La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier Etterbeek

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La législation PEB en Région bruxelloise. Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier 2012 - Etterbeek nicolas.vandernoot@curbain."

Transcription

1 La législation PEB en Région bruxelloise Nicolas Vandernoot Centre Urbain Le 25 janvier Etterbeek

2 Le cadre politique Trias energetica Minimiser la demande en énergie Utiliser au mieux les ressources disponibles d énergie renouvelable Recourir à des systèmes énergétiques performants

3 Le cadre politique Kyoto La directive européenne 2002/91/CE Les 3 x 20% (réduire la demande, améliorer les systèmes et utiliser le renouvelable) et la directive 2010/31/EU La transposition dans le droit belge: compétence régionale

4 La directive 2002/91/CE une méthodologie commune de calcul de la performance énergétique intégrée des bâtiments. les normes minimales relatives à la performance énergétique des bâtiments neufs et des bâtiments existants lorsqu'ils font l'objet de travaux de rénovations importants. les systèmes de certification pour les bâtiments neufs et existants et, dans les bâtiments publics, l'affichage de certificats et d'autres informations pertinentes. Les certifications devraient dater de moins de cinq ans. le contrôle régulier des chaudières et des systèmes centraux de climatisation dans les bâtiments ainsi que l'évaluation d'une installation de chauffage lorsqu'elle comporte des chaudières de plus de 15 ans.

5 Les 3 volets de la Performance Energétique des Bâtiments (PEB) Les transactions immobilières (habitation et tertiaire) et les bâtiments publics (Certificats PEB) Les installations techniques (Exigences PEB) Les travaux soumis à permis d urbanisme et/ou d environnement (Exigences PEB) Amendes pour non respect des exigences ou absence de certificat

6 PEB et habitations existantes Emission d un document : le Certificats PEB Pour tous les biens concernés par une transaction immobilière Vente (dès le compromis de vente) Location (dès la publication, l annonce) Tout autre acte (usufruit )

7 PEB et habitations existantes: le Certificat PEB Label (comme les frigos ): de A à G Consommation en kwh/an/m 2 Indépendant du comportement: Installations (chauffage et ECS) et parois (mur, sol, toit) On ignore les consommations réelles Procédure unique (protocole), logiciel spécifique Réalisé par un Certificateur agréé (à Bruxelles par l IBGE)

8

9 Les labels du Certificats à Bruxelles

10 PEB et habitations existantes Bruxelles: Certificat PEB Wallonie: Certificat de performance énergétique (CPE) Flandre: Energieprestatiecertificaat (EPC) France: Diagnostic de performance énergétique (DPE)

11 Flandre: Energieprestatiecertificaat (EPC)

12 Wallonie: Certificat de Performance Energétique (CPE)

13 Les labels sont régionaux! 350 kwh/m2/an = G à en Région bruxelloise E en Wallonie Jaune (= la moyenne) en Flandre Les valeurs par défaut ne sont pas les mêmes!

14 Obligations du propriétaire Le Certificat est à charge du propriétaire actuel (pas de l acquéreur ni du locataire!) Le propriétaire doit pouvoir fournir une copie au candidat acheteur/locataire C est le propriétaire vendeur/bailleur qui payera les amendes en cas d absence du Certificat

15 Etre Certificateur résidentiel Pas de pré-requis (ouvert à tous) Formation de 5 à 7 jours par un organisme agréé par l IBGE Réussite d un examen Agrément donné par l IBGE

16 Certificat PEB vs Audit PAE Audit PAE = Procédure d Audit Energétique, commun aux 3 régions Obligatoire vs Volontaire Logiciels différents Auditeurs agréés vs Certificateurs agréés Fusion des logiciels?

17 Les bâtiments publics existants (Région Bruxelloise) Administrations publiques ou institutions subsidiées Au 1/7/2010: services administratifs, administrations communales, piscines et centres sportifs Au 1/7/2011: tout le reste (écoles, justice, santé, culture ) Affichage (hall ou porte d entrée) du certificat au plus tard 1 an après Coordinateur du certificat PEB nommé par bâtiment Comptage par énergie dans les 24 mois Certificat (de A+ à G suivant les kwh EP /m 2 /an) délivré par un Certificateur agréé bâtiments publics

18 Les unités tertiaires existantes (Région Bruxelloise) Depuis 1/5/2011 : les ventes d immeubles > 500 m 2 Au 1/11/2011: les locations d immeubles > 500 m 2 Au 1/1/2013: tout le reste Certificat (de A+ à G suivant les kwh EP /m 2 / an) délivré par un Certificateur agréé unités tertiaires (différent du Certificateur bâtiment public ou habitation individuelle)

19 PEB et installations techniques (Région bruxelloise) Application au 1/1/2011 Système de chauffage (y compris ECS) avec P nom >20 kw Combustible liquide ou gazeux L eau est le fluide caloporteur Concerne: propriétaires et co-propriétaires + les titulaires du permis d environnement (si les installations sont soumises à ce permis) 16 exigences

20 PEB et installations techniques (Région bruxelloise) La réception des systèmes de chauffages Le contrôle périodique des chaudières Le diagnostic des systèmes de chauffage

21 PEB et installations techniques (Région bruxelloise) La réception des systèmes de chauffage Après installation ou déplacement d une chaudière, remplacement du corps de chauffe ou du brûleur Fait par un professionnel agréé (chauffagiste agréé ou conseiller chauffage PEB si P nom > 100 kw)

22 PEB et installations techniques (Région bruxelloise) Le contrôle périodique des chaudières Mazout: tous les ans Gaz: tous les 3 ans Nettoyage (chaudière et évacuation), réglage (brûleur) et vérification (combustion, tirage, modulation, ventilation et étanchéité) Fait par un professionnel agréé (Technicien chaudière agréé)

23 PEB et installations techniques (Région bruxelloise) Le diagnostic des systèmes de chauffage Evaluation non contraignante Entre 1 an avant et après les 15 ans de la chaudière Un controle périodique doit avoir été réalisé dans les 12 mois précédant le diagnostic Evaluation des performances, respect des exigences, surdimentionnement éventuel et conseils (remplacement, modification, alternatives ) Fait par un professionnel agréé (chauffagiste agréé ou conseiller chauffage PEB si P nom > 100 kw)

24 PEB et installations techniques: en résumé Loi Bruxelles Flandre Wallonie En vigueur 1/1/2011 1/6/ /5/2009 Fluide colporteur Application Eau Eau/Air Eau/vapeur BP/huile Entretien/ contrôle Entretien/ contrôle Contrôle Domaine > 20 kw >= 20 kw Tout Périodicité Annuel (mazout, LPG)/3 ans (gaz) Annuel (mazout, LPG)/2 ans (gaz) Annuel (mazout, LPG)/3 ans (gaz)

25 PEB: bâtiments neufs et rénovation (Région bruxelloise) D application depuis le 2/7/2008 Concerne les bâtiments neufs (BN) ou assimilés à du neuf (BAN), les rénovations lourdes (RL) et les rénovations simples (RS) avec ou sans architecte Exigé dès qu il y a permis d urbanisme et/ou d environnement Il s agit d une série de normes et d exigences minimales à respecter Possibilité de dérogation pour des raisons patrimoniales, techniques, fonctionnelles ou économiques (via l IBGE)

26 Normes en fonction des affectations 1. Habitation individuelle 2. Résidentiel commun (hôtels, homes ) 3. Bureaux et services 4. Enseignement 5. Soins de santé 6. Culture et divertissement 7. Restaurants et cafés 8. Commerces 9. Sport 10. Partie communes 11. «Autre affectation» (gares ) 12. «Espace adjacent non chauffé»

27 Exigences PEB 1. Niveau K : niveau d isolation thermique; K40 ou K45 2. Valeurs U/R : valeurs d isolation thermique des différentes parois de déperdition 3. Ponts thermiques 4. Niveau E : indicateur de consommation, E70 ou E75 5. Surchauffe 6. Ventilation 7. Brûleur : 3 allures / 2 allures / modulant 8. Calorifugeage : conduites d eau et d air 9. Partitionnement : réseau de distribution d eau et d air 10. Programmateur : commande manuelle et programmation automatique 11. Comptage énergétique 12. Installations d apport d air neuf : à partir de m³/h, un système double-flux doit comporter un système de récupération de chaleur, et la régulation locale doit se faire par détecteur de présence ou sonde CO 2.

28 Définitions E = niveau énergétique d un bâtiment = 100 x consommation caractéristique annuelle d énergie primaire / valeur de référence pour un bâtiment du même type K = niveau d isolation thermique d un bâtiment tenant compte de sa compacité et de l isolation des parois extérieures U = coefficient de transmission thermique de la paroi R = coefficient de résistance thermique (= 1/U)

29 PEB: bâtiments neufs et rénovation (Région bruxelloise) La procédure dépend de la nature des travaux: Bâtiments neufs (BN) et assimilés à du neuf (BAN) Rénovation lourde (RL) Rénovation Simple (RS)

30 Nature des travaux 1. Bâtiments neufs (BN) et assimilés à du neuf (BAN) Bâtiment nouvellement construit ou reconstruit Bâtiment assimilé à du neuf : toute extension nouvellement construite d'un bâtiment existant, d une superficie de plus de 250 m² ou comportant au moins une habitation qui est attenant à un bâtiment existant et qui possède au moins un accès au-dessus du sol qui permet de se déplacer du bâtiment préexistant vers la nouvelle construction toute reconstruction partielle d'un bâtiment existant d'une superficie de plus de 250 m² (après travaux) ou comportant au moins une habitation Qui sont des travaux Soit de démolition et de reconstruction d au moins 75 % de la superficie de déperdition du bâtiment Soit de rénovation d au moins 75 % de la superficie de déperdition du bâtiment comprenant le remplacement de toutes les installations techniques

31 Bâtiments neufs ou assimilés Habitation individuelle Résidentiel commun Bureaux et services Enseignement Niveau K K 40 K 40 K 45 K 45 Valeurs U/R X X X X X X X X X X X Ponts thermiques X X X X X X X X X X X Niveau E E 70 E 75 E 75 Surchauffe X Soins de santé Culture et divertissement Restaurants et cafés Ventilation X X X X X X X X X Brûleur X X X X X X X X X X X Calorifugeage X X X X X X X X X X X Partitionnement X X X X X X X X X X X Programmateur X X X X X X X X Comptage énergétique Installations d apport d air neuf Commerces Sport Partie commune X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X Autre affectation

32 Nature des travaux 2. Rénovation Lourde (RL) Pour un bâtiment de plus de 1000 m² de superficie RL (PU) Travaux soumis à permis d'urbanisme lorsqu une part de plus de 25 % de la superficie de déperdition thermique du bâtiment fait l objet de transformations, sauf si ces transformations ne concernent que l aspect visuel extérieur ou RL (PE/DE) Modification ou remplacement des installations techniques du bâtiment lorsque la puissance totale des installations est supérieure à 500 kw (après remplacement ou modification) et lorsque cette modification ou ce remplacement est soumis à permis d environnement ou à déclaration dans le sens de l ordonnance du 5 juin 1997 relative aux permis d environnement Remarque : ne concerne que les parties modifiées

33 Rénovation lourde Niveau K Habitation individuelle Résidentiel commun Bureaux et services Enseignement Valeurs U/R X X X X X X X X X X X Ponts thermiques Niveau E Surchauffe Soins de santé Culture et divertissement Restaurants et cafés Ventilation X X X X X X X X X Brûleur Calorifugeage Partitionnement Programmateur Comptage énergétique Installations d apport d air neuf Commerces Sport Partie commune Autre affectation

34 Neuf ou assimilé à du neuf et rénovation lourde Désignation obligatoire d un Conseiller PEB (agréé en Région bruxelloise par l IBGE) Proposition PEB (avec la demande de permis) Déclaration PEB (après la réception provisoire) Les documents sont signés par l architecte, le maître d ouvrage et le Conseiller PEB Emission d un Certificat PEB à la fin du projet par l IBGE

35 Nature des travaux 3. Rénovation Simple (RS) Travaux soumis à permis d urbanisme (et qui n est pas Rénovation Lourde) de nature à influencer la PEB, à savoir : certains changements d affectation, et tous travaux portant sur la surface de déperdition du bâtiment Remarque : ne concerne que les parties modifiées

36 Rénovation simple Habitation individuelle Résidentiel commun Bureaux et services Enseignement Soins de santé Culture et divertissement Restaurants et cafés Commerces Sport Partie commune Autre affectation Niveau K Valeurs U/R X X X X X X X X X X X Ponts thermiques Niveau E Surchauffe Ventilation X X X X X X X X X Brûleur Calorifugeage Partitionnement Programmateur Comptage énergétique Installations d apport d air neuf

37 Rénovation Simple Sans architecte Un seul document: Proposition PEB sans architecte (avec la demande de permis d urbanisme) Le document est signé par le maître d ouvrage Avec architecte Proposition PEB (avec la demande de permis d urbanisme) Déclaration PEB simplifiée (avec la notification de début des travaux) Le document est signé par l architecte et le maître d ouvrage Pas de conseiller PEB nécessaire!

38 Procédure PEB en Région bruxelloise BN/BaN RL RS Phases du projet Procédure PEB NORMALE Procédure SIMPLIFIÉE Avant projet 1. Demande de dérogation éventuelle 2. Proposition PEB Permis d urbanisme et/ou Permis d environnement Bâtiment > 1000m 2 : Etude de faisablité Bâtiment > 10000m 2 : Etude de faisablité intégrée Bâtiment > 5000m 2 : Etude de faisablité Formulaire simplifié si travaux dispensés de l intervention d un architecte (Formulaire unique sans architecte) Dossier d exécution Chantier Réception 3. Désignation du Conseiller PEB 4. Notification début des travaux 5. Dossier technique 5. Suivi du dossier technique 6. Déclaration PEB 7. Certificat BN - 8. Sanctions Déclaration PEB simplifiée (pas nécessaire si travaux dispensés de l intervention d un architecte) remise avec notification de début des travaux

39 PEB: bâtiments neufs et rénovation (Région wallonne) D application depuis le 1/9/2008 Responsable PEB Affectations: Résidentiels, Non résidentiel, Autre destination, Industriels Exigences: Isolation thermique (K), Ventilation, Niveau E w, Consommation spécifique (E spec ), Surchauffe

40 PEB: bâtiments neufs et rénovation (Flandre) D application depuis le 1/1/2006 EPB verslaggever («rapporteur») Affectations: Résidentiel, Bureau et Ecole, autre destination spécifique, Industrie Exigences: Niveau E, Niveau K, U/R, Ventilation, Surchauffe, Ponts thermiques et nœuds constructifs

41 En conclusion. La législation en matière de Performance Energétique des Bâtiments est aujourd hui totalement d application dans les 3 Régions, et notamment en Région bruxelloise C est une étape importante pour l amélioration du bâti en Région bruxelloise Le Centre Urbain est à votre disposition pour vous aider dans vos démarches

42 Merci pour votre attention

Procédure et implications pour les

Procédure et implications pour les AVCB - 26 novembre 2008 - Bruxelles Procédure et implications pour les services d Urbanisme d et Environnement Albert Goffart Directeur et Fonctionnaire DéléguD gué de l Administration l de l Aménagement

Plus en détail

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments

L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Séminaire du 8 octobre 2008 L Ordonnance bruxelloise du 07 juin 2007 relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments Stephan Plettinck Chef du Département autorisations PEB IBGE/

Plus en détail

La réglementation Chauffage PEB

La réglementation Chauffage PEB La réglementation Chauffage PEB Alain Beullens DPT Chauffage et Clim. PEB Avril 2014 Contexte général Bâtiments = 40% de la consommation énergétique! 2 Contexte général Région Bruxelles Capitale Selon

Plus en détail

Approche PEB (RBC/RW)

Approche PEB (RBC/RW) «Gestion durable de l énergie dans les bâtiments» Approche PEB (RBC/RW) Gestion d un projet PEB: procédures et formulaires Véronique FELDHEIM, Stéphanie NOURRICIER UMONS Bruxelles, 29/11/2010 Formation

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGETIQUE ET LE CLIMAT INTERIEUR DES BATIMENTS (PEB) Nouvelle ordonnance adoptée le 07 juin 2007,publiée au Moniteur belge le 11 juillet 2007 entrée en vigueur prévue juillet 2008 1. POURQUOI

Plus en détail

Rénovation. Simple et Performance (PEB) Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009. Architects in Brussels

Rénovation. Simple et Performance (PEB) Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009. Architects in Brussels Confédération de la Construction Bruxelles Capitale - le 17 juin 2009 Rénovation Simple et Performance Énergétique des Bâtiments (PEB) avec la collaboration de: Architects in Brussels Contexte et Motivations

Plus en détail

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE

56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE 56172 BELGISCH STAATSBLAD 30.07.2014 MONITEUR BELGE SERVICE PUBLIC DE WALLONIE [C 2014/27210] 15 MAI 2014. Arrêté du Gouvernement wallon portant exécution du décret du 28 novembre 2013 relatif à la performance

Plus en détail

Un permis déposé = une PEB à respecter

Un permis déposé = une PEB à respecter Séminaire Bâtiment Durable: Un permis déposé = une PEB à respecter 20 novembre 2014 Bruxelles Environnement David DEWEER NOUVELLE REGLEMENTATION NOUVELLES PROCEDURES Département Travaux PEB Division Energie,

Plus en détail

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB

Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 1 Séminaire Bâtiment Durable: Rendre son installation de chauffage performante grâce à la PEB 21 octobre 2014 Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Alain BEULLENS, DPT CHAUFFAGE ET CLIM

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE LE CONTEXTE CHIFFRES CLES DE LA CLIMATISATION A BRUXELLES

Plus en détail

La réglementation PEB

La réglementation PEB La réglementation PEB En Région wallonne, la réglementation sur la Performance Energétique des Bâtiments, entrée en vigueur depuis le 1er septembre 2008, a subi depuis plusieurs évolutions. Elle s'applique

Plus en détail

Evolution des réglementations thermiques

Evolution des réglementations thermiques Salon BATIMOI Marche-en-Famenne Evolution des réglementations thermiques Le 28 janvier 2013 Nicolas SPIES Dans le cadre de la matinée d étude sur «L isolation thermique des façades» 1 Réglementations thermiques,

Plus en détail

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB

Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd. énergie. Formation conseiller PEB Module 3 :TECHNIQUE ENERGIE 3.1 Consommation d éd 3.1 La consommation d éd Contenu Lien vers la PEB Bases techniques Applications Synthèse Lien vers le logiciel PEB 2 Liens vers la PEB Les 3 volets 1.

Plus en détail

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne

Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Performance Energétique des Bâtiments (PEB) en Région wallonne Monique GLINEUR DGO4 - Département de l Énergie et du Bâtiment durable 1 Sommaire Le cadre législatif Les exigences Le responsable PEB La

Plus en détail

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE

LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE LE CERTIFICAT ENÈRGÉTIQUE pour bâtiment existant 16 septembre 2010 Eric Rummel Arch. Christelle Defaut Ir. Arch. Rummel Defaut Architecture Rue a. de Mot, 135 7301 Hornu Directive EPBD Directive 2002/91/EG

Plus en détail

L Ordonnance PEB. Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière agréés, conseillers chauffage PEB

L Ordonnance PEB. Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière agréés, conseillers chauffage PEB e_réglementaire.doc La réglementation chauffage PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation L Ordonnance PEB Pour professionnels du chauffage: chauffagistes agréés, techniciens chaudière

Plus en détail

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP

La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment. Sophie LE GARREC MEEDDM DGALN DHUP Club des utilisateurs Display en France La loi Grenelle 2 pour les collectivités Dispositions concernant le bâtiment Sophie LE GARREC Chef de projet DPE & Performance énergétique des bâtiments existants

Plus en détail

Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale

Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale Obligations d entretien et de diagnostic des installations de chauffage en Région wallonne et Région de Bruxelles-Capitale Fiche juridique Droit du bail En référence à l obligation de transposition de

Plus en détail

La performance énergétique des bâtiments en France

La performance énergétique des bâtiments en France La performance énergétique des bâtiments en France 10 ans EPB ROGER Marie-Christine Cheffe du bureau de la qualité et de la réglementation technique de la construction Ministère du logement et de l habitat

Plus en détail

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES

Sorbonne Immo RICS : L immobilier durable : combien ça coûte? Combien ça rapporte? : QUELQUES REPERES 23 juin 2010 2007 Début de la concertation Août 2009 Loi Grenelle I Eté 2010? Loi Grenelle II 2011/2013 RT 2012 / BBC 2012 Annexe environnementale 2020 BEPOS BBC BEPOS BREEAM CEE CPE DPE HQE HPE LEED bâtiment

Plus en détail

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008

La réglementation PEB. L Ordonnance PEB. Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 La réglementation PEB 1 L Ordonnance PEB contexte législatif entrant en vigueur en juillet 2008 Stephan Plettinck Responsable du département autorisations-peb 7 mai 2008 2 1. INTRODUCTION: contexte législatif

Plus en détail

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie

www.ef4.be 1 Assises de l Energie 2007 Liège, 10-11/10/2007 La directive Performance Energétique des Bâtiments Engagements énergie La directive Performance Energétique des Bâtiments Quelles spécificités de la transposition dans chacune des Régions Engagements énergie Dir 93/76/CEE SAVE Dir 2002/91/CE Paquet énergie : 20% de CO 2 en

Plus en détail

1 er mai 2010 : Entrée en vigueur du décret PEB. 1 er juin 2010 : Certificat énergétique pour la vente de maison

1 er mai 2010 : Entrée en vigueur du décret PEB. 1 er juin 2010 : Certificat énergétique pour la vente de maison er mai 200 : Entrée en vigueur du décret PEB er juin 200 : Certificat énergétique pour la vente de maison MARIANNE DUQUESNE CONSEILLER MRW - Dircom - Jean-Louis Carpentier-806 Le décret sur la performance

Plus en détail

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB

La réglementation. en Région Bruxelles-Capitale. Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB La réglementation climatisation PEB en Région Bruxelles-Capitale Christophe Danlois DIRECTION ENERGIE DEPARTEMENT CHAUFFAGE/CLIMATISATION PEB SOMMAIRE EVOLUTION DES REGLEMENTATIONS QUELQUES DEFINITIONS

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de Dison N : 95/97 Boîte : 1er étage CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : CP : 4800 Localité : Verviers Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : pas de référence Construction :

Plus en détail

Exigences de performance énergétique des bâtiments

Exigences de performance énergétique des bâtiments Exigences de performance énergétique des bâtiments ATHERMYS - 27 03 2008 Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE

LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE LIGNES DIRECTRICES D UNE ETUDE DE FAISABILITE INTEGREE 0. CONTEXTE Dans le cadre de l Ordonnance relative à la performance énergétique et au climat intérieur des bâtiments du 7 juin 2007, une étude de

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 3.1 Systèmes : Introduction Piotr Wierusz-Kowalski PRINTEMPS 2015 p.kowalski@mkengineering.be www.mkengineering.be 2 OBJECTIF(S) DE LA

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007

Réglementation thermique RT 2005. TOULOUSE le 10 mai 2007 Réglementation thermique RT 200 TOULOUSE le 10 mai 2007 Le contexte, les enjeux 20 Les ressources naturelles s épuisent Réserves en années consommation 2001 200 10 100 0 0 Charbon (sauf lignite) Pétrole

Plus en détail

Construction durable à Bruxelles

Construction durable à Bruxelles Construction durable à Bruxelles 2004 2012 2015 Ir Grégoire CLERFAYT DIRECTEUR AIR, CLIMAT, ENERGIE & BÂTIMENT DURABLE DIAGNOSTIC COMPARATIF TRANSFRONTALIER DES PRATIQUES PROFESSIONNELLES DE LA CONSTRUCTION

Plus en détail

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5

Manuel didactique. pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB. Version 3.5 Manuel didactique pour les Rénovations Simples LOGICIEL PEB Version 3.5 Ce manuel didactique, réalisé par le service Architecte PEB et l IBGE, a pour objectif de se familiariser avec la version 3.5 du

Plus en détail

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme

12/10/2014. Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne. Programme Contenu tiré du site energie.wallonie.be Et des formations PEB de la région wallonne Programme 1. Contexte 2. Bilan énergétique 3. Indicateurs du logiciel PEB 4. Champs d application et exigence PEB 5.

Plus en détail

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation

Réglementation thermique RT 2012. sur les bâtiments à usage d habitation Réglementation thermique RT 2012 Présentation générale g centrée sur les bâtiments à usage d habitation 18 janvier 2010 Sommaire - La RT 2012 1. Contexte et généralités 2. Une nouvelle surface : la SHON

Plus en détail

Certificat de performance énergétique

Certificat de performance énergétique Certificat de performance énergétique Bâtiments fonctionnels Energie am grénge Beräich GESTION DE L ENERGIE CONSEIL EN ENERGIE FORMATIONS Certificat de performance énergétique 3 Qu est-ce que le certificat

Plus en détail

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers

Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Soutiens offerts en Région de Bruxelles-Capitale Primes énergie pour le secteur résidentiel-particuliers Guillaume Amand Agence Bruxelloise de l Energie ABEA Confédération Construction Bruxelles-Capitale

Plus en détail

Dossier Web Délivrance des permis et réglementation PEB

Dossier Web Délivrance des permis et réglementation PEB Dossier Web Délivrance des permis et réglementation PEB Définitions Pour mémoire, en Région wallonne, les exigences en matière de performance énergétique s appliquent pour les actes et travaux qui se rapportent

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

RAPPORT DE VEILLE Projet d arrêté du Gouvernement wallon tendant à prévenir la pollution atmosphérique des installations de chauffage central

RAPPORT DE VEILLE Projet d arrêté du Gouvernement wallon tendant à prévenir la pollution atmosphérique des installations de chauffage central RAPPORT DE VEILLE Projet d arrêté du Gouvernement wallon tendant à prévenir la pollution atmosphérique des installations de chauffage central Septembre 2008 2 TABLE DES MATIERES Introduction p. 3 0. Plan

Plus en détail

Newsletter Label Promotelec Performance

Newsletter Label Promotelec Performance FéVRIER 2012 A Nouvelle règlementation thermique RT2012, ce qu il faut retenir 1. RT, les dates d application en fonction des dates de dépôt de PC Quelle règlementation thermique respecter? Le tableau

Plus en détail

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013

Réglementation Thermique 2012. Réunion Publique du 3 juillet 2013 Réglementation Thermique 2012 Réunion Publique du 3 juillet 2013 Déroulement de la présentation Présentation de l Espace Info Energie La RT 2012 : les enjeux nationaux Conciliation enjeux énergétiques

Plus en détail

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération

Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Formation pour responsables énergie dans le secteur tertiaire et logement collectif Certificats verts et subsides en RBC appliqués à la cogénération Baptiste Buxant, responsable certificats verts - IBGE

Plus en détail

La Réglementation Thermique 2012

La Réglementation Thermique 2012 La Réglementation Thermique 2012 La réglementation thermique 2012 ou RT 2012 est le fruit d une réflexion de deux ans des acteurs des différents secteurs du bâtiment, faisant suite au dernier Grenelle

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LA REGLEMENTATION CHAUFFAGE PEB Jean de Cambry Facilitateur Bâtiment Durable Objectifs de la présentation «Arrêté chauffage» =? Et vous là-dedans?

Plus en détail

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE

RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE RÈGLEMENT D APPLICATION DE LA LOI RÉVISÉE SUR L ÉNERGIE Séances d information aux communes et aux professionnels Novembre 2014 1 1. LA CONFÉDÉRATION: UNE POLITIQUE ÉNERGÉTIQUE AMBITIEUSE STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE

Plus en détail

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire?

RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Réunion technique CAP INNOVATION RT 2012 : Quels impacts des nouvelles exigences dans l acte de construire? Olivier Servant Directeur des marchés Saint Gobain Habitat Le contexte énergétique et environnemental

Plus en détail

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation

Grenelle de l'environnement. Bâtiment Grenelle 2 et réglementation 28 avril 2011 Grenelle de l'environnement Bâtiment Grenelle 2 et réglementation Assises nationales de l'aménagement et de l'économie durables en Montagne Commissariat Général au Développement durable Direction

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1

Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1 Bienvenue Helpdesk Chauffage PEB 03/10/2013 1 La réglementation Chauffage PEB en Région de Bruxelles Capitale: aujourd hui et demain Helpdesk Chauffage PEB /EPB Verwarming 03/10/2013 2 Agenda Introduction

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Présentation générale du cadre juridique européen et régional Thomas HAUZEUR 15 septembre 2011 PEB en UE: Directive 2002/91/CE Premier cadre harmonisé en matière

Plus en détail

Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES

Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES La «PEB» en bref Le CONSEILLER ET le CERTIFICATEUR en Région de Bruxelles Capitale («RBC») DEUX ROLES DISTINCTS - DES PREREQUIS SPECIFIQUES D où vient la Performance Energétique du Bâtiment («PEB») Qu

Plus en détail

DPE v/s règles Th et audit

DPE v/s règles Th et audit DPE v/s règles Th et audit DPE Règles Th (Th-C-E en neuf ; Th-C-E ex en existant) Audit énergétique 1 - chauffage 2 - refroidissement 3 - ECS 4 - auxiliaires 5 - éclairage contenu + bureautique ascenseurs,

Plus en détail

Réglementation Thermique Guadeloupe RTG. Foire aux questions

Réglementation Thermique Guadeloupe RTG. Foire aux questions Réglementation Thermique Guadeloupe RTG Foire aux questions Sommaire Généralités 3 RTG construction neuve 4 Diagnostic DPEG 7 Systèmes de climatisation et d Eau chaude sanitaire 13 Généralités Q : Quelle

Plus en détail

Logement certifié. Date : 13/11/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 13/11/2015. Signature : Logement certifié Rue : Rue du Calvaire n : 282 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Entre 1919 et 1945 Performance énergétique La consommation théorique

Plus en détail

Logement certifié. Signature :

Logement certifié. Signature : Logement certifié Rue : Rue des Grands-Prés n : 62 CP : 4032 Localité : Chênée Certifié comme : Maison unifamilale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux.

RAPPORT. Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. RAPPORT Formulaire d attestation de la prise en compte de la réglementation thermique à l achèvement des travaux. Je soussigné : Jacques VIARD représentant de la société ESI situé à : Numéro 7a Voie avenue

Plus en détail

PRIME 12 POMPE A CHALEUR

PRIME 12 POMPE A CHALEUR PRIME 12 POMPE A CHALEUR CONSTRUCTION NEUVE ET RENOVATION Un ménage bruxellois consacre en moyenne 55% de son budget énergie au chauffage. Ce poste occasionne donc des dépenses importantes et représente

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment

Directive relative aux projets de construction, de rénovation ou de transformation de bâtiment REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'aménagement, du logement et de l'énergie Office cantonal de l'énergie Version n 1 Validée le 4 août 2010; màj 2014 Directive relative aux projets de construction,

Plus en détail

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB

Sommaire. Présentation RT 2012 - CAUE Bastia - FFB Sommaire 1. Objectifs, méthode d élaboration 2. Exigences et évolutions / RT2005 3. Bbio, Cep, Tic 4. Exigences minimales 5. Synthèse d étude standardisée 6. Calendrier 7. Coût : maison individuelle 8.

Plus en détail

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

CERTIFICAT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Ce document fournit des informations utiles sur la performance énergétique du bâtiment (PEB). Des explications et informations complémentaires plus détaillées figurent dans les pages suivantes. Place Emile

Plus en détail

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS

PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS PERFORMANCE ENERGETIQUE DES BÂTIMENTS Transposition de la Directive Européenne 2002/91/CE en Région wallonne Salon Jobs en stock 16 septembre 2010 - Charleroi ULg - EnergySuD UMons - Pôle Energie Facilitateurs

Plus en détail

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013

AVIS CWEDD/13/AV.652 11/06/2013 AVIS Réf. : CWEDD/13/AV.652 Avant-projet de décret transposant la Directive 2010/31/UE du Parlement européen et du Conseil sur la performance énergétique des bâtiments 1. DONNEES INTRODUCTIVES Demandeur

Plus en détail

Logement certifié. médiocre. absent

Logement certifié. médiocre. absent Logement certifié Rue : Rue Lalou n : 18 CP : 1495 Localité : Marbais Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale d énergie

Plus en détail

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY

RT 2012. FT2i SIRET : 521 257 808 00019 NAF :7120 B Centre d'affaires Atlantis, 8 rue Louis Blériot 56400 AURAY RT 2012 I. Evolution de la RT 2005 et du label BBC à la RT 2012 Sommaire Les échecs de la RT 2005 Le BBC RT 2012: Les nouvelles obligations Le Bbio Le Cep Le TIC Le Q4 Les nouvelles technologies Suivi

Plus en détail

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE

NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE NOTRE SAVOIR-FAIRE EN INGÉNIERIE SE3B EXERCE POUR TOUTE MAÎTRISE D OUVRAGE DES MISSIONS D INGÉNIERIE DANS LES DOMAINES DU BTP, DE LA CONSTRUCTION ET DES ÉNERGIES CES MISSIONS VONT DE L ESQUISSE À L EXPLOITATION

Plus en détail

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie.

Aides financières de la part de l Etat. maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Aides financières de la part de l Etat maison basse consommation d énergie et maison basse énergie. Maison à performance énergétique élevée Lors de la conception d une maison à performance énergétique

Plus en détail

Logement certifié. Date : 06/08/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 06/08/2015. Signature : Logement certifié Rue : Rue Dechamps n : 19 CP : 7170 Localité : Manage Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale d énergie

Plus en détail

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION

PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION PRIME 17: CHAUDIERE A CONDENSATION Bénéficient de la prime, tous les travaux d installation d une chaudière au gaz à condensation. Une liste de modèles de chaudières à condensation au gaz figure sur le

Plus en détail

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB A COMPLETER PAR L AUTORITE DELIVRANTE Référence Dossier PU: Référence Dossier PE: A la commune Classe 1 A ou 1B A la Région Classe 2 Etude d'incidence Classe 3 Rapport d'incidence

Plus en détail

Copie non signée en attente de paiement : non valable pour l acte authentique

Copie non signée en attente de paiement : non valable pour l acte authentique Rue : Rue du Neufmoustier n : 1 CP : 4500 A Espec 0 Exigences PEB Réglementation 2010 Performance moyenne du parc immobilier wallon en 2010 Localité : Huy Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction

Plus en détail

LA POMPE A CHALEUR (ER 10)

LA POMPE A CHALEUR (ER 10) LA POMPE A CHALEUR (ER 10) Réchauffer l intérieur d une pièce en captant la chaleur naturelle de l extérieur. 1 INTRODUCTION Depuis quelques années dans notre pays, la pompe à chaleur bénéficie d un regain

Plus en détail

Chauffage des bâtiments Considérations générales. Jean-Jacques KLEINEN Ecobatech. Nicolas SPIES ir, Conseiller énergie à la CCW. Le 18 septembre 2012

Chauffage des bâtiments Considérations générales. Jean-Jacques KLEINEN Ecobatech. Nicolas SPIES ir, Conseiller énergie à la CCW. Le 18 septembre 2012 1 Chauffage des bâtiments Considérations générales Jean-Jacques KLEINEN Ecobatech Nicolas SPIES ir, Conseiller énergie à la CCW Le 18 septembre 2012 Cycle d information «Energie et construction» Introduction

Plus en détail

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013

La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover. Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 La maîtrise des consommations dans l habitat à rénover Comment agir? Quelle est la démarche? 5 juin 2013 Stéphane GIRAULT Études de conception en génie climatique et électricité Audits énergétiques Études

Plus en détail

Performances énergétiques

Performances énergétiques Performances énergétiques Demander un passeport énergétique pour un immeuble! (ou certificat de performance énergétique)! La réglementation sur la performance énergétique des bâtiments d'habitation (c.-à-d.

Plus en détail

Logiciel PEB Version 6.0.3

Logiciel PEB Version 6.0.3 (février 2015) DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DE L AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE, DU LOGEMENT, DU PATRIMOINE ET DE L ÉNERGIE Département de l'énergie et du Bâtiment durable Direction du Bâtiment durable

Plus en détail

CARNET DE BORD. Système de chauffage de type 1. Bâtiment :. Adresse :. Bruxelles

CARNET DE BORD. Système de chauffage de type 1. Bâtiment :. Adresse :. Bruxelles CARNET DE BORD Système de chauffage de type 1 Bâtiment :. :. Bruxelles CONTEXTE Le carnet de bord est la base documentaire de "référence" des systèmes de chauffage. La tenue d un carnet de bord constitue

Plus en détail

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC

Les grands principes de la RT2012. - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC Les grands principes de la RT2012 - La réglementation en quelques mots, - les changements constatés avec le BBC CERQUAL Direction des Etudes et Recherches Septembre Octobre 2011 1 Les textes et le calendrier

Plus en détail

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise

Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Facilitateur Energie et aides financières pour le secteur tertiaire en Région bruxelloise Horia Bali Bruxelles, le 18 mars 2010 Aperçu des aides disponibles en RBC Les services du Facilitateur Energie

Plus en détail

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB

KN0WENERGY. Pompes à chaleur. Présentation des services proposés. Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB KN0WENERGY Présentation des services proposés Pompes à chaleur Aides financières en Wallonie Encodage dans le logiciel PEB Guillaume Fallon Février 2014 Présentation de KN0WENERGY Services proposés Certificats

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique des bâtiments

Diagnostic de performance énergétique des bâtiments Diagnostic de performance énergétique des bâtiments Direction générale de l urbanisme, de l habitat et de la construction Pierre Viola Sous-direction de la qualité et du développement durable dans la construction

Plus en détail

Logement certifié. Signature :

Logement certifié. Signature : Logement certifié Rue : Rue Sainry n : 26 CP : 4870 Localité : Forêt Certifié comme : Maison unifamilale Date de construction : Entre 1919 et 1945 Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

Logement certifié. Date : 26/10/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 26/10/2015. Signature : Logement certifié Rue : Rue Bois l'evêque n : 128 CP : 4040 Localité : Herstal Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale

Plus en détail

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique

Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique Les énergies renouvelables dans la Réglementation thermique 10 avril 2013 ROGER Marie-Christine Chef du bureau de la qualité technique et de la réglementation de la construction DGALN/DHUP/QC Le contexte

Plus en détail

Module réglementaire. Pour professionnels du chauffage: techniciens chaudière agréés, chauffagistes agréés et conseillers chauffage PEB

Module réglementaire. Pour professionnels du chauffage: techniciens chaudière agréés, chauffagistes agréés et conseillers chauffage PEB e_réglementaire.doc La réglementation chauffage PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation Module réglementaire Pour professionnels du chauffage: techniciens chaudière agréés, chauffagistes

Plus en détail

Pour professionnels de la climatisation : contrôleurs, technicien climatisation PEB

Pour professionnels de la climatisation : contrôleurs, technicien climatisation PEB La réglementation climatisation PEB Contenu technique à l attention des organismes de formation Module réglementaire Pour professionnels de la climatisation : contrôleurs, technicien climatisation PEB

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Logement certifié. Signature :

Logement certifié. Signature : Logement certifié Rue : Calabosse n : 42 CP : 4831 Localité : Bilstain Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale d énergie

Plus en détail

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique

RT 2012. Une nouvelle étape vers l efficience énergétique RT 2012 Une nouvelle étape vers l efficience énergétique Introduction - Sommaire Rappels historiques Dates d applications Conditions d applications Les évolutions Les exigences minimales Le calcul thermique

Plus en détail

Instaurer une politique d économie d énergie : Comment? Avec quels outils? Dans quel cadre réglementaire? UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL

Instaurer une politique d économie d énergie : Comment? Avec quels outils? Dans quel cadre réglementaire? UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL Instaurer une politique d économie d énergie : Comment? Avec quels outils? Dans quel cadre réglementaire? Séminaire hôpitaux 1 er décembre 2010 Namur UNION DES ENTREPRISES A PROFIT SOCIAL Programme matinée

Plus en détail

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers

Les outils à la disposition des porteurs de projet Instrumenten ter beschikking van de projectdragers Les entreprises et les institutions à Bruxelles-Capitale ne manquent pas d énergie renouvelable! Geen tekort aan hernieuwbare energie voor de bedrijven en instellingen in het Brussels Hoofdstedelijk Gewest!

Plus en détail

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020

L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 L évolution des solutions énergétiques dans les bâtiments résidentiel et tertiaire à l horizon 2020 F. PIETRE-CAMBACEDES 11/11/2013 Centre de Recherche et Innovation Gaz et Energies Nouvelles DIRECTION

Plus en détail

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments?

Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement. Les orientations de la RT2012. Une RT2012 pour quels bâtiments? Observatoire Régional pour l Habitat et le Logement Hôtel de la Région Rhône-Alpes Sylvain Charlot 27 avril 2012 Une RT2012 pour quels bâtiments? Les orientations de la RT2012 Les bâtiments visés Tous

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Cadre réglementaire bruxellois et européen PEB travaux PEB chauffage - Ecodesign Jonathan

Plus en détail

LA REGLEMENTATION «VERANDA»

LA REGLEMENTATION «VERANDA» LA REGLEMENTATION «VERANDA» Il est impossible de construire une véranda sans déposer une autorisation préalable en mairie. Depuis le 1/1/2012, décret 2011-1771, les communes sont soumises à un document

Plus en détail

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous.

La réglementation thermique 2012. Bienvenue à toutes et tous. Bienvenue à toutes et tous. Programme de la session RT2012 : - Historique de la réglementation. - Pourquoi cette RT2012. - Qu est-ce que l énergie primaire? - A qui s applique cette RT2012 et à quelle

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Chauffage et eau chaude sanitaire: conception et régulation Bruxelles Environnement Flux énergétiques dans le système de chauffage/ecs sur base de trois exemples Jonathan FRONHOFFS

Plus en détail

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage

FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage FORMATION BATIMENT DURABLE : PASSIF ET (TRES) BASSE ENERGIE Journée 6.2 Systèmes : processus de conception Eclairage AUTOMNE 2014 Corentin Volgaire & Piotr Wierusz-Kowalski p.kowalski@mkengineering.be

Plus en détail

Logement certifié. Date : 14/11/2015. Signature :

Logement certifié. Date : 14/11/2015. Signature : Logement certifié Rue : Waldring n : 31 A CP : 4730 Localité : Hauset Certifié comme : Maison unifamiliale Date de construction : Inconnue Performance énergétique La consommation théorique totale d énergie

Plus en détail

Le certificat PEB. - La classe énergétique. - Emissions de CO2. - Recommandations. - Informations administratives. David Deweer

Le certificat PEB. - La classe énergétique. - Emissions de CO2. - Recommandations. - Informations administratives. David Deweer Le certificat PEB David Deweer Session d information 16 juin 2011 DEPARTEMENT PEB Certificats PEB: Caractéristiques - La classe énergétique - Emissions de CO2 - Recommandations - Informations administratives

Plus en détail

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo

Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Cliquez ici pour ajouter un titre ou une photo Rofaïda LAHRECH rofaida.lahrech@cstb.fr Les dispositifs réglementaires pour l amélioration de la performance énergétique des bâtiments en France Maîtrise

Plus en détail