"Recommandations pour une action régionale de l'innovation répondant mieux aux attentes des entreprises"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download ""Recommandations pour une action régionale de l'innovation répondant mieux aux attentes des entreprises""

Transcription

1 Colloque Inoways Discours du Président Gauduel "Recommandations pour une action régionale de l'innovation répondant mieux aux attentes des entreprises" Monsieur le Président, mesdames et messieurs, mes chers collègues, Vous l'avez compris les propositions d'actions énoncées par les différents rapporteurs de la démarche INOWAYS, sont directement issues des attentes, des besoins, des priorités et des idées émises par les entreprises et les acteurs de l'innovation régionaux. Et j'aimerais un instant souligner ce point qui fait qu'inoways est une démarche innovante en elle-même. C'est en effet, je crois, la première fois en Rhône-Alpes qu'une démarche est à ce point ouverte et partenariale. Nous ne pouvons que nous en réjouir et je souhaite que cet esprit perdure et guide nos approches et travaux futurs au sein d'inoways mais aussi de façon générale. Une fois encore est aussi mis en évidence l'importance de mesurer régulièrement ce qui se passe concrètement dans les bassins de vie et de prendre la mesure de la façon dont sont perçues et ressenties les actions proposées par les dispositifs d'appui. Ce qui, est-il utile de le rappeler, fait partie des missions premières des CCI. D'une façon synthétique, je crois qu'inoways nous apprend, avant toute chose, que les outils, les dispositifs en place, au vu de leurs apports, ne sont pas à remettre en question en tant que tels. Ce Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

2 n'était d'ailleurs pas le propos d'inoways. Cependant il est clair, et les différentes propositions d'action des rapporteurs vont dans ce sens, que certains de ces outils ou de ces dispositifs, ont besoin selon les cas d'être renforcés ou améliorés. Le cap est bon, mais il faut à la fois dynamiser l'existant et accélérer le mouvement. Ce chantier reste immense et essentiel d'autant plus que dans la compétition mondiale actuelle, la réussite des entreprises passe par leur capacité à créer de la valeur ajoutée immatérielle tout en restant compétitif. Bref à innover. Les chefs d'entreprises qui ont participé aux tables rondes ou aux Ateliers connaissent mieux que quiconque ces enjeux et les actions qu'ils ont choisies traduisent leur volonté d'être pragmatique et d'apporter aux pme-pmi des solutions concrètes. Ils ont aussi fait preuve de recul, d'ouverture. Que leurs actions concernent des apports directs aux entreprises, une meilleures synergie et lisibilité des dispositifs d'appui, le développement et la promotion du potentiel "innovation" de Rhône-Alpes, ils ont su cultiver à la fois l'art et la manière, et traiter de l'intérêt particulier comme de l'intérêt général, et je les en félicite. Leurs solutions, dont nous noterons qu'elles ne sont pas en contradiction avec le Plan Fontaine, ni de nombreuses réflexions nationales et européennes sur l'innovation, constituent, je le disais en ouverture de ce Colloque, les premières actions d'une plate-forme que chacun des partenaires actuels d'inoways et évidemment tous ceux qui voudront nous rejoindre, pourront enrichir. C'est là aussi le but de ce Colloque que de donner envie aux acteurs de l'innovation, aux dirigeants d'entreprise, de travailler plus encore ensemble et d'aboutir à la mise en place d'un réseau régional. Faisant fi de "qui est qui" il Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

3 s'agit de se concentrer sur "quoi faire et comment ", pour permettre aux entreprises d'initier ou de renforcer leur stratégie d'innovation. Les chemins de l'innovation, nous l'avons entendu, sont multiples à nous de les rendre plus courts, moins sinueux, plus accessibles, mieux balisés. A nous aussi de les faire déboucher sur des avantages concurrentiels pour les entreprises, a nous de faire en sorte qu'ils soient synonymes de retour sur investissement. Madame Karin Autio nous a très bien expliqué lors de son exposé tout ce que la Finlande a gagné en faisant travailler ensemble et dans le même sens les acteurs. Nous avons, nous aussi en Rhône-Alpes, des exemples d'excellentes collaborations qui démontrent que l'unité d'action, guidée par une ambition économique partagée, permet de gagner en cohérence, en lisibilité et en efficacité et par conséquent de renforcer la compétitivité des entreprises. Je ne citerai que VISIOMECA, mis en œuvre et coordonné par l'apimera : Programme qui dès son lancement a été soutenu par tous les acteurs concernés par la mécanique : l'etat, le Conseil régional Rhône-Alpes, l'apimera, la profession avec l'udimera et la FIM, les Chambres de commerce et d'industrie de Rhône-Alpes et les Centre techniques de Rhône- Alpes. Aussi, pour travailler ensemble, considérant comme quasi-effective la responsabilité du Conseil régional en ce qui concerne le développement économique, même si le projet de loi relatif à la décentralisation fait encore l'objet de débats parlementaires, je pense qu'il est important que les acteurs de l'innovation, sans qu'aucun ne remette en question ses convictions et ses valeurs, s'organisent autour et avec le Conseil régional. Ainsi fidèle à l'esprit partenarial et à la dynamique de la démarche INOWAYS, je propose à tous les acteurs de l'innovation, Agences technologiques, INPI, Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

4 ANVAR, Centres techniques, laboratoires, Présence Rhône-Alpes, Ecoles de management, universités, branches professionnelles, j'en oublie certainement, je propose donc à ces acteurs que nous nous retrouvions à la rentrée pour réfléchir et décider ensemble de la mise en œuvre des actions prioritaires présentées ici. J'appelle aussi de mes vœux, sous réserve de l'accord du Conseil régional, la tenue d'une réunion de travail et de concertation sur les grandes lignes d'un schéma régional de l'innovation et sur la future Agence de l'innovation, dont la création est prévue pour Je pense d'ailleurs que vous ne manquerez pas Monsieur le Président de nous éclairer dans quelques instants sur les missions de cette Agence de l'innovation, précisant ainsi les éléments que vous avez déjà rendu publics. A l'aune de ce que nous avons entendu et analysé au cours de la démarche INOWAYS, j'aimerais un instant vous faire part de notre regard sur cette future Agence de l'innovation. Lieu d'échange et d'incubation des projets à conduire pour favoriser l innovation en Rhône-Alpes, elle doit pour nous : - rassembler les entreprises, les représentants de la formation et de la recherche et les acteurs chargés du développement économique. - s appuyer sur tous les acteurs impliqués dans l innovation, - être un observatoire et capter les meilleures pratiques mondiales, - veiller à la cohérence des acteurs et des projets, - déléguer des projets aux acteurs les mieux placés pour agir, appliquant là le principe de subsidiarité qui nous est cher. Et sur ce dernier point vous avez déclaré Monsieur le Président, qu'elle "s'appuierai notamment sur les compétences de Présence Rhône-Alpes, dans le cadre de contrats d'objectifs" et "qu'elle élaborerai des contenus d'information pour accroître l'attractivité de Rhône-Alpes en lien avec ERAI", je crois qu'elle pourra aussi s'appuyer sur d'autres acteurs dont l'anvar, l'inpi, les centres européens d'entreprises innovantes, les Centres techniques, les interfaces recherche industrie et Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

5 l'agence régionale de l'information stratégique et technologique. L'ARIST qui accompagne les entreprises pour leur faciliter la recherche de solutions innovantes, les transferts et partenariats technologiques, l'accès à l'information stratégique et qui je vous le rappelle est le coordonnateur du Centre relais innovation européen qui couvre l'auvergne, Rhône-Alpes et la suisse occidentale. Bien entendu, les CCI sont prêtes à participer activement à cette Agence au niveau de la réflexion comme de l action. Et je crois, vous me permettrez un instant de parler au nom des Chambres consulaires, que les Chambres de commerce et d'industrie mais aussi les Chambres de métiers, dont les CDT informent et conseillent régulièrement les entreprises, ont tout leur rôle à jouer dans la vie de l'agence de l'innovation. En tant qu'acteur de terrain, spécialistes de la connaissance des attentes des entreprises et des territoires ; en tant qu'établissement public de l'etat, partenaires naturels des Collectivités territoriales pour tout ce qui relève de leurs savoir-faire : développement économique, formation et aménagement du territoire. Un rôle qui étant donné la force de proximité et la capacité d'action de nos réseaux peut engendrer des économies bien utiles dans un contexte où il est important que les politiques fiscales préservent la compétitivité des entreprises. Quant au possible Schéma régional de l'innovation que les partenaires d'inoways appellent de leurs voeux et auquel ils souhaitent contribuer, il peut à mon sens s'appuyer sur les trois priorités émanant de la démarche INOWAYS, c'est à dire : Première priorité : - Mailler les acteurs autour des besoins des entreprises pour optimiser leurs synergies, pour rendre le dispositif plus lisible et faciliter l accès à l ensemble des ressources notamment financières. Avec des propositions d'actions telles : Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

6 Faciliter le transfert recherche-publique entreprise par la mise en place de passeurs qui feront émerger les projets, Créer un forum INOWAYS, événement de promotion et d échange international des offreurs et demandeurs d innovation, véritable vitrine de l innovation, Créer un système unique permettant aux entreprises de détecter les sources de financement de leurs projets. Seconde priorité Favoriser l intégration de bonnes pratiques stimulant et structurant les projets d innovation dans les entreprises - En tenant compte des besoins des différentes populations - En se focalisant sur l amont et l aval du processus de l'innovation Cette priorité étant servi par des actions comme : Créer un réseau d ateliers d innovation permettant aux entreprises de s ouvrir et de tester des idées et des méthodes, Intégrer dans les entreprises, des compétences nouvelles et complémentaires, avec leurs financements, pour faciliter l émergence de bonnes idées, Démultiplier les actions collectives de type APPIC permettant de professionnaliser le management de projet d innovation, Utiliser des méthodes décalées pour stimuler la créativité et casser la résistance au changement. Enfin, troisième priorité : Renforcer les excellences et positionner Rhône-Alpes parmi les leaders européens pour attirer les centres de R&D et les entreprises innovantes et pour ancrer les plus performantes sur le territoire. Pour cela, nous devrons nous appuyer entre autres sur les actions suivantes : Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

7 Identifier, développer les écosystèmes innovants basés sur un meilleur maillage des complémentarités recherche industrie, services, public et privé, Promouvoir de manière cohérente les excellences de niveau international de Rhône-Alpes, Renforcer les initiatives existantes en Rhône-Alpes pour permettre aux pmepmi d accéder à l espace européen de l innovation, recherche, partenariat, financement, réseaux Voici donc les trois grandes priorités et leurs axes associés qui pour nous guideront les futures actions de la démarche INOWAYS et qui peuvent servir de cap de référence dans le cadre de la co-construction avec le Conseil régional d'un éventuel Schéma régional de l'innovation. Ce programme est dense et ambitieux parce qu'il y a toujours "urgence à innover" ce sont les entreprises qui le disent et que nous devons renforcer nos actions pour que les dirigeants d'entreprises puissent améliorer leur compétitivité et gagner des parts de marchés. Rhône-Alpes, lorsque l'on prend en compte les succès obtenus par son tissu économique mais aussi les résultats de certains de ces dispositifs d'appui à l'innovation qu'ils soient publics ou privés, dispose du potentiel nécessaire à la réalisation de ce programme. En effet, nous ne partons pas de zéro. Loin s'en faut. - Rhône-Alpes a su en effet faire émerger des pôles d'excellence mondialement reconnus dans les domaines de la santé, des nanotechnologies, du nucléaire, des textiles techniques, du sport et des loisirs. - Elle organise des événements, tels POLLUTEC, dans le domaine l innovation environnementale, qui sont des vitrines internationales. Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

8 - Elle compte aussi des entreprises qui sont des fleurons en termes d'innovation. Je pense par exemple à CLIPSOL dans le domaine du chauffage solaire qui vient d'être récompensée par le grand prix Siemens de l'innovation, mais aussi à, POMA, SALOMON, SEB, A RAYMOND, COLETICA, BABOLAT, HEF, MSA GALLET, LAFUMA, ICBT, CLEXTRAL et tant d autres encore Les acteurs, chacun de leur coté ou ensemble ont également créé et mènent à bien des actions pour faciliter l'innovation des entreprises. Bien sur il y a le Réseau de développement technologique et les différentes actions menées par les CCI. Je pense aussi aux interfaces universités entreprises comme INSAVALOR ou EZUS à LYON, à THESAME à Annecy, au Centre Relais Innovation Européen, à l ANVAR, aux Agences technologiques, aux Centre techniques, aux laboratoires de recherches publiques. J en oublie encore tant ils sont nombreux en RA. Tout cet existant est un atout qui doit nous permettre d'aller plus loin. Capitalisons sur notre retour d'expérience, inspirons nous des meilleurs et de leurs réussites, marions nos compétences, associons nos réseaux, et gardons à l'esprit qu'agir en faveur de l'innovation des pme-pmi, des entreprises, c'est agir pour l'intérêt général. Car quand les entreprises gagnent, tout le monde gagne. Merci. Rhône-Alpes - Colloque Inoways 7 juillet

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets

Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Position de l ASTEE sur l innovation en matière de services d eau et de déchets Les services publics locaux de l environnement : des services discrets mais moteurs de développement Depuis leur mise en

Plus en détail

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER +

Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1. En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 1 En Pays Portes de Gascogne l Europe est partenaire de vos projets LEADER + Guide Leader + 16 pages 12/07/05 11:20 Page 2 LEADER + Qu est-ce que c est? Liaison

Plus en détail

2. Eléments de langage/speaking points

2. Eléments de langage/speaking points A10278 - Mme Quintin participe à la conférence "Gérer les transitions: l'orientation tout au long de la vie dans l'espace européen." Lyon, 17-18 septembre 2008 2. Eléments de langage/speaking points [Salutations

Plus en détail

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise»

Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» DOSSIER DE PRESSE Conférence d ouverture «Oséades de la création d entreprise» Vendredi 8 novembre 2013 CONTACTS PRESSE : CG74 LESLIE GROS 04 50 33 49 89 CCI MAGALI SERRANO 04 50 33 71 30 CMA SYLVAIN POULLET

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi

Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi Plan d'actions ZTEF Est lyonnais 2015 Axe 1 Améliorer l'adéquation offre/demande d'emploi réflexion / Groupe de travail identifié Favoriser le rapprochement offre et demande d'emploi Impulser/soutenir

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.0 Mettre en place un lieu de convergence digitale pour toutes les parties prenantes du développement durable sur le territoire de Cités en Champagne.

Plus en détail

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP

«TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP «TRANSMÉA», UN FONDS UNIQUE DE CAPITAL INVESTISSEMENT DÉDIÉ AUX RES ORGANISÉS EN SCOP I. Présentation de l action La Région Rhône-Alpes a lancé en 2007, en partenariat avec l Union régionale des Scop (Urscop),

Plus en détail

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015

Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Speech by Mr. Fathallah Sijilmassi UfM Secretary-General Private Sector Meeting Barcelona, 13-14 April 2015 Monsieur le Commissaire européen, Monsieur le Premier ministre Jomaa, Mesdames, Messieurs, Chers

Plus en détail

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable

Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable SPEECH/11/434 José Manuel Durão Barroso Président de la Commission européenne Produits de base et matières premières: Vers un approvisionnement équitable, sans distorsion et durable Conférence BEPA Bruxelles,

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective

APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES. Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective APPEL A PROPOSITION ET CAHIER DES CHARGES Mise en œuvre de la Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective POEC CONSULTANT D ENTREPRISE EN PORTAGE SALARIAL Une opération cofinancée par le FPSPP Date

Plus en détail

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012

ARDI Rhône-Alpes. Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Journée Régionale de l Optique Photonique 03/07/2012 ARDI Rhône-Alpes Agence Régionale du Développement et de l Innovation La compétitivité des entreprises par l innovation collaborative

Plus en détail

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE

RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM 9ÈME DECLARATION FINALE 9ÈME RÉUNION DES MINISTRES DE L'ALIMENTATION, DE L'AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE DES PAYS MEMBRES DU CIHEAM La Valette 27 septembre 2012 DECLARATION FINALE page 1 A l invitation de S.E. George Pullicino,

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION

1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION 1. QU'EST-CE QUE L'INNOVATION L'innovation, étymologiquement, signifie «renouveler». L'innovation caractérise l'acte de déploiement du potentiel économique d'un résultat produit dans le champ de la connaissance

Plus en détail

Marketing des territoires : la «french touch»

Marketing des territoires : la «french touch» Marketing des territoires : la «french touch» Présentation pour : Vincent GOLLAIN, Directeur ARD IDF - DADT, Mai 2010 L Agence Régionale de Développement en bref. Nom : Paris Ile-de-France ARD. Adresse

Plus en détail

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015

LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020. ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 LANCEMENT DU PROGRAMME OPERATIONNEL FEDER FSE POITOU-CHARENTES 2014-2020 ATELIER 1 : Recherche, développement, innovation et PME Mardi 21 avril 2015 Monsieur Jean-François MACAIRE Président de la Région

Plus en détail

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI

www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI www.rhonealpes.fr PLAN RÉGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI PLAN REGIONAL EN FAVEUR DES JEUNES POUR LE RACCROCHAGE EN FORMATION ET POUR L EMPLOI Lors de son assemblée

Plus en détail

Big Data & objets connectés

Big Data & objets connectés Big Data & objets connectés IDEAS laboratory a accueilli le dernier Think Tank destiné à animer la filière de la robotique et des objets connectés. Celui- ci a abordé le sujet de l utilisation des données

Plus en détail

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES

RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Open IT For Development Résumé - Page 1 / 6 ASSOCIATION OPEN IT FOR DEVELOPMENT RÉSUMÉ PLAN D'AFFAIRES Document: Résumé plan d'affaires, du 2012-05-24 Entreprise: Siège: Activités: Rédaction: Relecture:

Plus en détail

RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION

RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION RÉALISER UNE CAMPAGNE DE SENSIBILISATION Dernière révision du document : juillet 2012 Voici en 4 étapes clé quelques conseils à respecter afin de réaliser une campagne de sensibilisation efficace en matière

Plus en détail

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance

Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Le Pôle de Compétitivité des Contenus Numériques et de la Connaissance Mars 2007 Le Pôle de compétitivité des contenus numériques Competitiveness Cluster of the Digital Content & Knowledge Industry Les

Plus en détail

CONSEIL : et si nous passions du prix à la valeur?

CONSEIL : et si nous passions du prix à la valeur? V3 4 juin 2015 CONSEIL : et si nous passions du prix à la valeur? Préambule : une première version de cet article a servi pour amorcer la réflexion collective engagée le 22 mai dernier. Cette troisième

Plus en détail

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France

DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France DISCOURS DE CLOTURE DU 44 E CONGRES DE LA FPI François Payelle, Président de la FPI France Lyon, le 20/06/2014 Madame la Ministre, Monsieur le Sénateur Maire, Mesdames, Messieurs les Elus, Chers Congressistes,

Plus en détail

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015

PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 ENSEMBLE POUR L EXCELLENCE Etude stratégique de positionnement et de développement de la Filière Nautique Normande PLAN STRATEGIQUE 2011 A 2015 Le 19 novembre 2010 LA FILIERE NAUTIQUE NORMANDE CONTEXTE

Plus en détail

Appel à projets. Usages innovants des données numériques : partage, exploitation et valorisation. Règlement

Appel à projets. Usages innovants des données numériques : partage, exploitation et valorisation. Règlement Annexe délibération n 2014.320.SP Appel à projets Usages innovants des données numériques : partage, exploitation et valorisation Règlement L'appel à projet est constitué d'un Règlement et d'un Dossier

Plus en détail

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle

Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle 1 Cérémonie de clôture de la réunion débat sur le thème de la 56 e session ministérielle Discours de Madame ALBATOUL Zakaria, Ministre de l'enseignement fondamental et de l'alphabétisation du Tchad, Présidente

Plus en détail

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation

Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation DOSSIER DE PRESSE 30 janvier 2013 Lancement de Nexa Agence Régionale de Développement, d Investissement et d Innovation Dossier de presse 30 janvier 2013 Une refondation accomplie. Depuis 2010, le Conseil

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme

Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Conférence de Presse jeudi 19 mars 2015 Salon Mondial du Tourisme Sommaire Edito Présentation du Welcome City Lab Le Welcome City Lab: les chiffres Paris&CO La nouvelle promotion de startups L état rentre

Plus en détail

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse

Discours de Marylise LEBRANCHU. Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de. l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Discours de Marylise LEBRANCHU Echanges avec les étudiants du master collectivités locales de l Université de Corse, à Corte en Haute-Corse Jeudi 17 octobre 2013 Je suis heureuse de pouvoir commencer,

Plus en détail

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor

Règlement Intérieur 2015 Défi Lor Règlement Intérieur 2015 Défi Lor 1 Préambule Depuis 10 ans, la situation de la jeunesse française s est aggravée. A la fracture sociale, s ajoute désormais une fracture territoriale et à court terme une

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Qu'est-ce que l'innovation?

Qu'est-ce que l'innovation? Qu'est-ce que l'innovation? Résumé : L innovation est avant tout un état d esprit. C est un processus vivant qui amène la direction à chercher à tous les niveaux la manière d être la plus performante pour

Plus en détail

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires

Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires Principaux partenaires de la CCI Paris Ile-de-France dans la filière des rencontres et événements d affaires ATOUT France ATOUT FRANCE, né du rapprochement en 2009 d ODIT FRANCE et de Maison de la France

Plus en détail

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise

Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Communiqué de presse Dans une étude, l Institut Randstad et l OFRE décryptent le fait religieux en entreprise Paris, le 27 mai 2013 L Institut Randstad et l Observatoire du Fait Religieux en Entreprise

Plus en détail

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général

Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Discours à la communauté d affaires française Montréal, 6 février 2014 Résidence du Consul général Version du 30-01 08h30 Monsieur l Ambassadeur, Monsieur le Consul général, Madame la Conseillère, Chers

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

www.hubstart-paris.com

www.hubstart-paris.com www.hubstart-paris.com HUBSTART PARIS ACCÉLÉRATEUR DE RÉUSSITE Avec la démarche collective de promotion internationale sous la marque Hubstart Paris, le territoire du Grand Roissy renforce son ouverture

Plus en détail

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris

Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Compte rendu de la journée technique du mardi 23 septembre organisée par ODIT France à la Maison du Tourisme 75014 Paris Thème : Commercialiser la campagne : les questions de base posées aux territoires

Plus en détail

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis

Les contributions. services enrichie. Etude logo Proposition 4 bis Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie Etude logo Proposition 4 bis Juillet 2013 Les contributions des CARIF-OREF au CPRDFP : une offre de services enrichie En janvier

Plus en détail

Le jeu du Tao en entreprise

Le jeu du Tao en entreprise avec nous, créez du nous Le jeu du Tao en entreprise Expérimenter des relations interpersonnelles différentes dans un processus ludique Adopter collectivement des comportements coopératifs utiles au succès

Plus en détail

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013

PREMIER MINISTRE. Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17 juin 2013 PREMIER MINISTRE Pôle Stratégie, Médias et Communication Hôtel de Matignon, le 17 juin 2013 Discours de Jean-Marc Ayrault, Premier ministre, pour le lancement de la plateforme dédiée à la RSE, Lundi 17

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL

Pôle de compétitivité Aerospace Valley CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Pôle de compétitivité Aerospace Valley Prestation de consultant Action Collective CIBLAGE MARCHE INTERNATIONAL Cahier des charges Accompagnement de PME à l international Réf. AV-2014-271 AEROSPACE VALLEY

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

Scb,fleider ACCORD EUROPEEN. C,FEiectric. Entre. La Direction du groupe Alstom 1. représentée par

Scb,fleider ACCORD EUROPEEN. C,FEiectric. Entre. La Direction du groupe Alstom 1. représentée par Scb,fleider C,FEiectric \ ACCORD EUROPEEN Entre La Direction du groupe Alstom 1 représentée par Monsieur Patrick Du bert Directeur des Ressources Humaines La Direction du groupe Schneider Electric 1 représentée

Plus en détail

La démarche qualité dans sa dimension humaine

La démarche qualité dans sa dimension humaine La démarche qualité dans sa dimension humaine Fédérer, responsabiliser votre personnel autour d un projet commun. Un outil intelligent de management. Séminaire démarche qualité en hôtellerie, 23/01/07

Plus en détail

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com

37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com 37, rue d Amsterdam 75008 - Paris Tél. : 01 42 26 07 54 Fax : 01 42 26 09 88 http://www.lca-performances.com Programme de formation Marketing direct Contexte de formation.. 2 Objectifs de formation 2 Programme

Plus en détail

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF

Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF Présentation du dispositif départemental FINANCEMENT PARTICIPATIF 7 JUILLET 2015 Pascal COSTE Président du Conseil Départemental Programme cadre : "Pour une économie porteuse d'emplois" Volonté d'associer

Plus en détail

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes

www.rhonealpes.fr Rhône-Alpes www.rhonealpes.fr Accueillir et accompagner des jeunes en contrat d engagement de service civique Rhône-Alpes Alors que la jeunesse doit rester l âge des projets et des rêves, aujourd hui, dans notre région,

Plus en détail

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque»

avec Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» avec Communiqué de presse Paris, le 22 octobre 2014 Etude exclusive Le Club des Annonceurs & l Institut QualiQuanti «Le Brand Content : au cœur du pilotage de la marque» «A l heure où la marque devient

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part,

Convention. Entre. ci-après désignée «Bureau de Business France en Pologne» d une part, Convention Entre Business France établissement public industriel et commercial, immatriculé au Registre du commerce et des sociétés de Paris sous le numéro 451 930 051, dont le siège social est sis 77

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE

DOSSIER DE PRESSE CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE DOSSIER DE PRESSE Contacts presse Région Rhône-Alpes Clémence CAPRON 04 26 73 49 57 06 87 56 05 48 + CREATION, TRANSMISSION, FINANCEMENT : LA REGION ACCOMPAGNE LES ENTREPRENEURS À CHAQUE ETAPE SALON DES

Plus en détail

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés.

Depuis 2009, l'éducation nationale s'est déjà mobilisée pour développer des banques de stages et des outils associés. Pôles de stages Mise en place dans les académies de pôles de stages NOR : MENE1505070C circulaire n 2015-035 du 25-2-2015 MENESR - DGESCO A2-2 Texte adressé aux rectrices et recteurs d'académie Que ce

Plus en détail

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines

Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines Un outil de progrès pour les PME/PMI Lorraines UN ACCéLéRATEUR DE CROISSANCE UN RÉSEAU DE PROGRÈS EN RÉGION PSL est né en 1997 à l initiative de 4 Grandes Entreprises lorraines soucieuses de contribuer

Plus en détail

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site

du CLIC à... la Commission de Suivi de Site du CLIC à... la Commission de Suivi de Site en Rhône-Alpes, 36 CLIC et une quarantaine de CLIS vont évoluer en CSS la Commission de Suivi de Site articles L125-2, L125-2-1, L515-8, R125-8-1 à R125-8-5,

Plus en détail

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET

MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT ET BURKINA FASO ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE ------------- ------------------ Unité-Progrès-Justice CABINET DISCOURS DE MONSIEUR LE MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company

Appelton Miller Capital Investment Consulting Company Investment Consulting Company 183, avenue du Roule 92200 Neuilly-sur-Seine France Présentation Corporate Tel : +33 (0) 1 46 40 75 51 Fax : +33 (0) 1 46 40 75 55 Janvier 2013 contact@appeltonmillercapital.com

Plus en détail

Projet de Cité des Métiers CHARLEROI. 23 avril 2013 - Liège Olivier Marchal Coordinateur du projet

Projet de Cité des Métiers CHARLEROI. 23 avril 2013 - Liège Olivier Marchal Coordinateur du projet Projet de Cité des Métiers CHARLEROI 23 avril 2013 - Liège Olivier Marchal Coordinateur du projet Contexte socio-éco Charleroi! Où ça? Pôle des Sciences du Vivant Pôle du développement durable Aéroport

Plus en détail

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu

Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu P a g e 1 1 ère réunion du Conseil régional de Bretagne Avril 2015 Intervention de Madame Delphine DAVID Conseillère régionale de Bretagne Maire de Montfort sur Meu Mise en œuvre de la SRDEII : accélérer

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Présentation 2007 - Enaia - 1/6

Présentation 2007 - Enaia - 1/6 Présentation 2007 - Enaia - 1/6 Secteur d activité : SSII : externalisation des systèmes d'informations via Internet en garantissant la permanence des flux indépendamment de l'état du réseau. Produit(s)

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes

Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Synthèse de l étude d opportunité et de faisabilité pour la création d une école de cinéma et d audiovisuel en région Rhône-Alpes Étude établie par le troisième pôle 2014 ETUDE D OPPORTUNITÉ ET DE FAISABILITÉ

Plus en détail

L INITIATIVE «FRENCH TECH»

L INITIATIVE «FRENCH TECH» L INITIATIVE «FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS La French Tech en actions Mobilisation des écosystèmes sur les territoires : labellisation de quelques

Plus en détail

Gestion Participative Territoriale :

Gestion Participative Territoriale : !!" #!#$ # % #% Touiza Solidarité Evaluation ex post et externe Gestion Participative Territoriale : François Durand Consultant ITG Paris Foued Chehat Expert associé 1 Le cadre de l évaluation Le projet

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique

Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Opinion de l Association Européenne des élus de Montagne sur l Acte pour le Marché Unique Positif 1. Quel regard portez-vous sur l Acte pour le Marché Unique? «L acte pour le marché unique est une démarche

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE

PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE Note Conceptuelle PAYS INVITE D'HONNEUR :LA FRANCE La Tunisie renouvelle son engagement pour le développement et la prospérité de l'afrique et des pays arabes, par l'organisation de la 8ème édition de

Plus en détail

Université de la Transformation

Université de la Transformation Université de la Transformation L E X P E R I E N C E U N I Q U E La mission de l Université de la Transformation au sein de Capgemini Consulting Accompagner l évolution des compétences et comportements

Plus en détail

LE PROJET. Contexte. Constat des acteurs. Identité du projet

LE PROJET. Contexte. Constat des acteurs. Identité du projet Dossier de présentation 2014-2016 LE PROJET Contexte L'avancée en âge de la population, dû à l'allongement de l'espérance de vie, et l'intégration en milieu ordinaire, nécessitent une évolution des modes

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Pôle Santé Méditerranée Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Marseille, le 12 juillet 2011 Fruit d une réflexion et d une vision partagée, le Pôle Santé Méditerranée

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN),

Madame la Présidente de la Fédération nationale des sociétés coopératives d HLM (Chère Marie-Noëlle LIENEMANN), 1/8 Discours de Madame George PAU-LANGEVIN, Ministre des outre-mer Congrès annuel de l Union Sociale pour l Habitat (USH) Mardi 22 septembre 2015 MONTPELLIER Monsieur le Président du l USH (Cher Jean-Louis

Plus en détail

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ

LE PROGRAMME DÉTAILLÉ FORMATION SAVOIR ÉCRIRE POUR LES RÉSEAUX SOCIAUX OBJECTIFS Optimiser la rédaction de ses contenus pour les réseaux sociaux dans un cadre professionnel. Intégrer Facebook, Twitter et les réseaux professionnels

Plus en détail

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15

Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Discours de clôture Rencontre des nouvelles entreprises Mardi 14 octobre 2014 Centre événementiel 20h15 Mesdames, Messieurs, Chers collègues, Je suis particulièrement heureux de vous compter aussi nombreux

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE

MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE MASTER MANAGEMENT PARCOURS MANAGEMENT DES SERVICES EN HôTELLERIE INTERNATIONALE Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Présentation Nature de la formation : Diplôme national de l'enseignement supérieur

Plus en détail

Regroupement des structures d'aides aux entreprises dans le Bluebox

Regroupement des structures d'aides aux entreprises dans le Bluebox Département Office Regroupement des structures d'aides aux entreprises dans le Bluebox Présentation dans le cadre de la journée des entreprises 2012 Daniel Loeffler Directeur du 18 octobre 2012 26.10.12

Plus en détail

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com

Une vraie boutique et plus encore. www.lafausseboutique.com Une vraie boutique et plus encore www.lafausseboutique.com 2014 DOSSIER DE PRESSE La Fausse Boutique est plus qu un simple espace de vente. Son originalité réside dans le rassemblement d ateliers de création,

Plus en détail

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire

Intervention de Marisol TOURAINE. Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des. femmes. Maison de Santé Pluridisciplinaire 1 Intervention de Marisol TOURAINE Ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes Maison de Santé Pluridisciplinaire Magny-en-Vexin Vendredi 20 février 2015 Seul le prononcé fait

Plus en détail

Atelier memo-technik

Atelier memo-technik Plus d'information sur : http://atelier.memo-technik.fr Atelier memo-technik Outil multimédia de stimulation de la mémoire et de l'attention à destination des : orthophonistes, neuropsychologues, animateurs

Plus en détail

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche

DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV. Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche DEMANDE DE SOUTIEN - RAVIV Fonds de Soutien à l Initiative et à la Recherche 2015 1 PRESENTATION DE LA STRUCTURE RAViV est un réseau solidaire de compagnies et structures franciliennes de spectacle vivant

Plus en détail

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT)

AVIS DU BUREAU POLITIQUE DE LA CRPM (Approuvé par le Bureau Politique de la CRPM 3 juin 2011 Angra do Heroísmo, Açores-PT) CRPMPPP110017 B0 CONFERENCE DES REGIONS PERIPHERIQUES MARITIMES D EUROPE CONFERENCE OF PERIPHERAL MARITIME REGIONS OF EUROPE 6, rue Saint-Martin 35700 RENNES - F Tel. : + 33 (0)2 99 35 40 50 - Fax : +

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2012 2015

PROJET D ECOLE 2012 2015 PROJET D ECOLE 2012 2015 Former les futurs professionnels à l excellence des pratiques de soins Rédaction : P. Lombardo, Directeur des Soins en charge de l IFSI d Annecy IFSI Annecy Projet d Ecole 2012-2015

Plus en détail

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion

La santé des jeunes Rhônalpins en insertion La santé des jeunes Rhônalpins en insertion Diagnostic commun et actions partenariales URML, URHAJ et MFRA CRDSU (centre de ressources et d'échanges pour le développement social urbain) 12 octobre 2012

Plus en détail

Synthèse du questionnaire en ligne

Synthèse du questionnaire en ligne èmes Rencontres Régionales pour la Biodiversité VENDREDI SEPTEMBRE 0 Université de Caen Basse-Normandie Amphithéâtre Oresme Vers un observatoire régional de la biodiversité en Basse-Normandie Synthèse

Plus en détail