Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures"

Transcription

1 PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction assistée instrumentée (des capteurs ont été ajoutés pour l acquisition) D un ordinateur raccordé au système Du logiciel d acquisition D un Dossier Technique à la fin de ce sujet Deux vidéos du principe de fonctionnement des capteurs de couple volant et vitesse véhicule Objectifs : On souhaite disposer d un modèle global sous forme de schéma bloc de la direction assistée électrique. On s intéressera ici uniquement à l établissement du modèle électromécanique. Analyser le modèle retenu Etablir à partir des théorèmes généraux le modèle dynamique de la chaîne d énergie de la direction assistée

2 PSI* 28/11/12 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 2/2 A- IDENTIFICATION DES ELEMENTS DE LA DIRECTION Question 1 ; Identifier sur la station et grâce aux documents du dossier technique les différents éléments de la direction assistée : A. Biellette gauche B. Biellette droite C. Capteur de rotation roue gauche D. Capteur de rotation roue droite E. Capteur de couple roue gauche F. Capteur de couple roue droite G. Capteur de rotation volant H. Limiteur de couple roue gauche I. Limiteur de couple roue droite J. Moteur K. Réducteur L. Crémaillère M. Calculateur (RENAULT) N. Capteur de couple volant (RENAULT) O. Capteur de couple en sortie de colonne Il faudrait ajouter à la liste des capteurs, le capteur de vitesse du véhicule. De plus il est possible de mesurer l intensité consommée par le moteur. Seuls les capteurs surlignés en bleu sont utiles au fonctionnement de l assistance. Les capteurs supplémentaires permettent d instrumenter le système pour accéder aux autres grandeurs utiles aux manipulations.

3 Page 3 Mettre sous tension le support grâce au bouton poussoir sur le coté droit. Activer la direction assistée en tournant s il le faut la clé située au niveau de la colonne de direction. clé en position marche B- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE Mesure N 1 : Le bouton de réglage de la vitesse du véhicule sera placé dans la position "V = 0 Km/h". ð Lancer le logiciel DAE qui permet d acquérir et de visualiser la mesure. ð Mettre le volant en butée de braquage à gauche (volant tourné dans le sens positif = sens trigo). ð Etablir la communication micro - station en validant successivement [Mesures], [Initialiser] Un message à l écran indique que la mesure est prête à démarrer. ð Appuyer sur le bouton Départ mesure du tableau de bord. Ceci a pour effet de lancer le chronomètre contrôlant la durée de mesure (10 s). Attention, le départ de la mesure n est effectif que lorsque le chronomètre se met à décompter. ð Pendant ces 10 s, tourner le volant jusqu'à la butée droite (appuyer légèrement sur la butée en augmentant le couple exercé) puis revenir à la butée gauche (appuyer légèrement sur la butée en augmentant le couple exercé). ð Lorsque l'importation des résultats est terminée fermer la fenêtre en cours. Sauvegarder la mesure. Mesure N 2 : Le bouton de réglage de la vitesse du véhicule sera placé dans la position "V = 80 Km/h". Reprendre la manipulation précédente et sauvegarder la mesure. Question 2 : Tracer la courbe donnant le couple volant en fonction de la rotation du volant pour les 2 mesures effectuées. Tracer la courbe donnant l intensité de commande du moteur en fonction du couple volant. Commenter ces courbes. Question 3 : L embrayage sert à déconnecter le moteur de la colonne lorsque l assistance devient inutile. La loi de commande de l embrayage est la suivante : Expliquer l intérêt d un tel hystérésis.

4 Page 4 Remarque: après plusieurs mesures le moteur chauffe, l intensité d alimentation risque d être inférieure à la valeur maximale de 25A (protection thermique). Dans ce cas, couper l assistance en installant la valeur maxi de la vitesse du véhicule (potentiomètre du tableau de bord) et attendre que la température du moteur revienne à la température ambiante. C- MODELE MECANIQUE On propose le modèle mécanique suivant. On va écrire les équations dynamiques linéarisées pour de petits déplacements autour de cette position neutre. Roue gauche I (D,Z) =I R Colonne I (A,X) =I C Crémaillère masse m c V B C P Biellette masse m b D C Roue droite I (D,Z) =I R A Barre de torsion. Raideur K T Rotor moteur I (A,X) =I M Z X Y Volant I (A,X) =I V Question 4 : Critiquer ce modèle. Hypothèses : liaisons parfaites pesanteur négligée géométrie simplifiée On note C V le couple exercé par le conducteur sur le volant C M le couple moteur sur le rotor C P le couple de résistance au pivotement de chaque roue a V l angle de rotation du volant a C l angle de rotation de la colonne W V la vitesse de rotation du volant W C la vitesse de rotation de la colonne W M la vitesse de rotation du moteur W R la vitesse de rotation du support de roue V la vitesse de translation de la crémaillère

5 Page 5 On a grâce : au système roue - vis sans fin : Ω C =R. Ω M où R est le rapport de réduction au système pignon crémaillère : V=r. Ω C où r est le rayon primitif du pignon au levier : Ω R = a. V où a est la distance CD Question 5 : A partir du théorème du moment dynamique, établir la relation entre a V ; ses dérivées ; C V ; la raideur K T ; l angle a C. En déduire les fonctions de transfert H 1 et H 7. Question 6 : A partir du théorème de l énergie cinétique, établir la relation entre a C et ses dérivées ; C M ; C P ; la raideur K T, l angle a V. On mettra en évidence une inertie équivalente dont on donnera l expression. En déduire les fonctions de transfert H 4 ; H 5 ; H 8 et H 9. Question 7 : A partir des équation du motreur à courant continu, retrouver les fonctions de transfert H 2 ; H 3 ; H 6. Question 8 : A-t-on à faire ici à un asservissement? Si oui, préciser la consigne, le signal d erreur, la boucle de rétroaction. Si non justifier pourquoi ce système n est pas asservi. Question 9 : Rechercher dans le dossier technique les valeurs de certains paramètres du modèle. Comment évaluer les paramètres manquants?

6 Page 6 Schéma Bloc à compléter C P H 9 (p) H 7 (p) H 8 (p) image du couple volant MOTEUR C V H 1 (p) α V H PC U I H 2 (p) H 3 C (p) M H 4 (p) H 5 (p) α C α C carte de commande H 6 (p)

7 Page 7 DOCUMENTATIONS ANNEXES 1-PRESENTATION DE LA DAE 2-DIRECTION ASSISTEE ET SYSTEME DE DIRECTION 3-CAHIER DES CHARGES 4-LOIS D ASSISTANCE 5-CARACTERISTIQUES MECANIQUES 6-CARACTERISTIQUES DU SYSTEME DE DIRECTION 7-DIAGRAMME FAST DU SYSTEME DAE 8- DOCUMENT 1 : Implantation des composants 9- DOCUMENT 2 : Chaîne d information TP n 4 7/7 tp_modele_mecanique_dae.doc

8 Page 8 1-Présentation de la DAE Le mécanisme de direction assistée électrique de TWINGO est décrit par le schéma document 1. Celui-ci représente l implantation sur le véhicule des différents constituants. La fonction globale est : "orienter les roues du véhicule". Le diagramme FAST présenté partiellement ci-dessous permet de préciser les fonctions de ce système. L ensemble de celui-ci se trouve en annexe en fin de TP. Fonctions ORIENTER LES ROUES Pourquoi? Comment? Solutions techniques DAEV Adapter l'énergie Transformer le mouvement Adapter l'effort Volant, Colonne + Pignon, Crémaillère, Biellettes, Pivots de roue Assister la manoeuvre Dans cette étude nous allons nous intéresser à la fonction «Assister la manoeuvre» Caractéristiques L assistance est réalisée par l intermédiaire du moto réducteur : ð en fonction du couple au volant: Le système doit assister le conducteur dès la mise en rotation du volant. Un capteur informe le calculateur de l intensité du couple exercé sur le volant. Le moto réducteur est alors commandé en fonction du couple exercé par l utilisateur. ð en fonction de la vitesse du vøhicule : Fonction étudiée Une assistance élevée offre un confort de manœuvre à l arrêt ou à faible vitesse. Elle n est plus nécessaire à haute vitesse car les braquages sont réduits et également pour des raisons de précision et de sécurité de conduite. A partir du seuil de vitesse (environ 74 km/h) où le confort de la direction traditionnelle est suffisant, le moteur électrique n est plus alimenté. Il est alors désaccouplé mécaniquement de la colonne grâce à l embrayage électromagnétique. Le calculateur, à partir des informations couple au volant et vitesse du véhicule, assurera une assistance variable en commandant le moto réducteur. Fonctionnement Le système doit assister le conducteur dès la mise en rotation du volant. Le couple d assistance, fourni par le moto réducteur, s ajoutera au couple exercé par le conducteur pour former le couple effectivement transmis par la colonne de direction à la crémaillère, puis aux roues. TP n 4 8/8 tp_modele_mecanique_dae.doc

9 Page 9 Volant C vol C col Colonne et pignon Crémaillère Système de direction Roues Moteur Réducteur C mot C = col C vol + C mot Figure 1 Lorsque un couple est exercé sur le volant, celui-ci est transmis mécaniquement à la crémaillère. L'information électrique correspondante est communiquée au calculateur par l intermédiaire d un capteur. Le calculateur détermine alors l'intensité du courant à fournir au moteur électrique en fonction du couple au volant et de la vitesse du véhicule. Système de direction Biellette Direction assistée Pivot de roue Roue Crémaillére Colonne Régime Moteur Moteur Calculateur Barre de torsion Capteur de couple Capteur de Vitesse Volant Figure 2 : Direction assistée et Système de direction Prise diagnostique La rotation de la colonne (et donc le pivotement des roues), due à l effet conjugué du conducteur et du moteur, est aussi prise en compte par le capteur de couple au volant (ou de déformation de la barre de torsion montée en série sur la colonne), assurant ainsi un retour de l information. Le système est bouclé et les schémas suivants permettent de préciser sa structure. Structure globale (figure 3) A un couple volant correspond un pivotement des roues en sortie de l'ensemble Direction Assistée Electrique et éléments de commande des roues (biellettes et pivots de roues) appelé ici : Système de direction. Une autre entrée correspond à la valeur de la vitesse du véhicule, l assistance étant fonction de ce paramètre. Un dernière entrée correspond aux actions résistantes au niveau des roue, ici : un couple de résistance au pivotement Cp. C volant V véhicule C p DAE et système de direction Figure 3 a roues TP n 4 9/9 tp_modele_mecanique_dae.doc

10 Page 10 2-Direction assistée et Système de direction La représentation de la figure 4 permet de distinguer le Système de direction de la Direction Assistée Electrique. La grandeur de sortie de cette dernière correspond au déplacement de la crémaillère de direction. C p C volant V véhicule DAE l crémaillère Système de direction a roues Figure 4 Direction Assistée Electrique : mise en évidence du bouclage Le schéma bloc simplifié de la figure 5 permet de mettre en évidence la structure bouclée de la direction : comparateur, chaîne d action et chaîne de retour. Une rotation du volant provoque la déformation de la barre de torsion, il y a donc un décalage angulaire α entre volant et colonne. Ce décalage angulaire est une fonction linéaire du couple exercé sur le volant. Le calculateur dispose de cette valeur ainsi que la vitesse du véhicule pour commander le moteur électrique. Celuici agit sur la colonne par l intermédiaire du réducteur et ce en fonction de l écart entre angle au volant et angle de colonne et de la vitesse du véhicule. avolant + - α = image du couple au volant Capteur Vitesse du véhicule U capteur U moteur Calculateur Moteur amoteur Réducteur et colonne acolonne Crémaillère lcrémaillère acolonne Figure 5 TP n 4 10/10 tp_modele_mecanique_dae.doc

11 3-CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation V Courant nominal moteur 25 A Couple nominal moteur 0.81 Nm à 1450 t/mn Coefficient de couple Nm/A Coefficient de vitesse V/rad/s Résistance moteur Ω à 20 Inductance moteur Fréquence de commande moteur Fréquence de commande embrayage 0.7 mh à 120 Hz 18.5 ± 1.5 KHz 1 KHz Résistance de la bobine d embrayage 14.7 ± 1 Ω à 20 Couple embrayage 1.08 Nm mini Capteur de couple Sans contact; 0 à 7 Nm ; 8 V; -30 à 80 Température de fonctionnement -30 à 80 Protection thermique moteur -1,5 A par 20 s 4-LOIS D ASSISTANCE Intensité Moteur (A) 25 0 km/h 5 km/h Vitesse du Véhicule 70 km/h 6.86 Couple au volant (Nm) Courbes donnant l intensité du courant moteur en fonction du couple au volant pour différentes vitesses du véhicule (voir Document 5 du Dossier Technique). TP n 4 11/11 tp_modele_mecanique_dae.doc

12 5-Caractéristiques mécaniques Rotation volant ± 707 Angle maxi pivotement roue gauche -39 à +30 Angle maxi pivotement roue droite -30 à +39 Déplacement maxi crémaillère 130 mm Diamètre de braquage entre trottoir/mur 9.65/10 m Couple maxi au volant 9 Nm Réducteur roue et vis R=1/23, m=1.5, α=14 30, Z=2, β=20 Rendement réducteur 0,80 mini Embrayage électromagnétique Monodisque - Couple 1,08 Nm mini Seuils déclenchement assistance 74 km/h et 68 Km/h Rotation barre de torsion 8 maxi Raideur barre de torsion 2.9 Nm / degré 6-Caractéristiques du système de direction D C B B' C' D' BB' = 604 mm BC = B'C' = 356 mm DD' = 1344 mm CD = C'D' = 120 mm Distance de la droite (D,D') à l'axe de crémaillère: 152 mm Empattement : 2347 mm TP n 4 12/12 tp_modele_mecanique_dae.doc

13 7-DIAGRAMME FAST DU SYSTEME DAE Fonctions ORIENTER LES ROUES Pourquoi? Comment? Solutions techniques Retenues F1 - Adapter l'énergie F11 - Transformer le mouvement Volant, Colonne + Pignon, F12 - Adapter l'effort Crémaillère, Biellettes, Pivots de roue F2 - Assister la manœuvre F21 Donner une image (Da) du couple exercé par le conducteur Barre de torsion F22 - Mesurer (Da) ou couple associé C = kda Capteur de rotation / couple F23 - Mesurer vitesse véhicule V Capteur de vitesse F24 - Traiter Da et V F25 - Gérer énergie électrique Calculateur F26 - Commander moteur F27 - Transformer énergie Moteur électrique F28 - Adapter énergie Réducteur F29 - Assurer sécurité F291 - Désaccoupler moto-réducteur Embrayage F292 - Limiter échauffement du moteur Calculateur F3 - Autoriser le fonctionnement F31 - Mesurer régime moteur véhicule Calculateur d injection F4 - Alimenter en énergie électrique Batterie TP n 4 13/13 tp_modele_mecanique_dae.doc

14 8- DOCUMENT 1 : Implantation des composants I III V VI VII Moto-réducteur Calculateur d injection Capteur de vitesse Calculateur DAE Capteur de couple TP n 4 14/14 tp_modele_mecanique_dae.doc

15 9- DOCUMENT 2 : Chaîne d information TP n 4 15/15 tp_modele_mecanique_dae.doc

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE

DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE DIRECTION A ASSISTANCE ELECTRIQUE SEQUENCE DE TRAVAUX PRATIQUES N 1 Fonctionnement et performances 1/18 2/18 SOMMAIRE 1. PROBLEME TECHNIQUE:... 5 2. DEROULEMENT DE LA SEANCE... 6 3. MISE EN SITUATION...

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures A- MISE EN EVIDENCE DES PARAMETRES D'ASSISTANCE PSI* 24/01/14 Lycée P.Corneille tp_loi d_assistance_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Etude de la loi d assistance Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur

DOSSIER TECHNIQUE. CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur DOSSIER TECHNIQUE CPGE Loritz S ciences Industrielles pour l' Ingénieur CAHIER DES CHARGES Caractéristiques électriques Tension nominale moteur courant continu 12 V Tension d utilisation 10-16 V Courant

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures PSI* 14/11/10 Lycée P.Corneille tp_modele_mecanique_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction assistée électrique Proposition d un modèle mécanique Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction

Plus en détail

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE D.A.E Dossier Technique DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE Station de mesure Calculateur Régime Moteur Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique DOSSIER TECHNIQUE TABLE DES MATIERES MISE EN SITUATION

Plus en détail

Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures

Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures PSI* Lycée P.Corneille tp_braquage_dae.doc Page 1/1 Travaux Pratiques. :Direction Assistée Electrique (DAE) Etude du braquage des roues Temps alloué 2 heures Vous disposez : De la direction assistée instrumentée

Plus en détail

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT :

ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D. assistance variable GUIDE POUR LE CANDIDAT : ÉPREUVE COMMUNE DE TIPE 2008 - Partie D TITRE : Stabilité directionnelle des véhicules : direction assistée à assistance variable Temps de préparation :...2 h 15 minutes Temps de présentation devant le

Plus en détail

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE

Direction à Assistance Electrique Variable de Twingo DOSSIER TECHNIQUE Sommaire PRESENTATION DU SYSTEME :... 3 Généralités... 3 Principe de Fonctionnement... 4 Colonne motorisée... 4 Gestion de l assistance... 4 CARACTERISTIQUES TECHNIQUES :... 5 Calculateur électronique...

Plus en détail

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI

Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Exemple de sujet de TP de SII Oral des CCP voie PSI Préambule Une partie des informations suivantes est issue du rapport de jury 2014. On y trouvera notamment les compétences et situations d évaluations

Plus en détail

Modélisation du système d'assistance d'une direction

Modélisation du système d'assistance d'une direction Problématique Modélisation du système d'assistance d'une direction Le système de Direction Assistée Électrique Variable (D.A.E.V.) a pour fonction d assister la commande de direction de la Renault Twingo.

Plus en détail

Système d éclairage directionnel d Espace IV

Système d éclairage directionnel d Espace IV Système d éclairage directionnel d Espace IV 1. PRESENTATION DE L EPREUVE 1.1. Objectifs de l épreuve L objectif de l épreuve est d analyser les performances du système d éclairage directionnel d Espace

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Nacelle gyrostabilisée pour prise de vue aérienne par multicoptère CORRECTION Page 2 sur 14 1. Analyse

Plus en détail

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO

Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO TD 20 - Loi Entrée-Sortie à l'aide d'un produit scalaire constant de deux vecteurs d orientation Page 1/6 Exercice 1 : DIRECTION ASSISTÉE ELECTRIQUE DE RENAULT TWINGO (Selon le concours CCP 2004 filière

Plus en détail

Epreuve de Sciences Industrielles C

Epreuve de Sciences Industrielles C 065 Epreuve de Sciences Industrielles C Durée 6 h Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, d une part il le signale au chef de salle, d autre part il le

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.)

SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.) SESSION 2012 PSISI07 EPREUVE SPECIFIQUE - FILIERE PSI SCIENCES INDUSTRIELLES (S.I.) Durée : 4 heures N.B. : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:...

Notation / Observations: Prénom:... Classe / Groupe:... Date:... Lycée Sud Médoc 33320 Le Taillan-Médoc Page 1 sur 6 NOM:... Durée : 1 h 30 Série 2 TP 5 CENTRE D'INTERET CI 2 : Chaîne d'énergie Objectifs visés par rapport au programme : 2-1-1 Alimenter en énergie 2-1-2 Distribuer l'énergie 2-1-3 Convertir l'énergie et entraîner

Plus en détail

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP

Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP PSI * 24/01/14 Lycée P.Corneille Réponse à un échelon de cap.doc Page : 1 Travaux Pratiques CARACTERISATION DE LA REPONSE DU PILOTE A UN ECHELON DE CAP Temps alloué 2 heures Vous disposez: du pilote TP5000

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF) " SERVOTRONIC D8" (direction à vérin intégré)

DOSSIER TECHNIQUE DIRECTION A ASSISTANCE VARIABLE (ZF)  SERVOTRONIC D8 (direction à vérin intégré) Examen : BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR Session 1999 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES VENTE AUTOMOBILE Option : VEHICULES PARTICULIERS Code : MACSVEP Durée : 6h Epreuve : U5. COMPREHENSION DES SYSTEMES

Plus en détail

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres.

Comment limiter l effort au volant dans des limites acceptables pour le. - Augmenter le diamètre du volant. ===> Inconfort des manoeuvres. 1) GENERALITES: LE RAPPORT DE DEMULTIPLICATION: Le rapport de démultiplication est égal à : ANGLE DE BRAQUAGE DU VOLANT ANGLE DE BRAQUAGE DE LA ROUE PROBLEME: conducteur? Comment limiter l effort au volant

Plus en détail

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre)

Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Etude n 1 : Moteur simplifé (1 cylindre) Mise en situation Le mécanisme étudié est un moteur à essence de moto. Pour simplifier l étude, seulement un piston et une bielle ont été représentés. Le mécanisme

Plus en détail

Robot de pose de fibres optiques

Robot de pose de fibres optiques ECOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSEES, ECOLES NATIONALES SUPERIEURES DE L AERONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCEES, DES TELECOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE SAINT-ETIENNE, DES

Plus en détail

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique»

Corrigé des exercices «Principe fondamental de la dynamique» «Principe fondamental de la dynamique» Exercice 1 a. Un véhicule parcourt 72 km en 50 minutes. Calculer sa vitesse moyenne et donner le résultat en km/h puis en m/s. La vitesse v est donnée en fonction

Plus en détail

Dossier technique Pilote automatique

Dossier technique Pilote automatique Pilote automatique Pour barre franche Pour barre à roue S. Génouël 09/04/2008 Page 0 1) MISE EN SITUATION...2 11) CONSTITUTION D UN GOUVERNAIL.... 2 12) NOTION DE ROUTE SUIVANT UN CAP... 2 13) INTERET

Plus en détail

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement

CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH2 : Les mécanismes de transmission du mouvement Motorisation des systèmes. Problématique : En tant que technicien supérieur il vous revient

Plus en détail

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE

DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE DAE DIRECTION ASSISTÉE ÉLECTRIQUE 1 PLAN Présentation générale de la DAE Mise en œuvre de la DAE Présentation externe de la DAE Présentation interne de la DAE Composants Présentation du logiciel d acquisition

Plus en détail

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Découverte du logiciel Mecaplan pour SolidWorks Page 1/9 Mecaplan pour SolidWorks Bielle Manivelle Piston Bâti Etude de la transformation de mouvement «Bielle-Manivelle» 1) FONCTIONS RÉALISÉES PAR LE LOGICIEL....2

Plus en détail

La Direction assistée Direction 1/7

La Direction assistée Direction 1/7 I ) Limite de l étude La Direction assistée Direction 1/7 Bras de direction Crémaillère Distributeur rotatif Pompe de direction assistée Vérin d assistance Biellette de direction Biellette de direction

Plus en détail

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...

1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE...2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE...3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE... Dossier technique Portail BFT Page 1/8 Portail BFT 1) ANALYSE FONCTIONNELLE EXTERNE....2 2) ANALYSE FONCTIONNELLE INTERNE....3 21) SADT... 3 22) FAST.... 3 3) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU

Plus en détail

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min)

Parties Problématique Questionnaire Compétences Capacités Connaissances Documents T1 T2 T3 T4 T5 Partie n 0 (lecture du sujet : 30 min) Baccalauréat S profil SI épreuve de sciences de l ingénieur Sujet BEZOUT -Track T1 analyser un technique et vérifier ses performances attendues ; T2 proposer et valider des modèles ; T3 analyser des résultats

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SÉRIE SCIENTIFIQUE ÉPREUVE DE SCIENCES DE L INGÉNIEUR Session 2014 Page 1 sur 14 Retransmission vidéo d évènements sportifs par caméra mobile 14SISCMLR1C Éléments de correction Partie

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR Calculatrices autorisées Système d ouverture et de fermeture de portes de tramway Partie I - Présentation de l étude Les grandes métropoles répondent au problème

Plus en détail

SESSION DE 2004 CA / PLP CONCOURS EXTERNE. Section : GÉNIE MÉCANIQUE. Option : MAINTENANCE DES VEHICULES, MACHINES AGRICOLES ET ENGINS DE CHANTIER

SESSION DE 2004 CA / PLP CONCOURS EXTERNE. Section : GÉNIE MÉCANIQUE. Option : MAINTENANCE DES VEHICULES, MACHINES AGRICOLES ET ENGINS DE CHANTIER SESSION DE 2004 CA / PLP CONCOURS EXTERNE Section : GÉNIE MÉCANIQUE Option : MAINTENANCE DES VEHICULES, MACHINES AGRICOLES ET ENGINS DE CHANTIER ÉTUDE D'UN SYSTÈME ET/OU D'UN PROCESSUS TECHNIQUE Durée

Plus en détail

Modélisation du système de la suspension BMW

Modélisation du système de la suspension BMW Problématique Modélisation du système de la suspension BMW La suspension de moto relie le siège et son pilote à la roue arrière de la moto. Les oscillations du sol doivent être absorbées par cette suspension

Plus en détail

TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape

TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape TP 2 - Simulation de systèmes mécaniques et électromécaniques avec Simscape Durée: 3h + 1h pour le compte rendu Simscape est une extension de Matlab/Simulink pour modéliser des systèmes physiques dans

Plus en détail

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER

Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER Partie 1 Suspension arrière de la Voxan 1000 V2 ROADSTER On utilise pour cela un modèle simplifié plan. 1.1. Colorié le document 1 pour faire apparaître les différentes classes d équivalence. 1.2. Réaliser

Plus en détail

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD112 9-1. Type du moteur MKD112A-024 MKD112A-058 Vitesse de rotation nom.

Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD112 9-1. Type du moteur MKD112A-024 MKD112A-058 Vitesse de rotation nom. Servomoteurs numériques à courant alternatif MKD MKD2 9-9 MKD2 9. Données techniques Description Symbole Unité Données Type du moteur MKD2A-02 MKD2A-058 Vitesse de rotation nom. n min - moteur ) 2000 Couple

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES TP EII ExAO Page 1/6 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2 - une fiche

Plus en détail

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3

1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 2) PRESENTATION DE LA MAQUETTE DIDACTISEE DU LABORATOIRE...3 Dossier technique Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo Page 1/7 Assistance de Freinage Pneumatique de Renault Twingo 1) LE FREINAGE D UN VEHICULE AUTOMOBILE...2 11) STRUCTURE DU SYSTEME

Plus en détail

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

CONVERTIR l ENERGIE HYDRAULIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Centre d Intérêt n 5 : ALIMENTER ET DISTRIBUER L ENERGIE ENERGIE HYDRAULIQUE Système : pilote automatique de bateau COURS TP série 2 TD NOM : Prénom : DATE : 1 T.S.I. Nous avons mis en évidence, dans la

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2007 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Chariot de golf. TP 2 heures

Chariot de golf. TP 2 heures Chariot de golf S si TP 2 heures Noms : Prénoms : Classe : Date : Note : /20 Problématique Pour le confort du golfeur, le chariot doit pouvoir se déplacer à une vitesse allant jusqu à 8km/h. Comment le

Plus en détail

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC)

Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Concours EPITA 011 Epreuve de Sciences Industrielles pour l ingénieur Le Système de Récupération de l Energie Cinétique (SREC) Tous documents interdits Calculatrice autorisée Durée : h L augmentation de

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2008. Cric électrique pour véhicule particulier BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SÉRIE SCIENCES ET TECHNIQUES INDUSTRIELLES GÉNIE ÉLECTROTECHNIQUE SESSION 2008 ÉPREUVE : ÉTUDE DES CONSTRUCTIONS Durée: 4 heures Coefficient : 6 Cric électrique pour véhicule

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR

BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR MOTEURS A COMBUSTION INTERNE ETUDE DES MOTEURS - U 52 - Etude & Analyse des moteurs Session 2002 Durée : 3 heures Coefficient : 3 PRESENTATION Ce dossier est composé : De

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE. Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Épreuve E4.1 ÉTUDE D UN SYSTÈME TECHNIQUE INDUSTRIEL PRÉ-ÉTUDE ET MODÉLISATION SESSION Durée : 4 heures Coefficient : 3 Matériel autorisé : - Calculatrice

Plus en détail

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée.

Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Moteur thermique 50 cm 3, 2 temps à injection. Aucun document autorisé, calculatrice autorisée. Mise en situation. Nous proposons l étude des performances d un moteur thermique de scooter et de sa chaîne

Plus en détail

LES MOTEURS ELECTRIQUES

LES MOTEURS ELECTRIQUES L objectif de ce cours est de comprendre le fonctionnement des moteurs électriques. Nous verrons les notions de puissance, de pertes et de rendement. Nous étudierons de manière simplifié comment ces moteurs

Plus en détail

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles

1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles CHAPITRE 1 ANALYSE DES SYSTÈMES 1.1 Feuille n 2 : Modélisation et analyse d un système linéaire à partir des équations différentielles L objectif de ce TD est de montrer que l outil équation différentielle

Plus en détail

CONCOURS 3 ANNEE GENIE MECANIQUE ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN COMPOSITION DE MECANIQUE ET AUTOMATIQUE

CONCOURS 3 ANNEE GENIE MECANIQUE ECOLE NORMALE SUPERIEURE DE CACHAN COMPOSITION DE MECANIQUE ET AUTOMATIQUE CONCOURS 3 ANNEE GENIE ECANIQUE ECOLE NORALE SUPERIEURE DE CACHAN Session 2003 COPOSITION DE ECANIQUE ET AUTOATIQUE Durée : 4 heures AUCUN DOCUENT N'EST AUTORISE oyens de calcul autorisés : Calculatrice

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur

BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur BACCALAUREAT GENERAL Session 2006 Série S Sciences de l ingénieur ETUDE D UN SYSTEME PLURITECHNIQUE Coefficient : 4 Durée de l épreuve : 4 heures Sont autorisés les calculatrices électroniques et le matériel

Plus en détail

Sciences Industrielles. Dossier Technique. Robot Ericc 3. Robot Ericc 3. Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur

Sciences Industrielles. Dossier Technique. Robot Ericc 3. Robot Ericc 3. Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur Dossier Technique Robot Ericc 3 Robot Ericc 3 Travaux Pratiques de Sciences de l'ingénieur Présentation du système Le robot Ericc 3 est un robot ayant 5 axes de rotation. Ce robot anthropomorphe est utilisé

Plus en détail

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents?

PERFORATRICE REXEL DESCRIPTION DE L ETUDE. Question sociétale : Le Confort. Comment aider à gérer nos documents? PERFORATRICE REXEL Question sociétale : Le Confort Comment aider à gérer nos documents? Cette étude va nous conduire à vérifier comment la perforatrice Rexel répond au cahier des charges qui lui est fixé.

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9

DOSSIER TECHNIQUE. Voiture radiocommandée 1/9 DOSSIER TECHNIQUE Voiture radiocommandée 1/9 SOMMAIRE 1. Mise en situation... 3 1.1. Présentation... 3 1.2. Equipement... 3 1.3. Caractéristiques techniques... 3 1.4. Réglages :... 3 2. Présentation du

Plus en détail

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues

Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Mécanique «Chapitre» 4 Principe de fonctionnement d un véhicule à roues Parties du programme de PCSI à revoir Notions et contenus Lois de Coulomb du frottement de glissement dans le seul cas d un solide

Plus en détail

1-APPROCHE MATERIELLE DU PRODUIT

1-APPROCHE MATERIELLE DU PRODUIT ANALYSE FONCTIONNELLE Compétences techniques mises en œuvre : CI 1 (AF1 AF2 AF3) - configurer, faire fonctionner le produit - identifier et définir le besoin auquel répond le produit et ses fonctions de

Plus en détail

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique

S2I 1. Modélisation d un hayon de coffre électrique S2I 1 TSI 4 heures Calculatrices autorisées Modélisation d un hayon de coffre électrique 213 L industrie automobile propose sur les véhicules modernes de plus en plus de systèmes d aide à l utilisateur,

Plus en détail

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC

LE SYSTÈME SCOOT'ELEC LE SYSTÈME SCOOT'ELEC PREMIERE PARTIE TRAVAUX PRATIQUES TEMPS CONSEILLE analyse du travail pratique demandé : 1 heure 30 minutes mise en œuvre du travail pratique demandé : 2 heures évaluation de la qualité

Plus en détail

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge

Marwan Brouche Ecole Supérieure d Ingénieurs de Beyrouth, LIBAN 2010-2011. Force centrifuge Force centrifuge I- Introduction Dans ce TP, nous étudions la force centrifuge exerçant sur un corps, résultant de la rotation autour d un axe défini. Dans un premier temps, l étude de la force en fonction

Plus en détail

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION.

Exercice 2 : CONSOLE DE DÉCORATION. TD 29 - Arc-boutement Page 1/7 Exercice 1 : EXTRACTEUR DE ROULEMENTS. On considère un extracteur de roulements dont le but est d extraire les roulements détériorés qui sont montés serrés sur les arbres.

Plus en détail

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES

PCSI Les Ulis DS 1 CI1 ETUDE DES SYSTEMES Exercice 1 La société ROBOSOFT a développé un robot devant assurer de manière automatique l entretien de la pyramide du Louvre sans nécessiter l intervention (difficile et périlleuse) des opérateurs directement

Plus en détail

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE : Essais de validation pour la mesure des couples

DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE : Essais de validation pour la mesure des couples Sciences Industrielles pour l Ingénieur Centre d intérêt 2: ACQUERIR l information DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE : Essais de validation pour la mesure des couples COURS TP TD Comportement des systèmes

Plus en détail

Maison DÔME éléments de correction

Maison DÔME éléments de correction Maison DÔME éléments de correction 1 - ANALYSE FONCTIONNELLE DU DISPOSITIF DE ROTATION DE LA MAISON Q 1) Désignation du flux d entrée de la chaîne d énergie repéré sur le schéma-blocs : Réseau domestique

Plus en détail

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%)

Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Les trois parties A, B et C de cette épreuve sont indépendantes. Partie A : Principe du moteur asynchrone (37%) Aucune connaissance préalable du moteur asynchrone n est nécessaire pour l étude de cette

Plus en détail

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique.

PARTIE 2 PROJET ELECTRICITE. Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. PARTIE PROJET ELECTRICITE Répondre sur des copies différentes de celles utilisées pour la partie Projet Mécanique. AVERTISSEMENT Il est rappelé aux candidats qu'ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003)

MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) MACHINE D EMPILAGE ET DE BROSSAGE DE PLAQUES DE BATTERIE (Banque PT SI1 2003) 1.MISE EN SITUATION Le produit Une batterie électrique au plomb est composée de deux électrodes, une anode et une cathode réalisées

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION SECTION : SCIENCES TECHNIQUES LYCEE MED ALI ANNABI RAS DJBEL DEVOIR DE CONTRÔLE N 2 Epreuve : TECHNOLOGIE Durée : 4 heures Coefficient:

Plus en détail

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE

ETUDE DU LEVE VITRE ELECTRIQUE Partie D ETUDE DU LEVE VITE ELECTIQUE Etude du fonctionnement du système d anti-pincement Etude du bus CAN Temps conseillé : 1h00. Ce dossier est constitué de : - 11 pages numérotées de D1 à D11 (Questionnement

Plus en détail

Thème : Batteur - Mélangeur

Thème : Batteur - Mélangeur Département Génie Industriel et Maintenance Thème : Batteur - Mélangeur Le sujet comporte : Dossier technique : Mise en situation, documents techniques, extraits de normes ou de catalogues,... Dossier

Plus en détail

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE

TD 1 : RÉALISER L ANALYSE TD 1 : RÉALISER L ANALYSE FONCTIONNELLE ET STRUCTURELLE DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Sèche-mains Dyson AirBlade L association de la technologie Airblade et du tout dernier moteur numérique Dyson permet de

Plus en détail

Transmission FM sur fibre optique

Transmission FM sur fibre optique Transmission FM sur fibre optique L utilisation d une fibre optique permet de transporter un signal sur de grandes distances avec une très bonne immunité aux parasites. Le signal optique qui y transite

Plus en détail

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4

BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 Spécialité : MAINTENANCE ET APRES-VENTE AUTOMOBILE Session : Durée : 6h Coef : 6 BOITE AUTOMATIQUE AL - 4 DOSSIER TECHNIQUE 1. PRESENTATION : PAGE DT 1/13 2. POSTE DE CONDUITE : PAGE DT 2/13 2.1. Levier

Plus en détail

Dimensionnement d'un vérin électrique

Dimensionnement d'un vérin électrique Dimensionnement d'un vérin électrique Problématique Pour restituer les mouvements (et les accélérations) d'un vol par exemple, une solution classique est l'architecture appelée plate-fome Stewart. Celle-ci

Plus en détail

Decade 0.40. Manuel de prise en main

Decade 0.40. Manuel de prise en main Decade 0.40 Manuel de prise en main Thomas Paviot 25 novembre 2005 Dernière modification : 2 mars 2006 thomas.paviot@free.fr www.decade-dynamics.org Pendule double - 1 - Decade 0.40 Prise en main Avertissements

Plus en détail

RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1. CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation.

RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1. CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation. RÉGULATION EN TEMPÉRATURE D UN BATIMENT 1 CI3 : Mettre en oeuvre un outil de simulation. À l issue de ce TP de ce Centre d Intérêt, les compétences acquises doivent vous permettre plus particulièrement

Plus en détail

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P.

1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. 1/20 TOURNEZ LA PAGE S.V.P. Les premières automobiles étaient «propulsées» (roues arrière motrices). L efficacité de cette transmission est avérée mais le contrôle du véhicule devient délicat dès que le

Plus en détail

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant

Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant Dimensionnement d une roue autonome pour une implantation sur un fauteuil roulant I Présentation I.1 La roue autonome Ez-Wheel SAS est une entreprise française de technologie innovante fondée en 2009.

Plus en détail

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24

COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PROF ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE. Page 1 sur 24 COURS N 6 : Démarrage des Moteurs asynchrones DÉROULEMENT DE LA SÉANCE TITRE ACTIVITÉS PRO ACTIVITÉS ÉLÈVES DURÉE IN DU COURS {? heures} Page 1 sur 24 Tableau de comité de lecture Date de lecture Lecteurs

Plus en détail

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT

Comment créer un nouveau cycle permettant le malaxage et la vidange des granulés en mode automatique avec affichage des actions sur le TGBT Prérequis : Classe : Terminale Compétence(s) : Connaitre les caractéristiques des systèmes pneumatiques Raccorder les systèmes programmables à leurs périphériques Réaliser des modifications simples sur

Plus en détail

2. Analyse des performances et du comportement.

2. Analyse des performances et du comportement. 2. Analyse des performances et du comportement. Question 2.1: Calculer la valeur du paramètre "délai de démarrage" minimum à programmer dans la machine pour faire coïncider l'arrivée du paquet et l'étiquette

Plus en détail

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR

DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR DOSSIER TECHNIQUE ROBOT TONDEUR Boîtier de commande extractible Batterie 24V SOMMAIRE 1. PRESENTATION GENERALE... 3 1.1. Mise en situation... 3 1.2. Fonctionnement de la partie opérative... 4 1.3. Photographies

Plus en détail

NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE

NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE NOTICE D UTILISATION MT-DAE MAQUETTE PEDAGOGIQUE : DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE Web : www.exxotest.com Document n 00226256 v2 ANNECY ELECTRONIQUE S.A.S. Parc Altaïs -1, rue Callisto 74650 CHAVANOD FRANCE

Plus en détail

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, -

%# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - !"# $ # $ $ %&%' %# $ ( %# $ ) ) *# * **$ +%#, - # $ # $ *#. $ ( $ *%# $ / 0. ( $ '# '( $ 1/*# 0* Support technique : Réducteur Intitulé : Etude de conception détaillée BTS CIM 1 ère année 2 ème sem. TP

Plus en détail

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006)

ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) 1.MISE EN SITUATION ROBOT DE PRESSE INJECTION PLASTIQUE (Banque PT SIA 2006) Les pièces injectées représentent aujourd'hui une grande part de la production industrielle. Le déchargement des presses d'injection

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes

GÉNIE MÉCANIQUE. Machine de production de sondes GÉNIE MÉCANIQUE Machine de production de sondes Présentation La machine étudiée est destinée à la production automatique de sondes médicales présentées figure 1. La figure 2 montre une vue en perspective

Plus en détail

La dynamique du système est donnée par (1)

La dynamique du système est donnée par (1) Master d Ingénierie Mathématique Contrôle des systèmes non-linéaires Examen, durée 3h Sujet donné par Pierre Rouchon, tous les documents sont autorisés. Comme le montre la figure ci-contre, ce robot marcheur

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES II

SCIENCES INDUSTRIELLES II SCIENCES INDUSTRIELLES II Étude d un chariot de golf électrique Le chariot de golf électrique est un véhicule permettant de transporter, lors d un parcours de golf, le matériel nécessaire au jeu dont la

Plus en détail

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise.

Obsrvation : Aucune documentation n est autorisée. L utilisation de la calculatrice est permise. REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L EDUCATION ET DE LA FORMATION EXAMEN DU BACCALAUREAT SESSION DE JUIN 2008 SECTION : SCIENCES TECHNIQUES NOUVEAU REGIME SESSION PRINCIPALE Epreuve : TECHNOLOGIE Durée

Plus en détail

e-course - Manuel Utilisateur Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - septembre 2010

e-course - Manuel Utilisateur Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - septembre 2010 Course En Cours Manuel Utilisateur - 1 - Contenu CONTENU... 2 INSTALLATION DU LOGICIEL... 3 1. Installation du driver USB... 3 2. Installation du logiciel... 7 1. UTILISATION DU LOGICIEL... 8 2. RAPPEL

Plus en détail

Séminaire Sciences de l ingénieur

Séminaire Sciences de l ingénieur Séminaire Sciences de l ingénieur Le référentiel Analyser Modéliser Observer un système Modéliser un système Agir sur le système Analyser le besoin Analyser le système Caractériser des écarts Rechercher

Plus en détail

R r. ε ε. Oscilloscope. Bouchon 50 Ω

R r. ε ε. Oscilloscope. Bouchon 50 Ω TP ONDES DE TENSION LE LONG D'UNE LIGNE COAXIALE Objectifs : - S accoutumer à la technologie d un coaxial et à son comportement en fréquence élevée - Mettre en évidence certaines propriétés générales d

Plus en détail

DS3. 1- EQUILIBREUSE DE ROUE Le schéma cinématique d'une équilibreuse de roue de véhicule est donné ci-dessous. x, y z

DS3. 1- EQUILIBREUSE DE ROUE Le schéma cinématique d'une équilibreuse de roue de véhicule est donné ci-dessous. x, y z Le sujet comprend : un exercice de cinématique (analytique) Un exercice de cinétique Un problème sur les inerties,et les asservissements Un exercice sur les asservissements. Bon courage EQUILIBREUSE DE

Plus en détail

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE

EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée ETUDE D UN LEVE-VITRE ELECTRIQUE Eamen GMP 110 GMP120 2 ème session 2012-2013 EXAMEN GMP 110-120 2 ème session 2012-2013 - Durée 2 heures Aucun document autorisé - Calculatrice autorisée Documents fournis : Tableau des liaisons normalisées

Plus en détail

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde :

Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements. 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : Utiliser DYNAMIC pour étudier des enregistrements vidéo de mouvements 1 Relativité du mouvement en classe de Seconde : 1.1 Programme : Exemples d activités Contenus Connaissances et savoir-faire exigibles

Plus en détail

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage

Travaux Pratiques TRIEUSE DE PELLICULES Etude mécanique du convoyage PI* Lycée P.Corneille Etude Dynamique du convoyage.doc Page : 1/1 Travaux Pratiques TRIEUE DE PELLICULE Etude mécanique du convoyage Temps alloué 2 heures En annexe : conditions d équilibre d un solide

Plus en détail

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert

DISQUE DUR. Figure 1 Disque dur ouvert DISQUE DUR Le sujet est composé de 8 pages et d une feuille format A3 de dessins de détails, la réponse à toutes les questions sera rédigée sur les feuilles de réponses jointes au sujet. Toutes les questions

Plus en détail

LES SCIENCES DE L INGENIEUR

LES SCIENCES DE L INGENIEUR LES SCIENCES DE L INGENIEUR Support : Barrière de parking Terminale BUT DE LA SEANCE : Analyser le protocole de communication MODBUS et étudier la modulation de l énergie et ses conséquences sur le système

Plus en détail

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks

Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Modélisation d une pompe hydraulique à engrenage avec CosmosMotion et CosmosWorks Introduction Je propose de soumettre à nos outils de MAO (mécanique assistée par ordinateur) Cosmos pack éducation 2006,

Plus en détail

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF

Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Mots-clés : conducteurs, semi-conducteurs, photovoltaïques Activité 2 - TP : LA CELLULE PHOTOVOLTAÏQUE : UN DIPOLE ACTIF Contexte du sujet : L énergie solaire pourrait produire 20 fois les besoins énergétiques

Plus en détail

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1

TD 5 Cinématique. 1 Étude du déploiement d une échelle de pompiers 1 Compétences travaillées : Réaliser un graphe de structure du mécanisme, Réaliser un schéma cinématique lorsque la modélisation des liaisons est connue, Écrire la fermeture géométrique pour obtenir la loi

Plus en détail