Parkinsoniens comment faire?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Parkinsoniens comment faire?"

Transcription

1 Parkinsoniens comment faire?

2 Au-delà des troubles qui l accompagnent, la maladie de Parkinson conduit le patient et ses proches à des questionnements particuliers. S asseoir, écrire, marcher, toutes ces actions mille fois répétées et qui ne se font plus si bien jusqu à devenir parfois une épreuve! Se tourner, parler, se servir des mains sans difficulté par moments et avec peine l instant qui suit. Chacun essaye, lutte, trouve, s interroge sur les solutions qui aident à la vie quotidienne. Les traitements médicaux apportent une partie du soulagement, mais il manque toujours la réponse concrète pour le geste précis : comment faire pour me lever d une chaise? Les patients, leurs familles, les rééducateurs, les médecins, ont observé qu il existait des stratégies, des comportements, des façons de faire, souvent efficaces pour améliorer la qualité de la vie. Alors, les kinésithérapeutes les testent et les enseignent, les patients et leurs familles les expérimentent, les adaptent, les associations s en font l écho, les médecins les relaient. Mais l information conserve une certaine confidentialité. Voici l objet de cette brochure : proposer une réponse, une solution, une astuce parfois qui peuvent rendre service et les diffuser au plus grand nombre des patients. Les questions posées sont celles le plus souvent exprimées dans nos consultations avec les intéressés parce qu elles touchent communément une grande majorité de patients. Pour chaque thème, la démarche est la même : Expliquer, apporter des éléments à la compréhension du problème parce que le patient est plus efficace quand il connaît sa difficulté ; Résoudre ou plus justement proposer une solution, une démarche ou un truc facile à mettre en pratique et reproductible. Les illustrations en regard permettent une acquisition simple et rapide par le patient et ses proches des idées exposées. Cet ouvrage ne peut contenir toutes les réponses parce que les questions sont innombrables et particulières pour chaque patient. Il propose, sur des sujets essentiels, des pistes à explorer pour que la vie quotidienne soit facilitée malgré la maladie. Antoine LAUMONNIER Anne-Marie BONNET Kinésithérapeute Paris Neurologue Hôpital La Pitié Salpêtrière, Paris

3 Parkinsoniens, comment faire? Sommaire PAGES PAGES Accompagner le patient... 2 Allonger le pas... 4 Appréhender le problème de la chute... 6 Assurer la montée et la descente des escaliers... 8 Choisir son activité physique Démarrer la marche Communiquer par l écriture Entrer et sortir de voiture Comprendre et traiter la douleur Appréhender le problème du tremblement Organiser les activités de la journée S asseoir et se relever Faciliter l habillage Se coucher et se lever de son lit Se déplacer chez soi Se nourrir et avaler Se rapprocher de la table Se redresser debout et assis Se servir de ses mains et de ses bras Se stabiliser debout Se tourner dans son lit Utiliser sa canne Communiquer par la voix et la parole

4 Parkinsoniens, comment faire? 2 ACCOMPAGNER LE PATIENT en plaçant une main sur la nuque permet d équilibrer le sujet tout en le laissant libre de ses mouvements. RYTHMER LE PAS, peut aider le patient qui marche.

5 ACCOMPAGNER le patient Le problème Quelle attitude adopter entre laisser faire le patient et lui porter assistance? L accompagnant est souvent désemparé devant les diverses difficultés qu éprouve le patient parkinsonien dans les activités de la vie quotidienne. Mieux accompagner le patient, c est avoir perçu les divers désordres induits par la maladie de Parkinson et leurs variabilités, selon le moment et selon l environnement. La réponse est ainsi toujours différente et l accompagnant doit s adapter à chaque instant. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? En général, le patient réalise mieux le mouvement s il en est l auteur : il vaut donc mieux laisser se dérouler le mouvement et aider aux étapes délicates, plutôt que de suppléer à l ensemble de l activité. Attention, trop de consignes, trop d appels à corriger le geste perturbent le patient dans la réalisation d une épreuve. On peut préparer le patient à l exécution d un geste en lui énonçant oralement la consigne, afin qu il en ait une représentation mentale préalable. Ainsi, pour accompagner le patient qui marche, il est préférable que se soit lui qui prenne le bras de l accompagnant. Il doit trouver son propre rythme, sa propre longueur de pas et ne pas suivre la cadence d un autre. La place de l accompagnant est délicate : comprendre et observer, afin de laisser toujours le plus d action au patient et d intervenir aux bons moments. L accompagnant est présent pour stimuler devant un obstacle ou si le pas perd de la longueur. Il peut rythmer la marche de la voix pour guider le patient. Si celui-ci bloque pour démarrer, l accompagnant place son pied en travers, devant celui du patient afin de provoquer le premier pas. Si le patient a besoin d être soutenu, l accompagnant le saisit en plaçant une main sur la nuque. Cette prise permet de stimuler le redressement du corps et permet de contrôler très finement l équilibre du sujet, de l inciter à s appuyer plutôt sur le pied gauche ou le pied droit, de l alerter s il se déséquilibre trop en avant ou trop en arrière. Ce soutien est sécurisant pour le patient et lui laisse une grande liberté de manœuvre. Il est aussi conseillé pour accompagner le patient qui se lève ou s assoit. L accompagnant peut ainsi guider la projection du corps vers l avant pour se lever et freiner la descente pour s asseoir. La prise en charge du patient concerne aussi le conjoint et toutes les personnes qui sont dans l entourage. 3

6 Parkinsoniens, comment faire? 4 TOUT CORPS PLONGÉ DANS UN LIQUIDE, doit pousser l eau s il veut avancer (ce qui permet d allonger le pas). LE RANDONNEUR PORTE LE POIDS DU CORPS VERS L AVANT POUR GRAVIR LA PENTE. Cette propulsion est indispensable, même en terrain plat, pour allonger le pas.

7 ALLONGER le pas Le problème La marche à petits pas est typique de la maladie de Parkinson. Un vaste ensemble de dérèglements est à l origine de cette démarche : le ralentissement de la motricité touche de façon plus marquée les grandes fonctions automatiques comme la marche ; la rigidité du corps gène l harmonie du mouvement et empêche la synergie des bras et des jambes ; les problèmes pour s équilibrer et la difficulté pour se tenir debout et bien se redresser compliquent le déplacement ; de même, le manque de cadence qui ne donne pas d élan à la marche, et l appréhension du déplacement qui contribue parfois à rendre la démarche précautionneuse. Les pas sont d autant plus petits que l espace dans lequel le patient évolue est lui-même restreint : couloir étroit, pièces encombrées, foule sur le trottoir, boutique bondée. La longueur du pas est le paramètre essentiel à corriger dans la marche. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Pour que le pied se pose loin devant vous, il faut que tout le corps soit en déséquilibre vers l avant. Aussi faut-il s entraîner à se projeter sensiblement vers l avant pour que le pas s allonge. Imaginez que vous êtes debout avec de l eau jusqu aux épaules : pour avancer, votre corps tout entier va se porter vers l avant pour pousser l eau qui résiste, et les pas s enchaînent régulièrement, avec une longueur satisfaisante. La marche est un déséquilibre antérieur : le pas et le corps doivent se projeter harmonieusement vers l avant. C est ce même schéma qu il faut tenter de reproduire dans l air alors que la résistance est moindre. Même constat lorsque le chemin monte : le corps accentue son déséquilibre vers l avant pour conserver le pas malgré la pente. C est dans ce sens que le patient doit s exercer mais sur terrain plat. Le pas long attaque toujours le sol par le talon. Exercez-vous à l extérieur sur des parcours vastes et sans obstacles. Après la longueur, trouver le rythme de votre marche : cadence marquée pour trouver l élan suffisant. Attention, la précipitation ne vous laisse pas le temps de poser le pas loin devant vous. Ne donnez pas le bras à l accompagnant et ne cherchez pas à suivre son pas. Une fois que vous percevrez le juste déséquilibre vers l avant et le rythme adéquat, vous retrouverez la sensation d aisance, d efficacité et d économie de la marche. Pour presser le pas, pensez d abord à la longueur! 5

8 Parkinsoniens, comment faire? LA CHUTE BLESSE ET FAIT PERDRE CONFIANCE EN SOI. Pour vous relever, passez à quatre pattes, puis prenez des appuis pour passer debout. 6

9 APPRÉHENDER le problème de la chute Le problème La chute est un événement traumatique parce qu elle est responsable de blessures corporelles qui immobilisent parfois le patient, mais aussi parce qu elle peut générer une appréhension à se tenir debout, à marcher. La chute est liée aux troubles de la posture et aux différents paramètres qui compliquent la marche : manque de redressement, tendance à partir en arrière en station debout, raccourcissement du pas, blocages aux demi-tours ou devant les obstacles, retard des réactions d équilibre La chute ne se traite pas en soi, car elle reste un événement accidentel et imprévisible, mais il est possible d intervenir sur les différents facteurs responsables des chutes. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Traiter les autres maladies qui pourraient avoir des conséquences sur l équilibre : stabiliser la tension artérielle, le diabète, vérifier la vue, l audition ; s occuper des problèmes articulaires qui gêneraient la station debout, etc. Ensuite, prévenir la chute, c est sécuriser son lieu de vie (voir la fiche se déplacer chez soi ). Deux démarches sont à mettre en place pour prévenir l éventualité d une chute : - La pratique régulière d exercices physiques, permettant l entretien de la souplesse, les stimulations de l équilibre, l entraînement à la marche ; - L apprentissage d une technique de redressement du sol, permettant de passer de la position couchée au sol à la position à quatre pattes, puis à l aide d appuis, de se mettre à genoux puis debout. Après la chute, deux attitudes sont nécessaires : tout d abord, analyser les circonstances de la chute et apporter si possible une réponse devant les causes répertoriées. Analyser si la chute est survenue pendant un moment de blocage moteur ou pendant une période marquée par des mouvements involontaires, pour que le médecin adapte le traitement médical. L autre impératif est de se remettre en marche le plus tôt possible après la chute. Il faut éviter que ne s installe une peur qui conduirait à la réduction des déplacements. Pour restaurer la confiance, les premiers déplacements se font avec un accompagnant. C est aussi l occasion de reprendre une rééducation ciblée sur le déplacement avec le kinésithérapeute. Les soins portés au traitement de la maladie, médications, exercices physiques réguliers, le soin de sa santé en général, le soin pour son cadre de vie, tous ces soins participent à la prévention des chutes. Il y a toujours le rebond après la chute! 7

10 Parkinsoniens, comment faire? 8 LES CHUTES SONT RARES, mais l escalier peut constituer un danger. À LA MONTÉE, le corps est fléchi vers l avant pour assurer l enjambement ; à la descente, le corps reste vertical pour contrôler le pas.

11 ASSURER LA MONTÉE et la descente des escaliers Le problème Pour monter un escalier, le problème souvent rencontré est la perte de la propulsion qui permet de gravir les marches facilement. Le patient compense par une traction excessive sur la rampe. S il n y a pas de rampe, il peut y avoir une sensation d insécurité. Ce défaut de propulsion entraîne parfois un appui limité à la pointe du pied sur la marche suivante ou un accrochage du pied avec risque de chute. Pour descendre, le trouble est plus discret et se manifeste simplement par une appréhension devant le vide de l escalier. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Pour monter, le poids du corps doit être déplacé très en avant. Les épaules précèdent les pieds : elles sont en regard de la marche supérieure par rapport au premier pied. C est la projection du corps vers l avant qui permet la propulsion et l ascension efficaces. La traction du bras sur la rampe n est plus nécessaire, bien qu il soit conseillé de garder cet appui par sécurité. C est le placement correct du corps au-dessus des pieds qui assure et rend aisées la montée et la descente des escaliers. L appréhension pour descendre vient de cette difficulté inconsciente d aller vers l avant. Elle est ici doublée par le vide devant soi. Le poids du corps est en retrait, et le pied qui descend sur la marche inférieure est retenu, butte sur la marche supérieure parce qu il ne va pas assez loin. Il est donc impératif de laisser le corps venir vers l avant, simplement au-dessus des pieds. Bien évidemment, la projection du corps vers l avant est beaucoup plus mesurée que pour la montée. Dans les deux cas de figure, il est important de donner du rythme au déplacement. Les marches s enchaînent de façon régulière, sans rupture dans le mouvement. Comptez les marches si besoin pour cadencer le pas. Pour les escaliers mécaniques, il existe un risque réel de chute car le déséquilibre provoqué est le même que celui du pied posé sur la savonnette! Les réactions posturales d équilibre du patient sont moins vives, moins adaptées et s il y a la moindre appréhension, préférez les escaliers classiques ; c est un bon exercice! Attention à la marche! 9

12 Parkinsoniens, comment faire? L ACTIVITÉ PHYSIQUE pratiquée à plusieurs en plein air, est conseillée. 10 LA GYMNASTIQUE DANS L EAU permet d entretenir les performances motrices.

13 CHOISIR son activité physique Le problème Le besoin d entretenir les capacités du corps à bouger, à agir, s impose comme une évidence dans la maladie de Parkinson. Les gestes sont ralentis, réduits en amplitude, maladroits. Le patient doit donc entraîner sa motricité avec soin comme un sportif prépare sa compétition. L activité physique est une nécessité impérieuse tout au long de l évolution de la maladie. Les avantages en sont multiples : elle stimule la fonction cardiaque, la fonction respiratoire, favorise le transit intestinal. C est aussi une invitation à sortir, à rencontrer d autres personnes ; c est un moment où le patient valorise ses possibilités ; c est une démarche socialement et psychologiquement importante. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Le plaisir est un paramètre essentiel dans le choix d une activité efficace, régulière et durable. S il s agit de choisir une activité sportive, voici trois orientations préférables : Sports pratiqués en extérieur pour développer la ventilation, activer l oxygénation de l organisme ; Sports dynamiques mais sans efforts statiques ou ponctuels (éviter les sports de contact car la maladie fragilise les patients) ; Sports collectifs ou activités pratiquées à plusieurs pour un moment d échange, de lien avec les autres. Pour les pratiques en salle de gymnastique, le cours d abdos fessiers a l inconvénient de n être basé que sur le renforcement musculaire ; le cours de stretching (assouplissements et étirements) est plus indiqué ; le cours de gymnastique d entretien, très varié est souvent bien adapté, surtout s il est proposé en piscine (aquagym) ; le cours de yoga est un complément intéressant car il fait travailler la respiration, la relaxation, la posture. Quant à l utilisation des appareils, il faut s orienter vers les instruments permettant de développer le mouvement vélo, tapis de marche plutôt que vers les machines de musculation. Mouvements, plaisir et détente doivent être au cœur de l activité physique pratiquée. Les soins physiques peuvent être encadrés par un kinésithérapeute pour des exercices ciblés, contrôlés, bien adaptés : soins en groupe ou séances individuelles, avec une fréquence hebdomadaire ou organisée en cure. Dans tous les cas, la répétition quotidienne de quelques exercices est idéale pour stimuler régulièrement ces performances motrices. Pour bien organiser son activité physique, il est intéressant d associer les solutions proposées. Prenez vos traitements médicaux régulièrement et prenez le temps de l exercice physique. 11

14 Parkinsoniens, comment faire? 12 UNE CLEF DE DÉMARRAGE consiste à dandiner à droite, à gauche, pour soulever les pieds et faire les premiers pas. CHACUN PEUT TROUVER SA CLEF : élever haut un genou ou propulser un bras

15 DÉMARRER la marche Le problème Faire le premier pas constitue un acte moteur complexe et automatique, ce qui en fait une difficulté majeure dans la maladie de Parkinson. Le patient ne trouve plus la clef qui permet de mettre en route le déroulement de la marche, il est collé au sol, piétine ou bascule vers l avant au risque de tomber. Ce phénomène d enrayage cinétique décrit la difficulté pour initier le premier pas. Si l on regarde de plus près, on observe que le poids du corps du patient reste en charge sur les deux pieds et qu il lui est alors impossible de libérer une jambe pour qu elle avance. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Chacun doit trouver la clef qui va lui permettre de démarrer la marche : c est une nouvelle stratégie qui doit s imposer pour remplacer l automatisme défaillant. Tout d abord, la qualité de la marche dépend de la qualité de la position debout : stable et redressée. Ensuite, il faut décharger un pied pour qu il avance, c est-à-dire se déséquilibrer mais de façon contrôlée : Soit en oscillant le tronc latéralement dans un mouvement de dandinement ; en quelques oscillations, les pieds se soulèvent alternativement du sol et vous pouvez projeter le premier pas devant vous et démarrer ; Soit en élevant exagérément un genou pour initier le premier pas ; attention simplement à ne pas vous déséquilibrer vers l arrière ; Soit en propulsant un bras vers l avant pour servir de starter ; Soit en faisant un pas en arrière avant de faire le pas en avant. Il existe sûrement d autres clefs qui créent un acte volontaire permettant de démarrer. Si l une d elles vous convient, alors utilisez toujours la même pour créer une nouvelle habitude. Autre conseil important : le démarrage est d autant plus difficile qu il y a une obligation d avancer : traverser aux passages piétons, entrer dans un ascenseur, dans un métro, franchir la porte que l on tient grande ouverte. Dans de tels cas, évitez les départs arrêtés, et mettezvous en mouvement par anticipation. Vous pouvez ainsi osciller latéralement et passer d un pied sur l autre en attendant que le feu passe au rouge, ou lorsque le métro entre en gare, pour être déjà en mouvement avant le départ. Si le premier pas est délicat, il existe des clefs pour démarrer la marche. Pour une bonne route, pensez au départ! 13

16 Parkinsoniens, comment faire? MAUVAISE INSTALLATION ET MAUVAIS OUTILS, ne vont pas aider à augmenter le volume de l écriture. UNE BONNE INSTALLATION, UN CRAYON ET DU PAPIER CHOISIS : l écriture va retrouver de la lisibilité. 14

17 COMMUNIQUER par l écriture Le problème La difficulté pour écrire constitue un trouble de la communication aux incidences sociales fortes, surtout pour les patients en activité. La rigidité fixe toutes les petites articulations de la main et des doigts, car les muscles sont trop toniques et leur élasticité est restreinte. Cette akinésie empêche le déroulement des nombreux mouvements précis nécessaires au déplacement du stylo sur la feuille en les ralentissant et les rapetissant. Ainsi, la forme que prend la trace écrite chez le parkinsonien est typique : diminution de la taille des lettres (micrographie), difficultés pour écrire droit et parfois, oscillation du trait. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Bien écrire c est d abord bien s installer : plan de travail dégagé, siège confortable et à bonne hauteur. Bien s installer c est prendre soin de sa posture assise : le tronc est redressé et les deux bras sont en appui sur la table de travail. Bien écrire c est aussi bien choisir son matériel : stylo épais pour faciliter le trait, stylo long et gros pour faciliter la prise, stylo lourd pour limiter le tremblement. Le papier à lignes espacées offre des repères qui aident à augmenter la taille des lettres. L écriture à grand volume est possible si tout le bras se mobilise pour déplacer le stylo. L écriture est préparée par des mouvements d assouplissement, en s aidant de son autre main, pour ouvrir et aplatir la main et les doigts. L échauffement se poursuit par des exercices graphiques amples : faire des spirales dans un sens puis dans l autre, faire des hachures verticales et horizontales. En cours d écriture, formez vos lettres d une ligne à l autre pour assurer le volume. Si le texte est long, posez le stylo de temps en temps et reprenez les manœuvres d assouplissement. Si la main et le poignet ne permettent pas un mouvement ample pour former les lettres, vous devez utiliser votre épaule pour déplacer le stylo. Dans ce cas, l appui du bras sur la table est soulagé afin que tout le membre supérieur puisse se mobiliser et participer au déplacement du stylo. Le mouvement est le même que si vous écriviez avec une craie sur un tableau. Cet apprentissage peut être fait avec le kinésithérapeute ou l orthophoniste. Quel que soit votre besoin d écrire, il est indispensable d exercer votre signature tous les jours. Si écrire devient une activité très pénible et cependant nécessaire au regard de vos activités, n hésitez pas à utiliser l outil informatique. Vous me ferez 20 lignes et quelques signatures! 15

18 Parkinsoniens, comment faire? LE COUSSIN PIVOTANT facilite grandement la manœuvre. POUR SORTIR, pivotez d abord avant de sortir les jambes. MAINTENANT, VOUS POUVEZ SORTIR en propulsant le tronc hors du véhicule. 16

19 ENTRER ET SORTIR de voiture Le problème Les mouvements s asseoir et se relever ne sont pas directement adaptables pour monter ou descendre de voiture, car là, il faut se présenter de biais par rapport au siège de l automobile. L assise est basse et l exiguïté de l habitacle gêne la manœuvre. La difficulté s accroît si les pieds reposent sur le trottoir car les pieds et les fesses sont alors quasiment au même niveau. Pour les voitures hautes, type monospace ou 4x4, la hauteur du siège rend difficile l entrée (parce qu il faut se hisser), et la sortie (si les pieds ne touchent pas le sol). Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Que vous soyez conducteur, passager à l avant ou à l arrière, toutes les manœuvres pour entrer et sortir de voiture se font perpendiculairement au fauteuil. Pour monter en voiture, présentez-vous de dos par rapport à l ouverture. Ensuite, prenez des appuis avec les deux bras. Les points d ancrage ne manquent pas dans une voiture : carrosserie du tour de portière, dossier du siège, volant Puis reprenez le mouvement de salutation vers l avant pour ne pas chuter vers l arrière (voir la fiche s asseoir et se relever ). Les bras retiennent la descente. Vous êtes alors assis perpendiculairement et les pieds sont en dehors de la caisse. Il ne manque plus qu une rotation d un quart de tour pour se placer dans le sens de la marche. S asseoir avec les pieds hors du véhicule puis pivoter dans l habitacle : c est la voie la plus simple pour entrer en voiture. Pour sortir de voiture, la manœuvre est strictement inversée : un quart de tour pour sortir les jambes (ne soyez pas trop prêt des trottoirs) ; cramponnez-vous à de bons appuis ; puis reprenez le mouvement de projection vers l avant qui précède le redressement. La rotation d un quart de tour n est pas toujours simple. Les tissus des fauteuils facilitent plus ou moins ce mouvement : le cuir rend la manœuvre plus commode. Portez des vêtements qui n empêchent pas vos mouvements. Il existe des plateaux circulaires, matelassés et montés sur une rotule qui permettent la rotation. Ils se posent sur l assise et facilitent grandement le pivotement des jambes au-dehors ou au-dedans. Enfin, pour que tout soit plus simple en voiture, circulez pendant vos bonnes périodes, et fractionnez les longs parcours pour permettre quelques mouvements de dérouillage. Patient conducteur : reconnaissez vos limites, sachez vous arrêter! 17

20 Parkinsoniens, comment faire? SI LA DOULEUR ARTICULAIRE ne semble avoir aucun lien avec la maladie de Parkinson, il vaut mieux mettre l articulation au repos SI LE LIEN ENTRE DOULEUR ET PARKINSON semble probable, essayez alors de mobiliser l articulation. 18

21 COMPRENDRE et traiter la douleur Le problème Certains des phénomènes douloureux décrits par les patients sont liés intrinsèquement à la maladie de Parkinson. Les douleurs sont à la fois une conséquence et une cause du ralentissement moteur : moins de mobilité entraîne une ankylose, source de maux qui rendent moins mobile. La douleur est encore parfois liée à d autres maladies, rhumatismales par exemple. Souvent l origine de la douleur est mixte. Elle est toujours un obstacle supplémentaire à la mobilité. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Il faut essayer d identifier sa douleur. Elle siège sur le côté où la maladie domine et fluctue sur le même rythme que l état de la motricité : douleur au moment des blocages. Ou elle s exprime comme une crampe et survient le matin au réveil : c est probablement une douleur profondément liée à la maladie. Une solution consiste à mobiliser la zone douloureuse par des petits mouvements d amplitude croissante dans toutes les directions. Les élongations et les étirements apportent une sensation agréable. La pratique de quelques exercices de gymnastique à ces moments où la douleur s installe est à tenter. Si la douleur enserre le thorax et s accompagne d une sensation de manquer d air, des exercices de relaxation et de respiration à grands volumes avec le ventre sont à pratiquer. Si la douleur est en rapport avec des mouvements involontaires, ou pour les impatiences nocturnes qui obligent le patient à se lever, les solutions doivent être recherchées du côté de l ajustement du traitement médical. Quels liens entre la douleur et la maladie? Et si la douleur n était qu une manifestation de plus de la maladie? Telles sont les questions préalables pour trouver les solutions. Lorsque la douleur est articulaire et s exprime le matin aux premiers mouvements, puis disparaît avec la mise en route, réapparaît en fin de journée ou à l effort indépendamment de l état moteur induit par la maladie de Parkinson, il peut s agir d un rhumatisme articulaire de type arthrosique. Si la douleur est forte la nuit, réveille le patient et s exacerbe le jour par l utilisation de l articulation, il peut s agir d un rhumatisme inflammatoire, d une tendinite La solution est alors plus complexe car il faut concilier l entraînement à la mobilité et la noncontrainte de l articulation. Les choix et les conseils sont à discuter avec le kinésithérapeute pour concilier l activité physique et les soins particuliers prescrits pour ces pathologies intercurrentes. Il y a bien des formes douloureuses de la maladie de Parkinson. 19

22 Parkinsoniens, comment faire? ATTENTION à l exclusion du membre qui tremble! EN PARLER À SES PROCHES, c est parfois plus facile à vivre. 20

23 APPRÉHENDER le problème du tremblement Le problème Le tremblement de la maladie de Parkinson est un tremblement qui apparaît au repos, lorsque le membre affecté n est pas en mouvement. Il siège aux extrémités des membres (pied, main). Il est augmenté par les efforts intellectuels, la fatigue, le stress, les émotions mais il disparaît dans le sommeil. Quand il est de forte intensité, il ne s efface pas totalement lors du mouvement mais est seulement atténué. Le tremblement peut apparaître lors du maintien d une attitude, bras tendus par exemple. Le tremblement constitue une gêne importante dans la vie sociale. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Le tremblement se traite par les médications : il n y a pas d exercices particuliers pour l arrêter ou le contrôler. Mais vous devez être attentif à ne pas exclure le membre qui tremble de la gestuelle. Pensons particulièrement ici à la main qui souvent est placée dans la poche ou calée par l autre bras ou bien encore sous la table. Si elle ne participe plus aux mouvements, c est un piège pour le membre tout entier. Au contraire, il est intéressant d agir avec cette main, d autant que le tremblement s atténue au cours du mouvement. Le segment qui tremble ne doit pas être exclu des gestes quotidiens. Le tremblement varie en fonction de la position du membre au repos. Il n existe pas vraiment de posture qui, à coup sûr, soit favorable, mais chacun doit rechercher des placements du bras ou de la jambe confortables et qui canalisent moins de tremblements. Si vous êtes allongé, la position bras légèrement écartés du corps, coudes tendus, paumes vers le haut est relaxante. En position assise, le fait de croiser la jambe qui tremble sur l autre semble au contraire accentuer le tremblement. Une autre façon de prendre en charge le tremblement est d être attentif aux éléments qui le majorent : bien gérer ses efforts, éviter l épuisement, se préserver des moments chargés de tension. Enfin, les patients qui sont parvenus à parler de leur tremblement dans leur entourage familial et amical ou dans l environnement professionnel, assurent qu ils s en sont trouvés soulagés et libérés. On ne peut donc qu encourager les patients à parler de leur maladie. Quand on cache son tremblement, ça se voit! 21

24 Parkinsoniens, comment faire? POUR ÉVITER LA FATIGUE, il est bon d alterner l action et le repos. 22 LE REPOS QUI SUIT L EFFORT peut prendre différentes formes : siestes courtes, lecture, activités calmes ne demandant pas trop d attention.

25 ORGANISER les activités de la journée Le problème Toutes les activités de la vie quotidienne nécessitent un temps plus long que normal. Au ralentissement s ajoute la fatigue. Elle est communément décrite et freine les patients dans leurs initiatives, leurs actions. Lenteur et fatigue sont deux troubles produits par la maladie de Parkinson. Les mouvements automatiques sont défaillants : temps de latence augmenté entre décision et exécution du geste, déroulement du mouvement ralenti, difficultés si plusieurs tâches sont à réaliser conjointement Pour agir, le patient utilise l activité volontaire qui est coûteuse en énergie, moins vive et nécessite une attention soutenue. Elle ne peut être utilisée de façon prolongée ; le patient est au total moins efficace. Des solutions, des astuces? Parkinsoniens, comment faire? Lenteur et fatigue sont à considérer. Ainsi, les journées équilibrées sont celles qui font alterner l action et le repos. Chaque activité obligatoire est suivie d un moment de repos : toilette, habillage puis repos, repas et repos, une course, une visite puis un temps calme, la séance de rééducation puis une pause Le temps du repos peut prendre différente forme : lecture, activité calme qui n exige pas trop d attention ou de concentration. Pour éviter la fatigue tout en considérant la lenteur, alternez les moments d action et les moments de repos. Pris dans une activité passionnante, bricolage, promenade, prenez garde de marquer une pause avant que la fatigue ne vous envahisse. Sachez la reconnaître dès les premiers signes : ralentissement, tendance à se fléchir debout, moins stable, réapparition du tremblement, de la raideur, etc. Pour certains, il faut tenir compte des fluctuations des performances motrices induites par la maladie et son traitement. Les bons moments sont propices aux activités d extérieur : rendez-vous, visites, promenades, activités physiques Les créneaux durant lesquels la maladie est plus présente sont consacrés aux activités simples d intérieur, au relâchement, à la détente. Les moments de blocages, s ils ne sont pas douloureux, peuvent être consacrés au repos. Enfin, le choix du moment de l activité physique ou de la séance de gymnastique est particulièrement soigneux ; il ne doit pas ajouter de la fatigue mais créer une sensation de bien-être. Organisez vos journées en pointillés! 23

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN

Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN Trucs et astuces N o 8.1 POUR RÉDUIRE LA FATIGUE VISUELLE LORS DU TRAVAIL À L ÉCRAN La fatigue visuelle figure souvent au premier plan parmi les manifestations physiques ressenties par les utilisatrices

Plus en détail

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL

MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL MUSCULATION 31 FICHES DE TRAVAIL LYCEE J. FAVARD GUERET DEVELOPPE COUCHE Placement : Bas du dos collé au banc, pieds posés sur le banc, les yeux sous la barre Exécution : Contrôler la descente de la barre

Plus en détail

Articulaction Exercices pour le dos et le cou

Articulaction Exercices pour le dos et le cou Articulaction Exercices pour le dos et le cou Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour le dos et le cou Les

Plus en détail

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC

tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC tiré à part 2008 www.em-consulte.com/produit/sasoi CEFIEC José Curraladas fiches DR 1/6 1/6. Principes généraux de manutention et de transfert. 2/6. La toilette, le change et l installation d un patient

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients

Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi. Information destinée aux patients Information destinée aux patients Vivre avec une prothèse de hanche: mode d emploi Service de chirurgie orthopédique et traumatologie de l appareil moteur Sommaire Introduction... 3 Préparation musculaire...

Plus en détail

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation

I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation PLAN : I : Introduction II : Échauffement III : Exercices avec élastiques IV : Étirements / relaxation I/ INTRODUCTION : Les 2 applications principales du travail avec élastique sont la re-musculation

Plus en détail

IMPORTANCE DES ETIREMENTS

IMPORTANCE DES ETIREMENTS IMPORTANCE DES ETIREMENTS L'augmentation de la souplesse est l un des meilleurs moyens de prévention des blessures musculo-tendineuses. L entraînement de la souplesse, par la pratique d étirements avant

Plus en détail

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs

Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Articulaction Exercices pour les membres supérieurs Programme de prévention des blessures au travail Service de santé et sécurité au travail Centre Acti-Santé Programme d exercices pour les membres supérieurs

Plus en détail

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE

EXERCICES PHYSIQUES EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXERCICES DES ÉVALUATIONS DU NIVEAU DE LA CONDITION PHYSIQUE EXTENSION DES BRAS o En appui ventral, mains au sol sous les épaules, doigts pointés vers l avant, dos droit et tête alignée avec la colonne

Plus en détail

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau.

En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. En pleine forme toute l année! Programme de gymnastique pour tous au bureau. Introduction Que l'on travaille assis ou debout, le manque de mouvement lié à une posture statique prolongée peut, à la longue,

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent.

Mon planning Vacances Judo. Juniors/Seniors. La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Mon planning Vacances Judo Juniors/Seniors La saison a été longue, très difficile pour certains, mais heureusement, les vacances arrivent. Alors, pendant les grandes vacances, l objectif principal est

Plus en détail

Etirement des adducteurs

Etirement des adducteurs Etirement des adducteurs En cyclisme, les muscles adducteurs de la hanche sont principalement sollicités en montée, lorsque l on se met en danseuse. Consigne d étirement : debout, jambes écartées d environ

Plus en détail

Comment améliorer votre foulée

Comment améliorer votre foulée Comment améliorer votre foulée Dans son programme d entrainements spécialement conçue pour la femme, New Balance vous donne ce mois-ci quelques astuces pour améliorer votre foulée. Chapitre I - Les principes

Plus en détail

Le Développement Psychomoteur de Bébé

Le Développement Psychomoteur de Bébé 0 à 18 mois Le Développement Psychomoteur de Bébé de la naissance à la marche. Sommaire Introduction Développement de la motricité Bébé est couché...p. 6-7 Bébé est assis...p. 8-9 Bébé est à quatre pattes...p.10-11

Plus en détail

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes

Vélo ergomètre. acti vdis pens.ch EN GÉNÉRAL. Variables de charge Rythme lent à modéré. Activité d endurance. 10 à 20 minutes 3 Vélo ergomètre Variables de charge Intensité Rythme lent à modéré Activité d endurance Durée 10 à 20 minutes Pas de pause Possible 3 à 4 fois par semaine EN GÉNÉRAL 3 10 à 20 minutes de vélo à vitesse

Plus en détail

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques

Vivre avec une prothèse du genou. Conseils pratiques Vivre avec une prothèse du genou Conseils pratiques Introduction Pourquoi cette brochure? Avant la pose de votre prothèse de genou, vous avez bénéficié d un cours. L objectif de ce document est de résumer

Plus en détail

Exercices de mise en forme avec ballon

Exercices de mise en forme avec ballon Exercices de mise en forme avec ballon 1 Contenu de la présentation 1. 1. Avantages de de l entraînement nement avec ballon 2. 2. Qu est-ce que le le «core training»? 3. Choix du ballon et précautions

Plus en détail

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse

Commission médicale de la FFR XIII. 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse Commission médicale de la FFR XIII 2 ème réunion - 27 Mars 2010 - Toulouse La place des étirements dans le Rugby à XIII Plan de la présentation: 1 ère partie: Définitions 2 ème partie: Les différents types

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Entreprendre un programme d entraînement musculaire

Entreprendre un programme d entraînement musculaire MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Entreprendre un programme d entraînement musculaire Aperçu de la trousse Pour améliorer la force musculaire, il faut

Plus en détail

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force

exemples d'exercices pour l'entraînement de la force Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour l'entraînement de la force INFORMATION DESTINÉE AUX PATIENTS Physical activity promotion in primary care exemples d'exercices pour

Plus en détail

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS

NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS. Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS NE LUI TOURNEZ PAS LE DOS Exercices pratiques pour diminuer le mal de dos OS ET ARTICULATIONS Le mal de dos s améliore en bougeant Ce que vous devez savoir En général, le mal de dos n est pas causé par

Plus en détail

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet

Le corps à l école. Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET. Isabelle Legros, CP EPS Anglet Le corps à l école Animation pédagogique 12 janvier 2015 ANGLET Isabelle Legros, CP EPS Anglet SCHEMA CORPOREL Pas de définition qui fasse l unanimité, varie selon l angle d approche, De manière générale,

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE

ÉVALUATION DE LA CONDITION PHYSIQUE SAPEUR-POMPIER VOLONTAIRE FICHE TECHNIQUE N 1 LOMBAIRES 10 redressements pour les candidats et candidates de moins de 35 ans. 8 redressements pour les candidats et candidates de plus de 35 ans. Le candidat se met en position allongée

Plus en détail

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT

LE STRETCHING 1. Maryse BECKERS LEDENT LE STRETCHING 1 Maryse BECKERS LEDENT Maryse LEDENT est licenciée en éducation physique (ULg, prom. 1991). Elle occupe actuellement les fonctions d assistante dans le service de pédagogie des activités

Plus en détail

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire)

Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Séance de Yoga : les abdominaux (niveau intermédiaire) Durée: 25 à 40 min. Voici une séance de Yoga, pour pratiquer à la maison. Cette séance propose un travail abdominal complet et la stimulation de l

Plus en détail

Musculation pour les débutants

Musculation pour les débutants Planche anatomique simplifiée pour les débutants Une séance de débutant (jeune adulte) Échauffement : 8-10 min + travail réel : 40-45 minutes + étirements : 5 minutes + douche : 5 minutes = 60 minutes

Plus en détail

Ergonomie Poste de Travail de Bureau

Ergonomie Poste de Travail de Bureau La prévention santé pour chacun Ergonomie Poste de Travail de Bureau Céline Jouve Ostéopathe Pierre-Jean Gallo CSL42 A l époque, on ne perdait pas de temps avec l ergonomie. POSITION 1. Réglage de la chaise

Plus en détail

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques

L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Connaissances et Performance Département des Sciences du Sport Laboratoire de Biomécanique et Physiologie L arraché : Kinogramme, paramètres cinématiques et techniques Jacques QUIEVRE Yann MORISSEAU 2007

Plus en détail

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir.

La tête est tenue, regarder ses mains est le meilleur moyen d y parvenir. Le gainage doit se pratiquer de manière régulière dans un premier temps il aura pour vertu principale d équilibrer les forces musculaires, par la suite et selon le niveau, on verra dans cette pratique

Plus en détail

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009

DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE. Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN. Année 2008/2009 DENECKER Rémi L3 STAPS ES HALTEROPHILIE Description du mouvement de l Épaulé-jeté. Mr WATRIN Année 2008/2009 Fonctionnement Le schéma permet de visualiser les étapes principales lors d un épaulé jeté et

Plus en détail

La musculation avec bande élastique

La musculation avec bande élastique La musculation avec bande élastique Principes de base de la musculation Avant d entreprendre tout programme d exercices, assurez-vous d avoir l accord de votre médecin. Choix d exercices Choisir 4 exercices

Plus en détail

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket

DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH. Etirement spécifique à la pratique du basket DOCUMENT ALEX PATIRAS OSTEOPATHE CSSM BASKET ALTKIRCH Etirement spécifique à la pratique du basket 1 : Tension du cou.2 Durée : 14 minutes Penchez la tête d un côté. Gardez les épaules relâchées. Laissez

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents

La paralysie cérébrale. 4 - La motricité et les déplacements. livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents La paralysie cérébrale 4 - La motricité et les déplacements livret informatif destiné aux familles du programme Enfants et adolescents Centre de réadaptation Estrie, 2008 En général Les enfants bougent

Plus en détail

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques

PROTEGER SON DOS. 2. QUALITE DE VIE a) Hygiène de vie b) Exercices spécifiques c) Relaxation et détente d) Activités physiques PROTEGER SON DOS LEGRAND Sarah, Ergothérapeute 1. LES FONDAMENTAUX a) Gestes et postures de sécurité b) Respecter les courbures du dos c) Eviter les mouvements extrêmes d) Elargir les bases d appui au

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

CONFORT. à domicile. Votre

CONFORT. à domicile. Votre Cachet du pharmacien ACCOMPAGNEMENT Les anticoagulants oraux - Votre confort à domicile Le désir de grossesse - Le diabète - La pharmacie @ domicile Votre santé en tête-à-tête - Le suivi de votre traitement

Plus en détail

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier

en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier En forme, en s entraînant avec le Stability Trainer Votre guide professionnel d entrainement journalier DEMANDEZ L O R I G I N A L www.thera-band.de Contenance Introduction...2 Le Stability-Trainer...3

Plus en détail

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière.

Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Mathias WILLAME Masseur Kinésithérapeute Ostéopathie. Prévention des Lombalgies par une gymnastique douce et régulière. Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement,

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur

Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur Il est recommandé d organiser une formation de 2 à 3 heures avec les bénévoles afin de les aider à s approprier le guide du bénévole, de leur rappeler les limites de leur mandat et de leur permettre de

Plus en détail

La prothese de la hanche

La prothese de la hanche La prothese de la hanche Cotyle Tête Tige fémorale Bienvenue au Centre Hospitalier Emile Mayrisch. Vous avez décidé avec votre chirurgien de faire un remplacement de votre hanche par une prothèse total

Plus en détail

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout

Pauses réparatrices. Votre santé avant tout Pauses réparatrices Votre santé avant tout Accordez davantage de place à l activité physique et à la détente dans votre journée de travail, vous augmenterez ainsi votre bienêtre et votre performance. Vous

Plus en détail

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE

LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE LE RENFORCEMENT MUSCULAIRE I. Le muscle a) A quoi cela sert? Les muscles s insèrent sur les os et permettent par leurs contractions le mouvement. Plus que cela, ils permettent une motricité très précise

Plus en détail

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS

PLAN RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION. Contrôle de la phase pendulaire. Par Jos DECKERS PLAN de RÉÉDUCATION POUR LES UTILISATEURS DE L'ARTICULATION Contrôle de la phase pendulaire Par Jos DECKERS 02 Sommaire LA RÉÉDUCATION Objectifs : Pour que le patient puisse utiliser correctement l articulation,

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier?

7LES MONTE-ESCALIERS. Comment choisit-on un monte-escalier? d utiliser l escalier est souvent l élément déclenchant, celui L impossibilité qui place l aidant dans une impasse physique et le conduit à demander un placement pour la personne dépendante. De fait, les

Plus en détail

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band

Attention les articulations Fitness pour les sédentaires. Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Attention les articulations Fitness pour les sédentaires Douze exercices de renforcement avec l élastique Thera-Band Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne

Plus en détail

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION

PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION PROTHÈSE TOTALE DE LA HANCHE - RÉÉDUCATION Service Orthopédie www.cliniquesdeleurope.be Site St-Michel 2 COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES COMMENT MARCHER AVEC DES BÉQUILLES? AVEC 2 BÉQUILLES Pendant

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5

Nom commun : ABDOMINAUX GRANDS DROITS DE L ABDOMEN. Réglages et optimisations des charges : 0/plus2.5/plus5 Atelier n 1 Zone : T Machine à Crunch Articulation Mouvement Muscles sollicités Emplacement Epaules/coudes Rapprocher le haut du corps du bas du corps Bassin/Torse/ Hanche Genou/Pieds Fermeture de l angle

Plus en détail

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices

L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL. LES LOMBALGIES Manuel d exercices L INFO DES INFIRMIERES DU SERVICE MEDICAL LES LOMBALGIES Manuel d exercices GS/ME 03/2009 MANUEL D EXERCICES Le message essentiel à retenir est de RESTER ACTIF, c est le meilleur moyen de prendre en charge

Plus en détail

ppg : l autre moyen de progresser!

ppg : l autre moyen de progresser! ppg : l autre moyen de progresser! Cinq exercices de PPG 1. Gainage Intérêt : renforcement musculaire et particulièrement les chaînes musculaires abdominaux/dorsaux/pectoraux. a) Gainage ventral sur les

Plus en détail

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois.

Prenez un repos d une ou deux minutes, puis répétez la séquence une deuxième fois. Genou 203 I. Exercices pour le syndrome fémoro-patellaire, la gonalgie chronique ou le syndrome d Osgood-Schlatter Une surcharge pondérale peut précipiter ou aggraver un problème articulaire au genou.

Plus en détail

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

On ne naît pas champion on le devient!

On ne naît pas champion on le devient! PRÉPARATION PHYSIQUE 014 PEE-WEE-BANTAM AAA AA On ne naît pas champion on le devient! LA PRÉPARATION PHYSIQUE (BIENFAITS) SE SENTIR EN CONFIANCE (ÊTRE BIEN DANS SA PEAU) AMÉLIORER LA CONCENTRATION ET LA

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements

Mini-rouleau futé. Echauffement, renforcement, massages et étirements Mini-rouleau futé Echauffement, renforcement, massages et étirements Suva Offres de prévention Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 58 51 Commandes www.suva.ch/waswo-f Tél. 041 419 58

Plus en détail

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H

PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS. Par Bernard SMEETS pour la L.F.H PROGRAMME DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE POUR LES JEUNES HANDBALLEURS Par Bernard SMEETS pour la L.F.H Comment réaliser ce programme? 3 JOURS /SEMAINE Semaine 1 Semaine 2 Semaine 3 Semaine 4 Semaine 5 Semaine

Plus en détail

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1

TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 TRAVAIL SUR ÉCRAN ET T.M.S. Mai 2011 Service de Santé au Travail de Cambrai Dr Patrice THOREZ 1 Pour fonctionner correctement, un muscle doit être alimenté en énergie et en oxygène. Un blocage du débit

Plus en détail

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité

Faire des étirements pour améliorer la flexibilité MINTO PREVENTION & REHABILITATION CENTRE CENTRE DE PREVENTION ET DE READAPTATION MINTO Faire des étirements pour améliorer la flexibilité Aperçu de la trousse Les exercices d étirement font partie intégrante

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11

Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne. Renseignements Tél. 041 419 51 11 «Top 10» de l hiver Suva Sécurité durant les loisirs Case postale, 6002 Lucerne Renseignements Tél. 041 419 51 11 Commandes www.suva.ch/waswo-f Fax 041 419 59 17 Tél. 041 419 58 51 Auteurs Dr Hans Spring,

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT

GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT GUIDE D EXERCICES D ÉTIREMENT Page 17 ÉTIREMENTS SÉCURITAIRES Les étirements augmentent graduellement l élasticité des muscles et l amplitude des mouvements articulaires. Après la période de retour au

Plus en détail

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np

PHYSIQUE de LA PRÉPARATION. joueurs de niveau intermédiaire. c ô t é t e r r a i np c ô t é t e r r a i np LA PRÉPARATION PHYSIQUE de joueurs de niveau intermédiaire Par Alain QUINTALLET Préparateur physique de l'équipe de France A masculine Et des stagiaires de l Ecole Française de Handball

Plus en détail

Exercices conseillés. mini

Exercices conseillés. mini mini Exercices conseillés Nous vous proposons de découvrir des exercices basiques pour vous initier progressivement à l utilisation de votre Waff Mini. Vous allez entretenir ou développer votre condition

Plus en détail

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 %

son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Entretenir son dos Pantone orange 136 C Pantone blau 280 C Pantone orange 122 U Pantone blau 280 U Orange Magenta: 30 % Yellow: 80 % Blau Cyan: 100 % Magenta: 85 % Entretenir son dos Ce miniguide est

Plus en détail

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE

CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE 1 ) TESTS DE SOUPLESSE Pour la souplesse, 4 tests seront effectués. CENTRE DE FORMATION DE LA FFCEB PROTOCOLES DES TESTS D ENTRÉE A) TEST DU SIT AND REACH Le sujet est assis jambes tendues devant lui.

Plus en détail

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER?

SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? SAVOIR S'ÉCHAUFFER POURQUOI FAUT-IL S ÉCHAUFFER? Pour préparer son corps à subir une activité physique importante sans se blesser (contracture, déchirure, claquage, entorse...). Les muscles et les tendons

Plus en détail

le décor change mais les principes restent les mêmes.

le décor change mais les principes restent les mêmes. PRESENTATION Ce guide vous est proposé par la commission formation de la Fédération Européenne de Krav Maga. Il vous aidera à planifier vos cours ainsi que vos entraînements physiques simplement et en

Plus en détail

Activité physique et grossesse

Activité physique et grossesse Informations Patients Activité physique et grossesse Active pour la vie Vous êtes enceinte ou vous souhaitez le devenir? Voilà l occasion de faire le point sur vos habitudes de vie. Vous savez déjà que

Plus en détail

Exercices avec SWISS - BALL

Exercices avec SWISS - BALL 2010 Exercices avec SWISS - BALL CAYUELA Christophe 23/10/2010 Quelques explications : Qu est ce que le swiss ball : Conçue dans les années 60 par un Suisse, le Swissball se repend dans les salles de gym.

Plus en détail

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire

En salle. Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Fiches pratiques Activité physique régulière Sommaire Étirement Fessiers 1/2 p.02 Fessiers 2/2 p.03 Ischio-jambiers 1/3 p.04 Ischio-jambiers 2/3 p.05 Ischio-jambiers 3/3 p.06 Quadriceps 1/2 p.07 Quadriceps

Plus en détail

La journée d un hypertendu

La journée d un hypertendu Sommaire Les réflexes forme du matin Des calories plein la poussière La journée d un hypertendu Une ballade sportive La forme à deux Quelques exercices en voiture Des courses sportives Du sport dans son

Plus en détail

Exercices pour lombalgiques

Exercices pour lombalgiques Exercices pour lombalgiques Ces exercices simples sont à effectuer au moins 3 fois par semaine ou mieux quotidiennement, au moment où vous le désirez. Ils doivent être exécutés sur une surface dure (par

Plus en détail

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES

Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Service de Réhabilitation Cardiaque et Respiratoire LIVRET DE RENFORCEMENT MUSCULAIRE AVEC HALTERES Flexion biceps Curl assis alterné L'exercice s'effectue assis, sur banc. Cuisses serrées. Le dos doit

Plus en détail

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)!

Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Petit Guide de Fitness (pour gens motivés)! Pour rester mince, tu peux te contenter de faire très attention à ta nutrition et le tour est joué, mais seul l exercice physique te donneras un corps ferme

Plus en détail

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE

MIEUX VIVRE AVEC SON HEMIPLEGIE Comment aider un hémiplégique COMMENT AIDER UNE PERSONNE HÉMIPLÉGIQUE... - La sortie du lit - Le transfert - Au fauteuil - La marche en deux temps Chaque personne a gardé des capacités et des possibilités

Plus en détail

ECHAUFFEMENT GENERALISE

ECHAUFFEMENT GENERALISE ECHAUFFEMENT L'échauffement, tout d abord généralisé, deviendra au fil des séances plus spécifique. L enseignant pourra donc choisir parmi les situations suivantes celle qui correspondent à un objectif

Plus en détail

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS

BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS BROCHURE PROTÉGEZ VOTRE DOS EXTRAITS Service de Santé au Travail Multisectoriel Protégez votre dos 1 Introduction Notre dos... ses éléments constitutifs I. LA COLONNE VERTÉBRALE A. Les fonctions de la

Plus en détail

Apprendre à s entraîner

Apprendre à s entraîner Apprendre à s entraîner Garçons 9-12 ans, Filles 8-11 ans Niveaux scolaires correspondant au stade S amuser grâce au sport du modèle DALT : garçons années 4-7, filles années 3-6 À noter : Étant la seule

Plus en détail

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008

Le ski à l'école. Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle. Février 2008 Le ski à l'école Réalisé par les CPC E.P.S. de Moselle 1 «Les Activités Physiques de Pleine Nature, par leur possibilité de réinvestissement, constituent un terrain privilégié pour la mise en œuvre de

Plus en détail

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs

Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs Saison 2012 / 2013 Centre Perfectionnement Sportif Joueurs MOINS DE 15 ANS Objectifs : Formation du joueur : Ces Cps ont pour objectifs de permettre aux joueurs de club différents de se retrouver dans

Plus en détail

Préparation à la pratique

Préparation à la pratique Debout, Préparation à la pratique Frotter le visage Pour faire circuler l énergie Taper sur tout le corps (2 fs) pour réchauffer le corps pour réveiller le Yang, même l après midi après la sieste pour

Plus en détail

Des aides pour se relever

Des aides pour se relever Des aides pour se relever du fauteuil, des toilettes, du lit, de la baignoire Des aides pour se relever - Solival / 1 Des aides pour se relever... L âge qui avance, un affaiblissement temporaire, une maladie,

Plus en détail

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été.

Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Voici un programme combinant entraînements cardio-vasculaire et musculaire pendant huit semaines pour se mettre en forme avant l été. Ce programme consiste à faire au moins deux séances d entraînement

Plus en détail

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite

Conseils de sécurité. Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes avec mobilité réduite Conseils de sécurité Pour les bénévoles qui accompagnent des personnes à mobilité réduite Auteures Vanessa Fedida,

Plus en détail

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi?

Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Lesétirements : Quand, Comment, Pourquoi? Généralités : Pour exécuter un geste efficace, au «Imaginons un bateau à voile handball ou ailleurs, il faut d abord être qui prépare sa course : le bien placé,

Plus en détail

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures,

Ce présent guide a pour objet : d identifier les situations de travail pouvant entrainer des problématiques de gestes et postures, Copyright Leem 2011 L'emploi des seniors en France est un véritable défi que l ensemble des acteurs concernés doit relever. Pour se faire, les partenaires sociaux des entreprises du médicament ont signé,

Plus en détail

La reprise de la vie active

La reprise de la vie active Prothèse de hanche Les conseils de votre chirurgien La reprise de la vie active Vous êtes aujourd hui porteur d une prothèse de hanche ; elle va vous permettre de reprendre vos activités sans gène ni douleur.

Plus en détail

La mécanique sous le capot

La mécanique sous le capot La mécanique sous le capot L ergonomie Comment éviter et diminuer les TMS aux membres supérieurs Pourquoi vos articulations vous font-elles souffrir? De nombreux travailleurs souffrent de troubles musculo-squelettiques

Plus en détail