CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3"

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3""

Transcription

1 ECOLE NEUCHÂTELOISE CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3" ANNÉES 9, 10 ET 11 DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE À L'INTENTION DU CORPS ENSEIGNANT Octobre 2014 DÉPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE Service de l'enseignement obligatoire

2 2 PRÉFACE Chères enseignantes, chers enseignants, Permettez-nous tout d'abord de vous remercier pour votre engagement au quotidien auprès des élèves de notre canton et pour votre investissement essentiel à la réussite de la rénovation de notre école. Vous êtes les acteurs principaux et les garants de la qualité de notre système éducatif. Le monde économique et social s'est profondément modifié, particulièrement ces dernières années. Le niveau d exigence s est élevé, aussi bien dans la formation professionnelle que dans le monde académique. L école obligatoire a pour mission d'amener la très grande majorité des élèves qui lui sont confiés à maîtriser les savoirs et les compétences nécessaires à leur entrée dans les formations du postobligatoire. Actuellement, le système en vigueur d'un cycle 3 à filières ne répond plus de manière satisfaisante aux besoins d'aujourd'hui. Le 18 février 2014, le Grand Conseil neuchâtelois a confirmé le principe de la suppression des filières et décidé de mettre en place un enseignement intégré pour certaines disciplines et un enseignement à deux niveaux pour d'autres. Le nouveau cycle 3 permettra d'orienter les élèves de manière progressive, avec des cours à niveaux dans les disciplines fondamentales. La Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP) a défini ces disciplines fondamentales comme étant le français, les mathématiques, l'allemand, l'anglais et les sciences de la nature. En dernière année du cycle 3, l'élève choisira une option afin de préciser son profil en fonction du choix de formation au postobligatoire. La brochure que vous tenez entre vos mains a pour but de regrouper les différentes informations qui vous ont déjà été transmises lors de différentes séances et de vous tenir au courant de l'état de situation des travaux en cours. Persuadée que ce document vous sera utile, nous vous prions de croire, Madame, Monsieur, chères enseignantes, chers enseignants, à l'assurance de notre parfaite considération. Monika Maire-Hefti Conseillère d'etat Cheffe du département de l'éducation et de la famille Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

3 3 SOMMAIRE 1. INTRODUCTION Objectifs visés par le changement Synthèse du présent document STRUCTURE Scolarité obligatoire Structure détaillée du cycle a) Description de la 9 e année... 6 b) Description de la 10 e année... 6 c) Description de la 11 e année Niveaux d'enseignement des disciplines fondamentales Grille horaire ORGANISATION DES NIVEAUX ET PASSAGES Organisation des classes et des groupes à niveaux Admission dans les niveaux Conditions de passage d'un niveau à l'autre ÉPREUVES CANTONALES Épreuves cantonales de 8 e Nouvelles épreuves cantonales de 9 e MODIFICATIONS DES PRATIQUES Travail en classe hétérogène Groupes à niveaux Horaires ACCOMPAGNEMENT DU CORPS ENSEIGNANT Tous les enseignants Enseignants généralistes du cycle a) Principe b) Formation c) Reconnaissance des connaissances/compétences d) Certification e) Revalorisation salariale "Généralisation" des maîtres spécialistes du cycle Maîtres de branches spéciales PROFIL DES ENSEIGNANTS Disciplines à niveaux Disciplines enseignées en classe hétérogène SUIVI DES ÉLÈVES AU CYCLE 3 (MAÎTRISE DE CLASSE) Généralités Lexique CONCLUSION Objets restant à finaliser Dans les centres scolaires Calendrier ANNEXE : RÈGLEMENT D'ORGANISATION DU CYCLE Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

4 4 1. INTRODUCTION L'école secondaire neuchâteloise vit dans les mêmes structures depuis Durant ces cinquante ans, la société et le monde professionnel ont vécu des mutations importantes auxquelles l'école s'est partiellement adaptée. Les résultats des études du "Programme international pour le suivi des acquis des élèves" (PISA) ont démontré que des recouvrements importants concernaient les élèves des trois sections actuelles, soit de maturités, moderne et préprofessionnelle. Autrement dit, pour la lecture par exemple, les meilleurs élèves de la section préprofessionnelle réussissent mieux que les moins bons élèves de la voie de maturités. Ce constat est identique pour les domaines des mathématiques ou des sciences. Le Département de l'éducation et de la famille (DEF) est régulièrement interpellé par les milieux professionnels, scolaires et politiques qui demandent une adaptation du système des filières du cycle 3 aux réalités de la société actuelle. Pour préparer l'avenir, la rénovation du cycle 3 s'inscrit donc dans la continuité des changements déjà apportés à l'école neuchâteloise par le concordat HarmoS élaboré par la Conférence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique (CDIP), tels l'école obligatoire dès l'âge de quatre ans révolus, la scolarité obligatoire sur onze années réparties en trois cycles et l'incitation à la mise en place d'horaires blocs. La Convention scolaire romande (CSR) en est le prolongement concret sous la houlette de la Conférence intercantonale de l'instruction publique de la Suisse romande et du Tessin (CIIP) dont découle le Plan d'étude romand (PER) pour chacun des cycles, l'élaboration de moyens d'enseignement et de ressources didactiques communes, des épreuves communes à tous les cantons romands à la fin de chaque cycle ainsi que la création de profils de compétences pour les élèves en fin de scolarité obligatoire. Ce concordat prévoit entre autres la mise en place de standards nationaux de formation dans les disciplines fondamentales que sont le français (1 ère langue), l'allemand (2 e langue), l'anglais (3 e langue), ainsi que les mathématiques et les sciences naturelles. Afin que chaque élève puisse mettre en évidence ses compétences, notamment afin de mieux s'orienter vers les formations postobligatoires offertes aujourd'hui, le canton de Neuchâtel a opté, comme d'autres cantons, pour une structure avec un enseignement à 2 niveaux des disciplines fondamentales, introduit de manière progressive entre la 9 e et la 10 e année. Ce changement de structure du cycle 3 implique une modification de la 8 e année : les élèves étaient orientés dans l'une des trois sections existantes et ne le sont plus. La 8 e année n'est donc plus une année d'orientation et marque la fin du cycle 2 tout en constituant le premier pas vers les niveaux du cycle Objectifs visés par le changement Les changements en cours ont pour objectifs principaux de : - Valoriser et renforcer les compétences de tous les élèves. - Diminuer les redoublements. - Améliorer la motivation des élèves. - Favoriser l'orientation des élèves en fin de cycle 3. - Développer des équipes pédagogiques Synthèse du présent document Ce document se compose d'un cahier d'informations et d'une annexe constituée du "Règlement d'organisation du cycle 3". Le cahier présente la structure de la scolarité obligatoire complétée par l'organisation des classes et des groupes à niveaux ainsi que des changements de niveaux. Vous trouvez aussi des précisions concernant les épreuves cantonales de 8 e et 9 e années, les modifications des pratiques dans l'enseignement ainsi que l'accompagnement du corps enseignant dans les compléments de formation. Il se termine par une description des profils des enseignants selon les disciplines enseignées, le suivi des élèves au cycle 3, un bref descriptif des thèmes restant à traiter ainsi qu'un calendrier de l'introduction de la rénovation. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

5 5 2. STRUCTURE 2.1. Scolarité obligatoire La figure ci-dessous illustre l'ensemble de la scolarité obligatoire, le présent document ayant pour objectif de fournir une synthèse des informations sur l'ensemble du cycle 3. Il est à relever qu'une partie des leçons en 9 e, 10 e et 11 e années se fera en classe hétérogène. Dès août 2014, la 8 e année n'est plus une année d'orientation et termine le cycle 2. L'enseignement de toutes les disciplines se fait en classe hétérogène. Dès août 2015, en 9 e année, le français et les mathématiques seront enseignés à deux niveaux. Dès août 2016, en 10 e année, le français, les mathématiques, l'allemand, l'anglais et les sciences de la nature seront enseignés à deux niveaux. Dès août 2017, en 11 e année, le français, les mathématiques, l'allemand, l'anglais et les sciences de la nature seront enseignés à deux niveaux. Tous les élèves choisiront une discipline à option et une discipline à choix, ce qui affinera leur profil vers les formations du postobligatoire. Pour les élèves en grande difficulté, un parcours en enseignement spécialisé reste possible comme le montre le schéma ci-dessous. Degré secondaire Degré primaire Cycle 2 Cycle niveaux en : FRA MAT ALL ANG - SCN Options Choix 10 2 niveaux en : FRA MAT ALL ANG - SCN 9 2 niveaux en : FRA MAT Enseignement spécialisé 3 Cycle Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

6 Structure détaillée du cycle 3 Ci-dessous une synthèse par année de scolarité des disciplines à niveaux et des autres disciplines, avec en particulier des disciplines à choix et des options professionnelles ou académiques en 11 e année. Se reporter à la grille horaire des années 9 à 11 (chiffre 2.4) ainsi qu'aux articles 13 à 26 pour la liste des disciplines enseignées (annexe chiffre 10). a) Description de la 9 e année Disciplines à niveaux : FRA MAT Niveau 1 Niveau 2 Autres disciplines Enseignement spécialisé b) Description de la 10 e année Disciplines à niveaux : FRA MAT ALL ANG SCN Niveau 1 Niveau 2 Autres disciplines Enseignement spécialisé c) Description de la 11 e année Disciplines à niveaux : FRA MAT ALL ANG* SCN Disciplines en classe hétérogène. Niveau 1 Niveau 2 Autres disciplines *Disciplines à choix : renforcement français, renforcement mathématiques ou anglais à niveaux. Disciplines à option : académique ou professionnelle. Enseignement spécialisé Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

7 2.3. Niveaux d'enseignement des disciplines fondamentales 7 Les deux tableaux suivants illustrent la définition des niveaux 1 et 2 de la rénovation du cycle 3 en lien avec les niveaux 1, 2 et 3 du Plan d'étude romand (PER). Français Mathématiques Allemand Classes niveaux PER niveaux PER niveaux PER Niveau Niveau Sciences de la nature Anglais Classes niveaux PER niveaux PER Niveau Niveau Niveau 1 : l'enseignement est basé sur l'atteinte des objectifs fondamentaux, soit le niveau 2 décrit dans le PER pour le français, les mathématiques et l'allemand ainsi que le niveau 1 décrit dans le PER pour l'anglais et les sciences de la nature. Niveau 2 : l'enseignement est basé sur l'atteinte des objectifs de niveaux plus élevés, soit le niveau 3 décrit dans le PER pour le français, les mathématiques et l'allemand ainsi que le niveau 2 décrit dans le PER pour l'anglais et les sciences de la nature. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

8 Grille horaire Dès août : Année 9 Année 10 Année 11 Années HarmoS : Élève Élève Élève Arts Musique MUS 1 1 Arts visuels AVI Activités créatrices manuelles ACM 2 ** 2 ** Corps & mouvement Education physique EPH Economie familiale EFA 2 ** Langues Français FRA 5 6 / 5 6 Langues et culture de l'antiquité (1) LCA 1 -- / 1 Allemand ALL 4 * 3 * 3 * Anglais ANG 3 3 * Mathématiques & sciences de la nature Mathématiques MAT Sciences de la nature SCN 2 ** 3 ** 3 ** Sciences humaines & sociales Histoire HIS 2 2 Géographie GEO 2 2 Monde contemporain et citoyenneté MCC 2 Formation générale FGE Disciplines à choix (une parmi les 3 proposées) Anglais (2) : niveau 1 / niveau 2 ANG 2/3 Français (renforcement) FRR 2 Mathématiques (renforcement) MAR 2 Options spécifiques par orientation (3) OP (4) OA (4) Dessin technique et artistique ODE 4 Informatique appliquée et gestion OIG 4 Expression orale et corporelle OEX 4 Activités créatrices manuelles OCM 4 ** Langues anciennes OLA 4 Langues modernes (5) OLM 4 Sciences expérimentales et mathématiques OSE 4 *** Sciences humaines OSH 4 TOTAL /35 34/35 Comparaison grille horaire /33 Les cours à niveaux sont grisés et en gras. * une période est dédoublée. ** deux périodes sont dédoublées. *** trois périodes sont dédoublées. 1) Langues et cultures de l'antiquité (LCA) : 1 période pour tous les élèves en 9 e année et 1 période pour les élèves qui suivent FRA niveau 2 en 10 e année. 2) Le choix de l'anglais à niveaux est obligatoire pour les élèves qui souhaitent s'orienter vers une filière de maturité (cf. art. 22 al. 2 du règlement d'organisation du cycle 3). 3) Concernant les options spécifiques (OS), ne considérer qu'une ligne pour le total. 4) OP = option professionnelle / OA = option académique. 5) OLM : italien ou espagnol. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

9 3. ORGANISATION DES NIVEAUX ET PASSAGES Organisation des classes et des groupes à niveaux Dans le projet de rénovation du cycle 3, les effectifs du niveau 1 seront en principe inférieurs à 20 et ceux du niveau 2 supérieurs à 20. Il s'agit de différencier la moyenne d'élèves en classe hétérogène, fixée à 20 selon l'arrêté en vigueur, des effectifs des groupes à niveaux. Il est à noter qu'afin d'équilibrer les effectifs, il sera possible d'ouvrir un groupe à niveau de plus que le nombre de classes Admission dans les niveaux Les conditions d'admission dans les niveaux sont indiquées plus en détail, en annexe, dans le projet de "Règlement d'organisation du cycle 3". Moyenne annuelle < 4,5 Moyenne annuelle entre 4,5 et 4,74 Moyenne annuelle 4,75 Niveau 1 Décision du niveau basée sur 2 critères parmi les 3 suivants : - Résultats des épreuves - Avis des maîtres - Avis des parents Niveau 1 ou Niveau 2 Niveau Conditions de passage d'un niveau à l'autre Les conditions de passage d'un niveau à l'autre sont indiquées plus en détail, en annexe, dans le projet "Règlement d'organisation du cycle 3". Il est à relever que le passage en fin d'année ne peut se faire qu'en fin de 9 e et 10 e années. En cours d année scolaire : Selon les aptitudes et résultats de l élève, un passage d'un niveau à l'autre a lieu en principe à la fin du premier semestre. Au semestre Niv. 1 Niv. 2 Niv. 2 Niv. 1 5,0 Si la situation scolaire l'exige En fin d année scolaire : Un passage d'un niveau à l'autre peut avoir lieu selon les résultats de l élève. En fin d'année Niv. 1 Niv. 2 Niv. 2 Niv. 1 5,0 Si insuffisant mais 3 Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

10 10 4. ÉPREUVES CANTONALES Un nouveau dispositif d'épreuves sera introduit dès Les élèves seront renseignés sur leurs compétences dans les futures branches à niveaux, en français et en mathématiques en fin de 8 e année et dès l'année en allemand, anglais et sciences de la nature en fin de 9 e année. Chaque épreuve disciplinaire sera composée de deux parties, administrée chacune sur une période : - la première partie s'articulera autour d'une tâche complexe à réaliser en format papier-crayon. L'élève initie la démarche de résolution de manière autonome. - la deuxième partie sera informatisée et déclinera la tâche complexe en tâches plus simples : pour certaines, la démarche sera suggérée à l'élève et pour d'autres, il s'agira d'exécuter des procédures de base. Pour garantir le caractère indicatif de ces épreuves, les résultats des élèves seront restitués de manière descriptive : un seuil de compétence décrira les capacités de l'élève tandis qu'un profil donnera une idée des points forts et des points faibles de chacun selon les compétences testées. Dans un deuxième temps, elles feront partie des trois indicateurs pris en compte dans l'orientation des élèves ayant une moyenne comprise entre 4,50 et 4,74 dans les disciplines concernées Épreuves cantonales de 8 e Ancien système Épreuves certificatives Système rénové Épreuves indicatives Dès Session I novembre FRA et MAT Session II avril-mai FRA, MAT et ALL 1 session avril-mai FRA et MAT 4.2. Nouvelles épreuves cantonales de 9 e Épreuves indicatives Dès session avril-mai ALL, ANG et SCN Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

11 11 5. MODIFICATIONS DES PRATIQUES 5.1. Travail en classe hétérogène Le changement de structure demande de repenser l'enseignement afin de travailler avec tous les élèves et non plus par section. Les enseignants sont amenés à préparer la rentrée scolaire 2015 en considérant ces changements tant au niveau de l'enseignement que de l'utilisation des moyens d'enseignement et de l'évaluation. "Comme deux élèves n'ont jamais exactement le même parcours éducatif, l'enseignement, et plus particulièrement en classe hétérogène, demande à être différencié (et non individualisé). Sa mise en œuvre en classe permet : la confrontation d idées; le soutien mutuel; l exploitation d une diversité de ressources afin d accroître les apprentissages au sein du groupe. La différenciation semble devoir s éloigner d une vision plus traditionnelle de l enseignement où l on effectue largement un enseignement magistral et uniforme. C est pourquoi plusieurs écrits suggèrent la nécessité d une «reconstruction d ensemble» pour réussir à différencier plutôt que de viser à ajouter une préoccupation supplémentaire à ce qui se fait déjà en classe." (Perrenoud, P. (1997). Pédagogie différenciée : des intentions à l'action) 5.2. Groupes à niveaux Une planification annuelle et des fils rouges avec différenciation et niveaux seront proposés au niveau cantonal dès le printemps Par année scolaire, les enseignants d'une même discipline auront à collaborer étroitement afin de définir des séquences d'enseignement communes qui permettront aux élèves de passer d'un niveau à l'autre au semestre. La réorganisation du travail, induite par cette rénovation, sera en principe rétribuée par l'équivalent d'une demi-période de décharge par enseignant engagé dans les niveaux durant les trois premières années de la mise en œuvre de la rénovation, soit de l'année scolaire à l'année scolaire Cette décharge est intégrée dans une enveloppe gérée par la direction de chaque centre scolaire. L'attribution fera l'objet d'une directive du service de l'enseignement obligatoire (SEO) Horaires La modélisation du système a permis de vérifier la mise en place de la nouvelle structure. Il s'agit néanmoins d'affiner cette modélisation en considérant toutes les contraintes locales de chaque centre. Cette mise en place de la nouvelle structure en classe et en groupes à niveaux engendre une organisation complexe pour la fabrication des horaires : dorénavant, chaque élève aura son horaire personnalisé. Les disciplines à niveaux doivent être placées aux mêmes périodes de la grille horaire d'un certain nombre de classes (une entité de deux à cinq classes) afin que les élèves d'une même classe puissent suivre l'enseignement de ces disciplines à deux niveaux. La complexité des horaires a pour conséquence la difficulté de répondre aux desiderata des enseignants : les plages horaires utilisées actuellement seront privilégiées. Il pourrait aussi en découler des heures blanches pour les élèves. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

12 12 6. ACCOMPAGNEMENT DU CORPS ENSEIGNANT 6.1. Tous les enseignants L'introduction d'une nouvelle structure au cycle 3 amène de nombreux changements pour les enseignants dans leurs pratiques professionnelles. Il est donc indispensable d'accompagner tous les enseignants du cycle 3 au changement. Cela se fera dans un premier temps à travers des activités de sensibilisation qui permettront à tous de s'approprier des concepts communs sur la base d'exemples concrets. Dans un deuxième temps, un accompagnement sera proposé aux enseignants par le biais d'analyses des pratiques professionnelles et de dispositifs de recherches collaboratives en fonction des besoins : un accompagnement facultatif pour cette analyse sera mis en place dans chaque centre dès l'année scolaire et permettra aux enseignants qui le désirent d'échanger leurs expériences. Le SEO fixera le cadre de la différenciation en termes d'évaluation, notamment la possibilité ou non de différencier les évaluations des élèves. Il appartiendra aux groupes de référence du cycle 3 de définir les compléments à apporter aux moyens d'enseignement pour faciliter la différenciation. La "spécialisation des généralistes" ainsi que la "généralisation des maîtres spécialistes" ne sont possibles que par un diplôme additionnel de la Haute école pédagogique (HEP : conditions sur le site de la HEP-BEJUNE) Enseignants généralistes du cycle 3 Ce point s'adresse aux enseignants disposant de l'attestation de la formation complémentaire des maîtres généralistes appelés à enseigner au degré secondaire 1 ou du diplôme d'instituteur permettant d'enseigner au primaire et en section préprofessionnelle. a) Principe Un maître généraliste du cycle 3 a la possibilité de faire reconnaître ses connaissances/compétences dans la(les) discipline(s) qu'il souhaite enseigner au niveau 2 en 9 e et 10 e années. Les maîtres généralistes du cycle 3 ne pourront se spécialiser que dans les disciplines initiales pour lesquelles ils ont suivi une didactique en PF1. b) Formation La HEP-BEJUNE délivrera une liste de compétences et connaissances académiques attendues par discipline qui servira de référence pour la reconnaissance des acquis. Pour les formations proposées, n'ont été retenues que les disciplines dont les attentes fondamentales sont différenciées en niveaux dans le PER. Bien que les sciences humaines et sociales ne soient pas enseignées à niveaux, tous les enseignants doivent pouvoir différencier les attentes fondamentales (deux niveaux) du PER : c'est la raison pour laquelle une formation doit être offerte au cas où un enseignant demande un complément de formation. Des formations sont donc à prévoir en français, mathématiques, sciences de la nature, allemand, anglais et sciences humaines et sociales. La musique, les arts visuels et l'éducation physique sont trois disciplines incluses dans la formation initiale d'un maître généraliste. Il n'y a donc pas de formation complémentaire à suivre pour enseigner ces disciplines dans la nouvelle structure du cycle 3 rénové. L'économie familiale et les activités créatrices manuelles demandent une formation particulière en HEP (Programme intercantonal romand de formation des enseignants en activités créatrices et en économie familiale = PIRACEF). Il n'y a donc pas de formation complémentaire à mettre en place. Pour enseigner au cycle 3 au niveau 2, la formation en langue (L2 et L3) exige un niveau C1. La HEP- BEJUNE prévoit un soutien financier (1500.-/enseignant) si une formation langagière complémentaire est nécessaire. En rapport avec la formation, une période d'allègement est octroyée à un maître généraliste du cycle 3 inscrit aux modules de formation (un minimum de modules est à fixer par le SEO) ou à un maître généraliste du cycle 3 qui atteste de l'inscription à d'autres formations (par exemple : université, Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

13 13 formation langagière, etc.) dans le but de faire reconnaître les connaissances/compétences dans une discipline. Un maître généraliste du cycle 3 souhaitant faire reconnaître ses connaissances/compétences sans participer à des formations complémentaires n'aura pas de période d'allègement. c) Reconnaissance des connaissances/compétences La reconnaissance des connaissances/compétences est obtenue par le biais d'un entretien de validation. Des modules de formation en lien avec les connaissances/compétences demandées sont mis en place par la HEP-BEJUNE, en partenariat avec l'université de Neuchâtel, pour ceux qui estiment nécessaire de compléter leur formation. Dans le cadre de la rénovation du cycle 3, toutes les compétences d'une discipline seront validées durant un seul entretien pour chaque discipline à valider. d) Certification Les modalités de la formation et des reconnaissances seront décrites dans un règlement élaboré par la HEP-BEJUNE. Des unités de formation disciplinaire (ci-après : UF) seront proposées à partir du deuxième semestre de l année scolaire , chaque UF se déroulant sur un semestre. L inscription dans une ou plusieurs UF disciplinaires est ouverte aux enseignants ayant actuellement une autorisation d enseigner les disciplines concernées en section préprofessionnelle. Une unité de formation disciplinaire correspond à 14 demi-journées. Celles-ci sont planifiées en principe le mercredi après-midi mais pourront aussi être proposées les vendredis et samedis. Des entretiens de validation des compétences disciplinaires auront lieu à la suite des UF. Afin d'atteindre le niveau C1 exigé pour l'enseignement de l'allemand et de l'anglais, une UF de formation langagière est organisée pour chaque discipline. Elle se déroule en principe dans le cadre du centre de langues de l Université de Neuchâtel. La formation des maîtres généralistes pour chaque UF disciplinaire validée atteste de la capacité à enseigner les disciplines concernées dans le canton de Neuchâtel au niveau 2 en 9 e et 10 e années. Première étape e) Revalorisation salariale Une première revalorisation du salaire, correspondant à une classe de traitement, est accordée à tous les enseignants généralistes du cycle 3 puisqu'ils seront amenés à travailler en équipe pédagogique sur plusieurs classes, ceci dès août Deuxième étape Une revalorisation supplémentaire du salaire pour l'ensemble des périodes dispensées est accordée aux enseignants généralistes du cycle 3 ayant validé un minimum de trois UF. Cette deuxième étape de revalorisation aura lieu une fois les validations acquises. Les enseignants n'ayant pas validé un minimum de trois UF bénéficieront d'une revalorisation salariale uniquement dans la(les) discipline(s) pour laquelle(lesquelles) une reconnaissance a été obtenue quel que soit le niveau dans lequel ils enseignent "Généralisation" des maîtres spécialistes du cycle 3 Un allègement d'une période sera aussi octroyé à un maître spécialiste (Licence, Master ou titre équivalent) qui souhaite élargir son employabilité en effectuant un diplôme additionnel Maîtres de branches spéciales Le statut des maîtres de branches spéciales reste inchangé car ils n'ont à suivre aucune formation complémentaire. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

14 14 7. PROFIL DES ENSEIGNANTS 7.1. Disciplines à niveaux Enseignant-e-s Année 9 Année 10 Année 11 spécialistes : selon titres et formations, enseignement possible aux niveaux 1 et 2. généralistes : généralistes avec attestation pour enseigner dans la(les) discipline(s) choisie(s) au niveau 2 : selon titres et formations, enseignement possible au niveau 1. - selon titres et formations, enseignement possible au niveau 1. - selon la(les) discipline(s) attestée(s), enseignement possible au niveau 2. En principe pas d'enseignement dans les disciplines à niveaux*. En principe pas d'enseignement dans les disciplines à niveaux*. *Conformément à l'ordonnance du Conseil fédéral/règlement de la CDIP sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) des 16 janvier/15 février 1995, l'enseignement aux élèves de profil académique en 11 e année doit être le fait des détenteurs d'un diplôme d enseignement pour le degré secondaire 1 et les écoles de maturité ou d'autres enseignants qualifiés dans les matières enseignées Disciplines enseignées en classe hétérogène Enseignant-e-s Cycle 3 spécialistes : selon titres et formations. généralistes : selon titres et formations. de l'enseignement spécialisé : selon titres et formations pour l'enseignement spécialisé. de branches spéciales (MUS/AVI/ACM/EPH/EFA/FGE) : selon titres et formations dans la branche spéciale. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

15 8. SUIVI DES ÉLÈVES AU CYCLE 3 (MAÎTRISE DE CLASSE) Généralités Tout au long du cycle 3, chaque élève est suivi par le(la) titulaire, en collaboration avec le(la) cotitulaire, les enseignant(e)s, les représentants légaux, la direction et éventuellement les partenaires de l'école (OCOSP, AEMO, etc ). Le titulaire se voit en principe attribuer un minimum de 4 périodes d enseignement avec les élèves dont il a le suivi pédagogique. La période de formation générale est en principe attribuée au titulaire ou au co-titulaire. Les tâches décrites ci-dessous font l'objet d'une décharge d'une période pour le titulaire et d'une demipériode pour le co-titulaire. Titulaire - enseignant Pédagogie et éducation Dans le cadre du suivi de son groupe d'élèves, le titulaire : - voue un soin particulier à l accueil et à l intégration des élèves, en s efforçant de créer une atmosphère propice aux apprentissages; - observe et accompagne les élèves éprouvant des difficultés scolaires ou personnelles et propose, le cas échéant, les mesures d appui ou de soutien à leur apporter; - signale à la direction les situations difficiles et propose si possible les moyens d y remédier; - intervient en cas de conflit entre élèves et informe si nécessaire la direction; - peut intervenir en cas de conflit entre élèves et enseignants et informe si nécessaire la direction; - veille à une bonne communication entre les différents enseignants des élèves dont il gère le suivi; - conduit la réunion des parents d élèves, individuelle ou collective, chaque fois que les circonstances l exigent; - participe aux séances du conseil des classes; - conduit, si nécessaire, les conseils pédagogiques; - collabore avec les services parascolaires et les partenaires de l'école; - gère et organise selon les directives de l'école les activités hors cadre. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

16 16 Administration Dans le cadre du suivi de son groupe d'élèves, le titulaire : - accomplit selon les directives de l'école les tâches administratives liées au suivi des élèves; - accomplit selon les directives de l'école les tâches administratives liées aux besoins de l'établissement et de l'institution. Orientations scolaire et professionnelle Dans le cadre du suivi de son groupe d'élèves, le titulaire : - établit, au semestre et en fin d'année, un commentaire; - accompagne l élève dans son orientation scolaire, en collaboration avec le co-titulaire et le ou les enseignants des disciplines concernées; - accompagne l élève dans son orientation professionnelle, en lien avec le maître de formation générale et les partenaires de l'école concernés. Co-titulaire - enseignant Le co-titulaire collabore avec le titulaire à toutes les tâches pédagogiques, administratives et d'orientations décrites ci-dessus. Enseignant Pour toute question en lien avec l'enseignement d'une discipline, la première personne de contact est l'enseignant de cette discipline. Lors d une possibilité de changement de niveau, l'enseignant d'une discipline accomplit les premières démarches auprès du titulaire, des parents et de la direction. L'enseignant veille à créer les conditions favorables à l'apprentissage (respect des règles de vie établies par l'institution, qualité des apprentissages, etc.) et voue un soin particulier à la connaissance et à l écoute des élèves. L'enseignant coordonne la progression des apprentissages avec les enseignants d'une même discipline à niveau. L'enseignant d'une discipline respecte les directives concernant les devoirs et les évaluations 1. L'enseignant participe aux conseils pédagogiques et aux séances du conseil des classes auxquels il est convoqué. 1 Cette problématique doit être discutée dans chaque centre scolaire. De par l'organisation en groupes à niveaux et l'appartenance des élèves à des classes différentes, la coordination des devoirs et des évaluations est complexe. Désigner des représentants des classes dans les différents groupes à niveaux peut être une piste à développer. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

17 17 Dans le cadre du suivi de l'élève, en particulier, la direction : - soutient les enseignants pour mener à bien le suivi des élèves; - met en place un cadre favorisant la collaboration entre enseignants; - prévoit l'organisation des réunions des parents d élèves, individuelles ou collectives, au moins une fois dans l année scolaire et chaque fois que les circonstances l exigent; - organise les conseils des classes au semestre et en fin d'année; - facilite la coordination des devoirs et des évaluations; - facilite la collaboration avec les services parascolaires et les partenaires de l'école; - décide des changements de niveaux selon les directives en vigueur Lexique Classe : Groupes à niveaux : Titulaire : Co-titulaire : Conseil des classes : Conseil pédagogique : Epreuve indicative : Epreuve certificative : Groupe hétérogène d'élèves. Groupes d'élèves répartis en deux niveaux. Les élèves de chaque groupe proviennent, en principe de plusieurs classes. Maître référent pour un groupe d'élèves réunis soit en groupe classe ou en groupes à niveaux. Enseignant qui seconde le titulaire dans le suivi de l'élève. Il enseigne en principe aux mêmes élèves que le titulaire. Conseil organisé par la direction au semestre et en fin d'année, regroupant les enseignants des élèves qui proviennent de plusieurs classes et dont la situation doit être discutée. Le titulaire et le cotitulaire des élèves concernés sont présents au conseil des classes. Conseil organisé en cours d'année par le titulaire et le co-titulaire, quand la situation de certains élèves l'exige, et réunissant les enseignants concernés. Sur demande du titulaire, la direction, les services parascolaires et partenaires de l'école peuvent assister au conseil pédagogique. Cette épreuve a pour but de fournir aux enseignants, aux élèves et aux parents des informations sur le degré d atteinte des objectifs du plan d études et sur l état d avancement des apprentissages. Cette épreuve permet de dresser un bilan des compétences et des connaissances acquises par l élève, correspondant à un ensemble d objectifs d apprentissage. Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

18 18 9. CONCLUSION 9.1. Objets restant à finaliser Durant les années scolaires et , les thématiques ci-dessous doivent encore être développées en groupe de travail : Les options professionnelles de 11 e année; Le renforcement en FRA et MAT comme disciplines à choix en 11 e année; Les conditions d'entrée au postobligatoire. Ces groupes de travail conduits à l'échelle cantonale sont constitués de représentants des directions, d'enseignants et d'acteurs de l'école en lien avec la thématique développée Dans les centres scolaires Accompagnés de leur direction, dès l'année scolaire , les enseignants du cycle 3 devront s'approprier les changements pour préparer la mise en œuvre de la rénovation. Pour cela, ils devront mener une réflexion commune afin d'adapter leur enseignement et développer des stratégies de groupes d'enseignants pour répondre aux visées de la nouvelle structure dès la rentrée Calendrier L'introduction de la nouvelle structure modifie le statut de la 8 e année dès août La mise en œuvre au cycle 3 est prévue par paliers dès l'année scolaire Les élèves non promus de la structure à filières redoubleront et intégreront la nouvelle structure selon un "Arrêté régissant la nonpromotion d'un élève dans le système à filières et son passage dans les niveaux dans le cycle 3 de la scolarité obligatoire" En 8 e année / En 9 e année / En 10 e année / En 11 e année / Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

19 ANNEXE : RÈGLEMENT D'ORGANISATION DU CYCLE 3 ECOLE NEUCHÂTELOISE Règlement d'organisation du cycle 3 (Projet) Octobre 2014 DÉPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE Service de l'enseignement obligatoire Cahier d information «Rénovation du cycle 3» - octobre /18

20 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi concernant les autorités scolaires (LAS), du 18 octobre 1983; vu la loi sur l'organisation scolaire (LOS), du 28 mars 1984; vu la loi portant rénovation du cycle 3, années 9, 10 et 11 de la scolarité obligatoire, du 18 février 2014; sur la proposition de la conseillère d'etat, cheffe du Département de l'éducation et de la famille, arrête : TITRE 1 Dispositions générales et organisation CHAPITRE 1 Dispositions générales Objet Article premier Le présent règlement définit l'organisation de la scolarité, les modalités d évaluation des apprentissages de l élève, les critères d'admission dans les niveaux et de promotion ainsi que la communication entre l'école et les familles au cycle 3. Organisation de l'année scolaire Art. 2 L'année scolaire est divisée en deux semestres : a) le premier semestre qui s étend du début de l'année scolaire à fin janvier; b) et le second semestre qui s étend de la fin du mois de janvier à la fin de l'année scolaire. Abréviations des domaines disciplinaires et des disciplines du cycle 3 Art. 3 Les abréviations utilisées pour les domaines disciplinaires ou les disciplines définies dans le Plan d'études romand (ci-après : PER) sont les suivantes : Domaines disciplinaires Disciplines Abréviations Arts Capacités transversales Corps et mouvement Activités créatrices manuelles Arts visuels Musique Education physique Economie familiale ACM AVI MUS CTR EPH EFA Formation générale Formation générale FGE Langues Allemand Anglais Français Langues et cultures de l'antiquité ALL ANG FRA LCA 20

21 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 Mathématiques et sciences de la nature Sciences humaines et sociales Choix cantonaux Autres disciplines Mathématiques Sciences de la nature Géographie Histoire Monde contemporain et citoyenneté Option activités créatrices manuelles Option dessin technique et artistique Option expression orale et corporelle Option informatique appliquée et gestion Option langues anciennes Option langues modernes (italien ou espagnol) Option sciences expérimentales et mathématiques Option sciences humaines Activités complémentaires facultatives Français renforcement Mathématiques renforcement MAT SCN GEO HIS MCC OCM ODE OEX OIG OLA OLM (ITA ou ESP) OSE OSH ACF FRR MAR Retard scolaire Disciplines à niveaux Art. 4 1 Un élève ne peut rester plus de deux ans dans la même année scolaire, ni accuser, sauf circonstances spéciales, un retard scolaire de trois ans sur l'ensemble de sa scolarité. 2 La réorientation d'un élève ayant un retard de plus d'un an est de la compétence de la direction d'école qui prend l'avis des parents, du conseil de classe et, cas échéant, d'un conseiller en orientation du département de l'éducation et de la famille. 3 Un élève dont les difficultés le justifient peut être orienté vers l'enseignement spécialisé. Art. 5 L'enseignement de certaines disciplines se fait à niveaux dès la 9 e année. On entend par niveaux 1 et 2 au sens du présent règlement : a) Niveau 1 : un enseignement basé sur l'atteinte des objectifs fondamentaux, soit le niveau 2 décrit dans le PER pour le français, les mathématiques et l'allemand ainsi que le niveau 1 décrit dans le PER pour l'anglais et les sciences de la nature. b) Niveau 2 : un enseignement basé sur l'atteinte des objectifs de niveaux plus élevés, soit le niveau 3 décrit dans le PER pour le français, les mathématiques et l'allemand ainsi que le niveau 2 décrit dans le PER pour l'anglais et les sciences de la nature. Effectifs des groupes Formation générale Dédoublements Art. 6 Dans les disciplines à niveaux, les effectifs des groupes de niveau 1 sont en principe inférieurs à ceux des groupes de niveau 2. Art. 7 L'enseignement veille à intégrer les thématiques de la formation générale et à favoriser les capacités transversales des élèves. Art. 8 Certaines leçons sont données de manière dédoublée conformément aux grilles horaires des périodes attribuées aux élèves et des périodes d'encadrement. 21

22 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 CHAPITRE 2 Evaluation Echelle des notes Seuil de suffisance Moyenne annuelle Art. 9 L'échelle des notes va de 1, moins bonne note, à 6, meilleure note, par demi-points. Art. 10 La note 4 constitue le seuil de suffisance. Art Par moyenne annuelle, on entend la moyenne arithmétique, arrondie au demi-point, des notes attribuées du début à la fin de l'année scolaire dans chaque discipline évaluée. 2 A partir du 1/4 de point, la moyenne annuelle est arrondie au 1/2 point supérieur. 3 A partir de 3/4 de point, elle est arrondie à la note entière supérieure. Moyenne générale Art. 12 Par moyenne générale, on entend la moyenne arithmétique, arrondie au dixième de point, des moyennes annuelles, au sens de l article 11, des disciplines qui ne sont pas à niveaux. Groupes Art. 13 Les apprentissages de l'élève sont évalués et notés dans les disciplines suivantes réparties dans les trois groupes A, B et C ci-après : 9 e année 10 e année 11 e année Groupe A FRA MAT ALL FRA MAT SCN ALL FRA MAT SCN Groupe B ACM ALL ANG AVI EPH GEO HIS MUS LCA SCN ACM ANG AVI EPH GEO HIS LCA AVI EFA EPH MCC MUS OPTION Groupe C ANG Elève ayant des besoins éducatifs particuliers Art. 14 Pour l élève ayant des besoins éducatifs particuliers, les membres du corps enseignant et de direction concernés tiennent compte, lors de l'évaluation de ses apprentissages, des éventuelles mesures d'adaptation dont il bénéficie selon les dispositions cantonales en vigueur. 22

23 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 CHAPITRE 3 Organisation de la 9 e année Grille horaire et disciplines Art La grille horaire de l'élève comprend 33 périodes hebdomadaires. 2 La 9 e année est organisée comme suit : Enseignement ordinaire Disciplines à niveaux (FRA et MAT) Autres disciplines de la grille horaire Enseignement spécialisé 3 Le français et les mathématiques sont des disciplines à niveaux. 4 La dotation horaire hebdomadaire est la suivante : Disciplines Nombre de périodes Français (à niveaux) 5 Mathématiques (à niveaux) 6 Autres disciplines de la grille horaire 22 Epreuves cantonales de 9 e Art Des épreuves cantonales sont organisées en 9 e allemand, en anglais et en sciences de la nature. année en 2 Les résultats obtenus permettent, au besoin, d'admettre les élèves dans les niveaux 1 ou 2 de 10 e année, en allemand, anglais et en sciences de la nature. 3 En cas d'absence, même partielle, l'élève passe en principe des épreuves de remplacement. CHAPITRE 4 Organisation de la 10 e année Grille horaire et disciplines Art La grille horaire hebdomadaire de l'élève comprend 33 périodes hebdomadaires. 2 La 10 e année est organisée comme suit : Enseignement ordinaire Disciplines à niveaux (FRA, MAT, ALL, ANG et SCN) Autres disciplines de la grille horaire Enseignement spécialisé 3 Les disciplines du français, des mathématiques, de l'allemand, de l'anglais et des sciences de la nature sont organisées en deux niveaux d'enseignement. 4 L'élève de niveau 2 en français suit également un enseignement de langues et cultures de l'antiquité. 23

24 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre La dotation horaire hebdomadaire est la suivante : Disciplines Périodes Français niveau 1 6 Français niveau 2 5 LCA (pour FRA niveau 2) 1 Allemand 3 Anglais 3 Mathématiques 6 Sciences de la nature 3 Autres disciplines de la grille horaire 12 CHAPITRE 5 Organisation de la 11 e année Principe Grille horaire et disciplines Art. 18 L'organisation de la 11 e année est conçue pour permettre à l'élève de se préparer aux formations subséquentes en fonction de ses potentialités et de ses intérêts. Art La grille horaire hebdomadaire de l'élève comprend 34 ou 35 périodes réparties entre des disciplines à niveaux, communes, à choix et à option. 2 La 11 e année est organisée comme suit : Enseignement ordinaire Disciplines à niveaux (FRA, MAT, ALL, ANG et SCN) Disciplines communes Disciplines à choix (ANG ou renforcement de FRA ou de MAT) Disciplines à option Enseignement spécialisé Disciplines à niveaux Art. 20 Les disciplines à niveaux et leur dotation horaire hebdomadaire sont les suivantes : Disciplines Français 6 Allemand 3 Mathématiques 6 Périodes Sciences de la nature 3 Anglais (non obligatoire car discipline à choix) 2 pour le niveau 1 3 pour le niveau 2 Disciplines communes Art Les disciplines communes sont suivies par l'ensemble des élèves. 2 Les disciplines communes et leur dotation horaire hebdomadaire sont les suivantes : Disciplines Périodes Formation générale 1 Monde contemporain et citoyenneté 2 Éducation physique et sportive 3 Arts visuels 1 Musique 1 Economie familiale 2 24

25 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 Disciplines à choix Art L'élève suit une discipline à choix parmi les trois proposées; le choix s'opère en fonction des formations envisagées et/ou des renforcements à mettre en place. 2 L'élève qui souhaite s'orienter vers une filière de maturité (professionnelle, spécialisée ou gymnasiale) à l'issue de sa scolarité obligatoire doit suivre l'anglais. 3 La dotation horaire hebdomadaire des disciplines à choix est la suivante : Disciplines Périodes Français renforcement 2 Mathématiques renforcement 2 Anglais 2 pour le niveau 1 3 pour le niveau 2 Disciplines à option Art Les disciplines à option offrent des orientations spécifiques au choix de l'élève en vue de sa sortie de l'école obligatoire et de son entrée dans les formations postobligatoires. 2 Elles sont organisées en options professionnelles et en options académiques. Choix des options Art L'élève choisit soit deux options professionnelles, une pour chaque semestre, soit une option académique qui couvre en principe l'ensemble de l'année scolaire. 2 L'accès aux options académiques est soumis à condition. 1. Options professionnelles 3 Le suivi d'une option académique est nécessaire pour poursuivre en maturité gymnasiale sans pour autant en garantir l'accès. Art Les options professionnelles et leur dotation horaire hebdomadaire sont les suivantes : Options professionnelles Périodes hebdomadaires Dessin technique et artistique 2 Informatique appliquée et gestion 2 Expression orale et corporelle 2 Activités créatrices manuelles 2 2 Deux périodes supplémentaires sont attribuées pour rédiger un projet personnel en rapport avec la préparation à la vie professionnelle et en lien avec les objectifs du domaine de la formation générale du PER. 2. Options académiques Art Les options académiques et leur dotation horaire hebdomadaire sont les suivantes : Options académiques Périodes hebdomadaires Langues anciennes 4 Langues modernes 4 Sciences humaines 4 Sciences expérimentales et mathématiques 4 2 Pour accéder à une option académique, l'élève doit, en début de 11 e année, suivre au minimum trois disciplines de niveau 2 ou : 25

26 Règlement d'organisation du cycle 3 (projet) octobre 2014 a) suivre un niveau 2 en mathématiques et en sciences de la nature pour l'option sciences expérimentales et mathématiques; b) suivre un niveau 2 en allemand et en anglais pour l'option langues modernes (italien ou espagnol); c) suivre un niveau 2 en français et en allemand et obtenir une moyenne annuelle de 5 ou plus en histoire en fin de 10 e année pour l'option langues anciennes; d) suivre un niveau 2 en français et obtenir une moyenne annuelle de 5 ou plus en histoire et en géographie en fin de 10 e année pour l'option sciences humaines. 3 A la fin du premier semestre, l'élève d'option professionnelle qui remplit les conditions de l'alinéa 2 peut accéder à une option académique pour le second semestre. En cas de besoin, un cours de rattrapage est organisé par l école. TITRE 2 Niveaux Admission 1. Dans les niveaux en 9 e année 2. Dans les niveaux en 10 e année CHAPITRE 1 Admission dans les niveaux de 9 e et 10 e années Art. 27 L'admission dans les niveaux de 9 e année en français et en mathématiques, se fait en fonction de la moyenne annuelle de 8 e année de la discipline concernée arrondie au centième, comme suit : a) niveau 2 si la moyenne annuelle est égale ou supérieure à 4,75; b) niveau 1 si la moyenne annuelle est inférieure à 4,50; c) niveau 2 si la moyenne annuelle est comprise entre 4,50 et 4,74 et si deux critères sur les trois cités ci-après sont remplis : - une indication de niveau 2 aux résultats des épreuves cantonales de 8 e année ou l avis du conseil de classe si l'élève n'a pas participé aux épreuves; - un avis des enseignants concernés favorables au niveau 2; - ou un avis des parents favorable au niveau 2, si nécessaire, suite à un entretien avec les enseignants concernés. Art. 28 L'admission dans les niveaux de 10 e année en allemand, anglais et sciences, se fait en fonction de la moyenne annuelle de 9 e année de la discipline concernée arrondie au centième, comme suit : a) niveau 2 si la moyenne annuelle est égale ou supérieure à 4,75; b) niveau 1 si la moyenne annuelle est inférieure à 4,50; c) niveau 2 si la moyenne annuelle est comprise entre 4,50 et 4,74 et si deux critères sur les trois cités ci-après sont remplis : - une indication de niveau 2 aux résultats des épreuves cantonales de 9 e année ou l avis du conseil de classe si l'élève n'a pas participé aux épreuves; - un avis des enseignants concernés favorables au niveau 2; 26

Classification des membres du personnel enseignant

Classification des membres du personnel enseignant DEPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DE L'ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE Classification des membres du personnel enseignant suite à - la mise en place du demi-cycle 7-8 - et la rénovation du cycle

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER Dispositions générales et structures

CHAPITRE PREMIER Dispositions générales et structures Arrêté portant modification du règlement concernant les conditions d'admission, d'orientation, de promotion et de passage dans l'enseignement secondaire (année d'orientation, sections de maturités, moderne

Plus en détail

PRÉSENTATION DU CYCLE 3 RÉNOVÉ : 9 E, 10 E ET 11 E ANNÉES

PRÉSENTATION DU CYCLE 3 RÉNOVÉ : 9 E, 10 E ET 11 E ANNÉES 10 mars 2016 PRÉSENTATION DU CYCLE 3 RÉNOVÉ : 9 E, 10 E ET 11 E ANNÉES 1 1. Visées du changement ; Plan de présentation 2. Calendrier de l introduction de la nouvelle structure ; 3. Synthèse du 3 e cycle

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE

DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE DÉPARTEMENT DE L'ÉDUCATION ET DE LA FAMILLE SERVICE DES FORMATIONS POSTOBLIGATOIRES ET DE L'ORIENTATION GUIDE DE LA MATURITE GYMNASIALE Edition 2013-2014 Sommaire 1. Introduction... 3 2. Interlocuteurs...

Plus en détail

Tableaux comparatifs. Année scolaire 2014-2015

Tableaux comparatifs. Année scolaire 2014-2015 VERSION ÉLECTRONIQUE SEPTEMBRE 2015 PRATIQUES CANTONALES CONCERNANT L ORGANISATION D EPREUVES DE REFERENCE, D EXAMENS, DE TESTS AINSI QUE L OBTENTION DE CERTIFICATS OU DIPLOMES DEGRE PRIMAIRE DEGRE SECONDAIRE

Plus en détail

Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps

Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps 8 avril 2011 Règlement concernant la filière CFC de commerce modèle i (intégré) en école à plein temps Etat en août 2015 Le conseiller d'etat, chef du Département de l'éducation, de la culture et des sports,

Plus en détail

CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3"

CAHIER D'INFORMATION RÉNOVATION DU CYCLE 3 CAHIER D'INFORMATION "RÉNOVATION DU CYCLE 3" ANNÉES 9, 10 ET 11 DE LA SCOLARITÉ OBLIGATOIRE À L'INTENTION DES PARENTS www.rpn.ch/epreuves Janvier 2015 DÉPARTEMENT DE L'EDUCATION ET DE LA FAMILLE Service

Plus en détail

Formation des membres des conseils d'établissement

Formation des membres des conseils d'établissement Formation des membres des conseils d'établissement Département Office Jeudi 24 mai 2012 Première des trois sessions de formation Paola Marchesini, Céline Merad-Malinverni, Bernard Riedweg Département de

Plus en détail

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY)

RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY) Adopté le 13.08.2008, entrée en vigueur le 01.08.2008 - Etat au 01.08.2011 (en vigueur) RÈGLEMENT 412.11.1 des gymnases (RGY) du 13 août 2008 LE CONSEIL D'ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi sur l'enseignement

Plus en détail

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE

ENSEIGNEMENT DES LANGUES À L ÉCOLE OBLIGATOIRE: STRATÉGIE DE LA CDIP ET PROGRAMME DE TRAVAIL POUR LA COORDINATION À L ÉCHELLE NATIONALE EDK CDIP CDPE CDEP Schweizerische Konferenz der kantonalen Erziehungsdirektoren ConfŽrence suisse des directeurs cantonaux de l'instruction publique Conferenza svizzera dei direttori cantonali della pubblica

Plus en détail

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM

ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM GYMNASE AUGUSTE PICCARD juin 2015 / OB ECOLE DE CULTURE GÉNÉRALE ET DE COMMERCE Classes de 1 ère, 2 ème et 3 ème années VADE-MECUM Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement

Plus en détail

au Lycée cantonal 2016

au Lycée cantonal 2016 GUIDE POUR L'INSCRIPTION au Lycée cantonal 2016 LES INSCRIPTIONS SE FERONT PAR INTERNET SUR NOTRE SITE www.lycee.ch. LE LIEN SERA ACTIF DES LE 1 ER FEVRIER 2016 JUSQU'AU 29 FEVRIER 2016. 1. La formation

Plus en détail

Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920

Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920 1 Service pédagogique A Paris le 23 09 2004 -- N 2920 La Directrice de l'agence pour l'enseignement français à l'étranger à Mesdames et Messieurs les Chefs des Postes diplomatiques et consulaires à l'attention

Plus en détail

Ordonnance du Conseil fédéral/règlement de la CDIP sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) des 16 janvier/15 février 1995

Ordonnance du Conseil fédéral/règlement de la CDIP sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) des 16 janvier/15 février 1995 4.2.1.1. Ordonnance du Conseil fédéral/règlement de la CDIP sur la reconnaissance des certificats de maturité gymnasiale (RRM) des 16 janvier/15 février 1995 Le Conseil fédéral suisse, vu l'art. 39, al.

Plus en détail

Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015

Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015 - 1 - Ordonnance concernant la loi sur l'enseignement primaire du 11 février 2015 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu l'article 57 de la Constitution du canton du Valais du 8 mars 1907; vu l'accord

Plus en détail

préface Madame, Monsieur, Chers parents,

préface Madame, Monsieur, Chers parents, préface Madame, Monsieur, Chers parents, Le Grand Conseil a approuvé en juin 2008 le rapport du Conseil d Etat relatif à l adhésion du canton de Neuchâtel à la Convention scolaire romande (CSR) et à HarmoS.

Plus en détail

LOI 400.02 sur l enseignement obligatoire (LEO)

LOI 400.02 sur l enseignement obligatoire (LEO) LOI 00.0 sur l enseignement obligatoire (LEO) du 7 juin 0 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu l Accord intercantonal sur l harmonisation de la scolarité obligatoire (Harmos) vu le projet de loi présenté

Plus en détail

PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003

PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003 PROJET PEDAGOGIQUE et EDUCATIF 2000 2003 La classe relais accueille des jeunes en rupture avec l'école et toujours soumis à l'obligation scolaire. Son objectif est de permettre, à travers une démarche

Plus en détail

Loi sur l enseignement obligatoire (LEO)

Loi sur l enseignement obligatoire (LEO) Loi sur l enseignement obligatoire (LEO) du 7 juin 0 Contre-projet à l initiative «Ecole 00 - sauver l école» LOI SUR L ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE du 7 juin 0 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu décrète

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Bretagne

Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Bretagne Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Bretagne Règlement des études 2009/2010 1 Sommaire I Les textes réglementaires ------------------------------------------------------------ 3 II Organisation

Plus en détail

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN VERSION ELECTRONIQUE NOVEMBRE 2009 LES CONDITIONS DE ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE EN SUISSE ROMANDE ET AU TESSIN Tableaux comparatifs Année scolaire 2009-2010 Ces données ont été

Plus en détail

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION

L ANNEE DE 3EME PLAN II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION L ANNEE DE 3EME PLAN I L ORIENTATION II LES EXAMENS, LES PASSATIONS EN CLASSE DE 3EME I L ORIENTATION Les personnes ressources au sein de l établissement en matière d orientation à solliciter : - le professeur

Plus en détail

419.108. Dispositions générales - 1 -

419.108. Dispositions générales - 1 - - 1 - Règlement d'études des filières à temps partiel pour l'enseignement dans les écoles du secondaire du degré I et du degré II général (écoles de maturité) de la Haute école pédagogique du Valais du

Plus en détail

Directive 05_02 Procédure d'équivalence des titres à l'admission

Directive 05_02 Procédure d'équivalence des titres à l'admission Haute école pédagogique Comité de direction Avenue de Cour CH 0 Lausanne www.hepl.ch Directives du Comité de direction Chapitre 05 : Filières de formation Directive 05_0 Procédure d'équivalence des titres

Plus en détail

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES

PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES PROTOCOLE DE STAGE EN RESPONSABILITE DES PROFESSEURS DES ECOLES STAGIAIRES 2015-2016 Dans le cadre de la refondation de l'école portée par la loi d'orientation et de programmation du 8 juillet 2013, tous

Plus en détail

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P

leo > Présentation du Cycle 2 Information aux parents Degré primaire www.vd.ch/scolarite Années 5P à 8P leo > Degré primaire Années 5P à 8P DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle vise à

Plus en détail

Règlement d études. Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (CAS)

Règlement d études. Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (CAS) Règlement d études Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (CAS) Diplôme de formation continue / Diploma of Advanced Studies (DAS) en médiation Le masculin est utilisé au sens

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE CULTURE GÉNÉRALE Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2015-2016 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire

Plus en détail

419.108. Dispositions générales - 1 -

419.108. Dispositions générales - 1 - - 1-419.108 Règlement d'études des filières à temps partiel pour l'enseignement dans les écoles du secondaire du degré I et du degré II général (écoles de maturité) de la Haute école pédagogique du Valais

Plus en détail

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016)

4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) 4.6 Règles de passage et de classement des élèves (Résolution : C.C. 2015-016) Page 1 sur 8 RÉFÉRENCES LÉGALES SOUTENANT LES AJUSTEMENTS RÉGIME PÉDAGOGIQUE DE L'ÉDUCATION PRÉSCOLAIRE, DE L'ENSEIGNEMENT

Plus en détail

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans

Information aux parents. Elèves de 8 à 12 ans leo > Degré primaire Années 5P à 8P (numérotation HarmoS) DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Présentation du Cycle 2 Information aux parents Elèves de 8 à 12 ans Dans le canton

Plus en détail

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE

RÈGLEMENT D'ORGANISATION DES ÉPREUVES D ADMISSION TECHNICIEN DE L INTERVENTION SOCIALE ET FAMILIALE Institut Régional du Travail Social Poitou-Charentes 1 rue Guynemer BP 215 86005 POITIERS CEDEX - 05/49/37/60/02 (ligne directe admissions) site internet : www.irts-poitou-charentes.org mail : admissions@irts-pc.eu

Plus en détail

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN

LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN VERSION ÉLECTRONIQUE SEPTEMBRE 2015 LES CONDITIONS DE PROMOTION ET D ORIENTATION AU COURS DE LA SCOLARITE OBLIGATOIRE ET CONDITIONS D ACCES AU SECONDAIRE 2 SUISSE ROMANDE ET TESSIN Tableaux comparatifs

Plus en détail

Base légale : Loi du 6 février 2009 portant organisation de l enseignement fondamental.

Base légale : Loi du 6 février 2009 portant organisation de l enseignement fondamental. Avant-projet de règlement grand-ducal déterminant le fonctionnement des cours d'accueil et des classes d'accueil pour enfants nouvellement installés au pays. Base légale : Loi du 6 février 2009 portant

Plus en détail

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs

Certificat de formation continue en. Soutien pédagogique. Exposé des motifs Certificat de formation continue en Soutien pédagogique Exposé des motifs Le Certificat de formation continue / Certificate of Advanced Studies (ci-après CAS) en Soutien pédagogique, est proposé en formation

Plus en détail

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au ***

Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Loi modifiée du 12 mai 2009 portant création d une École de la 2 e Chance. Texte coordonné au *** Chapitre I. Statut et missions Art. 1 er. (Loi du 27 aout 2014) Il est créé dans le cadre de l enseignement

Plus en détail

Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM

Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM Travail de Maturité (TM) GUIDE du TM «Chaque étudiant doit effectuer, seul ou en équipe, un travail autonome d une certaine importance. Ce travail fera l objet d un texte ou d un commentaire rédigé et

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée

Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée Fiche 5 L accompagnement personnalisé en collège et en lycée I- Principes généraux Définition L accompagnement personnalisé (AP) est un temps d enseignement distinct du face à face disciplinaire et intégré

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015

REGLEMENT DES ETUDES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 REGLEMENT DES ETUDES ANNEE UNIVERSITAIRE 2014/2015 I DISPOSITIONS GENERALES 1 - Organisation Les études conduisant à la licence sont organisées sur une durée de 6 semestres (S1, S2, S3, S4, S5, S6). Les

Plus en détail

Question Pierre-André Page QA 3087.12 Contradiction fribourgeoise : pénurie d enseignants et numerus clausus pour les étudiants!

Question Pierre-André Page QA 3087.12 Contradiction fribourgeoise : pénurie d enseignants et numerus clausus pour les étudiants! Staatsrat SR Réponse du Conseil d Etat à un instrument parlementaire Question Pierre-André Page QA 3087.12 Contradiction fribourgeoise : pénurie d enseignants et numerus clausus pour les étudiants! I.

Plus en détail

14 propositions de François Fillon

14 propositions de François Fillon 14 propositions de François Fillon Pour une Ecole plus efficace 1. Garantir à tous les élèves la maîtrise d un socle commun Par la loi, l Ecole s engage à garantir à tous les élèves la maîtrise des compétences

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015

REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015 REGLEMENT DES ETUDES Validé en CA du 24 septembre 2015 Titre I : Dispositions générales communes aux cinq années du diplôme Article 1 Les études sont organisées en cinq années. Elles donnent lieu à l'obtention

Plus en détail

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux.

Présentation. Il s agit donc ici d informations données à titre indicatif pour soutenir la réflexion des milieux. Nouvelles orientations en évaluation des apprentissages au primaire Informations des conseillers pédagogiques disciplinaires pour soutenir le travail d élaboration des normes et modalités dans les établissements

Plus en détail

Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III)

Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III) Certificat d'enseignement secondaire supérieur professionnel (C.E.S.S.) (III) Le Certificat d'enseignement Secondaire Supérieur (enseignement professionnel) est un titre délivré au terme d'un cycle d'études

Plus en détail

LOI 412.11 sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS)

LOI 412.11 sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) Adopté le 7.09.985, entrée en vigueur le 0.08.986 - Etat au 0.0.00 (en vigueur) LOI. sur l'enseignement secondaire supérieur (LESS) du 7 septembre 985 LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de

Plus en détail

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable.

Enseignement fondamental. Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Enseignement fondamental Article 1 : Déclaration de principe Le présent règlement s adresse à tous les élèves et à leurs parents ou à la personne légalement responsable. Il est rédigé en lien avec les

Plus en détail

Dispositions générales. du 15 septembre 2014

Dispositions générales. du 15 septembre 2014 Règlement d études de la Maîtrise universitaire en Didactique du français langue première (RMADF) (Master of Science in French First Language Didactics) du 15 septembre 2014 CHAPITRE I Dispositions générales

Plus en détail

TITRE PREMIER Dispositions générales

TITRE PREMIER Dispositions générales Règlement de la filière ES de technicien et de technicienne en analyses biomédicales La conseillère d'etat, cheffe du Département de l'éducation, de la culture et des sports ; vu la loi fédérale sur la

Plus en détail

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016

PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016. Promotion 2016 PRESENTATION DE LA FORMATION DU CAFERUIS* ET DU DOUBLE CURSUS CAFERUIS-MASTER 1 EPDIS** Octobre 2014 Juin 2016 Promotion 2016 Début de la formation : le lundi 20 octobre 2014 INSCRIPTIONS A L ADMISSION

Plus en détail

MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1

MATHÉMATIQUES ET INFORMATIQUE Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1 149 Principales formes prises par les formations aux utilisations didactiques de l'ordinateur en mathématiques 1 Jean Bernard ROUX Études pédagogiques de l'enseignement secondaire, Centre d'enseignement

Plus en détail

Les choix à faire pour la 11 e année

Les choix à faire pour la 11 e année Informations aux parents de 10 e année Les choix à faire pour la 11 e année cycle 3 Décembre 2016 1 Plan de la présentation 1. Grille horaire de 11 e année 2. Structure détaillée de la 11 e année 3. Les

Plus en détail

Concept "qualité" Forum/KSK

Concept qualité Forum/KSK Concept "qualité" Forum/KSK Concept pour l'introduction d'une gestion institutionnalisée de la qualité, au sens de la LAMal dans les EMS suisses Répertoire 1. Introduction 1.1. Situation initiale 1.2.

Plus en détail

Ordonnance concernant les filières de formation à l'ecole de commerce

Ordonnance concernant les filières de formation à l'ecole de commerce 4.5 Ordonnance concernant les filières de formation à l'ecole de commerce du mars 06 Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l article 5 de la loi fédérale du décembre 00 sur la formation

Plus en détail

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT

REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT REGLEMENT DE SCOLARITE POUR LA FORMATION D INGENIEUR SOUS STATUT ETUDIANT ANNEXE AU REGLEMENT INTERIEUR DE L ENSAT Dernière modification par le Conseil d école du 21 juin 2012 Ce règlement a pour objet

Plus en détail

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES CYCLE INGENIEUR. - Version adoptée par la CNaCES -

CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES CYCLE INGENIEUR. - Version adoptée par la CNaCES - CAHIER DES NORMES PEDAGOGIQUES NATIONALES DU CYCLE INGENIEUR - Version adoptée par la CNaCES - 1. CYCLE INGENIEUR Cycle Ingénieur CL 1 Le cycle ingénieur est un cursus de formation d'enseignement supérieur

Plus en détail

Règlement d'études des filières bachelor en Design et en Arts visuels de la Haute école d'art et de design de Genève.

Règlement d'études des filières bachelor en Design et en Arts visuels de la Haute école d'art et de design de Genève. visuels de la Haute école d'art et de design de Genève du octobre 0 Sur proposition de la HEAD Genève, le conseil de direction de la HES-SO Genève arrête : Article premier Champ d'application Le présent

Plus en détail

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire

L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Sous-comité des responsables de l évaluation en Montérégie L évaluation des élèves scolarisés à domicile dans le cadre de la réforme scolaire Document de travail préparé pour le sous-comité par Jocelyn

Plus en détail

REGLEMENT DES ETUDES

REGLEMENT DES ETUDES REGLEMENT DES ETUDES PREAMBULE A- LES PARCOURS «MUSIQUE» I LE CYCLE INITIAL MUSIQUE «EVEIL» II LE CURSUS MUSIQUE 1. Le premier cycle (1C) 2. Le deuxième cycle (2C) 3. Le troisième cycle (3C) 4. Évaluation

Plus en détail

Après un certificat dans l'osp socio-éducative Présentation aux parents et aux élèves de 2 ème & 3 ème année de l'osp Socio-éducative

Après un certificat dans l'osp socio-éducative Présentation aux parents et aux élèves de 2 ème & 3 ème année de l'osp Socio-éducative Après un certificat dans l'osp socio-éducative Présentation aux parents et aux élèves de 2 ème & 3 ème année de l'osp Socio-éducative Jeudi 14 janvier 2016 Sommaire 1. Les formations en lien avec l'osp

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE

POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN CLASSE ORDINAIRE AUX ORDRES D ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ET SECONDAIRE COMMISSION SCOLAIRE DE KAMOURASKA RIVIÈRE-DU-LOUP Code : SE 1999 03 En vigueur : 1999 01 13 Approbation : Conseil des commissaires CC 1999-01-97 POLITIQUE SUR LE PASSAGE ET LE CLASSEMENT DES ÉLÈVES EN

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Administration économique et sociale de l Université Paris 1 - Panthéon Sorbonne Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

au Lycée cantonal 2014

au Lycée cantonal 2014 GUIDE POUR L'INSCRIPTION au Lycée cantonal 2014 LES INSCRIPTIONS SE FERONT PAR INTERNET SUR NOTRE SITE www.lycee.ch. LE LIEN SERA ACTIF DES LE SAMEDI 1 ER FEVRIER 2014 JUSQU'AU VENDREDI 28 FEVRIER 2014.

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie

CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE. Faculté de SSP - Institut de Psychologie CONVENTION DE STAGE DANS LE CADRE DU MASTER EN PSYCHOLOGIE Faculté de SSP - Institut de Psychologie Personnes de contact : Pour les étudiants de l orientation - Psychologie du conseil et de l orientation

Plus en détail

Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale,

Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique. Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, Directives du Master of Arts HES-SO en réalisation cinématographique Version du 1 er septembre 011 Le Comité directeur de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale, vu le protocole d'accord entre

Plus en détail

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés

Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Concours réservés et Examens professionnalisés réservés Mercredi 23 janvier 2013 Mercredi 30 janvier 2013 IA-IPR et IEN ET-EG 1 Plan de la présentation Première partie : Le déroulement du concours et de

Plus en détail

Notes d information du SRED

Notes d information du SRED Numéro 14 Juin 2003 Notes d information du SRED Service de la recherche en éducation du Département de l instruction publique de l Etat de Genève Orientation et intérêts de la première volée d élèves soumise

Plus en détail

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANNEE SCOLAIRE 2007-2008

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE ANNEE SCOLAIRE 2007-2008 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l instruction publique DIRECTION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE 1er novembre 2006 CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAITRESSES ET DES MAITRES DANS L ENSEIGNEMENT

Plus en détail

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE

CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE CHAPITRE III: L ENSEIGNEMENT ET LA RECHERCHE SECTION 3.1 : L ENSEIGNEMENT SOUS-SECTION 3.1.1 : LES ÉTUDES DE PREMIER CYCLE PROCÉDURE RELATIVE À L ÉVALUATION DE LA QUALITÉ DES ENSEIGNEMENTS AU PREMIER CYCLE

Plus en détail

CIRCULAIRE N 2193 DU 13/02/2008

CIRCULAIRE N 2193 DU 13/02/2008 CIRCULAIRE N 2193 DU 13/02/2008 Objet : Organisation de l'enseignement d'une seconde langue par immersion linguistique à partir de l'année scolaire 2008-2009 Réseaux : Tous Niveaux et services : Maternel

Plus en détail

MEEF (= nouveau Master Enseignement), PARCOURS ALLEMAND 1ère année

MEEF (= nouveau Master Enseignement), PARCOURS ALLEMAND 1ère année MEEF (= nouveau Master Enseignement), PARCOURS ALLEMAND 1ère année Dans le cadre de la réforme du Master Enseignement (nouveaux Masters «Métiers de l enseignement, de l éducation et de la formation»),

Plus en détail

La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone,

La Direction du ceff Centre de formation professionnelle Berne francophone, CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE BERNE FRANCOPHONE Règlement spécifique à la filière de formation maturité professionnelle (MP) technique et santé-social relatif aux conditions d'admissions, directives

Plus en détail

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents

Certification en fin de 11 e année. Information aux parents leo > Degré secondaire I Année 11S DÉPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Certification en fin de 11 e année Information aux parents L école obligatoire se déroule sur onze ans. Elle

Plus en détail

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI

Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Règlement d études-cadre des certificats / diplômes de formation continue de la FTI Adopté par le collège des professeurs le 17 novembre 2014 Adopté par le conseil participatif dans sa séance du 9 mars

Plus en détail

Formation professionnelle des enseignant-e-s

Formation professionnelle des enseignant-e-s Formation professionnelle des enseignant-e-s Projet de loi modifiant la loi sur l'instruction publique Département de l'instruction publique 1 Formation professionnelle des enseignant-e-s Buts du PL LIP

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD

PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD PROCÉDURE RELATIVE À LA SCOLARISATION À LA MAISON À LA COMMISSION SCOLAIRE DE LA MOYENNE-CÔTE-NORD Objectif: Préciser les responsabilités de chacun des intervenants en matière de scolarisation à la maison.

Plus en détail

Projet de l'établissement Meyrin-Monthoux / Meyrin-Village. Directrice : Karolina MUGOSA Date : 10.05.13

Projet de l'établissement Meyrin-Monthoux / Meyrin-Village. Directrice : Karolina MUGOSA Date : 10.05.13 Projet de l'établissement Meyrin-Monthoux / 2012 2016 Meyrin-Village Afin de faciliter la lecture, seul le genre masculin est employé. Il renvoie de manière égale aux personnes des deux sexes. Directrice

Plus en détail

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région,

le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, le Plan d Etudes Romand de l école obligatoire de notre région, un projet global de formation de l'élève basé sur la Déclaration politique du 30 janvier 2003, la description de ce que les élèves doivent

Plus en détail

- l académie de Rennes, représentée par le recteur d académie, chancelier des universités, Monsieur Michel QUÉRÉ

- l académie de Rennes, représentée par le recteur d académie, chancelier des universités, Monsieur Michel QUÉRÉ Convention de partenariat entre un lycée disposant de classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE), une université, la direction régionale de l'alimentation, de l'agriculture et de la forêt de Bretagne

Plus en détail

RÈGLEMENT 400.02.1 d application de la loi du 7 juin 2011 sur l enseignement obligatoire

RÈGLEMENT 400.02.1 d application de la loi du 7 juin 2011 sur l enseignement obligatoire RÈGLEMENT 00.0. d application de la loi du 7 juin 0 sur l enseignement obligatoire du juillet 0 LE CONSEIL D ÉTAT DU CANTON DE VAUD vu la loi du 7 juin 0 sur l enseignement obligatoire vu le préavis du

Plus en détail

DIRECTIVE COMMUNE PORTANT SUR LA PROCEDURE REGIONALE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE)

DIRECTIVE COMMUNE PORTANT SUR LA PROCEDURE REGIONALE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) DIRECTIVE COMMUNE PORTANT SUR LA PROCEDURE REGIONALE DE VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) AVENANT À LA CONVENTION DE COOPÉRATION ENTRE LES HEP BEJUNE, FRIBOURG, VALAIS ET VAUD, LE CERF (UNIFR)

Plus en détail

Le retour d'expérience : une méthode, une grille

Le retour d'expérience : une méthode, une grille Les fiches En Lignes de La lettre du CEDIP fiche n 51 décembre 2011 Le retour d'expérience : une méthode, une grille Sommaire : Présentation de la grille----------------p. 1 Grille REX----------------------------------p.

Plus en détail

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points

La nouvelle Ecole fondamentale en 12 points La nouvelle Ecole fondamentale en 2 points. Au total, il existe 54 écoles fondamentales à travers le pays. Chaque école est organisée en cycles d apprentissage qui remplacent les années d études. Chaque

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études Règlement des études _ Label CMI 1/8 Règlement des études Label CMI (Cursus de Master en Ingénierie) Le Cursus de Master en Ingénierie est une filière sélective qui a pour objectif d offrir des compétences

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire)

POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Service des ressources éducatives POLITIQUE RELATIVE À L'ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES ET AU CLASSEMENT DES ÉLÈVES DU SECTEUR DES JEUNES (préscolaire primaire secondaire) Politique numéro : CSRS-POL-2008-01

Plus en détail

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation

7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation 7.1 Conditions de promotion du Cycle d orientation Pour être admis dans une école de l enseignement postobligatoire, l élève doit, d une manière générale, satisfaire aux conditions de promotion du cycle

Plus en détail

Enseignants de l UNSA. Mode d emploi......ou comment y voir plus clair grâce au SE-UNSA!

Enseignants de l UNSA. Mode d emploi......ou comment y voir plus clair grâce au SE-UNSA! Enseignants de l UNSA Le CRPE change! Mode d emploi......ou comment y voir plus clair grâce au SE-UNSA! Le CRPE change : mode d emploi Enseignants de l UNSA Conditions d'admission des candidats CRPE actuel

Plus en détail

LFPr Loi fédérale sur la formation professionnelle du 19 avril 1978. Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie

LFPr Loi fédérale sur la formation professionnelle du 19 avril 1978. Office fédéral de la formation professionnelle et de la technologie Réforme de la formation commerciale de base Guide méthodique type standard: Glossaire Chapitre : Glossaire Liste des abréviations utilisées dans le glossaire STA Situations de travail et d apprentissage

Plus en détail

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal

Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal Cégep du Vieux Montréal E1.1 Règlement sur l admission des étudiants au Cégep du Vieux Montréal (12D/51A) Adopté lors de la 248 e assemblée spéciale du conseil d'administration le 9 mars 1994 Modifié lors

Plus en détail

Profil de la formation en psychologie appliquée dans le cadre des hautes écoles spécialisées (HES-PA)

Profil de la formation en psychologie appliquée dans le cadre des hautes écoles spécialisées (HES-PA) 4.3.3.1.3. Profil de la formation en psychologie appliquée dans le cadre des hautes écoles spécialisées (HES-PA) du 10 juin 1999 1. Statut La formation en psychologie appliquée de niveau HES (HES- PA)

Plus en détail

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology)

Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Règlement de la Maîtrise universitaire en Psychologie (Master of Science in Psychology) Le masculin est utilisé au sens générique ; il désigne tant les femmes que les hommes. CONDITIONS GÉNÉRALES ARTICLE

Plus en détail

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep

Règlement médical de l UFOLEP. REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Règlement médical de l UFOLEP REGLEMENT MEDICAL DE L UFOLEP Annexé au règlement intérieur de l Ufolep Adopté par le comité directeur national de l Ufolep le 11 avril 2008 1 PREAMBULE L article L. 231-5

Plus en détail

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master

Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation : Formation conduisant à un diplôme conférant le grade de master Diplôme de deuxième cycle supérieur Pédagogie et formation à l enseignement

Plus en détail

Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005

Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005 Recommandations du comité CIIS relatives à la soumission d'institutions à la CIIS du 1 er décembre 2005 1. Bases Les recommandations ci-après sont basées sur les dispositions de la CIIS concernant - les

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS. Spécialité : Management de la qualité : industrie, services, santé

LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS. Spécialité : Management de la qualité : industrie, services, santé LICENCE PROFESSIONNELLE MANAGEMENT DES ORGANISATIONS Spécialité : Management de la qualité : industrie, services, santé Arrêté d habilitation : 20001301. REGLEMENT DU CONTRÔLE DES CONNAISSANCES FORMATION

Plus en détail

ASSURANCE-MALADIE 06.008

ASSURANCE-MALADIE 06.008 ASSURANCE-MALADIE 06.008 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de loi portant révision de la loi d'introduction de la loi fédérale sur l'assurance-maladie (LAMal) (Du 12 décembre

Plus en détail

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAÎTRESSES ET DES MAÎTRES A L'OFFICE MEDICO-PEDAGOGIQUE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016

CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAÎTRESSES ET DES MAÎTRES A L'OFFICE MEDICO-PEDAGOGIQUE ANNEE SCOLAIRE 2015-2016 REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Office médico-pédagogique CONDITIONS D ENGAGEMENT DES MAÎTRESSES ET DES MAÎTRES A L'OFFICE MEDICO-PEDAGOGIQUE

Plus en détail

L entrée en 6 ème au Collège JEAN JAURES de ST VIT

L entrée en 6 ème au Collège JEAN JAURES de ST VIT L entrée en 6 ème au Collège JEAN JAURES de ST VIT 2 rue du collège - 25410 Saint Vit Tél : 03.81.87.70.62 Fax : 03.81.87.57.54 www.college-saint-vit.fr ce.0251394e@ac-besancon.fr Twitter : @collegesaintvit

Plus en détail

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT

REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT REGLEMENT CADRE POUR LES CERTIFICATS ET DIPLOMES DE FORMATION CONTINUE FACULTE D ECONOMIE ET DE MANAGEMENT Sous réserve de l approbation par toutes les instances concernées. Le masculin est utilisé au

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE

LICENCE PROFESSIONNELLE LICENCE PROFESSIONNELLE Composante : IUT GLT Domaine : Droit, économie, gestion Mention : Métiers du décisionnel et de la statistique Parcours : Etudes en marketing et qualité de service Numéro d accréditation

Plus en détail