Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Cours Réglementation. Durée:1h30. Bienvenue à bord du cours de réglementation"

Transcription

1 Cours Réglementation Durée:1h30 Bienvenue à bord du cours de réglementation

2 Objectifs Comprendre les fondements de la réglementation Aéronautique Française aux travers du monde et de l Europe Découvrir les principaux Textes réglementaires Français Connaître les exigences Réglementaire du commandant de bord

3 Sommaire I. La réglementation mondiale (5 min) L OACI au cœur de l internationale II. La réglementation européenne (10min) Les JAA-EASA au cœur de l Europe III. La réglementation Française (1h10) Introduction Les règles de l air (RDA) Les licences (JAR-FCL) Un petit résumé pour clarifier le tout

4 I. La réglementation mondiale

5 L OACI au cœur de l internationale Qu est ce que l Organisation de l Aviation Civile Internationale? «C est une organisation internationale qui dépend des Nations Unies. Son rôle est de participer à l élaboration des normes qui permettent la standardisation du transport aéronautique international» «C est 193 Etats Membres soumis aux protocoles,fondés sur une convention commune la Convention de Chicago de 1944 regroupé en 18 annexes» Les 18 annexes de la convention de Chicago

6 «En bref,les 18 annexes de la convention de Chicago» Annexe 1 Licences du personnel Annexe 2 Règles de l'air Annexe 3 Assistance météorologique à la navigation aérienne internationale Annexe 4 Cartes aéronautiques Annexe 5 Unités de mesure à utiliser dans l'exploitation en vol et au sol Annexe 6 Exploitation technique des aéronefs Annexe 7 Marques de nationalité et d'immatriculation des aéronefs Annexe 8 Navigabilité des aéronefs Annexe 9 Facilitation Annexe 10 Télécommunications aéronautiques Annexe 11 Services de la circulation aérienne Annexe 12 Recherches et sauvetage Annexe 13 Enquêtes sur les accidents et incidents d'aviation Annexe 14 Aérodromes Annexe 15 Services d'information aéronautique Annexe 16 Protection de l'environnement Annexe 17 Sûreté. Protection de l'aviation civile internationale contre les actes d'intervention illicite Annexe 18 Sécurité du transport aérien des marchandises dangereuses

7 «Un exemple» «Minimas» Météo en VFR Règles de priorités

8 II. La réglementation européenne

9 Les JAA(s) et l EASA au cœur de l Europe Qu est ce que sont «Les JAA(s)»? Join Aviation Authorities «Organisation Européenne qui dépend directement de l OACI. Leur rôle est de participer à l élaboration de normes (JAR) qui permettent la standardisation et le respect des pratiques de l OACI» «Ce sont 43 Pays signataires Européens» Qu est ce que sont «Les JAA(s)-T»? «Depuis le 1er janvier 2007, les JAA sont entrées dans une nouvelle phase, et sont désignées sous le nom de JAA-T' ( T pour Transition ) Son rôle est d assurer la liaison entre l EASA* et les autorités des Etats des JAA non membres de l EASA, afin d intégrer les activités de ces Etats à celles de l EASA»

10 «En bref» L Agence Européenne de la Sécurité Aérienne «Le transport aérien compte parmi les moyens de déplacement les plus sûrs. C'est également celui dont la croissance est la plus rapide. C'est pourquoi l'union européenne a décide de mettre en œuvre une initiative commune en vue de garantir et améliorer la sécurité et la durabilité du transport aérien. Il s'agit de l'agence européenne de la sécurité aérienne.» L agence assume les responsabilités suivantes: -Apporter une expertise technique à l'ue en vue de nouvelles dispositions législatives; -Mettre en œuvre et contrôler l'application des règles de sécurité, -Procéder à la Certification des aéronefs et équipements, Délivrer des agréments aux organisations assurant la conception, la fabrication et l'entretien des produits aéronautiques;

11 «Les JAR (s)» JAR FCL JAR OPS JAR25 JAR OPS 2 JAR23 JAR APU

12 III. La réglementation Française

13 Introduction

14 Les règles de l air Domaine d application des règles de l air Les Règles Générales Les textes de référence

15 Domaine d application des règles de l air Application territoriale des règles de l'air Les règles de l'air s'appliquent : - A tous les aéronefs civils évoluant dans l espace aérien évoluant dans le même espace dont les conditions d exécution du vol sont compatibles avec les règles générales - Aux aéronefs portant les marques de nationalité et d'immatriculation Française, dans la mesure où ces règles ne contreviennent pas aux règles édictées par l État sous l'autorité duquel le territoire survolé se trouve placé. Règles à appliquer En vol, comme sur l'aire de mouvement d'un aérodrome, un aéronef sera utilisé conformément aux règles générales et, en vol conformément aux règles de vol à vue

16 Domaine d application des règles de l air Autorité du Commandant de Bord en général «Le pilote commandant de bord, qu'il tienne ou non les commandes, est responsable de l'application des règles de l'air à la conduite de son aéronef. Il ne peut déroger à ces règles que s'il le juge absolument nécessaire pour des motifs de sécurité.» Autorité du Commandant de Bord vis-à-vis du controle -Si une clairance n'est pas jugée satisfaisante par le pilote commandant de bord, celui-ci peut demander une modification à cette clairance -Les clairances ne peuvent servir de prétexte à un pilote commandant de bord pour enfreindre un règlement quelconque établi -Un pilote commandant de bord peut demander une priorité spéciale

17 Les Règles Générales (VFR) USAGE DE BOISSONS ALCOOLISEES, DE NARCOTIQUES, DE STUPEFIANTS OU DE MEDICAMENTS NIVEAU MINIMAL (hauteurs de survols) PREVENTION DES ABORDAGES ET COLLISIONS RENSEIGNEMENTS SUR LES VOLS - PLANS DE VOL REGLES EMPORT OXYGENE ET CANOT COMMUNICATIONS URGENCE/INTERCEPTION

18 USAGE DE BOISSONS ALCOOLISEES, DE NARCOTIQUES, DE STUPEFIANTS OU DE MEDICAMENTS «Nul ne doit piloter un aéronef ou ne doit assurer une fonction de membre de l'équipage de conduite d'un aéronef s'il se trouve sous l'influence de boissons alcoolisées, de narcotiques, de stupéfiants ou de médicaments qui puissent compromettre les facultés nécessaires à l'exercice de ses fonctions.»

19 NIVEAU MINIMAL (hauteurs de survols) Ce sont des Hauteurs de Survol Attention!!!

20 PREVENTION DES ABORDAGES ET COLLISIONS Colle: Les feux

21 RENSEIGNEMENTS SUR LES VOLS - PLANS DE VOL Le plan de vol constitue un ensemble de renseignements fournis aux services de la circulation aérienne pour votre vol Le dépôt d'un plan de vol (FPL) est obligatoire : -Lors d'un vol en régime de vol IFR -Lors d'un vol de nuit hors vol local -Lors d'un vol comprenant un survol de l'eau* -Lors d'un vol comprenant un franchissement de frontière En VFR, le plan de vol reste valable si vous débutez le roulage dans l'heure qui suit l'heure indiquée dans la case "13" du plan de vol Déposer une ED ou sinon FPL annulé

22 REGLES EMPORT OXYGENE, CANOT ET GILLET AERONEFS A CABINE NON PRESSURISEE Pour tout vol à un niveau de vol supérieur à 125 chaque membre de l équipage de conduite doit disposer d un système d inhalation et d une réserve d oxygène suffisante pour l alimenter pendant la durée du vol à ce niveau. Pour tout vol à un niveau de vol supérieur à 145 chaque personne à bord doit disposer d un système d inhalation et d une réserve d oxygène suffisante pour l alimenter pendant la durée du vol à ce niveau. SURVOL DE L EAU Tout aéronef doit emporter pour chaque occupant un gilet de sauvetage : - Si il ne peut atteindre une terre se prêtant à un atterrissage d urgence ; -Dans tous les cas, il se trouve à plus de 50 milles marins de la côte. A plus de 100 milles marins le canot est obligatoire

23 URGENCE/INTERCEPTION Un état d urgence est classé de la manière en fonction de l importance du danger ou du risque dans lequel vous vous trouvez. Détresse : Risque de danger grave et (ou) imminent nécessitant une assistance immédiate. Urgence :Situation relative à la sécurité d un aéronef ou d un autre véhicule ou encore d une personne quelconque se trouvant à bord ou ayant été repérée, mais qui ne nécessite pas une assistance immédiate Le pilote commandant de bord d un aéronef intercepté par un autre aéronef doit immédiatement : -se conformer aux signaux visuels et aux instructions radio donnés par l intercepteur, en interprétant et en répondant aux signaux visuels selon l Annexe II* -essayer d établir la communication radio avec l intercepteur en émettant un appel général sur la fréquence de secours aéronautique MHz -si l aéronef est équipé d un transpondeur, le régler sur mode A, code 7700, à moins d instruction contraire de l unité de la circulation aérienne appropriée

24 SIGNAUX DE L'INTERCEPTEUR 1) Balancer les ailes après s'être placé devant l'aéronef intercepté, légèrement audessus et à gauche. Après réponse, effectuer un lent virage en palier, normalement vers la gauche pour prendre le cap voulu. 2) Exécuter une manoeuvre brusque de dégagement consistant en un virage en montée vers la gauche de 90 ou plus, sans couper la ligne de vol de l'aéronef intercepté. 3) Exécuter des circuits autour de l'aérodrome, abaisser le train d'atterrissage et survoler la piste dans le sens de l'atterrissage. Si l'aéronef intercepté est un hélicoptère, survoler l'aire d'atterrissage pour hélicoptères. SIGNIFICATION Vous avez été intercepté, suivez-moi. Vous pouvez continuer. Atterrissez sur cet aérodrome. REPONSE DE L'INTERCEPTE Balancer les ailes et suivre. L'hélicoptère fera balancer l'appareil, clignoter à intervalles les feux de position et suivre. Balancer les ailes. L'hélicoptère fera balancer l'appareil, clignoter à intervalles les feux de position et poursuivre. Abaisser le train d'atterrissage, suivre l'aéronef intercepteur et atterrir. 4) Rentrer le train d'atterrissage en passant au-dessus de la piste d'atterrissage à une hauteur superieure à 300m (1000ft) mais inférieure à 600m (2000ft) QFE et continuer à exécuter des circuits autour de l'aérodrome. 5) Allumer et éteindre régulièrement tous les feux disponibles, mais d'une manière qui permette de les distinguer des feux clignotants. 6) Faire clignoter de façon irrégulière tous les feux. Il m'est impossible d'atterrir sur cet aérodrome. Il m'est impossible d'obéir. En détresse. S'il désire que l'aéronef le suive vers un autre aérodrome, rentrer son train d'atterrissage et exécuter les signaux décrits en 1). S'il décide de le laisser partir, exécuter les signaux en 2). Utiliser les signaux indiqués en 2). Utiliser les signaux indiqués en 2).

25 Les textes de références Consultation OBLIGATOIRE AVANT CHAQUE VOL RDA/SCA 1/2

26 Les licences Brevet de Base (non FCL) Private pilote Licence (PPL JAR -FCL) Commercial Pilot Licence (CPL JAR-FCL) Airline Transport Pilot Licence (ATPL JAR-FCL)

27 Brevet de Base (non FCL) Caractéristiques: -il permet de voler seul dans un rayon de 30 km -hors des espaces aériens contrôlés -15 ans révolus -Extensions possibles* Condition d obtention: -Minimum 10 heures de vol, dont 6 avec instructeur et 4 heures en solo supervisé (avec au moins 20 atterrissages) Le renouvellement: -10 h dans les 12 derniers mois sinon Test en vol -15 ans révolus -Test théorique 75 % -Aptitude médicale Classe 2

28 Private pilote Licence (PPL JAR FCL) La partie théorique Il faut obtenir 75 % à cet examen écrit. L'examen théorique peut être passé en plusieurs fois étalé sur 12 mois maximum Le candidat a alors 24 mois pour passer l'épreuve pratique et obtenir sa licence PPL. A - Réglementation (24 questions) B - Mécanique du vol (connaissance générales de l'aéronef, principe du vol - 24 questions) C - Préparation du vol (performances, navigation, météorologie, procédures opérationnelles - 44 questions) D - Facteurs humains (performances humaine et ses limites - 12 questions) E - Communication (16 questions) La partie pratique minimum réglementaire de 45 hdv (heures de vol) 25 heures de vol en double commande, 10 heures de vol en vol solo (seul à bord) supervisé par votre instructeur dont 5 heures de vol en campagne et une navigation de 150 Nm avec deux atterrissages complets intermédiaires Un test avec un FE

29 Renouvellement du PPL (A) Date de validité de la licence Qualifications prorogeables Date de validité de la qualification

30 Médical Qualifications. Emport de passagers Emports de pax: 3 T/O et LDG dans les 3 derniers mois Condition d emport Pax Baptêmes*: Classe 2 Médical <1an 200 h de vol au titre de la licence PPL(A) 30 h dans les 12 derniers mois 3 T/O et LDG dans les 3 derniers mois

31 Extensions possible Brevet de Base Private pilot Licence Emport de passagers (pilote âgé d'au moins 15 ans, ayant une expérience du vol seul à bord d'au moins 20 heures, dont 5 dans les deux derniers mois ; l'emport de plusieurs passagers n'est autorisé qu'en vol local). Utilisation d'autres aérodromes éloignés de moins de 100 km. Voltige. Vol de nuit (minimum 5 heures de formation dont au moins 3 en double commande et 2 en solo). Remorquage de planeurs Variante VP/RU Habilitation vol de nuit Habilitation Voltige (élémentaire/ avancée) Qualification multi moteur (MEP) Qualification IR SE ou IR ME Qualification FI (A) Remorquage de planeurs

32 Un petit résumé 1. Chaque décollage est optionnel. Chaque atterrissage est obligatoire. Tentez de toujours garder le nombre d'atterrissages que vous faites, égal au nombre de décollages. 2. Si vous poussez le manche à balai par en avant, les maisons deviennent plus grosses. Si vous tirez sur le manche à balai, elles deviennent plus petites. Une seule exception : si vous continuez de toujours tirer le manche balai vers l'arrière, les maisons recommencent à devenir grosses. 3. Voler n'est pas dangereux. S'écraser est dangereux. 4. Il est toujours préférable d'être en bas et souhaiter être en haut que d'être en haut et souhaiter être en bas. 5. Le SEUL moment ou vous avez trop de carburant est quand l'avion est en feu. 6. L'hélice devant l'avion est un gros ventilateur conçu pour garder le pilote au frais. Lorsqu'il s'arrête, vous commencerez à avoir chaud... Il est donc important de le faire fonctionner en tout temps durant le vol. 7. En cas de doute, maintenez votre altitude ou montez. Aucun avion n'est jamais entre en collision avec le ciel. Plusieurs sont cependant déjà entres en collision avec le sol. 8. On peut définir un bon atterrissage par le fait que vous pouvez sortir de l'avion à pied sans blessures. On peut définir un excellent atterrissage par le fait que l'avion peut être réutilisé par la suite. 9. Apprenez par les erreurs des autres. Vous ne vivrez pas assez longtemps pour toutes les faire vous-même. 10. Si vous avez atterri et que vous devez mettre plein gaz pour avancer jusqu'au terminal, c'est que vous avez oublie de sortir le train d'atterrissage.

(< 20 salariés ETP), ces trois dossiers pourront être regroupés en un seul manuel) :

(< 20 salariés ETP), ces trois dossiers pourront être regroupés en un seul manuel) : LES AÉROCLUBS Pour devenir organisme de formation, un aéroclub devra obtenir un agrément de l Autorité et sera identifié comme «Organisme de Formation Approuvé» (ATO) et non plus déclaré. Cet agrément

Plus en détail

Règlementation Aircrew

Règlementation Aircrew Europe : Rappel chronologique Règlementation Aircrew Les Licences Européennes 8 AVRIL 2013 - Mise en place de la règlementation AIR CREW en France. - PART FCL, PART MED, PART ORA, PART ARA. - La DSAC commence

Plus en détail

Licences Européennes.

Licences Européennes. Licences Européennes. Suite à la consultation de 2008 sur le projet des licences de pilotes européennes, un certain nombre de commentaires et demandes de modifications ont été effectués par les différents

Plus en détail

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011

Séminaire dirigeants Houlgate. 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Houlgate 15 octobre 2011 Séminaire dirigeants Pratiquement.. Daniel Bolot Séminaire dirigeants Formation des pilotes et des instructeurs Daniel Bolot Formation des pilotes et des instructeurs

Plus en détail

Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL)

Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL) Cours JAR-FCL1 (Conversion Licence TT vers PPL) Historique Fin des années 90 Harmonisation Réglementation Européenne pour l aviation avec les JAA La France adopte tout le JAR-FCL 1 er Juillet 1999 Début

Plus en détail

IR CA 010 1 er Devoir v.1

IR CA 010 1 er Devoir v.1 Chapitre à étudier : Annexes OACI : chapitre 01 (Annexe 1 : licences du personnel) Circulation aérienne : partie 2 (Annexe 2 : Règles de l air) * * * QUESTION 1 Le passage d'un régime de vol aux instruments

Plus en détail

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique

MANUEL FORMATION. MANUEL FORMATION Page 1 PROGRAMME FORMATION CPL (A) FTO n F-CE 043 PROGRAMME FORMATION CPL(A) Pratique MANUEL FORMATION Page 1 MANUEL FORMATION PROGRAMME FORMATION CPL (A) Pratique MANUEL FORMATION Page 2 I L OBJET DE LA FORMATION : La formation s adresse aux personnes possédant une Licence de Pilote Privé

Plus en détail

ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION. du XXX

ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION. du XXX COMMISSION EUROPÉNNE Bruxelles, le XXX Avis n 03/2013 de l'easa [...](2013) XXX projet ANNEXE À L AVIS N 03/2013 DE L EASA RÈGLEMENT (UE) Nº /... DE LA COMMISSION du XXX modifiant le règlement (UE) nº

Plus en détail

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord.

A. Réglementation. Dans un circuit d'aérodrome contrôlé, l'évitement des aéronefs incombe: R- au commandant de bord. A. Réglementation Aérodrome Aérodrome contrôlé Un aérodrome contrôlé n'est accessible qu'aux aéronefs: R : pouvant établir une liaison radio avec la tour de contrôle Vous êtes en final sur un aérodrome

Plus en détail

LES REGLES DE L AIRL

LES REGLES DE L AIRL LES REGLES DE L AIRL LES RÈGLES DE L AIR Responsabilités du commandant de bord Règles de survol des obstacles Règles de prévention des abordages UTILISATION DES ULM Documents obligatoires Survol de l eau

Plus en détail

Règles de mise en œuvre Part FCL Annexe 1

Règles de mise en œuvre Part FCL Annexe 1 direction générale Règles de mise en œuvre Part FCL Annexe 1 Sous-parties B et C Licences de pilote de loisir (LPL) Licences de pilote privé (PPL) Licence de pilote de planeur (SPL) Licence de pilote de

Plus en détail

AERO-CLUB DE CAYENNE MATOURY F GUY 20001

AERO-CLUB DE CAYENNE MATOURY F GUY 20001 AERO-CLUB DE CAYENNE MATOURY F GUY 20001 Guide des formations 2012 Thierry Aiguier FI - A00031224 1 Édition du 06/04/2012 INTRODUCTION : Vous avez décidé de rejoindre la grande famille aéronautique. C'est

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DES TRANSPORTS, DE L'EQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER NOR EQUA Arrêté du 20 octobre 2005 fixant le programme des connaissances et les modalités de formation des personnels

Plus en détail

Qualification Conditions de délivrance Privilèges. CPL Le Candidat doit justifier avoir :

Qualification Conditions de délivrance Privilèges. CPL Le Candidat doit justifier avoir : TABLEAU ANNEXE A L ARRETE N 227-97 RELATIF AUX CONDITIONS DE DELIVRANCE ET PRIVILEGES DES QUALIFICATIONS D INSTRUCTEURS ET DES FONCTIONS D EXAMINATEURS ASSOCIEES Qualification Conditions de délivrance

Plus en détail

FORMATIONS AERONAUTIQUES

FORMATIONS AERONAUTIQUES FORMATIONS AERONAUTIQUES QUALIFICATION+INSTRUCTEUR+ULM+ PROCEDURES+ET+PROGRAMME+ HORN+ULM,+centre+de+formation+pilote+et+instructeur+ULM.+ Organisme+prestataire+de+formation+professionnel,+enregistré+auprès+

Plus en détail

14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33. du 13 mars 2014

14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33. du 13 mars 2014 14.3.2014 FR Journal officiel de l'union européenne L 74/33 RÈGLEMENT (UE) N o 245/2014 DE LA COMMISSION du 13 mars 2014 modifiant le règlement (UE) n o 1178/2011 de la Commission du 3 novembre 2011 déterminant

Plus en détail

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11

JORF n 0042 du 18 février 2012. Texte n 11 Le 21 février 2012 JORF n 0042 du 18 février 2012 Texte n 11 ARRETE Arrêté du 8 février 2012 modifiant l arrêté du 24 juillet 1991 relatif aux conditions d utilisation des aéronefs civils en aviation générale

Plus en détail

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LES REGLES DE L AIR. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LES REGLES DE L AIR A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. REGLES A APPLIQUER : En vol comme sur l aire de mouvement

Plus en détail

AIRCREW PART FCL. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA

AIRCREW PART FCL. Maj 05/2012 par LGD Document de travail / Stages de remise à niveau FI Commission formation FFA AIRCREW PART FCL AVANT PROPOS La nouvelle réglementation AIRCREW est désormais la référence réglementaire applicable au personnel navigant de l'aviation civile, et ce règlement européen n 1178 / 2011 de

Plus en détail

sommaire SERA/FR - 01 SERA et Suppléments nationaux 4 décembre 2014 SOMMAIRE - SERA DÉFINITIONS 9

sommaire SERA/FR - 01 SERA et Suppléments nationaux 4 décembre 2014 SOMMAIRE - SERA DÉFINITIONS 9 sommaire SERA/FR - 01 SOMMAIRE - SERA DÉFINITIONS 9 PARTIE 1 - Survol de la haute mer SERA.1001 Généralité 25 FRA.1001 PARTIE 2 - Domaine d application et conformité SERA.2001 Application territoriale

Plus en détail

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET

REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET REGLEMENT AERONAUTIQUE MALAGASY N 3200 RELATIF AUX PROGRAMMES DE FORMATION ET REGIMES DES EXAMENS EN VUE DE L OBTENTION DE DIVERSES LICENCES ET QUALIFICATIONS Edition 02 JAN 2014 Règlement relatif aux

Plus en détail

BREVET DE BASE. pour les titulaires du BIA après les 4 premières heures de vol : 150 au lâcher : 300

BREVET DE BASE. pour les titulaires du BIA après les 4 premières heures de vol : 150 au lâcher : 300 BREVET DE BASE Privilèges Ce brevet est une première étape, facultative, pour devenir pilote privé (PPL). Il vous permet de voler seul en tant que commandant de bord dans un rayon de 30 km autour de votre

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie Arrêté du [ ] déterminant les exigences applicables aux télépilotes contrôlant les évolutions des aéronefs civils

Plus en détail

Quest-ce qui caractérise un ULM

Quest-ce qui caractérise un ULM Multiaxe Pendulaire Qu est-ce qui caractérise un ULM? Faut-il un brevet pour piloter un ULM? Quelle est la durée de la formation jusqu à l obtention du brevet? Un pilote ULM peut-il voler où il veut? Un

Plus en détail

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL page : 1/8 Attention ce document ne remplace pas le manuel de vol et la fiche de pesée de l avion CHECK-LIST PREPARATION DU VOL PILOTE SUIS-JE EN FORME POUR VOLER? Pour bien prendre conscience de votre

Plus en détail

Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique

Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique Ordonnance du DETEC concernant les licences du personnel navigant de l aéronautique 748.222.1 Modification du Le Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

ATPL Avion Droit Aérien 010 1 er Devoir - v.1

ATPL Avion Droit Aérien 010 1 er Devoir - v.1 Chapitre à étudier : Ouvrage Droit Aérien * * * QUESTION N 1 L Organisation de l Aviation Civile Internationale (OACI) a été instituée par la convention internationale de : A) La Haye B) Montréal C) Varsovie

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL

GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL GUIDE D UTILISATION POUR PILOTE DE DRONE AMATEUR ET PROFESSIONNEL INTRODUCTION Vous venez de vous procurer un drone et faites maintenant parti du cercle privilégié des dronistes. Ce guide s adresse aux

Plus en détail

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL

CHECK-LIST PREPARATION DU VOL page : 1/9 Attention ce document ne remplace pas le manuel de vol et la fiche de pesée de l avion CHECK-LIST PREPARATION DU VOL PILOTE SUIS-JE EN FORME POUR VOLER? Pour bien prendre conscience de votre

Plus en détail

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE

LA FORMATION DU PILOTE PRIVE GUIDE DU DIRIGEANT LA FORMATION DU PILOTE PRIVE La formation des pilotes, et notamment des pilotes privés, étant généralement pratiquées au sein des aéro-clubs agréés Organismes de Formations Déclarés

Plus en détail

Annexe I au règlement modificatif relatif aux opérations aériennes. Modifications de l'annexe IV - Partie-CAT (S, B)

Annexe I au règlement modificatif relatif aux opérations aériennes. Modifications de l'annexe IV - Partie-CAT (S, B) Agence européenne de la sécurité aérienne 3 sept. 2012 Annexe I au règlement modificatif relatif aux opérations aériennes Modifications de l'annexe IV - Partie-CAT (S, B) R.F010-02 Agence européenne de

Plus en détail

INSCRIPTION A L EXAMEN THEORIQUE DU BB

INSCRIPTION A L EXAMEN THEORIQUE DU BB La formation BB peut commencer dès 13 ans. L age minimum requit le jour du brevet est de 15 ans. La formation pratique est d environ 20 heures de vol + formation théorique. Ce brevet permet de voler seul

Plus en détail

N2102 - Pilotage et navigation technique aérienne

N2102 - Pilotage et navigation technique aérienne Chef Personnel Navigant Techniue -PNT Appellations N2102 - Pilotage et navigation techniue aérienne Navigateur officier / Navigatrice officière systèmes d'armes de l'armée Chef pilote aéronautiue Officier

Plus en détail

RÈGLES DE L AIR ET SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE

RÈGLES DE L AIR ET SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Année 2006. N o 3 ISSN 0242-6773 Mercredi 3 mai 2006 MINISTÈRE DES TRANSPORTS, DE L ÉQUIPEMENT, DU TOURISME ET DE LA MER RÈGLES DE L AIR ET SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Annexes à l arrêté du 3 mars

Plus en détail

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES

AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES AÉROCLUB DES TROIS FRONTIÈRES REGLEMENT INTÉRIEUR 1. Préambule : définition, buts du règlement intérieur 1.1 Le présent règlement intérieur est adopté par l'assemblée Générale de l'aéroclub des Trois Frontières

Plus en détail

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie

Direction générale de l Aviation civile. Ministère de l'écologie, du Développement durable, et de l Énergie Observation et Gestion des milieux aquatiques, du nouvel usage des drones Yves GARRIGUES Directeur de la Sécurité de l Aviation Civile Ouest Réglementation applicable aux aéronefs télépilotés Table des

Plus en détail

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A

Check-list Du. Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Check-list Du Rans Coyote II-S-6ES-Rotax 912 UL P F J V K S - 72 Q A Mise à jour du 06/10/2015 2 PRE-VOL Contrôle visuel général de l apparence devant l appareil. Contacts magnétos sur «OFF» ou vers le

Plus en détail

Le Ministre du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines,

Le Ministre du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines, Arrêté du Ministère du Transport et de la Marine Marchande, du Tourisme, de l Energie et des Mines n 3066 97 du 23 Février 1988 (25 Chawal 1418) fixant le programme et le régime de l examen pour l obtention

Plus en détail

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures.

Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs aux procédures. République Tunisienne ***** Ministère du Transport et de l Equipement Décision du Ministre du Transport et de l équipement N 050 du 24 Mai 2011 Fixant les méthodes et minimums de séparations des aéronefs

Plus en détail

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I

Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Formation Pratique PPL (Pilote Privé) PHASE I Le but de cette phase est l intégration de l élève dans le milieu aéronautique et lui permettre d'acquérir les connaissances nécessaires à son premier vol.

Plus en détail

l aviation EcolE de pilotage EaSa & Faa Formation dnc travail aérien aviation d affaires

l aviation EcolE de pilotage EaSa & Faa Formation dnc travail aérien aviation d affaires l aviation pour tous EcolE de pilotage EaSa & Faa Formation dnc travail aérien location d avions aviation d affaires EcolE de pilotage EAsA la private pilot licence (ppl) permet d exercer, dans l espace

Plus en détail

CAP Vol à Voile Association Royale Mosane RÈGLEMENT DE PISTE 1. ORGANISATION:

CAP Vol à Voile Association Royale Mosane RÈGLEMENT DE PISTE 1. ORGANISATION: CAP Vol à Voile Association Royale Mosane 1. ORGANISATION: RÈGLEMENT DE PISTE L organisation du travail en piste et la discipline de vol autour du terrain sont placées sous l autorité du chef - pilote

Plus en détail

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ;

Nous Henri, Grand-Duc de Luxembourg, Duc de Nassau ; Avant-projet de règlement grand-ducal instituant la perception de taxes et de redevances relatives aux licences, qualifications et reconnaissance de licences du personnel de conduite d aéronefs et du personnel

Plus en détail

المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك

المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE المملكة المغربية وزارة التجهيز والنقل واللوجستيك N 1699 DAC/DSA INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE AUX EXAMINATEURS DE VOL ARTICLE

Plus en détail

CIRCULAIRE. Edition : 2. Composition des équipages et en particulier, lors de vols avec équipages renforcés.

CIRCULAIRE. Edition : 2. Composition des équipages et en particulier, lors de vols avec équipages renforcés. ROYAUME DE BELGIQUE SERVICE PUBLIC FEDERAL MOBILITE ET TRANSPORTS Transport aérien CIRCULAIRE CIR/OPS-17 Date 09/03 Edition : 2 Objet : Composition des équipages et en particulier, lors de vols avec équipages

Plus en détail

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d

Sommaire. Le dossier de vol : les infos utiles à la préparation paration d un d Vol de nuit Sommaire Introduction : Nuit aéronautique a et types de vol. 1. Un peu de réglementationr A. Au niveau du pilote a. Qualification et aptitude au vol de nuit b. Conditions d expd expérience

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires 10 mai 2012 JOURNAL OFFICIEL DE LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Texte 9 sur 308 Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT Arrêté

Plus en détail

1. Blocage d une roue pendant le roulage

1. Blocage d une roue pendant le roulage recinfo4. 4 Rédigé par un usager, le récit d un incident mineur, d une singularité, d une situation inhabituelle, met en lumière une combinaison de facteurs causaux. Ces facteurs auraient pu être à l origine

Plus en détail

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL

ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL ALTITUDE-HAUTEUR-NIVEAU DE VOL A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. INTRODUCTION: En aviation il y a plusieurs

Plus en détail

École de pilotage. Voler UN RÊVE À LA PORTÉE DE TOUS

École de pilotage. Voler UN RÊVE À LA PORTÉE DE TOUS École de pilotage Voler UN RÊVE À LA PORTÉE DE TOUS 480 BOUL DE L AÉROPARC, LACHUTE, QUÉBEC, CANADA J8H 3R8 TÉL 450-562-1330 FAX 450-562-8477 info@lachuteaviation.com www.lachuteaviation.com Lachute Aviation

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Approche au-dessus du plan de descente, interception d un signal ILS secondaire, augmentation de l assiette commandée par le pilote automatique (1) Sauf précision contraire,

Plus en détail

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE

ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE DE CONDUITE 1 ANNEXE REGLEMENT TECHNIQUE RELATIF A LA FORMATION THEORIQUE ET PRATIQUE DES MEMBRES D EQUIPAGE

Plus en détail

RAPPORT INCIDENT GRAVE

RAPPORT INCIDENT GRAVE www.bea.aero RAPPORT INCIDENT GRAVE Atterrissage sur une piste désaffectée (1) Sauf précision contraire, les heures figurant dans ce rapport sont exprimées en heure locale. Aéronef Avion Cessna 510 Citation

Plus en détail

(Texte non paru au journal officiel) ECOLE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE. Délibération n 129.9. du 6 novembre 2015

(Texte non paru au journal officiel) ECOLE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE. Délibération n 129.9. du 6 novembre 2015 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l'ecologie, du Développement durable, et de l Energie (Texte non paru au journal officiel) ECOLE NATIONALE DE L'AVIATION CIVILE Délibération n 129.9. du 6 novembre 2015

Plus en détail

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar.

Le présent Arrêté a pour objet de fixer les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar. ************** MINISTERE DES TRANSPORTS ************* ARRETE N 23129 /2011 fixant les attributions et le mécanisme de fonctionnement des Organismes AFIS aux aérodromes de Madagascar LE MINISTRE DES TRANSPORTS,

Plus en détail

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion

Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Livret de progression Ecole de Pilotage Club ULM Evasion Ce livret appartient à : www.clubulmevasion.fr 1 Fiche de renseignements Nom :.. Prénom :... Date et lieux de naissance :../ /.. Adresse :. Tel

Plus en détail

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE

BIA NSR n 1 LE GLOBE TERRESTRE n 1 LE GLOBE TERRESTRE Définitions Grand cercle : intersection de la terre avec un plan passant par le centre de la terre. Petit cercle : intersection de la terre avec un plan quelconque ne passant pas

Plus en détail

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs

LE TOUR DE PISTE. A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs LE TOUR DE PISTE A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs A partir du grade : et programme examen du grade et supérieurs 1. DEFINITION: Le tour de piste ou appelé également circuit

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM

CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM CONTRAT DE FORMATION AU BREVET FRANCAIS PILOTE ULM Entre : La SPRL «Air Evasion» Siège social Rue d Anlier nr 24 B-6630 Martelange Représenté par Gielkens Peter Et : M.. I Objet Le présent contrat a pour

Plus en détail

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18

LES REGLES DE L'AIR. Cours 18 LES REGLES DE L'AIR Cours 18 1 LES REGLES DE L'AIR 1. Les règles de l'air 1.1 Règles de vol 1.2 Responsabilité du commandant de bord 1.3 Règles de survol des obstacles 1.4 Règles de prévention des abordages

Plus en détail

STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011

STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011 STATISTIQUES DES ELEVES PILOTES DE LIGNE PROMOTIONS 2006-2011 Données de décembre 2014 2 STATISTIQUES DES ELEVES PILOTE DE LIGNE PROMOTION 2006-2011 Sommaire Introduction... 3 Méthode... 3 Avertissement...

Plus en détail

Le maintien des connaissances

Le maintien des connaissances Le maintien des connaissances AUATBL-ACAT Séminaire recyclage 14 février 2014 Sommaire Le maintien des connaissances: Pourquoi? Comment faire? 2 Maintien des connaissances: pourquoi? Pilotes de loisir

Plus en détail

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante.

1.4 Un examen partiel non-réussi peut être répété au plus tôt l'année suivante. Directives concernant l'examen d'aptitude «Instructeur de vol libre, cat. Delta», vers. 16/91, 27.11.91, pg 1 DIRECTIVES CONCERNANT L'EXAMEN D'APTITUDE INSTRUCTEUR DE VOL LIBRE CATEGORIE DELTA 1. Généralités

Plus en détail

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie

C- Navigation. Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Carte C- Navigation Pour effectuer un trajet, vous mesurez une route sur la carte au 1/500.000 O.C.A.I. R : Ce sera une route vraie Sur une carte dont l'échelle est de 1/250.000, 4 centimètres représentent

Plus en détail

Cahier des Charges Commun aux Entreprises ANNEXE SECURITE NOTICE SECURITE AEROPORTUAIRE

Cahier des Charges Commun aux Entreprises ANNEXE SECURITE NOTICE SECURITE AEROPORTUAIRE Pages : 1/11 Table des matières 1. OBJET ET CHAMP D APPLICATION... 2 2. REGLEMENTATION APPLICABLE... 3 3. DISPOSITIONS APPLICABLES AU COCONTRACTANT ET A SES SOUS- TRAITANTS... 4 3.1. DESIGNATION D UN INTERLOCUTEUR

Plus en détail

Thierry Cadiot Juillet 2012

Thierry Cadiot Juillet 2012 Les règles d emport de Carburant Thierry Cadiot Juillet 2012 Sommaire Introduction La loi et les règles La loi Les règles d opération Le Carburant Généralités Manuel de vol Application au voyage Préparation

Plus en détail

RC CDN EXIGENCES REGLEMENTAIRES ET DEFINITIONS RELATIVES AUX CERTIFICATS DE UEMOA ANNEXE

RC CDN EXIGENCES REGLEMENTAIRES ET DEFINITIONS RELATIVES AUX CERTIFICATS DE UEMOA ANNEXE UEMOA ANNEXE RC CDN EXIGENCES REGLEMENTAIRES ET DEFINITIONS RELATIVES AUX CERTIFICATS DE NAVIGABILITE, AUX CONDITIONS DE NAVIGABILITE DES AERONEFS CIVILS, AUX PROCEDURES DE DELIVRANCE ET DE RENOUVELLEMENT

Plus en détail

Formations Interentreprises 2014

Formations Interentreprises 2014 AIR FORMATION s engage dans le développement durable et promeut ses formations longues (5 journées minimum) en incluant dans son offre une tablette numérique comme support pédagogique. Il vous sera désormais

Plus en détail

INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES ET A L HOMOLOGATION DES PROGRAMMES DE FORMATION AERONAUTIQUE

INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES ET A L HOMOLOGATION DES PROGRAMMES DE FORMATION AERONAUTIQUE ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE N 1654 DAC/DSA INSTRUCTION TECHNIQUE RELATIVE A L AGREMENT DES ORGANISMES ET A L HOMOLOGATION DES PROGRAMMES DE FORMATION AERONAUTIQUE

Plus en détail

LES REGLES DE VOL VFR

LES REGLES DE VOL VFR LES REGLES DE VOL VFR 1. DEFINITION : Un pilote effectue un vol selon les règles de vol à vue ou VFR (Visual Flight Rules), lorsqu'il maintient son avion dans une configuration propre au vol (attitude,

Plus en détail

LICENCE DE PILOTE PROFESSIONNEL C.P.L.(H.) COMMERCIAL PILOT LICENCE (HELICOPTER)

LICENCE DE PILOTE PROFESSIONNEL C.P.L.(H.) COMMERCIAL PILOT LICENCE (HELICOPTER) LICENCE DE PILOTE PROFESSIONNEL C.P.L.(H.) COMMERCIAL PILOT LICENCE (HELICOPTER) Créée en 2006, la société HELI OXYGENE est principalement un centre de formation agréé par la DGAC (Direction Générale de

Plus en détail

1.PRINCIPE DE LA COUPE 555 EN BREF

1.PRINCIPE DE LA COUPE 555 EN BREF 1.PRINCIPE DE LA COUPE 555 EN BREF Le participant devra, au moyen de son modèle à motorisation électrique, faire effectuer un vol plané de 300 secondes dans un laps de temps de 360 secondes. Un maximum

Plus en détail

Objet : Rappel des Brevets existants conformément à l'affiche éditée en avril 2006 «Progression Française de Parachutisme»

Objet : Rappel des Brevets existants conformément à l'affiche éditée en avril 2006 «Progression Française de Parachutisme» Paris le 22 février 2007 Ref: JMS/07/0368 Objet : Rappel des Brevets existants conformément à l'affiche éditée en avril 2006 «Progression Française de Parachutisme» DIRECTIVE TECHNIQUE N 19 MÉTHODES D

Plus en détail

L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR).

L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR). L'aérodrome ou l'aéroport... Un atelier de Patrick Hiroux (FAVPH) et Jean-Pierre Rabine (FAVJPR). On parle d'aérodrome, d'aérogare et d'aéroport... Quelle est la différence? Un aérodrome possède une infrastructure

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06Q0180 PERTE D ALIMENTATION ÉLECTRIQUE

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06Q0180 PERTE D ALIMENTATION ÉLECTRIQUE RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06Q0180 PERTE D ALIMENTATION ÉLECTRIQUE DU BEECHCRAFT KING AIR 100 C-GJLP EXPLOITÉ PAR PROPAIR INC. À L AÉROPORT DE MONTRÉAL/ST-HUBERT (QUÉBEC) LE 18 OCTOBRE 2006 Le Bureau

Plus en détail

FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1

FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 FCL 1 au 12 juin 2008 ÉVOLUTIONS DU FCL 1 Vous trouverez ci-après le FCL 1 mis à jour suite aux dernières modifications dont les dernières ont été signées le 2 juin 2008 et sont parues pour application

Plus en détail

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales

Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales Ordonnance sur les aéronefs de catégories spéciales (OACS) 748.941 du 24 novembre 1994 (Etat le 22 mai 2001) Le Département fédéral de l'environnement, des transports, de l énergie et de la communication

Plus en détail

GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE

GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE GARANTIES HYGIENE ET SECURITE PARACHUTISME ET CHUTE LIBRE Établissements organisant la pratique du parachutisme Paragraphe 1 Généralités (article 1 de l'arrêté du 9 décembre 1998 relatif aux garanties

Plus en détail

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments :

Rôle des instruments de bord : Les familles d instruments : Rôle des instruments de bord : Renseigner l équipage sur les valeurs des paramètres indispensables au pilotage et à la sécurité des vols. Principaux paramètres : Cap. Vitesse. Altitude. Les familles d

Plus en détail

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX

Consignes d'utilisation de l'aérodrome de Saint Tropez-La Môle. avec un avion de type XXXXXXX Saint Tropez-La Môle avec un avion de type XXXXXXX Pour une exploitation en Transport public / Transport prive * * Préciser le type d exploitation Page 2 Consignes d'utilisation de l'aérodrome de XXXXXXXXXXXXXXXX

Plus en détail

BULLETIN D'INFORMATION GSAC

BULLETIN D'INFORMATION GSAC GROUPEMENT POUR LA SECURITE A V I A T I O N BI 2009/34 C I V I L E BULLETIN D'INFORMATION GSAC Édité par : DGAC FRANCE Le : 21 JUILLET 2009 TITRE : MISE EN OEUVRE DE LA LICENCE NATIONALE DE MAINTENANCE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE

REPUBLIQUE FRANCAISE REPUBLIQUE FRANCAISE MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DES TRANSPORTS ET DU LOGEMENT NOR : EQUA9901350A Arrêté du 23 septembre 1999 relatif aux conditions techniques d'exploitation d'hélicoptères par une entreprise

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR ou DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Paris, le 12 septembre 1975 N/Réf. : 5381 DTA/SDT/R

Plus en détail

Prévention des accidents en vol à voile

Prévention des accidents en vol à voile Prévention des accidents en vol à voile SOMMAIRE 1.Généralités 2.Définitions 3.Exemples 4.Exercices Accident? Dommages matériels et / ou corporels Enquêtes : -1. Technique par le BEA détermination des

Plus en détail

Art. 2. Jusqu au 30 juin 2008, dans une portion NOR: EQUA0501901A. Art. 3. Jusqu au 30 juin 2008, en dérogation au

Art. 2. Jusqu au 30 juin 2008, dans une portion NOR: EQUA0501901A. Art. 3. Jusqu au 30 juin 2008, en dérogation au Chapitre I DROIT DE CIRCULATION ARRÊTÉ A. 131.122-09 Arrêté du 3 mars 2006 RELATIF AUX RÈGLES DE L AIR ET AUX SERVICES DE LA CIRCULATION AÉRIENNE Modifié par: (JO du 3 mai 2006, p. 6556) NOR: EQUA0501901A

Plus en détail

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI

MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Page : 1/6 MISE EN PLACE DU CONTROLE DES COMPETENCES LINGUISTIQUES DEFINI PAR L OACI Information importante à l attention des pilotes qui bénéficient jusqu au 4 mars 2011 de la compétence linguistique

Plus en détail

Les arrêtés modifiés du 24 Juillet 1991 et du 21 juin 2001 précités sont consultables sur le site Internet du SIA (à la rubrique Réglementation).

Les arrêtés modifiés du 24 Juillet 1991 et du 21 juin 2001 précités sont consultables sur le site Internet du SIA (à la rubrique Réglementation). CONDITIONS D UTILISAT I O N DES AÉRONEFS CIVILS EN AV I ATION GÉNÉRALE Le texte présenté dans les pages suivantes est constitué d extraits de l arrêté du 24 Juillet 1991 modifié relatif aux conditions

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06W0111 PERTE DE MAÎTRISE ET COLLISION AU SOL

RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06W0111 PERTE DE MAÎTRISE ET COLLISION AU SOL RAPPORT D ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A06W0111 PERTE DE MAÎTRISE ET COLLISION AU SOL DU PIPER PA-34-200T (SENECA II) C-GOLY À EDSON (ALBERTA) LE 11 JUILLET 2006 Le Bureau de la sécurité des transports du Canada

Plus en détail

AIP NIGER 12 GEN 4-3-01 ASECNA GEN 4.3 - REDEVANCES / CHARGES 15 JUIN 2005 REDEVANCES CONDITIONS TARIFS OBSERVATIONS CHARGES CONDITIONS RATES REMARKS

AIP NIGER 12 GEN 4-3-01 ASECNA GEN 4.3 - REDEVANCES / CHARGES 15 JUIN 2005 REDEVANCES CONDITIONS TARIFS OBSERVATIONS CHARGES CONDITIONS RATES REMARKS AIP NIGER GEN 4--0 ASECNA GEN 4. - REDEVANCES / CHARGES 5 JUIN 005 REDEVANCES CONDITIONS TARIFS OBSERVATIONS CHARGES CONDITIONS RATES REMARKS ATTERRISSAGE LANDING TRAFIC INTERNATIONAL EURO = 655,957 FCFA

Plus en détail

Bureau Enquêtes-Accidents

Bureau Enquêtes-Accidents Bureau Enquêtes-Accidents RAPPORT relatif à l'accident survenu le 6 février 1998 au Lac du Bourget (73) à l'avion Gulfstream G III immatriculé VP-BLN VP-N980206 AVERTISSEMENT Ce rapport exprime les conclusions

Plus en détail

FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE

FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE FEDERATION INTERNATIONALE DE L'AUTOMOBILE COMMISSION DE LA SECURITE COMMISSION DES CIRCUITS SEMINAIRE DES DIRECTEURS D'EPREUVE DES SERIES INTERNATIONALES 16 FEVRIER 2009 BRIEFING DES PILOTES Un guide pour

Plus en détail

BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB

BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB BAILLARGUES AEROMODELISME CLUB REGLEMENT INTERIEUR Amis modélistes, soyez les bienvenus au BAC! Nous vous souhaitons de pratiquer l aéromodélisme, sous toutes ses formes, dans les meilleures conditions

Plus en détail

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter

Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Formation Pilote Privé Hélicoptère PPL(H) Private Pilote Licence Helicopter Age minimum : pour effectuer le 1 er vol solo : 16 ans révolus, pour obtenir le brevet 17 ans révolus. Aptitude médicale : délivrée

Plus en détail

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE

RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE RAPPORT D=ENQUÊTE AÉRONAUTIQUE A04C0174 AFFAISSEMENT DU TRAIN D=ATTERRISSAGE ET SORTIE DE PISTE FAIRCHILD SA-227-AC METRO III C-FIPW EXPLOITÉ PAR NORTHERN DENE AIRWAYS LTD. (NORCANAIR) À LA RONGE (SASKATCHEWAN)

Plus en détail

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE

CONDITIONS TECHNIQUES COMPLEMENTAIRES SPECIFIQUES A L'APTITUDE AU REMORQUAGE DE PLANEUR OU DE BANDEROLE SECRETARIAT D'ETAT AUX TRANSPORTS SECRETARIAT GENERAL A L'AVIATION CIVILE DIRECTION DES TRANSPORTS AERIENS SOUS-DIRECTION TECHNIQUE Bureau : Réglementation Tél : 233.44.65 Paris, le 12 septembre 1975 N/Ref.

Plus en détail

Avion Cessna U206F immatriculé F-GGVC Date et heure 13 septembre 2014 à 16 h 40 (1) Exploitant. Les parachutistes atterrissent sans incident.

Avion Cessna U206F immatriculé F-GGVC Date et heure 13 septembre 2014 à 16 h 40 (1) Exploitant. Les parachutistes atterrissent sans incident. www.bea.aero RAPPORT ACCIDENT Ouverture intempestive d un parachute pendant un largage de parachutistes, interférence de la voile avec l empennage horizontal, rupture en vol, collision avec le sol (1)

Plus en détail

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA ET LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA Introduction. Le Prix du Duc d Édimbourg a débuté au Canada en 1963. Son objectif est d encourager des jeunes canadiens,

Plus en détail

3.1.2. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1990 111

3.1.2. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1990 111 Article Dénomination Montant EPREUVES THÉORIQUES Obtention de licences 3.1.1. (a) Inscription aux épreuves théoriques selon RGD 1993 111 3.1.1. (b) Session complémentaire- épreuves théoriques selon RGD

Plus en détail