossage Le nettoyage à sec Le lavage en machine à laver Le repassage La livraison Le détachage

Plus en détail

La consommation en gaz naturel

La consommation en gaz naturel GAZ Le secteur résidentiel représente 39 % de la consommation nationale de gaz naturel, contre, par exemple, 38 % pour l industrie ou 16 % pour le secteur tertiaire. La part des maisons individuelles chauffées

Plus en détail

JE CHOISIS. Récupérateur d eau

JE CHOISIS. Récupérateur d eau Récupérateur d eau Les récuperateurs d eau Doter votre jardin d un récupérateur d eau de pluie peut vous aider à faire des économies tout en contribuant au respect de l environnement. En effet, l eau de

Plus en détail

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification "Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE " Bureau et Enseignement - Partie III : QEB

CSTB - janvier 2005 1/9 Référentiel technique de certification Bâtiments Tertiaires - Démarche HQE  Bureau et Enseignement - Partie III : QEB GESTION DE L EAU CST - janvier 2005 1/9 INTRODUCTION Véritable enjeu environnemental de société, la gestion de l eau vise à limiter l épuisement de la ressource naturelle, les pollutions potentielles et

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE

RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE RAPPORT ANNUEL 2014 SYNTHÈSE LOCALE EAU POTABLE COMMUNE DE LIEPVRE EAU POTABLE 2014 VOTRE COMMISSION LOCALE La Commission Locale en charge de votre système de distribution d eau établit les programmes

Plus en détail

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE

ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE Page : 1/8 ANNEXE NOTICE ENVIRONNEMENTALE IMPRESSION DU 18/05/ PERIMEE A CE JOUR Page : 2/8 Le présent document appelé «notice environnementale» regroupe l ensemble des prescriptions qu une entreprise

Plus en détail

DANS LA MAISON EN GÉNÉRAL

DANS LA MAISON EN GÉNÉRAL LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOZÈRE, SOUCIEUX DE PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU DU DÉPARTEMENT, A SOUHAITÉ RÉALISER CE GUIDE SUR L'ÉCONOMIE D'EAU AU QUOTIDIEN. IL FAIT SUITE AUX COLLÉGIALES 2007. DANS LA MAISON

Plus en détail

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles

Environnement : Quel est l impact de l homme sur les différentes sources d eau douce disponibles Les enquêtes D HIVER d EDD Education au Développement Durable L eau Eléments de réponse et compléments D i r e c t i o n d e s S e r v i c e s D é p a r t e m e n t a u x d e l E d u c a t i o n N a t

Plus en détail

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente.

Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. Simplement précieuse, doublement utile. Utiliser l eau deux fois et récupérer ses calories, une économie intelligente. L eau se fera-t-elle rare? L EAU sur TERRE en 2025 L eau est aujourd hui considérée

Plus en détail

Mail (pour une réponse plus rapide) : Souhaitez-vous recevoir une copie courrier : Oui Non. Adresse des travaux :

Mail (pour une réponse plus rapide) : Souhaitez-vous recevoir une copie courrier : Oui Non. Adresse des travaux : Pour tous renseignements s adresser à : CCSA Service SPANC Espace loisirs «Les Etangs» - 81710 SAIX Tél. : 05.63.72.84.88 / Fax. : 05.63.72.84.80 Mail : spanc@communautesoragout.fr + infos : www.communautesoragout.fr

Plus en détail

KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie

KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie KITS EP / GEP Récupération eaux de pluie www.calpedafrance.fr Kits eaux de pluie Installations de pompage des eaux de pluie prêtes à être raccordées. Les kits EP assurent une alimentation en eau de pluie

Plus en détail

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996

COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE. Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 COMMUNE DE SEILLANS REGIE DIRECTE Délibération du Conseil Municipal en date du 13 août 1996 & Modification du Conseil Municipal en date du 27 septembre 2005 1 S E R V I C E D E S E A U X -----------------------------------

Plus en détail

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES

SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES SCHÉMA DIRECTEUR DES EAUX PLUVIALES 1. PRINCIPES. Bien que la gestion des eaux pluviales urbaines soit un service publique à la charge des communes, il semble indispensable d imposer aux aménageurs, qui

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle

Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement PROCESSUS DE CONCEPTION Piotr Kowalski MK ENGINEERING Objectif(s) de la présentation Développement du processus

Plus en détail

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out

autosuffisante autonome 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out crée Pour 258.733 TVAC Prix hors terrain et frais d architecte (± 5%) autosuffisante 0% de pollution pas de CO 2 Aucun frais de consommation en chauffage, électricité, eau potable Plus de black-out AUTOSUFFISANTE

Plus en détail

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE

T.Flow CRÉDIT D'IMPÔTS. Plus performant et plus silencieux! NOUVELLE GÉNÉRATION BÉNÉFICIEZ DE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE VMC HYGRORÉGLABLE & CHAUFFE EAU THERMODYNAMIQUE NOUVELLE GÉNÉRATION Plus performant et plus silencieux! BÉNÉFICIEZ DE CRÉDIT D'IMPÔTS Selon loi de finances en vigueur Un système révolutionnaire 2 en 1

Plus en détail

Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif

Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif Compte-rendu de contrôle de conception Installation d'assainissement non collectif N de dossier: Référence Saphir: Présence Usager: Présent 6 Nom du contrôleur: Date du contrôle: Date de réception du dossier

Plus en détail

FILTRE A EAU DE PLUIE ET CLAPET ANTI-RETOUR MANUEL

FILTRE A EAU DE PLUIE ET CLAPET ANTI-RETOUR MANUEL ALPHACLEAN FILTRE A EAU DE PLUIE ET CLAPET ANTI-RETOUR MANUEL 1. Alphaclean filtre 1.1 Description Filtre autonettoyant avec tamis rigide en inox, à intégrer dans des citernes à eau de pluie en PEHD ou

Plus en détail

Un exemple de maison passive dans l Oise

Un exemple de maison passive dans l Oise Un exemple de maison passive dans l Oise Jean-Philippe SIXDENIER Louis GUINGOT Plan de la présentation Introduction 1.Les maisons passives et leur marché 2.Le projet de Formerie en chantier 3.L entreprise

Plus en détail

Descriptions techniques des interventions à la parcelle

Descriptions techniques des interventions à la parcelle Descriptions techniques des interventions à la parcelle Dans le cadre de stockage suivi d une infiltration ou stockage et réutilisation mises en œuvre à la parcelle, le réservoir souterrain concerne essentiellement

Plus en détail

La citerne d eau de pluie

La citerne d eau de pluie La citerne d eau de pluie Soirée d information Confédération Construction 20.05.2010 Liesbeth Vos CSTC liesbeth.vos@bbri.be Guidance Technologique Bruxelloise: http://www.cstc.be/go/gt-batimentdurable

Plus en détail

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif

S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif S.P.A.N.C. Service Public d Assainissement Non Collectif DÉPARTEMENT DE LA DORDOGNE Date de dépôt du dossier : Cadres réservés au S.P.A.N.C. DEMANDE D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON

Plus en détail

Commune de LE TAMPON:

Commune de LE TAMPON: Commune de LE TAMPON: Réseau 19 EME KM (chemin Géranium), 19ème Km (RN3), chemins Philippe Técher, des Maraîchers les Hauts, Fargeau et Barbot Vous êtes alimenté(e)(s) par : une eau de surface Vous dépendez

Plus en détail

AUTOEPURE ssainissement Non Collectif (ANC) par filtres plantés de roseaux. La meilleure solution en filière traditionnelle!

AUTOEPURE ssainissement Non Collectif (ANC) par filtres plantés de roseaux. La meilleure solution en filière traditionnelle! Solution olution d Assainissement Non Collectif (ANC) : AUTOEPURE COMMUNICATION TECHNIQUE AUTOEPURE Solution d épuration d Assainissement ssainissement Non Collectif (ANC) (A par filtres plantés de roseaux.

Plus en détail

GESTION DES EFFLUENTS VINICOLES

GESTION DES EFFLUENTS VINICOLES GESTION DES EFFLUENTS VINICOLES Joël ROCHARD ITV France - Station Régionale Champagne Pôle durable 17, rue Jean Chandon Moët, B.P.20046 51202 Epernay cedex Pole national durable(epernay) +Gestion des effluents

Plus en détail

Quels moyens pour garantir une eau potable de qualité? L ultrafiltration

Quels moyens pour garantir une eau potable de qualité? L ultrafiltration Quels moyens pour garantir une eau potable de qualité? L ultrafiltration Membratec SA - Emmanuel Bonvin AFSR, Yverdon le 21 1 Présentation de la société Société suisse indépendante, fondée en 1997, siège

Plus en détail

3. Revisser le flexible

3. Revisser le flexible 1. Dévisser le flexible de douche 2. Visser l économiseur d eau «douche» 3. Revisser le flexible 4. La douche est prête pour les économie d eau 1. Dévisser la bague du robinet 2. Retirer le mousseur existant

Plus en détail

Avis Technique non valide

Avis Technique non valide Traitement des Eaux Water Treatment Wasseraufbereitung Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique que les procédés mis en œuvre par une société certifiée, marque CSTBat Service, dont la liste à

Plus en détail